Traumatisme de la femme enceinte : point de vue de l obstétricien

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traumatisme de la femme enceinte : point de vue de l obstétricien"

Transcription

1 Lyon, le 11 Octobre 2007 SAMU 69 Journée de Traumatologie Traumatisme de la femme enceinte : point de vue de l obstétricien O Dupuis MD, PhD Gynécologue Obstétricien Directeur Cellule Régionale des Transferts CHU LYON SUD

2 EPIDEMIOLOGIE 6 8 % des grossesses 0,5% admission en réanimation AVP = 55% Violence conjugales = 22% Chute = 22% Total = 99% Brûlure, électrocution, morsure.

3 Conséquences MAP = 11, 4 % HRP = 2 %

4 Principes de prise en charge 1. Réalité de la grossesse : + / - 2. Situation et vitalité de la grossesse : Intra vs Extra utérine 3. Seuil de viabilité 4. Types de maternité 5. Mère > Fœtus 6. Facteurs hémodynamiques aggravants 7. Pièges de la grossesse 8. Lien TA / Perfusion placentaire

5 1. REALITE DE LA GROSSESSE Quelques gouttes d urine prélevées / Sonde Rapidité du diagnostic < 5 minutes PRE HOSPITALIER BHCG sanguin Délai : 60 minutes ECHOGRAPHIE Rapidité du diagnostic HOSPITALIER

6 2. SITUATION et VITALITE DE LA GROSSESSE ECHOGRAPHIE Voie endo vaginale Par Gynécologue Obstétricien Durée : 5 mn Vitalité appréciée par visualisation cœur fœtal Attention aux Faux positifs des techniques ultrasonores : Stéthoscope doppler et capteurs de cardiotocographes externes ++ Vérifier la différence entre FC maternelle et fœtal ++

7 3. Seuil de Viabilité fœtal TERME 24 SA 30 SA 34 SA NON VIABLE GRANDE PREMATURITE PREMATURITE SIMPLE EPF 500 gr 1000 gr 2000 gr

8 4. Trois types de maternité I II III Terme 36SA 32 SA 24 SA EPF 2000 gr 1500 gr 500 gr

9 5. Mère > Fœtus Le Fœtus n a pas un statut de personne Pas de limite en terme pour ITG Si l hémodynamique maternelle est compromise ne pas oublier que l extraction peut améliorer l état Cardio Vasculaire maternel ++

10 6. RECHERCHE DES FACTEURS AGGRAVANTS HEMODYNAMIQUE G avec JUMEAUX ECHOGRAPHIE G avec ANEMIE HB G avec INFECTION CRP NFSP G avec PRE ECLAMPSIE PROTEINURIE avec BU

11 7. PIEGES SPECIFIQUES DE LA GROSSESSE A : Utérus à terme : contenance de plus de 10 litres ATTENTION aux HEMORRAGIES NON EXTERIORISEES ATTENTION à la CAPACITE DE TROUBLE DE COAGULATION MAJEURES TP TCK Fibrinogène NFS P

12 B : Syndrome CAVE ++ En décubitus dorsal : compression de la VCI et de l Aorte diminution diamètre Aorte de 40 %, pression MINF augmentent jusqu à mm hg Diminution du Débit cardiaque jusqu à 25 % ++ Hypotension en décubitus dorsal Diminution de la perfusion dans artère utérine Augmentation de la pression dans le système veineux utérin Diminution de la pression de perfusion utérine Dés 20 SA Privilégier DLG Si DLG impossible Coussin sous le coté droit + +

13 Pendant la Grossesse : Vasodilatation des artères utérines Pas de capacité d autorégulation ++ Relation linéaire entre TA maternelle et pression de perfusion utérine SI pertes sanguines >30% mécanisme d épargne maternel avec VC a utérine Et diminution du débit utérin de 10 à 20 %

14 D : Fausse MAP VRAI MAP = PAS DE SAIGNEMENT PAS D ARCF EXISTENCE DE MODIFICATIONS DU COL FAUSSE MAP = SAIGNEMENT MEME MINIME ARCF PAS DE MODIFICATIONS DU COL Dans un contexte de traumatisme Fausse MAP = Vrai HRP Pas de Tocolyse

15 8. MFIU Mécanismes ET prévention Mécanismes DPPNI = HRP Transfusion foeto maternelle

16 Physiopathologie des MFIU DPPNI par décélération DPPNI par lésion directe Transfusion foeto maternelle Hypotension maternelle Rupture utérine DC maternel Clinique / Echographie / RCF Clinique / Echographie / RCF RCF / Kleïhauer Clinique Clinique / Echographie Clinique ( délai 5-15 mn)

17 Les DPPNI traumatique Forme complète Décollement complet du Placenta Contracture utérine Permanente Arrêt des MA Saignement = 0 Durée survie = 15 minutes Forme incomplète Décollement partiel du Placenta Contracture utérine Localisée Fausse MAP Diminution des MA Durée survie =??? Au déchoquage le fœtus est déjà mort RCF à partir de 24 / 26 SA

18 Intérêts du Diagnostic de DPPNI A partir de 24 / 26 SA : Extraction de sauvetage fœtal Quelque soit le terme : CIVD possible ATTENTION NFSP / COAGULATION Modalités de diagnostic de DPPNI Clinique + + Echographie Dans 50 à 80 % des cas pas de signe ARCF Test le plus sensible ( SE de 62 %) RCF continue pendant 6 heures

19 Transfusion foeto maternelle Passage GR fœtus chez la mère En fonction du volume ± MFIU Clinique : Aucun signe Echographie : Aucun signe RCF : Rythme sinusoïdal Endroit / Envers Biologie : Kleihauer +

