Lycées de la Région Rhône-Alpes :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lycées de la Région Rhône-Alpes :"

Transcription

1 Lycées de la Région Rhône-Alpes : Elaboration et mise en oeuvre d un plan de maîtrise de l énergie Véronique RICHALET Direction de l Immobilier des Lycées Service Ressources Développement GSM : Réunion Agenda 21 Ile de France

2 La compétence formation initiale (lycées) sur le territoire rhônalpin. 268 lycées publics ~4,4 millions de m² ~ lycéens ~4 800 agents techniques ~1/4 du budget régional Soit en 2012: 246 M investissement 150 M en fonctionnement Travaux : 160 opérations actives La Direction de l Immobilier des Lycées 109 agents en 2012 dont 8 en Espaces Rhône Alpes (ERA) 3 services (construction-maintenance-exploitation, gestion, ressources-développement) Réunion Agenda 21 Ile de France

3 La gestion de patrimoine à la DIL Un service transversal (10 personnes) Des outils : Base de données patrimoine (PATRIARCHE) Base de données fluides et énergie (depuis 1998) Tableaux de synthèse des résultats de contrôles et audits variés Amiante Radon Accessilibilité Ascenseurs Equipements sportifs Energie

4 La gestion des fluides dans les lycées Connaissance des données fluides et énergies Consommation d énergie finale 500 millions kwh tonnes CO2 60 M budget de fonctionnement EPLE (39 M pour fluides et énergies, 8 M pour les contrats) Données Usage Consommation déclarée Coût Lycée Moyen Chaleur* 377 GWh 22,6 M 86,9 kwh/m² Electricité 122 GWh 13,0 M 28,3 kwh/m² Eau m3 3,4 M 6,5 m3/élève GES teq 20,5 kgeq/m² *corrigé des variations DJU Répartition par fluides

5 Une forte variabilité des consommations par lycée Ratio chaleur par lycée (kwh/m².an) Ratio énergétique des besoins en chaleur Saison de chauffe 2010/ ,0 200,0 Ratio (kwh/m²) 150,0 100,0 50,0 0,0 217 EPLE & EREA

6 Une performance énergétique moyenne Classement par site (selon décret du 7/12/2007)

7 Synthèse des audits énergétiques Audits énergétiques menés en DPE/ 182 audits 900 préconisations pour 87 M 2/3 des préconisations sur les systèmes 2/3 du coût sur l enveloppe dont 1/3 sur les menuiseries 22% d économie d énergie possible Questions: Lien avec audits accessibilités et qualité d air? Objectif -40% émissions de gaz à effet de serre?

8 Mise en œuvre d un plan d actions en faveur de la maîtrise de l énergie Démarche actions DD de la RRA. Contexte réglementaire (RT2012). Grenelle de l Environnement. Adhésion RRA à Effinergie Volonté d exemplarité de la RRA sur sa compétence lycées Mai 2008 «Plan Energie pour les lycées de Rhône-Alpes» délibération n Octobre 2010 Action régionale en faveur du climat Délibération octobre 2011 Plan Pluriannuel d Investissement pour les lycées Délibération n

9 Plan Energie des lycées Construire plus 1 2 performant Objectifs % énergie -40% GES 20% EnR Consommation moyenne en kwh/m² Améliorer la performance de l existant Cat. 4 > 130 kwh/m² 21 lycées Catégorie 3-8 depuis de 100 à 130 kwh/m² 2005 Catégorie 2 55 lycées de 70 à 100 kwh/m² - 7 depuis 2005 Catégorie 1 88 lycées < 70 kwh/m² - 6 depuis lycées depuis Etablissements 3 Maîtriser les consommations 4 Profiter de l effet de levier des économies

10 Vers les objectifs 2020? Depuis 1990: baisse de 15% des consommations de chaleur mais augmentation de 77% de l électricité! Accentuation nécessaire des efforts sur la performance énergétique et la part des énergies renouvelables

