Loi ASV, quels impacts et quelles articulations avec les coopérations MONALISA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Loi ASV, quels impacts et quelles articulations avec les coopérations MONALISA"

Transcription

1 DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE Sous-direction de l autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées Loi ASV, quels impacts et quelles articulations avec les coopérations MONALISA Le rendez vous des coopérations MONALISA Le 25 novembre 2016

2 SOMMAIRE 1. La gouvernance des politiques de l autonomie 2. Les mesures phares pour la prévention de la perte d autonomie 3. L articulation avec les coopérations départementales de MONALISA 2

3 1. Les objectifs de la loi d adaptation de la société au vieillissement Portage plus transversal et stratégique de la politique de promotion de l autonomie des personnes âgées et d adaptation de la société au vieillissement Mobilisation de toutes les politiques publiques et engagement de la société dans son ensemble Création d un Haut conseil de la famille, de l enfance et de l âge (HCFEA) installé le 13/12/2016 Une gouvernance locale renouvelée avec les départements Des remontées d informations pour une meilleure connaissance des politiques de l autonomie La participation des usagers Le développement de la prévention de la perte d autonomie 3

4 1. Principales mesures de la loi ASV Mobiliser toute la société Prendre en compte le défi démographique sur les territoires transports, villes, habitats Dynamiser la prévention individuelle et collective Plan National de prévention et Conférence des financeurs de la prévention de la perte d autonomie Adapter la société au vieillissement Objectif: logements adaptés d ici fin 2017 Demandes d autorisation simplifiée pour les locataires Développer et améliorer l offre d habitats intermédiaires: notamment les résidences autonomies avec une mission de prévention 4

5 1. Principales mesures de la loi ASV Accompagner les personnes âgées dans leurs parcours de vie Faciliter le maintien à domicile grâce à la revalorisation de l APA et soutenir les proches aidants Reformer l aide à domicile : régime de l autorisation pour les services d aide et d accompagnement à domicile, expérimentation SPASAD Dans le respect des droits et libertés Droits à l information des personnes âgées et de leurs familles en vue de choisir de façon éclairée leur mode de vie (socle de prestations relatives à l hébergement, portail CNSA : Extension au secteur médico-social de la possibilité de désigner une personne de confiance Protection des âgés contre les abus et les risques de captation d héritage ou de patrimoine 5

6 1. Des objectifs convergents avec ceux de la loi santé La loi n du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé Rassembler les acteurs de la santé autour d une stratégie partagée Renforcer la prévention et la promotion de la santé Mieux informer, mieux accompagner les usagers dans leur parcours de santé Associer les usagers à l'élaboration de la politique de santé et renforcer les droits Créer les conditions d'un accès ouvert aux données de santé 6

7 1. La gouvernance locale : objectifs et mesures Compétences élargies des conseils départementaux à : la prévention de la perte d autonomie, notamment via la présidence de la conférence des financeurs, l accompagnement des aidants. amélioration de la coordination avec les autres institutions compétentes en direction des PA : notamment les ARS et les caisses de retraite; définition de stratégies et d objectifs partagés, pour fluidifier les parcours des personnes âgées via : La conférence des financeurs; Les conventions ARS/départements/caisses. renforcement de la participation des représentants des usagers (PA, aidants) à la définition et au suivi de toutes les politiques qui les intéressent : le conseil départemental de la citoyenneté et de l autonomie 7

8 1. Le département chef de file de la politique gérontologique (1/3) Article L modifié par la loi ASV : le département : définit et met en œuvre l action sociale en faveur des personnes âgées et de leurs aidants. coordonne, dans le cadre du schéma départemental d organisation sociale et médicosociale, les actions menées par les différents intervenants, définit des secteurs géographiques d intervention, détermine les modalités d information, de conseil et d orientation du public sur les aides et les services relevant de sa compétence. coordonne, dans le respect de leurs compétences, l action des acteurs chargés de l élaboration et de la mise en œuvre des politiques intéressant les conditions de vie des personnes âgées, en s appuyant notamment sur la conférence des financeurs de la prévention de la perte d autonomie des personnes âgées et sur le conseil départemental de la citoyenneté et de l autonomie, qu il préside. veille à la couverture territoriale et à la cohérence des actions respectives des organismes et des professionnels qui assurent des missions d information, d orientation, d évaluation et de coordination des interventions destinées aux personnes âgées, notamment les CLIC et les MAIA. En rouge les apports de la loi ASV 8

9 1. en complémentarité avec l ARS pour organiser la réponse aux besoins des PA (2/3) 9

10 1. et dans un environnement pluri institutionnel nécessitant des articulations étroites : l outil conventionnel (3/3) Article L modifié par la loi ASV (II) : Le département peut signer des conventions : avec l ARS, les organismes de sécurité sociale ou tout autre intervenant en faveur des personnes âgées pour assurer la coordination de l action gérontologique dans le respect du schéma relatif aux personnes en perte d autonomie mentionné à l article L du CASF et du projet régional de santé prévu à l article L du code de la santé publique pour préciser les modalités selon lesquelles sont assurées sur l ensemble du territoire du département les missions d information, d orientation, d évaluation et de coordination pour coordonner leurs actions sur la prévention et l accompagnement de la perte d autonomie des personnes âgées, et sur le soutien des aidants et préciser la programmation des moyens qui y sont consacrés 10

11 1. en s'appuyant sur une nouvelle instance : le conseil départemental de la citoyenneté et de l autonomie Fusion de deux instances consultatives départementales : Prévu par l article 81 de la loi ASV CDCPH Coderpa Décret du 7 septembre 2016 CDCA CDCPH et CODERPA maintenus jusqu à l installation du CDCA Objet : participation à l échelon du département à l élaboration et la mise en œuvre des politiques liées à l autonomie : -Prévention de la perte d autonomie ; -Accompagnement médico-social ; -Logement / Urbanisme ; -Intégration sociale et professionnelle ; - Accès aux activités physiques, aux loisirs, à la culture ; -Aidants -Bientraitance 11

12 1. Le conseil départemental de la citoyenneté et de l'autonomie : missions Il est consulté pour avis sur : Le schéma régional de santé, le schéma régional des mandataires judiciaires à la protection des majeurs et des délégués aux prestations familiales et les schémas départementaux (PA PH) ; Les moyens alloués à la politique de l autonomie ; Le programme coordonné des actions de prévention de la perte d autonomie ; Le rapport d activité de la MDPH ; Les conventions signées entre le département et ses partenaires ; La constitution de MDA. Il est informé sur : Le programme départemental de l habitat ; Le programme départemental d insertion professionnelle des travailleurs handicapés Il formule des recommandations sur les droits et la bientraitrance, les questions éthiques, les aidants Il transmet un rapport biennal au HCFEA, au CNCPH et à la CNSA, sur la mise en œuvre des politiques de l autonomie dans le département. 12

13 1. Le Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l Autonomie : composition Présidence par le président du conseil départemental Instance composée de deux formations spécialisées : pour les personnes âgées et pour les personnes handicapées. Différents membres : Représentants des personnes âgées et des personnes handicapées (associations, organisations syndicales, ) ; Représentants des organismes et professionnels oeuvrant en faveur des personnes âgées; Représentants de l État dans le département, des collectivités ; Représentants des régimes de base d assurance vieillesse/maladie ; Autorités organisatrices de transports, bailleurs sociaux, architecte urbaniste. Compétence du CDCA sur le territoire de la métropole qui exerce ses compétences à l égard des personnes âgées et handicapées : Conseil Départemental-Métropolitain de la Citoyenneté et de l Autonomie (CDMCA) 13

14 2. La conférence des financeurs (1/2) Mentionnée à l article L du code de l action sociale et des familles Instance de coordination des financements visant à développer les politiques de prévention de la perte d autonomie Missions : établir un diagnostic des besoins des personnes âgées de soixante ans et plus résidant sur le territoire départemental recenser les initiatives locales définir un programme coordonné de financement des actions individuelles et collectives de prévention, en complément des prestations légales ou réglementaires 14

15 2. La conférence de financeurs (2/2) Missions 1/Diagnostic des besoins 2/Recensement des initiatives locales 3/Elaboration d un programme d action de prévention coordonné (pris en compte PRS + schéma départemental) Thématiques du programme -Aides techniques (AT) individuelles -Forfait autonomie -Actions de prévention mises en œuvre par les SAAD et les SPASAD -Actions en faveur des proches aidants -Actions collectives de prévention Composition Présidence: Président du Conseil départemental (ou Conseil de la métropole) Vice-présidence: DG ARS Membres: ANAH Autres collectivités Territoriales, Ets publics de coopération intercommunale CNAV /CARSAT CPAM RSI CCMSA Institutions de retraites Complémentaires Fédération nationale de la mutualité francaise Autres personnes concernées Concours de la CNSA aux conseils départementaux En 2016 P 102 M : - AT -Actions de prévention des SPASAD -Autres actions collectives 25 M : Forfait autonomie Public cible Les personnes de 60 ans et plus : dont les GIR 5-6: 40% du concours AT et autres actions collectives Conditions de ressources pour bénéficier des AT (défini par décret) 15

16 2. Plan national d action de prévention de la perte d autonomie Plan d action décliné dans le cadre de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d autonomie 6 axes stratégiques : Améliorer les grands déterminants de santé et de l autonomie Prévenir les pertes d autonomie évitables Eviter l aggravation des situations déjà caractérisées par une incapacité Réduire les inégalités sociales et territoriales de santé Former les professionnels de la prévention de la perte d autonomie Développer la recherche et les stratégies d évaluation 16

17 2. Plan national d action de prévention de la perte d autonomie Ces mesures couvrent les besoins des PA dans plusieurs dimensions : Humaine : Bien être physique (nutrition, activités physiques, ) Bien être psychologique (lien social, mémoire,...) Environnementale : domicile, accessibilité des quartiers, offre résidentielle, soutien aux aidants Transversale : information et formation des professionnels ainsi que des bénévoles, amélioration du parcours de santé et de vie des personnes âgées, réduction des inégalités, développement de la recherche sur les facteurs de risque de fragilité 17

18 2. Soutien aux aidants 1/2 Définition de la notion «proche aidant» d une personne âgée en phase avec la réalité sociologique des aidants qui ne sont pas tous membres de la famille des personnes, le proche aidant peut être outre le conjoint, le partenaire avec qui la PA a conclu un PACS ou son concubin, un parent ou un allié, ou une personne résidant avec elle ou entretenant avec elle des liens étroits et stables, qui lui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne». Améliorer les droits et accès aux droits et aides pour les proches aidants Portail d informations de la CNSA sur les droits et services prise en compte du rôle et des besoins des proches aidants lors de l évaluation APA Reconnaissance du droit au répit dans le cadre de l APA Réforme du congé de proche aidant 18

19 2. Soutien aux aidants 2/2 Faire des proches aidants et de leur soutien un véritable axe de l action des institutions compétentes dans le champ social et médico-social L accompagnement et le répit des aidants seront traités dans les schémas départementaux et régionaux d organisation sociale et médico-sociale. Le département chef de file en matière d accompagnement des aidants de personnes âgées et un rôle de coordination de l action publique locale en direction des aidants. Le Haut conseil de la famille, de l enfance et de l âge (HCFEA) a vocation, comme le CDCA au niveau départemental, à formuler des propositions concernant les aidants, et associera dans sa composition des associations les représentants des PA 19

20 3. Articulation avec les coopérations départementales MONALISA Lutter contre l isolement social de la personne âgée constitue un enjeu pour la prévention de la perte d autonomie Prévenir: développement de l engagement citoyen, promouvoir les démarches participatives mobilisant les retraités Repérer: sensibiliser les acteurs de proximité (facteurs, gardiens, pharmaciens,..), informer,.. Accompagner: soutien de bénévoles, ateliers collectifs,.. Les actions MONALISA s inscrivent dans le plan national de prévention de la perte d autonomie Organiser un déploiement d action de lutte contre l isolement sur l ensemble du territoire, avec une mise en œuvre individuel ou collective et assurer sa pérennisation Mettre en place au moins une action par département mobilisant les jeunes engagés dans le cadre du service civique pour une médiation auprès des personnes âgées isolées et un appui aux actions initiées par les équipes citoyennes 20

21 3 Articulation avec les coopérations départementales MONALISA Promouvoir la formation et le soutien des bénévoles En charge pour les ARS dans le cadre de leur politique de santé au niveau régional Financé par la CNSA, via la section IV, qui permet le financement des dépenses de formation et de soutien des bénévoles qui contribuent au maintien du lien social des personnes âgées et personnes handicapées. 21

22 MERCI POUR VOTRE ATTENTION Emmanuelle CLEMENT - Chargée de mission «Politique de prévention de la perte d autonomie des personnes âgées» 22

CONFÉRENCE DES FINANCEURS DE LA PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DE LA MÉTROPOLE DE LYON

CONFÉRENCE DES FINANCEURS DE LA PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DE LA MÉTROPOLE DE LYON Programme coordonné de financement Ref : Art 3 à 5 de la loi n 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l adaptation de la société au vieillissement Décret n 2016-209 du 26 février 2016 relatif à la conférence

Plus en détail

Hôpital de jour et parcours : quels enjeux, quelle potentialité?

Hôpital de jour et parcours : quels enjeux, quelle potentialité? 36ème congrès des hôpitaux de jour gériatriques Hôpital de jour et parcours : quels enjeux, quelle potentialité? 26 & 27 mai 2016 à Nancy www.msalorraine.fr Loi d orientation et de programmation relative

Plus en détail

Loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement, décryptage

Loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement, décryptage Loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement, décryptage 11ème journée départementale de la gérontologie Mercredi 7 octobre 2015 UN CONSTAT : le vieillissement

Plus en détail

LOI N D ADAPTATION DE LA SOCIÉTÉ AU VIEILLISSEMENT DU 28 DÉCEMBRE 2015

LOI N D ADAPTATION DE LA SOCIÉTÉ AU VIEILLISSEMENT DU 28 DÉCEMBRE 2015 LOI N 2015-1776 D ADAPTATION DE LA SOCIÉTÉ AU VIEILLISSEMENT DU 28 DÉCEMBRE 2015 Contexte 25% de français ont +60 ans aujourd hui, 30% en 2060 Allongement progressif de l espérance de vie d ici à 2060

Plus en détail

Conférence des Financeurs (CDF) de la prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de la Dordogne. Réunion d installation du 25 mai 2016

Conférence des Financeurs (CDF) de la prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de la Dordogne. Réunion d installation du 25 mai 2016 Conférence des Financeurs (CDF) de la prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de la Dordogne Réunion d installation du 25 mai 2016 1 Définition un des dispositifs phares de la loi n 2015-1775

Plus en détail

Programme coordonné de financement d actions de prévention de la perte d autonomie

Programme coordonné de financement d actions de prévention de la perte d autonomie Programme coordonné de financement d actions de prévention de la perte d autonomie 2017-2019 Conférence des financeurs de la prévention de la perte d autonomie de la Haute-Vienne Mars 2017 1 Sommaire Introduction

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L ISERE. Isère Gérontologie 14 février 2017

DEPARTEMENT DE L ISERE. Isère Gérontologie 14 février 2017 DEPARTEMENT DE L ISERE Isère Gérontologie 14 février 2017 1 Cadre réglementaire (1) Loi dite «ASV»* de décembre 2015 Objectif général de la conférence : coordonner les actions de prévention sur le territoire

Plus en détail

Vincent VINCENTELLI Responsable réglementation secteurs d activité UNA

Vincent VINCENTELLI Responsable réglementation secteurs d activité UNA 26 avril 2016 Vincent VINCENTELLI Responsable réglementation secteurs d activité UNA 2 L action d UNA UNA a obtenue seule ou en collectif De 2012 à 2016: 4 fonds de restructuration pour un montant total

Plus en détail

INTRODUCTION. Introduction

INTRODUCTION. Introduction INTRODUCTION Introduction 7 1) Un schéma 2017-2021 s inscrivant dans un contexte institutionnel marqué par des changements Les dispositifs en faveur de l autonomie des personnes âgées ont connu de profonds

Plus en détail

I Contexte et objectifs de l appel à projets

I Contexte et objectifs de l appel à projets I Contexte et objectifs de l appel à projets La loi n 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l Adaptation de la Société au Vieillissement (ASV) a fait de la prévention de la perte d autonomie des personnes

Plus en détail

Point d étape mise en œuvre de la loi relative à l adaptation de la société au vieillissement AVS

Point d étape mise en œuvre de la loi relative à l adaptation de la société au vieillissement AVS Point d étape mise en œuvre de la loi relative à l adaptation de la société au vieillissement AVS Comité stratégique du parcours PA 17 novembre 2016 -DIJON 1-Conférence des financeurs 2-Résidence autonomie

Plus en détail

Loi relative à l Adaptation de la Société au Vieillissement (dite loi ASV) Principales dispositions

Loi relative à l Adaptation de la Société au Vieillissement (dite loi ASV) Principales dispositions Loi relative à l Adaptation de la Société au Vieillissement (dite loi ASV) Principales dispositions 1 SOMMAIRE 1. Présentation générale de la loi du 28/12/2015 2. Dispositions majeures 2 Objectifs majeurs

Plus en détail

Accueil en Meurthe-et-Moselle des financeurs de la prévention de la perte d autonomie du Grand Est

Accueil en Meurthe-et-Moselle des financeurs de la prévention de la perte d autonomie du Grand Est DOSSIER DE PRESSE Accueil en Meurthe-et-Moselle des financeurs de la prévention de la perte d autonomie du Grand Est La Meurthe-et-Moselle a été choisie pour accueillir le 1 er juin 2016 à l Hôtel du département

Plus en détail

BILAN DU SCHÉMA DÉPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PERSONNES ÂGEES DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE

BILAN DU SCHÉMA DÉPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PERSONNES ÂGEES DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE BILAN DU SCHÉMA DÉPARTEMENTAL 2014-2015 EN FAVEUR DES PERSONNES ÂGEES DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE 1 Schéma départemental 2014-2015 Considéré comme un avenant au schéma 2009-2013: Un approfondissement

Plus en détail

départemental de prévention de la perte d autonomie 2017/2021

départemental de prévention de la perte d autonomie 2017/2021 Programme départemental de prévention de la perte d autonomie 2017/2021 Conférence des financeurs des Ardennes Membres de droit de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d autonomie

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2017 «PREVENTION INNOVATION AUTONOMIE»

APPEL A PROJETS 2017 «PREVENTION INNOVATION AUTONOMIE» APPEL A PROJETS 2017 «PREVENTION INNOVATION AUTONOMIE» 1- CADRE GENERAL Les politiques en faveur des personnes âgées constituent un axe central des politiques départementales de solidarité. Le Département,

Plus en détail

Introduction. Etude de réactualisation du Schéma Gérontologique du département du Puy-de- Dôme. Journal de projet n 3 Décembre 2016

Introduction. Etude de réactualisation du Schéma Gérontologique du département du Puy-de- Dôme. Journal de projet n 3 Décembre 2016 Crédits photographie : Jodie.Way/PhotothèqueCd63 Etude de réactualisation du Schéma Gérontologique du département du Puy-de- Dôme Introduction Journal de projet n 3 Décembre 2016 Suite à l organisation

Plus en détail

CONFÉRENCE DES FINANCEURS. PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES ÂGÉES DE 60 ANS ET PLUS DE l ALLIER (CFPPA03)

CONFÉRENCE DES FINANCEURS. PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES ÂGÉES DE 60 ANS ET PLUS DE l ALLIER (CFPPA03) CONFÉRENCE DES FINANCEURS PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES ÂGÉES DE 60 ANS ET PLUS DE l ALLIER (CFPPA03) 1 APPEL À MANIFESTATION D INTERÊT pour les projets 2016 et 2017 L AMI a pour objectif

Plus en détail

de la prévention de la perte d autonomie LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES DE LA CNSA AVRIL 2017

de la prévention de la perte d autonomie LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES DE LA CNSA AVRIL 2017 de la prévention de la perte d autonomie LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES DE LA CNSA AVR 2017 de la prévention de la perte d autonomie B B B B B B B : initiative locale B : besoin Diagnostic des besoins des personnes

Plus en détail

"Loi relative " à l adaptation de la société au vieillissement

Loi relative  à l adaptation de la société au vieillissement "Loi relative " à l adaptation de la société au vieillissement Du 28 décembre 2015 LES AXES PRINCIPAUX DE LA LOI C est une loi sociétale 1 ANTICIPATION ET PREVENTION 2 ACCOMPAGNEMENT DE LA PERSONNE AGEES

Plus en détail

La région Paca. Hautes-Alpes. Vaucluse. Alpes-de-Haute-Provence. Alpes-Maritimes. Bouches-du-Rhône. Var

La région Paca. Hautes-Alpes. Vaucluse. Alpes-de-Haute-Provence. Alpes-Maritimes. Bouches-du-Rhône. Var en bref La région Paca 5 000 000 d habitants 370 établissements de soins 600 établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes 280 établissements hébergeant des personnes handicapées 150 établissements

Plus en détail

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 04/02/16 Plan Qu est-ce que l'ars?, le PRS? La thématique des personnes âgées? Politique régionale bretonne de

Plus en détail

Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019

Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019 Dossier de presse Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019 Poitiers, le 30 janvier 2015 Bruno BELIN, Premier Vice-Président du Conseil Général chargé des Solidarités, a réuni les partenaires

Plus en détail

Présentation de la conférence des financeurs Réunion de la Commission des séniors de l'udccas le 9 septembre 2016

Présentation de la conférence des financeurs Réunion de la Commission des séniors de l'udccas le 9 septembre 2016 Nom de la présentation Conseil départemental de la Somme Présentation de la conférence des financeurs Réunion de la Commission des séniors de l'udccas le 9 septembre 2016 1. Le cadre réglementaire de la

Plus en détail

CONFÉRENCE DES FINANCEURS DE LA PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES AGÉES DEPARTEMENT DE LA RÉUNION. Appel à projet 2017

CONFÉRENCE DES FINANCEURS DE LA PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES AGÉES DEPARTEMENT DE LA RÉUNION. Appel à projet 2017 CONFÉRENCE DES FINANCEURS DE LA PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DES PERSONNES AGÉES DEPARTEMENT DE LA RÉUNION Appel à projet 2017 Développer des actions collectives de prévention de la perte d autonomie

Plus en détail

28/03/2013. Propositions et actions du Conseil Général du Bas-Rhin

28/03/2013. Propositions et actions du Conseil Général du Bas-Rhin Propositions et actions du Conseil Général du Bas-Rhin André KLEIN-MOSSER, 1 er Vice-Président du Conseil Général du Bas-Rhin Journée d étude du 26 mars 2013 Bilan de la mise en œuvre du Schéma départemental

Plus en détail

Prévenir et surmonter l isolement de la personne âgée les propositions de réponses du Conseil Général de l Ain

Prévenir et surmonter l isolement de la personne âgée les propositions de réponses du Conseil Général de l Ain Bureau International du Travail Jeudi 2 octobre 2014 Prévenir et surmonter l isolement de la personne âgée les propositions de réponses du Conseil Général de l Ain Monsieur Jacques RABUT Vice-président

Plus en détail

Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées

Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées 1 Des schémas aux priorités convergentes Personnes âgées Personnes handicapées Structurer

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE. Sous direction de l autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE. Sous direction de l autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE Sous direction de l autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées 1 Sommaire 1. Le contexte expérimentation des SPASAD «intégrés» 2. Les textes d

Plus en détail

CONFERENCE DES FINANCEURS DU PUY-DE-DÔME

CONFERENCE DES FINANCEURS DU PUY-DE-DÔME CONFERENCE DES FINANCEURS DU PUY-DE-DÔME CONFERENCE DES FINANCEURS DU PUY-DE-DÔME PROGRAMME DEPARTEMENTAL DE PREVENTION EXERCICES 2016-2017 Avec le soutien financier de la CNSA DELIBERATION DE LA CONFERENCE

Plus en détail

Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL. Personnes âgées Personnes en situation de handicap

Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL. Personnes âgées Personnes en situation de handicap Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL Personnes âgées Personnes en situation de handicap SCHÉMA DÉPARTEMENTAL Personnes âgées et Personnes en situation de handicap SCHÉMA DÉPARTEMENTAL

Plus en détail

ÉLABORATION DU PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ BFC

ÉLABORATION DU PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ BFC ÉLABORATION DU PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ BFC 2018-2027 Ordre du jour 1. Le futur PRS BFC 2018-2027 2. Autres outils de programmation à articuler avec leprs2 3. Calendrier et méthodologie d élaboration 2

Plus en détail

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015 Contrat Local de Santé Comité Syndical du 03 Novembre 2015 1 Contexte Le Contrat Local de Santé, c est : Une innovation de la loi Hôpital, patients, santé, territoires HPST - Journal Officiel du 22 juillet

Plus en détail

MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012

MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012 MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012 PLACE DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE DANS LE PROJET REGIONAL DE SANTE Martine Ruello - ARS Aquitaine - Département Prévention

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir des «équipes citoyennes MONALISA»

Plus en détail

Journées régionales CLSM en Nouvelle-Aquitaine

Journées régionales CLSM en Nouvelle-Aquitaine Journées régionales CLSM en Nouvelle-Aquitaine Pôle Animation Direction de l offre de soins et de l autonomie Angoulême -27 novembre 2017 / Bordeaux 29 novembre Thèmes abordés / intervenants Place des

Plus en détail

Présentation de la Maison Loire Autonomie

Présentation de la Maison Loire Autonomie L u n d i 8 o c t o b r e 2 0 1 2 dossier de presse Présentation de la Maison Loire Autonomie par Bernard BONNE, président du Conseil général et Claude BOURDELLE, vice-président du Conseil général chargé

Plus en détail

COORDINATION DES ACTIONS ENTRE L AGENCE REGIONALE DE SANTE

COORDINATION DES ACTIONS ENTRE L AGENCE REGIONALE DE SANTE COORDINATION DES ACTIONS ENTRE L AGENCE REGIONALE DE SANTE ET LES ORGANISMES D ASSURANCE MALADIE DE LA REGION ILE-DE-FRANCE Principes et fonctionnement 1/10 PREAMBULE Le décret n 2016-1025 du 26 juillet

Plus en détail

3. La gouvernance du Contrat Local de santé La plus-value attendue du Contrat Local de Santé...7

3. La gouvernance du Contrat Local de santé La plus-value attendue du Contrat Local de Santé...7 1 Sommaire 1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour réduire les inégalités d accès à la santé et aux soins...3 2. Les champs d application du CLS.4 3. La gouvernance

Plus en détail

Poitou-Charentes. Les attentes de l ARS concernant la mise en œuvre des Contrats Locaux de Santé

Poitou-Charentes. Les attentes de l ARS concernant la mise en œuvre des Contrats Locaux de Santé Poitou-Charentes Les attentes de l ARS concernant la mise en œuvre des Contrats Locaux de Santé 2 Rappels -L ARS a élaboré un Projet Régional de Santé qui a fait l objet avant sa publication d une large

Plus en détail

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT Direction du Budget et des Finances - 10DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil départemental Réunion du 27 juin 2016 DM1 Privilégier le maintien à domicile des personnes dépendantes

Plus en détail

Agence régionale de santé

Agence régionale de santé Agence régionale de santé Veille et sécurité sanitaire Journée régionale de formation et d information destinée aux Ehpad Rouen - 18 novembre 2010 Les fondements de la loi HPST Des enjeux de santé publique

Plus en détail

Installation de la conférence des financeurs Déplacement dans l Aube (Troyes)

Installation de la conférence des financeurs Déplacement dans l Aube (Troyes) Installation de la conférence des financeurs Déplacement dans l Aube (Troyes) Madame la Préfète, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Maires, Mesdames et Messieurs les élus, Monsieur le directeur

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT Ville de Rennes / CCAS de Rennes /CARSAT

CONVENTION DE PARTENARIAT Ville de Rennes / CCAS de Rennes /CARSAT CONVENTION DE PARTENARIAT Ville de Rennes / CCAS de Rennes /CARSAT Entre : La Caisse d Assurance Retraite et de Santé au Travail (Carsat) Bretagne, 236 rue de Chateaugiron 35030 Rennes cedex 9 Représentée

Plus en détail

L action de GRA en matière de gérontologie

L action de GRA en matière de gérontologie Direction cohésion sociale / Service gérontologie L action de GRA en matière de gérontologie Journée dépendance du 8 mars 2012 La compétence Gérontologie CONTEXTE: Suite à l Analyse des Besoins sociaux

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE L AUTONOMIE

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE L AUTONOMIE Conseil général de la Haute-Vienne SCHEMA DEPARTEMENTAL DE L AUTONOMIE 2015-2019 10ème journée départementale de la gérontologie 14 novembre 2014 Objectifs d un schéma Apprécier la nature, le niveau et

Plus en détail

Présentation action sociale CARSAT

Présentation action sociale CARSAT Présentation action sociale CARSAT Présentation de la Carsat La Carsat est un organisme de droit privé chargé de la gestion d un service public. La Carsat Bretagne est placée sous la tutelle des pouvoirs

Plus en détail

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Renouveler l organisation des SSIAD et faire évoluer leurs pratiques : un des enjeux du maintien à domicile

Plus en détail

Avril 2016 Caroline Selva, CT Autonomie et Citoyenneté PA/PH UNIOPSS

Avril 2016 Caroline Selva, CT Autonomie et Citoyenneté PA/PH UNIOPSS LOI D ADAPTATION DE LA SOCIETE AU VIEILLISSEMENT UNIOPSS La loi ASV étape par étape 2 La loi ASV en chiffres 700 millions d euros alloués chaque année à la loi ASV; Financement assuré par la CASA (contribution

Plus en détail

Synopsis Axes stratégiques CLS CAB 2013 (Doc. COPIL 26/XI/2013)

Synopsis Axes stratégiques CLS CAB 2013 (Doc. COPIL 26/XI/2013) 1 Synopsis Axes stratégiques CLS CAB 2013 (Doc. COPIL 26/XI/2013) La démocratie sanitaire correspond à une démarche de mise en synergie des acteurs du système de santé qui, dans un esprit de concertation,

Plus en détail

Journee de la prevention de la perte d autonomie

Journee de la prevention de la perte d autonomie Journee de la prevention de la perte d autonomie Hotel du Departement 12 Octobre 2016 1 Ordre du jour 09h00 09h30 : accueil 09h30 09h45 : mot du President du Conseil Departemental 09h45 10h30 : presentation

Plus en détail

Travail d animation territoriale des pilotes MAIA

Travail d animation territoriale des pilotes MAIA Travail d animation territoriale des pilotes MAIA Lucie ALVES Pilote MAIA sud 79/Directrice Association Gérontologique sud Deux-Sèvres Historique des dispositifs MAIA en Deux-Sèvres Août 2011-oct 2014

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

Appel à projets 2016

Appel à projets 2016 Appel à projets 2016 Quartiers Politique de la Ville Projets relevant du Contrat de Ville 2015-2020 Terre de Provence Agglomération Service Politique de la Ville et Action sociale Chemin notre Dame BP1

Plus en détail

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS 1 1 Les enjeux de la prise en charge de la personne âgée

Plus en détail

SYNTHÈSE SCHÉMA DÉPARTEMENTAL DE L'AUTONOMIE POUR LES PERSONNES ÂGÉES ET LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

SYNTHÈSE SCHÉMA DÉPARTEMENTAL DE L'AUTONOMIE POUR LES PERSONNES ÂGÉES ET LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP SYNTHÈSE ----------2013-2017 ----------- SCHÉMA DÉPARTEMENTAL DE L'AUTONOMIE POUR LES PERSONNES ÂGÉES ET LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ÉDITO Accroître les solidarités sociales, intergénérationnelles

Plus en détail

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale»

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» Préambule Dans la continuité du contrat de territoire 2009-2015, le Conseil départemental

Plus en détail

NOTE de SYNTHÈSE RAPPORT de la CNAV et de l ANAH sur l ADAPTATION des LOGEMENTS pour L AUTONOMIE des PERSONNES ÂGÉES

NOTE de SYNTHÈSE RAPPORT de la CNAV et de l ANAH sur l ADAPTATION des LOGEMENTS pour L AUTONOMIE des PERSONNES ÂGÉES NOTE de SYNTHÈSE RAPPORT de la CNAV et de l ANAH sur l ADAPTATION des LOGEMENTS pour L AUTONOMIE des PERSONNES ÂGÉES décembre 2013 En 2012, 6 625 personnes ont bénéficié d une aide habitat de l Assurance

Plus en détail

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 09/01/15 Plan Qu est-ce que l'ars? le PRS? Politique régionale bretonne de déploiement des MAIA, Accompagnement

Plus en détail

«UN PROJET MANCHOIS POUR UN NOUVEL ÂGE ACTIF»

«UN PROJET MANCHOIS POUR UN NOUVEL ÂGE ACTIF» «UN PROJET MANCHOIS POUR UN NOUVEL ÂGE ACTIF» LE CONSEIL GÉNÉRAL S ENGAGE POUR LES PERSONNES ÂGÉES «Donner aux séniors toute leur place et les considérer comme des acteurs engagés dans la citoyenneté,

Plus en détail

Le dispositif de l emploi accompagné

Le dispositif de l emploi accompagné Page 1 sur 6 Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Le dispositif de l emploi accompagné publié le : 03.01.17 Fiches pratiques du droit du travail L emploi

Plus en détail

Direction générale de l action sociale Sous-direction des âges de la vie Bureau des personnes âgées (2C)

Direction générale de l action sociale Sous-direction des âges de la vie Bureau des personnes âgées (2C) Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Ministère de la santé et de la protection sociale Ministère de la famille et de l enfance Direction générale de l action sociale Sous-direction

Plus en détail

Nouveau Schéma Départemental d'organisation Social et Médico-sociale Autonomie

Nouveau Schéma Départemental d'organisation Social et Médico-sociale Autonomie Nouveau Schéma Départemental d'organisation Social et Médico-sociale Autonomie2017-2021 Démarche et méthodologie Une démarche participative en plusieurs étapes programmées sur l année 2016 : la réalisation

Plus en détail

-Direction Déléguée à l Animation, du Pilotage Stratégique du Décloisonnement, des Politiques Publiques et de la Transversalité-

-Direction Déléguée à l Animation, du Pilotage Stratégique du Décloisonnement, des Politiques Publiques et de la Transversalité- Santé Territoire et Démocratie Sanitaire 30 juin 2011 Page 1/31 Santé Territoire et Démocratie Sanitaire 30 juin 2011 Page 2/31 LE PRS : AU COUR DES MISSIONS DE L ARS, COLONNE VERTÉBRALE DE L ACTION DE

Plus en détail

Appel à candidatures : Actions de prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de 60 ans et plus résidant dans le Finistère

Appel à candidatures : Actions de prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de 60 ans et plus résidant dans le Finistère Conférence des financeurs de la perte d Autonomie du Finistère Appel à candidatures : Actions de prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de 60 ans et plus résidant dans le Finistère Date

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2017

APPEL À PROJETS 2017 APPEL À PROJETS 2017 CONFERENCE DES FINANCEURS DE LA PREVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DE L HERAULT (CFPPA HERAULT) «Prévenir la perte d autonomie des personnes âgées de 60 ans et plus et de leurs aidants»

Plus en détail

Dépendance. Situation Actuelle

Dépendance. Situation Actuelle Dépendance Situation Actuelle Démographie En France, la population âgée représente aujourd hui 14,1 millions de personnes de plus de 60 ans et 1,5 million de plus de 85 ans. Sous l effet du vieillissement

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE Axe : «Prévention de la perte d autonomie à destination des personnes âgées de plus de 60 ans du Département du Nord»

NOTE DE CADRAGE Axe : «Prévention de la perte d autonomie à destination des personnes âgées de plus de 60 ans du Département du Nord» APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2017 «Santé et Prévention de la perte d autonomie» NOTE DE CADRAGE Axe : «Prévention de la perte d autonomie à destination des personnes âgées de plus de 60 ans du Département

Plus en détail

MISE EN PLACE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL CONSULTATIF DES PERSONNES HANDICAPEES (CDCPH)

MISE EN PLACE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL CONSULTATIF DES PERSONNES HANDICAPEES (CDCPH) MISE EN PLACE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL CONSULTATIF DES PERSONNES HANDICAPEES (CDCPH) RÔLE DU CDCPH Sur les orientations de la politique du handicap dans tous les domaines de la vie sociale Sur les mesures

Plus en détail

Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET

Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET CREAI-URIOPSS Marseille 2016 1 Emma et Jean Emma, 87 ans a des troubles cognitifs et une maladie

Plus en détail

FICHE D IMPACT Nouvelles missions

FICHE D IMPACT Nouvelles missions FICHE D IMPACT Nouvelles missions NOR : AFSA1609280D Intitulé du texte : décret relatif au conseil départemental de la citoyenneté et de l autonomie Ministère à l origine de la mesure : Ministère des affaires

Plus en détail

La nouvelle organisation territoriale

La nouvelle organisation territoriale La nouvelle organisation territoriale AG Urapei Alsace samedi 18 avril 2015 1 Présentation des réformes en cours Isabelle CHANDLER, Directrice du Pôle Actions Nationales et Internationales, Unapei 2 Réforme

Plus en détail

La politique d animation de la vie sociale, un axe constant de la politique familiale et sociale portée par la branche famille

La politique d animation de la vie sociale, un axe constant de la politique familiale et sociale portée par la branche famille DOSSIER DE PRESSE La politique d animation de la vie sociale, un axe constant de la politique familiale et sociale portée par la branche famille La circulaire Cnaf relative à l animation de la vie sociale

Plus en détail

Appel à projets 2015

Appel à projets 2015 Appel à projets 2015 Quartiers Politique de la Ville Projets relevant du Prochain Contrat de Ville 2015-2020 Terre de Provence Agglomération Service Politique de la Ville et Action sociale Chemin notre

Plus en détail

Responsable de Résidence Séniors (H/F)

Responsable de Résidence Séniors (H/F) FICHE DE POSTE Responsable de Résidence Séniors (H/F) 1. La position dans la structure Le Coordinateur Social intervient au sein de la Direction des Projets et Services Résidentiels, sous l autorité du

Plus en détail

RENFORCEMENT DE L AIDE A DOMICILE DES PERSONNES AGEES ET HANDICAPEES : LANCEMENT DE L EXPERIMENTATION SPASAD DANS LES VOSGES

RENFORCEMENT DE L AIDE A DOMICILE DES PERSONNES AGEES ET HANDICAPEES : LANCEMENT DE L EXPERIMENTATION SPASAD DANS LES VOSGES DOSSIER DE PRESSE 25 octobre 2016 RENFORCEMENT DE L AIDE A DOMICILE DES PERSONNES AGEES ET HANDICAPEES : LANCEMENT DE L EXPERIMENTATION SPASAD DANS LES VOSGES Contacts presse ARS Grand Est : Mylène Marthely,

Plus en détail

Rapport d activité 2011 PRIF Prévention Retraite Ile de France

Rapport d activité 2011 PRIF Prévention Retraite Ile de France Rapport d activité 2011 PRIF Prévention Retraite Ile de France Prévention Retraite Île de France PRIF / Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale (GCSMS) 161 avenue Paul Vaillant-Couturier 94250

Plus en détail

3 juin DRJSCS PACA Diaporama réalisé par L. MELKONIAN

3 juin DRJSCS PACA Diaporama réalisé par L. MELKONIAN 3 juin 2010 «Quelle synergie entre l ARS et la DRJSCS pour un meilleur service rendu aux usagers, qu ils soient en situation de handicap ou d exclusion?» 1 1) Les politiques sociales : I. Les grands domaines

Plus en détail

CONVENTION-CADRE ENTRE LE CNFPT ET LA CNSA

CONVENTION-CADRE ENTRE LE CNFPT ET LA CNSA CONVENTION-CADRE ENTRE LE CNFPT ET LA CNSA Entre les soussignés LE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 80 rue de Reuilly CS 41232 75578 PARIS Cedex 12 représenté par son président, Monsieur

Plus en détail

Préservation de l autonomie. Bien vieillir en équilibre

Préservation de l autonomie. Bien vieillir en équilibre Cahier des charges Préservation de l autonomie Bien vieillir en équilibre Eléments de contexte : L Assurance Retraite accompagne les salariés tout au long de leur vie. L accompagnement personnalisé des

Plus en détail

Fiche action 1.1 OBJECTIFS MOYENS AXE 1. Création d un réseau d appui et d animation du vivre ensemble à travers nos âges.

Fiche action 1.1 OBJECTIFS MOYENS AXE 1. Création d un réseau d appui et d animation du vivre ensemble à travers nos âges. 1.1 AXE 1 Faciliter les choix de vie de la personne (Vie citoyenne) Création d un réseau d appui et d animation du vivre ensemble à travers nos âges. Transmettre et partager les savoirs et les expériences

Plus en détail

Appel à projet. «Actions en faveur de la prévention de la perte de l autonomie des personnes âgées de 60 ans ou plus»

Appel à projet. «Actions en faveur de la prévention de la perte de l autonomie des personnes âgées de 60 ans ou plus» Appel à projet «Actions en faveur de la prévention de la perte de l autonomie des personnes âgées de 60 ans ou plus» Le contexte Dans le cadre de la loi d adaptation de la société au vieillissement (ASV)

Plus en détail

L ARS. C est Quoi? XX/XX/XX

L ARS. C est Quoi? XX/XX/XX L ARS C est Quoi? XX/XX/XX La loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, crée, dans son article 118, les Agences Régionales de Santé. Elles

Plus en détail

Sylvie BOURGEOIS Pascale MEUGNOT. Journée gérontologique de Vitteaux Jeudi 24 novembre 2016

Sylvie BOURGEOIS Pascale MEUGNOT. Journée gérontologique de Vitteaux Jeudi 24 novembre 2016 Sylvie BOURGEOIS Pascale MEUGNOT Journée gérontologique de Vitteaux Jeudi 24 novembre 2016 1- Historique 2- Définition du concept 3- Cadre réglementaire 4- Les derniers travaux de l ANESM 5 - Partage de

Plus en détail

Guide à destination des porteurs de projets

Guide à destination des porteurs de projets Guide à destination des porteurs de projets APPEL A PROJETS «Pour les actions collectives de maintien du lien social et la diversification de l offre de services sur les territoires» Règlement 2018 Préambule

Plus en détail

CONFÉRENCE DES FINANCEURS DE LA PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE APPEL À PROJET DÉVELOPPER LES ACTIONS COLLECTIVES DE PRÉVENTION AUPRÈS DES SENIORS

CONFÉRENCE DES FINANCEURS DE LA PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE APPEL À PROJET DÉVELOPPER LES ACTIONS COLLECTIVES DE PRÉVENTION AUPRÈS DES SENIORS CONFÉRENCE DES FINANCEURS DE LA PRÉVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE APPEL À PROJET DÉVELOPPER LES ACTIONS COLLECTIVES DE PRÉVENTION AUPRÈS DES SENIORS Dossier de candidature simplifié n.. (cadre réservé

Plus en détail

Contrat de ville - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite du Département de Seine Maritime

Contrat de ville - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite du Département de Seine Maritime CONTRIBUTION ECRITE DU DEPARTEMENT DE SEINE MARITIME Les quatre priorités départementales que sont, l emploi, les solidarités, l aménagement du territoire et l égalité d accès à l éducation, à la culture,

Plus en détail

SCHEMA DES SENIORS ET DE L AUTONOMIE

SCHEMA DES SENIORS ET DE L AUTONOMIE Présentation Assemblée Départementale 18 Octobre 013 SCHEMA DES SENIORS ET DE L AUTONOMIE 013-017 Assurer la continuité des parcours de vie 1 - Etat des Lieux Bilan Schéma 006-010 Données démographiques

Plus en détail

Le dispositif de formation

Le dispositif de formation Le dispositif de formation Connaissance du contexte d intervention L élaboration et le pilotage du projet d établissement Les politiques publiques en faveur des personnes âgées L accueil de la personne

Plus en détail

Lutter contre l isolement des âgés. Dispositif Monalisa Françoise LEON-DUFOUR, Présidente IREPS Limousin Martine PELLERIN, Directrice

Lutter contre l isolement des âgés. Dispositif Monalisa Françoise LEON-DUFOUR, Présidente IREPS Limousin Martine PELLERIN, Directrice Lutter contre l isolement des âgés Dispositif Monalisa Françoise LEON-DUFOUR, Présidente IREPS Limousin Martine PELLERIN, Directrice Introduction MONALISA, c est un collectif inter partenarial, mu par

Plus en détail

La loi d adaptation de la société au vieillissement est parue au Journal officiel (5)

La loi d adaptation de la société au vieillissement est parue au Journal officiel (5) Fédération Nationale des Associations de l Aide Familiale Populaire Membre de La Confédération Syndicale des Familles NOTE D INFORMATION Destinataires : Associations du réseau Conseil d Administration

Plus en détail

BILAN DU SCHÉMA DÉPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE RÉUNION DU 13 JUIN 2016

BILAN DU SCHÉMA DÉPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE RÉUNION DU 13 JUIN 2016 BILAN DU SCHÉMA DÉPARTEMENTAL 2014-2015 EN FAVEUR DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE RÉUNION DU 13 JUIN 2016 1 Schéma départemental 2014-2015 Considéré comme un avenant

Plus en détail

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre chargé de la fonction publique, Vu la

Plus en détail

Elles ont reçu une invitation personnelle afin de pouvoir participer à cette journée, ce qui représente plus de 9600 courriers.

Elles ont reçu une invitation personnelle afin de pouvoir participer à cette journée, ce qui représente plus de 9600 courriers. COMMUNIQUE DE PRESSE 28 novembre 2016 Journée d information pour Promouvoir le «Bien Vieillir» L inter régime et le Comité de coordination d action sociale Agirc-Arrco Languedoc-Roussillon s engagent au

Plus en détail

ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE. Pierre GORCY ARS BFC

ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE. Pierre GORCY ARS BFC ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE Pierre GORCY ARS BFC Une approche globale de la santé Santé publique : - promotion de la santé & prévention - santé-environnement - veille, crise et alerte sanitaire

Plus en détail

Les nouvelles mesures de la loi

Les nouvelles mesures de la loi Les nouvelles mesures de la loi Publié le : Vendredi, 12 février, 2016 Mis à jour le : Lundi, 29 février, 2016 Revalorisation de l APA, nouvelles aides, droit au répit sont les principales mesures de la

Plus en détail

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile 15 décembre 2016 Santélys Association Association loi 1901 reconnue d utilité publique créée en 1900 Santé

Plus en détail

Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale en faveur de l autonomie des personnes BILAN (Doc.

Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale en faveur de l autonomie des personnes BILAN (Doc. Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale en faveur de l autonomie des personnes 2011-2015 BILAN (Doc. de travail) SOMMAIRE Les orientations du schéma départemental en faveur de l autonomie

Plus en détail

Annexe 6 L AGENCE NATIONALE DE L ÉVALUATION ET DE LA QUALITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX (ANESM)

Annexe 6 L AGENCE NATIONALE DE L ÉVALUATION ET DE LA QUALITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX (ANESM) Annexe 6 L AGENCE NATIONALE DE L ÉVALUATION ET DE LA QUALITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX (ANESM) Créée par la Loi de financement de la sécurité sociale pour 2007, l Agence

Plus en détail

REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions

REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions 1 Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération du Nord : Une ambition partagée.

Plus en détail