Morphologie et structure du HBV

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Morphologie et structure du HBV"

Transcription

1 Morphologie et structure du HBV

2 Histoire naturelle Infection primaire 95 % 5 % Guérison Persistance Hépatite chronique Porteur inactif Cirrhose Hépatocarcinome

3 Evolution des marqueurs dans l hépatite B aiguë Hépatite ADN v Ag HBe anti-hbe Ag HBs anti-hbc IgM anti-hbc anti-hbs ALAT mois années

4 Algorithme diagnostique pour le HBV Ag HBs Ac HBs Ac HBc Ag HBs - Ag HBs Ac HBc - Ac HBc IgM HBc Ag HBe / Ac HBe ADN Ac HBs Ac HBs > 10 mu/ml < 10 mu/ml Ac HBs Ac HBs - > 10 mu/ml < 10 mu/ml Ag HBe Ac HBe - ADN Ag HBe - Ac HBe ADN - Ag HBe - Ac HBe ADN

5 Prévention Dépistage des sujets porteurs du HBV Ag HBs chez la femme enceinte (6ème mois) Ag HBs / Ac HBc / Ac HBs dons sang, organes, tissus, cellules Préservatifs Vaccin Ig spécifiques

6 Histoire naturelle de l'infection à VHC Infection aiguë le plus souvent asymptomatique Persistance virale (80 % des cas) infection chronique hépatite chronique active (> 60 %) cirrhose (20 %) hépatocarcinome (incidence 3-5 % par an au stade de cirrhose)

7 ALAT (U/L) Infection aiguë à VHC 1000 ARN VHC Anticorps Anti-HCV Symptomes Semaines Années Temps après exposition

8 ALAT (U/L) Infection chronique à VHC 1000 ARN VHC Anti-HCV Symptômes Semaines Années Temps après exposition

9 Outils virologiques Tests indirects Anticorps anti-hcv Tests directs ARN HCV dépistage typage sérologique détection quantification caractérisation

10 Test EIA 3.0 / /- - ALAT ARN ALAT Elevées Normales POS NEG Elevées Normales ARN Détermination des caractéristiques histologiques et virologiques en vue d'une décision thérapeutique? POS NEG Confirmer le statut ARN ARN Rien

11 HAV : IgM HAV DIAGNOSTIC DES HEPATITES HEV : IgG, IgM HEV, PCR sur sérum et selles HCV : Diagnostic : Sérologie (Ac totaux) puis ARN qualitatif Traitement : Génotype HCV, ARN quantitative HBV : Diagnostic : Ag HBs, Ac totaux Hbc, IgM HBc, Ac Hbs, ADN quantitatif Traitement : ADN quantitatif, Ag HBs, AgHBe, Ac HBe HDV :Diagnostic : Sérologie (Ac totaux) puis ARN quantitatif Traitement : ARN quantitatif

12 CAS CLINIQUE 1 Mr K., 37 ans, rentre d Inde. Il se plaint d une asthénie intense avec nausées. Il présente un ictère cutanéo-muqueux. Ses selles sont décolorées et les urines sombres avec oligurie. L examen retrouve une légère hépatomégalie sensible sans splénomégalie. Le bilan biologique retrouve des ALAT à 2748 UI/ml et ASAT à 1345 UI/ml, des GGT à 875, une bilirubinémie à 247 mmol/ml. Le diagnostic d hépatite aiguë est posé. 1. Quels peuvent être les virus responsables de cette hépatite aiguë? 2. Le patient ayant reçu les vaccins anti-hépatites disponibles avant son départ, il est supposé immunisé contre ces virus. Quel est alors le virus probablement en cause? 3. Quelle est l évolution probable de cette hépatite virale? 4. Quel traitement prescrivez-vous? 5. Mr K est-il contagieux pour son entourage et par quels mécanismes? 6. Pour éviter une contamination avec un risque élevé de formes fulminantes vous lui déconseillez de voir quel type de personnes en particulier?

13 CAS CLINIQUE 2 Mme V., 60 ans, présente une asthénie chronique. Le bilan biologique réalisé trouve une élévation modérée des transaminases (ALAT : 147 et ASAT : 185 UI/ml) ainsi que des GGT. On note dans ses antécédents une hystérectomie pour cancer de l endomètre. La patiente a été polytransfusée à cette occasion. La patiente est actuellement polymédicamentée pour une HTA, insuffisance coronarienne, et insomnie d endormissement. - Quelles sont les hypothèses diagnostiques? - L hypothèse d une hépatite virale chronique d origine post-transfusionnelle est retenue. Quels sont les virus pouvant être impliqués? - Quel est l examen biologique à réaliser en première intention pour mettre en évidence une éventuelle infection à VHB? -Les premiers résultats confirment une infection à VHB. Quels examens biologiques complémentaires demandez-vous pour mettre en évidence une réplication active du VHB? - Quelles sont les conséquences d une réplication du VHB à long terme?

14 CAS CLINIQUE 3 Les sérologies pré-opératoire de Mme F., 28 ans ont donné les résultats suivants: Ag HBs : positif AcHBc : positif AcHbs : négatif Les examens complémentaires réalisés sont les suivants AgHBe IgM HBc - Ac HBe - ADN HBV: UI/ml - Commentez ces résultats. - Quel sont les traitements disponibles pour les hépatites chroniques actives à VHB? L atteinte hépatique étant élevée, un traitement par Adéfovir est envisagé. Comment évaluer l efficacité thérapeutique du traitement? Quels sont les risques d un point de vue virologique d un traitement à long terme par cette molécule? Quel(s) peuv(en)t être les alternatives?

