Dimensionner les ouvrages en maçonnerie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dimensionner les ouvrages en maçonnerie"

Transcription

1 Dimensionner les ouvrages en maçonnerie Marcel Hurez Nicolas Juraszek Marc Pelcé AFNOR et Groupe Eyrolles, ISBN AFNOR : ISBN Eyrolles :

2 Symboles et notations A A b A ef A s A sw b b c b ef b ef. b ef.t c nom c p C e d e c e e e he e hm e i e k e m e mk e p E E d section brute, chargée horizontalement, d un mur aire d appui aire d appui utile section d une armature en acier aire de l armature d effort tranchant largeur de la section largeur de la face comprimée d un ouvrage structural à mi-distance entre appuis largeur utile d un élément raidisseur largeur utile d un élément raidisseur épaisseur utile d un élément raidisseur enrobage nominal par le béton coefficient de pression coefficient d exposition épaisseur utile d une poutre excentricité additionnelle excentricité au sommet ou à la base d un mur excentricité au sommet ou à la base d un mur, sous l effet de charges horizontales excentricité à mi-hauteur d un mur, sous l effet de charges horizontales excentricité initiale excentricité due au fluage excentricité due aux charges excentricité à mi-hauteur du mur espace entre poteaux module d élasticité sécant à court terme de la maçonnerie valeur de calcul de la charge appliquée à un ouvrage de maçonnerie armée

3 10 E longterm module d élasticité à long terme de la maçonnerie E n module d élasticité de l élément n E s module d élasticité de l acier f b résistance moyenne normalisée à la compression d un ouvrage de maçonnerie f bod résistance d adhérence de calcul de l acier d armature f bok résistance caractéristique d adhérence f ck résistance caractéristique à la compression du béton de remplissage f cvk résistance caractéristique au cisaillement du béton de remplissage f d résistance de calcul à la compression dans la maçonnerie dans la direction prise en considération f k résistance caractéristique à la compression dans la maçonnerie f m résistance à la compression du mortier de montage f vd résistance de calcul au cisaillement de la maçonnerie f vk résistance caractéristique au cisaillement de la maçonnerie f vko résistance caractéristique initiale au cisaillement de la maçonnerie, en l absence de contrainte de compression f xd résistance de calcul à la flexion dans le plan de flexion f xd1 résistance de calcul à la flexion de la maçonnerie dont le plan de rupture est parallèle au lit de pose f xd1,app résistance de calcul à la flexion apparente de la maçonnerie dont le plan de rupture est parallèle au lit de pose f xk1 résistance caractéristique à la flexion de la maçonnerie dont le plan de rupture est parallèle au lit de pose f xd2 résistance de calcul à la flexion de la maçonnerie dont le plan de rupture est perpendiculaire au lit de pose f xd2,app résistance de calcul à la flexion apparente de la maçonnerie dont le plan de rupture est perpendiculaire au lit de pose f xk2 résistance caractéristique à la flexion de la maçonnerie dont le plan de rupture est perpendiculaire au lit de pose f yd résistance de calcul de l acier d armature f yk résistance caractéristique de l acier d armature F d résistance de calcul à la compression ou à la traction d une attache (pour mur) g largeur totale des bandes de mortier G module de cisaillement de la maçonnerie

4 Symboles et notations 11 G k ou g k valeur caractéristique du poids propre h hauteur libre d un mur de maçonnerie h i hauteur libre du mur de maçonnerie, i h ef hauteur utile d un mur h tot hauteur totale d une structure ou d un mur de contreventement par rapport au sommet de la fondation I j moment d inertie de l élément, j k facteur de réducation de la résistance latérale d un mur à portée verticale tenant compte du maintien éventuel des bords k m rapport de la raideur de la dalle de plancher à la raideur du mur k r raideur en rotation d un élément d appui k tef coefficient prenant en compte les modules d élasticité (mur à double parois) K constante utilisée dans le calcul de la résistance à la compression dans la maçonnerie K e constante utilisée dans le calcul du module d élasticité de la maçonnerie longueur d un mur (entre deux murs, d un mur à une ouverture ou entre deux ouvertures) b longueur des ancrages droits c longueur de la partie du mur soumise à la compression cl longueur libre d une ouverture ef portée utile d une poutre de maçonnerie efm longueur utile d un appui à mi-hauteur d un mur r distance libre entre appuis latéraux s distance entre deux murs de contreventement M d moment fléchissant de calcul au niveau de la partie inférieure d une alvéole M i moment d extrémité au noeud, i M id valeur de calcul du moment fléchissant au sommet ou en pied de mur M md valeur de calcul du plus grand des moments à mi-hauteur du mur M vn masse volumique nominale M Ed valeur de calcul du moment appliqué M Edf valeur de calcul du moment sous un plancher valeur de calcul du moment au-dessus d un plancher M Edu

5 12 M Rd valeur de calcul du moment résistant n nombre d étages n i facteur de rigidité des éléments n t nombre d attaches ou de pattes par mètre carré de mur n tmin nombre minimal d attaches ou de pattes par mètre carré de mur N somme des actions verticales de calcul sur un bâtiment N ad poussée de calcul maximale de voûte par unité de longueur de mur N id valeur de calcul de la charge verticale au sommet ou en pied de mur ou de poteau N md valeur de calcul de la charge verticale à mi-hauteur d un mur ou d un poteau N Rd valeur de calcul de la résistance aux charges verticales d un mur ou d un poteau de maçonnerie N Rdc valeur de calcul de la résistance aux charges verticales concentrées d un mur N Ed valeur de calcul de la charge verticale N Edf valeur de calcul de la charge sous un plancher N Edu valeur de calcul de la charge au-dessus d un plancher N El charge appliquée par un plancher N Edc valeur de calcul d une charge verticale concentrée q b pression dynamique de base (vent) q d résistance latérale de calcul par unité de surface du mur q k ou Q k valeur caractéristique de l action variable q p pression dynamique de pointe (vent) R c résistance caractéristique R e limite apparente d élasticité de l acier R m résistance moyenne s espacement des armatures d effort tranchant s Ad valeur de calcul de la charge exceptionnelle de neige s k valeur caractéristique de la charge de neige t épaisseur d un mur t i épaisseur du mur, i t ef épaisseur utile d un mur épaisseur d un raidisseur t f

