Qui suis-je? Je m appelle Anna, j ai trente ans. Jusqu à cet été tout allait bien : une vie ni parfaite ni exceptionnelle mais sereine et agréable.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qui suis-je? Je m appelle Anna, j ai trente ans. Jusqu à cet été tout allait bien : une vie ni parfaite ni exceptionnelle mais sereine et agréable."

Transcription

1 Qui suis-je? Je m appelle Anna, j ai trente ans. Jusqu à cet été tout allait bien : une vie ni parfaite ni exceptionnelle mais sereine et agréable. Je me suis mariée à 27 ans, j ai eu deux enfants, un garçon et une fille qui me comblent autant qu ils m exaspèrent et tout allait bien. Jusqu à ce matin, pas comme les autres, où mon univers a basculé en quelques instants. C était le début du mois de juin, pas encore assez chaud pour quitter la veste de bon matin et pas assez froid pour mettre des collants. Le matin à la maison c est la guerre, tout le monde se lève, les adultes sont pressés, les enfants beaucoup moins, ils trainent la pantoufle et je finis toujours par crier : «Il faut s habiller! Finis ton biberon! Attention ne mets pas de chocolat sur ton pantalon! Tu t es brossé les dents? Tu en es bien certain? Je le savais! Laves-toi les dents!» Un festival d ordres et de recommandations pour avoir enfin tout le monde dans la voiture à 7h30. Une fois les enfants déposés à l école, les bisous et les «bonne journée» échangés je file au travail. Je suis vendeuse dans un magasin d habits branchés, au centre d une grande ville et je dois y être à 8h30 pour mettre en place les rayons avant l arrivée de la clientèle. En accomplissant soigneusement mon travail je rêve à mes vacances d été, en Espagne, au soleil et en famille. Un frisson me parcoure, je suis habillée par la boutique, jean tendance à strass et tee-shirt noir cintré. Il ne fait pourtant pas froid dans le magasin. Pas de courant d air. J ai dû prendre froid ce matin, trop pressée pour mettre une écharpe, j ai tendance à vite m enrhumer. Je chasse la perspective de tomber malade, de trainer nez qui coule et mal de tête pendant 10 jours, je ne vais pas me laisser décourager! Je continuer à plier les nouveaux tops arrivés la veille en une pile impeccable. J aime le travail bien fait, même si c est éphémère et que les clients et clientes vont se faire un plaisir de tout chiffonner dans les heures qui suivent. Le bout de mon nez me pique je sens l éternuement se profiler. Je me frotte le bout du nez pour l empêcher. Un bonjour sonore me fait tourner la tête, il s agit de Maeva, la femme de ménage qui vient d arriver. Elle sait que nous allons commencer par partager un bon café avant d attaquer les tâches quotidiennes. Nous avons coutume de nous confier sur les difficultés d être une femme qui travaille, sur l éducation des enfants et toutes les petites contrariétés quotidiennes, c est tellement plus simple de relativiser à deux. Aujourd hui Maéva est loquace, hier soir elle a dîné chez des amis et la conversation a été tendue sur le sujet classique du partage des tâches ménagères dans le couple. Ce matin Maéva reconnait qu elle est plutôt chanceuse, son mari Fred l aide comme il peut et elle n a pas à se plaindre. Elle se lamente pour son amie Marie qui n a pas cette chance. Je n écoute que d une oreille son flot de paroles en hochant de temps en temps la tête, mes tempes bourdonnent et j ai un peu mal au crâne. Je ne vais pas échapper à une bonne migraine. Le café est bu, Maéva retourne à ses balais et je me dirige vers la réserve pour réapprovisionner le rayon homme de quelques pantalons. Affairée parmi les cartons je ne sens pas le vertige monter et la chaleur m envahir le visage, c est avec une surprise détachée que je sens mon corps s affaisser dans un brouillard cotonneux. Je ne sais pas combien de temps s est écoulé quand je reprends mes esprits. Lentement je me redresse, j ai la tête lourde et le corps endolori. Il me semble ne pas m être blessée en tombant. Je regarde les paumes de mes mains pour m assurer que je ne me suis pas fait mal. Mes yeux n arrivent pas à analyser ce que je vois. Je bouge une main et lève les yeux au ciel, me voilà folle dingue maintenant, il manquait plus que ça. Je regarde à nouveau mes mains, heureusement que je suis assise sinon je me serais effondrée. A la place de ma main aux ongles vernis de rose brillant il y a une énorme patte velue aux longues griffes. C est une 1

