Les Fonctions. Les domaines de définitions : Les limites : Les asymptotes : 1 0 ; > 0 ; ) Formes indéterminées ; + ; 0

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Fonctions. Les domaines de définitions : Les limites : Les asymptotes : 1 0 ; > 0 ; ) Formes indéterminées ; + ; 0"

Transcription

1 Les Fonctions Les domaines de définitions : 0 ; > 0 ; 0 ; 0 0 > 0 ; 0 Les limites : ) Formes indéterminées ; 0 ; + ; 0 0 ) Formes déterminées = ; + ) ) = 0 ) Référence = 0 ; 0 = ) Limites à l ininie Factoriser le de plus haut degré. Exemple lim = lim = lim = lim 3 = + ) Limite en un chiffre Introduire ce chiffre dans le umérateur et le énominateur Si on a 0 on factorise le et le ain de simpliier la fonction puis on réintroduit le chiffre 0 Si on a 3 0 on recherche la limite à droite et à gauche du chiffre. Pour cela, s aider d un tableau de signe de Les asymptotes : ) symptote orizontale lim ) = 3 alors = 3 est l équation d une ) symptote erticale lim ) = alors = 3 est l équation d une ) symptote blique = + est l équation d une à la courbe au voisinage de + si lim ) + ) = 0 Utiliser la forme = + + dénominateur La position de la courbe par rapport à une droite est donnée par l étude du signe de courbe droite) Intersection d une courbe d équation avec : ) axe des abscisses ; résoudre = 0 ) axe des ordonnées ; remplacer dans l équation par 0 ) une droite d équation ; résoudre = Tangente en un point : = ) ) ou = ) ) + ) Centre de symétrie ; ) ) + + ) = Axe de symétrie = ) = + ) Fonction continue par définition : ; ; ln ; ; ) ) ) ) + h) ) Dérivabilité en un point x lim = lim = ou lim = h ) ) Si lim = alors ) admet une tangente verticale en Si une fonction est dérivable en, elle est continue en, la réciproque n étant pas obligatoirement vraie.

2 Une fonction admet en un point d abscisse une tangente parallèle à la droite Δ = + 3. Cela veut dire que ) = coeficient directeur = Si, en un point, la dérivée à gauche et à droite est différente, il y a un point anguleux avec deux demitangentes de coefficients directeurs les valeurs trouvées. détermine décrit/admet ; sur ) ; ) Une fonction une bijection de est/induit ; sur lim ; lim si dérivable et strict. croissante réalise Si est décroissante, alors il s agit d une bijection de ; dans lim Logarithme népérien et Exponentielle : ; lim Si ln = ln alors =,7 ln = ln = 0 ln = et = Le domaine de définition : L expression derrière le ln doit être > 0 ln > 0 Les calculs : ln ) = ln + ln ln = ln ln ln = ln La fonction est définie sur R = = ) = Les limites : lim ln = + ; lim ln = 0 lim lim ln = ; lim ln + ) lim lim ln = 0 lim = + ; lim = 0 = lim = 0 ln = 0 lim Les dérivées et les primitives : ln ) = et = + ; lim ln = + = 0 Pr = ln ) = et Pr ) = Les fonctions Log de base a : Les fonctions puissances : ln log = ln = =

3 Les Dérivées et les Intégrales Dérivées : 3) = 0 ) = ) = ) = ) = ) = + + ) = + = = Les différentes écritures : 3 = 3 ; = ; 3 = 3 ; = ; = Les primitives : Pr ) = + Pr ) = + Pr = Pr = ln Pr ) = Pr = Pr sin ) = cos Pr cos ) = sin Pr cos = Pr + tan ) = tan + Pr sin = Pr + tan + = tan + Méthode pour intégrer : ) Faire apparaître devant la fonction à primitiver de manière à utiliser Pr ) = + Exemple Pr3 ) = 3 Pr33 ) = 3 ) 3 ) + Cste = + Cste 3 4 ) ) Si on obtient alors il faut penser à utiliser Pr = ln 0 Exemple Pr = Pr ) ) = ) 0 ) Enin, s il est impossible d avoir ou, alors ntégration ar arties )) = )) ) ) donc la primitive est ln ou simplement = Le problème : trouver qui est et qui est ; pour cela, est toujours le ier rencontré suivant l ordre : «TEPLOUC» T : Trigonométrie ; E : Exponentielle ; P : Puissance ; LO : Logarithme Exemple : Pour ln cos ), on choisira ) = cos et ) = ln Problème d aire : L aire de la surface comprise entre deux courbes ) > ) est donnée par ) ) Les propriétés : constante ) = ) + = + + =

4 Les Suites SUITE ARITHMETIQUE = + SUITE GEOMETRIQUE = Raison : = Raison : = 3 Premier terme : = Premier terme : = Donner le terme général d une suite ou exprimer en fonction de ier terme : ier terme : ier terme : ier terme : = = = = = + = + = = = + = + = = = + = + ) = = ARITHMETIQUE Démontrer qu une suite est : GEOMETRIQUE = = ARITHMETIQUE Somme des termes d une suite : GEOMETRIQUE = terme + dernier terme nbr de terme = terme ARITHMETIQUE Limite d une suite : GEOMETRIQUE > 0 : suite divergente + > : suite divergente ± = 0 : suite convergente < < : suite convergente 0 < 0 : suite divergente < : suite divergente sans limite Sens de variation d une suite : Etude du signe de = Si > 0, la suite est croissante Si < 0, la suite est décroissante Si = 0, la suite est constante Raisonnement par Récurrence : ) Montrer que est vraie pour le ier terme. ) Supposons que est vraie pour le terme d un certain rang. Recopier l énoncé) 3) Démontrer qu alors est vraie pour le rang +.