11 1 / Exemplarité sur les opérations de construction / restructuration Renforcer la performance énergétique des bâtiments livrés Référentiel des exigences techniques et environnementales Version 1 en 1998, v2 en 2005, v3 en Exemplarité sur 3 internats neufs et 2 lycées neufs (bâtiments passifs) Renforcement du poids du critère énergétique dans les réglements de concours Contrôler les performances énergétiques Mesures d étanchéité à l air Suivi pendant les 3 premières années d exploitation Intégration d énergies renouvelables Biomasse, photovoltaïque, solaire thermique

12 2 / Plan d économies d énergies sur l existant Améliorer la performance énergétique du parc (sur la base des audits énergétiques) Objectifs poursuivis d ici 2020 Coûts de rénovation d ici 2020 Modes de financements Budget PPI : Montages juridiques Loi MOP? 120 M entre 2011 et 2018 dédié à l efficacité énergétique Marchés de travaux allotis -40% d émissions de GES +20% EnR -20% de consommation d énergie finale 300 M (suivant estimations des audits énergie) Budget de maintenance : 8 M /an entre 2011 et 2020 dédiés à l efficacité énergétique : 80 M. Allotissement ou Marché global type MPPE (marché public de performance énergétique) Tiers financement Reste à financer : 100 M (portage des investissements par un tiers : société publique locale ou société de projet d un contrat de partenariat) Contrat de performance Energétique en contrat de partenariat avec financement privé (PPP) ou public (SPL) Développer les énergies renouvelables Biomasse, photovoltaïque, solaire thermique

13 3 / Maîtriser la demande énergétique Contrôler : suivi des consommations énergétiques enquête annuelle portail Internet + outils Dialege ou CEL Mise en place d un télérelevé des compteurs dans les lycées Mise en place d un accompagnement de proximité des lycées pour le chauffage Informer et former Diagnostic de performance énergétique (affichage en sept. 2010) Formation des gestionnaires (nov.2008 à mars 2009, 400 participants) Démarche d éco-responsabilité dans les lycées (130 lycées) Concours Fluid Art (2ème édition) et Agences de l Energie des lycées Intéresser Dispositif d intéressement des lycées aux économies d énergie Contrats d exploitation avec intéressement (18 lycées)

14 4 / Bénéficier de l effet de levier Certificats d économies d énergies Ouverture d un compte au registre national Enregistrement des CEE (120 GWh cumac à ce jour) Mise en vente Fonds PICO Enveloppe dédiée aux travaux énergétiques Fonds alimenté par les économies d énergie Portage de projets par des tiers investisseurs Aides européennes à l efficacité énergétique

15 Et pour finir Un plan énergie => feuille de route Nécessité de mettre en place des indicateurs de suivi

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Direction des bâtiments 24 mars 2009 Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Présentation de l'analyse énergétique du patrimoine de la Ville de Villeurbanne

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014 Soirée des conseillers syndicaux 15 Mai 2014 Présentation Société ACCEO Un bureau d études spécialisé dans 3 domaines à forte technicité Ascenseur et Transport Vertical Efficacité Energétique Accessibilité

Plus en détail

Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier

Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier Le contexte et les enjeux du secteur du bâtiment En France Le Bâtiment est en France le plus gros consommateur d énergie parmi tous les secteurs

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Département de l Hérault

Département de l Hérault Du diagnostic à l opérationnel, quelles priorités? Le cas des collèges de l Hérault Jean-Pierre Quentin, directeur d exploitation du pôle éducation Patrimoine Conseil général de l Hérault mai 2009 AUDIT

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Quels outils, quels financements? CEE CPE OSER 1 Les financements

Plus en détail

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement 27 Septembre 2011 Colloque CEE Colloque CEE du 27 septembre 2011 Présentation de la structure/organisation Politique et actions en matière

Plus en détail

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale www.cofely-gdfsuez.fr Le CPE un contrat de performance Qu'est-ce qu'un Contrat de Performance Energétique? Un contrat garantissant une amélioration