2 blague! J ai perdu la vue... Je me relève lentement, la tête toujours aussi lourde et me dirige vers le seul miroir cassé remisé au fond de la réserve. Mon esprit note vaguement que mon regard a plus de portée que d habitude, que je renverse quelques piles de cartons en passant mais je ne m arrête pas sur ces détails et fonce vers mon objectif. Arrivé devant, j ai une courte hésitation et je me regarde rapidement dans le miroir. Je n y vois qu une montagne de poils, je suis nez à nez avec un énorme ours brun, mon esprit paniqué note une multitude de particularités idiotes : pelage noir, tête brunâtre 1.80m, des poils des poils, des yeux dorés Désorientée j en tombe sur les fesses, ou en l occurrence plutôt sur l arrière train. Les odeurs de plastique et de vêtements neufs m incommodent et emplissent désagréablement mon nez. Passé la première surprise et le déni, c est la panique, je ferme les yeux vingt fois et les ré ouvrent. La bête est toujours là, au même endroit, je bouge le bras, elle bouge la patte. Pas de doute : je suis devenue folle et on va m enfermer. Je pense à mes enfants, à mon mari, que vont-ils faire sans moi? Ma fille est un petit bébé qui a besoin de sa mère pas d un nounours velu aux pattes griffues. Que va-t-elle devenir si je me retrouve enfermée avec une camisole? Ma tête tourne encore, mon nez, si c est encore un nez, picote et je me mets à éternuer dans un grognement. Je me passe la main sur le nez pour chasser la sensation désagréable. Je mets mes deux mains sur mon visage et me mets à pleurer, abattue. Je regarde mon vernis qui commence à s écailler sur le pouce : il va falloir que je refasse mes ongles ce soir quand les enfants seront au lit. Le vernis? Les ongles? Je secoue la tête et regarde le miroir. Je suis là, 1.60 m, blonde aux yeux marrons, les cheveux retenus en une queue de cheval, le jean, le teeshirt noir. - Tu fais quoi assise là par terre? Je sursaute, ma responsable me regarde de travers. Je me redresse précipitamment. - Rien, rien, je cherchais les nouveaux pantalons reçus hier à mettre en rayon. - Ils sont derrière là bas, dépêche toi, nous allons ouvrir et tu n as pas ouvert l ordinateur de la caisse - Excuse-moi, j y vais. Inquiète et déboussolée je me hâte vers le magasin en me disant que je ne suis pas en forme, il faut vraiment que je me repose, un rhume, une hallucination. Les vacances en Espagne seront un sage remède à ce surmenage. Si seulement cela avait été si simple que ça Deux jours passent dans un quotidien routinier et mon malaise s estompe, j oublie la sensation, je minimise l incident, comment ai-je pu croire que je m étais transformée en ours? J en rirais même si je pouvais le raconter à mes amies. Je me tais pourtant car je ne suis pas fière et je n ai guère envie de voir posés sur moi des regards interloqués ou moqueurs. Une semaine s est écoulée, on est mercredi, jour des enfants. Mon travail me permet d avoir cette coupure dans la semaine car commerce oblige, je travaille le samedi. C est un jour qu on imagine «pause de la semaine» mais qui est en fait la journée la mieux remplie. Les devoirs, les courses, le ménage, les activités extra scolaires, tout pour se reposer pleinement. 2