5 Les Nombres Complexes Généralités : = ; ) est l image du nombre complexe d affixe = + Le conjugué de est = Egalité de deux nombres complexes : réel pur si : imaginaire pur si : = si Re = Re Im = Im Im = 0 Re = 0 Calculs dans C : = ; = ; + = + ; = Ecriture de sous formes géométriques : = module de = = = + = = argument de = arg = ; = cos sin = Les différentes écritures de : = + = cos + sin ) = = ; Formule de MOIVRE cos + sin ) = cos + sin Formules d EULER cos = + et sin = Soient, et les affixes respectives de, et. ; = arg = arg ) arg ) Soient et tels que = ; et = ;. = ) = ) = Les transformations : Rotation de centre Ω) et d angle : = ) ou = ) + Translation de vecteur d affixe : = + Homothétie de centre Ω) et de rapport : = ) ou = ) +

6 L Espace Coordonnées du milieu d un segment : + ; + ; + Produit scalaire :. = + + ;. = cos ; ) Distance entre deux points dans un repère : = =, ) = ) + ) + ) Vecteur normal à un plan : C est un vecteur orthogonal au plan. Soit un vecteur normal au plan d équation = 0. Alors : Distance d un point à un plan : Soit ; ; ) et soit le plan d équation = 0, ) = Déterminer l équation d un plan de vecteur normal et passant par :. = 0 Points coplanaires : Les points,, et sont coplanaires si il existe et tel que : = + Equation paramétrique d une droite dans l espace : = +.,, ) si il existe un réel tel que : = +. = +. où,, ) est un point de la droite et où est un vecteur directeur de Le barycentre : On appelle le barycentre du système, ) ;, ) ; ;, ) avec 0 le point tel que : = 0 Pour tout point de l espace : = et ; ;

7 La Trigonométrie cos + sin = cos + ) = cos cos sin sin cos ) = cos cos + sin sin sin + ) = sin cos + sin cos sin ) = sin cos sin cos tan + tan tan + ) = tan tan tan tan tan ) = + tan tan cos + ) + cos ) = cos cos cos + ) cos ) = sin sin sin + ) + sin ) = sin cos sin + ) sin ) = sin cos sin = sin cos + cos = cos cos = sin cos = cos sin sin = sin cos tan = tan tan cos 3 = 4 cos 3 cos sin 3 = 4 sin + 3 sin + cos cos = + tan = cos = + tan cos sin = + tan = sin = + cotan tan = ; cos = + ; sin = + cos = côté adjacent hypoténuse ; sin = côté opposé hypoténuse ; tan = sin cos ; cotan = tan Equations trigonométriques : cos = cos = + = + sin = sin = + = + tan = tan = + Pour résoudre les équations du type sin = cos : Transformer le sin en cos sin = cos puis résoudre cos = cos

8 Les Probabilités Remarques : 0 ; Ω) = ) = 0 ; = ) ; = OU = + ; = ET = Successivement (avec ordre) avec remise sans remise ) ) = ) + ) ) Tirage de éléments parmi Simultanément (sans ordre) ) + ) =!! )! Probabilités conditionnelles C est la probabilité de réalisation d un événement sachant qu un événement s est produit : ) ) ) = ) ) = ) ) ) ) ) Deux événements et sont indépendants si : ) = ) ) c'est-à-dire si : ) = ) Formule des probabilités totales Exemple : et forment une partition de Ω donc ) = ) + En général : Soient,,, des événements disjoints deux à deux dont la réunion est Ω, alors : ) = ) + ) + + ) Schéma de Bernoulli ou loi binomiale Une expérience est tenté fois de façon indépendante. On veut = réussites de l événement de probabilité. Alors : = ) = ) Espérance mathématique : ) = ) Le jeu est équitable si ) = 0, favorable si > 0 Variance : ) = ) ) Ecart-type : = ) Valeurs loi binomiale de paramètre et : ) = ; ) = )

9 Les Lois Continues La densité : On appelle densité de probabilité sur un intervalle une fonction satisfaisant aux conditions suivantes : continue et positive sur ; ) = Lois continues à densité : ; ) = ) Cas où = ; + et ) = ) Remarques : ; ) = ; ) = ; ) = ; ) = ) = 0 = ; + ) = ) = lim ) = ) Lois uniformes sur ; On appelle loi uniforme sur ; la loi continue de probabilité dont la densité est telle telle que ) = pour ; Conséquence : la probabilité d un intervalle ; ; est : ; ) = ) = = = Cas particulier : Si ; = 0 ;, la loi a pour densité = 0 = Et ) = 0) = et ) = Lois exponentielles de paramètre sur R (loi de durée de vie sans vieillissement) = Il s agit d une loi exponentielle de paramètre de densité ) = Conséquence : la probabilité d un intervalle ; est : 0 ; ) = ; ) = Et ) = lim = = = = = et ) = lim =

Terminale S. Savoir-faire. Les équations différentielles de type y = ay + b avec a et b réels!

