Centre. Spatial Guyanais. Travailler. Les Lanceurs. Les Installations. Travailler ensemble. Visiter le Centre Spatial Guyanais. Pourquoi la Guyane

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre. Spatial Guyanais. Travailler. Les Lanceurs. Les Installations. Travailler ensemble. Visiter le Centre Spatial Guyanais. Pourquoi la Guyane"

Transcription

1

2 2 - Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe Travailler au Centre Décollage d Ariane 5 vue du marché de Kourou Spatial Guyanais Antoine Cercueil Pourquoi la Guyane Les Lanceurs Ariane 5, le lanceur poids lourd Soyuz, le poids moyen Vega, le poids léger Les Installations Le Centre Technique Production, préparation et lancement Travailler ensemble Les principaux acteurs du spatial Les organisations industrielles La Convention de Site Le Bureau Local des Compétences Visiter le Centre Spatial Guyanais Document réalisé par le Bureau Local des Compétences Centre Spatial Guyanais / Port Spatial de l Europe BP 726, KOUROU CEDEX Tél.: Fax : Photos : ESA/CNES Activité Optique Vidéo du CSG, sauf mention contraire. Comité de rédaction : Martine Cugini, Sylvie Duval, Stéphanie Garriot, Sonia Haas, Béatrice Leopold, Guy Mathé, Michel Le Metayer, Serge Metge, Régine Ringuet, Monica Weber Textes : Dominique Bouix-Moret Couverture : Frédéric Duluc Conception maquette : Contact Multimédia Impression : CCPR imprimerie

3 Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe - 3 Le 4 octobre 1957, le lancement par l'union Soviétique de Spoutnik-1, premier satellite artificiel de la Terre, marque le début de la conquête de l'espace. A leur tour, les Etats-Unis lancent leur premier satellite, Explorer-1, le 31 janvier La France, soucieuse de l'indépendance nationale, donne une impulsion nouvelle à la recherche scientifique en créant en 1961 le Centre National d'etudes Spatiales. Le CNES propose et conduit la politique spatiale de la France dans le cadre de la coopération internationale et tout particulièrement au sein de l Europe. Il garantit la maîtrise de l'accès à l'espace et la maîtrise de son utilisation pour les besoins nationaux et européens. Pourquoi la Guyane? Le Centre National d'etudes Spatiales (CNES) utilise à ses débuts des installations militaires implantées à Hammaguir. Lorsque l'algérie devient indépendante en 1962, un nouveau site doit être trouvé. Sur les 14 emplacements pressentis à travers le monde, la Guyane française arrive largement en tête car elle offre des conditions opérationnelles optimales pour les lancements de satellites. Avec le centre de Kourou, l'europe dispose d'une base équatoriale permettant des lancements tant vers l'est que vers le nord. La proximité de l'équateur favorise les lancements et permet de minimiser les manoeuvres de correction de trajectoire des satellites, économisant ainsi du carburant et augmentant très notablement leur durée de vie. En tirant vers l'est, la fusée bénéficie à plein de la vitesse de la rotation de la Terre. Une Ariane 5 prévue pour 10 tonnes en orbite de transfert géostationnaire (GTO) à Kourou ne pourrait emporter que 8,3 tonnes depuis le Centre spatial Kennedy et seulement 5,7 tonnes depuis Baïkonour. Implanté sur une large plaine, sous influence de vents modérés, dans une zone à faible densité de population, le site est épargné par les séismes et les cyclones. Avec la naissance de l Agence Spatiale Européenne (ESA) en 1975, le Centre Spatial Guyanais devient le port spatial de l Europe. L ESA contribue à son développement, finançant la plupart des travaux d aménagement et d agrandissement qui permettent d accueillir, à partir de 1979, la fusée ARIANE. Les activités du Centre Spatial Guyanais sont coordonnées par le CNES, l agence française de l espace, avec le soutien financier de l'agence Spatiale Européenne. Les opérations de lancement se déroulent sous la responsabilité d'arianespace. Centre Spatial Guyanais, le Centre Technique et au fond les Ensembles de Lancements

4 4 - Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe Les Lanceurs ARIANE 5, le poids lourd Suivant les modèles, la capacité d'emport d'ariane 5 en orbite de transfert géostationnaire (GTO) va de 5 à 10 tonnes et atteint 21 tonnes en orbite basse. La partie basse du lanceur, dite composite inférieur, comprend deux propulseurs à poudre (EAP) qui délivrent à eux seuls plus de 90 % de la poussée totale du lanceur au décollage. Après deux minutes de combustion, ils se séparent du corps central à 60 km d altitude pour retomber dans l Atlantique. Ariane 5 au décollage Les lanceurs désignés par la lettre G (G, G+ et GS) sont équipés du moteur Vulcain 1 alors que les lanceurs désignés par la lettre E, pour évolution (ECA, ECB) sont équipés du Vulcain 2. Le gain de performance entre les deux versions est de l ordre de 20 %. Ariane 5 en zone de lancement Ces étages viennent se positionner autour du corps central à propulsion cryotechnique, associant hydrogène et oxygène liquide, et équipé du moteur Vulcain. Le composite supérieur comprend d abord la case à équipement, cerveau électronique du lanceur, qui garde en mémoire toutes les instructions nécessaires au vol. Les charges utiles (satellites) viennent se positionner sur les structures porteuses (Speltra ou Sylda) et seront protégées par la coiffe pendant la traversée de l atmosphère. Le moteur qui assure la propulsion du lanceur durant la troisième phase de vol peut être à ergols stockables (dans le cas d'une Ariane 5 avec étage supérieur EPS) à ergols cryotechniques (dans le cas d'une Ariane 5 avec étage supérieur ESC A). La version Ariane 5 ES ATV est conçue pour amener en orbite basse, à 260 km de la Terre, le véhicule automatisé de transfert (ATV) vers la station spatiale internationale (ISS). Il est doté d un étage à propergols stockables (EPS) réallumable. Le lanceur est en constante évolution, c est ainsi que le moteur du composite supérieur devrait être équipé dans les années à venir d un moteur cryogénique réallumable Vinci. Décollage d Ariane 5 vue de la plage de Kourou

5 Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe - 5 VEGA SOYUZ ARIANE 5 ECA Coiffe médium ARIANE 5 ES/ATV ARIANE 5 ECA-533 ESA - D. Ducros

6 6 - Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe SOYUZ, le poids moyen Situé à 13 km au nord-ouest de l ensemble de lancement Ariane n 3, ce pas de tir est une copie quasiment conforme du pas de tir utilisé par la Russie à Baïkonour. Il est divisé en deux zones, la zone de lancement et la zone arrière avec le bâtiment de préparation des véhicules spatiaux (MIK) et le Centre de Lancement CDL. La seule différence d'importance concerne l'installation des charges utiles. Elle se fera à la verticale, alors qu'à Baïkonour, ce montage est effectué à l horizontal. CNES/ESA/Ill. David DUCROS - Février 2008 Dans le MIK de Baïkonour, Soyuz prêt à lancer Mars Express ESA/Starsem - S. Corvaja ESA/Starsem - S. Corvaja Erection de Soyuz sur son pas de tir à Kourou (vue d'artiste) Le lanceur continuera d'être construit en Russie. Il sera acheminé en containers, des installations de Samara jusqu'à Saint-Petersbourg, où il sera chargé à bord d'un bateau qui le transportera jusqu'en Guyane. Le Soyuz qui sera utilisé à Kourou a été modernisé et adapté de façon à répondre à la réglementation européenne et française en particulier, notamment en ce qui concerne les procédures de sauvegarde. Le lanceur Soyuz ST est équipé d un étage supérieur réallumable Fregat et d une coiffe de type Ariane 4 en matériau composite. Sa capacité d emport est de 3t en orbite géostationnaire, alors qu'elle n est que de 1,7t au départ de Baïkonour. Baïkonour, érection de Soyuz Visite du chantier Soyuz, 2007 Vue d'artiste de l'ensemble de Lancement Soyuz (ELS) D. Ducros

7 ESA / Ill. HUART Jacky, 2004 VEGA, le poids léger Financé à 65 % par l Italie, ce programme de l ESA a été nommé d après l étoile Vega, l étoile la plus lumineuse dans le ciel de l hémisphère nord, après Sirius. ELV, le maître d'œuvre industriel est détenu à 70 % par Avio et à 30 % par l'agence spatiale italienne. La principale mission du lanceur Vega est l injection d une charge utile de 600 kg à kg en orbite basse polaire (300 km à km), intéressante pour les missions scientifiques et d observation de la Terre. Vega est de la classe des "petits lanceurs", avec une masse au décollage (hors charge utile) d environ 136 tonnes, et d une hauteur d environ 30 mètres. Il comporte 3 premiers étages à propergol solide (P80, Zefiro 23 et Zefiro 9) ; un quatrième étage à bi-ergols stockables (AVUM) permet le contrôle d'attitude et d'orbite, la séparation des satellites et la désorbitation. Contrairement à d autres petits lanceurs, Vega pourra mettre sur orbite plusieurs charges utiles. Vega décolle de la Zone de Lancement Vega, ZLV, (ex-ela1) et c est le CDL3 qui accueille l'équipe de lancement. Le lanceur est assemblé sur la ZLV dans son portique mobile. A l issue de l assemblage, le portique s éloigne pour dégager l aire de lancement. CNES/ESA/Arianespace/Activite Optique Video CSG, 2007 Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe ème essai à feu du moteur P80 au BEAP CNES / ESA / Ill. HUART Jacky, 2004 Vega sur son pas de tir Chantier Vega au Centre Spatial Guyanais CNES/ESA/BAUDON Philippe, 2008

