Les étapes d un chantier réussi.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les étapes d un chantier réussi."

Transcription

1

2 Les étapes d un chantier réussi. Préparation du chantier p 2 Installation des collecteurs p 3 Mise en oeuvre de l isolant p 4 Mise en oeuvre du tube p 5 Remplissage - essais p 7 Dalle d enrobage p 8 Revêtement de sol p 9 Equilibrage p 10 Plancher rafraîchissant / réversible p 12 La règlementation thermique RT 2005 p 13 1

3 «Un chantier bien réalisé est un chantier bien préparé» Préparation du chantier Rappel La réalisation de la dalle flottante nécessite que : les cloisons soient montées, les huisseries posées, les plâtres achevés. À défaut, une assise en briques ou en bois peut être utilisée pour délimiter les pièces et recevoir les cloisons ultérieurement. Support Il doit être parfaitement plan, sans aspérités et nettoyé des déchets et gravats éventuels. Attention Il est strictement interdit d incorporer tout type de gaine ou canalisation autre que le tube chauffant dans la dalle flottante (DTU P1 et DTU P2). La connexion chaudière -collecteur doit être prévue au moment de l installation des gaines électriques et des réseaux sanitaires. Divers Pour le cheminement des tubes, vous procéderez - si nécessaire - au percement des murs et des cloisons ; il conviendra ensuite de bien nettoyer le support. 2

4 Installation des collecteurs Seul point de purge de l installation, le collecteur est nécessairement situé à un niveau supérieur au réseau des tubes. Afin de faciliter le raccordement des tubes tout en respectant leur rayon de cintrage, le collecteur inférieur sera situé à 0,50 mètre minimum du sol brut. Emplacement Dans la mesure du possible, vous choisirez l emplacement le plus central par rapport aux zones à desservir, afin : d avoir des longueurs de tubes homogènes facilitant l équilibrage, de réduire les longueurs de raccordement. Aucun collecteur ne doit se trouver en sous-sol ou dans une cave (à un niveau inférieur). * Pour faciliter le raccordement des réseaux au collecteur et réduire la concentration de tubes, il faut privilégier : * Une zone large devant le collecteur. Des départs de part et d autre. * 3 Dans les grandes habitations, il est préférable d avoir recours à deux collecteurs (ou plus), chacun étant en position centrale par rapport à la zone de desserte. * collecteur

5 Il convient également : de réduire les longueurs de raccordement, d éviter d avoir des pièces chauffées par des longueurs de passage, d éviter d avoir des couloirs surchauffés par une trop grande concentration de tubes. collecteur Mise en oeuvre de l isolant Isolation périphérique Elle doit être posée le long des murs et de tous les éléments verticaux en contact avec la dalle (piliers, cheminées, emprises d escaliers ). Constituée d un matériau résilient, elle sert à : désolidariser la dalle en périphérie, éviter les ponts thermiques, absorber la dilatation de la dalle. 4 Le modèle «F», de hauteur de 150 mm ou 180 mm et d épaisseur de 8mm, est muni d une bavette d étanchéité évitant le contact entre les laitances et la dalle support. Prédécoupé au centimètre, il existe en version autocollante pour se fixer parfaitement aux cloisons.

6 Les dalles à plots filmées en PSE La mise en oeuvre s effectue pièce par pièce, en commençant par les plus grandes, et en démarrant par la face opposée à la porte. Il est conseillé de scier les tenons ou mortaises des dalles situées contre les murs ou cloisons Vous couperez les dalles avec une scie à denture fine ou avec le cutter chauffant, sachant que ces dalles doivent être plaquées contre l isolation périphérique en tout point. Pour avoir le minimum de chutes et une isolation de qualité, il convient de suivre le schéma de pose présenté ci-contre. Vérifier que la résistance thermique de la dalle à plots est suffisante pour satisfaire les exigences de la RT 2005 (cf. page 13). Mise en oeuvre du tube L étude préalable a permis de déterminer l ordre de réalisation des circuits. Après avoir coupé proprement l extrémité du tube de la couronne choisie, raccordez-vous au collecteur départ (rouge) au moyen du raccord DARTCAL. Le tube PB (PolyButène) est ensuite déroulé à l inverse de l enroulement. C est le tube le plus souple du marché. Il se déroule de manière droite sans l effet ressort des tubes PER. La réalisation du réseau s effectue en «escargot». Ainsi, vous déroulez le tube de la périphérie de la pièce vers le centre. A l aller, l écartement entre deux tubes doit représenter deux fois le pas retenu (afin de ménager le passage du tube retour). 5 Exemple : si le pas est de 20cm, l écartement entre deux tubes sera de 40cm.

7 Attention Selon la DTU partie 1 : distance entre le tube et les murs, cloisons : 5 cm minimum distance entre le tube et un foyer ouvert, un conduit de cheminée : 20 cm minimum Arrivé au centre de la pièce, vous faites demi-tour en respectant le rayon de cintrage minimum de 7,5 fois le diamètre extérieur du tube. Baie vitrée Lorsque vous souhaitez renforcer l émission de chaleur localement (voir ci-contre), vous pouvez mixer le pas. En pratique, le système de pose traditionnel en serpentin est peu utilisé. Il ne présente d intérêt véritable que dans les grands locaux. Agencement des circuits Tout chevauchement des tubes est proscrit. Il est essentiel de vous conformer à l ordre de mise en oeuvre déterminé. Vous partez du collecteur (sur la droite ou sur la gauche, selon les cas) en longeant les murs (et/ou cloisons) en commençant par alimenter le premier circuit rencontré. Vous continuez sur le même principe en progressant par «rotation»

8 Remplissage - essais Il convient d amener un tuyau d eau de ville au robinet de vidange du collecteur haut, puis de raccorder un tuyau d évacuation au collecteur bas. Vous alimentez ensuite en eau de ville, puis vous ouvrez les deux robinets de vidange. Vous allez remplir les circuits un par un, en ouvrant les organes (vanne + débimètre) de réglage jusqu à ce que l eau s écoule (après avoir chassé l air du circuit). Vous pouvez ensuite fermer les deux vannes du circuit concerné et passer au suivant. Une fois l ensemble du réseau rempli, vous fermez le robinet de vidange «bas», puis le robinet «haut». collecteur S1 collecteur aller purgeur d air A robinet de vidange haut vannes à fermer lors du remplissage collecteur retour robinet de vidange bas A B eau de ville / pompe d épreuve tuyau d évacuation B vannes de réglage du circuit Enfin, il s agit de substituer la pompe d épreuve à l alimentation d eau. Vous démontez ensuite les purgeurs automatiques, puis vous bouchez les deux orifices, avant d ouvrir le boisseau «haut», et de monter la pression de la pompe à 6 bars. 7 Il faut maintenir cette pression durant 2 heures, afin de vérifier l étanchéité parfaite du réseau (un resserrage des raccords peut être nécessaire).

9 Dalle d enrobage Sa réalisation relève des prescriptions du DTU P1, relatif aux «matériaux de synthèse et cuivre», dalles flottantes, et du DTU P2 pour les autres dalles. Composition du béton Si béton prêt à l emploi (centrale) résistance minimum 20 N/mm 2 en compression et chape fluide sous ATEC. Si fabriqué sur chantier, dosage minimum 350 Kg/m 3 (agrégat 16 m/m). Treillis anti-retrait pour les chapes traditionnelles Il est indispensable pour armer la chape. Il est de masse minimum 650 Gr/m² et de maille minimum 50 mm x 50 mm (non fourni par PBtub). Il se positionne en nappe sur les plots des dalles isolantes. Joints de fractionnement Ils sont obligatoires pour des dalles recevant un carrelage ou un revêtement de pierre, pour les surfaces supérieures à 40 m 2 avec un maximum de 8 m pour la plus grande longueur. Dans le cas de pièces rectangulaires, les surfaces peuvent dépasser ces dimensions, mais avec un rapport longueur /largeur maximum de 2 à 1. La profondeur de sciage ne doit pas dépasser le tiers de l épaisseur de la dalle. Vue en coupe R Revêtement de sol F Isolant périphérique H Béton d enrobage J joint de fractionnement I Dalle Isolante L épaisseur de béton H au dessus des plots dépend de la compressibilité des isolants (dalles) : 35 mm minimum si la dalle I est de type SC1 (modèle PB F et PB 960 FX de PBtub). 40 mm minimum si la dalle I est de type SC2 ou si utilisation d une chape fluide sous ATEC. Epaisseur totale de la dalle isolante I 50 mm Réservation 110 mm Résistance thermique de l isolant 0,75 m 2 K/W Situation de l isolant RDC isolé selon RT2005 ou étage. cf. page mm 96 mm 142 mm 156 mm 1,70 m 2 K/W 2,10 m 2 K/W Dallage non-isolé sur terre plein. Dallage non-isolé sur vide sanitaire ou local non chauffé. (Hypothèses : béton d'enrobage H = 40 mm, R = 20 mm)

10 Joint de dilatation Le joint de dilatation permet de séparer les surfaces entre joints afin qu elles soient inférieures à 150 m² et de longueur inférieure à 15 mètres. Ce joint traverse toute l épaisseur de la dalle, y compris le revêtement de sol. Seuls les tubes A/R des circuits peuvent traverser un joint de dilatation. Ils seront alors protégés par un fourreau ou manchon en matériau compressible de 30 cm de part et d autre, d un diamètre égal à deux fois le diamètre extérieur du tube. Coulée du béton Afin d éviter l écrasement des tubes par le poids du béton, on maintient la pression d eau de ville (3 bars maximum) pendant la coulée de la dalle. Si cela est nécessaire, additionnez le fluide caloporteur d un dosage d antigel approprié. Concernant les chapes anhydrites, leur mise en oeuvre doit être réalisée conformément à l ATEC du fabricant. Première mise en température La première mise en température doit être effectuée au moins 14 jours après la fin de la réalisation de la dalle d'enrobage. La mise en chauffe s opère avec un fluide à une température de 20 C durant 3 jours. Ensuite, la température du fluide chauffant sera montée à la température maximale de service pendant quatre jours supplémentaires. Pose PCBT X Jours Enrobage Y Jours Mise en chauffe Séchage enrobage 20 C Ov Pose rev. sol 14 Jours 3 Jours 4 Jours Délai d attente suivant le type de revêtement de sol. Z Jours 9 Revêtement de sol Pour les sols scellés, le mortier de pose ne peut en aucun cas servir d enrobage des tubes, et la pose des tubes doit être réalisée après séchage de la dalle béton. Pour les revêtements de sol collés, la pose s effectue après la mise en température de la dalle et après arrêt du chauffage. La résistance thermique du revêtement ne doit pas excéder 0,15 m² K/W. Concernant les différents revêtements de sol, le poseur devra se conformer aux DTU concernés.

11 Equilibrage C est avant la mise en service qu il est conseillé de vidanger et de rincer l installation, avant de remplir à nouveau et de traiter éventuellement l eau. Prééquilibrage Vous procéderez à ce premier réglage sur la base de l étude thermique. Ce réglage se fait sur le collecteur retour (flèche bleue) au moyen des vannes de chaque circuit. La lecture des débits se fera simultanément sur les débimètres positionnés sur le collecteur aller (flèche rouge). Ce prééquilibrage doit se faire circuit par circuit. II est ensuite nécessaire d attendre la première mise en chauffe afin de valider l équilibrage réalisé et de procéder aux éventuels ajustements nécessaires, ceci afin d adapter le calcul théorique à la réalité du logement chauffé. collecteur Hydronic collecteur S1 10

12 L équilibrage : étape par étape Collecteur départ Équipé de débitmètres et de vannes de réglage incorporées. Dotée d'un obturateur conique, la vanne permet une grande précision de réglage, en affichant le débit exprimé en l/min. Le réglage étant fait, on peut alors bloquer la vanne en position à l'aide de la capsule dont elle est équipée. Collecteur retour 11 Équipé de vannes d'arrêt incorporées. La vanne est dotée d'une tige de commande en acier inox monobloc avec double joint torique. La forme de l obturateur permet de réduire les pertes de charges, le bruit et évite le collage sur le siège d'étanchéité. Les vannes peuvent recevoir une tête électrothermique, permettant une régulation pièce par pièce via thermostat d'ambiance.

13 Planchers rafraîchissants réversibles Toutes les exigences du DTU P1 sont applicables ainsi que les recommandations du CPT 3164 d octobre 1999 sur les planchers réversibles à eau basse température (indice de classement : P de juillet 2006). Conception du plancher a - la masse de (dalle + revêtement) sera inférieure à 160 Kg/m², et l épaisseur de cet ensemble ne devra pas dépasser 7 cm. b - résistance thermique de la dalle selon RT 2005 (voir schémas page 13). c - le nombre de circuits maximum par collecteur est de 6. Il est important d éviter les concentrations de tubes. Dans le cas contraire, il convient de les gainer. d - pas de chape liquide anhydrite. e - la résistance thermique maximum du revêtement de sol est de 0,09 m² K/W. La colle utilisée pour le revêtement de sol doit disposer d un ATEC favorable. Il faut aussi éviter les tapis. Conception des installations VMC obligatoire, les composants doivent être prévus pour fonctionner au froid, les composants doivent être calorifugés pour éviter la condensation, un dispositif doit limiter à 21 C minimum la température d eau à l entrée, un appareil de sécurité à réarmement manuel interdit l envoi d eau en-deçà de 12 C, un dispositif inversera le sens des thermostats d ambiance éventuels, les fonctionnements chaud et froid sont séparés, les générateurs chaud et froid doivent bénéficier d un ATEC favorable. 12 Conduite des installations VMC en fonctionnement permanent, limiter les apports de chaleur interne et externe, l été, fermer les circuits des pièces humides, les thermostats d ambiance sont au maximum à 24 C.

14 RT 2005 La règlementation thermique Valeurs minimales des RT des couches d isolations continues sous le plancher chauffant R 0,75 Etage ou RDC déjà isolé. R 1,25 Terre plein isolé en périphérie. R 1,70 Terre plein. R 2,10 Sous-sol, cave ou vide sanitaire.

15 - Crédits photos : Opaline, Betty studio et Fotolia.

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un crayon Un niveau Une perceuse Un cutter Une scie égoïne à denture

Plus en détail

LE PLANCHER CHAUFFANT J-M R. D-BTP

LE PLANCHER CHAUFFANT J-M R. D-BTP LE PLANCHER CHAUFFANT J-M R. D-BTP 2006 1 Accueil Le matériel Mise en oeuvre Mise en service 2 Accueil 3 Accueil Généralités Description Distribution de la chaleur Différents types de pose 4 Généralités

Plus en détail

ÉTAPES ET CONSEILS DE POSE DU PLANCHER CHAUFFANT RAFRAÎCHISSANT BASSE TEMPÉRATURE

ÉTAPES ET CONSEILS DE POSE DU PLANCHER CHAUFFANT RAFRAÎCHISSANT BASSE TEMPÉRATURE ÉTAPES ET CONSEILS DE POSE DU PLANCHER CHAUFFANT RAFRAÎCHISSANT BASSE TEMPÉRATURE Les outils nécessaires... La préparation du chantier... L installation des collecteurs... La mise en place de la bande

Plus en détail

Le développement. La simplicité. durable. L innovation... L expérience

Le développement. La simplicité. durable. L innovation... L expérience La simplicité Le développement durable L epérience L innovation... RT 2012 La nouvelle Règlementation Thermique La Réglementation Thermique 2012, RT 2012, une révolution énergétique. L objectif du Grenelle

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE COSYTHERM

MISE EN ŒUVRE COSYTHERM 24 Mise en Œuvre MISE EN ŒUVRE COSYTHERM interlübke Préparation du chantier Le chantier devra être minutieusement nettoyé, tous gravats évacués. La mise en œuvre du plancher chauffant Cosytherm s effectue

Plus en détail

Guide de pose de chauffage par le sol

Guide de pose de chauffage par le sol Guide de pose de chauffage par le sol Guide de pose sequentiel et reglementation Incorporation des réseaux (électricité, évacuations) Calcul de l installation (par un BE) Commande du matériel Vérification

Plus en détail

DOMAINE D APPLICATION INSTRUCTIONS GENERALES

DOMAINE D APPLICATION INSTRUCTIONS GENERALES NOTICE DE POSE Chauffage Direct par Sol Rayonnant. Lire attentivement les instructions de cette fiche technique avant de commencer l installation du Cable Kit 10w/ml. DOMAINE D APPLICATION Cable Kit est

Plus en détail

THERMACOME / VIVRACOME

THERMACOME / VIVRACOME THERMACOME / VIVRACOME Planchers chauffants hydrauliques Descriptifs - Types DBAT 05/2005 267 F - Réf. ACOME : 991197-1 - Plancher chauffant et rafraîchissant THERMACOME avec dalles d'isolation à plots

Plus en détail

Installation de la station FS36

Installation de la station FS36 Installation de la station FS36 Plancher sans chape CaleôSol, Mur Chauffant CaleôMur Introduction Le chauffage par le sol à base d'eau est dit à basse température, ce qui signifie que la température d'écoulement

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence en une seule

Plus en détail

Les informations et données techniques que vous trouverez dans ce guide sont extraites :

Les informations et données techniques que vous trouverez dans ce guide sont extraites : CIAL/F/15 -V.11. 1 Vous trouverez dans ce document les indications nécessaires à la réalisation et à la pose de votre plancher chauffant ou chauffant rafraîchissant basse température HOMERYS. Les informations

Plus en détail

Les solutions d isolation des sols et des planchers

Les solutions d isolation des sols et des planchers 0 Les solutions d isolation des sols et des planchers F0 00 a Les solutions d isolation des sols et des planchers juin 0 Description Les notions de thermique et d acoustique dont il est fait état dans

Plus en détail

CIAL/F/15 -V.14 1 CIAL/F/15 V.14

CIAL/F/15 -V.14 1 CIAL/F/15 V.14 CIAL/F/15 -V.14 1 CIAL/F/15 V.14 Ce document contient les principales indications nécessaires à la réalisation et à la pose de votre plancher chauffant / rafraîchissant HOMERYS selon les règles de l art.

Plus en détail

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL Ecs 300LT CAPTEUR SoL 1 Pose du Capteur Manuel d installation et utilisation Le capteur se pose à 80 cm de profondeur, il doit être installé dans le sol et sera recouvert de terre.(tolérance du terrassement

Plus en détail

VIVRACOME Les exigences réglementaires

VIVRACOME Les exigences réglementaires Les exigences réglementaires VIVRACOME et la réglementation thermique (NFP 52.307) La réglementation thermique actuelle des bâtiments neufs ou existants porte sur l amélioration de leur performance énergétique.

Plus en détail

Planchers chauffants

Planchers chauffants Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement. L offre s articule surtout autour des planchers à eau chaude (y compris des planchers réversibles) et des

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Système de plancher rayonnant électrique Câble auto-régulant Solution mince avec revêtement de sol stratifié flottant Guide de mise en œuvre BRBT 02/2007 302 Fr 991169 1/22 SOMMAIRE Composition du pack

Plus en détail

La solution céramique

La solution céramique octobre 2010 LES ATOUTS DE LA SOLUTION CERAMIQUE Confort Acoustique Conductibilité thermique Economie Coût global Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement.

Plus en détail

SYSTÈME DE PLANCHER CHAUFFANT ET RAFRAÎCHISSANT

SYSTÈME DE PLANCHER CHAUFFANT ET RAFRAÎCHISSANT SYSTÈME DE PLANCHER CHAUFFANT ET RAFRAÎCHISSANT Uponor 7,rue de métier-charguia 2-2035 Tunis Tél : +216 70 836 659 Fax : +216 70 837 628 www.tunipipe.com Sommaire Plancher chauffant / rafraîchissant Généralités...

Plus en détail

GUIDE DE MISE EN ŒUVRE PLANCHER CHAUFFANT- RAFRAICHISSANT BASSE TEMPERATURE (PCRBT)

GUIDE DE MISE EN ŒUVRE PLANCHER CHAUFFANT- RAFRAICHISSANT BASSE TEMPERATURE (PCRBT) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE PLANCHER CHAUFFANT- RAFRAICHISSANT BASSE TEMPERATURE (PCRBT) Eléments chauffants dans la dalle, pose de type A (NF DTU 65.14 P1 1) page 1 / 10 1/ PRÉAMBULE La mise en œuvre du plancher

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

Distributeurs de circuits de chauffage. Distributeurs de circuits de chauffage par le sol

Distributeurs de circuits de chauffage. Distributeurs de circuits de chauffage par le sol I.6.2 par le sol Tous les composants des distributeurs de circuits de chauffage par le sol SCHÜTZ sont parfaitement harmonisés, s'inscrivent dans la logique système en liaison avec les armoires de distribution

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs Objectif : Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs On donne : Un dossier ressource définissant : o Le rôle des radiateurs o Les différents types de radiateurs o Les règles de pose

Plus en détail

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DESCRIPTION D UN CIRCUIT DE CHAUFFAGE A EAU CHAUDE LE SENS DE LA PENTE LE RADIATEUR EN FONTE

Plus en détail

Vivracome Présentation du système

Vivracome Présentation du système Vivracome Présentation du système Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique. Solution mince VIVRACOME (R = 0,75m².K/W) est le 1 er système mince plancher chauffant sous ATEC n 14/09-1475

Plus en détail

SOLELEC. 7. Garantie. 6. Régulation. La garantie sera de 10 ans pour les éléments chauffants et de 3 ans pour la partie régulation.

SOLELEC. 7. Garantie. 6. Régulation. La garantie sera de 10 ans pour les éléments chauffants et de 3 ans pour la partie régulation. SOLELEC. Régulation L installation doit être régulée par un thermostat ordres. Les préconisations de branchement sont reprises dans la notice spécifique joint à chaque thermostat. Il est possible d utiliser

Plus en détail

Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE

Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE N290/R01(24.04.09) Notice d utilisation TRESCOMAT CONFORT STE Câble de rénovation biconducteur, posé sur treillis, avec bandes autocollantes. Pour support béton. Finition carrelée. 675, rue Louis Bréguet

Plus en détail

UNIMIX un système de réglage compact et universel pour le chauffage par le sol. member of

UNIMIX un système de réglage compact et universel pour le chauffage par le sol. member of UNIMIX un système de réglage compact et universel pour le chauffage par le sol member of UNIMIX UNIMIX EST UN SYSTÈME DE RÉGLAGE COMPACT ET UNIVERSEL POUR LE CHAUFFAGE PAR LE SOL QUI FONCTIONNE SUR LE

Plus en détail

Plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique

Plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique THERMACOME ISOLATIONS PÉRIPHÉRIQUES Désolidarisent mécaniquement, thermiquement et phoniquement la dalle flottante et le revêtement de sol des structures verticales du bâtiment. Isolations périphériques

Plus en détail

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003 KNAUF Thane 24 KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Description Panneaux isolants en polyuréthane rigide KNAUF Thane 24 à performances thermiques

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0 Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon PS V 1.0 TABLE DES MATIERES 1. Description du produit... 2 1.1 Type... 2 1.2 Isolation thermique... 2 1.3 Spécifications... 2 2. Généralités... 2 3.

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

34 Mise en oeuvre. Une gamme de produits complète pour une mise en oeuvre simple aussi bien dans les bâtiments neufs que dans la rénovation.

34 Mise en oeuvre. Une gamme de produits complète pour une mise en oeuvre simple aussi bien dans les bâtiments neufs que dans la rénovation. 34 Mise en oeuvre MISE EN OEUVRE COSYMAT / COSYMAT Rénovation interlübke Une gamme de produits complète pour une mise en oeuvre simple aussi bien dans les bâtiments neufs que dans la rénovation. Chape

Plus en détail

Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE

Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE GTPMR12 NOUVEAU BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT SOLUTIONS SANITAIRES Le sanitaire, spécialité historique de Nicoll, a fait de la marque la référence

Plus en détail

THERMACOME. Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide. Présentation

THERMACOME. Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide. Présentation THERMACOME Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide Présentation Plancher chauffant et rafraîchissant De nombreux avantages pour l utilisateur Le système

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

PLANCHERS CHAUFFANTS ACOME. Thermacome LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES. Présentation du système

PLANCHERS CHAUFFANTS ACOME. Thermacome LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES. Présentation du système PLANCHERS CHAUFFANTS ACOME LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES Tel. 02 33 89 31 94 Mail : brbt@acome.fr Mail : devis.tubes@acome.fr Isolation du bâti et limitation des ponts thermiques Service Commercial Export/DOM-TOM

Plus en détail

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Espace Info Energie de la CoVe eie.carpentras@aere-asso.com 0490362509 Avec le soutien de : Isolation par l'intérieur des murs extérieurs Isolation

Plus en détail

3. Conditions supplémentaires pour des installations sur chauffage de sol

3. Conditions supplémentaires pour des installations sur chauffage de sol Conditions préalables Indications importantes pour la pose d un sol ter Hürne Veuillez également prendre en compte les Informations supplémentaires pour le collage des produits, que vous trouverez dans

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes à haut rendement équipées de moteurs à aimant permanent ou de «moteurs EC» (Electronic Commutation) sont jusqu à 3x plus efficientes

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

Fassane Neo. Fassane Neo

Fassane Neo. Fassane Neo Le 1 er ventilo-radiateur adapté spécialement aux générateurs basse-température (PAC, chaudière à condensation) 2 fois + compact qu un radiateur traditionnel avec de fortes puissances La puissance de la

Plus en détail

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers.

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Le sol, seule surface avec laquelle nous sommes toujours en contact, représente 15% des pertes calorifiques du bâtiment.

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Guide de mise en œuvre BRBT 01/2007-301 Fr 991167 1/22 SOMMAIRE Composition du pack VIVRACOME...3 Préparation du chantier :...4 Isolation périphérique :...4 Pose des dalles PSE :...4 Réalisation du réseau

Plus en détail

Nouvelle collection Plancher chauffant basse température

Nouvelle collection Plancher chauffant basse température LE GUIDE Juillet 2015 de lancement Nouvelle collection Plancher chauffant basse température le partenaire du frigoriste, du climaticien et du cuisiniste Rolesco vous présente : Le plancher chauffant Wavin

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo. POSE DES CAPTEURS HORIZONTAUX ET VERTICAUX AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.fr P.1/9 SOMMAIRE CONCEPTION... 3 PROFONDEUR D ENFOUISSEMENT

Plus en détail

DS 5. Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service. Édition du 16 avril 2014

DS 5. Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service. Édition du 16 avril 2014 DS 5 Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service 1 Édition du 16 avril 2014 Contexte réglementaire REGLEMENTATION THERMIQUE Si la RT2012 n interdit pas d équiper un logement d une pompe à chaleur réversible

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP

LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP 2006 1 Définitions, généralités Détermination de tuyauteries, calcul de pertes de charge Abaques 2 Définitions, généralités Notion de perte de charge Perte de charge d

Plus en détail

rocksol expert performances THERMIQUE performances incendie Isoler les sols sous chape maçonnée

rocksol expert performances THERMIQUE performances incendie Isoler les sols sous chape maçonnée rocksol expert ROCKSOL EXPERT est un panneau de laine de roche mono densité rigide utilisé pour l isolation thermique et acoustique des chapes flottantes de planchers bas. performances THERMIQUE Épaisseur

Plus en détail

Systèmes de surfaces chauffantes et rafraîchissantes hydrauliques encastrées

Systèmes de surfaces chauffantes et rafraîchissantes hydrauliques encastrées Systèmes de surfaces chauffantes et rafraîchissantes hydrauliques encastrées NBN EN 1264-1 à 5 (2008-2011) Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

Description d un plancher chauffant

Description d un plancher chauffant Description d un plancher chauffant Synthèse sur le sujet pouvant servir de référence pour un projet. Plancher chauffant installé par un chauffagiste au rez-de-chaussée d une maison construite en 1997

Plus en détail

TWIDO T3-51W PRÉ REQUIS POUR L INSTALLATION

TWIDO T3-51W PRÉ REQUIS POUR L INSTALLATION TWIDO T3-51W PRÉ REQUIS POUR L INSTALLATION Objet du document : Ce document permet de positionner les connexions nécessaires avant l installation d un Twido modèle T3-51W. Document de référence : - Manuel

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

CHAPE CIMENT FLUIDE. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résistance à la compression :

CHAPE CIMENT FLUIDE. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résistance à la compression : DESCRIPTION t-mix CCF Chape à base de ciment, de sables sélectionnés, d ajouts et adjuvants spécifiques, selon DTU 26.2 (Chapes et dalles à base de liants hydrauliques), classée CT-C 20-F4 selon la norme

Plus en détail

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU AW Aérothermie LIAISON HYDRAULIQUE Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible 6 C départ max Unités extérieures Unités intérieures NOUVEAU ans * garantie compresseur 6 C Radiateurs

Plus en détail

EXPOSE. Présentation d un plancher chauffant électrique

EXPOSE. Présentation d un plancher chauffant électrique EXPOSE Présentation d un plancher chauffant électrique Baccalauréat Professionnel ELEEC Electrotechnique - Energie - Equipements Communicants Année scolaire : 2010 2011 DELUCE Théo Lycée Condorcet 1 avenue

Plus en détail

INTRO. Comment installer un réseau de chauffage central? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS ÉQUIPEMENT

INTRO. Comment installer un réseau de chauffage central? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS ÉQUIPEMENT Comment installer un réseau de chauffage central? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS Mètre Crayon Niveau à bulle Cordeau à poudre Perceuse Tournevis Clé à molette Coupe-tube

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques ROCKsol pro Panneau rigide mono densité non revêtu. Echelle de densité + le + produit : performance acoustique optimum, réservation réduite 20 mm. Idéal pour l isolation sous chape flottante de locaux

Plus en détail

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie plancher chauffant basse température Solution plancher sec : L alternative pour les besoins du neuf et de la rénovation La solution plancher sec REHAU est dotée de toutes les caractéristiques du plancher

Plus en détail

Isolation sous chape P 30. Isolants sous chape ou dallage à base de : 1 KNAUF Therm. 2 KNAUF XTherm. 3 KNAUF Thane 24 4 POLYFOAM

Isolation sous chape P 30. Isolants sous chape ou dallage à base de : 1 KNAUF Therm. 2 KNAUF XTherm. 3 KNAUF Thane 24 4 POLYFOAM 1 2 3 4 Isolation sous chape P 30 Isolants sous chape ou dallage à base de : 1 KNAUF Therm 2 KNAUF XTherm 3 KNAUF Thane 24 4 POLYFOAM Les isolants : KNAUF Therm (PSE, polystyrène expansé) KNAUF XTherm

Plus en détail

Notice. d installation Guide à conserver par l utilisateur. Domocâble. Plancher rayonnant électrique. Un monde plus chaleureux

Notice. d installation Guide à conserver par l utilisateur. Domocâble. Plancher rayonnant électrique. Un monde plus chaleureux Notice d installation Guide à conserver par l utilisateur Domocâble Plancher rayonnant électrique Un monde plus chaleureux CARACTÉRISTIQUES DES ÉLÉMENTS CHAUFFANTS Cet élément chauffant est conforme à

Plus en détail

PlancHer 09/2010. Nouvelle gamme K-FoAM. L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf

PlancHer 09/2010. Nouvelle gamme K-FoAM. L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf PlancHer 09/2010 Nouvelle gamme K-FoAM L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf Isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé K-FOAM C K-FOAM C : présentation K-FOAM C est

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS Solutions d isolation thermique Confort économies d'énergies, Environnement le panneau isolant référence pour l'isolation des sols isolant isolant confort, économie et performance confort économie performance

Plus en détail

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS Assour Chape 19 POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS NOTICE DE POSE ÉDITION JUILLET 2002 1 - Support des sols flottants - Surfaçage A/ Pas de tuyauterie sur le

Plus en détail

CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE FLOTTANTE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE

CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE FLOTTANTE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE FLOTTANTE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE LISEZ LA NOTICE DE POSE DANS SA TOTALITE AVANT DE DEMARRER VOTRE CHANTIER. Cela pourra

Plus en détail

Matériel et régulation de chaufferie

Matériel et régulation de chaufferie Matériel et régulation de chaufferie CIRCULATEURS CIRCULATEUR CLASSE A, EVOTRON 60/180 Le tout nouveau circulateur électronique basse consommation de chez DAB. Il analyse en permanence les caractéristiques

Plus en détail

Chauffage par le sol. en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL

Chauffage par le sol. en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL Chauffage par le sol en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL Chauffage par le sol encore plus économe en énergie en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL Les gens sont de plus en plus nombreux

Plus en détail

THERMALU THERMALU CHAPE TRADITIONELLE. Le chauffage électrique économique

THERMALU THERMALU CHAPE TRADITIONELLE. Le chauffage électrique économique THERMALU Le chauffage électrique économique THERMALU CHAPE TRADITIONELLE Siège Social Thermalu SARL 32A rue de Mulhouse 68170 RIXHEIM Tél. : 03 89 83 22 60 - Fax. : 03 89 34 36 44 info@thermalu.com - www.thermalu.com

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes de circulation des sociétés membres d Europump portent le label volontaire «Energy», qui utilise le classement de A à G déjà bien

Plus en détail

COMMUNE DE HENRIDORFF PROJET D AGRANDISSEMENT DE LA SALLE DES FETES MISE AUX NORMES DES SANITAIRES ET DE LA CUISINE

COMMUNE DE HENRIDORFF PROJET D AGRANDISSEMENT DE LA SALLE DES FETES MISE AUX NORMES DES SANITAIRES ET DE LA CUISINE COMMUNE DE HENRIDORFF PROJET D AGRANDISSEMENT DE LA SALLE DES FETES MISE AUX NORMES DES SANITAIRES ET DE LA CUISINE rue de Waltembourg 57820 HENRIDORFF APPEL D OFFRE LOT 09: CHAUFFAGE (PLANCHER CHAUFFANT

Plus en détail

CCTP SAEM LES SAISIES VILLAGE TOURISME AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES. Lot N 03 CHAPES LES SAISIES - -

CCTP SAEM LES SAISIES VILLAGE TOURISME AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES. Lot N 03 CHAPES LES SAISIES - - 316 avenue des Jeux Olympiques 73620 LES SAISIES AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES LES SAISIES - - CCTP ECONOMISTE : Didier BOULANGER Portable : 06 62 37 63 50 - Email : didierboulanger@outlookfr Ensemble

Plus en détail

Manuel d'installation. Veria AquaMat

Manuel d'installation. Veria AquaMat Manuel d'installation Veria AquaMat Caractéristiques du produit - Veria AquaMat Veria AquaMat est une trame à circulation d'eau pour chauffer votre habitat. Sa conception de faible épaisseur (env. 10 mm)

Plus en détail

Système pour construction sèche I.4

Système pour construction sèche I.4 Système pour construction sèche I.4 Dans le cas du système pour construction sèche de SCHÜTZ, les tuyaux de chauffage sont posés dans l'isolation thermique au moyen de modules de conduction thermique.

Plus en détail

BILAN THERMIQUE ET EXECUTION PLANCHER CHAUFFANT

BILAN THERMIQUE ET EXECUTION PLANCHER CHAUFFANT S.A.R.L. IntiNéo Immeuble Le Forum - Avenue du Forum - 11100 NARBONNE intineo.chauffage@yahoo.fr - www.intineo-chauffage.fr M.Mme DURAND Olivier TOULOUSE, le 14/11/2009 36, rue des Fontaines 31000 TOULOUSE

Plus en détail

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques ECO RENOVATION EN FAVEUR DU LOGEMENT SOCIAL PUBLIC Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques Référentiel Ecorénovation logement social Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER 1/6 LE NEST PARTIES COMMUNES CLOS COUVERT GROS OEUVRE : Fondations suivant étude géotechnique, Dallage béton armé, Réalisation

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS Solutions d isolation thermique Confort économies d'énergies, Environnement le panneau isolant référence pour l'isolation des sols isolant isolant confort, économie et performance confort économie performance

Plus en détail

Octobre 1999. Statut. Analyse. Ce document a été approuvé par le Groupe spécialisé n 14 le 6 novembre 1998

Octobre 1999. Statut. Analyse. Ce document a été approuvé par le Groupe spécialisé n 14 le 6 novembre 1998 Octobre 1999 Groupe spécialisé n 14 - équipements de génie climatique, procédés solaires Planchers réversibles à eau basse température Cahier des Prescriptions Techniques sur la conception et la mise en

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation PLANCHER CHAUFFANT ELECTRIQUE SIMPLE ET CONFORTABLE Notice d installation Plancher Chauffant Electrique WARMUP WLFH Assistance Technique : 0805 639 905 1 Sommaire Recommendations et matériel nécessaire

Plus en détail

NOUVELLE OFFRE ISOLATION PERIPHERIQUE

NOUVELLE OFFRE ISOLATION PERIPHERIQUE NOUVELLE OFFRE ISOLATION PERIPHERIQUE FT 012.072012.V1 Application Pour plancher chauffant et rafraîchissant basse température. Description Nouvelle Offre gamme isolation périphérique ACOME. La fonction

Plus en détail

ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. Confort thermique avec chauffage par le sol.

ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. Confort thermique avec chauffage par le sol. ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. ROTEX Monopex : Confort thermique avec chauffage par le sol. Confort thermique avec chauffage par le sol. Une décision fondamentale Quel émetteur

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS Concerne les bâtiments terminés Après le 01/01/1948 Vendredi 24 avril 2009 ASTI 38950 St Martin le Vinoux a.s.t.i@orange.fr Gérard Maubleu le 20/04/2009

Plus en détail

FHM-Cx Kits de mélange pour chauffage par le sol

FHM-Cx Kits de mélange pour chauffage par le sol FHM-Cx Kits de mélange pour chauffage par le sol Application Kit de mélange FHM-C5 (pompe UPS) Kit de mélange FHM-C6 (pompe UPS) Kit de mélange FHM-C7 (pompe Alpha2) Les kits de mélange compacts Danfoss

Plus en détail

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL Panneau climatisant WEM pour construction récente Habitation individuelle près de Coblence, Allemagne Tuyau préformé WEM pour rénovation Musée Paulinzella,

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION F MANUEL D INSTALLATION - La présence de bruits, de vibrations excessives et de fuites d eau peut être le résultat d une installation incorrecte. - Ne déplacer jamais la machine en la tenant par le plan

Plus en détail

Les radiateurs et le plancher chauffant basse température avec le gaz naturel

Les radiateurs et le plancher chauffant basse température avec le gaz naturel Les radiateurs et le plancher chauffant basse température avec le gaz naturel Comment choisir vos émetteurs de chaleur? Avec le gaz naturel, vous faites le choix d une énergie d avenir pour votre maison,

Plus en détail

Système plancher sans chape «Cofloor»

Système plancher sans chape «Cofloor» Information technique Description: Le système plancher sans chape Oventrop «Cofloor» est utilisé dans des logements, bureaux et locaux commerciaux. Les composantes du système offrent une multitude de variantes

Plus en détail

SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage

SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage *Des solutions polymères à l infi ni www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie Solution pack BI-TEMPÉRATURE chauffage

Plus en détail