20 9. Immunisation Rhésus ANTI D Risque si traumatisme chez femme Rhésus négatif Risque quelque soit l intensité du traumatisme Test de Kleihauer + dans 31 % des trauma mais 8 % si pas de trauma.. Le plus souvent passage de sang < 30 ml CAT : injection G globuline anti D dans les 72 premières Heures ( Rhophlac )

21 10. Ovaires et Laparo exploratrice Jusqu à 12 SA Ovaires indispensable au maintien de la Grossesse Utérus fragile Si Coelioscopie Open coelioscopie

22 11. Quel Bilan Paraclinique? < 5 Rads : Pas de danger Moins de 1% des femmes traumatisées reçoivent plus de 3 rads Après 15 SA a priori risque quasi nul TDM Cérébral TDM Thorax = < 0,05 rad = 0,01 0, 59 rad TDM pelvis = 1,94 5 TDM Abdomen = 2,8 4,6

23 Le plus simple : si femme enceinte Bilan déchoquage : TDM Cérébral TDM Thorax Echographie Abdomino pelvienne

24 EN PRATIQUE A partir de 24/26 SA : RCF pendant 6 heures G anti D si Rhésus négatif Test de Kleihauer Pas d hypotension CS Obstétricien Prévention Sd Cave (inclinaison 15 degrés)

25 PREVENTION AVP : Port de ceinture + + Conseils Ne pas désactiver les airs bags Maltraitance Entretien 4 em mois Incidence : 25 % femmes enceintes Détection : 4 à 10 % des cas!!!!! Assistante sociale Hot line Signalement procureur

26 CONCLUSION PAS de traitement de qualité sans approche MULTI DISCIPLINAIRE Le fœtus passe TOUJOURS en 2 em position Ne pas oublier que la cavité utérine Peut contenir du sang +++ Peut être source de CIVD Peut être infecté avec anaérobie ++ Ne pas oublier les modifications hémodynamiques des femmes enceintes en particulier G Gémellaire G avec Pré éclampsie G avec anémie

HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE. Dr. GUENDOUZE

HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE. Dr. GUENDOUZE HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE Dr. GUENDOUZE L HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE I - Définition II - Étiologies III - Étude clinique IV - Les complications V Le traitement DEFINITION Décollement prématuré du placenta

Plus en détail

Métrorragies du 3 ème trimestre de la grossesse

Métrorragies du 3 ème trimestre de la grossesse ETIOLOGIES Métrorragies du 3 ème trimestre de la grossesse Céline Brochot-Delhaye + collaboration Eléonore Delarue HRP Placenta praevia RPM (sur placenta praevia) Hémorragie de Benkiser Rupture utérine

Plus en détail

2. Accouchement inopiné hors maternité. 3. Hémorragie des 2ième et 3ième trimestres. 4. Hémorragie post-partum. 5. Traumatisme chez la femmee enceinte

2. Accouchement inopiné hors maternité. 3. Hémorragie des 2ième et 3ième trimestres. 4. Hémorragie post-partum. 5. Traumatisme chez la femmee enceinte Urgences obstétricales extra-hos spitalière Recommandations Formalisée d Experts SFAR-SF FMU 2010 Dr B. CABRIT TA, SAMU 21 Neuf thèm mes traités 1. Recours au centre 15 pour motif obstétrical 2. Accouchement

Plus en détail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail Table des matières Introduction Examen clinique de la femme enceinte Interrogatoire...15 Examen clinique...18 Inspection abdominale...18 Palpation abdominale...20 Captation des bruits du cœur fœtal...23

Plus en détail

TRAUMATISMES ABDOMINAUX. Dr Michel THICOÏPE SAMU 33

TRAUMATISMES ABDOMINAUX. Dr Michel THICOÏPE SAMU 33 TRAUMATISMES ABDOMINAUX Dr Michel THICOÏPE SAMU 33 Généralités 2 entités cliniques Hémopéritoine Perforation d organes creux (Hématome rétro-péritonéal) Isolé ou polytraumatisme Diagnostic : de l angiographie

Plus en détail

HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE

HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE HTA gravidique : PAS 140 mmhg et/ou PAD 90 mmhg Sans protéinurie Après 20 SA Pré-Eclampsie : HTA Gravidique avec protéinurie 300mg/24H Attention!!! si HTA découverte

Plus en détail

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE INTRODUCTION Suivi de la grossesse = médecine préventive, rarement interventionnelle Poids médico-légal ++ Législation importante et évolutive Période à haut risque

Plus en détail

La souffrance fœtale chronique. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010

La souffrance fœtale chronique. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 La souffrance fœtale chronique Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 La souffrance fœtale chronique (S.F.C) de caractère progressif, survient au cours des deux derniers trimestres de

Plus en détail

Souffrance fœtale aigue. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010

Souffrance fœtale aigue. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 Souffrance fœtale aigue Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 DEFINITION La souffrance fœtale aigue est un état pathologique consécutif à une hypoxie, elle survient brutalement au cours

Plus en détail

Dr Cogan Alexandra St Pierre Juin seminaires iris

Dr Cogan Alexandra St Pierre Juin seminaires iris Dr Cogan Alexandra St Pierre Juin 2014 Plan Introduction Modifications physiologiques Etiologies Conséquences obstétricales Evaluation et prise en charge Conclusions Introduction Trauma = principale cause

Plus en détail

Quel examen complémentaire devez-vous prescrire pour décider de la prise en charge immédiate de cette patiente?

