Philosophie : approches et problématiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Philosophie : approches et problématiques"

Transcription

1 HZT 4U Monsieur Boudreault Philosophie 12 e Avant-propos Philosophie : approches et problématiques Notes de cours But et principes à suivre en philosophie / La question de l objectivité de la connaissance historique - L objectivité de cette connaissance n existe pas selon plusieurs; - L historien de la philosophie est lui-même tributaire d une vision du passé; - Vérité banales, certes, mais : * Ce n est pas parce que la connaissance historique est soumise à une certaine relativité que l on doit dédaigner les scrupules scientifiques! * Car c est là confondre objectivité et impartialité ou objectivité et exactitude. * Le droit à l opinion ne nous permet pas de dire n importe quoi. ** Donc, bien qu il n y ait pas absolu dans la connaissance historique, il doit y avoir une PROBITÉ INTELLECTUELLE. *** On ne doit pas confondre la relativité de l objectivité historique avec les fantaisies subjectives ou les interprétations malhonnêtes car c est là confondre les limites d un moment de la science avec l arbitraire personnel. **** Ce n est pas parce que l on constate une crise de la pensée mathématique que nous obtenons le droit de faire des additions fausses!!! De la philosophie et des philosophes / Philosophe : une profession? - L occupation du philosophe est de réfléchir. C est un long voyage vers la conscience individuelle et sociale sur une longue durée. Et cela dure toute la vie. page 1

2 - Ce sont des créateurs sans esprit de corps. - Mais le philosophe = négation de l esprit religieux! - La philosophie fait appel à la démonstration rationnelle, pas à la croyance. / Deux questions à se poser en histoire de la philosophie : - Quelle est la raison d être des doctrines successives, de leur teneur? - Qu est-ce qu elles conservent de vrai pour nous? * Ainsi le devoir de celui qui s investit historien de la philosophie estil de se demander : 1) Que signifiaient leurs idées pour eux? 2) Quelles valeurs ont-elles en elles-mêmes? 3) Quelles valeurs ont-elles pour nous? / La réflexion philosophique se démarque du bon sens commun ou de la philosophie de la vie (voir votre texte d introduction) - La première est une démarche autonome, logique et rationnelle, alors que la seconde s appuie sur une longue tradition basée sur la quotidienneté et les interactions de la vie sociale. - La philosophie est une réflexion sur le raisonnement humain, la science, les valeurs, la beauté, les pratiques sociales et politiques. - La philosophie est un moyen d apprendre à penser de manière logique, critique et créative. - Elle s intéresse à la nature générale du monde, à la justification de la croyance et à la conduite de la vie. - La philosophie, c est l amour de la sagesse. Cette sagesse a à faire avec : 1) envisager avec lucidité l existence humaine; 2) de faire ou de dire la chose qui convient, au bon endroit et pour de bonnes raisons; 3) avoir conscience du peu de choses que les hommes savent réellement. / Les domaines de la philosophie - La logique et la philosophie de la science; - La métaphysique; - L épistémologie; - L éthique - L esthétique - La philosophie politique et sociale - La nature humaine page 2

3 Introduction : une première démarche 1. Qu est-ce que la philosophie? Compte tenu de ce que nous avons souligné en avant-propos, et ce que nous avons lu dans le premier texte sur la philosophie de la vie et la réflexion philosophique, on peut affirmer que la philosophie apparaît quand : a) on se pose des questions; b) on a à choisir; c) on essaie de comprendre; d) on réfléchit sur notre capacité à penser. C est une activité qu il faut réaliser soi-même! Si au départ, vers le VIe siècle avant notre ère, la philosophie est l observation des faits sans religion, un peu comme l homme de science, de nos jours le philosophe et l homme de science diffèrent dans leur façon de travailler : - le scientifique cherche à découvrir le secret de la vie. - le philosophe cherche à en découvrir le sens. / Questions posées par les philosophes * Quelles sont les raisons de l existence du mal? * Qu est-ce que la vraie amitié? * Comment puis-je être certain de la vérité de toute chose? * Qu est-ce que connaître? * Avoir raison ou tort, est-ce seulement une question d opinion personnelle? * Qui suis-je? * Etc. Elle nous permet d avoir conscience du peu de choses que les hommes savent réellement. /Les débuts de la philosophie - Karl Jaspers ( ), affirme : «Une concentration d événements extraordinaires se produit durant cette période (au VIe siècle avant notre ère). En Chine vivent Confucius et Lao-Tseu; toutes les tendances de la philosophie chinoise font leur apparition, dont celle de Mo-Tseu, Tchouang-tseu, Lie-tseu et beaucoup d autres. L Inde produit les Upanishd et Bouddha. Comme la Chine, elle donne naissance à une gamme page 3