15 CAS CLINIQUE 4 Lors d un bilan pré-opératoire le Mr. G 48 ans montre les résultats suivants:tgo = 75 ; TGP = 70 ; Ac anti-hcv positif. Cliniquement il va très bien mis à part quelques épisodes de fatigue liés en partie à des périodes anxio-dépressives. - Quels sont les modes de contamination possibles pour ce patient? - Quels bilans complémentaires? - Modalités du traitement? - Surveillance de l efficacité du traitement? - Quels effets secondaires peut-on attendre?

16 CAS CLINIQUE 6 Mr O., 24 ans, étudiant, est hospitalisé en urgence pour une altération rapide de l état général associée à un ictère intense, des signes d encéphalopathie d apparition récente (troubles de la conscience, astérixis ) et rapidement évolutifs. Mr O. décède dans un tableau de défaillance polyviscérale 3 jours après son hospitalisation malgré la réanimation entreprise. Le portage chronique d un virus hépatotrope aurait été mis en évidence récemment chez sa partenaire. Les bilans biologiques réalisés objectivent une insuffisance hépatocellulaire majeure avec un taux de prothrombine effondré et confirment une étiologie virale. 1- Quelle forme clinique d hépatite a fait Mr O.? 2- Quel est le virus le plus probablement impliqué? 3- Par quel(s) test(s) biologique(s) confirmez-vous la responsabilité de ce virus 4- Un bilan biologique réalisé pour la partenaire de Mr O. confirme qu elle est infectée de manière chronique par un virus hépatotrope. Quel(s) peut(vent) être son ou ses profil(s) sérologique(s)? 5- Quel est le mode de contamination le plus probable pour Mr O.? 6- Quels auraient été les moyens préventifs utilisables avant ou lors du contact avec le sujet contaminant? 7- Quel est le traitement de ce type d hépatite?

17 CAS CLINIQUE 7 Nicolas, 16 ans est amené par ses parents pour une «jaunisse». Il a rendu visite à sa tante il y a environ 1 mois. La tante qui rentrait d Egypte avait alors elle aussi une «jaunisse» qui a guéri depuis. Nicolas présente un tableau typique d hépatite aiguë associant ictère cutanéo-muqueux, décoloration des selles,... Le bilan biologique réalisé objective un syndrome cytolytique important Le diagnostic d hépatite virale aiguë est suspecté. 1. Quel sont les virus les plus probablement à l origine de cette hépatite? 2. Quel est le test nécessaire pour confirmer cette hypothèse? 3. Quel est le test pouvant permettre d évaluer la gravité de l atteinte hépatique? 4. Dans quel compartiment le virus en cause est-il principalement excrété? 5. Quelle est l évolution la plus probable de cette hépatite aiguë? 6. Le frère de Nicolas a probablement fait une hépatite avec le même virus mais asymptomatique. Par quel test biologique peut-on confirmer qu il est immunisé?

Hépatites virales. Hépatite virale A. Pr. M. Messast. Introduction. Problème de santé mondial HVB, HVC. Virus A, B, C, D, E

Hépatites virales. Hépatite virale A. Pr. M. Messast. Introduction. Problème de santé mondial HVB, HVC. Virus A, B, C, D, E Hépatites virales Pr. M. Messast Introduction Problème de santé mondial 350.000.000 HVB, 170.000.000 HVC Virus A, B, C, D, E Hépatite aiguë (tous) Hépatite chronique (B, C, D) Cirrhose Carcinome hépatocellulaire

Plus en détail

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI 1. Quels sont les agents responsables? 2. Quand suspecter une hépatite virale aigue? 3. Comment faire le diagnostic d une hépatite aigue virale? 4. Comment surveiller

Plus en détail

M B, 25 ans, fièvre à 38 C Éruption maculeuse Adénopathies cervicales et axillaires Syndrome méningé Juin. Diagnostic évoqué?

M B, 25 ans, fièvre à 38 C Éruption maculeuse Adénopathies cervicales et axillaires Syndrome méningé Juin. Diagnostic évoqué? M B, 25 ans, fièvre à 38 C Éruption maculeuse Adénopathies cervicales et axillaires Syndrome méningé Juin Diagnostic évoqué? PL : albuminorachie 0,5g/L 70 cellules / µl 90% lympho-monocytes Diagnostic

Plus en détail

LES HÉPATITES VIRALES. Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes

LES HÉPATITES VIRALES. Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes LES HÉPATITES VIRALES Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes Plan 1. Généralités 2. Hépatite A 3. Hépatite E 4. Hépatite B 5. Hépatite delta 6. Hépatite C Définition Groupe

Plus en détail

Diagnostic au laboratoire de l hépatite B Protéine C AgHBc Protéine Pré-S2 Protéine S Protéine Pré-S1 AgHBs Marqueurs sérologiques AgHBs Anticorps anti-hbs ADN viral 42nm Particule de Dane Polymérase Anticorps

Plus en détail

Diagnostic et suivi des infections virales

Diagnostic et suivi des infections virales Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 2019 1 Diagnostic & suivi des infections virales - Définitions Identifier la nature et la cause d une infection Est-ce une infection virale? Quel est le