8 8 - Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe Les Installations Le Centre Spatial Guyanais s'étend, installations et zones de sécurité comprises, sur un territoire grand comme les deux tiers de la Martinique (750 km 2 ). C est par une maquette grandeur nature de la fusée Ariane 5 que le visiteur est accueilli, juste à côté du Musée de l Espace. Le Musée de l Espace Lieu de découverte, le Musée de l'espace propose des parcours thématiques, des animations interactives, des maquettes à l'échelle 1 (satellites, lanceurs...), des films scientifiques et techniques. En partenariat avec des grands musées, des expositions ludiques de vulgarisation offrent aux petits et aux grands une approche facilitée du monde des sciences et des techniques. Il se visite du lundi au vendredi de 8h à 18h et le samedi de 14h à 18h. Sa boutique propose des articles originaux sur le thème du spatial et du Centre Spatial Guyanais. Tout près, à cheval entre l enceinte très sécurisée du Centre Spatial Guyanais et l extérieur, se trouve le bâtiment Jupiter, le site le plus médiatisé : en effet, les caméras de télévision nous dévoilent sa grande salle de contrôle lors des lancements. C est dans ce centre de contrôle que sont prises les principales décisions concernant le lancement. Le jour J, les informations sur l état des divers moyens de la Base, du lanceur et du satellite convergent aux opérateurs de cette salle pour autoriser le décollage, annoncé par le DDO (Directeur des Opérations). Salle de contrôle Jupiter ESA/CORVAJA Stephane, 2003

9 Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe - 9 Au-delà, il faut montrer patte blanche : la sensibilité des installations (protection des biens) et la nature des activités qui s y déroulent (protection des personnes) exigent un contrôle strict des accès et de la circulation sur le CSG. Classé en Etablissement à Régime Restrictif (ERR), le Centre Spatial Guyanais est un établissement dont le patrimoine scientifique et technique et les activités justifient une réglementation particulière. Un dispositif très complet, mettant en œuvre plusieurs réseaux d alertes, assure sa protection, que ce soit contre les intrusions, les risques d incendie, ou encore les risques de pollution. Plusieurs acteurs assurent la protection interne de la Base Spatiale : le service Sûreté-Protection par la surveillance des alarmes et des systèmes d intervention, la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris (BSPP), les démineurs qui assurent différentes missions liées aux explosifs. Les formalités d accès se font au bâtiment d accueil, où le badge photographique et la carte magnétique associée vous seront délivrés. Ils correspondent aux sites auxquels vous aurez accès. Votre véhicule sera également identifié par un badge. ESA/CNES/Jean-Michel Guillon Bienvenue à l accueil du Centre Spatial Guyanais Le Centre Spatial c'est aussi un espace de convivialité avec la zone de loisirs qui jouxte le Centre technique et accueille le golf, l'aéro-club, un terrain de foot, ainsi qu'un sentier pédestre. Le PC de la BSPP (Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris) Présents sur le site du CSG depuis l origine, les Sapeurs Pompiers de Paris interviennent en tant qu experts dans la conception de nouvelles installations et supports aux opérations de manipulations d ergols. Ils assurent la formation à la sécurité incendie et les stages SST (Sauveteur Secouriste du Travail) pour les personnels de la Base. Ils participent aux exercices réguliers de simulation d accidents. Ils assurent l assistance médicale au personnel. La sécurité extérieure est assurée par les services de police et les forces armées, elle est particulièrement visible lors des transferts lanceurs et satellites, et lors des chronologies de lancement : barrages de gendarmerie, déploiement du 3 ème REI (Légion Etrangère) autour des installations du CSG, vedettes rapides de la marine nationale. L'armée de l'air surveille quant à elle l'espace aérien. Tournoi de foot des entreprises de la Base Spatiale à la zone de loisirs ESA/CNES/Jean-Michel Guillon Deux restaurants sont à la disposition des personnels, la cafétéria Europe au Centre Technique et la Pirogue sur ELA 3, tout à côté du CDL. La cafétéria la Pirogue sur les ELA

10 10 - Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe Le Centre Technique Vue aérienne du Centre Technique Le Centre Technique (CT) regroupe les services centraux du Centre Spatial Guyanais. Chaque bâtiment y porte un nom issu de la mythologie gréco-romaine. Les services directement attachés à la Direction du CNES/CSG se trouvent dans les bâtiments Uranus, Janus, Neptune, et Pluton. C'est à Uranus également que sont regroupés les services qui coordonnent les moyens dédiés aux opérations ainsi que la Sauvegarde. La zone logistique regroupe les services support comme l'atelier électromécanique, le garage, la station service, l'abri hélico, le magasin général, les pompiers. La Sauvegarde Vol du CNES/CSG est responsable de la protection des personnes, des biens et de l environnement durant toute la phase propulsée du lanceur. Elle intervient en phase préparatoire d une campagne pour l'analyse et l'acceptation des trajectoires prévues. En vol, l équipe opérationnelle surveille le comportement du lanceur et a la responsabilité de le neutraliser si la trajectoire présente un caractère dangereux pour les populations. Mécanicien Electronicien Le service sécurité se trouve à Centaure. A Saturne on produit les images optiques et vidéo : sur la Base, chaque phase dynamique d'une campagne est photographiée ou filmée. Le bâtiment Mercure abrite le service des Télécommunications, Venus, celui de la Communication. Tous les moyens du Centre Spatial Guyanais ne se situent toutefois pas dans son enceinte. Depuis son décollage jusqu'à la fin de sa mission, le lanceur et sa charge utile (satellite) sont suivis et localisés grâce à un ensemble de moyens de télémesure, de moyens de localisation radar et de moyens optiques. Après décollage vers l'est, la trajectoire du lanceur sera couverte par les stations aval de la Montagne des Pères, à quelques kilomètres de Kourou, puis de Natal, au Brésil, celle de l'île de l'ascension dans l'atlantique sud, puis de Libreville au Gabon et enfin celle de Malindi au Kenya. Service optique/vidéo, infographiste La Base de Lancement : Un système complexe qui nécessite des procédures rigoureuses La gestion des priorités des opérations déroulées au profit des campagnes de lancement, et on en dénombre plusieurs milliers, le nombre d entreprises impliquées, la diversité des métiers, la multiplicité des sites, l imbrication des systèmes opérationnels, ainsi que le respect des règles à suivre pour garantir la protection des personnes et des biens nécessitent une planification et une coordination des opérations. Celles-ci s organisent autour d un outil informatique mis en œuvre par le Bureau de Coordination des Opérations (BCO) au Centre Technique. La Montagne des Pères, et Kouou en arrière plan

11 Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe - 11 Plan du Centre Technique Optique Vidéo du CSG / Stephan Quartararo

12 12 - Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe Les outils d information du CNES au service de l ensemble de la Base Spatiale Le Centre de Documentation Pour qui souhaite approfondir ses connaissances, rechercher une information, l équipe de la Documentation et des Archives est à sa disposition. Situé dans le bâtiment Atlas, au Centre Technique, riche d un fonds pluridisciplinaire de plusieurs milliers de volumes, de nombreux documents sur l Espace ou la Guyane, le Centre de Documentation propose également plus de 150 périodiques, spécialisés ou généralistes, que vous pourrez emprunter pour le week-end. Pour tous ceux qui n y ont pas accès de leur lieu de travail, le poste multimédia en libre service permet d accéder à internet ou de consulter CD et DVD spécialisés. Ouvert aux personnels de la Base Spatiale du lundi au jeudi de 8h à 17h, et le vendredi matin, il est accessible sur rendez-vous aux scolaires, étudiants et enseignants qui y trouvent des outils pédagogiques et des listes documentaires. Le magazine Latitude 5 Latitude 5 Magazine d information interne et externe du CNES au Centre Spatial Guyanais, Latitude 5 est la revue trimestrielle distribuée à tous les personnels de la Base, très largement en Guyane et plus particulièrement dans les écoles, ainsi qu aux partenaires industriels en France et en Europe. Elle s articule autour de trois rubriques : "travailler sur la Base", "regarder vers l espace", et "vivre en Guyane". Dans chaque numéro, un dossier didactique met la focale sur une activité du Centre Spatial. Au Centre Technique Aux collaborateurs reliés au serveur du CNES, le portail du CNES/CSG propose en ligne l actualité spatiale, des informations pratiques et didactiques. LMV : lundi, mercredi et vendredi sont les jours de parution sur la messagerie électronique d une synthèse de l actualité des lanceurs, des satellites, des sciences et de l astronomie. Au CDI, bâtiment Atlas Le QVC Sous ces lettres, se cache le Quotidien Vidéographique du CSG, mis à jour par le service communication interne du CNES. Visible sur des écrans disposés dans tous les bâtiments de la Base, il est également diffusé sur les écrans des téléviseurs à Kourou et Sinnamary. On y suit l actualité de la Base Spatiale, les visites importantes, les nouveautés du Centre de Documentation, les postes à pourvoir, mais également la vie associative et culturelle de Kourou et environs. Les lancements y sont commentés en direct. Bienvenue sur le portail du CNES/CSG

13 Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe - 13 Production, préparation et lancement Enfin, le consortium franco-italien Regulus (AVIO- SNPE) exploite l'usine de Propergol de Guyane. Pour des raisons de sécurité, les installations de production et de lancement sont éloignées du Centre Technique. Pour s'y rendre, on emprunte la route dite de l Espace. Chaque bâtiment y est suffisamment éloigné de ses voisins pour que même en cas d accident grave, les dégâts occasionnés ne se répercutent sur une autre installation. ALSG L usine hydrogène liquide Le Centre Spatial Guyanais n'est pas seulement une base de lancement : il dispose d installations qui assurent l'assemblage des lanceurs ainsi que la préparation des charges utiles. Kourou abrite également trois importantes usines de production des éléments propulsifs. Deux d'entre elles sont exploitées par la société française Air Liquide Spatial Guyane. Il s'agit de l'usine LH2 qui produit de l'hydrogène liquide par reformage de méthanol et de l'usine LOX qui produit de l'oxygène liquide et de l'azote liquide en liquéfiant l'air. A l usine d oxygène liquide Usine de Propergol de Guyane