Terminale S. Savoir-faire. Les équations différentielles de type y = ay + b avec a et b réels! Les équations différentielles de type y = ay + b avec a et b réels! Comment résoudre une équation différentielle de type y = ay + b? On s assure qu elle est de la forme y = ay + b On applique les formules

Plus en détail

TERMINALES S CORRECTION DU BACCALAUREAT BLANC SESSION 2012

TERMINALES S CORRECTION DU BACCALAUREAT BLANC SESSION 2012 TERMINALES S CORRECTION DU BACCALAUREAT BLANC SESSION 01 Exercice n 1 : 1. On transforme l expression de cette façon : 4 = 4 = 1 = 4 = 4 = 41 + 1 1 + = 41 + = + 1. L équation + 4 = 0 est une équation du

Plus en détail

Progression Terminale S MATHS enseignement spécifique

Progression Terminale S MATHS enseignement spécifique Progression 2013-2014 - Terminale S MATHS enseignement spécifique 1 RECURRENCE ET SUITES BORNEES SEMAINES 1, 2 et 3 I. Suites : généralités 2) Exemples de suites 3) Variation et monotonie d une suite 4)

Plus en détail

BTS Maintenance industrielle - Les fonctions

BTS Maintenance industrielle - Les fonctions de référence. en escaliers Une fonction en escaliers est une fonction constante par intervalles. Eemple. la fonction f définie sur [,[ - 5 6 7 8. affines Une fonction affine f est définie sur par où a

Plus en détail

Retour de l interro n o 1. Ven 27/09 (1h) cours : Sam 28/09 (2h) cours : 2. Théorèmes d opérations. Octobre. Mar 01/10 (2h) Ven 04/10 (1h)

Retour de l interro n o 1. Ven 27/09 (1h) cours : Sam 28/09 (2h) cours : 2. Théorèmes d opérations. Octobre. Mar 01/10 (2h) Ven 04/10 (1h) Septembre Jeu 05/09 (2h) Présentation de l année de Terminale S. Distribution feuille «Algorithmes : quelques rappels» (exercices + cours, 2 pages) Chapitre I. Récurrence, suites 1. Raisonnement par récurrence

Plus en détail

Pour réussir en Terminale S (obligatoire) A. RIDARD

Pour réussir en Terminale S (obligatoire) A. RIDARD Pour réussir en Terminale S (obligatoire) A. RIDARD 2 Table des matières Préface................................ 7 I Etudier un signe............................. 9 1. Pour étudier le signe d une expression

Plus en détail

Etude de la fonction logarithme

Etude de la fonction logarithme Etude de la fonction logarithme Après un bref rappel des résultats vus dans le module de définition des fonctions logarithmes, nous menons l étude approfondie de la fonction logarithme népérien. 1/ Rappels

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Métropole La Réunion 16 septembre 2011

Corrigé du baccalauréat S Métropole La Réunion 16 septembre 2011 Corrigé du baccalauréat S Métropole La Réunion 16 septembre 11 EXERCICE 1 Partie A 1 La loi suivie par la variable aléatoire X prenant pour valeur le nombre de moteurs tombant en panne est une loi binomiale

Plus en détail

Corrigé de l examen de mathématiques

Corrigé de l examen de mathématiques Collège notre Dame de Jamhour Juin 2014 Classe de première S Corrigé de l examen de mathématiques Exercice 1 1. a. admet pour vecteur directeur ; admet pour vecteur directeur Alors et sont orthogonales.

Plus en détail

Progression de mathématiques TS

Progression de mathématiques TS Progression de mathématiques TS I II Les complexes - Part-Oane 1.1 Introduction 1.1.1 Le nombre i 1.1.2 Les nombres complexes sous forme algébrique 1.2 Représentation graphique 1.3 Conjugué d un complexe

Plus en détail

Concours Fesic Puissance mai 2016

Concours Fesic Puissance mai 2016 Concours Fesic Puissance mai 0 Calculatrice interdite ; traiter exercices sur les en h ; répondre par Vrai ou Faux sans justification. + si bonne réponse, si mauvaise réponse, 0 si pas de réponse, bonus

Plus en détail

55 questions incontournables

55 questions incontournables 55 questions incontournables 1 On considère la suite (u n ) définie par u 0 = 1 et pour tout entier naturel n par : u n+1 = u n + 1. Montrer que la suite est à termes positifs et qu elle est croissante.

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Liban 31 mai 2016

Corrigé du baccalauréat S Liban 31 mai 2016 Corrigé du baccalauréat S Liban 3 mai 6 Exercice points Commun à tous les candidats A. P. M. E. P.. a) Le triangle AI E est rectangle en I. Par le théorème de Pythagore, on en déduit E I = AE AI. D autre

Plus en détail

Durée : 1 heure 30 Épreuves communes ENI GEIPI POLYTECH Série S 11 mai 2016

Durée : 1 heure 30 Épreuves communes ENI GEIPI POLYTECH Série S 11 mai 2016 Durée : 1 heure 30 Épreuves communes ENI GEIPI POLYTECH Série S 11 mai 2016 Nous vous conseillons de répartir équitablement les 3 heures d épreuves entre les sujets de mathématiques et de physique-chimie

Plus en détail

Correction du baccalauréat S Polynésie 10 juin 2010

Correction du baccalauréat S Polynésie 10 juin 2010 Correction du baccalauréat S Polynésie 0 juin 00 Exercice Commun à tous les candidats. Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal direct O, u, ) v. 5 points Prérequis Partie A - Restitution

Plus en détail

Exos T S. résolus. erm. Maths. Claudine RENARD Geneviève ROCHE

Exos T S. résolus. erm. Maths. Claudine RENARD Geneviève ROCHE Exos résolus T S erm Maths Claudine RENARD Geneviève ROCHE CONCEPTION GRAPHIQUE Couverture : Mélissa Chalot Intérieur : Karine Nayé COMPOSITION, MISE EN PAGES ET SCHÉMAS ScienTech Livre HACHETTE Livre

Plus en détail

Mathématiques. préparation à la Terminale S

Mathématiques. préparation à la Terminale S Mathématiques préparation à la Terminale S Le programme de Terminale S est chargé et est la continuité de celui de 1 ère ère S. Les nouvelles notions sont nombreuses et le rythme de progression est rapide.

