Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France"

Transcription

1 Juin 2011 Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France Evolution depuis 1994 et évaluation pour 2010 Direction régionale et interdépartementale de l environnement et de l énergie d île-de-france

2 Qualité écologique des cours d eau Contexte : la loi Grenelle - le «bon état des eaux» La loi Grenelle définit les grandes orientations pour la protection de l environnement. Elle prévoit des objectifs et mesures de préservation et de restauration des masses d eau 1 : La directive cadre européenne sur l eau (DCE) fixe l obligation de parvenir, d ici 2015, à un bon état pour toutes les masses d eau. Un report est autorisé jusqu en 2021 ou 2027 pour les masses d eau dont la qualité est fortement dégradée. La loi Grenelle n autorise ce report que pour moins d un tiers de ces masses d eau. Un effort particulier doit être consenti afin de réduire l impact et l usage des pesticides ainsi qu en faveur de la recherche de substituts aux substances chimiques prioritaires. D ici 2012, des plans d action seront définis pour protéger les cinq cents captages les plus menacés par les pollutions diffuses, notamment les nitrates et les pesticides. Sur les périmètres de ces captages, priorité sera donnée à l agriculture biologique ou faiblement utilisatrice en pesticides. évolution de la qualite écologique des cours d eau d île-de-france Sources : DRIEE IF, AESN, ONEMA L état écologique des stations d Ile-de-France s est amélioré depuis Cette amélioration s est faite en deux phases : la première, de 1994 à 2002, se caractérise par une baisse du nombre de stations en état très mauvais et mauvais au profit des stations en état moyen ; la deuxième, de 2003 à 2010, se caractérise par une baisse du nombre de stations en état moyen au profit du bon état. 1- Une masse d eau est une partie homogène d un cours d eau. C est l unité de base du découpage de la Directive Cadre européenne sur l Eau, servant à l évaluation de la qualité des milieux Direction régionale et interdépartementale de l environnement et de l énergie d île-de-france

3 La qualité des cours d eau est fortement dépendante de l hydrologie. Les périodes de sécheresse provoquant des étiages plus sévères tendent à concentrer les polluants dans les cours d eau, ce qui impacte directement les écosystèmes aquatiques. Ainsi, le graphique précédent, et en particulier la courbe «bon état», met en évidence pour les années les plus sèches ( ou ) des résultats moins bons. Il est à noter que l année 2010 déjà en déficit hydrique suit également cette tendance. L Etat met en place depuis 2010 le programme de mesures (PdM) du schéma directeur d aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) avec ses partenaires afin de pérenniser et poursuivre l amélioration constatée depuis 1994 et d atteindre l objectif de 41 % de masses d eau en bon état en Le PdM identifie les actions à mettre en œuvre sur les différentes masses d eau. Méthode : l évaluation de la qualite des cours d eau le bon état L évaluation de la qualité des cours d eau se calcule de la façon suivante 2 : Calcul de l état écologique, en prenant en compte séparément les éléments biologiques mesurés, les paramètres physico-chimiques puis en intégrant l ensemble. Le paramètre «hydromorphologie» est pris en compte pour l évaluation du «très bon état». L état écologique se décline en 5 classes, de très bon à mauvais. Calcul de l état chimique, en évaluant le respect ou non des normes de qualité environnementale (NQE) fixées par les directives européennes pour les 41 substances prioritaires ou dangereuses. L état chimique se décline en 2 classes : bon ou mauvais. L état global se calcule par l agrégation des deux états : le bon état global est atteint lorsque l état écologique et l état chimique sont au moins bons (cf. schéma ci-dessous). Le bon état écologique des masses d eau en Ile-de- France : - l objectif, d ici 2015, est de 41 % de masses d eau franciliennes en bon état écologique, - en 2009, seulement 8 % des masses d eau franciliennes étaient en bon état écologique. Source : DRIEE-IF En savoir + : plaquette «La qualité des cours d eau en Ile-de-France», mars 2010 à télécharger sur le site Internet de la DRIEE IF. 2- Arrêté du 25 janvier 2010 modifié, relatif aux méthodes et critères d évaluation de l état écologique, de l état chimique et du potentiel écologique des eaux de surface, en application des articles R , R et R du code de l environnement. 3