Plus en détail

Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017

Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017 Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017 1 Diagnostic & suivi des infections virales - Définitions Identifier la nature et la cause d une infection Est-ce une infection virale? Quel

Plus en détail

Hépatites virales aigües

Hépatites virales aigües 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Gastro-Entéro-Hépatologie Hépatites virales aigües Virus hépatotropes Virus A : Picornavirus Virémie : 10 à 20 jours après la contamination Disparition

Plus en détail

4. Recommandations de la HAS

4. Recommandations de la HAS 4. Recommandations de la HAS 4.1 Dépistage de l hépatite C La HAS, en accord avec l avis du groupe de travail HAS, valide l algorithme biologique de dépistage de l hépatite C proposé par le groupe de travail

Plus en détail

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14-

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14- Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni Rencontres en infectiologie 14- Cas clinique Mr M.L, âgé de 41 ans Suivi en hématologie depuis octobre

Plus en détail

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA)

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA) GENERALITES Les hépatites virales Dr LAMBERT Virus des hépatites A, B, C, D, E Impossibilité ou grande difficulté d isolement en culture, intérêt de la biologie moléculaire dans leur étude Virus A et E

Plus en détail

N 83 - Hépatites virales.

N 83 - Hépatites virales. N 83 - Hépatites virales. Stanislas Pol, Frédéric Dubois Unité d'hépatologie, Hôpital Necker, Paris; Service de virologie, Hôpital Bretonneau, Tours. Objectifs Diagnostiquer une hépatite virale. Argumenter

Plus en détail

Item 163: Hépatites virales.

Item 163: Hépatites virales. Item 163: Hépatites virales. Objectifs pédagogiques Connaître les modes de transmission des différentes hépatites virales et les modalités de leur prévention. Prescrire et interpréter les examens sérologiques

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Objet : Modification de la NABM (nomenclature des actes de biologie médicale) pour la sérologie

NOTE D INFORMATION. Objet : Modification de la NABM (nomenclature des actes de biologie médicale) pour la sérologie NOTE D INFORMATION Origine : Marie Hautecoeur, biologiste responsable de l unité d immunologie Destinataire : - CH Arras : médecins CHA, cadres CHA, PCI - Hopale : Mme Mouton - CH Bapaume : Mme Loubry,

Plus en détail

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C Concentration relative NUMERO - info 7 2016 DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C 1- DIAGNOSTIC SÉROLOGIQUE DE L HÉPATITE A Le diagnostic d une infection récente par le virus de l hépatite

Plus en détail

REUNION CONJOINTE STGE AFEF Tunis, le 2 Avril 2016 DR DEBBECHE Radhouane

REUNION CONJOINTE STGE AFEF Tunis, le 2 Avril 2016 DR DEBBECHE Radhouane REUNION CONJOINTE STGE AFEF Tunis, le 2 Avril 2016 DR DEBBECHE Radhouane Monsieur F.Y., 32 ans, antécédents = 0 Certificat prénuptial (2010) : Ag HBs + Examen clinique normal Biologie : ALAT normales Reste

Plus en détail

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2016-2017 - Principales méthodes de diagnostic virologique prélèvements, sérologies, biologie moléculaire, - Exemples par

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B Stratégie thérapeutique Dr Krifa A Farhat Hached Sousse Sousse le 14 mars 2009 INTRODUCTION Évolution considérable dans la prise en charge thérapeutique des infections chroniques

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 83 version 01 du page 1 Copyright CMIT

Module 7 - Edition Item 83 version 01 du page 1 Copyright CMIT Module 7 - Edition 2004 - Item 83 version 01 du 02 01 2004 page 1 ITEM N 83 : HEPATITES VIRALES ANOMALIES BIOLOGIQUES HEPATIQUES CHEZ UN SUJET ASYMPTOMATIQUE OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une hépatite

Plus en détail

Cas clinique VIH-VHB. Dr Wissem HACHFI. Service de Médecine Interne et Maladies Infectieuses.

Cas clinique VIH-VHB. Dr Wissem HACHFI. Service de Médecine Interne et Maladies Infectieuses. Cas clinique VIH-VHB Dr Wissem HACHFI Service de Médecine Interne et Maladies Infectieuses Patient de 24 ans Sans atcds path notables Adressé à la CE devant la découverte d un sérologie VIH + (dépistage)

Plus en détail

Dr PENALBA. Formation NANCY 03 et

Dr PENALBA. Formation NANCY 03 et Dr PENALBA Formation NANCY 03 et 04.02.2016 Hépatite = inflammation du foie toxiques / des virus causée par des Le virus pénètre la cellule, se multiplie, le système immunitaire détruit les cellules infectées

Plus en détail

Statut du patient AgHBs + Dr Michèle POUTEAU - Epinay sur Seine

Statut du patient AgHBs + Dr Michèle POUTEAU - Epinay sur Seine Dr Michèle POUTEAU - Epinay sur Seine EASL - AVRIL 2017 Nouvelles recommandations de la prise en charge des patients avec une hépatite chronique B Nouvelle classification pour simplifier la compréhension

Plus en détail

ANSM- avril /22

ANSM- avril /22 Recommandations portant diffusion des algorithmes de validation biologique des tests de dépistage des maladies transmissibles applicables à la qualification biologique des organes, des tissus et des cellules

Plus en détail

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Dr. Mouni Bensenane CHU Nancy Sixième rencontre autour des Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin Alger, le 09 novembre 2011 M. B âgé de 18 ans, étudiant

