1 Montrer qu un espace est (ou n est pas) un espace vectoriel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Montrer qu un espace est (ou n est pas) un espace vectoriel"

Transcription

1 Séance Algèbre Linéaire : corrections. Remarque générale : les exercices qui suivent ne pourront sans doute pas tous être traités dans les 3 heures ; mais un certain nombre pourra être cherché à la maison. 1 Montrer qu un espace est (ou n est pas) un espace vectoriel Méthode : Pour montrer qu un espace n est pas un espace vectoriel : il est souvent utile de développer une intuition de ce qu est un espace-vectoriel (non courbe, non borné, contenant 0). Pour montrer que E n est pas un espace vectoriel, on peut montrer que 0 / E, ou qu il existe a et b dans E avec a + b non dans E, ou en montrant qu il existe a E avec λa / E pour un certain λ R. Exercice 1 Montrez que les espaces suivants ne sont pas des espaces vectoriels : a) E = {(x, y, z) R 3 : x 2 + y 2 + z 2 = 1}. b) F = {(x, y, z) R 3 : x + y + z = 0 ou x = 0} c) G = {f : R R : 1 0 f 2 (x)dx = 1}. d) H est l ensemble des matrices de taille 2 2 inversibles. Correction a) (0, 0, 0) / E. b) (0, 1, 0) F, (1, 1, 0) F, et la somme (1, 0, 0) / F. pour c) et d), regarder l élément nul. Exercice 2 Soit E un R-espace vectoriel, et A et B deux parties de E. Montrez l équivalence entre (i) et (ii) : (i) A B est un s.e.v. de E. (ii) A B ou B A. Correction (ii) implique facilement (i). Si (i) vrai et pas (ii), on peut trouver a A et b B avec a / B et b / A. Mais alors a + b A B : faire deux cas et arriver à une contradiction. Méthode : Pour montrer qu un espace E est un espace vectoriel : on peut montrer que E est un sous-espace vectoriel d un espace dont on sait qu il est un espace vectoriel. Exercice 3 Montrez que les espaces suivants sont des sous-espaces vectoriels : a) F = {f : R R : 1 0 f(x)dx = 0}. b) G = {f : R R : lim x + f(x) = f(1)}. c) H = {(u n ) n N : u n + u n+1 = 2u n+2 }. d) H = {f : R R : 2π périodique }. Correction On sait que l ensemble des fonctions de R dans R est un espace vectoriel : reste à montrer (pour a), b) et d)) que F, G et H contiennent 0 et sont stables par combinaisons linéaires (facile). Pour b) similaire. 1

2 Méthode : Pour montrer qu un espace E est un espace vectoriel : on peut montrer que E peut s écrire V ect(...). Exercice 4 Montrez que les espaces suivants sont des sous-espaces vectoriels, dont on précisera une base : a) E = {(x, y, z, t) R 4 : x + y + z = 0, y + 2z + t = 0}. b) G est l ensemble des matrices carrées de taille 3 dont la diagonale est nulle. Correction a) On trouver E = V ect(( 1, 1, 0, 1), ( 1, 0, 1, 2)). b) G est engendré par les matrices dont les coefficients sont nuls, sauf un des coefficients, non sur la diagonale, qui est égal à 1. Méthode : Pour montrer qu un espace E est un espace vectoriel : Ecrire E comme le noyau d une application linéaire. 2 Ecritures équivalentes d un espace vectoriel Méthode : On peut écrire un espace vectoriel sous forme d équations ou sous la forme de Vect(...). Il faut savoir passer d une forme à l autre. Si E = {(x 1,..., x n ) vérifiant certaines equations...} ; on élimine certaines coordonnées de (x 1,..., x n ) à l aide des équations. Si E = V ect(u 1,..., u k ) ; on écrit x E si et seulement si il existe un unique a 1,..., a k tel que x = a i u i. On résoud alors le système précédent (à paramètre x). Exercice 5 a) Ecrire sous forme d équations l espace E = V ect{(1, 1, 1), (0, 1, 0)}. b) Ecrire sous forme de Vect l espace E = {(x, y, z) : x + y + z = 0}. Correction a) On trouver E = {(x, y, z) : x = z}. Pour b) on trouve E = V ect((1, 0, 1), (0, 1, 1)). 3 Famille libre, liée,base Méthode : Pour montrer qu une famille à n éléments est liée, on peut effectuer un pivot, et montrer que le nombre de pivots est < à n ; cela fournit en même temps une base de l espace. Exercice 6 1) Montrez que la famille F = ((1, 1, 1, 1), (2, 1, 1, 0), (4, 3, 1, 2)) est liée, et trouver une base de l espace engendré par cette famille. 2) Trouver le paramètre k réel tel que la famille H = ((1, 1, 1), (1, 2, 3), (1, 2, k)) soit liée. Correction Pour 1), une base est ((1, 1, 1, 1), (2, 1, 1, 0)). Pour 2), on trouve k = 5. Méthode : Pour montrer qu une famille est libre, on écrit qu une combinaison linéaire à coefficients quelconques de cette famille est nulle, et l on montre qu alors les coefficients de cette combinaison sont 2

3 nuls. Exercice 7 Montrez que les familles suivantes sont libres : 1) F = (e x, ln(x), x), famille de l espace des fonctions de R + dans R. 2) H = ((1, 0, 1), (0, 1, 2), (1, 1, 2)). 3) Si (e 1,..., e n ) est une famille libre, montrez que (f 1,..., f n ) est libre, où f 1 = e 1, f 2 = e 1 + e 2,..., f i = e e i pour i = 1,..., n. Correction Pour 1) Si a.e x + b.ln(x) + c.x = 0 pour tout x > 0 : on divise par e x puis on fait tendre x vers + d où a = 0. Puis on prend x = 1, d où c = 0. Puis en prenant x = 2, b = 0. Pour 2) simple résolution de système. Pour (3), on utilise la définition de libre, et on résoud. Méthode Pour montrer qu une famille est une base : si on est en dimension finie, on montre que c est une famille libre de n éléments d un espace de dimension n. Sinon, on ecrit l espace comme Vect de la famille en question. Exercice 8 Montrez que la famille suivante est une base ( ) ( ) ( F = (,, famille de l espace des matrices symétriques carrées de taille 2. Correction Si l on sait que la dimension de cet espace est trois, il suffit de montrer que le système est libre. Exercice 9 Soit F = { trouver une base et la dimension. a b c 0 d e 0 0 f ) ), : a, b, c, d, e, f réels}. Montrer que F est un espace vectoriel, en Correction On trouve 6 pour la dimension. Cet espace est engendré par les matrices à coefficients nuls sauf un coefficient, non en dessous de la diagonale, qui est 1. 4 Inverse d une matrice Méthode : Pour trouver l inverse d une matrice, soit on utilise la méthode du pivot, soit on utilise une équation polynômiale vérifiée par la matrice... Exercice 10 1) Soit A = Calculer A 3 A. En déduire que A est inversible, et calculer son inverse. 2) Soit A une matrice carrées de taille n telle que A 3 + A 2 + I n = 0. Montrez que A est inversible et trouver son inverse. Correction 1) On trouver A 3 A = 4I 3. Donc A (A2 I 2 ) 4 = I 3 d ou l inversibilité et l inverse de A. Pour 2) on remarque A( A 2 A) = I 3 d où l inverse de A est A 2 A. 3

