Recommandations du rapport du CGEDD et conclusions pour le projet d optimisation des ZEC du Rhône

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recommandations du rapport du CGEDD et conclusions pour le projet d optimisation des ZEC du Rhône"

Transcription

1 CTC Rhône aval 11 décembre 2009 Recommandations du rapport du CGEDD et conclusions pour le projet d optimisation des ZEC du Rhône Direction Régionale de l Environnement, de l'aménagement et du Logement Rhône-Alpes

2 Rappel du contexte Mandat du Conseil Général de l Environnement et du Développement Durable interrogé le 8 août 2008 par le Ministre d'etat, Ministre de l'ecologie, de l'energie, du Développement Durable et de la Mer sur : la meilleure option à retenir pour le portage du projet d optimisation de la gestion des zones d expansion des crues du Rhône entre Viviers et Beaucaire, et sur l analyse des impacts techniques, financiers, administratifs et pénaux de ce projet sur la concession de la Compagnie Nationale du Rhône 2

3 Le rapport : ses conclusions, ses recommandations Conclusions du rapport sur l analyse technique et juridique : l opportunité du projet d optimisation des ZEC est jugée faible, en particulier l objectif de diminuer la fréquence des inondations des plaines inondables la grande difficulté d une remise en eau de la plaine de Piolenc- Mornas (sur le plan des enjeux, sur le plan juridique) est pointée. 3

4 Le rapport : ses conclusions, ses recommandations Recommandation 1 : «Différer les aménagements envisagés pour les ZEC qui seraient inondées moins fréquemment tant que les protections à l'aval de Beaucaire ne sont pas convenablement sécurisées ni évaluées (étude de dangers).» Recommandation 2 : «Dès lors que les protections à l'aval de Beaucaire auront été convenablement sécurisées et évaluées (étude de dangers), l'aménagement des ZEC situées le plus en aval pourrait être réétudié, selon de strictes règles de prudence privilégiant la sécurité civile des populations. Il semble en revanche peu probable que l'on puisse attendre une évolution significative des occurrences d'inondation pour les autres ZEC.» Recommandation 3 : «Aider les ZEC à gérer convenablement les inondations en provenance du Rhône, qui doivent être considérées comme inévitables, et à maîtriser les inondations non venues du Rhône.» Recommandation 4 : «Ne pas mettre en oeuvre les aménagements du lit mineur envisagés à Donzère.» Orientation ministérielle : Afin de préserver la sécurité publique, la mise en œuvre de tout ou partie du projet d optimisation de la gestion des ZEC, qui aurait un impact hydraulique sur l aval, ne peut avoir lieu avant la sécurisation du tronçon Beaucaire-Arles et des secteurs les plus sensibles du Petit Rhône et du Grand Rhône. 4

5 Le rapport : ses conclusions, ses recommandations Recommandation 5 : «Conditionner une décision de principe d'inscrire la zone de Piolenc parmi les zones d'expansion des crues à un traitement satisfaisant de toutes les difficultés identifiées : protection des populations et des activités, poursuite des circulations ferroviaire et autoroutière, faisabilité juridique au sein de la concession en cours, etc. A défaut cette partie du projet sera abandonnée.» Orientations ministérielles : Engagement des partenaires du Plan Rhône en avril 2008 d étudier finement les conditions d une remise en eau de Piolenc-Mornas, ainsi que les conséquences sur les enjeux. Etude similaire commandée par le COPIL Plan Rhône de juillet 2009 sur les îles de La Motte et de l Oiselet. Recommandation 6 : «En application directe du code de l'environnement, imposer le retour à l'état initial inondable des îles de l'oiselet et de la Motte s'il se confirme que les dispositifs ayant protégé ces îles n'ont pas été régulièrement autorisés.» Orientation ministérielle : Vérification demandée à MM. les Préfets du Vaucluse et du Gard sur le statut administratif des protections en place sur ces îles, et normalisation rapide de cette situation si besoin. 5