3 Quoiqu il en soit, la matinée passe à la vitesse de la lumière, j astique, je range, je conseille, je joue. A midi le repas est pris dans le calme, je couche ma fille, mon fils s installe devant la télé, je me verse une bonne tasse de café que je vais boire sur la terrasse pour profiter du calme et des premiers instants de chaleur de ce début d été. J entends mon fils pester devant sa console, encore un dragon qui lui donne du fil à retordre. J incline légèrement le fauteuil en bois et je ferme les yeux, les rayons du soleil chauffent mes paupières et ma tête est légère. Ma tasse à café est tiède entre mes mains je me détends avant le rush de l après midi. A demi somnolente mon esprit s engourdit doucement. Je suis réveillée en sursaut par le bruit de la porcelaine qui se brise sur le carrelage. Je me redresse, je me suis endormie et la tasse m a échappé des doigts, je contemple consternée les éclats qui parsèment la terrasse. Je me baisse pour ramasser les morceaux, il ne faut pas que les enfants se blessent, mes mains maladroites rassemblent les éclats. J écarquille les yeux, la sensation est désormais familière, l incrédulité reste identique. De grosses pattes d ours poilues pleines de morceaux de porcelaine beige sont dans mon champ de vision. Je panique et cours m enfermer dans la salle de bain comme je peux. Mon fils absorbé par son jeu ne m a pas aperçue. La salle de bain est étroite, c est celle attenante à ma chambre d amis. D appoint, elle dépanne la famille de passage. J y suis à l étroit le dos contre le carrelage mural je ne sens pas du tout le froid de celui-ci, avec la fourrure brune qui me recouvre entièrement j ai plutôt même chaud dans cet espace clos et étroit. Je secoue la tête et le miroir me renvoie l image d une tête marron qui se secoue. Comment puis-je faire attention à ce type de détail alors que je suis dans une telle situation? Absurde. Je ne suis pas aussi angoissée que la première fois, je sais que cet état est passager, que je vais recouvrer mes esprits et que l hallucination va disparaitre. Il faut juste attendre Je me regarde attentivement dans le miroir, un ours brun? Non mais je ne pouvais pas me transformer en ours polaire, bien blanc à la fourrure éclatante? Ou en mignon petit panda? Pas du tout, un ours poilu brun noir tout ce qui a de plus commun, pas mal mais sans plus. Je me dresse sur mes pattes arrières, même pas immense C est une légende que les ours mesurent 2.50 mètres? Ce n est le cas que dans les histoires pour enfants. Le temps passe, j ai chaud, je commence à être agacée, je tape dans mes mains, ou plutôt mes pattes, je soupire, ou plutôt je grogne. Soudain, j entends des coups sur la porte. -Maman tu fais quoi? Je m ennuie, viens on fait un puzzle. Les mots qui me viennent instantanément «On dit maman que fais-tu et non maman tu fais quoi?» sortent dans un grognement indistinct de ma gueule. Je sens mon garçon qui se fige derrière la porte. -Euh Maman?... Je mets mes mains sur ma bouche, la chaleur me picote les yeux. Je vois trouble la poignée de la salle de bain qui s abaisse. Pourquoi n a-t-on pas mis de loquet? Ah oui, je me souviens dans un nuage de mon mari m expliquant que les enfants étaient capables de s enfermer dans cet espace aveugle et qu il serait extrêmement difficile de casser cette porte en bois. Avant que j aie pu bouger, la poignée a achevé sa course, la porte s est entrouverte. Je recule précipitamment et tombe sur l arrière train, la douleur irradie mon bassin. Je croise le regard soupçonneux de mon fils qui me dit : 3

