brrrrrr... brrrrrr...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "brrrrrr... brrrrrr..."

Transcription

1 Journal communautaire Kamouraska VOL. 16 N o 1 FÉVRIER 2015 brrrrrr... brrrrrr... Un hiver en nts scie! Photo : Benoît Randall CENTRE DE RÉNOVATION Portes et fenêtres L équipe : 1005, Lévesque, Saint-Pascal Matériaux construction Service décoration Poêles et foyers Outillage bois Louise Caron et Clau Leclerc propriétaires 197, Route 230 Ouest Saint-Pascal (QC) G0L 3Y0 Tél.: Téléc. :

2 Page 2 - Journal La Marée Montante, FÉVRIER 2015 Mots nos lecteurs Kamouraska - Guido Macias-Valaz Lorsqu on m a invité écrire dans le journal La Marée montante, je me suis mandé ce que pourrait dire un estivant habitué aux beautés Kamouraska. On ne cesse s émerveiller vant le charme unique d un fleuve qui, dans sa vastitu, alterne, infatigable, entre l abandon absolu d une marée basse, orpheline ses eaux nourricières, et la plénitu encombrante d une marée haute, remplissant chaque racoin vase et laissant flotter sur elle cette abondance nourricière. C est alors que le souvenir d un ami passage chez-nous m est venu en tête. Cet ami, plus rêveur que poète, provenait d un endroit où le soleil ne semble jamais s absenter. Contemplant le crépuscule Kamouraska, il a exprimé, en quelques phrases, tout le charme ce pays vents et marées. Kamouraska, tes feux crépusculaires laissent le vent effréné lutter vigoureusement avec la marée montante, vant l éclaircie d une pleine lune agissant en arbitre. Kamouraska, mère, nourrice, qui enfante ses marées avec tendresse et enthousiasme. Ton coeur bat, agité joie, lorsque la lune se montre dans le cap. Mais quand le vent se lève, déchaîné par un dieu furieux, il entrouvre les portes s esprits et s consciences. Kamouraska, comme un peintre mystérieux, tu manies ta palette multicolore pour teindre un horizon étincelant face nos regards étonnés. Kamouraska mon amour, ce jeu mots exprime la passion pour ce coin pays rempli magie et d enchantement. Quand mon ami est parti, il m a laissé, en guise d adieu, ces paroles qui résonnent dans mon coeur chaque fois que je regar un coucher soleil : «À la fin la journée, lorsque la nuit, inclémente, vient engloutir la lumière, je contemple dans le firmament la présence inouïe d un rayonnement bleuté rempli teintes nostalgiques, ne se laissant pas troubler vant l approche s ténèbres. Dans chacune s couleurs, il y a s restes du jour absent, et je regar alors son parcours. Si son chemin a été lumineux et sans écueils, le ciel s enflamme d une symphonie jaunes qui se dégrant vers les rouges, sans oublier un coup pinceau rose estompé par la légèreté l air. Si le cycle a été hasarux, alors une gamme orangée se couvre d un indigo obstiné, sur un fond violet qui annonce inexorablement la pluie rafraichissante d une journée d été». Avec mes remerciements pour les suggestions affectueuses Alice Côté et Katia Macias-Valaz. Monsieur Guido Macias-Valaz connaît Kamouraska puis une vingtaine d années mais il est un heureux estivant puis douze ans. Merci pour ce très beau texte! Pour nous contacter : Développement Kamouraska poste 3 67, avenue Morel Kamouraska, G0L 1M0 Prochaine date tombée : 15 mars 2015 Ce journal communautaire est publié par Développement Kamouraska inc. et est publié 400 exemplaires et distribué gratuitement dans tous les foyers la municipalité Kamouraska. Les personnes intéressées vivant l extérieur Kamouraska peuvent s abonner au coût 20$ par année, frais poste et manutention compris. Politique du journal : Le journal se réserve le droit modifier les articles pouvant porter préjudice s personnes tout en prenant soin conserver la teneur du message. L équipe du journal Rédactrice : Magleine M. Bossé Infographie : Imprimerie Pré-Texte Impression : Imprimerie Pré-Texte Révision linguistique : Huguette Carretier et Clau Langlais

3 Le Gentleman - Andrew Cadl Ma gran-tante Elga LeMesurier était une vieille femme douce et gentille qui n aurait pas fait mal une mouche. Et dans une vie presque neuf décennies, elle ne l a jamais fait. Mais elle aimait le hockey, un sport qui est pur et dur et certainement pas pour ceux ou celles qui ont s faiblesses au coeur. Même si elle n a jamais joué au hockey, c était dans ses goûts fin 1947, le rituel a continué. Puis, en 1949, un jeune homme est venu Québec pour jouer pour l équipe hockey locale. Son nom était Jean Béliveau. Cette année-l, il a joué pour l équipe les Citalles junior et a commencé se faire un nom. Puis en 1950, il a été recruté pour l équipe s As Québec dans la Ligue senior du Québec. L équipe est venue légendaire, cause Jean Béliveau. Comme sa popularité grandissait, il n y avait pas assez d espace pour contenir tous les fans comme ma tante Elga. Donc un plus grand aréna a été construit. Les fans l appelaient : «La Maison que Jean a construite». Journal La Marée Montante, FÉVRIER Page 3 Québec. Elle vieillit maintenant, mais elle adore le hockey et vous êtes toujours son joueur préféré. Si jamais vous venez Kamouraska, et vous souhaitez arrêter, même si ce n est que ux minutes, elle en serait heureuse pour le reste sa vie.» «Eh bien, Andrew, il se peut que j aille Rimouski l été prochain. Je vais arrêter la voir en passant», dit-il. J étais ravi. Mais je n ai rien dit ma tante Elga ce sujet. L anticipation ou la déception aurait pu la tuer s il n était pas venu. Le mois juillet suivant, je l ai appelé au Forum Montréal afin m assurer qu il se souvenait son engagement. Il a dit : «Bien sûr! C est dans mon agenda. Je serai l environ 14 heures, le 21 juillet.» Elle a grandi dans la ville Québec en tant que rnier enfant d une famille onze : elle avait quatre grands frères, forts et athlétiques et quatre soeurs Elga était un peu timi et était le petit chouchou la famille les photos l époque montrent une jolie petite fille aux longs cheveux bruns, avec grands yeux et un visage doux. Comme ses soeurs, elle fera ses étus au collège Montréal, afin venir enseignante. Deux ans plus tard après avoir obtenu son brevet pour enseigner, son frère aîné, Garnet, et beaucoup ses amis ont été enrôlés et sont partis pour se joindre aux troupes envoyées en France, c était la guerre C était aussi la rnière fois qu elle le verrait. Elga a enseigné s milliers d enfants dans la ville Québec Mais tous les ans, dès la fin s classes et jusqu la fête du Travail, elle et sa soeur Pearle, amenaient leur mère dans leur maison Kamouraska. En hiver, Elga continuait d enseigner mais passait ses temps libres en patinant, en faisant du ski fond, ou en se promenant le long la terrasse Dufferin vant le Château Frontenac. Quand sa mère est morte 96 ans, la Finalement, le directeur général du Club Hockey Canadien, Frank Selke, a convaincu Jean déménager Québec pour jouer Montréal : il a simplement «ouvert le coffre» pour le payer. Tout au long sa carrière, dans le Colisée embrumé s fumées tabac, ou vant la télévision dans son appartement sur La Gran Allée, ma tante Elga a continué d aimer Jean Béliveau Mais il ne l a jamais su avant l hiver J ai eu la chance d interviewer Jean Béliveau quelques reprises en tant que journaliste étudiant. Comme il l a fait avec tant gens, il était un vrai gentleman, me faisant toujours sentir l aise. Un jour, je l ai interviewé durant une mi-heure pour un documentaire que je produisais, puis j ai pris un peu temps avec lui après notre entrevue Je lui ai dit : «Ma gran-tante Elga meure Québec, elle a 81 ans et a suivi votre carrière puis votre arrivée Le grand jour est arrivé, et je surveillais vant la maison Une longue Cadillac bleue est arrivée, a stationné l hôtel en face notre maison. Un homme en sortit, portant s lunettes foncées et tenant un cigare partiellement allumé. C était Béliveau. Fidèle son habitu, il s arrêta pour jaser avec les ux hommes livraison Molson qui étaient très surpris rencontrer le Gros Bill vant un hôtel Kamouraska. Jean les a mis l aise en parlant leurs livraisons. Nous avons échangé s banalités sur son trajet Montréal Kamouraska et expliqué que ni ma tante Elga ni mon grand-père 89 ans, n avaient aucune idée qu il venait pour les rencontrer. Il monta les escaliers vers la porte d entrée sur la gran véranda et frappa ux fois. Ma mère a appelé, «Tante Elga, il y a un gentleman la porte pour vous.» Elle est venue la porte, regarda le grand homme avec les lunettes foncées. Qui était-ce? Pourquoi était-il venu la voir? Il a enlevé ses lunettes soleil et elle a pu voir que vant elle, c était son idole! Il se pencha vers elle, elle qui ne mesurait que 5 pieds 1 pouce et lui donna un bec sur la joue. Elle a été stupéfaite. Trop abasourdie pour parler, en fait, sauf pour dire : «Je ne peux pas le croire! Je ne peux pas le croire!» Quand Le Gros Bill est entré, mon grand-père, un ancien