Plus en détail

Les hépatites virales. Dr Karine LACOMBE ---- Année

Les hépatites virales. Dr Karine LACOMBE ---- Année Les hépatites virales Dr Karine LACOMBE ---- Année 2016 2017 SOMMAIRE Classification des hépatites Elément d anamnèse et de sémiologie générale Epidémiologie et clinique des hépatites HEPATITES VIRALES

Plus en détail

Hépatites virales. ISSA Nahéma Réanimation médicale Hopital Saint André

Hépatites virales. ISSA Nahéma Réanimation médicale Hopital Saint André Hépatites virales ISSA Nahéma Réanimation médicale Hopital Saint André Anatomie Rôle du foie synthèses protéiques (albumine) et des facteurs de la coagulation (notamment le facteur V) stockage des vitamines

Plus en détail

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2014-2015 Méthodes virologiques courantes Méthodes directes : détecter l agent infectieux ou l un de ses composants - infectiosité

Plus en détail

Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an

Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an Hépatite B Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an zone de forte endémie (8-20%): Asie SE, Afrique zone d endémie moyenne

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT Le risque biologique : Il est lié à une exposition à des micro-organismes susceptibles de provoquer une infection, une allergie ou une intoxication. Il repose essentiellement

Plus en détail

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 DES 13 Fev 2009 1 Plan Démarche diagnostique Hépatite A Hépatite E

Plus en détail

Dépistage et Prise en charge des hépatites virales B et C en Guyane : données de surveillance

Dépistage et Prise en charge des hépatites virales B et C en Guyane : données de surveillance Dépistage et Prise en charge des hépatites virales B et C en Guyane : données de surveillance 2011-2014 C Larsen 1, L Carvalho 2, C Brouard 1, C Pioche 1, F Lacapère 3, M Ledrans 2 1 Département des maladies

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ Décision du 4 octobre 2018 de l Union nationale des caisses d assurance maladie relative à la liste des actes et prestations

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT D'EXPOSITION AU SANG

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT D'EXPOSITION AU SANG CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT D'EXPOSITION AU SANG Le risque biologique : il est lié à une exposition à des micro-organismes susceptibles de provoquer une infection, une allergie ou une intoxication.

Plus en détail

VHB : pas directement cytopathogène!

VHB : pas directement cytopathogène! Hépatite B VHB : pas directement cytopathogène! Réactions immunologiques > effet cytopathogène L intensité du conflit entre le VHB et les défenses immunitaires de l hôte détermine la gravité de l infection

Plus en détail

Les hépatites virales

Les hépatites virales Les hépatites virales Dr Karine LACOMBE ---- Année 2013 2014 Vendredi 20 septembre 2013 SOMMAIRE Classification des hépatites Elément d anamnèse et de sémiologie générale Epidémiologie et clinique des

Plus en détail

Hépatites virales. Virus Transmission Passage à la chronicité. Nouveaux-nés 90 % Hépatite C Sanguine 85 % Infection hépatite B nécessaire

Hépatites virales. Virus Transmission Passage à la chronicité. Nouveaux-nés 90 % Hépatite C Sanguine 85 % Infection hépatite B nécessaire z Hépatites virales Définition Ce sont des hépatites (inflammations aiguës du foie) provoquées par un virus. Les 3 virus les plus fréquemment rencontrés sont les virus A, B, C, mais on a aussi identifié

Plus en détail

FLASH INFO CERBALLIANCE ÉVOLUTION DES MODALITÉS DE PRISE EN CHARGE SÉROLOGIE, CULTURES CELLULAIRES, BIOLOGIE MOLÉCULAIRE. Pourquoi ces changements?

FLASH INFO CERBALLIANCE ÉVOLUTION DES MODALITÉS DE PRISE EN CHARGE SÉROLOGIE, CULTURES CELLULAIRES, BIOLOGIE MOLÉCULAIRE. Pourquoi ces changements? CERBALLIANCE FLASH INFO L INFORMATION DÉDIÉE AUX PROFESSIONNELS DE SANTÉ ÉVOLUTION DES MODALITÉS DE PRISE EN CHARGE SÉROLOGIE, CULTURES CELLULAIRES, BIOLOGIE MOLÉCULAIRE HÉPATITES, HERPES VIRUS, TOXOPLASMOSE

Plus en détail

HEPATITES VIRALES B et C. D. Capron 26/05/2004

HEPATITES VIRALES B et C. D. Capron 26/05/2004 HEPATITES VIRALES B et C D. Capron 26/05/2004 1 HEPATITES VIRALES B et C Contraste entre la vision «santé publique» et celle du généraliste au niveau individuel Investissement en temps important pour peu

Plus en détail

Virus de l hépatite B et marqueurs

Virus de l hépatite B et marqueurs Virus de l hépatite B et marqueurs Le virus de l hépatite B (VHB) Virus VHB: Hepadnavirus,, ADN enveloppé. Modes de transmission principaux: Parentérale Nosocomiale Toxicomanie intraveineuse Sexuelle Mère-enfant

Plus en détail

Les hépatites virales en milieu tropical

Les hépatites virales en milieu tropical Les hépatites virales en milieu tropical Hépatites virales Histoire naturelle commune («cosmopolite») Médecin en chef Eric CHAUVEAU Service des Maladies digestives et tropicales HIA Robert Picqué Particularités