Plus en détail

Dans l ensemble du chapitre, on considère le plan muni d un repère orthonormal. est un nombre «complexe» (au sens de «composé» défini avec

Dans l ensemble du chapitre, on considère le plan muni d un repère orthonormal. est un nombre «complexe» (au sens de «composé» défini avec 1/Les Nombres Complexes Chapitre 4 Les Nombres Complexes. I. Définitions Objectif : On veut «construire» un ensemble de nombres contenant l ensemble des nombres réels, muni de deux opérations qui généralisent

Plus en détail

4. Calculer. En déduire la nature du triangle DAC.

4. Calculer. En déduire la nature du triangle DAC. Nouvelle-alédonie novembre 2011 EXERIE 1 5 points ommun à tous les candidats Le plan complexe est muni d un repère orthonormal direct (O ; u, v). On prendra 1 cm pour unité graphique. 1. Résoudre dans

Plus en détail

LOGARITHME. Ph DEPRESLE. 29 juin Fonction logarithme népérien Définition Conséquences Propriétés algébriques 3

LOGARITHME. Ph DEPRESLE. 29 juin Fonction logarithme népérien Définition Conséquences Propriétés algébriques 3 LOGARITHME Ph DEPRESLE 9 juin 5 Table des matières Fonction logarithme népérien. Définition............................................... Conséquences............................................ 3 Propriétés

Plus en détail

cosinus - mathématiques. 1 PRÉSENTATION

cosinus - mathématiques. 1 PRÉSENTATION cosinus - mathématiques. 1 PRÉSENTATION cosinus, fonction trigonométrique, complémentaire de la fonction sinus, introduites toutes deux dans la définition de la mesure d un angle en géométrie euclidienne.

Plus en détail

I. Les fonctions de référence

I. Les fonctions de référence I. Les fonctions de référence. Fonctions affines, affines par morceau Une fonction affine est croissante lorsque., décroissante lorsque... Sa représentation graphique est la droite d équation y = a b,

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes Les nombres complexes 8 novembre 009 Table des matières Définitions Forme algébrique Représentation graphique Opérations sur les nombres complexes Addition et multiplication Inverse d un nombre complexe

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Centres étrangers 16 juin 2011

Corrigé du baccalauréat S Centres étrangers 16 juin 2011 Corrigé du baccalauréat S Centres étrangers 6 juin EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. a. A O A A 4 A 6 A 5 A A On a a a a,5, puis a,75, a 4,65 a 5,6875 et a 6,6565 b. c. Puisque le point A

Plus en détail

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : Accès à l'université chez DUNOD Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD Les supports de cours ne sont pas complets, ils ne contiennent ni les démonstrations,

Plus en détail

Correction du sujet de mathématiques, section S [Baccalauréat] à la REUNION. Ile de la REUNION, juin 2011

Correction du sujet de mathématiques, section S [Baccalauréat] à la REUNION. Ile de la REUNION, juin 2011 Correction du sujet de mathématiques, section S [Baccalauréat] à la REUNION. Ile de la REUNION, juin 11 Exercice 1 : commun à tous les candidats 1. Réponse : Le plan P et la droite D n ont aucun point

Plus en détail

Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 2015

Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 015 A. P. M. E. P. Exercice 1 Commun à tous les candidats 4 points Partie A 1. On a p = 0, 0 et n = 500. Un intervalle de fluctuation au seuil de 95 % est

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES. Série S ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES. Série S ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2010 MATHÉMATIQUES Série S ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Programme de mathématiques 4è Sc.Tech : REPARTITION HORAIRE (partie 1)

Programme de mathématiques 4è Sc.Tech : REPARTITION HORAIRE (partie 1) Programme de mathématiques 4è Sc.Tech : REPARTITION ORAIRE (partie ) ) limite et continuité ) Dérivabilité 3) Fonction continue et strictement monotone sur un intervalle - Prolongement par continuité Limite

Plus en détail

Cours: Quelle est la différence entre le nombre dérivé et la fonction dérivée?

Cours: Quelle est la différence entre le nombre dérivé et la fonction dérivée? Nom : Sujet N 1 Le : 12 octobre 2010 Cours: Quelle est la différence entre le nombre dérivé et la fonction dérivée? Exercice: Déterminer l'ensemble des points M d affixe z, du plan, tels que : Im(Z)=0

Plus en détail

et z B alors le vecteur AB a pour affixe le iy B. Alors par définition les coordonnées = x B, z B, z C et z D, z C = z B

et z B alors le vecteur AB a pour affixe le iy B. Alors par définition les coordonnées = x B, z B, z C et z D, z C = z B Chapitre 9 Nombres complexes et géométrie Dans tout ce chapitre on se place dans un repère orthonormal direct du plan complexe O ; i ; j. 1. Affixe d un vecteur Définitions et conséquences Définition :

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat série S Amérique du Nord juin 2003

Corrigé du baccalauréat série S Amérique du Nord juin 2003 Corrigé du baccalauréat série S Amérique du Nord juin EXERCICE 1 Commun à tous les candidats points 1. Réponse b.. En égalant les deu intégrales on obtient : e λt 1= e λt 1=e λt e λt = 1 et par croissance

Plus en détail

( ) ( ) Terminale S Chapitre 10 «Nombres complexes 2 ème partie» Page 1 sur 9. I) Forme exponentielle. 1) Argument du produit

( ) ( ) Terminale S Chapitre 10 «Nombres complexes 2 ème partie» Page 1 sur 9. I) Forme exponentielle. 1) Argument du produit Terminale S Chapitre 0 «Nombres complexes ème partie» Page sur 9 I) Forme exponentielle ) Argument du produit Propriété : Soient deux nombres complexes et d'arguments respectifs θ et θ. A B A B Alors un

Plus en détail

Progression Terminale S MATHÉMATIQUES Mme MAINGUY M.ELBAGHLI. Infos diverses. Ce que dit le B.O. Nouveaux manuels :