14 14 - Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe L'intégration des satellites Dédié à la préparation des charges utiles, le bâtiment S5 regroupe trois grandes salles blanches où les satellites sont pris en charge dès leur arrivée en Guyane, jusqu'au transfert vers le Bâtiment d Assemblage Final (BAF). Il permet l'intégration de 4 satellites. Préparation de l ATV dans le S5 Les satellites arrivent généralement à bord du gros porteur Antonov à l aéroport de Cayenne Rochambeau. Le S5 fait suite au S1, situé au Centre Technique et S2, S3, S4 sur l ancien Ensemble de Lancement d Ariane 4. Il se situe à mi-chemin entre le Centre Technique et les Ensembles de Lancement. Aéroport de Rochambeau : arrivée d un satellite à bord d un Antonov Bâtiment S5 La station météo Par une surveillance permanente, renforcée durant les campagnes de lancement et satellite, la station météo du CSG assure la prévision météo liée aux activités à risques de la Base Spatiale (principalement les prévisions de foudre, de pluie, de vents), ainsi que les mesures atmosphériques nécessaires aux lancements (notamment les vents en altitude intervenant dans l autorisation de lancement). Elle exploite de nombreux équipements techniques tels que des radars pour les précipitations, mâts instrumentés, radiosondages par ballons, etc. Les prévisions quotidiennes répondent à tous les besoins pour lesquels la sécurité des personnes passe par des conditions météorologiques stables. Par le biais de ses statistiques, le service météo offre une vue sur l'évolution du climat depuis sa création en 1969, et un résumé climatologique diffusé chaque mois permet à chacun de la suivre en direct. CNES/DELMAS Serge, 2002 Bâtiments du service Météo au CSG

15 Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe - 15 La zone Propulseur L'Usine de Propergol de Guyane (UPG) Cette unité, en activité depuis 1992 assure la fabrication et le chargement en propergol solide de deux des trois segments (central et arrière) des propulseurs, ainsi que l étage inférieur de Vega : le P80. Regulus comprend plus de 40 bâtiments et emploie plus de 80 personnes. Transport d un segment de propulseur Bâtiment d'intégration Propulseur (BIP) C est dans ce bâtiment que les Etages d Accélérateurs à Poudre (EAP) ainsi que le P80 de Vega sont préparés et équipés par la société franco-italienne Europropulsion (Safran-Avio). L'intégration des EAP comprend l'assemblage des trois segments du booster, de la tuyère à butée flexible et des jupes avant et arrière. Après avoir été soumis à des contrôles fonctionnels, les EAP sont transférés au Bâtiment d'intégration Lanceur (BIL). Ce transfert s'effectue sur des palettes, par voie ferrée, à l'aide d'un transbordeur (table mobile de 180 tonnes). EAP en sortie du BIL Banc d'essai des Etages d'accélération à Poudre (BEAP) Ce banc d'essai a été conçu pour le développement et la qualification des étages d'accélérateurs à poudre. Il se compose d'une tour de 50 m de haut sur une structure pyramidale en béton, surplombant un déflecteur de jet taillé dans le granit d'une profondeur de 60 m. Il permet de tester les différents spécimens du propulseur en position de vol et peut résister à une poussée de t. La zone propulseur est complétée par le Bâtiment de Stockage des Etages d accélération à poudre (BSE), le Bâtiment Logistique Propulseurs, et le Bâtiment de Préparations Etages (BPE). Transport d un EAP, BIP et BSE Essai d un EAP au BEAP

16 16 - Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe Les routes des navires MN Colibri et MN Toucan Arrivée du bateau roulier dans le chenal de Kourou L Ensemble de Lancement n 3 (ELA3) ELA 3 est dédié à Ariane 5. Il fait suite à ELA 1, d où ont été lancées les 11 Ariane 1. Ses installations reprenaient celles réalisées pour le lanceur Europa qui ne fut lancé qu'une seule fois en 1971, et sont aujourd hui à nouveau modifiées pour accueillir Vega. En 17 années d exploitation, ELA 2 a vu le lancement de 119 Ariane 2, 3 et 4. Les éléments du lanceur qui ne sont pas produits en Guyane arrivent pour la plupart par navires rouliers spécialement conçus, le MN Colibri et le MN Toucan. Ils embarquent l étage à propergol stockable à Brême, les demi-coiffes venues par le Rhin depuis la Suisse, ainsi que la speltra, à Rotterdam, l étage principal cryotechnique et la case à équipements au Havre, des éléments des EAP à Colleferro pour décharger 10 jours plus tard les containers sur roue à l appontement de Pariacabo, la zone portuaire de Kourou. Débarquement de l'étage cryogénique d'ariane 5 au port de Pariacabo Les Ensembles de Lancement

17 Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe - 17 Le Bâtiment d Assemblage Final (BAF) A l intérieur de cette structure de 90 m de hauteur, le lanceur, remis à Arianespace en sortie du BIL, reçoit sa charge utile ainsi que les structures porteuses Sylda ou Speltra (s il y a lieu), et la coiffe qui ont été préparées dans le hall d'encapsulation en environnement contrôlé dans ce même bâtiment. La tour ombilicale de la table de lancement est pourvue d une extension de 20 mètres qui comprend les connections pour le système d air conditionné de la coiffe. L EPS et le système de contrôle d attitude du lanceur (SCA) sont chargés en carburant. La table de lancement mobile avec le lanceur complet est ensuite acheminée vers la Zone de Lancement (ZL), tractée par un camion adapté. Intégration de l EPC dans le BIL Le Bâtiment d Intégration Lanceur (BIL) C est ici que les équipes d EADS Astrium débutent la campagne de lancement avec l érection de l Etage Principal Cryogénique d Ariane 5 (EPC), sur l une des deux tables de lancement mobiles. La table de lancement et son mât ombilical comprennent les installations nécessaires aux alimentations fluides et électriques et contrôle lanceur. Les deux Etages d Accélération à Poudre (EAP) sont alors placés de part et d autre de l EPC. L étage supérieur (EPS ou ESC-A, selon la mission) est positionné au sommet de l étage principal, tout comme la case à équipements du lanceur. Une fois ces opérations achevées dans le BIL, le lanceur assemblé sur sa table de lancement est transféré vers le Bâtiment d Assemblage Final sur une double voie ferrée. Le lanceur assemblé sort du BAF Dans le BIL Vue du BIL et du BAF, le lanceur en route vers la ZL3

18 18 - Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe Le Centre de Lancement n 3 (CDL3) C est à partir du CDL3 que sont pilotées toutes les opérations déroulées sur l ensemble de lancement n 3. Ce bâtiment en U abrite les bureaux des industriels et les intervenants de la campagne, ainsi que les salles de contrôle dans sa partie blindée. Arrivée du lanceur Ariane 5 en ZL3 La Zone de Lancement Ariane 5 (ZL3) C est dans cette zone que se déroule, pendant 6 heures (H0-6 h), la phase finale de la chronologie et le lancement d'ariane 5, contrôlés à distance depuis le Centre De Lancement n 3 (CDL3). De conception simple, cette zone comporte un minimum d installations fixes afin d être la moins vulnérable possible en cas d accident : la table de lancement vient se positionner contre le bâtiment contenant les moyens de mesure, les interfaces fluides et électriques connectés à la table. La table surplombe 3 déflecteurs de jet (carneaux) séparés et ouverts pour canaliser les gaz et les flammes au moment de l allumage. Un château d eau de 90 m de haut avec une réserve de m 3, capable de déverser 30 m 3 d eau par seconde au moment du décollage et 4 mats parafoudre viennent compléter ce dispositif. CDL3 avec sa partie blindée, BIL et BAF à l arrière plan Pour préparer les lancements d Ariane, deux hommes travaillent en parallèle tout au long des campagnes : le DDO (Directeur des Opérations) pour le CNES, et le COEL (Chef des Opérations de l Ensemble de Lancement) pour Arianespace. On les compare au responsable de la tour de contrôle du CSG pour le DDO, et au commandant de bord d Ariane pour le COEL. Au moment du lancement, le DDO officiera salle Jupiter, et le COEL dans le centre de lancement. Ariane 5 en zone de lancement, les mâts para-foudre, à droite le château d eau, à gauche un carneau

19 Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe - 19 Situation des Ensembles de Lancements Optique Vidéo du CSG / Stephan Quartararo

