L ENQUÊTE PAR ENTRETIEN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ENQUÊTE PAR ENTRETIEN"

Transcription

1 INITIATION A LA DEMARCHE DE RECHERCHE UE3.4 semestre 4 LE CHAMP DE LA PSYCHOLOGIE L ENQUÊTE PAR ENTRETIEN Carine Segrestan-Crouzet Psychologue, PhD

2 PLAN 1) L entretien : définitions et position dans la démarche de recherche 2) Comment mener un entretien? 3) L enquête par entretien à usage exploratoire 4) L enquête par entretien à usage principal 5) L enquête par entretien à usage complémentaire 6) L analyse de contenu

3 PLAN 1) L entretien : définitions et position dans la démarche de recherche 2) Comment mener un entretien? 3) L enquête par entretien à usage exploratoire 4) L enquête par entretien à usage principal 5) L enquête par entretien à usage complémentaire 6) L analyse de contenu

4 DEFINITIONS Définition de Lagache : «situation provisoire d interactions essentiellement verbales entre deux personnes en contact direct et avec un objectif préalablement posé.» Définition de Labov et Fanshel : «événement de parole dans lequel une personne A extrait une information d une personne B.» Blanchet : conduit par un interviewer / favorise la production d un discours sur le thème prédéfini. Echange : Interviewé : perceptions des événements, interprétations, expériences Interviewer : questions ouvertes, recentrage sur les objectifs, aide à l authenticité

5 LES DIFFERENTES ETAPES D UNE RECHERCHE Etape 1 : la question de départ Etape 2 : l exploration (lectures et entretiens exploratoires) Etape 3 : la problématique Etape 4 : la construction du modèle d analyse Etape 5 : le recueil d informations Etape 6 : l analyse des informations Etape 7 : discussion et conclusion

6 LES METHODES QUALITATIVES Les entretiens Focus Groups L observation participative Récits de vie, Histoires de vie

7 PRINCIPAUX DOMAINES D APPLICATION Psychologie Expérimentale / Psychologie appliquée Ethnologie Sociologie

8 LES TYPES D ENTRETIEN L entretien libre ou non-directif (récits de vie) L entretien semi-directif (le plus utilisé) L entretien directif/centré

9 LES DIFFERENTS USAGES DE L ENQUETE PAR ENTRETIEN Usage exploratoire Usage principal Usage complémentaire

10 AVANTAGES Degré de profondeur des éléments recueillis Souplesse, faible directivité Richesse de l interaction

11 INCONVENIENTS Absence de directives techniques précises Pas de mode d analyse prédéfini Les résultats ne sont pas comparables directement Demande un travail d analyse important

12 PLAN 1) L entretien : définitions et position dans la démarche de recherche 2) Comment mener un entretien? 3) L enquête par entretien à usage exploratoire 4) L enquête par entretien à usage principal 5) L enquête par entretien à usage complémentaire 6) L analyse de contenu

13 LES OPERATIONS DE PREPARATION DE L ENQUETE PAR ENTRETIEN Définition de la population et du corpus Définition de la population Les limites La composition Le statut d informateur des populations Constitution du corpus Choix du mode d accès aux interviewés Les différents mode d accès Directs Indirects (proche en proche / informateurs-relais / relais institutionnels) L acceptation et le refus d être interviewé La rémunération des entretiens? Elaboration du plan d entretien

14 L ENVIRONNEMENT La programmation temporelle La scène Les lieux et la configuration des places La distribution des acteurs = les caractéristiques physiques et socio-économiques des partenaires

15 LE CADRE CONTRACTUEL DE LA COMMUNICATION Comment instaurer un cadre contractuel initial? Annoncer les motifs et l objet de l entretien Garantir la confidentialité de l entretien Répondre à 2 questions implicites : Pourquoi cette recherche? Pourquoi cet interviewé?

16 LES MODES D INTERVENTION Les stratégies d écoute Les stratégies d intervention La contradiction La consigne La relance Les types de relance de l interviewer : Registre Type d acte Réitération Déclaration Interrogation Référentiel Echo Complémentation Interrogation référentielle Modal Reflet Interprétation Interrogation modale

17 ROGERS ET LA NON-DIRECTIVITÉ Méthode de Carl Rogers : Poser le moins de questions possible Intervenir de manière aussi ouverte que possible (relances) Ne pas craindre les silences S abstenir de s impliquer soi-même dans le contenu Veiller à ce que l entretien se déroule dans un environnement et un contexte adéquats Enregistrer les entretiens (éviter la prise de notes) Distance = Neutralité bienveillante

18 LES TECHNIQUES DE REFORMULATION Reformulation écho Reformulation reflet Reformulation inversée Reformulation clarification Reformulation déductive ou inductive Reformulation interrogative Reformulation biaisée Reformulation du vécu immédiat/miroir Ne pas craindre les silences!!!

19 L APPRENTISSAGE DE L ENTRETIEN? Rien ne remplace l expérience concrète, la pratique Analyser ses premiers entretiens : Écouter l enregistrement et l interrompre après chaque intervention Noter chaque intervention et l analyser Reprendre l écoute et analyser les réactions de l interlocuteur à chaque intervention Evaluer le comportement général.