Progression Terminale S MATHÉMATIQUES Mme MAINGUY M.ELBAGHLI. Infos diverses. Ce que dit le B.O. Nouveaux manuels : Progression Terminale S MATHÉMATIQUES Mme MAINGUY M.ELBAGHLI 2016-2017 Ce que dit le B.O Le cycle terminal de la série S est ambitieux et vise à permettre aux élèves désireux de s engager dans des études

Plus en détail

Section III de l annexe III de l arrêté modifié du 13 juin 2003 fixant les modalités des concours d accès aux écoles vétérinaires

Section III de l annexe III de l arrêté modifié du 13 juin 2003 fixant les modalités des concours d accès aux écoles vétérinaires Section III de l annexe III de l arrêté modifié du 13 juin 2003 fixant les modalités des concours d accès aux écoles vétérinaires PROGRAMME DE MATHEMATIQUES CONCOURS B ENV 1. ANALYSE Le programme d analyse

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES. Série S ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES. Série S ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2010 MATHÉMATIQUES Série S ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à

Plus en détail

REVISIONS POUR LES VACANCES. Généralités sur les fonctions

REVISIONS POUR LES VACANCES. Généralités sur les fonctions Année 2016-2017 PCSI ( Baggio ) REVISIONS POUR LES VACANCES Vous devez connaître parfaitement tous les résultats donnés ici sur les généralités de fonctions, sur les fonctions exponentielles et logarithmes

Plus en détail

Formulaire des fonctions usuelles

Formulaire des fonctions usuelles Université d Orléans Formulaire des fonctions usuelles Licence 1 de Mathématiques Groupe 2 Baptiste Morelle 29/09/2008 Page 1 sur 28 Page 2 sur 28 Table des matières Fonctions particulières... 4 Fonction

Plus en détail

Considérations générales

Considérations générales Considérations générales - Heures complémentaires non certificatives: les matières reprises dans ce document constituent un supplément aux matières des cours de mathématique dans l optique d apporter aux

Plus en détail

Corrigé du bac blanc TS 2008

Corrigé du bac blanc TS 2008 Corrigé du bac blanc TS 008 Exercice Conjectures D après la figure donnée sur le sujet, il semble que : f est strictement croissante sur [ 3; ], la courbe représentative de f est en dessous de l axe x

Plus en détail

Exercice 1 sur 5 points Cet exercice est commun à tous les candidats

Exercice 1 sur 5 points Cet exercice est commun à tous les candidats Eercice sur 5 points Cet eercice est commun à tous les candidats Soit f une fonction définie sur ]0 ; + [. On note C f sa courbe représentative dans un repère orthonormal représentée en annee. - La courbe

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION Ph DEPRESLE 30 septembre 05 Table des matières Dérivée en un point Continuité et dérivabilité 3 Fonction dérivée 4 Sens de variation d une fonction dérivable 3 5 Dérivées

Plus en détail

Fonctions trigonométriques - Corrigé. 2 2 cos 1

Fonctions trigonométriques - Corrigé. 2 2 cos 1 Exercice 1 : Fonctions trigonométriques - Corrigé 1. a. est dérivable sur comme somme de fonctions dérivables sur et =1 cos On sait que, pour tout réel et donc en particulier pour tout, cos 1 donc 0 et

Plus en détail

b) Montrer que le vecteur 2 est normal au plan (ABE).

b) Montrer que le vecteur 2 est normal au plan (ABE). Baccalauréat S Liban 3mai 206\ XRCIC (4 points Commun à tous les candidats On considère un solide ADCBF constitué de deux pyramides identiques ayant pour base commune le carré ABCD de centre I. Une représentation

Plus en détail

Baccalauréat S Polynésie, correction

Baccalauréat S Polynésie, correction Baccalauréat S Polynésie, correction 0 juin 00 Exercice 5 points Commun à tous les candidats. Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal direct (O; u ; v). Partie A - Restitution organisée de

Plus en détail

http://oral.bac.free.fr Pour préparer efficacement l oral de rattrapage du Baccalauréat SERIE S REPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS FREQUENTES Après l oral, on conserve la meilleure des deux notes. L oral

Plus en détail

FONCTION LOGARITHME. 2 exemple 2. Soit f la fonction définie sur [0 ; 1 ] par : f(x) = 2 x + 1 signe de f 5

FONCTION LOGARITHME. 2 exemple 2. Soit f la fonction définie sur [0 ; 1 ] par : f(x) = 2 x + 1 signe de f 5 FONCTION LOGARITHME I FONCTION RECIPROQUE La fonction carrée La fonction carrée est dérivable et strictement monotone sur [ 0 ; 2 ] D'après le corollaire du théorème des valeurs intermédiaire pour tout

Plus en détail

Terminale S Bac Blanc Février 2013 Corrigé

Terminale S Bac Blanc Février 2013 Corrigé Terminale S Bac Blanc Février 2013 Corrigé Métropole Juin 2006 (6 points) 1) Soit la fonction définie sur par. On désigne par sa courbe représentative dans un repère orthonormé d unité graphique 2cm. a)

Plus en détail

Sujets de bac : Exponentielle

Sujets de bac : Exponentielle Sujets de bac : Exponentielle Sujet : Polynésie septembre 2002 On considère la fonction définie sur par ) Etudier la parité de. 2) Montrer que pour tout,. 3) Déterminer les ites de en et en. Donner l interprétation

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation Ce que dit le programme : Nouveautés par rapport à la première : Dérivée de la composée et écriture différentielle (pour la physique)

Plus en détail

Terminale S année 2008 / 2009 Mathématiques

Terminale S année 2008 / 2009 Mathématiques 04 / 09 05 / 09 08 / 09 09 / 09 11 / 09 12 / 09 15 / 09 16 / 09 18 / 09 19 / 09 22 / 09 Chapitre 0 : trois méthodes pour prendre un bon départ Cours : I. Pivot de Gauss II. Division euclidienne des polynômes