Quel examen complémentaire devez-vous prescrire pour décider de la prise en charge immédiate de cette patiente? DOSSIER N 1 Une patiente âgée de 25 ans consulte aux urgences pour un épisode de saignement extériorisé par le vagin associé à des douleurs abdomino-pelviennes à type de contractions, alors qu elle est

Plus en détail

Prise en charge de la diminution des mouvements actifs fœtaux (MAF)

Prise en charge de la diminution des mouvements actifs fœtaux (MAF) Responsable : Dr RAYNAL Fonction : Praticien Hospitalier Approbateur : Dr P. PANEL Fonction : Chef de Service Mise à jour : 26/4/2013 Date de création : 12/9/2011 signature signature Liste de diffusion

Plus en détail

RPC : les grossesses gémellaires

RPC : les grossesses gémellaires RPC: Les grossesses gémellaires Journées du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français Paris, 9 décembre 2009 Surveillance des grossesses gémellaires Bichoriales Biamniotiques non compliquées

Plus en détail

NE PAS REMPLIR OU MODIFIER LES ZONES %%%%%%% (INFORMATIONS REPRISES PAR LE LOGICIEL)

NE PAS REMPLIR OU MODIFIER LES ZONES %%%%%%% (INFORMATIONS REPRISES PAR LE LOGICIEL) NE PAS REMPLIR OU MODIFIER LES ZONES %%%%%%% (INFORMATIONS REPRISES PAR LE LOGICIEL) Auteur(s) Référence : Date de dernière validation : %%%%%%%%% Date prévisionnelle de révision : %%%%%%%%% Valideur(s

Plus en détail

UE Grossesse 15/11/2010

UE Grossesse 15/11/2010 UE 2.2-1- Grossesse 1.1- Objectifs et Rappel des pré-requis 1.2- Modifications de l organisme maternel 13 1.3- Hygiène de vie de la grossesse 1.4- Notions de législation et grossesse 1.5- Suivi médical

Plus en détail

Anesthésie non obstétricale chez la femme enceinte. Alexis Soulard 14 fevrier 2013

Anesthésie non obstétricale chez la femme enceinte. Alexis Soulard 14 fevrier 2013 Anesthésie non obstétricale chez la femme enceinte Alexis Soulard 14 fevrier 2013 Etat des lieux Fréquence: 0,3 à 2% des grossesses Indications: Urgences abdominales (app, cholecystectomie, occlusions)

Plus en détail

LES METRORRAGIES DU 3 EME TRIMESTRE DES GESTES POUR SAUVER DEUX VIES

LES METRORRAGIES DU 3 EME TRIMESTRE DES GESTES POUR SAUVER DEUX VIES LES METRORRAGIES DU 3 EME TRIMESTRE DES GESTES POUR SAUVER DEUX VIES Pr. H. KHAIRI - Dr A. ERNEZ INTRODUCTION-DEFINITION - Les métrorragies du 3 ème trimestre de la grossesse correspondent à un saignement

Plus en détail

Question : Interprétation du RCF. Pour interpréter un RCF :

Question : Interprétation du RCF. Pour interpréter un RCF : Question : Interprétation du RCF Pour interpréter un RCF : - Un enregistrement de qualité à la fois du RCF et des CU est nécessaire. - Les facteurs de risque (contexte) sont à prendre en compte. - Avoir

Plus en détail

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques Dr Benjamin JULLIAC Urgences gynéco - obstétriques Urgences Possibles gynécologique Torsion d annexe Salpingite Kyste hémorragique Grossesse extra utérine Fausse couche spontanée obstétrique : Accouchement

Plus en détail

Hémorragies génitales des 2ème et 3ème trimestres de grossesse

Hémorragies génitales des 2ème et 3ème trimestres de grossesse Hémorragies génitales des 2ème et 3ème trimestres de grossesse Dr GLEYZE Matthieu D.I.U. de gynécologie - obstétrique pour les médecins généralistes 23/11/2016 INTRODUCTION Urgences obstétricales Causes

Plus en détail

Transfusion sanguine en pédiatrie. Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux

Transfusion sanguine en pédiatrie. Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux Transfusion sanguine en pédiatrie Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux Pourquoi? Quand? o Chirurgies à risque, Estimation des pertes, seuils transfusionnels, degré d urgence Combien? o Quantification

Plus en détail

Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie de la délivrance (Évaluations)

Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie de la délivrance (Évaluations) Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie de la délivrance (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 :

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 : CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie Dossier n 1 : 1. Rappels Métrorragie = Saignement en dehors des règles, d origine endo-utérine Microval = Micro-progestatif Pas d oestrogene dedans 2. Quelles

Plus en détail

Conduite à tenir devant un traumatisme grave fermé du foie. DESC réanimation médicale Trapes Laurène Decembre 2008

Conduite à tenir devant un traumatisme grave fermé du foie. DESC réanimation médicale Trapes Laurène Decembre 2008 Conduite à tenir devant un traumatisme grave fermé du foie DESC réanimation médicale Trapes Laurène Decembre 2008 Epidémiologie Dans 20% des polytraumatismes fermés Mortalité globale : 4 à 11% Mortalité

Plus en détail

SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE

SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre les établissements de santé Critères d indications de transfert

Plus en détail

RCIU Surveillance Risque médicolégal. Alain Proust Catherine Egoroff Maternité Les Vallées Hôpital Privé d Antony

RCIU Surveillance Risque médicolégal. Alain Proust Catherine Egoroff Maternité Les Vallées Hôpital Privé d Antony RCIU Surveillance Risque médicolégal Alain Proust Catherine Egoroff Maternité Les Vallées Hôpital Privé d Antony Mortalité Morbidité RCIU Prématurité Enquête périnatale 2003-2010 2003 2010

Plus en détail

Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie premier trimestre (Évaluations)

Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie premier trimestre (Évaluations) Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie premier trimestre (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

La Prééclampsie. Karim BOURZOUFI Karin SEGOND. Hôpital Jeanne de Flandre JLAR 2007

