OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE"

Transcription

1 OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR LA SOCIETE INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTERISTIQUES NOTAMMENT JURIDIQUES, FINANCIERES ET COMPTABLES DE LA SOCIETE BIOMERIEUX Le présent dcument relatif aux autres infrmatins de la sciété bimérieux a été dépsé auprès de l Autrité des marchés financiers le 7 septembre 2011, cnfrmément à l article de sn règlement général et à sn instructin n du 25 juillet Ce dcument a été établi sus la respnsabilité de la sciété bimérieux. Le présent dcument cmplète la nte d infrmatin de bimérieux visée par l Autrité des marchés financiers le 6 septembre 2011 sus le numér n , en applicatin d une décisin de cnfrmité en date du 6 septembre Le présent dcument est dispnible sur le site Internet de l Autrité des marchés financiers (www.amf-france.rg), sur le site Internet de bimérieux (www.bimerieux.cm) et est mis gratuitement à dispsitin du public au siège de bimérieux, sis Marcy l Etile (69280).

2 TABLE DES MATIERES 1. INFORMATIONS REQUISES AU TITRE DE L ARTICLE DU REGLEMENT GENERAL DE L AUTORITE DES MARCHES FINANCIERS EVENEMENTS RECENTS INTERVENUS DEPUIS LA PUBLICATION DU DOCUMENT DE REFERENCE Résultats semestriels au 30 juin Cmmuniqués publiés par la Sciété depuis la publicatin du Dcument de Référence COMPOSITION DU CONSEIL D ADMINISTRATION ATTESTATION RELATIVE AU PRESENT DOCUMENT

3 1. INFORMATIONS REQUISES AU TITRE DE L ARTICLE DU REGLEMENT GENERAL DE L AUTORITE DES MARCHES FINANCIERS Cnfrmément aux dispsitins de l article du règlement général de l Autrité des marchés financiers (l «AMF»), il est précisé que les infrmatins relatives aux caractéristiques, ntamment juridiques, financières et cmptables de la sciété bimérieux («bimérieux» u la «Sciété») figurent dans le dcument de référence dépsé auprès de l AMF le 26 avril 2011 sus le numér D (le «Dcument de Référence»), sus réserve de ce qui est indiqué dans le présent dcument. Le présent dcument intègre par référence le Dcument de Référence et le rapprt financier semestriel de la Sciété au 30 juin Le Dcument de Référence est dispnible sur le site Internet de l AMF (www.amf-france.rg). Le Dcument de Référence et le rapprt financier semestriel de la Sciété au 30 juin 2011 snt dispnibles sur le site Internet de la Sciété (www.bimerieux.cm) et mis gratuitement à la dispsitin du public au siège scial de la Sciété sis Marcy l Etile (69280). -3-

4 2. EVENEMENTS RECENTS INTERVENUS DEPUIS LA PUBLICATION DU DOCUMENT DE REFERENCE 2.1 Résultats semestriels au 30 juin 2011 Le rapprt financier semestriel de bimérieux relatif au premier semestre 2011 a été mis à la dispsitin du public et est dispnible sur le site Internet de bimérieux (www.bimerieux.cm) depuis le 6 septembre Résultat pératinnel curant : En prgressin de 5,2 % A 17,8 % du chiffre d affaires 2 acquisitins stratégiques : AES Labratire, bimérieux devenant le leader mndial des applicatins agralimentaires ARGENE, spécialisée dans le diagnstic mléculaire pur les patients immundéprimés Le cnseil d administratin de bimérieux, acteur mndial du diagnstic in vitr, s est réuni le 6 septembre 2011, sus la présidence de M. Jean-Luc Bélingard et en présence des cmmissaires aux cmptes. Il a arrêté les cmptes cnslidés intermédiaires du Grupe au 30 juin Ces cmptes nt fait l bjet d un examen limité par les cmmissaires aux cmptes. Cmptes cnslidés (1) En millins d'eurs S S Variatin A dnnées publiées Chiffre d affaires ,50% Marge brute ,10% Résultat pératinnel curant ,20% Résultat pératinnel ,60% Résultat de l ensemble cnslidé ,70% (1) Après reclassement des crédits d impôt recherche en «résultat pératinnel curant» M. Jean-Luc Bélingard, Président Directeur Général, déclare : «Sur le 1 er semestre 2011, bimérieux a augmenté sn résultat pératinnel curant de 5,2 %, prtant sa marge pératinnelle curante à 17,8 %, sit une améliratin de 30 pints de base par rapprt au 30 juin Cependant, la fragilité du cntexte écnmique en Eurpe de l Ouest et en Amérique du Nrd nus incite à la prudence. Ainsi, nus anticipns que la crissance rganique de ns ventes purrait se situer autur de 5 % en La prgressin glbale de ntre activité purrait être visine de 7 % à devises cnstantes, grâce aux 2 acquisitins récemment réalisées, qui nus permettent de nus renfrcer dans 2 dmaines d activité ù les pprtunités de crissance snt frtes. Ntre visin à lng terme est inchangée, et nus cntinuerns de dévelpper ntre stratégie ambitieuse, centrée sur l innvatin et des acquisitins ciblées, et pursuivrns activement les prgrammes de R&D en curs.» -4-

