ANALYSE DES IMPACTS DE LA HAUSSE DES DROITS DE SCOLARITÉ ET DE LA BONIFICATION DU PROGRAMME DES PRÊTS ET BOURSES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANALYSE DES IMPACTS DE LA HAUSSE DES DROITS DE SCOLARITÉ ET DE LA BONIFICATION DU PROGRAMME DES PRÊTS ET BOURSES"

Transcription

1 ANALYSE DES IMPACTS DE LA HAUSSE DES DROITS DE SCOLARITÉ ET DE LA BONIFICATION DU PROGRAMME DES PRÊTS ET BOURSES Luc Godbout Professeur, Université de Sherbrooke Chercheur, Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques 29 mai 2012 Document de travail version évolutive

2 Plan du document 2 Section 1 : Section 2 : Section 3 : Section 4 : Section 5 : Section 6 : Section 7 : gouvernementales sur le régime de prêts et bourses Cas d impacts financiers pour un étudiant sans revenu vivant chez ses parents Cas d impacts sur le montant de la bourse d un un étudiant vivant chez ses parents avec un revenu de $, $ ou $ Cas d impacts avec prise en

3 1. gouvernementales de mars 2011 à mai 2012

4 4 entourant la hausse des droits de scolarité

5 du budget de mars 2011 pour la hausse des droits de scolarité 5 Les droits de scolarité seront augmentés de 325 $ par an à compter de l automne 2012, et ce, jusqu en Source : P. E.50 du Plan budgétaire

6 6 du 27 avril 2012 pour la hausse des droits de scolarité [ ] le gouvernement étale la hausse annoncée de $ sur 7 ans plutôt que sur 5 ans, après l'avoir indexée pour les deux années additionnelles. Concrètement, cette mesure fera passer la hausse annuelle de 325 $ à 254 $. Source : Communiqué de presse du MELS daté du 27 avril 2012.

7 7 du 27 avril 2012 pour la hausse des droits de scolarité 325 $ par année équivaut à une hausse moyenne de 11,8 % pendant 5 ans, suivi de 2 % pour les 2 années suivantes 254 $ par année équivaut à une hausse moyenne de 8,9 % pendant 7 ans L annonce du 27 avril 2012 atténue la hausse annuelle jusqu en 2016, mais la cible est équivalente en 2018

8 Évolution des droits de scolarité selon les deux annonces Annoncé dans le budget de mars 2011, à terme en 2016 et augmentation de 2 % par an ensuite Selon l'annonce du 27 avril 2012, à terme en $

9 9 entourant la bonification de l aide financière aux études

10 du budget de mars 2011 pour la bonification de l aide financière aux études 10 Le coût du soutien additionnel est alors évalué à 118 M$ par année à terme. Ce coût se ventile ainsi : Mesure Coût à terme Maintien des plafonds de prêts étudiants (donc bourse additionnelle compensant pleinement la hausse des droits de scolarité) Hausse de l allocation spéciale (compenser pleinement les bénéficiaires non-boursiers d un prêt d études maximum) 85,8 M$ 3,7 M$ Réduction graduelle de la contribution demandée aux parents et au conjoint 26,6 M$ Ajout d une dépense de transport pour les étudiants à temps partiel qui étudient en région 0,1 M$ Bonification du Programme de remboursement 2,2 M$ différé Total 118,4 M$ Source : P. E.53 du Plan budgétaire

11 du budget de mars Bourses additionnelles 11 [ ] Tous les étudiants boursiers bénéficiant du Programme de prêts et bourses seront pleinement compensés pour la hausse des droits de scolarité. Cette seule mesure vise étudiants boursiers en Source : Document budgétaire, Un plan de financement des universités équitable et équilibre, p. 42.

12 du budget de mars Seuil de contribution parentale 12 [ ] Répondant à une revendication formulée depuis longtemps par les fédérations étudiantes, le gouvernement procède à une réduction de la contribution exigée des parents et des conjoints d étudiants. Le seuil où la contribution parentale ou celle du conjoint débute est rehaussé. À $ dans le cas d une famille biparentale Cette seule mesure concerne étudiants boursiers en dont à l université. Source : Document budgétaire, Un plan de financement des universités équitable et équilibre, p. 45.

13 du 27 avril Seuil de contribution parentale 13 [ ] accroître le niveau total de soutien financier en bourses d'études. Cette proposition consiste à hausser de $ à $ le seuil de revenu familial exempt de contribution parentale dans le calcul des bourses d'études. Cette annonce concerne étudiants boursiers en Source : Communiqué de presse du MELS daté du 27 avril 2012.

14 du budget de mars Allocation spéciale 14 [ ] Les étudiants ayant accès au prêt maximal d études sans pouvoir bénéficier d une bourse pourront souscrire un prêt additionnel à des conditions avantageuses. L allocation spéciale qui leur est actuellement versée sera bonifiée d un montant égal à la hausse des droits de scolarité. Cette annonce concerne étudiants en Source : Document budgétaire, Un plan de financement des universités équitable et équilibre, p. 43.

15 du budget de mars Programme de remboursement différé 15 [ ] Un Programme de remboursement différé est prévu pour les ex-étudiants qui ont de la difficulté à rembourser leur dette d études. [ ] le Programme de remboursement différé sera bonifié. La période où le gouvernement pourra aider l exétudiant en contribuant au remboursement des intérêts sur le prêt sera allongée, passant de 24 à 60 mois, et cela, dans un délai de dix ans après la fin des études au lieu de cinq ans actuellement. Cette annonce profitera à ex-étudiants en Source : Document budgétaire, Un plan de financement des universités équitable et équilibre, p. 47.