4 Exercice 11 Soit A une matrice carrée d ordre 2 à coefficients dans R. 1) Montrer que A 2 tr(a)a + det(a)i 2 = 0. 2) En Supposant que A est inversible, calculer l inverse A 1 de A. Correction Pour 1) simple calcul. Pour 2) méthode similaire à l exercice précédent. 5 Résolution d un Système linéaire Méthode : La principale difficultée pour les étudiant est d éviter de faire disparaître une équation par des manipulations non autorisée. Une bonne manière de travailler cela est de considérer des systèmes à paramètres, qui synthétisent une bonne partie des difficultés. Exercice 12 Déterminer les valeurs du réel a tel que le système suivant : i) n admet pas de solution ii) admet une et une seule solution iii) admet une infinité de solutions. x + y z = 1 x + 2y + az = 2 2x + ay + 2z = 3 Correction Ce système admet une et une seule solution si et seulement si a est différent de 3 et de 2, n admet pas de solution pour a = 2 et admet une infinité de solutions pour a = 3. Exercice 13 Déterminer les valeurs des réels a, b, c tel que le système suivant admet au moins une solution : Correction Si et seulement si c 8a + 2b = 0. x + 2y 3z = a 3x + 8y 14z = b 2x + 4z = c 6 Calcul de Puissance n-ème de matrice Méthode : Calculer la puissance n-ème d une matrice : On écrit la matrice M = A + B avec AB = BA et on utilise la forume de binôme de Newton, en espérant que pour k assez grand, A k ou B k soit nul. On tente de deviner l expression de M k en regardant les premiers termes, puis l on fait une récurrence (ceci est particulièrement facile si la matrice M est solution d un équation algébrique). 4

5 Exercice 14( ) ( ) 3 2 1) Soit A =. Montrer que A 2 2 n = 1 2 n+2 ( 1) n 2 n+1 2( 1) n 3 2 n+1 + 2( 1) n 2 n + 4( 1) n ) Soit A = Calculer A n pour tout entier n. Calculer A 1. Correction Pour 1) récurrence. Pour 2), on écrit A = I 3 + N, où N nilpotente, et on utilise le binôme 1 n n 2 + 2n de Newton. On trouve A n = 0 1 2n. Pour A 1 on trouve 0 1 2, en faisant une analogie avec le D.L. de 1 1+x... 7 Calcul de Noyau, d image. Méthode : Déterminer l image d une application linéaire. Ecrire sous forme de Vect l image d une application linéaire : ecrire Imf=Vect{f(e 1 ),..., f(e n )} où (e 1,..., e n ) est une base de l espace de départ ; pour trouver une base de cet espace, effectuer par exemple un pivot. Méthode : Déterminer le noyau d une application linéaire f : résoudre l équation f(x) = 0. Exercice 15 Trouver une base de Imf et de Kerf, avec : 1) f : R 3 R 2 définie par f(x, ( y, z) = )(x + y + z, x). a b 2) f : M 2 R 3 définie par f( ) = (a + b, a + c, b c). c d Correction Pour 1) on trouver ((1, 0), (0, 1)) comme base de l image, et (0, 1, 1) comme base du noyau. Pour 2), on trouver ((1, 1, 0), (1, 0, 1)) pour l image, et ( 1, 1, 1) pour le noyau. Exercice 16 Soit E un espace vectoriel. Soit f un endomorphisme de E. Montrez les équivalences suivantes : 1. Kerf 2 = Kerf si et seulement si Ker(f) Im(f) = {0}. 2. Imf 2 = Imf si et seulement si Ker(f) + Im(f) = E, où l on définit Ker(f) + Im(f) = {x + y : x Ker(f), y Im(f)}. Correction Raisonner, la plupart du temps, par double inclusion. 5

Calcul matriciel. 1.1 Définitions Matrices carrées particulières... 3

Calcul matriciel. 1.1 Définitions Matrices carrées particulières... 3 Chapitre 10 Calcul matriciel 1 Généralités 2 11 Définitions 2 12 Matrices carrées particulières 3 2 Opérations sur les matrices 4 21 L espace vectoriel M np (R 4 22 Produit de deux matrices 5 23 Transposée

Plus en détail

TD 2 : Réduction des endomorphismes

TD 2 : Réduction des endomorphismes Université Paris-Est Marne-la-Vallée Licence L2 Maths/Info 1er semestre 2012/2013 Algèbre 2 TD 2 : Réduction des endomorphismes Exercice 1 (Projections Soit f un endomorphisme de E tel que f f = f 1 Montrer

Plus en détail

Etude de l ensemble des matrices

Etude de l ensemble des matrices Autour du produit Exercice 1 - Produits possibles - L1/Math ( Sup - ) On considère les matrices suivantes : A = 1 2 3, B = ( 1 2 ), C = 2 1 3 0 1 2, D = ( 2 5 5 0 ), E = 1 1 3 1 4 0 0 2 5 Quels sont les

Plus en détail

Concours d accès au cycle de préparation à l agrégation de Mathématiques

Concours d accès au cycle de préparation à l agrégation de Mathématiques Concours d accès au cycle de préparation à l agrégation de Mathématiques Session Février 2014 Épreuve d algèbre et de géométrie Durée 4 heures Le sujet comporte 5 pages, en plus de cette page de garde.