Plus en détail

ENTRETIEN ET SECURITE. Batigère Ressources - Développement & Patrimoine

ENTRETIEN ET SECURITE. Batigère Ressources - Développement & Patrimoine ENTRETIEN ET SECURITE Batigère Ressources - Développement & Patrimoine 9ESH 1 Coop d HLM 70 000 logements, 1 350 collaborateurs Batigère Ressources - Développement & Patrimoine 1 Batigère Ressources -

Plus en détail

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Bilan global du dispositif 30 janvier 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) I. Fonctionnement du dispositif

Plus en détail

Pré-diagnostic énergétique communal

Pré-diagnostic énergétique communal Alexis NOIROT Conseiller Energie Partagé Tél. : 6.48.41.33.82 Mail : alexis.noirot@scot-vosges-centrales.fr Pré-diagnostic énergétique communal Personnes référents : Elu : Administratif : Technique : Contact

Plus en détail

POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA

POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA 1 POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA SOMMAIRE 1. OBJECTIFS ET ENJEUX 2. METHODOLOGIE 3. AUDIT ENERGETIQUE ET GROS ENTRETIEN 4. STRATEGIE ENERGETIQUE

Plus en détail

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Restitution Finale 12 février 2013 ADEV Énergie, 2 rue Jules Ferry -36300 Le Blanc Tél: 02 54 37 19 68 Fax: 02 54 37 99 27 Port: 06.67.29.44.35

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg Plan Bâtiment Grenelle et la rénovation énergétique du tertiaire 5 juillet 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La réglementation Grenelle dans le tertiaire privé 3. Les

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE

EFFICACITE ENERGETIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable EFFICACITE ENERGETIQUE 1 ère STI2D CI4 & CI5 : Efficacités énergétiques active & passive Cours ET 1. Problématique 1.1. Enjeux environnementaux

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights. Schneider Electric

Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights. Schneider Electric Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights Evolution des réglementations Directive européenne : European Energy Directive (EED) Loi DDADUE Audit ISO50001 RT2012 Un environnement

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 4 rue Voltaire, 38000 Grenoble 04 76 00 19 09 www.alec-grenoble.org Postulat Volonté des organismes sociaux

Plus en détail

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES. PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES. PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire Rappel du contexte Adoption d un Plan Climat Energie Territorial en Conseil municipal

Plus en détail

Nos solutions RT 2012

Nos solutions RT 2012 Nos solutions RT 2012 RT 2012 : un enjeu majeur pour les professionnels de la construction Issue du Grenelle de l environnement, la RT2012 est applicable depuis le 1er janvier 2013 pour les bâtiments neufs

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Rentabilité de l investissement énergétique

Rentabilité de l investissement énergétique Rentabilité de l investissement énergétique 100 000 logements, 80 ans d histoire 47 000 logements loué à des cheminots Collecteur du 1% SNCF A. Bullier Rentabilité de l investissement énergétique Construction

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault 1 - La note de calcul RT 2005, un document pour l instruction 2 Le diagnostic de performance énergétique dans le neuf : Qui, Quoi, Comment? 3 Information sur la solution technique ST 2007-002 relative

Plus en détail

Pré-diagnostic Énergétique Communal. Ville de Isol s/ Meurthe

Pré-diagnostic Énergétique Communal. Ville de Isol s/ Meurthe Pré-diagnostic Énergétique Communal 1 ère partie Suivi Énergétique Ville de Isol s/ Meurthe Contact : Référent Nom Téléphone Mail Technique Administratif Chiffre clés pour l année 2013 6 500 25 15 20 19

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement»

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS Labels et RGE «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS RT Bâtiments existants S APPLIQUENT AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS ET TERTIAIRES EXISTANTS À L OCCASION DE TRAVAUX