La Prééclampsie. Karim BOURZOUFI Karin SEGOND. Hôpital Jeanne de Flandre JLAR 2007 La Prééclampsie Karim BOURZOUFI Karin SEGOND Hôpital Jeanne de Flandre JLAR 2007 Plan Rappels : Définition Physiopathologie Diagnostic Prise en charge maternelle Principe de réanimation Surveillance Anesthésie

Plus en détail

HTA GRAVIDIQUE. Touggourt le 09 /01/2016. Facebook: Docteurbenaouda

HTA GRAVIDIQUE. Touggourt le 09 /01/2016. Facebook: Docteurbenaouda Touggourt le 09 /01/2016 HTA GRAVIDIQUE Formation intensive en hypertensiologie Touggourt 24-25-26 Décembre 2015 07-08-09 Janvier 2016 Facebook: Docteurbenaouda DR BENAOUDA M.N /MEDECINE INTERNE / HTA

Plus en détail

Item 17, item 218 : Principales complications de la grossesse Pré-éclampsie et syndrome prééclamptique

Item 17, item 218 : Principales complications de la grossesse Pré-éclampsie et syndrome prééclamptique Item 17, item 218 : Principales complications de la grossesse Pré-éclampsie et syndrome prééclamptique (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création

Plus en détail

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux URGENCES OBSTETRICALES Dr CASTEL Adeline CHU TOULOUSE Paule de Viguier INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

Plus en détail

Lundi 14 décembre 2015; 16h18h. C. Pradeau, PH SAMU SMUR

Lundi 14 décembre 2015; 16h18h. C. Pradeau, PH SAMU SMUR Lundi 14 décembre 2015; 16h18h C. Pradeau, PH SAMU SMUR 1 Recommandations formalisées d experts 2010 : urgences obstétricales extrahospitalières Ann. Fr. Med. Urgence (2011) 1:141-155 Femmes enceintes

Plus en détail

HÉMORRAGIES GÉNITALES DU T1

HÉMORRAGIES GÉNITALES DU T1 HÉMORRAGIES GÉNITALES DU T1 T1 = GEU +++ Retentissement ++ Écho (GIU visible dès 7 SA) Gamma-globulines Signes cliniques À l'écho GEU Cf. Cf. Avortement spontané Disparition signes sympathiques Rouge,

Plus en détail

Commission obstétricale

Commission obstétricale Commission obstétricale Version du 10 janvier 2007 Rédaction : Dr L. DOGNON - Service de Gynécologie Obstétrique CH Le Mans ; Dr Fl. BIQUARD Service de Gynécologie Obstétrique CHU Angers ; Dr LYS Service

Plus en détail

Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations)

Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations) Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011 QCM DE PRE-REQUIS QUESTION 1/5

Plus en détail

Groupe Hospitalier Saint Vincent

Groupe Hospitalier Saint Vincent HEMORRAGIE MASSIVE OBSTETRICALE Docteur André GERST HAHN Médecin Anesthésiste Réanimateur Correspondant Hémovigilance Véronique AESCHELMANN- Cadre de Santé Référent soignant hémovigilance Clinique Ste

Plus en détail

Hémorragies rétropéritonéales spontanées : du diagnostic au traitement

Hémorragies rétropéritonéales spontanées : du diagnostic au traitement Hémorragies rétropéritonéales spontanées : du diagnostic au traitement Épidémiologie Fréquence Causes : Tumorales Vasculaires Troubles de la coagulation +++ Syndromes hémorragiques Traitements anti-coagulants

Plus en détail

Modifications physiologiques de la femme enceinte

Modifications physiologiques de la femme enceinte Modifications physiologiques de la femme enceinte Dr Benjamin JULLIAC Maternité - Pellegrin Introduction Modifications physiologiques nombreuses: i Hémodynamique i Respiratoire i Coagulation i Pharmacologique

Plus en détail

Doppler et Hémodynamique Foeto-maternelle Résumé. (Y Robert, éd Masson)

Doppler et Hémodynamique Foeto-maternelle Résumé. (Y Robert, éd Masson) Doppler et Hémodynamique Foeto-maternelle Résumé (Y Robert, éd Masson) Méthode d étude de l unité foeto-placentaire Artères utérines : les 2, voie abdominale, site, spectre, index, localisation du placenta

Plus en détail

Rupture Prématurée des Membranes. Lucie Bresson Mars 2010

Rupture Prématurée des Membranes. Lucie Bresson Mars 2010 Rupture Prématurée des Membranes Lucie Bresson Mars 2010 Définition Toute rupture des membranes avant le début du travail. A terme Avant terme: De 34 à 35+6 SA De 24 à 33+6 SA avant 24 SA. Avant 37 SA

Plus en détail

Modifications physiologiques et anatomiques de la grossesse Ont un impact sur la conduite à tenir

Modifications physiologiques et anatomiques de la grossesse Ont un impact sur la conduite à tenir ARRET CARDIAQUE CHEZ LA FEMME ENCEINTE EN SALLE DE NAISSANCE Dr Aimé décembre 2015 Epidémiologie Cardiac Arrest in Special situations: 2010 American Heart Association Circulation. 2010; 122:S829-S861 L

Plus en détail

Epidémiologie et critères pour retenir le diagnostic d encéphalopathie néonatale

Epidémiologie et critères pour retenir le diagnostic d encéphalopathie néonatale Epidémiologie et critères pour retenir le diagnostic d encéphalopathie néonatale LUCIE BARETS INTERNE DE PÉDIATRIE CLERMONT-FERRAND Définitions Encéphalopathie néonatale (EN) : ensemble de perturbations

Plus en détail

Dépistage prénatal des aneuploïdies fœtales par analyse de l ADN plasmatique maternel. Notice d information à l attention des parents