Plus en détail

Le pivot de Gauss. La matrice A est équivalente à une matrice triangulaire sans 0 sur la diagonale donc A est inversible.

Le pivot de Gauss. La matrice A est équivalente à une matrice triangulaire sans 0 sur la diagonale donc A est inversible. Le pivot de Gauss I Principe général Le pivot de Gauss est une méthode qui peut s appliquer sur des matrices ou sur des systèmes d équation. Le but de cette méthode est de transformer notre matrice ou

Plus en détail

Systèmes linéaires et déterminants

Systèmes linéaires et déterminants Université Paris-Sud Année 200-20 IFIPS Cycle Préparatoire, 2ème année Feuille n 3 Systèmes linéaires et déterminants Exercice Résoudre les systèmes suivants, en fonction du paramètre m R : (S ) { x +

Plus en détail

Exercices Corrigés Applications linéaires. Exercice 1 On considère l application linéaire :

Exercices Corrigés Applications linéaires. Exercice 1 On considère l application linéaire : Exercices Corrigés Applications linéaires Exercice 1 On considère l application linéaire : f : R 4 R 2, x 1, x 2, x 3, x 4 x 1 + x 2 + x 3 + x 4, x 1 + 2x 2 + 3x 3 + 4x 4 1 Quelle est la matrice de f dans

Plus en détail

Matrices. 1 Matrices rectangulaires. 1.2 L espace vectoriel M n,p (K) Dans tout ce chapitre, K désigne R ou C.

Matrices. 1 Matrices rectangulaires. 1.2 L espace vectoriel M n,p (K) Dans tout ce chapitre, K désigne R ou C. Matrices Dans tout ce chapitre, K désigne R ou C Matrices rectangulaires Soient n, p deux nombres entiers non-nuls On appelle matrice à n lignes et p colonnes à coefficients dans K tout tableau rectangulaire

Plus en détail

Matrices,systèmes et déterminants

Matrices,systèmes et déterminants Matrices,systèmes et déterminants Exercice 1 1 Donner la matrice des endomorphismes suivants dans les bases canoniques de R 2 et R 3 : (a f(x, y = (ax + by, cx + dy (b g(x, y, z = (2x y, 5x 3y + z (c h(x,

Plus en détail

Résumé 01 : Algèbre Linéaire (I)

Résumé 01 : Algèbre Linéaire (I) http://mpbertholletwordpresscom Résumé 1 : Algèbre Linéaire (I) Dans tout ce chapitre, K sera le corps R ou C, et E sera un espace vectoriel sur K Vous remarquerez les grandes similitudes qui existent

Plus en détail

I. Détermination de Rac(A) dans quelques exemples.

I. Détermination de Rac(A) dans quelques exemples. I. Détermination de Rac(A) dans quelques exemples. 1. Les sous espaces propres E λi (A) sont de dimension 1 et en somme directe. Leur somme a donc une dimension au moins égale à n. Comme elle est incluse

Plus en détail

Calcul matriciel : rappels et compléments

Calcul matriciel : rappels et compléments CHAPITRE 5 Calcul matriciel : rappels et compléments 5 L ensemble M n,p (K) 5 Structure d espace vectoriel Définition Soit K = R ou C On note M n,p (K) l ensemble des matrices ayant n lignes et p colonnes

Plus en détail

4.1 Définitions et notations 1 CHAPITRE 4. Matrices Définitions et notations

4.1 Définitions et notations 1 CHAPITRE 4. Matrices Définitions et notations 4 Définitions et notations CHAPITRE 4 Matrices 4 Définitions et notations On désigne par K un des deux ensembles R ou C et par n et p deux entiers strictement positifs 4 Matrices Définition On appelle

Plus en détail

Chapitre 2 : Matrices

Chapitre 2 : Matrices Chapitre 2 : Matrices 1 Notion de matrice et vocabulaire Notation 1 Dans tout le chapitre n, p, q sont des entiers naturels non nuls Définition 1 Une matrice A à n lignes et p colonnes est un tableau défini

Plus en détail

Matrices. 6 On appelle matrice triangulaire inférieure toute matrice carrée d ordre n telle que, si

Matrices. 6 On appelle matrice triangulaire inférieure toute matrice carrée d ordre n telle que, si Agrégation interne UFR MATHÉMATIQUES Matrices On note K un corps commutatif. n et p représentent deux entiers naturels non nuls. 1. Notion de matrice 1.1. Définitions Définition 1 On appelle matrice d

Plus en détail

Chapitre 13. Calcul matriciel. Mathématiques PTSI. Mathématiques PTSI (Lycée Déodat de Séverac) Calcul matriciel 1 / 44

Chapitre 13. Calcul matriciel. Mathématiques PTSI. Mathématiques PTSI (Lycée Déodat de Séverac) Calcul matriciel 1 / 44 Chapitre 13 Calcul matriciel Mathématiques PTSI Lycée Déodat de Séverac Mathématiques PTSI (Lycée Déodat de Séverac) Calcul matriciel 1 / 44 On note K = R ou C Mathématiques PTSI (Lycée Déodat de Séverac)

Plus en détail

9 : Matrices. 1. Opérations sur les matrices. 1.1 Les espaces vectoriels R n et C n

9 : Matrices. 1. Opérations sur les matrices. 1.1 Les espaces vectoriels R n et C n 9 : Matrices Opérations sur les matrices Les espaces vectoriels R n et C n Notation Dans tout le chapitre, K désigne R ou C, et n, p, q sont des entiers naturels non nuls On rappelle que si E est un ensemble,

Plus en détail

Comme pour toutes les autres questions, d autres méthodes ou options sont évidemment possibles à condition d être justifiées.

Comme pour toutes les autres questions, d autres méthodes ou options sont évidemment possibles à condition d être justifiées. 0 0 3 3 EXERCICE Soit les matrices A = et B = 2 3 0 0. Calculer le déterminant de A. En déduire le rang de cette matrice. 0 0 0 Dét(A) = dét = dét 0 0 car (propriété P ) le déterminant d une matrice ne

Plus en détail

Mathématiques L2 Cours de Sophie Jallais et Muriel Pucci

Mathématiques L2 Cours de Sophie Jallais et Muriel Pucci Mathématiques L Cours de Sophie Jallais et Muriel Pucci 06-07 PLAN DES DOSSIERS DE TD Dossier Systèmes d équations linéaires : résolution par la méthode du pivot de Gauss et représentation matricielle.