4 complète de possibilités philosophiques, jusqu au scepticisme (la mise en doute de la connaissance) et au matérialisme, jusqu au sophisme (l habileté à utiliser la rhétorique pour argumenter et remporter des discussions) et au nihilisme (le point de vue selon lequel la vie n a pas de sens). En Iran, Zarathoustra enseigne sa vision du monde qu il décrit comme un terrain de lutte entre le bien et la mal. En Palestine, les prophètes font leur apparition. La Grèce voit la naissance d Homère, des philosophes Parménide, Héraclite et Platon -, des auteurs de tragédies, de Thucydide et d Archimède. Que ce soit en Chine, en Inde ou dans le monde occidental, tous ces grands personnages apportent de nouvelles connaissances et cela, presque simultanément, en l espace de quelques siècles, et sans qu ils se connaissent les uns des autres. Ce qui apparaît comme nouveau, à cette époque, dans ces trois mondes, c est que l être humain prend conscience de l être dans son entier, de lui-même et de ses limites. Il fait l expérience de la nature terrible du monde et de sa propre impuissance. Il se pose des questions radicales. Confronté au vide, il se bat pour sa libération et sa rédemption. En reconnaissant en toute conscience ses limites, il se donne à lui-même les objectifs les plus élevés. C est à cette époque que sont nées les catégories fondamentales avec lesquelles nous pensons toujours de nos jours. C est le point de départ de la création des grandes religions mondiales, celles-là même qui continuent à faire vivre les êtres humains. Au terme de ce processus, un grand nombre d idées, de traditions et de situations qui jusqu alors avaient été acceptés inconsciemment ont fait l objet d un examen, d un questionnement et parfois d une liquidation. Ce vaste tourbillon a tout emporté sur son passage.» /Les débuts de la philosophie en «Occident» : la ville de Milet en Grèce ionienne (actuelle Turquie) et elle aboutira en Italie du Sud! - L école de Milet est la première école philosophique. On y remarque trois noms : * Thalès * Anaximandre * Anaximène - Ils seraient considérés aujourd hui des scientifiques, des ingénieurs. Aristote les appellera les physiciens. page 4

5 - Ils cherchent : * l origine des éclipses, de la pluie * la plus fondamentale des substances (eau/air) * de quoi est fait le ciel * les arcs-en ciel * la nature des astres, du soleil, de la lune * à tirer des application pratiques de leur connaissance - Ils ne font pas de morale et de psychologie - Même un historien comme Hérodote (Histoire veut dire enquête) fait preuve de cette curiosité pour les faits - Cet esprit de curiosité ne réapparaîtra qu au 15 e et 16 e siècle. - Caractéristiques des Milésiens et de la pensée ionienne : * leurs explications sont étrangères à la religion : c est nouveau! * Ils vivent dangereusement : le peuple est superstitieux, sensible aux mythes; * ils attaquent l anthropomorphisme, c est-à-dire de tout voir et se représenter sur le modèle de l homme et de l action humaine Donc : ce sont des hommes qui expliquent le monde sans recours au mythe, à la théologie, au surnaturel. On voit aussi les traits généraux de la future pensée scientifique : 1) débarrasser l esprit de tout préjugé afin de pouvoir recueillir les données de l expérience; 2) n est vrai que ce que l on constate, démontre ou prouve; 3) il n y a pas de phénomènes sans cause, expliquer c est trouver la cause; 4) le hasard et le surnaturel ne sont pas des explications; 5) un phénomène naturel dérive toujours d un autre phénomène naturel 6) il existe un ordre fondamental de la nature, un «cosmos», régi par des principes constants, des lois. Une limite à cette école milésienne : leur monisme. *La thèse selon laquelle en dépit de la diversité sans borne des apparences, l univers est fait d une seule et même substance de base. / Périodisation de l histoire de la philosophie - Du VIe siècle avant notre ère au XVIIe siècle de notre ère page 5