4 Page 4 - Journal La Marée Montante, FÉVRIER 2015 Bill est entré, mon grand-père, un ancien joueur hockey dans les ligues seniors Québec lui a donné un copieux «Bonjour Jean!» 1977 Il est resté et a bavardé, et nous lui avons fait visiter la vieille maison. Ma tante Elga a retrouvé son sang-froid et a commencé discuter sur les Canadiens, sur la ville Québec et les vieux jours au Colisée. Mon grand-père a parlé la pêche et la chasse, et même son cousin qui avait gagné la Coupe Stanley dans les années Et puis, une heure plus tard, Jean vait y aller. Quand il est sorti avec mon père, tante Elga et moi, une jeune voisine, Claudine Anctil, a traversé la rue avec sa nièce dans une poussette pour rencontrer notre visiteur, encouragée par mon père. Quand elle a été présentée, elle cria «Jean Béliveau ce n est pas possible!» On parle toujours cette journée comme «Le jour où Jean Béliveau est venu Kamouraska». Avant lui dire adieu, nous avons pris une photo ma petite tante Elga avec le grand Jean Béliveau. C est une photo qu elle plaça sur sa commo et qu elle regardait tous les jours jusqu sa mort en automne 1981, peu après son 87e anniversaire. Près d une décennie plus tard, j étais l aéroport Toronto, et Jean Béliveau était assis en face moi. Je suis allé vers lui et lui ai dit : «Jean, vous ne vous souvenez probablement pas moi, mais.» Il m a interrompu : «Oui, je sais que vous êtes le journaliste qui avait une grand-mère non, une tante qui avait une maison Kamouraska.» «Oui! C est ça.» «Comment est-elle?» «Eh bien, elle est morte, il y a quelques années, mais elle était très heureuse jusqu la fin ses jours, surtout qu elle vous avait rencontré.» «Je suis désolé. Une belle vieille dame, et une visite mémorable.» Il a dit qu il était flatté d avoir fait quelque chose d aussi simple pour elle. Puis nous avons bavardé sur les rnières nouvelles du hockey. La conversation a duré environ une mi-heure, quand j ai entendu l appel mon vol, et j ai dû y aller. «Ce fut un grand plaisir vous revoir!», lui ai-je dit. Il a répondu en anglais, «Oui, pour moi aussi. J espère vous reparler bientôt. Et merci vous souvenir moi.» Je me suis arrêté. Je ne pouvais pas croire ce qu il avait dit. Il me remerciait m être souvenu lui! Au fil s ans, nous nous sommes vus fréquemment quand nos chemins se sont croisés dans les restaurants, aux matchs hockey, lors s événements communautaires, et une fois au Temple la renommée du Hockey. Toujours il a parlé avec une gran sagesse et autorité. Et chaque fois, il était toujours le même gentleman, comme celui qui avait promis, qui était venu et s était penché pour donner un bec la vieille dame qui l a toujours adoré. Une très belle histoire qui méritait d être racontée! Merci Andrew Fermé en hiver. Possibilité d ouvrir pour groupe 8 personnes et plus ou évènements/traiteurs. Beau temps, mauvais temps, une évasion régénératrice. Des soins personnalisés qualité; massothérapie, bains et enveloppements, soin s pieds. Solarium, terrasses et salon repos 168, avenue Morel Tél. : Ouvert l année

5 socio-culturel Comité famille Kamouraska Le comité famille Kamouraska, organisme municipal si dynamique dans la mise en oeuvre notamment la politique familiale, mais également dans l élaboration d une offre s loisirs dans la municipalité, a une nouvelle présinte. Le comité famille et l agent développement tiennent remercier chaleureusement tous les efforts, tout le dévouement et toute l énergie déployée par Anik Corminboeuf, qui a mené plusieurs Lancé en 2006, le programme national classification horticole s Fleurons du Québec pour les municipalités a connu un succès immédiat, et n a cessé croître puis : il regroupe actuellement 35 % s municipalités et plus 48 % s citoyens québécois. La classification horticole s fleurons ( 1 5 fleurons) constitue une reconnaissance officielle s efforts s municipalités et leurs citoyens pour verdir leur environnement et embellir leur milieu vie au moyen d aménagements horticoles. Les Fleurons du Québec sont une source motivation formidable pour les muni cipalités et leurs citoyens en vue d embellir leur cadre vie dans le respect dossiers importants pour le dynamisme notre municipalité. Ce fut un réel plaisir faire du bénévolat et travailler ses côtés. Son sens l organisation et son learship ont marqué très positivement les actions ce comité municipal. Merci, Anik, pour ton implication dans ta communauté! Heureusement, le dévouement cette rnière a su trouver écho parmi les bénévoles du comité famille. Nous sommes Fleurons du Québec 2015, c est le temps se mettre sur son 31! s principes du développement durable. Les Fleurons obtenus procurent chaque municipalité une valeur reconnue dont les retombées sociales, économiques et environnementales sont indéniables. Journal La Marée Montante, FÉVRIER Page 5 très heureux trouver une personne aussi dynamique que Chantale Bernier pour occuper le nouveau titre présinte du comité famille! Nous sommes convaincus que Chantale Bernier saura réaliser grans actions et que la réalisation la politique familiale sera sa priorité! Tous les bénévoles du comité famille sont déj pied d oeuvre afin vous offrir une offre s loisirs diversifiée et complète. Votre comité famille Pas moins 385 municipalités affichaient fièrement leurs fleurons en Outre le charme s lieux, les Fleurons du Québec cultivent le sentiment d appartenance la communauté et la collaboration s partenaires du milieu pour le verdissement local. L été 2015 sera, pour la municipalité Kamouraksa, le moment recevoir le juré qui octroiera une nouvelle note notre municipalité. Nous avons actuellement 3 Fleurons sur une possibilité 5. Évimment, nous faisons appel votre participation afin que vous preniez particulièrement soin votre résince l été Collectivement, nous sommes en mesure d obtenir une classification supérieure. Verdissez votre résince pour notre réussite commune! Benoit Randall Agent développement