6 Symboles et notations 13 t ri v b,0 V Ed V Rd w i W Ed x z épaisseur de la nervure, i vitesse de référence du vent valeur de calcul d un effort tranchant valeur de calcul de la résistance au cisaillement charge de calcul uniformément répartie, i charge de calcul latérale par unité de surface cote de l axe neutre bras de levier Lettres grecques α α t β β χ χ δ ε c ε el ε mu ε ud φ φ Φ Φ fl Φ i Φ m γ M η angle des armatures d effort tranchant par rapport à l axe de la poutre coefficient de dilatation thermique d un ouvrage de maçonnerie coefficient de passage de la résistance caractéristique à la résistance moyenne facteur de majoration applicable aux charges concentrées coefficient de conditionnement des éprouvettes facteur de majoration de la résistance au cisaillement des murs armés coefficient utilisé pour la détermination de la résistance normalisée moyenne à la compression des ouvrages de maçonnerie déformation finale par fluage de la maçonnerie déformation élastique dans la maçonnerie déformation limite en compression dans la maçonnerie valeur de calcul de la déformation relative de l acier de béton armé sous charge maximale diamètre effectif de l acier d armature coefficient de fluage ultime de la maçonnerie coefficient de réduction coefficient de réduction tenant compte de l influence de la résistance à la flexion coefficient de réduction au sommet ou à la base (pied) du mur coefficient de réduction à mi-hauteur du mur coefficient partiel pour une propriété de matériau, tenant compte des incertitudes de modèle et des variations dimensionnelles coefficient à utiliser pour le calcul de l excentricité hors du plan des charges appliquées sur les murs

7 λ g λ x λ c élancement géométrique d un mur profondeur de la zone comprimée d une poutre, lors de l utilisation d un diagramme rectangulaire des contraintes valeur de l élancement jusqu à laquelle les excentricités dues au fluage peuvent être négligées ψ coefficients de pondération des actions variables : ψ 0 pour la combinaison caractéristique ψ 1 pour la combinaison fréquente ψ 2 pour la combinaison quasi permanente μ μ i ξ γ s ρ d ρ n ρ t σ d ν rapport orthogonal entre les résistances caractéristiques à la flexion de la maçonnerie coefficient de forme de la toiture (calcul de la charge de neige) facteur de majoration applicable à la raideur en rotation de l appui de l ouvrage structural considéré coefficient partiel de sécurité de l acier densité sèche coefficient de réduction coefficient de majoration contrainte de calcul de compression angle d inclinaison de la structure par rapport à la verticale

Dimensionner les ouvrages en maçonnerie

Dimensionner les ouvrages en maçonnerie 6 Dimensionner les ouvrages en maçonnerie E U R O C O D E Guide d application Marcel Hurez Nicolas Juraszek Marc Pelcé Dimensionner les ouvrages en maçonnerie Dans la même collection Eurocode 2 J.-M. Pa

Plus en détail

Maîtrise de l eurocode 2

Maîtrise de l eurocode 2 Maîtrise de l eurocode 2 Jean Roux AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009. ISBN AFNOR : 978-2-12-273212-0 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12160-5 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... 1 1. Présentation des eurocodes et

Plus en détail

ITC Exemples. Exemples pour la construction et le dimensionnement d ouvrages de protection selon ITC 2017

ITC Exemples. Exemples pour la construction et le dimensionnement d ouvrages de protection selon ITC 2017 Département fédéral de la Défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de la protection de la population OFPP Infrastructure ITC 017 - Exemples Exemples pour la construction

Plus en détail

Pratique de l eurocode 2

Pratique de l eurocode 2 Pratique de l eurocode 2 Jean Roux AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009. ISBN AFNOR : 978-2-12-273211-3 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12044-8 Table des matières Avant-propos... 1 1. Présentation des eurocodes et

Plus en détail

Laurence DAVAINE Setra / CTOA

Laurence DAVAINE Setra / CTOA Les méthodes d analyse des ponts mixtes selon les Eurocodes Laurence DAVAINE Setra / CTOA 1 / 30 Les méthodes d analyse Analyse globale M, V, N Analyse des sections M Ed M Rd (sollicitation) σ Ed f y /γ

Plus en détail

Etude structurelle de l impact des règles PS 92 et Eurocode 8 sur des trames de bâtiments hospitaliers courants.

Etude structurelle de l impact des règles PS 92 et Eurocode 8 sur des trames de bâtiments hospitaliers courants. Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg Mémoire de soutenance de Diplôme d Ingénieur INSA Spécialité Génie Civil Etude structurelle de l impact des règles PS 92 et Eurocode 8 sur des trames

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION... 5

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION... 5 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. DOMAINE D APPLICATION... 5 3. PROGRAMME DE CALCUL DE SECTIONS QUELCONQUES EN BÉTON ARMÉ EN FLEXION SIMPLE OU COMPOSÉE EN ÉTAT-LIMITE ULTIME... 7 3.1 Actions et combinaisons

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 7 LES SECTIONS SOUISES A L EFFORT TRANCHANT Section 7.1 L introduction 7.1.1 La notion de contrainte de cisaillement 7.1.2 La vérification des contraintes 7.1.2.1

Plus en détail

Affaire n Feuille 1 sur 8 Rév A. Nom Affaire. Rédigé par ER/EM Date Fév Vérifié par HB Date Mars 2006