6 1)Science et philosophie sont synonymes dans la mesure où la philosophie naît en se séparant de la religion * les physiciens (emphase sur les questions physiques) * Platon et Aristote, l épicurisme, le stoïcisme (l orientation morale) 2) Au Moyen Âge, la préoccupation est l âme, l immortalité de la personne et le salut éternel. - À la Renaissance, mais surtout au XVIIe siècle, l activité philosophique se réoriente : * Galilée et Newton secouent les croyances traditionnelles relatives àla nature monde; * résurgence de la pensée matérialiste; *Hobbes soutient que la nature du mouvement et de la matière peut tout expliquer; * Descartes s interroge sur la méthode qui permet d arriver à une certitude : *que pouvons-nous savoir avec certitude? * quelle est la relation entre le corps et l esprit? Cela marquera la philosophie pendant 150 ans! / Prise de conscience du problème de la connaissance au 6 e et au 5 e siècle avant notre ère. - Ce problème arrive lorsque l on constate une distinction entre une réalité profonde et sa manifestation souvent trompeuse * «Y a-t-il conformité entre le réel et l image que nous nous en formons?» Xénophane de Colophon (570?-475?) -Apparaît alors deux idées capitales dans le monde la philosophie en Occident : 1) Distinction entre l opinion et la science 2) La relativité de la sensation Donc : ce qui nous semble vrai peut n être pas vrai Ce thème hantera la philosophie occidentale - Trois problèmes s offrent alors au philosophe : page 6

7 1) il n y pas de certitude possible; 2) l erreur existe, mais on peut la limiter; * nos connaissances = des probabilités 3) il y a lieu de chercher au-delà ce qui semble vrai, une opinion non seulement vraie mais accompagnée de démonstration * c est la lutte entre la raison et les sens pour saisir le réel. / Platon et l allégorie de la caverne - L œuvre de Platon consiste réconcilier les positions divergentes entre les tenants de la raison et les tenants de la sensation - En outre, il proposera au philosophe une «mission sociale», par le biais de l éducation. Cette mission constitue un élément indispensable pour une transformation de la société dans son ensemble. Pensez à l allégorie, ce dialogue si important de La République, ouvrage à la fois psychologique et politique. - Faites référence aux notes que je vous ai données en classe pour les idées générales propre à cet important philosophe. / Abraham Maslow rend Platon très contemporain. - Un psychologue américain du milieu du XXe siècle, Abraham Maslow, a proposé de classifier les besoins humains sous la forme d une pyramide divisée en deux : besoins fondamentaux et les besoins de réalisation personnelle. - Pour Maslow, une fois les besoins fondamentaux satisfaits, l être humain cherche à satisfaire ses besoins supérieurs de réalisation personnelle. * Par exemple, dans l allégorie de Platon, le retour du prisonnier dans la caverne après qu il a vu la lumière de la connaissance (les vérités éternelles) s apparente à ce que Maslow a découvert au fil de ses expériences. * Ainsi, si Platon et Maslow ont raison, la philosophie représente parfaitement cet outil idéal pour satisfaire aux besoins des personnes qui désirent se réaliser pleinement. Donc, la philosophie est utile, et ce dans tous les domaines, car elle pose des questions sur le sens des choses! page 7

SOMMAIRE INTRODUCTION PARTIE I : LA PHILOSOPHIE PAR THÈMES. Histoire de la philosophie

SOMMAIRE INTRODUCTION PARTIE I : LA PHILOSOPHIE PAR THÈMES. Histoire de la philosophie SOMMAIRE INTRODUCTION PARTIE I : LA PHILOSOPHIE PAR THÈMES Histoire de la philosophie L émergence de la philosophie 1. Qu est-ce que la philosophie? 2. Les approches pré-philosophiques 3. Pythagore, Héraclite,

Plus en détail

La philosophie commence avec l étonnement mais elle a commencé à être appelée telle il y a 2500 ans

La philosophie commence avec l étonnement mais elle a commencé à être appelée telle il y a 2500 ans La philosophie commence avec l étonnement mais elle a commencé à être appelée telle il y a 2500 ans La philosophie comme rupture avec la conception mythique du monde Chez les Grecs, comme dans d autres

Plus en détail

INTRODUCTION. I- Les conditions d émergence de la philosophie : du mythe au logos 1- Le discours mythique

INTRODUCTION. I- Les conditions d émergence de la philosophie : du mythe au logos 1- Le discours mythique INTRODUCTION Selon Jean Pierre Vernant la question de l origine de la philosophie peut-être comprise de deux manières : D une part on peut parler d origine dans le but de fixer les frontières qui séparent

Plus en détail

Les langues anciennes au baccalauréat 3

Les langues anciennes au baccalauréat 3 Table des matières Avant-propos Les langues anciennes au baccalauréat 3 Les programmes 3 L épreuve écrite 4 La nature de l épreuve 4 Les attentes du correcteur 5 L épreuve orale 5 La nature de l épreuve

Plus en détail

La vérité; le langage; la démonstration (la raison et le réel; le sujet).