16 du budget de mars Programme de remboursement différé 16 Remboursement mensuel à effectuer selon le revenu de l ex-étudiant Personne célibataire ayant une dette d études de $ Programme avant budget mars Programme bonifié 2011 Revenu Ex Gouv Total Ex Gouv Total Étudiant Étudiant Source : Document budgétaire, Un plan de financement des universités équitable et équilibre, p. 48.

17 Annonce d avril Remboursement de prêts proportionnel au revenu 17 [ ] le gouvernement instaurera un nouveau régime de remboursement des prêts en proportion du revenu. Ce nouveau régime [ ] permettra de respecter la capacité de rembourser des ex-étudiants en balisant le remboursement du prêt en proportion de leur revenu, dans un horizon temporel bien défini. Ainsi l'étudiant qui gagne moins ne sera pas obligé de rembourser autant. C'est une pratique qui a cours dans de nombreux pays et qui soulage le fardeau des personnes les plus vulnérables et de celles dont la carrière est moins lucrative. Source : Communiqué de presse du MELS daté du 5 avril 2012.

18 d avril Prêt additionnel 18 [ ] tous les étudiants dont le revenu des parents n excède pas $, par exemple dans le cas de deux parents gagnant $ chacun, bénéficieront d un prêt permettant généralement de couvrir les droits de scolarité et le coût du matériel scolaire. [ ] aucune contribution parentale ne sera prise en considération jusqu à un revenu familial de $. Source : Communiqué de presse du MELS daté du 5 avril 2012.

19 19 Entente du 5 mai

20 Entente du 5 mai Avec cette entente, la hausse des droits de scolarité demeure tout comme l ensemble des modifications annoncées depuis mars 2011 à l aide financière aux études.

21 Entente du 5 mai Création d un conseil provisoire des universités 21 Une entente de principe a été conclue entre le gouvernement du Québec et quatre associations étudiantes (FEUQ, FECQ, TACEQ, la CLASSE). Création d'un conseil provisoire des universités, qui fera des recommandations à la ministre sur certaines dépenses effectuées par les universités et, éventuellement, sur la création d'un conseil permanent des universités. Sa composition : 6 recteurs, 4 représentants étudiants, 4 représentants du milieu syndical, 2 représentants du milieu des affaires, 1 représentant des cégeps, 1 représentant du MELS et un président désigné par la ministre. Source : MELS (2012), Entente de concernant les conseil provisoire des universités, pdf

22 Entente du 5 mai Création d un conseil provisoire des universités 22 En attendant le rapport du conseil provisoire, prévu en décembre 2012 : Un paiement de 125 $ en frais afférents sera différé À défaut du dépôt de recommandations à la ministre avant le 31 décembre 2012, la mesure temporaire sera renouvelée pour le trimestre d hiver 2013 Chaque dollar d économie identifié à la suite de cet examen des dépenses servira à réduire les frais institutionnels obligatoires (frais afférents) payés par les étudiants

23 2. sur l aide financière aux études

24 Effets de la bonification des bourses 24 Tous les étudiants qui recevaient déjà une bourse la verront croître du montant de la hausse des droits de scolarité. Avec l augmentation du montant maximal de bourse, la réduction progressive accroît le nombre d étudiants boursiers.

25 Hausse graduelle du seuil de revenu parental où débute la contribution jusqu en Budget avril Note : Illustration pour un étudiant du 1 er cycle universitaire à temps complet n ayant aucun revenu et habitant chez ses parents.

26 Effets du rehaussement du seuil de contribution parentale 26 Avant les annonces du budget la bourse commençait à diminuer lorsque le revenu parental était de $ et devenait nulle lorsque le revenu atteignait environ $. L annonce du budget faisait en sorte que la bourse commençait à diminuer à un revenu parental de $ et devenait nulle à un revenu autour de $. L annonce du 27 avril 2012 repousse ce seuil à partir duquel la bourse diminue à $ et elle devient nulle autour de $.

27 Effets du rehaussement du seuil de contribution parentale 27 Avec le déplacement du seuil à partir duquel la bourse commence à diminuer et du seuil où elle devient nulle, davantage d étudiants auront droit à une bourse. C est vrai tant à l université au cégep qu au secondaire (formation professionnelle).

28 La bonification des bourses et effet de la hausse du seuil de contribution parentale 28 Bourse Bonification proposée au budget 2011 (à terme en 2016) Situation avant le budget Bonification proposée le 27 avril 2012 (à terme en 2018) Revenu parental Note : Illustration pour un étudiant du 1 er cycle universitaire à temps complet n ayant aucun revenu et habitant chez ses parents.

29 Hausse du nombre de boursiers universitaires % (avec majoration des bourses et nouveau seuil de revenu parental) Source : MELS, Statistiques, rapport , aide financière aux études. Note: les données ont été fournies par le MFQ.

30 Répartition des boursiers universitaires en ,7% Étudiants dont la hausse de la bourse sera supérieure à celle des droits de scolarité 38,7% 50,7% Étudiants dont la hausse de la bourse sera égale à celle des droits de scolarité Étudiants recevant une bourse qui couvre partiellement la hausse des droits de scolarité Note : Données fournies par le MFQ.

31 Hausse également du nombre de boursiers collégiaux % (avec majoration des bourses et nouveau seuil de revenu parental) Source : MELS, Statistiques, rapport , aide financière aux études. Note: les données ont été fournies par le MFQ.

32 Hausse également du nombre de boursiers en formation professionnelle (secondaire) % (avec majoration des bourses et nouveau seuil de revenu parental) Source : MELS, Statistiques, rapport , aide financière aux études. Note: les données ont été fournies par le MFQ.

33 La bonification des prêts : effets 33 Les effets de la réforme sur les prêts accordés sont des prêts significativement plus élevés après $ de revenu parental et qui disparaissent complètement à un niveau de revenu parental beaucoup plus élevé : Avant la hausse en 2012, l accès au prêt prend fin lorsque le revenu parental atteint autour de $ Après la réforme, des prêts sont possibles jusqu à un peu plus de $ de revenu parental

34 La bonification des prêts Après la réforme complète en 2018 Prêt Avant la hausse en Revenu parental Note : Illustration pour un étudiant du 1 er cycle universitaire à temps complet n ayant aucun revenu et habitant chez ses parents.