Plus en détail

Matrices. 1 Matrices rectangulaires. 1.2 L espace vectoriel M n,p (R)

Matrices. 1 Matrices rectangulaires. 1.2 L espace vectoriel M n,p (R) Matrices Matrices rectangulaires Soient n, p deux nombres entiers non-nuls On appelle matrice à n lignes et p colonnes un tableau rectangulaire de nombres réels comportant n lignes et p colonnes } }{{}

Plus en détail

LFA / Terminale S SPÉCIALITÉ MATHS Mme MAINGUY. Les nombres contenus dans ce tableau sont appelés les coefficients de la matrice.

LFA / Terminale S SPÉCIALITÉ MATHS Mme MAINGUY. Les nombres contenus dans ce tableau sont appelés les coefficients de la matrice. Les matrices chapitre 2 : calcul matriciel I / Définitions Soit n et p deux entiers naturels non nuls Une matrice n p (on dit aussi de format n ; p ( ) est un tableau de nombres réels à n lignes et p colonnes

Plus en détail

Préparation à l'agrégation Interne Ce devoir est constitué de deux problèmes totalement indépendants. PROBLÈME 1

Préparation à l'agrégation Interne Ce devoir est constitué de deux problèmes totalement indépendants. PROBLÈME 1 Préparation à l'agrégation Interne 2005-2006 F. Dupré Ce devoir est constitué de deux problèmes totalement indépendants. PROBLÈME On notera N n l'ensemble des entiers compris entre et n, n désignant un

Plus en détail

Ch. 03 MATRICES et SUITES

Ch. 03 MATRICES et SUITES Ch 03 MATRICES et SUITES I Notion de matrice Une matrice est un tableau de nombres réels à n lignes et p colonnes, de taille (n, p) ou n p Notation La matrice M ci-dessous peut être notée M = (a ij ) où

Plus en détail

La décomposition de Dunford des endomorphismes.

La décomposition de Dunford des endomorphismes. Document de travail pour l atelier de la journée régionale APMEP d Aix-Marseille du 17 mai André BONNET andre.bonnet9@orange.fr La décomposition de Dunford des endomorphismes. En travaillant avec un jeune

Plus en détail

Lycée Lavoisier Année scolaire 2007/2008 Mathématiques Spéciales PC. Semaine janvier λ 1

Lycée Lavoisier Année scolaire 2007/2008 Mathématiques Spéciales PC. Semaine janvier λ 1 Lycée Lavoisier Année scolaire 2007/2008 Mathématiques Spéciales PC 1 Programme de Colles Semaine 9-10 6 janvier 2008 Déterminants Déterminant de n vecteurs Déterminant d un endomorphisme Déterminant d

Plus en détail

Rappels et compléments d algèbre linéaire

Rappels et compléments d algèbre linéaire Rappels et compléments d algèbre linéaire Table des matières 1 Somme et somme directe de p sous-espaces vectoriels. 2 1.1 de la somme de plusieurs sous-espaces vectoriels de E........................ 2

Plus en détail

TD-COURS 5 REVISIONS D ALGÈBRE 2 : MATRICES

TD-COURS 5 REVISIONS D ALGÈBRE 2 : MATRICES 22-10- 2011 JFC Mat p 1 TD-COURS 5 REVISIONS D ALGÈBRE 2 : MATRICES 2011-2012 LES NOTIONS Généralités (définition, matrices particulières) Opérations sur les matrices Matrice d une application linéaire

Plus en détail

Chapitre V. Chapitre V : Bases et dimension

Chapitre V. Chapitre V : Bases et dimension Chapitre V Chapitre V : Bases et dimension Introduction On avait vu au Chapitre IV qu une base pour un espace vectoriel V est une partie à la fois libre et génératrice de V. Les bases constituent un outils

Plus en détail

LES MATRICES. Chapitre Premières définitions

LES MATRICES. Chapitre Premières définitions Chapitre 1 LES MATRICES 11 Premières définitions Définition Une matrice à n lignes et p colonnes et à coefficients dans R est un tableau de np éléments de R que l on représente sous la forme : a 11 a 12

Plus en détail

MPSI 2 : DL 4. 1 Première partie. 2 Deuxième partie. pour le 08 janvier 2003

MPSI 2 : DL 4. 1 Première partie. 2 Deuxième partie. pour le 08 janvier 2003 MPSI 2 : DL 4 pour le 08 janvier 2003 Soit E un espace vectoriel sur le corps K = R. On appelle projecteur un endomorphisme p de E qui vérifie p p = p. 1 Première partie. Soit un projecteur p de l espace

Plus en détail

Feuille d exercices 6 : Familles libres, génératrices. Applications linéaires.

Feuille d exercices 6 : Familles libres, génératrices. Applications linéaires. Université Denis Diderot Paris 7 (4-5) TD Maths, Agro wwwprobajussieufr/ merle Mathieu Merle : merle@mathuniv-paris-diderotfr Feuille d exercices 6 : Familles libres, génératrices Applications linéaires

Plus en détail

Algèbre Cours 9. Anneaux. 27 novembre 2009

Algèbre Cours 9. Anneaux. 27 novembre 2009 Algèbre Cours 9 Anneaux 27 novembre 2009 Définition Définition Anneau. Un anneau unitaire est un triplet (A,+, ) où A est un ensemble, + : A A A et : A A A deux lois internes sur A vérifiant les axiomes

Plus en détail

TD de révisions : Calcul matriciel

TD de révisions : Calcul matriciel TD de révisions : Calcul matriciel I. Révisions sur le calcul matriciel a) Remarques générales sur le calcul matriciel Le calcul matriciel n'a pas autant de propriétés que le calcul numérique : - On ne

Plus en détail

APPLICATIONS LINÉAIRES

APPLICATIONS LINÉAIRES APPLICATIONS LINÉAIRES 1 Définition et premiers exemples 1.1 Définition Définition 1.1 Application linéaire Soient E et F deux K-espaces vectoriels. On appelle application linéaire de E dans F toute application