La vérité; le langage; la démonstration (la raison et le réel; le sujet). S U J E T La vérité dépend-elle de nous? C O R R I G É Éléments d analyse NOTIONS EN JEU La vérité; le langage; la démonstration (la raison et le réel; le sujet). REMARQUES ET DIFFICULTÉS m Le sujet du

Plus en détail

NOTES DE COURS 4. Aristoclès, dit «Platon», 427 à 347 avant notre ère. Philosophie et rationalité

NOTES DE COURS 4. Aristoclès, dit «Platon», 427 à 347 avant notre ère. Philosophie et rationalité NOTES DE COURS 4 Platon et la «THÉORIE DES IDÉES» 1 Aristoclès, dit «Platon», 427 à 347 avant notre ère QUESTION : Qu est-ce que la «raison»? RÉPONSE : La raison est l ensemble de toutes les idées générales

Plus en détail

Cyril Morana et Eric Oudin Découvrir la philosophie antique

Cyril Morana et Eric Oudin Découvrir la philosophie antique Cyril Morana et Eric Oudin Découvrir la philosophie antique, 2009 ISBN : 978-2-212-54196-0 La philosophie antique 188 Sommaire... 5 Introduction... 7 Chapitre 1 : Les présocratiques : les initiateurs...

Plus en détail

«Le médecin profitera de sa connaissance du monde humain en toutes sortes de circonstances». Tzvetan TODOROV

«Le médecin profitera de sa connaissance du monde humain en toutes sortes de circonstances». Tzvetan TODOROV «Le médecin profitera de sa connaissance du monde humain en toutes sortes de circonstances». Tzvetan TODOROV Caramba, qu est-ce qui m attend?! Quelques questions en guise de bienvenue Médecin / vétérinaire?

Plus en détail

Ce qui est vrai ou faux ce ne sont pas les choses, mais les phrases.

Ce qui est vrai ou faux ce ne sont pas les choses, mais les phrases. Sección Bilingüe Isabel Blasco La vérité Platon m est cher, mais la vérité m est plus chère encore». Aristote Ce qui est vrai ou faux ce ne sont pas les choses, mais les phrases. Le lieu de la vérité est

Plus en détail

Série L France métropolitaine Juin Corrigé

Série L France métropolitaine Juin Corrigé LE SUJET La conscience Série L France métropolitaine Juin 2007 DISSERTATION Toute prise de conscience est-elle libératrice? Corrigé Travail préparatoire Notions et repères Notions : la conscience, l inconscient,

Plus en détail

L Homme appartient-il a la nature ou inversement, peut-il s en affranchir?

L Homme appartient-il a la nature ou inversement, peut-il s en affranchir? Philosophie LA NATURE INTODUCTION : Les philosophes considèrent l humain pouvant se définir comme un être conscient ou comme être rationnel. Epicure considère que l Homme fait partie de la nature et qu

Plus en détail

Tao, la Clef de la 5ème Humanité!

Tao, la Clef de la 5ème Humanité! Thierry Saëz Tao, la Clef de la 5ème Humanité! Projet de civilisation 2 2 En tentant de répondre au questionnement existentiel, métaphysique et spirituel que chacun se pose, ce fascicule vient résumer

Plus en détail

La culture générale. Groupe Eyrolles

La culture générale. Groupe Eyrolles La culture générale 398 Introduction... 7 Chapitre 1 : Arts... 11 Voyage dans le temps... 11 Diversité et périodes des arts visuels en Occident... 14 L architecture... 14 La peinture et la sculpture dans

Plus en détail

La philosophie est sans valeur tant qu elle ne donne que des incertitudes.

La philosophie est sans valeur tant qu elle ne donne que des incertitudes. C O R R I G É Éléments d analyse NOTIONS EN JEU La vérité; l interprétation; la liberté. THÈSE ADVERSE La philosophie est sans valeur tant qu elle ne donne que des incertitudes. PROCÉDÉ D ARGUMENTATION

Plus en détail

Sommaire. Avant-propos...13 Structure de l ouvrage Chapitre 1 LA NAISSANCE DE LA PHILOSOPHIE...19

Sommaire. Avant-propos...13 Structure de l ouvrage Chapitre 1 LA NAISSANCE DE LA PHILOSOPHIE...19 Sommaire Avant-propos...13 Structure de l ouvrage... 14 I. PHILOSOPHIE ANTIQUE Chapitre 1 LA NAISSANCE DE LA PHILOSOPHIE...19 I. Qui sont les Milésiens?...20 II. Comment rester dans la nature?... 21 III.

Plus en détail

Cours tout public. Le samedi de 10h à 12h30. L'art de l'argumentation II La raison «dans tous ses états» par Bruno Couillaud

Cours tout public. Le samedi de 10h à 12h30. L'art de l'argumentation II La raison «dans tous ses états» par Bruno Couillaud Ce cours est proposé à ceux qui veulent s'exercer par la pratique des notions vues dans le premier cours «L'art de l'argumentation I», qu'il est donc important d'avoir suivi auparavant. Visant à perfectionner

Plus en détail

Compte rendu des preuves de l existence de Dieu. Travail présenté par Léandre Z.

Compte rendu des preuves de l existence de Dieu. Travail présenté par Léandre Z. Compte rendu des preuves de l existence de Dieu Travail présenté par Léandre Z. La question de l existence de Dieu a suscité dans l histoire de nombreuses réflexions philosophiques et théologiques. Plusieurs

Plus en détail

Chapitre 1 La naissance de la philosophie

Chapitre 1 La naissance de la philosophie Chapitre 1 La naissance de la philosophie Qui sont les Milésiens? Ce que vous allez apprendre Comment rester dans la nature? Le principe de toutes choses Pourquoi être fidèle à la raison? La philosophie

Plus en détail

Le ciel de l'antiquité à nos jours Origine antique des sciences de l air et de l espace : Le Timée ou la cosmologie de Platon

Le ciel de l'antiquité à nos jours Origine antique des sciences de l air et de l espace : Le Timée ou la cosmologie de Platon Le ciel de l'antiquité à nos jours Origine antique des sciences de l air et de l espace : Le Timée ou la cosmologie de Platon Dans ce chapitre, nous allons intéresser à la cosmologie du philosophe grec

Plus en détail

Le Livre des Esprits : Symbole de l unité doctrinale du spiritisme

Le Livre des Esprits : Symbole de l unité doctrinale du spiritisme Le Livre des Esprits : Symbole de l unité doctrinale du spiritisme Maillard Josianne. Le Spiritisme, tel que le définit A. Kardec, est une science qui traite de la nature, de l origine et de la destinée

Plus en détail

Correction de l examen fait en classe le 10 décembre 2012

Correction de l examen fait en classe le 10 décembre 2012 1 Correction de l examen fait en classe le 10 décembre 2012 1-Une question philosophique porte sur des problèmes qui relèvent de l observation. a)vrai (b) faux 2-Dans la philosophie il y a du consensus.

Plus en détail

Nicols Guedeney. Petit précis de philosophie

Nicols Guedeney. Petit précis de philosophie Nicols Guedeney Petit précis de philosophie 2 2 Introduction La Philosophie? Qu est-ce? Poser la question me disait mon professeur de philo, c est déjà y répondre un peu Et il n avait pas tort, mais pas

Plus en détail

Table des matières. Le bonheur. Avant-propos... 5

Table des matières. Le bonheur. Avant-propos... 5 Table des matières Avant-propos... 5 Le bonheur Introduction : De l option antique à l option moderne sur le bonheur selon L. Ferry : vie «bonne» ou vie «réussie»?...11 I. Bonheur et plaisir : de l hédonisme

Plus en détail

LES GRANDS COURANTS DE PENSEE PHILOSOPHIQUE

LES GRANDS COURANTS DE PENSEE PHILOSOPHIQUE LES GRANDS COURANTS DE PENSEE PHILOSOPHIQUE 1 -LE PLATONISME On appelle ainsi la philosophie de Platon et celle de ses disciples, c est-à-dire la philosophie qui considère que le vrai monde, le monde réel,

Plus en détail

Cours. I La nature dans la pensée grecque : phusis et cosmos. Introduction

Cours. I La nature dans la pensée grecque : phusis et cosmos. Introduction Cours I La nature dans la pensée grecque : phusis et cosmos Introduction 1. Nature grecque et moderne Commencer l étude de la notion de nature avec les Grecs, c est se heurter à une difficulté de principe

Plus en détail

CHAPITRE 1 : QU EST-CE QUE LA PHILOSOPHIE?

CHAPITRE 1 : QU EST-CE QUE LA PHILOSOPHIE? CHAPITRE 1 : QU EST-CE QUE LA PHILOSOPHIE? Problématique : Qu est-ce que la philosophie? En quoi se distingue t-elle des autres formes de savoir? Objectifs pédagogique terminal : L élève sera capable d

Plus en détail

Cécile Talon. Agnola ou la Mémoire de l oubli

Cécile Talon. Agnola ou la Mémoire de l oubli Cécile Talon Agnola ou la Mémoire de l oubli 2 Du même auteur : PARENT THESE LA RONDE DES ENERGIES UN ENSEIGNEMENT PARTICULIER L AMOUREUSE DU MONDE 2 A propos de l auteure Je m appelle Cécile. Née le 28

Plus en détail

Cours. I. Corps inerte et corps vivant dans la pensée. grecque. Introduction

Cours. I. Corps inerte et corps vivant dans la pensée. grecque. Introduction Cours I. Corps inerte et corps vivant dans la pensée grecque Introduction La notion de corps porte en elle une ambiguïté première : celle de mon corps et des corps, du corps «subjectif» et «objectif».

Plus en détail

De Bethléem au Calvaire

De Bethléem au Calvaire De Bethléem au Calvaire 1. Le Mystère de l Initiation Des Compréhensions Ésotériques Elly Lichtenberg La Bible, une histoire mystique ou..? Partie I La Bible, une histoire mystique ou? L histoire de l

Plus en détail

Histoire. Chapitre n. La révolution de la pensée scientifique

Histoire. Chapitre n. La révolution de la pensée scientifique Histoire Chapitre n. La révolution de la pensée scientifique Ce tableau comporte de nombreux objets scientifiques : identifie-les Ce tableau comporte de nombreux objets scientifiques : identifie-les I)

Plus en détail

Table des matières. Préface d Emmanuel Lévinas... 7 Introduction... 25

Table des matières. Préface d Emmanuel Lévinas... 7 Introduction... 25 Table des matières Préface d Emmanuel Lévinas... 7 Introduction... 25 1. La genèse de L Étoile de la Rédemption i. Les origines intellectuelles de Rosenzweig : Meinecke et la philosophie politique de Hegel...

Plus en détail

Exploration du cogito II

Exploration du cogito II Exploration du cogito II 4. Primauté du sujet pensant. Premier dans l ordre de la découverte, le sujet l est également, jusqu à un certain point, dans l ordre de la connaissance. Capacité de formuler des

Plus en détail

La philosophie dans tous ses états. Panorama, histoire et structure des idées philosophiques

La philosophie dans tous ses états. Panorama, histoire et structure des idées philosophiques La philosophie dans tous ses états 1 Panorama, histoire et structure des idées philosophiques Compte-rendu de la réunion du 11 juin 2009 Version 1 du 12-6-09 Introduction : Seule la philosophie occidentale

Plus en détail

PROGRAMME DE PHILOSOPHIE TERMINALE SÉRIE LITTÉRAIRE

PROGRAMME DE PHILOSOPHIE TERMINALE SÉRIE LITTÉRAIRE PROGRAMME DE PHILOSOPHIE TERMINALE SÉRIE LITTÉRAIRE CONTENU DIDACTIQUE ET PÉDAGOGIQUE DE I- LES COURS MAGISTRAUX L ENSEIGNEMENT II- LES EXPOSÉS III- LES SUPPORTS AUDIO-VISUELS IV- LES ÉVALUATIONS I. COURS

Plus en détail

WT11 Les visions chinoise et européenne de l individu et de la société

WT11 Les visions chinoise et européenne de l individu et de la société Session 1 La vision chinoise Il y a une logique divergence de points de vue entre Chinois et Européens sur les individus et les sociétés. La Chine devrait se construire une image de la société qui serait

Plus en détail

Avertissement Avant-propos Séquence préliminaire Méthodologie de la dissertation... 9

Avertissement Avant-propos Séquence préliminaire Méthodologie de la dissertation... 9 Avertissement... 3 Avant-propos... 5 Séquence préliminaire Méthodologie de la dissertation... 9 Séquence n 1 L héritage de la pensée grecque et latine...21 Approche conceptuelle... 23 Repères historiques...

Plus en détail

La double tendance de la science contemporaine. Entre dogmatisme et problématisation

La double tendance de la science contemporaine. Entre dogmatisme et problématisation La double tendance de la science contemporaine Entre dogmatisme et problématisation D après un article de Ricoeur in Histoire et vérité (1955) Dans un article intitulé «La différenciation des ordres de

Plus en détail

Les Nombres Premiers. KATEMBERA A. David

Les Nombres Premiers. KATEMBERA A. David Les Nombres Premiers KATEMBERA A. David N o m b r e s p r e m i e r s 1 Sommaire Avant-Propos 1. Définition 2. Crible d Eratosthène 2.1. Méthode 2.2. Illustration de la méthode du Crible d Eratosthène

Plus en détail

La conscience : Quelques exemples : «Gone, Baby gone», «mystic river», «prisoner» Est-ce le propre de l Homme?

La conscience : Quelques exemples : «Gone, Baby gone», «mystic river», «prisoner» Est-ce le propre de l Homme? La conscience : Est-ce le propre de l Homme? D une manière générale, la philosophie conserve le rapport de l Homme à ce qui l entoure. L Homme a besoin d instruments pour régler ce rapport. La conscience

Plus en détail

Les Temps modernes (17 ième siècle) I

Les Temps modernes (17 ième siècle) I Les Temps modernes (17 ième siècle) I Traits caractéristiques du début de la modernité 1. Opposition à l autorité du passéet de la tradition 2. Confiance dans le pouvoir de la raisonde connaître, par ses

Plus en détail

COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE RIVIÈRE-DU-LOUP PLAN DE COURS

COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE RIVIÈRE-DU-LOUP PLAN DE COURS COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE RIVIÈRE-DU-LOUP PLAN DE COURS L ÊTRE HUMAIN 340-102-03 3-0-3 HIVER 2006 BUREAU : C-109 PROFESSEUR : PAUL RUEST TEL : 2459 Courriel : paurue@cegep-rdl.qc.ca

Plus en détail

introduction CYCLE D ORIENTATION DU CANTON DE FRIBOURG 3

introduction CYCLE D ORIENTATION DU CANTON DE FRIBOURG 3 planification du plan d étude romand 3 ème CO OBJECTIFS - SEQUENCES OBJECTIFS SPECIFIQUES DES SEQUENCES ATTENTES DE 3 ème CO 0. Construire une réflexion éthique prendre connaissance des informations factuelles

Plus en détail

Introduction à la Science politique

Introduction à la Science politique Introduction à la Science politique 1 er Semestre Droit Professeur : M. Abdelhak AZZOUZI Année universitaire : 2016/2017 La question de l objet 1. Définition de la science politique (SP) - La science politique

Plus en détail

Les mots ont une signification commune et stable, laquelle nous permet de mettre en commun nos pensées et nos sentiments.

Les mots ont une signification commune et stable, laquelle nous permet de mettre en commun nos pensées et nos sentiments. C O R R I G É Éléments d analyse NOTIONS EN JEU Le langage; la perception; l interprétation. THÈSE ADVERSE Les mots ont une signification commune et stable, laquelle nous permet de mettre en commun nos

Plus en détail

L apologie de Socrate (AdS) :

L apologie de Socrate (AdS) : L apologie de Socrate (AdS) : Dans cet ouvrage, Platon va transformer un petit fait historique en mythe fondateur de la philosophie. I. Introduction générale : Platon a rédigé cette œuvre 10 ans après

Plus en détail

Le corps et l esprit. Questions contemporaines, L1S1 Resp.: C. Al-saleh

Le corps et l esprit. Questions contemporaines, L1S1 Resp.: C. Al-saleh Le corps et l esprit Questions contemporaines, L1S1 Resp.: C. Al-saleh christophe.alsaleh@u-picardie.fr Modalités d examen: identiques enpremière session et au rattrapage. Ecrit (2 heures); définitions