4 - Qu est ce qui t es arrivé Maman? Il me regarde et attend ma réponse. Comment ça ce qui m est arrivé? Tu ne vois pas que je suis un ours brun dodu? Que j ai les poils marron et que j ai chaud? C est tout ce que tu trouves à dire? Ca ne te choque pas? Les mots se bousculent dans ma bouche. - Tu sais, les autres mamans, à l école, elles vont chez le coiffeur. Quoi? Je me relève lentement, je jette un œil inquiet au miroir. Mon image est celle d une jeune femme qui vient de passer dans une essoreuse. J ai les cheveux emmêlés quasiment dressés sur la tête en une tignasse informe de sorcière. Mon fils a déjà tourné les talons en haussant les épaules, il admet qu il ne comprendra jamais les adultes et encore moins les filles. Soulagée je saisis une brosse et tente de remettre de l ordre dans ma coiffure. Mon bébé pleure dans son lit à barreaux à l étage et je n ai pas le temps de réfléchir à ce qui m arrive, je file m occuper d elle. Je commence à me poser des questions, tout en m affairant je me demande ce qui m arrive. Hallucinations, surmenage, bouffées de chaleur. Je ne serais pas enceinte encore? Quelle catastrophe Toute la nuit, je calcule, je compte et recompte : la conclusion est sans appel, je n attends pas le troisième. Impossible Donc je dois être malade, manque de magnésium. Dès le lendemain matin je demande à mon mari de prendre le relai pour les petits et je file chez le médecin. Pendant les 45 minutes en attendant que vienne mon tour je me demande comment je vais présenter mes symptômes au praticien. «Vous savez, il y a des moments où pendant une quinzaine de minutes, je me transforme en mammifère poilu. Oui, oui Monsieur, un ours brun à la fourrure chocolat aux reflets dorés avec une mâchoire robuste.» Insensé. Je crois que je vais plutôt parler d absences ou d étourdissements. Je repars sans surprise avec une prescription de magnésium, d homéopathie pour se détendre et de bons conseils tels que : «reposez-vous un peu, ralentissez le rythme» Je lève les yeux au ciel en pensant au dimanche qui arrive et à toute la famille et les amis qui débarquent à la maison pour fêter les 2 ans de mon bébé. Je prends mes médicaments avec application, plus question de perdre le contrôle. Je me détends, la semaine s achève sereinement. Le dimanche matin c est la course pour tout ranger et tout installer dans la maison, le repas, la livraison des gâteaux, les enfants sont déchainés et ne tiennent pas en place. Les invités arrivent, l apéritif est servi, ça crie, ça joue, ça sourit. Je n ai pas une minute à moi. Nous passons à table, tout le monde se régale, c est une réussite, je suis ravie. Après le repas, tout le monde s éparpille dans la maison pour faire une pause avant qu on souffle les bougies. Je m installe sur le canapé avec une amie. Elle me parle culture, des expositions organisées au sein de la ville pour son énième anniversaire. Je ne l écoute que d une oreille quand tout d un coup mon attention est éveillée. - Qu as-tu dit? Une exposition pour les enfants? Sur la forêt et les ours? Quels ours? 4