6 Page 6 - Journal La Marée Montante, FÉVRIER 2015 Pour la petite histoire Georges St-Pierre, peintre Année naissance d un homme qui changera le paysage artistique québécois. Ses parents sont originaires Kamouraska. De la gran famille s Dessaint dit Saint-Pierre. Lui n y mettra jamais les pieds, préférant la tranquillité du fleuve la débauche la ville. Georges Saint-Pierre : peintre, autodidacte, misérabiliste, tourmenté. Peintre. Son style varie au gré s années. D abord, l automatisme non figuratif. Création libre qui évacue tout raisonnement dans la conception artistique. Devient connu grâce une exposition. Explore la représentation humaine par l autoportrait. Des années durant. Des lignes simples, s formes presque enfantines, s couleurs franches. Travaille ensuite illustrer s récits folkloriques. Et s paysages. Et s clowns. Peintre l angoisse, homme reconstruire les lieux et les hommes aul leurs apparences. Autodidacte. Par la force s choses. Saint-Pierre cherche être admis l École s beaux-arts Montréal. La direction refuse sa candidature. Trois fois. Il s efforce d entrer en contact avec les signataires du Refus global. Peine perdue. Il ne voudra donc jamais être associé aucun groupe. Se procure un enseignement populaire. Fréquente s peintres, s écrivains, s poètes, s marginaux. Saint-Pierre vient l un d eux. Misérabiliste. Courant né s répercussions la Secon Guerre mondiale. Trouve son inspiration dans la misère l Homme. L oeuvre Saint-Pierre est intimement liée son existence. À sa difficulté vivre. Il se représente luimême ou représente s gens défavorisés. Parce qu il sait que ce sera unique. Que personne ne voudra reproduire s personnages aussi misérables. Saint- Pierre souffre d incompréhension. Il est la définition la bohème. Tourmenté. Plusieurs séjours en institutions. Quelques thérapies, s appartements crasseux, s lacunes en argent. Tabagisme et alcoolisme. La légen raconte que Saint-Pierre vendait ses toiles pour s verres bière. Ces carences nourrissent une oeuvre prodigieuse. Et elle meure le témoignage le plus juste son existence. Décès en 1985 s suites d une vie dépravation. Le Musée régional Kamouraska a en collection s centaines d oeuvres (esquisses, toiles, croquis) l artistepeintre et prépare une exposition qui lui sera consacrée. Le Musée fait partie du Collectif muséal et patrimonial du Kamouraska, qui comprend également les Archives la Côte-du-Sud, le Centre d art Kamouraska, la Maison Chapais et le Musée François-Pilote. Véronique Drouin, pour le Musée régional Kamouraska Sources : Ministère s affaires culturelles 1975 Un petit mot la Biblio... Message important : La Bibliothèque sera fermée partir du 30 janvier et ce, pour une pério indéterminée. Ce sera pour nous, un énorme plaisir vous accueillir dorénavant dans un nouvel emplacement, situé au sous-sol du Musée dans l ancien local du Club l âge d or. Nous faisons tout en notre pouvoir afin limiter les désagréments et d ouvrir nos portes le plus tôt possible. Garz l œil ouvert, vous recevrez une invitation par la poste, avec la date d ouverture en temps et lieu. Un grand MERCI tous les bénévoles qui donnent généreusement leur temps afin que cette étape soit une réussite. Dans le petit mot la Biblio paru en décembre rnier, une erreur s est glissée, nous nous en excusons. Rosalie, gagnante du concours jeunesse estival s appelle Rosalie Dionne. Pour nous faire pardonner, nous mettons sa photo une uxième fois et lui offrons nos félicitations.

7 La Saint-Jean Kamouraska : embarques-tu? Il n y a rien d anodin dans la Saint-Jean- Baptiste. Cette fête populaire constitue une occasion en or se rassembler, marquer le début l été et souligner notre fête nationale. Pour créer un moment magique en 2015, NOMINATION je fais appel la participation d un groupe bénévoles. Voulez-vous vous impliquer dans l organisation la fête, ou encore dans la mise en place lors la journée s festivités? Communiquez avec moi pour démontrer votre intérêt! Benoit Randall, agent développement, poste 3 ou Remerciements Nous remercions sincèrement tous ceux qui En effet, le 12 décembre rnier 35 per- Un homme d expérience se greffe l équipe Norbert Morin ont contribué la fête, ce qui nous a permis recueillir lors l événement 270,10 $ dans les tirelires qui se trouvaient au «Jardin du Beau», au «Salon Mousse et Vague» et l église afin défrayer les coûts du repas pour les personnes seules. M. Langlais a été maire la municipalité Kamouraska pendant 8 années ( ), dont 4 années titre Madame Amelie Ringuet, attachée politique et responsable d une bourse du budget d étu support La Fondation Desjardins invite les étudiants préfet suppléant poser leur la candidature MRC Kamouraska. bourses De plus, d étus. il a occupé le poste À l action propos bénévole la Fondation ; Desjardins pour l obtention À compter du 5 janvier et jusqu au 5 mars 2015, les étudiants temps plein présint la Commission scolaire du Québec et l Ontario sont invités Kamouraska-Rivière-du-Loup. Les bourses la Fondation sont offertes Fondée Monsieur en 1970, Kevin la Morin, Fondation attaché Desjardins politique poser leur candidature pour recevoir une dans tous les domaines d étus et dans un et organisme attaché presse bienfaisance ; qui fait est bourse d étus la Fondation Desjardins, différents «En politique, programmes pour être s efficace, niveaux il pro- faut l éducation sa priorité en aidant les les montants ces bourses variant être fessionnel, sur le terrain collégial et ou connaître universitaire. les réali- Cer- jeunes Madame dans Mireille la poursuite Thibault, leurs attachée étus po- entre $ et $. tés. taines En sont ce sens, stinées Clau aux incarne étudiants bien s ma pour litique qu ils et responsable réalisent leurs s rêves ux et bureaux leurs philosophie domaines et la mettra finance, son expérience la coopération politique et la et vie sa démocratique. connaissance du comté au Desjardins, premier groupe financier coo- ambitions. comté. Composante du Mouvement La Fondation Desjardins prévoit remettre en 2015 près 1,8M $ en bourses, prix service s citoyens et citoyennes», pératif Source au : Canada, la Fondation a décerné et dons, afin soutenir la persévérance Pour prendre connaissance toute l information sur les bourses la Fondasant une ai financière près 1,5M $ en 2014 plus 700 bourses et prix totali- déclarer Norbert Morin. Kevin Morin scolaire, l entrepreneuriat, M. Clau l innovation Langlais et l engagement bénévole. Sur cette tion Desjardins, consulter sans tarr le Attaché politique Saint-Pascal, somme, près le 5 septembre $ 2014 seront Le octroyés dans Côte-du-Sud le cadre est son fier programme d annonbres l équipe, peuvent être rejoints agente Tél. : 418 en communication M. Langlais, ainsi que les autres mem- Francyne Bureau du Moreau, député Norbert Morin député sonnes étaient réunies au Centre communautaire pour une messe suivie d un dîner cer et la chants. nomination M. Clau Langlais titre d attaché politique au bureau Saint-Pascal Merci aussi pour nos sservir généreux la commanditaires, la Caisse et s Populaire environs. du Centre MRC Kamouraska Journal La Marée Montante, FÉVRIER Page 7 Journal La Marée Montante, OCTOBRE Page 7 Kamouraska et le Conseil municipal Kamouraska. au Merci également aux bénévoles qui ont agrémenté la célébration par leurs chants. L équipe complète est composée : Le Comité d entrai Kamouraska Madame Mélanie Bernier, adjointe administrative et responsable l agenda ; Transport Collectif et Adapté - MRC Kamouraska Pour vos sorties tous genres Pour information et réservation