20 20 - Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe Travailler ensemble Les principaux acteurs du Spatial en Guyane Organisation Européenne pour l'espace, regroupe 17 pays membres Depuis 1975, l'esa assure la direction des programmes lanceurs, finance la construction des installations dont elle est propriétaire, et apporte une participation prépondérante aux frais d'exploitation et d'investissement du Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l'europe. Au CSG, les bureaux de l Agence se trouvent dans le bâtiment Neptune. Le CNES, propriétaire foncier de l'ensemble du site, assure la responsabilité de la Base pour le compte de l'etat français. Pilote de la CISG (Communauté Industrielle Spatiale en Guyane), le CNES coordonne les opérations de préparation et de réalisation des essais et lancements. Il coordonne également la sauvegarde et assure la sécurité-protection des personnes et des installations lors de la préparation et de la réalisation des lancements. Au travers de sa Sous-Direction Sol (SDS) il assure la maîtrise d oeuvre de la majeure partie des installations sol des ensembles de lancement. SDS/G est implantée dans la zone technique Orchidée, à l'entrée des Ensembles de Lancement. Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) Société française de droit privé dont les actionnaires appartiennent au pays financeurs des programmes spatiaux au CSG Arianespace commercialise les lanceurs Ariane 5, Vega et Soyuz et assure la responsabilité de la maîtrise d ouvrage dans la phase de production. L Etablissement d Arianespace en Guyane est responsable de l ensemble des activités sur l ELA 3, en particulier au CDL, au BIL, au BAF et en ZL. Arianespace conduit la phase finale de la campagne Ariane 5, du BAF (Bâtiment d'assemblage Final) au lancement. La direction de l'etablissement de Kourou est installée Bâtiment Galilée dans l'ancien ELA2 (Ensemble de Lancement précédemment dédié à Ariane 4). EADS Astrium, maître d œuvre du système Ariane 5, est responsable de la fourniture du lanceur complet et testé à Arianespace (sortie du BIL). Les activités en Guyane se répartissent dans plusieurs zones : intégration du lanceur au BIL, soutien aux activités d Arianespace au BAF, suivi d activités Europropulsion au Bâtiment de Préparation des Etages, préparation de la campagne. La Direction d Astrium emménage prochainement dans les bâtiments Bessel et Kepler. Filiale du groupe EADS (European Aeronautic Defence and Space company), spécialisée dans les systèmes spatiaux civils et militaires

21 Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe - 21 Les organisations industrielles La Communauté Industrielle Spatiale en Guyane (CISG) Organe de concertation, la Communauté Industrielle Spatiale en Guyane (CISG) regroupe les principaux donneurs d ordre de la Base, responsables des différents sites de production et de préparation. Coordination des opérations Sauvergarde et Sureté Protections Mesure liées aux lancements Architecte industriel Observateur Opérateur de Lancement Production de gaz industriels L Union des Employeurs de la Base Spatiale (UEBS) A ce jour, le Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l'europe, comprend une trentaine de partenaires industriels et plus de salariés. Il forme une mosaïque de sociétés, d'activités, de métiers, de nationalités et de cultures. Pour autant, l'ensemble des personnels de la Base Spatiale forme une communauté humaine et professionnelle qui partage un grand nombre de préoccupations. C est pourquoi les entités industrielles ayant la responsabilité d employeur Production du propergol solide Intégration du moteur Vulcain Membre associé Intégration du moteur à propergol solide au Centre Spatial Guyanais se sont regroupées au sein de l Union des Employeurs de la Base Spatiale (UEBS). Elle regroupe les membres de la CISG et leurs soustraitants. Le CNES et Arianespace assurent respectivement la présidence et la vice-présidence de l UEBS.

22 Les sociétés membres de l UEBS ALSG (Air Liquide Spatial Guyane) APAVE / ESQS (GTD, INSA, ISQ, SME, TUV) APCO TECHNOLOGIES S.A AXIMA CONTRACTING S.A. BT Infrastructures Critiques CEGELEC Space Production de gaz Exploitation et maintenance de réseaux fluides cryogéniques Contrôle Qualité Sauvegarde Contrôles réglementaires Electromécanique Electrotechnique Maintenance et exploitation des systèmes de climatisation Informatique d entreprise (Infogérance) Conception, Intégration et exploitation de systèmes Applications et infrastructures critiques Exploitation et maintenance de réseaux fluides Maintenance mécanique, électrotechnique, hydraulique, pneumatique Ingénierie climatisation, courants faibles, infrastructure, énergie, mécanique CNES ENDEL SUEZ ESPACENET EUROPROPULSION GTD IEC SARVIS MT AEROSPACE GUYANE PEYRANI Energie / Climatisation Transport /Transit Mécanique Auto, poids lourds et engins Nettoyage industriel Integration du moteur à propergol solide Ingénierie et Maintenance Informatique Audio-Vidéo professionnel Maintenance des infrastructures et équipements mécaniques et électromécaniques des moyens sols Laboratoire de physique Transport Chaudronnerie Tuyauteries Mécanique de précision Installation d ensembles préfabriqués ARIANESPACE ROVSING SECURIGUYANE SIGES GUYANE SNECMA Groupe Safran SODEXO SODEX NET THALES ALENIA SPACE ETCA Mesure & Réseaux / informatique Sécurité / Protection des biens et des personnes Entretien du domaine Travaux tous corps d état Magasinage Laboratoire Chimie Intégration moteurs Vulcain et HM7 Administration Relations Publiques et Musée Documentation et archives Restauration Nettoyage industriel Lutte contre les nuisibles Entretien espaces verts Maintenance et exploitation bancs de contrôle sur les ELA 22 - Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe CLEMESSY EADS Astrium Informatique (contrôle commande) Electricité Industrielle - HT / BT - Courants faibles - Automatismes - Maintenance Maître d oeuvre du système Ariane 5 REGULUS RMT Production propergol solide Installation / Maintenance - HT / BT Courants faibles Détection & extinction incendie - Videosurveillance - Sonorisation - Système de contrôle périphérique et d accès TELESPAZIO France VITROCISET Gestion documentaire Planification Télémesures Télécommunications Localisation & Météo Approvisionnement et achats Télécommande

23 Travailler au Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l Europe - 23 La Convention de Site C est ainsi qu un accord Collectif Interentreprises conclu en 1999, appelé Convention de Site, adopte des mesures qui, d une part, tiennent compte des nécessités opérationnelles et de production et, d autre part, apportent au personnel la contrepartie de leurs efforts. Harmonisation des conditions de travail et de rémunération, politique de déroulement de carrière, formation professionnelle, mobilité interentreprises sont les axes privilégiés de cet accord. Remise à niveau en 2006, la Convention de Site constitue un élément essentiel de la cohésion sociale et par là de la réussite du Centre Spatial Guyanais. Le BLC, Bureau Local des Compétences C est dans le prolongement de l Accord Collectif Interentreprises qu est né le BLC (Bureau Local des Compétences). Structure commune à l ensemble du Centre Spatial Guyanais, elle est au service des entreprises de l'uebs et de leur personnel, pour l emploi et la formation. Lieu clé où chaque salarié peut s informer sur les postes ouverts dans l ensemble de la Base Spatiale, le BLC collecte et diffuse les informations disponibles sur les ouvertures de poste et les candidatures associées. Le BLC accompagne également les personnels dans leur démarche de bilan ou validation de leurs compétences. Pôle fédérateur, le BLC permet aux entreprises de l UEBS de coordonner leurs besoins et leurs moyens en matière de formation, dans les domaines techniques, bureautique ou de management. Ces formations prises en commun consolident le sentiment d appartenance à une entité commune et permet à chacun sur la Base de parler le même langage. L'équipe ATV au S5 Des formations communes pour mieux se comprendre La première formation à laquelle participe un nouvel arrivant est celle dite "Formation Sauvegarde", indispensable pour la délivrance du badge d accès à la Base Spatiale. Adaptée au lieu de travail, et aux dangers potentiels auxquels vous pourriez être confronté, elle sera répétée à intervalles réguliers. Formation sauvegarde : descente dans la mer (manche d évacuation rapide) au BIL avec les sapeurs pompiers de Paris L équipe du BLC Informations sur les formations : tél Informations sur l emploi : tél L équipe Sécurité des Systèmes d Information (SSI) organise des sessions de sensibilisation : aspects législatifs, sécurité du poste bureautique, accès à internet. Suivre ces modules s avère aussi utile à la maison qu au bureau. Au Centre Technique, le service Qualité met régulièrement en place des petits modules de formations ouverts aux salariés de l UEBS. Ils ne durent généralement qu une demi-journée, mais vous feront probablement gagner beaucoup de temps : n hésitez pas à vous inscrire aux sessions sur l analyse des risques, le traitement des incidents, la rédaction des procédures opérationnelles ou la gestion électronique des documents (GED). Le séminaire ADEQUA (Aide à la Décision de Qualité) vous donnera les outils pour mieux traiter les problèmes qu elle qu en soit la nature et assurer la prise de décision.

24 Le Centre Spatial Guyanais se visite! Les visites sont gratuites et ouvertes à tout public âgé de plus de 8 ans. La présentation d'une pièce d'identité est obligatoire (le permis de conduire n'est pas accepté). Horaires des visites : du lundi au jeudi à 7h45 et 12h45, et le vendredi à 7h45 Réservation obligatoire : tél.: fax : courriel : Vous souhaiteriez assister à un lancement en direct : A partir de 14 ans pour la salle Jupiter, et 16 ans pour les sites rapprochés dédiés. Pour tout renseignement : tél. : , fax : Ecrivez au Centre Spatial Guyanais, Service Communication BP KOUROU CEDEX en indiquant vos coordonnées complètes ainsi que votre date et lieu de naissance. Décollage Ariane 5

Le Centre Spatial Guyanais

Le Centre Spatial Guyanais Le Centre Spatial Guyanais Un espace pour l emploi Le CSG : une base réactive 50 ans d expérience 1970-2014 : 240 LANCEMENTS/ 426 SATELLITES AU 17/10/2014 3 systèmes de lancement opérationnels 5 campagnes

Plus en détail

April VA 222 THOR 7 SICRAL 2

April VA 222 THOR 7 SICRAL 2 April 2015 VA 222 THOR 7 SICRAL 2 1 e LANCEMENT ARIANE 5 DE L ANNÉE UN LANCEMENT RÉSOLUMENT EUROPÉEN Pour son 3 e lancement de l année et le 1 e avec une Ariane 5 depuis le Centre Spatial Guyanais, Arianespace