5 - Je ne sais pas trop, me répond-elle. Il me semble que c est sur l histoire de l ours à travers les temps. Tu veux y mener les enfants? - Je ne sais pas, pourquoi pas, c est bientôt les grandes vacances, il va bien falloir les occuper et trouver autre chose que la plage. La conversation tourne court, je suis appelée par mon mari pour préparer le gâteau. Je sors le grand gâteau au chocolat de son emballage cartonné, je pose avec précaution les bougies dessus. Je m aperçois que mes mains tremblent, le rappel des hallucinations m inquiète. Les bougies sont allumées, deux petites bougies pour un tout petit bébé. Nous chantons, ma fille est rose de plaisir et souffle les bougies avec l aide de son frère et de ses cousins. Une fois, deux fois pour que tout le monde puisse prendre une photo souvenir. Je découpe le gâteau, je sers. Tout le monde a une assiette à la main, je me passe la main sur le front, fatiguée. Mon mari à mes côtés sert le champagne, il me tend une coupe et me fais remarquer que je me suis mise du chocolat sur le front. Il me sourit. Je bois une gorgée de champagne et file à la salle de bain pour me débarbouiller. La salle de bain est fraiche, calme et tranquille, je nettoies le chocolat et me passe un peu d eau fraiche sur le visage. Je lève la tête et croise le regard placide de l ours brun. Quoi? Oh non, pas maintenant, je ferme les yeux bien forts. Peine perdue quand je les ré ouvre, le mammifère est là. Je grogne, peine perdue, les yeux dorés, les petites oreilles n ont pas disparus. L odeur du savon de la salle de bain m enivre et me monte à la tête, c est insupportable. Sans réfléchir, je sors de la salle de bain, traverse la chambre d ami et arrive dans le séjour. Une nuée de confettis se déverse sur ma tête. Debout je regarde la nuée colorée me tomber dessus et s éparpiller dans ma fourrure. Je me souviens dans un brouillard que j ai préparé cette surprise pour mon fils et ma fille. Je regarde autour de moi, les visages sont ébahis, stupéfaits, tout le monde a arrêté son geste, a cessé de respirer. Mon fils et ses cousins débarquent en courant dans la pièce et s arrêtent nets, saisis. Mon fils hurle de joie brisant le lourd silence. - Génial, c est mon rêve! Maman l a fait!!!!! Son cri me fait me ressaisir, je suis là sur mes pattes arrière au milieu du salon couverte de confettis. Je ne réfléchis pas et m engouffre dans l issue offerte par mon enfant. Je commence à tourner doucement sur moi-même et à me balancer d une patte sur l autre. Les adultes méfiants commencent à se détendre, je vois mon mari assez contrarié me chercher du regard. «Tu peux toujours me chercher, chéri, jamais tu me trouveras.» Il adresse un sourire crispé aux proches qui le félicitent. Je continue mon numéro en me disant que danser n est vraiment pas confortable pour un ours, la position debout demande un équilibre qui n est pas inné et qui ne peut pas être conservé trop longtemps. Les petits tapent des mains, les parents légèrement inquiets les retiennent de trop s approcher. L ours reste un animal puissant et souvent le méchant dans l inconscient collectif. Il n a pas la mauvaise presse du loup mais sa musculature et ses caractéristiques physiques font peur. Encore quelques tours et je quitte la pièce à reculons et bat en retraite dans la chambre d amis. Je cherche des yeux une issue sans succès, j entends les pas de mon mari se rapprocher, ma 5

6 gorge se serre. Aucun endroit où se cacher, comment de toute manière cacher un mammifère poilu de quasiment 80 kilos? Ma tête tourne, je repose mes pattes avant sur le sol et grogne. Des confettis tombent sur le sol, je les suis des yeux, ils volent doucement en miettes colorée et s éparpillent sur le carrelage. Mon époux entre dans la pièce, il est énervé : - Mais qu est ce qui t a pris de faire venir cette bête de foire à la maison? C est dangereux, les enfants sont trop petits. Il aurait pu casser quelque chose dans la maison. Où était son dresseur? Je ne l ai pas vu. Et combien ça nous a coûté tout ça? Je recouvre mes esprits, je suis adossée au mur de la chambre, je fixe mes escarpins et souffle de soulagement. Je réponds d une petite voix à mon mari. - Peu importe ce que ça a coûté, les petits ont adoré. Retrouvant un peu d assurance je passe devant lui et part rejoindre mes invités. L ours ne quitte pas les esprits et les conversations tout le reste de l après midi. Tout le monde a son avis : dangereux, sympathique, amusant, musclé, souple Même le soir dans son lit mon fils n a que ce mot à la bouche. - C est merveilleux Maman, il est beau, il est fort, je voudrais en avoir un à la maison. Je lui fais un bisou, lui souhaite de faire de beaux rêves. En fermant la porte je me dis qu il ne croit pas si bien dire. Une chose est sûre : cette fois-ci l hallucination a été collective. En conséquence ce n est pas que l expression de ma fatigue et de mon imagination. La situation de déplaisante est maintenant catastrophique. Je suis complètement perdue, je n ai jamais entendu parler d une telle situation excepté dans les œuvres de science fiction. Je m assois devant mon ordinateur et pendant qu il s allume je pose la tête dans mes mains. Les couleurs apparaissent sur l écran. Je me connecte à Internet, la base d informations la plus complète du monde. Que dois-je demander? Transformation en ours? Dédoublement animal? Je suis abattue. Ma recherche est évidement infructueuse. J ai même un petit sourire quand le moteur de recherche m affiche le dessin animé Disney «Frère des ours». Je tombe sur des jeux de rôle : un bonbon de transformation en ours polaire pour 60 minutes avec des compétences exceptionnelles. Je me laisse happer par la toile et je commence à me renseigner sur l ours brun. Je lis qu il s agit d une espèce qui est réintroduite en France, qu il peut être brun, noir ou doré, qu il a une bosse derrière le dos tout en muscles. Il est omnivore et nocturne. Les données se bousculent dans ma tête, j emmagasine le maximum de choses sans trop savoir pourquoi. Cela me fascine. - Tu viens dormir? Je sais bien que demain est ton premier jour de vacances mais la journée a été bien remplie 6