35 La bonification de l aide financière aux études : Prêts & Bourses combinés Aide financière Avant la hausse en Après la réforme complète en Revenu parental Note : Illustration pour un étudiant du 1 er cycle universitaire à temps complet n ayant aucun revenu et habitant chez ses parents.

36 3. Impacts financiers Pour un étudiant vivant chez ses parents

37 Impacts financiers pour différents cas 37 Objectif : Mesurer l impact financier des hausses de droits de scolarité et des modifications au Programme de prêts et bourses à terme (colonne après la réforme) par rapport à la situation avant la hausse (colonne avant la hausse).

38 Impacts financiers pour différents cas 38 Cas présentés : pour différents niveaux de revenu parental: $, $, $, $, $, $, $ et $. pour un étudiant du 1 er cycle universitaire à temps complet n ayant aucun revenu et qui habite chez ses parents L effet financier total tient s droits de scolarité à payer, de la bourse et du prêt obtenus et des crédits d impôt fédéral et du Québec. selon le revenu, les crédits d impôts peuvent ne pas être utiles une année, mais sont reportables aux années ultérieures

39 Principaux constats des impacts financiers selon le revenu parental 39 À $, $, $ et $ de revenu parental, les bourses obtenues sont supérieures aux droits de scolarité. Auparavant, c était seulement le cas pour un revenu parental de $ et de $. À $ de revenu parental, une bourse est maintenant accordée. Auparavant, ce n était pas le cas. En ajoutant les prêts, qui sont augmentés dans le cas d un revenu parental de $ à $, il reste plus d argent dans les poches des étudiants après la réforme. Seul l impact financier total du cas où le revenu parental de $ est négatif.

40 Revenu parental de $ et $ 40 Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Droits de scolarité $ $ $ Bourses $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement $ $ $ Prêts $ $ $ Effet NET après prise en s prêts et bourses $ $ $ Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt $ $ 440 $

41 Revenu parental de $ 41 Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Droits de scolarité $ $ $ Bourses $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement (75) $ $ $ Prêts $ $ $ Effet NET après prise en s $ $ $ prêts et bourses Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt $ $ $

42 Revenu parental de $ 42 Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Droits de scolarité $ $ $ Bourses 193 $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement (1 975) $ $ $ Prêts $ $ $ Effet NET après prise en s 465 $ $ $ prêts et bourses Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt $ $ $

43 Revenu parental de $ 43 Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Droits de scolarité $ $ $ Bourses $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement (2 168) $ (1 683) $ 485 $ Prêts $ $ $ Effet NET après prise en s prêts et bourses 732 $ $ $ Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt $ $ $

44 Revenu parental de $ et $ 44 Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Droits de scolarité $ $ $ Bourses $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement (2 168) $ (3 946) $ (1 778) $ Prêts $ $ $ Effet NET après prise en s (2 168) $ 732 $ $ prêts et bourses Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt (1 463) $ $ $

45 Revenu parental de $ et plus 45 Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Droits de scolarité $ $ $ Bourses $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement (2 168) $ (3 946) $ (1 778) $ Prêts $ $ $ Effet NET après prise en s (2 168) $ (3 946) $ (1 778) $ prêts et bourses Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt (1 463) $ (2 802) $ (1 338) $

46 4. Impacts sur le montant de la bourse Pour un étudiant vivant chez ses parents avec $, $ et $ de revenu

47 Impacts sur le montant de la bourse quand l étudiant a un revenu 47 Cette fois, nous mesurons l effet sur le montant de la bourse si l étudiant gagne un revenu Les cas supposent encore une fois : différents niveaux de revenu parental étudiant du 1 er cycle universitaire à temps complet l étudiant habite chez ses parents il s agit de sa première demande d aide financière

48 Principaux constats sur le montant de la bourse selon le revenu de l étudiant 48 Lorsque le revenu de l étudiant est de $ Aucun effet négatif sur sa bourse. Lorsque le revenu de l étudiant est $ Une bourse est encore obtenue quand le revenu parental est de $ et $, ce qui n était pas le cas avant la réforme. La majoration de la bourse couvre l entièreté de la hausse des droits pour les revenus parentaux présentés jusqu à $.

49 Principaux constats sur le montant de la bourse selon le revenu de l étudiant 49 Lorsque le revenu de l étudiant est de $ Une bourse est encore obtenue quand le revenu parental est de $ et $, ce qui n était pas le cas avant la réforme. La majoration de la bourse couvre l entièreté de la hausse des droits pour les revenus parentaux présentés jusqu à $.

50 Bourse si revenu de l étudiant est 0 $ 50 Revenu parental Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier % de la hausse des droits couverts % % % % % et + 0 %

51 Bourse si revenu de l étudiant est $ 51 Revenu parental Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier % de la hausse des droits couverts % % % % % et + 0 %

52 Bourse si revenu de l étudiant est $ 52 Revenu parental Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier % de la hausse des droits couverts % % % % % et + 0 %

53 Bourse si revenu de l étudiant est $ 53 Revenu parental Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier % de la hausse des droits couverts % % % % % et + 0 %

54 5. Impacts financiers en tenant

55 Impacts financiers avec prise en compte de 55 Cette fois, nous voulons tenir dans l évolution des salaires entre 2012 et 2018 L indice des prix à la consommation au Québec a été de 1,7 % sur la période 1991 à C est le taux que En 2018 En 2012 nous utilisons. Ainsi : é q u i v a u t à

56 Principaux constats des impacts financiers avec prise en 56 Qu arrivent-ils aux résultats? Aucun changement à $ et à $ de revenu parental, la majoration de la bourse équivaut toujours la hausse des droits de scolarité. Aucun changement à $, la bourse sera toujours majorée de près de $. Aucun changement à $, $ et $ où aucune bourse n est accessible. À $, la bourse est majorée de $ au lieu de $. À $, la bourse est majorée de $ au lieu de $. Dans chacun des huit cas analysés, la prise en compte du coût de la vie n a jamais pour effet de transformer des cas «gagnants» en cas «perdants».

57 Revenu parental de $ en Revenu parental équivalant $ $ Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Impact financier sans prise en l'inflation Droits de scolarité $ $ $ $ Bourses $ $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement $ $ $ $ Prêts $ $ $ $ Effet NET après prise en s prêts et bourses $ $ $ $ Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt $ $ 440 $ 440 $

58 Revenu parental de $ en Revenu parental équivalant $ $ Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Impact financier sans prise en l'inflation Droits de scolarité $ $ $ $ Bourses $ $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement $ $ $ $ Prêts $ $ $ $ Effet NET après prise en s prêts et bourses $ $ $ $ Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt $ $ 440 $ 440 $

59 Revenu parental de $ en Revenu parental équivalant $ $ Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Impact financier sans prise en l'inflation Droits de scolarité $ $ $ $ Bourses $ $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement 548 $ $ 619 $ $ Prêts $ $ $ $ Effet NET après prise en $ $ 619 $ $ s prêts et bourses Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt $ $ $ $

60 Revenu parental de $ en Revenu parental équivalant $ $ Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Impact financier sans prise en l'inflation Droits de scolarité $ $ $ $ Bourses $ $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement (1 151) $ $ $ $ Prêts $ $ $ $ Effet NET après prise en $ $ $ $ s prêts et bourses Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt $ $ $ $

61 Revenu parental de $ en Revenu parental équivalant $ $ Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Impact financier sans prise en l'inflation Droits de scolarité $ $ $ $ Bourses $ $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement (2 168) $ (1 683) $ 485 $ 485 $ Prêts $ $ $ $ Effet NET après prise en s prêts et bourses 732 $ $ $ $ Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt $ $ $ $

62 Revenu parental de $ en Revenu parental équivalant $ $ Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Impact financier sans prise en l'inflation Droits de scolarité $ $ $ $ Bourses $ $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement (2 168) $ (3 946) $ (1 778) $ (1 778) $ Prêts $ $ $ $ Effet NET après prise en (2 168) $ 732 $ $ $ s prêts et bourses Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt (1 463) $ $ $ $

63 Revenu parental de $ en Revenu parental équivalant $ $ Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Impact financier sans prise en l'inflation Droits de scolarité $ $ $ $ Bourses $ $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement (2 168) $ (3 946) $ (1 778) $ (1 778) $ Prêts $ $ $ $ Effet NET après prise en (2 168) $ 732 $ $ $ s prêts et bourses Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt (1 463) $ $ $ $

64 Revenu parental de $ et plus en Revenu parental équivalant $ $ Avant la hausse en 2012 Après la réforme en 2018 Impact financier Impact financier sans prise en l'inflation Droits de scolarité $ $ $ $ Bourses $ $ $ $ Effet NET après prise en s bourses uniquement (2 168) $ (3 946) $ (1 778) $ (1 778) $ Prêts $ $ $ $ Effet NET après prise en (2 168) $ (3 946) $ (1 778) $ (1 778) $ s prêts et bourses Crédits d'impôt Fédéral 271 $ 493 $ 222 $ 222 $ Québec 434 $ 651 $ 217 $ 217 $ Effet NET après prise en s prêts, bourses et crédits d'impôt (1 463) $ (2 802) $ (1 338) $ (1 338) $

65 6. sur la hausse des droits de scolarité et la bonification de l aide financière aux études

66 sur la hausse des droits de scolarité 66 Impacts: La hausse des droits de scolarité est réduite de 325 $ (annonce initiale) à 254 $ (annonce 27 avril 2012) annuellement. La cible de droits de scolarité applicables en 2018 reste la même. Même si étudier à l université est un investissement fort rentable, une hausse de 254 $ par année pendant 7 ans serait fort probablement dommageable sur l accès aux études universitaire sans bonification de l aide financière aux études. Or, l aide financière aux études a été bonifiée.

67 généraux sur la bonification de l aide financière aux études 67 Impacts: Dès le départ, il était prévu que 35 % des revenus provenant de la hausse des droits de scolarité seraient retournés aux étudiants par l intermédiaire de l AFE. Les bonifications du 5 avril 2012 seront également financées à même le plan de financement des universités.

68 Constat sur la protection des étudiants 68 boursiers Impacts: Déjà, le budget de mars 2011 indiquait que tous les étudiants boursiers seront pleinement compensés par une bourse majorée couvrant la totalité de la hausse des droits de scolarité

69 Constat sur le rehaussement du seuil où débute la contribution parentale 69 Impacts: Majoré de $ à $ dans le budget de mars 2011 Majoré à 45000$ le 27 avril 2012 Avant les changements, la bourse d un étudiant vivant chez ses parents cessait lorsque le revenu parental excédait $, le seuil est repoussé jusqu à $ Ce changement profite tant aux étudiants universitaires qu à ceux du cégep, car de 2008 à 2018, le nombre de boursiers passera Cégep : à Université : à

70 Constat sur la bonification du Programme de remboursement différé (PRD) 70 Impacts: Les paramètres du programme sont rehaussés afin que le gouvernement rembourse les intérêts sur les prêts d un plus grand nombre d ex-étudiants selon le revenu: Période couverte étendue de 5 à 10 ans et période d admissibilité de 24 à 60 mois Ce changement de paramètres profiterait à ex-étudiants

71 Constat sur la mise en place d un régime de remboursement de prêts en proportion du revenu (RPR) 71 Impacts: Pour les étudiants qui ne seront pas admissibles au PRD, un RPR sera instauré pour tenir la capacité de rembourser des ex-étudiants et de limitant le remboursement sur un horizon temporel bien défini.

72 Constat sur les prêts additionnels 72 Impacts: Des prêts additionnels seront possibles pour les étudiants dont le revenus des parents excèdent un certain seuil de revenu et ces prêts seront disponibles jusqu à près de $, afin de couvrir en tout ou en partie les droits de scolarité et les coûts du matériel scolaire.

73 Constat sur l entente de principe du 5 mai 73 Impacts: Création d un conseil provisoire des universités (éventuellement permanent) en vue de dégager des gains d efficience dans les dépenses universitaires récurrentes. Chaque dollar d économie identifié à la suite de cet examen servira à réduire les frais institutionnels obligatoires (frais afférents) payés par les étudiants. AUSSI, l ensemble des bonifications annoncées depuis mars 2011 à l aide financière aux études sont reconduites.

74 sur les impacts financiers 74 Impacts: Que l étudiant ait un revenu ou pas, la bonification des bourses et le rehaussement du seuil de revenu parental permettent d augmenter les sommes reçues et d annuler l effet des hausses des droits chez les moins fortunés. Ce constat est illustré par le concept de point mort. Avec les changements, c est le cas jusqu à $

75 Concept de point mort 75 Impacts: Il s agit du revenu parental pour lequel la bourse équivaut à la hausse des droits de scolarité $ $ Mesures annoncées dans le Proposition du 27 avril 2012 (à budget 2011 (à terme en 2016) terme en 2018) Note : Illustration pour un étudiant du 1 er cycle universitaire à temps complet n ayant aucun revenu et habitant chez ses parents.

76 sur les impacts financiers 76 Impacts: Le concept de gratuité implicite, il s agit du revenu parental pour lequel la bourse couvre l entièreté des droits de scolarité. Ce seuil est significativement haussé. Avec les changements, c est le cas jusqu à un revenu parental de $ Pour des revenus inférieurs, la bourse est plus élevée que les droits de scolarité et pour des revenus supérieurs, la bourse ne couvre pas la totalité de droits de scolarité.

77 Concept de gratuité implicite 77 Impacts: Il s agit du revenu parental pour lequel la bourse équivaut à la totalité des droits de scolarité $ $ $ Avant les mesures annoncées dans le budget 2011 Mesures annoncées dans le budget 2011 (à terme en 2016) Proposition du 27 avril 2012 (à terme en 2018) Note : Illustration pour un étudiant du 1 er cycle universitaire à temps complet n ayant aucun revenu et habitant chez ses parents.

78 7. Des pistes?

79 Reste-il des pistes (à la marge) à explorer? 79 Impacts: Avant d aller plus loin, il importe de mesurer les gains obtenus jusqu à maintenant en matière d aide financière aux études Des pistes : Mettre en valeur les modifications faites de mars 2011 à mai 2012 Préciser l entente de principe du 5 mai Repenser l utilisation du crédit d impôt pour frais de scolarité

80 Repenser l utilisation des crédits d impôt pour frais de scolarité 80 Impacts: Sans augmenter les coûts pour le gouvernement tout en permettant de maintenir le plan de financement des universités, il est possible de dégager une marge de discussion en réaffectant une partie des sommes provenant du crédit d impôt pour frais de scolarité. On peut déduire du communiqué du 27 avril 2012 que le gouvernement a estimé la réduction du crédit de 20 % à 16,5 % à 39 millions $. Sur cette base, chaque point du taux du crédit d impôt pour frais de scolarité représenterait une marge de discussion d environ 11 millions $.

81 Repenser l utilisation des crédits d impôt pour frais de scolarité 81 Ex. Établir des bourses planchers Ex. Crédit remboursable au taux de 10% Rendre remboursable le crédit d impôt Ensemble de pistes de solutions Ex. Aplanir la hausse des droits de scolarité de 254$ à 212$ Réduire le taux du crédit pour bonifier l AFE Réduire le taux du crédit pour diminuer la hausse des droits de scolarité

DÉTAIL DE L OFFRE GOUVERNEMENTALE DU 5 MAI 2012

DÉTAIL DE L OFFRE GOUVERNEMENTALE DU 5 MAI 2012 Acces DÉTAIL DE L OFFRE GOUVERNEMENTALE DU 5 MAI 2012 Document à l attention des associations étudiantes Léo Bureau- Blouin, président de la (FECQ) CONTENU Ce document vise à vulgariser l offre faite par

Plus en détail

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Octobre 1999 IMPACT DE LA NON-INDEXATION DU RÉGIME D IMPOSITION

Plus en détail

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation Luc Godbout 2 Suzie St-Cerny Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques

Plus en détail

La fiscalité québécoise accorde à tous les étudiants admissibles un crédit d impôt non remboursable pour les droits de scolarité ou d examen 1.

La fiscalité québécoise accorde à tous les étudiants admissibles un crédit d impôt non remboursable pour les droits de scolarité ou d examen 1. CRÉDITS D IMPÔT RELATIFS AUX FRAIS DE SCOLARITÉ Avril 2012 1. UNE AIDE FISCALE DONT BÉNÉFICIENT TOUS LES ÉTUDIANTS La fiscalité québécoise accorde à tous les étudiants admissibles un crédit d impôt non

Plus en détail

MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC

MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC Le 2 décembre 2014 TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures de relance économique Mesures visant l atteinte et le maintien de l équilibre budgétaire

Plus en détail

RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Par : Service de fiscalité

RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Par : Service de fiscalité RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Par : Service de fiscalité PRÉSENTATION Veuillez prendre note qu'il ne s'agit pas d'un résumé exhaustif de toutes les mesures contenues