5 EVENEMENTS MARQUANTS DU 1 ER SEMESTRE acquisitins stratégiques AES Labratire, dans le dmaine des applicatins industrielles Le 22 juillet 2011, bimérieux a définitivement acquis le grupe français AES Labratire, un acteur majeur dans le dmaine du cntrôle micrbilgique industriel, pur un prix de 183 millins d eurs. Cette sciété a réalisé un chiffre d affaires de 76 millins d eurs en 2010 * et emplie près de 400 salariés. Grâce à cette acquisitin, bimérieux devient le leader mndial des applicatins agralimentaires. D imprtantes synergies cmmerciales sernt réalisées, grâce à la très grande cmplémentarité des gammes de prduits des 2 sciétés, à la frce du réseau cmmercial de bimérieux et aux platefrmes prmetteuses d AES Labratire. A cet effet, les frces cmmerciales des 2 sciétés sernt unifiées d ici le 1 er janvier 2012 et les prduits d AES Labratire sernt prgressivement cmmercialisés par le réseau de bimérieux à partir du 1 er trimestre de ARGENE, dans le dmaine du diagnstic mléculaire Le 18 juillet 2011, bimérieux a acquis la sciété française ARGENE, spécialisée en bilgie mléculaire, pur un prix de 37,5 millins d eurs, assrti de paiements cnditinnels puvant atteindre 5 millins d eurs. Cette sciété emplie 70 persnnes et, en 2010, ses ventes se snt élevées à 10 millins d eurs, dnt les tris-quarts en bilgie mléculaire. Sn ffre étendue de tests de diagnstic pur les patients immundéprimés, qui crrespnd à une frte demande médicale, renfrce le prtefeuille de prduits de bimérieux dans les maladies infectieuses. En utre, cette acquisitin permettra d accélérer la mise sur le marché d un menu élargi de tests sur la nuvelle platefrme de bilgie mléculaire en curs de dévelppement avec Bicartis. L intégratin pératinnelle de cette sciété cmmencera dès le mis de septembre Offre cmmerciale Au curs du 1 er semestre de 2011, l ffre cmmerciale de la Sciété a été enrichie par le lancement de 10 nuveaux prduits, en particulier : VITEK MS, pur l identificatin bactérienne dans les labratires de micrbilgie. Cette nuvelle slutin de spectrmétrie de masse est ttalement intégrée à la platefrme VITEK de bimérieux, instrument leader mndial de l'identificatin et de l antibigramme autmatisés, via le middleware Myla TM. Un dssier d apprbatin 510(k) sera dépsé auprès de la Fd and Drug Administratin (FDA) américaine au curs du 1 er semestre 2012 ; les premiers tests rapides de la gamme binexia, fabriquée en Chine sur le site de Shanghai. * Chiffre d affaires annuel estimé au 31 mars 2011 (hrs Agrbi, cédé le 17 mai 2011). -5-

6 Par ailleurs, à la fin du 1 er trimestre 2011, la Sciété a infrmé la FDA, les autres instances réglementaires et ses clients que les résultats de l antibigramme Piperacillin / Tazbactam (TZP) sur VITEK 2 n étaient plus cnfrmes aux standards fixés. En cnséquence, les résultats de ce test nt été désactivés u retirés des cartes crrespndantes. La Sciété est néanmins en mesure de prpser la méthde alternative manuelle Etest. Elle a immédiatement démarré le dévelppement d une nuvelle versin du test TZP en vue d une cmmercialisatin avant la fin de l année et cllabre étritement avec les instances réglementaires. Enfin, le test mléculaire de bimérieux, EasyQ MRSA, destiné au dépistage du Staphylcccus aureus résistant à la méthicilline (SARM), et le paramètre VIDAS TOXO IgG Avidity, pur exclure une infectin récente chez les patients atteints de txplasmse, nt reçu l'enregistrement 510(k) de la FDA américaine au curs du 1 er semestre. Innvatin L innvatin est au cœur de la stratégie de la Sciété. bimérieux fcalise ses investissements de R&D sur le dévelppement de paramètres et de 5 nuveaux instruments : En micrbilgie, un nuvel autmate d hémculture et un incubateur intégrant des technlgies innvantes d imagerie ; En immunessais, une nuvelle génératin de l instrument VIDAS et une slutin autmatisée de diagnstic au chevet du patient, c-dévelppée avec Philips ; En bilgie mléculaire, un système entièrement intégré en dévelppement avec Bicartis. La sciété Bicartis a indiqué que la phase de validatin de sn instrument de bilgie mléculaire, qui est nécessaire aux enregistrements réglementaires, purrait cmmencer à la fin de l exercice 2012, pur une cmmercialisatin effective par bimérieux des premiers tests marqués CE mi En juin, bitheranstics a présenté, au cngrès annuel 2011 de l American Sciety f Clinical Onclgy (ASCO), les dnnées d études cliniques encurageantes * relatives à CancerTYPE ID, à Breast Cancer Index, et au nuveau test P95. Ces dnnées nt fait l bjet d une publicatin dans des revues scientifiques de haut niveau. bitheranstics dévelppe au sein du Grupe des tests de diagnstic innvants dans le dmaine de l nclgie pur aider à la mise en place de traitements persnnalisés. Tutefis, la crissance de ses ventes est plus lente qu escmpté. 2 accrds de cllabratin nt été signés, respectivement avec Ipsen dans le dmaine du théranstic, ntamment pur faciliter le dévelppement à lng terme de tests de diagnstic cmpagnns dans le cas de cancers hrmn-dépendants, et avec les Instituts des Sciences Bilgiques de Shanghai (SIBS) dans les applicatins industrielles. Par ailleurs, suite au départ à la retraite du Dcteur Peter Kaspar le 31 mars 2011, Alexandre Mérieux, Directeur Général Délégué, a été nmmé Directeur de l Unité Micrbilgie. Le périmètre de l Unité Micrbilgie a été élargi et il inclut désrmais l Unité de Bilgie Mléculaire. En utre, en juin 2011, bimérieux a rganisé la 3 ème éditin du Wrld HAI ** Frum et a réuni plus de 70 spécialistes (cliniciens, infectilgues, micrbilgistes et épidémilgistes), venus de 33 pays. Le thème majeur de ce frum biennal était la résistance des bactéries aux antibitiques, recnnue par l OMS cmme l'une des grandes menaces de santé publique. * Cmmuniqué de presse cmplet dispnible sur : ** HAI : Healthcare-Assciated Infectins - Infectins nscmiales. -6-

