LES NOUVEAUTES Mesures relatives à la DSN, aux cotisations et aux exonérations :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES NOUVEAUTES Mesures relatives à la DSN, aux cotisations et aux exonérations :"

Transcription

1 LES NOUVEAUTES - Mesures relatives à la DSN, aux cotisations et aux exonérations : MESURES SMIC, minimum garanti et plafond de la sécurité sociale : ENTREE EN VIGUEUR - Le taux horaire du SMIC est porté de 9,61 à 9,67 - La valeur du minimum garanti est maintenue à 3,52 - Le plafond de la sécurité sociale est porté de à Indemnité de petit déplacement : - Indemnité de restauration sur le lieu de travail Salarié contraint de prendre une restauration sur son lieu de travail : 6,30 - Frais de repas engagés par les salariés en situation de déplacement Salarié contraint de prendre son repas au restaurant : 18,30 Salarié non contraint de prendre son repas au restaurant : 8,90 Indemnité de grand déplacement (déplacement en métropole): Au 1 er Pour les 3 premiers mois Au-delà du 3 ème mois et jusqu au 24 ème mois Au-delà du 24 ème mois et jusqu au 72 ème mois Repas Logement et petit déjeuner Paris et départements Autres du 92, 93 et départements 94 18,30 65,30 48,50 15,60 55,50 41,20 12,80 45,70 34 Gratification des stagiaires : - La gratification est obligatoire pour les stages supérieurs à deux mois - L indemnité de stage minimum est de 3,60 de l heure Report de la DSN : - Report de la bascule générale à la DSN - Généralisation progressive au cours de l année et dans des cas spécifiques au plus tard au 1 er juillet 2017 Au plus tard au 1 er 2017 juillet

2 2 Extension du dispositif de taux réduit de cotisation AF : - Dispositif étendu aux rémunérations inférieures à 3,5 X le SMIC - Le dispositif se traduit par une réduction du taux de cotisation d allocation familiale soit une cotisation patronale de 3,45 % au lieu de 5,25 % Exonérations attachés à des zones géographiques : - Exonérations maintenues pour les BER, ZRD et ZRR alors qu elles devaient être supprimées au 1 er avril ZRD et ZRR jusqu au 31/12/ BER jusqu au 31/12/2017 Allègements lié à la négociation annuelle obligatoire : - Les entreprises ayant une section syndicale doivent engager chaque année une négociation annuelle obligatoire sur les salaires effectifs - Le non-respect de cette obligation entraîne un abattement de 10 % sur le montant de certains allégements de cotisations patronales - A compter de la 3 ème année consécutives sans négociation annuelle, ces allègements sont supprimés pour l année en cause - Exemple : Réduction Fillon, exonérations ZFU, ZRR, ZRD, BER Pénalité modulable fixée par la DIRECCTE en cas de manquement à la négociation annuelle obligatoire : - Les abattements forfaitaires sont remplacés par une pénalité modulable - Les sanctions pourront être adaptées selon le cas par la Direccte A partir du 1 er Travail dissimulé : - La loi réforme les modalités de calcul de l assiette forfaitaire des cotisations applicable lorsque la rémunération exacte d un salarié dissimulé ne peut pas être établie - Jusqu à présent, les cotisations de sécurité sociale étaient calculées, à défaut de preuve contraire, sur la base d une rémunération forfaitaire égale à 6 fois le SMIC mensuel - L assiette forfaitaire de 6 fois le SMIC mensuel applicable en l absence de preuve contraire, sera substituée une valeur égale à 25 % du plafond annuel de la sécurité sociale en vigueur au moment du constat Aide aux chômeurs créateurs et repreneurs d entreprise : Disposition applicable aux cotisations et contributions

3 3 - La LFSS (loi de finance de sécurité sociale) de rétablit comme bénéficiaires de l ACCRE : Les personnes âgées de 18 ans à moins de 26 ans Les personnes de moins de 30 ans reconnues handicapées ou bien qui ne remplissent par la condition de durée d activité antérieure pour ouvrir droit à l allocation d assurance chômage sociales dues au titre des périodes courant à compter du 1 er Lutte contre la fraude : - Tous les régimes de sécurité sociale pourront s échanger les informations nécessaires (RSI, régime général, ) - La communication est élargie entre les agents chargés de lutter contre le travail illégal, les agents du Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS), les organismes de protection sociale et les services de renseignement - Mesures relatives à la protection sociale complémentaire : Modulation des redressements URSSAF sur la prévoyance complémentaire et la retraite supplémentaire : - En matière de retraite supplémentaire et de prévoyance complémentaire, les URSSAF peuvent moduler le montant des redressements liés au non-respect du caractère collectif et obligatoire du régime en fonction de la nature de l erreur de l employeur (exemple : non-respect de formalités, oubli de justificatifs ) Nouveau cas de dispense de la couverture «frais de santé» collective et obligatoire d entreprise : - Les salariés en CDD ou en contrat de mission pourront, à leur initiative se dispenser de l obligation d affiliation sous deux conditions : La durée de la couverture collective et obligatoire de leur entreprise est inférieure à trois mois Ils doivent justifier bénéficier d une couverture respectant les conditions des contrats responsables Jusqu au 31 décembre Dispenses liées à une autre couverture ou au contrat de travail : - Peuvent être dispensés les salariés bénéficiant d une autre couverture santé collective obligatoire, y compris en tant qu ayant droit, les bénéficiaires de la CMU complémentaire ou de l ACS Financement patronal minimal de 50 % : - Pour qu une couverture «frais de santé» collective et

4 4 obligatoire soit considérée comme conforme au socle minimal, l employeur doit en financer au moins 50 % Complémentaire santé des salariés en contrats courts ou en «petit» temps partiel : aide de l employeur : - L employeur pourra être amené à verser une aide financière aux salariés en contrats courts ou en «petit» temps partiel, afin de les aider à financer une couverture individuelle «frais de santé». Cette aide se substituera au régime collectif et obligatoire de l entreprise Complémentaire santé individuelle des 65 ans et plus : - La loi encourage les organismes de protection sociale complémentaire à proposer des contrats «santé» attractifs pour les personnes de 65 ans et plus par le biais d un crédit d impôt à leur profit - Crédit d impôt égal à 1 % du coût des garanties des personnes couvertes imputable sur la taxe de solidarité additionnelle S applique aux contrats prenant effet à partir du 1 er Mesures sociales diverses : Participation-formation continue : - Le seuil d assujettissement de la taxe est relevé de 10 à 11 salariés pour les rémunérations payées entre le 1 er et le 31 décembre Versement transport : - Le seuil d assujettissement au versement de transport est porté à au moins 11 salariés au lieu de plus de 9 salariés auparavant FNAL : - La loi permet aux employeurs qui atteignent ou dépassent l effectif de 20 salariés au titre de, 2017 et 2018 de continuer à appliquer pendant 3 ans le FNAL au taux de 0,10 % Forfait social : - Les employeurs de moins de 11 salariés bénéficient d une exonération du forfait social sur leurs contributions de prévoyance complémentaires versées au profit des salariés, anciens salariés et leurs ayants droits La déduction pour heures supplémentaires :

5 5 - La déduction forfaitaire de cotisations patronales de sécurité sociale pour les heures supplémentaires reste applicable après franchissement du seuil d effectif de 20 salariés pendant 3 ans - Mesures relatives aux travailleurs indépendants : Cotisations minimales : MESURES ENTREE EN VIGUEUR - La cotisation minimale d assurance maladie due par les travailleurs indépendants est supprimée - La LFSS supprime cette dispense de cotisations minimales pour les travailleurs indépendants pluriactifs et pour les bénéficiaires de pensions de retraite et d invalidité Micro-entreprises : passage au régime micro-social et paiement de cotisations minimales : - La LFSS ne remet pas en cause le basculement automatique vers le régime micro-social sauf dérogation - Elle prévoit la possibilité pour les travailleurs indépendants relevant du régime micro-social de s acquitter de cotisations minimales dans les mêmes conditions que les autres travailleurs indépendants - Les micro-entrepreneurs qui relèvent du régime social de droit commun au 31 décembre 2015 continueront de relever de ce régime mais pourront demander à opter pour le régime micro-social Professions libérales : recouvrement des cotisations maladie par l URSSAF : - Les cotisations d assurance maladie dues par les professionnels libéraux seront recouvrées par les URSSAF (ou la CGSS) et non plus par les organismes conventionnés A compter d une date fixée par décret comprise entre le 1 er 2017 et le 1 er 2018 Réforme des cotisations des praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés : - La cotisation sociale de solidarité due par les praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés sera remplacée par une contribution et le taux de la cotisation maladie progressivement aligné sur celui du RSI Dispositions diverses : - Les artisans, industriels et commerçants pourront bénéficier <=

6 6 d un temps partiel thérapeutique - Les conditions d affiliation à l assurance volontaire vieillesse des anciens conjoints collaborateurs non-salariés sont harmonisées avec les autres régimes de retraite - Le précompte des cotisations sociales des artistes auteurs par les diffuseurs est étendu à la cotisation d assurance vieillesse plafonnée Prestations sociales et mesures diverses : MESURES Revalorisation des prestations et minima sociaux : - Les prestations sociales seront revalorisées en fonction d évolutions connues et non plus prévisionnelles afin de garantir un maintien des prestations à leur niveau antérieur en cas d inflation négative ENTREE EN VIGUEUR Au 1 er avril et au 1 er octobre Temps partiel thérapeutique : - En matière de temps partiel thérapeutique, les CPAM ne pourront plus décider la durée maximale de leur versement Mesures relatives à la retraite : - Le cumul emploi-retraite est plafonné, le non-respect du plafond de ressources entraîne non plus la suspension de la pension mais la réduction de celle-ci - Fin du report des cotisations retraite d une année sur l autre pour le calcul de la durée d assurance - Epargne salariale : Intéressement : MESURES ENTREE EN VIGUEUR - Les modalités d affectation par défaut de l intéressement sur un plan d épargne d entreprise sont précisées, notamment en ce qui concerne l information des salariés et les conditions dans lesquelles ils peuvent demander le versement de l intéressement - La loi Macron a levé une restriction et offert au personnel la possibilité de demander la renégociation de l accord d intéressement à la majorité des deux tiers Participation : - Une entreprise doit mettre en place un régime de participation lorsqu elle a atteint l effectif de 50 salariés pendant 12 mois, consécutifs ou non au cours des 3 derniers Depuis le 8 août 2015

7 7 exercices Plan d épargne pour la retraite collectif : - Pour le versement sur le PERCO, à défaut de choix explicite du participant, l épargne est investie dans le placement le moins risqué dit «gestion pilotée en fonction de l âge» Le plan épargne entreprise (PEE) : - A défaut de stipulation conventionnelle, les sommes inscrites au PEE seront obligatoirement affectées à une SICAV ou à un fonds d épargne salariale présentant le profil d investissement le moins risqué dans le PEE - Lors du dépôt du règlement du plan à la DIRECCTE, il faudra joindre les annexes relatives à la liste des instruments de placement et aux critères de choix - Licenciement : Document unilatéral : - Un document unilatéral relatif au plan de sauvegarde de l emploi peut fixer le périmètre d application des critères d ordre des licenciements à un niveau inférieur à celui de l entreprise, mais sans aller en dessous de la «zone d emploi» Loi du 6 août 2015 Simplification du reclassement à l étranger : - En cas de licenciement économique dans une entreprise implantée hors du territoire national, l employeur ne doit désormais communiquer les possibilités de reclassement à l étranger qu aux salariés qui en ont fait la demande - L employeur informe chaque salarié de cette faculté par lettre recommandée avec accusé de réception ou par toute autre forme permettant de certifier la date à laquelle il a rempli son obligation - Les salariés intéressés doivent se manifester dans un délai de 7 jours ouvrables - Le salarié qui a reçu une proposition de reclassement à l étranger dispose d un délai de 8 jours francs pour accepter ou refuser l offre, l absence de réponse au terme de ce délai valant refus - En cas de licenciement avec plan de sauvegarde l emploi, le décret laisse la main à l accord collectif ou au document unilatéral pour définir la procédure, mais impose de respecter les délais réglementaires Loi du 6 août 2015

8 8 - Les sociétés commerciales Clause d éviction (SA, SAS) - La clause prévoyant que les actionnaires salariés d une société anonyme perdent leur qualité d actionnaire lorsqu ils cessent d être salariés peut être qualifiée de clause d éviction et est licite. Il peut être souhaitable d insérer une telle clause dans les statuts lorsque la société dispose d actionnaires salariés. - Toutefois, la Cour de Cassation rappelle que la clause d exclusion d un actionnaire est plus adaptée à d autres cas de cessions d actions forcées. (infraction à la loi, infraction aux statuts, ). Pour être licite, celle-ci doit décrire précisément la procédure et les modalités d exclusion. Cour de cassation du 29 septembre 2015

Effets de seuils d effectifs

Effets de seuils d effectifs 2016 : les nouvelles mesures sociales pour les entreprises Sources : Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 04/01/2016 Dernière mise à jour de la fiche : 04/01/2016

Plus en détail

LOI DE FINANCEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2016 : LES MESURES INTÉRESSANT LES EMPLOYEURS

LOI DE FINANCEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2016 : LES MESURES INTÉRESSANT LES EMPLOYEURS Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- JANVIER 2016 NOTE N 149 LOI DE FINANCEMENT DE LA

Plus en détail

RECOUVREMENT DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES : CIRCULAIRE ACOSS DU 9 MAI 2014

RECOUVREMENT DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES : CIRCULAIRE ACOSS DU 9 MAI 2014 N 62 - SOCIAL n 22 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 3 juin 2014 ISSN 1769-4000 RECOUVREMENT DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES : CIRCULAIRE ACOSS DU 9 MAI 2014 L essentiel Une lettre-circulaire

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE

JOURNEE DE SOLIDARITE JOURNEE DE SOLIDARITE Depuis la loi du 30 juin 2004, la journée de solidarité sert à financer les actions en faveur de l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle se traduit par

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.17 Du 11/01/17 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2017 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2012 1/ Cotisations et contributions 2/ Les dispositions relatives aux dépenses d assurance maladie. 3/ Les dispositions relatives aux travailleurs indépendants.

Plus en détail

PAIE : LES MODIFICATIONS DE FIN 2017

PAIE : LES MODIFICATIONS DE FIN 2017 PAIE : LES MODIFICATIONS DE FIN 2017 EXTRAIT Guide Permanent Paie www.editions-legislatives.fr Sommaire Impacts récents et à venir des ordonnances du 22-9-2017... 2 Evolutions de l indemnité légale de

Plus en détail

Petit-déjeuner du Club des Entrepreneurs de Clichy-sous-Bois - Montfermeil. Jeudi 12 février 2015

Petit-déjeuner du Club des Entrepreneurs de Clichy-sous-Bois - Montfermeil. Jeudi 12 février 2015 Petit-déjeuner du Club des Entrepreneurs de Clichy-sous-Bois - Montfermeil Jeudi 12 février 2015 Périmètre de la ZFU Territoire Entrepreneurs LE REGIME D EXONERATIONS ZFU AVANT LE 1 ER JANVIER 2015 Rappel

Plus en détail

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES 2016 Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 Les nouvelles modalités de calcul de la réduction Fillon AU 01/01/2016 Un décret

Plus en détail

NOUVELLES MESURES CONCERNANT LES TRAVAILLEURS INDEPENDANTS (FEVRIER 2017) Mesures spécifiques à la protection sociale des indépendants

NOUVELLES MESURES CONCERNANT LES TRAVAILLEURS INDEPENDANTS (FEVRIER 2017) Mesures spécifiques à la protection sociale des indépendants NOUVELLES MESURES CONCERNANT LES TRAVAILLEURS INDEPENDANTS (FEVRIER 2017) Mesures concernant les catégories professionnelles Activité Artisan Stage obligatoire La qualification de l activité artisanale

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire Affaires Sociales N 07.18 Du 17/01/18 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2018 Vous trouverez ci-dessous le tableau

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 29/03/2011 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE SOUS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SECURISATION JURIDIQUE Référence de classement : 1. 010.04; 1.010.10;

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.16 Du 22/01/2016 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2016 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012

SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012 SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012 Voici, sous forme de «liste à la Prévert» les principales nouveautés à appréhender dès le début de l année. 1. Salaires, cotisations et contributions sociales Plafond de sécurité

Plus en détail

L emploi des seniors et leur maintien dans l activité

L emploi des seniors et leur maintien dans l activité L emploi des seniors et leur maintien dans l activité 1. LES NEGOCIATIONS SUR L EMPLOI DES SENIORS... 2 1.1. NEGOCIATION AU NIVEAU DE LA BRANCHE... 2 1.2. NEGOCIATION AU NIVEAU DE L ENTREPRISE... 2 2.

Plus en détail

PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER

PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER légal PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER Contribution patronale destinée au financement des organisations syndicales Assujettis : employeurs de droit privé

Plus en détail

ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE I MAJ.10-2017 SOMMAIRE A - ORGANISATION - FORMALITÉS ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Organisation de la tutelle ACOSS (agence centrale des organismes de Sécurité sociale) Caisse d amortissement de

Plus en détail

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES I MAJ.12-2017 SOMMAIRE A - DÉTERMINATION DU SALAIRE LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES Principe : la libre fixation du salaire Respect du SMIC Fixation du SMIC Respect du minimum conventionnel Rémunération

Plus en détail

Épargne salariale. Il s agit d un dispositif permettant aux salariés d être associés aux performances de leur entreprise.

Épargne salariale. Il s agit d un dispositif permettant aux salariés d être associés aux performances de leur entreprise. Qu est ce que l épargne salariale? Il s agit d un dispositif permettant aux salariés d être associés aux performances de leur entreprise. Quels sont les points communs entre tous les éléments de l épargne

Plus en détail

LFSS 2011 : les mesures impactant la gestion de votre personnel du BTP

LFSS 2011 : les mesures impactant la gestion de votre personnel du BTP Dossier de synthèse Décembre 2010 LFSS 2011 : les mesures impactant la gestion de votre personnel du BTP Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot SOMMAIRE Financement

Plus en détail

Loi de financement de la Sécurité sociale Les principales mesures sociales

Loi de financement de la Sécurité sociale Les principales mesures sociales Loi de financement de la Sécurité sociale 2016 Les principales mesures sociales La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016 est publiée au Journal officiel du 22 décembre 2015. Cette loi contient

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012

NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012 NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012 Financement de la sécurité sociale pour 2013 : adoption définitive de la loi I. Cotisations et contributions A. Indemnités de rupture Les indemnités de rupture

Plus en détail

L ALLÈGEMENT DE CHARGES SOCIALES SUR LES BAS ET MOYENS SALAIRES

L ALLÈGEMENT DE CHARGES SOCIALES SUR LES BAS ET MOYENS SALAIRES L ALLÈGEMENT DE CHARGES SOCIALES SUR LES BAS ET MOYENS SALAIRES 1. Employeurs visés Peuvent bénéficier de l allègement de charges sociales, dite «réduction Fillon», tous les employeurs à l exception des

Plus en détail

Circulaire PAIE Janvier 2016

Circulaire PAIE Janvier 2016 Circulaire PAIE Janvier 2016 Chers adhérents, le service juridique d ALLIZE PLASTURGIE vous informe des évolutions des principaux chiffres clés au 1 er janvier 2016 SMIC Décret 2015-1688 du 17 décembre

Plus en détail

BULLETIN D'INFORMATION Service d'assistance Annuelle

BULLETIN D'INFORMATION Service d'assistance Annuelle N 2016 / 001 du 1 er janvier 2016 - Page 1/11 Plafond de Sécurité Sociale 2016 Les Plafonds de la sécurité sociale applicables aux rémunérations versées, par périodicité de paie, sont les suivants : Année

Plus en détail

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2017

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2017 Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 24/01/2017 Dernière mise à jour de la fiche : 24/01/2017 Tableau

Plus en détail

Changements législatifs au 1 er janvier 2016 et reports

Changements législatifs au 1 er janvier 2016 et reports Changements législatifs au 1 er janvier 2016 et reports D.S.N. Complémentaire santé obligatoire THEMES Vélos : réduction fiscale Augmentation SMIC Augmentation PMSS D.A.D.S. : pénibilité Bulletin de salaire

Plus en détail

La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2017

La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2017 La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2017 Propos introductifs : de Rémy AMATO, Président de l Ordre des Experts Comptables et de Bernard FONTAINE, Président de la Compagnie Régionale des Commissaires

Plus en détail

Chiffres usuels Les modifications pour 2012

Chiffres usuels Les modifications pour 2012 Chiffres usuels Les modifications pour 2012 SMIC et minimum garanti Le SMIC passe de 9,19 /heure au 1 er décembre 2011, à 9,22 au 1 er janvier 2012, soit un montant mensuel brut base 151,67 de 1398,40

Plus en détail

La réduction Fillon en 2017

La réduction Fillon en 2017 La réduction Fillon en 2017 1 La réduction Fillon constitue un dispositif d allègement social important pour les entreprises, de toute taille et de tous secteurs d activités. Créé en 2003, ce dispositif

Plus en détail

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2016

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2016 Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 31/03/2016 Dernière mise à jour de la fiche : 31/03/2016 Tableau

Plus en détail

LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n du 20 Août 2008

LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n du 20 Août 2008 LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n 2008-789 du 20 Août 2008 Textes applicables : Position commune du 9 Avril 2008 sur la représentativité, le développement

Plus en détail

I. Retraite complémentaire : taux des cotisations pour 2014 et 2015

I. Retraite complémentaire : taux des cotisations pour 2014 et 2015 NOTE D INFORMATION 2013/11 du 23 juillet 2013 SOCIAL I. Retraite complémentaire : taux des cotisations pour 2014 et 2015 Circulaire du 03/07/2013 Un accord national interprofessionnel du 13 mars 2013 a

Plus en détail

LES MESURES SOCIALES DE LA DEUXIEME LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012

LES MESURES SOCIALES DE LA DEUXIEME LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012 N 139 - SOCIAL n 51 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 7 septembre 2012. ISSN 1769-4000 L essentiel LES MESURES SOCIALES DE LA DEUXIEME LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012 Définitivement

Plus en détail

COT TNS Version

COT TNS Version COT TNS Version 8.7.0.0 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Sommaire 1- Calcul de la cotisation provisionnelle... 2 2- Modulation du taux des allocations

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017 NOTE D INFORMATION Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans et commerçants reçoivent dès la réalisation de la déclaration sociale des indépendants (DSI), l

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017 NOTE D INFORMATION Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans et commerçants reçoivent dès la réalisation de la déclaration sociale des indépendants (DSI), l

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Février 2016 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2016 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2016 : 38 616 par an (PASS annuel) et 3218 par mois (PASS

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 20/01/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-020 OBJET : Réduction de cotisations créée par la loi n 2003-47 du 17 janvier 2003 dite

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE. n OBJET GRANDE DIFFUSION 03/04/2012 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE

LETTRE CIRCULAIRE. n OBJET GRANDE DIFFUSION 03/04/2012 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE n 2012-0000043 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.10.04;1.029.4 Montreuil, le 03/04/2012 03/04/2012 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE POLE REGLEMENTATION ET

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 15 Janvier 2015 INFORMATIONS SOCIALES CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2015 NOTE D INFORMATION I II III IV V VI VII COMPTE PERSONNEL DE FORMATION COMPTE PENIBILITE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3165 Convention collective nationale IDCC : 1077. ENTREPRISES DU NÉGOCE ET DE L INDUSTRIE DES PRODUITS

Plus en détail

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 CHAMBRE SYNDICALE DES INDUSTRIES DU BOIS DU BAS-RHIN BP 68055 3, rue Jean Monnet ECKBOLSHEIM 67038 STRASBOURG Cedex Tel: 03.88.10.28.00 - Fax:03.88.77.80.02 LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 Objet

Plus en détail

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012.

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Point de vue d experts LETTRE SOCIALE N 22 JANVIER 2012 Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Nous vous commentons ses principales mesures : - La

Plus en détail

MORGENSTERN ET ASSOCIES SARL 7 rue du Chevalier de Saint George PARIS. NOTE D INFORMATION n du 12 janvier 2016 Infos fiscales/sociales

MORGENSTERN ET ASSOCIES SARL 7 rue du Chevalier de Saint George PARIS. NOTE D INFORMATION n du 12 janvier 2016 Infos fiscales/sociales NOTE D INFORMATION n 2016.03 du 12 janvier 2016 Infos fiscales/sociales I -.Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles : Le taux maximal d'intérêts déductibles s'établit à 2,15 %

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS

Plus en détail

LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2008

LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2008 N 14 SOCIAL n 6 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 22 janvier 2008 ISSN 1769-4000 LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2008 La loi de financement de la sécurité sociale pour 2008

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE N 39 - SOCIAL n 21 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 février 2009 ISSN 1769-4000 REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE L essentiel La loi du 21 août 2003

Plus en détail

SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION

SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION Date : 22/01/07 N : 04.07 LES PRINCIPAUX CHANGEMENTS AU 1 ER JANVIER 2007 1) Plafond annuel de sécurité sociale Rappel : le

Plus en détail

ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/ Réduction dite 'Fillon'

ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/ Réduction dite 'Fillon' ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/2009.5 Réduction dite 'Fillon' Tout salarié relevant à titre obligatoire du régime d'assurance chômage peut ouvrir droit à cet allégement, quelles que soient la forme ou la

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Travailleurs indépendants : artisans et commerçants Le statut de votre conjoint Édition 2017 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations?

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 27/12/2004 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2004-172 OBJET : Contrat de professionnalisation TEXTE A ANNOTER : Lettre circulaire n 2004-109

Plus en détail

Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance. 1 - Les garanties à degré élevé de solidarité p La généralisation du tiers payant p.

Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance. 1 - Les garanties à degré élevé de solidarité p La généralisation du tiers payant p. DOSSIER D EXPERT N 2 février 2017 Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance CERTIFIÉ 100 % Expertise Humanis CONFORME humanis.com Au sommaire 1 - Les garanties à degré élevé de solidarité p.

Plus en détail

PEE PERCO. Objectif : Système d épargne collectif permettant aux salariés de se constituer une épargne avec l aide financière de l entreprise.

PEE PERCO. Objectif : Système d épargne collectif permettant aux salariés de se constituer une épargne avec l aide financière de l entreprise. PEE PERCO Le plan d épargne entreprise (PEE) et le plan d épargne pour la retraite collective (PERCO) offrent la possibilité aux salariés de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières (celles

Plus en détail

EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE

EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE Annexe : éléments à joindre à une demande de rescrit social en fonction du domaine concerné. EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE Informations nécessaires pour appliquer l exonération

Plus en détail

Affaires sociales et formation professionnelle. Réduction Fillon. Nouvelles modalités de calcul au 1 er janvier 2015

Affaires sociales et formation professionnelle. Réduction Fillon. Nouvelles modalités de calcul au 1 er janvier 2015 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 10.15 du 21/01/15 Réduction Fillon Nouvelles modalités de calcul au 1 er janvier 2015 Rappel : La réduction générale de cotisations dite «réduction

Plus en détail

Comprendre l acquisition des droits a la retraite

Comprendre l acquisition des droits a la retraite Comprendre l acquisition des droits a la retraite Il est bien complexe pour le salarié d une entreprise de maîtriser ce qu il acquiert comme droits à sa future retraite dans le cadre de son travail. Force

Plus en détail

Janvier 2017 : Tableau de bord paie

Janvier 2017 : Tableau de bord paie Janvier 2017 : Tableau de bord paie Données sociales Le plafond de la sécurité sociale : Depuis le 1er janvier 2017, le plafond mensuel de sécurité sociale est de 3269 (PASS 39228 ) Bon d achat et cadeaux

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE VOTE PAR LE PARLEMENT

LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE VOTE PAR LE PARLEMENT 7 décembre 2006 N 1 ACTUALITES SOCIALES LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE VOTE PAR LE PARLEMENT Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2007 a été voté par le Parlement le 30

Plus en détail

Modification des taux de cotisations en 2016

Modification des taux de cotisations en 2016 Modification des taux de cotisations en 2016 Comme annoncé dans les préconisations budgétaires pour 2016, les taux des cotisations vieillesse et d allocations familiales sont modifiés en 2016, notamment

Plus en détail

1) Le plafond de Sécurité Sociale : 4) L exonération des titres restaurant :

1) Le plafond de Sécurité Sociale : 4) L exonération des titres restaurant : Note Sociale 16 janvier 2015 1) Le plafond de Sécurité Sociale : Pour les rémunérations versées à compter du 1 er plafond de la sécurité sociale sont les suivantes : janvier 2015, les valeurs du VALEURS

Plus en détail

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations Les déclaration et

Plus en détail

PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013

PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013 Diane Patrimoine PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013 Lors de sa réunion du lundi 3 décembre 2012, la Commission des affaires sociales a adopté, en

Plus en détail

1. Les modalités de fixation du contingent annuel

1. Les modalités de fixation du contingent annuel LOI DE MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL (20 AOUT 2008) La loi 2008-789 du 20 août 2008 assouplit le régime des heures supplémentaires ou le mécanisme d aménagement du temps de travail mais deux constantes

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE SOCIAL N 121 SOCIAL N 44 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 octobre 2006 ISSN 1769-4000 REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE La loi du 21 août 2003 portant

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS

INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 4 Janvier 2016 INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES NOTE D INFORMATION I II III IV V VI PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AUGMENTATION DU SMIC COTISATIONS

Plus en détail

publiée au journal décrets compter de , rue Paradis Marseille

publiée au journal décrets compter de , rue Paradis Marseille Loi portant réforme des retraites La loi garantissantt l avenir et la justice officiel du 21 janvier 2014. du système des retraites a été publiée au journal Nous vous présentons les principales mesures.

Plus en détail

Circulaire Paie Janvier 2015

Circulaire Paie Janvier 2015 Circulaire Paie Janvier 2015 Chers adhérents, le service juridique d ALLIZE PLASTURGIE vous informe des évolutions des principaux chiffres clés au 1 er janvier 2015 SMIC Décret 2014-1569 du 22 décembre

Plus en détail

Création d entreprise et pension d invalidité

Création d entreprise et pension d invalidité par l Adie : Création d entreprise et pension d invalidité 1/7 Création d entreprise et pension d invalidité QUELLES SONT LES INDEMNITÉS? La pension d invalidité est une aide financière destinée à faire

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012

LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012 Réf : CDG INFOS 2012-1/ ME Date : le 12 Janvier 2012 LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012 REFERENCES JURIDIQUES Arrêté du 30 décembre 2011 fixant le plafond de la Sécurité sociale Décret n 2011-1926

Plus en détail

Page 1 sur 6 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction

Plus en détail

les infos Seuils d effectifs 1. Modalités de décompte des effectifs

les infos Seuils d effectifs 1. Modalités de décompte des effectifs les infos DAS - n 043 Vendredi 4 Mars 2016 Seuils d effectifs Un grand nombre d obligations sociales, telles que l assujettissement à certaines charges, d obligations règlementaires telles que l organisation

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 24/03/2011 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE Référence de classement : 1.010.221 SOUS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SECURISATION JURIDIQUE POLE ENTREPRISES

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 04/02/2009 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE N 2009-012 OBJET : Modifications apportées au 1 er janvier 2009 dans le calcul des cotisations

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

Contrôle URSSAF : les 12 points régulièrement vérifiés

Contrôle URSSAF : les 12 points régulièrement vérifiés Contrôle URSSAF : les 12 points régulièrement vérifiés Le contrôle Urssaf permet de garantir la juste application des législations de sécurité sociale et d assurance chômage. L Urssaf envoie un avis de

Plus en détail

Nouveautés 2018 : Dispositif Microentrepreneur. Comment ça marche?

Nouveautés 2018 : Dispositif Microentrepreneur. Comment ça marche? Nouveautés 2018 : Dispositif Microentrepreneur : Comment ça marche? lundi 12 février 2018 Nouvelle organisation de la protection sociale des indépendants Depuis le 1er janvier 2018, le RSI (Régime social

Plus en détail

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES Date de création : mai 2017 Référence : JEI/2017 Les entreprises ayant le statut de «jeunes entreprises innovantes» (JEI) peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d

Plus en détail

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES Date de création : mai 2017 Référence : JEI/2017 Les entreprises ayant le statut de «jeunes entreprises innovantes» (JEI) peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d

Plus en détail

Le Petit. Paie. Les pratiques clés en 21 fiches. Jean-Pierre Taïeb

Le Petit. Paie. Les pratiques clés en 21 fiches. Jean-Pierre Taïeb Le Petit 2015 Paie Les pratiques clés en 21 fiches Jean-Pierre Taïeb le Petit paie Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ACOSS : Agence centrale des organismes de Sécurité sociale AGFF : Association

Plus en détail

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie Fidulane Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE Droit du travail et paie LES CONDITIONS GENERALES DE LA PAIE TRAVAILLEURS SALARIES ET TRAVAILLEURS NON SALARIES SOURCES JURIDIQUES DE LA PAIE

Plus en détail

L employeur doit tenir à disposition de l Urssaf les justificatifs permettant d attester que l un des deux critères n est pas rempli.

L employeur doit tenir à disposition de l Urssaf les justificatifs permettant d attester que l un des deux critères n est pas rempli. Accueil> Employeur> Calcul les cotisat...> Les taux de cotisati...> La CSG-CRDS> La CSG-CRDS SOMMAIRE Abattement et déductions La CSG et la CRDS sont dues au titre des revenus d activité et de remplacement

Plus en détail

Paie : ce qui change au 1er janvier 2017

Paie : ce qui change au 1er janvier 2017 Paie : ce qui change au 1er janvier 2017 06/01/2017 Généralisation de la DSN, cotisation pénibilité, hausse des cotisations vieillesse déplafonnées et de la cotisation patronale d'assurance maladie, modification

Plus en détail

URSSAF PACTE DE RESPONSABILITE

URSSAF PACTE DE RESPONSABILITE Midi-Pyrénées URSSAF PACTE DE RESPONSABILITE 2 / 9 Quel impact sur les cotisations sociales? 1/ Alléger le coût du travail 2/ Mieux rémunérer le travail Comment alléger les formalités? 3/ Simplifier la

Plus en détail

Nouveaux taux et plafonds

Nouveaux taux et plafonds Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds - 2018 Dernière révision le 10/01/2018 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire Plafonds de Sécurité Sociale... 4 SMIC...5 Montant du RSA... 6 Saisie sur rémunération et

Plus en détail

Vous trouverez ci-après comme chaque année les fiches détaillées relatives aux cotisations sur salaire au 1er janvier 2017

Vous trouverez ci-après comme chaque année les fiches détaillées relatives aux cotisations sur salaire au 1er janvier 2017 TAUX DE COTISATIONS : Plafond de la Sécurité Sociale Mise à jour au 1er janvier 2017 Vous trouverez ci-après comme chaque année les fiches détaillées relatives aux cotisations sur salaire au 1er janvier

Plus en détail

La publication d un décret au JO du 31 décembre 2015 apporte les précisions attendues sur ce nouveau dispositif.

La publication d un décret au JO du 31 décembre 2015 apporte les précisions attendues sur ce nouveau dispositif. 17/02/2016 Depuis le 1 er janvier 2016, tous les salariés doivent bénéficier d une mutuelle d entreprise, ce que nous appelons également parfois «prévoyance complémentaire frais de santé» ou «couverture

Plus en détail

Cette circulaire est disponible sur le site htpp://www.securite-sociale.fr/

Cette circulaire est disponible sur le site htpp://www.securite-sociale.fr/ Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports Direction de la

Plus en détail

INOV EXPERTS INOV EXPERTS. 360 COURTAGE Un réseau de courtiers innovant au service des conseils GENERALISATION DE LA SANTE. Octobre 2015 Numéro 29

INOV EXPERTS INOV EXPERTS. 360 COURTAGE Un réseau de courtiers innovant au service des conseils GENERALISATION DE LA SANTE. Octobre 2015 Numéro 29 Octobre 2015 Numéro 29 INOV EXPERTS Un réseau de courtiers innovant au service des conseils GENERALISATION DE LA SANTE Il restera moins de 90 jours pour informer les entreprises et leurs salariés sur les

Plus en détail

Mise en application du volet «baisse de charges sociales» du Pacte de responsabilité

Mise en application du volet «baisse de charges sociales» du Pacte de responsabilité Mise en application du volet «baisse de charges sociales» du Pacte de responsabilité Les projets de décret dans les tuyaux MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Deux projets de décret, qui viennent

Plus en détail

Nouveaux taux et plafonds

Nouveaux taux et plafonds Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds - 2013 Dernière révision le 25/01/2013 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire Plafonds de Sécurité Sociale... 4 SMIC... 5 Montant du RSA... 6 Saisie sur rémunération...

Plus en détail

Loi du 20 août 2008 (J.O. 21 août) Titre II : Temps de travail Nouvel assouplissement de la durée légale du travail de 35 heures

Loi du 20 août 2008 (J.O. 21 août) Titre II : Temps de travail Nouvel assouplissement de la durée légale du travail de 35 heures Loi du 20 août 2008 (J.O. 21 août) Titre II : Temps de travail Nouvel assouplissement de la durée légale du travail de 35 heures 1 HORAIRE LÉGAL: DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Art. L. 3121-10 CT Maintien de

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit- on appliquer un taux de

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année Ce qui change au 1 er janvier 2016

Taux des charges sociales sur les salaires Année Ce qui change au 1 er janvier 2016 les infos DAS - n 012 18 janvier 2016 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2016 Ce qui change au 1 er janvier 2016 Cotisation patronale d assurance maladie - hausse Assurance vieillesse - hausse

Plus en détail

EXONERATIONS DES CHARGES SOCIALES. Mise en conformité des contrats et des dispositifs de mise en place aux critères et conditions fixées par le

EXONERATIONS DES CHARGES SOCIALES. Mise en conformité des contrats et des dispositifs de mise en place aux critères et conditions fixées par le EXONERATIONS DES CHARGES SOCIALES Mise en conformité des contrats et des dispositifs de mise en place aux critères et conditions fixées par le Décret du 9 janvier 2012 et sa circulaire d application du

Plus en détail

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations 2012 Mémento des chirurgiens-dentistes Cotisations en première et deuxième année d activité Lorsque vous débutez votre

Plus en détail