4 Qualité écologique des cours d eau Résultats : évaluation de «l état écologique» des cours d eau d Ile-deFrance en Le bon état écologique L objectif de bon état écologique consiste à respecter des valeurs déterminées pour des paramètres biologiques, physico-chimiques (ayant un impact sur la biologie) et hydromorphologiques. Le milieu naturel est l élément central de la politique de l eau qui met particulièrement l accent sur la préservation des écosystèmes aquatiques. La notion de «bioindication» : L état biologique repose sur une évaluation de la structure et du fonctionnement des milieux aquatiques. En conséquence l étude de la composition du milieu peut attester l existence de pollution. L ensemble de ces organismes sont ainsi des bioindicateurs de la qualité des eaux. La bioindication désigne «la capacité d organismes ou d un ensemble d organismes à révéler par leur présence, leur absence ou leur comportement démographique les caractéristiques et l évolution d un milieu» (Blandin, 1986). Les bioindicateurs réagissent différemment aux diverses pressions. Leur complémentarité permet de mettre en évidence la dégradation globale du milieu. Direction régionale et interdépartementale de l environnement et de l énergie d île-de-france Les paramètres biologiques définissant l état écologique comprennent les indicateurs biologiques suivants : - algues avec l Indice Biologique Diatomées (IBD) ; - invertébrés (insectes, mollusques, crustacés, etc.) avec l Indice Biologique Global Normalisé (IBGN) ; - poissons avec l Indice Poisson en Rivières (IPR). Pour la physico-chimie, les paramètres définissant l état écologique sont : - les paramètres du bilan de l oxygène (carbone organique, oxygène dissous, etc.) ; - les nutriments (azote et phosphore) ; - la température, la salinité et le ph ; - les polluants spécifiques synthétiques et non synthétiques (4 métaux et 5 herbicides). La caractérisation des éléments de qualité hydromorphologique soutenant la biologie, pour les masses d eau en «très bon état» se base sur : - le régime hydrologique des cours d eau ; - la continuité écologique ; - les conditions morphologiques. Sources photos : DRIEE-IF sauf Invertébrés : LA PERLA - DREAL Auvergne

5 Espèces indicatrices du «bon état» : Heptageniidae-heptagenia Sericostomatidae-sericostoma Perlodidae-isoperla 2- Application de l évaluation de la qualité écologique aux rivières franciliennes en 2010 : Les graphiques ci-dessous ont été réalisés à partir des données mesurées sur 82 stations réparties de façon homogène sur la région Ile-de-France en 2010 (sources : DRIEE IF, AESN, ONEMA). Les paramètres biologiques : La lecture des résultats pour les différents indicateurs montre qu ils n ont pas la même sensibilité aux pressions (pollutions agricoles, urbaines, industrielles, etc). Ils sont complémentaires et leur association permet d évaluer plus finement la qualité du milieu. Répartition par classes d état des stations pour les invertébrés 2010 Répartition par classes d état des stations pour les diatomées 2010 Répartition par classes d état des stations pour les poissons 2010 Les paramètres physico-chimiques : Répartition par classes d état des stations pour les paramètres physico-chimiques 2010 Evaluation de l état écologique par agrégation des paramètres écologiques et physicochimique : Répartition par classe d'état des stations pour l'évaluation de l'état écologique 2010 L agrégation des paramètres de l état écologique est construite prioritairement sur les paramètres biologiques qui sont, de fait, prépondérants dans la définition du bon état. En fonction de l évaluation de la qualité biologique, les paramètres physico-chimiques et hydromorphologiques entrent ensuite dans le processus d agrégation pour qualifier l état écologique final ci-contre. Les paramètres de l état écologique, de part leurs différentes sensibilités, permettent de refléter l ensemble des pressions sur les écosystèmes aquatiques. Actuellement, les pressions qui s exercent sur les milieux franciliens sont fortes et expliquent l état écologique «moyen» de la majorité des stations. 5

6 Direction régionale et interdépartementale de l environnement et de l énergie 79, rue Benoît Malon GENTILLY Cedex Service eau et sous-sol Pôle expertise de la qualité de l eau et des milieux aquatiques Rédacteur : Elise CARNET avec la participation de Jean-Pierre CABARET Conception graphique : Valérie LE BOUQUIN Juin 2011 DRIEE Ile-de-France Tous droits réservés Crédit photo : DRIEE Ile-de-France, sauf invertébrés : LA PERLA - DREAL Auvergne Sources des données : DRIEE-IF, DIREN (avant juillet 2010), AESN, ONEMA Document téléchargeable sur le site Internet de la DRIEE-IF

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date Séminaire Arceau Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective Intervenant le Grand Paris Service Date Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Arrêté du

Plus en détail

Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau

Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau La Directive cadre européenne Eau Méthode de qualification Les besoins de références Organisation

Plus en détail

LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Vers le bon état des eaux : actions et résultats

LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Vers le bon état des eaux : actions et résultats LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Vers le bon état des eaux : actions et résultats Crédit photo : JP.LEFEBVRE - AEAP Principaux résultats du bilan intermédiaire 2012 du Programme de Mesures

Plus en détail

Le Tableau de Bord du SAGE Vienne

Le Tableau de Bord du SAGE Vienne Le Tableau de Bord du SAGE Vienne - Décembre 2008 - Etablissement Public du Bassin de la Vienne 3 place du 11 novembre 87220 FEYTIAT Tél. : 05.55.06.39.42 Fax. : 05.55.30.17.55 epbv@epbv.fr www.eptb-vienne.fr

Plus en détail

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 1 LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 2 1 Plan de l intervention Le SDAGE : objectifs, enjeux, Le PDM : définition, contenu, chiffrage 3 SDAGE

Plus en détail

AVANT-PROJET DE SDAGE 2016-2021

AVANT-PROJET DE SDAGE 2016-2021 AVANT-PROJET DE SDAGE 2016-2021 Documents d accompagnement Bassin Rhône-Méditerranée Bureau du comité de bassin Rhône-Méditerranée 11 juillet 2014 DOCUMENTS D ACCOMPAGNEMENT Sommaire PRESENTATION SYNTHETIQUE

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE LA PASSE À POISSONS DU TOUR DES CHAUSSÉES (HESDIN) www.eau-artois-picardie.fr LA CANCHE Longueur principale 89 km Débit moyen (Brimeux) 12 m³/s

Plus en détail

et DES Cours d eau côtiers normands

et DES Cours d eau côtiers normands le SdagE 2010 2015 DU bassin DE LA Seine et DES Cours d eau côtiers normands pour un bon état des eaux en 2015 Le SDAGE, le PDM et les documents d'accompagnement existent également sur CD et sont consultables

Plus en détail

PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES

PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES I Objectifs qualitatifs (5) Risque non atteinte des objectifs des Pas de dépassement du seuil

Plus en détail

Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral

Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral Code l orientation de Intitulé dans le Sdage 2010-2015 Intitulé dans le Sdage 2016-2021 10A Réduire significativement l eutrophisation des eaux côtières

Plus en détail

Rapport d activités de la CLE et de la cellule d animation. Année 2013

Rapport d activités de la CLE et de la cellule d animation. Année 2013 Rapport d activités de la CLE et de la cellule d animation Année 2013 Adopté en séance plénière du 9 décembre 2014 Présentation du SAGE et contexte Le périmètre du SAGE Les masses d eau Le SAGE Val Dhuy

Plus en détail

Directive Cadre sur l Eau et notion de bon état

Directive Cadre sur l Eau et notion de bon état Directive Cadre sur l Eau et notion de état Directive Cadre sur l Eau et notion de état Pour déterminer si une masse d eau est en état écologique 1. D abord vérification du état biologique. Indice Diatomées.

Plus en détail

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron PREFET DE l AVEYRON Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron Réunion d information des propriétaires et des exploitants Mercredi 10 décembre 2014 Pourquoi restaurer la continuité

Plus en détail

2. Pour chaque échantillon : comptabiliser le nombre d organismes observés («Effectif des échantillons»).

2. Pour chaque échantillon : comptabiliser le nombre d organismes observés («Effectif des échantillons»). Appréciation de la qualité biologique des systèmes lotiques Calcul d Indice Biologique Global Normalisé (IBGN) : analyse des données, comparaison, interprétation Écologie 1 Objectifs À partir d un exemple

Plus en détail

Quelle est la qualité des eaux littorales?

Quelle est la qualité des eaux littorales? Du Mont-Saint-Michel à La Rochelle Quelle est la qualité des eaux littorales? Viser le bon état des eaux S organiser pour atteindre le bon état des eaux 3 Surveiller les eaux littorales Observer, mesurer,

Plus en détail

Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16

Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16 Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16 Organisé par En partenariat avec «Quels effets des programmes de restauration des zones humides sur l état des eaux?» Laurent VIENNE Chargé de mission

Plus en détail

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH 4 e Rencontres de l eau 20 mars 2015, UNIL Nathalie Menétrey Hydrobiologiste Bureau d étude aquatique et

Plus en détail

Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années 2016 à 2018, adopté à l unanimité

Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années 2016 à 2018, adopté à l unanimité Rozérieulles, le 15 octobre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONSEIL D ADMINISTRATION COMITÉ DE BASSIN Mardi 13 octobre 2015 Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années

Plus en détail

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Stéphanie Poligot-Pitsch Olivier Nauleau DREAL Pays de la Loire DREAL Bretagne Qu est