7 Enfin, bimérieux sera un acteur majeur de LynBiTech dans le dmaine du diagnstic et des platefrmes technlgiques. Cet Institut de Recherche Technlgique (IRT) a été labellisé par l Etat le 9 juin Parmi les 6 IRT sélectinnés, LynBiTech est le seul dédié à la santé. Il sera centré sur les maladies infectieuses. Plan de dévelppement industriel En janvier 2011, bimérieux a mis en service sn nuveau système «Glbal ERP ***» en France. Par ailleurs, le prjet de fermeture du site de Prtland (Oregn, Etats-Unis) avance seln le calendrier fixé, qui prévit un arrêt effectif de la prductin à la fin de l exercice GOUVERNANCE Depuis le 20 juillet 2011, Jean-Luc Bélingard, Président Directeur Général de bimérieux, assure la Présidence du Cmité de Directin. Stéphane Bancel a rejint l Institut Mérieux, en tant que Cnseiller du Président, Alain Mérieux, afin d apprter sn expertise sur des dssiers stratégiques internatinaux. RESULTATS FINANCIERS Chiffre d affaires * Le chiffre d affaires du 1 er semestre 2011 s est élevé à 673 millins d'eurs. Il reflète une crissance, par rapprt au 1 er semestre de l année précédente, de 4,3 % à devises cnstantes et périmètre d activité cmparable (hrs impact de l arrêt de l activité milieux de culture cliniques de rutine en Amérique du Nrd). L augmentatin des ventes a été pénalisée par l anticipatin, en juin et en décembre 2010, de certaines livraisns dans le cadre de la mise en service du «Glbal ERP» début juillet 2010 en Amérique du Nrd et début janvier 2011 en France. Net de cet impact, la prgressin rganique des ventes se serait élevée à 4,9 % sur le semestre. Evlutin du chiffre d affaires En millins d'eurs En % Chiffre d affaires - 30 juin Effets de change -5-0,60% Crissance rganique, à devises cnstantes et périmètre d activité cmparable 28 +4,30% Arrêt de l activité milieux de culture cliniques de rutine en Amérique du Nrd -1-0,20% Chiffre d affaires - 30 juin ,50% Par zne gégraphique, la crissance a bénéficié du dynamisme de l Amérique du Nrd. En utre, après un 1 er trimestre en hausse mdérée, les «Emerging 7 **», et en particulier la Chine, nt retruvé une slide prgressin de leur activité, affichant une crissance rganique de près de 18 % sur le 2 ème trimestre. Ces perfrmances cntrastent avec les difficultés rencntrées en Eurpe de l Ouest ù les ventes n nt que très légèrement augmenté, du fait de l envirnnement écnmique difficile et de la cnslidatin des labratires de bilgie médicale. *** Prgiciel de gestin intégré. * Cmmuniqué de presse cmplet sur le chiffre d affaires à fin juin 2011 dispnible sur le site ** Emerging 7 : Brésil, Chine, Inde, Indnésie, Mexique, Russie, Turquie. -7-