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

SPL d Efficacité énergétique : OSER

SPL d Efficacité énergétique : OSER Rencontre franco-allemande «Transition énergétique» vs «Energievende» Stuttgart, 19-20 mars 2013 SPL d Efficacité énergétique : OSER Christian Labie, RAEE (Rhônalpénergie-Environnement) Lyon, France Deux

Plus en détail

PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BATIMENTS

PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BATIMENTS PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BATIMENTS Principes Principes Pour les logements, trois dates sont fixées : 2010 : renforcement anticipé de la réglementation thermique avec mise en œuvre du label THPE 2012

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Opérateur de Services Énergétiques Régional (OSER) Jeudi de l ALEC - 21 juin 2012

Opérateur de Services Énergétiques Régional (OSER) Jeudi de l ALEC - 21 juin 2012 Opérateur de Services Énergétiques Régional (OSER) Jeudi de l ALEC - 21 juin 2012 Contexte Ambition régionale de réduction des Émission de Gaz à Effet de Serre de - 40% d ici 2020 Analyse des besoins Étude

Plus en détail

Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace

Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace Premier Contrat de Partenariat de Performance Energétique en France. Philippe Gross, Ingénieur Etude, COFELY Services, Agence Alsace Karine Le Bourg,

Plus en détail

Atelier ManagEnergy ARENE IDF

Atelier ManagEnergy ARENE IDF Atelier ManagEnergy ARENE IDF Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique Le Contrat de Performance Energétique - Retex Cadre de l intervention Intervenant : Laurent Dandrieux

Plus en détail

Rencontre Energie COTITA du 01/07/14

Rencontre Energie COTITA du 01/07/14 Rencontre Energie COTITA du 01/07/14 Le Schéma Directeur Energie du CG91 : Comment répondre aux enjeux énergétiques pour le patrimoine départemental? DCB 1 Plan de la présentation I Contexte II Problématique

Plus en détail

Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013

Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013 Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013 2013 Les organisateurs du défi : l ASDER Espace Info Énergie de Savoie 20 salariés Basée à la Maison des Énergies à Chambéry, bâtiment de Haute Qualité

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012. 31 Mai 2012

Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012. 31 Mai 2012 Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012 31 Mai 2012 Plan Présentation d Ad3e Présentation de la mission d audit énergétique Présentation des résultats Présentation d Ad3e Qui sommes

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007 Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 COFHUAT 6 décembre 2007 Les enjeux de la rénovation du patrimoine immobilier public face à la réduction des émissions

Plus en détail

Projet «CPE- écoles» Performance énergétique des écoles municipales parisiennes

Projet «CPE- écoles» Performance énergétique des écoles municipales parisiennes Projet «CPE- écoles» Performance énergétique des écoles municipales parisiennes 1 Historique Octobre 2007 : vote du Plan Climat à l unanimité par le Conseil de Paris + signature d un partenariat entre

Plus en détail

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENERGIE: UN NOUVEAU PARADIGME POUR L IMMOBILIER Jean Carassus Professeur à l Ecole des Ponts ParisTech Consultant jean.carassus@immobilierdurable.eu 1/ Comment l immobilier est

Plus en détail

Plan Stratégique Energétique

Plan Stratégique Energétique Plan Stratégique Energétique I Contexte général 1 Part de l énergie du logement dans la consommation globale Le bâtiment, premier consommateur d énergie en France. 2 2 Enjeux internationaux L Union Européenne

Plus en détail

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED)

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) APERe Depuis 1991, actions de conseil et d éducation pour un développement harmonieux des EnR Téléchargez notre

Plus en détail

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Efficacité énergétique des bâtiments 29 juin 2011 David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Direction

Plus en détail

Visuels de références

Visuels de références Visuels de références ENERCOBAT SARL Siège: 640 route du Martelet 74300 Châtillon sur Cluses 04 50 96 02 14 Centre Technique : 3 rue du pré Bénévix 74300 Cluses 04 50 34 79 48 / 06 33 33 44 49 www.enercobat.com

