LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE. PREMIER AFFICHAGE dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE. PREMIER AFFICHAGE dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus"

Transcription

1 LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE PREMIER AICHAGE dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus Nom de l entreprise : Urgence Médicale Code Bleu Date de l affichage : 2 décembre 2013 Objectif de la Loi sur l équité salariale L objectif de la Loi est de corriger les écarts salariaux dus à la discrimination systémique fondée sur le sexe à l égard des personnes qui occupent des catégories d emplois à prédominance féminine dans l entreprise. Pour ce faire, l employeur dont l entreprise compte 10 personnes salariées ou plus doit réaliser un exercice d équité salariale. Qu est-ce que l équité salariale? L équité salariale, c est un salaire égal pour un travail équivalent. Ainsi, les personnes qui occupent une catégorie d emplois à prédominance féminine et qui accomplissent un travail différent, mais de valeur équivalente à celui d une ou de plusieurs catégories d emplois à prédominance masculine présentes dans l entreprise, devraient recevoir la même rémunération. Pour ce faire, tant les caractéristiques du travail féminin que celles du travail masculin doivent être reconnues. Obligations de l employeur En vertu de la Loi sur l'équité salariale, la taille de l entreprise est de 100 personnes salariées ou plus. Pour se conformer à la Loi, le programme d équité salariale doit être réalisé par un comité constitué de personnes représentant l employeur et de personnes représentant les personnes salariées visées par ce programme. Les membres du comité sont : Nom Annie Côté Mylène Thivierge Lindsay Pierre-Duversaint Partie représentée Employeur Salariés Salariés Les données utilisées pour réaliser ce programme d équité salariale sont celles du 28 novembre 2013.

2 Un programme d équité salariale doit contenir les quatre étapes suivantes : Étape 1 Étape 2 Étape 3 Étape 4 Identification des catégories d emplois. Description de la méthode et des outils d évaluation des catégories d emplois et l élaboration d une démarche d évaluation. Évaluation des catégories d emplois, leur comparaison, l estimation des écarts salariaux et le calcul des ajustements salariaux. Modalités de versement des ajustements salariaux. Lorsque les deux premières étapes du programme sont complétées, le comité doit en afficher les résultats. Étape 1 : Identification des catégories d emplois Le tableau qui suit présente les catégories d emplois à prédominance féminine et les catégories d emplois à prédominance masculine faisant partie du programme. Catégories d emplois Réceptionniste Comptable Répartiteur Commis RH Adjoint RH Technicien informatique Diététiste Inhalothérapeute CH Inhalothérapeute CHSLD / CLSC Éducateur spécialisé Préposé aux bénéficiaires CH / CHSLD / CLSC Montréal/Laval/Laurentides/Lanaudière/Montérégie Préposé aux bénéficiaires CLSC Montérégie Préposé aux bénéficiaires CH Sud-Est de Québec/Centre-de- Québec/Nord-du-Québec/Haut St-Maurice/Radisson Préposé aux bénéficiaires CHSLD/CLSC Sud-Est-de-Québec / Charlevoix / Nord-Ouest / Chaudière-Appalaches / Bas St-Laurent / Gaspésie / Côte-Nord / Mauricie et Centre-du-Québec / Estrie / Abitibi CLSC Préposé aux bénéficiaires CH / CHSLD / CLSC St-Eustache et Saint- Jérôme Préposé aux bénéficiaires CHSLD Abitibi Préposé aux bénéficiaires CH : MED & Gériatrie Abitibi Préposé aux bénéficiaires CH : Aigu Abitibi Préposé aux bénéficiaires CH/CHSLD/CLSC Hors A/O Infirmier auxiliaire CH Montréal/Laval Infirmier auxiliaire CHSLD Montréal/Laval Infirmier auxiliaire CLSC Montréal/Laval Infirmier auxiliaire CLSC VACC Montréal/Laval Infirmier auxiliaire CH : AIGU Hors A/O / Laurentides/Lanaudière/Montérégie Infirmier auxiliaire CH : MED Hors A/O / Laurentides/Lanaudière/Montérégie Infirmier auxiliaire CH : GÉRIATRIE Hors A/O / Prédominance sexuelle H H

3 Infirmier auxiliaire CHSLD Infirmier auxiliaire CSLC Laurentides/Lanaudière/Montérégie Infirmier auxiliaire CLSC VACC Infirmier auxiliaire CH : AIGU Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier auxiliaire CH : MED Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier auxiliaire CH : GÉRIATRIE Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier auxiliaire CHSLD Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier auxiliaire CLSC Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier auxiliaire CLSC VACC Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier auxiliaire CH : AIGU Granby / BMP / Sorel Infirmier auxiliaire CH Sud-Est-de-Québec/Charlevoix/Nord-Ouestde-Québec/Chaudière-Appalaches/Bas St-Laurent / Gaspésie / Côte- Nord / Mauricie et Centre-du-Québec / Estrie / Centre-de-Québec / Nord-du-Québec / Haut-St-Maurice / Radisson Infirmier auxiliaire CHSLD Sud-Est-de-Québec / Charlevoix / Nord- Ouest-de-Québec / Chaudière-Appalaches / Bas St-Laurent / Gaspésie / Côte-Nord Infirmier auxiliaire CLSC Sud-Est-de-Québec / Charlevoix / Nord- Ouest-de-Québec / Chaudière-Appalaches / Bas St-Laurent / Gaspésie / Côte-Nord / Mauricie et Centre-du-Québec / Estrie Infirmier auxiliaire CLSC VACC Sud-Est-de-Québec / Charlevoix / Nord-Ouest-de-Québec / Chaudière-Appalaches / Bas St-Laurent / Gaspésie / Côte-Nord / Mauricie et Centre-du-Québec / Estrie Infirmier auxiliaire CHSLD Mauricie et Centre-du-Québec/ Estrie Infirmier auxiliaire CLSC Abitibi Infirmier auxiliaire CHSLD Hors A/O Infirmier auxiliaire CLSC Hors A/O Infirmier CH : AIGU Laurentides/Lanaudière/Montérégie Infirmier CH : MED Laurentides/Lanaudière/Montérégie Infirmier CH : GÉRIATRIE Laurentides/Lanaudière/Montérégie Infirmier CHSLD Laurentides/Lanaudière/Montérégie Infirmier CLSC Laurentides/Lanaudière/Montérégie Infirmier CLSC VACC Laurentides/Lanaudière/Montérégie Infirmier CH : AIGU Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier CH : MED Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier CH : GÉRIATRIE Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier CHSLD Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier CLSC Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier CLSC VACC Saint-Eustache et Saint-Jérôme Infirmier CH : AIGU Anna-Laberge/Suroît/Granby/BMP Infirmier CH : MED Anna-Laberge/Suroît/Granby/BMP Infirmier CH : GÉRIATRIE Anna-Laberge/Suroît/Granby/BMP Infirmier CHSLD Anna-Laberge/Suroît/Granby/BMP Infirmier CLSC Anna-Laberge/Suroît/Granby/BMP Infirmier CLSC VACC Anna-Laberge/Suroît/Granby/BMP Infirmier CH :SALLE D OP Laval/Montréal/Hors A/O Infirmier CH :AIGU Laval/Montréal/Hors A/O Infirmier CH :MED Laval/Montréal/Hors A/O Infirmier CH :GÉRIATRIE Laval/Montréal/Hors A/O Infirmier CHSLD Laval / Montréal / Hors A/O / Sud-Est-de-Québec / Nord-Ouest-de-Québec / Chaudière-Appalaches

4 Infirmier CLSC Laval / Montréal / Hors A/O / Sud-Est-de-Québec / Nord-Ouest-de-Québec / Chaudière-Appalaches Infirmier CLSC VACC Laval / Montréal / Hors A/O / Sud-Est-de- Québec / Nord-Ouest-de-Québec / Chaudière-Appalaches Infirmier CH CSSS Saint-Léonard et Saint-Michel Infirmier CHSLD CSSS Saint-Léonard et Saint-Michel Infirmier CLSC CSSS Saint-Léonard et Saint-Michel Infirmier INO-SANTÉ CSSS de la Montagne Infirmier CH Sud-Est-de-Québec Infirmier CH Côte-Nord / Gaspésie / Nord-du-Québec/Radisson Infirmier CHSLD Côte-Nord/Gaspésie Infirmier CLSC Côte-Nord/Gaspésie Infirmier CLSC VACC Côte-Nord/Gaspésie Infirmier CH : SALLE D OP Chaudière-Appalaches Infirmier CH :AIGU Nord-Ouest-de-Québec / Chaudière-Appalaches Infirmier CH :MED Nord-Ouest-de-Québec / Chaudière-Appalaches Infirmier CH :GÉRIATRIE Nord-Ouest-de-Québec / Chaudière- Appalaches Infirmier CH : SALLE D OP Centre-de-Québec Infirmier CH : AIGU Centre-de-Québec Infirmier CH : MED Centre-de-Québec Infirmier CH : GÉRIATRIE Centre-de-Québec Infirmier CH : SALLE D OP Abitibi / Mauricie et Centre-du-Québec / Bas St-Laurent / Haut St-Maurice / Estrie Infirmier CH : AIGU Abitibi / Bas St-Laurent / Haut St-Maurice / Estrie Infirmier CH : MED Abitibi / Bas St-Laurent / Haut St-Maurice / Estrie Infirmier CH : GÉRIATRIE Abitibi / Bas St-Laurent / Haut St- Maurice / Estrie Infirmier CHSLD Estrie/Abitibi Infirmier CLSC Estrie / Abitibi / Mauricie et Centre-du-Québec / Bas St-Laurent Infirmier CLSC VACC Estrie / Abitibi / Mauricie et Centre-du- Québec / Bas St-Laurent Infirmier CHSLD Bas St-Laurent Infirmier COORDO Montréal CH Infirmier COORDO Montréal CHSLD Infirmier COORDO Abitibi Infirmier COORDO Laurentien et Saint-Eustache Infirmier COORDO Notre-Dame-de-atima Une catégorie d emplois peut regrouper plusieurs emplois. Étape 2 : Description de la méthode et des outils d évaluation des catégories d emplois et l élaboration d une démarche d évaluation

5 Description de la méthode et des outils d évaluation La méthode d évaluation des postes par points et facteurs a été retenue afin de comparer les catégories d emplois et ainsi estimer les écarts salariaux. Les facteurs d évaluation sont les suivants : acteurs Qualifications Responsabilités Efforts requis Conditions de travail Sous-facteurs ormation Expérience Dextérité et coordination Imputabilité Communications Supervision Effort intellectuel Concentration et attention sensorielle Effort physique Inconvénients et risques inhérents Description de la démarche d évaluation Cette méthode consiste à attribuer des points à chaque emploi, à partir d une série de facteurs d évaluation. Ces facteurs d évaluation, ceux recommandés par la Commission de l équité salariale, font l objet d une pondération et les points obtenus à chacun d eux sont additionnés pour chaque catégorie d emplois. L évaluation de chaque poste sera réalisée par le comité. Droits Les personnes salariées ont 60 jours à compter du premier jour de cet affichage pour demander des renseignements additionnels ou faire des observations. Pour ce faire, vous devez les transmettre au plus tard le 30 janvier 2014 à Annie Côté, Directrice financière, à Dans un délai de 30 jours suivant le 60 e jour de cet affichage, soit au plus tard le 1 er mars 2014, le comité doit procéder à un nouvel affichage en précisant les modifications apportées ou en indiquant qu aucune modification n est nécessaire. Pour obtenir plus d information sur la Loi sur l équité salariale, les obligations qu elle comporte et les recours qu elle prévoit, communiquez avec la Commission de l équité salariale ou visitez son site Web : Commission de l équité salariale 200, chemin Sainte-oy, 4 e étage Québec (Québec) G1R 6A1 Téléphone : ou, sans frais, Site Web :

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus La Loi sur

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 10 à 49 personnes salariées La Loi sur l équité

Plus en détail

pas d exception pour le secteur de la construction!

pas d exception pour le secteur de la construction! Loi sur l équité salariale : pas d exception pour le secteur de la construction! Souvent, les dirigeants d entreprises du secteur de la construction vont dire : «Nous sommes régis par la Commission de

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE SUR L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMENT LIRE L AFFICHAGE SUR L ÉQUITÉ SALARIALE Juillet 2002 COMMENT LIRE L AFFICHAGE SUR L ÉQUITÉ SALARIALE La Loi sur l équité salariale oblige ts les employeurs dont l entreprise compte 10 personnes salariées plus à réaliser une démarche d équité

Plus en détail

Foire aux questions. Qu est-ce que l équité salariale?

Foire aux questions. Qu est-ce que l équité salariale? Foire aux questions Qu est-ce que l équité salariale? Selon la Commission de l équité salariale, le principe de l'équité salariale réfère au droit des personnes occupant un emploi à prédominance féminine,

Plus en détail

PROGRAMME INSTITUTIONNEL D ÉQUITÉ SALARIALE ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE

PROGRAMME INSTITUTIONNEL D ÉQUITÉ SALARIALE ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE PROGRAMME INSTITUTIONNEL D ÉQUITÉ SALARIALE ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE en vertu du chapitre IV.I de la Loi sur l équité salariale, visant les personnes représentées par : Syndicat des

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 37080 FRA Québec, le : 11 juin 2015 Membre : Sophie Raymond, commissaire Commission de l équité salariale et Toiture bon prix Abitibi inc. Partie mise en

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 36455 FRA Québec, le : 17 février 2015 Membre : Sophie Raymond, commissaire Commission de l équité salariale et 9061 1674 Québec inc. (connue sous le nom

Plus en détail

PROGRAMME DISTINCT D ÉQUITÉ SALARIALE DU GROUPE PROFESSIONNEL ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE

PROGRAMME DISTINCT D ÉQUITÉ SALARIALE DU GROUPE PROFESSIONNEL ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE PROGRAMME DISTINCT D ÉQUITÉ SALARIALE DU GROUPE PROFESSIONNEL ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE en vertu du chapitre IV.I de la Loi sur l équité salariale, visant les professionnelles et les

Plus en détail

Comité d'équité salariale du personnel syndiqué de la Société de la Place des Arts de Montréal. Le 21 avril 2011

Comité d'équité salariale du personnel syndiqué de la Société de la Place des Arts de Montréal. Le 21 avril 2011 Comité d'équité salariale du personnel syndiqué de la Société de la Place des Arts de ontréal 1 er affichage des résultats Le 21 avril 2011 Note : Dans ce document, de façon générale, le masculin est employé

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 35457 FRA Québec, le : 3 février 2015 Membres : Marie Rinfret, présidente Sophie Raymond, commissaire Personne salariée syndiquée Partie plaignante et Ville

Plus en détail

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE La Ville de Montréal et le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP) LE 9 FÉVRIER 2011 Dans le cadre du deuxième affichage faisant

Plus en détail

Affichage en vertu de la Loi sur l équité salariale Programme de maintien de l équité octobre 2015

Affichage en vertu de la Loi sur l équité salariale Programme de maintien de l équité octobre 2015 Le 2 novembre 2015 Programme de maintien de l'équité salariale Groupe personnel de soutien (SEESUS) Affichage en vertu de la Loi sur l équité salariale Programme de maintien de l équité octobre 2015 Introduction

Plus en détail

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est Section locale 2000 Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est actuellement en vigueur... 3 1997...3

Plus en détail

INTERVENUE ENTRE, D'UNE PART, LA FÉDÉRATION DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DU QUÉBEC (FTQ) REPRÉSENTANT LES SALARIÉES ET SALARIÉS VISÉS PAR UNE

INTERVENUE ENTRE, D'UNE PART, LA FÉDÉRATION DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DU QUÉBEC (FTQ) REPRÉSENTANT LES SALARIÉES ET SALARIÉS VISÉS PAR UNE INTERVENUE ENTRE, D'UNE PART, LA FÉDÉRATION DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DU QUÉBEC (FTQ) REPRÉSENTANT LES SALARIÉES ET SALARIÉS VISÉS PAR UNE CONVENTION COLLECTIVE NÉGOCIÉE AVEC LE COMITÉ PATRONAL

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 6726 FRA Québec, le : 20 février 2013 Membres : Marie Rinfret, présidente Sophie Raymond, commissaire Personne salariée Partie plaignante et Centre d accueil

Plus en détail

Michael Rossy Ltée Programme d équité salariale Préparé par le comité d équité salariale 15 juillet 2015

Michael Rossy Ltée Programme d équité salariale Préparé par le comité d équité salariale 15 juillet 2015 Michael Rossy Ltée Programme d équité salariale Préparé par le comité d équité salariale 15 juillet 2015 Page 1 de 6 RAPPORT SUR L ÉQUITÉ SALARIALE 2 ième AFFICHAGE Nom de l employeur : Michael Rossy Ltée

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 16085 FRA Québec, le : 17 janvier 2013 Membres : Marie Rinfret, présidente Sophie Raymond, commissaire Personne salariée Partie plaignante et Auberge du Portage

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION La rémunération est une activité ayant un impact important sur la performance de l entreprise. Une gestion efficace de la rémunération permet de contrôler les coûts liés à la main-d œuvre,

Plus en détail

PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI

PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI PROGRAE D ÉQUITÉ SALARIALE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIOUSKI DEUXIÈE AICHAGE APPLICATION DE LA LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE (ARTICLES 75 ET 76) POUR LES PERSONNES SALARIÉES DES GROUPES SUIVANTS : CADRES PERSONNEL

Plus en détail

Ville de Gatineau Groupe des salariés cols blancs ÉQUITÉ SALARIALE - 2 ème AFFICHAGE 1 er juillet 2012 au 31 Août 2012

Ville de Gatineau Groupe des salariés cols blancs ÉQUITÉ SALARIALE - 2 ème AFFICHAGE 1 er juillet 2012 au 31 Août 2012 Objectif de la Loi sur l équité salariale Ville de Gatineau Groupe des salariés cols blancs ÉQUITÉ SALARIALE - 2 ème AFFICHAGE 1 er juillet 2012 au 31 Août 2012 L objectif de la Loi est de corriger les

Plus en détail

Les arpenteurs victimes de discrimination Résultats de l exercice de relativité salariale mené dans l industrie de la construction

Les arpenteurs victimes de discrimination Résultats de l exercice de relativité salariale mené dans l industrie de la construction Maquette0 /08/0 00:0 Page Les arpenteurs victimes de discrimination Résultats de l exercice de relativité salariale mené dans l industrie de la construction Samuel de Champlain, premier arpenteur au Québec

Plus en détail

PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE DE L INRS FOIRE AUX QUESTIONS 1

PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE DE L INRS FOIRE AUX QUESTIONS 1 PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE DE L INRS FOIRE AUX QUESTIONS 1 Liste des questions 1. Pourquoi parle-t-on toujours du 21 novembre 2001? 2. Qui est couvert par le présent affichage? 3. Quelle est la différence

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 13874 FRA Québec, le : 27 mai 2014 Membres : Marie Rinfret, présidente Lise Simard, commissaire Personne salariée Partie plaignante et Gagnon, Rochette et

Plus en détail

Le 21 décembre dernier, nous avons conclu une entente avec le

Le 21 décembre dernier, nous avons conclu une entente avec le L ÉQUITÉ SALARIALE ET LA NOMENCLATURE DES TITRES D EMPLOI Une entente pour le respect de l équité salariale Janvier 2007 Le 21 décembre dernier, nous avons conclu une entente avec le gouvernement visant

Plus en détail

Rapport d analyse. Décision de la Commission des Relations du Travail Plainte de l Association des Psychologues du Québec

Rapport d analyse. Décision de la Commission des Relations du Travail Plainte de l Association des Psychologues du Québec Rapport d analyse Décision de la Commission des Relations du Travail Plainte de l Association des Psychologues du Québec Dossier de l équité salariale Julie Cloutier Professeure École des sciences de la

Plus en détail

La loi sur l équité salariale du Québec

La loi sur l équité salariale du Québec RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES La loi sur l équité salariale du Québec Notes pour une allocution de Mme Danielle Doyer, députée de Matapédia, dans le cadre du Forum panaméricain «Citoyenneté

Plus en détail

ENTENTE RELATIVE À L ÉLABORATION D UN PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE CONCERNANT LES COLS BLANCS DE LA VILLE DE GATINEAU

ENTENTE RELATIVE À L ÉLABORATION D UN PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE CONCERNANT LES COLS BLANCS DE LA VILLE DE GATINEAU ENTENTE RELATIVE À L ÉLABORATION D UN PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE CONCERNANT LES COLS BLANCS DE LA VILLE DE GATINEAU Objet : Programme d équité salariale QUE QUE QUE QUE les dispositions de la Loi sur

Plus en détail

Êtes-vous conforme à la Loi sur l équité salariale?

Êtes-vous conforme à la Loi sur l équité salariale? La date limite est le 31 décembre 2010 : faites vite! Êtes-vous conforme à la Loi sur l équité salariale? Par Suzie Prince, C.M.A., M.B.A., directrice générale et secrétaire Soucieux de corriger les écarts

Plus en détail

Guide pour réaliser l équité salariale et en évaluer le maintien. Sixième édition

Guide pour réaliser l équité salariale et en évaluer le maintien. Sixième édition Guide pour réaliser l équité salariale et en évaluer le maintien Sixième édition Mai 2015 Le contenu de cette publication a été produit par la Commission de l équité salariale. Dépôt légal Bibliothèque

Plus en détail

ALERTE ÉQUITÉ SALARIALE

ALERTE ÉQUITÉ SALARIALE Octobre 2010 ALERTE ÉQUITÉ SALARIALE présence locale portée mondiale Droit au but Qu est-ce que l équité salariale? Une échéance au 31 décembre s applique à la majorité des entreprises Que doit-on faire?

Plus en détail

Foire aux questions. 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes :

Foire aux questions. 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes : Foire aux questions Mise à jour le 5 janvier 2011 Liste des questions 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes : Technicien / Technicienne en coordination du travail

Plus en détail

Promouvoir l équité salariale

Promouvoir l équité salariale Promouvoir l équité salariale Guide de mise en œuvre de l égalité salariale au moyen de l évaluation non sexiste des emplois Programme pour la Promotion de la Déclaration de l OIT relative aux principes

Plus en détail

Q1 Quel est votre sexe?

Q1 Quel est votre sexe? Q1 Quel est votre sexe? Répondues : 458 Ignorées : 0 Homme Femme Homme Femme 18,56% 85 81,44% 373 Total 458 1 / 11 Q2 Quel est votre âge? Répondues : 458 Ignorées : 0 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54

Plus en détail

L ÉQUITÉ SALARIALE DES CADRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX : MAINTENANT UNE RÉALITÉ!

L ÉQUITÉ SALARIALE DES CADRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX : MAINTENANT UNE RÉALITÉ! L ÉQUITÉ SALARIALE DES CADRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX : MAINTENANT UNE RÉALITÉ! Les informations contenues dans l ensemble du présent document ne sont fournies qu à titre indicatif

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 15085 Québec, le : 12 juillet 2012 Membre : Carol Robertson, commissaire Personne salariée et Partie plaignante Fondation du Centre hospitalier de l Université

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 13981 Québec, le : 25 novembre 2011 Membre : Carol Robertson, commissaire Personne salariée et Partie plaignante Nettoyage L K L inc. Partie mise en cause

Plus en détail

PREMIER AFFICHAGE APPLICATION DE LA LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE (ART. 75 ET 76)

PREMIER AFFICHAGE APPLICATION DE LA LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE (ART. 75 ET 76) PREIER AICAGE APPLICATION DE LA LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE (ART. 75 ET 76) PROGRAE GÉNÉRAL D ÉQUITÉ SALARIALE DU CONSEIL DU TRÉSOR SECTEUR PARAPUBLIC POUR LE PERSONNEL D ENCADREENT DES SECTEURS DE LA SANTÉ

Plus en détail

au Québec /// inspection professionnelle / Améliorer la qualité de l exercice de la profession / Sélection des établissements pour 2014-2015

au Québec /// inspection professionnelle / Améliorer la qualité de l exercice de la profession / Sélection des établissements pour 2014-2015 Surveillance générale de l exercice de la profession d infirmière auxiliaire au Québec Afin d assurer la protection du public, les ordres professionnels ont recours à des mécanismes prévus dans le Code

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 6453 Québec, le : 10 août 2011 Membres : Marie Rinfret, présidente Sophie Raymond, commissaire Carol Robertson, commissaire Personne salariée et Partie plaignante

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 38996 FRA Québec, le : 17 septembre 2015 Membre : Lise Simard, commissaire Commission de l équité salariale et Fondation SRA Partie mise en cause Résolution

Plus en détail

7.4 Écarts de rémunération autorisés

7.4 Écarts de rémunération autorisés la rémunération flexible lorsqu'elle n'est pas également accessible aux catégories d'emplois comparées, notamment la rémunération liée aux compétences, au rendement ou à la performance de l'entreprise

Plus en détail

ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE

ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE CETTE BROCHURE A ÉTÉ RÉALISÉE SOUS LA SUPERVISION DU SERVICE DES JEUNES ET DES FAMILLES DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET

Plus en détail

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca Parlons assurance 2013 Taux de prime www.csst.qc.ca La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux travailleurs ainsi qu aux employeurs établis

Plus en détail

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité Renseignements généraux www.csst.qc.ca De nvelles dispositions Le 1 er janvier 2011, de nvelles dispositions concernant

Plus en détail

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Trousse média 205 Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Imprimé Revue L interaction p. 3 Offres d emploi Affichage sur le site Internet p. 5 Le pharmacien : au service

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

Imprimé Revue Santé Québec. Offres d emploi Affichage sur le site Web Offre d emploi en vedette. Activité Congrès annuel. Électronique Site Web

Imprimé Revue Santé Québec. Offres d emploi Affichage sur le site Web Offre d emploi en vedette. Activité Congrès annuel. Électronique Site Web TROUSSE MÉDIA 2012 Partout, nous veillons à votre santé! Imprimé Revue Santé Québec Offres d emploi Affichage sur le site Web Offre d emploi en vedette Activité Congrès annuel Électronique Site Web Partout,

Plus en détail

Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé.

Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé. Se présenter 1 Les objectifs de la rencontre sont les suivants : Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé.

Plus en détail

Parlons assurance 2015. Travailleurs. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST)

Parlons assurance 2015. Travailleurs. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) Voici les étapes à retenir en ce qui concerne la prime d assurance : Octobre 2014 La CSST informe l employeur de la classification de ses activités. Elle lui transmet sa Décision de classification, dans

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Relativité salariale et échelles de traitement : une mise au point

Relativité salariale et échelles de traitement : une mise au point Relativité salariale et échelles de traitement : une mise au point 9 septembre 2013 Bonjour à toutes et à tous, L article de Lisa-Marie Gervais publié dans Le Devoir de ce samedi 7 septembre concernant

Plus en détail

Outaouais. Portrait régional

Outaouais. Portrait régional Outaouais Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

RAPPORT Diplomation et qualification par commission scolaire au secondaire. Édition 2015

RAPPORT Diplomation et qualification par commission scolaire au secondaire. Édition 2015 RAPPORT Diplomation et qualification par commission scolaire au secondaire Édition 2015 Le présent document a été réalisé par le ministère de l Éducation, de l Enseignement supérieur et de la Recherche.

Plus en détail

RÉPONSES AUX QUESTIONS FAISANT SUITE AU 2 E AFFICHAGE DU PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE

RÉPONSES AUX QUESTIONS FAISANT SUITE AU 2 E AFFICHAGE DU PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE RÉPONSES AUX QUESTIONS FAISANT SUITE AU 2 E AFFICHAGE DU PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE Question 1 Conformément à l'article 76 de la Loi sur l'équité salariale, je vous soumets par écrit des observations

Plus en détail

Les infirmières et infirmiers auxiliaires : Partout, nous veillons à votre santé!

Les infirmières et infirmiers auxiliaires : Partout, nous veillons à votre santé! Trousse média 2013 Les infirmières et infirmiers auxiliaires : Partout, nous veillons à votre santé! Plus de 26 000 membres au Québec Revue Santé Québec Espaces publicitaires Encarts p. 4 web Espaces publicitaires

Plus en détail

AVIS SUITE AU PREMIER AFFICHAGE

AVIS SUITE AU PREMIER AFFICHAGE AVIS SUITE AU PREMIER AFFICHAGE APPLICATION DE LA LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE (ARTICLE 76) PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE DU CONSEIL DU TRÉSOR POUR LES SALARIÉES ET SALARIÉS REPRÉSENTÉS PAR : LA CENTRALE

Plus en détail

OUTIL DE PLANIFICATION DE L ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE

OUTIL DE PLANIFICATION DE L ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE OUTIL DE PLANIFICATION DE L ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE 2014-2015 FAITES VOTRE BILAN Cet outil vise à faciliter la planification de l évaluation du maintien de l équité salariale, selon

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2011 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

Parlons assurance. Un régime d assurance équitable

Parlons assurance. Un régime d assurance équitable Parlons assurance Taux de prime 2006 Parlons assurance Un régime d assurance équitable La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises

Plus en détail

Portrait de la main-d œuvre Préposés aux bénéficiaires. Par Nancy Grenier

Portrait de la main-d œuvre Préposés aux bénéficiaires. Par Nancy Grenier Portrait de la main-d œuvre Préposés aux bénéficiaires Par Nancy Grenier Direction générale du personnel réseau et ministériel Direction du personnel de la santé Octobre 2008 Table des matières INTRODUCTION...

Plus en détail

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION INTRODUCTION Plusieurs entreprises tentent de compenser les coupures au niveau de la rémunération par l'introduction d'avantages moins coûteux, comme une plus grande

Plus en détail

L exécution des tâches et des opérations liées à l exercice de la profession d inhalothérapeute selon les diverses situations de travail

L exécution des tâches et des opérations liées à l exercice de la profession d inhalothérapeute selon les diverses situations de travail Rapport d enquête L exécution des tâches et des opérations liées à l exercice de la profession d inhalothérapeute selon les diverses situations de travail Secteur de formation Santé Rapport d enquête L

Plus en détail

La mise en œuvre de l équité salariale dans les petites et moyennes entreprises

La mise en œuvre de l équité salariale dans les petites et moyennes entreprises La mise en œuvre de l équité salariale dans les petites et moyennes entreprises Louise Boivin MCE Conseil Septembre 2002 Les opinions exprimées dans le présent document sont celles de l'auteur (des auteurs);

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2010 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

L assignation temporaire

L assignation temporaire L assignation temporaire pour favoriser la réadaptation du travailleur et assurer son retour au travail Qu est-ce que l assignation temporaire? L assignation temporaire consiste à affecter un travailleur

Plus en détail

licenciement collectif cessation d emploi

licenciement collectif cessation d emploi Commission des normes du travail L avis de licenciement collectif L avis de cessation d emploi L avis de licenciement collectif L avis de cessation d emploi Vous devez mettre fin à l emploi de 10 salariés

Plus en détail

SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF

SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF Pour De Tous Service de fiscalité Marcel Bergeron, CPA auditeur, CA Date Le 1 er décembre 2013 SECTEUR MANUFACTURIER,

Plus en détail

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca www.csst.qc.ca Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial La Structure de cotisation parallèle Les commissions des accidents du travail de toutes les provinces canadiennes et des

Plus en détail

C HOIX DE LA MÉTHODE, DES OUTILS D ÉVALUATION

C HOIX DE LA MÉTHODE, DES OUTILS D ÉVALUATION Juillet 2001 C HOIX DE LA MÉTHODE, DES OUTILS D ÉVALUATION ET ÉLABORATION D UNE DÉMARCHE D ÉVALUATION DES CATÉGORIES D EMPLOIS À PRÉDOMINANCE FÉMININE ET À PRÉDOMINANCE MASCULINE La Loi sur l équité salariale

Plus en détail

Établissements «Amis des bébés» au Québec

Établissements «Amis des bébés» au Québec Établissements «Amis des bébés» au Québec La certification Initiative des amis des bébés (IAB) peut être accordée à une maison de naissance, à un hôpital accoucheur, à un CLSC ou à un CSSS. Certains CSSS

Plus en détail

Épargnez-vous bien des formalités

Épargnez-vous bien des formalités -------------------------------------------------------- --------------------------------------- ----------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Tableau synoptique du chapitre 7

Tableau synoptique du chapitre 7 Tableau synoptique du chapitre 7 Le rôle du superviseur dans le processus de rémunération Le superviseur peut être appelé à : participer à l évaluation des postes de ses employés. prendre des décisions

Plus en détail

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Introduction Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) offre, à tous les deux ans, une mammographie

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 23625 FRA Québec, le : 11 juin 2014 Membres : Marie Rinfret, présidente Sophie Raymond, commissaire Lise Simard, commissaire Personne salariée Partie plaignante

Plus en détail

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de et de services sociaux Présenté le 11 novembre 2003 Principe adopté le 10 décembre

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

La gestion de la rémunération

La gestion de la rémunération DelasupervisionàlagestiondesRESSOURCESHUMAINES Àl èred unegrhentransition 3 e édition Chapitre9 Lagestiondelarémunération 1. Les éléments suivants se classent dans la rémunération pécuniaire directe :

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle. Page 1 sur 44 Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle. chapitre E-12.001 LOI SUR L'ÉQUITÉ SALARIALE CHAPITRE I OBJET ET CHAMP D'APPLICATION 1. La présente loi

Plus en détail

RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER

RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER RÉGION 01 BAS SAINT LAURENT Centre de réadaptation l InterAction (CSSS de la Mitis) Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent CRDI du Bas-Saint-Laurent CSSS de

Plus en détail

ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS AUXILIAIRES DU QUÉBEC. de la vie aux idées MAI ÉTUDE SUR LES ACTIVITÉS EXERCÉES PAR LES MEMBRES

ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS AUXILIAIRES DU QUÉBEC. de la vie aux idées MAI ÉTUDE SUR LES ACTIVITÉS EXERCÉES PAR LES MEMBRES ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS AUXILIAIRES DU QUÉBEC ÉTUDE SUR LES ACTIVITÉS EXERCÉES PAR LES MEMBRES MAI 2014 WWW.CROP.CA de la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE, OBJECTIFS & MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN Page 1 1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN 1.1. Principe général L indemnité versée à un client correspond à la valeur assurable à son certificat multipliée par sa perte nette calculée (perte

Plus en détail

Rosette Côté, présidente Louise Marchand, commissaire Carol Robertson, commissaire DÉCISION

Rosette Côté, présidente Louise Marchand, commissaire Carol Robertson, commissaire DÉCISION Dossier no : 2413 étudié aux 156 e et 159 e séances de la Commission de l équité salariale Membres : Rosette Côté, présidente Louise Marchand, commissaire Carol Robertson, commissaire Loi : Loi sur l équité

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

Pour mieux comprendre le mode de

Pour mieux comprendre le mode de L Avis de calcul du taux 2011 Le Sommaire des données ayant servi au calcul du taux 2011 Les Données financières ayant servi au calcul du taux 2011 En s adressant au personnel du Service aux employeurs

Plus en détail

La gestion de la santé et de la sécurité du travail,

La gestion de la santé et de la sécurité du travail, La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! Un accident du travail, ça coûte cher! La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! L employeur inscrit à la

Plus en détail

Formation sur les Halocarbures

Formation sur les Halocarbures Formation sur les Halocarbures Information générale 1 888 EMPLOIS (1 888 367-5647) www.emploiquebec.net QUALIFICATION ENVIRONNEMENTALE H1 APPAREILS FRIGORIFIQUES Commission scolaire des Draveurs Territoires

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE. 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148

ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE. 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148 ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148 Septembre 2014 Monsieur, madame, En septembre de chaque année, Tourisme Chaudière-Appalaches sollicite

Plus en détail

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016)

Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) Guide de participation aux 14 es Olympiades québécoises des métiers et des technologies (4 au 7 mai 2016) à l intention des centres de formation professionnelle Document révisé le 19 mars 2015 Introduction

Plus en détail

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE DÉMOGRAPHIE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Coup d œil sociodémographique Avril 2013 Numéro 25 Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme par Chantal Girard L année 2012

Plus en détail

Politique de rémunération des cadres

Politique de rémunération des cadres Politique de rémunération des cadres Adoptée par le comité exécutif le 29 septembre 2010 Résolution CE10 1546 Amendée par le directeur général le 15 novembre 2011 Décision DG110395004 Amendée par le directeur

Plus en détail

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Demande de licence de bingo en salle seul Guide Formulaire de demande de licence Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Annexe A.1 Déclaration annuelle des personnes liées à l organisme Annexe B

Plus en détail

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes L égalité professionnelle entre hommes et femmes est un enjeu historique. En effet, il fait l objet de toutes les attentions

Plus en détail

Croissance des entreprises et des régions

Croissance des entreprises et des régions Programme Croissance des entreprises et des régions pour les régions du Québec for Quebec Regions L Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec a pour mission d appuyer les

Plus en détail

Ententes pour certains emplois de la catégorie 1 en santé : évolution des salaires par corps d emploi et impacts de l intégration à la structure.

Ententes pour certains emplois de la catégorie 1 en santé : évolution des salaires par corps d emploi et impacts de l intégration à la structure. Ententes pour certains emplois de la catégorie 1 en santé : évolution des salaires par corps d emploi et impacts de l intégration à la structure. Centrale des syndicats du Québec Siège social 9405, rue

Plus en détail

Équité salariale. En bref. Atteinte et maintien

Équité salariale. En bref. Atteinte et maintien Équité salariale En bref Atteinte et maintien 1 Avis de non-responsabilité La présentation qui suit a pour seul but de fournir de l'information et ne vise pas à restreindre le champ de compétence décisionnelle

Plus en détail

Formations et orientations Employé

Formations et orientations Employé Formations et orientations Employé Août 2011 Urgence Médicale Code Bleu 2 Formations et orientations Présentation du guide Soucieuse de la qualité des soins prodigués par ses employés, Urgence Médicale

Plus en détail

L ESTIMATION DES ÉCARTS SALARIAUX

L ESTIMATION DES ÉCARTS SALARIAUX Novembre 2005 L ESTIMATION DES ÉCARTS SALARIAUX (articles 60 à 68) La Loi sur l équité salariale vise à corriger les écarts salariaux dus à la discrimination systémique fondée sur le sexe à l égard des

Plus en détail

TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : LES DECRETS SONT PARUS

TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : LES DECRETS SONT PARUS Consultez notre site TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : L ANC ne devrait pas tarder La loi du 5 Mars 2014 prévoyait que tous les CE, quelles que soient leurs ressources, établissent des comptes annuels.

Plus en détail

SUR LA RÉMUNÉRATION DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC

SUR LA RÉMUNÉRATION DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC SUR LA RÉMUNÉRATION DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC Introduction Objectifs et portée de l enquête 4 Note méthodologique 4 Interprétation des résultats 4 Définitions 4 Section 1: Renseignements généraux

Plus en détail