8 Chiffre d affaires S1 S1 Variatin Variatin par zne gégraphique En millins d'eurs Eurpe (1) ,50% +0,00% Amérique du Nrd ,20% +5,90% Asie Pacifique ,40% +11,80% Amérique latine ,90% +17,70% TOTAL ,50% +4,30% (1) y cmpris le Myen-Orient et l'afrique A dnnées publiées A devises cnstantes et périmètre d activité cmparable A devises cnstantes et périmètre d activité cmparable, le chiffre d affaires a augmenté de 4 %, dans le dmaine clinique, tiré ntamment par la micrbilgie. A la faveur d un bn 2 ème trimestre, les applicatins industrielles nt enregistré une hausse de 6 %. Chiffre d affaires S1 S1 Variatin Variatin par technlgie En millins d'eurs Applicatins Cliniques ,10% +4,00% Micrbilgie ,30% +8,70% Immunessais (1) ,50% +0,20% Bilgie Mléculaire ,20% -13,30% Autres gammes ,70% -19,40% Applicatins Industrielles ,40% +6,00% TOTAL ,50% +4,30% (1) dnt VIDAS : +4,4 % A dnnées publiées A devises cnstantes et périmètre d activité cmparable Cmpte de résultat La marge brute s est établie à 363 millins d eurs (53,9 % du chiffre d affaires) cntre 342 millins d eurs au 30 juin 2010 (52,5 % du chiffre d affaires). Bénéficiant de la prgressin de l activité, d un impact favrable du change, et de la diminutin des cûts d amrtissement et d entretien de la base installée, elle s est inscrite en crissance de 6 %, malgré la hausse des rejets de fabricatin et la légère décrissance des prix myens de vente des réactifs. Le résultat pératinnel curant * a prgressé de 5,9 millins d eurs à 120 millins d eurs (17,8 % du chiffre d affaires) cntre 114 millins d eurs et 17,5 % du chiffre d affaires à la fin du 1 er semestre de Dans le cntexte du dépliement du «Glbal ERP» et du renfrcement des équipes de ventes et marketing, les charges cmmerciales et les frais généraux se snt élevés à 182 millins d eurs. Ils représentent 27 % du chiffre d affaires. * Résultat pératinnel curant, avant les éléments «significatifs, inhabituels et nn récurrents», classés en «autres prduits et charges pératinnels nn curants». -8-

9 Cash-flw Les frais de recherche et dévelppement nt atteint 72 millins d eurs (10,7 % du chiffre d affaires). A devises cnstantes, ils snt stables par rapprt au 1 er semestre de 2010 au curs duquel ils avaient enregistré une hausse de près de 12 %. Les prduits du prtefeuille de brevets nt représenté plus de 4 millins d eurs. Ils nt enregistré une diminutin de 2,4 millins d eurs du fait de la fin des redevances reçues sur les technlgies BOOM, NASBA TM et d hémculture, dnt les brevets snt maintenant échus. Des crédits d impôt en faveur de la recherche nt été cmptabilisés à hauteur de 6,6 millins d eurs cntre 5,9 millins d eurs au 30 juin Le résultat pératinnel a prgressé de 8,6 % à 119 millins d eurs. Il a bénéficié de la crissance du résultat pératinnel curant et de la baisse des éléments nn curants qui nt représenté une charge nette de 1,3 millin d eurs au 30 juin 2011 cntre 4,7 millins d eurs au 30 juin Au 30 juin 2011, ces éléments incluent ntamment une prvisin cmplémentaire pur dépréciatin des créances publiques grecques à hauteur de 1,1 millin d eurs. Une première dépréciatin de 4,4 millins d eurs avait été cmptabilisée au 30 juin La charge financière nette a représenté 2,8 millins d eurs. La charge d impôt sur les résultats s est élevée à 41 millins d eurs. Elle représente 35,4 % du résultat avant impôt, cntre 33,4 % au 30 juin 2010, pénalisée par la situatin fiscale déficitaire de quelques filiales. Dans ce cntexte, le résultat net a prgressé de près de 4 % pur atteindre 75 millins d eurs au 30 juin 2011, cntre 72 millins d eurs à la fin du 1 er semestre de Cmme au 30 juin 2010, il représente 11,1 % du chiffre d affaires. Le résultat net par actin s est élevé à 1,88 eur, cntre 1,82 eur au 30 juin L EBITDA ** a atteint 159 millins d eurs cntre 153 millins d eurs au 30 juin Cette prgressin s explique par la crissance de 6 millins d eurs du résultat pératinnel curant. Le besin en fnds de rulement d explitatin a prgressé de 48 millins d eurs cntre 37 millins d eurs au curs du 1 er semestre Il a représenté 25,4 % du chiffre d affaires cntre 24,4 % au 30 juin Cette évlutin résulte de la cnstitutin de stcks de sécurité et de l allngement des délais myens de règlement, ntamment des clients publics prtugais (390 jurs cntre 297 jurs au 30 juin 2010) et espagnls (316 jurs cntre 216 jurs). En Italie, le délai myen de règlement est resté stable à envirn 290 jurs. Dans ce cntexte, les créances nettes du Grupe sur les rganismes publics grecs, prtugais, espagnls et italiens ttalisent 102 millins d eurs. Les décaissements liés aux investissements se snt élevés à 45 millins d eurs, dnt 30 millins au titre des investissements industriels, cntre respectivement 50 et 32 millins d eurs au 30 juin Les investissements industriels nt cncerné principalement le nuveau «Glbal ERP», ainsi que la créatin et l adaptatin des équipements de prductin en vue du lancement des nuveaux prduits. Dans ce cntexte, le cash-flw libre avant dividendes et acquisitins de sciétés s est élevé à 36 millins d eurs, cntre 30 millins d eurs au 30 juin ** Smme du résultat pératinnel curant et des amrtissements d explitatin. -9-