Plus en détail

VEGA : TROISIEME LANCEMENT AU CSG

VEGA : TROISIEME LANCEMENT AU CSG VEGA : TROISIEME LANCEMENT AU CSG Pour le troisième lancement Vega depuis le Centre Spatial Guyanais, Arianespace mettra en orbite le premier satellite d observation de la Terre de la République du Kazakhstan,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2016 VA228. Intelsat 29e

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2016 VA228. Intelsat 29e DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2016 VA228 PREMIER LANCEMENT DE L ANNÉE 2016 AU SERVICE D INTELSAT, PREMIER CLIENT COMMERCIAL D ARIANE 5 À l occasion de son premier lancement de l année effectué avec le lanceur

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR LES TELECOMMUNICATIONS

UN LANCEMENT POUR LES TELECOMMUNICATIONS UN LANCEMENT POUR LES TELECOMMUNICATIONS Pour son sixième lancement Ariane 5 de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites de télécommunications : Eutelsat 21B pour l opérateur européen Eutelsat

Plus en détail

December VA 221 DIRECTV-14 GSAT-16

December VA 221 DIRECTV-14 GSAT-16 December 2014 VA 221 DIRECTV-14 GSAT-16 UN LANCEMENT POUR LES ETATS-UNIS ET POUR L INDE Pour son sixième lancement Ariane 5 de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites de télécommunications

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR LE JAPON ET POUR LE VIETNAM

UN LANCEMENT POUR LE JAPON ET POUR LE VIETNAM UN LANCEMENT POUR LE JAPON ET POUR LE VIETNAM Pour son deuxième lancement Ariane 5 de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites de télécommunications: JCSAT-13 pour l opérateur japonais SKY

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR LA DEFENSE BRITANNIQUE ET POUR LE MEXIQUE

UN LANCEMENT POUR LA DEFENSE BRITANNIQUE ET POUR LE MEXIQUE UN LANCEMENT POUR LA DEFENSE BRITANNIQUE ET POUR LE MEXIQUE Pour son septième lancement Ariane 5 de l année, Arianespace mettra en orbite deux charges utiles : le satellite de télécommunications militaires

Plus en détail

Transport spatial. L'année a été marquée par les décisions prises lors de la session ministérielle du Conseil qui s'est tenue à Paris le 27 mai.

Transport spatial. L'année a été marquée par les décisions prises lors de la session ministérielle du Conseil qui s'est tenue à Paris le 27 mai. Transport spatial L'année a été marquée par les décisions prises lors de la session ministérielle du Conseil qui s'est tenue à Paris le 27 mai. Pour le court terme, les ministres ont donné leur aval, cinq

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Février 2017 VA235. SKY Brasil-1 Telkom 3S

DOSSIER DE PRESSE. Février 2017 VA235. SKY Brasil-1 Telkom 3S DOSSIER DE PRESSE Février 2017 VA235 ARIANESPACE AU SERVICE DE LA TELEVISION NUMERIQUE A HAUTE DEFINITION POUR LE BRESIL ET L INDONESIE Pour son 2 e lancement de l'année 2017, le 1 e avec une Ariane 5

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR LES TELECOMMUNICATIONS

UN LANCEMENT POUR LES TELECOMMUNICATIONS UN LANCEMENT POUR LES TELECOMMUNICATIONS Pour son premier lancement de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites de télécommunications : ASTRA 3B pour l opérateur luxembourgeois SES ASTRA et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mars 2017 VA236 SGDC KOREASAT 7

DOSSIER DE PRESSE. Mars 2017 VA236 SGDC KOREASAT 7 DOSSIER DE PRESSE Mars 2017 VA236 SOMMAIRE > LE LANCEMENT La mission VA236 Page 2 3 Le satellite Page 4 Le satellite Page 5 > POUR ALLER PLUS LOIN Le lanceur Ariane 5 ECA Page 6 La campagne de préparation

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR LA TELEVISION DIRECTE

UN LANCEMENT POUR LA TELEVISION DIRECTE UN LANCEMENT POUR LA TELEVISION DIRECTE Pour son sixième lancement de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites de télévision directe (DTH) : NSS-12 pour l opérateur SES WORLD SKIES, une filiale

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR DEUX GRANDS OPERATEURS EUROPEENS

UN LANCEMENT POUR DEUX GRANDS OPERATEURS EUROPEENS UN LANCEMENT POUR DEUX GRANDS OPERATEURS EUROPEENS Le choix d Arianespace par de grands opérateurs et constructeurs du secteur des télécommunications spatiales illustre la reconnaissance internationale

Plus en détail

Un quatrième lancement pour la Station Spatiale Internationale

Un quatrième lancement pour la Station Spatiale Internationale Un quatrième lancement pour la Station Spatiale Internationale Pour sa deuxième mission Ariane 5 de l année, Arianespace lancera le quatrième véhicule de transfert automatique (Automated Transfer Vehicle,

Plus en détail

Un lancement pour le Japon et pour l Australie

Un lancement pour le Japon et pour l Australie Un lancement pour le Japon et pour l Australie Pour son quatrième lancement de l'année, Arianespace mettra en orbite deux satellites de télécommunications : JCSAT-12 pour l'opérateur japonais SKY Perfect

Plus en détail

LOGOTYPE TONS MONOCHROME

LOGOTYPE TONS MONOCHROME December 2014 VS 10 DESCRIPTION DE LA MISSION Le dixième lancement Soyuz au CSG doit permettre de placer, sur une orbite circulaire à environ 8000 km d altitude, 4 satellites de la constellation. La performance

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Décembre 2016 VA234. Star One D1 JCSAT-15

DOSSIER DE PRESSE. Décembre 2016 VA234. Star One D1 JCSAT-15 DOSSIER DE PRESSE Décembre 2016 VA234 11 e LANCEMENT DE L ANNEE 2016, ARIANESPACE AU SERVICE DU BRESIL ET DU JAPON Pour son 11 e lancement de l'année, le 7 e avec une Ariane 5 depuis le Centre Spatial

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DECEMBRE 2016 VV08 GÖKTÜRK-1

DOSSIER DE PRESSE DECEMBRE 2016 VV08 GÖKTÜRK-1 DOSSIER DE PRESSE DECEMBRE 2016 VV08 VV08 : UNE NOUVELLE MISSION VEGA AU SERVICE DE L OBSERVATION DE LA TERRE Pour son dixième lancement de l année, et le huitième avec le lanceur Vega depuis le début

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MARS 2017 VV09. Sentinel-2B

DOSSIER DE PRESSE MARS 2017 VV09. Sentinel-2B DOSSIER DE PRESSE MARS 2017 VV09 VV09 : UNE MISSION AU SERVICE DE L OBSERVATION DE LA TERRE AVEC LE PROGRAMME COPERNICUS DE LA COMMISSION EUROPEENNE Pour son troisième lancement de l année, et le neuvième

Plus en détail

PREMIER VOL D ARIANE 5 «10 TONNES»

PREMIER VOL D ARIANE 5 «10 TONNES» PREMIER VOL D ARIANE 5 «10 TONNES» Au service des nouvelles télécommunications spatiales Pour son onzième lancement de l année, Arianespace mettra en orbite deux charges utiles : un satellite de télécommunications

Plus en détail

Un lancement pour la science

Un lancement pour la science Un lancement pour la science Pour son deuxième lancement de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites scientifiques pour le compte de l ESA, l Agence Spatiale Européenne : le télescope spatial

Plus en détail

CREDITS Photos: S. Corvaja, ESA, CNES, Arianespace, Optique Video du CSG, S. Martin, Università di Bologna, Université Montpellier 2, Politecnico di

CREDITS Photos: S. Corvaja, ESA, CNES, Arianespace, Optique Video du CSG, S. Martin, Università di Bologna, Université Montpellier 2, Politecnico di VEGA MISSION VV01 CREDITS Photos: S. Corvaja, ESA, CNES, Arianespace, Optique Video du CSG, S. Martin, Università di Bologna, Université Montpellier 2, Politecnico di Torino, Warsaw University of Technology,

Plus en détail

Des moteurs qui vous emmènent loin, dans l espace et dans le temps LA PROPULSION AÉRONAUTIQUE SPATIALE

Des moteurs qui vous emmènent loin, dans l espace et dans le temps LA PROPULSION AÉRONAUTIQUE SPATIALE Des moteurs qui vous emmènent loin, dans l espace et dans le temps LA PROPULSION AÉRONAUTIQUE SPATIALE Depuis près de soixante-dix ans, Snecma a développé une compétence technique et industrielle de maître

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Juin 2017 VA237. ViaSat 2 EUTELSAT 172B

DOSSIER DE PRESSE. Juin 2017 VA237. ViaSat 2 EUTELSAT 172B DOSSIER DE PRESSE Juin 2017 VA237 VA237 ARIANESPACE AU SERVICE DE LA CONNECTIVITE A L ECHELLE MONDIALE POUR VIASAT INC. ET EUTELSAT Pour son 6 e lancement de l'année, le troisième réalisé en 2017 avec

Plus en détail

Un lancement pour Eutelsat

Un lancement pour Eutelsat Un lancement pour Eutelsat Pour son sixième lancement de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites de télécommunications pour l opérateur européen Eutelsat : HOT BIRD T M 9 et W2M. Arianespace

Plus en détail

Accès Européen à l Espace, pourquoi Ariane 6 et Airbus Safran Launchers?