Plus en détail

Corrigé Feuille 4. et sa matrice dans la base canonique, qui est orthonormée pour le produit scalaire canonique, est. P (x)q(x)dx,

Corrigé Feuille 4. et sa matrice dans la base canonique, qui est orthonormée pour le produit scalaire canonique, est. P (x)q(x)dx, Université Paris Panthéon-Sorbonne L MASS 0/03 Algèbre Corrigé Feuille 4 Exercice. a On remarque que dim F car F R 3 en effet,,, F. D autre part, soient e = 3,,, e =, 0,. On vérifie que {e, e } est une

Plus en détail

Applications linéaires

Applications linéaires Chapitre 4 Applications linéaires I) Généralités sur les applications linéaires 1) Définitions Définition 1 Soient E et F deux R-espaces vectoriels On appelle application linéaire de E dans F toute application

Plus en détail

j=1 ( 1) 1+j a 1j deta j On dit qu on développe le déterminant ( ) suivant la première ligne de A. a11, a En particulier, si n = 2, dét 12

j=1 ( 1) 1+j a 1j deta j On dit qu on développe le déterminant ( ) suivant la première ligne de A. a11, a En particulier, si n = 2, dét 12 Déterminants 1 Définition Soit A = (a ij ) 1 i,j n une matrice carrée d ordre n Le déterminant est une application dét: Mat n (K) K défini par récurrence sur n de façon suivante: - Si n = 1, det(a 11 )

Plus en détail

Chapitre X. Chapitre X : Matrice inverse et réciproque d une application

Chapitre X. Chapitre X : Matrice inverse et réciproque d une application Chapitre X Chapitre X : Matrice inverse et réciproque d une application Introduction Dans ce chapitre, on fera le lien entre la matrice d une application linéaire et l inverse d une matrice (notion vue

Plus en détail

Feuille d Exercices : Calcul matriciel

Feuille d Exercices : Calcul matriciel ECS 1 Dupuy de Lôme Semaine du 24 janvier 2005 Feuille d Exercices : Calcul matriciel Opérations sur les matrices Exercice 1 : Calculez A 2, A 3, A 4 puis A n dans les cas suivants : 1 0 1 0 1, 0 0 0,

Plus en détail

Problèmes matriciels

Problèmes matriciels Problèmes matriciels Exercice 1. I + a(x t Y Y t X inversible? Soient X, Y M n,1 (R indépendantes, a R et M la matrice n n telle que m ij x i y j x j y i. A quelle condition I + am est-elle inversible?

Plus en détail

Polynômes, endomorphismes et matrices Exercices

Polynômes, endomorphismes et matrices Exercices Polynômes, endomorphismes et matrices Exercices O. Simon, Université de Rennes I 16 janvier 2006 Exercice 1. Soit u un endomorphisme d un espace vectoriel sur un corps K et P un polynôme annulateur de

Plus en détail

Exercices d oraux de la banque CCP BANQUE ALGÈBRE

Exercices d oraux de la banque CCP BANQUE ALGÈBRE Exercices d oraux de la banque CCP 2014-2015 20 exercices sur les 37 d algèbre peuvent être traités en Maths Sup. BANQUE ALGÈBRE EXERCICE 59 Soit E l espace vectoriel des polynômes à coefficients dans

Plus en détail

SYSTEMES LINEAIRES. P. Pansu September 13, 2004

SYSTEMES LINEAIRES. P. Pansu September 13, 2004 SYSTEMES LINEAIRES P Pansu September 13, 2004 1 Motivation On rencontre des systèmes linéaires à la fois dans la vie courante et dans des problèmes posés par les sciences 2 Objectif Savoir résoudre (ie

Plus en détail

PROBLÈME 1 : Une équation matricielle PRÉLIMINAIRES PARTIE I

PROBLÈME 1 : Une équation matricielle PRÉLIMINAIRES PARTIE I TD - Chapitres 19 et 0 - ALGÈBRE LINÉAIRE PROBLÈME 1 : Une équation matricielle Extrait sujet «Petites Mines» 010 Le but de ce problème est d étudier différentes matrices qui commutent avec leur transposée,

Plus en détail

Espaces vectoriels de dimension finie

Espaces vectoriels de dimension finie Espaces vectoriels de dimension finie 1.1) Famille génératrice (rappel) Exemple 1 On considère par exemple l'espace vectoriel R² et les vecteurs 1,1, 1, et,3. Soit un élément quelconque de R²,,. Peut-on

Plus en détail

Techniques de calcul matriciel

Techniques de calcul matriciel Arnaud de Saint Julien - MPSI Lycée La Merci 2014-2015 1 Techniques de calcul matriciel Introduction Une matrice est un tableau de nombres avec lequel on pourra faire des opérations. C est un objet numérique

Plus en détail

Examen d algèbre. L1S2. Licences PSI.

Examen d algèbre. L1S2. Licences PSI. VERSION A Examen d algèbre. LS2. Licences PSI. Nom, prénom, groupe : Consignes (à lire absolument). Tout document et appareil électronique (notamment votre téléphone portable) doivent rester dans votre

Plus en détail

On conclut : B 1. mpsi. 3 Calculer le déterminant suivant : 1 a 2 0 c 2 1 b 2 c 2 0. Indication : Si A et C sont des matrices carrées, alors : A B

On conclut : B 1. mpsi. 3 Calculer le déterminant suivant : 1 a 2 0 c 2 1 b 2 c 2 0. Indication : Si A et C sont des matrices carrées, alors : A B Khôlles MPSI Calcul matriciel - Déterminant Sujet A mpsi Correction 5 4 1 Calculer A 100, avec A = 4 3 5 4 1 1 On a A = = I + 4J avec J = On a J 2 = 0 4 3 1 1 A 100 = (I + 4J) 100 401 400 = I + 400J =

Plus en détail

Cours de Mathématiques Calcul matriciel, systèmes linéaires. I Matrices à coefficients dans K... 3

Cours de Mathématiques Calcul matriciel, systèmes linéaires. I Matrices à coefficients dans K... 3 Table des matières I Matrices à coefficients dans K............................ 3 I.1 Généralités.................................. 3 I.2 Matrices particulières............................. 3 I.3 Matrices

Plus en détail

Crochet de Lie. [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 28 décembre 2016 Enoncés 1