Plus en détail

Parcours infections de l'immunodéprimé

Parcours infections de l'immunodéprimé Parcours infections de l'immunodéprimé 5A Annie Standaert et Anne Goffard Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille 2014 2.0 Table des matières I -

Plus en détail

Prise en charge des cas particuliers d hépatite B

Prise en charge des cas particuliers d hépatite B Prise en charge des cas particuliers d hépatite B Rim Abdelmalek 30/1/2013 Epidémiologie Maladie fréquente en Tunisie Zone de moyenne endémie Prévalence 7% Gradient Nord/Sud 70% Ag HBe négatif 80% génotype

Plus en détail

Examens virologiques en pratique médicale

Examens virologiques en pratique médicale Examens virologiques en pratique médicale Moyens techniques pour faire un diagnostic positif: Diagnostic direct Diagnostic indirect Pr V. Giordanengo Examens virologiques en pratique médicale Diagnostic

Plus en détail

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC de «Cotrimo-CI

Plus en détail

Hépatite virale B, en bref

Hépatite virale B, en bref Une hépatite est caractérisée par une réaction inflammatoire diffuse du parenchyme hépatique, avec une destruction d hépatocytes. Le terme hépatite virale est habituellement réservé aux infections causées

Plus en détail

SPECIMEN. ARS de : ...

SPECIMEN. ARS de : ... Si IgM testées : détection de l Ag HBs et d Ac anti-hbc totaux dans un contexte Code d aymat : Si domicilié hors de France, pays :... Pays de naissance :... Si né hors de France, mois et année d arrivée

Plus en détail

Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+

Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+ Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+ Décrets des 21 décembre 2005 et 11 mars 2006 Protocoles dérogatoires : Dérogations permettant le recours à des donneurs présentant un risque

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS

PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS Lu pour vous Reading for your PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS C. MARRAKCHI, M. BEN JEMAA.

Plus en détail

HEPATITES VIRALES. Plan 21/10/2016. Introduction Hépatites aiguës Vaccination Hépatites chroniques Hépatite B Hépatite C

HEPATITES VIRALES. Plan 21/10/2016. Introduction Hépatites aiguës Vaccination Hépatites chroniques Hépatite B Hépatite C HEPATITES VIRALES Pr Pascal Crenn APHP-UVSQ pascal.crenn@aphp.fr Introduction Hépatites aiguës Vaccination Hépatites chroniques Hépatite B Hépatite C Plan Etiologie Conséquences / incidences Mécanisme

Plus en détail

Hépatite B chronique. Epidémiologie HBV. Les personnes à risque? HBV: qui dépister? Les personnes à risques!

Hépatite B chronique. Epidémiologie HBV. Les personnes à risque? HBV: qui dépister? Les personnes à risques! HBV: qui dépister? Hépatite B chronique DresI. Morardet N. JunodPerron Service de Gastroentérologie et Hépatologie et SMPR Colloque MPR 18.06.2014 Les personnes à risques! Tous les patients qui nécessitent

Plus en détail

Virus Hépatite B (VHB)

Virus Hépatite B (VHB) Tableau clinique initial Tableau clinique tardif/complications Durée de l infection Période d incubation est l intervalle entre l exposition et l apparition des premiers symptômes. Période de Contagiosité

Plus en détail

Module 11 - Edition Item 202 page 1 Copyright CMIT. ITEM n 202 : EXPOSITION ACCIDENTELLE AUX LIQUIDES BIOLOOGIQUES (CONDUITE A TENIR)

Module 11 - Edition Item 202 page 1 Copyright CMIT. ITEM n 202 : EXPOSITION ACCIDENTELLE AUX LIQUIDES BIOLOOGIQUES (CONDUITE A TENIR) Module 11 - Edition 2008 - Item 202 page 1 ITEM n 202 : EXPOSITION ACCIDENTELLE AUX LIQUIDES BIOLOOGIQUES (CONDUITE A TENIR) OBJECTIFS TERMINAUX I. Décrire la prise en charge immédiate d une personne victime

Plus en détail

RECOMMANDATIONS. Avril Afssaps Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé

RECOMMANDATIONS. Avril Afssaps Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé RECOMMANDATIONS portant diffusion des algorithmes de validation biologique des tests de dépistage des maladies transmissibles applicables à la qualification biologique des organes, tissus et cellules Avril

Plus en détail

L hépatite B chez l enfant

L hépatite B chez l enfant L hépatite B chez l enfant L'hépatite B représente l'un des principaux problèmes de santé publique dans le monde On estime à 2 milliards le nombre de personnes ayant été infectées par le virus, dont plus

Plus en détail

Les virus des hépatites

Les virus des hépatites Les virus des hépatites Virus de l hépatite B Principale cible = foie Les virus des hépatites Hépatite A (HAV) Hépatite B (HBV) Hépatite C (HCV) Hépatite D (HDV, agent delta) Hépatite E (HEV) Hépatite

Plus en détail

Prise en charge de l hépatite B

Prise en charge de l hépatite B Plan Prise en charge de l hépatite B Maud Berney Lamielle Colloque du 23.02.2011 Présentation d un cas Epidémiologie/transmission Comment interpréter les résultats de labo? Evolution/complications Quel

Plus en détail

Intérêt de l AgHBs dans le traitement de l hépatite B

Intérêt de l AgHBs dans le traitement de l hépatite B Intérêt de l AgHBs dans le traitement de l hépatite B Pr Najet Bel Hadj CHU MongiSlim La Marsa Infection virale B Vaccin Problème majeur de santé Nécessité d un diagnostic au moment utile Manifestations