8 Page 8 - Journal La Marée Montante, FÉVRIER 2015 Soirée Message s du fêtes service sécurité incendie intermunicipal Les frères Cotton donnent qui ont interprété quelques grans Ville Saint-Pascal chansons notre répertoire québé- un spectacle remarquable cois. À Kamouraska, il y a du talent! La tion uxième s incendies*. partie En du 2014, spectacle le thème était est réservée «Sitôt averti, aux sitôt artistes sorti!», professionnels. rappelant l importance Nous avons d établir eu droit et pratiquer un spectacle un plan gran d évacuation qualité, votre la hauteur résince, l immense nous vous invitons talent donc s interprètes, valir le vôtre. parfois Un même exercice auteur-compositeur-interprète. d évacuation commun est prévu Le le mercredi choix du 8 octobre répertoire 19h. musical vos enfants s artistes rapporteront rejoignait l école très adroitement l information la thématique sur «La Gran la Évacuation soirée, plongeant». Ce soirl, en plus les auditeurs dans la une sollicitation ambiance médiatique, s plus festives. les camions Il va incendies sans dire circuleront que la soirée dans fut les un rues réel pour succès, vous rappeler sur la scène. cette activité. Pratiquez-la et n oubliez pas discuter en famille d un point rassemblement Le Un s 20 décembre mandats méconnus rnier, du la service municipalité sécurité incendie Kamouraska est la prévention et une artiste résintielle. locale, Karine Chaque Guignard, année organisaient au printemps un et en spectacle automne s musique pompiers mettant notre en vette service les sécurité frères Cotton. incendie Parmi visitent ceuxci, les résinces Étienne pour Cotton, sensibiliser finaliste les l édition citoyens 2013 leurs équipements la populaire émission détection d incendie et les télévision La conseiller Voix. sur les comportements sécuritaires adopter. Lors ces visites, En ils mettront première jour partie les informations du spectacle, votre résince, les spectateurs ont répondront eu droit vos une questions magnifique et vous prestation remettront d artistes la documentation. locaux, Nous avons un cycle visite 5 ans pour les 6 municipalités que nous s- Symposium servons, dont Saint-Pascal, Saint-Bruno, peinture sécuritaire du extérieur. Kamouraska Kamouraska, Saint-Philippe--Néri. Ces Le Symposium peinture du Kamouraska se déroulera du 14 au 19 juillet visites s effectuent les samedis, entre 9h et 16h Pour cette 22e édition, plusieurs artistes se donneront renz-vous chez- Le ministère la Sécurité publique organise quant elle, la semaine prévennous pour fixer sur leurs toiles, les beautés du Kamouraska. Vous voulez découvrir Simple comptable et Acomba? Pensez notre Centre perfectionnement! Informatique Comptabilité Français Le Comité organisateur est présentement en pério recrutement bé- Nous voulons vous rappeler également que le 2 novembre, lors du retour l heure normale, c est le moment idéal faire névoles. Si vous avez quelques heures disponibles, venez partager avec nos les tests vos détecteurs fumée, d y artistes. changer les piles et vérifier par la même Le Symposium a besoin vous. Journal La Marée Montante, OCTOBRE Page 17 Malheureusement, nous ne pouvons pas parler d un aussi bon spectacle sans mentionner une assistance décevante. occasion Ce la fut date le seul fabrication point faible qui se situe cette soirée. l endos Souhaitons-nous l appareil. Il est un meilleur noter qu un succès détecteur la prochaine fumée fois... a une durée Tout même, vie utile un énorme 10 ans. En merci terminant, Karine les Guignard nuits frois qui approchent a participé et il serait l organisation important faire cette ramoner soirée! et Merci inspecter également votre cheminée avant l hiver, aux généreux commanditaires, pour pouvoir la profiter municipalité votre appareillage Kamouraska, en toute les quiétu. Entreprises Desjardins, Émilien Pelletier, IGA Saint-Pascal, Nous vous souhaitons Les Impressions un bel automne, Soleil, en et toute le Jardin sécurité! du Beau. Christian Madore, pompier. Service sécurité incendie ville Saint-Pascal plus d informations sur le site : *http:// Pour plus d informations, contactez Mireille rite-incendie/prevenir-incendie/semaine- prevention-incendies.html Bérubé au Merci vous impliquer. Comité organisateur du Symposium peinture du Kamouraska Vous voulez acquérir, développer ou mettre jour vos connaissances? Pensez notre Centre perfectionnement! Informatique Comptabilité Français Téléphone : Courriel : Téléphone : Courriel : Voir notre inventaire sur autokamouraska.com Heures d ouverture : du lundi au jeudi 8h minuit le vendredi 8h 22h (département service et pièces) 8h 21h (département s ventes) Vous êtes importants pour nous.