Crochet de Lie. [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 28 décembre 2016 Enoncés 1 [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 28 décembre 2016 Enoncés 1 Crochet de Lie Exercice 1 [ 00775 ] [Correction] Soient A, B M n (R) vérifiant AB BA = A. (a) Calculer A k B BA k pour k N. (b) À quelle

Plus en détail

Semaine septembre

Semaine septembre B1-2016-2017 Programmes de Khôlles Semaine 19-26 septembre Logique et ensembles Quantificateurs, absurde, contraposée Ensembles, sous-ensembles, P(E), relations ensemblistes. Nombres Récurrence : simple,

Plus en détail

Opérations élémentaires et déterminants

Opérations élémentaires et déterminants 10 Opérations élémentaires et déterminants On note toujours K le corps de réels ou des complexes On se donne un entier n 1 et M n (K désigne l espace vectoriel des matrices carrées d ordre n à coefficients

Plus en détail

Compléments d algèbre linéaire

Compléments d algèbre linéaire Chapitre Compléments d algèbre linéaire Le physicien et mathématicien anglais John William Strutt, baron de Rayleigh, élabore une théorie mathématique de l optique et des systèmes vibratoires. Par la suite

Plus en détail

Correction du Concours blanc : Math I

Correction du Concours blanc : Math I Année 2010-2011 CS2 13 Décembre 2010 Denis Pasquignon Correction du Concours blanc : Math I Partie I: Exemples 1. (a) Soit (e 1,, e n ) la base canonique de IR n, d après la définition de f on a f(e 1

Plus en détail

Dans tout ce qui suit, n, m et p sont des entiers naturels supérieurs ou égaux à 1.

Dans tout ce qui suit, n, m et p sont des entiers naturels supérieurs ou égaux à 1. I Généralités sur les matrices Activité 1 Dans tout ce qui suit, n, m et p sont des entiers naturels supérieurs ou égaux à 1 Une matrice A de dimensions m p est un tableau de nombres à m lignes et p colonnes

Plus en détail

Chapitre VIII Calcul matriciel

Chapitre VIII Calcul matriciel Chapitre VIII Calcul matriciel Dans ce cours, désigne, ou un corps commutatif quelconque. I Matrices et applications Les matrices sont un outil de calcul et de représentation des applications linéaires.

Plus en détail

Matrices et Applications linéaires

Matrices et Applications linéaires Matrices et Applications linéaires Matrices d une application linéaire Dans toute cette section, E et F sont deux K ev de dimension finie. Soit B E = ( e,..., e p ) une base de E, et B F = ( ɛ,..., ɛ n

Plus en détail

Résumé 02 : Matrices & Déterminants

Résumé 02 : Matrices & Déterminants http://mpbertholletwordpresscom Résumé 02 : Matrices & Déterminants Dans tout ce chapitre, K sera le corps R ou C 1 LES BASES 1 L opérateur L A Toute application linéaire de R p dans R n est l application

Plus en détail

Contrôle Continu - Algèbre 2 - DU1

Contrôle Continu - Algèbre 2 - DU1 Université Paris Dauphine 2012 MI2E CC n 1 Contrôle Continu - Algèbre 2 - DU1 Question de cours : Donner une définition de la propriété de somme directe pour deux sous-espaces vectoriels (d un R espace

Plus en détail

3. SYSTEMES LINEAIRES

3. SYSTEMES LINEAIRES 3 SYSTEMES LINEAIRES 31 Définition Un système linéaire est un ensemble de m équations linéaires à n variables Il a la forme générale suivante : a 11 x 1 + a 12 x 2 + + a 1n x n = b 1 a 21 x 1 + a 22 x

Plus en détail

TD 1 - Mise en bouche - Feuille d exercice 0.

TD 1 - Mise en bouche - Feuille d exercice 0. Université Claude Bernard Lyon 1 Licence Sciences & Technologies 43, boulevard du 11 novembre 1918 Spécialité : Mathématiques 69622 Villeurbanne cedex, France UE : Analyse III Automne 2011 Groupe B Enseignant

Plus en détail

Chapitre 3. Combinaison linéaire et SEV

Chapitre 3. Combinaison linéaire et SEV Chapitre 3. Combinaison linéaire et SEV. Reconnaitre une combinaison linéaire. 2 Etant donné deux vecteurs v, v 2, par exemple 0 et 3, ainsi 2 que deux coefficients s et t, il est très facile de calculer

Plus en détail

Corrigé de Banque PT 2015 Épreuve A

Corrigé de Banque PT 2015 Épreuve A Lycée Laetitia Bonaparte Spé PT Corrigé de Banque PT 2015 Épreuve A Problème d Algèbre linéaire Partie I 1(a Notons β (e 1, e 2, e 3, e 4 la base canonique de R 4 On a De même, [ f(e1 ] β [ f ] β [ ] e

Plus en détail

Espaces euclidiens, orthogonalité, longueur. Moindres carrés.

Espaces euclidiens, orthogonalité, longueur. Moindres carrés. Université Nice Sophia-Antipolis SL2SF 2012-13 Algèbre 2 Espaces euclidiens, orthogonalité, longueur. Moindres carrés. On travaille avec le corps des réels, noté R. Pour tout entier naturel n, on considère

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE PC MATHEMATIQUES 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. Notations et objectifs

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE PC MATHEMATIQUES 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. Notations et objectifs SESSION 2010 PCM1002 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE PC MATHEMATIQUES 1 Durée : 4 heures Les calculatrices sont interdites N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision

Plus en détail

mpsi Khôlles MPSI. Équa_diff - Algèbre linéaire. Sujet A S =

mpsi Khôlles MPSI. Équa_diff - Algèbre linéaire. Sujet A S = Khôlles MPSI. Équa_diff - Algèbre linéaire. Sujet A mpsi Correction Résoudre sur Ê l équation différentielle ( + t y = t y + ( + t (L. Déterminer la solution de (L telle que y(0 = π. Solution générale

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC systèmes d équations suites 1. Vocabulaire 2.Calcul matriciel 3. suites Prérequis Plan du cours 1. Vocabulaire Définition : Une matrice de dimension est un tableau de nombres comportant lignes colonnes.