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Nom : Prénom : Date : Mode d emploi Des situations en contexte professionnel ont été élaborées sous forme de questions à choix multiples.

Plus en détail

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents L.LHOIR 10/10/2010 Alors voila; aujourd hui je vais vous raconter l histoire de Johnny le crocodile. Johnny était un petit crocodile qui venait

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? -

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Editions Val d'arve juin 2012 - CHAPITRE 1 - À Nairobi, en ce beau matin, Sébastien se lève, regarde par la fenêtre et dit: - Il fait beau! Il voit le soleil qui sort

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

Le prince Olivier ne veut pas se laver

Le prince Olivier ne veut pas se laver Le prince Olivier ne veut pas se laver Il était une fois un roi, une reine et leurs deux enfants. Les habitants du pays étaient très fiers du roi Hubert, de la reine Isabelle et de la princesse Marinette,

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Olaf était face à l océan.

Olaf était face à l océan. Olaf était face à l océan. Rêvasser, c était tellement plus amusant qu apprendre à déchiffrer les runes. Cette écriture bizarre ne lui servirait pas à grand-chose quand il prendrait la mer. Trouver son

Plus en détail

La guerre des trolls

La guerre des trolls La guerre des trolls Il était une fois, un jeune paysan nommé Titou. Il vivait seul, à l orée d une forêt et il cultivait des champs. Un jour, il alla dans la forêt pour chasser. Au détour d un chemin,

Plus en détail

Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE

Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE Récit MIKALOU N A PAS MAL AUX DENTS! Tu es grand maintenant, dit maman. Il est temps d aller chez le «docteur des dents» Très occupé à

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel.

Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel. Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel. Octobre 2015 Froid Dans la forêt derrière ma maison, le feuillage est rouge

Plus en détail

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning OTTO entend tout ou presque Par Linda Hutsell-Manning A propos de l auteur : Linda Hutsell-Manning est l auteur de ce livre d image, de jeux et séries de voyages dans le temps. www.lindahutsellmanning.ca

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Le loup qui voyageait dans le temps

Le loup qui voyageait dans le temps Ce jour-là, Loup farfouillait dans son grenier. Il y trouvait toujours des choses extraordinaires. Comme ce vieux livre avec sa couverture dorée. Loup s empara du livre et lut le résumé : «Cher lecteur,

Plus en détail

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis JOIE Synopsis Antoine et Marianne Le Cloître, est un couple de personnes âgées d environ soixante ans. Un matin, ils reçoivent un coup de téléphone. Marianne répond et s agite en apprenant que l interlocuteur

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni. Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil

John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni. Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni Austerlitz, Mercredi 26 Novembre Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil Bonjour, J ai trouvé un après-midi

Plus en détail

1,2,3, consignes. Quatre types de consignes. Exprimer un texte par le mime. Sans retour au texte. Exprimer un texte par le dessin.

1,2,3, consignes. Quatre types de consignes. Exprimer un texte par le mime. Sans retour au texte. Exprimer un texte par le dessin. 1,2,3, consignes Instit90 (copyright) Objectifs! Mettre en œuvre des stratégies visant la compréhension de consignes ;! Gérer son activité : Anticiper et contrôler son ; Valider, invalider une proposition!

Plus en détail

Le journal de Miette Chapitre 1

Le journal de Miette Chapitre 1 Le journal de Miette Chapitre 1 Voilà, au départ ma vie était vraiment simple : je dormais sur les coussins du canapé, dans le panier de la salle de bain ou sur le lit de Louise. Ensuite je vais jusqu

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

Marie-P te propose une mission!

