[CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "[CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE"

Transcription

1 3éme ANNEE FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE [CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] Dans ce cahier vous trouverez les informations relatives au module : les objectifs d enseignement, les intitulés des cours, les modalités d enseignement, et d évaluation, le programme des cours, les références bibliographiques.

2 Durée une année 1. Objectifs pédagogiques 1.1 Objectif général A l issue de l enseignement dispensé au cours du module d immunologie, l étudiant doit être capable de : Comprendre la réponse immunitaire en physiologie et en pathologie. 1.2 Objectifs intermédiaires 1- Décrire les organes lymphoïdes et les cellules impliquées dans la réponse immunitaire. 2- Décrire les structures de reconnaissance et de présentation de l antigène. 3- Différencier les types de réponses immunitaires et leurs effecteurs. 4- Intégrer les connaissances acquises pour disséquer les interactions nécessaires lors de la réponse immunitaire. 5- Déduire les implications des dysfonctionnements du système immunitaire en pathologie humaine. 6- Prendre connaissance des thérapeutiques impliquant le système immunitaire. 1.3 Objectifs spécifiques Décrire les organes lymphoïdes et les cellules impliquées dans la réponse immunitaire. - Citer les 2 types d organes lymphoïdes : primaires et secondaires - Discriminer les 2 types en énumérant leurs caractères généraux - Localiser les organes lymphoïdes primaires et secondaires - Décrire le thymus et son rôle - Mémoriser l éducation thymique - Mémoriser les fonctions de la moelle osseuse - Lister les organes lymphoïdes secondaires - Décrire l architecture du ganglion lymphatique et sa compartimentation - Décrire le rôle des ganglions lymphatiques (drainage des antigènes pénétrant par voie lymphatiques) - Mémoriser l architecture de la rate - Mémoriser le rôle de la rate (drainage des antigènes pénétrant par voie sanguine) - Décrire le tissu associé aux muqueuses, spécialement le GALT - Décrire la réponse immunitaire au niveau du GALT - Décrire les mécanismes du homing lymphocytaire Lymphocytes B, l étudiant doit être capable de : - Décrire l ontogénie des lymphocytes B - Mémoriser la lymphopoïèse B - associer les différents stades de différenciation à leurs marqueurs. - Enumérer les marqueurs de surface des lymphocytes B matures - Définir le rôle des lymphocytes B Lymphocytes T - Décrire l ontogénie des lymphocytes T 1

3 - Mémoriser la lymphopoïèse T et associer les différents stades de - différenciations à leurs marqueurs - Enumérer les marqueurs de surface des lymphocytes T - Différencier les sous-populations de lymphocytes T - indiquer leurs rôles respectifs Décrire les structures de reconnaissance et de présentation de l antigène. Distinguer les antigènes reconnus par les LT des antigènes reconnus par les LB. Reconnaitre les étapes de capture et apprêtement des antigènes protéiques par les CPA : - Voies de pénétration - Structures et mécanismes de capture - Activation des cellules dendritiques CD - Migration et maturation des CD Lister les mécanismes de présentation des antigènes protéiques par les CD aux LT - Décrire la structure et les fonctions des molécules du CMH - Distinguer les voies d apprêtement et de présentation des antigènes exogènes et des antigènes endogènes par les molécules CMH de classe I et les molécules du CMH de classe II aux LTCD8+ et LTCD4+respectivement. Différencier les types de réponses immunitaires et leurs effecteurs. reconnaitre les phases de la réponse immunitaire humorale de la stimulation des lymphocytes par l antigèneà la génération des effecteurs immunitaires. Définir les fonctions des lymphocytes T auxiliaires dans la réponse immunitaire humorale dirigés contre les antigènes protéiques en mettant en exergue : o L activation des lymphocytes T auxiliaires, o l activation des lymphocytes B par les lymphocytes T auxiliaires. o la commutation iso typique (Switch). o la maturation d affinité. Décrire les réponses anticorps contre les antigènes T-indépendants. Donner les fonctions effectrices des anticorps produits. Reconnaitre les phases de la réponse immunitaire de type cellulaire. -Traiter la reconnaissance de l antigène et la costimulation. 2

4 -Disséquer les différentes étapes allant de o la reconnaissance des peptides antigéniques associés aux molécules du CMH o jusqu à la différenciation en lymphocytes T cytotoxiques capables de détruire toutes les cellules exprimant le même antigène. - Expliquer la phase effectrice de la réponse à médiation cellulaire. Intégrer les connaissances acquises pour distinguer les interactions nécessaires lors de la réponse immunitaire. o Connaitre les interactions cellulaires établies entre cellule immune et non immune au cours des différentes phases de la réponse immunitaire. o identifier les interactions cellulaires impliquant des contacts membranaires ou des facteurs solubles représentés principalement par les cytokines Déduire les implications des dysfonctionnements du système immunitaire en pathologie humaine. L étudiant doit distinguer entre les réponses immunitaires exagérées et les réponses immunitaires déficientes. Réponses immunitaires exagérées, l étudiant doit pouvoir distinguer entre celles qui sont dues à des antigènes : Exogène dans le cas des états d hypersensibilité de type I, II, III et IV du soi dans le cas des maladies auto immunes d un allo-antigène dans le cas des rejets de greffes et transplantations. Etats d hypersensibilité, l étudiant doit : o Identifier les différents éléments intervenant dans chaque type o Comprendre les mécanismes responsables des lésions tissulaires propre a chaque type o Savoir les tests nécessaires pour l exploration de chaque type Maladies auto immunes, l étudiant doit : o Comprendre les mécanismes de la rupture de la tolérance vis-à-vis des antigènes du soi o Distinguer les maladies auto immunes spécifiques d organe et non spécifiques d organe o Préciser les effecteurs immunitaires responsables des lésions o Prendre connaissance des auto anticorps associés aux différentes maladies auto immunes ainsi que les techniques utilisées dans l exploration de ces maladies. Rejets de greffes et transplantations d organe, l étudiant doit : o Prendre connaissance des critères de sélection du couple donneur-receveur o Apprendre les différents tests nécessaires dans le cadre du bilan pré greffe o comprendre les mécanismes des rejets de greffe, 3

5 o comprendre les moyens de prévention Les réponses immunitaires déficientes, l étudiant doit différencier entre les déficits immunitaires primitifs ou congénitaux et les déficits immunitaires secondaires ou acquis. Déficits immunitaires primitifs, l étudiant doit classer les déficits de l immunité spécifique (anomalies de la maturation et de l activation des lymphocytes) et les déficits de l immunité innée. Déficits immunitaires secondaires, l étudiant doit : - définir l immunodéficience acquise, - décortiquer les mécanismes immunopathologiques, - prendre connaissance des tests nécessaires au diagnostic immunologique Connaitre les thérapeutiques impliquant le système immunitaire. 2. Programme d enseignement Programme du 1er TRIMESTRE Cours Enseignant - Introduction à l Immunologie - Les organes lymphoïdes N. KECHOUT - Les cellules impliquées dans la réponse immunitaire II : les Ly B S. AMOURA - Les cellules impliquées dans la réponse immunitaire I : les Ly T A.BENYAHIA - Les cellules impliquées dans la réponse immunitaire III : les CPA, les K. BELANTEUR cellules phagocytaires et les NK - Les Antigènes S. AMOURA - Le Complexe Majeur d Histocompatibilité -Les Immunoglobulines H.AMROUN A.BENYAHIA - Les anticorps monoclonaux - TCR et BCR N. KECHOUT - Le système complémentaire K. DJENOUHAT -Les cytokines K. DJENOUHAT - Les molécules d adhésion et Chimiokines -Les interactions cellulaires au cours de la réponse immunitaire K. BELANTEUR 4

6 Programme du 2 ème TRIMESTRE Cours Enseignant - Les réactions de précipitation - Les réactions d agglutination - Les techniques utilisant les anticorps marqués - L anaphylaxie - L hypersensibilité de type II - L hypersensibilité de type III - L hypersensibilité de type IV - L immunité anti-infectieuse S. AMOURA K. BELANTEUR A. BENYAHIA N. KECHHOUT A. BENYAHIA Programme du 3 ème TRIMESTRE Cours Enseignant - Les maladies auto-immunes K. DJENOUHAT - Les déficits immunitaires congénitaux et leur exploration -Le SIDA -Les implications du système HLA en Médecine -Les syndrômes lymphoprolifératifs - L immunothérapie : Vaccins, Sérums, Immunostimulants et Immunodépresseurs. N. KECHHOUT S. AMOURA A. BENYAHIA K. DJENOUHAT 5

7 3. Modalités d enseignement Enseignement magistral Travaux Dirigés 4. Modalités d évaluation Epreuve sous forme de Questions à choix multiple. 5. REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES Les bases de l Immunologie fondamentale.abul K. Abbas Andrew H.Lichtman Traduction de la 3 ème édition anglaise :Pierre L.Masson. Immunologie LE COURS DE Janis Kuby.7 ème édition :Dunod JUIN ISBN RESPONSABLE MODULE : Pr H.AMROUNE 6

Introduction à l immunologie

Introduction à l immunologie Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Introduction à l immunologie Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : I. Définition de l immunologie. II. Le système immunitaire.

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3: Corps humain et santé Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Chez les vertébrés, le système immunitaire comprend 2 grands ensembles de défense

Plus en détail

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE.16PA Vendredi 22 mars 2013, 15h-17h Les fonctions du système immunitaire Protéger des

Plus en détail

Parcours d initiation à la recherche en Immunologie

Parcours d initiation à la recherche en Immunologie Parcours d initiation à la recherche en Immunologie Réservé aux Filières Santé : UFR Santé de Paris Descartes (Médecine, Pharmacie, Odontologie, Maïeutique, Vétérinaire) + UFR Médecine de Paris Diderot

Plus en détail

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE I/ La réponse adaptative humorale La contamination de l organisme par un agent infectieux (ou une molécule étrangère) entraîne l apparition d anticorps dans le sérum : on

Plus en détail

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 09.10.2015 Le Le système immunitaire est est composé de de plusieurs éléments Cellules immunitaires -cell.phagocytaires

Plus en détail

LES LYMPHOCYTES T. Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction

LES LYMPHOCYTES T. Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction INTRODUCTION Lymphocytes B Lymphocytes NK Lymphocytes T - Les lymphocytes constituent une population cellulaire hétérogènes - Les lymphocytes

Plus en détail

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Introduction Lors d une infection, l organisme réagit de différentes manières pour éliminer l agent pathogène : Une réaction immunitaire innée non spécifique qui

Plus en détail

Chapitre 2 : L'immunité adaptative

Chapitre 2 : L'immunité adaptative Chapitre 2 : L'immunité adaptative Table des matières Introduction 3 I - I- Les anticorps 4 1. La production des anticorps... 4 2. La structure d'un anticorps.... 4 3. Le rôle des anticorps... 5 4. L'origine

Plus en détail

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité CMH I / CMH II Les complexes majeurs d histocompatibilité Réponse immunitaire immunité innée : non-spécifique Cellules NK Granulocytes Macrophages Cellules dendritiques Inflammation locale Phagocytose

Plus en détail

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise)

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise) Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise Connaissances La réponse immunitaire peut se poursuivre par une réaction acquise ou adaptative, spécifique de l'antigène présenté par une cellule

Plus en détail

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES Michèle RAFFARD Allergologue - Institut Pasteur - mraffard@free.fr Certificat d Immuno-Allergologie Clinique (CIAC) Association Franco Vietnamienne de Pneumologie (AFVP) Hôpital Universitaire de HCMV 3/5

Plus en détail

Les étapes de la réaction inflammatoire

Les étapes de la réaction inflammatoire Réaction inflammatoire 2. Détection par les cellules sentinelles PRR Motif moléculaire Agent (bactérie) Phagocytose des agents Macrophage Leucocyte (cellule dendritique) 3. Libération de messages chimiques

Plus en détail

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée 1 Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée Introduction : L immunité innée ne permet pas toujours l élimination des éléments étrangers qui peuvent alors infecter l organisme.

Plus en détail

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

Idées-clef sur l activation lymphocytaire

Idées-clef sur l activation lymphocytaire Idées-clef sur l activation lymphocytaire L activation du S.I. est basée sur de multiples coopérations cellulaires biou tripartite entre le chef d orchestre (LTH), les CPA et les autres lymphocytes futurs

Plus en détail

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire Organisation et fonctionnement général Vocabulaire à retenir sylvain.dubucquoi@chru lille.fr 1 Des compléments d informations? visitez http://www.assim.refer.org/raisil/raisil/l02.html 2 Plan Système immunitaire

Plus en détail

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE La réponse immunitaire est induite dans les organes lymphoïdes (ganglions lymphatiques, rate, ), riches en lymphocytes et favorisant la avec les antigènes

Plus en détail

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Restitution des acquis communiquer Les mécanismes de l immunité innée sont parfois insuffisants pour permettre l élimination

Plus en détail

DEPARTEMENT DE MEDECINE

DEPARTEMENT DE MEDECINE FACULTE DE MEDECINE D ALGER DEPARTEMENT DE MEDECINE INTRODUCTION AU SYSTÈME IMMUNITAIRE ORGANES LYMPHOIDES Pr H.AMROUN-AIT BELKACEM INTRODUCTION L immunologie est l étude du système immunitaire (SI) et

Plus en détail

Cellules dendritiques

Cellules dendritiques Cellules dendritiques http://www.assim.refer.org/ Livre L2 Chapitre cellules dendritiques Pr Sophie Caillat-Zucman Laboratoire d Immunologie, Hôpital Robert Debré et INSERM U986, Hôpital St-Vincent de

Plus en détail

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Introduction : Pendant la phase asymptomatique du SIDA des mécanismes de défense immunitaire se mettent en place pour lutter contre le virus : - synthèse

Plus en détail

Immunité acquise coopération cellulaire. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis

Immunité acquise coopération cellulaire. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Immunité acquise coopération cellulaire A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Caractéristiques de l immunité innée et acquise Immunité innée Immunité acquise

Plus en détail

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Thème 3A : Corps humain et santé Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Rappel mise en situation : Le système immunitaire = ensemble de cellules spécialisées dans la détection et l élimination de tout élément

Plus en détail

Les immunosuppresseurs Réunion des associations 2016

Les immunosuppresseurs Réunion des associations 2016 Les immunosuppresseurs Réunion des associations 2016 L immunité L immunité est définie comme l ensemble des mécanismes biologiques permettant à un organisme d assurer son intégrité en éliminant ses propres

Plus en détail

Faculté de Médecine de Mostaganem Cours immunologie fondamentale 22/11/2015. Le Système HLA. Dr M.Messatfa

Faculté de Médecine de Mostaganem Cours immunologie fondamentale 22/11/2015. Le Système HLA. Dr M.Messatfa Faculté de Médecine de Mostaganem Cours immunologie fondamentale 22/11/2015 Le Système HLA Dr M.Messatfa m_immuno@yahoo.fr Introduction Les corps étrangers reconnus par le système immunitaire sont appelés

Plus en détail

[CAHIER MODULE GENETIQUE ] FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE COMITE PEDAGOGIQUE GENETIQUE

[CAHIER MODULE GENETIQUE ] FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE COMITE PEDAGOGIQUE GENETIQUE 1ére ANNEE FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE COMITE PEDAGOGIQUE GENETIQUE [CAHIER MODULE GENETIQUE ] Dans ce cahier vous trouverez les informations relatives au module :

Plus en détail

L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 2007

L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 2007 2h sans document L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 27 SUJET: On génère au laboratoire des souris homozygotes pour une déficience au niveau des gènes codant pour les récepteurs de type

Plus en détail

Filière SVI Semestre 4 (S4) Module de Biologie Humaine - M 16 - Élément d Immunologie-Hématologie. Cours d Immunologie

Filière SVI Semestre 4 (S4) Module de Biologie Humaine - M 16 - Élément d Immunologie-Hématologie. Cours d Immunologie Filière SVI Semestre 4 (S4) Module de Biologie Humaine - M 16 - Élément d Immunologie-Hématologie Cours d Immunologie Introduction à l immunité spécifique Pr. Saaïd AMZAZI 2006-2007 Laboratoire de Biochimie

Plus en détail

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon La réponse immunitaire D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 15.10.2015 Nomenclature Rôle et implications du système immunitaire Composition du système immunitaire Fonction de chaque constituant

Plus en détail

Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales

Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales Responsables: Pr MA Gougerot-Pocidalo Dr Hélène Moins-Teisserenc 6 cours dans les prochaines semaines 4 ED en Mars Livre recommandé: IMMUNOLOGIE: De la biologie

Plus en détail

Bases moléculaires de la réponse immunitaire cellulaire contre les tumeurs

Bases moléculaires de la réponse immunitaire cellulaire contre les tumeurs Mécanismes d'action Bases moléculaires de la réponse immunitaire cellulaire contre les tumeurs Angela Orcurto Cheffe de clinique, Service d Oncologie médicale, Département d Oncologie, CHUV, Lausanne,

Plus en détail

Les cellules dendritiques

Les cellules dendritiques Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Les cellules dendritiques Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : Plan du cours : I. Introduction II. Cellules dendritiques a. Caractéristiques

Plus en détail

Le lymphocyte B et BCR. Pr N.KECHOUT 3 ème année de Médecine Année universitaire 2016/2017

Le lymphocyte B et BCR. Pr N.KECHOUT 3 ème année de Médecine Année universitaire 2016/2017 Le lymphocyte B et BCR Pr N.KECHOUT 3 ème année de Médecine Année universitaire 2016/2017 I-Introduction Les lymphocytes B (LB) représentent 10 à 15 % des lymphocytes circulants. -Ils sont le support de

Plus en détail

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE ahmed.hodroge@u-picardie.fr Pôle Santé - UFR de Médecine Laboratoire d Immunologie EA4666 - LNPC 18 FEVRIER 2014 Les différentes immunités Cellules (Mφ,

Plus en détail

Introduction générale au système immunitaire

Introduction générale au système immunitaire Introduction générale au système immunitaire Quelques définitions et la présentation des principaux concepts Professeur Jean-Yves CESBRON jean-yves.cesbron@ujf-grenoble.fr Bibliographie : Immunobiology

Plus en détail

TSSIBG Les circuits de circulation des lymphocytes et les mécanisme moléculaires qui les contrôlent

TSSIBG Les circuits de circulation des lymphocytes et les mécanisme moléculaires qui les contrôlent 14/10/2013 MARIANI Natacha L2 TSSIBG J. Boucrault 10 pages Les circuits de circulation des lymphocytes et les mécanismes moléculaires qui les contrôlent Plan A. Introduction B. Processus moléculaires guidant

Plus en détail

Complexe Majeur d Histocompatibilité

Complexe Majeur d Histocompatibilité Complexe Majeur d Histocompatibilité Hélène Moins-Teisserenc Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, INSERM U662 Hôpital Saint-Louis helene.moins@univ-paris-diderot.fr Reconnaissance antigénique

Plus en détail

Immunité Vaccinale. Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin

Immunité Vaccinale. Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin Immunité Vaccinale Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin Bases empiriques de la vaccination Observation empirique Une infection guérie protège de la maladie Vacciner

Plus en détail

LE SYSTEME IMMUNITAIRE

LE SYSTEME IMMUNITAIRE LE SYSTEME IMMUNITAIRE I/ Définition Mécanismes physiologique ; défendre l'organisme contre : certains agents pathogènes les substances étrangères ou anormales (micro organismes = bactérie, parasite, virus,...)

Plus en détail

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire Constats : On sait que les effecteurs de la réaction immunitaire acquise sont : - les d'anticorps

Plus en détail

TH3A_ch2. prolongement de l immunité innée. Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes

TH3A_ch2. prolongement de l immunité innée. Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes TH3A_ch2 L immunité adaptative, un prolongement de l immunité innée Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes intro L'immunité innée permet une réponse rapide et non différenciée contre les microbes

Plus en détail

Chapitre 11 : l immunité adaptative.

Chapitre 11 : l immunité adaptative. Chapitre 11 : l immunité adaptative. L immunité innée, même si elle représente un système de défense efficace, parfois ne suffit pas à enrayer l infection. Dans ce cas, l organisme va initier une autre

Plus en détail

Recombinaison! par délétion! d'après Abbas & Lichtman!

Recombinaison! par délétion! d'après Abbas & Lichtman! Immunoglobulines et réponse anticorps! Immunoglobulines et réponse anticorps! P. Galanaud! M1 Immunologie! Paris 11! 2010-2011! P. Galanaud! le parcours d'une Immunoglobuline! avant la rencontre avec l'antigène!

Plus en détail

Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines.

Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines. Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines. Une immunoglobuline est une protéine, elle peut donc être elle-même reconnue comme un antigène par des anticorps. Quand on utilise en immunothérapie,

Plus en détail

Rappels immunologie. La réponse innée : La réponse acquise : C est la même chose. Rappel : notion de superfamille des Immunoglobulines

Rappels immunologie. La réponse innée : La réponse acquise : C est la même chose. Rappel : notion de superfamille des Immunoglobulines Rappels immunologie La réponse innée : Elle comprend : Les barrières anatomiques ( peau et muqueuse ) Des cellules phagocytaires : les phagocytes ( macrophage et polynucléaires neutrophiles qui reconnaissent

Plus en détail

Les organes lymphoïdes

Les organes lymphoïdes Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Les organes lymphoïdes Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours I. Introduction, généralités. II. Organes lymphoïdes centraux (primaires)

Plus en détail

La réponse Immunitaire et sa régulation

La réponse Immunitaire et sa régulation La réponse Immunitaire et sa régulation DFGSM2 Rangueil 2012-13 Michel Abbal 1 Schématisation simplifiée de l activation de la réponse humorale et cellulaire Phagocytose - Présentation CPA Ag Sélection

Plus en détail

La reconnaissance allogénique. Pierre Tiberghien EFS / UFC / Inserm U645 Besançon

La reconnaissance allogénique. Pierre Tiberghien EFS / UFC / Inserm U645 Besançon La reconnaissance allogénique Pierre Tiberghien EFS / UFC / Inserm U645 Besançon La reconnaissance allogénique L alloréactivité: une réponse immune parmi d autres les signaux dangers la présentation de

Plus en détail

IMMUNOLOGIE APPLIQUEE (1/2)

IMMUNOLOGIE APPLIQUEE (1/2) Karène MAHTOUK Karene.mahtouk@univ-lyon1.fr IMMUNOLOGIE APPLIQUEE (1/2) Plan Académique de Formation, 15 Mars 2013 PLAN DU COURS Immunothérapies I- Introduction: immunothérapie des cancers II- La réponse

Plus en détail

Immunologie. Les mécanismes de l immunité

Immunologie. Les mécanismes de l immunité Immunologie Les mécanismes de l immunité Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent étranger (bactéries, champignons,

Plus en détail

CM1.1 PRESENTATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE Cellules, Organes, Molécules

CM1.1 PRESENTATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE Cellules, Organes, Molécules DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie CM1.1 PRESENTATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE Cellules, Organes, Molécules Phnom Penh Septembre 2009 Michelle Rosenzwajg Service de Biothérapies/UPMC CNRS

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. L antigène sera identifié par le site anticorps et / ou le récepteur lymphocytaire. L haptène est une partie de l antigène.

IMMUNOLOGIE. L antigène sera identifié par le site anticorps et / ou le récepteur lymphocytaire. L haptène est une partie de l antigène. IMMUNOLOGIE I- LES PARTENAIRES DE LA REPONSE IMMUNOLOGIQUE Une réponse immune apparait quand l organisme détecte l existence d un signal anormal, la plupart du temps une protéine appelée immunogène. Une

Plus en détail

Cours d Immunologie ère & 2ème Séances. Pr. Youssef BAKRI

Cours d Immunologie ère & 2ème Séances. Pr. Youssef BAKRI Filière SVI Parcours Biologie et Santé Semestre 5 (S5) Module de Biologie Humaine -M 20 - Élément : Hématologie - Immunologie Pr. Youssef BAKRI Cours d Immunologie 1 ère & 2ème Séances 2012-2013 Laboratoire

Plus en détail

LES IMMUNOGLOBULINES

LES IMMUNOGLOBULINES LES IMMUNOGLOBULINES Défenses spécifiques Reconnaissance de l Ag Forme native Dégradé en peptides TCR (lymphocyte T) Immunité IMMUNOGLOBULINES (Ig) Lymph. B Plasmocytes Ig membranaires Défenses non spécifiques

Plus en détail

Dr José Boucraut.

Dr José Boucraut. Notions générales sur les mécanismes de tolérance immunitaire et de contrôle de la réponse immune et d échappement conduisant aux processus pathologiques : autoimmuns, allergiques,. Dr José Boucraut jose.boucraut@univ-amu.fr

Plus en détail

LES TISSUS ET ORGANES LYMPHOÏDES

LES TISSUS ET ORGANES LYMPHOÏDES UNIVERSITÉ ABOU BEKR BELKAID FACULTÉ DE MÉDECINE 2 ÈME ANNÉE MÉDECINE MODULE : HISTOLOGIE 1. INTRODUCTION : LES TISSUS ET ORGANES LYMPHOÏDES Les tissus et organes lymphoïdes se caractérisent par leur richesse

Plus en détail

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique?

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Évaluations formatives Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Le système de défense non spécifique est constitué d un ensemble d éléments qui protègent

Plus en détail

Certificat en biotechnologie

Certificat en biotechnologie Immunologie MCB-20964 1 Certificat en biotechnologie Faculté des sciences et génie Département de biochimie, de microbiologie et de bioinformatique Laboratoire d immunologie appliquée MCB-1701 1-0-4-4

Plus en détail

Les Mécanismes de l Immunité

Les Mécanismes de l Immunité 1 CHAPITRE B Les Mécanismes de l Immunité 2 L infection de l organisme par un agent infectieux comme le VIH montre la mise en jeu du système immunitaire qui se manifeste d abord par une réaction immunitaire

Plus en détail

Immunité Anti Infectieuse. Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2

Immunité Anti Infectieuse. Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2 Immunité Anti Infectieuse Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2 Le système immunitaire Définition : ensemble des moyens permettant à l organisme de se défendre contre les pathogènes (bactéries,

Plus en détail

Maladies auto-immunes (MAI)

Maladies auto-immunes (MAI) 23.09.2013 CLAUDE Marjorie L3 Immunopathologie et Immunointervention Dr DESPLAT-JEGO 6 pages Maladies auto-immunes (MAI) Plan A. Notions de base I. Le soi, le non-soi II. La réaction immunitaire III. Antigènes

Plus en détail

! MacCulloch et al., Science, 1964 : proposition d un schéma hiérarchique de l hématopoïèse

! MacCulloch et al., Science, 1964 : proposition d un schéma hiérarchique de l hématopoïèse Rationnel! MacCulloch et al., Science, 1964 : proposition d un schéma hiérarchique de l hématopoïèse! Puis découverte, après une série de transplantations, qu une cellule souche hématopoïétique unique

Plus en détail

Certificat en biotechnologie

Certificat en biotechnologie Immunologie MCB-20964 1 Certificat en biotechnologie Faculté des sciences et génie Département de biochimie, microbiologie et bioinformatique Laboratoire d immunologie appliquée MCB-1701 1-0-4-4 3 crédits

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Partie A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire

Thème 3 : Corps humain et santé. Partie A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire Thème 3 : Corps humain et santé Partie A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire Chapitre 13 - L'immunité adaptative, prolongement de l'immunité innée Les

Plus en détail

Vieillissement immunitaire

Vieillissement immunitaire Vieillissement immunitaire et risque infectieux Dr Michèle Becker-Schneider 24 Mai 2012 CHU Besançon 1 Vieillissement immunitaire Fréquence et gravité accrue des infections Réponse faible aux vaccinations

Plus en détail

Immunité non stérilisante suite à l infection par Plasmodium falciparum

Immunité non stérilisante suite à l infection par Plasmodium falciparum Immunité non stérilisante suite à l infection par Plasmodium falciparum NEFTI Lydia GERART Sarah Introduction Le paludisme aussi appelé malaria, est une maladie infectieuse due à un parasite du genre Plasmodium.

Plus en détail

Avant 1900 : «Horror Autotoxicus» Ehrlich - Morgenroth : Auto-Immunisations expérimentales Metchnikoff Hémoglobinurie paroxystique Chez

Avant 1900 : «Horror Autotoxicus» Ehrlich - Morgenroth : Auto-Immunisations expérimentales Metchnikoff Hémoglobinurie paroxystique Chez I- Historique II- III- IV- Définition Théories de l Auto-Immunité Facteurs favorisant l Auto- Immunité V- Pathogénicité des phénomènes Auto-Immun VI- VII- Maladies Auto-Immunes chez l Homme Principes de

Plus en détail

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr Michèle Becker-Schneider CHU Besançon 25 Février 2010

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr Michèle Becker-Schneider CHU Besançon 25 Février 2010 Vieillissement immunitaire et risque infectieux Dr Michèle Becker-Schneider CHU Besançon 25 Février 2010 1 Vieillissement immunitaire Fréquence et gravité accrue des infections Réponse faible aux vaccinations

Plus en détail

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale POUVOIR PATHOGÈNE IMMUNITE ANTI-VIRALE Espèce Race Age Réceptivité (Hôte normal) Individu Maladie infectieuse Mode de pénétration Immunodéficiences acquises Infections intercurrentes (synergie entre microorganismes)

Plus en détail

CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE

CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Introduction L immunité innée, même si elle représente un système de défense efficace, parfois ne suffit pas à enrayer l infection. Dans ce cas, l organisme va initier

Plus en détail

ORGANES et TISSUS LYMPHOÏDES. P. Blanco

ORGANES et TISSUS LYMPHOÏDES. P. Blanco ORGANES et TISSUS LYMPHOÏDES P. Blanco PLAN Généralités Thymus Moelle osseuse Ganglions lymphatiques Rate MALT PLAN Généralités Thymus Moelle osseuse Ganglions lymphatiques Rate MALT Généralités O. Lymphoïdes

Plus en détail

Les processus immunitaires mis en jeu. Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale?

Les processus immunitaires mis en jeu. Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale? Les processus immunitaires mis en jeu Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale? I/ Les anticorps: agents de maintien de l'intégrité du milieu extracellulaire?

Plus en détail

Circulation leucocytaire

Circulation leucocytaire 09/10/2014 TEHHANI Anissa L2 CR : BRASSIER Julia TSSIB J. BOUCRAUT jose.boucraut@univ-amu.fr 10 pages Circulation leucocytaire Plan A. Introduction B. Circuit de circulation des lymphocytes I. Introduction

Plus en détail

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle.

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Objectifs Immunité anti-infectieuse Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Connaître les structures antigéniques des MO responsables de l activation des cellules immunes. Connaître

Plus en détail

Immunité adaptative : Lymphocytes T régulateurs et notion de tolérance

Immunité adaptative : Lymphocytes T régulateurs et notion de tolérance Immunité adaptative : Lymphocytes T régulateurs et notion de tolérance François Lemoine, Yvon Lebranchu, Olivier Boyer, Marie Christine Béné, Yacine Taoufik I-Définition... 2 II-La tolérance centrale et

Plus en détail

LES HYPERSENSIBILITÉS (suite)

LES HYPERSENSIBILITÉS (suite) Immunologie Clinique (Mr G.THIBAULT) CELLIER Laura ROTIER Maxime 05 Avril 2011 LES HYPERSENSIBILITÉS (suite) III/ Hypersensibilités de type III (dépendante des immuns complexes) Aspects cliniques La réaction

Plus en détail

l e s c e l l u l e s i m p l i q u é e s d a n s l a r é p o n s e i n f l a m m a t o i r e e t l a r é p o n s e a l l e r g i q u e

l e s c e l l u l e s i m p l i q u é e s d a n s l a r é p o n s e i n f l a m m a t o i r e e t l a r é p o n s e a l l e r g i q u e D OSSIER L E SYSTEME IMMUNITAIRE CUTANE : l e s c e l l u l e s i m p l i q u é e s d a n s l a r é p o n s e i n f l a m m a t o i r e e t l a r é p o n s e a l l e r g i q u e Mai 2011 Immunité innée

Plus en détail

Hypersensibilité de type II

Hypersensibilité de type II Cours d immunologie Hypersensibilité de type II ANNEE 2011-2012 1 I- CLASSIFICATION DE GELL ET COOMBS: 2 I- CLASSIFICATION DE GELL ET COOMBS: Les réactions d hypersensibilité ont été réparties en quatre

Plus en détail

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Pasare et al. 2004 Dard Amélie Degos Clara M1Di Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Introduction : TLRs, DC, Lymphocytes

Plus en détail

année académique 2012/2013

année académique 2012/2013 Université Saint-Esprit de kaslik Faculté de Médecine et des Sciences Médicales Concours d entrée en 1 ère année de médecine année académique 2012/2013 Biologie A titre indicatif : les références des 1

Plus en détail

1 Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)?

1 Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)? 1 Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)? A. Les molécules du Complexe Majeur d Histocompatibilité (CMH) de classe I lient les épitopes T dans le cytoplasme B. Les

Plus en détail

Système Immunitaire. Antigènes. Organes Lymphoïdes (fonctions)

Système Immunitaire. Antigènes. Organes Lymphoïdes (fonctions) Immunologie ( cours n 1) Pr MA Gougerot-Pocidalo Vendredi 25 Janvier 2008 (8h30-10h30) Ronéotypeur : Chau Philippe Système Immunitaire. Antigènes. Organes Lymphoïdes (fonctions) Plan Généralités sur le

Plus en détail

Le système immunitaire

Le système immunitaire Le système immunitaire I. Généralités immunologie : c l étude des reactions immunitaires immunité : c ce qui protége l organisme face aux infections et aux agressions ou tumorales 1) Les cellules les cellules

Plus en détail

Les cellules du sang périphérique

Les cellules du sang périphérique Les cellules du sang périphérique Les Globules Blancs Leucocytes Les Globules Rouges Erythrocytes Défenses immunitaires phagocytose Transports de l oxygène Les Plaquettes Hémostase Les Globules Blancs

Plus en détail

Corrigé exercices de Biologie

Corrigé exercices de Biologie Corrigé exercices de Biologie I. RESTITUTIONS DES CONNAISSANCES 1. Schémas à titrer et à légender. Schéma 1 : Surface d un lymphocyte T4 On observe des particules du virus VIH bourgeonnant à la surface

Plus en détail

Immunogénétique normale et pathologique

Immunogénétique normale et pathologique Immunogénétique normale et pathologique Marie-Paule LEFRANC Université Montpellier II, CNRS, IMGT Cours du 7 décembre 2004 Master 1ère année - Bases moléculaires des maladies génétiques Responsables: Professeur

Plus en détail

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Notre environnement est peuplé de microorganismes dont certains sont des pathogènes pour l Homme. Pourtant

Plus en détail

[CAHIER MODULE MICROBIOLOGIE] COMITE PEDAGOGIQUE DE MICROBIOLOGIE

[CAHIER MODULE MICROBIOLOGIE] COMITE PEDAGOGIQUE DE MICROBIOLOGIE 3éme ANNEE FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE DE MICROBIOLOGIE [CAHIER MODULE MICROBIOLOGIE] Dans ce cahier vous trouverez les informations relatives au

Plus en détail

TOLERANCE. M1 UE Immunologie. Philippe NAQUET Centre d Immunologie de Marseille-Luminy

TOLERANCE. M1 UE Immunologie. Philippe NAQUET Centre d Immunologie de Marseille-Luminy TOLERANCE M1 UE Immunologie Philippe NAQUET Centre d Immunologie de Marseille-Luminy TOLERANCE SOI ou NON SOI? DANGER ou NON? A QUEL NIVEAU? IGNORANCE OU REACTIVITE? Tolérance : s exerce à différents niveaux

Plus en détail

COMPATIBILITE TISSULAIRE EN TRANSPLANTATION

COMPATIBILITE TISSULAIRE EN TRANSPLANTATION COMPATIBILITE TISSULAIRE EN TRANSPLANTATION jonathan.visentin@chu-bordeaux.fr J. VISENTIN Laboratoire d Immunologie et Immunogénétique, Hôpital Pellegrin, CHU de Bordeaux CNRS UMR 5164, Université de Bordeaux

Plus en détail

Les cellules dendritiques

Les cellules dendritiques Pour contacter la prof : anjuere@unice.fr Cellule Dendritique = D Lymphocyte T = LT I. Introduction & Définition! dendritiques découvertes en 1973, identification chez la souris d une population de nouvelles

Plus en détail

Démarche diagnostique devant une lymphopénie Mouna ZAHLANE

Démarche diagnostique devant une lymphopénie Mouna ZAHLANE Démarche diagnostique devant une lymphopénie Mouna ZAHLANE INTRODUCTION LB et LT Lc NK acteurs de l immunité adaptative. n expriment pas de récepteur à l antigène. Taux entre 1500 et 4000 elts/mm 3 = production

Plus en détail

Contrôle n 2 novembre 2012 Terminale S 10

Contrôle n 2 novembre 2012 Terminale S 10 Cochez la ou les proposition(s) exacte(s) pour chaque question 1 à 28. Réponse bonne cochée = 1 point Réponse fausse cochée = 0,5point Pas de réponse = 0 point Seule la dernière page sera rendue. Conseil:

Plus en détail

EXAMEN D IMMUNOLOGIE. Coordinateur Pr Blanco Patrick. 21/06/2016

EXAMEN D IMMUNOLOGIE. Coordinateur Pr Blanco Patrick. 21/06/2016 EXAMEN D IMMUNOLOGIE. Coordinateur Pr Blanco Patrick. 21/06/2016 1/ A propos de l hypersensibilité immédiate(hsi), cochez la/les réponse(s) exacte(s) : A - L HSI est toujours d origine allergique B - L

Plus en détail

On constate qu au bout de 3 semaines après l introduction du virus dans l organisme, celui-ci prolifère intensément.

On constate qu au bout de 3 semaines après l introduction du virus dans l organisme, celui-ci prolifère intensément. Exercice 5 : Exploitation du Document 1 : Le Document 1 représente un diagramme en bâtons montrant l évolution au cours du temps des qualités du virus de l immunodéficience humaine (VIH) et d anticorps

Plus en détail

Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires

Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Caractéristiques de l immunité innée et

Plus en détail

Parcours : Médecine Personnalisée en Transplantation Humaine

Parcours : Médecine Personnalisée en Transplantation Humaine Mention Sciences du Vivant Spécialité de Master : Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Parcours : Médecine Personnalisée en Transplantation Humaine Responsables: Pr. Seiamak BAHRAM Dr. Raphael CARAPITO

Plus en détail

Reconnaissance de l'antigène par un anticorps

Reconnaissance de l'antigène par un anticorps Reconnaissance de l'antigène par un anticorps Antigène natif Immunoglobuline Reconnaissance de l'antigène par le lymphocyte T Antigène T cell receptor (TCR) Lymphocytes T Molécules de reconnaissance (TCR)

Plus en détail

Immunologie de la transplantation et des greffes

Immunologie de la transplantation et des greffes DELAMARE Chloé G.Thibault NORMAND Amélie Immunologie le 22/03/11 Immunologie de la transplantation et des greffes I-Introduction Les premières greffes et transplantations (années 40-50) nécessitaient une

Plus en détail