Plus en détail

/1 point n, c est-à-dire que

/1 point n, c est-à-dire que Externat Notre Dame Devoir n Tle S) Samedi 5 octobre 204 Proposition de corrigé Exercice : / point Restitution organisée de connaissances Dans cet exercice n désigne un entier naturel. On définit une suite

Plus en détail

Fonctions Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

Fonctions Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako Fonctions Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lcée Technique Bamako A- / Ensemble de définition d une fonction : - / Définition : Soit f : A B une fonction. On appelle ensemble de définition D f

Plus en détail

ANNALES DE MATHEMATIQUES BACCALAUREAT S CENTRES ETRANGERS 2000

ANNALES DE MATHEMATIQUES BACCALAUREAT S CENTRES ETRANGERS 2000 ANNALES DE MATHEMATIQUES BACCALAUREAT S CENTRES ETRANGERS 2000 ELEMENTS DE SOLUTIONS EXERCICE 1 1. a) Nous sommes dans un cas d équiprobabilité, et donc p(e 1 ) = C1 C1 3 C1 2 C 3 = 12 55 puisque l on

Plus en détail

Cours de Terminale S / Compléments sur les fonctions. E. Dostal

Cours de Terminale S / Compléments sur les fonctions. E. Dostal Cours de Terminale S / Compléments sur les fonctions E. Dostal septembre 013 Table des matières 3 Compléments sur les fonctions 3.1 Fonctions trigonométriques................................... 3.1.1 Définitions

Plus en détail

Exercices de Mathématiques 1 ère S

Exercices de Mathématiques 1 ère S Exercices de Mathématiques 1 ère S Pour préparer la rentrée en TS Fonctions, équations et inéquations Exercice 1 1. Pour quelle(s) valeur(s ) de m, l'équation x² - (m+1) x +4 = 0 a-t-elle une seule solution

Plus en détail

Exercices supplémentaires : ln

Exercices supplémentaires : ln Exercices supplémentaires : ln Partie A : Propriétés algébriques Exprimer en fonction de ln2 : Exercice 2 Simplifier les expressions suivantes ln 1 2 ; ln8 ; ln64 ; ln2 ; ln64 ; ln 32 ; ln 2 ; ln 32 ln

Plus en détail

des plans P 1 et P 2, a pour représentation paramétrique x = 4t 2

des plans P 1 et P 2, a pour représentation paramétrique x = 4t 2 Sujet Amérique du Nord 2013 EXERCICE 1. [5 pts] Géométrie On se place dans l espace muni d un repère orthonormé. On considère les points A(0 ; 4 ; 1), B(1 ; 3 ; 0), C(2 ; 1 ; 2) et D(7 ; 1 ; 4). 1. Démontrer

Plus en détail

Nombres complexes. I. Conventions

Nombres complexes. I. Conventions Nombres complexes I. Conventions On admet qu il existe un ensemble, noté que : d éléments appelés nombres complexes tel contient Les opérations dans prolongent celles dans avec des propriétés analogues

Plus en détail

Mathématique ECS 1 03 Sept Devoir surveillé 1.

Mathématique ECS 1 03 Sept Devoir surveillé 1. Mathématique ECS 0 Sept. 06 Devoir surveillé. Veillez à bien justifier vos réponses : un exercice bien traité rapporte des points, un exercice traité de façon non rigoureuse ne rapporte pas de points.

Plus en détail

Variables continues usuelles

Variables continues usuelles Variables continues usuelles I) Variables uniformes 1.1 Densités Nous avons déjà rencontré ce type de variables. Définition 1 On dit que la variable suit une loi uniforme continue sur 0,1 si sa fonction

Plus en détail

Bac Mathématiques. Série S Nombres complexes UNIQUEMENT LE COURS POUR AVOIR 20/20. alainpiller. fr

Bac Mathématiques. Série S Nombres complexes UNIQUEMENT LE COURS POUR AVOIR 20/20. alainpiller. fr Bac Mathématiques Série S - 017 Nombres complexes UNIQUEMENT LE COURS POUR AVOIR 0/0 alainpiller fr SAVOIR I A Définition de l ensemble des nombres complexes : L ensemble des nombres complexes est un

Plus en détail

Baccalauréat S (obligatoire) Polynésie septembre 2009

Baccalauréat S (obligatoire) Polynésie septembre 2009 Baccalauréat S (obligatoire) Polynésie septembre 2009 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points On considère le cube OABCDEFG d arête de longueur 1 représenté ci-dessous. Il n est pas demandé de

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014 Corrigé Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 Commun à tous les candidats Une fabrique de desserts glacés dispose d une chaîne automatisée pour remplir des cônes de

Plus en détail

Programme de colle - Semaine 4. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique.

Programme de colle - Semaine 4. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique. Programme de colle - Semaine 4 Fonctions circulaires. Bijections, fonctions circulaires réciproques. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique. Démonstrations du

Plus en détail

Sujets de bac : Complexes

Sujets de bac : Complexes Sujets de bac : Complexes Sujet n 1 : extrait d Asie juin 2002 1) Dans le plan complexe ; ;, on considère quatre points,, et d affixes respectives 3 ; 4 ; 2 3 et 1. Placer les points,, et dans un plan.

Plus en détail

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Dans ce module, retour sur la notion de nombre dérivé vue en première. La classe de terminale s attardant plus longuement sur le problème de la dérivabilité

Plus en détail

Corrigé entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2016 Samedi 20 février 2016 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h.