Accès Européen à l Espace, pourquoi Ariane 6 et Airbus Safran Launchers? Accès Européen à l Espace, pourquoi Ariane 6 et Airbus Safran Launchers? Assemblée Générale ISAE 11/06/2015 H. GILIBERT CTO - Airbus Safran Launchers 1 Eléments de contexte Janvier 2015 2 Le contexte des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2016 VV07. PerúSAT-1 SkySats-4 à 7

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2016 VV07. PerúSAT-1 SkySats-4 à 7 DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2016 VV07 UNE MISSION MULTIPLE VEGA AU SERVICE DE L OBSERVATION DE LA TERRE Pour son septième lancement de l année, et le septième avec le lanceur léger Vega depuis le début

Plus en détail

August VS 09 GALILEO SAT 5-6

August VS 09 GALILEO SAT 5-6 August 2014 VS 09 GALILEO SAT 5-6 LANCEMENT DE 2 SATELLITES GALILEO : UNE MISSION STRATÉGIQUE ET EMBLÉMATIQUE POUR L EUROPE Avec son neuvième lancement Soyuz depuis le Centre Spatial Guyanais, Arianespace

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR LA MISSION SENTINEL-1A

UN LANCEMENT POUR LA MISSION SENTINEL-1A UN LANCEMENT POUR LA MISSION SENTINEL-1A Pour son septième lancement Soyuz depuis le Centre Spatial Guyanais, Arianespace mettra en orbite le premier satellite du programme d Observation de la Terre européen

Plus en détail

Dossier. Chronique d un booster. Tout commence à l'usine de Propergol de

Dossier. Chronique d un booster. Tout commence à l'usine de Propergol de Dossier Propulsion solide. L'extraordinaire poussée donnée au lanceur Ariane 5 pour qu'il s'arrache de sa table de lancement et décolle dans le ciel guyanais est assurée, à 90 %, par deux imposants propulseurs

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR LA CONSTELLATION O3b

UN LANCEMENT POUR LA CONSTELLATION O3b UN LANCEMENT POUR LA CONSTELLATION O3b Pour son cinquième lancement Soyuz depuis le Centre Spatial Guyanais, Arianespace mettra en orbite les quatre premiers satellites de la constellation O3b. Les satellites

Plus en détail

SNCF RECRUTE POUR SES MÉTIERS DE L INFRASTRUCTURE EN RÉGION CENTRE DES RECRUTEMENTS CIBLÉS AVEC DES FORMATIONS TOUT AU LONG DU PARCOURS PROFESSIONNEL

SNCF RECRUTE POUR SES MÉTIERS DE L INFRASTRUCTURE EN RÉGION CENTRE DES RECRUTEMENTS CIBLÉS AVEC DES FORMATIONS TOUT AU LONG DU PARCOURS PROFESSIONNEL SNCF RECRUTE POUR SES MÉTIERS DE L INFRASTRUCTURE EN RÉGION CENTRE DES RECRUTEMENTS CIBLÉS AVEC DES FORMATIONS TOUT AU LONG DU PARCOURS PROFESSIONNEL PRÉSENTATION À LA PRESSE 25 JUIN 2013 DOSSIER DE PRESSE

Plus en détail

Pour mettre l espace au service d une vie meilleure sur Terre, Arianespace garantit l accès à des services et solutions de transport spatial pour

Pour mettre l espace au service d une vie meilleure sur Terre, Arianespace garantit l accès à des services et solutions de transport spatial pour Pour mettre l espace au service d une vie meilleure sur Terre, Arianespace garantit l accès à des services et solutions de transport spatial pour tout type de satellites, institutionnels et commerciaux,

Plus en détail

Ariane 5 : un lancement pour deux clients fidèles : EUTELSAT & B-SAT

Ariane 5 : un lancement pour deux clients fidèles : EUTELSAT & B-SAT Ariane 5 : un lancement pour deux clients fidèles : EUTELSAT & B-SAT Pour son troisième lancement de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites de télécommunications : EUROBIRD TM pour Eutelsat

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR L OBSERVATION DE LA TERRE

UN LANCEMENT POUR L OBSERVATION DE LA TERRE UN LANCEMENT POUR L OBSERVATION DE LA TERRE Pour son deuxième lancement Soyuz depuis le Centre Spatial Guyanais, Arianespace mettra en orbite le satellite Pléiades 1 du CNES, les 4 satellites du Démonstrateur

Plus en détail

Thales à Toulouse Au cœur de l innovation et des hautes technologies

Thales à Toulouse Au cœur de l innovation et des hautes technologies www.thalesgroup.com Thales à Toulouse Au cœur de l innovation et des hautes technologies Thales Alenia Space est une référence mondiale dans le domaine des télécommunications, de la navigation, de la météorologie,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2017 VS16. Hispasat 36W-1

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2017 VS16. Hispasat 36W-1 DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2017 VS16 Mission VS16 : premier lancement de Soyuz depuis le Centre spatial guyanais vers l orbite géostationnaire au service d Hispasat Pour son premier lancement de l année,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2017 VS17 SES-15

DOSSIER DE PRESSE MAI 2017 VS17 SES-15 DOSSIER DE PRESSE MAI 2017 VS17 MISSION VS17 : DEUXIEME MISSION VERS L ORBITE GEOSTATIONNAIRE POUR SOYUZ DEPUIS LE CENTRE SPATIAL GUYANAIS AU SERVICE DE L OPERATEUR SES Pour son cinquième lancement de

Plus en détail

December VS 13. Galileo FOC- M4 SAT SAT 11-12

December VS 13. Galileo FOC- M4 SAT SAT 11-12 December 2015 VS 13 Galileo FOC- M4 SAT 11-12 SAT 11-12 12 e ET DERNIER LANCEMENT DE L ANNÉE 2015 POUR LE PROGRAMME GALILEO Pour son 12 e lancement de l année et le 13 e lancement Soyuz depuis le Centre

Plus en détail

MISSION : CONSEILLER FRANCAIS DU PROJET SENAI /DREIC / PSA Peugeot-Citroën BRESIL DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION DE SAO PAULO

MISSION : CONSEILLER FRANCAIS DU PROJET SENAI /DREIC / PSA Peugeot-Citroën BRESIL DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION DE SAO PAULO MISSION : CONSEILLER FRANCAIS DU PROJET SENAI /DREIC / PSA Peugeot-Citroën BRESIL DIRECTEUR DU CENTRE DE FORMATION DE SAO PAULO A) PROFIL Profil souhaité : Professeur en mécanique automobile ayant exercé

Plus en détail

«Santé et sécurité au travail»

«Santé et sécurité au travail» «Santé et sécurité au travail» Sécurité - LISTE DES FORMATIONS - Développement durable au quotidien et santé et sécurité au travail... p. 31 Prévention des risques liés aux gestes et postures... p. 32

Plus en détail

La Boussole. le Pôle ressources pour l emploi, la formation et l insertion

La Boussole. le Pôle ressources pour l emploi, la formation et l insertion La Boussole le Pôle ressources pour l emploi, la formation et l insertion La Boussole est le Pôle ressources du Territoire du Pays d Aubagne et de l Étoile - Métropole Aix-Marseille- Provence pour l emploi,

Plus en détail

Action de formation Sécurité et sûreté portuaires

Action de formation Sécurité et sûreté portuaires 1 Durée : 5 jours Intervenants : Officiers de port et responsables sécurité et sûreté Du 19 au 23 Septembre 2016 Les ports sont les lieux d accueil des navires et de transit de toutes les marchandises.

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR LA MISSION GAIA

UN LANCEMENT POUR LA MISSION GAIA UN LANCEMENT POUR LA MISSION GAIA Pour son sixième lancement Soyuz depuis le Centre Spatial Guyanais, Arianespace mettra en orbite le télescope spatial Gaia. L Agence Spatiale Européenne (ESA) a attribué

Plus en détail

H Intervention technique en études et conception en automatisme

H Intervention technique en études et conception en automatisme Appellations (Métiers courants) Automaticien roboticien / Automaticienne roboticienne Technicien / Technicienne en robotique Technicien supérieur / Technicienne supérieure en automatisme et informatique

Plus en détail

Assistant Biomédical

Assistant Biomédical UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE COMPIÈGNE Certification Professionnelle ABIH Session 2016 Session 2017 Assistant Biomédical en Ingénierie Hospitalière donnons un sens à l innovation Assistant Biomédical en

Plus en détail

Après-midi technique. Mercredi 25 novembre 2015 aux Mureaux (78) Photos Airbus Defence & Space

Après-midi technique. Mercredi 25 novembre 2015 aux Mureaux (78) Photos Airbus Defence & Space Après-midi technique Mercredi 25 novembre 2015 aux Mureaux (78) Photos Airbus Defence & Space Bois-énergie : une opportunité pour l industrie Conférences & visites Airbus Defence & Space (installation

Plus en détail

Sommaire détaillé. Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise. Référence Internet.