6 Le rapport : ses conclusions, ses recommandations Recommandation 7 «Les PPRI pour le Rhône et ses affluents susceptibles d'inonder les mêmes territoires doivent être mis à jour et approuvés. Les communes doivent élaborer les plans communaux de sauvegarde correspondants et assurer l'information régulière des populations. Les services en charge du droit des sols doivent assurer la vérification de la conformité des autorisations délivrées dans toutes les zones susceptibles d'être inondées dans ces plans et vérifier la prise en compte effective des prescriptions correspondantes.» Orientations ministérielles : Absolument fondamental que les PPRI pour le Rhône et ses affluents soient prescrits et approuvés dans les meilleurs délais, selon les principes déclinés dans la «doctrine Rhône» pour l élaboration des PPRi du Rhône et de ses affluents à crue lente. Priorité à accorder au contrôle de légalité des documents d'urbanisme et des autorisations du droit des sols concernant les zones inondables. Les communes doivent élaborer les plans communaux de sauvegarde correspondants et assurer l information régulière des populations. Veiller, via les PPRI, à ce que la mise en œuvre du projet d optimisation des ZEC, qui permettrait une diminution de la fréquence d inondation de certaines zones inondables, ne s accompagne en aucun cas d une densification de l urbanisation de la zone. 6

7 Les conclusions tirées par le Ministre Les partenaires du Plan Rhône peuvent poursuivre le projet d optimisation de la gestion des ZEC Sous conditions : «La gestion des zones d expansion des crues doit être examinée globalement entre Viviers et la mer et très clairement phasée, en donnant la priorité aux travaux de sécurisation entre Beaucaire et Arles) et en évitant à l amont toute opération qui aurait un impact hydraulique défavorable pour ce tronçon tant qu il n aura pas été sécurisé.» Maintenir l essentiel de l opération globale d optimisation des ZEC, avec son double-objectif et assurer un phasage strict «Le double objectif recherché de concilier la réduction de la fréquence d inondation de certaines zones avec un maintien voire un gain de la sécurité pour les secteurs les plus sensibles comme Avignon et Arles doit être assumé et porté par les collectivités bénéficiaires.» Faire évoluer la stratégie pour permettre l émergence d une maîtrise d ouvrage Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement, et du Logement Rhône-Alpes Délégation de bassin Rhône-Méditerranée 7

8 Les conclusions tirées par le Ministre «La grande difficulté d une remise en eau de la plaine de Piolenc-Mornas est soulignée par le rapport (sur le plan des enjeux, sur le plan juridique). Je note en particulier que lors du Comité de Pilotage Plan Rhône de juillet 2009 vous avez conclu avec les partenaires du Plan Rhône que la remobilisation de la plaine de Piolenc telle que prévue au scénario 2 n était pas jugée acceptable, conduisant à l étude d un nouveau scénario d écrêtement plus modeste des fortes crues.» Juger de la pertinence de poursuivre le projet de remobilisation de Piolenc-Mornas «Après la fin des études préalables de faisabilité menées par l'etat et dans le cadre de la prise en charge du projet par les collectivités bénéficiaires, l Etat sera le garant de la cohérence d ensemble, via un cadrage réglementaire global (délivrance d un Projet d Intérêt Général, application des dispositions du SDAGE Rhône-Méditerranée ) qui devra prescrire un phasage de réalisation strict des opérations finalement retenues au vu de l engagement effectif des collectivités bénéficiaires, et à travers les autorisations délivrées au titre de la loi sur l eau qui en découleront.» Conforter le phasage par une approche réglementaire de type Projet d Intérêt Général et ne pas retarder le programme du Symadrem Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement, et du Logement Rhône-Alpes Délégation de bassin Rhône-Méditerranée 8

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021 Projet en consultation www.developpement-durable.gouv.fr Cadre européen La directive Inondation Directive européenne du 23/10/07 Réduire les conséquences

Plus en détail

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine Programme d action et plan de financement 2013 d opérations portées par l Etablissement au titre de la prévention et de la réduction du risque inondation - Actions territoriales Il est rappelé que l Etablissement

Plus en détail

Directive Inondations

Directive Inondations DREAL Bourgogne DDT Côte-d'Or Service de l'eau et des Risques Bureau Prévention des Risques Naturels et Hydrauliques 31/03/2014 Directive Inondations Bassin Rhône-Méditerranée Territoire à Risque Important