9 CONSEIL MUNICIPAL DE KAMOURASKA Procès-verbal la séance ordinaire du conseil tenue le lundi, 1 er décembre 2014 Une seule absence. Les membres du conseil formaient quorum et siégeaient sous la présince du maire, M. Richard Préfontaine. Mme Mychelle Lévesque agissait titre directrice générale et secrétaire-trésorière. Le maire a remercié toutes les personnes présentes et ouvre la réunion. Concernant le paiement s taxes en retard, aucune entente n a été prise par un propriétaire qui a été avisé avant le 1 er décembre Un uxième avis sera transmis audit propriétaire en lui mentionnant qu il aura jusqu au 12 janvier prochain pour prendre entente. Gestion s matières résiduelles : Les matières résiduelles, comprennent entre autres les déchets, les matières recyclables, les matières organiques, les matières acceptées dans les écocentres et les résidus encombrants. La collecte, le transport et le traitement s matières résiduelles sont faits par la Municipalité, par toute personne, société ou compagnie agissant comme représentant la Municipalité et sous la surveillance du responsable la Municipalité. L administration du présent règlement relève la ou les personne(s) désignée(s) cet effet par le conseil municipal. Le terme «matières organiques» signifie les matières résiduelles stinées être traitées au lieu disposition s matières organiques et dont la liste est déterminée par la MRC Kamouraska. Elles comprennent certains résidus alimentaires et certains résidus verts. Le nouveau service offert par la municipalité comprend le ramassage ces matières organiques, (ce qui signifie les matières résiduelles générées par tout résint qui ne sont pas s matières recyclables, s matières que l on ne peut pas recycler mais qui sont vraiment s déchets ou s résidus encombrants et s matières acceptées dans les écocentres.) Ces matières organiques expliquées dans le tableau que vous avez reçu et dont la liste vous a été fournie seront placées dans un bac brun et seront ramassées tous les mois, janvier fin mars et toutes les ux semaines d avril au 1 er décembre. Les bacs bruns seront ramassés en même temps que votre bac matières recyclables. Ils seront dirigés par le camion sanitaire l usine biométhanisation Rivière-du-Loup. Chaque résint Kamouraska a reçu un tableau s dates ramassage et s déchets qui peuvent être placés dans ce bac. Vous vrez tenir votre bac brun propre et ne pas y placer s matières autres que ce qui est accepté. Des amens sont même prévues pour les contrevenants. Ce nouveau règlement a été adopté le 1 er décembre Il a été résolu que suite la réception du renouvellement l assurance s immeubles municipaux, du véhicule-automobile et l assurance-responsabilité civile, applicable l année 2015, la municipalité accepte le renouvellement au montant : $. Informations du maire : Assurance s immeubles municipaux Il a été résolu que la municipalité Kamouraska accepte les tarifs 2015 tels que proposés par la Ville Rivièredu-Loup en date du 24 septembre Coût : $ /t.m. incluant la revance d élimination qui s applique en vertu du Règlement sur les revances exigibles pour l élimination s matières résiduelles du gouvernement du Québec. Elle l informe aussi qu elle est en accord avec le principe restreindre l accès aux propriétaires remorque domestique qui utilisent fréquemment le site d enfouissement et que, ledit propriétaire vra être autorisé par la municipalité déverser le contenu sa remorque et que la facturation soit faite directement ce propriétaire par le site d enfouissement plutôt que transmettre la facture la municipalité. Il a été résolu que le conseil approuve les dépenses pour les travaux exécutés sur les chemins pour un montant subventionné : $ conformément aux exigences du ministère s Transports. Journal La Marée Montante, FÉVRIER Page 9 Il a été résolu que la municipalité appuie financièrement la man du Collège Sainte-Anne--La-Pocatière concernant la remise s prix scolaires prévue le 4 juin Montant : $ Appuie le Gala s mérites 2015 l École secondaire Chanoine-Beaut Saint-Pascal. Montant : 100 $ Qu un montant $ soit versé au Comité d entrai Kamouraska pour le dîner s personnes seules qui se tiendra le 12 décembre prochain. ll a été résolu que la municipalité approuve la révision budgétaire déposée par la SHQ en date du 4 novembre Coût révisé: $. Dépôt et acceptation s prévisions budgétaires l OMH Kamouraska pour l année Coût pour la municipalité : $. Il a été résolu que la municipalité renouvelle l offre services consultations juridiques déposée par Moreau avocats Inc. applicable l année Coût : $ + taxes applicables. Résolution mandée par la commission scolaire Kamouraska Rivièredu-Loup et la commission scolaire du Fleuve-et-s-Lacs pour le maintien leurs gouvernances locales, suite au projet du ministre Bolduc qui propose la fusion ces ux commissions scolaires. Après nombreuses considérations et explications, les membres du conseil ont rejeté la résolution par ux votes pour et trois contre. Il a été résolu que la municipalité autorise la directrice générale procér la création d une réserve financière pour le montant suivant : $ du budget prévu au compte (Pièces et accessoires embellissement) non versée en Réservation pour réaliser le projet d Accès au fleuve. QUE la municipalité Kamouraska autorise la directrice générale procér l affectation d un montant ,00 $ prévu au budget 2014 afin d équilibrer les revenus et les dépenses.

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC KAMOURASKA SESSION EXTRAORDINAIRE DU 23 DÉCEMBRE 2009

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC KAMOURASKA SESSION EXTRAORDINAIRE DU 23 DÉCEMBRE 2009 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC KAMOURASKA SESSION EXTRAORDINAIRE DU 23 DÉCEMBRE 2009 À une session spéciale du conseil municipal tenue le 23 décembre 2009 et à laquelle est

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME. monsieur Benoît Fraser

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME. monsieur Benoît Fraser PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME Le 12 janvier 2016 SÉANCE ORDINAIRE Présents : madame la mairesse Nathalie Lévesque, mesdames les conseillères, Julie Mercier, Johanne

Plus en détail

Étaient absent les conseillers : M. Guy Guénette Mme Élise Dufresne M. Mario Santini

Étaient absent les conseillers : M. Guy Guénette Mme Élise Dufresne M. Mario Santini PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE TRÈS-SAINT-RÉDEMPTEUR Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la municipalité de Très-Saint- Rédempteur, tenue au lieu et à l heure ordinaire des séances du

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL SÉANCE RÉGULIÈRE 4 décembre 2013 À 19 h 30 ORDRE DU JOUR

PROCÈS-VERBAL SÉANCE RÉGULIÈRE 4 décembre 2013 À 19 h 30 ORDRE DU JOUR PROCÈS-VERBAL SÉANCE RÉGULIÈRE 4 décembre 2013 À 19 h 30 SONT PRÉSENTS : Monsieur le conseiller, Jérôme Guertin, siège #1 Monsieur le conseiller, Denis Tremblay, siège #2 Monsieur le conseiller, Dany Tremblay,

Plus en détail

Le secrétaire-trésorier et directeur général, M. Michel Dufort, est aussi présent. VÉRIFICATION DU QUORUM

Le secrétaire-trésorier et directeur général, M. Michel Dufort, est aussi présent. VÉRIFICATION DU QUORUM MRC DE D AUTRAY MUNICIPALITÉ DE LANORAIE PROCÈS-VERBAL de la séance extraordinaire des membres du conseil de la municipalité de Lanoraie tenue au 57, rue Laroche, lundi le 20 janvier 2014 à 20 h, à laquelle

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE 19 mai 2015 À une séance régulière du conseil municipal tenue au lieu habituel des délibérations le mardi 19 mai 2015, à 20

Plus en détail

1.1 Constat du quorum et de l avis de convocation :

1.1 Constat du quorum et de l avis de convocation : PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ D EASTMAN PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE SPÉCIALE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA MUNICIPALITÉ D EASTMAN, TENUE LE LUNDI 20 JANVIER 2014 À COMPTER DE 19h00, AU

Plus en détail

S O M M A I R E PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES - ANNÉE 2014 BUDGET 2013

S O M M A I R E PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES - ANNÉE 2014 BUDGET 2013 / 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES - ANNÉE 214 214 HAUSSE BAISSE $ % - Administration générale 413 326 384 12-29 224-7,1 - Sécurité publique 178 375 18 547 + 2 172 + 1,22 - Transport 34 29 26 28-44 82-14,5 - Hygiène

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA 7 janvier 2014 À une séance spéciale du conseil municipal tenue au lieu habituel des délibérations, mardi le 7 janvier 2014 à 18h30, à laquelle

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 461-2013. Attendu qu un avis de motion a été donné à la séance ordinaire du 3 décembre 2013;

RÈGLEMENT NUMÉRO 461-2013. Attendu qu un avis de motion a été donné à la séance ordinaire du 3 décembre 2013; PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-HÉLÈNE-DE-BAGOT RÈGLEMENT NUMÉRO 461-2013 ÉTABLISSANT LES TAUX DE TAXES ET LES TARIFS 2014 ET LES CONDITIONS DE LEUR PERCEPTION Attendu que la Municipalité de

Plus en détail

Madame Lyne Fortin Directrice générale et secrétaire-trésorière, était aussi présente.