Dépistage prénatal des aneuploïdies fœtales par analyse de l ADN plasmatique maternel. Notice d information à l attention des parents Dépistage prénatal des aneuploïdies fœtales par analyse de l ADN plasmatique maternel Notice d information à l attention des parents Madame, Monsieur, Le diagnostic prénatal de la trisomie 21 est organisé

Plus en détail

Proposition de procédure médicale

Proposition de procédure médicale Page 1 sur 9 Proposition de procédure médicale RESEAU PERINAT GUYANE Domaine d application : hospitalier Hémorragie du post partum Rédigée par : Dr CLAYETTE approuvé par : Dr DUVERNOIS JP approuvé par

Plus en détail

Evaluation du bien être fœtal pendant le travail

Evaluation du bien être fœtal pendant le travail Evaluation du bien être fœtal pendant le travail Dr Véronique Equy Gynécologue-Obstétricienne Clinique de gynécologie-obstétrique Hôpital Couple Enfant CHU de Grenoble Mécanismes de défense du fœtus Le

Plus en détail

Hémorragies génitale au cours du 2ème et 3ème trimestre

Hémorragies génitale au cours du 2ème et 3ème trimestre Hémorragies génitale au cours du 2ème et 3ème trimestre Objectifs : Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et de prise en charge des hémorragies génitale au cours du 2ème et 3ème trimestre

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Dr Sophie Desurmont Praticien hospitalier Gynécologie-obstétrique Hôpital St Vincent de Paul Lille Entretiens de médecine générale Samedi 7 novembre

Plus en détail

Item 17 : Principales complications de la grossesse Fièvre pendant la grossesse (Évaluations)

Item 17 : Principales complications de la grossesse Fièvre pendant la grossesse (Évaluations) Item 17 : Principales complications de la grossesse Fièvre pendant la grossesse (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

Coagulopathie de Consommation (CC) et Coagulation Intra-Vasculaire Disséminée (CIVD) des états de choc. P Sié, Laboratoire d Hématologie CHU Toulouse

Coagulopathie de Consommation (CC) et Coagulation Intra-Vasculaire Disséminée (CIVD) des états de choc. P Sié, Laboratoire d Hématologie CHU Toulouse Coagulopathie de Consommation (CC) et Coagulation Intra-Vasculaire Disséminée (CIVD) des états de choc P Sié, Laboratoire d Hématologie CHU Toulouse Coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) Situation

Plus en détail

HEMORRAGIES DE T3 DE LA GROSSESSE ET DU TRAVAIL

HEMORRAGIES DE T3 DE LA GROSSESSE ET DU TRAVAIL N.I HEMORRAGIES DE T3 DE LA GROSSESSE ET DU TRAVAIL Introduction Principale cause de mortalité et de morbidité maternelle et périnatale. Principales étiologies: placenta prævia, hématome rétro placentaire

Plus en détail

Doppler en obstétrique. Yolande Caroit-Cambazard Service Gynécologie-Obstétrique CHU NANTES

Doppler en obstétrique. Yolande Caroit-Cambazard Service Gynécologie-Obstétrique CHU NANTES Doppler en obstétrique Yolande Caroit-Cambazard Service Gynécologie-Obstétrique CHU NANTES A. Généralités 1. Définition Etude de la vascularisation foetoplacentaire 2. Rappel de la circulation foetale

Plus en détail

Exsanguino-transfusion en périnatalogie

Exsanguino-transfusion en périnatalogie Exsanguino-transfusion en périnatalogie T Rakza, Reims 2010 INTRODUCTION Anémie fœtale hypoxie chronique MIU 1967 : Transfusion intra péritonéale 1981 : Transfusion intra vasculaire par fœtoscopie 1986

Plus en détail

TECHNIQUES DES PRELEVEMENTS FŒTAUX. Auteurs : Dr zeghal D. ; Pr F ZOUARI. Service «c» - Centre de maternité et de néonatalogie de tunis.

TECHNIQUES DES PRELEVEMENTS FŒTAUX. Auteurs : Dr zeghal D. ; Pr F ZOUARI. Service «c» - Centre de maternité et de néonatalogie de tunis. TECHNIQUES DES PRELEVEMENTS FŒTAUX Auteurs : Dr zeghal D. ; Pr F ZOUARI Service «c» - Centre de maternité et de néonatalogie de tunis. I- AMNIOCENTESE : Le prélèvement de liquide amniotique est la technique

Plus en détail

Facteurs de risque, diagnostic et traitement de la thrombose veineuse pendant la grossesse

Facteurs de risque, diagnostic et traitement de la thrombose veineuse pendant la grossesse Facteurs de risque, diagnostic et traitement de la thrombose veineuse pendant la grossesse J.C. WAUTRECHT Département de Pathologie Vasculaire, Hôpital ERASME Université Libre de Bruxelles JIFA, Paris,

Plus en détail

Menace d accouchement prématuré

Menace d accouchement prématuré Commission obstétricale Menace d accouchement prématuré Révision des recommandations de 2007. Validation en commission le 13 avril 2011 Rédaction : Anne PAUMIER, responsable de la commission obstétricale

Plus en détail

Dépistage prénatal non-invasif des trisomies 13, 18 et 21

Dépistage prénatal non-invasif des trisomies 13, 18 et 21 Dépistage prénatal non-invasif des trisomies 13, 18 et 21 Le nouveau test de dépistage prénatal des trisomies sur prise de sang maternel Qu est-ce que le DPNI par Biomnis? Le DPNI est un examen innovant

Plus en détail

Déroulement et suivi de la grossesse

Déroulement et suivi de la grossesse Déroulement et suivi de la grossesse 1 Objectifs du cours Citer les étapes principales d un d suivi de grossesse normale Connaître quelques indicateurs 2 INTRODUCTION QUALITE DU SUIVI BONS RESULTATS EN

