Lui, c'est lui! Chapitre 1 : Première S2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lui, c'est lui! Chapitre 1 : Première S2"

Transcription

1 Lui, c'est lui! Chapitre 1 : Première S2

2 Lorsque le réveil retentit, Suki l'éteignit aussitôt. Il sourit, et jaillit de son lit. Simultanément, Loren fouillait toute sa chambre à la recherche de sa guêpière préférée. Au même moment, Maëva sirotait un jus d'orange en pianotant sur son ordinateur portable. Elle jeta un coup d'œil à l'heure affichée dans le coin droit de l'écran. -Tiens, Suki et Loren doivent être réveillés à cette heure. Suki s'habilla rapidement, puis fila à la salle de bains vérifier son apparence dans un miroir. Petit, fin, un sourire enjoué éclairant son visage, Hirosuki Kawada qui préférait qu'on l'appelle Suki était un adolescent énergique, atypique et surtout brillant. Projetant de poursuivre ses études dans la médecine, il n'avait eu aucune difficulté à entrer cette année en première scientifique, et pensait à juste titre passer encore au moins un ou deux ans à se la couler douce avant d'attaquer les choses sérieuses. Outre ses brillants résultats, Suki était un garçon bourré de curiosités, à commencer par ses origines. Bien que né en France, il mêlait allégrement origines russe, polonaise, japonaise et quelques autres... L'ascendance nippone demeurait toutefois prédominante, ne serait-ce que dans son patronyme. Non, pas dans son physique. Sa mère était bien la seule à trouver que ses yeux étaient légèrement bridés. Tous s'accordaient à dire que son teint européen, ses iris couleur chocolat, tout comme sa petite taille, ne permettaient pas de le distinguer du français moyen. Non, ce qui faisait qu'on le traitait souvent avec amusement de "vrai japonais!" c'était surtout ses goûts vestimentaires quelque peu... excentriques. Les mélanges de couleurs violentes ne lui faisaient pas peur, pas plus que le bracelet à grosses perles jaunes fluo à son poignet, ni la mini-jupe à motifs écossais qu'il portait, toutefois, par-dessus un jean. Un tel style faisait aussi souvent plaisanter sur son orientation sexuelle. Et à vrai dire, les plaisantins n'avaient pas tord. Il ne le criait pas sur tous les toits, mais il n'avait pas eu honte de l'avouer à ses proches : il était homosexuel. Il passa un coup de peigne dans ses longs cheveux chocolat, suffisamment fins pour avoir la propriété de ne jamais s'emmêler, repoussa une mèche sur le côté, tira la langue à son reflet et fila à la cuisine. -Tu gères ma belle, adressa Loren à son reflet en lissant les plis de sa longue jupe noire. Associée à sa guêpière, l'ensemble lui donnait l'air un peu gothique, mais tant pis. Elle donna un dernier coup de peigne à ses longs cheveux noirs et lisses, qui retombèrent lui chatouiller les hanches, et commença à maquiller soigneusement ses immenses yeux de biche, noirs et profonds. Sa haute silhouette, taille mannequin, lui avait toujours été d'un grand secours dans sa chasse à l'homme, et il n'était pas question de gaspiller ce que la nature lui avait donné. Chez Suki, la maisonnée se réveillait. Sa mère et sa sœur déjeunaient déjà dans la cuisine lorsqu'il y descendit. -Bonjour Mama, bonjour Katia! -Bonjour mon chéri. -Quel entrain, observa sa cadette. -Normal, c'est pas tous les jours la rentrée! -Encore félicitations pour ton entrée en première S, fit sa mère en lui tendant un toast au jambon. -Bah, c'était pas dur... -Je sais pas ce que tu vas faire de ta journée de L, mais bon, à ce soir, lança son père en grommelant, tandis que Loren laçait ses talons. -T'as pas bientôt fini avec ça? rouspéta Loren. J'aurais su, j'aurais même pas retenté la seconde hein! -Tu sais que je ne le pense pas, répondit-il avec un sourire. Bon courage pour la rentrée ma belle. -C'est pas le premier jour qui est le plus dur hein! Mais... merci. Et elle s'enfuit en direction de l'arrêt de bus. -Tu pars déjà? s'étonna le père de Maëva en la voyant ranger son ordinateur dans sa pochette. -Je vais aller dire bonjour à Suki et Loren au lycée avant le début des cours. -Je ne comprendrai jamais rien aux horaires de la fac! -La fac ouvre en octobre papa! soupira la fillette. Je vais au centre aujourd'hui, avec nos profs particuliers. Elle quitta la table, et vérifia rapidement les plis de sa jupe dans le miroir de l'entrée. 1m50, 13 ans, en fac, elle s'amusait à cultiver une apparence enfantine. La plupart des gens n'auraient pas donné plus de onze ans à cette gamine au visage rond et aux jolies couettes brunes. Sa jupette bleu ciel et son T-shirt uni contribuaient à brouiller les pistes. -Mais... ils ne sont pas censés venir chez nous pour te faire cours ces gens-là? reprit son père. -Ca, c'est seulement exceptionnel papa... dit-elle en attachant ses souliers. -Ah bon... En tout cas, bon courage pour ta journée. -Oh, ça ne va pas être un marathon! -Bon, j'y vais! -A ce soir Suki. -A ce soir mon chéri! ajouta sa mère. Suki chaussa ses converses, attrapa son sac à dos en forme de lapin aux allures punk et referma la porte du 23, rue du Gué derrière lui. Les rues de Fontaineroche, une petite ville en périphérie de Paris, brillaient sous le soleil orangé de l'automne. Le long de la rue les marronniers commençaient à en absorber la couleur, le vert émeraude se teintant