Plus en détail

Eléments de calcul matriciel

Eléments de calcul matriciel Eléments de calcul matriciel Définition et propriétés des matrices Définition Une matrice (l x c) (lire l croix c) est un ensemble de l fois c nombres, réels ou complexes, regroupés sous la forme d un

Plus en détail

Révisions sur les matrices

Révisions sur les matrices BCPST2 9 5 2 10Révisions sur les matrices I Dénition et structure A) Ensemble des matrices Soient n, p N des entiers xés On appelle matrice à n lignes et p colonnes et à coecients à K la donnée d'une famille

Plus en détail

M =, N =, P = et Q =. (formule de calcul du déterminant par rapport à la

M =, N =, P = et Q =. (formule de calcul du déterminant par rapport à la Soient les matrices : M =, N =, P = et Q = 1 Calculer le déterminant de la matrice M (1 point) Dét(M) = dét = dét car le déterminant d une matrice ne change pas lorsqu on ajoute à une de ses colonnes une

Plus en détail

Polynômes et fractions rationnelles Trinômes du second degré

Polynômes et fractions rationnelles Trinômes du second degré Polynômes et fractions rationnelles Trinômes du second degré 1 Rappels 1. Carré d une somme : 2. Carré d une différence : 3. Différence de deux carrés : Pour tous réels a et b, a + b) 2 =........ Pour

Plus en détail

Exercices : Préparation à l oral

Exercices : Préparation à l oral Mathématiques Année 26-27 Lycée Pothier - PSI F. Blache Exercices : Préparation à l oral Exercice. Calcul mental : 8 699 et 99. 2. Déterminer le plus grand facteur premier du nombre 89999. Exercice 2 Soit

Plus en détail

Calcul matriciel. λa n,1 λa n,2... λa n,p. a 2,1 a 2,2... a 2,p... a n,1 a n,2... a n,p ... a n,1 + b n,1 a n,2 + b n,2...

Calcul matriciel. λa n,1 λa n,2... λa n,p. a 2,1 a 2,2... a 2,p... a n,1 a n,2... a n,p ... a n,1 + b n,1 a n,2 + b n,2... 11 mars 014 Calcul matriciel I IA Matrices : définition, opérations et propriétés Définitions et structure d espace vectoriel Définition 1 (Définition Une matrice de type (n, p est un tableau à n lignes

Plus en détail

2 Diverses interprétations des matrices

2 Diverses interprétations des matrices 1 Rappels Espace vectoriel M p,n (K) : Addition : dénition et propriétés élémentaires : commutativité, associativité, existence d'un neutre, toute matrice admet un(e) opposé(e) pour + Multiplication par

Plus en détail

Exercices fondamentaux

Exercices fondamentaux Université de Nantes Département de Mathématiques DEUG MIAS - Module M2 Algèbre Année 2002/2003 Liste d exercices n 1 Exercices fondamentaux Espaces vectoriels, sous-espaces vectoriels 1. Montrer que l

Plus en détail

Rappels sur l algèbre linéaire

Rappels sur l algèbre linéaire Rappels sur l algèbre linéaire Dans tout ce chapitre n et p sont des entiers naturels non nuls et K = R ou C, E un K-espace vectoriel, I un ensemble non vide. I- Espace vectoriel I-1 Définition et exemples

Plus en détail

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot DÉTERMINANTS Dans tout ce chapitre, n désigne un entier naturel non nul. 1 Groupe symétrique 1.1 Permutation Définition 1.1 Permutation, groupe symétrique On appelle permutation de 1, n toute bijection

Plus en détail

Fiche méthodologique Rang d une matrice et applications

Fiche méthodologique Rang d une matrice et applications Fiche méthodologique Rang d une matrice et applications BCPST Lycée Hoche $\ CC BY: Pelletier Sylvain Les deu définitions du rang d une matrice Le rang d une matrice M M n,p (K) est défini de deu manières

Plus en détail

Eléments propres d un endomorphisme

Eléments propres d un endomorphisme [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 5 mai 16 Enoncés 1 Eléments propres d un endomorphisme Eercice 1 [ 768 ] [Correction] Soient E = C (R, R) et D l endomorphisme de E qui à f associe sa dérivée f.

Plus en détail

PCSI1-PCSI2 DNS n 07 - Pour le mardi 03 janvier Exercices ou premières questions d exercices posés à l oral des concours.

PCSI1-PCSI2 DNS n 07 - Pour le mardi 03 janvier Exercices ou premières questions d exercices posés à l oral des concours. Exercices ou premières questions d exercices posés à l oral des concours Exercice ENSEA-ENSAM [ Montrer que α, π ], cos 4 α) + sin 4 α) = 2 2 sin2 2α) puis que si a, b) R+) 2 alors a 2 cos 2 α) + b 2 sin

Plus en détail

MHT201. Quelques indications de TD 12 (suite)

MHT201. Quelques indications de TD 12 (suite) MHT01 Quelques indications de TD 1 (suite) Exo 1 (1) Notons e 1 = (1, 0, 0), e = (0, 1, 0), et e 3 = (0, 0, 1) Alors {e 1, e, e 3 } est la base canonique de R 3 D après la définition de f, on a f(e 1 )

Plus en détail

Devoir surveillé 5 mathématiques

Devoir surveillé 5 mathématiques Devoir surveillé 5 mathématiques BCPST 205-206 Exercice. Soit t un réel strictement positif. On définit la suite ( n N par la donnée de x 0 = t et la relation de récurrence : n N, + =.. (a Soit g la fonction

Plus en détail

EXERCICES MPSI A 8 B. MATRICES R. FERRÉOL 13/14

EXERCICES MPSI A 8 B. MATRICES R. FERRÉOL 13/14 EXERCICES MPSI A 8 B MATRICES R FERRÉOL 13/14 1 : Calculer si c est possible : (a) (b) (c) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 i i 0 1 2 1 2 1 2 1 2 3 2 1 i 0 i 1 2 1 0 ; 1 2 3 4 5 6 2 1 2 1 2 3 1 2 1 2 MATRICES 1 0 2

Plus en détail

2 Un cas particulier : valeurs propres d une matrice triangulaire.

2 Un cas particulier : valeurs propres d une matrice triangulaire. F. HECHNER, ÉCÉ, Collège Épiscopal Saint Étienne Année 04-05 Fiche Méthode : Trouver les valeurs propres de A (ou de f) On commence par rappeler les définitions du cours. On donne ensuite les principales