Plus en détail

Post-test. DESC «Pathologie Infectieuse et Tropicale» Du 28 Janvier au 1er Février 2019 Séminaire 1 Thématiques 18, 12, 16, 14, 19

Post-test. DESC «Pathologie Infectieuse et Tropicale» Du 28 Janvier au 1er Février 2019 Séminaire 1 Thématiques 18, 12, 16, 14, 19 DESC «Pathologie Infectieuse et Tropicale» Du 28 Janvier au 1er Février 2019 Séminaire 1 Thématiques 18, 12, 16, 14, 19 Jeudi 31 Janvier matin - Thématique N 14 Hépatites Virales (0,5 j) Coordination :

Plus en détail

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE CAS CLINIQUE Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE Observation Madame N.. 26 ans, G2P1A0, adressée pour Ag HBs+ Pas d antécédents notables Enceinte à 24 SA Découverte fortuite

Plus en détail

Hépatites virales. Hygiène individuelle et collective insuffisante Alimentation en eau potable sujette à des pollutions fécales

Hépatites virales. Hygiène individuelle et collective insuffisante Alimentation en eau potable sujette à des pollutions fécales 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module d Infectiologie Introduction Hépatites virales Infections systémiques : inflammation avec lésions dégénératives et cytolytiques des hépatocytes.

Plus en détail

Cas clinique. A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul.

Cas clinique. A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul. Cas clinique A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul Mr C, 22 ans Asthénie ATDS : frère porteur inactif du VHB Poids =70 kg, taille = 1,76 m, examen

Plus en détail

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Patients VIH+ décédés en 2000 (n = 822) Maladie hépatique SIDA Autre VHC et VHB (n = 35) VHC (n = 235) VHB (n = 64)

Plus en détail

Faut-il ou non traiter les enfants porteurs chroniques des virus des hépatites B ou C?

Faut-il ou non traiter les enfants porteurs chroniques des virus des hépatites B ou C? Faut-il ou non traiter les enfants porteurs chroniques des virus des hépatites B ou C? Evolution spontanée Résultats des traitements Recommandations Discussion HEPATITE B Transmission chez l enfant PERINATALE

Plus en détail

PROTOCOLE THERAPEUTIQUE DE PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE VIRALE CHRONIQUE «B»

PROTOCOLE THERAPEUTIQUE DE PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE VIRALE CHRONIQUE «B» PROTOCOLE THERAPEUTIQUE DE PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE VIRALE CHRONIQUE «B» Qui traiter? Tout patient avec Hépatite Chronique AgHBe + ou et : 1-ALAT >2N*, confirmée, en l absence d une autre cause de

Plus en détail

Le VIH en dentisterie. Dr. Benoit Pirotte

Le VIH en dentisterie. Dr. Benoit Pirotte Le VIH en dentisterie Dr. Benoit Pirotte 1 Plan Infections opportunistes. Accidents d exposition au sang (AES): VIH. Hépatite B. Hépatite C. Conclusion. 2 Infections opportunistes Gingivite herpétique:

Plus en détail

BIOTHÉRAPIES ET RÉACTIVATION VHB

BIOTHÉRAPIES ET RÉACTIVATION VHB BIOTHÉRAPIES ET RÉACTIVATION VHB XXIV ème Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 10-10-2017 V Canva, Hépatologie-Centre Expert Hépatites CHRU Lille ADN du VHB Log UI/ml L infection par le VHB est

Plus en détail

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales

Plus en détail

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I Présentation clinique Présenté par Rdte KOOLI.I Patiente A.A âgée de 38 ans Médecin ATCDS : RAS FRH : *Soins Dentaires (+) *Relations Sexuelles Extraconjugales (-) *Tatouage (-) *Scarification (-) Consulte

Plus en détail

VIRUS DE L HEPATITE A (VHA)

VIRUS DE L HEPATITE A (VHA) VIRUS DE L HEPATITE A (VHA) 1 GENERALITES... 2 1.1 AGENT PATHOGENE... 2 1.2 RESERVOIRE, SOURCE... 2 1.3 EPIDEMIOLOGIE GENERALE... 2 1.4 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE... 2 1.5 MODE DE TRANSMISSION

Plus en détail

Les virus des hépatites virales

Les virus des hépatites virales Les virus des hépatites virales Pr.Khelifa - Hépatites primitives : Hépatite A (HAV) Hépatite B (HBV) Hépatite C (HCV) Hépatite D (HDV, agent delta) Hépatite E (HEV) Hépatite G (HGV) - Atteintes hépatiques

Plus en détail

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites Hélène BARRAUD, CHU NANCY Le problème Hépatite aigue Hépatite chronique Cirrhose Evènements Cancer HCV - Population générale : Prévalence des Ac anti-vhc

Plus en détail

Prise en charge des expositions professionnelles aux virus transmissibles par le sang dans les centres médico-sociaux SOMMAIRE

Prise en charge des expositions professionnelles aux virus transmissibles par le sang dans les centres médico-sociaux SOMMAIRE SOMMAIRE 1. Introduction page 2 2. Evaluation du genre d exposition et du temps écoulé depuis celle-ci page 2 3. Evaluation du risque infectieux page 2-3 4. Evaluation des mesures à prendre en cas d exposition

