La Belgique aux Nations Unies...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Belgique aux Nations Unies..."

Transcription

1 La Belgique aux Nations Unies... Bâtir le consensus Agir pour la paix ROYAUME DE BELGIQUE Service public fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement

2 au service de la paix et de la sécurité internationales «Bâtir le consensus, agir pour la paix», c est l ambition de la Belgique sur la scène internationale et particulièrement dans le cadre des Nations Unies dont elle est l un des membres fondateurs. La Belgique a déjà siégé à cinq reprises au Conseil de sécurité ( , , , , ). La Belgique est aujourd hui à nouveau candidate pour un siège de membre non permanent auprès des Nations Unies pour la période Si elle est élue, la Belgique inscrira son action dans le prolongement d un engagement de longue date au service de l intérêt commun. UN

3 Que fait la Belgique aux Nations Unies? Elle a participé à un grand nombre de missions parmi les 71 missions de maintien de la paix déployées par l ONU depuis L un des récents engagements a été le déploiement de démineurs belges au Liban. En 2015, la Belgique a versé une contribution de 85 millions de dollars au budget des Opérations de maintien de la paix de l ONU. A cela s ajoute la participation, via l UE, au financement d opérations de maintien de la paix en Afrique, notamment la mission de l Union africaine en Somalie. La Belgique s investit pleinement dans le renforcement des capacités des Nations Unies en matière de médiation, de reconstruction de la paix et de lutte contre l impunité. Une solution à long terme n est en effet possible que si les moyens sécuritaires sont combinés avec une stratégie politique. dans le respect d un développement durable La Belgique, en collaboration avec ses partenaires de la Coopération belge au Développement, veille à travailler à la construction d un monde juste, équitable et durable. Un monde pacifique et sûr où chacun peut mener une existence libre à l abri de la pauvreté. La Coopération belge au Développement met l accent sur les pays les moins avancés. Son action repose sur le respect des droits de l homme et sur une croissance économique équitable et durable, avec une attention particulière pour les opportunités qu offrent la numérisation et la collaboration avec le secteur privé.

4 Belgian Foreign Affairs La Belgique souscrit aux valeurs et aux objectifs exprimés dans la Charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l homme et l Agenda 2030 pour le développement durable qui a été lancé à New York le 25 septembre dernier. La Belgique a dix partenaires au sein des Nations Unies, notamment l Organisation des Nations Unies pour l Alimentation et l Agriculture (FAO), l Organisation internationale du Travail (OIT), l Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), ONU Femmes, le Haut-commissariat aux droits de l homme, ONUSIDA, le Fonds des Nations unies pour la population (FNUP), le Fonds des Nations unies pour l enfance (UNICEF) et le Programme des Nations Unies pour l environnement (PNUE). La Belgique mène aussi une coopération durable et organisée avec l Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche- Orient (UNRWA), le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA),le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

5 engagée dans la promotion des droits de l homme La promotion et la protection des droits de l homme font partie à la fois de la politique intérieure et de la politique étrangère de la Belgique. Les droits de l homme constituent une constante pour tout ce que la Belgique entreprend sur le plan international car elle part du principe que le respect des droits de l homme est essentiel pour la dignité de chaque individu. La Belgique est reconnue pour son expérience dans ce domaine au niveau international. En témoignent les sièges qu elle a occupés au Conseil des droits de l homme ( ; candidature pour ), à la Commission pour le statut de la femme ( , ) et au Comité des ONG du Conseil économique et social (ECOSOC) ( ). La Belgique coopère avec les autres États membres de l ONU afin d améliorer la situation des droits de l homme à travers le monde. Elle plaide pour le caractère universel de ceux-ci. Elle est engagée dans la promotion et la protection de tous les droits de l homme, car les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels sont indivisibles, indissociables, interdépendants et se renforcent mutuellement. UN

6

Table des matières. Avant-propos... Table des matières... Liste des sigles... À propos de la présente édition... Le système des Nations Unies...

Table des matières. Avant-propos... Table des matières... Liste des sigles... À propos de la présente édition... Le système des Nations Unies... Avant-propos... Table des matières... Liste des sigles... À propos de la présente édition... Le système des Nations Unies... v vii xv xvii xviii I. La Charte, la structure et le système des Nations Unies

Plus en détail

Objectifs de développement durable (ODD) Sélection de ressources en ligne

Objectifs de développement durable (ODD) Sélection de ressources en ligne Objectifs de développement durable (ODD) Sélection de ressources en ligne Le 25 septembre 2015, un nouvel ensemble d'objectifs mondiaux pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité

Plus en détail

ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES 1

ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES 1 ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES 1 1. COORDINATION ENTRE LE HCR ET LES ONG 2 Les dispositions reproduites ci-dessous recommandent que le HCR collabore avec les ONG ou reconnaissent la nécessité de coordination

Plus en détail

44 Actions du Programme Alimentaire Mondial au Guatemala Photo: Maxime Bessiers

44 Actions du Programme Alimentaire Mondial au Guatemala Photo: Maxime Bessiers 44 Actions du Programme Alimentaire Mondial au Guatemala Photo: Maxime Bessiers 6. Contributions à l aide humanitaire Ouragan Sandy à Haïti Photo: FAO Haïti Country Team L aide humanitaire a pour objectif