Plus en détail

Crédit d impôt pour solidarité

Crédit d impôt pour solidarité CHAPITRE Crédit d impôt pour solidarité Conception et gestion de la mesure fiscale 2 Entités vérifiées : Ministère des Finances du Québec (MFQ) Revenu Québec (RQ) Mise en contexte Crédit d impôt pour solidarité

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Collège Jean-de-Brébeuf. Les frais de scolarité et vos impôts

Collège Jean-de-Brébeuf. Les frais de scolarité et vos impôts Collège Jean-de-Brébeuf Les frais de scolarité et vos impôts Année fiscale 2014 Direction des ressources financières 24 octobre 2014 Objectifs Présenter les déductions et les crédits d impôts applicables

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider les Canadiens à parfaire leurs compétences février 1998 «Les Canadiens savent que, pour bien

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

ALERTE budget provincial

ALERTE budget provincial Mars 2015 ALERTE budget provincial présence locale portée mondiale Dans un premier budget équilibré depuis des années, le ministre des Finances Carlos Leitão a introduit plusieurs changements qui affectent

Plus en détail

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises Faits saillants Budget Québec Mesures concernant les particuliers Élimination graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 Mise en place en place d un bouclier fiscal Croissance de

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003

AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 Symboles et abréviations % : pourcentage $ : en milliers de dollars ou moins M $ : en

Plus en détail

Résumé du budget du Québec 2013-2014

Résumé du budget du Québec 2013-2014 Résumé du budget du Québec 2013-2014 Le 20 novembre 2012 INTRODUCTION Le ministre des Finances et de l Économie, M. Nicolas Marceau, a déposé aujourd hui le budget du Québec pour 2013-2014. Voici les grandes

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

budget fédéral09 A n a l y s e d u

budget fédéral09 A n a l y s e d u fédéral09 A n a l y s e d u budget Budget fédéral de 2009 Résumé rédigé par Invesco Trimark Chef de file de la préparation opportune d information fiscale approfondie sur un éventail de sujets, Invesco

Plus en détail

Résumé du budget du Québec de 2011

Résumé du budget du Québec de 2011 Résumé du budget du Québec de 2011 Le 17 mars 2011 Table des matières RÉSUMÉ DU BUDGET DU QUÉBEC DE 2011 Page INTRODUCTION... 1 1. MESURES RELATIVES AUX IMPÔTS... 1 1.1 Instauration d un crédit d impôt

Plus en détail

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 du Québec pour 2012 Taux d imposition s appliquant aux crédits 1 20,00 % Facteur d indexation 2 2,66 % Montant

Plus en détail

Collège Jean-de-Brébeuf. Les frais de scolarité et vos impôts

Collège Jean-de-Brébeuf. Les frais de scolarité et vos impôts Collège Jean-de-Brébeuf Les frais de scolarité et vos impôts Année fiscale 2010 Direction des ressources financières 27 octobre 2010 Objectifs Présenter les déductions et crédits d impôts applicables aux

Plus en détail

Droits de scolarité : contexte et argumentaire

Droits de scolarité : contexte et argumentaire Droits de scolarité : contexte et argumentaire Plan de la présentation Contexte actuel Les prochaines hausses Argumentaire du gouvernement Contre-argumentaire Conclusion et discussion Contexte actuel Augmentation

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX PRB 06-40F RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX FÉDÉRAUX INTRODUITS ENTRE 1998 ET 2005 Alexandre Laurin Alexandre Martin Division de l économie Le 28 août 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral L impôt des sociétés Calcul de l impôt fédéral Les différentes sortes de sociétés La société publique; La société privée; La société privée sous contrôle canadien (SPCC) Préparé par Guy Grégoire Hiver

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques)

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société biopharmaceutique admissible...

Plus en détail

Budget provincial 2015

Budget provincial 2015 Budget provincial 2015 Le 26 mars 2015, le gouvernement du Québec a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines pourraient avoir un impact sur les membres de l Association

Plus en détail

RAPPORT DU CHANTIER. sur l aide financière aux études. Par Pier-André Bouchard St-Amant. mesrst.gouv.qc.ca

RAPPORT DU CHANTIER. sur l aide financière aux études. Par Pier-André Bouchard St-Amant. mesrst.gouv.qc.ca RAPPORT DU CHANTIER sur l aide financière aux études Par Pier-André Bouchard St-Amant mesrst.gouv.qc.ca Le présent document a été réalisé pour le ministère de l Enseignement supérieur, de la Recherche,

Plus en détail

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE SOMMAIRE La rente longévité Loi RCR : - La fin des mesures de financement particulières dans les régimes du secteur public Une capitalisation renforcée - Une solvabilité allégée - Les valeurs de transfert

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la vieillesse

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable William Francis Morneau, c.p., député Décembre 2015 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

Module 5 - L épargne Document 5-7

Module 5 - L épargne Document 5-7 Document 5-7 Outils d épargne (notions détaillées) Compte d épargne à intérêt élevé Il s agit d un type de compte de dépôt, sur lequel la banque vous verse un intérêt. Ce taux d intérêt, qui est variable,

Plus en détail

Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière

Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Stéphane Thibeault Stéphane Thibeault Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière Choses immuables de la vie: La mort Facteurs

Plus en détail

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO)

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ministère du Revenu Imposition des sociétés 33, rue King Ouest CP 620 Oshawa ON L1H 8E9 Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ce formulaire s applique aux années d imposition

Plus en détail

Pour une éducation supérieure accessible

Pour une éducation supérieure accessible Les Services Collectifs inc. Pour une éducation supérieure accessible Mémoire présenté dans le cadre du Sommet de l éducation post-secondaire Hiver 2013 Association étudiante du Cégep de Sainte-Foy L Association

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 Dépôt légal Novembre 2014

Plus en détail

Règles budgétaires 2015-2016

Règles budgétaires 2015-2016 Règles budgétaires 2015-2016 Analyse à l intention des CPE et BC 18 juin 2015 7245, rue Clark, bureau 401, Montréal (Québec) H2R 2Y4 T 514 326-8008 / 1 888 326-8008 / F 514 326-3322 info@aqcpe.com / www.aqcpe.com

Plus en détail

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT FERR Fonds enregistré de revenu de retraite RRQ Régime de rentes du Québec SV Programme fédéral de la Sécurité de la vieillesse CRÉDITS D IMPÔT FERR. Page 03 RRQ....Page 06 SV...Page 13 Crédits d impôts..

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part :

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part : ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC et d autre part : LA FÉDÉRATION INTERPROFESSIONNELLE DE LA SANTÉ DU QUÉBEC (FIQ) LA FÉDÉRATION AUTONOME DE L'ENSEIGNEMENT (FAE) POUR LES

Plus en détail

Impôt des particuliers Québec 2015

Impôt des particuliers Québec 2015 des particuliers Québec 2015 Tableau P1 Québec (2015) Taux Taux marginal imposable Québec Total effectif Québec Total $ $ $ $ 10 000 - - - 0,0 0,0 0,0 0,0 11 000 - - - 0,0 8,4 0,0 8,4 12 000 84-84 0,7

Plus en détail

Les rachats de service

Les rachats de service Les rachats de service Table des matières 3 3 5 7 8 9 10 11 12 13 Qu est-ce qu une proposition de rachat? Avez-vous vraiment besoin de racheter du service? Est-ce financièrement avantageux pour vous d

Plus en détail

Comité consultatif sur l accessibilité financière aux études

Comité consultatif sur l accessibilité financière aux études Comité consultatif sur l accessibilité financière aux études Hausses des droits de scolarité des résidents du Québec, des étudiants canadiens et des étudiants étrangers : modifications au Règlement sur

Plus en détail

UN PLAN DE FINANCEMENT DES UNIVERSITÉS ÉQUITABLE ET ÉQUILIBRÉ POUR DONNER AU QUÉBEC LES MOYENS DE SES AMBITIONS

UN PLAN DE FINANCEMENT DES UNIVERSITÉS ÉQUITABLE ET ÉQUILIBRÉ POUR DONNER AU QUÉBEC LES MOYENS DE SES AMBITIONS UN PLAN DE FINANCEMENT DES UNIVERSITÉS ÉQUITABLE ET ÉQUILIBRÉ POUR DONNER AU QUÉBEC LES MOYENS DE SES AMBITIONS 100 % Ce document est imprimé sur du papier entièrement recyclé, fabriqué au Québec, contenant

Plus en détail

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS)

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) Raj K. Chawla La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) est entrée en vigueur en 1991. Contrairement à la taxe sur les ventes des fabricants qu elle a remplacée, laquelle était perçue seulement

Plus en détail

Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant

Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant Page1 Volume 4, numéro 1 Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant Extraits de «Endettement étudiant : État des lieux, déterminants et impacts», Fédération étudiante universitaire

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

Des hausses drastiques de l endettement étudiant

Des hausses drastiques de l endettement étudiant Des hausses drastiques de l endettement étudiant Mémoire au Comité Consultatif sur l Accessibilité Financière aux Études concernant les modifications au programme de prêts et bourses Version du 12 juin

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Impôt des particuliers 2014 1

Impôt des particuliers 2014 1 Impôt des particuliers 0 Impôt des particuliers 0 TABLEAU P QUÉBEC (0) TABLE D IMPÔT Revenu Impôt Taux Taux marginal imposable Fédéral Québec Total effectif Fédéral Québec Total $ $ $ $ 0 000 - - - 0,0

Plus en détail

Impôts-Express. Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux

Impôts-Express. Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux Impôts-Express Amélie Ferland, Conseillère aux étudiants internationaux sep-international@polymtl.ca Service aux étudiants Bureau des étudiants internationaux Mis à jour : mars 2015 OBJECTIFS DE L ATELIER

Plus en détail

Résumé du budget du Québec 2015-2016 Le 26 mars 2015

Résumé du budget du Québec 2015-2016 Le 26 mars 2015 1 Résumé du budget du Québec 2015-2016 Le 26 mars 2015 Table des matières Introduction Mesures touchant les particuliers Mesures pour favoriser le développement et stimuler l investissement des entreprises

Plus en détail

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012 France France : le système de retraite en 212 Dans le secteur privé, le système de retraite repose sur deux piliers obligatoires : un régime général lié à la rémunération et des dispositifs professionnels

Plus en détail

Le traitement des pensions alimentaires pour enfants dans les programmes sociaux: une discrimination envers les enfants les plus pauvres!

Le traitement des pensions alimentaires pour enfants dans les programmes sociaux: une discrimination envers les enfants les plus pauvres! Le traitement des pensions alimentaires pour enfants dans les programmes sociaux: une discrimination envers les enfants les plus pauvres! Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL GUIDE DE DÉTERMINATIONN DE L ÉCHELON SALARIAL CALCUL DE L EXPÉRIENCEE ET DE LA SCOLARITÉ AVANCEMENT D ÉCHELON EN «PROGRESSION NORMALE» ET EN «PROGRESSION ACCÉLÉRÉE» CONVENTION 2010-2015 JANVIER 2012 Rédaction

Plus en détail

Caractéristiques et Règlement du Régime

Caractéristiques et Règlement du Régime Caractéristiques et Règlement du Régime En tout temps, les dispositions du Régime ainsi que celles de la Loi ont préséance sur toute information contenue dans le présent document. Il vous est possible

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances Consultation pré-budgétaire Préparé à l attention du ministre des Finances Saint-Antoine, Nouveau-Brunswick Octobre 2009 Les priorités du CÉNB : - le Plan d action pour l autosuffisance du nord du Nouveau-Brunswick;

Plus en détail

Crédits d impôt recherche scientifique et développement expérimental

Crédits d impôt recherche scientifique et développement expérimental Crédits d impôt recherche scientifique et développement expérimental Session d information 2001 Note: la Loi sur les impôts a préséance sur ce document qui a été préparé à des fins pédagogiques Objectifs

Plus en détail

L éducation Le meilleur investissement

L éducation Le meilleur investissement L éducation Le meilleur investissement Investir dans l avenir Ça commence par nos enfants Qu il s agisse d études universitaires, collégiales ou professionnelles, qu il s agisse de votre propre enfant,

Plus en détail

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015 Université d Ottawa Cadre de référence Budget 2014-2015 L Université d Ottawa souhaite communiquer à la communauté universitaire les priorités, les enjeux et les défis auxquels elle fera face pour la préparation

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information Gouvernement du Québec Ministère des Finances 98-8 Le 22 décembre 1998 Sujet : Modalités d application de la réforme de la fiscalité des entreprises et autres mesures fiscales Le

Plus en détail

Crédit d impôt pour frais de garde

Crédit d impôt pour frais de garde Crédit d impôt pour frais de garde Érik Bouchard-Boulianne Économiste Réseau des jeunes de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) 8 mai 2014 Plan de la présentation 1. Introduction 2. Comprendre le

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances LES BONS CHOIX : RÉDUIRE LES IMPÔTS POUR CRÉER DES EMPLOIS Pour diffusion immédiate Le 27 mars 2003 Le budget de 2003 reflète la grande priorité qu accorde le gouvernement de Ernie Eves aux réductions

Plus en détail

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES Le 12 novembre 2014 Mise à jour des projections économiques et budgétaires Fédéral LP TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Aider les Canadiens handicapés Février 1997 «La plupart d entre nous sommes en mesure de surmonter les nombreuses difficultés que nous rencontrons dans la

Plus en détail

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Présentation dans le cadre des consultations prébudgétaires du ministre des Finances du Québec portant sur le budget 2004-2005

Plus en détail

Le RREGOP : Saviez-vous que

Le RREGOP : Saviez-vous que Le RREGOP : Saviez-vous que Session nationale sur la sécurité sociale 8 et 9 avril 2015 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale, CSQ-Québec Quelques notions de base Passif d un régime de retraite (engagements)

Plus en détail

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016 Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes Guide d attribution des subventions 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

le plan économique du québec Budget 2016-2017 régime Québécois de Soutien du revenu

le plan économique du québec Budget 2016-2017 régime Québécois de Soutien du revenu le plan économique du québec Budget 2016-2017 régime Québécois de Soutien du revenu NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne aussi bien les femmes que les hommes. Elle n est utilisée que

Plus en détail

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux En 2013, on prévoit que les dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux atteindront 138,3

Plus en détail

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi 5.1 Financement du soutien de l emploi Sommaire de la directive Décrire le cadre de financement

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

CADRE POUR FINANCIER D OPTION NATIONALE L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC. Document préparé par l équipe économique d Option nationale

CADRE POUR FINANCIER D OPTION NATIONALE L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC. Document préparé par l équipe économique d Option nationale CADRE FINANCIER D OPTION NATIONALE POUR L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC Autorisé et payé par Sylvain Gauthier, agent officiel du parti Document préparé par l équipe économique d Option nationale Vers un Québec

Plus en détail

Investir dans le savoir.

Investir dans le savoir. Investir dans le savoir. Il faut commencer dès aujourd hui à économiser en vue des études postsecondaires de votre enfant. C est le meilleur moment pour le faire. Et le meilleur moyen de le faire est un

Plus en détail

Élections fédérales 2015

Élections fédérales 2015 Élections fédérales 2015 Sécurité financière Parti conservateur : Création d un crédit d impôt pour aînés célibataires qui gagnent un revenu de pension de 2 000 $. Combinée au Crédit d impôt pour revenu

Plus en détail

LISTE DES RECOMMANDATIONS

LISTE DES RECOMMANDATIONS LISTE DES RECOMMANDATIONS Recommandation 1 Le Comité recommande la présentation en 2005 d un projet de loi qui créerait une nouvelle entité de l État appelée la Commission de l assurance-emploi. Cette

Plus en détail

Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés

Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés IV.B.2.c. Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés L étude de sensibilité est réalisée pour les profils cadre et non-cadre n entrainant pas de réversion et n ayant élevé aucun

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET ÉQUITABLE Bonjour, je me présente, Louise Bourgeois, présidente de la Fédération des Mouvements Personne

Plus en détail

Budget du Québec de 2015-2016 Faits saillants

Budget du Québec de 2015-2016 Faits saillants des Services fiscaux Numéro 2015-21F Budget du Québec de 2015-2016 Faits saillants Le 26 mars 2015 En bref Le ministre des Finances, monsieur Carlos Leitao, a présenté aujourd'hui, le 26 mars 2015, le

Plus en détail

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012 Royaume-Uni Royaume-Uni : le système de retraite en 212 Le régime public comporte deux piliers (une pension de base forfaitaire et une retraite complémentaire liée à la rémunération), que complète un vaste

Plus en détail

Statistiques fiscales des particuliers

Statistiques fiscales des particuliers Statistiques fiscales des particuliers ANNÉE D IMPOSITION 1996 Édition 1999 Quebec Avant-propos Ce document présente les statistiques fiscales en matière d impôt sur le revenu des particuliers pour l année

Plus en détail

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES Document d information Le coût élevé des études retarde l accès des étudiants à l autonomie financière Compte tenu

Plus en détail

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Réduire la dette étudiante Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Publié en 2007 par la Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000, rue Sherbrooke

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant 03 Pour un avenir de classe Permettre à un jeune d obtenir une éducation de qualité, qu il s agisse d études universitaires, collégiales

Plus en détail