Plus en détail

Mathématiques 2. Équations linéaires

Mathématiques 2. Équations linéaires Mathématiques 2 PC 4 heures Calculatrices autorisées 212 Dans tout le problème, le corps de base des espaces vectoriels est R. Les matrices et les sstèmes linéaires sont à coefficients réels. Les suites

Plus en détail

Notations et préliminaires

Notations et préliminaires Notations et préliminaires Tous les corps figurant dans le problème sont supposés commutatifs. N désigne l ensemble des nombres entiers naturels N désigne l ensemble des nombres entiers naturels non nuls

Plus en détail

1. Réduction d un endomorphisme en dimension finie, d une matrice

1. Réduction d un endomorphisme en dimension finie, d une matrice Réduction des endomorphismes en dimension finie 4-1 Sommaire 1 Réduction en dimension finie 1 11 Polynôme caractéristique 1 12 Ordre de multiplicité 2 2 Diagonalisation en dimension finie 2 21 Diagonalisibilité

Plus en détail

Espaces vectoriels. S2 Mathématiques Générales 1 11MM21

Espaces vectoriels. S2 Mathématiques Générales 1 11MM21 Espaces vectoriels S2 Mathématiques Générales 1 11MM21 Les notes qui suivent sont très largement inspirées du site : http://uel.unisciel.fr/mathematiques/espacevect1/espacevect1/co/espacevect1.html et

Plus en détail

deux matrices de M n,p (K) et λ K. On définit

deux matrices de M n,p (K) et λ K. On définit CHAPITRE 6 MATRICES Dans tout le chapitre, K désignera R ou C 1 Matrices à éléments dans K 11 Algèbre des matrices Définition 61 Soient n, p N On appelle matrice de taille (n, p) à coefficients dans K

Plus en détail

Exercices Corrigés Matrices 1 2 A = 2 1

Exercices Corrigés Matrices 1 2 A = 2 1 Exercices Corrigés Matrices Exercice Considérons les matrices à coefficients réels : A =, B = 4 C =, D = 0, E = Si elles ont un sens, calculer les matrices AB, BA, CD, DC, AE, CE Exercice extrait partiel

Plus en détail

ESSEC option Eco 2003 Maths III

ESSEC option Eco 2003 Maths III ESSEC option Eco 2003 Maths III Exercice 1 Suites récurrentes et algèbre linéaire Soit a un nombre réel. On note R N l ensemble des suites réelles définies sur N, et F le sous- ensemble de R N formé des

Plus en détail

MT23-Algèbre linéaire

MT23-Algèbre linéaire MT23-Algèbre linéaire Chapitre 5 : Espaces euclidiens ÉQUIPE DE MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES UTC juillet 2014 suivant Chapitre 5 Espaces Euclidiens et applications 5.1 Produit scalaire, norme, espace euclidien....................

Plus en détail

MT23-Algèbre linéaire

MT23-Algèbre linéaire MT23-Algèbre linéaire Chapitre 4 : Valeurs propres - Vecteurs propres ÉQUIPE DE MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES UTC juillet 2014 suivant Chapitre 4 Valeurs propres - Vecteurs propres 4.1 Vecteurs propres - Valeurs

Plus en détail

Fiche n 2. Transformations affines, barycentres, convexité

Fiche n 2. Transformations affines, barycentres, convexité Université de Rouen Mathématiques Géométrie (L3-S2) Année 2008-2009 Fiche n 2. Transformations affines, barycentres, convexité Exercice 1. (a) Montrer que des points A 0,..., A k sont affinement indépendants

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. 2 2 à coefficients réels dont l élément nul est noté 0, et S 2 formé des matrices symétriques.

MATHÉMATIQUES II. 2 2 à coefficients réels dont l élément nul est noté 0, et S 2 formé des matrices symétriques. MATHÉMATIQUES II Dans tout le problème, M désigne le IR -espace vectoriel des matrices carrées à coefficients réels dont l élément nul est noté 0, et S le sous-espace vectoriel de M formé des matrices

Plus en détail

Orsay IFIPS S2 Mathématiques (M160). Table des matières

Orsay IFIPS S2 Mathématiques (M160). Table des matières Orsay 2008-2009 IFIPS S2 Mathématiques (M60). COURS DE MATHÉMATIQUES : ALGÈBRE LINÉAIRE III. Table des matières. Opérations sur les matrices... Somme..2. Produit par un réel. 2.3. Produit de deux matrices.

Plus en détail

Contrôle de Rattrapage (Durée : 1 heure et demie)

Contrôle de Rattrapage (Durée : 1 heure et demie) Filière des Sciences Économiques et de Gestion Tronc commun Pr. Amale LAHLOU www.fsjesr.ac.ma Session Universitaire : Printemps-Été, 2014-2015 Semestre II / Section A Module 13 : Algèbre Linéaire & Mathématiques

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. Rappels, notations et objectifs du problème

MATHÉMATIQUES II. Rappels, notations et objectifs du problème MATHÉMATIQUES II Rappels, notations et objectifs du problème Dans tout ce problème, n désigne un entier naturel supérieur ou égal à 2 et M n ( IC ) l ensemble des matrices carrées complexes d ordre n De

Plus en détail

Université Paris-Dauphine. DUMI2E 2006/2007. Algèbre 2. G. Carlier.

Université Paris-Dauphine. DUMI2E 2006/2007. Algèbre 2. G. Carlier. Université Paris-Dauphine. DUMI2E 2006/2007. Algèbre 2. G. Carlier. Séance 1 1. Parmi les couples suivants de matrices A, B, dire si le produit AB a un sens et si oui, donner son format et le calculer:

Plus en détail

Puissances n-ieme d une matrice. Application aux systèmes linéaires. x + 2y = 6 Exemple : soit à résoudre le système linéaire ( )

Puissances n-ieme d une matrice. Application aux systèmes linéaires. x + 2y = 6 Exemple : soit à résoudre le système linéaire ( ) II Application aux systèmes linéaires { x + 2y = 6 Exemple : soit à résoudre le système linéaire où x et y sont les inconnues x + 2y = 5 x 6 On forme ensuite les matrices suivantes : A =, X = et B = Donc

Plus en détail