Plus en détail

DREPANOCYTOSE ET GROSSESSE EN MARTINIQUE. Jean-Luc VOLUMENIE Service de gynécologie-obstétrique CHU de Martinique

DREPANOCYTOSE ET GROSSESSE EN MARTINIQUE. Jean-Luc VOLUMENIE Service de gynécologie-obstétrique CHU de Martinique DREPANOCYTOSE ET GROSSESSE EN MARTINIQUE Jean-Luc VOLUMENIE Service de gynécologie-obstétrique CHU de Martinique MODALITES DU SUIVI Consultations alternées CID/obstétrique mensuelles pour les deux premiers

Plus en détail

Hystérectomie sur utérus gravide

Hystérectomie sur utérus gravide Congrès de la ménopause. 22-23 Mai 2015 Hystérectomie sur utérus gravide F.Manseur ; N.El-kechai ; M.Draoua; M.S.Oukid CHU BLIDA INTRODUCTION Définition On entend par hystérectomie sur utérus gravide toute

Plus en détail

Particularités physiologiques de la grossesse. Sanjeet BALGOBIN DESC de réanimation DES Néphrologie

Particularités physiologiques de la grossesse. Sanjeet BALGOBIN DESC de réanimation DES Néphrologie Particularités physiologiques de la grossesse Sanjeet BALGOBIN DESC de réanimation DES Néphrologie INTRODUCTION Les modifications physiologiques de la grossesse permettent : le développement et la croissance

Plus en détail

DIU Gynécologie Obstétrique Dr T. Labes Centre Hospitalier de la Côte Basque

DIU Gynécologie Obstétrique Dr T. Labes Centre Hospitalier de la Côte Basque METRORRAGIES DU 1 TRIMESTRE/ FAUSSE COUCHE SPONTANEE/ GROSSESSE EXTRA- UTERINE DIU Gynécologie Obstétrique Dr T. Labes Centre Hospitalier de la Côte Basque Hémorragie d origine gravidique Association retard

Plus en détail

Grossesses gémellaire Gestion de l accouchement F Goffinet

Grossesses gémellaire Gestion de l accouchement F Goffinet Grossesses gémellaire Gestion de l accouchement F Goffinet Maternité Port-Royal INSERM U953 Recherche épidémiologique en santé périnatale et en santé des mères et des enfants Journée Franco-Québecoise,

Plus en détail

Rupture utérine : prédiction, diagnostic et prise en charge.

Rupture utérine : prédiction, diagnostic et prise en charge. RPC : Utérus cicatriciel Journées du Collège National! des Gynécologues Obstétriciens Français! Paris, 5 décembre 2012! Rupture utérine : prédiction, diagnostic et prise en charge. Olivier PARANT (CHU

Plus en détail

URGENCES ABDOMINALES ET GROSSESSE. Capucine Coulon Maternité Jeanne de Flandre CHRU de Lille

URGENCES ABDOMINALES ET GROSSESSE. Capucine Coulon Maternité Jeanne de Flandre CHRU de Lille URGENCES ABDOMINALES ET GROSSESSE Capucine Coulon Maternité Jeanne de Flandre CHRU de Lille Généralités Intervention pendant la grossesse: 0.5% Particularités anatomiques Modifications physiologiques (gêne

Plus en détail

Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET

Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET Embolie pulmonaire et grossesse 1ère cause de mortalité maternelle USA / GB, 4ème cause en France Grossesse : facteur de risque de MVTE (x2 x6) Risque absolu :

Plus en détail

«Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud lyon.fr

«Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud lyon.fr «Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud frederic.berard@chu lyon.fr Le système immunitaire = différencier le «Soi» vs «Non soi» = élaborer

Plus en détail

Naissance des extrêmes prématurés en dehors d une maternité de type III : Lesquels? Pourquoi?

Naissance des extrêmes prématurés en dehors d une maternité de type III : Lesquels? Pourquoi? Naissance des extrêmes prématurés en dehors d une maternité de type III : Lesquels? Pourquoi? Wafa Lahouel-Zaier Sophie Omnès Mandovi Rajguru Agnes Bourgeois Moine Patrick Madelenat Dominique Mahieu-Caputo

Plus en détail

Drépanocytose et grossesse. B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil

Drépanocytose et grossesse. B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil Drépanocytose et grossesse B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil Hypothèse Anémie chronique + CVO Infarctus placentaire Altération de la nutrition fœtale RCIU MFIU Activation de l'endothélium

Plus en détail

Professeur François Golfier Contrôle Continu Gynécologie Obstétrique Novembre 2010

Professeur François Golfier Contrôle Continu Gynécologie Obstétrique Novembre 2010 Professeur François Golfier Contrôle Continu Gynécologie Obstétrique Novembre 2010 Une patiente de 39 ans, IIIème geste, vous consulte pour sa déclaration de grossesse. Elle est à 11 semaines d aménorrhée

Plus en détail

Incompatibilités foeto-maternelles érythrocytaires : diagnostic et suivi clinico-biologique

Incompatibilités foeto-maternelles érythrocytaires : diagnostic et suivi clinico-biologique Incompatibilités foeto-maternelles érythrocytaires : diagnostic et suivi clinico-biologique Dr Anne Cortey, pédiatre, responsable UF clinique du CNRHP Dr Agnès Mailloux, biologiste, responsable UF de biologie

Plus en détail

Table des matières 3. I - Physiologie de la délivrance 7. A.Phase de décollement...7. B.Phase d'expulsion...8. C.Hémostase...8. II - Etude clinique 9

Table des matières 3. I - Physiologie de la délivrance 7. A.Phase de décollement...7. B.Phase d'expulsion...8. C.Hémostase...8. II - Etude clinique 9 LA DELIVRANCE Table des matières Table des matières 3 I - Physiologie de la délivrance 7 A.Phase de décollement...7 B.Phase d'expulsion...8 C.Hémostase...8 II - Etude clinique 9 A.La phase de rémission

Plus en détail

DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal.

DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal. DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal. N. Mottet, M. Guillaume, A. Martin, R. Ramanah, D. Riethmuller SMFC 27 Juin 2013 L échographie

Plus en détail

HÉMORRAGIE INTRA VENTRICULAIRE DU GRAND PRÉMATURÉ ACTUALITÉS EN 2016

HÉMORRAGIE INTRA VENTRICULAIRE DU GRAND PRÉMATURÉ ACTUALITÉS EN 2016 HÉMORRAGIE INTRA VENTRICULAIRE DU GRAND PRÉMATURÉ ACTUALITÉS EN 2016 20 ème Journées Scientifiques Réseau Sécurité Naissance La Baule 24 et 25 Novembre 2016 Point de départ de l HIV La zone germinative

Plus en détail

SEMINAIRES IRIS METRORRAGIES EN URGENCE METRORRAGIES EN URGENCE. Fillette de 0 à 11 ans (prépubère( prépubère)

SEMINAIRES IRIS METRORRAGIES EN URGENCE METRORRAGIES EN URGENCE. Fillette de 0 à 11 ans (prépubère( prépubère) METRORRAGIES EN URGENCE METRORRAGIES EN URGENCE Fillette de 0 à 11 ans (prépubère( prépubère) Femme en âge de reproduction ( de 12 à 55 ans) Femme ménopausée 1 Causes de métrorragies chez fillette prépubère

Plus en détail

TRANSFUSION en S.M.U.R. MYTHE ou REALITE? Dr. Marc Fournier Assistance Public Hôpitaux de Marseille. SAMU 13.

TRANSFUSION en S.M.U.R. MYTHE ou REALITE? Dr. Marc Fournier Assistance Public Hôpitaux de Marseille. SAMU 13. TRANSFUSION en S.M.U.R. MYTHE ou REALITE? Dr. Marc Fournier Assistance Public Hôpitaux de Marseille. SAMU 13. LA REALITE EN PRIMAIRE Prise en charge transfusionnelle des PT au cours des 24 premières heures

Plus en détail

Fertilité après embolisation des artères utérines pour hémorragie du post partum à propos de 2 cas cliniques

Fertilité après embolisation des artères utérines pour hémorragie du post partum à propos de 2 cas cliniques 1 Fertilité après embolisation des artères utérines pour hémorragie du post partum à propos de 2 cas cliniques Dr. JOURNET Dorothée (Lyon) L embolisation utérine a été utilisée pour la première fois, à

Plus en détail

Formulaire d'enregistrement au Centre des Maladies Trophoblastiques A remplir par le médecin demandeur

Formulaire d'enregistrement au Centre des Maladies Trophoblastiques A remplir par le médecin demandeur CENTRE DE REFERENCE DES MALADIES TROPHOBLASTIQUES Hôpital de la Citadelle Boulevard du XIIème de Ligne, 1 4000 Liège Data Manager : Marie Timmermans : Tél. 04.230.78.57 Fax. : 04.241.84.28 E-Mail : fgoffin@chu.ulg.ac.be

Plus en détail

Le péri opératoire EIAS

Le péri opératoire EIAS Le péri opératoire EIAS Le contexte Maternité de type III Présence permanente d une équipe obstétricale et chirurgicale Présence permanente d une équipe anesthésique Etablissement disposant de pratiquement

Plus en détail

Entretien du 4ème mois

Entretien du 4ème mois Décodage du vécu des ATCD gynéco-obstétricaux personnels et familiaux Entretien du 4ème mois CPAV Versailles 18 et 25 novembre 2006 Jean-Pierre BERNARD Ulrike METZGER Gynécologue-Obstétriciens Échographistes

Plus en détail

UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie

UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie I. L examen prénuptial 1. Examens complémentaires obligatoires (en cas de consultation prénuptiale) Sérologie Rubéole et Toxoplasmose chez la femme Groupe sanguin

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique»

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Gynécologie Obstétrique» 1. Identification du module : - Matière d enseignement: Gynécologie - Obstétrique - Public cible : 5 ème année

Plus en détail

Prise en charge des hémorragies du post partum. K Dilworth Département Médical MSF 4 décembre 2010

Prise en charge des hémorragies du post partum. K Dilworth Département Médical MSF 4 décembre 2010 Prise en charge des hémorragies du post partum K Dilworth Département Médical MSF 4 décembre 2010 Incidence France Monde 2-3 % accouchements 25 % mortalité maternelle 2-10 % accouchements 10 décès / 100

Plus en détail

Apport du Coaguchek XS pro (Roche) dans les Armées

Apport du Coaguchek XS pro (Roche) dans les Armées Apport du Coaguchek XS pro (Roche) dans les Armées Problématique : Théâtres d opérations : grands délabrements 16% des blessés de guerre en choc hémorragique 1 ère cause de décès évitable 50% des blessés

Plus en détail

parine-facteur Plaquettaire 4 dans la thrombopénie induite chez le patient septique.

parine-facteur Plaquettaire 4 dans la thrombopénie induite chez le patient septique. Absence d anticorps d anti HéparineH parine-facteur Plaquettaire 4 dans la thrombopénie induite par l héparine l chez le patient septique. Docteur Cécile Chopard Anesthésiste CHI Eure-Seine Evreux 31 Mai

Plus en détail

Une grossesse au large Juin 2014 J.Laroche, N Bourgon, Y. Maisonnette Escot, A. Eckman Lacroix, R. Ramanah, D. Riethmuller