Affaire n Feuille 1 sur 8 Rév A. Nom Affaire. Rédigé par ER/EM Date Fév Vérifié par HB Date Mars 2006 Affaire n Feuille sur 8 Rév A Exemple Calcul d une section en C à ords tomés Rédigé par ER/EM Date Fév. 006 Vérifié par HB Date Mars 006 EXEMPLE DE CALCUL N CALCUL D UNE SECTION EN C À BORDS TOMBÉS Dimensionner

Plus en détail

DURA Armature de poinçonnement et la norme SIA 262 révisée Juin 2013

DURA Armature de poinçonnement et la norme SIA 262 révisée Juin 2013 Plus en performance. Plus en valeur. DURA Armature de poinçonnement et la norme SIA 262 révisée Juin 2013 Sommaire Vue d ensemble du système DURA Bases de la norme de dimensionnement révisée (SIA 262:2013)

Plus en détail

Les assemblages entre éléments d une structure doivent être modélisés par une liaison appui simple, articulation ou encastrement.

Les assemblages entre éléments d une structure doivent être modélisés par une liaison appui simple, articulation ou encastrement. 1 I SYSTEME PORTEUR I 1 Définition : L architecte dessine l intérieur et l extérieur d un bâtiment et envoie les plans à un bureau d études. Le travail de ce bureau d études est alors de définir à partir

Plus en détail

Introduction au béton armé selon l Eurocode 2

Introduction au béton armé selon l Eurocode 2 Jean-Louis Granju Introduction au béton armé selon l Eurocode 2 Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465375-1 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13528-2 Table des matières Avant-propos... 1 Remerciements...

Plus en détail

NOTE DE CALCUL D UN DALOT 3x4.00x4.00m

NOTE DE CALCUL D UN DALOT 3x4.00x4.00m NOTE DE CALCUL D UN DALOT 3x4.00x4.00m A- DESCRIPTION DE L OUVRAGE Epaisseur de la dalle : Epaisseur du radier : Epaisseur des voiles : Hauteur piédroits : Largeur roulable : Largeur chargeable : Nombre

Plus en détail

ELEMENTS TENDUS. Types de sections utilisées : Pour treillis, contreventements, suspentes,...

ELEMENTS TENDUS. Types de sections utilisées : Pour treillis, contreventements, suspentes,... ELEMENTS TENDUS Principe de dimensionnement : choisir une section transversale de l élément pour que : NtRd NEd ; attention à l assemblage (trous, excentricité, )! Types de sections utilisées : Pour treillis,

Plus en détail

Exemple d application du EN-1-2: Poteau mixte partiellement enrobé de béton sous charge axiale centrée

Exemple d application du EN-1-2: Poteau mixte partiellement enrobé de béton sous charge axiale centrée Exemple d application du EN-1-2: Poteau mixte partiellement enrobé de béton sous charge axiale centrée P. Schaumann, T. Trautmann University of Hannover Institute for Steel Construction, Hannover, Germany

Plus en détail

Règles particulières aux constructions en bois

Règles particulières aux constructions en bois Eurocode 8 EN1998-1 Chapitre 8 Règles particulières aux constructions en bois Le bois Un bon matériau de structure pour construire en zone sismique léger => forces sismiques faibles bonne résistance en

Plus en détail

des structures en béton

des structures en béton E U R O C O D E 2Calcul des structures en béton Guide d application Jean-Marie Paillé Calcul des structures en béton Dans la même collection Eurocode 2 J. Ro u x. Pratique de l eurocode 2 (tome 1), G12044.

Plus en détail

Chapitre 8. Calcul des flèches de poutres. 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-2. Méthode de calcul 2- Valeurs limites des flèches

Chapitre 8. Calcul des flèches de poutres. 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-2. Méthode de calcul 2- Valeurs limites des flèches Calcul des flèches de poutres 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-. Méthode de calcul - Valeurs limites des flèches 71 CALCUL DES FLECHES DE POUTRES 1- EVALUATION DES FLECHES 1-1. Principe :

Plus en détail

Calcul sur bâtiment en maçonnerie. Calcul sur bâtiment en maçonnerie Données : Calcul sur bâtiment en maçonnerie Masse sujette à action sismique:

Calcul sur bâtiment en maçonnerie. Calcul sur bâtiment en maçonnerie Données : Calcul sur bâtiment en maçonnerie Masse sujette à action sismique: Maison individuelle à murs en maçonnerie chaînée, comportant deux planchers à dalle pleine en béton armé. Les plans de cette maison sont donnés ci-après. WB1/21 : MFL WB2/21 : MFL Données : Blocs de maçonnerie

Plus en détail

Dimensionner les ouvrages en maçonnerie

Dimensionner les ouvrages en maçonnerie 6 Dimensionner les ouvrages en maçonnerie E U R O C O D E Guide d application Marcel Hurez Nicolas Juraszek Marc Pelcé Afin d harmoniser les règles de conception et de mise en œuvre des ouvrages de maçonnerie

Plus en détail

Application BAEP 1 Instabilités élastiques Calcul d un poteau au flambement

Application BAEP 1 Instabilités élastiques Calcul d un poteau au flambement Application BAEP Instabilités élastiques Calcul d un poteau au flambement On considère un poteau carré de 6 cm de côté en béton C5. Les efforts à l ELU qui s appliquent sur ce poteau sont N = 3,MN et M

Plus en détail

ELEMENT FLECHI : Déversement

ELEMENT FLECHI : Déversement ELEMENT FLECHI : Déversement Données Poutre IPE330 uniformément chargée, bi-articulée, et maintenue latéralement aux 2 extrémités. Facteur de sécurité ELU γ G =1.35, γ Q =1.5 γ M0 =1, γ M1 =1 Longueur