Plus en détail

Association des Jeunes Engagés pour l Action Humanitaire «ONG AJEAH»

Association des Jeunes Engagés pour l Action Humanitaire «ONG AJEAH» Organisation Non Gouvernementale ayant statut consultatif spécial à l ECOSOC aux Nations Unies Pacte Mondial des Nations Unies Communication sur l Engagement 2014-2016 Association des Jeunes Engagés pour

Plus en détail

Chapitre 1: Le HCR et la protection internationale

Chapitre 1: Le HCR et la protection internationale Chapitre 1: Le HCR et la protection internationale Ce chapitre: expose dans les grandes lignes le mandat et les fonctions du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR); présente la portée

Plus en détail

AMÉLIORER LA QUALITÉ ET L EFFICACITÉ DE L ACTION HUMANITAIRE

AMÉLIORER LA QUALITÉ ET L EFFICACITÉ DE L ACTION HUMANITAIRE AMÉLIORER LA QUALITÉ ET L EFFICACITÉ DE L ACTION HUMANITAIRE LES ANALYSES CLAIRES ET LES RECOMMANDATIONS ISSUES DE NOS RECHERCHES, DE NOS ÉVALUATIONS ET DE NOS ÉTUDES DES POLITIQUES DU SECTEUR PERMETTENT

Plus en détail

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS Résolution adoptée par

Plus en détail

L aide humanitaire de la Confédération. Sauver des vies, soulager des souffrances

L aide humanitaire de la Confédération. Sauver des vies, soulager des souffrances L aide humanitaire de la Confédération Sauver des vies, soulager des souffrances Mandat «L aide humanitaire a pour but de contribuer, par des mesures de prévention ou de secours, à la sauvegarde de la

Plus en détail

QUIZ L UNICEF EN HAÏTI : DE L URGENCE A LA RECONSTRUCTION. Nouvelle campagne Unicef France Octobre 2010

QUIZ L UNICEF EN HAÏTI : DE L URGENCE A LA RECONSTRUCTION. Nouvelle campagne Unicef France Octobre 2010 QUIZ L UNICEF EN HAÏTI : DE L URGENCE A LA RECONSTRUCTION Nouvelle campagne Unicef France Octobre 2010 25/01/2010 1 1 re partie du questionnaire Tout savoir sur : L Unicef en Haïti 2 QUIZ 1 Où se trouve

Plus en détail

Présentation de Handicap International août 2014

Présentation de Handicap International août 2014 Situations de pauvreté et d exclusion, de conflits et de catastrophes Aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables Agir et témoigner, pour répondre aux besoins essentiels Améliorer

Plus en détail

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A 35 ème CONFERENCE R.133/35/12 Kigali, 29 et 30 Novembre 2012 RESOLUTION sur «Le rôle des Parlements dans la mise en oeuvre des stratégies de

Plus en détail

UN Photo / Jean-Marc Ferré. La coopération multilatérale. Un pilier de la politique de développement et de l aide humanitaire de la Suisse

UN Photo / Jean-Marc Ferré. La coopération multilatérale. Un pilier de la politique de développement et de l aide humanitaire de la Suisse UN Photo / Jean-Marc Ferré La coopération multilatérale Un pilier de la politique de développement et de l aide humanitaire de la Suisse Trois raisons pour la Suisse de s engager Les enceintes multilatérales

Plus en détail

Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (ICN2),

Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (ICN2), Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (ICN2), Intervention de Monsieur Serge TOMASI, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès de la FAO, du PAM et du FIDA Rome, 21 novembre

Plus en détail

L Allemagne et les Nations Unies

L Allemagne et les Nations Unies L Allemagne et les Nations Unies Imprint Published by: Federal Foreign Office Public Diplomacy (Germany) Werderscher Markt 1 10117 Berlin Tel.: +49(0)30/5000-0 Fax: +49(0)30/5000-3402 Internet: www.auswaertiges-amt.de

Plus en détail

INTERVENTION DU MALI A LA 2 ème CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA NUTRITION Du 19 au 21 NOVEMBRE 2014 à ROME

INTERVENTION DU MALI A LA 2 ème CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA NUTRITION Du 19 au 21 NOVEMBRE 2014 à ROME MINISTERE DU DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE DU MALI RURAL Un Peuple - Un But - Une Foi ******************* ***************** SECRETARIAT GENERAL ******************** INTERVENTION DU MALI A LA 2 ème CONFERENCE

Plus en détail

A. Déplacements. B. Mortalité et vulnérabilité. A. Déplacemen. C. Aide. D. Maintien de la paix. E. Médias. F. Violences. G.

A. Déplacements. B. Mortalité et vulnérabilité. A. Déplacemen. C. Aide. D. Maintien de la paix. E. Médias. F. Violences. G. ANNEXES MÉTHODOLOGIQUES A. Déplacements B. Mortalité et vulnérabilité A. Déplacemen C. Aide Il est très difficile et de déplacés. D. Maintien de la paix - Pour les réfugiés (2007, 2008 et 2009), q E. Médias

Plus en détail

bruxelles l ue et unrwa: un partenariat dynamique unrwa Qui sont les réfugiés de Palestine?

bruxelles l ue et unrwa: un partenariat dynamique unrwa Qui sont les réfugiés de Palestine? unrwa bruxelles l ue et unrwa: un partenariat dynamique Le partenariat entre l UE et UNRWA a permis à des millions de réfugiés de Palestine de bénéficier d une meilleure éducation et d une vie plus saine,

Plus en détail

Libye. Environnement opérationnel. Chiffres prévisionnels pour la Libye. Contexte

Libye. Environnement opérationnel. Chiffres prévisionnels pour la Libye. Contexte Libye Environnement opérationnel Contexte Le soulèvement qui a débuté en février 2011 et la révolution qui s en est suivie ont provoqué un bouleversement historique de la situation politique, économique

Plus en détail

UNESCO, le 10 décembre 2008

UNESCO, le 10 décembre 2008 Discours de M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l UNESCO, à l occasion de la cérémonie de remise du Prix UNESCO/Bilbao 2008 pour la promotion d une culture des droits de l homme UNESCO, le 10 décembre

Plus en détail

LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME

LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME 2018 2020 Les droits de l Homme font partie des principes fondateurs de la République française et de sa politique étrangère. La France a soutenu la

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/509/Add.

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/509/Add. Nations Unies A/RES/60/158 Assemblée générale Distr. générale 28 février 2006 Soixantième session Point 71, b, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre 2005 [sur la

Plus en détail

Clip de l armée de terre :

Clip de l armée de terre : Clip de l armée de terre : http://www.dailymotion.com/video/x7cnfk_pubarmeedeterrepascal_shortfilms#from=embed Chapitre 3 : La Défense et la paix Ouverture du défilé militaire 14 juillet 2010 (Adj Drahi/SIRPA

Plus en détail

LA DEFENSE ET LA PAIX

LA DEFENSE ET LA PAIX LA DEFENSE ET LA PAIX Après la Seconde guerre mondiale, une cinquantaine de pays décident la création de l ONU en 1945 : celle-ci entend maintenir la sécurité collective dans le monde entier. Parmi ces

Plus en détail

Monsieur le Président, Excellences, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Président, Excellences, Mesdames et Messieurs, Monsieur le Président, Excellences, Mesdames et Messieurs, J ai l honneur de présenter le rapport du Conseil économique et social pour 2009 repris dans le document A/64/3. La crise financière mondiale

Plus en détail

L engagement des Nations Unies pour l amélioration du statut des personnes handicapées

L engagement des Nations Unies pour l amélioration du statut des personnes handicapées Annexe 2 L ONU et les personnes handicapées L engagement des Nations Unies pour l amélioration du statut des personnes handicapées Plus de 500 millions de personnes sont handicapées par suite d une déficience

Plus en détail

Résultats Attendus Activités Avancement Renforcer les stocks d'urgence prepositionnés sur les principales bases de la RDC

Résultats Attendus Activités Avancement Renforcer les stocks d'urgence prepositionnés sur les principales bases de la RDC Objectifs Generaux de DRC pour ses programmes en RCA Favoriser la protection et la promotion de solutions durables pour les personnes déplacées et réfugiées affectées par le conflit et pour les personnes

Plus en détail

c) les organisations non gouvernementales (ONG), les organisations communautaires et les organisations bénévoles ;

c) les organisations non gouvernementales (ONG), les organisations communautaires et les organisations bénévoles ; Conseil économique, social et culturel de l Union Africaine ECOSOCC INTRODUCTION L Union africaine, à sa session inaugurale à Durban (Afrique du Sud) en juillet 2002, s est engagée sur la voie de la transformation

Plus en détail

DP/2013/CRP.1. Distr. générale 3 décembre 2012 Français Original : anglais

DP/2013/CRP.1. Distr. générale 3 décembre 2012 Français Original : anglais Distr. générale 3 décembre 2012 Français Original : anglais Première session ordinaire de 2013 28 janvier-1 er février 2013, New York Point 1 de l ordre du jour provisoire Questions d organisation Plan

Plus en détail

STATISTIQUES MONDIALES

STATISTIQUES MONDIALES FICHE D INFORMATION 2015 STATISTIQUES MONDIALES 15,8 de personnes ont accès à la thérapie antirétrovirale (juin 2015) 36,9 de personnes [34,3 41,4 vivaient avec le VIH dans le monde (fin 2014) 2 de personnes

Plus en détail

Education-Civique. Chapitre n. La recherche de la paix, la sécurité collective et la coopération internationale

Education-Civique. Chapitre n. La recherche de la paix, la sécurité collective et la coopération internationale Education-Civique Chapitre n. La recherche de la paix, la sécurité collective et la coopération internationale I) L Organisation des Nations Unies Problématique : Comment l ONU agit-elle pour maintenir

Plus en détail

L exemple de la CEDEAO

L exemple de la CEDEAO Assemblée Parlementaire Paritaire Commission des Affaires Politiques Bruxelles, 22 23 septembre 2004 Intégration des droits et de la protection des enfants dans les politiques et programmes des Etats membres

Plus en détail

APPEL A PROJETS AUDOIS DE COOPERATION INTERNATIONALE. -Edition 2015-

APPEL A PROJETS AUDOIS DE COOPERATION INTERNATIONALE. -Edition 2015- APPEL A PROJETS AUDOIS DE COOPERATION INTERNATIONALE -Edition 2015- Contexte Depuis 2013, le Département de l Aude a fait le choix de développer une Politique de coopération internationale au service des

Plus en détail

La Police civile des Nations Unies: Restaurer l ordre à la fin des hostilités

La Police civile des Nations Unies: Restaurer l ordre à la fin des hostilités La Police civile des Nations Unies: Restaurer l ordre à la fin des hostilités TABLE DES MATIÈRES FORMAT D ETUDE........................................................... V MÉTHODE D ÉTUDE.........................................................

Plus en détail

CONSEIL. Cent trente-huitième session. Rome, 25 novembre 2009 ÉLECTION DES MEMBRES DU COMITÉ DES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES ET JURIDIQUES

CONSEIL. Cent trente-huitième session. Rome, 25 novembre 2009 ÉLECTION DES MEMBRES DU COMITÉ DES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES ET JURIDIQUES Novembre 2009 F CONSEIL Cent trente-huitième session Rome, 25 novembre 2009 ÉLECTION DES MEMBRES DU COMITÉ DES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES ET JURIDIQUES 1. Conformément à l Article XXV-3(a) du Règlement

Plus en détail

Panorama des libertés garanties par les textes internationaux

Panorama des libertés garanties par les textes internationaux Panorama des libertés garanties par les textes internationaux Sénat de Belgique 23 février 2015 Julien Pieret Centre de droit public - Université Libre de Bruxelles PLAN DE LA PRESENTATION 1. La diversité

Plus en détail

Vision de l initiative «Énergie durable pour tous»

Vision de l initiative «Énergie durable pour tous» SE4Aii : FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE Vision de l initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 620 millions de personnes en Afrique subsaharienne n ont pas accès à l électricité et

Plus en détail

Journée internationale de la Femme 2016

Journée internationale de la Femme 2016 Journée internationale de la Femme 2016 Photo: World Fish - «Le poisson et la sécurité alimentaire en Afrique» «Beaucoup des femmes qui pratiquent le commerce du poisson sont chef de famille monoparentale.

Plus en détail

À l issue de cette consultation, nous avons adopté la Déclaration qui suit : Nous

À l issue de cette consultation, nous avons adopté la Déclaration qui suit : Nous CONSULTATION DES PARTIES PRENANTES SUR L «ANNÉE DE L AUTONOMISATION DES FEMMES ET DU DÉVELOPPEMENT EN VUE DE LA RÉALISATION DE L AGENDA 2063 DE L AFRIQUE» 20-23 Janvier 2015 ADDIS-ABEBA ÉTHIOPIE COMMUNIQUÉ

Plus en détail

FONDS DES NATIONS UNIES POUR L ENFANCE PROFIL DE POSTE

FONDS DES NATIONS UNIES POUR L ENFANCE PROFIL DE POSTE FONDS DES NATIONS UNIES POUR L ENFANCE PROFIL DE POSTE I. Informations sur le poste Titre du poste : Responsable des interventions d urgence administrateur auxiliaire Titre du superviseur / Niveau : Chef

Plus en détail

Projet de discours de la France au Segment Humanitaire de l ECOSOC. C est un plaisir pour moi de m adresser à vous aujourd hui au nom de la

Projet de discours de la France au Segment Humanitaire de l ECOSOC. C est un plaisir pour moi de m adresser à vous aujourd hui au nom de la Projet de discours de la France au Segment Humanitaire de l ECOSOC 2013. Monsieur le Président, chers collègues, C est un plaisir pour moi de m adresser à vous aujourd hui au nom de la France. Je tiens

Plus en détail

Introduction. 1 Ci-après «la Communication». 2 Voir: «Proposition de déclaration conjointe du Conseil, du Parlement européen et de la Commission sur

Introduction. 1 Ci-après «la Communication». 2 Voir: «Proposition de déclaration conjointe du Conseil, du Parlement européen et de la Commission sur Observations du HCR sur la Communication de la Commission européenne : «Migration et développement : des orientations concrètes» [COM (2005) 390 final, 1er septembre 2005] Introduction Le Haut Commissariat

Plus en détail

JEUX. Système des Nations Unies. Activité 2 - Texte à trous. Activité 3 - La structure de l ONU

JEUX. Système des Nations Unies. Activité 2 - Texte à trous. Activité 3 - La structure de l ONU Maintenant que tu sais tout sur les Nations Unies, à toi de jouer! À l aide de la fiche thématique n 6, complète les activités proposées. Activité 1 - Histoire du système des Nations Unies 1. Complète

Plus en détail

LA COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT EN BELGIQUE

LA COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT EN BELGIQUE LA COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT EN BELGIQUE Chafik Allal LA COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT EN BELGIQUE Cadre légal LES CONFÉRENCES CLÉS Déclaration du millénaire (Nations Unies, 2000) 8 objectifs du millénaire

Plus en détail

ACCORDS CONCLUS ENTRE LE CONSEIL DE L EUROPE ET DES

ACCORDS CONCLUS ENTRE LE CONSEIL DE L EUROPE ET DES ACCORDS CONCLUS ENTRE LE CONSEIL DE L EUROPE ET DES liste d accords bi ou multilatéraux d information Agence européenne pour l information et le conseil des jeunes (ERYICA) Agence Régions d Europe Association

Plus en détail

CONFERENCE SUR L APATRIDIE EN AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MERCREDI 25 FEVRIER 2015

CONFERENCE SUR L APATRIDIE EN AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MERCREDI 25 FEVRIER 2015 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail CONFERENCE SUR L APATRIDIE EN AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA

Plus en détail

Analyses et études. Quelques principes et questions pratiques sur l apatridie

Analyses et études. Quelques principes et questions pratiques sur l apatridie Siréas asbl Service International de Recherche, d Education et d Action Sociale Année : 2004 DOCUMENT n 9 Analyses et études Quelques principes et questions pratiques sur l apatridie Rue de la croix,22

Plus en détail

PROGRAMME. Premier Forum MOST des Ministres du Développement Social pour les pays de l'afrique Centrale et le Nigéria

PROGRAMME. Premier Forum MOST des Ministres du Développement Social pour les pays de l'afrique Centrale et le Nigéria PROGRAMME Premier Forum MOST des Ministres du Développement Social pour les pays de l'afrique Centrale et le Nigéria THÈME :"Insécurité et Migration en Afrique Centrale : Impact sur les Femmes et les Jeunes"

Plus en détail

Présentation du groupe Diplomatie et santé

Présentation du groupe Diplomatie et santé Présentation du groupe Diplomatie et santé Foreign Policy & Global Health Dr Gustavo GONZALEZ CANALI Ministère de Affaires Etrangères Paris, 17 juin 2013 Un monde sans frontières Un constat L'état de santé

Plus en détail

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) *********

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) ********* ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) PREPARATION DU RAPPORT A MI-PARCOURS DE LA DECENNIE INTERNATIONALE DE LA PROMOTION D UNE CULTURE DE LA NON-VIOLENCE ET DE LA PAIX AU PROFIT DES

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/60/L.48)] 60/251. Conseil des droits de l homme

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/60/L.48)] 60/251. Conseil des droits de l homme Nations Unies A/RES/60/251 Assemblée générale Distr. générale 3 avril 2006 Soixantième session Points 46 et 120 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sans renvoi à une grande

Plus en détail

Une puissance internationale

Une puissance internationale Séance 1 1 Une puissance internationale Grâce à ses territoire d outre-mer et à ses zones marines, la France se situe au troisième rang mondial des puissances maritimes. Elle dispose d une présence stratégique

Plus en détail

POINT D INFORMATION SUR LA MALADIE A VIRUS EBOLA EN RDC

POINT D INFORMATION SUR LA MALADIE A VIRUS EBOLA EN RDC Secrétariat des Nations Unies Bureau pour la Coordination des Affaires Humanitaires République Démocratique du Congo United Nations Secretariat Office for the Coordination of Humanitarian Affairs Democratic

Plus en détail

FACE À LA SITUATION PRÉOCCUPANTE DE LA MALNUTRITION À MADAGASCAR

FACE À LA SITUATION PRÉOCCUPANTE DE LA MALNUTRITION À MADAGASCAR Communiqué de presse conjoint LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DES NATIONS UNIES PLAIDE POUR PLUS D INVESTISSEMENTS FACE À LA SITUATION PRÉOCCUPANTE DE LA MALNUTRITION À MADAGASCAR 11 mai 2016 (Antananarivo) Lors

Plus en détail

Les Autorités Locales, des acteurs émergents dans la coopération au développement. Le soutien de la Commission européenne

Les Autorités Locales, des acteurs émergents dans la coopération au développement. Le soutien de la Commission européenne Les Autorités Locales, des acteurs émergents dans la coopération au développement. Le soutien de la Commission européenne Antonio Márquez Camacho Unité «Société Civile et Autorités Locales» Direction générale

Plus en détail

ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise au Mali

ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise au Mali ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise au Mali En 2012, suite à une insurrection de plusieurs groupes armés, un conflit armé a éclaté dans le Nord du Mali qui a engendré une crise profonde

Plus en détail

La santé dans le programme de développement pour l après-2015

La santé dans le programme de développement pour l après-2015 SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A66/47 Point 14.1 de l ordre du jour provisoire 1 er mai 2013 La santé dans le programme de développement pour l après-2015 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

le Mali Stratégie pour la coopération suédoise au développement avec 2016 à 2020 MFA

le Mali Stratégie pour la coopération suédoise au développement avec 2016 à 2020 MFA MINISTRY FOR FOREIGN AFFAIRS, SWEDEN UTRIKESDEPARTEMENTET Stratégie pour la coopération suédoise au développement avec le Mali 2016 à 2020 MFA 103 39 Stockholm Tél: +46 (0) 8 405 10 00 www.gov.se Couverture:

Plus en détail

Personnes relevant de la compétence du HCR

Personnes relevant de la compétence du HCR RAPPORT GLOBAL 2012 MAURITANIE Présence du HCR en 2012 Nombre de bureaux 3 Effectifs totaux 51 Internationaux 12 Nationaux 33 JEA 1 VNU 5 Faits marquants Aperçu Le projet de loi sur l asile approuvé par

Plus en détail

LA DEFENSE NATIONALE, LA PAIX ET LA SOLIDARITE INTERNATIONALE

LA DEFENSE NATIONALE, LA PAIX ET LA SOLIDARITE INTERNATIONALE LA DEFENSE NATIONALE, LA PAIX ET LA SOLIDARITE INTERNATIONALE I- Comment s organise la défense nationale française? A- L armée au service de la Nation La mission de la Défense nationale est la protection

Plus en détail

Département des affaires économiques et sociales. Les femmes autochtones et le système des Nations Unies

Département des affaires économiques et sociales. Les femmes autochtones et le système des Nations Unies ST/ESA/307 Département des affaires économiques et sociales Les femmes autochtones et le système des Nations Unies Bonnes pratiques et enseignements tirés de l expérience des organismes des Nations Unies

Plus en détail

Abréviations 9. Recommandations 76

Abréviations 9. Recommandations 76 Sommaire Sommaire Introduction Quelques mots sur ce rapport 1 Abréviations 9 Résumé 13 Première partie : les raisons 19 Recommandations 76 Deuxième partie : l analyse et les faits 93 1 Vue d ensemble :

Plus en détail

LES ONG HUMANITAIRES : CE QU EN PENSENT LES BENEFICIAIRES

LES ONG HUMANITAIRES : CE QU EN PENSENT LES BENEFICIAIRES LES ONG HUMANITAIRES : CE QU EN PENSENT LES BENEFICIAIRES Février 2006 Observatoire de l'action Humanitaire www.observatoire-humanitaire.org oah@bondy.ord.fr Sommaire I. Notoriété des ONG... 4 II. Satisfaction

Plus en détail

ANNEXE. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXE. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 14.12.2016 COM(2016) 960 final ANNEX 2 ANNEXE à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL EUROPÉEN ET AU CONSEIL Deuxième rapport d'avancement:

Plus en détail

Advocating for Grandmothers, Vulnerable Children and Youth in Africa Soutien aux grands-mères, enfants et jeunes vulnérables en Afrique

Advocating for Grandmothers, Vulnerable Children and Youth in Africa Soutien aux grands-mères, enfants et jeunes vulnérables en Afrique Advocating for Grandmothers, Vulnerable Children and Youth in Africa Soutien aux grands-mères, enfants et jeunes vulnérables en Afrique STRATÉGIE DE REVENDICATION DANS UN MONDE ET DANS UN CANADA EN MUTATION

Plus en détail

Tchad. Groupe de travail intersectoriel octobre 2016

Tchad. Groupe de travail intersectoriel octobre 2016 Tchad Groupe de travail intersectoriel 18-19 octobre 2016 Quelles sont vos attentes vis-à-vis de la formation CERF? Objectifs Mandat Politique s Transparence Fonctions Consensus Engagement Données factuelles

Plus en détail

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/STM/2 STM POUR DÉCISION

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/STM/2 STM POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/STM/2 Commission des réunions sectorielles et techniques et des questions connexes STM POUR DÉCISION

Plus en détail

Présentation de Plan. Depuis 70 ans au service des enfants et de leur communauté.

Présentation de Plan. Depuis 70 ans au service des enfants et de leur communauté. Présentation de Plan Depuis 70 ans au service des enfants et de leur communauté Qui sommes-nous? Une organisation humanitaire internationale, apolitique et sans appartenance religieuse Fondée en 1993 en

Plus en détail

Algérie - Cadre de résultat détaillé avec indicateurs intermédiaires (milestones) des effets (à revoir en 2012)

Algérie - Cadre de résultat détaillé avec indicateurs intermédiaires (milestones) des effets (à revoir en 2012) Algérie - Cadre de résultat détaillé avec indicateurs intermédiaires (milestones) des effets (à revoir en 2012) NATIONAL PRIORITY OR GOAL: Renforcer la confiance entre gouvernés et gouvernants à travers

Plus en détail

Déclaration de Séoul

Déclaration de Séoul Septième Conférence internationale des institutions nationales pour la promotion et la protection des droits de l homme Séoul, République de Corée, 14-17 septembre 2004 Déclaration de Séoul La Septième

Plus en détail

M me Aicha Afifi (Maroc)

M me Aicha Afifi (Maroc) M me Aicha Afifi (Maroc) Ancien membre du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires de l Organisation des Nations Unies sis à New York Ancienne Chef adjointe de mission à l Ambassade

Plus en détail

Personnes relevant de la compétence du HCR

Personnes relevant de la compétence du HCR Faits marquants En 2007, plus de 40 000 réfugiés ont regagné le Libéria, 26 000 d entre eux bénéficiant de l assistance du HCR à cet effet. Au cours de l opération de rapatriement librement consenti qui

Plus en détail

Cent trente-deuxième session. Rome, avril Nomination des membres du Comité de vérification

Cent trente-deuxième session. Rome, avril Nomination des membres du Comité de vérification Mars 2010 F COMITÉ FINANCIER Cent trente-deuxième session Rome, 12 16 avril 2010 Nomination des membres du Comité de vérification Pour toute question concernant le contenu de ce document, veuillez vous

Plus en détail

Monitoring and Assessing Progress on Decent Work - Final conference November 2013.

Monitoring and Assessing Progress on Decent Work - Final conference November 2013. Monitoring and Assessing Progress on Decent Work - Final conference 18-19 November 2013. Expérience de la Commission de l Union africaine sur les statistiques du marche du travail Statistics Division Economic

Plus en détail

Par la Délégation de la CEEAC RÔLE DES ORGANISATIONS REGIONALES DANS LE MAINTIEN DE LA PAIX «EXPERIENCE DE LA CEEAC»

Par la Délégation de la CEEAC RÔLE DES ORGANISATIONS REGIONALES DANS LE MAINTIEN DE LA PAIX «EXPERIENCE DE LA CEEAC» Par la Délégation de la CEEAC RÔLE DES ORGANISATIONS REGIONALES DANS LE MAINTIEN DE LA PAIX «EXPERIENCE DE LA CEEAC» 1.FONDEMENTS JURIDIQUES ET EVOLUTION DU ROLE DE LA CEEAC DANS LE DOMAINE PAIX ET SECURITE

Plus en détail

Conseil d administration 312 e session, Genève, novembre 2011 GB.312/INS/16/6

Conseil d administration 312 e session, Genève, novembre 2011 GB.312/INS/16/6 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 312 e session, Genève, novembre 2011 GB.312/INS/16/6 Section institutionnelle INS SEIZIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR Conclusions de la quatrième

Plus en détail

LA CÔTE D IVOIRE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES ( ) :

LA CÔTE D IVOIRE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES ( ) : Fondation Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la Paix, Yamoussoukro LA CÔTE D IVOIRE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES (2018-2019) : DES EXPÉRIENCES ET DES VALEURS FORTES À PARTAGER LA

Plus en détail

PLAN DE PRESENTATION

PLAN DE PRESENTATION ATELIER REGIONAL RENFORCEMENT DES CAPACITES POUR LES PAYS DE L AFRIQUE L DE L OUEST L SUR LES STRATEGIES ET LES PLANS D ACTIONS NATIONAUX SUR LA BIODIVERSITE du 29 septembre au 3 octobre 2008 -----------------

Plus en détail

Conseil d administration 315 e session, Genève, 15 juin 2012 GB.315/INS/8

Conseil d administration 315 e session, Genève, 15 juin 2012 GB.315/INS/8 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 315 e session, Genève, 15 juin 2012 GB.315/INS/8 Section institutionnelle INS Date: 11 juin 2012 Original: anglais HUITIÈME QUESTION À L ORDRE DU

Plus en détail

LE MALI EN GUERRE : ENTRE ACTION HUMANITAIRE ET DEVELOPPEMENT DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

LE MALI EN GUERRE : ENTRE ACTION HUMANITAIRE ET DEVELOPPEMENT DANS LE DOMAINE DE LA SANTE POLITIQUE ÉTRANGÈRE ET DIPLOMATIE DE LA SANTÉ MONDIALE LE MALI EN GUERRE : ENTRE ACTION HUMANITAIRE ET DEVELOPPEMENT DANS LE DOMAINE DE LA SANTE Hubert Balique 18 juin 2013 1 Le Mali : 1 240 000 km² (2

Plus en détail

Institut Supérieur De Sécurité Humaine (ISSH)

Institut Supérieur De Sécurité Humaine (ISSH) Institut de Ecole Africaine des Professions de l Humanitaire Présentation de l ISSH PLAN DE LA PRESENTATION I - Contexte de création de l ISSH II - Présentation générale des programmes III - Profil des

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/65/L.79*

Assemblée générale. Nations Unies A/65/L.79* Nations Unies A/65/L.79* Assemblée générale Distr. limitée 17 juin 2011 Français Original : anglais Soixante-cinquième session Point 33 de l ordre du jour Prévention des conflits armés Allemagne, Australie,

Plus en détail

Plan de Réponse Régionale pour les Réfugiés nigérians en

Plan de Réponse Régionale pour les Réfugiés nigérians en Plan de Réponse Régionale pour les Réfugiés nigérians en 2015 1 Dates clés de la crise et chiffres de planification 2013 : Déclaration de l Etat d urgence dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa. Avril

Plus en détail

World Health Organization Organisation mondiale de la Santé

World Health Organization Organisation mondiale de la Santé World Health Organization Organisation mondiale de la Santé CINQUANTE ET UNIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE Point 29. de l ordre du jour provisoire A5/9 23 mars 998 Collaboration à l intérieur du système

Plus en détail

Objectifs généraux du premier cycle

Objectifs généraux du premier cycle Objectifs généraux du premier cycle 1/ Intégrer harmonieusement son milieu familial et local 2/Acquérir un esprit patriotique et de respect des valeurs de civisme, de solidarité et d ouverture 3Développer

Plus en détail

BURUNDI. Aperçu. Faits marquants. Personnes relevant de la compétence du HCR

BURUNDI. Aperçu. Faits marquants. Personnes relevant de la compétence du HCR RAPPORT GLOBAL 2012 BURUNDI Présence du HCR en 2012 Nombre de bureaux 4 Effectifs totaux 147 Internationaux 20 Nationaux 112 VNU 10 Autres 5 Faits marquants Aperçu Le HCR a offert une aide à la réintégration

Plus en détail

Projet de programme (Version du 15/03/2016) Date : Mardi 3 Mai 2016 Lieu : Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération (Salle Balafrej)

Projet de programme (Version du 15/03/2016) Date : Mardi 3 Mai 2016 Lieu : Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération (Salle Balafrej) Atelier national de réflexion sur la contextualisation de l Agenda 2030 pour le Développement Durable au Maroc : «veiller à ce que personne ne soit laissé pour compte», Jour 1 (Matinée) 08h30 09h00-10h00

Plus en détail

Une Charte pour Genève

Une Charte pour Genève Une Charte pour Genève Une Charte pour reconnaître les valeurs communes que nous partageons, pour faciliter le développement harmonieux de notre canton. Une Charte établit, dans une approche novatrice

Plus en détail

La Santé dans le NEPAD

La Santé dans le NEPAD La Santé dans le NEPAD Implications pour le MAE Bruno Floury DGCID-MAE Plan de l intervention Quelques principes applicables à la santé La relance de l APD Répondre au NEPAD La santé et la lutte contre

Plus en détail

Semaine du Sahel et de l Afrique de l Ouest. Ouagadougou, Azalaï Hôtel Indépendance Décembre 2012

Semaine du Sahel et de l Afrique de l Ouest. Ouagadougou, Azalaï Hôtel Indépendance Décembre 2012 UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission Semaine du Sahel et de l Afrique de l Ouest Ouagadougou, Azalaï Hôtel Indépendance 04-08 Décembre 2012 Cérémonie de

Plus en détail

U P A. 36 ème CONFERENCE LIBREVILLE (Gabon), 7 et 8 Novembre 2013 ( R. 134/36/13) RESOLUTION. sur

U P A. 36 ème CONFERENCE LIBREVILLE (Gabon), 7 et 8 Novembre 2013 ( R. 134/36/13) RESOLUTION. sur U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A 36 ème CONFERENCE LIBREVILLE (Gabon), 7 et 8 Novembre 2013 ( R. 134/36/13) ------- RESOLUTION sur «Le rôle des Parlements africains dans la mobilisation

Plus en détail

Questions concernant la vérification extérieure des comptes

Questions concernant la vérification extérieure des comptes ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE COMMISSION DE VERIFICATION DES COMPTES DU CONSEIL EXECUTIF Troisième réunion Point 3.2 de l ordre du jour provisoire EBAC3/3 28 novembre 2000 Questions concernant la vérification

Plus en détail

Les conséquences de la guerre et les règlements du conflit

Les conséquences de la guerre et les règlements du conflit Les conséquences de la guerre et les règlements du conflit INTRODUCTION : La Seconde Guerre Mondiale qui se termine le 2 Septembre 1945 après la capitulation de l Allemagne et du Japon a laissé un monde

Plus en détail

Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec

Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec COMMERCE EQUITABLE ET MECANISMES NOVATEURS DE FINANCEMENT POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

En 2011, plus de 8 millions de personnes avaient accès à un traitement antirétroviral,

En 2011, plus de 8 millions de personnes avaient accès à un traitement antirétroviral, ÉPIDEMIE MONDIALE DE SIDA PRINCIPAUX FAITS ET CHIFFRES En 2011, plus de 8 de personnes avaient accès à un traitement antirétroviral, - soit une hausse de 20 % en un an seulement, entre 2010 et 2011. En

Plus en détail

L Agenda du travail décent : un instrument de promotion de l automatisation des femmes

L Agenda du travail décent : un instrument de promotion de l automatisation des femmes Réunion préparatoire Régionale pour l Afrique sur le thème : les femmes et la santé Séance III : Donner aux femmes les moyens de vivre en meilleure santé L Agenda du travail décent : un instrument de promotion

Plus en détail

Les archives audiovisuelles de la SDN et de l ONUG Etat des lieux et défis

Les archives audiovisuelles de la SDN et de l ONUG Etat des lieux et défis Les archives audiovisuelles de la SDN et de l ONUG Etat des lieux et défis Colloque Memoriav 28 octobre 2016 De la Société des Nations aux Nations Unies 1919-1946 Première organisation intergouvernementale

Plus en détail

PROGRAMME DE STAGES AU SEIN D ORGANISATIONS INTERNATIONALES GOUVERNEMENTALES

PROGRAMME DE STAGES AU SEIN D ORGANISATIONS INTERNATIONALES GOUVERNEMENTALES GENÈVE ROME DAKAR FRANCE OIF LA HAYE WASHINGTON UNESCO STRASBOURG FAO CHICAGO SUISSE OIT TURIN ÉTATS-UNIS CGL BELGIQUE OCDE SÉNÉGAL MONTRÉAL NEW YORK ITALIE ONU QUÉBEC PARIS CGL IFDD GENÈVE ROME DAKAR

Plus en détail

(19 2012) CONFÉRENCE INTERNATIONALE FAO/OMS SUR LA NUTRITION: VINGT ET UN ANS APRÈS (CIN+21)

(19 2012) CONFÉRENCE INTERNATIONALE FAO/OMS SUR LA NUTRITION: VINGT ET UN ANS APRÈS (CIN+21) Document de réflexion (19 octobre 2012) CONFÉRENCE INTERNATIONALE FAO/OMS SUR LA NUTRITION: VINGT ET UN ANS APRÈS (CIN+21) FAO, Rome (Italie), 13-15 novembre 2013 Contexte La Conférence internationale

Plus en détail

Activités futures de l Institut international de recherche et de formation pour la promotion de la femme

Activités futures de l Institut international de recherche et de formation pour la promotion de la femme Nations Unies A/58/417 Assemblée générale Distr. générale 7 octobre 2003 Français Original: anglais Cinquante-huitième session Point 110 de l ordre du jour Promotion de la femme Activités futures de l

Plus en détail