10 La Sciété a versé en juin 2011 un dividende de 38,7 millins d eurs (0,98 eur par actin). Au curs du 1 er semestre 2010, le dividende distribué s était élevé à 36,3 millins d eurs. Au curs du 1 er semestre de 2010, la Sciété avait enregistré des décaissements relatifs à des acquisitins de sciétés (Meikang Bitech, Dima et Zenka) u à des prises de participatin (Knme) à hauteur de 16 millins d eurs. Au 30 juin 2011, les acquisitins des sciétés AES Labratire (183 millins d eurs) et ARGENE (37,5 millins d eurs) n nt pas encre été décaissées. Dans ce cntexte, la trésrerie nette au 30 juin 2011 ressrt à 20 millins d eurs. Elle s élevait à 24 millins d eurs au 31 décembre Au 30 juin 2011, bimérieux n a aucun tirage en curs sur le crédit syndiqué de 260 millins d eurs, dnt elle dispse jusqu en janvier Autres éléments financiers Litige Au 30 juin 2011, la base installée atteint instruments envirn, en augmentatin de nuveaux instruments. Le litige ppsant bimérieux aux sciétés D.B.V. et Internatinal Micrbi au sujet d un brevet de D.B.V. prtant sur le diagnstic des mycplasmes a été définitivement cls. Ressurces humaines Au 30 juin 2011, l effectif glbal du Grupe s élève à cllabrateurs (en équivalent temps plein), en hausse de 1,8 % depuis le 31 décembre Cette prgressin résulte principalement du renfrcement des fnctins cmmerciales et de prductin. Pur la 3 ème année cnsécutive, un plan d actinnariat salarié a été mis en œuvre, permettant aux salariés du Grupe d acquérir des actins bimérieux à des cnditins préférentielles. En mai 2011, un tiers des salariés a participé à ce nuveau plan. Ainsi, plus d un cllabrateur sur deux est désrmais actinnaire de bimérieux. OBJECTIFS 2011 La fragilité du cntexte écnmique en Eurpe de l Ouest et en Amérique du Nrd incite à la prudence, et cnduit à anticiper que la crissance rganique des ventes, en 2011, purrait se situer autur de 5 %. Cet bjectif, à devises cnstantes et périmètre d activité cmparable, exclut l impact de l arrêt de l activité milieux de culture cliniques de rutine en Amérique du Nrd. Après prise en cmpte des acquisitins d AES Labratire et d ARGENE récemment réalisées, la crissance de l activité, à devises cnstantes, purrait être de 7 % envirn. La Sciété cnfirme cibler, en 2011, un résultat pératinnel curant cmpris entre 255 et 270 millins d eurs, après prise en cmpte de crédits d impôt recherche estimés à 12 millins d eurs. CALENDRIER FINANCIER 20 ctbre 2011 : Chiffre d affaires du 3 ème trimestre Après burse -10-

11 Les anticipatins et bjectifs ci-dessus repsent, en tut u partie, sur des appréciatins u des décisins qui purraient évluer u être mdifiées en raisn, en particulier, des incertitudes et des risques liés à l'envirnnement écnmique, financier, réglementaire et cncurrentiel, ntamment ceux expsés dans le Dcument de Référence La Sciété ne prend dnc aucun engagement ni ne dnne aucune garantie sur la réalisatin des bjectifs ci-dessus. Elle ne s engage pas à publier u cmmuniquer d éventuels rectificatifs u mises à jur de ces éléments, sus réserve des bligatins d infrmatin permanente pesant sur les sciétés dnt les actins snt admises aux négciatins sur un marché financier. 2.2 Cmmuniqués publiés par la Sciété depuis la publicatin du Dcument de Référence Depuis la publicatin du Dcument de Référence le 26 avril 2011, la Sciété a publié les cmmuniqués suivants : 6 septembre 2011 : Résultats semestriels au 30 juin juillet 2011 : Nuveaux résultats d'etudes : le test de diagnstic mléculaire CancerTYPE ID fait la preuve de sn utilité clinique et cuvre un plus grand nmbre de type de tumeurs. 22 juillet 2011 : Réalisatin de l acquisitin du grupe AES Chemunex et dépôt d une ffre publique d acquisitin sur AES Chemunex. 19 juillet 2011 : bimérieux Infrmatin semestrielle au 30 juin juillet 2011 : bimérieux étend sn ffre prduits dans les maladies infectieuses, grâce à l acquisitin de la sciété ARGENE, spécialisée dans le diagnstic mléculaire pur les patients immundéprimés. 30 juin 2011 : 3 ème Frum sur les infectins nscmiales : appel à une mbilisatin mndiale cntre la résistance aux antibitiques. 22 juin 2011 : bimérieux lance une technlgie révlutinnaire de détectin de Salmnella pur amélirer la sécurité alimentaire. 6 juin 2011: Data frm Clinical Studies f bitheranstics CancerTYPE ID and Breast Cancer Index Mlecular Diagnstic Tests Presented at ASCO 2011 Annual Meeting. 24 mai 2011 : La FDA a enregistré le test rapide et autmatisé de diagnstic mléculaire, NucliSENS EasyQ MRSA, de bimérieux. 19 mai 2011 : bimérieux devient le leader mndial des applicatins agralimentaires en acquérant le grupe AES Labratire. 5 mai 2011 : bimérieux et Labr Berlin (Charité Vivantes GmbH) créent un centre d excellence cnsacré au diagnstic de labratire. Tus ces cmmuniqués snt dispnibles sur le site Internet de la Sciété : (rubrique : Accueil/Relatins Investisseurs/Publicatins). -11-