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Bâtiment

Brevet de technicien supérieur Bâtiment Brevet de technicien supérieur Bâtiment Session 2008 Épreuve U4 : ETUDE DES CONSTRUCTIONS Sous - Epreuve : U. 41 ELABORATION D UNE NOTE DE CALCUL DE STRUCTURES Durée : 4 h Coefficient : 2 Documents du

Plus en détail

Exemple : Panne sur deux appuis en profilé IPE

Exemple : Panne sur deux appuis en profilé IPE Réf. document : SX01a-FR-EU Page 1 de Réf. Eurocode Réalisé par Mladen Lukic Date Janvier 006 Vérifié par Alain Bureau Date Janvier 006 Cet exemple donne les détails de la vérification conformément à l'en

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE. Ouvrages en béton armé

AIDE-MÉMOIRE. Ouvrages en béton armé AIDE-MÉMOIRE Ouvrages en béton armé Pierre Guillemont AIDE-MÉMOIRE Ouvrages en béton armé 4 e édition Graphisme de couverture : Nicolas Hubert Photo de couverture : Fotolia.com Dunod, 1997, 2006, 2009,

Plus en détail

Béton armé et précontraint I INSTABILITE ELASTIQUE. E.N.P.C. module B.A.E.P.1. Jean Marc JAEGER Setec TPI. ENPC Module BAEP1 Séance 5 1

Béton armé et précontraint I INSTABILITE ELASTIQUE. E.N.P.C. module B.A.E.P.1. Jean Marc JAEGER Setec TPI. ENPC Module BAEP1 Séance 5 1 Béton armé et précontraint I INSTABILITE ELASTIQUE Jean Marc JAEGER Setec TPI E.N.P.C. module B.A.E.P.1 ENPC Module BAEP1 Séance 5 1 Sommaire DISPOSITIONS DE DETAIL HAUTEUR DE FLAMBEMENT IMPERFECTIONS

Plus en détail

Schöck Rutherma type K-HV, K-BH, K-WO, K-WU

Schöck Rutherma type K-HV, K-BH, K-WO, K-WU Schöck Rutherma type,,, Schöck Rutherma type Contenu Page Raccordement en cas de décalage vers le bas 74 Raccordement en cas de décalage vers le haut/informations de mise en œuvre 75 Raccordement à des

Plus en détail

ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS

ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES SPÉCIALITÉ : GÉNIE CIVIL SESSION 2012 ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS DURÉE : 6 HEURES COEFFICIENT : 8 Ce sujet comprend : - Un Dossier

Plus en détail

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés La Résistance des matériaux RDM est une partie de la mécanique des solides. Elle s intéresse à l étude, de manière théorique, de la réponse mécanique

Plus en détail

CALCUL DES VOILES définition géométrique

CALCUL DES VOILES définition géométrique CALCUL DES VOILES définition géométrique Notation EC2 pour les voiles (Figure 12.1 12.6.1) l w < 3b l w < 3 b ou b > 4h w h w b > 4h w Méthodologie de calcul d un voile a. Cas des voiles en compression

Plus en détail

Exemple d application du EN : Poutre mixte

Exemple d application du EN : Poutre mixte Exemple d application du EN 1994-1: Poutre mixte P. Schaumann, T. Trautmann University of Hannover Institute for Steel Construction, Hannover, Germany 1 OBJECTIF Il s agit de vérifier la résistance au

Plus en détail

Comportement au feu des systèmes de plancher mixte acier-béton. Méthode de calcul simplifiée

Comportement au feu des systèmes de plancher mixte acier-béton. Méthode de calcul simplifiée au feu des systèmes de plancher mixte acier-béton simplifiée Objectif de la méthode de calcul 2 3 Contenu de la présentation en situation d incendie dalles en béton armé à 20 C Modèle de dalle Modes de

Plus en détail

Suite focus sur le calcul détaillé d'un ancrage courbe à l'eurocode 2

Suite focus sur le calcul détaillé d'un ancrage courbe à l'eurocode 2 Suite focus sur le calcul détaillé d'un ancrage courbe à l'eurocode 2 I. Théorie 1. Contrainte limite d'adhérence Pour qu'un élément béton armé puisse fonctionner, il faut que tous les efforts repris par

Plus en détail

Pratique du BAEL 91. Cours avec exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : QUATRIÈME ÉDITION 2002

Pratique du BAEL 91. Cours avec exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : QUATRIÈME ÉDITION 2002 Pratique du BAEL 91 Cours avec exercices corrigés Jean Perchat Jean Roux QUATRIÈME ÉDITION 2002 ISBN : 2-212-11049-9 SOMMAIRE CHAPITRE 1 : RAPPELS DE RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX... 1 I. RAPPELS DE COURS...

Plus en détail

VERIFICATION DE LA SECURITE STRUCTURALE

VERIFICATION DE LA SECURITE STRUCTURALE VERIFICATION DE LA SECURITE STRUCTURALE Pour l évaluation des ponts routiers existants la vérification devrait être effectuée en plusieurs étapes successives. Fig.67- Graphique qui montre la démarche pour

Plus en détail

Schöck Isokorb type KS

Schöck Isokorb type KS Schöck Isokorb type 20 1VV 1 Schöck Isokorb type Contenu Page Situations de liaison 230-231 Dimensions 232-233 Tableaux de dimensionnement 23 Remarques/Contre-flèche/Tolérances de montage 235 Exemple de

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE 1 1

SOMMAIRE SOMMAIRE 1 1 SOMMAIRE 1 1 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION...5 1.1 Objet...5 1.2 Domaine d application...5 1.3 Contenu et utilisation...9 1.4 Conception de la fondation, vérification du sol et résistance des fixations dans

Plus en détail

des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure

des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure Application à la pierre des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure Plan de la présentation Présentation des Eurocodes Eurocode0 et Eurocode1 Eurocode6 Paramètres