Madame Lyne Fortin Directrice générale et secrétaire-trésorière, était aussi présente. Lors d une séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Les Méchins tenue à la salle municipale, le lundi 4 février 2013 à 19h00, à laquelle étaient Monsieur Jean-Sébastien Barriault, maire Madame

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINTE-JULIENNE Assemblée spéciale du 28 mars 2011 MRC DE MONTCALM

MUNICIPALITÉ DE SAINTE-JULIENNE Assemblée spéciale du 28 mars 2011 MRC DE MONTCALM PROCÈS-VERBAL de l assemblée spéciale du Conseil de la Municipalité de Sainte-Julienne tenue le 28 mars 2011, à 19h15, à la salle du Conseil sous la présidence du maire, monsieur Marcel Jetté à laquelle

Plus en détail

3- LECTURE ET ADOPTION DU PROCÈS VERBAL

3- LECTURE ET ADOPTION DU PROCÈS VERBAL PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-JEANNE D ARC Lundi le 5 décembre 2011, se tenait à 20h00 la séance ordinaire du conseil de la municipalité de Ste-Jeanne d'arc conformément aux dispositions du

Plus en détail

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

La directrice générale et secrétaire-trésorière est également présente.

La directrice générale et secrétaire-trésorière est également présente. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE -HÉLÈNE-DE-BAGOT, dûment convoquée et tenue le 1 er avril 2014 à 19h30, à l endroit habituel des séances du conseil, sous la présidence

Plus en détail

Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé.

Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé. 2015 Vous avez des projets de rénovation? Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé. Qu est-ce que la certification Rénovation Écohabitation? Écohabitation est un organisme québécois

Plus en détail

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir ÉDITION : Mars 2015 Camp de jour et programmation du printemps à l intérieur JOYEUSEs PÂQUES Dans ce numéro: SECTION VIE MUNICIPALE

Plus en détail

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juillet 2013

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juillet 2013 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juillet 2013 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil municipal de la Municipalité du Canton de Hampden tenue

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU MARDI 8 SEPTEMBRE 2015

ORDRE DU JOUR DU MARDI 8 SEPTEMBRE 2015 ORDRE DU JOUR DU MARDI 8 SEPTEMBRE 2015 1. Ouverture de la séance 2. Ordre du jour 3. Approbation des procès-verbaux du mois d août 2015 4. Approbation de la liste des comptes fournisseurs 5. Lecture de

Plus en détail

ÉTAIENT PRÉSENTS : Mesdames Louise Forest et Hélène Dufault et messieurs Stéphan Hébert, Réjean Rajotte, André Lévesque et Michel Brouillard.

ÉTAIENT PRÉSENTS : Mesdames Louise Forest et Hélène Dufault et messieurs Stéphan Hébert, Réjean Rajotte, André Lévesque et Michel Brouillard. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-HÉLÈNE-DE-BAGOT, dûment convoquée et tenue le 3 juin 2014 à 19h30, à l endroit habituel des séances du conseil, sous la présidence de monsieur

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT LES FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPAS, D HÉBERGEMENT ET DE REPRÉSENTATION

POLITIQUE CONCERNANT LES FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPAS, D HÉBERGEMENT ET DE REPRÉSENTATION Code : Ressources financières COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP En vigueur : Le 23 mars 2005 Approbation : Conseil des commissaires CC 2005-05-1114 PRINCIPE D APPUI POLITIQUE CONCERNANT

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3

TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3 Politiques financières ADOPTÉ : MODIFIÉ : 17/10/2010 (A.G.O) 09/12/2012 (A.G.E.) TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3 POLITIQUE # 3 GESTION

Plus en détail

Tous formants quorum sous la présidence de monsieur Gilles Nadeau, maire.

Tous formants quorum sous la présidence de monsieur Gilles Nadeau, maire. PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-GERVAIS 150, RUE PRINCIPALE SAINT-GERVAIS (QUÉBEC) G0R 3C0 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-GERVAIS, M.R.C. DE

Plus en détail

Prochaine assemblée municipale

Prochaine assemblée municipale LE BULLETIN MUNICIPAL Volume 47 Février 2015 Prochaine assemblée municipale L assemblée du conseil municipal aura lieu mardi le 10 mars 2015 à 19h00, au 568, rue Principale, à la salle Narcisse Tremblay.

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE 442 ième séance SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE, tenue le 5 novembre 2012,

Plus en détail

Monsieur André Laforest, conseiller et Madame Marjolaine Émond, conseillère étaient absents.

Monsieur André Laforest, conseiller et Madame Marjolaine Émond, conseillère étaient absents. Lundi 22 juin 2015 Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Saint-Pascal tenue le lundi 22 juin 2015, à 19 h 30, à la salle du conseil de l'hôtel de ville. ÉTAIENT

Plus en détail

Le maire souhaite la bienvenue aux personnes présentes dans la salle et constate le quorum

Le maire souhaite la bienvenue aux personnes présentes dans la salle et constate le quorum MUNICIPALITÉ DE ST-PIERRE-DE-LA-RIVIÈRE-DU-SUD SESSION ORDINAIRE TENUE LE LUNDI 02 NOVEMBRE 2015 SESSION ORDINAIRE du conseil de la Municipalité de St-Pierre de la Rivière du sud tenu à la Mairie Lundi

Plus en détail

Sous la présidence de monsieur le maire Gaétan Vachon,

Sous la présidence de monsieur le maire Gaétan Vachon, PROVINCE DE QUÉBEC, Ville de Sainte-Marie, Le 22 janvier 2014. PROCÈS-VERBAL de la séance extraordinaire du conseil de la Ville de Sainte- Marie, tenue le vingt-deuxième jour du mois de janvier de l'an

Plus en détail

LE 25 SEPTEMBRE 2012 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

LE 25 SEPTEMBRE 2012 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL LE 25 SEPTEMBRE 2012 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Procès-verbal d une séance extraordinaire du Conseil municipal de la Ville de Brownsburg-Chatham, tenue le 25 septembre

Plus en détail

Le 3 décembre 2012. Sont aussi présents M. Daniel Chabot, directeur général, M me trésorière, et M me Danielle Caron, greffière.

Le 3 décembre 2012. Sont aussi présents M. Daniel Chabot, directeur général, M me trésorière, et M me Danielle Caron, greffière. Le 3 décembre 2012 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de La Pocatière, tenue au lieu habituel des réunions du conseil, le lundi 3 décembre 2012, à laquelle séance sont

Plus en détail

Message de la présidente. États financiers

Message de la présidente. États financiers Message de la présidente États financiers L année 2014 a été bien remplie pour la Fondation Pierre-Marchand. Présidente depuis la création de la Fondation, en 2012, j ai assisté au début de cette nouvelle

Plus en détail

Travaux d égouts en voie d être terminés

Travaux d égouts en voie d être terminés Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314 rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 8, Numéro 8 Juillet 2015 Travaux d égouts en voie d être terminés Chers citoyens, Notre réseau d égouts est

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME Le 4 août 2015 SÉANCE ORDINAIRE Présents : Madame la mairesse Nathalie Lévesque, Mesdames les conseillères Julie Mercier et Johanne Dubé

Plus en détail

Demande d évaluation de l expérience de travail connexe aux fins de détermination du salaire

Demande d évaluation de l expérience de travail connexe aux fins de détermination du salaire Demande d évaluation de l expérience de travail connexe aux fins de détermination du salaire Veillez à ce que votre formulaire de demande rempli et les documents pertinents soient envoyés au : Bureau du

Plus en détail

Association de ringuette de. Manuel des Gérants(es)

Association de ringuette de. Manuel des Gérants(es) Association de ringuette de. Manuel des Gérants(es) Saison 2013 / 2014 Ce document a été préparé dans le but de vous aider à accomplir votre travail de gérant (e). Il contient des conseils, ainsi que des

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

Séance 28 novembre 2011

Séance 28 novembre 2011 SÉANCE DU 28 NOVEMBRE 2011 En l an deux mille onze, le 28 ième jour du mois de novembre, en la salle publique de l hôtel de ville sise au 226, rue Léon-XIII à Nicolet, le conseil municipal de la Ville

