Chapitre 7 : Distributions

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 7 : Distributions"

Transcription

1 Chapitre 7 : Distributions Maxwell - Boltzmann Fermi - Dirac Bose - Einstein

2 Particules classiques et quantiques Classiques : discernables molécules poussières colloïdes... Quantiques : indiscernables fermions φ électrons muons neutrinos... bosons φ photons phonons helium...

3 Fonctions d ondes de bosons et de fermions Fonction d onde à deux particules : Ψ(r 1, r 2 ) Ψ(r 1, r 2 ) 2 = Ψ(r 2, r 1 ) 2 [permutation des particules] Ψ(r 1, r 2 )= Ψ(r 2, r 1 ) Ψ(r 2, r 1 ) [symétrie - bosons] [antisymétrie - fermions] Bosons : Ψ(r 1, r 2 )=φ a (r 1 )φ b (r 2 )+φ a (r 2 )φ b (r 1 ) conserve la symétrie lors de permutations ε b φ b ε a φ a

4 Fermions : Ψ(r 1, r 2 )=φ a (r 1 )φ b (r 2 ) φ a (r 2 )φ b (r 1 ) ε b φ b [antisymétrique] ε a φ a Ψ(r 1, r 2 )= φ a(r 1 ) φ b (r 1 ) φ a (r 2 ) φ b (r 2 ) [déterminant] exclusion de Pauli : si même état quantique a = b Ψ(r 1, r 2 )=0 A trois particules (et plus) : Ψ(r 1, r 2, r )= φ a (r 1 ) φ b (r 1 ) φ c (r 1 ) φ a (r 2 ) φ b (r 2 ) φ c (r 2 ) φ a (r ) φ b (r ) φ c (r )

5 Exemple : fonctions de partition Deux particules sur trois niveaux : 6 configurations possibles? 2ε ε 0 nombre de configurations : 6 pour les bosons pour les fermions Z bosons =1+e ε/k BT +2e 2ε/k BT + e ε/k BT + e 4ε/k BT Z fermions = e ε/k BT + e 2ε/k BT + e ε/k BT le caractère quantique des particules influence fortement le calcul de Z

6 Etat singulet et triplet Les spins de deux fermions conduisent à 4 configurations : χ 1 =, χ 2 =, +, triplet d états symétriques χ =, χ 4 =,, singulet antisymétrique Fonction d onde totale à deux fermions : 4 possibilités Ψ(r 1, r 2 )=[φ a (r 1 )φ b (r 2 ) φ a (r 2 )φ b (r 1 )] χ {1,2,} Ψ(r 1, r 2 )=[φ a (r 1 )φ b (r 2 )+φ a (r 2 )φ b (r 1 )] χ 4

7 Exemple : para- et ortho- hydrogène Symétrie de la fonction d onde associée aux rotations φ rot (θ) =( 1) φ rot (θ ) ε = ( + 1)2 2I Fonction de partition complète : Z = (2 + 1) exp + pairs impairs (2 + 1) exp ( + 1)2 2I ( + 1)2 2I [para-] [ortho-]

8 chaleur spécifique :

9 Distribution de Maxwell-Boltzmann Cas classique : N particules sur K niveaux d énergie K n i i = U i=1 K n i = N i=1 ensemble microcanonique Dénombrement : particules discernables i n i Ω{n i } = N! n 1!n 2!...n K! Ω{n i } = N! gn 1 1 gn gn K K n 1!n 2!...n K! [sans dégénerescence] [avec dégénerescence]

10 Détermination de la distribution la plus probable Dénombrement : ln Ω{n i } = ln N! + n 1 ln g 1 + n 2 ln g ln n 1! ln n 2!... ln Ω{n i } = N ln N N + n 1 ln g 1 + n 2 ln g (n 1 ln n 1 n 1 ) (n 2 ln n 2 n 2 )... [en utilisant Stirling] ln Ω{n i } = N ln N i n i ln n i g i Dérivée : d(ln Ω) = i d(ln Ω) = d(ln Ω) = i i (dn i ) ln n i g i i (dn i ) ln n i g i (dn i ) ln n i i g i n i d(ln n i g i ) dn i

11 Extremum : d(ln Ω) = i (dn i ) ln n i g i = 0 ds = 0 Contraintes : Multiplicateurs de Lagrange : dn i = 0 i i dn i = 0 i i dn = 0 du = 0 ln n i + α + β i dn i = 0 g i grand nombre de niveaux > dn indépendants ln n i g i + α + β i =0 n i = g i exp( α β i ) Maxwell-Boltzmann

12 Dans l ensemble grand canonique système i n i système = 1 niveau réservoir = les autres niveaux Q i = n=0 Q i = exp exp n i µ n i! exp i µ n i = ln Q i µ = exp ε i µ

13 n i = g i i µ exp

14 Distribution de Fermi-Dirac Cas quantique : N particules (fermions) sur K niveaux d énergie i n i 1 g i Ω{n i } = i C n i g i = i g i! n i!(g i n i )! 2 1 ln Ω = i [g i ln g i n i ln n i (g i n i ) ln(g i n i )] Extremum : d(ln Ω) = i [ln n i ln(g i n i )] dn i = 0 lnn i ln(g i n i )+α + β i =0 n i = g i exp(β i + α)+1

15 Distribution de Fermi-Dirac : n i = exp g i i F +1 niveau de Fermi

16 Dans l ensemble grand canonique système i n i g i Q i = 1 n=0 exp Q i = 1 + exp n i µ i µ n i = exp i µ 1+exp = i µ 1 i µ exp +1

17 Distribution de Bose-Einstein Cas quantique : N particules (bosons) sur K niveaux d énergie i n i g i 1 4 Ω{n i } = i C n i n i +g i 1 = i (n i + g i 1)! n i!(g i 1)! 2 ln Ω = i [(n i + g i 1) ln(n i + g i 1) 7 n i ln n i (g i 1) ln(g i 1)] Extremum : d(ln Ω) = i [ ln(n i + g i 1) + ln n i ] dn i = 0 ln(n i + g i 1) + lnn i + α + β i =0 n i = g i exp(β i + α) 1

18 Dans l ensemble grand canonique système i n i g i Q i = Q i = n=0 exp n i µ 1 exp 1 i µ 7 n i = µ ln 1 exp i µ = 1 i µ exp 1

19 Distribution de Bose-Einstein : n i = g i i µ exp 1

20

21 Chapitre 8 : Gaz de Fermions

22 Equations d état Gaz parfait de fermions : = p2 2m Fonction de partition : Q(T, V, µ) = r,p 1 + exp p2 2m + µ Pression : PV = ln Q = r PV = V h ln ln p 1 + exp p2 2m + µ 1 + exp p2 2m + µ dp

23 P = 4π h 0 p 2 ln 1 + exp p2 2m + µ dp Particules : N = µ ln Q = r p 1 p exp 2m µ N = 4πV h exp p 2 p 2 2m µ dp

24 Energie : U = β ln Q = r p p 2 2m p exp 2m µ U = 4πV 2mh exp p 4 p 2 2m µ dp

25 Forme réduite des équations d état P = 1 λ f 5/2(z) N V = 1 λ f /2(z) µ avec z = exp [ fugacité ] U V = 2 λ f 5/2(z) fonctions de Fermi : f m = =1 ( 1) +1 z m remarque : U = 2 PV toujours d application!

26 Gaz de Fermi à basse température Niveau de Fermi : N V 2π 2 m /2 4 (ln z)/2 π N = 4πV h pf 0 p 2 dp F = 2 2m 6π 2 N V 2/ le zéro absolu fixe le niveau de Fermi

27 Remarque : au zéro absolu, les fermions sont énergiques U = 4πV h pf 0 p 4 2m 16πV 2m dp = 5h 5/2 F = 5 N F PV = 2 5 N F Lorsque l on s écarte du zéro absolu : U = 5 N F π2 kb T F

28 A haute température Autres développements : Nλ V = f /2 (z) = z z2 2 z z4 + /2 / /2 PV N = 1 1 Nλ 2 5/2 V

29

30 Chapitre 9 : Gaz de Bosons

31 Equations d état Gaz parfait de bosons : = p2 2m Fonction de partition : Pression : Q(T, V, µ) = r,p 1 exp p2 2m + µ 1 PV = ln Q = r P = 4π h 0 ln p p 2 ln 1 exp p2 2m + µ 1 z exp p2 2m 1 V ln(1 z)

32 Forme réduite des équations d état P = 1 λ g 5/2(z) 1 V ln(1 z) N V = 1 λ g /2(z) + 1 V z 1 z U V = 2 λ g 5/2(z) fonctions de Bose : g m = =1 z m remarque : U = 2 PV

33 Radiation des corps noirs Energie radiée d un corps noir : Théorie classique : - modèle de Rayleigh-Jeans - catastrophe ultraviolette

34 Modèle classique de Rayleigh-Jeans L Maxwell : 2 E = 1 c 2 2 E t 2 cavité cubique solution stationnaire : nx πx ny πy nz πz 2πct E = E 0 sin sin sin sin L L L λ nx π L 2 + ny π L 2 + nz π L 2 = 2π λ 2 n 2 x + n 2 y + n 2 z =4 L2 λ 2 états possibles

35 dénombrement des états possibles : n z V = 4π (n2 x + n 2 y + n 2 z) /2 N = V 8 2 polarisation n y quartier de sphère V = π (n2 x + n 2 y + n 2 z) /2 = 8π L λ n x 1/8 de sphère modes par unité de lambda : dn dλ = d dλ 8πL λ = 8πL λ 4 équipartition de l énergie = kt par mode : du dλ = 1 du L dλ = k BT 1 dn L dλ = 8πk BT λ 4

36 Energie radiée = puissance dissipée : I = 1 dp L 2 dλ = 2πck BT λ 4 dp dλ = 1 du 2 dλ L2 c deux directions de propagation [facteur 1/2 supplémentaire car ttes directions] cos 2 θ dθ = 1 2 en fréquences : du dν = du dλ dλ dν = du dλ ( c) ν 2 I = 2πν2 c 2

37 Gaz de photons / modèle de Planck Chaque photon : = ω = hν p = k k = ω/c Fonction de partition : Q = exp β ωn k,e r n k,e k,e Q = exp( βωn) = = r, k r, k,e n=0 1 1 exp( βω) 2 r, k,e polarisation 1 1 exp( βω) ln Q = 2 r ln [1 exp( βω)] k

38 Energie : U = β ln Q = 8πV h 0 p 2 ω exp(βω) 1 dp U = V π 2 c 0 exp ω ω 1 dω = V 0 u(ω, T ) dω U V = (k BT ) 4 π 2 c U V = π2 15 ( ) 4 (c) x exp(x) 1 dx = (k BT ) 4 π 4 π 2 c 15 0 par circulation autour du pôle Densité d énergie : u(ω, T ) = ω π 2 c ω exp 1 Applet

39 Intensité radiée : loi de Stefan I(ω, T ) = c 2 u(ω, T ) cos θ dω 4π = c 4 u(ω, T ) I(T ) = 0 I(ω, T ) dω = σt 4 = π2 k 4 B 60 c T 4 I(T )=σt 4 σ = W/m 2 K 4 avec Chaleur radiée et temps de refroidissement : P = eσa(t 4 T 4 0 ) emissivité (0 e 1) température de l objet eσat 4 = du dt = du dt τ cooling = Nk B 2eσA dt dt = Nk B 2 Tf dt dt T i 1 T 4 dt = Nk B 2eσA 1 T f 1 T i Applet

40 Loi de Wien : I = 8πhc 1 λ 5 exp hc λ 1 di dλ =0 5λ max = λ=λmax 1 exp hc hc λ max λ max T mk

41 Condensation de Bose-Einstein Retour sur l équation d état d un gaz de bosons : N V = 1 λ g /2(z) + 1 V z 1 z = 1 λ g /2(z) + n 0 V avec g /2 (z) = =1 z /2 et la fugacité z = exp µ si λ N V > c = 2π2 m g /2 (1) = ζ(/2) = alors fraction non-négligeable de particules immobiles N 2.612V 2/ T c =.14 K

42 Helium superfluide : youtube video

Physique statistique -

Physique statistique - Physique statistique - quelques éléments C. LONGUEMARE 23 novembre 2010 Notations S Ω U ɛ V (p) T N N entropie probabilité thermodynamique énergie interne (totale) énergie d'un constituant volume (pression)

Plus en détail

Glossaire de définitions

Glossaire de définitions Glossaire de définitions L objet de la physique statistique est l étude de systèmes avec un grand nombre de degrés de liberté. Le calcul de valeurs moyennes de grandeurs physiques dans le cadre de modèles

Plus en détail

Statistiques quantiques. Limite classique

Statistiques quantiques. Limite classique Statistiques quantiques. Limite classique 1 Statistiques quantiques 1.1 Particules identiques discernables et indiscernables Dans cette partie, nous considérons des particules identiques sans interactions.

Plus en détail

Le rayonnement de corps noir

Le rayonnement de corps noir Le rayonnement de corps noir 1. Définition: Rayonnement émis par un milieu en équilibre thermodynamique. Que signifie «équilibre thermodynamique»? thermique (T), mécanique (P), chimique ETL Un exemple

Plus en détail

2 E 1 c 2 2 E t 2 = 0 (.1)

2 E 1 c 2 2 E t 2 = 0 (.1) Rayonnement 1 Ondes électromagnétiques et photons L objet de ce chapitre est d appliquer les méthodes de la physique statistique à l étude du rayonnement thermique. On sait que l on peut associer une énergie

Plus en détail

Chapitre 3 : Nécessité d une approche statistique

Chapitre 3 : Nécessité d une approche statistique Chapitre 3 : Nécessité d une approche statistique Motivations Système physique : N > N A = 6 10 23 particules 6N équations de mouvement N(N 1)/2 interactions Les phénomènes intéressants surviennent lorsque

Plus en détail

X) Description complète d un système quantique.

X) Description complète d un système quantique. X) Description complète d un système quantique. On a une description parfaite d un système lorsque la mesure d une ou plusieurs observables permet de déterminer de façon unique l état du système. Pour

Plus en détail

Le corps noir. par Gilbert Gastebois. = (n+1) p et la probabilité d'absorption est proportionnelle à n : P a. , séparés de ΔE = hν N e

Le corps noir. par Gilbert Gastebois. = (n+1) p et la probabilité d'absorption est proportionnelle à n : P a. , séparés de ΔE = hν N e Constante de Boltzmann Constante de Planck Vitesse de la lumière 1. Probabilité d'échange atome-photon Le corps noir par Gilbert Gastebois k = 1,380 650 3 10-23 J/K h = 6,626 068 7 10-3 J.s c = 299 792

Plus en détail

3 - Equilibre thermique

3 - Equilibre thermique 3 - Equilibre thermique Le rayonnement du corps noir Lois de Maxwell, Boltzmann et Saha Exemples Equilibres matière-rayonnement Milieu opaque au rayonnement Echanges d énergie Equilibre thermodynamique

Plus en détail

ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE. Examen, salle PO janvier 2014

ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE. Examen, salle PO janvier 2014 ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Cours de Physique du Solide I Prof. Harald Brune Examen, salle PO 0 7 janvier 04 Corrigé Question 5 points a) En adaptante la théorie classique cinétique des gaz

Plus en détail

Physique Statistique

Physique Statistique Paris 7 PH 402 2002 03 Physique Statistique EXERCICES Feuille 7 : Statistiques quantiques 1 Gaz de fermions ultra-relativistes On considère un gaz de fermions libres et indépendants de masse m et de spin

Plus en détail

IUT Lannion Optique instrumentale

IUT Lannion Optique instrumentale IUT Lannion Optique instrumentale Plan du cours Notions de base et définitions Photométrie / Sources de lumière Les bases de l optique géométrique Généralités sur les systèmes optiques Eléments à faces

Plus en détail

Physique Statistique

Physique Statistique Physique Statistique Chapitre 9 Gaz idéal de Bosons et de ermions Introduction Il existe deux types de particules en physique : Les fermions ont un spin entier : e a un spin s =, He 3 a un spin s = Les

Plus en détail

Thermodynamique statistique

Thermodynamique statistique Thermodynamique statistique Pascal Boulet pascal.boulet@univ-provence.fr Réseau français de chimie théorique Outline Rappels de mécanique quantique Introduction Indiscernabilité et symétrie des fonctions

Plus en détail

CHAPITRE IV ONDES ELECTROMAGNETIQUES ET ENERGIE

CHAPITRE IV ONDES ELECTROMAGNETIQUES ET ENERGIE CHAPITRE IV ONDES ELECTROMAGNETIQUES ET ENERGIE PLAN I. Introduction II. III. IV. Equation fondamentale de l énergie électromagnétique et bilan énergétique Application à une onde plane sinusoïdale dans

Plus en détail

Thermodynamique du rayonnement, gaz de photons

Thermodynamique du rayonnement, gaz de photons Physique statistique (PHY433) Amphi 8 Le contrôle Le contrôle (3 h) aura lieu le vendredi 1 er avril de 14h à 17 h Thermodynamique du rayonnement, gaz de photons Aucun document autorisé. Tablette, ordinateur

Plus en détail

Thermodynamique du rayonnement, gaz de photons

Thermodynamique du rayonnement, gaz de photons Physique statistique (PHY433) Amphi 8 Le contrôle Le contrôle (3 h) aura lieu le lundi 27 mars de 14h à 17 h Thermodynamique du rayonnement, gaz de photons Aucun document autorisé. Tablette, ordinateur

Plus en détail

Introduction à la physique des plasmas cours 2: collisions dans les plasmas

Introduction à la physique des plasmas cours 2: collisions dans les plasmas à la physique des plasmas cours 2: collisions dans les plasmas S. Mazevet Laboratoire de Structure Electronique Département de Physique Théorique et Appliquée Commissariat à l Energie Atomique Bruyères-Le-Châtel,

Plus en détail

Exercice 1 Cryostat à Hélium

Exercice 1 Cryostat à Hélium OPTICS II Section de Physique Cours: Pr. Romuald Houdré Exercices: Nicolas Descharmes Exercice Cryostat à Hélium Série 5 - corrigé Rayonnement du corps noir, photométrie 9 mars 22 a) On a affaire à un

Plus en détail

Physique Statistique

Physique Statistique Paris 7 PH 402 2002 03 Physique Statistique EXERCICES Feuille 6 : Distribution grand-canonique, statistiques quantiques 1 Réminiscences Calculer le potentiel chimique du gaz parfait monoatomique dans l

Plus en détail

gaz de photons Physique statistique (PHY433) Le contrôle Amphi 8 Gilles Montambaux Le contrôle aura lieu le mardi 31 mars de 9h à 12 h

gaz de photons Physique statistique (PHY433) Le contrôle Amphi 8 Gilles Montambaux Le contrôle aura lieu le mardi 31 mars de 9h à 12 h Physique statistique (PHY433) Amphi 8 Le contrôle Le contrôle aura lieu le mardi 31 mars de 9h à 12 h Thermodynamique du rayonnement, gaz de photons Aucun document autorisé. Tablette, ordinateur et téléphone

Plus en détail

Ensemble microcanonique

Ensemble microcanonique Préparation à l Agrégation de Sciences Physiques ENSP - Montrouge François Levrier Physique Statistique - Corrigé du TD Ensemble microcanonique octobre 005 I - Système à deux niveaux L énergie de l ensemble

Plus en détail

Corrigé des TD de Physique Quantique

Corrigé des TD de Physique Quantique Université Joseph Fourier L2 UE Phy 242 Corrigé des TD de Physique Quantique C. Hoffmann, G. Méjean 28 1 Rayonnement du corps noir Soit u(ω, T ) la densité spectrale et volumique d énergie du rayonnement

Plus en détail

Ocillations en mécanique quantique

Ocillations en mécanique quantique Université de Caen LMNO Ocillations en mécanique quantique C. LONGUEMARE 19 avril 2016 Plan 1. Les principes 2. La mécanique quantique à deux états 3. L oscillations classiques et quantiques 4. L interaction

Plus en détail

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 1: Origines de la physique quantique. Introduction générale. Limites de la mécanique classique ( )

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 1: Origines de la physique quantique. Introduction générale. Limites de la mécanique classique ( ) MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 1: Origines de la physique quantique Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Faculté des Sciences Département de Physique Année universitaire 06-07 Filières SM-SMI Introduction

Plus en détail

Transfert de chaleur par rayonnement

Transfert de chaleur par rayonnement Transfert de chaleur par rayonnement 1 Fraction de l émittance totale rayonnée par le corps noir dans un intervalle donnée λ 1 λ 2 Dans de nombreuses applications il arrive qu on ait besoin de connaître

Plus en détail

Les mécanismes d émission radio

Les mécanismes d émission radio Les mécanismes d émission radio Plan du cours Les bases (corps noir, propagation des ondes électro-magnétiques) Dipôle de Hertz L émission radio par des électrons thermiques L émission synchrotron L émission

Plus en détail

L équation de Schrödinger indépendante du temps. Conditions que la fonction d'onde doit satisfaire

L équation de Schrödinger indépendante du temps. Conditions que la fonction d'onde doit satisfaire L équation de Schrödinger indépendante du temps H Example: Ψ= EΨ d + U( x) ψ( x) = Eψ( x) mdx Conditions que la fonction d'onde doit satisfaire La normalisation Ψ doit être univoque Ψ ne doit pas prendre

Plus en détail

Chapitre 2. Rayonnement du corps noir. 2.1 Définition, propriétés du corps noir Processus d interaction rayonnement matière

Chapitre 2. Rayonnement du corps noir. 2.1 Définition, propriétés du corps noir Processus d interaction rayonnement matière Chapitre 2 Rayonnement du corps noir 2.1 Définition, propriétés du corps noir 2.1.1 Processus d interaction rayonnement matière incident réfléchi diffusé émis t λ = ρ λ = flux spectral transmis flux spectral

Plus en détail

Surveillance sismique d un site nucléaire

Surveillance sismique d un site nucléaire 1 Centrale-MP-016 Surveillance sismique d un site nucléaire III-A) La différence de marche est : δ(t) = d o + y(t) III-B) Soit I max l intensité envoyée par le laser. Après réflexion et transmission sur

Plus en détail

Physique de l environnement

Physique de l environnement Physique de l environnement Contrôle du décembre 2012 Éléments de correction Aucun document autorisé Calculatrice élémentaire autorisée Les deux parties sont indépendantes. Les questions indépendantes

Plus en détail

Particules identiques en mécanique quantique

Particules identiques en mécanique quantique Le cours PH432 7 blocs de mécanique quantique + 11 blocs de physique statistique sondage en ligne cette semaine Particules identiques en mécanique quantique Chapitre 16 http://www.enseignement.polytechnique.fr/physique/

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. I. Conception de différents fours solaires avec relevés de température. Aliment. Rangement. Utilisateur FC1 FP1 FC2.

CAHIER DES CHARGES. I. Conception de différents fours solaires avec relevés de température. Aliment. Rangement. Utilisateur FC1 FP1 FC2. 1 I. Conception de différents fours solaires avec relevés de température CAHIER DES CHARGES Déplacement Rangement FC2 FC1 Aliment FP1 Four solaire Utilisateur FC5 Fonctionnalité FC3 Soleil FC4 Prix 2 Solarimètre

Plus en détail

Licence de Physique et Applications Université Paris-Sud 11. Travaux Dirigés Physique Statistique

Licence de Physique et Applications Université Paris-Sud 11. Travaux Dirigés Physique Statistique Licence de Physique et Applications Université Paris-Sud 11 Travaux Dirigés Physique Statistique Asmaa Abada Jean-Luc Raimbault 2013-2014 Chapitre 1 Compléments de Mathématiques Exercice 1 - Exemples

Plus en détail

Fluctuations du travail et de la chaleur dans des systèmes mécaniques hors d équilibre

Fluctuations du travail et de la chaleur dans des systèmes mécaniques hors d équilibre Fluctuations du travail et de la chaleur dans des systèmes mécaniques hors d équilibre Frédéric Douarche Laboratoire de Physique de l ENS Lyon CNRS UMR 5672 30 Novembre 2005 F. Douarche (ENSL/LP) Fluctuations

Plus en détail

Physique statistique (PHY433) Amphi 2. Gilles Montambaux. S({p m })= k X p m ln p m. S(E) =k ln W δe (E) Rappels. Le contact thermique - température

Physique statistique (PHY433) Amphi 2. Gilles Montambaux. S({p m })= k X p m ln p m. S(E) =k ln W δe (E) Rappels. Le contact thermique - température Rappels Physique statistique (PHY433) Amphi 2 Le contact thermique - température Le postulat fondamental de la physique statistique Pour un système isolé à l équilibre, tous les microétats accessibles

Plus en détail

Condensation de Bose-Einstein

Condensation de Bose-Einstein Jean-Jacques Greffet, François Marquier, TD n 6, corrigé Condensation de Bose-Einstein ) Pour un oscillateur harmonique à une dimension, le hamiltonien est donné par : H x = p x m + mω x les valeurs propres

Plus en détail

Astrophysique et Techniques Spatiales 26/09/08

Astrophysique et Techniques Spatiales 26/09/08 Ces sortes de périls ne m ont jamais arrêté, et je hais ces coeurs pusillanimes qui, pour trop prévoir les suites des choses, n osent rien entreprendre. Scapin (Les fourberies de Scapin, Molière, 1671)

Plus en détail

Université de Montpellier Unité d enseignement : HLPH603 Physique Statistique 1. Année Feuille de TD n 2

Université de Montpellier Unité d enseignement : HLPH603 Physique Statistique 1. Année Feuille de TD n 2 *Exercice 1 : Défauts dans un cristal 1) Défauts de Frenkel Université de Montpellier Unité d enseignement : HLPH603 Physique Statistique 1 Année 2016-2017 Feuille de TD n 2 Dans un cristal parfait les

Plus en détail

Constante de Stefan-Boltzmann

Constante de Stefan-Boltzmann Expérience N o 39 onstante de Stefan-Boltzmann 1 Introduction Tout corps à température T 0 K émet et absorbe une radiation électromagnétique dans le domaine des longueurs d onde λ variant de 0 à l infini.

Plus en détail

Cours n 2n Signaux et canal de propagation

Cours n 2n Signaux et canal de propagation Cours n 2n Signaux et canal de propagation Droits réservés 03/04/2006 Diapositive N 1 Plan Introduction Caractéristiques du signal Perturbations induites par le canal Quelques exemples de canaux Droits

Plus en détail

Chapitre 5 PHONONS ET VIBRATIONS DES RESEAUX

Chapitre 5 PHONONS ET VIBRATIONS DES RESEAUX LA PHYSIQUE DES MATERIAUX Chapitre 5 PHONONS ET VIBRATIONS DES RESEAUX Pr. A. Belayachi Université Mohammed V Agdal Faculté des Sciences Rabat Département de Physique - L.P.M belayach@fsr.ac.ma 1 1. Défaut

Plus en détail

Physique statistique et Evolution des systèmes quantiques

Physique statistique et Evolution des systèmes quantiques Physique statistique et Evolution des systèmes quantiques cours M Phytem -3 d Alice Sinatra. Notes prises et transcrites par Aurélien Grabsh Table des matières L opérateur densité ˆσ 3. Définition, propriétés

Plus en détail

Transparents du deuxième cours. Théorie quantique des champs. Graphes de Feynman

Transparents du deuxième cours. Théorie quantique des champs. Graphes de Feynman Transparents du deuxième cours Théorie quantique des champs Graphes de Feynman 1 Lagrangien Hamiltonien S = L(q, q) dt d dt ( L q j ) L q j = 0 L(q, q) = 1 2 m q2 V (q) λ : T q C T q C λ( q) = q L(q, q)

Plus en détail

Symétrie en physique des particules

Symétrie en physique des particules UNIVERSITE LOUIS PASTEUR STRASBOURG École Doctorale 2008 Symétrie en physique des particules Exercice 1 On considère les générateurs du groupe de Lorentz dans la représentation vectorielle : (J αβ ) µ

Plus en détail

Durée de l épreuve : 3 heures Documents autorisés Date examen : Mercredi 15 février 2012 de 18h30 à 21h30 Date rattrapage : Mercredi 18 avril 2012 de 18h30 à 21h30 1 ECHANGEUR On utilise un échangeur à

Plus en détail

Introduction à la physique statistique: pouvoir thermoélectrique, chaleur spécifique et conductivité thermique Simon Charles

Introduction à la physique statistique: pouvoir thermoélectrique, chaleur spécifique et conductivité thermique Simon Charles Introduction à la physique statistique: pouvoir thermoélectrique, chaleur spécifique et conductivité thermique Simon Charles Laboratoire CRISMAT, Caen, France courriel: charles.simon@ensicaen.fr (version

Plus en détail

Cours 9: trous noires de Schwarzschild 1. Cours 9 : Les trous noirs de Schwarzschild

Cours 9: trous noires de Schwarzschild 1. Cours 9 : Les trous noirs de Schwarzschild Cours 9: trous noires de Schwarzschild 1 Cours 9 : Les trous noirs de Schwarzschild Cours 9: trous noires de Schwarzschild 2 Résumé du cours d aujourd hui Résumé du cours 8 (pour lequel nous n avons pas

Plus en détail

SOMMAIRE NOTIONS FONDAMENTALES 1

SOMMAIRE NOTIONS FONDAMENTALES 1 SOMMAIRE NOTIONS FONDAMENTALES 1 OBJECTIFS POURSUIVIS 1 NOTION DE TEMPERATURE 2 NOTION DE CHALEUR 3 DÉFINITIONS 3 ECHANGE DE CHALEUR À TRAVERS UNE SURFACE 3 UNITÉS SI ET UNITÉS PRATIQUES 4 EXEMPLES DE

Plus en détail

Chapitre 5 : Le gaz parfait revisité

Chapitre 5 : Le gaz parfait revisité Chapite 5 : Le gaz pafait evisité Indiscenabilité et fonction de patition Paticules indépendantes : Z = (Z 1 ) N Paticules indiscenables : Z (Z 1) N N! 2 niveaux, 2 états 2 niveaux, 1 état 1 niveau, 1

Plus en détail

Théorie quantique des champs. Alain Bouquet. Laboratoire AstroParticule & Cosmologie

Théorie quantique des champs. Alain Bouquet. Laboratoire AstroParticule & Cosmologie CHAMPS & PARTICULES Théorie quantique des champs Alain Bouquet Laboratoire AstroParticule & Cosmologie Université Denis Diderot Paris 7, CNRS, Observatoire de Paris & CEA Pourquoi une Théorie quantique

Plus en détail

Institut d'optique Graduate School Master RADIOMéTRIE

Institut d'optique Graduate School Master RADIOMéTRIE Institut d'optique Graduate School Master 1 2013-2014 RADIOMéTRIE Définition (Académie française, éd. 1986): XIXe siècle. Composé de radio- et de -métrie, du grec metron, «mesure». Mesure des grandeurs

Plus en détail

Notes de cours : Physique statistique. Jean-Baptiste Théou

Notes de cours : Physique statistique. Jean-Baptiste Théou otes de cours : Physique statistique Jean-Baptiste Théou 17 novembre 009 Table des matières 1 Introduction 3 Rappel de thermodynamique classique 4.1 Vocabulaire de la thermodynamique................ 4.1.1

Plus en détail

Rayonnement et Télédétection

Rayonnement et Télédétection Rayonnement et Télédétection Énergie des ondes et émission du rayonnement électromagnétique Pasquale Sellitto LMD/ENS psellitto@lmd.ens.fr Rappels d'électromagnétisme Les ondes EM 3 quantités importantes

Plus en détail

Introduction à la physique des plasmas

Introduction à la physique des plasmas à la physique des plasmas S. Mazevet Laboratoire de Structure Electronique Département de Physique Théorique et Appliquée Commissariat à l Energie Atomique Bruyères-Le-Châtel, France p-1/21 Table of contents

Plus en détail

La diffusion, le mouvement brownien et la nature discrète de la matière

La diffusion, le mouvement brownien et la nature discrète de la matière La diffusion, le mouvement brownien et la nature discrète de la matière Helge Rütz Plan 1 Diffusion 2 Le mouvement brownien 3 image de la matière continue 4 image de la matière discrète 5 6 Vérification

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE Chapitre I PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE I - DEFINITION La spectroscopie est l étude du rayonnement électromagnétique émis, absorbé ou diffusé par les atomes ou les molécules. Elle fournit des

Plus en détail

Les échecs de la physique classique

Les échecs de la physique classique Les échecs de la physique classique La mécanique quantique : pourquoi est-elle nécessaire? Au début du XXième siècle, de plus en plus d expériences n étaient pas en accord avec la physique qui était établie

Plus en détail

Modélisation du bain de soudage pour le procédé TIG (Tungsten Inert Gas)

Modélisation du bain de soudage pour le procédé TIG (Tungsten Inert Gas) (Tungsten Inert Gas) Michel Brochard Club Cast3M 006 Club Cast3M 006 Sommaire Le soudage (Tungsten Inert Gas) Club Cast3M 006 Le procédé Exemples de pour l acier 4 mm 3 Introduction: Pourquoi modéliser

Plus en détail

L interaction entre matière et rayonnement, des masers aux lasers

L interaction entre matière et rayonnement, des masers aux lasers L interaction entre matière et rayonnement, des masers aux lasers Chapitre 6 Albert Einstein, 1879-1955 Charles Townes, né en 1915 Comment atomes et molécules interagissent avec le rayonnement Approche

Plus en détail

Interpolation. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 4. Exercice 5. Exercice 6

Interpolation. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 4. Exercice 5. Exercice 6 Interpolation Exercice 1 1. Soient les points d'interpolation suivants : ( 1, 1), (0, 1), (1, 0) et (2, 0). Trouvez le polynôme d'interpolation de degré 3 passant par ces points : 2. par une méthode d'identication,

Plus en détail

Cargèse 25 au 31 mars 2007

Cargèse 25 au 31 mars 2007 Cargèse 5 au 3 mars 007 cole des techniques de base des détecteurs Pascal Vincent Université Pierre et Marie Curie LPNH, Paris Pascal Vincent LPNH Cargèse 5 au 3 mars 007 Rappel Pascal Vincent LPNH Cargèse

Plus en détail

Physique Atomique et Moléculaire Atomes et Molécules

Physique Atomique et Moléculaire Atomes et Molécules Physique Atomique et Moléculaire Atomes et Molécules PLAN du Cours Rappels, atome d hydrogène Atome à plusieurs électrons Molécule (liaisons, structure électronique) Vibration et rotation des molécules

Plus en détail

Ondes dans un plasma peu dense, en l absence ou en présence d un champ magnétique stationnaire.

Ondes dans un plasma peu dense, en l absence ou en présence d un champ magnétique stationnaire. Ondes dans un plasma peu dense, en l absence ou en présence d un champ magnétique stationnaire. L équation du mouvement d un électron libre dans l ionosphère soumise aux champs électrique E et magnétique

Plus en détail

Transferts de chaleur et de masse

Transferts de chaleur et de masse Objectifs Transferts de chaleur et de masse Objectifs Introduire les notions théoriques à la base de transferts thermiques et de masse Établir leurs liens aux comportements de systèmes thermiques Arriver

Plus en détail

Ondes électromagnétiques dans le vide ou dans un plasma

Ondes électromagnétiques dans le vide ou dans un plasma TD 11 Ondes électromagnétiques dans le vide ou dans un plasma Ondes électromagnétiques dans le vide 1. Exemple d onde électromagnétique On s intéresse à la propagation de l onde électromagnétique définie

Plus en détail

TRANSFORMATION DE FOURIER (Corrigé des exercices )

TRANSFORMATION DE FOURIER (Corrigé des exercices ) RANSFORMAION DE FOURIER Corrigé des exercices. Déterminer les transformées de Fourier des fonctions : a t I [,] t, bt sin t,ct e t /,dt t π +t 2. [ ] e a FI [,] tν e 2it 2it dt e 2iπ ν e 2iπ ν sin2. 2i

Plus en détail

II confinement d objets quantiques

II confinement d objets quantiques 1 Centrale-MP-016 II confinement d objets quantiques II-A- Confinement d électrons dans une boîte quantique II-A-1-a) En mécanique on a un confinement dans le cas d une énergie potentielle du type : E

Plus en détail

Introduction à la physique des plasmas cours 6: Diffusion d un plasma

Introduction à la physique des plasmas cours 6: Diffusion d un plasma Introduction à la physique des plasmas cours 6: Diffusion d un plasma S. Mazevet Laboratoire de Structure Electronique Département de Physiqu e Théorique et Appliquée Commissariat à l Energie Atomique

Plus en détail

Dualité onde-corpuscule. Pour la lumière

Dualité onde-corpuscule. Pour la lumière Dualité onde-corpuscule Pour la lumière Au XV II e siècle, deux écoles s affrontent afin de modéliser la propagation lumineuse Newton avec une approche corpusculaire de la lumière Fresnel avec un concept

Plus en détail

Chapitre III Les photons X et γ

Chapitre III Les photons X et γ Chapitre III Les photons X et γ E.VIENT 1 Interaction des photons avec la matière Interactions "catastrophiques" : Modification radicale de la trajectoire et de l'énergie Disparition complète Probabilité

Plus en détail

2SYSTÈMESTHERMALISÉS

2SYSTÈMESTHERMALISÉS 2SYSTÈMESTHERMALISÉS Nous abordons ici le problème courant des systèmes thermalisés, c estàdire en équilibre thermique avec un réservoir d énergie. La loi de distribution de Boltzmann est démontrée et

Plus en détail

CHAPITRE III LES ÉLECTRONS DANS LE SOLIDE

CHAPITRE III LES ÉLECTRONS DANS LE SOLIDE CHAPITRE III LES ÉLECTRONS DANS LE SOLIDE 1 Du problème à N électrons au cas monoélectronique 2 Le gaz d électrons libres. Le modèle du gaz d électron est le modèle le plus simple qui existe mais est cependant

Plus en détail

Physique Statistique

Physique Statistique Paris 7 PH 402 2002 03 Physique Statistique EXERCICES Feuille 3 : Distribution microcanonique 1 Défauts de Frenkel Les N atomes qui constituent un cristal parfait sont régulièrement disposés sur les N

Plus en détail

PHYS-H-200 Physique quantique et statistique Chapitre 10: Les molécules et les solides

PHYS-H-200 Physique quantique et statistique Chapitre 10: Les molécules et les solides PHYS-H-2 Physique quantique et statistique Chapitre 1: Les molécules et les solides Jean-Marc Sparenberg 211-212 1 / 13 1 Approximation de Born-Oppenheimer 2 États électroniques et liaison chimique Ion

Plus en détail

Figure 1.1 Angle solide élémentaire. = d2 Scosθ. = d2 Σ

Figure 1.1 Angle solide élémentaire. = d2 Scosθ. = d2 Σ Chapitre 1 Grandeurs radiométriques 1.1 Grandeurs géométriques 1.1.1 Angle solide Définition L angle solide Ω sous lequel est vue une surface S depuis un point A est l aire de la surface Σ 1 découpée dans

Plus en détail

Du caractère aléatoire des interactions des particules à la modélisation par Monte-Carlo

Du caractère aléatoire des interactions des particules à la modélisation par Monte-Carlo Du caractère aléatoire des interactions des particules à la modélisation par Monte-Carlo Pr. Michel TERRISSOL Université Paul Sabatier Toulouse Sommaire Dose dans le milieu définition estimation Probabilités

Plus en détail

LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent)

LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent) LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent) 3. LES INDICES DE COULEUR Lorsqu'on connaît les magnitudes d'une étoile dans deux systèmes de magnitudes différents, on peut construire

Plus en détail

PHYSIQUE STATISTIQUE QUANTIQUE

PHYSIQUE STATISTIQUE QUANTIQUE PHYSIQUE STATISTIQUE QUANTIQUE NOTES DE COURS. 4P3 PHYTEM Cours disponible sur http://www.lkb.upmc.fr/boseeinsteincondensates/people/beugnon/ JÉRÔME BEUGNON 5 septembre 16 1 DESCRIPTION D UN SYSTÈME QUANTIQUE

Plus en détail

Structure des ondes planes progressives harmoniques

Structure des ondes planes progressives harmoniques Chapitre 3 Structure des ondes planes progressives harmoniques 3.1 Notation complexe A toute solution a (M, t) = A cos (ωt k r φ) on associe le champ complexe dont a (M, t) est la partie réelle et définie

Plus en détail

Séparer l inséparable

Séparer l inséparable Séparer l inséparable ou comment remplacer le spineur singulet de l expérience EPR-B dans l espace de configuration par deux spineurs d une particule unique dans l espace physique Michel Gondran 1 et Alexandre

Plus en détail

Physique Bachelor semestre Optique II. Romuald Houdré Institut de Physique de la Matière Condensée, FSB

Physique Bachelor semestre Optique II. Romuald Houdré Institut de Physique de la Matière Condensée, FSB Physique Bachelor semestre 6 2011-2012 Optique II Romuald Houdré Institut de Physique de la Matière Condensée, FSB Cours d'optique II Physique Bachelor semestre 6 2013-2014 Romuald Houdré Institut de

Plus en détail

Spectroscopie pour la mécanique. L. Le Moyne

Spectroscopie pour la mécanique. L. Le Moyne Spectroscopie pour la mécanique L. Le Moyne 1 Plan du cours Notions de mécanique quantique Dualité onde corpuscule Relations d incertitude Fonction d onde et opérateurs Cas simples : oscillateur, rotateur,

Plus en détail

GELE5222 Chapitre 8 : Paramètres d antenne

GELE5222 Chapitre 8 : Paramètres d antenne GELE5222 Chapitre 8 : Paramètres d antenne Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Hiver 2012 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5222 Chapitre 8 Hiver 2012 1 / 49 Introduction Gabriel Cormier (UdeM)

Plus en détail

Exercice (sur 4 points) : Etat fondamental de l atome d Hélium

Exercice (sur 4 points) : Etat fondamental de l atome d Hélium ÉCOLE POLYTECHNIQUE Promotion 2013 CONTRÔLE DU COURS DE PHYSIQUE QUANTIQUE AVANCÉE PHY430) Mardi 21 octobre 2014, durée : 3 heures Documents autorisés : livre de mécanique quantique de Jean-Louis Basdevant

Plus en détail

Examen de Physique Statistique

Examen de Physique Statistique École Normale Supérieure de Lyon Année 2008 2009 Formation Sciences de la Matière Licence année 3ème Examen de Physique Statistique 27 mai 2009 Durée : 3 heures - Les documents, calculatrices et téléphones

Plus en détail

Université des Sciences et Technologies de Lille U.F.R. de Mathématiques Pures et Appliquées. Fiche n o 7

Université des Sciences et Technologies de Lille U.F.R. de Mathématiques Pures et Appliquées. Fiche n o 7 Université des Sciences et Technologies de Lille U.F.. de Mathématiques Pures et Appliquées Licence de Mathématiques I.F.P. Année 3-4 Fiche n o 7 Ex 1. Volumes de solides de révolution Dans 3, on note

Plus en détail

Equations de Laplace, Helmholtz, et Schrödinger pour les hydrogénoïdes

Equations de Laplace, Helmholtz, et Schrödinger pour les hydrogénoïdes Equations de Laplace, Helmholtz, et Schrödinger pour les hydrogénoïdes Le but de ce cours est d aborder des équations en coordonnées sphériques dont les méthodes de résolution sont voisines. θ I Laplacien

Plus en détail

Eléments de théorie des distributions

Eléments de théorie des distributions Annexe A Eléments de théorie des distributions Lors de la description des transferts dans les systèmes physiques multiphasiques on manipule des variables et des propriétés physiques qui ne sont pas de

Plus en détail

Physique statistique

Physique statistique 1 Cours Sciences Physiques MP Physique statistique La Thermodynamique statistique a pour ambition de considérer les entités microscopiques qui constituent la matière comme les atomes, les molécules, les

Plus en détail

Propagation des ondes électromagnétiques

Propagation des ondes électromagnétiques Ondes Électromagnétiques Propagation des ondes électromagnétiques 1 Equation d onde 1.1 Préliminaires On va ici étudier des signaux variant sinusoïdalement dans le temps, on utilisera donc la notation

Plus en détail

Les électrons dans les solides

Les électrons dans les solides Physique statistique (PHY433) Électrons dans les solides R = ρ L S Amphi 7 Résistivité Les électrons dans les solides - - + - - + - + Gilles Montambaux 13 mars 2017 1 au moins 25 ordres de grandeurs entre

Plus en détail

Plan du chapitre «Equations de Maxwell dans le vide - Electromagnétisme»

Plan du chapitre «Equations de Maxwell dans le vide - Electromagnétisme» Plan du chapitre «Equations de Maxwell dans le vide -» 1. Distributions de charges et de courants 2. Equations de Maxwell dans le vide 3. Champ électromagnétique 1. Energie du champ 2. Impulsion du champ

Plus en détail

α α acc β γ Γ 2 1 δ ϵ η θ Θ λ λ e,i,n λ D lnλ e,i ν e,i 1 ξ 1 ρ e Ω σ 2 τ e,i 3 1 φ A ϕ ψ ω ω p 1 a 2 A 2 A ext 2 2 A g 2 B B r d D v 3 1 e R E 1 E f 1 F L F acteur S G h h r hν H H I sp I j 2 J B 2 J

Plus en détail

Capacité calorifique d un gaz de molécules diatomiques

Capacité calorifique d un gaz de molécules diatomiques Jean-Jacques Greffet, François Marquier, TD n, corrigé Capacité calorifique d un gaz de molécules diatomiques 1 Décomposition sous la forme d une somme de trois termes La chaleur spécifique, ou capacité

Plus en détail

CHAMPS & PARTICULES. Mécanique Quantique. Alain Bouquet. Laboratoire AstroParticule & Cosmologie

CHAMPS & PARTICULES. Mécanique Quantique. Alain Bouquet. Laboratoire AstroParticule & Cosmologie CHAMPS & PARTICULES Mécanique Quantique Alain Bouquet Laboratoire AstroParticule & Cosmologie Université Denis Diderot Paris 7, CNRS, Observatoire de Paris & CEA Petite chronologie de trois axes convergents

Plus en détail

Table des matières. Première partie : Eléments de physique statistique 15

Table des matières. Première partie : Eléments de physique statistique 15 Table des matières Première partie : Eléments de physique statistique 15 Chapitre 1 : Physique statistique classique I. Définitions 1. Etat microscopique d un système 2. Entropie statistique 3. De l espace

Plus en détail

Table des matières TABLE DES MATIÈRES 1

Table des matières TABLE DES MATIÈRES 1 TABLE DES MATIÈRES 1 Table des matières 1 Rappels et fondamentaux 2 1.1 Théorème de Gauss........................................ 2 1.2 Structure du champ électrostatique...............................

Plus en détail

Université Paris-Dauphine Ceremade. Introduction aux méthodes particulaires. François BOLLEY

Université Paris-Dauphine Ceremade. Introduction aux méthodes particulaires. François BOLLEY Université Paris-Dauphine Ceremade o Introduction aux méthodes particulaires o François BOLLEY I - Les équations d Euler incompressibles : modèle macroscopique, particules déterministes II - L équation

Plus en détail

Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler

Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler 1 Le rayonnement de corps noir Rappels : Propriétés essentielles

Plus en détail