Plus en détail

des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure

des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure Application à la pierre des Eurocodes 6 et 8 Mardi 24 Juin 2008 Présenté par S. Teboul Chargé d étude structure Plan de la présentation Présentation des Eurocodes Eurocode0 et Eurocode1 Eurocode6 Paramètres

Plus en détail

RESISTANCE DES MATERIAUX Traction Compression

RESISTANCE DES MATERIAUX Traction Compression RESISTNE DES MTERIUX Traction ompression Exercice 1 : Une barre en acier de longueur = m, de largeur b = 8 cm et d'épaisseur h = 8 mm est soumise à son extrémité à une force. Elle est percée d'un trou

Plus en détail

Classification des poutres mixtes

Classification des poutres mixtes Classification des poutres mixtes 1 2 Classification des sections Moment négatif (semelle) (limites pour c/t) ε = 2 235 N/mm f y 3 Classification des sections Moment négatif (âme) (limites pour c/t) ε

Plus en détail

Chapitre 7 Les sections soumises à l effort tranchant. Section 7.3 Le dimensionnement à l effort tranchant

Chapitre 7 Les sections soumises à l effort tranchant. Section 7.3 Le dimensionnement à l effort tranchant Chapitre 7 Les sections soumises à l effort tranchant Section 7.3 Le dimensionnement à l effort tranchant 7.3.3 un exemple d application au béton armé Section en Té présentée au chapitre.3.. Béton C 30/37

Plus en détail

Calcul du mur armé Données d'entrée

Calcul du mur armé Données d'entrée Calcul du mur armé Données d'entrée Projet Date : 0.08.006 Paramètres (saisie pour l'étude actuelle) Matériaux et normes Structures en béton : Coefficients EN 99-- : Maçonnerie armée : Calcul des murs

Plus en détail

Schöck Rutherma type K

Schöck Rutherma type K Schöck Rutherma type Schöck Rutherma type Contenu Page Exemples de disposition des éléments/coupes 42 Vues en plan 43 Versions du produit/désignations 44 Description de l élément 45 Tableaux de dimensionnement/valeur

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 3 LES SECTIONS SOUMISES A L EFFORT NORMAL Section 3.2 L effort de compression centrée 3.2.1 Le calcul de la résistance 3.2.1.1 le comportement élastique 3.2.1.2 le

Plus en détail

Pratique de l eurocode 2

Pratique de l eurocode 2 2 Pratique de l eurocode 2 E U R O C O D E Guide d application Jean Roux Afin d harmoniser les règles de conception des structures en béton entre les états membres de l Union européenne, les règles de

Plus en détail

Exercice n 1 la potence. Exercice n 2 clou de soutènement

Exercice n 1 la potence. Exercice n 2 clou de soutènement 3a 4a @ Remarque : on néglige le poids propre devant la force P. TD : Contraintes normales et tangentielles C 2a Exercice n 1 la potence D P près avoir tracé les diagrammes des sollicitations ; déterminez

Plus en détail

EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 24 décembre 2016 (14h43)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier

EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 24 décembre 2016 (14h43)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 4 décembre 016 (14h4)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier 10000 N mm ; acier 110 6 C 1..01. Une bague en acier AE 40 B de 100 mm de longueur, de 50

Plus en détail

BTS BATIMENT MECANIQUE ET TECHNOLOGIE DES STRUCTURES

BTS BATIMENT MECANIQUE ET TECHNOLOGIE DES STRUCTURES BTS BATIMENT MECANIQUE ET TECHNOLOGIE DES STRUCTURES NOTIONS - CONCEPTS Modélisation des structures - Actions mécaniques - Liaisons externes et internes LIMITES DE CONNAISSANCES - Identifier la nature

Plus en détail

BTS TRAVAUX PUBLICS SAVOIRS TECHNOLOGIQUES ASSOCIES: MECANIQUE DES STRUCTURES

BTS TRAVAUX PUBLICS SAVOIRS TECHNOLOGIQUES ASSOCIES: MECANIQUE DES STRUCTURES MECANIQUE THEORIQUE 1 - STATIQUE 1.1 Equilibre des structures 1.2 Etude des liaisons 1.3 Statique graphique 2 - CARACTERISTIQUES GEOMETRIQUES D UNE SECTION Déterminer l ensemble des actions mécaniques

Plus en détail

Association Béton-Acier: Le Béton Armé

Association Béton-Acier: Le Béton Armé Séminaire sur le thème: «Le Béton Armé: Armatures et Béton» Association Béton-Acier: Le Béton Armé Karim Miled Maître Assistant, ENIT Le 25 novembre 2008 1 Béton Bonne résistance à la compression Résistance

Plus en détail

NOM :.. Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES S wl =

NOM :.. Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES S wl = NOM :.. À compléter avant : Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES Eercice 8A La poutre ci-dessous est le profilé d acier en I S 100 11. Déterminer la valeur de la flèche maimale qu elle subit en tenant

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. PRÉSENTATION SUCCINCTE SUR LA CONCEPTION ET LE CALCUL DES POUTRES MIXTES...7 3.1 Généralités sur les planchers...7 3.2 Rappels sur les actions

Plus en détail

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation Fonctionnement des ouvrages en maçonnerie Sébastien NEIERS / Cerema Direction Territoriale Est / DOA NANCY, 24 septembre 2015 1 Matériaux constitutifs

Plus en détail

Cours de béton armé 8 : Comportement du béton en cisaillement (avec étriers) BAC3 - HEMES -Gramme

Cours de béton armé 8 : Comportement du béton en cisaillement (avec étriers) BAC3 - HEMES -Gramme Cours de béton armé 8 : Comportement du béton en cisaillement (avec étriers) BAC3 - HEMES -Gramme Dr Ir P. Boeraeve - Unité 9 Construction - 2007 Effort tranchant Etat fissuré réel Treillis équivalent

Plus en détail

CLASSIFICATION DES SECTIONS

CLASSIFICATION DES SECTIONS CLASSIFICATION DES SECTIONS Les sections de profilés laminés ou soudés peuvent être considérées comme un assemblage de parois distinctes; des parois internes ; des parois «en console» ; En console Internes

Plus en détail

Maîtrise de l eurocode 2

Maîtrise de l eurocode 2 2 Maîtrise de l eurocode 2 E U R O C O D E Guide d application Jean Roux Afin d harmoniser les règles de conception des structures en béton entre les états membres de l Union européenne, les règles de

Plus en détail

Cours de béton armé 14: Flambement

Cours de béton armé 14: Flambement Cours de béton armé 14: Flambement BAC3 - Helmo -Gramme 1 Dr Ir P. Boeraeve - Unité 9 Construction - 2007 Effet du second ordre = Effets induits par la déformation de la structure Compression centrée d

Plus en détail

Calcul des structures en bois

Calcul des structures en bois Calcul des structures en bois Yves Benoit Bernard Legrand Vincent Tastet AFNOR et Groupe Eyrolles, 2008 ISBN AFNOR : 978-2-12-272111-7 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12042-4 TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U TCH 006 MATÉRIAUX Notions de résistance des matériaux La résistance des matériaux(rdm) est une branche de la mécanique des milieux continus adaptée aux déformations des structures Machines/pièces Génie

Plus en détail

RESISTANCE A LA TRACTION

RESISTANCE A LA TRACTION RESISTANCE A LA TRACTION Si cas idéal : NEd N trd - effort centré sur section transversale, - assemblages (sans trou) smétriques, σ Contraintes de traction uniformes NtRd NplRd A.f/γ 0 avec A aire de la

Plus en détail

Nom Affaire. Rédigé par PTY/AAT Date Janv. 2006

Nom Affaire. Rédigé par PTY/AAT Date Janv. 2006 Affaire n VALCOSS Page sur 9 Rév. A P.O. Box 000, FI-0044 VTT Tel. +358 0 7 Fax +358 0 7 700 Exemple 3 Ferme en treillis constituée de profils Rédigé par PTY/AAT Date Janv. 006 RFCS Vérifié par MAP Date

Plus en détail

Florent IMBERTY Razel

Florent IMBERTY Razel Florent IMBERTY Razel 1 / 20 Sommaire Les types de dalles couverts par les Eurocodes Matériaux, durabilité, enrobages Les paramètres essentiels du calcul Maîtrise de la fissuration Résistance en fatigue

Plus en détail

Éléments de modélisation des structures - problèmes de résistance des matériaux. Dominique Bauer, ing., Ph.D.

Éléments de modélisation des structures - problèmes de résistance des matériaux. Dominique Bauer, ing., Ph.D. Éléments de modélisation des structures - problèmes de résistance des matériaux Dominique Bauer, ing., Ph.D. 1 Problème 1 Une charge de 10 kn est supportée par quatre tiges en acier reliées par des poutres

Plus en détail

POUTRES MAINTENUES LATERALEMENT

POUTRES MAINTENUES LATERALEMENT POUTRES AINTENUES ATERAEENT es poutres empêchées de se déplacer latéralement sont dites: «maintenues latéralement» Ces poutres ne sont pas affectées par le flambement hors du plan de leur semelle comprimée

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 1 CONSTRUIRE EN BETON Section 1.3 Les bases du dimensionnement 1.3.1 Le concept général 1.3.2 Les conventions et les unités de calcul 1.3.3 La définition des situations

Plus en détail

LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE

LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE Projet SKILLS LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE OBJECTIFS DU MODULE Analyse structurale élastique incluant les effets du second ordre et les imperfections Procédure de calcul des

Plus en détail

Schöck Rutherma type V

Schöck Rutherma type V Schöck Rutherma type Contenu Page Exemples de disposition des éléments/coupes 122 Tableau de dimensionnement/ues en plan 123 Exemples d application 124 Acier de recouvrement/remarques 125 Espacement des

Plus en détail

Béton fibré ultra-performant (BFUP) Matériaux, dimensionnement et exécution Correctif C1 au cahier technique SIA 2052:2016

Béton fibré ultra-performant (BFUP) Matériaux, dimensionnement et exécution Correctif C1 au cahier technique SIA 2052:2016 Construction 592052-C1 Ultra-Hochleistungs-Faserbeton (UHFB) Baustoffe, Bemessung und Ausführung Korrigenda C1 zum Merkblatt SIA 2052:2016 Béton fibré ultra-performant (BFUP) Matériaux, dimensionnement

Plus en détail

Table des matières. Page i

Table des matières. Page i Manuel de vérification MNPHI Table des matières Table des matières Introduction 1 Brève description 1 Organisation du manuel 1 Exemple 1 Poutre en béton armé simplement appuyée 2 Description 2 Données

Plus en détail

AVERTISSEMENT CHAPITRE 1. CONCEPTION ET VÉRIFICATION DES CONTRAINTES DU PISTON... - P3.1 - FICHE PISTON 3 : AXE du PISTON... - P3.

AVERTISSEMENT CHAPITRE 1. CONCEPTION ET VÉRIFICATION DES CONTRAINTES DU PISTON... - P3.1 - FICHE PISTON 3 : AXE du PISTON... - P3. AVERTISSEMENT Les notes ci-après, relatives à la modélisation des différents organes sont donnés à titre exemplatif, et ne constituent nullement un mode de calcul obligé. CHAPITRE 1. CONCEPTION ET VÉRIFICATION

Plus en détail

Chapitre 10. Bâtiments en béton armé.

Chapitre 10. Bâtiments en béton armé. 10.1 Chapitre 10. Bâtiments en béton armé. 10.1. Introduction L'effondrement de nombreuses structures en béton armé soumises à séisme (El Asnam 1980, Mexico 1987, Arménie 1989, Turquie 1999, Grèce 2000,

Plus en détail

VIII TORSION. ont pour support la ligne moyenne et sont tels que : M M = 0. le repère de définition des sollicitations liées à (S).

VIII TORSION. ont pour support la ligne moyenne et sont tels que : M M = 0. le repère de définition des sollicitations liées à (S). VIII TORION ollicitation simple à laquelle sont soumis de nombreux systèmes, en particulier les arbres de transmission et les ressort hélicoïdaux. 1. Définition et hypothèses a) Définition Une poutre est

Plus en détail

Principes Généraux de Construction 1 TECHNOLOGIE DU BATIMENT - GROS OEUVRE LES RADIERS

Principes Généraux de Construction 1 TECHNOLOGIE DU BATIMENT - GROS OEUVRE LES RADIERS Principes Généraux de Construction 1 TECHNOLOGIE DU BATIMENT - GROS OEUVRE LES RADIERS Le radier est une semelle générale étendue à toute la surface du bâtiment en contact avec le sol. Elle comporte parfois

Plus en détail

CONSTRUCTIONS DE MACONNERIE

CONSTRUCTIONS DE MACONNERIE CONSTRUCTIONS DE MACONNERIE 1. Problématique 2. Caractéristiques des blocs à maçonner 3. Observations post-sismiques 4. Notions générales 5. La maçonnerie chaînée 6. La maçonnerie armée 7. La maçonnerie

Plus en détail

Thermo Break Rupture thermique

Thermo Break Rupture thermique Thermo Break Rupture thermique Thermo Break Pour réaliser une rupture thermique Plaka Thermo Break est un produit de haute qualité utilisé pour la création d une rupture thermique entre des structures

Plus en détail

2 LE COMPORTEMENT MÉCANIQUE DE L ACIER

2 LE COMPORTEMENT MÉCANIQUE DE L ACIER 2 LE COMPORTEMENT MÉCANIQUE DE L ACIER Toute structure subit des sollicitations ou actions extérieures qui provoquent des déformations, mais aussi des efforts internes, à savoir les contraintes. Les contraintes

Plus en détail

ETUDE DE LA STABILITE DES POTEAUX D UNE STRUCTURE CONTREVENTEE PAR DES VOILES EN BETON ARME SELON LE CODE ACI

ETUDE DE LA STABILITE DES POTEAUX D UNE STRUCTURE CONTREVENTEE PAR DES VOILES EN BETON ARME SELON LE CODE ACI ETUDE DE LA STABILITE DES POTEAUX D UNE STRUCTURE CONTREVENTEE PAR DES VOILES EN BETON ARME SELON LE CODE ACI 318-08 Mahfoud YOUSFI 1, Amar KASSOUL 1 1 Université Hassiba Benbouali, Chlef, Algérie, y_mahfoud@yahoo.fr,

Plus en détail

2.3 Le béton armé Pourquoi armer le béton? Principes du calcul du béton armé

2.3 Le béton armé Pourquoi armer le béton? Principes du calcul du béton armé Chapitre 2 Dimensionnement des structures en béton 2.3 Le béton armé 2.3.1 - Pourquoi armer le béton? 2.3.2 - Principes du calcul du béton armé Le béton possède une grande résistance à la compression et

Plus en détail

Flexion transversale des ouvrages à poutres Poutres sous chaussées et poutres latérales

Flexion transversale des ouvrages à poutres Poutres sous chaussées et poutres latérales Flexion transversale des ouvrages à poutres Poutres sous chaussées et poutres latérales ENPC MSGCE Projet d ouvrage d art 2015 Mathieu MULS Responsable d études SYSTRA Contenu du cours 1. Introduction

Plus en détail

BÉTON ARMÉ BÉTON ARMÉ BÉTON ARMÉ. Jean-Louis Granju. Théorie et applications. selon l Eurocode 2. Théorie et applications selon l Eurocode 2

BÉTON ARMÉ BÉTON ARMÉ BÉTON ARMÉ. Jean-Louis Granju. Théorie et applications. selon l Eurocode 2. Théorie et applications selon l Eurocode 2 2e édition Fondé sur des exemples illustrés de nombreux schémas, ce manuel contient les bases de la connaissance professionnelle du béton armé, notamment ses propriétés et son comportement. Mis à jour

Plus en détail

Chapitre 6. Modèles pour l analyse des ossatures de bâtiments.

Chapitre 6. Modèles pour l analyse des ossatures de bâtiments. 6.1 Chapitre 6. Modèles pour l analyse des ossatures de bâtiments. 6.1 Aspects généraux.. En général, la structure d un bâtiment peut être considérée comme constituée de plusieurs systèmes verticaux liés

Plus en détail

Les liaisons mécaniques en Béton Armé

Les liaisons mécaniques en Béton Armé ET231 : Liaisons entre solides Les liaisons mécaniques en Béton Armé Table des matières 1. Introduction : 2. A savoir avant de commencer : 3. Les appuis simples 3.1. En pleine masse 3.2. Avec des produits

Plus en détail

Formulaire de Mécanique appliquée

Formulaire de Mécanique appliquée Formulaire de Mécanique appliquée Ce formulaire est un document de travail. Il ne peut en aucun cas remplacer le cours de mécanique. Tout le référentiel de mécanique ne s y trouve pas. (mécanique graphique,

Plus en détail

Bâtiments lourds Bâtiments légers

Bâtiments lourds Bâtiments légers 1. Introduction Notion de chargement forces extérieurs Modélisation des effets : la charges Transfert vers le sol Parti structural: le mode de transfert Bâtiment lourds bâtiments légers- stratégie de porteur

Plus en détail

EUROCODE 0 (NF EN 1990) : DURABILITE

EUROCODE 0 (NF EN 1990) : DURABILITE EUROCODE 0 (NF EN 1990) : DURABILITE La durée d utilisation du projet doit être spécifiée par le maître d ouvrage, ou la structure classée suivant une classe de structure définie par le tableau 2.1. de

Plus en détail

Schöck Isokorb modèle K-Eck

Schöck Isokorb modèle K-Eck Schöck Isokorb modèle Schöck Isokorb modèle Selon la norme SIA 262 Contenu Page Calepinage des éléments/remarques 126 Tableaux de dimensionnement 127 Disposition des armatures Schöck Isokorb modèle -CV35

Plus en détail

Code_Aster. Algorithme de calcul des densités de ferraillage

Code_Aster. Algorithme de calcul des densités de ferraillage Titre : Algorithme de calcul des densités de ferraillage Date : 05/08/2013 Page : 1/11 Algorithme de calcul des densités de ferraillage Résumé : On présente l'algorithme de calcul des densités de ferraillage

Plus en détail

Comment définir les charges appliquées sur une structure? Activité Modélisation ARCHITECTURE

Comment définir les charges appliquées sur une structure? Activité Modélisation ARCHITECTURE Sciences de l Ingénieur Comment définir les charges appliquées sur une structure? Activité Modélisation Lycée A. BENOIT ARCHITECTURE Notre étude portera sur l étude d une poutre en béton armé soutenant

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 2 LES MATERIAUX EN PRESENCE Section 2.3 L acier d armature passive 2.3.1 Les constituants de l acier 2.3.2 Les principales caractéristiques 2.3.3 La résistance de

Plus en détail

1 Evaluation de connaissances

1 Evaluation de connaissances Correction de l examen de Mécanique des Matériaux Solides, 8 avril 014 D. RYCKELYNCK Tout document autorisé. Durée de l examen : une heure. 1 Evaluation de connaissances Cette partie n est pas calculatoire,

Plus en détail

Calcul des structures en bois

Calcul des structures en bois Calcul des structures en bois Yves Benoit Bernard Legrand Vincent Tastet Deuxième édition 2009 AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009 ISBN AFNOR : 978-2-12-272121-6 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12481-1 TABLE DES

Plus en détail

On souhaite réaliser cette pièce à l aide de tube de diamètre D. On étudie la partie AB, sollicitée en torsion. Données géométriques :

On souhaite réaliser cette pièce à l aide de tube de diamètre D. On étudie la partie AB, sollicitée en torsion. Données géométriques : EXERCICE 1 Torsion : (3 points 15 min) On étudie ici une griffe de jardin, outil servant aux jardiniers du dimanche à aérer la terre ou à désherber. En fonctionnement, cet outil est planté (considéré encastré)

Plus en détail

SSLS127 Flexion d'une dalle en béton armé (modèle GLRC_DAMAGE) appuyée sur 4 cotés : régime de plaque élastique

SSLS127 Flexion d'une dalle en béton armé (modèle GLRC_DAMAGE) appuyée sur 4 cotés : régime de plaque élastique Titre : SSLS127 Flexion d'une dalle en béton armé (modèl...] Date : 14/03/2013 Page : 1/14 SSLS127 Flexion d'une dalle en béton armé (modèle GLRC_DAMAGE) appuyée sur 4 cotés : régime de plaque élastique

Plus en détail

FLEXION PLANE FLEXION COMPOSEE FLEXION OBLIQUE

FLEXION PLANE FLEXION COMPOSEE FLEXION OBLIQUE FLEXION PLANE FLEXION COPOSEE FLEXION OBLIQUE P. VASSART / Bac Construc / IEPSCF NAUR 1 FLEXION PLANE 1. Définition - Tensions générées atériau élastique Considérons une poutre sur 2 appuis simples d'extrémité

Plus en détail

cours Mr Lemdani EPAU

cours Mr Lemdani EPAU La structure portante verticale Les poteaux 1-Définition-Rôle. C est un élément porteur ponctuel chargé de reprendre les charges et surcharges issue des différents niveaux pour le transmettre aux Fondations.

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION DÉFINITIONS...7

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION DÉFINITIONS...7 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. DÉFINITIONS...7 4. RAPPEL DE LA MÉTHODOLOGIE DE L EN 1998-3...9 4.1 Démarche générale...9 4.2 Investigations préalables...11 4.3 Détermination

Plus en détail

Béton armé et précontraint - Approfondissement ETUDE D UNE PILE DE GRANDE HAUTEUR

Béton armé et précontraint - Approfondissement ETUDE D UNE PILE DE GRANDE HAUTEUR Béton armé et précontraint - Approfondissement ETUDE D UNE PILE DE GRANDE HAUTEUR Jean Marc JAEGER Setec TPI E.N.P.C. module B.A.E.P.3 CALCUL D UNE PILE AU SECOND ORDRE SELON L EC2 1. PRESENTATION DE

Plus en détail

Chapitre 4. Evaluation des charges

Chapitre 4. Evaluation des charges Chapitre 4 Evaluation des charges 1- Les charges ou actions - Evaluation des charges verticales (permanentes, exploitation) -1. Surface d influence -. Principe de discontinuité -3. Voiles porteurs parallèles

Plus en détail

VÉRIFICATION D UNE POUTRE MIXTE SUIVANT L EUROCODE 4 INFLUENCE DU TYPE DE DALLE UTILISÉE SUR LA SECTION DE BÉTON DE CALCUL

VÉRIFICATION D UNE POUTRE MIXTE SUIVANT L EUROCODE 4 INFLUENCE DU TYPE DE DALLE UTILISÉE SUR LA SECTION DE BÉTON DE CALCUL Revue Construction Métallique Référence VÉRIFICATION D UNE POUTRE MIXTE SUIVANT L EUROCODE 4 INFLUENCE DU TYPE DE DALLE UTILISÉE SUR LA SECTION DE BÉTON DE CALCUL par J. MATHIEU 1 1. INTRODUCTION Les dalles

Plus en détail