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS

LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS Nota : En tant que demandeur pour un projet d immobilisations, vous devez remplir

Plus en détail

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer :

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN RÈGLEMENT NUMÉRO 110-34 DÉCRÉTANT LA DÉLÉGATION DE COMPÉTENCE DE LA PART DU CONSEIL À LA DIRECTRICE GÉNÉRALE / SECRÉTAIRE

Plus en détail

1. VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE (À 19 H 42)

1. VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE (À 19 H 42) COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire de Kamouraska Rivière-du-Loup tenue le 10 février 2015, à 19

Plus en détail

À laquelle séance sont présents Madame la conseillère Mélanie Dupré et Messieurs les conseillers :

À laquelle séance sont présents Madame la conseillère Mélanie Dupré et Messieurs les conseillers : LE 20 OCTOBRE 2015 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-BAPTISTE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de ladite municipalité tenue le mardi 20 octobre 2015 sur les 19 h 40 au centre

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AU CRÉDIT POUR PROJET DE SERVICE COMMUNAUTAIRE PROPOSÉ PAR L ÉLÈVE

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AU CRÉDIT POUR PROJET DE SERVICE COMMUNAUTAIRE PROPOSÉ PAR L ÉLÈVE ANNEXE B LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AU CRÉDIT POUR PROJET DE SERVICE COMMUNAUTAIRE PROPOSÉ PAR L ÉLÈVE Les élèves peuvent contribuer à la collectivité en se portant bénévoles au sein d organismes ou

Plus en détail

Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé.

Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé. 2014 Vous avez des projets de rénovation? Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé. Qu est-ce que la certification Rénovation Écohabitation? Écohabitation est un organisme québécois

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

Était absente, la conseillère Isabelle Parent.

Était absente, la conseillère Isabelle Parent. Canada Province de Québec Municipalité de Notre-Dame-de-la-Merci M.R.C. de la Matawinie Vendredi Séance ordinaire du conseil municipal, tenue le vendredi 7 mars 2014 (04) 2014, au lieu et à l heure habituels.

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Programme de gestion de la vidange des fosses septiques

Programme de gestion de la vidange des fosses septiques Programme de gestion de la vidange des fosses septiques Foire aux questions FAQ : 1) Comment le montant budgétaire de la taxe 2011 a été établi sur la vidange des fosses septiques? La taxe annuelle de

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION

CONSEIL D ADMINISTRATION VIEUX-MOULIN CONSEIL D ADMINISTRATION Procès-verbal de la cinquième assemblée ordinaire de l année 2011, tenue le mardi 20 septembre 2011, au ROSC de Beauport, 2100, avenue Deblois. PRÉSENCES Membres avec

Plus en détail

Était absent : Monsieur Jean-Pierre Arpin (abs. motivée) 11.1 Ouverture de la séance. 11.2 Lecture et adoption de l'ordre du jour

Était absent : Monsieur Jean-Pierre Arpin (abs. motivée) 11.1 Ouverture de la séance. 11.2 Lecture et adoption de l'ordre du jour PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-LOUIS 2015/11/02 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Louis, tenue à l école de Saint-Louis, le lundi, 2 novembre 2015, à

Plus en détail

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 APPEL DE PROJETS LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE FINANCEMENT DATE LIMITE DE DÉPÔT : 19 SEPTEMBRE 2014, 17 h APPEL DE PROJETS dans le cadre de l entente spécifique ADAPTATION

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec.

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec. CAHIER DE GESTION RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL ENSEIGNANT NON SYNDIQUÉ DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DE L INSTITUT MARITIME DU QUÉBEC (Règlement n 07-01.25) COTE 32-06-01.301

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Bulletin d information de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton

Bulletin d information de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton Bulletin d information de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton Prochaine séance du conseil: 11 novembre 2014 HORAIRE BIBLIOTHÈQUE Lundi soir de 18h30 à 20h00 Samedi matin de 10h00 à 11h30 Dernière

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE CALIXA-LAVALLÉE

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE CALIXA-LAVALLÉE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE CALIXA-LAVALLÉE Séance ordinaire du conseil de la municipalité de Calixa-Lavallée tenue à la salle municipale du 771 chemin de la Beauce le 3 mars 2015, à compter

Plus en détail

Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi

Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi ASSURANCE-EMPLOI Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi Cette publication est également offerte en médias substituts sur demande (braille, gros caractères, cassette audio, disque

Plus en détail

ABRIS D HIVER PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ANSELME COMTÉ DE BELLECHASSE

ABRIS D HIVER PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ANSELME COMTÉ DE BELLECHASSE ABRIS D HIVER Un abri d hiver pour véhicule de promenade et un abri d hiver pour les accès piétonniers au bâtiment principal sont permis dans toutes les zones, DU 15 OCTOBRE D UNE ANNÉE AU 30 AVRIL DE

Plus en détail

Étaient présents également Madame Louise St-Pierre, greffière ainsi que Monsieur Jean Langelier, directeur général.

Étaient présents également Madame Louise St-Pierre, greffière ainsi que Monsieur Jean Langelier, directeur général. Lundi 18 août 2014 Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Saint-Pascal tenue le lundi 18 août 2014, à 20 h 30, à la salle du conseil de l'hôtel de ville. ÉTAIENT

Plus en détail

Nom de l établissement : École Les Sources

Nom de l établissement : École Les Sources Document d information générale concernant les règles de fonctionnement Services de garde en milieu scolaire 2014-2015 Nom de l établissement : École Les Sources Site web : http://pedagogie.csdecou.qc.ca/sources

Plus en détail

Madame Francine Guay, conseillère, est absente lors de cette séance extraordinaire. PROPOSÉ par monsieur le conseiller Jean Roy

Madame Francine Guay, conseillère, est absente lors de cette séance extraordinaire. PROPOSÉ par monsieur le conseiller Jean Roy CANADA PROVINCE DE QUÉBEC Procès-verbal d une séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Chambly, tenue à la mairie de Chambly, le mercredi 15 avril 2015, à 16 h. À laquelle assemblée sont

Plus en détail

Madame Micheline Cayer-Bouchard (Absence motivée) Monsieur Richard Thibault (Absence motivée)

Madame Micheline Cayer-Bouchard (Absence motivée) Monsieur Richard Thibault (Absence motivée) MUNICIPALITÉ DE SAINT-RAPHAËL M.R.C. DE BELLECHASSE SESSION EXTRAORDINAIRE du Conseil de la Municipalité de Saint-Raphaël dûment convoquée, tenue au Centre communautaire de Saint-Raphaël, le lundi 17 décembre

Plus en détail

MANUEL DE L EXPOSANT

MANUEL DE L EXPOSANT MANUEL DE L EXPOSANT TABLE DES MATIÈRES 1. NOM DE L ÉVÈNEMENT... 3 2. DATE ET HORAIRE D OUVERTURE DU SALON... 3 3. MONTAGE DES KIOSQUES... 3 4. DÉMONTAGE DES KIOSQUES... 3 5. ACCÈS AU DÉBARCADÈRE... 3

Plus en détail

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada Direction : Lorraine Desmarais Programme de transformation et de guérison spirituelle MODALITÉS : ENGAGEMENT ET PAIEMENTS À vous toutes et tous

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110)

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC DE KAMOURASKA RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) CONSIDÉRANT que le conseil municipal de la Municipalité de St-Bruno désire

Plus en détail

LA SÉANCE DÉBUTE EN L ABSENCE DU MAIRE, MONSIEUR MICHEL PLOURDE, LEQUEL A AVISÉ LE CONSEIL QU IL SERAIT EN RETARD À LA RÉUNION.