3 doucement d'or cuivré. Suki descendit la rue, adressant des signes de la main à ses condisciples qui prenaient le même chemin que lui. Quelques numéros plus loin l'abribus, tout de métal et de plaques de verre dont la plus grande, neuve, était déjà fêlée abritait déjà une petite dizaine de personnes attendant le bus de 7h40. Suki salua une connaissance de l'année précédente avec qui il réintégrerait dans moins d'une heure les couloirs de leur lycée. Loren passa sa carte devant le boitier jaune et monta dans le bus qui, même s'il s'agissait normalement d'un simple bus de ville, était bourré de jeunes, bruyants et sans-gêne. Elle s'assit à la plus proche place venue, rabattit soigneusement sa jupe sous ses cuisses et s'apprêta à prendre son mal en patience. Il y avait deux stations entre elle et Suki : deux stations de trop. -Tu rentres en S Suki? C'est la classe! -Aaah mais arrêtez avec ça! répondit-il en riant. Ca n'a rien de glorieux! -Ah mais qu'est-ce que c'est énervant les grosses têtes qui disent "c'est rien" d'un truc qu'on pourra jamais réussir à faire! -Désolé, répondit-il en tirant la langue. -Je déconne Suki-suki, je déconne, répondit à son tour son camarade, souriant. -Ah, voilà le bus! Le car blanc et bleu approchait. Il se déporta sur la droite, s'aligna sur l'arrêt et s'immobilisa en grinçant légèrement. Les élèves commencèrent à se bousculer pour y entrer, mais Suki ne se pressa pas, sachant qu'il y avait déjà une place. -Suki! L'intéressé repéra Loren, assise à la troisième rangée seulement, et la rejoignit aussitôt. -Tu as passé de bonnes vacances? -Moyen, répondit-elle. -Mauvaises conquêtes? s'amusa le petit brun. -Mouais, j'avais repéré un surfeur absolument beau gosse, mais tu parles! Uniquement intéressé par sa planche, impossible à aborder. Une vraie misère... Enfin bref! Et toi? J'espère que tu as été mieux loti que moi en matière de beaux garçons. -Hé, je ne cours pas après n'importe qui moi! -Toujours bloqué sur le beau François alors? Suki hocha la tête, soudain rêveur... François Chevalier. 19 ans, 1m75, mince, grand et élancé, les cheveux châtains fins et lisses et un regard à tomber par terre. Un physique de playboy en puissance, mais un cœur en or ainsi qu'un célibat qui laissait plutôt rêveur... -J'espère qu'on ne va pas découvrir qu'il s'est trouvé une belle blonde pendant l'été... s'amusa Loren. Suki soupira. -Si c'est un beau blond qu'il s'est trouvé, je serais plutôt content. J'aurais au moins une chance de le soustraire à cette mauvaise influence... fit-il avec un sourire diabolique. Maëva tripotait la fermeture de la pochette de son ordinateur, sans oser l'ouvrir en plein milieu du bus. Il ne manquerait plus qu'elle rate l'arrêt, ou pire, qu'elle fasse tomber l'ordi. Les gens regardaient avec curiosité cette gamine qui semblait bien voyager seule. Et elle les ignorait parfaitement. Elle avait l'habitude. Enfin, le lycée Pasteur était en vue. -On arrive, observa Loren. -Yep. Le bus s'engagea dans la rue du lycée, et s'arrêta le long du trottoir, derrière les trois autres cars identiques qui prenaient déjà toute la place derrière l'arrêt officiel. Suki sauta à terre, et un large sourire se peignit sur ses lèvres en retrouvant les murs de pierre familiers de son lycée. La grille était grande ouverte, laissant le flux des élèves se déverser dans la cour, entre les deux bâtiments principaux. On voyait d'ici des regroupements de jeunes qui se bousculaient devant les fenêtres où apparaissaient de larges feuilles blanches : les tableaux d'attribution des classes. -Alors alors, entama Loren en jetant un regard aux alentours. Sabin s'est coupé les cheveux trop court, c'est moche. Médéric les a laissés pousser encore plus, c'est pas mieux. Hé, Mathieu est carrément mignon lorsqu'il est bronzé! Suki laissa Loren dresser son futur tableau de chasse et observa les élèves qui débarquaient des autocars, à la recherche des couettes brunes de Maëva. Et des cheveux soyeux de François, il faut bien le dire. -Ah, j'ai trouvé Maëva, fit-il finalement en tirant Loren par le sac. -Et moi mon prochain homme, répondit-elle avec satisfaction. -Maëva! La gamine tourna la tête dans la direction de l'appel, et leur adressa un sourire. Ils se rejoignirent au milieu de la foule grouillante. -Salut vous deux, vous avez passé de bonnes vacances? dit-elle une fois qu'ils furent suffisamment proches pour se faire entendre au milieu du flot d'élèves qui se déversait. -Pas mal, merci d'être venue! -Une vraie misère sentimentale, commenta Loren, mais pas trop mal dans l'ensemble. Oui, merci d'avoir fait le déplacement. -Je vous en prie, c'est rien, le centre est juste à côté, alors. Ils commencèrent à bavarder tout en passant les grilles du lycée, suivant le flux des d'élèves jusqu'au milieu de la cour, là où ils se séparaient pour aller s'agglutiner devant les tableaux d'affectation. Loren partit du côté des L, accompagnée

4 de Maëva, tandis que Suki se faufilait à travers la foule pour essayer d'apercevoir les panneaux des S, les plus nombreux. Peine perdue. Trop petit, trop faible. Heureusement Sabin, un ami de l'année dernière, vint à son secours. -Hé Suki, on est en première S2 tous les deux, en salle G Aaah merci Sabin! T'es un chef! Un quart d'heure plus tard il intégrait la classe de première S2 au lycée Pasteur de Fontaineroche. Et celle-ci lui réservait une surprise de taille : l'élu de son cœur, François Chevalier, était assis deux rangs devant lui. Suki marqua un arrêt de plusieurs secondes lorsqu'il le remarqua. Comment était-il possible qu'il n'ait pas remarqué sa haute silhouette auréolée de fins cheveux brun cuivré dès son entrée dans la salle? D'accord, il était en pleine conversation avec Sabin, qui lui-même lui présentait Mickaël, un ami à lui qui s'était retrouvé lui aussi dans leur classe. Mais tout de même, manquer François... l'été, ça ne lui réussissait pas. Il s'assit à sa place, regardant vaguement le reste de la classe pour voir s'il n'avait laissé échapper d'autres de ses connaissances. Mais l'entrée d'un vieil homme dans la salle de cours interrompit le flux de ses pensées. Il referma la porte derrière lui, retira son parka et le suspendit au porte-manteau avec un calme qui imposa le silence à la salle sans qu'il n'ait besoin de dire quoi que ce soit. Tous les élèves se demandaient de qui il s'agissait, jusqu'à ce qu'il se place derrière le bureau professoral et écrive en tout petit au tableau : "Professeur Lepetit, sciences de la vie et de la terre (<-- c'est moi)" Lorsqu'il inscrivit les derniers mots, quelques rires discrets émanèrent de la salle, auxquels s'ajoutèrent ceux d'une bonne partie de la classe lorsqu'il ajouta : "signe particulier : tyran" Même si ce coup-ci, les rires étaient un peu nerveux. -Bien chers élèves, bonjour. Bienvenue dans ma classe, les escargots sont priés de sortir, je n'accepte que les limaces dans mon cours. Les élèves sont aussi acceptés. J'aurais bien attaqué tout de suite, mais j'ai pas mal de paperasse à vous distribuer, alors pour aller plus vite vous allez faire tourner : emploi du temps, HOP! programme de SVT, HOP! règlement à signer et à me rendre, HOP! autorisation de sortie idem, HOP! Et il envoya valser les épaisses piles de feuilles sur la table des élèves les plus proches, avec une vivacité difficilement imaginable dans ce petit corps rabougri. Aucun doute, Mr Lepetit était le genre de professeur qui savait mettre de l'ambiance dans ses cours. Mais malgré tous ses efforts, cette année, Suki aurait bien du mal à rester concentré sur ses leçons. La nuque de François, deux rangs plus loin, était en ligne de mire, et il lui était pratiquement impossible d'en détacher le regard. Heureusement que Suki n'avait pas de voisin de table pour l'espionner, il aurait été fâcheux que quelqu'un s'aperçoive qu'il avait passé l'essentiel du cours à mater un certain beau brun. Oh, son homosexualité était totalement assumée, seulement, tant qu'il ne serait pas fixé sur les penchants de son Don Juan, mieux valait rester le plus discret possible sur l'attirance qu'il éprouvait pour lui. "L'année s'annonce plutôt bien..." songeait Suki sans écouter un traitre mot du premier cours de SVT, le regard vissé sur le dos de François et sur ses petites mèches un peu trop longues qui venaient mourir entre ses épaules. "J'espère seulement que Hiro ne va pas apparaître en plein cours... pas avant qu'on ait fait connaissance..." Car au milieu de ses nombreuses extravagances, Suki avait une particularité à laquelle il ne pouvait rien en la personne de son frère jumeau : Hiro. Des jumeaux, il y en a des milliers. Mais aussi proches qu'eux, aucun. Car si leurs deux âmes se sont bien séparées dans le ventre de leur mère, leurs corps n'ont jamais fait qu'un. Les deux frères partageaient le même corps depuis leur naissance, et ils en avaient le contrôle chacun leur tour, pour quelques minutes à quelques jours. Oui, car personne ne pouvait prédire quand Suki sombrerait dans le sommeil pour faire place à son frère. Ce pouvait être n'importe quand, pendant un contrôle, au beau milieu d'une conversation ou pile au moment où il avouerait enfin ses sentiments à François. Si cela arrivait, il plongerait bien malgré lui dans le sommeil et laisserait le beau brun face à son frère et ennemi de toujours : Hiro. Car ces deux là se détestaient cordialement depuis leur naissance, et rien ne pouvait changer cela. C'est pourquoi Suki redoutait toujours le moment de laisser le contrôle de son corps à son "dark side". Peu loquace, parfois agressif dans ses mots, ne vivant que pour son ordi et sa guitare et n'hésitant pas à sécher à tous les cours, Hiro représentait le principal obstacle de sa vie. Tout, tout ce qu'il entreprenait pouvait être gâché à tout moment par son arrivée impromptue. Et il n'avait jamais repris le contrôle de son corps sans se demander avec appréhension ce que son frère avait pu manigancer en son absence. Les épreuves anticipées du bac à la fin de l'année? C'était bien le dernier de leurs soucis. Surtout pour Hiro. Quand à Suki, l'objectif de l'année était clair : profiter de cette nouvelle configuration pour se rapprocher de François et découvrir si oui ou non il avait la moindre chance auprès de lui. Et peu importe ce qu'il ferait pour l'en empêcher, ce ne serait pas son frère qui le ferait échouer! Le début de la matinée se déroula sans accroc, partagé entre les coups d'œil à François et les coups d'œil au tableau. Lorsque la récréation arriva, personne ne rangea ses affaires : puisque c'était la première journée de cours, ils resteraient jusqu'au déjeuner en compagnie de Mr Lepetit. Et comme ils n'avaient pas à changer de classe, la plupart des élèves laissèrent leurs affaires en plan pour rejoindre des amis au foyer, s'y acheter un chocolat chaud ou être les premiers à s'inscrire aux activités les plus prisées. Mais une petite dizaine de personnes décidèrent de rester dans la

5 salle à griffonner sur un bout de papier, écouter de la musique ou, pour la plupart, faire connaissance avec leurs nouveaux voisins. Et puisque François semblait avoir choisi cette dernière option, tout naturellement... Suki s'approcha du groupe qui avait commencé à se former autour d'une table du premier rang, et écouta innocemment ce qui s'y disait. Vacances, programme, ambitions post-bac, casés ou célibataires... Sur ce dernier point, les oreilles de Suki se dressèrent. Et tandis qu'une fille brune s'étalait sur les mérites innombrables de son petit ami, le petit japonais ne pouvait pas s'empêcher de jeter de fréquents coups d'œil à François, attendant patiemment que la question fasse le tour du petit cercle et arrive jusqu'à lui... -Ouais, et donc, et toi? Comment tu t'appelles, déjà? Suki sursauta en s'apercevant qu'on lui parlait à lui. Un garçon d'une tête de plus que lui, les cheveux blonds et de petites lunettes rondes avait coupé court au monologue de la fille brune en faisant à nouveau tourner la question. -Euh, je m'appelle Hirosuki, mais vous pouvez m'appeler Suki, et je suis célibataire. -Pourtant t'es mignon... Euh, c'est pas ce que je voulais dire hein! se rattrapa précipitamment une autre fille que Suki connaissait de vue, mais dont il n'avait pas retenu le nom. Suki lui sourit aimablement. -Merci du compliment! -C'est... japonais comme nom? demanda le blond à lunettes. -Yep, mon père est d'origine japonaise. -Mais toi, tu es né en France? demanda la brune de tout à l'heure. -Oui, oui, j'ai jamais été au Japon. -Oh, et t'as pas envie d'y aller un jour? Moi j'aimerais trop! Et doucement la conversation dévia... Sentant ses chances de connaître la situation amoureuse de François lui échapper vitesse grand V, Suki s'empressa de remettre la discussion dans le droit chemin. -Et donc, et toi, tu as quelqu'un? demanda-t-il au blond à lunettes. -Nan, fit-il avec un air agacé, je l'ai déjà dit tout à l'heure. De toute façon tout le monde a répondu maintenant, non? Suki fit de son mieux pour ne pas afficher un moue déçue, et surtout, surtout, pour ne pas laisser son regard tomber involontairement sur François. -Non, y'a François qui n'y est pas passé! lança la brunette. Aussitôt, tous les regards se braquèrent sur lui, celui de Suki le premier. -Ahaa, on se fait discret hein? le nargua une autre fille, pensant sûrement faire de l'esprit. -Mais non, c'est juste que vous ne m'aviez pas posé la question, c'est tout, se défendit le beau François avec un petit sourire amusé. -Et donc? -Et donc je suis célibataire. -Alors ça, c'est pas possible, il y a anguille sous roche! lança aussitôt la fille. -Il cache un défaut de fabrication! reprit la brune de tout à l'heure. -Hé, il a le droit d'être célibataire si il veut, le défendit le blond à lunettes. -C'est quoi ce "si il veut"? fit François avec un petit rire. Non, c'est vrai en plus, disons que pour l'instant je préfère me concentrer sur les cours plutôt que de me chercher quelqu'un. Et puis, si je tombe sur la bonne personne, je le saurai, alors ce n'est pas la peine d'après moi de chercher à combler un vide qui n'existe pas. -Non mais là c'est carrément a-bu-sé, lança la fille qui lui posait les questions depuis tout à l'heure, une brune elle aussi, avec les cheveux d'une longueur peu commune. -Non seulement il est mignon, mais en plus il fait son romantique avec ses "je veux me concentrer sur mes études" et "j'attends la bonne personne". Non mais là j'en peux plus moi j'me casse! fit-elle en faisant mine de faire demi-tour avant de réintégrer le cercle en riant, accompagnée des autres filles qui pouffaient en cœur. -Je n'avais pas l'intention de déclencher une polémique. -Non mais attends, tu es vraiment célibataire? insista cette même fille brune. -François, t'as une touche! lança un garçon dans un fou rire général. -Non mais arrêtez, j'attends qu'il me réponde moi! fit-elle avec un air faussement courroucé, sans quitter François des yeux. -Franchement, je vois pas pourquoi je m'amuserais à dire que je n'ai personne si ce n'est pas le cas, fit-il d'une voix assez sèche, en baissant les yeux sur ses mains d'un air énervé. -Ouais, c'est vrai, lâche-le, lança le blond aux lunettes à l'intention de la brune. -Hé c'est bon, pas la peine de s'énerver là, je posais seulement une question! Tous décidèrent d'un accord tacite de changer rapidement de sujet, et la conversation conserva un ton agréable jusqu'à la fin de la pause. Lorsqu'ils regagnèrent leurs places, Suki vit distinctement le voisin de François lui chuchoter quelque chose à l'oreille avec un sourire qui en disait long. François répondit d'un air énervé, l'autre haussa les épaules, et ils se reportèrent au cours. Tout cela laissait Suki bien songeur... Alors qu'il reprenait sa feuille et le fil du cours, il sentit comme un soubresaut au fond de sa tête. Cette sensation, elle était caractéristique. C'était le signe que Hiro se réveillait. Instinctivement, le cœur de Suki accéléra légèrement. Mais ce ne fut que passager. Après tout, ce n'était pas parce que son jumeau se réveillait qu'il allait prendre sa place, ça n'avait rien à voir. Après dix-sept ans de vie avec ce curieux phénomène, il le savait bien. Il se calma, et se concentra sur le cours, ignorant l'esprit d'hiro qui s'ouvrait petit à petit au sien. "Tiens, on est en cours..." "Finement observé" ne pu s'empêcher de répliquer Suki en pensée. C'était leur façon de se dire bonjour. Hiro grogna.

6 Puis il ne dit plus rien. Mais Suki pouvait sentir sa présence, dans son cœur, dans sa tête, et il savait que tant qu'il serait là à observer ses faits et gestes, il n'arriverait pas à se concentrer autant que si son frère était inexistant. *** A peine réveillé, Hiro sentait déjà l'énervement de Suki le gagner. Et il avait déjà envie de se rendormir. Malheureusement, il savait qu'il n'y arriverait pas. Il n'avait pas envie de s'intéresser à ce qui se passait "à l'extérieur", à ce que faisait son frère, à la classe ou au cours. Il s'en fichait. Il voulait juste être tranquille, en silence, mais les pensées de son frère et les bruits de l'extérieur résonnaient à l'intérieur de sa tête, assourdissants, vrombissants, lui provoquant déjà un début de migraine alors qu'il n'avait émergé des songes que depuis une poignée de secondes. Pour essayer de concentrer ses propres pensées sur quelque chose et éviter le gros de la migraine, Hiro se mit à fredonner doucement son air préféré. Lentement, la mélodie parvenait à prendre le pas sur le vrombissement continu, le rendant un peu moins insupportable. Mais la voix de Suki résonna d'un coup dans son crâne : "T'es obligé de chanter? Je suis en cours, merde!" "Fous-moi la paix le macaque!" Le vrombissement devint de plus en plus assourdissant, leur énervement commun amplifiant tous les sons et toutes les pensées. Hiro se recroquevilla sur lui même, essayant tant bien que mal de fermer ses pensées au reste, d'être, pour une fois, seul, tranquille, dans le silence le plus complet. Mais le vrombissement ne faisait qu'augmenter. *** Suki tourna son stylo entre ses doigts, tentant de rester calme. S'énerver tout seul en plein cours, il n'y tenait pas, et puis ça n'améliorerait pas la migraine qui venait de se pointer, comme souvent lorsque Hiro se réveillait dans sa tête. Il posa le stylo et se massa les tempes, quelques instants. Heureusement, le cours était assez calme, seuls la voix monotone du prof' et les chuchotements de ses voisins parvenaient à ses oreilles. S'il n'y avait pas eu le début de migraine causé par son frère, tout irait pour le mieux. Il reprit son stylo et le fil du cours, le notant soigneusement malgré tout. Non, Hiro n'arriverait pas à gâcher sa première journée de cours, c'était hors de question! Pourtant, le reste de la journée se déroula bien moins bien qu'il ne l'avait espéré. A la sonnerie signalant la fin de la matinée, François rangea ses affaires et quitta la salle si vite que Suki, n'ayant pas immédiatement entendu la sonnerie par manque d'attention, le perdit de vue dès la porte de la salle franchie. Un peu dépité, il alla tout de même se poster face à la cantine, de façon à avoir une vue d'ensemble sur la file d'attente, comme il en avait pris l'habitude depuis qu'il étudiait au lycée Pasteur. Il ne retrouva pas François, mais repéra Loren dont les yeux papillonnaient face à un beau jeune homme (pas le genre de Suki, mais là n'est pas la question) Il soupira d'amusement, et décida finalement de rejoindre Sabin, Mickaël et toute la bande de la 1ère S2 qui était déjà en train de se former... Il sourit. Pas sans lui! Cette année, il ne savait pas encore précisément ce qui allait se passer... Bien sûr, François était dans sa ligne de mire, mais il n'avait pas grand espoir qu'il devienne un jour son petit ami... Par contre, il n'était pas question qu'il néglige son année scolaire, ni sa classe. Il avait eu de la chance de retrouver Sabin pour cette année, et espérait bien se faire, pour une fois! quelques amis masculins. Du moins tant qu'hiro ne viendrait pas contrecarrer ses plans... Mais Suki chassa cette pensée de son esprit. Tout ce qu'il y avait à savoir, c'est que l'année commençait bien, et qu'il n'était pas question de la gâcher. Il se décida donc, à contrecœur, à laisser François de côté dans un coin de sa tête... du moins... jusqu'à ce qu'il croise à nouveau son beau regard... Fin du chapitre 1 Merci pour votre lecture! Je vous donne rendez-vous le 26 juin sur le site de Lui c'est lui! pour le chapitre 2 : l'élément perturbateur. Ezilann Le chapitre que vous venez de lire a été écrit par Ezilann. Merci de ne pas reproduire ou distribuer ce texte en dehors du site Ce chapitre vous a plu, et vous voulez le partagez? Faites un lien vers plutôt que vers ce document, merci! ^x^

7

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

1 an et demi plus tard

1 an et demi plus tard 1 an et demi plus tard Alors, les filles? Vous en pensez quoi? Je me tenais bien droite sur la petite estrade au milieu de la salle d essayage, simulant un bouquet entre mes mains et souriant de toutes

Plus en détail

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT LA BARBE BLEUE Charles PERRAULT Il y avait autrefois un homme qui était très riche. Il avait des maisons magnifiquement meublées à la ville et à la campagne, sa table était toujours couverte de vaisselle

Plus en détail

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? -

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Editions Val d'arve juin 2012 - CHAPITRE 1 - À Nairobi, en ce beau matin, Sébastien se lève, regarde par la fenêtre et dit: - Il fait beau! Il voit le soleil qui sort

Plus en détail

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis JOIE Synopsis Antoine et Marianne Le Cloître, est un couple de personnes âgées d environ soixante ans. Un matin, ils reçoivent un coup de téléphone. Marianne répond et s agite en apprenant que l interlocuteur

Plus en détail

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture Episode : Lecture découverte Episode : Lecture Il était une fois trois ours qui vivaient dans une petite maison au milieu de la forêt. Il y avait Tout Petit Ours, Ours Moyen et Très Grand Ours. Chaque

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Qu'est-ce qu'on gagne?

Qu'est-ce qu'on gagne? Qu'est-ce qu'on gagne? Un couple au train de vie aisé rencontre un homme travailleur précaire et une femme plombier qui vie en marge et travaille seulement quand elle a besoin d'un peu d'argent. Durée

Plus en détail

L'AMANT de Harold PINTER (montage de scènes)

L'AMANT de Harold PINTER (montage de scènes) L'AMANT de Harold PINTER (montage de scènes) 1 Bonjour, Max. (Richard entre. Il porte une veste en daim sur une chemise ouverte. Il entre dans le séjour et attend. Sarah referme la porte d'entrée et passe

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin»

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Texte : Leona Frommelt Rédaktion : Maja Dreyer Traduction: Julien Méchaussie Introduction : Bonjour et bienvenue

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

La petite fille qui voulait attraper le soleil

La petite fille qui voulait attraper le soleil La petite fille qui voulait attraper le soleil Un beau matin, une fillette fût réveillée par un drôle de petit rayon de soleil, qui rentra dans sa chambre, lui caressa la joue et vint lui chatouiller le

Plus en détail

Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe.

Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe. Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe. Qu est ce que l intériorité? Avant d aborder une quelconque activité, il est nécessaire de définir ce que nous entendons par "intériorité".

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier ne laissa pour tous biens à trois enfants qu'il avait, que son moulin, son âne et son chat. Les partages furent bientôt faits, ni le notaire, ni le procureur n'y

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents L.LHOIR 10/10/2010 Alors voila; aujourd hui je vais vous raconter l histoire de Johnny le crocodile. Johnny était un petit crocodile qui venait

Plus en détail

Chapitre 1. Révélations

Chapitre 1. Révélations Chapitre 1. Révélations -Je vais te faire flamber! Tel était le cri de fureur de Nikita adressé à sa demi-sœur qui venait de commettre le délit très grave, le crime terrible d'avoir osé lui dérober son

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle Enquête au collège : le meurtre de Gertrude chapitre 1: La nouvelle Comme à son habitude Gertrude passait la serpillère. Or, le Mardi 17 Septembre personne ne l'avait vue! Toute l'école disait qu'elle

Plus en détail

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET)

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET) ELMO DES ENFANTS... EN PARLENT Nous incitons de mille manières nos enfants à lire. Nous tentons de nous montrer psychologues en tenant compte de leurs manières de choisir, de leur goût, des aides dont

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas!

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas! 1 DIVORCE (L'homme et la femme entrent en se tenant par le bras, habillés comme des mariés "en négatif": elle en robe de mariée noire, lui en habit blanc, chemise noire, noeud papillon blanc. Tous deux

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières S1 Voix OFF Moi, c'est *, née le 26 décembre 1972, à Saint-Caly- En-Saonois**, dans une famille composé d'astro physiciens, professeur de mathématiques, de physique chimie et même des boulanger ***(je

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier avait trois fils. Il leur laissa son moulin, son âne, et son chat. Le fils aîné eut le moulin. Le second fils eut l'âne. Le plus jeune n'eut que le chat. Le pauvre

Plus en détail

Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE

Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE But : Encourager à réfléchir aux effets positifs des bonnes manières. Mots clés : Bonnes manières, politesse, s il vous plait, merci, excusez-moi, pardon, bonjour,

Plus en détail

C est beau la vie Jean Ferrat

C est beau la vie Jean Ferrat C est beau la vie Jean Ferrat Le vent dans tes cheveux blonds Le soleil à l'horizon Quelques mots d'une chanson Que c'est beau, c'est beau la vie Un oiseau qui fait la roue Sur un arbre déjà roux Et son

Plus en détail

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 Nota : Narrateur, voix off : celle de Yolan. Tonalité de narration, neutre. Texte en noir dans le script. Yolan dans l'action : texte en vert. Elfe mâle, jeune.

Plus en détail

DW Radio Learning By Ear Feuilleton radiophonique HIV Un ange en chacun de nous.

DW Radio Learning By Ear Feuilleton radiophonique HIV Un ange en chacun de nous. Learning by Ear VIH Un ange en chacun de nous Episode 05 Texte: Romie Singh Rédaction; Maja Dreyer Traduction : Anne Le Touzé PERSONNAGES Anita; Oncle Billy (au téléphone); Djamila; mère de Djamila; Oncle

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

11. Le grand voyage djoscar

11. Le grand voyage djoscar ~I 11. Le grand voyage djoscar Sylvie Poilleve, illustrations de Stephane Senegas ~ ~~.. ~~--' ~ "'" Du haut du grand marronnier, doucement, une feuille se met a tomber. Lentement, elle danse, virevolte

Plus en détail

Le loup qui voyageait dans le temps

Le loup qui voyageait dans le temps Ce jour-là, Loup farfouillait dans son grenier. Il y trouvait toujours des choses extraordinaires. Comme ce vieux livre avec sa couverture dorée. Loup s empara du livre et lut le résumé : «Cher lecteur,

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 LE BRAQUEUR DU Crédit Lyonnais C est un matin comme tous les jours pierrent après un petit déjeuner vite pris part pour le journal où il travaille et comme

Plus en détail

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers http://www.investir et immobilier.com Sommaire Sommaire... 2 1. Bien définir son objectif et sa stratégie... 3 2. Acheter dans un secteur

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

SESSION 2011. Brevet d Études Professionnelles. «rénové» FRANÇAIS

SESSION 2011. Brevet d Études Professionnelles. «rénové» FRANÇAIS SESSION 2011 Brevet d Études Professionnelles «rénové» FRANÇAIS L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Le sujet comporte 5 pages numérotées de 1 à 5. Examen : BEP «rénové» Spécialité : toutes spécialités

Plus en détail

CENDRILLON. Charles PERRAULT

CENDRILLON. Charles PERRAULT CENDRILLON Charles PERRAULT Un gentilhomme avait une fille qui était très douce et très jolie. Ayant perdu sa femme, il épousa une veuve très orgueilleuse qui avait deux grandes filles encore plus orgueilleuses

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 Samedi 22 septembre 2012 10h15 à 12h00 Rencontre d'éveil à la foi pour l'enfant avec un de ses parents. Avant la séance : préparer la salle : 1

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE La rentrée des classes est faite, elle s'est bien déroulée et chaque matin les Mamans viennent confier leurs enfants à la Maîtresse pour les reprendre le soir. Chaque

Plus en détail

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler.

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler. L apparition Nous étions tous autour d un feu. Moi et mes amis nous nous amusions beaucoup à nous raconter des histoires et des petites anecdotes qui nous étaient arrivées. Et voilà que mon tour arriva

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Églantine demande à Tim s'il veut bien lui faire visiter la salle serveurs. Il est très surpris par la demande mais finit par accepter. Toute ressemblance

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître 1 Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître au sexe, mais je n avais des aventures qu avec des

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau,

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, 1 On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, c est celui d à côté. Ancien, d une belle couleur

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Monsieur Lessig fait une partie de golf avec 3 autres directeurs d'entreprise. Il est très fier de partager son nouveau savoir à base de libertés. Mais

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Alain et la lampe de poche merveilleuse

Alain et la lampe de poche merveilleuse 1 Personnages Alain Chantal Daniel Le génie de la lampe Mère d'alain Alain et la lampe de poche merveilleuse par Luc Boulanger Décor : un fond de scène avec des affiches publicitaires de marques connues

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Marie-P te propose une mission!

Marie-P te propose une mission! Marie-P te propose une mission! D éveloppe tes qualités d observation pour devenir détective, comme Marie-P! Six lettres mystérieuses se sont glissées dans certaines illustrations du roman marquées par

Plus en détail

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Unité 1 exercice 19 Comment tu t'appelles? Je m appelle Tu as quel âge? J'ai eu ans le mois dernier. Quelle est ton adresse? J habite Tu es dans

Plus en détail

La sorcière voleuse de beauté

La sorcière voleuse de beauté La sorcière voleuse de beauté 1 L'histoire se passe au Moyen-Âge dans un château fort. Une princesse très belle et très gentille vivait dans le château avec le roi Xavier, son père. Elle s'appelait Laura.

Plus en détail

1,2,3, consignes. Quatre types de consignes. Exprimer un texte par le mime. Sans retour au texte. Exprimer un texte par le dessin.

1,2,3, consignes. Quatre types de consignes. Exprimer un texte par le mime. Sans retour au texte. Exprimer un texte par le dessin. 1,2,3, consignes Instit90 (copyright) Objectifs! Mettre en œuvre des stratégies visant la compréhension de consignes ;! Gérer son activité : Anticiper et contrôler son ; Valider, invalider une proposition!

Plus en détail

Ma journée au collège. Antonin, Kent, Chloé, Elliot, Denis, Tiphaine, Marie, Héléna, Margaux, Madlie, Noémie, Tiphaine

Ma journée au collège. Antonin, Kent, Chloé, Elliot, Denis, Tiphaine, Marie, Héléna, Margaux, Madlie, Noémie, Tiphaine Ma journée au collège Antonin, Kent, Chloé, Elliot, Denis, Tiphaine, Marie, Héléna, Margaux, Madlie, Noémie, Tiphaine Le jeudi 20 février, nous sommes allés au collège Sainte-Marie à Torfou. Nous sommes

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Moments de paix Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Les âmes s'en vont rapidement vers un conflit ; autrement dit, une affreuse histoire mystérieuse. Le vent souffle,

Plus en détail

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel Johan Theorin L Heure trouble ROMAN Traduit du suédois par Rémi Cassaigne Albin Michel Öland, septembre 1972 L E MUR de grosses pierres rondes couvertes de lichens gris était aussi haut que le petit garçon.

Plus en détail

UNE INSPECTION DU 3ème TYPE

UNE INSPECTION DU 3ème TYPE UNE INSPECTION DU 3ème TYPE Déroulé de la situation 1 Envoi d'avis d'inspection de l'ien à mon encontre 2 Retour de courrier de ma part refusant dorénavant l'inspection avec le courrier argumenté joint

Plus en détail

Lumière Noire 23/10 24/10

Lumière Noire 23/10 24/10 Lumière Noire 23/10 Je m appelle Loreley, j ai 22 ans. C est ici que commence mon journal. Je fais partie de ces gens qu on classe dans les populations «minoritaires». Je ne suis pas lesbienne, je ne suis

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

Personnages : 11 anges Voix off faite par l actrice ( ne pas donner ce personnage à un élève)

Personnages : 11 anges Voix off faite par l actrice ( ne pas donner ce personnage à un élève) SCÈNE 1- Les anges Personnages : 11 anges Voix off faite par l actrice ( ne pas donner ce personnage à un élève) La scène est dans le noir, la lumière s allume très faiblement. Et on découvre progressivement

Plus en détail

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële ON VOUS RAPPELERA de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële 1 Synopsis Trois comédiens se retrouvent dans un casting un peu particulier. Les demandes très spéciales du directeur de casting sont pour

Plus en détail

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher)

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Avant-propos : Chaque soir, je raconte une histoire à mon fils pour qu il s endorme. Il a 2 ans. Habituellement, c est les 3 petits cochons.

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

La guerre des trolls

La guerre des trolls La guerre des trolls Il était une fois, un jeune paysan nommé Titou. Il vivait seul, à l orée d une forêt et il cultivait des champs. Un jour, il alla dans la forêt pour chasser. Au détour d un chemin,

Plus en détail

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement!!! Créé Par Ben De Bourse Ensemble http://www.bourseensemble.com! À Lire - Très Important Je sais que vous avez envie de vous plonger

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

I/ Compréhension orale Feuille du professeur MARJORIE ET LA GUITARE MAGIQUE.

I/ Compréhension orale Feuille du professeur MARJORIE ET LA GUITARE MAGIQUE. I/ Compréhension orale Feuille du professeur MARJORIE ET LA GUITARE MAGIQUE. Marjorie a un gros chagrin. Aujourd hui, il fait un temps superbe, c'est mercredi et il n y a pas d école. Son amie Sophie l

Plus en détail

! Paroles et musique : Annette Campagne

! Paroles et musique : Annette Campagne Pour ce que ça vaut Pour ce que ça vaut Y a encore des jours où je m enflamme Où je suis à la merci de tous mes états d âme C est difficile de lâcher prise Quand mes vagues se heurtent sur tes rochers

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail