Comptabilité de gestion. hamid AMIFI 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comptabilité de gestion. hamid AMIFI 1"

Transcription

1 Comptabilité de gestion 1

2 Définition La comptabilité de gestion peut être définie comme : un outil permanent d information permettant la mesure des performance et l aide à la prise de décision au sein de l entreprise. 2

3 Comptabilité: financière / de gestion Comptabilité financière : information pour tiers, communication externe Récapitule les charges et produits d une période dégager le résultat global. 3

4 La comptabilité de gestion : information pour la direction, communication interne. Analyser la formation du résultat et le décomposer par période ou service. 4

5 Deux principales méthodes : La méthodes des coûts complets. La méthodes des coûts partiels. 5

6 Coût complets Ils intègrent l ensembles des charges directes et indirectes. Objectifs : déterminer un résultats par produit ou par activité. 6

7 Coûts partiels La méthode des coûts partiels reposent sur la distinction entre charges variables et charges fixes. ils ne prennent en considération q une partie de ces charges. Objectifs : aider efficacement à la prise des décision. 7

8 La méthode des coûts La méthode des coûts complets permet de déterminer le coût de revient d un produit fabriqué ou commercialisé par l entreprise. Ce coût est égal à toutes les charges supportées par l entreprise durant le processus de production ou de commercialisation. 8

9 I LES DIFFERENTS TYPES DE COÛTS. Il existe différents types de coûts correspondants aux différents stades d élaboration et de vente d un produit : Le coût d acquisition ou coût d achat, Le coût de production, Le coût de distribution Le coût de revient. 9

10 Définition des différents coûts. Un coût est un ensemble de consommations dont le regroupement est utile à la prise de décision. 10

11 Le coût d achat : est égal au prix d achat majoré de tous les frais d approvisionnements : frais de transport, d installation, de mise en service 11

12 Le coût de production : est égal à l ensemble des charges occasionnées par la fabrication d un produit ou d un service : Coût d acquisition des matières premières consommées lors de l opération de production. Charges externes utilisées (services acquis de l`extérieur) Charges du personnel Amortissement du matériel de production 12

13 Remarque : On calcule un coût de production pour chaque sorte de produit fabriqué par l entreprise 13

14 Le coût de distribution : est constitué de l ensemble des charges nécessaires à la diffusion et à la vente d un produit ou d un service. 14

15 Le coût de revient ou coût complet : est égal à l ensemble des charges occasionnées par la fabrication et la distribution d un produit. Exemple : Dans le cas d une entreprise industrielle, le coût de revient comprend : Le coût de production des produits Le coût de distribution des produits vendus. Les charges communes. 15

16 2 ) Coûts et décisions de gestion. La connaissance des coûts guide l entreprise dans la recherche des économies possibles pour améliorer son avantage compétitif (stratégie de coût) L analyse des coûts permet une comparaison des valeurs attribuées par le client à chaque caractère de produit avec le coût d obtention de ce caractère (stratégie de différentiation) 16

17 Le contrôle des coûts permet de produire des indicateurs qui permettent de surveiller la conformité des décisions avec les options stratégiques de l entreprise. Le contrôle d exécution s appuis essentiellement sur des indicateurs physiques (nombre de commande, niveau du stock ) tirés de la comptabilité de gestion Les informations tirées de la comptabilité de gestion permettent l évaluation de certains postes du bilan (stocks de produit, immobilisations produites par l entreprise); 17

18 3 ) Objets de coûts. Les consommations sont regroupées selon différents critères. Chacun des classement définie un objet de coût : Produit Division organisationnelle (fonction, usine, centre de responsabilité) Client Canal de distribution Activité (ensemble de taches élémentaires de même nature contribuant a la valeur d un produit) 18

19 II LES COMPOSANTS DES COÛTS. Les charges qui constituent les coûts sont issues de la comptabilité générale (classe 6), en tenant compte des différences d incorporation sur charges : Charges non incorporables, charges incorporables et charges supplétives. 19

20 II LES COMPOSANTS DES COÛTS. Charges de La comptabilité Générale Charges non Incorporables Charges incorporables Charges supplétives Charges incorporées aux coûts Coûts complets 20

21 Les charges incorporables. Seules les charges courantes doivent être incorporées aux coûts : Charges d exploitation et charges financières. Les charges non incorporables sont des charges non pertinentes par rapport aux calculs des coûts, il s agit essentiellement : des charges non courantes amortissements des non valeurs ou non justifies amortissements non justifies provisions pour dépréciation des créances et de la trésorerie, provisions pour litiges impôts sur les résultats charges non usuelles dans la branche charges ne concernant pas la période de calcul 21

22 Les charges supplétives. Elles sont incorporées aux coûts, bien qu elles ne soient pas considérées comme des charges en comptabilité générale. En effet ces charges sont pertinentes par rapport aux calculs des coûts. Il s agit de la rémunération du travail de l exploitant. La rémunération des capitaux propres. La prise en considération de ces charges permet de faciliter les comparaisons entre entreprise indépendamment de leurs politiques de financement et leurs statuts juridiques NB : On entend par produits incorporables le chiffre d affaires et la variation des stocks 22

23 les charges directes et indirectes. Les charges directes. Une charge est dite directe par rapport au cout d un produit lorsque son affectation est possible sans avoir recours à un calcul intermédiaire. Cette affectation se fait directement grâce à un moyen de mesure. Elles sont directement affectées aux différents coûts. Exemples : Prix d achat des matières premières et fournitures qui entrent dans la composition d un produit. Main d œuvre directe.. 23

24 Charges indirectes. Elles concernent plusieurs coûts donc il n est pas possible de les affecter à un coût particulier. Elles doivent faire l objet d un calcul intermédiaire. Exemples : Frais de nettoyage des locaux. Services de gardiennage, d éclairage, d entretien des matériels. 24

25 Ce calcul consiste à : répartir les charges indirectes entre les divisions comptables de l entreprise : les centres d analyse. Imputer le coût de chaque centre d analyse aux coûts des produits. 25

26 les centres d analyse. La liste des centres d analyse dépend de l organisation et du secteur d activité de l entreprise. Cette activité est divisée en différents centres autonomes (Approvisionnement, production, distribution, Administration..) Le centre d analyse est une unité comptable permettant de ventiler les charges indirectes avant leur imputation aux différents coûts. 26

27 Les centres que l on rencontre le plus souvent sont : Les centres principaux; Les centres auxiliaires; Les centres de structure. 27

28 Les centres principaux : centres qui participent directement a la production ou la vente des produits (Approvisionnement, production, distribution). 28

29 Les centres auxiliaires : ce sont des centre qui fournissent des prestations au autres centres. Ils regroupent dans un premier temps, des charges communes à plusieurs centres avant d être imputées au coût d achat, de production ou de distribution des produits. 29

30 Exemples : Centre gestion du personnel : service d embauche, médical, service de formation professionnelle. Centre gestion des moyens : (bâtiments( et matériels : service de chauffage, éclairage,gardiennage ). 30

31 Les centres de structure: centres dont l existence et l importance dépend de la structure de l entreprise. Leurs coûts sont imputes directement au coût de revient des produits au moyen d un taux de frais. Exemples : Centres d administration : Secrétariat général Centres de financement. 31

32 les unités d œuvre. L activité des centres d analyse est mesurée en unité d œuvre. On doit donc effectuer le choix d une unité d œuvre pour chaque centre d analyse. Les types d unités d œuvre couramment utilisés sont : la main d œuvre consacrée au produit (heure de main d œuvre). Le fonctionnement consacré au produit (heure machine) Fourniture travaillée dans le centre de travail : Nombre, poids, volume 32

33 Le coût d unité d œuvre = Total des charges réparties dans le centre Cuo= nombre d unités d œuvre. 33

34 III METHODE DE CALCUL DES COÛTS. 1. Cycle d exploitation. L enchaînement du calcul des coûts est fondé sur le cycle d exploitation 34

35 Dans une entreprise commerciale : Achat de marché Stocks de marchandises Ventes de marchandises 35

36 Dans le cas d une entreprise industrielle : Achats de matières premières Stocks de matières Production de produits Stocks de produits Ventes de produits 36

37 La répartition des charges indirectes. Le calcul des coûts complets respecte les étapes suivantes : affectation directe Charges directes Charges indirectes répartition Coût des Produits et des services 37

38 On distingue 3 phases dans l analyse des charges indirectes : Répartition primaire : répartition des charges indirectes dans les centres d analyse au moyen des clés de répartition définies par l entreprise. Répartition secondaire : la cession des charges des centres auxiliaires aux centres d analyse principaux. L imputation aux coûts des produits les charges réparties dans les centres principaux. 38

39 Coût impute = nombre d unités d œuvre consommées C.U.O Remarque : Très souvent interviennent des prestations réciproques : cessions de prestations des centres auxiliaires entre eux avant répartition secondaire. 39

40 Hiérarchisation des coûts. Le coût d achat Le coût d achat des matières comprend des : charges directement affectées Matière premières Main d œuvres. charges indirectes imputées Frais de centres d approvisionnement. On calcul un coût d achat pour chaque matière ou élément acheté. 40

41 Le coût de production Le coût de production est constitue du cumul du coût d achat des matières et autres fournitures consommées, de la main d œuvre directes et des frais des centres de production. Charges directes: Matières consommées Autres fournitures utilisées Main d œuvre directe de production Charges indirectes: Frais de centres de production. 41

42 Le coût de revient: Coût de production des produits vendus; Charges discrétionnaires; Frais de distribution. 42

43 Le résultat analytique: Prix de vente coût de revient NB : comme pour le coût de production on calcul des résultats analytiques par : _ Produit _ Commande _ Activité 43

44 Application On effectue les opérations suivantes sur les pomme de terre pendant le mois d avril Stock initial 60 quintaux à 648 dh Sortie 40 quintaux Entrée 180 q à 652 dh Sortie 50 q TAF Établir la fiche de stock selon différentes méthodes d évaluation de stock. Calculer le stock final au 31/04/2005. conclure 44

45 Le premier entré premier sorti / FIFO Fiche de stock des pommes de terres Date Libellé Entrées Sorties Stock Q PU Montant Q PU Montant Q PU Montant 01/04/2002 Stock initial /04/2002 Sortie /04/ /04/2002 Entrée Sortie /04/2002 Stock final Total

46 Le premier entré dernier sorti LIFO Entrées Sorties Stock Date Libellé Q PU Montant Q PU Montant Q PU Montant 01/04/2002 Stock initial /04/2002 Sortie /04/2002 Entrée 12/04/2002 Sortie 30/04/2002 Stock final Total Fiche de stock des pommes de terres

47 Le coût unitaire moyen pondéré après chaque entrée Fiche de stock des pommes de terres Date Libellé Entrées Sorties Stock Q PU Montant Q PU Montant Q PU Montant 01/04/2002 Stock initial /04/2002 Sortie /04/2002 Entrée /04/2002 Sortie /04/2002 Stock final Total

48 Le coût unitaire moyen pondéré de fin de période Fiche de stock des pommes de terres Date Libellé Entrées Sorties Stock Q PU Montant Q PU Montant Q PU Montant 01/04/2002 Stock initial /04/2002 Sortie /04/2002 Entrée /04/2002 Sortie /04/2002 Stock final Total

49 Inventaire permanent Il est exceptionnel que les matière (ou produit) en stock soient suffisamment individualisées pour qu il soit possible de connaître le coût d achat de chaque unité au moment de la sortie du stock. 49

50 Plusieures méthodes sont proposées pour évaluer ces sorties. Le PCGE propose les méthodes suivantes pour l évaluation des sorties : La méthode du coût moyen pondéré après chaque entrée La méthode du coût moyen de la période La méthode du premier entre premier sorti (FIFO). 50

51 Coût de production et en cours Définition : Ce sont des produits qui ne sont pas encore arrives au stade final de la production, à la fin de la période de calcul, et qui ne peuvent êtres vendus en l état sans une grande perte de valeur 51

52 Evaluation des en cours Selon les informations disponibles, l évaluation des en cours est précise, détaillée ou estimée de manière forfaitaire. Généralement lorsque les informations sont disponibles on procède au cumul des charges engagées pour ces en cours en tenant compte de leurs degrés d achèvement par rapport aux produits finis (équivalent produit fini) 52

53 Traitement comptable Coût de la production achevée = Coût de la production de la période + En cours initial _ En cours final 53

54 Application Une entreprise fabrique un seul produit fini à partir de deux matières premières MP1 et MP2. Deux ateliers assurent cette production : Atelier 1 : utilisation de MPI pour obtenir le produit intermédiaire PI qui sera livré en continu à l atelier 2. Atelier 2 : adjonction de matière première MP2 au produit P1 pour obtenir le produit fini PF. 54

55 Pour le mois de janvier. on a les informations suivantes : Coût de production de P1 : 1400 unités à 56,22 dh Coût de sortie de MP2 : 3200 à 51,80 dh Main d œuvre atelier 2 : 1500h à 51,00 dh/h En cours PF début janvier : 170 unités pour une valeur de dh En cours PF fin janvier : 220 unités Production PF de janvier : 2660 à 129,94 dh Charges indirectes atelier2 : 1500 uo à 14,70 l unité d oeuvre Pour l évaluation des en cours de l atelier2, on considère que chaque produit en cours a reçu la totalité des matières et 50% de MOD et des charges indirectes. 55

56 Eléments.Degrés d achèvement P1.100% MP2 100% MOD.50% C indirectes Atetier2 50% 56

57 Pour P1et MP2 la production achevée pendant janvier est donc de : (2660_170) produits commence et termines sur la période % produits commencés sur la période 2710 produits qui ont consommes 100% de P1 et MP2 Cette production a reçu 1400 kg de P1 pour dh. Chaque produit a donc consomme : / 2710 : 29 dh de produit P1 Cette production a aussi reçu 3200 kg pour dh. Chaque produit a donc consomme : / 2710 : 61,16 dh de matière MP2. Pour la MOD et les frais de centre atelier2 la production achevée pendant janvier est par contre de : (2660_170) produits commences et termines sur la période % produits commencés sur la période % produits commences au cours de la période précédente 2685 produits qui ont consommes les charges indirectes Pour des charges de MOD de dh chaque produit a consomme 76500/2685 soit 28,49. Pour des charges de l atelier dh chaque produit a consomme 22050/2685 soit 8,21. 57

58 Donc la Valeur des en cours de fin de période est comme suit: Voir tableau blanc. 58

59 Les déchets Définition : Un déchet est un résidu obtenu au moment de l opération de production (débris de bois, de fer ) Un rebut est un produit fini qui présente des défauts de production Traitement comptable Les déchets ou rebuts sans valeur entraînent la diminution des quantités utilisées et les frais de leur évacuation viennent s ajouter au coût de production de la période. Les déchets ou rebut vendables ou réutilisables sont a retrancher du coût de la production de la période aussi bien en quantité que en valeur 59

60 Exemple La SOMAVER est une entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de divers types de verres. Pendant le mois de janvier, la fabrication m2 de vitres intactes a nécessite les élément suivants : * Silicate 10 t à dh la tonne * MOD 2600h à 27,75 dh l heure * section fusion 1200 h/ machines à 18,35 dh l heure * section laminage 1600 h/ machines à 16,10 dh l heure La fabrication a entraîne des débris de verre représentant 2% des quantités produites en vitres intactes et de la valeur du coût de production brut. Ces débris seront écrasés pour en fabriquer du papier de verre. 60

61 Exemple2 L atelier préparation de l entreprise FILROC a traité 500 quintaux de laine au coût moyen pondéré de 1200 dh le quintal. Le lavage et le cardage fait perdre a la laine 20% de son poids initial. L atelier préparation a généré les frais suivants pendant le mois de janvier. * Laine * Consommation d eau 150m3 à 6 dh le m3 * MOD 1600 h à 15 dh l heure * Centre lavage 1600 h à 10,50 dh l heure * Centre cardage 600 h machines à 20 dh l heure L évacuation des impuretés a coûté 1300 dh a l atelier préparation 61

62 Les sous produits Définition Il s agit e produits d importance inférieur obtenus en même temps que le produit principal vise par la production. Une semoulerie obtient en même temps, après écrasage du blé dur, la semoule produit principal, la farine sous produit et le son déchet vendable. Traitement comptable Du prix de vente estime du sous produit sur le marche en déduit les éléments suivants : La marge bénéficiaire ou décote Les frais généraux et les frais de distribution Le coût du sous produit ainsi obtenu sera retranche du coût de production globale pour obtenir le coût de production du produit principal 62

63 63

LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS.

LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS. LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS. La méthode des coûts complets permet de déterminer le coût de revient d un produit fabriqué ou commercialisé par l entreprise. Ce coût est égal à toutes

Plus en détail

Fiche de synthèse LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS.

Fiche de synthèse LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS. Fiche de syhèse LA GESTION DES COÛTS : CALCUL DES COÛTS COMPLETS. La méthode des coûts complets permet de déterminer le coût de revie d un produit fabriqué ou commercialisé par l ereprise. Ce coût est

Plus en détail

PARTIE 1 : LA COMPTABILITE DE GESTION EN COÛT COMPLET

PARTIE 1 : LA COMPTABILITE DE GESTION EN COÛT COMPLET PARTIE 1 : LA COMPTABILITE DE GESTION EN COÛT COMPLET AMAAOUCH Rachid CHAPITRE 1 : LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA COMPTABILITE DE GESTION Différence entre la comptabilité financière (orientée vers la

Plus en détail

Chapitre 4 : les coûts complets

Chapitre 4 : les coûts complets Chapitre 4 : les coûts complets 1 Sommaire I- Principes et fondements de la méthode des coûts complets II- Le traitement analytique des charges III- La répartition des charges indirectes IV- Le calcul

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction

Chapitre 1 : Introduction Chapitre 1 : Introduction Section 1 : Naissance de la comptabilité analytique d exploitation : La CAE est une comptabilité nouvelle, elle est apparue dans les années 30 pour 2 types de raisons : les insuffisances

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction

Chapitre 1 : Introduction Chapitre 1 : Introduction Section 1 : Naissance de la comptabilité analytique d exploitation : La CAE est une comptabilité nouvelle, elle est apparue dans les années 3 pour 2 types de raisons : les insuffisances

Plus en détail

COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE

COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE Page 1 PLAN DU COURS CHAPITRE INTRODUCTIF : COMPTABILITE ANALYTIQUE COMPTABILITE GENERALE PREMIERE PARTIE : LES COUTS COMPLETS La répartition des charges indirectes avec

Plus en détail

CHAPITRE II LES COÛTS ET RÉSULTAT DE LA CAE

CHAPITRE II LES COÛTS ET RÉSULTAT DE LA CAE CHAPITRE II LES COÛTS ET RÉSULTAT DE LA CAE Traitement des charges de la CAE La méthode de coûts complets ü Ce sont des coûts obtenus enincorporant la totalité des charges incorporées. ü La méthode de

Plus en détail

CHIV/détermination des coûts et des résultats

CHIV/détermination des coûts et des résultats CHIV/détermination s coûts et s résultats D une manière générale l activité l entreprise industrielle se déroule en trois grans étapes correspondant chacune à une fonction principale : Fonction approvisionnement

Plus en détail

CHIII/Traitement des charges indirectes

CHIII/Traitement des charges indirectes CHIII/Traitement des charges indirectes I/ Répartition primaire A/ Les sections analytiques : Le traitement des charges indirectes nécessite la division de l activité de l entreprise en plusieurs centres

Plus en détail

(Il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé.)

(Il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé.) Chap. 2 : Le calcul des coûts (complets constatés) par la méthode des centres d analyse 1 re partie : Les fondements de la méthode des centres d analyse La méthode ou modèle des centres d analyse est une

Plus en détail

Ces deux produits sont fabriqués à partir de trois plantes P1, P2 et P3, achetées au sud du pays.

Ces deux produits sont fabriqués à partir de trois plantes P1, P2 et P3, achetées au sud du pays. Concours d accès en 3 ème année Programme Grande Ecole Session de Juillet 2014 Epreuve de Comptabilité Générale & Analytique Durée : 3 heures -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

La comptabilité analytique

La comptabilité analytique La comptabilité analytique Plan Introduction : Les objectifs et les moyens de la comptabilité analytique I. Organisation d une comptabilité II. Analyse des charges II.2. Analyse par produit II.3. Analyse

Plus en détail

Application : Pour produire 2000 unité de A, L entreprise «Ali» à consommer 5500 tonne de matière première M, la main d œuvre D relative à la fabrication de A est de 4000h au taux horaire de 8 DH, les

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA COMPTABILITE DE MANAGEMENT

PRINCIPES GENERAUX DE LA COMPTABILITE DE MANAGEMENT 1 PRINCIPES GENERAUX DE LA COMPTABILITE DE MANAGEMENT I- La comptabilité analytique 2 grandes périodes où la comptabilité industrielle s est développé : Pendant les 30G, la D>O. On sait que le pdt coute

Plus en détail

Le coût complet: Méthode des sections analytiques

Le coût complet: Méthode des sections analytiques Le coût complet: Méthode des sections analytiques Et rappel sur la gestion comptable des stocks Présenté par: El Orche Chaimaa Ennajah Somaya Haij Zahira Laabiyad Ismail Année universitaire: 2014/2015

Plus en détail

Chapitre 2 : Coûts complets Méthode des centres d'analyse

Chapitre 2 : Coûts complets Méthode des centres d'analyse Économie et management. Licence 2. Comptabilité analytique et contrôle de gestion. Année 2014-2015 Chapitre 2 : Coûts complets Méthode des centres d'analyse M. Trabelsi. I _ Présentation générale. Charge

Plus en détail

Applications et exercices centres d analyse :

Applications et exercices centres d analyse : Applications et exercices centres d analyse : Application 1 : La société Arc-en-ciel sous-traite la fabrication de tissu pour une entreprise de confection. Dans le but de calculer les coûts et les résultats,

Plus en détail

Coût complet traditionnel

Coût complet traditionnel Coût complet traditionnel Présenté par: Zoubida ELBIDI Marlène KOUTTA Jessica TEBU Allégra WATTOULA Encadré par: Mlle L. EL GNAOUI Plan Introduction I-Travail précédent la détermination des coûts 1.Passage

Plus en détail

Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55

Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55 Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55 1 ) Le chiffre d affaires hors taxes Il représente l ensemble des affaires réalisées par l entreprise avec les tiers au cours de la période considérée, dans

Plus en détail

2.3 Coût de revient (le final) c est la somme des charges qui pour un produit correspond au stade final d élaboration (vente incluse)

2.3 Coût de revient (le final) c est la somme des charges qui pour un produit correspond au stade final d élaboration (vente incluse) Comptabilité de gestion Cours n 1 COURS N 1 : OBJECTIFS DE LA COMPTABILITÉ DE GESTION 1 Utilité de la comptabilité de gestion La comptabilité générale classe les opérations par nature. Elle fournit un

Plus en détail

COMPTABILITE ANALYTIQUE "LES COUTS COMPLETS"

COMPTABILITE ANALYTIQUE LES COUTS COMPLETS COMPTABILITE ANALYTIQUE "LES COUTS COMPLETS" La comptabilité analytique a un double objectif immédiat : 1. répartir les charges entre les différents coûts (coût d'achat, coût de production, coût de distribution,

Plus en détail

Comptabilité analytique

Comptabilité analytique Comptabilité analytique 1. INTRODUCTION 1.1. De la comptabilité générale à la comptabilité analytique 1.1.1. Usage interne ou réglementaire : 1.1.2. Période de reporting 1.1.3. Les grandeurs utilisés 1.1.4.

Plus en détail

Comptabilité analytique. Clément VERMOT-DESROCHES

Comptabilité analytique. Clément VERMOT-DESROCHES Comptabilité analytique Clément VERMOT-DESROCHES 17 mars 2010 Table des matières 1 Chapitre 1 Intro 1.1 Les limites de la comptabilité générale La comptabilité générale est un médiocre outil de gestion.

Plus en détail

MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS - CHAPITRE 05 LA MÉTHODE DES COÛTS COMPLETS

MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS - CHAPITRE 05 LA MÉTHODE DES COÛTS COMPLETS MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS - CHAPITRE 05 LA MÉTHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES CHARGES INDIRECTES? Soit le processus de simplifié d une entreprise

Plus en détail

Bloc 2 : L approche par les coûts complets (méthode des centres d analyse)

Bloc 2 : L approche par les coûts complets (méthode des centres d analyse) Organisation du bloc Cours (cf slide) : 2/10 Exo 1 : 2/10 et 9/10 Exo 2 : 9/10 et 16/10 Contrôle des connaissances (devoir sur table) : 6/11 Bloc 2 : L approche par les coûts complets (méthode des centres

Plus en détail

Chapitre VII : Stocks et en cours IAS 2 :

Chapitre VII : Stocks et en cours IAS 2 : CABINET CECCA : MR BOUKREDERA SALAH EXPERT COMPTABLE, 10 RUE DOCTEUR MOUSSA CONSTANTINE Chapitre VII : Stocks et en cours IAS 2 : < Définition des stocks : Les stocks correspondent à des actifs : détenus

Plus en détail

1- Introduction générale

1- Introduction générale 1- Introduction générale I. Rappel sur le rôle de la comptabilité générale Elle fait apparaître périodiquement : la situation active et passive du patrimoine ; le résultat de la période considérée II.

Plus en détail

De : Stagiaire. I) Le démarreur DE14 :

De : Stagiaire. I) Le démarreur DE14 : De : Stagiaire A : M. Reynier Annexes : Tableaux de calcul par les deux méthodes. Date : 02 Janvier 2008 Objet : Choix d une méthode d analyse. RAPPORT Deux méthodes d analyses existent pour calculer les

Plus en détail

Chapitre 4 : CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES

Chapitre 4 : CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES Chapitre 4 : CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES Introduction Parmi les charges à incorporer, certaines ne concernent qu un seul des coûts que l on a décidé de calculer alors que d autres en concernent plusieurs.

Plus en détail

10/06/2016. comptabilité industrielle

10/06/2016. comptabilité industrielle e-prelude.com La comptabilité industrielle Les objectifs de la comptabilité industrielle Calculer les coûts de revient prévisionnels des produits fabriqués Effectuer des analyses pour réduire les coûts

Plus en détail

Préparation M1 Contrôle de Gestion

Préparation M1 Contrôle de Gestion Préparation M1 Contrôle de Gestion Manel Benzerafa Alilat 1 Rappel des concepts étudiés en Licence 3 1. Les sections homogènes (coûts complets) 2. La méthode A.B.C. 2 Les sections homogènes - La méthode

Plus en détail

1 ) Tableau de reclassement des charges indirectes

1 ) Tableau de reclassement des charges indirectes 1 ) Tableau de reclassement des charges indirectes Charges supplétives Rémunération mensuelle des capitaux propres : 135 000 * 8% / 12 mois = 900 Calcul des prestations réciproques soit "x" le total de

Plus en détail

GESTION DE LA PRODUCTION COUT DE LA PRODUCTION

GESTION DE LA PRODUCTION COUT DE LA PRODUCTION GESTION DE LA PRODUCTION COUT DE LA PRODUCTION Page CHAPITRE II : Coût de production 2 II.1/ Introduction 2 II.2/ Définition du coût de revient d un produit 2 II.3/ Détermination des coûts par implosion

Plus en détail

Analyser les coûts. Répartition des centres auxiliaires

Analyser les coûts. Répartition des centres auxiliaires NATHAN/VUEF LA PHOTOCOPIE NON AUTORISÉE EST UN DÉLIT. 11 Exercice 1 Analyser les coûts Terminer un tableau de répartition des charges indirectes Vous effectuez votre période de stage dans l entreprise

Plus en détail

Les différentes étapes du calcul de coût

Les différentes étapes du calcul de coût Chapitre 2 Les différentes étapes du calcul de coût Attention : Les différentes étapes du calcul de coût nécessitent une grande part de réflexion. Il n y a pas d automatisme mais de la logique. Il faut

Plus en détail

Bloc 2 : L approche par les coûts complets (méthode des centres d analyse)

Bloc 2 : L approche par les coûts complets (méthode des centres d analyse) DUT GEA Option GMO et GCF Bloc 2 : L approche par les coûts complets (méthode des centres d analyse) I. Principe de la méthode (et définitions) a) Définition des coûts directs, indirects et des objets

Plus en détail

DOSSIER N 1 : TRAVAUX D'INVENTAIRE ET OPÉRATIONS FINANCIÈRES À LONG TERME

DOSSIER N 1 : TRAVAUX D'INVENTAIRE ET OPÉRATIONS FINANCIÈRES À LONG TERME 1 www.tawjihpro.com المادة الشعبت المسلك العلوم االقتصاديت والتدبير علوم التدبير المحاسباتي المعامل: مدة اإلنجاز: NOTE o La calculatrice, les tables financières et statistiques et le plan comptable général

Plus en détail

Coût de revient et détermination du tarif export

Coût de revient et détermination du tarif export Négociation LVE Coût de revient et détermination du tarif export Chapitre 3 Maison d'éducation de la Légion d'honneur Introduction Quel est le coût de fabrication d un iphone? http://www.techinsights.com/teardown.com/apple-iphone-6/

Plus en détail

Le petit. Contrôle. de gestion. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard

Le petit. Contrôle. de gestion. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Le petit 2016 Contrôle de gestion Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABC : Activity based costing (Coûts à base d activité)

Plus en détail

Chapitre 3:le modèle des centres d analyse

Chapitre 3:le modèle des centres d analyse Chapitre 3:le modèle des centres d analyse 1 Sert de base à la méthode des coûts complets (PCG 1982) Objectifs: -connaître les coûts des différentes fonctions de l entreprise -fournir des informations

Plus en détail

Processus 5 : Analyse et prévision de l activité

Processus 5 : Analyse et prévision de l activité Processus 5 : Analyse et prévision de l activité Le processus 5 regroupe des outils d aide à la décision dans les domaines de la gestion (approvisionnement, production ). L ensemble de ces outils constitue

Plus en détail

Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales. Les Stocks

Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales. Les Stocks 1 Les Stocks Les stocks sont les éléments d actif détenus pour être vendus dans le cours normal de l exploitions, ou bien en cours de production pour une telle vente ; ou bien sous forme de matière ou

Plus en détail

Chapitre 10 Imputation rationnelle

Chapitre 10 Imputation rationnelle Chapitre 10 Imputation rationnelle Entraînements complémentaires Exercice 10.6** Coût de la sous-activité Une entreprise fabrique un produit P 1 dans un atelier A. Le produit est ensuite monté dans l'atelier

Plus en détail

Partie 2 : Principes Généraux de la Comptabilité Analytique SOMMAIRE OBJET DU COURS 66

Partie 2 : Principes Généraux de la Comptabilité Analytique SOMMAIRE OBJET DU COURS 66 SOMMAIRE OBJET DU COURS 66 CHAPITRE 1 : LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE 67 1.1 Introduction 67 1.2 Analyse des charges 67 1.2.1 Analyse par fonction 67 1.2.2 Analyse par produit

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2014 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2014 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER 1 : CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 14 T CGS 10 01 Durée : 6 heures SESSION 2014 TECHNIQUE COMPTABLE COMPTABILITE ANALYTIQUE L entreprise «SALAM» au capital de 50 000 000 F CFA, située à Ndiolofène,

Plus en détail

Gestion Appliquée Comptabilité de gestion : analyse et maîtrise des coûts 2e édition. table des matières

Gestion Appliquée Comptabilité de gestion : analyse et maîtrise des coûts 2e édition. table des matières table des matières Introduction 11 1 La societe Dianis 17 L entreprise et ses acteurs 17 Objectifs et possibilités analytiques 19 Données comptables 21 Achats de matières et de fournitures 21 Services

Plus en détail

Université de Reims Champagne-Ardenne Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion. Année universitaire 2014/2015

Université de Reims Champagne-Ardenne Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion. Année universitaire 2014/2015 Université de Reims Champagne-Ardenne Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Année d études : L2 AES Reims Année universitaire 2014/2015 Épreuve de : comptabilité de gestion durée : 1

Plus en détail

FSEG (COMPTABILITE ANALYTIQUE TD )

FSEG (COMPTABILITE ANALYTIQUE TD ) FSEG (COMPTABILITE ANALYTIQUE TD 2016-2017) Exercice 1 : L entreprise MART fabrique un produit fini PF à partir de trois matières premières MP1, MP2 et MP3. Les matières premières MP1 et MP2 sont transformées

Plus en détail

Participer aux calculs des coûts Les coûts complets LES COUTS COMPLETS. Objectifs pédagogiques :

Participer aux calculs des coûts Les coûts complets LES COUTS COMPLETS. Objectifs pédagogiques : LES COUTS COMPLETS Objectifs pédagogiques : Distinguer charges directes et indirectes Compléter un tableau de répartition des charges indirectes Analyser et compléter les étapes de calcul d un coût de

Plus en détail

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE METHODOLOGIE : ETAPE 1 : DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES CHARGE DIRECTE = charge qui concerne un seul produit et qui peut donc

Plus en détail

Patrick ROBIN. Comptabilité analytique. Les coûts complets : la méthode des centres d analyse

Patrick ROBIN. Comptabilité analytique. Les coûts complets : la méthode des centres d analyse Patrick ROBIN Comptabilité analytique Les coûts complets : la méthode des centres d analyse Patrick ROBIN Mr Patrick Robin est professeur de Gestion. Il intervient au sein de l IAE de Caen en Comptabilité

Plus en détail

INTRODUCTION...3 CHAPITRE I : L ENTREPRISE ET SON ORGANISATION...4. I. L entreprise et son environnement...4. II. L entreprise et sa structure...

INTRODUCTION...3 CHAPITRE I : L ENTREPRISE ET SON ORGANISATION...4. I. L entreprise et son environnement...4. II. L entreprise et sa structure... INTRODUCTION...3 CHAPITRE I : L ENTREPRISE ET SON ORGANISATION...4 I. L entreprise et son environnement...4 II. L entreprise et sa structure...4 1. L organisation de l entreprise...5 2. La structure de

Plus en détail

Méthode de l imputation rationnelle des charges fixes

Méthode de l imputation rationnelle des charges fixes chapitre Méthode de l imputation rationnelle des charges fixes Le coût de revient unitaire d un produit dépend des charges variables qui lui sont imputées et d une partie des charges fixes, d autant plus

Plus en détail

Partie 1 : Les travaux de fin d exercice

Partie 1 : Les travaux de fin d exercice Partie 1 : Les travaux de fin d exercice 1 CHAPITRE I : INTRODUCTION AUX TRAVAUX DE FIN D EXERCICE OU TRAVAUX D INVENTAIRE La comptabilité enregistre au jour le jour les opérations effectuées par l entreprise.

Plus en détail

Chapitre 5. Corrigés

Chapitre 5. Corrigés Chapitre 5 Corrigés 1 Question 1. Coûts de production et coûts de revient préétablis. Qu il résulte de données historiques, donc d un constat, ou de données préétablies, donc d une prévision, le sens fondamental

Plus en détail

Sujet BAC 2011 Session de remplacement Epreuve du 1er groupe Durée : 5 heures Série : G Coef.6

Sujet BAC 2011 Session de remplacement Epreuve du 1er groupe Durée : 5 heures Série : G Coef.6 Sujet BAC 2011 Session de remplacement Epreuve du 1er groupe Durée : 5 heures Série : G Coef.6 ETUDE DE CAS DOSSIER N I : COMPTABILITE ANALYTIQUE L entreprise Gandiol sis à Mpal au capital de 200 000 000

Plus en détail

METHODES DE VALORISATION DES STOCKS

METHODES DE VALORISATION DES STOCKS METHODES DE VALORISATION DES STOCKS Finalité de la démarche Evaluer les stocks et les mouvements les affectant. Prérequis Aucun 1 Les définitions 1.1 Stocks et éléments stockables On entend par stocks

Plus en détail

MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS EXERCICES SUR LE CHAPITRE 5 LES COÛTS COMPLETS

MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS EXERCICES SUR LE CHAPITRE 5 LES COÛTS COMPLETS MODULE 2205 : CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS EXERCICES SUR LE CHAPITRE 5 LES COÛTS COMPLETS CAS KAO - COÛTS COMPLETS (SANS PRESTATIONS RÉCIPROQUES) La chocolaterie KAO fabrique des tablettes de chocolat géantes

Plus en détail

INTRODUCTION L3 AUX COUTS A BASE D ACTIVITES

INTRODUCTION L3 AUX COUTS A BASE D ACTIVITES INTRODUCTION L3 AUX COUTS A BASE D ACTIVITES jscilien@u-paris10.fr EXERCICE CORRIGES ABC http://adminixce.canalblog.com/ Introduction Sommaire I. Principe et démarche de l ABC 1. Notions de base 2. Méthodologie

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION TD 1 LES COÛTS COMPLETS CONTENU DU TD 1. Par4e 1. - Rappels sur les charges incorporables

COMPTABILITE DE GESTION TD 1 LES COÛTS COMPLETS CONTENU DU TD 1. Par4e 1. - Rappels sur les charges incorporables COMPTABILITE DE GESTION TD 1 LES COÛTS COMPLETS Par4e 1 Enseignant : Mme BENSOUSSAN, Mr LAURENT et Mr PELTIER CONTENU DU TD 1 - Rappels sur les charges incorporables - Rappels sur les no4ons de charges

Plus en détail

Comptabilité de gestion. Evaluation sur les définitions 10 Fev. 2014

Comptabilité de gestion. Evaluation sur les définitions 10 Fev. 2014 Promo 2016 Comptabilité de gestion Evaluation sur les définitions 10 Fev. 2014 1. Pourquoi mesurer des coûts de revient dans une entreprise? Un bon système de coût doit permettre d améliorer significativement

Plus en détail

Chapitre 6 Méthode des centres d analyse : coûts et résultats

Chapitre 6 Méthode des centres d analyse : coûts et résultats Chapitre 6 Méthode des centres d analyse : coûts et résultats Entraînement complémentaire Exercice 6.6** Possibilités d amélioration du résultat - Analyse du système de répartition Installée à Mende, et

Plus en détail

Entraînement à l Epreuve de comptabilité (4)

Entraînement à l Epreuve de comptabilité (4) Entraînement à l Epreuve de comptabilité (4) DOSSIER N 1 : TRAVAUX DE FIN D EXERCICE La société «KATI, SARL» est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de divers articles de beauté. Son

Plus en détail

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 6. Leçon n 6 : l imputation rationnelle

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 6. Leçon n 6 : l imputation rationnelle Leçon n 6 : l imputation rationnelle PLAN DE LA LEÇON : 1! L imputation rationnelle des charges fixes : principes et fondements... 1! 1.1! Fondements théoriques et techniques de l imputation rationnelle...