Une grossesse au large Juin 2014 J.Laroche, N Bourgon, Y. Maisonnette Escot, A. Eckman Lacroix, R. Ramanah, D. Riethmuller Une grossesse au large... 05 Juin 2014 J.Laroche, N Bourgon, Y. Maisonnette Escot, A. Eckman Lacroix, R. Ramanah, D. Riethmuller Cas de Me X. Patiente de 31 ans, G1P0 Grossesse spontanée suivie au CHBM

Plus en détail

Immunologie plaquettaire et prise en charge de la grossesse et de l accouchement Nouvelles perspectives

Immunologie plaquettaire et prise en charge de la grossesse et de l accouchement Nouvelles perspectives Immunologie plaquettaire et prise en charge de la grossesse et de l accouchement Nouvelles perspectives Dr Pierre MONCHARMONT Laboratoire d immunologie plaquettaire Etablissement Français du Sang Rhône

Plus en détail

Colloque Médical du Jeudi 18/12/2014

Colloque Médical du Jeudi 18/12/2014 Camille Dunand-Faure, Gynéco-Obstétricien, Hôpital Couple-Enfant Johanna Lepeule, Chercheur Equipe 12 (épidémiologie environnementale appliquée à la reproduction et la santé respiratoire), Institut Albert

Plus en détail

Annexes CHARTE Réseau périnatal

Annexes CHARTE Réseau périnatal Réseau Périnatal de Champagne -Ardenne Annexes CHARTE Réseau périnatal Transferts in utéro p2 Circulaire DHOS 21 juin 2006 relative à l organisation des transports périnatals des mères p3 Prise en charge

Plus en détail

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Conduite à tenir en cas d avortements spontanés Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Avortement spontané O Synonymes : O fausse couche spontanée = FCS O Définition

Plus en détail

Traumatismes crâniens graves. Catherine Ract DAR Bicêtre

Traumatismes crâniens graves. Catherine Ract DAR Bicêtre Traumatismes crâniens graves Catherine Ract DAR Bicêtre Ischémie et traumatisme crânien Etudes anatomopathologiques : 90% de lésions ischémiques Graham, JNNP 89 Bas DSC chez plus de 30% des patients Bouma,

Plus en détail

Insuffisance rénale aigue. Dr. L.Albano

Insuffisance rénale aigue. Dr. L.Albano Insuffisance rénale aigue Dr. L.Albano Insuffisance rénale aiguë (IRA) Définitions Physiopathologie: IRA obstructive IRA fonctionnelle IRA organique Clinique Complications Diagnostic Principes de traitement

Plus en détail

UE La grossesse 15/11/2010. UE 2.2 : Cycle de la vie et grandes fonctions.

UE La grossesse 15/11/2010. UE 2.2 : Cycle de la vie et grandes fonctions. Mme Patricia GHILARDI Sage-femme cadre supérieur enseignant Directrice par intérim de l école de sages-femmes de Bordeaux 15/11/2010 Diapo 1 UE 2.2 : Cycle de la vie et grandes fonctions. Développement

Plus en détail

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» Gérard BLAYSAT. Grenoble

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» Gérard BLAYSAT. Grenoble HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» Gérard BLAYSAT. Grenoble HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» EVALUATION «BIEN-ÊTRE FŒTALE» BONNE OXYGENATION

Plus en détail

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE»

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» 1 HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» EVALUATION «BIEN-ÊTRE FŒTALE» BONNE OXYGENATION BONNE HEMODYNAMIQUE

Plus en détail

Item 18 : Grossesse Extra- Utérine (GEU) (Évaluations)

Item 18 : Grossesse Extra- Utérine (GEU) (Évaluations) Item 18 : Grossesse Extra- Utérine (GEU) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011 QCM DE PRE-REQUIS QUESTION 1/3 : Quant

Plus en détail

THROMBOPHILIE ET GROSSESSE : PRÉVENTION DES RISQUES THROMBOTIQUES MATERNELS ET PLACENTAIRES

THROMBOPHILIE ET GROSSESSE : PRÉVENTION DES RISQUES THROMBOTIQUES MATERNELS ET PLACENTAIRES THROMBOPHILIE ET GROSSESSE : PRÉVENTION DES RISQUES THROMBOTIQUES MATERNELS ET PLACENTAIRES P. Edelman Club de Périfoetologie - 38, rue Beaujon 75008 Paris Extrait des Recommandations : Textes long et

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA MENACE D ACCOUCHEMENT D (MAP) hors service spécialis

PRISE EN CHARGE DE LA MENACE D ACCOUCHEMENT D (MAP) hors service spécialis PRISE EN CHARGE DE LA MENACE D ACCOUCHEMENT D PREMATURE (MAP) hors service spécialis cialisé 16ème «Rendez-vous de l Urgencel» «Les urgences gynéco co-obstétricalestricales» Isabelle HUI-BON BON-HOA Chef

Plus en détail

LA GROSSESSE PATHOLOGIQUE

LA GROSSESSE PATHOLOGIQUE MATERNITE - GYNECOLOGIE LA GROSSESSE PATHOLOGIQUE I - MENACE D'ACCOUCHEMENT PREMATURE (MAP) Accouchement entre la 28ème et la 36ème semaine ou entre le 6ème et le 8éme mois. Le prématuré est un enfant

Plus en détail

Stéatose Hépatique Aiguë Gravidique: A propos d un cas

Stéatose Hépatique Aiguë Gravidique: A propos d un cas Stéatose Hépatique Aiguë Gravidique: A propos d un cas DESC réanimation médicale: Toulouse Juin 2009 Cas clinique Mme S 28 ans G4 P4 33 SA 21/12: consulte pour fatigue, vomissement TA 11/7, Pouls 110,

Plus en détail

Version céphalique externe (V.C.E.)

Version céphalique externe (V.C.E.) Version céphalique externe (V.C.E.) Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un professionnel de la santé qualifié. Veuillez

Plus en détail