LA SÉANCE DÉBUTE EN L ABSENCE DU MAIRE, MONSIEUR MICHEL PLOURDE, LEQUEL A AVISÉ LE CONSEIL QU IL SERAIT EN RETARD À LA RÉUNION. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE DANVILLE PROCÈS-VERBAL d un ajournement d une séance ordinaire des membres du conseil de la Ville de Danville, tenue le 19 Février 2014 à 19h00, à la salle du conseil sise au

Plus en détail

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ AUX PROFITS DES ÉQUIPES DE FOOTBALL DES ASSOCIATIONS ET INSTITUTIONS DU QUÉBEC : En collaboration avec : INVITATION AUX DIRIGEANTS ET ADMINISTRATEURS

Plus en détail

POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR

POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR Service à la communauté Ville de Bécancour Mars 2013 Table des matières 1. Préambule... 3 2. But de la politique de prêt d

Plus en détail

3- LECTURE ET ADOPTION DU PROCÈS-VERBAL

3- LECTURE ET ADOPTION DU PROCÈS-VERBAL PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-JEANNE D ARC Lundi le 6 août 2012, se tenait à 20h00 la séance ordinaire du conseil de la municipalité de Ste-Jeanne d'arc conformément aux dispositions du code

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective régime d assurance collective L heure d adhérer Ma ligne de vie Ma ligne de santé Ma ligne de protection de revenu 2 Bonjour, je suis Fiche Adhésion, la toute dernière de la série des fiches. Ma mission

Plus en détail

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION Votre rôle Votre bien-être Notre Société Votre croissance Votre acquis UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION épargne CT CTYourWealth.ca/Savings GUIDE D ADHÉSION UNE ÉTAPE À LA FOIS En tant qu employés de

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE 1 MISE EN CONTEXTE La Corporation des fêtes du 200 e de Drummondville

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE

BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE VILLAGE DE SENNEVILLE BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE Jacques Perreault, inspecteur JANVIER 2013 BROCHURE D INFORMATION BROCHURE D INFORMATION

Plus en détail

Est également présente : Caroline Poirier, directrice générale et secrétaire-trésorière.

Est également présente : Caroline Poirier, directrice générale et secrétaire-trésorière. Province de Québec Municipalité Régionale de Comté des Sources Municipalité de Ham-Sud Procès-verbal de la session régulière du Conseil Municipal, tenue le lundi, 1 décembre 2014, à 20h à la salle communautaire

Plus en détail

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juin 2014

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juin 2014 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juin 2014 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil municipal de la Municipalité du Canton de Hampden tenue à

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015.

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 12 mars 2015 Le texte lu fait foi. Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

BULLETIN Automne 2012

BULLETIN Automne 2012 BULLETIN Automne 2012 5 solutions de financement pour votre entreprise Fig Clothing choisit Capital Conseil Human ID choisit Capital Conseil OPC Événements choisit Capital Conseil Événement Bénéfice pour

Plus en détail

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN Montréal, le 9 juin 2015 À toutes les présidences des sections locales À tous les exécutifs régionaux À l exécutif national SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN La sixième Assemblée générale

Plus en détail

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse de la SEVEC? A. Un échange jeunesse de la SEVEC s agit d un séjour réciproque en milieu familial qui repose

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Corvée de nettoyage des berges d une rivière

Corvée de nettoyage des berges d une rivière F-9 Fiche Action Travaux d aménagements et de restauration page 1/6 Corvée de nettoyage des berges d une rivière Objectifs éducatifs 1. 2. Sensibiliser les élèves aux impacts de la pollution par les déchets

Plus en détail

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans REGLEMENT EP-One L EP-One vous propose, deux types d accueil : Accueil libre pour les 11 à 17 ans Hors vacances scolaires Mercredi 13h30 à 18h00 Vacances scolaires Lundi au vendredi 9h00 à 12h00 13h30

Plus en détail

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Cher participant au cours de Patinage Plus, Merci de votre intérêt à devenir un entraîneur professionnel de Patinage Canada! Peu après l

Plus en détail

Province de Québec Municipalité de St-Côme-Linière Comté de Beauce-Sud

Province de Québec Municipalité de St-Côme-Linière Comté de Beauce-Sud Le 21 décembre 2011 Province de Québec Municipalité de St-Côme-Linière Comté de Beauce-Sud Procès-verbal d une assemblée spéciale du Conseil de la Municipalité de St-Côme-Linière, tenue au lieu ordinaire

Plus en détail

Mme Nathalie Plante, Représentante des usagers du T.A. - ORDRE DU JOUR

Mme Nathalie Plante, Représentante des usagers du T.A. - ORDRE DU JOUR PROCÈS-VERBAL de l assemblée ordinaire de la Société de transport de Lévis, tenue au 795, Alphonse-Desjardins, le jeudi dix-neuf avril deux mille douze à 19 h 30. SONT PRÉSENTS : M. Michel Patry, Président

Plus en détail

Séance régulière du conseil municipal tenue au centre communautaire. 1. Ouverture de la séance : Le maire Jean Bellehumeur ouvre la séance à 19 h 00.

Séance régulière du conseil municipal tenue au centre communautaire. 1. Ouverture de la séance : Le maire Jean Bellehumeur ouvre la séance à 19 h 00. Province de Québec Municipalité de Chartierville Lundi 4 février 2013 Séance régulière du conseil municipal tenue au centre communautaire. 1. Ouverture de la séance : Le maire Jean Bellehumeur ouvre la

Plus en détail

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière MANUEL DU COMITÉ LOCAL Module 5 Gestion financière TABLE DE CONTENU Introduction p. 2 Questions financières p. 2 Comptes bancaires p. 3 Rôle de la trésorière ou du trésorier p. 3 Budget annuel p. 4 Tenue

Plus en détail

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

1. Adoption de l ordre du jour; 2. Approbation du procès-verbal de la séance ordinaire du 6 juillet 2015;

1. Adoption de l ordre du jour; 2. Approbation du procès-verbal de la séance ordinaire du 6 juillet 2015; PROVINCE DE QUÉBEC VILLAGE DE LAWRENCEVILLE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal du Village de Lawrenceville, tenue le lundi 10 août2015 à 19h30 à la salle du conseil, située au 2100

Plus en détail

Période de recueillement et la séance est ouverte par le président. Il est constaté le quorum.

Période de recueillement et la séance est ouverte par le président. Il est constaté le quorum. De la séance ordinaire du Conseil de la Communauté métropolitaine de Québec, tenue au siège social de la CMQ, au 1130, route de l'église, à Sainte-Foy, le 18 avril 2002 à 17 h. Sont présents formant quorum:

Plus en détail

Sont aussi présents M. Daniel Chabot, directeur général et greffier adjoint, et M me Isabelle Lemieux, trésorière.

Sont aussi présents M. Daniel Chabot, directeur général et greffier adjoint, et M me Isabelle Lemieux, trésorière. PROCÈS-VERBAL SÉANCE ORDINAIRE DU 19 MAI 2015 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de La Pocatière, tenue au lieu habituel des réunions du conseil, le mardi 19 mai 2015,

Plus en détail

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Mardi 20 juillet 2010 Dans le but de minimiser les impacts ferroviaires sur les secteurs résidentiels avoisinant l actuel garage des trains de banlieue de la ligne

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail