RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA CHAINE D APPROVISIONNEMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA CHAINE D APPROVISIONNEMENT"

Transcription

1 RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA CHAINE D APPROVISIONNEMENT Septembre 2015

2 CONTACTS CLUB GENERATION RESPONSABLE Responsable du Club Génération Responsable Jocelyne LEPORATTI 14 rue de l Aqueduc, Paris Tel : SGS BuyYourWay Manager SC Assessments and Solutions Jean-Baptiste MOLET 29, avenue Aristide Briand Arcueil Cedex Tel : Mob: Consultante sénior Fanny BENARD 32, boulevard de Strasbourg Paris Mob: Fondateur David ROGER 32, boulevard de Strasbourg Paris Mob:

3 1.PRESENTATION DU PROJET 1.1. Un projet proposé avec le club génération responsable Le Club Génération Responsable regroupe depuis 2007 des enseignes souhaitant mettre en place une démarche de développement durable. Cette démarche s inscrit dans la signature d une charte d engagement des réseaux et points de vente. Des réunions mensuelles, les Greendays, sont le tronc commun du programme du club et sont marquées par la réalisation d ateliers sur des thématiques comme les achats durables, l éco- conception des produits, ou la communication responsable. Le groupe SGS animent de nombreux ateliers en lien avec la performance RSE des entreprises et l éco-conception au sein du Club. Le cabinet BuyYourWay est expert pour le Club sur le domaine des Achats Responsables. C est dans ce cadre que le Groupe de Travail sur les sujets des Achats Responsables et des risques sociaux et environnementaux a été initié Contexte Récemment, des évènements forts, comme l effondrement du Rana Plaza, le «scandale des crevettiers» relayés par les médias ont fait la lumière sur certains risques environnementaux et sociaux dans les chaînes d approvisionnement, jusque là peu maitrisés. Parallèlement, de nombreuses Parties Prenantes externes tendent à s intéresser à ce sujet (ONG, médias ) et les consommateurs sont de plus en plus informés, ceci pouvant entrainer un impact sur leurs modes de consommations à l avenir. Les états et institutions internationales prennent également le chemin de la mise en place d une réglementation sur le sujet. Depuis les Principes Directeurs de l OCDE, des directives européennes, des lois américaines et britanniques, et une proposition de loi en France sur le devoir de vigilance, viennent renforcer le cadre de travail des entreprises sur la l maitrise des risques des chaines d approvisionnement. Enfin, de nouveaux outils se développent et doivent encore se développer pour construire de nouvelles collaborations avec entre donneurs d ordres et fournisseurs, en intégrant toutes les Parties Prenantes de l acte d achat (prescripteurs internes, ONG, consommateurs ). Les membres du Club ont exprimé des préoccupations fortes, et notamment, la nécessité de pouvoir identifier : - des enjeux émergents, en plus des pratiques actuelles, chez leurs fournisseurs (par zones géographiques, par secteur ) avec des données fiables et objectives ; - les risques de sous-traitance et les moyens de les maitriser ; - les sujets pertinents, et de façon actualisée. Parmi leurs préoccupations, ill est important de noter également le besoin d impliquer les fournisseurs et les équipes achats dans la mise en œuvre des processus de décision.

4 1.3. Objectifs de l étude Les enjeux de la maitrise des risques de la Chaine d approvisionnement peuvent être communs entre les différentes enseignes du Club, toutefois le fonctionnement et l approche stratégique étant propre à chaque enseigne, il semble plus pertinent de travailler sur une Méthode permettant de répondre au besoin d identification des risques environnementaux et sociaux, plutôt que de travailler sur un outil particulier, pouvant ne pas convenir à chacun. L objectif de ce Groupe de Travail est donc de permettre : - La mobilisation des informations clés par les acteurs de terrain lors du processus de prise de décision en ce qui concerne la Chaine d approvisionnement ; - L identification des risques sur la chaine d approvisionnement, et les modes de résolution et de maitrise de ces risques Les livrables envisagés Une Méthode d identification des risques environnementaux et sociaux de la Chaine d approvisionnement des enseignes du Club, nourrie par l identification d une méthode de détection des risques basée sur des cas réels (livrable intermédiaire n 1), la détermination d indicateurs clés (livrable intermédiaire n 2), et de méthodes «filières» et «fournisseurs» (livrables intermédiaires 3 et 4). Des cas concrets issus Méthode. 2. NOS CHOIX METHODOLOGIQUES de périodes de tests servant d exemple à la mise en œuvre de la Notre approche vise à livrer environnementaux et sociaux une Méthode permettant d identifier et d analyser les risques Des cas concrets «tests» seront analysés afin de tester la robustesse de la Méthode, toutefois il ne s agit pas ici de construire un outil particulier, mais plutôt de donner toutes les informations nécessaires et les étapes clés pour la constitution d un tel outil en interne par les enseignes, en fonction de leurs contraintes et de leurs stratégies. Les travaux sont organisés en quatre groupes de travail. Les enseignes partenaires peuvent joindre un ou plusieurs groupes, mais ne sont pas dans l obligation de les suivre tous. Les travaux de chacun des groupes alimentent la rédaction de la méthode.

5 Guide/Mode opératoire pour la prise de décision des acteurs de terrain selon les moments clés de la relation avec les fournisseurs Déclenchement d actions dans la supply chain Critères à évaluer Volumes Achats Zones géographiques clés Sensibilité aux enjeux environnementaux Sensibilité aux enjeux sociaux Exposition aux sous-traitances Etc. Moyen de mise en oeuvre Analyse des risques Données pour mesurer Méthode de choix des critères Liens entre critères à évaluer (sujets, filières) et indicateurs Méthodes de consolidation et d analyse multicritère Méthode d évaluation Indicateurs de développement: IDH Etudes d ONG, d organismes d état Données sectorielles Indicateurs GRI taux de main d œuvre sectoriels index sur les risques sociaux. 3. PROPOSITION DE DEMARCHE 3.1. Vue d ensemble des étapes du projet Les étapes du projet et leurs objectifs sont définis comme suit : Lancement du projet GT 1 : Etude de cas et mise en oeuvre dans les filières GT 2 : Collecte et caractérisation d'indicateurs GT 3 : développement de la méthode GT 4 : tests sur des cas rééls fournisseurs Rédaction des livrables Restitution des résultats Définir le planning, les rôles et responsabilités et les valider avec les partenaires du projet Identification des risques existants et des moyens de résolution et de maitrise Définir des indicateurs permettant l'identification des risques dans les Chaines d'approvisionnement Recueillir l'ensemble des données nécessaires à la création de la méthode Test de la robustesse de la méthode Rédiger les livrables et présenterr les résultats lors d'une réunion de restitution Restitution des résultats auprès concernés par l'étude des acteurs

6 3.2. Détail des étapes du projet Les modalités et livrables des sept étapes du projet se déclinent comme suit : Lancement du projet Objectifs Définir le planning, les rôles et responsabilités et les valider avec les partenaires du projet Définition en amont : o Du planning prévisionnel et des jalons, o Des rôles et responsabilités des acteurs du projet o Des groupes de travail et équipes de collecte > Présentation et validation en réunion de lancement Livrables Fiche projet rassemblant les éléments validés en réunion de lancement GT 1 : Etudes de cas et mise en œuvre dans les filières Objectifs Sur la base de cas réels, identifier les risques et les modes de résolution et de maitrise des risques : ce qui a été fait, ce qui aurait pu / du être fait dans la situation proposée. Sur la base d une sélection de critères, extrapolés sur la base des études de cas, définition des éléments clés permettant d éviter les situations à risque identifiées. L étude des cas dans les filières se fera en trois étapes : - Analyse des cas o Sélection des cas à analyser, sur la base des propositions des membres de l atelier et de cas réels évoqués publiquement o Mise au point d une méthode d analyse des cas : Identification du processus Achats en œuvre Détermination des Parties Prenantes impliquées Cartographie des filières concernées o Etude des cas : évènements et facteurs clés ayant conduit aux manquements constatés - Recherche de solution o Elargissement des conclusions de l étude à des cas généraux o Recherche de solutions : De détection : comment aurais-je pu détecter? De solution : comment aurais-je pu éviter le problème? comment aurais-je du résoudre le problème? o Elaboration d un guide permettant de détecter et d éviter ce type d évènements o Tests des éléments du guide sur le terrain avec la mise en œuvre par des enseignes pilotes Livrables Guide à disposition des équipes terrain (dont acheteurs) pour la l détection de risques dans les chaînes d approvisionnement

7 GT 2 : Identification et caractérisation des indicateurs Objectifs Caractériser et choisir les indicateurs pertinents pouvant être utilisés dans la méthode d identification des risques environnementaux et sociaux dans la chaine d approvisionnement. Les indicateurs choisis doivent être objectifs et en nombre limités pour permettre le déploiement de la méthode dans les enseignes de façon efficace et pertinente. Ces indicateurs doivent couvrir les risques sociaux mais aussi les risques environnementaux pouvant être identifiés dans les chaines d approvisionnement des enseignes. Ainsi, nous conduirons une analyse des indicateurs disponibless en plusieurs étapes : - Inventaire des indicateurs o Veille (analyse des indicateurs publiés ou suivis par les entreprises avancées sur le sujet, analyse des indicateurs recommandés par les référentiels internationaux ) o Brainstorming en ateliers de travail o Retour des travaux du premier GT sur les études de cas filières - Caractérisation o Classement des indicateurs par sujet / filière / granularité (précision et détail dans la chaine d approvisionnement) o Analyse de la pertinence des indicateurs et de leur acceptabilité par les enseignes (possibilité de les collecter et de les interpréter, utilité dans le processus ). Ces travaux auront lieu lors de réunion de travail regroupant les partenaires et les enseignes participants à l étude. Livrables Liste d indicateurs pertinents, sources et modalités de mise à jour GT 3 : Méthode d analyse de risque granularité «filière» Objectifs Définir une méthode pour l identification des risques environnementaux et sociaux dans les filières d approvisionnement. Afin de définir la méthode adéquate pour identifier les risques sociaux et environnementaux, il s agira de travailler en deux temps, sur la base des résultats des travaux des GT 1 et 2. Préparation o o Cahier des Charges : avec les enseignes partenaires du projet, il s agira d affiner leurs besoins afin de sélectionner ensemble le concept de la solution, sur la base de deux méthodes : Méthode de sélection des sujets pertinents pour l enseigne Sur la base du concept de matérialité, il s agira de développer une méthode permettant la sélection des enjeux les plus pertinents pour chaque enseigne, en lien avec ses choix stratégiques et ses besoins. La méthode se basera sur les cas analysés par le GT 1.

8 o Méthode de sélection des indicateurs Sur la base des indicateurs pertinents identifiés par le GT 2, il s agira de développer une méthode permettant de sélectionner, pour chaque enjeu pertinentt identifié, les indicateurs pertinents pour le suivi de l enjeu et la mesure des risques. Livrables Rédaction et validation Afin de s assurer de la validité de la méthode, une étape complémentaire de tests de la méthode sur des cas réels ou fictifs, par les enseigness partenaires du projet, permettra d affiner les éléments méthodologiques, de finaliser la rédaction de la méthode et de la faire valider par le groupe de travail. Méthode d analyse des risques environnementaux et sociaux à un niveau «filière» GT 4 : Méthode d analyse de risque granularité «fournisseur» Objectifs Définir une méthode pour l identification des risques environnementaux et sociaux chez les fournisseurs. Afin de définir la méthode adéquate pour identifier les risques sociaux et environnementaux, il s agira de travailler en deux temps, sur la base des résultats des travaux des GT 1 et 2. Préparation o o Préparation de l analyse fournisseur : en fonction de l analyse de risque issue de l étude des cas réels, des indicateurs il s agira d établir une méthode de détection des fournisseurs les plus à risque. Cette méthode se doit d être construite en lien avec les opérateurs terrains : acheteurs, merchandisers, marketing Définition des plans de contrôle à mettre en œuvre en fonction des risques identifiés (GT1, GT2 et GT3). Livrables Réalisation de la campagne de détection Afin de s assurer de la validité de la méthode, une étape complémentaire de tests de la méthode sur des cas réels ou fictifs, par les enseignes partenaires du projet, permettra d affiner les éléments méthodologiques, de finaliser la rédaction de la méthode et de la faire valider par le groupe de travail. Méthode d analyse des risques environnementaux et sociaux à un niveau «fournisseurss»

9 Restitution des résultats Objectifs Diffuser les enseignements de l étude et la méthode auprès des enseignes concernées Les modalités de la restitution restent à définir (ex : mise à disposition de la méthode, présentation ) Livrables Présentation des résultats auprès des acteurs concernés par l étude.

10 3.3. Résumé des jalons du projet Le projet comporte 4 jalons, permettant de valider pas à pas les choix méthodologiques et les résultats. Ces 4 jalons, détaillés en 3.2 dans chaque étape, sont résumés comme suit. Jalon 1 COPIL LANCEMENT Présentation des attendus du projet, des rôles et responsabilités, du planning et des jalons Jalon 2 COPIL PÉRIMÈTRE ET MÉTHODOLOGIE Validation en comité de pilotage du périmètre et des indicateurs de réussite du projet Jalon 3 COPIL PREMIERS RÉSULTATS Restitution des premiers résultats en comité de pilotage Jalon 4 COPIL RESTITUTION FINALE Restitution des résultats finaux 3.4. Equipe projet Comité de pilotage : Enseignes associées au projet, SGS et BuyYourWay Chef de projet : SGS / BuyYourWay Experts externes : A définit le cas échéant

11 4. PLANNING PREVISIONNEL Ce projet se déroulera sur 18 mois environ. WP1: Etudes de cas et mise en œuvre dans les filières Etape 1 - Analyse Choix de cas d étude, proposition des membres + veille Mise au point d une méthode d analyse de ces cas Analyse des cas Etape 2 - Recherche de solutions Elargissement du cas à d autres filières Recherche de solutions de détection Recherche de solutions d amélioration Rédaction de guides terrain pour les acteurs Retour d expérience terrain des solutions clés (redondance WP4) M1 M2 M3 M4 M5 M6 M7 M8 M9 M10 M11 M12 M13 M14 M15 M16 M17 M18 WP2: définition d indicateurs Etape 1: indicateurs Inventaire Etape 2: caractérisation Classement Analyse Sélection et capitalisation WP3: Méthode d analyse de risque Granularité «filière» Etape 1: préparation Cahier des charges et concept de solution Méthode de sélection des sujets Méthode de sélection des indicateurs Etape 2: réalisation et validation Test sur des cas réels / simulés Rédaction des éléments Validation par le groupe WP4: mise en œuvre sur le terrain Granularité «fournisseur» Etape 1: Préparation de l analyse fournisseur Sélection des fournisseurs Processus avec les opérationnels Définition du plan de contrôle Etape 2: Réalisation de la campagne de détection Mise en œuvre sur des cas réels Retour d'expérience Rédaction des éléments Validation par le groupe

ATELIER ACHATS RESPONSABLES RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN. 13 septembre 2016

ATELIER ACHATS RESPONSABLES RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN. 13 septembre 2016 ATELIER ACHATS RESPONSABLES RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN 13 septembre 2016 SOMMAIRE Contexte Périmètre de l analyse Principaux enseignements Prochaines étapes Questions 2 CONTEXTE

Plus en détail

Analyse de cas Risques Supply Chain. Exploitation

Analyse de cas Risques Supply Chain. Exploitation Analyse de cas Risques Supply Chain Exploitation Rappel du contexte : Au sein du Club Génération Responsable, les membres du groupe «Risque chaînes d approvisionnement» ont émis le souhait de disposer

Plus en détail

AVANT-PROJET DE LA MISSION PROFESSIONNELLE : MISE EN ŒUVRE ET ACCOMPAGNEMENT DE MISSIONS D ECO-EXEMPLARITE

AVANT-PROJET DE LA MISSION PROFESSIONNELLE : MISE EN ŒUVRE ET ACCOMPAGNEMENT DE MISSIONS D ECO-EXEMPLARITE AVANT-PROJET DE LA MISSION PROFESSIONNELLE : MISE EN ŒUVRE ET ACCOMPAGNEMENT DE MISSIONS D ECO-EXEMPLARITE DE LA COLLECTIVITE MULHOUSE ALSACE AGGLOMERATION & VILLE DE MULHOUSE I - Contexte de la mission

Plus en détail

Le contexte du Kit RSE

Le contexte du Kit RSE MARS 2015 Le contexte du Kit RSE Un constat La norme ISO 26 000, référence en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), est complexe à mettre en œuvre Les entreprises agro-alimentaires

Plus en détail

I. Contexte et justification

I. Contexte et justification PROCESSUS D AUTO-EVALUATION EN MATIÈRE D ÉGALITÉ DES SEXES / GENDER EQUALITY SELF ASSESSMENT (GESA) RECRUTEMENT D UN(E) CONSULTANT(E) OU FIRME DE CONSULTATION TERMES DE RÉFÉRENCE I. Contexte et justification

Plus en détail

ATELIER ACHATS RESPONSABLES RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN. Septembre 2017

ATELIER ACHATS RESPONSABLES RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN. Septembre 2017 ATELIER ACHATS RESPONSABLES RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN Septembre 2017 SOMMAIRE Objectif : échanger ensemble pour aboutir à la formalisation de lignes directrices relatives à

Plus en détail

CONVENTION D ACCOMPAGNEMENT - CAHIER DES CHARGES DEFINISSANT L ACCOMPAGNEMENT ATTENDU PAR LES OPERATEURS D APPUI

CONVENTION D ACCOMPAGNEMENT - CAHIER DES CHARGES DEFINISSANT L ACCOMPAGNEMENT ATTENDU PAR LES OPERATEURS D APPUI CONVENTION D ACCOMPAGNEMENT - CAHIER DES CHARGES DEFINISSANT L ACCOMPAGNEMENT ATTENDU PAR LES OPERATEURS D APPUI Sommaire I. Contexte et objectifs... 3 II. Conditions requises pour présenter une candidature...

Plus en détail

GPEC, formation et stratégie d'entreprise responsable

GPEC, formation et stratégie d'entreprise responsable GPEC, formation et stratégie d'entreprise responsable Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 495.00 HT Réf. ST10 Parcours Petit-déjeuner d accueil et repas du midi offerts Les entreprises doivent

Plus en détail

- performance environnementale, - performance industrielle, - qualité sanitaire, étendue aux référentiels qualité.

- performance environnementale, - performance industrielle, - qualité sanitaire, étendue aux référentiels qualité. ACTIA Déploiement national - Action Usine sobre (projet) 1/9 Le 19 juin 2013 a été signé le contrat de la filière alimentaire qui reprend une série d engagements prioritaires de l État, des Régions et

Plus en détail

Politique de sécurité globale et politiques sectorielles de sécurité l expérience du Groupe France Télécom

Politique de sécurité globale et politiques sectorielles de sécurité l expérience du Groupe France Télécom Politique de sécurité globale et politiques sectorielles de sécurité l expérience du Groupe France Télécom Présentation Club 27001 20 septembre 2007 Christiane Payan Secrétariat général Direction de la

Plus en détail

M1 MO2S. Logistique et achat LOGISTIQUE ET ACHAT

M1 MO2S. Logistique et achat LOGISTIQUE ET ACHAT DARBO Amélie M1 MO2S Logistique et achat Jean-Luc BRAVI LOGISTIQUE ET ACHAT Année Universitaire 2016/2017 SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 1. Définition de la fonction achat dans les GHT... 2 1.1. Contexte...

Plus en détail

OFFRES TECHNIQUE ET FINANCIERE

OFFRES TECHNIQUE ET FINANCIERE OFFRES TECHNIQUE ET FINANCIERE SOMMAIRE PROPOSITION TECHNIQUE... 3 I - LES OPERATIONS A REALISER... 5 II L APPROCHE OPERATIONNELLE... 6 III LES OBJECTIFS À ATTEINDRE... 6 IV- LES DONNEES, SERVICES DEVANT

Plus en détail

FORMATIONS. Des solutions. Des solutions. à vos équipes. Un suivi régulier. pour appuyer la direction. Des formations. ciblées pour piloter votre

FORMATIONS. Des solutions. Des solutions. à vos équipes. Un suivi régulier. pour appuyer la direction. Des formations. ciblées pour piloter votre FORMATIONS REFERENCE UPQUAL 1-2017 LES FONDAMENTAUX DE LA QUALITE POUR QUOI OBJECTIFS DU STAGE Comprendre les concepts de la qualité selon les normes en vigueur. PUBLIC VISE Tout public. MOYENS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

crédible Rendre l analyse de la matérialité des enjeux RSE opérationnelle, utile et

crédible Rendre l analyse de la matérialité des enjeux RSE opérationnelle, utile et Rendre l analyse de la matérialité des enjeux RSE opérationnelle, utile et crédible L Institut RSE Management CSR Metrics est le conseil de référence en reporting extra-financier ecovalue La première méthode

Plus en détail

L évaluation : une démarche d amélioration

L évaluation : une démarche d amélioration Sylvain Boude Responsable du Pôle Service à Domicile T: 06 22 84 23 71 Sylvain.boude@4-as.fr www.4as-medicosocial.fr L évaluation : une démarche d amélioration Cadre réglementaire de l évaluation Loi n

Plus en détail

METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE

METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE LE BUSINESS PLAN = 2 AXES «Rassurez-moi!» Connaître son marché, maîtriser les risques possibles, trouver des alternatives pour y faire face, connaître son environnement

Plus en détail

METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE

METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE LE BUSINESS PLAN = 2 AXES «Rassurez-moi!» Connaître son marché, maîtriser les risques possibles, trouver des alternatives pour y faire face, connaître son environnement

Plus en détail

La Gestion Optimale des Stocks

La Gestion Optimale des Stocks La Gestion Optimale des Stocks Cible : - Tous collaborateurs chargés de la gestion des stocks, de l approvisionnement ou de la logistique ; - Toutes personnes intéressées par ce thème. Objectifs de la

Plus en détail

SELECTION DE CABINETS DE CONSEIL

SELECTION DE CABINETS DE CONSEIL SELECTION DE CABINETS DE CONSEIL PROJETS DE DEVELOPPEMENT TIC APPLIQUES AUX ECO-ACTIVITES BUSINESS DÉVELOPPEMENT INSTRUMENTATION & ECO-ACTIVITÉS Action collective à destination des PME-PMI franciliennes

Plus en détail

TRAME DE REDACTION DU PROJET

TRAME DE REDACTION DU PROJET APPEL A PROJETS 2018 Coopérations européennes et internationales TRAME DE REDACTION DU PROJET Ce modèle n est qu un modèle. Il n est pas parfait mais il vous offre la possibilité de mieux comprendre ce

Plus en détail

Conseil, stratégie, organisation,

Conseil, stratégie, organisation, Le pôle Conseil Notre vocation : Vous faire bénéficier de notre expertise afin d améliorer la performance de vos organisations pour accroitre la satisfaction de vos clients tout en optimisant vos coûts

Plus en détail

L EXPÉRIENCE DE L EIS EN ILE- DE-FRANCE

L EXPÉRIENCE DE L EIS EN ILE- DE-FRANCE L EXPÉRIENCE DE L EIS EN ILE- DE-FRANCE Anne Laporte Séminaire sur les EIS 13 mai 2015 - Toulouse 1 ÉMERGENCE DE L EIS EN IDF-1 Cadre des politiques publiques Projet régional de santé (PRS) Santé dans

Plus en détail

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions :

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions : 90 Promouvoir l activité physique des jeunes MODULE 10 Évaluation Base méthodologique L évaluation d un projet repose sur le recueil et l analyse d informations pour permettre de formuler un jugement sur

Plus en détail

ORGANISATION MODELISATION ET OPTIMISATION DES PROCESSUS CONTRÔLE INTERNE ET MAITRISE DES RISQUES PILOTAGE DE LA PERFORMANCE

ORGANISATION MODELISATION ET OPTIMISATION DES PROCESSUS CONTRÔLE INTERNE ET MAITRISE DES RISQUES PILOTAGE DE LA PERFORMANCE OFFRE DE SERVICES ORGANISATION MODELISATION ET OPTIMISATION DES PROCESSUS CONTRÔLE INTERNE ET MAITRISE DES RISQUES PILOTAGE DE LA PERFORMANCE PAGE 2 NOTRE ENGAGEMENT FAIT LA DIFFERENCE Crée en 2012 par

Plus en détail

La mise en œuvre du CNRR s exerce à moyens constants pour chaque entité opérante.

La mise en œuvre du CNRR s exerce à moyens constants pour chaque entité opérante. JMC/JP 2016-06-30 Charte constitutive du Centre National pour la Restauration des Rivières (CNRR) en vue de l adhésion à l association dite «European Centre for River Restoration» (ECRR) Le Centre National

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE CLUSTER II:

LA DÉMARCHE DE CLUSTER II: LA DÉMARCHE DE CLUSTER II: Les démarches méthodologiques M. Abdelhamid BENCHARIF CIHEAM-IAM Montpellier France 2ème FORMATION RÉGIONALE LACTIMED ZAHLÉ, LIBAN, 7-8 MAI 2014 Les démarches méthodologiques

Plus en détail

Master mention Management des systèmes d information Cadre 1

Master mention Management des systèmes d information Cadre 1 Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Intitulé Master mention Management des systèmes d information Cadre 1 Autorité(s) responsable(s) de la certification

Plus en détail

EVOLUTION DE LA RESPONSABILITÉ DES ENTREPRISES EN MATIÈRE DE RSE DUE DILIGENCE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DES ENTREPRISES DONNEUSES D ORDRES

EVOLUTION DE LA RESPONSABILITÉ DES ENTREPRISES EN MATIÈRE DE RSE DUE DILIGENCE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DES ENTREPRISES DONNEUSES D ORDRES EVOLUTION DE LA RESPONSABILITÉ DES ENTREPRISES EN MATIÈRE DE RSE DUE DILIGENCE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DES ENTREPRISES DONNEUSES D ORDRES Toufik ZAKRI Directeur Développement Mars 2017 TABLEAU COMPARATIF

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Mars Bât A centre de vie Agora ZI les Paluds BP AUBAGNE Tél

CAHIER DES CHARGES. Mars Bât A centre de vie Agora ZI les Paluds BP AUBAGNE Tél APPEL A PROJET ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT D UNE DEMARCHE DE DIALOGUE SOCIAL POUR LA FILIERE DES CENTRES DE RELATIONS CLIENTS EN PROVENCE ALPES COTE D AZUR CAHIER DES CHARGES Mars 2010 Bât A centre

Plus en détail

Partenariat Sous direction de la formation et PRCDE PLAN DE TRAVAIL

Partenariat Sous direction de la formation et PRCDE PLAN DE TRAVAIL Partenariat Sous direction de la formation et PRCDE PLAN DE TRAVAIL APPUI A L ELABORATION DE MODULES DE FORMATION ENVIRONNEMENTALES DANS LE SECTEUR DES TRANSPORTS CTB_PRCDE_PlanTravail_FormationsSDFor

Plus en détail

Présentation du plan d'action interministériel pour des achats responsables. Journée d échanges de pratiques achats responsables 26 novembre 2013

Présentation du plan d'action interministériel pour des achats responsables. Journée d échanges de pratiques achats responsables 26 novembre 2013 Présentation du plan d'action interministériel pour des achats Journée d échanges de pratiques achats 26 novembre 2013 Le contexte de la préparation du plan d'action interministériel pour des achats L'objectif

Plus en détail

flow Le Plan Qualité Projet Projet <xxxxxx> OnMap 2016 OnMap flow_plan Qualité Projet V 1.2 Page 1 sur 10

flow Le Plan Qualité Projet Projet <xxxxxx> OnMap 2016 OnMap flow_plan Qualité Projet V 1.2 Page 1 sur 10 flow Le Plan Qualité Projet Projet OnMap 2016 OnMap flow_plan Qualité Projet V 1.2 Page 1 sur 10 HISTORIQUE DU DOCUMENT Version Modification Date Auteur OnMap 2016 OnMap flow_plan Qualité Projet

Plus en détail

OBJECTIFS GENERAUX COMMUNS

OBJECTIFS GENERAUX COMMUNS PROJET LOGISTIQUE 1 OBJECTIFS GENERAUX COMMUNS Faire évoluer les fonctions logistiques en recherchant l efficience des organisations au service des patients, des équipes des Centres Hospitaliers de LANMARY

Plus en détail

Appel à proposition. Observatoire prospectif du commerce FORCO. OPCA du Commerce et de la Distribution

Appel à proposition. Observatoire prospectif du commerce FORCO. OPCA du Commerce et de la Distribution Appel à proposition Observatoire prospectif du commerce FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Actualisation de la cartographie des métiers de la branche du Commerce succursaliste de la chaussure

Plus en détail

PROGRAMME BUREAUTIQUE SANTE

PROGRAMME BUREAUTIQUE SANTE PROGRAMME BUREAUTIQUE SANTE PROGRAMME DE DEPLOIEMENT EN ETABLISSEMENT DE SANTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE SOLUTIONS INDUSTRIELLES ET COMMUNICANTES MODELE DE DOSSIER DE REPONSE Ce modèle est destiné à guider

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015014- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif multisectoriel : Appui à la mise en place d une stratégie

Plus en détail

LA PERFORMANCE DURABLE.

LA PERFORMANCE DURABLE. www.hostink.fr NOS EXPERTISES HOSTINK est un cabinet de conseil indépendant qui intervient auprès des établissements et professionnels de santé dans le cadre de leurs projets d optimisation. HOSTINK vous

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Dans les s industrielles, les Achats représentent souvent plus de 50% du chiffre d affaires. Les gains potentiels et les risques sur ce poste en termes de coût, de qualité, de délai

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN124

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN124 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN124 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus 70 Appui à la rédaction du cadre d

Plus en détail

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques Table des matières. Chapitre 1 Le marché du tourisme et de l accueil... 1 1. La mondialisation de l industrie touristique.... 1 1.1. Définitions... 1 1.2. Les grandes tendances.... 2 2. L importance économique

Plus en détail

Com o m m e m n e t n t o p o t p i t m i i m s i e s r e s a s a f l f o l t o t t e t automobile?

Com o m m e m n e t n t o p o t p i t m i i m s i e s r e s a s a f l f o l t o t t e t automobile? Comment optimiser sa flotte automobile? L optimisation de la flotte automobile requiert un savoir-faire de gestion de parc et une expertise pointue sur ses enjeux économiques, environnementaux et de sécurité

Plus en détail

Rsa Audit Expertise-comptable Conseil

Rsa Audit Expertise-comptable Conseil Smart decisions. Lasting value Rsa Audit Expertise-comptable Conseil w w w. g r o u p e - r s a. c o m responsabilités, capacité relationnelle sans faille, adaptabilité, chaque mission est une opportunité

Plus en détail

Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie

Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie Cofinancé par le PNUD/FEM n 00083689 Termes de référence Recrutement d un consultant national Elaboration d un plan de mobilisation

Plus en détail

Offre de service des missions locales. Partenariat territorial. Document de travail ne pas diffuser. Paris, le 19 avril Paris, le 19 avril 2017

Offre de service des missions locales. Partenariat territorial. Document de travail ne pas diffuser. Paris, le 19 avril Paris, le 19 avril 2017 Offre de service des missions locales Partenariat territorial Document de travail ne pas diffuser Document de travail ne pas diffuser Sommaire 1. Rappels méthodologiques 2. Partenariat territorial (ou

Plus en détail

OBSERVATOIRE FRANCILIEN DES PERSONNES

OBSERVATOIRE FRANCILIEN DES PERSONNES OBSERVATOIRE FRANCILIEN DES PERSONNES À LA RUE OU HÉBERGÉES CHARTE D ORGANISATION ET DE FONCTIONNEMENT Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement d Île-de-France Fnars Île-de-France

Plus en détail

Mise en place d une démarche qualité au sein de la DGCPT: contexte, enjeux et état de mise en œuvre

Mise en place d une démarche qualité au sein de la DGCPT: contexte, enjeux et état de mise en œuvre REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - un But - une Foi MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE ET DU TRESOR Mise en place d une démarche qualité au sein

Plus en détail

La France est le leader européen de la transformation de légumes.

La France est le leader européen de la transformation de légumes. Analyse des impacts environnementaux des procédés d extraction de matières premières végétales utilisées dans les filières arômes, parfums, cosmétique, fruits et légumes Le 11/05/12 Page 1 1 > INTRODUCTION

Plus en détail

Conduite de projets. Vous allez apprendre à

Conduite de projets. Vous allez apprendre à Gestion de projet Conduite de projets TECHNIQUE >> Gestion de projet Réussir votre projet : Vous devez gérer un projet mais n avez pas toutes les bases pour le faire ; Cette formation est faite pour vous.

Plus en détail

AMO Démarche et Certification HQE

AMO Démarche et Certification HQE DOMAINE : La démarche et la certification HQE concerne les bâtiments neufs comme les bâtiments existants, publics ou privés, dans les domaines suivants : Bâtiments tertiaires ; Equipements sportifs ; Maison

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES En partenariat avec OPTIMISO GROUP

OFFRE DE SERVICES En partenariat avec OPTIMISO GROUP OFFRE DE SERVICES En partenariat avec OPTIMISO GROUP ORGANISATION MODELISATION ET OPTIMISATION DES PROCESSUS CONTROLE INTERNE & MAITRISE DES RISQUES PILOTAGE DE LA PERFORMANCE 1 SOMMAIRE Titre de la mission

Plus en détail

DIAGNOSTIC SOCIO-ECONOMIQUE AGRICOLE SUR UNE AIRE D ALIMENTATION DE CAPTAGE

DIAGNOSTIC SOCIO-ECONOMIQUE AGRICOLE SUR UNE AIRE D ALIMENTATION DE CAPTAGE DIAGNOSTIC SOCIO-ECONOMIQUE AGRICOLE SUR UNE AIRE D ALIMENTATION DE CAPTAGE CCTP type - Juillet 2010 Conseil et formation en agriculture durable Le Vexin 1-8, place de la Fontaine - 95000 CERGY Tél : 01

Plus en détail

La Caisse des dépôts et le Ministère de l égalité des territoires et du Logement ont également publié :

La Caisse des dépôts et le Ministère de l égalité des territoires et du Logement ont également publié : SYNTHESE SUR LA PRISE EN COMPTE DE LA DIMENSION «BIODIVERSITE» DANS LES OPERATIONS DE LOGEMENT SOCIAL CAHIER DES CHARGE DE L ETUDE CONFIEE AU GROUPEMENT I-CARE / ALTO STEP 1 Objet de la commande La perte

Plus en détail

Réaliser un diagnostic des déchets de la collectivité

Réaliser un diagnostic des déchets de la collectivité Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R1 Réaliser un diagnostic des déchets de la collectivité DESCRIPTION DE L ACTION À l image du diagnostic de territoire que toute collectivité

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante IDF

ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante IDF ACTION COLLECTIVE REGIONALE Production Performante IDF Consultation de sociétés de conseil pour la réalisation d interventions auprès de PMI sur une durée de 2 ans dans le cadre de l'action en référence

Plus en détail

LOGISTIQUE INDUSTRIELLE, COMMERCIALE ET DE DISTRIBUTION

LOGISTIQUE INDUSTRIELLE, COMMERCIALE ET DE DISTRIBUTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE

Plus en détail

Document de référence 2016 Compléments d information relatif à la GRI G4

Document de référence 2016 Compléments d information relatif à la GRI G4 Document de référence 2016 Compléments d information relatif à la GRI G4 Matrice de matérialité d Altarea Cogedim (G418)... 2 Méthodologie d élaboration de la matrice... 3 Enjeux prioritaires... 4 Relation

Plus en détail

Retrouvez nos formations professionnelles à l intérieur de ce catalogue selon les thèmes suivants : Attitude QHSE

Retrouvez nos formations professionnelles à l intérieur de ce catalogue selon les thèmes suivants : Attitude QHSE Retrouvez nos formations professionnelles à l intérieur de ce catalogue selon les thèmes suivants : Qualité Page 4 Sécurité Page 6 Environnement Page 13 Attitude QHSE C/O SIDREP Zone portuaire de pointe

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC RH ET L ACCOMPAGNEMENT DE L ENTREPRISE DE BTP

LE DIAGNOSTIC RH ET L ACCOMPAGNEMENT DE L ENTREPRISE DE BTP ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU BTP DE LA REGION BRETAGNE A LA MISE EN PLACE DE DEMARCHES COMPETENCES CAHIER DES CHARGES POUR LE REFERENCEMENT DE CABINETS CONSEIL Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir

Plus en détail

Apporter de la valeur ajoutée à votre Entreprise, grâce à des solutions uniques, simples & adaptées à vos besoins

Apporter de la valeur ajoutée à votre Entreprise, grâce à des solutions uniques, simples & adaptées à vos besoins le conseil orienté sens & résultats Apporter de la valeur ajoutée à votre Entreprise, grâce à des solutions uniques, simples & adaptées à vos besoins GPEC / Management des compétences et des carrières

Plus en détail

Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets

Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets 1 OF3-1 Structurer avec les procédures de pilotage en lien avec les projets Le pilotage et la coordination des projets nécessitent la définition et l élaboration en préalable d outils décrivant les modes

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 16/07/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel

Plus en détail

Sabine Diwo-Allain et Anne Blandine Hélias Chargées de mission Innovation Projets collaboratifs Angers Technopole

Sabine Diwo-Allain et Anne Blandine Hélias Chargées de mission Innovation Projets collaboratifs Angers Technopole Avant-Propos Depuis 2006, 71 pôles de compétitivité initient des dynamiques collaboratives entre entreprises et acteurs de la recherche publique autour de projets de recherche, développement et innovation.

Plus en détail

Formation Audit énergétique industriel : méthodes et outils

Formation Audit énergétique industriel : méthodes et outils Formation Audit énergétique industriel : méthodes et outils Cartographie et mesure des potentiels d économie Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 495.00 HT Réf. 3581 Petit-déjeuner d accueil

Plus en détail

La logistique durable

La logistique durable La logistique durable Sommaire Remerciements Introduction Chapitre 1. La dimension économique de la logistique durable 1.1. Introduction 1.1.1. L émergence du Supply Chain Management 1.1.2. Les dimensions

Plus en détail

Manuel qualité. 1. Domaine d application. 2. La HE-Arc

Manuel qualité. 1. Domaine d application. 2. La HE-Arc Manuel qualité ARC-MAN2-REF012 DFO Mise à jour : 14.06.2016 1. Domaine d application Ce manuel est destiné en premier lieu à l ensemble du personnel et des étudiant-e-s de la Haute Ecole Arc, mais aussi

Plus en détail

Métiers éditeurs de logiciels : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client

Métiers éditeurs de logiciels : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client Métiers éditeurs de logiciels : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client Métiers Editeurs : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client INSAVALOR Madame CHAPELON : formation.cast@insa-lyon.fr

Plus en détail

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Fiche Action 5 : Management des ressources humaines (RH) 1 SOMMAIRE I. PLAN

Plus en détail

Responsable management qualité

Responsable management qualité Responsable management qualité Qualité - IR Le responsable management qualité définit, organise, met en oeuvre et contrôle la mise en place de la démarche qualité d une entité en collaboration avec tous

Plus en détail

Le caissier est chargé de la fabrication de la caisse dans le respect des règles du SEILA et/ou du mode opératoire en place.

Le caissier est chargé de la fabrication de la caisse dans le respect des règles du SEILA et/ou du mode opératoire en place. FICHE MÉTIER Caissier MISSION Le caissier est chargé de la fabrication de la caisse dans le respect des règles du SEILA et/ou du mode opératoire en place. POSITIONNEMENT DANS L ORGANISATION Liens hiérarchiques

Plus en détail

Executive Summary de la session parties prenantes du 14 septembre Feuille de route DD/RSE

Executive Summary de la session parties prenantes du 14 septembre Feuille de route DD/RSE Executive Summary de la session parties prenantes du 14 septembre 2012 Feuille de route DD/RSE 2012-2016 03/12/2012 Introduction Suez Environnement, acteur mondial dédié aux métiers de l eau et de la propreté

Plus en détail

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM Commission paritaire nationale de l emploi et de la formation professionnelle de la métallurgie Qualification : MQ 2001 01 89 0195 Catégorie : C* Dernière Modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM

Plus en détail

Procédure de développement et adoption des PSR Règles Spécifiques aux Produits

Procédure de développement et adoption des PSR Règles Spécifiques aux Produits PEPAP0017ed2FR2015 02 13 AP0017 ed2fr Emetteur : PY. Berthelemy Approbateur : E. Brière Création le : 25 juillet 2012 Dernière modification le : 13 février 2015 Procédure de développement et adoption des

Plus en détail

Directive 00_07 Mandat et responsabilités de l Unité Relations avec les établissements partenaires de formation (UREPF)

Directive 00_07 Mandat et responsabilités de l Unité Relations avec les établissements partenaires de formation (UREPF) Haute école pédagogique Avenue de Cour 33 CH 04 Lausanne www.hepl.ch Directives du Chapitre 00 : Organisation générale Directive 00_07 Mandat et responsabilités de l Unité Relations avec les établissements

Plus en détail

Programme des travaux

Programme des travaux Programme des travaux 2016-2017 Objectifs 2016-2017 : Prendre en compte les mandats confiés par le Premier ministre confirmés et précisés dans la Lettre de mission au CGSP le 21 décembre Achever les travaux

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION - EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE

CATALOGUE DE FORMATION - EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE CATALOGUE DE FORMATION - EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE 3 Nos Formations Excellence Opérationnelle Découvrez nos formations standards en d Activité, de s, CMMI et Lean Six Sigma Notre offre de formation a pour

Plus en détail

PROGRAMME ECO-INNOVATION PME Phase de conception. Cahier des charges d une mission de développeur outils-méthodes expert en Ecoconception.

PROGRAMME ECO-INNOVATION PME Phase de conception. Cahier des charges d une mission de développeur outils-méthodes expert en Ecoconception. PROGRAMME ECO-INNOVATION PME Phase de conception Cahier des charges d une mission de développeur outils-méthodes expert en Ecoconception. Partie 1 Auprès de l Assistance à Maîtrise d Œuvre Appel à Consultation

Plus en détail

Construire le parcours professionnel des agents

Construire le parcours professionnel des agents Construire le parcours professionnel des agents Du pilotage des compétences à la fonction conseil Formation présentielle Formation 2 jours + 1 jour 1 595 HT + 1 jour sup. 2 395.00 HT Réf. ST21 Petit-déjeuner

Plus en détail

Qualithys. Conseil et audit qualité. CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT

Qualithys. Conseil et audit qualité.  CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT Conseil et audit qualité www.qualithys.fr CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT AUDITS & CONFORMITE VOUS SOUHAITEZ : Valider la conformité d un système de management. Vérification du bon déploiement de toutes

Plus en détail

OPTIMOO CONSEIL EN INDUSTRIALISATION AUTOMATISATION ROBOTISATION. Ingénieriee Projets Support Méthodes Générales

OPTIMOO CONSEIL EN INDUSTRIALISATION AUTOMATISATION ROBOTISATION. Ingénieriee Projets Support Méthodes Générales OPTI IMOO Ingénieriee Projets Support Méthodes Générales Ingénierie Projets AUDIT CONSEIL ANALYSE Une idée Un projet Une réalisation ACCOMPAGNEMENT Une décision ASSISTANCE AUDIT - CONSEIL ANALYSE Assistance

Plus en détail

Comment gagner du temps sur vos clôtures grâce à la démarche de Fast Close?

Comment gagner du temps sur vos clôtures grâce à la démarche de Fast Close? Livre Blanc : Gagner du temps sur vos clôtures grâce Comment gagner du temps sur vos clôtures grâce à la démarche de Fast Close? Comprendre les enjeux et les étapes pour mettre en place une démarche de

Plus en détail

Cycle Performance énergétique industrielle : audit et mise en oeuvre

Cycle Performance énergétique industrielle : audit et mise en oeuvre Cycle Performance énergétique industrielle : audit et mise en oeuvre Cartographie des potentiels d économie, application du Plan d'efficacité Energétique Formation présentielle Formation 5 jours - 35 h

Plus en détail

Ateliers de l évaluation des CPRDFP

Ateliers de l évaluation des CPRDFP Ateliers de l évaluation des CPRDFP Atelier D «Processus et méthodes du montage d un projet d évaluation» Midi-Pyrénées Direction de la Formation Professionnelle et de l Apprentissage Service Etudes Evaluation

Plus en détail

1 Branche de la publicité CQP Responsable de production omni-canal Référentiel emploi et compétences Version d octobre 2016

1 Branche de la publicité CQP Responsable de production omni-canal Référentiel emploi et compétences Version d octobre 2016 2 C Q P R e s p o n s a b l e d e p r o d u c t i o n o m n i - c a n a l R E F E R E N T I E L E M P L O I E T C O M P E T E N C E S 1 Branche de la publicité CQP Responsable de omni-canal Référentiel

Plus en détail

FORMATION CYCLE DIRECTEUR ET DIRECTEUR ADJOINT

FORMATION CYCLE DIRECTEUR ET DIRECTEUR ADJOINT FORMATION CYCLE DIRECTEUR ET DIRECTEUR ADJOINT Un programme sur mesure pour les directeurs d Alliances Françaises, Instituts Français, Centres de langues. Ré-inventer le développement du Francais, www.alliancefr.org

Plus en détail

Direction d un centre de profit

Direction d un centre de profit Direction d un centre de profit CATEGORIE : C Vue d'ensemble Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification : Transverse : la certification peut s'utiliser dans différents

Plus en détail

«Usages des Objets Connectés dans le LUXE»

«Usages des Objets Connectés dans le LUXE» «Usages des Objets Connectés dans le LUXE» DGE Ivry, le 12 novembre 2015 1 09:30-10:00 : Accueil des participants 10:00-10:30 : Introduction et tour de table 10:30-10:45 : Présentation du groupe de travail

Plus en détail

Thématique de travail possible n 2. Une gouvernance adaptée pour la RSE

Thématique de travail possible n 2. Une gouvernance adaptée pour la RSE Thématique de travail possible n 2 Une gouvernance adaptée pour la RSE Constat/Diagnostic La commission européenne la définit la RSE comme : «la responsabilité des entreprises visà-vis des effets qu elles

Plus en détail

POINTS CLEFS À ABORDER DANS UN CCTP

POINTS CLEFS À ABORDER DANS UN CCTP Déchets : outils et exemples pour agir Fiche outil n 1 www.optigede.ademe.fr POINTS CLEFS À ABORDER DANS UN CCTP Origine et objectif de la fiche : Cette fiche aborde les points clefs à détailler dans un

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet Introduction ORGANISATION / MANAGEMENT coordination hiérarchie communication conflits Facteurs humains deux aspects de la gestion de projet TECHNIQUES Pert Gantt Gestion des risques,

Plus en détail

Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable

Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable Édition 2015 Cette charte présente la fonction Achats chez Veolia et définit les responsabilités et engagements que le Groupe souhaite partager

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes

PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes Objectif de la Formation : Apprendre à préparer et animer des actions de formation, apprendre à contribuer à l élaboration de dispositifs

Plus en détail

Engagez-vous dans le monde d après. Guide des formations

Engagez-vous dans le monde d après. Guide des formations Guide des formations Engagez-vous dans le monde d après ALTASYS Conseil - Parc Angers Technopole - 7 rue Alexandre Fleming - 49066 ANGERS CEDEX 01 - Tél. : 02 41 88 57 39 - www.altasys-conseil.fr Notre

Plus en détail

Logistique et achats Dans le cadre d un GHT

Logistique et achats Dans le cadre d un GHT Master 1 Management de la Santé 2016/2017 Monsieur Bravi Logistique et achats Dans le cadre d un GHT Manon Sallard «Responsable d achat au sein de l établissement support d un Groupement Hospitalier de

Plus en détail

ANNEXE 3 PRESENTATION DES CONTENUS DE FORMATION

ANNEXE 3 PRESENTATION DES CONTENUS DE FORMATION ANNEXE 3 PRESENTATION DES CONTENUS DE FORMATION CDG FONDAMENTAUX CDG-PRO (ou PERFECTIONNEMENT) LES CONTENUS DES 5 BLOCS DE FORMATION Bloc 1 - La fonction «contrôle de gestion» et les processus - 2,5 jours

Plus en détail

Eléments de contexte

Eléments de contexte 1 2 Eléments de contexte 28,4 % des ESSMS devant rendre leur rapport au 3 janvier 2015 sont engagés dans la procédure d EE au 31 décembre 2013. Soit environ 7000 ESSMS, dont 3000 secteur PH et 1800 secteur

Plus en détail

Restauration Inter administrative

Restauration Inter administrative RH Plate-Forme Interministérielle Champagne-Ardenne Restauration Inter administrative Schéma Directeur de la Restauration pour une adaptation des offres de restauration aux besoins des agents de l Administration

Plus en détail

Projet Formation et Suivi des Etudiants

Projet Formation et Suivi des Etudiants Projet Formation et Suivi des Etudiants Réunion de lancement 8 novembre 2010 Ordre du jour 1. Rappels : Schéma Directeur Numérique Programme 5 2. Projet Formation et Suivi des Etudiants : Finalité du projet

Plus en détail

L'expertise au service de l'industrie financière

L'expertise au service de l'industrie financière HYADES c o n seil L'expertise au service de l'industrie financière Conseil Métier Support Opérationnel AMOA Gestion de Projet Pilotage de projet au forfait et centre de service Banques de financement et

Plus en détail

PROGRAMME M1. Les outils des sécurités (analyse des. Les accidents du travail et les maladies professionnelles

PROGRAMME M1. Les outils des sécurités (analyse des. Les accidents du travail et les maladies professionnelles OBJECTIF DE LA FORMATION Le marketing manager élabore la stratégie marketing de l entreprise et définit, en collaboration avec son équipe, des actions destinées à mettre en œuvre cette stratégie. Le marketing

Plus en détail

La sécurité informatique en mode projet Organisez la sécurité du SI de votre entreprise (2e édition)

La sécurité informatique en mode projet Organisez la sécurité du SI de votre entreprise (2e édition) Qu est-ce qu un projet en sécurité informatique? 1. Introduction 13 2. Les différentes populations d'une Direction des Systèmes d'information 14 3. Le chef de projet en sécurité informatique 16 4. La compétence

Plus en détail