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE

CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE Le Mouvement Hlm national s est engagé, dans le cadre de son projet adopté en 2008 puis

Plus en détail

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Jean Pascal Chirat Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Intervention Fnas Plan de l intervention Etat énergétique du parc des logements français selon les: Etiquettes

Plus en détail

METRIZZ patrimoine. Pour maîtriser la performance économique, énergétique et environnementale de votre patrimoine

METRIZZ patrimoine. Pour maîtriser la performance économique, énergétique et environnementale de votre patrimoine METRIZZ patrimoine Pour maîtriser la performance économique, énergétique et environnementale de votre patrimoine Gestionnaire de patrimoine immobilier : contexte Un Parc hétérogène Une réglementation de

Plus en détail

Suivi de consommation et conseil énergétique aux collectivités de Rhône-Alpes

Suivi de consommation et conseil énergétique aux collectivités de Rhône-Alpes Réponse à l appel à projets pour la mise en place de programmes d information dans le cadre du dispositif des Certificats d Economies d Energie Suivi de consommation et conseil énergétique aux collectivités

Plus en détail

Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges

Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges Conseil Général des Hauts de Seine En partenariat avec les bureaux d étude Trivalor et Nextep Cette action a comme principal

Plus en détail

SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant

SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant N/Ref Audit : Date de l audit : SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant Bilan économique de l'existant Facture "eau énergie" actuelle 1 : 2 669 2 500 Budget par ressources 2 000 1 500

Plus en détail

Projet de Loi de finances 2013

Projet de Loi de finances 2013 Projet de Loi de finances 2013 Crédit d impôt développement durable article 200 quater applicable à l acquisition des matériaux d isolation thermique des parois vitrées, des volets isolants et des portes

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

SIPHEM : vers la transition? état des lieux énergétique grand programme de réhabilitation thermique de l habitat

SIPHEM : vers la transition? état des lieux énergétique grand programme de réhabilitation thermique de l habitat SIPHEM : vers la transition? état des lieux énergétique grand programme de réhabilitation thermique de l habitat Michel FEYRIT, Président du SIPHEM et Groupe Aquitain de Recherche en Economie Prospective

Plus en détail

Lefèvre Pelletier & associés Avocats

Lefèvre Pelletier & associés Avocats Lefèvre Pelletier & associés Avocats Les contrats de performance énergétique O. Ortega 30 juin 2011 Agenda Concevoir un CPE Définition et cadre juridique Familles Rédiger un CPE Objet Situation de référence

Plus en détail

Certificats d Economie

Certificats d Economie Les Certificats d Economie d Energie (C.E.E.) 4 avril 2013 Yann LE BARILLIER Responsable Partenariats et Efficacité Energétique ylebarillier@primagaz.fr Primagaz, partenaire energétique et «obligé» Une

Plus en détail

Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION. Comment financer les projets de performance énergétique

Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION. Comment financer les projets de performance énergétique Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION Comment financer les projets de performance énergétique La 3 ème période des CEE Certificats d Economies d Energie Conseillers de l ALE Rappel sur les CEE L

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs

La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs Promouvoir, Organiser, Soutenir, Inventer la Transition en Ile de France La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs Mme Hélène GASSIN, Vice-présidente

Plus en détail

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés L isolation des bâtiments RT 2012 Support : «maison» Manipulations TD Evaluation Durée : 2h Compétences à acquérir A- Analyser B- Modéliser C- Expérimenter D- Communiquer A1 A2 A3 B1 B2 B3 B4 C1 C2 D1

Plus en détail

3 «bonnes raisons» Le réchauffement climatique. L épuisement des. Marché créateur de VA

3 «bonnes raisons» Le réchauffement climatique. L épuisement des. Marché créateur de VA 17 juin 2011 - Université Européenne des Métiers de la Finition 3 «bonnes raisons» Le réchauffement climatique L épuisement des énergies fossiles Marché créateur de VA pour les entreprises 1 objectif mais