Marie-P te propose une mission! Marie-P te propose une mission! D éveloppe tes qualités d observation pour devenir détective, comme Marie-P! Six lettres mystérieuses se sont glissées dans certaines illustrations du roman marquées par

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

Guide d habiletés sociales

Guide d habiletés sociales Je veux être bien dans ma peau! Guide d habiletés sociales Carnet réalisé par Hélène Laliberté Enseignante C.S. Lac Abitibi Janvier 2007 1ère édition Nom : Hygiène Apparence Santé J ai une bonne hygiène...

Plus en détail

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse.

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. L'école buissonnière Hors les murs Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. Nous avons passé la semaine à découvrir

Plus en détail

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL DE 3 A 6 MOIS Bébé va apprendre à dormir des nuits complètes de 8-9 heures. Il s endort en sommeil lent et diminue le pourcentage de

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture Episode : Lecture découverte Episode : Lecture Il était une fois trois ours qui vivaient dans une petite maison au milieu de la forêt. Il y avait Tout Petit Ours, Ours Moyen et Très Grand Ours. Chaque

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

Les langues d oiseaux moulus

Les langues d oiseaux moulus Les langues d oiseaux moulus «Le dire, c est déjà l infirmer» était la phrase préférée de l homme qui me servait de père. Elle résonnait en moi comme une sentence. Il me la répétait à chaque fois que je

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

Éva Hébert lisait le slogan affiché sur l écran

Éva Hébert lisait le slogan affiché sur l écran 1 Éva Hébert lisait le slogan affiché sur l écran de l ordinateur. «Grâce à la Clinique pour animaux en détresse, touvez l animal de compagnie idéal!» Tu as oublié le «r» à «trouvez», fit-elle remarquer

Plus en détail

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas!

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas! 1 DIVORCE (L'homme et la femme entrent en se tenant par le bras, habillés comme des mariés "en négatif": elle en robe de mariée noire, lui en habit blanc, chemise noire, noeud papillon blanc. Tous deux

Plus en détail

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Harry Mathews 20 lignes par jour traduit par Marie Chaix P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e PRÉFACE Comme beaucoup d écrivains je trouve souvent que me mettre au travail le matin est une entreprise

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Voici deux ans que je suis à la retraite, mon mari va prendre sa retraite en septembre prochain, nous allons pouvoir en profiter à deux ; tout

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin»

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Texte : Leona Frommelt Rédaktion : Maja Dreyer Traduction: Julien Méchaussie Introduction : Bonjour et bienvenue

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau,

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, 1 On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, c est celui d à côté. Ancien, d une belle couleur

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Poème n 9. Poème n 10

Poème n 9. Poème n 10 Poème n 9 Quand je t ai vu, je savais que t avais un bon jus. Je t ai goutté, tu étais sucré Je ne pouvais plus me passer de toi Mais un jour, tu m as fait grossir Merci coca-cola pour tout ce plaisir

Plus en détail

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu Irina Teodorescu La malédiction du bandit moustachu roman GAÏA ÉDITIONS Dans l imaginaire collectif les accidents arrivent souvent la nuit. On se représente volontiers une route sinueuse dans une montagne

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières S1 Voix OFF Moi, c'est *, née le 26 décembre 1972, à Saint-Caly- En-Saonois**, dans une famille composé d'astro physiciens, professeur de mathématiques, de physique chimie et même des boulanger ***(je

Plus en détail

Kawan Village Château le Verdoyer

Kawan Village Château le Verdoyer Kawan Village Château le Verdoyer Cahier de Vacances de :.. Bonjour, Nous sommes content que tes parents aient choisi le Château le Verdoyer pour tes vacances tu vas voir, tu vas vraiment t amuser! Ce

Plus en détail

Etranges disparitions

Etranges disparitions Etranges disparitions Nina était une lycéenne de quinze ans qui vivait dans un appartement à Paris avec sa mère et son chien Médor. Sa mère était avocate et elle rentrait très tard le soir. Nina était