12 3. COMPOSITION DU CONSEIL D ADMINISTRATION A la date du présent dcument, le cnseil d administratin de bimérieux est cmpsé de la façn suivante : Fnctins Première nminatin Échéance Jean-Luc Bélingard Président Directeur général 15 septembre Alexandre Mérieux Directeur général délégué 16 avril Alain Mérieux Administrateur 10 juillet Michele Palladin Administrateur indépendant* 6 juillet Michel Angé Administrateur indépendant* 30 septembre Gerges Hibn Administrateur 6 juillet Grupe Industriel Marcel Dassault Administrateur indépendant* 16 avril représenté par Benît Habert Philippe Archinard Administrateur 10 juin Christian Brécht Administrateur 12 juin * Au sens du règlement intérieur du cnseil d administratin de la Sciété (vir Annexe 1 du Dcument de Référence). L ensemble des infrmatins relatives aux membres du cnseil d administratin et à l rganisatin du cnseil d administratin figure aux Chapitres 14 à 16 du Dcument de Référence ainsi qu à l Annexe 1 dudit Dcument de Référence. -12-

13 4. ATTESTATION RELATIVE AU PRESENT DOCUMENT J atteste que le présent dcument, qui a été dépsé le 7 septembre 2011 auprès de l Autrité des marchés financiers et qui sera diffusé le 8 septembre 2011, sit au plus tard la veille du jur de l uverture de l ffre, cmprte l ensemble des infrmatins requises par l article du règlement général de l AMF et par l Instructin du 25 juillet 2006, dans le cadre de l ffre publique d achat initiée par bimérieux et visant les actins AES Chemunex. Ces infrmatins snt, à ma cnnaissance, cnfrmes à la réalité et ne cmprtent pas d missin de nature à en altérer la prtée. Marcy l Etile Le 7 septembre 2011 Jean-Luc Bélingard Président Directeur général -13-

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 Paris, le 13 nvembre 2013 NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 NEW DEAL, UN PLAN DE TRANSFORMATION REUSSI : UNE ENTREPRISE RENTABLE ET SOLIDE FINANCIEREMENT AVEC DES FRANCHISES FORTES NEW FRONTIER,

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES

RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES Cmmuniqué de Presse Paris, le 17 avril 2013 RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES 2012 2011 Var. % Chiffre d Affaires net (m

Plus en détail

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M 28-02-2007 Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M Chiffre d affaires : 36,3 M en hausse de 71% Résultat net de 12% du

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Infrmatins financières Prgramme d entreprise 2012-2014 Rueil-Malmaisn (France), le 22 février 2012 tient aujurd hui une cnférence avec les investisseurs financiers à Paris, au curs de laquelle, Jean-Pascal

Plus en détail

Canada stratégie d investissement 1

Canada stratégie d investissement 1 Canada stratégie d investissement 1 A. Stratégie d investissement glbale Aperçu général Le guvernement du Canada placera un accent renuvelé sur l écnmie, surtut en ce qui cncerne l investissement dans

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 mars 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 22 avril 2015 Au 1 er trimestre 2015, Michelin affiche des ventes nettes de 5

Plus en détail

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES LES PROVISIONS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Distinctin et classificatin des différentes prvisins, Objectif des prvisins pur risques et charges, Caractéristiques et traitements cmptables. Classificatin

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN RESULTATS 2007

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN RESULTATS 2007 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 15 février 2008 RESULTATS 2007 MICHELIN ANNONCE UNE AMELIORATION SIGNIFICATIVE DE 1,6 POINT DE SA MARGE OPERATIONNELLE

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société Renseignements cncernant la cntrefaçn des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la sciété Table des matières 1. Le rôle de la Banque du Canada dans la prspérité écnmique du Canada...

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

Résultats 2006 du Groupe Ipsen

Résultats 2006 du Groupe Ipsen Cmmuniqué de presse Résultats 2006 du Grupe Ipsen Marge pératinnelle récurrente (2) supérieure aux bjectifs : 23,7% du chiffre d affaires cnslidé Résultat cnslidé récurrent (2) en frte crissance : +15,6%

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS Orientatins pur l appel à prjets Recherche translatinnelle en cancérlgie - INCa DGOS Les rientatins prpsées pur l appel 2011 snt les suivantes : l appel à prjets libres cuvre tus les champs de la recherche

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Cmmuniqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricle relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de prximité et des métiers qui leur snt assciés Il renfrce sa slidité financière

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

Chargée de relation entreprise

Chargée de relation entreprise Chargée de relatin entreprise Mastère spécialisé Managment et Dévelppement des Systèmes d Infrmatin 2014/2015 Présentatin : ADP (Autmatic Data Prcessing) est une SSII américaine créée en 1949 à Rseland

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Résultats du Groupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pour les 9 premiers mois

Résultats du Groupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pour les 9 premiers mois Résultats du Grupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pur les 9 premiers mis Retur à la rentabilité de Natixis et du Grupe BPCE au 3 e trimestre : Bénéfice net de 447 millins d eurs Bnnes perfrmances pératinnelles

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 juin 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 29 juillet 2014 1 er semestre 2014 : Slide résultat pératinnel avant éléments

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum concernant l Information financière au 31 mars 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum concernant l Information financière au 31 mars 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 24 avril 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum cncernant l Infrmatin financière au 31 mars 2014 Erratum : il cnvient de lire dans le cmmuniqué

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

DESIGNER EN RESIDENCE

DESIGNER EN RESIDENCE Mise en cncurrence APPEL A CANDIDATURE DESIGNER EN RESIDENCE Objet de la mis en cncurrence : Recrutement d un designer en résidence dans le cluster Numélink Date limite de candidature Mercredi 3 septembre

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR* DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR* DU CONSEIL D ADMINISTRATION ESSILOR INTERNATIONAL Sciété Annyme Siège scial 147 rue de Paris 94227 CHARENTON CEDEX 712 049 618 RCS CRETEIL REGLEMENT INTERIEUR* DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Établi par le Cnseil d administratin dans

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI CURRICULUM VITAE 2 1. Infrmatins persnnelles Prénm : Kuassi Nm de famille : KOUASSI Date de naissance : en 1953 Natinalité : Ivirienne Situatin matrimniale : Marié, père de 3 enfants e-mail : lkkuassi@yah.fr

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011

RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 17 janvier 2012 RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011 Le grupe Renault a vendu 2 722 062 véhicules dans le mnde : + 94 697 (+ 3,6 %). Les ventes hrs Eurpe nt augmenté

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France Règlement de la Burse SNPHPU-MSD 2015 rganisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France 1. Cntexte Le SNPHPU et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le dmaine

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Analyse des Dnnées du Cmmerce Extérieur Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE ANALYSE DES DONNEES DU COMMERCE EXTERIEUR DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE

Plus en détail

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti.

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti. 1. Préambule Les Magasins Généraux nt été cnçus, à l rigine, avec la missin de cntribuer à désengrger le trafic du Prt de Djibuti. Une nuvelle étape, dans la ratinalisatin des prcédures de transprt, supprtée

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore. Caractérisatin des activités Etude des circuits financiers Schéma d Aménagement et de gestin des eaux de la Dre Synthèse SYNTHESE SYNTHESE I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ETUDE L étude vise à répndre à l

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

Fiche INDUSTRIES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES

Fiche INDUSTRIES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES Fiche INDUSTRIES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES 1. Etat des lieux de la filière Définitin Une filière qui regrupe des typlgies de métiers très différentes mais des dynamiques d empli similaires en France

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

Prix pour les jeunes chercheurs

Prix pour les jeunes chercheurs Prix pur les jeunes chercheurs REGLEMENT DE L EDITION 2016 ARTICLE I. OBJET DU PRIX La Fndatin Bettencurt Schueller, recnnue d utilité publique, a pur but de «participer au maintien et au dévelppement

Plus en détail

Initiative PME 2015 Energies renouvelables

Initiative PME 2015 Energies renouvelables Investissements d Avenir Démnstrateurs de la transitin éclgique et énergétique Initiative PME 2015 Energies renuvelables Calendrier de l Initiative L Initiative est uverte le 25 septembre 2015 et se clôture

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Cnova N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015. 1 121 millions d euros (+17,6 % TCC*) Quotepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb)

Cnova N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015. 1 121 millions d euros (+17,6 % TCC*) Quotepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb) Cmmuniqué de presse Le 9 ctbre 2015 Cnva N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015 GMV : 1 121 millins d eurs (+17,6 % TCC*) Qutepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb) Chiffre d affaires : 781 millins d eurs

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

Réunion des entreprises d énergies renouvelables

Réunion des entreprises d énergies renouvelables Discurs de Mme Séglène Ryal Ministre de l Éclgie, du Dévelppement durable et de l Énergie Paris, le vendredi 16 janvier 2015 Réunin des entreprises d énergies renuvelables Mesdames et Messieurs, les chefs

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1409831L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT. I. Situation de référence et objectifs de l accord ou convention

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1409831L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT. I. Situation de référence et objectifs de l accord ou convention RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du dévelppement internatinal PROJET DE LOI autrisant l apprbatin de l accrd entre le Guvernement de la République française et le Guvernement de

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Jeudi 10 avril 2014 Perspectives d évlutin du réseau cnsulaire Nrd de France : un établissement public unique avec des délégatins territriales frtes et respnsables. Plan de cpératin 2014-2020

Plus en détail

SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011

SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011 SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011 La cmmissin de chix de sujets a rédigé cette prpsitin de crrigé, à partir des enrichissements successifs apprtés aux différents