Plus en détail

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU - le 7 juillet 2010 - Page 1 sur 5 Préambule Le SAGE a été adopté à l unanimité par la Commission Locale de l Eau le

Plus en détail

24 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE

24 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE 24 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE Séance du 09 avril 2015 Avis sur le projet de Plan de Gestion des Risques d'inondation (PGRI) du bassin Loire Bretagne 2016-2021 Direction Environnement - Service Nature en

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Inondation. Rhône et affluents. Présentation du projet. Commune de VALENCE

Plan de Prévention des Risques Inondation. Rhône et affluents. Présentation du projet. Commune de VALENCE Commune de VALENCE Plan de Prévention des Risques Inondation Rhône et affluents Présentation du projet Les éléments constitutifs du risque Nécessité d'un vocabulaire commun L'aléa Les enjeux Le risque

Plus en détail

NOTE D'INTRODUCTION AU PPRI AVEC MESURES IMMEDIATEMENT OPPOSABLES DE LA COMMUNE DES ARCS SUR ARGENS

NOTE D'INTRODUCTION AU PPRI AVEC MESURES IMMEDIATEMENT OPPOSABLES DE LA COMMUNE DES ARCS SUR ARGENS Avertissement NOTE D'INTRODUCTION AU PPRI AVEC MESURES IMMEDIATEMENT OPPOSABLES DE LA COMMUNE DES ARCS SUR ARGENS La présente note a pour objet de présenter les différents documents constituant le PPRI

Plus en détail

Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021

Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021 Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021 Le PGRI D où vient il? A quoi sert il? Comment ça se présente? Qui l élabore? Qui le met en œuvre? Qu est ce que ça change?

Plus en détail

La menace des ruptures de digues

La menace des ruptures de digues CTC Rhône moyen 3 mai 2010 Fiabilisation des digues sur le Rhône moyen La menace des ruptures de digues Plusieurs brèches apparues dans les digues de Camargue lors des crues de 1993, 1994, 2002 et 2003

Plus en détail

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme Jessica BROUARD-MASSON Direction de l Eau et de la Biodiversité Pierre MIQUEL Direction de l Habitat,

Plus en détail

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation. du bassin Seine Normandie. Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation. du bassin Seine Normandie. Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015 Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015 Élodie SALLES délégation de bassin - DRIEE Direction Régionale et Interdépartementale

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Comité Territorial de Concertation Prolog Ingénierie 11/27/2012 1 Mercredi 28 novembre 2012 - Valence SIAGAR CONTEXTE & ENJEUX Le Syndicat Intercommunal d Aménagement et de Gestion des Abords du Rhône

Plus en détail

MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME

MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME AVEC LE SDAGE DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE 2010 FICHE 1. LES ORIENTATIONS ET DISPOSITIONS DU SDAGE A TRADUIRE DANS LES DOCUMENTS D URBANISME DIRECTIONS DEPARTEMENTALES

Plus en détail

I LE CONTEXTE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE

I LE CONTEXTE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE Au printemps 2013, le Président de la République a souhaité, dans le cadre du choc de simplification, que soit renversé le principe en vigueur depuis la publication de la loi du 12 avril 2000, dite loi

Plus en détail

La directive inondation

La directive inondation La directive inondation Stratégies locales de gestion des risques d inondation Bassin Seine-Normandie 2013 Les dispositions de la directive européenne sur le risque inondation se mettent progressivement

Plus en détail

d a t RISinQ ondati U

d a t RISinQ ondati U RISQUE inondation c inondation RISQUE inondation c Qu est-ce qu une inondation? Une inondation, tout le monde connaît. C est le recouvrement plus ou moins rapide, d une zone habituellement hors d eau.