Sommaire détaillé. Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise. Référence Internet. Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise 1. Les acteurs au sein de l entreprise Les prérogatives des DP en santé-sécurité au travail... GST.01.1.010 17 Les

Plus en détail

LYCEE DE L ESPACE. 1. Genèse. 2. Environnement et partenaires

LYCEE DE L ESPACE. 1. Genèse. 2. Environnement et partenaires LYCEE DE L ESPACE L ambition de «labellisation» d un lycée de l espace procède de la volonté des acteurs du secteur spatial de rendre plus lisible leur activité au sein du système éducatif. Le CNES et

Plus en détail

H Intervention technique en études et développement électronique

H Intervention technique en études et développement électronique Appellations Agent technique électronicien / Agente technique électronicienne en études et développement Technicien / Technicienne études électriques Concepteur développeur / Conceptrice développeuse de

Plus en détail

CAP «AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE» LIVRET DE COMPETENCES

CAP «AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE» LIVRET DE COMPETENCES CAP «AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE» LIVRET DE COMPETENCES NOM et PRENOMS : ETABLISSEMENT : ANNEE SCOLAIRE : LIVRET DE COMPETENCES CAP APS Page 1/17 UTILISATION POSSIBLE DU LIVRET DE COMPETENCES :

Plus en détail

VEGA : DEUXIEME LANCEMENT AU CSG

VEGA : DEUXIEME LANCEMENT AU CSG VEGA : DEUXIEME LANCEMENT AU CSG Pour le deuxième lancement Vega depuis le Centre Spatial Guyanais, Arianespace mettra en orbite trois charges utiles : PROBA-V, VNREDSat-1 et ESTCube-1. Avec Ariane 5,

Plus en détail

Coopération spatiale franco-russe

Coopération spatiale franco-russe Coopération spatiale franco-russe Alban Duverdier 2 e Forum franco russe des Formations et de la Recherche Aéronautique et Spatiale Toulouse, 1 er décembre 2016 50 ans de coopération spatiale franco-russe

Plus en détail

Infrastructure Opérateur de production signalisation énergie

Infrastructure Opérateur de production signalisation énergie DESCRIPTIF EMPLOI REPERE Infrastructure Opérateur de production signalisation énergie Intitulé court de l emploi repère Code ER Métier Op production SEG 10 Opérateur de production signalisation Autres

Plus en détail

RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE

RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE 16, Bd de la Pointe Jarry ZI JARRY 97 122 BAIE-MAHAULT 0590 97 44 43 0690 09 97 22 RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III Gérer, Manager, Commercialiser PROCHAINE

Plus en détail

CONSEILLER/E EN RENOVATION ENERGETIQUE HABITAT INDIVIDUEL ET COLLECTIF

CONSEILLER/E EN RENOVATION ENERGETIQUE HABITAT INDIVIDUEL ET COLLECTIF OFFRE DE POSTE A TEMPS COMPLET CDD 1 AN H/F CONSEILLER/E EN RENOVATION ENERGETIQUE HABITAT INDIVIDUEL ET COLLECTIF DECEMBRE 2016 L ALEC METROPOLE MARSEILLAISE UN OUTIL LOCAL DE LA TRANSITION ENERGETIQUE

Plus en détail

PLAN FORMATION SECURITE INCENDIE

PLAN FORMATION SECURITE INCENDIE PLAN FORMATION SECURITE INCENDIE SOMMAIRE 1. Objectifs de la formation sécurité incendie 2. Public à former 3. Fiches pédagogiques & Méthode organisationnelle 4. Acteurs concernés et rôles respectifs 5.

Plus en détail

Représentation permanente de la France auprès de l Office des Nations unies et des Organisations internationales à Vienne

Représentation permanente de la France auprès de l Office des Nations unies et des Organisations internationales à Vienne Représentation permanente de la France auprès de l Office des Nations unies et des Organisations internationales à Vienne Sous-comité scientifique et technique du Comité de l Espace 49 ème session (6-17

Plus en détail

Projet de rénovation et d aménagement du CDI du lycée Jean Jacques Rousseau -Sarcelles RENOVATION DU CDI

Projet de rénovation et d aménagement du CDI du lycée Jean Jacques Rousseau -Sarcelles RENOVATION DU CDI RENOVATION DU CDI Comment repenser l espace CDI afin d améliorer l accès à l information et de mener à bien les activités pédagogiques et animations diverses? Les espaces s des documentalistes s Mobilier

Plus en détail

I Installation et maintenance d'automatismes

I Installation et maintenance d'automatismes Appellations (Métiers courants) Automaticien / Automaticienne de maintenance Electromécanicien / Electromécanicienne de maintenance en automatisme Mécanotricien / Mécanotricienne Définition Installe et

Plus en détail

Chapitre Mars 3.1 : Partir pour Mars

Chapitre Mars 3.1 : Partir pour Mars A) Ca fuse Expliquez ce qui fait décoller la fusée. Compléter le schéma pour le représenter. Faut-il introduire les forces par leur effet C est l air qui fait pression sur la bouteille et la pousse vers

Plus en détail

Le personnel communal au service des Lionnais

Le personnel communal au service des Lionnais Les services municipaux Publié le 28/07/2016 https://www.leliondangers.fr/les-services-municipaux Le personnel communal au service des Lionnais Rendre service, guider les administrés dans leurs démarches,

Plus en détail

Diplôme d Université Santé au Travail. Document d information Année

Diplôme d Université Santé au Travail. Document d information Année Diplôme d Université Santé au Travail Document d information Année 2017-2018 Responsable : Pr. Marie-Pascale LEHUCHER-MICHEL Service de Médecine et Santé au Travail Faculté de Médecine, Aix-Marseille Université

Plus en détail

Plan de prévention. Conformément aux articles L et R à R du Code du travail. Nom de l opération :

Plan de prévention. Conformément aux articles L et R à R du Code du travail. Nom de l opération : Plan de prévention Conformément aux articles L.4511-1 et R.4511-1 à R.4514-10 du Code du travail. Nom de l opération : Dates de début :.. / / Durée : Identification des entreprises ENTREPRISE UTILISATRICE

Plus en détail

L ACTU DES TRAVAUX DANS VOTRE QUARTIER

L ACTU DES TRAVAUX DANS VOTRE QUARTIER LETTRE D INFO // PUITS DE SÉCURITÉ DU COLONEL GRANCEY N 1 JUIN 2016 // NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO L ACTU DES TRAVAUX DANS VOTRE QUARTIER Futur ouvrage de ventilation et de sécurité Les travaux

Plus en détail

TRANSPORT - LOGISTIQUE - MÉCANIQUE - DÉMÉNAGEMENT

TRANSPORT - LOGISTIQUE - MÉCANIQUE - DÉMÉNAGEMENT TRANSPORT - LOGISTIQUE - MÉCANIQUE - DÉMÉNAGEMENT SOCIÉTÉ SAVOIR-FAIRE TRANSPORT C est en 1997 que Bernard Sarrazain fonde SARRAZAIN Transport. Depuis, nous œuvrons à développer la confiance de nos clients

Plus en détail

CFA UNICEM MONTALIEU VERCIEU-CEFICEM. Congrès UNICEM PACAC 4 octobre 2016

CFA UNICEM MONTALIEU VERCIEU-CEFICEM. Congrès UNICEM PACAC 4 octobre 2016 CFA UNICEM MONTALIEU VERCIEU-CEFICEM Congrès UNICEM PACAC 4 octobre 2016 Programme MIDI de la journée - Diaporama de présentation du CFA & de CEFICEM Le CFA de Montalieu & CEFICEM Les filières de formation

Plus en détail

Vol 138 ARIANE 5 : UN LANCEMENT POUR L EUROPE, LES ETATS-UNIS ET LE JAPON

Vol 138 ARIANE 5 : UN LANCEMENT POUR L EUROPE, LES ETATS-UNIS ET LE JAPON ARIANE 5 : UN LANCEMENT POUR L EUROPE, LES ETATS-UNIS ET LE JAPON Arianespace Vol 138 mettra en orbite 2 passagers : le satellite ASTRA 2D pour Boeing Space Systems International, pour le compte de l opérateur

Plus en détail

CLASSIFICATION DES AÉRONEFS Tout appareil capable de s élever et de circuler dans l espace aérien.

CLASSIFICATION DES AÉRONEFS Tout appareil capable de s élever et de circuler dans l espace aérien. LES AÉRONEFS Un aéronef est un moyen de transport capable d'évoluer au sein de l'atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d'aéronef : l'aérostat et l'aérodyne. CLASSIFICATION DES AÉRONEFS Tout

Plus en détail

Géographie: chapitre 5: L Union européenne et ses territoires

Géographie: chapitre 5: L Union européenne et ses territoires Géographie: chapitre 5: L Union européenne et ses territoires Rappel pb générale: De quelles manières la France s intègre-t-elle dans l UE et dans le monde et quelles transformations doit elle mener? Quels

Plus en détail

Dossier de presse Police municipale. Février 2013

Dossier de presse Police municipale. Février 2013 Dossier de presse Police municipale Février 2013 Présentation La direction de la sécurité et de la prévention Rassurer, protéger, prévenir les incidents et favoriser un climat de bien-être et de tranquillité

Plus en détail

Astrium fait un pas en direction des Etats-Unis Mercredi, 14 Septembre :36

Astrium fait un pas en direction des Etats-Unis Mercredi, 14 Septembre :36 Mardi soir, la NASA a annoncé lors d une conférence de presse tenue au Centre Spatial Kennedy qu elle avait signé un accord avec les sociétés Alliant Techsystems (ATK) et EADS North America en vue du développement

Plus en détail

Agent de maintenance en électromécanique (H/F) S exercer au métier dans un environnement réel de production

Agent de maintenance en électromécanique (H/F) S exercer au métier dans un environnement réel de production Date de mise à jour : 21/06/2011 Agent de maintenance en électromécanique (H/F) S exercer au métier dans un environnement réel de production 1) Descriptif de la formation Métier visé : L agent de maintenance

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ L/Bleue ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ L/Bleue ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française et l Agence spatiale européenne

Plus en détail

Présentation du technicien supérieur en électrotechnique :

Présentation du technicien supérieur en électrotechnique : Présentation du technicien supérieur en électrotechnique : Secteurs d'activités :... 2 LES EMPLOIS DU TECHNICIEN SUPERIEUR EN ELECTROTECHNIQUE :... 3 Typologie des activités et des emplois selon les catégories

Plus en détail

Le projet. Région Haute-Normandie Programmiste : Temps Modernes. Kéo ingénierie : Economie, fluides & ssi, structure, acoustique, paysage & VRD, OPC