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

I. Mission du Département et Contexte

I. Mission du Département et Contexte TERMES DE REFERENCE Titre : Recrutement d un cnsultant natinal pur le dévelppement de la stratégie natinale de gestin de la pêcherie thnière. Département : Prgramme Marin Prjet : MG0940.01 Tuna Fisheries

Plus en détail

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription Cursus Spa Manager Prgramme pédaggique Saisn 2012 Objectif de la frmatin Dans un cntexte de pleine crissance, les entreprises du secteur du bien être snt à la recherche d un persnnel hautement qualifié,

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

La Conduite de Projet Informatique

La Conduite de Projet Informatique La Cnduite de Prjet Infrmatique La Ntin de Prjet Un prjet est un prcessus unique qui cnsiste en un ensemble d activités qui snt crdnnées, maitrisées, qui cmprte une date de début et de fin. Le prjet est

Plus en détail

Module 10 : Résumé Planification financière

Module 10 : Résumé Planification financière Mdule 10 : Résumé Planificatin financière Ce mdule examine les principaux éléments du prcessus de planificatin financière et évalue les bjectifs et les avantages de la planificatin financière. Vus apprenez

Plus en détail

RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION VERGNET SA S.A. au capital de 8 548 094,10 Siège scial : 1 rue des Châtaigniers 45140 Ormes 348 134 040 R.C.S. ORLEANS RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE DU 25 MAI 2011

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale La Burse Étienne-Beauclair Banque Natinale Burse d' excellence destinée aux persnnes ayant une déficience visuelle pur la réalisatin de prjets nvateurs 15 000 $ Dépsez vs candidatures entre Le 15 décembre

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

Strasbourg, le 09/07/2012

Strasbourg, le 09/07/2012 Directin de la Prtectin et de la Prmtin de la Santé Pôle émetteur : Santé et Risques Envirnnementaux Enjeux sanitaires de la qualité de l air : Nte de synthèse relative à l Impact sanitaire de la pllutin

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

Des indicateurs de résultats

Des indicateurs de résultats Curs 2014 entreprise et marché (um1.ec.free.fr) Indicateur de perfrmance : dnnée quantifiée qui mesure l efficacité de tut u partie d un prcessus u d un système par rapprt à une nrme, un plan u un bjectif

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Dispositions communes sur les politiques de rémunération au sein des sociétés de gestion

Dispositions communes sur les politiques de rémunération au sein des sociétés de gestion Dispsitins cmmunes sur les plitiques de rémunératin au sein des sciétés de gestin Préambule : Sucieuses du devir fiduciaire des sciétés de gestin (agir au mieux des intérêts de leurs clients), les assciatins

Plus en détail

REVISOR : POINTS FORTS

REVISOR : POINTS FORTS ECOPA REVISOR : POINTS FORTS ECOPA 1, l éditeur de Revisr, pssède une lngue expérience en matière d analyse prédictive au service de la réfrme fiscale et de la cllecte de l impôt. En cllabratin avec la

Plus en détail

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT),

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT), Décisin n XX/2015 de l Instance Natinale des Télécmmunicatins en date du jj/mm/2015 prtant fixatin du frmat du rapprt d'utilisatin des ressurces de numértatin attribuées et du taux minimum d utilisatin

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d application?

Loi du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d application? La suite Li du 5 mars 2014 relative à la transparence financière des CE: Que disent les décrets d applicatin? JORF n 0075 du 29 mars 2015 www.semaphres.fr Ils snt enfin parus! Les décrets, parus au jurnal

Plus en détail

Solevia patrimoine EN BREF

Solevia patrimoine EN BREF Slevia patrimine Chercher à valriser vtre patrimine, cmpléter vs revenus u encre ptimiser vtre transmissin avec slevia patrimine. EN BREF Slévia patrimine est un cntrat d assurance vie de type multisupprt

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» LES REGIMES DE RETRAITE Le 11 juin 2013 Frmatin inter entreprises (Répnse suhaitée avant le 30 avril 2013) Les réfrmes successives des retraites, dnt la plus récente

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014 CAHIER DES CHARGES Organisatin d une Sirée business N 1 : Avril 2014 Date de publicatin : le 07 avril 2014 Date limite de la réceptin des candidatures : le 22 avril 2014 à 12h00 Le présent cahier des charges

Plus en détail

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Michelle KLEIN Cnsultants SYNTHESE Réf : SYNT_LANDES DE GASCOGNE GTEC Versin : V1.1 Date : 05 nvembre 2010 PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Etude sur les ressurces humaines sur le territire du Pays des Landes

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

TALI (Traitement adapté des Impayés de Loyers)

TALI (Traitement adapté des Impayés de Loyers) TALI (Traitement adapté des Impayés de Lyers) Evlutin du traitement amiable Cahier des charges 1 Cnstat 1 ère versin... 2 2 Evlutin 2 nde versin... 2 2.1 Cntexte 2 2.2 Les acteurs et leurs rôles 2 2.3

Plus en détail

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC Brdeaux Lille Lyn Marseille Metz Nantes Paris Tuluse SECTEUR BUREAUTIQUE Principaux enjeux Avril 2010 Rédacteur : Hervé DANLOY Avec la cllabratin d Alexandre ISSAC Sciété d expertise cmptable inscrite

Plus en détail