Plus en détail

LE MINISTRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE LE MINISTRE DE L INTÉRIEUR LA MINISTRE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT

LE MINISTRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE LE MINISTRE DE L INTÉRIEUR LA MINISTRE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT LE MINISTRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE LE MINISTRE DE L INTÉRIEUR LA MINISTRE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT LA SECRÉTAIRE D ÉTAT AU BUDGET LE SECRETAIRE D ETAT

Plus en détail

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie DREAL de Haute-Normandie Service Risques février 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement

Plus en détail

- TRI de Valenciennes - Atelier «stratégie locale» La DDTM et le Syndicat Mixte du SAGE Escaut

- TRI de Valenciennes - Atelier «stratégie locale» La DDTM et le Syndicat Mixte du SAGE Escaut - TRI de Valenciennes - Atelier «stratégie locale» Le 4 juillet 2014 La DDTM et le Syndicat Mixte du SAGE Escaut La directive inondation : Son objectif est de réduire les conséquences négatives des inondations

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS. Modification n 1 du PPR Inondation de l Arve COMMUNE DE THYEZ. Note de présentation

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS. Modification n 1 du PPR Inondation de l Arve COMMUNE DE THYEZ. Note de présentation Préfecture de la Haute-Savoie Direction Départementale des Territoires PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS Modification n 1 du PPR Inondation de l Arve COMMUNE DE THYEZ Note de présentation Table des

Plus en détail

Réunion publique 6 mai 2010

Réunion publique 6 mai 2010 Plan de Prévention des Risques Naturels d'inondation (PPRNi) Brévenne - Turdine Réunion publique 6 mai 2010 Informations : - site du ministère : www.prim.net - site de la DDT69 : www.rhone.equipement.gouv.fr

Plus en détail

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Sollicitation de l avis de l Etablissement En application de l article L.212-6 du Code de l Environnement, Monsieur Yvon BEUCHON, Président de

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUELLES SONT LES RÈGLES À SUIVRE POUR L'ÉLABORATION DE VOTRE PROJET

Plus en détail

NOR : DEVP1429994J. (Texte non paru au Journal officiel) La ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie,

NOR : DEVP1429994J. (Texte non paru au Journal officiel) La ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de la prévention des risques Service des risques naturels et hydrauliques Bureau de l action territoriale

Plus en détail

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures.

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures. Cahier des charges de l appel à projet lancé par le Conseil général pour la création de 0 places de PEAD (placement éducatif à domicile) dans le département du Finistère I - identification des besoins

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER SERVICE URBANISME

DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER SERVICE URBANISME PREFET DES BOUCHES-DU-RHONE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER SERVICE URBANISME ARRÊTÉ PRÉFECTORAL n IAL-13018-03 modifiant l arrêté n IAL-13018-02 du 26 mai 2011 relatif à l état des

Plus en détail

Densité d établissements industriels à risque

Densité d établissements industriels à risque Thème : Santé publique, prévention et gestion des risques Orientation : Prévenir et gérer les risques majeurs et chroniques, technologiques et naturels Densité d établissements industriels à risque par

Plus en détail

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses Fiche méthodologique pour l étude des PLU Dans le cadre de l évolution de l action de l État en Isère, une démarche a été entreprise en vue d élaborer des positions partagées en matière d urbanisme. Elle

Plus en détail

Orientations fondamentales et dispositions. 12 - Réduire le risque d inondations par les cours d eau

Orientations fondamentales et dispositions. 12 - Réduire le risque d inondations par les cours d eau Orientations fondamentales et dispositions 12 - Réduire le risque d inondations par les cours d eau SCHÉMA DIRECTEUR D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN LOIRE-BRETAGNE 2010-2015 95 96 SCHÉMA

Plus en détail

le projet de La bassée le dépliant : le projet en quelques mots retenir les crues de la Seine restaurer une zone humide exceptionnelle

le projet de La bassée le dépliant : le projet en quelques mots retenir les crues de la Seine restaurer une zone humide exceptionnelle le projet de La bassée le dépliant : le projet en quelques mots retenir les crues de la Seine restaurer une zone humide exceptionnelle Un risque d inondation et de catastrophe toujours présent Le bassin

Plus en détail

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Etude Volumes Prélevables sur les Usses 2010-2012 5 avril 2013 SMECRU Syndicat Mixte d Etude du Contrat de Rivières des Usses Le bassin