Plus en détail

Ni famille, ni parents

Ni famille, ni parents Ni famille, ni parents Pauline, 13 ans, ni famille, ni parents. C est comme ça qu on m appelle, que ce soit au collège ou chez l assistante sociale. Partout où j ai l habitude d aller, j ai entendu des

Plus en détail

Susanna Tamaro. Pour voix seule. Récits traduits de l italien par Marguerite Pozzoli. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Susanna Tamaro. Pour voix seule. Récits traduits de l italien par Marguerite Pozzoli. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Susanna Tamaro Pour voix seule Récits traduits de l italien par Marguerite Pozzoli P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e De nouveau lundi Cher journal, de nouveau lundi. Aujourd hui, c est la première

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD TEXTE 1 1. La maison du géant Il était une fois au fond de la forêt un géant qui s appelait Kolos. Tout le monde

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Une Nuit Pas Comme Les Autres Pièce en un acte

Une Nuit Pas Comme Les Autres Pièce en un acte Une Nuit Pas Comme Les Autres Pièce en un acte Acteurs et (épouse de ). Lieu Chambre à coucher. Au lever du rideau et sont allongés sur le lit. est sur le côté droit. Ils dorment. ronfle. La couverture

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Pascal Nowacki BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Expliquer le corps humain aux enfants

Expliquer le corps humain aux enfants Expliquer le corps humain aux enfants Découvrir l organisation globale du corps, Connaître les principaux organes et savoir les localiser, a. Le cœur, les poumons, les intestins, les yeux Découvrir les

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

Devinette 2 Conte Boucle d'or et les trois ours

Devinette 2 Conte Boucle d'or et les trois ours Devinette 1 Devinette 2 Je suis un objet, J'ai quatre pieds, dans l'histoire je suis en bois, on me trouve dans la cuisine, la salle à manger, On m'utilise pour s'asseoir, Je suis un personnage. Je suis

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

La petite fille qui voulait attraper le soleil

La petite fille qui voulait attraper le soleil La petite fille qui voulait attraper le soleil Un beau matin, une fillette fût réveillée par un drôle de petit rayon de soleil, qui rentra dans sa chambre, lui caressa la joue et vint lui chatouiller le

Plus en détail

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité Reproduction autorisée Ces jeux se font en classe. C est la partie parfaite du recueil si vous

Plus en détail

L empereur, c est moi

L empereur, c est moi HUGO HORIOT L empereur, c est moi Postface de Françoise Lefèvre L ICONOCLASTE I BIG BANG Des chiffres et des lettres dans les étoiles Je m appelle Julien. Julien Hugo Sylvestre Horiot, mais on m appelle

Plus en détail

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙ ΕΙΑΣ, ΙΑ ΒΙΟΥ ΜΑΘΗΣΗΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙ ΕΙΑΣ, ΙΑ ΒΙΟΥ ΜΑΘΗΣΗΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙ ΕΙΑΣ, ΙΑ ΒΙΟΥ ΜΑΘΗΣΗΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU B1 ÉPREUVE 3 : compréhension de l'oral NOVEMBRE 2010 Κρατικό Πιστοποιητικό

Plus en détail

Synopsis «Cent Jours»

Synopsis «Cent Jours» Synopsis «Cent Jours» Résumé Cette œuvre est un fidèle reflet de la réalité, puisqu il peut s assimiler à un journal intime, un polaroïd de ma réflexion de femme de 33 ans, mariée et enceinte de son troisième

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit.

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. Un après midi d ennui Yoann s ennuyait depuis toujours mais, en ce début

Plus en détail

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim.

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Entre-temps, je m étais enfilé le deuxième paquet de crackers que j avais

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

Je prends soin de ma santé Pour être en bonne santé, je dois bien me nourrir

Je prends soin de ma santé Pour être en bonne santé, je dois bien me nourrir séance 1 Je prends soin de ma santé Pour être en bonne santé, je dois bien me nourrir Je découvre 1 2 3 4 Observe chacune de ces photos puis décris ce que l enfant mange sur chacune. Fotolia Fotolia Fotolia

Plus en détail