Le projet. Région Haute-Normandie Programmiste : Temps Modernes. Kéo ingénierie : Economie, fluides & ssi, structure, acoustique, paysage & VRD, OPC Le projet Construction d un complexe sportif disposant de 2 grandes salles de 48 x 24m + 3 modules pour la gymnastique, le tennis de table et les arts martiaux. À ces 5 salles s ajoutent des aires extérieures

Plus en détail

Rapport public Evènement du 24 juin 2013 à la centrale nucléaire du Bugey

Rapport public Evènement du 24 juin 2013 à la centrale nucléaire du Bugey Rapport public Evènement du 24 juin 2013 à la centrale nucléaire du Bugey Départ de feu localisé en salle des machines au niveau de l alternateur de l unité de production n 5 1. Synthèse Le 24 juin 2013

Plus en détail

École nationale de la sécurité et de l'administration de la mer

École nationale de la sécurité et de l'administration de la mer École nationale de la sécurité et de l'administration de la mer Stagiaire non-ressortissant de l'union Européenne Fiche de renseignement 2017-2018 Descriptif du cours Administrateur des affaires maritimes

Plus en détail

KOUROU. Mars 2016 ARIANE 5. Données relatives au Vol VA229. EUTELSAT 65 West A

KOUROU. Mars 2016 ARIANE 5. Données relatives au Vol VA229. EUTELSAT 65 West A KOUROU Mars 2016 ARIANE 5 Données relatives au Vol VA229 EUTELSAT 65 West A Vol VA229 Ariane 5 Satellite : EUTELSAT 65 West A Sommaire 1. Introduction... 3 2. Le Lanceur L582... 4 3. La mission VA229...

Plus en détail

AVANT-PROPOS TITRE 1 GENERALITES

AVANT-PROPOS TITRE 1 GENERALITES TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS TITRE 1 GENERALITES GENERALITES 1 prévention prévision 1. GENERALITES... 1.1 2. PREVENTION... 1.1 3. LA PREVISION... 1.4 4. CONCLUSION... 1.6 GENERALITES 2 analyse du risque

Plus en détail

P.P.M.S. Plan Particulier de Mise en Sûreté face aux risques majeurs dans l académie de Poitiers à l attention des directeurs d écoles et chefs d établissements scolaires Ce document devra être réactualisé

Plus en détail

DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES

DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES d A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES ET DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Académie de Grenoble Page 1 sur 26 Ce fascicule de crise est un document opérationnel destiné à aider les directeurs d écoles

Plus en détail

L association ADALEA recrute sur ses pôles Emploi Formation et Ateliers d Insertion

L association ADALEA recrute sur ses pôles Emploi Formation et Ateliers d Insertion ND/OE/315 30 bis rue du Docteur Rochard 22001 SAINT-BRIEUC CEDEX 1 02.96.77.05.50. OFFRE D EMPLOI Date de mise en ligne : 19 juin 2017 L association ADALEA recrute sur ses pôles Emploi Formation et Ateliers

Plus en détail

CONSEILS AUDITS ADAPTÉE À TOUS PERSONNALISÉE PROXIMITÉ FORMATION

CONSEILS AUDITS ADAPTÉE À TOUS PERSONNALISÉE PROXIMITÉ FORMATION CONSEILS PROXIMITÉ AUDITS ADAPTÉE À TOUS PERSONNALISÉE FORMATION Santé au travail travail NOTRE SAVOIR-FAIRE En fonction des besoins liés à votre activité : Habilitation électrique (BT) S.S.I.A.P. 1 et

Plus en détail

Jean-Marie THERON Proviseur

Jean-Marie THERON Proviseur 2015-2016 Jean-Marie THERON Proviseur http://pierre-paul-riquet.entmip.fr Canal du Midi construit de 1667 à 1681 par Pierre-Paul Riquet sous le règne de Louis XIV l Espace http://pierre-paul-riquet.entmip.fr

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES CHAMP D ACTIVITÉS 1 Définition Le titulaire de la mention complémentaire transporteur fluvial est capable d organiser, avec son propre matériel, la mise en œuvre

Plus en détail

Transport France. International. Transport. Stockage. Préparation logistique NOS AGENCES. Manutention. Connectivité. Étude.

Transport France. International. Transport. Stockage. Préparation logistique NOS AGENCES. Manutention. Connectivité. Étude. Manutention Préparation logistique Stockage Transport International Transport France NOS AGENCES SIÈGE 9 rue des Gravières Z.I. N 3 - B.P.67 F - 68172 RIXHEIM Cedex AGENCE PARIS Zone industrielle Paris

Plus en détail

P.P.M.S. Plan Particulier de Mise en Sûreté. face aux risques majeurs. à l attention des directrices et directeurs d écoles

P.P.M.S. Plan Particulier de Mise en Sûreté. face aux risques majeurs. à l attention des directrices et directeurs d écoles Nom de l école : RNE : Adresse : Commune : Code postal : Téléphone : Télécopie : Adresse électronique : Date de création du P.P.M.S. : Date de présentation au conseil d école : Date de dernière mise à

Plus en détail

LES FORMATIONS EN SÉCURITÉ ET PRÉVENTION

LES FORMATIONS EN SÉCURITÉ ET PRÉVENTION LES FORMATIONS EN Ces formations s adressent à toute personne souhaitant travailler dans les métiers de la sécurité et à ceux ayant un contact avec des locaux électriques que ce soit en basse ou haute

Plus en détail

Baccalauréat professionnel

Baccalauréat professionnel gy Lycée Bernard PALISSY 5, Sente aux Loups B.P.1046 76152 MAROMME Cédex :2.32.82.10.20 Fax :02.32.82.10.30 Baccalauréat professionnel Etude et définition de Produits industriels Académie de ROUEN Nom

Plus en détail

Depliant 8P EDIS V2_Mise en page 1 07/06/13 10:57 Page2 A4 éditions

Depliant 8P EDIS V2_Mise en page 1 07/06/13 10:57 Page2  A4 éditions www.sdis49.fr Véritable pôle pédagogique pour les sapeurs-pompiers de Maine-et-Loire, l'école est par excellence un outil technique en perpétuelle évolution. Réunie depuis 2008, sur un site unique de 17

Plus en détail

PREVISION DES INONDATIONS A LA MARTINIQUE DISPOSITIF DE LA RIVIERE LEZARDE

PREVISION DES INONDATIONS A LA MARTINIQUE DISPOSITIF DE LA RIVIERE LEZARDE PREVISION DES INONDATIONS A LA MARTINIQUE DISPOSITIF DE LA RIVIERE LEZARDE Les Trois-Ilets,, Le 27 janvier 2004 Assemblée Générale du RIOB 2 Prévision des inondations à la Martinique Dispositif développé

Plus en détail

Point sur le développement du lanceur lourd SLS aux USA

Point sur le développement du lanceur lourd SLS aux USA Point sur le développement du lanceur lourd SLS aux USA Le 15 juillet Garry Lyles, ingénieur en chef responsable du lanceur lourd SLS au Marshall Space Flight Center de la NASA, a fait le point sur le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Défense Mobilité, l agence de reconversion du ministère de la Défense

DOSSIER DE PRESSE. Défense Mobilité, l agence de reconversion du ministère de la Défense DOSSIER DE PRESSE Défense Mobilité, l agence de reconversion du ministère de la Défense Contact presse : Défense Mobilité Pauline Sultan Tél: 01 41 93 36 35 pauline.sultan@intradef.gouv.fr Secrétariat

Plus en détail

Le système solaire. Il faudrait parcourir cette distance (Paris-Marseille) fois pour «traverser» le Soleil en suivant son diamètre.

Le système solaire. Il faudrait parcourir cette distance (Paris-Marseille) fois pour «traverser» le Soleil en suivant son diamètre. Le système solaire I. Introduction Sur cette photographie le Soleil mesure 2,8 cm. En réalité, son diamètre est d environ 1 400 000 km. Sachant que la distance séparant Paris et Marseille est d environ

Plus en détail

VISITE DES ARCHIVES NATIONALES DE PIERREFITTE 16 novembre 2015

VISITE DES ARCHIVES NATIONALES DE PIERREFITTE 16 novembre 2015 VISITE DES ARCHIVES NATIONALES DE PIERREFITTE 16 novembre 2015 Philippe BERTHON Réunion CGHL 14 janvier 2016 Le besoin d un nouveau site de stockage Les sites existants, Paris et Fontainebleau sont saturés.

Plus en détail

Dossier de presse. Information des usagers de la rocade sur leur temps de parcours

Dossier de presse. Information des usagers de la rocade sur leur temps de parcours Direction Interdépartementale des Routes Atlantique Bordeaux, le 1 er septembre 2009 Mission Communication, relations avec les usagers Jean-Pierre Beyneix 05.56.13.82.11 Dossier de presse Information des

Plus en détail

Ministère de l'éducation nationale - Direction générale de l'enseignement scolaire

Ministère de l'éducation nationale - Direction générale de l'enseignement scolaire Dossier d évaluation Baccalauréat professionnel Technicien en Chaudronnerie Industrielle JUIN 2012 Fiches d évaluation. Fiches bilan savoir-être et comportement en entreprise. Attestations de formation

Plus en détail

INGENIEUR OUVRAGES D ART

INGENIEUR OUVRAGES D ART ERH 2 DVD-14-14 INGENIEUR OUVRAGES D ART DIRECTION SERVICE BUREAU CATEGORIE : DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS : SERVICE DES PROJETS DE TRANSPORTS : BUREAU EXPERTISES OUVRAGES D ART : INGENIEUR A TECHNIQUE

Plus en détail