Plus en détail

Préfecture du Loiret. Commune de Dordives

Préfecture du Loiret. Commune de Dordives 1. Annexe à l arrêté préfectoral Préfecture du Loiret Commune de Dordives Informations sur les risques naturels et technologiques pour l application des I, II, III de l article L 125-5 du code de l environnement

Plus en détail

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Contrat de rivière et PLU sur les secteur soumis à l aléa inondation Exemple de la commune de Venelles

Plus en détail

ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS

ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS REGARDS CROISÉS DES ACTEURS DE LA GOUVERNANCE Administrateurs Présidents de conseil d administration/surveillance

Plus en détail

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé PROGRAMME NATIONAL NUTRITION SANTÉ 55 La coordination interministérielle du programme national nutrition santé Le Programme national nutrition santé (PNNS, 2001-2005), financé par l Etat et l assurance

Plus en détail

LE MINISTRE DE L INTERIEUR MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS. MONSIEUR LE PREFET DE POLICE Direction de la police générale

LE MINISTRE DE L INTERIEUR MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS. MONSIEUR LE PREFET DE POLICE Direction de la police générale DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES ET DES AFFAIRES JURIDIQUES DLPAJ / ECT/ 4 B/ SEJOUR N NOR : Paris, le LE MINISTRE DE L INTERIEUR A MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE Direction

Plus en détail

NOR : DEVD1121712J. (Texte non paru au journal officiel)

NOR : DEVD1121712J. (Texte non paru au journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Commissariat général au développement durable Secrétariat général (DD) Circulaire du 3 août 2011 relative

Plus en détail

Accessibilité du cabinet infirmier aux personnes handicapées

Accessibilité du cabinet infirmier aux personnes handicapées Métier 6 Accessibilité du cabinet infirmier aux personnes handicapées La loi n 2005-102 du 11 février 2005 «pour l'égalité des droits, des chances, la participation à la citoyenneté des personnes handicapées»

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Remblais en zone inondable Définition des mesures compensatoires Note de méthode dans le contexte du Val de Saône

Remblais en zone inondable Définition des mesures compensatoires Note de méthode dans le contexte du Val de Saône Remblais en zone inondable Définition des mesures compensatoires Note de méthode dans le contexte du Val de Saône approuvée par le préfet coordonnateur du bassin Rhône- Méditerranée le 14 septembre 2007

Plus en détail

Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH

Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH Le contexte politique Le législateur cherche la cohérence entre le droit de

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-70

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-70 Décision du Défenseur des droits MLD-2014-70 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative au caractère discriminatoire des mentions faisant référence aux absences pour raisons de santé sur les bulletins

Plus en détail

La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des installations à risque

La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des installations à risque Les rencontres de l'eau en Loire Bretagne Assainissement Non Collectif : Enjeux et perspectives en Loire Bretagne 12 avril 2011 La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des

Plus en détail

Brague : petit fleuve, BV de 70 km 2, 20 km de long. Petits vallons côtiers : BV de quelques km 2. Ruissellement urbain :

Brague : petit fleuve, BV de 70 km 2, 20 km de long. Petits vallons côtiers : BV de quelques km 2. Ruissellement urbain : GESTION DES EAUX PLUVIALES ET DES RISQUES D INONDATION Expérience de la commune d Antibes Commission Départementale des Risques Naturels Majeurs des Alpes-Maritimes Mercredi 3 décembre 2014 1 PREAMBULE

Plus en détail

PREMIER MINISTRE PROCEDURE TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION

PREMIER MINISTRE PROCEDURE TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Paris, le 9 février 2004 000309/SGDN/DCSSI/SDR Référence : CER/P/01.1 Direction centrale de la sécurité des systèmes d information PROCEDURE

Plus en détail

Evolution Réglementaire

Evolution Réglementaire ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC EXISTANTS Evolution Réglementaire 2 AVRIL 2015 Une évolution avec UN OBJECTIF PRAGMATIQUE ET CONCERTE Que soit réellement appliquée la loi du 11 février