Plus en détail

Cours de collège: présentation de cas clinique

Cours de collège: présentation de cas clinique Cours de collège: présentation de cas clinique Dr KAABIA N Service de Maladies Infectieuses CHU Farhat Hached Sousse Mars 2009 CAS CLINIQUE M me F, 24 ans, G1P1A0, adressée pour Ag Hbs+ Pas d ATCDS notables

Plus en détail

UE8 De l agent infectieux à l hôte Dr Roquebert. TD du Dr Benedicte Roquebert

UE8 De l agent infectieux à l hôte Dr Roquebert. TD du Dr Benedicte Roquebert ! UE8 De l agent infectieux à l hôte Dr Roquebert Date : 5 Avril 2017 Promo : P2 2016-2017 Ronéistes : FAKROUDINE Kenza PAUL Clémence Plage horaire : 8h30-10h30 Enseignant : Dr Roquebert TD du Dr Benedicte

Plus en détail

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C La PCR en temps réel est fondée sur la détection et la quantification des produits d amplification au cours de la réaction de PCR, dans le tube fermé, plutôt qu à la fin de la réaction comme c est le cas

Plus en détail

DOSSIER PATIENT HEPATITE VIRALE

DOSSIER PATIENT HEPATITE VIRALE DOSSIER PATIENT HEPATITE VIRALE Région : Département :..District :.. Prénom(s) :...Nom : Site :...Numéro d identification du patient : Date de l examen initial : / / 1 Caractéristiques sociodémographiques

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE C

HÉPATITE CHRONIQUE C ALD 6 HÉPATITE CHRONIQUE C LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS -1- SOMMAIRE SOMMAIRE...2 AVERTISSEMENT...3 LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS...4 I. ACTES MEDICAUX ET PARAMEDICAUX...4 II. BIOLOGIE...5 III. ACTES

Plus en détail

Tableau clinique. Ictère Symptômes associés. Signes associés

Tableau clinique. Ictère Symptômes associés. Signes associés Ictère Définition Coloration jaune des tissus (peau, sclérotiques, frein de la langue) par dépôts de bilirubine suite à une hyperbilirubinémie Visible dès que bilirubinémie > 1,8 mg/dl Tableau clinique

Plus en détail

VHB: Structure du virus

VHB: Structure du virus Hépatite B VHB: Structure du virus Hepadnaviridae Virus enveloppé, capside icosaédrique, ADN partiellement double brin Particule de Danes (42nm) Particules infectieuses cohabitant avec autres structures

Plus en détail

HEPATITES VIRALES Novembre 2016 Dr R.TATOU CH Carcassonne service hépato-gastro-entérologie

HEPATITES VIRALES Novembre 2016 Dr R.TATOU CH Carcassonne service hépato-gastro-entérologie HEPATITES VIRALES Novembre 2016 Dr R.TATOU CH Carcassonne service hépato-gastro-entérologie objectifs Physiopathologies des hépatites virales Modes de transmission Histoires naturelles et les signes clinques

Plus en détail

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte)

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) * AASLD Guidelines for Treatment of Chronic Hepatitis B Terrault NA et al. Hepatology 2016 Claude EUGENE 1 Hépatite B : l histoire

Plus en détail

TROD hépatites VHC VHB

TROD hépatites VHC VHB TROD hépatites VHC VHB Elisabeth BOUVET Hôpital Bichat Corevih Ile de France Nord Journée prévention SPILF 16 Octobre 2014 1 Prévalence des Infections VHC en France Population générale: Prévalence (2004)

Plus en détail

Prise en charge des expositions professionnelles aux virus transmissibles par le sang - EMS SOMMAIRE

Prise en charge des expositions professionnelles aux virus transmissibles par le sang - EMS SOMMAIRE SOMMAIRE 1. Introduction page 2 2. Evaluation du genre d exposition et du temps écoulé depuis celle-ci page 2 3. Evaluation du risque infectieux page 3 4. Evaluation des mesures à prendre en cas d exposition

Plus en détail

DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST

DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST Journée régionale Sens, 02 Octobre 2015 M Duong Service des Maladies Infectieuses CHU Dijon INFECTION VHB EN FRANCE - Porteurs chroniques(ag

Plus en détail

Annales du contrôle national de qualité des analyses de biologie médicale

Annales du contrôle national de qualité des analyses de biologie médicale Annales du contrôle national de qualité des analyses de biologie médicale Sérologie virale 12VIR1 Avril 2012 Ac anti-vha IgG ou totaux et IgM (dépistage) Ac anti-parvovirus IgG ou totaux et IgM (dépistage)

Plus en détail

Conduite à tenir devant une cytolyse ou une cholestase chez le sujet âgé

Conduite à tenir devant une cytolyse ou une cholestase chez le sujet âgé Conduite à tenir devant une cytolyse ou une cholestase chez le sujet âgé Victor de Lédinghen CHU Bordeaux 2 octobre 2012 Paris Déclaration de liens d intérêt Je déclare n avoir aucun lien d intérêt. Cytolyse

Plus en détail

Déficit en vitamine D et hépatite virale chronique B

Déficit en vitamine D et hépatite virale chronique B Déficit en vitamine D et hépatite virale chronique B Etude prospective HOPITAL CENTRAL DE L ARMEE Service d hépato gastroentérologie K.Amalou D. Kezzoula, A. Redjdal, R. Rekkab, I.Ararem, F. Yahiaoui,