Corrigé entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2016 Samedi 20 février 2016 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h. Corrigé entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIERSITAIRE 206 Samedi 20 février 206 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A. P. M. E. P. Les calculatrices sont autorisées. Problème La partie A est

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Eo7 Fonctions usuelles Eercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr Eercice **I * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile

Plus en détail

Comparaison entre ancien et nouveau programmes de 1 ère STI2D/STL

Comparaison entre ancien et nouveau programmes de 1 ère STI2D/STL Comparaison entre ancien et nouveau programmes de 1 ère STI2D/STL Introduction Le programme est commun aux deux séries STI2D et STL. Comme en 1èreS, en plus des trois domaines «Analyse, Géométrie, Statistiques

Plus en détail

Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2006

Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2006 Baccalauréat S Amérique du Nord mai 006 EXERCICE 3points Commun à tous les candidats Pour chacune des 3 questions, une seule des trois propositions est exacte. Le candidat indiquera sur la copie le numéro

Plus en détail

Corrigé du bac blanc du 19 mars 2013

Corrigé du bac blanc du 19 mars 2013 Corrigé du bac blanc du 9 mars 203 Eercice (4 points) Pour chaque question, deu propositions sont énoncées. Il s agit de dire, sans le justifier, si chacune d elles est vraie ou fausse. Le candidat indiquera

Plus en détail

2 ) = 0 sin ( π 2 ) = 1. la fonction «tangente». a) Quel est l ensemble de définition de la fonction tangente?

2 ) = 0 sin ( π 2 ) = 1. la fonction «tangente». a) Quel est l ensemble de définition de la fonction tangente? Transition 1 ère S Terminale S 1] Trigonométrie Dans toute la suite on admettra que : cos ( π { 2 ) = 0 sin ( π 2 ) = 1 1) Déterminez la valeur de cos ( π 4 ), sin (π 4 ), cos (π 8 ) et sin (π 8 ). 2)

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 21 juillet 2016 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 21 juillet 2016 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 32 du 21 juillet 2016 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ modifiant l arrêté du 23 juillet 2014 modifié relatif aux concours de recrutement d officiers de gendarmerie.

Plus en détail

Fonctions de référence 1

Fonctions de référence 1 Fonctions de référence Les fonctions sinus et cosinus. Définitions Le plan étant muni d un repère orthonormé (O; I, J), on peut associer à tout réel x un unique point M sur le cercle trigonométrique. (voir

Plus en détail

1. Généralités sur les fonctions et fonctions polynômes

1. Généralités sur les fonctions et fonctions polynômes Comment faire pour Généralités sur les fonctions et fonctions polnômes86 Repérage 88 Dérivation90 Comportements asmptotiques et étude de fonctions9 5 Calcul vectoriel et barcentre 96 6 Produit scalaire

Plus en détail

NOM : Terminale ES Devoir n 9 Mardi 19 mai 2015

NOM : Terminale ES Devoir n 9 Mardi 19 mai 2015 NOM : Terminale ES Devoir n 9 Mardi 9 mai 5 Eercice. QCM sur 4 points Cet eercice est un questionnaire à choi multiples. Chaque question ci-après comporte quatre propositions de réponse. Pour chacune de

Plus en détail

Fonctions d'une variable réelle (M-1.1)

Fonctions d'une variable réelle (M-1.1) Fonctions d'une variable réelle (M-.) I. Fonctions définies par morceaux Définition des fonctions en escalier : une fonction en escalier est une fonction constante par intervalles. Sa représentation graphique

Plus en détail

du Baccalauréat 2010 Corrigé de l Epreuve E1 E

du Baccalauréat 2010 Corrigé de l Epreuve E1 E Corrigé de l Epreuve E1 E du Baccalauréat 2010 Certains résultats sont donnés à titre indicatif il revient aux correcteurs d entrer dans les détails lors des concertations afin de mieux apprécier les démonstrations

Plus en détail

Mathématiques pour les vacances à l attention des élèves entrant en Terminale S

Mathématiques pour les vacances à l attention des élèves entrant en Terminale S Mathématiques pour les vacances à l attention des élèves entrant en Terminale S Afin de débuter l année 2016-2017 de terminale S dans les meilleures conditions en mathématiques, les élèves trouveront en

Plus en détail

Géométrie. δmaths BAC MATHS. M. Ezeddine ABDA DeltaMaths

Géométrie. δmaths BAC MATHS. M. Ezeddine ABDA DeltaMaths Géométrie BAC MATHS δmaths M. Ezeddine ABDA DeltaMaths Nombres complexes * +. Si, alors il existe un unique couple tel que. est la forme algébrique du nombre complexe. : la partie réelle de. : la partie

Plus en détail

démonstrations exigibles au baccalauréat

démonstrations exigibles au baccalauréat démonstrations exigibles au baccalauréat fonction exponentielle (1/2) propriété : Il existe une unique fonction dérivable sur telle que ' = et (0) = 1 1 L'existence de la fonction est admise conformément

Plus en détail

FONCTION LOGARITHME. ln = a.

FONCTION LOGARITHME. ln = a. FONCTION LOGARITHME I. DEFINITION DU LOGARITHME a) Définition Problème : Soit a un réel strictement positif. Démontrer que l équation e x = a admet une solution unique α dans IR. (théorème des valeurs

Plus en détail

Examen d admission aux études de l enseignement supérieur de 1 er cycle

Examen d admission aux études de l enseignement supérieur de 1 er cycle Examen d admission aux études de l enseignement supérieur de 1 er cycle Programme de Mathématiques COMPÉTENCES GÉNÉRALES Le ou la candidat e doit être capable d'utiliser les notions de base énumérées ci-après

Plus en détail

Type bac janvier Corrigé

Type bac janvier Corrigé Exercice (Métropole 24) Commun à tous les élèves Type bac janvier 27 - Corrigé Partie A ) L image de par la fonction f est : f () +e. Le point d abscisse sur la courbe C, représentative de la fonction

Plus en détail

FONCTIONS. Fonctions usuelles. I.1 Fonctions affines

FONCTIONS. Fonctions usuelles. I.1 Fonctions affines BTS Fonctions 0-0 FONCTIONS I Fonctions usuelles I. Fonctions affines Définition a et b sont deu réels donnés. La fonction définie sur R par f() = a + b est appelée fonction affine. Sa représentation graphique

Plus en détail

Chapitre 7. Les nombres complexes. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. forme algébrique d un nombre complexe

Chapitre 7. Les nombres complexes. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. forme algébrique d un nombre complexe Chapitre 7 Les nombres complexes Objectifs du chapitre : item références auto évaluation forme algébrique d un nombre complexe résolution d équation du second degré dans C forme exponentielle d un nombre

Plus en détail

DST 3 Corrigé. b) B : «les 2e et 3e sondages sont négatifs». et d après l énoncé ; D où :

DST 3 Corrigé. b) B : «les 2e et 3e sondages sont négatifs». et d après l énoncé ; D où : DST 3 Corrigé Exercice 1 (4 points) Avant le début des travaux de construction d une autoroute, une équipe d archéologie préventive procède à des sondages successifs en des points régulièrement espacés

Plus en détail

Intégrale d une fonction continue positive Intégration Exercices corrigés

Intégrale d une fonction continue positive Intégration Exercices corrigés Intégrale d une fonction continue positive Intégration Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice y accéder directement) Exercice 1 : intégrale d une fonction continue positive

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 18 juin 2008

Corrigé du baccalauréat S Asie 18 juin 2008 Corrigé du baccalauréat S Asie 8 juin 28 www.mathoman.com Exercice Commun à tous les candidats A - Vrai ou faux? Dans l espace soient P, P 2 et P 3 trois plans distincts et D une droite. ) Si P P 2 et

Plus en détail

Sujet Asie 2013 EXERCICE 1. [5 pts] Probabilités

Sujet Asie 2013 EXERCICE 1. [5 pts] Probabilités Sujet Asie 203 EXERCICE. [5 pts] Probabilités Dans cet exercice, les probabilités seront arrondies au centième. Partie A Une grossiste achète des boîtes de thé chez deux fournisseurs. Il achète 80% de

Plus en détail

Correspondances Poly / Leçons CAPES Sessions suivantes

Correspondances Poly / Leçons CAPES Sessions suivantes Correspondances Poly / Leçons CAPES Sessions suivantes * Option Mathématiques Intitulé des leçons Poly 2013 2014 2015 2016 2017* Résolution de problèmes à l'aide de graphes 1 1 1 1 1 Résolution de problèmes

Plus en détail

Comparaison des programmes de mathématiques au cycle terminal du lycée

Comparaison des programmes de mathématiques au cycle terminal du lycée Comparaison des programmes de mathématiques au cycle terminal du lycée 10 avril 2013 Plan du document Préambule........................................................... 2 A - Première S.........................................................

Plus en détail

Programme de Terminale C 24 juin 1971

Programme de Terminale C 24 juin 1971 DERNIÈRE IMPRESSION LE 17 juillet 2014 à 23:59 Programme de Terminale C 24 juin 1971 (Horaire hebdomadaire : 9 heures) a) Les paragraphes marqués d un astérisque (*) ne peuvent faire l objet de questions

Plus en détail

1B MATHÉMATIQUES I. Résumé de cours. Image à la mémoire de Patrick Bock. Guy GREISEN

1B MATHÉMATIQUES I. Résumé de cours. Image à la mémoire de Patrick Bock. Guy GREISEN 1B MATHÉMATIQUES I Résumé de cours Image à la mémoire de Patrick Bock Guy GREISEN 6 juin 006 Table des matières 1 NOMBRES COMPLEXES 1.1 L ensemble des complexes.............................................

Plus en détail

BANQUE D ÉPREUVES FESIC

BANQUE D ÉPREUVES FESIC CPE Lyon EPMI ESAIP ESCOM ESEO ESIEE Amiens ESIEE Paris ESIGELEC HEI ISEN Brest ISEN Lille ISEN Toulon ISEP LASALLE Beauvais BANQUE D ÉPREUVES FESIC Concours Puissance 11 - LaSalle Beauvais Admission en

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL. MATHEMATIQUES Série S. ENSEIGNEMENT de SPECIALITE

BACCALAUREAT GENERAL. MATHEMATIQUES Série S. ENSEIGNEMENT de SPECIALITE Session 2006 BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 MATHEMATIQUES Série S ENSEIGNEMENT de SPECIALITE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 9 Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément

Plus en détail

étude de fonctions trigonométriques 5) Calculer les limites aux bornes de cet ensemble d étude. Y a-t-il une asymptote?

étude de fonctions trigonométriques 5) Calculer les limites aux bornes de cet ensemble d étude. Y a-t-il une asymptote? Chapitre Eercice : étude de fonctions trigonométriques Terminale S sin Le but est d étudier et de représenter la fonction tangente définie par : tan = cos ) Déterminer l ensemble de définition de la fonction

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Nombres complexes

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Nombres complexes BTS Mécanique et Automatismes Industriels, Année scolaire 006 007 Table des matières. Les différentes écritures. - Forme algébrique d un nombre complexe. - Représentation géométrique d un nombre complexe.3

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. Ph DEPRESLE. 11 janvier Les nombres complexes-forme algébrique d un nombre complexe 2

NOMBRES COMPLEXES. Ph DEPRESLE. 11 janvier Les nombres complexes-forme algébrique d un nombre complexe 2 NOMBRES COMPLEXES Ph DEPRESLE janvier 06 Table des matières Les nombres complexes-forme algébrique d un nombre complexe Opérations dans l ensemble C. Addition dans C...........................................

Plus en détail