Plus en détail

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Lamine LAKHOUA Lic. ès Sciences Commerciales et Industrielles C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Maturité Suisse I M P O R T A N T Ce document est un support de cours.

Plus en détail

Analyse des coûts et prise de décision

Analyse des coûts et prise de décision et prise de décision Les techniques de calcul et d analyse des coûts portent le nom de comptabilité analytique ou de comptabilité de gestion. Ces termes seront utilisés indifféremment dans ce cours. Contrairement

Plus en détail

Les normes IFRS. Annexe 4

Les normes IFRS. Annexe 4 Les normes IFRS Les normes internationales d information financière (IFRS International Financial Reporting Standards) et les normes comptables internationales (IAS International Accounting Standards)

Plus en détail

TDS - Calcul du.ésu]gl lar_ls méthoo.

TDS - Calcul du.ésu]gl lar_ls méthoo. TDS - Calcul du.ésu]gl lar_ls méthoo. La méthode des coûts complets permet de déterminer le coût de revient commercialisé d'un produit par fabriqué I'entreprise. ou ce coût est égal à toutes les charges

Plus en détail

COÛT D ACHAT LA METHODE DES COÛTS COMPLETS TCO COÛT TOTAL DE POSSESSION. Rolland Randrianirina

COÛT D ACHAT LA METHODE DES COÛTS COMPLETS TCO COÛT TOTAL DE POSSESSION. Rolland Randrianirina COÛT D ACHAT LA METHODE DES COÛTS COMPLETS TCO COÛT TOTAL DE POSSESSION Rolland Randrianirina LA METHODE DES COÛTS COMPLET Objectif(s) : Les coûts successifs dans une activité industrielle. Pré requis

Plus en détail

Méthode ABC Activity Based Costing

Méthode ABC Activity Based Costing Méthode ABC Activity Based Costing Systèmes traditionnels de coûts : Couts des produits : ils apparaissent dans le compte de résultat lorsque les produits sont vendus, avant, ils sont au stock - MOD -

Plus en détail

EXAMEN DE COMPTABILITE DE GESTION

EXAMEN DE COMPTABILITE DE GESTION EXAMEN DE COMPTABILITE DE GESTION ENSEIGNANT: JEAN-MICHEL CHAPET Septembre 2012 Questionnaire à choix multiple SERIE B Recommandations : Dégrafez les feuilles de ce document : - d abord pour dégager la

Plus en détail

Cas Zeltronic. Cas inspiré du DESCF (Diplôme d Etudes Supérieures Comptables et Financières)

Cas Zeltronic. Cas inspiré du DESCF (Diplôme d Etudes Supérieures Comptables et Financières) Cas Zeltronic Cas inspiré du DESCF 1994 (Diplôme d Etudes Supérieures Comptables et Financières) Les dirigeants de Zeltronic ont acquis la certitude que leur système de calcul de coûts actuellement en

Plus en détail

Le budget des charges

Le budget des charges ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Niveau : année MGT Groupe : 2 Année Académique : 2011/2012 Module : Gestion Budgétaire Enseignant : KHERRI Abdenacer Site web : www.gb-ehec.jimdo.com Plan du cours

Plus en détail

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Important : Chers lectures, n hésitez pas à m envoyer vos

Plus en détail

Partie 2 : Analyse comptable 3- Analyse d exploitation- TED

Partie 2 : Analyse comptable 3- Analyse d exploitation- TED Partie 2 : Analyse comptable 3 Analyse d exploitation TED 1Tableau d Exploitation Différentiel (TED) Reclassement des charges en charges Variables et fixes : Les charges variables (charges opérationnelles)

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 2 LES CHARGES

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 2 LES CHARGES COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 2 LES CHARGES NORME N 2 LES CHARGES NORME N 2 LES CHARGES SOMMAIRE 3/11 EXPOSÉ DES MOTIFS...

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE ET INTERNE JEUDI 10 JUILLET 2008 COMPTABILITE PRIVEE. Durée : 4 heures Coefficient : 3

CONCOURS EXTERNE ET INTERNE JEUDI 10 JUILLET 2008 COMPTABILITE PRIVEE. Durée : 4 heures Coefficient : 3 CONCOURS OUVERTS LES 08, 09 ET 10 JUILLET 2008 POUR L ADMISSION AU CYCLE DE FORMATION DES ELEVES DIRECTEURS D HOPITAL ORGANISE PAR L ECOLE DES HAUTES ETUDES EN SANTE PUBLIQUE CONCOURS EXTERNE ET INTERNE

Plus en détail

Devoir de Synthèse N 1

Devoir de Synthèse N 1 L. S. Ibn mandhour Kébili ~~~~~~~~ Année scolaire 2010 2011 ~~~~~~~~ Date : 11/12/2009 GESTION Enseignant : B.Boubaker Imed Niveau : 4 ème Economie & gestion Durée : 3 heures 30 mn Devoir de Synthèse N

Plus en détail

Type de coûts Stocks, travaux en cours et produits finis

Type de coûts Stocks, travaux en cours et produits finis Type de coûts Stocks, travaux en cours et produits finis Par Lakbira Berraji, mardi 3 janvier 2012, 16:15 Type de coûts Stocks, travaux en cours et produits finis Pour contrôler les coûts, on identifie

Plus en détail

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 4. Leçon n 4 : les coûts complets, principes et fondements

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 4. Leçon n 4 : les coûts complets, principes et fondements AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 4 Leçon n 4 : les coûts complets, principes et fondements 1 Obj105 PLAN DE LA LEÇON : 1.L affectation des charges en

Plus en détail

Exercices corrigés de la comptabilité analytique

Exercices corrigés de la comptabilité analytique Université Mohammed 1 er Faculté pluridisciplinaire Nador Exercices corrigés de la comptabilité analytique Niveau : S3 Année universitaire : 2013-2014 Université Mohamed 1 er Filière : Economie et gestion

Plus en détail

Les budgets d exploitation des entreprises de transformation

Les budgets d exploitation des entreprises de transformation CHAPITRE 5 Les budgets d exploitation des entreprises de transformation Chenelière Éducation inc. Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance, 2 e édition 29 CHAPITRE 5 À VOUS DE JOUER!

Plus en détail

SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES «SITEX» Siège social : Avenue Habib Bourguiba - KSAR HELLAL

SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES «SITEX» Siège social : Avenue Habib Bourguiba - KSAR HELLAL ETATS FINANCIERS DEFINITIFS SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES «SITEX» Siège social : Avenue Habib Bourguiba - KSAR HELLAL La Société Industrielle des Textiles > publie, ci-dessous, ses Etats

Plus en détail

Comptabilité générale Chapitre 2: L évaluation des stocks et la variation des stocks

Comptabilité générale Chapitre 2: L évaluation des stocks et la variation des stocks Comptabilité générale 2015-2016 Chapitre 2: L évaluation des stocks et la variation des stocks Schématisons 01.01.N 31.12.N Stock initial (340) Achats en cours d année (604) à des prix qui peuvent varier

Plus en détail

gestion est développé dans le livre publié dans la même collection :

gestion est développé dans le livre publié dans la même collection : P résentation L ensemble des connaissances nécessaires à la compréhension de la comptabilité de gestion est développé dans le livre publié dans la même collection : Comptabilité de Gestion (collection

Plus en détail

SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES

SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES S.A au capital de 23.063.300 dinars. Registre du Commerce : B128771996 Monastir Siège social : Avenue Habib Bourguiba, Ksar Hellal, Tunisie Téléphone : Tunis : 71 79 81

Plus en détail

surcharges, aérer le texte, numéroter les réponses, encadrer les résultats et utiliser la règle pour tracer le journal et les tableaux.

surcharges, aérer le texte, numéroter les réponses, encadrer les résultats et utiliser la règle pour tracer le journal et les tableaux. www.tawjihpro.com 1 4 المادة المعامل: الشعبت المسلك مدة اإلنجاز : NOTE o La calculatrice et le plan comptable général marocain (liste intégrale des comptes) sont autorisés. o L écriture comptable doit

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 ANNEXE N 3 : Bilan et compte de résultat M4 43 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Chapitre 2 :les charges incorporées aux coûts. Objectif: déterminer les charges de la comptabilité de gestion retenues pour le calcul des coûts

Chapitre 2 :les charges incorporées aux coûts. Objectif: déterminer les charges de la comptabilité de gestion retenues pour le calcul des coûts Chapitre 2 :les charges incorporées aux coûts Objectif: déterminer les charges de la comptabilité de gestion retenues pour le calcul des coûts 1 Prise en compte des charges de la comptabilité financière

Plus en détail

Prof. BOUNID SAMIRA 11/11/2010. Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation interdits sans l'autorisation de Samira BOUNID

Prof. BOUNID SAMIRA 11/11/2010. Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation interdits sans l'autorisation de Samira BOUNID Prof. BOUNID SAMIRA d'adaptation interdits sans l'autorisation de Les objectifs et les moyens de la comptabilité analytique La comptabilité générale est entièrement orientée vers la saisie de données d'après

Plus en détail

Comptabilité Analytique

Comptabilité Analytique Comptabilité Analytique Bibliographie : Piget : Comptabilité Analytique (édition Economica) Samedi 08 Janvier 2005 Introduction Résultat est tourné vers l extérieur de l entreprise. But : établir des comptes

Plus en détail

-IV- LES OPERATIONS D INVENTAIRE = OPERATIONS DE FIN D ANNEE

-IV- LES OPERATIONS D INVENTAIRE = OPERATIONS DE FIN D ANNEE -IV- LES OPERATIONS D INVENTAIRE = OPERATIONS DE FIN D ANNEE Les opérations d inventaire consistent à : - Vérifier physiquement le patrimoine de l entreprise (inventaire physique des immo et des stocks)

Plus en détail

PARTIE 1. Les comptes annuels

PARTIE 1. Les comptes annuels PARTIE 1 Les comptes annuels THÈME 1 Le compte de résultat EXERCICE 1 Variations des stocks relatives aux achats L extrait de la balance, par soldes, après inventaire de l entreprise Rêva, fabrique de

Plus en détail

EFREI L2 TD N 5 COMPTE DE RESULTAT TEDDY N

EFREI L2 TD N 5 COMPTE DE RESULTAT TEDDY N Exercice 1 : Entreprise TEDDY COMPTE DE RESULTAT TEDDY N CHARGES PRODUITS Charges d exploitation Produits d exploitation Achats de marchandises 200 Ventes de marchandises 1.501 Variation de stock marchandises

Plus en détail

Devoir.tn tous les niveauxm. toutes les matières. Chapitre 3 Gestion de la production. Introduction Cas de l entreprise LE VENT EN POUPE.

Devoir.tn tous les niveauxm. toutes les matières. Chapitre 3 Gestion de la production. Introduction Cas de l entreprise LE VENT EN POUPE. Introduction Cas de l entreprise LE VENT EN POUPE La société «le vent en poupe» fabrique et commercialise deux produits : - des barques en polyester ; - des planches à voiles en résine synthétique. La

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 13 T 36 A 01 Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER n 1: COMPTABILITE

Plus en détail

LES CHARGES INCORPORÉES AU CALCUL DES COÛTS

LES CHARGES INCORPORÉES AU CALCUL DES COÛTS COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS SEMESTRE 2 DUT GEA CHAPITRE 2 LES CHARGES INCORPORÉES AU CALCUL DES COÛTS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 1 INTRODUCTION

Plus en détail

Le contrôle des coûts. Une dimension du contrôle de gestion

Le contrôle des coûts. Une dimension du contrôle de gestion Le contrôle des coûts Une dimension du contrôle de gestion Les calculs de coûts La distinction de la nature des coûts : Coûts directs coûts indirects La distinction de l impact des coûts : Les charges

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE MINISTÈRE DE LA COHÉSION DES TERRITOIRES

MINISTÈRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE MINISTÈRE DE LA COHÉSION DES TERRITOIRES Aménagement nature, logement MINISTÈRE DE LA COHÉSION DES TERRITOIRES _ Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature _ Avis du 22 novembre 2017 complétant l avis modifié du 28 octobre

Plus en détail