Plus en détail

Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau

Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau Restauration de la continuité écologique des cours d eau : Le dispositif d intervention de l Agence de l Eau Restaurer les milieux aquatiques Un enjeu prioritaire du SDAGE les problèmes de continuité et

Plus en détail

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE État d avancement Johann MOY Bureau des milieux aquatiques Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques 1 Les grands principes dans le cadre de contrats territoriaux privilégier les masses d eau dégradées (DCE) préserver les masses d eau bon état répondre aux enjeux du Grenelle : continuité et acquisition

Plus en détail

2013-2018. D I N T E R V E N T I O N de l Agence de l eau Rhin-Meuse DOSSIER DE PRESSE. 10 ème Programme DOSSIER DE PRESSE 2013-2018

2013-2018. D I N T E R V E N T I O N de l Agence de l eau Rhin-Meuse DOSSIER DE PRESSE. 10 ème Programme DOSSIER DE PRESSE 2013-2018 10 ème Programme Vendredi 12 octobre 2012 Agence de l eau Rhin-Meuse 9h30 >13h00 Contact presse : Dominique Frechin / tél. 03 87 34 48 59 1 Les priorités Les avancées L état des eaux Les causes et les

Plus en détail

Mise en œuvre de la directive-cadre sur l eau Pour un bon état des eaux en 2015

Mise en œuvre de la directive-cadre sur l eau Pour un bon état des eaux en 2015 Mise en œuvre de la directive-cadre sur l eau Pour un bon état des eaux en 2015 Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l'énergie www.developpement-durable.gouv.fr /3 éditorial Alors que

Plus en détail

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères CO.TE.CO du 09 juin 2015 Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères Institution interdépartementale des barrages-réservoirs du bassin de la Seine 8,

Plus en détail

Etat d'avancement des plans et des programmes de gestion du risque inondation p 126 Gouvernance et Connaissance

Etat d'avancement des plans et des programmes de gestion du risque inondation p 126 Gouvernance et Connaissance 1 S Le tableau de bord du PDM p 3 Résorption des rejets diffus Evolution des ventes de produits phytosanitaires p 6 Suivi du Plan végétal pour l environnement p 7 Contractualisation des mesures agri environnementales

Plus en détail

(Partie française située sur le territoire du bassin Rhin-Meuse)

(Partie française située sur le territoire du bassin Rhin-Meuse) DIRECTIVE 2000/60/CE DU PARLEMENT EUROPEEN ET DU CONSEIL DU 23 OCTOBRE 2000 ETABLISSANT UN CADRE POUR UNE POLITIQUE COMMUNAUTAIRE DANS LE DOMAINE DE L EAU (Partie française située sur le territoire du

Plus en détail

Communes concernées par le Contrat de Rivière

Communes concernées par le Contrat de Rivière Contrat de Rivière Ouvèze UNE OPERATION DE RENATURATION DU LIT DE L OUVEZE «Gestion des milieux aquatiques et préservation de la faune : deux approches à concilier pour l atteinte du bon état» Les 12 et

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journée d échanges techniques sur la continuité écologique Enjeux de restauration de la continuité écologique Impacts des ouvrages sur l état écologique des cours d eau Une notion largement

Plus en détail

Qu est-ce qu une étude BAC?

Qu est-ce qu une étude BAC? Qu est-ce qu une étude BAC? Réglementation Définition du BAC Objectifs de l étude Etapes de réalisation de l étude Leviers de réussite Arnaud HÉBERT Chargé d opérations «Collectivités et Industrie» Direction

Plus en détail

Bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du premier programme de mesures du bassin Seine-Normandie 2010-2015

Bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du premier programme de mesures du bassin Seine-Normandie 2010-2015 Bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du premier programme de mesures du bassin Seine-Normandie 2010-2015 Septembre 2012 Bilan à mi-parcours du programme de mesures du bassin de la Seine et des cours

Plus en détail

Caractérisation de l'état des écosystèmes aquatiques à l'aide de motifs temporels discriminants

Caractérisation de l'état des écosystèmes aquatiques à l'aide de motifs temporels discriminants Caractérisation de l'état des écosystèmes aquatiques à l'aide de motifs temporels discriminants Titre de la thèse : pour l'évaluation et le suivi de la qualité des cours d'eau Mickaël FABREGUE Directrices

Plus en détail

Signature du Contrat de rivière

Signature du Contrat de rivière Signature du Contrat de rivière Soutien financier : Soutien technique : Cérémonie de signature du Contrat de rivière 18 juin 2010 Qu est-ce-qu un Contrat de rivière? Un programme de reconquête de la qualité

Plus en détail

COMPATIBILITE AVEC LES DOCUMENTS DE GESTION DES EAUX

COMPATIBILITE AVEC LES DOCUMENTS DE GESTION DES EAUX Document d incidences compatibilité avec les documents de gestion des eaux CHAPITRE 5 : COMPATIBILITE AVEC LES DOCUMENTS DE GESTION DES EAUX UPG / 05431C - Page 165/180 Document d incidences compatibilité

Plus en détail

ET-ESU : Etat écologique des masses d eau superficielles

ET-ESU : Etat écologique des masses d eau superficielles ET-ESU : Etat écologique des masses d eau superficielles Cartographie : Localisation des stations du RCS pour les eaux superficielles Etat écologique des masses d eau superficielles 2006/2007 : Valeurs

Plus en détail

Journée d information RSDE, 23 nov 2012

Journée d information RSDE, 23 nov 2012 Journée d information RSDE, 23 nov 2012 L agence de l eau : organisation, missions programme, aides Zoom RSDE : l agence accompagne l action nationale taux d aide fixé à 50% modalités pratiques Agence

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

Contributions à l atteinte du bon état des masses d eau. Actions «Industrie»

Contributions à l atteinte du bon état des masses d eau. Actions «Industrie» Contributions à l atteinte du bon état des masses d eau Actions «Industrie» Des actions inscrites dans les Plans d'action Opérationnel Territorialisés Journée SAGE Bassin Houiller du 24 juin 2014 Contributions

Plus en détail

Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée

Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée Les approches développées par VEOLIA, opérateur privé, pour une gestion durable des ressources en eau. Rappel Contexte réglementaire France Malgré

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

1.2. REALISATION DES OPERATIONS DE PRELEVEMENTS ET D ANALYSES

1.2. REALISATION DES OPERATIONS DE PRELEVEMENTS ET D ANALYSES AVANT-PROPOS Le présent document a été réalisé par ASCONIT Consultants, pour le compte du Conseil Général de Haute-Savoie (CG74) dans le cadre du programme 2007-2008 du suivi de la qualité des eaux des

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009 GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE 25 mars 2009 LES FONDEMENTS DE LA DEMARCHE Contexte réglementaire Contexte territorial Plan de l intervention LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

Introduction. Introduction. Cédric HALKETT Ingénieur Expert Qualité des Eaux

Introduction. Introduction. Cédric HALKETT Ingénieur Expert Qualité des Eaux Les Réseaux de suivi de la qualité des milieux aquatiques : Présentation et perspectives d avenir Introduction Introduction 3 èmes rencontres scientifiques de l Agence de l Eau Cédric HALKETT Ingénieur

Plus en détail

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Elodie BRELOT Directeur du GRAIE Groupe de Recherche Rhône-Alpes sur les Infrastructures

Plus en détail

Direction Régionale de l Environnement et l Aménagement de et Lorraine du Logement. de Lorraine. www.developpement-durable.gouv.fr

Direction Régionale de l Environnement et l Aménagement de et Lorraine du Logement. de Lorraine. www.developpement-durable.gouv.fr L état L état écologique écologique et et biologique biologique des des rivières, rivières, canaux canaux et plans et plans d eau d eau de de Lorraine Lorraine État des État lieux des «lieux 2013 2013»

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques -

Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques - www.seine-aval.fr Cédric Fisson cfisson@seine-aval.fr Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques - 1 Séminaire Seine-Aval, Rouen 26-27 novembre

Plus en détail

SDAGE Conseil maritime de Façade NAMO réunion du 7 février 2014

SDAGE Conseil maritime de Façade NAMO réunion du 7 février 2014 SDAGE 2016-2021 SDAGE 2016-2021 Rappel DCE/DCSMM et SDAGE/PAMM SDAGE 2010-2015. Lien avec le littoral SDAGE 2016-2021. Principe d élaboration et calendrier SDAGE 2016-2021 Rappel DCE/DCSMM et SDAGE/PAMM

Plus en détail

10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES

10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES 10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES Les principes généraux du 10 ème programme Modération des recettes fiscales = 6 fois recettes de 2012

Plus en détail

2ème Partie : Les différents systèmes d évaluation de l état des eaux

2ème Partie : Les différents systèmes d évaluation de l état des eaux 2 ème PARTIE : LES DIFFERENTS SYSTEMES D EVALUATION DE L ETAT DES EAUX Avant propos :... 42 1) La grille de qualité de 1971... 43 2) Les systèmes d évaluation de la qualité... 46 2.1) L évaluation de la

Plus en détail

Carte IN.1. Zones d'aléa inondation. Délimitations : Zones d'aléas inondation issues : SAGE. des plus hautes eaux connues

Carte IN.1. Zones d'aléa inondation. Délimitations : Zones d'aléas inondation issues : SAGE. des plus hautes eaux connues Carte I.1 1195A2.2_Zones humides.mxdjuin211 échelle : 14 ème sce21 sce octobre 212 Page 131 sur 138 Carte I.1 1195A2.2_Zones humides.mxdjuin211 échelle : 14 ème sce21 sce octobre 212 Page 132 sur 138 Carte

Plus en détail

LES TOXIQUES UNE ACTION DE FOND SUR LE LONG TERME 1976-2015

LES TOXIQUES UNE ACTION DE FOND SUR LE LONG TERME 1976-2015 LES TOXIQUES UNE ACTION DE FOND SUR LE LONG TERME 1976-2015 unité Risques Chroniques et Sanitaires DREAL PACA / SPR L ÉVOLUTION DE LA DÉMARCHE 1976 2015 1976. Directive 2006/11/CE (ex 76/464 ) détermine

Plus en détail

LES QUESTIONS IMPORTANTES

LES QUESTIONS IMPORTANTES L AVENIR DE L EAU ET DES MILIEUX AQUATIQUES : LES QUESTIONS IMPORTANTES ET LE PROGRAMME DE TRAVAIL DU BASSIN ADOUR-GARONNE Comité de bassin du 2 décembre 2013 2016 SDAGE-PDM Ce document présente : les

Plus en détail

Ruisseau des Fonds de Forêt

Ruisseau des Fonds de Forêt Mise en œuvre de la Directive-cadre sur l'eau (2000/60/CE) Plan de gestion 2016-2021 District hydrographique international de la Meuse : Fiche de caractérisation de la masse d'eau VE17R Ruisseau des Fonds

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze Règlement Titre Adopté par la CLE le 18 décembre 2012 Légende Sommaire Sommaire... 2 Préambule... 3 Chapitre 1 : Contenu et portée juridique du

Plus en détail

MASTER 2 - MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE MENTION : ÉVOLUTION, PATRIMOINE NATUREL ET SOCIÉTÉS SPÉCIALITÉ : UNITÉ ET DIVERSITÉ DU VIVANT

MASTER 2 - MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE MENTION : ÉVOLUTION, PATRIMOINE NATUREL ET SOCIÉTÉS SPÉCIALITÉ : UNITÉ ET DIVERSITÉ DU VIVANT MASTER 2 - MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE MENTION : ÉVOLUTION, PATRIMOINE NATUREL ET SOCIÉTÉS SPÉCIALITÉ : UNITÉ ET DIVERSITÉ DU VIVANT PARCOURS : TOXIQUES, MICROORGANISMES ET MÉDIATEURS CHIMIQUES

Plus en détail

DIRECTIVE CADRE SUR L EAU PROGRAMME DE MESURES ET SDAGE 2010-2015

DIRECTIVE CADRE SUR L EAU PROGRAMME DE MESURES ET SDAGE 2010-2015 Préfecture de Mayotte DIRECTIVE CADRE SUR L EAU PROGRAMME DE MESURES ET SDAGE 2010-2015 DE MAYOTTE DOCUMENT ARRETE LE 10 DECEMBRE 2009 INTRODUCTION Sont cités dans les pages suivantes, classés par ordre

Plus en détail

Programme de mesures du bassin Loire-Bretagne 2010-2015. Bilan d avancement à tiers parcours

Programme de mesures du bassin Loire-Bretagne 2010-2015. Bilan d avancement à tiers parcours Programme de mesures du bassin Loire-Bretagne 2010-2015 Bilan d avancement à tiers parcours Décembre 2012 Bilan d avancement du programme de mesures 2010-2015 du bassin Loire Bretagne I. RESUME...3 II.

Plus en détail

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA 20 juin 2011 Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA Annabelle Jaeger, Conseillère régionale déléguée à la Biodiversité 24 novembre 2011 Eléments de contexte Le constat : au rythme actuel,

Plus en détail

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE C SAG COMMISSION LOCALE DE L EAU GE DE LA HAUTE-SOMME Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE 1. Objectifs de la réunion......2 2. Les obligations du SAGE

Plus en détail

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA Pôle eau DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU ( pour du débardage ) RUBRIQUES Certains travaux en rivière sont soumis à

Plus en détail

Projet de Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) 2016-2021 du bassin de la Seine et des cours d eau côtiers normands

Projet de Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) 2016-2021 du bassin de la Seine et des cours d eau côtiers normands Projet de Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) 2016-2021 du bassin de la Seine et des cours d eau côtiers normands Consultation du public et des assemblées Comité de bassin du

Plus en détail

Une stratégie pour un bon état des eaux 2010-2015. Dossier de presse

Une stratégie pour un bon état des eaux 2010-2015. Dossier de presse Une stratégie pour un bon état des eaux Comité de bassin Loire-Bretagne du 15 octobre Dossier de presse - le communiqué du comité de bassin réuni le 15 octobre - le schéma directeur d aménagement et de

Plus en détail

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits 2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits L interprétation des cotes attribuées dans le cadre des évaluations des risques relatifs aux produits décrite plus loin repose

Plus en détail

Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021. PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée

Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021. PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée NOTE Pôle Délégation de Bassin Rhône-Méditerranée Mai 2016 Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021 PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Qualité physico-chimique Source: suivi départemental de la qualité des eaux (42) & étude préalable au SAGE

Qualité physico-chimique Source: suivi départemental de la qualité des eaux (42) & étude préalable au SAGE Qualité physico-chimique des cours d eau Une situation connue La qualité de l'eau sur le bassin est très variable entre les petits cours d'eau de montagne soumis à peu de pressions anthropiques, qui sont

Plus en détail

Restauration physique des milieux aquatiques sur les bassins RM&C

Restauration physique des milieux aquatiques sur les bassins RM&C Restauration physique des milieux aquatiques sur les bassins RM&C 6 juillet 2010 rame de mon intervention Point sur la politique «milieux aquatiques» : point d inflexion Le soutien à la maîtrise d ouvrage

Plus en détail

LES OUTILS D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES COURS D EAU (S.E.Q.)

LES OUTILS D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES COURS D EAU (S.E.Q.) N 7 2 L E A U D E A G E N C E S D E S E T U D E S DE LA QUALITÉ DES COURS D EAU (S.E.Q.) L E S P R I N C I P E S G É N É R A U X LES La vocation première des Agences de l Eau est le financement de travaux

Plus en détail

Bilan à mi-parcours du programme de mesures

Bilan à mi-parcours du programme de mesures Bilan à mi-parcours du programme de mesures district Meuse DIRECTIVE CADRE EUROPÉENNE SUR L EAU Document présenté au Comité de bassin le 30/11/2012 2010-2015 Novembre 2012 Directive 2000/60/CE du Parlement

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay,

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay, FICHE DE SYNTHESE Contexte : Les zones humides sont des milieux rares à l échelon national (4% du territoire) et fortement menacés par les activités anthropiques. La publication, en France en 1994, de

Plus en détail

du bassin adour-garonne PDM 2016-2021 un nouvel élan pour l eau

du bassin adour-garonne PDM 2016-2021 un nouvel élan pour l eau programme de mesures du bassin adour-garonne PDM un nouvel élan pour l eau Sommaire 1. Objet, portée et élaboration du PDM et lien avec le SDAGe 7 1.1. Définition 8 1.2. Portée juridique du PDM 8 1.3.

Plus en détail

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable Accroître les soutiens aux projets de territoire Budget total du 10 e programme : 3 653 M dont 3561 M pour

Plus en détail

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera 1 Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera Par Madame Odette KAYITESI, Ministre de l Agriculture et de l Elevage Kirundo,

Plus en détail

2013-2018. Prime de résultat en assainissement collectif AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE

2013-2018. Prime de résultat en assainissement collectif AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE 2013-2018 10 e PROGRAMME AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE Prime de résultat en assainissement collectif La prime de résultat est une aide dont le principe est prévu par la loi. Elle vise à favoriser la bonne

Plus en détail

Les indicateurs de la SNTEDD (stratégie nationale de la transition écologique vers un développement durable)

Les indicateurs de la SNTEDD (stratégie nationale de la transition écologique vers un développement durable) Les indicateurs de la SNTEDD (stratégie nationale de la transition écologique vers un développement durable) S. Moreau CGDD/SOeS CNIS - le 26 mai 2014 Des indicateurs à définir pour le suivi de la SNTEDD

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 > L eau, cette ressource vitale que l on pensait renouvelable à l infini, n est pas inépuisable. 40 % des territoires sur lesquels intervient l

Plus en détail

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Obstacle sur le Bocq à Chansin. RÉHABILITATION HYDROMORPHOLOGIQUE DES COURS D EAU EN RÉGION WALLONNE : UN PROJET PILOTE GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Un projet Life Environnement a vu le

Plus en détail

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités SAGE DVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités BOCAGE RIVIERE ZONES HUMIDES TRAIT DE CÔTE D66 Réaliser des diagnostics partagés du fonctionnement hydraulique D67 Mettre

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

Agence de l eau l Loire Bretagne

Agence de l eau l Loire Bretagne Les aides de l agencel de l eau l Loire-Bretagne 1 Les aides de l agencel Journée technique de l eau l Loire-Bretagne 1 IX è programme d intervention 2 Objectifs AEP du IX è programme 3 Aides à la lutte

Plus en détail

Version 1 de l avant projet de SDAGE. Bassin Artois-Picardie

Version 1 de l avant projet de SDAGE. Bassin Artois-Picardie Version 1 de l avant projet de SDAGE Bassin Artois-Picardie Document de travail Proposition du Secrétariat Technique de Bassin AS/rd 16-11- 2006 Avant projet de SDAGE- version 1 - document de travail du

Plus en détail

Créer un jeu de données locales pour mettre en évidence les facteurs de répartition des poissons dans l eau en 5 ème

Créer un jeu de données locales pour mettre en évidence les facteurs de répartition des poissons dans l eau en 5 ème Créer un jeu de données locales pour mettre en évidence les facteurs de répartition des poissons dans l eau en 5 ème Les données utilisées pour les cours d eau ou plans d eau de l environnement proche

Plus en détail

1 INTERET ET ELEMENTS D INTERPRETATION DE L INDICATEUR

1 INTERET ET ELEMENTS D INTERPRETATION DE L INDICATEUR Fiche méthodologique INDICATEUR : QUALITÉ PHYSICO-CHIMIQUE GÉNÉRALE DES EAUX DE SURFACE (O 2 DISSOUS, DBO, AZOTE AMMONIACAL, ORTHOPHOSPHATES) THEME : EAU ET ENVIRONNEMENT AQUATIQUE 1 INTERET ET ELEMENTS

Plus en détail

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement.

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement. Guide de justification rubrique 2515 (broyage, concassage, criblage ) Arrêté ministériel de prescriptions générales pour les installations soumises à enregistrement Comme indiqué à l article 3 de l arrêté

Plus en détail

Des actions pour protéger les mares

Des actions pour protéger les mares Des actions pour protéger les mares L intérêt porté aux mares temporaires est récent et résulte d une prise de conscience provoquée par leur destruction accélérée aux cours des dernières décennies. Celle-ci

Plus en détail

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016 C. Roux Surface du BV : 576 km² 33 communes 7 900 habitants 743 exploitations agricoles SAU : 36 000 ha 15 000 UGB Activités dominantes

Plus en détail

EAU ET MILIEUX AQUATIQUES. Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012

EAU ET MILIEUX AQUATIQUES. Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012 EAU ET MILIEUX AQUATIQUES Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012 Janvier 2007 9 es 2007-2012 programmes des agences de l eau «L Europe s est dotée d un cadre communautaire pour

Plus en détail

SELLE Masse d'eau AR51

SELLE Masse d'eau AR51 SELLE Masse d'eau AR51 Présentation Générale : Superficie : 720 m² exutoire : Somme canalisée à Amiens longueur des cours d'eaux principaux : 63,27 km Population du bassin Versant 2006 : 28 211 hab Évolution

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC ---------- Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau (en application des articles R 212 30 à R 212-42 du Code de l

Plus en détail

Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11

Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11 Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11 Points proposés : Le Contrat de rivière: avancement, objectifs Etat des lieux du bassin du Doron Enjeux et objectifs, propositions d actions Vers une mise

Plus en détail

Qualité de pose des réseaux d assainissement et financements de l agence de l eau Adour Garonne. Journée FSTT du 5 novembre 2015 Sophie OLIVIER

Qualité de pose des réseaux d assainissement et financements de l agence de l eau Adour Garonne. Journée FSTT du 5 novembre 2015 Sophie OLIVIER Qualité de pose des réseaux d assainissement et financements de l agence de l eau Adour Garonne Journée FSTT du 5 novembre 2015 Sophie OLIVIER 10 ème programme d intervention Une politique au service de

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

2) Procédure d adoption du SDAGE et du PDM Loire-Bretagne

2) Procédure d adoption du SDAGE et du PDM Loire-Bretagne Avis de l Etablissement sur les projets de Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux et de programme de mesures 2016-2021 du bassin Loire-Bretagne A. Contexte 1) Sollicitation de l avis de

Plus en détail