Plus en détail

Plan de continuité d activité

Plan de continuité d activité Plan de continuité d activité - Note méthodologique - Cette méthodologie vise à opérationnaliser le PCA en le confrontant - au travers d une simulation - à la réalité du travail futur. La démarche est

Plus en détail

Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes

Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes Sollicitation de l avis de l Etablissement En application de l article L.212-6 du Code de l Environnement, Monsieur Michel CHARTIER, Président de la CLE,

Plus en détail

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de Carnac

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de Carnac Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de Carnac Comité de pilotage PPRL Carnac 22 mai 2015 DDTM56/SPACES/PRN - 1 Ordre du jour : - Procédure PPRL : étapes réalisées - Résultats de l expertise

Plus en détail

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 Les 12 recommandations de la Cour des comptes ont été approuvées. Actuellement

Plus en détail

Le Ministre de l intérieur. OBJET : Gestion du patrimoine immobilier des préfectures - rénovation des installations électriques.

Le Ministre de l intérieur. OBJET : Gestion du patrimoine immobilier des préfectures - rénovation des installations électriques. DIRECTION DE LA PROGRAMMATION, DES AFFAIRES FINANCIERES ET IMMOBILIERES LE 30 jjuillet 1999 SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES IMMOBILIERES BUREAU DES AFFAIRES IMMOBILIERES DE L'ADMINISTRATION TERRITORIALE REF.

Plus en détail

SAGE Ellé Isole Laïta. De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre :

SAGE Ellé Isole Laïta. De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre : SAGE Ellé Isole Laïta De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre : Plouëc du Trieux Le 7 octobre 2009 917 km 2 Le bassin versant Ellé-Isole-Laïta 38 communes 3 départements Initiation de la démarche

Plus en détail

Hiérarchisation des enjeux et cadrage des objectifs par les élus

Hiérarchisation des enjeux et cadrage des objectifs par les élus Aider les maîtres d ouvrages et leurs techniciens à réviser leur programme pluriannuel de gestion des cours d eau en prenant en compte l hydromorphologie et les objectifs du SDAGE 2010-2015. Ce document

Plus en détail

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres. Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres. Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN 12 octobre 2015 Plan de prévention des risques littoraux Introduction Les littoraux

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 6 ARRÊTÉ N 1733/DEF/SGA/DMPA/SDIE/BENV portant approbation du plan de prévention

Plus en détail

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Ministre, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme, du Patrimoine

Plus en détail

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 A l origine de l étude, un triple constat établi par l AESN, la DRIEE et la DRIEA

Plus en détail

Questions de révision Gestion de projet Janvier- février 2010

Questions de révision Gestion de projet Janvier- février 2010 CHAPITRE 1 1. Quel est le rôle du promoteur? Le promoteur est celui qui veut que le projet se réalise. C est lui qui conçoit l idée et qui détermine les paramètres clés du projet. Il doit aussi déterminer

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 24/08/2012 COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE LYON N 09LY01834 Inédit au recueil Lebon 3ème chambre - formation à 3 M. FONTANELLE, président M. Pierre Yves GIVORD, rapporteur Mme SCHMERBER, rapporteur

Plus en détail

Paris, le 18 novembre 2010 RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE N 1

Paris, le 18 novembre 2010 RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE N 1 COMITE DE CONCERTATION POUR LA DIFFUSION NUMERIQUE EN SALLES Paris, le 18 novembre 2010 RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE N 1 relative à la définition, au regard des usages professionnels, de la date de

Plus en détail

Organisation de la journée. 19 juin 2014

Organisation de la journée. 19 juin 2014 Les PPRT : Quelles contraintes? Quelles dynamiques pour les territoires impactés? Organisation de la journée 19 juin 2014 F.Zoulalian /DDTM 13/Service Urbanisme/Pôle aménagement Programme - Introduction

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

Journée de formation des commissaires enquêteurs

Journée de formation des commissaires enquêteurs direction départementale des territoires de la Haute-Vienne Journée de formation des commissaires enquêteurs La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové Quoi de neuf pour l enquête publique?

Plus en détail

Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles

Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles Compétences «gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations» BUTLEN Jean-Baptiste MEDDE/DEB/AT Ministère

Plus en détail

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du.