Plus en détail

Environnement et énergie : Les objectifs du Groupe en maîtrise d ouvrage

Environnement et énergie : Les objectifs du Groupe en maîtrise d ouvrage Environnement et énergie : Les objectifs du Groupe en maîtrise d ouvrage Les objectifs environnementaux du groupe ICF Dans la continuité de l'engagement de la SNCF, l Immobilière des Chemins de Fer souhaite

Plus en détail

énergétique La rénovation des bâtiments existants Matinale de l Energie 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1

énergétique La rénovation des bâtiments existants Matinale de l Energie 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1 Matinale de l Energie La rénovation énergétique des bâtiments existants 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1 Introduction Le contexte économique et écologique o Hausse inexorable des prix

Plus en détail

Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment?

Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment? Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment? bâtiments publics : pourquoi? Enjeux planétaires de lutte contre le changement climatique Programme Européen sur le Changement

Plus en détail

» La ville de GRASSE gère 220 bâtiments communaux:

» La ville de GRASSE gère 220 bâtiments communaux: CoTITA Méditerranée Journée du 14 novembre 2013 Nouvelles solutions économiques et performantes Dans un contexte budgétaire contraint, l efficacité énergétique en bâtiment Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE

Plus en détail

Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com

Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com FINANCEMENT DES TRAVAUX D ECONOMIE D ENERGIE Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com SOMMAIRE Présentation SMALT énergie Compréhension du contexte actuel 3 9 SOMMAIRE Réponses aux besoins Assistance

Plus en détail

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES Actualisée Décembre 2006 Rédigé par RAEE STRATEGIE DE MARKETING POUR

Plus en détail

La démarche d. développement durable à Bourg-la

La démarche d. développement durable à Bourg-la La démarche d développement d durable à Bourg-la la-reine 8 février f 2010 Ordre du jour La démarche développement durable à Bourg-la-Reine Convention des Maires Bilan carbone Agenda 21 Bilan Carbone :

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

vous souhaitez identifier les actions à mettre en œuvre pour promouvoir les ÉNERGIES RENOUVELABLES

vous souhaitez identifier les actions à mettre en œuvre pour promouvoir les ÉNERGIES RENOUVELABLES Vous êtes une commune rurale ou semi urbaine vous vous sentez concernée par la protection de l environnement et les économies d énergies vous souhaitez mettre en œuvre des actions pour un développement

Plus en détail

Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat

Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat Plan maîtrise de l énergie Les enjeux Les leviers Travaux sur le bâti Réduire la facture et lutter contre la précarité énergétique Réduire

Plus en détail

La stratégie française de. et du parc immobilier public

La stratégie française de. et du parc immobilier public La stratégie française de rénovation Titre de l habitat et du parc immobilier public Georges Debiesse Conseil général de l environnement et du développement durable Historique 2005 : loi POPE, objectif

Plus en détail

Enéides propose, après analyse des besoins du client:

Enéides propose, après analyse des besoins du client: L énergie et le réchauffement climatique sont des enjeux majeurs du 21ème siècle. La disponibilité et le coût respectif des différentes énergies rendent nécessaire la maîtrise de nos consommations et un

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Bilan des 20 audits énergétiques et environnementaux réalisés sur le territoire de l AMVS - Adus - Septembre 2011. 1

Bilan des 20 audits énergétiques et environnementaux réalisés sur le territoire de l AMVS - Adus - Septembre 2011. 1 Bilan des 2 AUDITS ENERGETIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX réalisés sur L AGGLOMERATION MAUBEUGE VAL DE SAMBRE lors de l expérimentation du CONSEIL REGIONAL NORD-PAS DE CALAIS Bilan des 2 audits énergétiques

Plus en détail

Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020

Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020 Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020 Sommaire Présentation de l Association Régionale Auvergne de l Union Sociale pour l Habitat...p 3 Le parc social énergivore en Auvergne...p

Plus en détail