20 PLAN 1) L entretien : définitions et position dans la démarche de recherche 2) Comment mener un entretien? 3) L enquête par entretien à usage exploratoire 4) L enquête par entretien à usage principal 5) L enquête par entretien à usage complémentaire 6) L analyse de contenu

21 LES DIFFERENTES ETAPES D UNE RECHERCHE Etape 1 : la question de départ Etape 2 : l exploration (lectures et entretiens exploratoires) Etape 3 : la problématique Etape 4 : la construction du modèle d analyse Etape 5 : le recueil d informations Etape 6 : l analyse des informations Etape 7 : discussion et conclusion

22 L EXPLORATION Etape 2 de la démarche de recherche : Travail de lecture : s informer des recherches déjà menées Entretiens exploratoires : Complètent les lectures Mettent en lumière d autres aspects de la question

23 L ENTRETIEN EXPLORATOIRE Qui interviewer? Les experts dans le domaine concerné Les témoins privilégiés Le public concerné par l étude Choix du lieu et du moment Date et heure Lieu Profil de l interviewer Consigne initiale

24 OBJECTIFS DE L ENTRETIEN EXPLORATOIRE ET EXPLOITATION DES DONNEES Rupture Objectifs : Ouvrir des pistes de réflexion Prendre conscience de nouveaux aspects du problème Eviter de se lancer dans de faux problèmes (issus des préjugés) Exploitation des données : Pas de grille d analyse précise Ecoute des enregistrements accompagnée de prise de notes

25 ENTRETIENS EXPLORATOIRES A UNE ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE Inventorier des dimensions Appréhender la diversité des dimensions et leur déclinaison en modalités Bâtir un questionnaire en fonction de ces dimensions et modalités

26 PLAN 1) L entretien : définitions et position dans la démarche de recherche 2) Comment mener un entretien? 3) L enquête par entretien à usage exploratoire 4) L enquête par entretien à usage principal 5) L enquête par entretien à usage complémentaire 6) L analyse de contenu

27 LES DIFFERENTES ETAPES D UNE RECHERCHE Etape 1 : la question de départ Etape 2 : l exploration (lectures et entretiens exploratoires) Etape 3 : la problématique Etape 4 : la construction du modèle d analyse Etape 5 : le recueil d informations Etape 6 : l analyse des informations Etape 7 : discussion et conclusion

28 OBJECTIFS DE L ENTRETIEN A USAGE PRINCIPAL Permet de répondre à l objectif que l on s est fixé. Suppose que les hypothèses aient déjà été formulées Plan d entretien élaboré dans le but de confronter les données aux hypothèses Différences avec l entretien de l étape exploratoire

29 3 TYPES D ENTRETIENS A USAGE PRINCIPAL Entretien semi-directif ou semi-dirigé Entretien centré Récits de vie

30 PLAN 1) L entretien : définitions et position dans la démarche de recherche 2) Comment mener un entretien? 3) L enquête par entretien à usage exploratoire 4) L enquête par entretien à usage principal 5) L enquête par entretien à usage complémentaire 6) L analyse de contenu

31 LES DIFFERENTES FONCTIONS DES ENTRETIENS COMPLEMENTAIRES Enrichir la compréhension des données Compléter les données Contribution à la construction et à l interprétation des données. Exemple : l enquête par entretien postérieure à l enquête par questionnaire

32 PLAN 1) L entretien : définitions et position dans la démarche de recherche 2) Comment mener un entretien? 3) L enquête par entretien à usage exploratoire 4) L enquête par entretien à usage principal 5) L enquête par entretien à usage complémentaire 6) L analyse de contenu

33 LES DIFFERENTES ETAPES D UNE RECHERCHE Etape 1 : la question de départ Etape 2 : l exploration (lectures et entretiens exploratoires) Etape 3 : la problématique Etape 4 : la construction du modèle d analyse Etape 5 : le recueil d informations Etape 6 : l analyse des informations Etape 7 : discussion et conclusion

34 ETAPE 6 : ANALYSE DES INFORMATIONS Dépend du type d informations recueillies, de la richesse des matériaux recueillis et de leur pertinence Détermination d indicateurs pour une approche quantitative Analyse de contenu pour approche qualitative du processus

35 L ANALYSE DU DISCOURS But : sélectionner et extraire des données susceptibles de permettre la confrontation des hypothèses aux faits Elle s effectue sur le corpus Deux types d approches (les analyses linguistiques, les analyses de contenu)

36 L ANALYSE DE CONTENU : HISTORIQUE Benjamin Bourdon (1888) : analyse thématique à partir d un texte de la Bible Thomas (1908) : sur l acculturation des émigrants polonais Harold Laswell (1915) : sur les thèmes de la propagande allemande

37 ETAPES DE L ANALYSE DE CONTENU Constitution Lecture Classification Interprétation

38 LES DIFFERENTS TYPES D ANALYSES DE CONTENU Analyse entretien par entretien Analyse thématique Analyse formalisée

39 L ANALYSE ENTRETIEN PAR ENTRETIEN La plus proche du résumé Postulat : chaque singularité est porteuse d un processus psychologique que l on veut étudier L unité de découpage est le fragment du discours portant sur une signification

40 L ANALYSE THEMATIQUE On défait la singularité du discours pour «dégager» ce qui, d un entretien à l autre, se réfère au même thème L unité de découpage est le thème Il faut procéder à la construction d une grille d analyse

41 L ANALYSE THEMATIQUE : CONSTRUCTION D UNE GRILLE D ANALYSE Lire tous les entretiens et identifier les thèmes Hiérarchiser les thèmes en thèmes principaux et secondaires Identifier les indicateurs qui rendent compte des thèmes Décompte fréquentiel des catégories

42 L ANALYSE THEMATIQUE : LES QUALITES DES THEMES Exhaustifs Exclusifs Objectifs Fidélité des codeurs N=n*2 i+j n=nombre de catégories communes aux 2 codeurs (A et B) i=nombre de catégories pour l analyste A j=nombre de catégories pour l analyste B Pertinents Clairement définis

43 L ANALYSE TEXTUELLE PAR LA METHODE ALCESTE Logiciel ALCESTE (Reinert, 1986) Prise en compte de la fréquence des mots et de leur co-occurrence Aucune catégorisation a priori Existence d autres logiciels

44 LECTURES CONSEILLEES Quivy, R., Van Campenhoudt, L. (2006). Manuel de recherche en sciences sociales. (3ème édition). Paris, DUNOD. Blanchet, A., Gotman, A. (2007). L enquête et ses méthodes L entretien. (2ème édition). Sociologie 128, Armand Colin.

ETUDE QUALITATIVE METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE

ETUDE QUALITATIVE METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE ETUDE QUALITATIVE METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE L ETUDE QUALITATIVE Pourquoi? > Compléter les informations internes et documentaires > Formuler des hypothèses > Bien connaître le vocabulaire de la

Plus en détail

L entretien compréhensif en sociologie

L entretien compréhensif en sociologie L entretien compréhensif en sociologie SOCIOLOGIE Sous la direction d Anne-Marie Arborio et Olivier Martin Dans la même collection M. Buscatto, Sociologies du genre C. Détrez, Sociologie de la culture

Plus en détail

La démarche de recherche en sciences sociales. UE 3.4 S4 Présentation CI Promotion septembre

La démarche de recherche en sciences sociales. UE 3.4 S4 Présentation CI Promotion septembre La démarche de recherche en sciences sociales UE 3.4 S4 Présentation CI Promotion septembre 2012 2015 1 Objectifs du cours Comprendre les étapes essentielles de la démarche en sciences sociales. Etre en

Plus en détail

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 SOMMAIRE I DEFINITION II - APPROCHE ROGERIENNE III LES ATTITUDES IV - LES VARIABLES DE L ENTRETIEN V- LES TECHNIQUES D ENTRETIEN VI - CONDUIRE UN ENTRETIEN

Plus en détail

Module III. Procédures de collecte de données. Karine Lapierre

Module III. Procédures de collecte de données. Karine Lapierre Module III Procédures de collecte de données Karine Lapierre Une étude peut être de nature qualitative ou quantitative. Le choix entre l une ou l autre est fortement lié à la problématique et à la spécificité

Plus en détail

LE QUESTIONNAIRE I. LES INDICATEURS

LE QUESTIONNAIRE I. LES INDICATEURS I. LES INDICATEURS LE QUESTIONNAIRE I.1. Les types d indicateurs I.1.A. Les indicateurs factuels et les indicateurs formels I.1.B. Les indicateurs d ordre subjectif I.2. Détermination des indicateurs I.3.

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1.LEGISLATION n Dans le cadre du rôle propre infirmier n Dans le domaine

Plus en détail

Recherche Qualitative

Recherche Qualitative Recherche Qualitative Définition: recherche utilisant des méthodes qualitatives pour le recueil de données et pour l analyse (vécu, expériences, représentations, attitudes, comportement, opinions, réactions,

Plus en détail

LES OUTILS PARTICIPATIFS DU DIAGNOSTIC

LES OUTILS PARTICIPATIFS DU DIAGNOSTIC LES OUTILS PARTICIPATIFS DU DIAGNOSTIC Intervention ASKORIA formation DEJEPS 24 mars et 28 avril 2015 Gilles Droniou Assistant de recherches, JEUDEVI droniou@jeudevi.org www.jeudevi.org LES DIFFÉRENTES

Plus en détail

Informations relatives à l accueil des stagiaires

Informations relatives à l accueil des stagiaires MASTER Travail social et politiques sociales Programme d études «Problèmes sociaux, action sociale et préventions des risques» Informations relatives à l accueil des stagiaires Fribourg, Octobre 2014 Informations

Plus en détail

L ART DE POSER DES QUESTIONS ET DE SE PRÉPARER À FAIRE UNE ENTREVUE UN PETIT GUIDE DU COMMENT FAIRE

L ART DE POSER DES QUESTIONS ET DE SE PRÉPARER À FAIRE UNE ENTREVUE UN PETIT GUIDE DU COMMENT FAIRE L ART DE POSER DES QUESTIONS ET DE SE PRÉPARER À FAIRE UNE ENTREVUE UN PETIT GUIDE DU COMMENT FAIRE IMPORTANCE DE POSER LES BONNES QUESTIONS Permet de bien structurer l entrevue Permet d instaurer une

Plus en détail

Les méthodes de l entretien en sciences sociales

Les méthodes de l entretien en sciences sociales Les méthodes de l entretien en sciences sociales p s y c h o s u p Romy Sauvayre Les méthodes de l entretien en sciences sociales Illustration de couverture Franco Novati Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-057970-9

Plus en détail

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION

Plus en détail

La recherche qualitative

La recherche qualitative La recherche qualitative Évelyne Lasserre, Maître de Conférences en Anthropologie, Université Lyon1 Service Commun de SHS LEPS Alain Moreau, Professeur associé de Médecine Générale, Université Lyon 1 Yves

Plus en détail

L entretien. L entretien. L entretien. L entretien Guide d entretien

L entretien. L entretien. L entretien. L entretien Guide d entretien les 3 unités de lieu, d action, de temps l entretien est plutôt semi-directif. directif se rapproche beaucoup du questionnaire et laisse peu de place à l imprévisible des réponses de l interviewé. ce qui

Plus en détail

D. Schnapper. La pratique de l analyse typologique, chapitre 5. Préceptes de méthodologie et pratiques de recherches

D. Schnapper. La pratique de l analyse typologique, chapitre 5. Préceptes de méthodologie et pratiques de recherches D. Schnapper La pratique de l analyse typologique, chapitre 5 Plan de la présentation Introduction Préceptes de méthodologie et pratiques de recherches La confrontation Pensée typologique et pensée classificatoire

Plus en détail

LA DEMARCHE DE RECHERCHE

LA DEMARCHE DE RECHERCHE LA DEMARCHE DE RECHERCHE I. Différentes méthodes d'acquisition des connaissances... 1 II. Les trois grandes phases d'une démarche de recherche... 2 A. La phase conceptuelle ou théorique... 2 B. Phase méthodologique...

Plus en détail

Baccalauréat technologique STAV

Baccalauréat technologique STAV Baccalauréat technologique STAV Extrait de la note de service DGER/SDPOFE/N2013-2075 du 28 mai 2013 Épreuve technique E9 : Technologies Elle est affectée d un coefficient 8. Les deux enseignants évaluateurs

Plus en détail

La technique d entretien, pratique professionnelle du CPE. Sophie Carrère CPE CLG Montaigne Lormont

La technique d entretien, pratique professionnelle du CPE. Sophie Carrère CPE CLG Montaigne Lormont La technique d entretien, pratique professionnelle du CPE Sophie Carrère CPE CLG Montaigne Lormont Plan du stage Présentation du stage Définition de la situation d entretien en tant que communication L

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Correspondant Prévention Santé-Sécurité au Travail et Environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Correspondant Prévention Santé-Sécurité au Travail et Environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Correspondant Prévention Santé-Sécurité

Plus en détail

Séance 2 à 4 (doc. 3) L observation qualitative

Séance 2 à 4 (doc. 3) L observation qualitative Séance 2 à 4 (doc. 3) L observation qualitative 1 Plan de la séance 1. L observation qualitative Pourquoi observer? Que peut-on observer? Principes généraux L observation verbalisée L observation directe

Plus en détail

INITIATION À LA DÉMARCHE DE RECHERCHE

INITIATION À LA DÉMARCHE DE RECHERCHE U.E. 3.4 S4 INITIATION À LA DÉMARCHE DE RECHERCHE En lien avec la compétence 8 : Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques -Jaffeux Sandrine - LA DÉMARCHE DE RECHERCHE : DE MULTIPLES

Plus en détail

- S. AKIR Préparation CRPE Session 2014 Français CRPE. L Analyse de textes. Fiche établie d après l e-learning ForPorf CRPE Master Juin 2013

- S. AKIR Préparation CRPE Session 2014 Français CRPE. L Analyse de textes. Fiche établie d après l e-learning ForPorf CRPE Master Juin 2013 Méthodologie 1/6 Fiche établie d après l e-learning ForPorf CRPE Master Juin 2013 L Analyse suppose de rendre compte de l ensemble du corpus proposé de façon argumentée en référence aux textes et documents

Plus en détail

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT Méthodologie d intervention professionnelle II CODE : UE 6.1 Catégorie : SOCIALE Section : Assistant social Sous-section

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 06 89 0296 Catégorie : B Dernière modification : 07/01/2013 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Correspondant prévention

Plus en détail

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ ŒUVRE DES Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. (juillet 2013) Programmes et Socle Commun Lois 2005. Les dispositifs d aide. Interroger le sens et les

Plus en détail

L initiation à des recherches dans le domaine de l enseignement

L initiation à des recherches dans le domaine de l enseignement L initiation à des recherches dans le domaine de l enseignement Vers l élaboration d un mémoire en M2 Mardi 24 septembre 2013 Patrice GOURDET Un réflexion pour construire un Mémoire Le but S initier à

Plus en détail

Atelier 1 : Repérage et prise en compte des besoins en situations d apprentissage et de coenseignement

Atelier 1 : Repérage et prise en compte des besoins en situations d apprentissage et de coenseignement Atelier 1 : Repérage et prise en compte des besoins en situations d apprentissage et de coenseignement Céline Bauquis Équipe «Pratiques professionnelles et apprentissages en contextes d enseignement spécialisé»

Plus en détail

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56 LANGAGE ORAL Cycles 2/3 Jeu d écoute* Volets fermés C est un exercice de perception de son corps et de concentration. Il prépare à la détente et à l écoute. - Debout, yeux fermés "rentrer chez soi" "fermer

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION

ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION Facilitateur: Félix BOKAGNE Agroéconomiste 1 2 Organisation de la formation Deux journées de 4 sessions thématiques chacune

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5

Table des matières. Sommaire 5 Sommaire 5 Introduction Expliquer/comprendre : enjeux scientifiques pour la recherche en éducation 7 Madelon Saada-Robert & Francia Leutenegger La légitimité scientifique de la recherche en sciences de

Plus en détail

EDUCATEUR : STAGE D INSERTION

EDUCATEUR : STAGE D INSERTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EDUCATEUR

Plus en détail

Certificat interuniversitaire d accompagnement et de soins palliatifs UCL-ICL Le mémoire orienté projet

Certificat interuniversitaire d accompagnement et de soins palliatifs UCL-ICL Le mémoire orienté projet Certificat interuniversitaire d accompagnement et de soins palliatifs UCL-ICL Le mémoire orienté projet Grégory Aiguier Centre d Ethique Médicale/Département d Ethique Université Catholique de Lille 5

Plus en détail

Introduction L observation : méthodes et enjeux L entretien. Une technique et quelques-unes de ses «ficelles»

Introduction L observation : méthodes et enjeux L entretien. Une technique et quelques-unes de ses «ficelles» Table des matières Introduction Stéphane Olivesi... 5 Première partie TECHNIQUES D ENQUÊTE ET MÉTHODES L observation : méthodes et enjeux Philippe Le Guern... 13 L enquête ethnographique : contextualisation

Plus en détail

L approche comparée : logiques, enjeux de connaissance et généralisation

L approche comparée : logiques, enjeux de connaissance et généralisation L approche comparée : logiques, enjeux de connaissance et généralisation Cécile Vigour (Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim) 1 Séminaire «Biodiversité, Gestion Forestière et Politiques Publiques»

Plus en détail

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» :

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Formation à l accompagnement de démarche en bilan-portfolio en groupe et / ou en individuel Principe de la procédure de validation Une personne peut

Plus en détail

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 3 à partir des textes narratifs :

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 3 à partir des textes narratifs : Enseigner la compréhension en lecture au cycle 3 à partir des textes narratifs : Les spécificités du texte littéraire et les dispositifs pour assurer la compréhension en lecture Définition du texte littéraire

Plus en détail

Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club»

Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club» LANGUES VIVANTES Informer et accompagner les professionnels de l éducation ÉVALUATION CYCLES 2 3 4 Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club» COMPOSANTE(S) DU SOCLE COMMUN D1-2

Plus en détail

Techniques d entretien. Sébastien DAVID Enquêteur de sécurité Techniques d entretien

Techniques d entretien. Sébastien DAVID Enquêteur de sécurité Techniques d entretien Techniques d entretien Sébastien DAVID Enquêteur de sécurité! L entretien dans l enquête de sécurité! Problématiques et inconvénients de l entretien! Avantages de l entretien! Les témoins ou interlocuteurs!

Plus en détail

STAGES EN ORTHOPHONIE

STAGES EN ORTHOPHONIE Faculté de médecine École d orthophonie et d audiologie STAGES EN ORTHOPHONIE CADRE RÉFÉRENTIEL POUR LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES DES ÉTUDIANTS ORA 2240 Stage I : Stage de B. Sc. II en orthophonie

Plus en détail

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion

UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Promotion 2015-2018 Introduction Compétence n 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier. Rechercher et

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013 2 ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ 2 Les formations à l accompagnement à la mobilité répondent à l objectif n 1 des orientations stratégiques de la formation pour la période 2011

Plus en détail

Thèse de Médecine Générale

Thèse de Médecine Générale Thèse de Médecine Générale Avec la création du DES en 2004, la Médecine Générale, devenue une spécialité, a l'obligation, au même titre que les autres spécialités médicales de développer une recherche

Plus en détail

Table des matières. Table des encadrés. Remerciements. Introduction

Table des matières. Table des encadrés. Remerciements. Introduction Table des matières Table des encadrés Remerciements Introduction IX XIII XV Chapitre 1 Le phénomène organisationnel et l étude des organisations 1 1. Définitions et objectifs de la sociologie des organisations

Plus en détail

La relation recherche/clinique en psychopathologie. Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques

La relation recherche/clinique en psychopathologie. Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques La relation recherche/clinique en psychopathologie Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques Plan Exposé général Exemples à partir de la perspective humaniste Exemples à partir de la TCC

Plus en détail

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Comment enseigner la physique et la technologie à l école primaire? Les sciences cherchent à

Plus en détail

Perfectionnement en langue française Le progrès : définitions et questionnements

Perfectionnement en langue française Le progrès : définitions et questionnements Le progrès : définitions et questionnements Le choix de ce thème est le fruit d une réflexion menée à plusieurs, dont l objectif était de faire émerger de grandes problématiques qui puissent être travaillées

Plus en détail

Dossier de Validation. des Acquis de l Expérience LIVRET 2 : DESCRIPTION DE VOTRE PARCOURS

Dossier de Validation. des Acquis de l Expérience LIVRET 2 : DESCRIPTION DE VOTRE PARCOURS Institut REPERE- VAE- Coach Professionnel Pluridisciplinaire Dossier de Validation des Acquis de l Expérience LIVRET 2 : DESCRIPTION DE VOTRE PARCOURS 1- Dites en quoi votre parcours vous a permis de développer

Plus en détail

Réforme des épreuves du concours A BCPST 2015

Réforme des épreuves du concours A BCPST 2015 Service des concours agronomiques et vétérinaires Réforme des épreuves du concours A BCPST 2015 1 - Épreuves écrites d admissibilité Biologie A - Épreuve de synthèse (3 heures) Modalités de l épreuve Elle

Plus en détail

Fondamentaux. Elaboration. Questionnaire

Fondamentaux. Elaboration. Questionnaire Fondamentaux Le questionnaire de recherche est une méthode d investigation qui a pour but de recueillir des données sur un thème déterminé. Il a des avantages : - C est une méthode adaptée aux enquêtes

Plus en détail

Méthodologie : recueil et analyse des données

Méthodologie : recueil et analyse des données UE Méthodologie- Master2 PIF-DSN Méthodologie : recueil et analyse des données Patricia Marzin-Janvier Méthodologie!! «La méthodologie caractérise les moyens que l on prévoit de se donner (a priori) pour

Plus en détail

Guide de travail de fin d études

Guide de travail de fin d études Guide de travail de fin d études L étudiant(e) en 3 ème année en sciences infirmières est appelé à produire un travail de fin d études pour achever sa formation. Ce travail n est qu une initiation à la

Plus en détail

Sciences et littérature de jeunesse

Sciences et littérature de jeunesse Sciences et littérature de jeunesse Les albums déclencheurs Approche transdisciplinaire et démarche d investigation Animation pédagogique du 3 mars 2013 Rosny sous Bois Présentation de la matinée Les sciences

Plus en détail

C est aussi une épreuve où les jurys cherchent à recruter les meilleurs candidats. Votre avenir dépend de deux ou trois personnes seulement!

C est aussi une épreuve où les jurys cherchent à recruter les meilleurs candidats. Votre avenir dépend de deux ou trois personnes seulement! L entretien de personnalité, une épreuve importante! Sa réussite joue un rôle déterminant dans l intégration des candidats aux grandes écoles de commerce, d ingénieur et aux filières universitaires sélectives,

Plus en détail

Que sont les CAQDAS? Guillaume OLLIVIER, Ingénieur d Etude Méthodes en SHS plateforme AMANDES.TXT INRA

Que sont les CAQDAS? Guillaume OLLIVIER, Ingénieur d Etude Méthodes en SHS plateforme AMANDES.TXT INRA Que sont les CAQDAS? Guillaume OLLIVIER, Ingénieur d Etude Méthodes en SHS plateforme AMANDES.TXT INRA 7 avril 2009 Plan de la présentation 1- Objectif de la présentation 2- Présentation générale de la

Plus en détail

Objectifs du mémoire. Guide pour la rédaction d un mémoire. Diplôme de fasciathérapie. Obtention du diplôme de fasciathérapeute

Objectifs du mémoire. Guide pour la rédaction d un mémoire. Diplôme de fasciathérapie. Obtention du diplôme de fasciathérapeute Guide pour la rédaction d un mémoire Diplôme de fasciathérapie Corinne Arni W 2008/14 Septembre 2010 Objectifs du mémoire Obtention du diplôme de fasciathérapeute Comment tirer de l expérience de sa pratique

Plus en détail

Plan stratégique

Plan stratégique Plan stratégique 2016-2020 Introduction Le plan stratégique AEQES 2016-2020 a pour objectif d apporter à toutes les parties prenantes de l Agence pour l évaluation de la qualité de l enseignement supérieur

Plus en détail

L organisation du travail coopératif en formation et en classe

L organisation du travail coopératif en formation et en classe L organisation du travail coopératif en formation et en classe CD 722HN et CD 722HO L organisation et la planification du travail scolaire au cycle élémentaire et au cycle moyen Printemps 2009 Katia Lehraus

Plus en détail

Analyse de la durabilité sociale des exploitations dans leurs territoires SOCIEL CASDAR

Analyse de la durabilité sociale des exploitations dans leurs territoires SOCIEL CASDAR SOCIEL - Formation entretiens - 8 janvier 2015 Analyse de la durabilité sociale des exploitations dans leurs territoires SOCIEL CASDAR 2014-2016 Présentation du projet et des enquêtes La durabilité : 3

Plus en détail

Document de travail Dossier Enseignant Thème : Reportage et enquête sur les métiers des personnes qui travaillent à la piscine

Document de travail Dossier Enseignant Thème : Reportage et enquête sur les métiers des personnes qui travaillent à la piscine Document de travail Dossier Enseignant Thème : Reportage et enquête sur les métiers des personnes qui travaillent à la piscine Equipe EPS 1 er degré I.A 93 Groupe de travail Dossier pluridisciplinaire

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA PSYCHOLOGIE DIFFERENTIELLE?

QU EST-CE QUE LA PSYCHOLOGIE DIFFERENTIELLE? Chapitre 1 QU EST-CE QUE LA PSYCHOLOGIE DIFFERENTIELLE? 1] Les différences : objet d étude de la psychologie différentielle 1) Différences quantitatives et qualitatives Les conduites semblent obéir à des

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Centre de gestion de la Drôme Septembre 2015 1 L entretien professionnel, une nouvelle façon de manager les agents et les équipes L entretien professionnel, une nouvelle façon

Plus en détail

Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement

Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement Université Pierre et Marie Curie Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement Psychomotricité troisième année 2003-2004 Agnès Servant-Laval Mise à jour : 28 novembre 2003

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MÉMOIRE TABLE DES MATIERES

GUIDE PRATIQUE DU MÉMOIRE TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES GUIDE PRATIQUE DU MÉMOIRE PRÉAMBULE INTRODUCTION 1 Intérêt et objectifs du mémoire de recherche professionnel 1 Ce que n est pas le mémoire de recherche professionnel : différences avec

Plus en détail

Charte de Qualité des accueils de loisirs et accueils jeunes. Grille d évaluation

Charte de Qualité des accueils de loisirs et accueils jeunes. Grille d évaluation Charte de Qualité des accueils de loisirs et accueils jeunes 04 Grille d évaluation Cette grille sera expérimentée lors des premières rencontres avec les structures et pourra être amendée au fur et à mesure.

Plus en détail

METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE

METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE LE BUSINESS PLAN = 2 AXES «Rassurez-moi!» Connaître son marché, maîtriser les risques possibles, trouver des alternatives pour y faire face, connaître son environnement

Plus en détail

Licence de Sciences humaines et sociales. Mention Sciences de l'éducation. Organisation et descriptifs des enseignements. L3 Année

Licence de Sciences humaines et sociales. Mention Sciences de l'éducation. Organisation et descriptifs des enseignements. L3 Année Licence de Sciences humaines et sociales Mention Sciences de l'éducation Parcours Intervention dans les secteurs de l éducation, de la formation, du travail social et de la santé Modalité d'enseignement

Plus en détail

Le contrat de soins :

Le contrat de soins : Le contrat de soins : Expérience de mise en place d un outil d interdisciplinarité. Éléments de réflexion tirés d un mémoire de fin d étude d ergothérapie sur l intérêt et les limites du contrat de soins

Plus en détail

(Maîtrise STAPS. C2.M3. Cours de C. Louveau) PRESENTATION DE LA METHODE HISTORIQUE LES ETAPES DE LA DEMARCHE...2

(Maîtrise STAPS. C2.M3. Cours de C. Louveau) PRESENTATION DE LA METHODE HISTORIQUE LES ETAPES DE LA DEMARCHE...2 LES METHODES EN SCIENCES SOCIALES Le 15 Mars 2000 (Maîtrise STAPS. C2.M3. Cours de C. Louveau) PRESENTATION DE LA METHODE HISTORIQUE...2 1. LES ETAPES DE LA DEMARCHE...2 1.1. La phase d'observation...3

Plus en détail

«Exercice triangulaire» Animateur / témoin / modérateur et jeux de rôle - Méthodologie

«Exercice triangulaire» Animateur / témoin / modérateur et jeux de rôle - Méthodologie «Exercice triangulaire» Animateur / témoin / modérateur et jeux de rôle - Méthodologie URBAIN AF Programme d accompagnement des familles à Antananarivo Madagascar Partenariat Inter Aide - KOLOAINA Objectifs

Plus en détail

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe»

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» La Manufacture des équipes, accompagne les groupes et les organisations pour développer le travail coopératif,

Plus en détail

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A FICHE METIER PSYCHOLOGUE FONCTION MISSION Le(La) psychologue contribue à la définition et à la mise en œuvre des projets éducatifs et d orientation en articulation avec les autres professionnels de l équipe.

Plus en détail

Référentiel de compétences en éducation pour la santé

Référentiel de compétences en éducation pour la santé Référentiel de compétences en éducation pour la santé Version synthétique septembre 2012 Comité consultatif pour l élaboration des programmes de formation en éducation pour la santé (Décret n 2006-57 du

Plus en détail

La outils d enquête dans le cadre de l étude de population dans la démarche en santé publique

La outils d enquête dans le cadre de l étude de population dans la démarche en santé publique La outils d enquête dans le cadre de l étude de population dans la démarche en santé publique IFSI Carcassonne, Septembre 2015 Elodie Lagneaux, directrice CODES11 Protocole d enquête Définition Document

Plus en détail

La recherche en soins infirmiers

La recherche en soins infirmiers La recherche en soins infirmiers 3 e module : la planification 3 e partie: les devis expérimentaux Margot Phaneuf, inf. PhD. Révision 2013 Ce texte fait partie d un didacticiel préparé pour un enseignement

Plus en détail

Etudes de marché. Sébastien Mayé.

Etudes de marché. Sébastien Mayé. Etudes de marché Sébastien Mayé sebastienmaye@free.fr 1 Organisation des séances de cours du semestre Cours Présentation toutes les semaines par un groupe de 4 étudiants (je crée moi-même les groupes au

Plus en détail

CO-CONSTRUIRE DES RELATIONS VILLES-CAMPAGNES La coopération territoriale en action

CO-CONSTRUIRE DES RELATIONS VILLES-CAMPAGNES La coopération territoriale en action DES RELATIONS La coopération territoriale en action Résultats de l enquête relative à la constitution d un groupe de travail dédié dans le cadre du réseau rural régional Septembre 2011 1 Lancement de la

Plus en détail

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole»

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Nombre de réunions en 2009 : 4 3 (13 février, 10 avril, 22 septembre 2009) + 1 dérivée : «mutualisation des

Plus en détail

OFFRE FORMATION INTER-ENTREPRISE

OFFRE FORMATION INTER-ENTREPRISE OFFRE FORMATION INTER-ENTREPRISE SOMMAIRE Préambule contexte des formations 3 Organisation.. 4 Fiche pédagogique : Assumer le rôle de Référent Handicap.. 5 Fiche pédagogique : Recruter et gérer la carrière

Plus en détail

Les formations de base au tutorat

Les formations de base au tutorat Les formations de base au tutorat FRAJE - Promouvoir la fonction de tutorat et définir les conditions nécessaires à sa mise en place - Améliorer la qualité d accueil des stagiaires dans les lieux de stage

Plus en détail

Plan d action réactualisé (novembre 2016)

Plan d action réactualisé (novembre 2016) Plan d action réactualisé (novembre 2016) Cursus en soins infirmiers La cellule qualité du département en soins infirmiers a choisi quatre axes prioritaires pour réaliser le plan d action réactualisé:

Plus en détail

Une méthode d évaluation participative en protection de l enfance

Une méthode d évaluation participative en protection de l enfance Une méthode d évaluation participative en protection de l enfance Éliane CORBET Directrice technique Au regard des enjeux Les enjeux de l évaluation en protection de l enfance éviter des parcours chaotiques,

Plus en détail

CONSIGNES POUR LE CHOIX DES TEMOINS (La présente notice accompagne la présentation du même nom)

CONSIGNES POUR LE CHOIX DES TEMOINS (La présente notice accompagne la présentation du même nom) CONSIGNES POUR LE CHOIX DES TEMOINS (La présente notice accompagne la présentation du même nom) Sélection du témoin : Le témoin doit être en mesure de parler de sa propre expérience sur le sujet et bien

Plus en détail

Cabinet Pascale G E B E R T

Cabinet Pascale G E B E R T Cabinet Pascale G E B E R T QUI SUIS-JE? DIPLOMEE en : Psychologie Clinique (DESS en 1990) Psychologie Sociale des Organisations (1989) Droit Privé et Droit du Travail (1992 à 1995) Sciences de l'education

Plus en détail

L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS

L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS Guide méthodologique de l entretien de progrès Page 1 LES GRANDS PRINCIPES L entretien de progrès a lieu tous les 2 ans, et peut s appuyer sur la fiche d activités

Plus en détail

THESES Elements de méthode

THESES Elements de méthode THESES Elements de méthode Dr E Mariné-Barjoan DSP - Dr E Fontas DRCI Dr Le Duff DSP - CHU de Nice 1 Les étapes Introduction : Etat des lieux. Justificatif de l étude. Définir une question qui peut être

Plus en détail

Former en collège en SVT pour une meilleure continuité vers le lycée : Pratiquer des démarches scientifiques

Former en collège en SVT pour une meilleure continuité vers le lycée : Pratiquer des démarches scientifiques Former en collège en SVT pour une meilleure continuité vers le lycée : Pratiquer des démarches scientifiques «Tu me dis, j oublie. Tu m enseignes, je me souviens. Tu m impliques, j apprends» Benjamin Franklin

Plus en détail

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL Sigle Titre / Session Description 6000 Projet individuel (3 cr) Ce cours est réservé aux étudiants inscrits au programme de maîtrise en service

Plus en détail

Les capacités du pilier 1 (maîtrise de la langue) qui peuvent être travaillées en SVT

Les capacités du pilier 1 (maîtrise de la langue) qui peuvent être travaillées en SVT Les capacités du pilier 1 (maîtrise de la langue) qui peuvent être travaillées en SVT Lire Lire à haute voix, de façon expressive, un texte S appuyer sur la ponctuation et les structures syntaxiques Utiliser

Plus en détail

«Elaborer un référentiel de compétences à l université : enjeux, opportunités et méthodes» Guide pour la mise en place d une action de formation.

«Elaborer un référentiel de compétences à l université : enjeux, opportunités et méthodes» Guide pour la mise en place d une action de formation. «Elaborer un référentiel de compétences à l université : enjeux, opportunités et méthodes» Guide pour la mise en place d une action de formation. Page 1 sur 13 I PRESENTATION DU DOCUMENT Objectifs du guide

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE. Cours Vers une communication citoyenne FRA

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE. Cours Vers une communication citoyenne FRA DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE Cours Vers une communication citoyenne FRA-2101-4 Programme d études de la formation de base commune Français, langue d enseignement

Plus en détail

Sabine Clockers Marie Claire Nyssen. Journée de réflexion CEDES Pôle 26 janvier 2016

Sabine Clockers Marie Claire Nyssen. Journée de réflexion CEDES Pôle 26 janvier 2016 Prendre en compte, au sein des activités d apprentissage, l hétérogénéité des étudiants dans la maitrise de compétences transversales indispensables à la réussite dans l enseignement supérieur. Sabine

Plus en détail

COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE

COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE 1- REPERES SUR LA COLLECTIVITE PORTEUSE ET L AGENDA 21 1.1- CARACTERISTIQUES DE LA COLLECTIVITE Région/département Rhône- Alpes / Rhône Type de structure porteuse A21 Commune

Plus en détail

Mise en Projet, Écriture d'un PEdT, PEL, Réunions d'information, Cafés Pédagogiques. 2. Diagnostic : Mise en œuvre ou Aide à l élaboration

Mise en Projet, Écriture d'un PEdT, PEL, Réunions d'information, Cafés Pédagogiques. 2. Diagnostic : Mise en œuvre ou Aide à l élaboration Projet Éducatif de Territoire et Rythmes Éducatifs : Mise en Projet, Écriture d'un PEdT, PEL,... 1. Réunions d'information, Cafés Pédagogiques 2. Diagnostic : Mise en œuvre ou Aide à l élaboration 3. Concertation

Plus en détail

Proposition de séquence pédagogique : séquence de classe inversée dans le cadre de l étude concrète, Berlin ( ).

Proposition de séquence pédagogique : séquence de classe inversée dans le cadre de l étude concrète, Berlin ( ). Proposition de séquence pédagogique : séquence de classe inversée dans le cadre de l étude concrète, Berlin (1945-1989). par Anthony DEBERDT Place dans la programmation La séquence pédagogique est réalisée

Plus en détail

Quelle est ta Bonne Nouvelle?

Quelle est ta Bonne Nouvelle? ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante Quelle est ta Bonne Nouvelle? Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 4 e année Introduction Tâche d évaluation sommative en

Plus en détail

Une méthode d évaluation participative en protection de l enfance

Une méthode d évaluation participative en protection de l enfance Une méthode d évaluation participative en protection de l enfance Éliane CORBET Directrice Elaboration d un référentiel et d une méthode Objectif l élaboration d un référentiel d évaluation des situations

Plus en détail

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première ACADEMIE DE LILLE INSPECTION PEDAGOGIQUE REGIONALE Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales Classe de Première RECOMMANDATIONS

Plus en détail

METHODE ET OUTIL DE MEDIATION COGNITIVE (P.E.I)

METHODE ET OUTIL DE MEDIATION COGNITIVE (P.E.I) METHODE ET OUTIL DE MEDIATION COGNITIVE (P.E.I) DESCRIPTION : Action de formation professionnelle qualifiante DEFINITION : Une méthode : La médiation cognitive. Un outil : 14 instruments constitués de

Plus en détail

Guide de l enquêteur

Guide de l enquêteur Université Paul Valéry Montpellier III Département Sciences du langage E42MCM Licence Médiation Culturelle et Communication Méthodologie de l enquête en sociolinguistique Guide de l enquêteur Mélissa Barkat

Plus en détail