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du. COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS Révision du SAGE de la Mauldre Règlement Novembre 2012 V4 Validé par la CLE du Ce document est en cours d écriture La présente version

Plus en détail

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 -

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Contexte général La part modale de la voiture augmente malgré une progression des

Plus en détail

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes C O N S E I L N A T I O N A L D E R E C H E R C H E S C A N A D A Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes V é r i f i c a t i o n i n t e r n e, C N R C N O V E M B R E 2011

Plus en détail

La Ministre de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets des départements (métropole et DOM)

La Ministre de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets des départements (métropole et DOM) DIRECTION GENERALE DES COLLECTIVITES LOCALES Sous-direction des élus locaux et de la fonction publique territoriale Bureau de l emploi territorial Paris, le 20 avril 2009 et de la protection sociale FP3

Plus en détail

Note d'enjeux sur la consommation d'espace. Commune de Saint-Priest-Bramefant. Mai 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/16

Note d'enjeux sur la consommation d'espace. Commune de Saint-Priest-Bramefant. Mai 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/16 Note d'enjeux sur la consommation d'espace Commune de Saint-Priest-Bramefant Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme Mai 2012 1/16 2/16 Table des matières Introduction... 4 1 - Une commune

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

Communes concernées par le Contrat de Rivière

Communes concernées par le Contrat de Rivière Contrat de Rivière Ouvèze UNE OPERATION DE RENATURATION DU LIT DE L OUVEZE «Gestion des milieux aquatiques et préservation de la faune : deux approches à concilier pour l atteinte du bon état» Les 12 et

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D'INONDATION ET LITTORAUX (SUBMERSION MARINE ET ÉROSION) COMMUNE DE VIAS

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D'INONDATION ET LITTORAUX (SUBMERSION MARINE ET ÉROSION) COMMUNE DE VIAS Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service Eau et Risques PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D'INONDATION ET LITTORAUX (SUBMERSION MARINE ET ÉROSION) COMMUNE DE VIAS Recueil des

Plus en détail

Saint-Pierre-des-Corps : une démarche partenariale de prévention des risques naturels

Saint-Pierre-des-Corps : une démarche partenariale de prévention des risques naturels Saint-Pierre-des-Corps : une démarche partenariale de prévention des risques naturels Séminaire CEREMA «Vulnérabilités, inondations et actions d aménagement» Aix-en-Provence 20 mai 2014 DGALN (David LABOREY

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

Projet d ordonnance relative à la procédure intégrée pour l immobilier d entreprise NOR :

Projet d ordonnance relative à la procédure intégrée pour l immobilier d entreprise NOR : Projet d ordonnance relative à la procédure intégrée pour l immobilier d entreprise NOR : Le Président de la République, Sur le rapport du Premier ministre et du ministre de l économie, du redressement

Plus en détail

Fiche 1 : Couverture des PPRN sur la région PACA et dynamique d élaboration (III.1)

Fiche 1 : Couverture des PPRN sur la région PACA et dynamique d élaboration (III.1) Fiche : Couverture des PPRN et dynamique d élaboration - août 5 Fiche : Couverture des PPRN sur la région PACA et dynamique d élaboration (III.) Contexte La région Provence-Alpes-Côte d Azur, du fait du

Plus en détail

BIS REPETITA. Rapport d'audit recertification. Certification du Système de Management. ISO 14001 Ed. 2004. 07 et 08 juillet 2010, l Union (31)

BIS REPETITA. Rapport d'audit recertification. Certification du Système de Management. ISO 14001 Ed. 2004. 07 et 08 juillet 2010, l Union (31) Rapport d'audit recertification Certification du Système de Management 07 et 08 juillet 2010, l Union (31) Nom Signature Responsable d Audit SEIGNETTE Patrick Auditeur(s) Observateur(s) Vérificateur SOMMAIRE

Plus en détail

Introduction...3. Cadrage régional et nouveaux éléments de connaissance...3. Modélisation du terrain naturel...4