Plus en détail

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB Clémence Hollande DES 3 Messages à retenir 1) Chez tous patients allant recevoir un traitement immunosuppresseur: Ag HBs, Ac anti-hbs, Ac anti-hbc 2) Savoir reconnaître une

Plus en détail

UE8 De l agent infectieux à l hôte Dr Roquebert. TD du Dr Benedicte Roquebert

UE8 De l agent infectieux à l hôte Dr Roquebert. TD du Dr Benedicte Roquebert UE8 De l agent infectieux à l hôte Dr Roquebert Date : 27 Avril 2106 Promo : P2 2015-2016 Ronéistes : Sébastien Sth Nicolas Da Fonsceca Plage horaire : 14h-16h Enseignant : Dr Roquebert TD du Dr Benedicte

Plus en détail

Le portage inactif du VHB = Infection chronique VHB Ag HBe négatif. Marc Bourlière Svc Hépato-gastroentérologie Hôpital Saint Joseph Marseille

Le portage inactif du VHB = Infection chronique VHB Ag HBe négatif. Marc Bourlière Svc Hépato-gastroentérologie Hôpital Saint Joseph Marseille Le portage inactif du VHB = Infection chronique VHB Ag HBe négatif Marc Bourlière Svc Hépato-gastroentérologie Hôpital Saint Joseph Marseille LIENS D INTÉRÊT Membre de Boards : Gilead, AbbVie, MSD, BMS,

Plus en détail

Jeudi 31 Janvier matin - Thématique N 14 Hépatites Virales (0,5 j) Coordination : K. LACOMBE G. PIALOUX

Jeudi 31 Janvier matin - Thématique N 14 Hépatites Virales (0,5 j) Coordination : K. LACOMBE G. PIALOUX DESC «Pathologie Infectieuse et Tropicale» Du 28 Janvier au 1er Février 2019 Séminaire 1 Thématiques 18, 12, 16, 14, 19 Jeudi 31 Janvier matin - Thématique N 14 Hépatites Virales (0,5 j) Coordination :

Plus en détail

Item n 83 : Hépatites virales. Anomalies biologiques hépatiques chez un sujet asymptomatique

Item n 83 : Hépatites virales. Anomalies biologiques hépatiques chez un sujet asymptomatique Item n 83 : Hépatites virales. Anomalies biologiques hépatiques chez un sujet asymptomatique OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une hépatite virale II. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier

Plus en détail

Traitement Préemp-f de la réac-va-on virale B chez les immunodéprimés. Aurore BARON DES Séminaire du 13/02/2009

Traitement Préemp-f de la réac-va-on virale B chez les immunodéprimés. Aurore BARON DES Séminaire du 13/02/2009 Traitement Préemp-f de la réac-va-on virale B chez les immunodéprimés Aurore BARON DES Séminaire du 13/02/2009 VHB et immunosuppression une cohabita4on fréquente > 350 millions de porteurs chroniques du

Plus en détail

Prise en charge des accidents d exposition au risque viral

Prise en charge des accidents d exposition au risque viral Prise en charge des accidents d exposition au risque viral Evaluation et amélioration des pratiques professionnelles au service d urgences du CHU de Nancy Dr. S MORINEAUX urgences/samu/smur CHRU Nancy

Plus en détail

Histoire naturelle de l infection chronique VHB

Histoire naturelle de l infection chronique VHB 21emes journées nationales de la société Algérienne d hépato-gastroentérologie Histoire naturelle de l infection chronique VHB Dr Salima Cheraitia Service de Médecine Interne & de Gastro-Entérologie EPH

Plus en détail

Le virus de l hépatite E. Joëlle Petitjean-Lecherbonnier Laboratoire Virologie CHU Caen

Le virus de l hépatite E. Joëlle Petitjean-Lecherbonnier Laboratoire Virologie CHU Caen Le virus de l hépatite E Joëlle Petitjean-Lecherbonnier Laboratoire Virologie CHU Caen Hépatites virales à VHE VHA http://www.cdc.gov Mondialement répandues 2 ème cause virale d HA Incidence réelle? 1

Plus en détail

Hépatites. a. Généralités et modes de transmission Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale

Hépatites. a. Généralités et modes de transmission Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale Hépatites I. Hépatites virales 1. Hépatite A Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale Icubation : 2 à 6 semaines Symptômes : asymptomatique dans 90% des cas.

Plus en détail

CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal

CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal Dr Judicaël Tine Objectif CI ANRS 12331 MOBSEN Réaliser un état des lieux des conditions actuelles

Plus en détail

Co infections VIH et hépatites virales. SOS Hépatites Service HGE- CHU Brabois 17 novembre Laurence Boyer

Co infections VIH et hépatites virales. SOS Hépatites Service HGE- CHU Brabois 17 novembre Laurence Boyer Co infections VIH et hépatites virales SOS Hépatites Service HGE- CHU Brabois 17 novembre 2010 Laurence Boyer VIH + VHC- épidémiologie Séroprévalence de l infection par le VHC chez les patients VIH + en

Plus en détail

Hépatite B : je comprends sa. dépistage et de la prévention

Hépatite B : je comprends sa. dépistage et de la prévention Hépatite B : je comprends sa gravité, l'importance du dépistage et de la prévention L hépatite B est une maladie du foie, due à un virus. On estime à près de 300 000 le nombre de porteurs chroniques de

Plus en détail