Introduction...3. Cadrage régional et nouveaux éléments de connaissance...3. Modélisation du terrain naturel...4 1 Table des matières Introduction...3 Cadrage régional et nouveaux éléments de connaissance...3 Modélisation du terrain naturel...4 Reconstitution des plus hautes eaux connues...5 Hauteurs de submersion...6

Plus en détail

PROJET DE SAGE ORNE AMONT

PROJET DE SAGE ORNE AMONT CONSULTATION DES ASSEMBLEES 1er janvier-1er mai 2014 PROJET DE SAGE ORNE AMONT Validé en CLE le 6 décembre 2013 Sommaire Caractéristiques du territoire Etat des masses d eau Calendrier d élaboration Condition

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques

Plan de Prévention des Risques Plan de Prévention des Risques Inondations de la Saône et de ses affluents Lurcy Messimy/Saône Fareins Beauregard Direction départementale des territoires Réunion publique de présentation Salle des fêtes

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux p.5 Introduction Pourquoi un PPR? p.7 Partie 1 Méthode de détermination de l aléa p.22

Plus en détail

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Fonctionnaire délégué, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme,

Plus en détail

Réglementation de la Publicité Extérieure

Réglementation de la Publicité Extérieure Direction Départementale des Territoires de la Savoie Réglementation de la Publicité Extérieure Présentation sommaire ( mars 2015) Cadre réglementaire La loi sur la publicité extérieure de 1979, transcrite

Plus en détail

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs Schéma directeur d accessibilité Ad AP Transports collectifs Présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité 1 SOMMAIRE Pages Le SDA Ad AP (dépôt- contenu) 3 Prorogation possible des

Plus en détail

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse.

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. Gestion des eaux de pluie et de ruissellement Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. 22/04/2009 Introduction des techniques alternatives dans la réflexion du Grand Toulouse Pourquoi

Plus en détail

«Urbanisme de projet» - Fiche mesure 9 REFORME DE L APPLICATION DU DROIT DES SOLS

«Urbanisme de projet» - Fiche mesure 9 REFORME DE L APPLICATION DU DROIT DES SOLS «Urbanisme de projet» - Fiche mesure 9 REFORME DE L APPLICATION DU DROIT DES SOLS Présentation et description de la mesure Constat / Enjeux L article 25 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4 S O M M A I R E ARTICLE 1 Objet du Marché ARTICLE 2 Pièces constitutives du marché ARTICLE 3 Programme d'étude ARTICLE 4 Délais d exécution ARTICLE 5 Propriété des études et documents ARTICLE 6 Secret

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Avec le concours du FUP 1 Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Introduction : les

Plus en détail

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 Demande formulée par la Société LIDL en vue d une part d être autorisée à exploiter un entrepôt

Plus en détail

TRI de l auxerrois. Première réunion de travail 02 juillet 2014. Élaboration de la stratégie locale de gestion du risque d inondation

TRI de l auxerrois. Première réunion de travail 02 juillet 2014. Élaboration de la stratégie locale de gestion du risque d inondation TRI de l auxerrois Élaboration de la stratégie locale de gestion du risque d inondation Première réunion de travail 02 juillet 2014 Ministère de l'écologie,du Développement Durable et de l'energie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau Avertissement La totalité des exemples et photographies illustrant le présent diaporama sont tirés, sauf mention particulière, de cas concrets pris

Plus en détail

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR ZAC COTEAUX BEAUCLAIR Bilan de la mise à disposition Décembre 2015 Maître d ouvrage : Ville de ROSNY-SOUS-BOIS - D.G.A. Aménagement Durable Hôtel de ville 20 rue Claude Pernès 93110 ROSNY-SOUS-BOIS Cedex

Plus en détail

Les dispositions législatives et réglementaires applicables aux gestionnaires d ouvrages hydrauliques

Les dispositions législatives et réglementaires applicables aux gestionnaires d ouvrages hydrauliques DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DIRECTION REGIONALE DE L ENVIRONNEMENT DE L AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT Les dispositions législatives et réglementaires applicables aux gestionnaires d ouvrages

Plus en détail

Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme

Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme Direction Départementale des Territoires du Cher Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme Sommaire Organisation de l application du droit des

Plus en détail