Plus en détail

Arithmétique. Algèbre. Analyse. Pont de Descartes. Géométrie. Algorithmique. Logique Théorie des ensembles. Probabilitésstatistiques

Arithmétique. Algèbre. Analyse. Pont de Descartes. Géométrie. Algorithmique. Logique Théorie des ensembles. Probabilitésstatistiques Arithmétique Algèbre Analyse Pont de Descartes Algorithmique Géométrie Logique Théorie des ensembles Probabilitésstatistiques Arithmétique (Euclide : 250 av. J.-C.) Algèbre (IX e s. /Moyen Âge/Renaissance)

Plus en détail

380 TABLE DES MATIÈRES

380 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 9 Les philosophes et Hume (9) ; le plaisir de philosopher (12) ; jeunesse et maturité(13) ; la continuité de l œuvre (14) ; humour et déception ; comment lire Hume? (24)

Plus en détail

FICHE REALISEE POUR L ORAL DU BAC DE FRANÇAIS

FICHE REALISEE POUR L ORAL DU BAC DE FRANÇAIS FICHE REALISEE POUR L ORAL DU BAC DE FRANÇAIS SOMMAIRE Conseils pour l oral du bac de français Commentaire du texte : DIDEROT Encyclopédie article «Raison» Le texte Conseils pour l oral du bac de français

Plus en détail

SEIZIÈME SUJET BILAN ET APPORTS DE LA PHILOSOPHIE DU 17ÈME SIÈCLE

SEIZIÈME SUJET BILAN ET APPORTS DE LA PHILOSOPHIE DU 17ÈME SIÈCLE SEIZIÈME SUJET BILAN ET APPORTS DE LA PHILOSOPHIE DU 17ÈME SIÈCLE Cette obscure clarté qui tombe des étoiles... Corneille Lle Cid, acte IV, scène III. I BILAN D UN EXTRAORDINAIRE SIÈCLE DE NOVATION PHILOSOPHIQUE

Plus en détail

Après ce que j ai dit, il devrait être

Après ce que j ai dit, il devrait être Panikkar Poche 10/03/08 11:22 Page 78 Chaque dialogue est unique Après ce que j ai dit, il devrait être clair que la rencontre des religions n est pas seulement une tâche de spécialistes. La pratique du

Plus en détail

Nous observons notre conscience, avec son contenu. Son

Nous observons notre conscience, avec son contenu. Son La nature de la peur. Nous observons notre conscience, avec son contenu. Son contenu, tel que la blessure, les relations, constitue notre conscience. La peur est aussi un autre contenu de notre conscience;

Plus en détail

Séquence 4 : la raison et le réel. Vérité et démonstration

Séquence 4 : la raison et le réel. Vérité et démonstration Séquence 4 : la raison et le réel Vérité et démonstration A. «Dire la vérité» Analyse de la notion à partir d expressions courantes, définition et problématisation Le médecin doit à la personne qu'il

Plus en détail

COLLÈGE UNIVERSITAIRE DOMINICAIN

COLLÈGE UNIVERSITAIRE DOMINICAIN COLLÈGE UNIVERSITAIRE DOMINICAIN PHILOSOPHIE COURS DE PREMIER CYCLE 2015-2016 COURS AUTOMNE PHILOSOPHIES GRECQUES: DES PRÉSOCRATIQUES À ARISTOTE LUNDI ET MERCREDI, 13H30-16H30 Ce cours a comme objectif

Plus en détail

BAC L PHILO ***** Traité de philosophie terminale L

BAC L PHILO ***** Traité de philosophie terminale L Livre publié par bookelis BAC L PHILO ***** Traité de philosophie terminale L ***** MISE A JOUR RECENTE Oeuvre protégée par la propriété intellectuelle. Toute reproduction, tout plagiat, téléchargements

Plus en détail

III. Quelques formes que prit l héritage à travers le temps... 33

III. Quelques formes que prit l héritage à travers le temps... 33 Table des matières Avant-propos... 5 L esprit de dialogue... 5 La médiation de l histoire... 7 Être cultivé... 8 Manuel, mode d emploi... 9 1 L héritage de la pensée grecque et latine... 19 I. Préliminaires...

Plus en détail

Comment dire Dieu dans un monde sécularisé lorsque l on vit en Allemagne?

Comment dire Dieu dans un monde sécularisé lorsque l on vit en Allemagne? 1 Comment dire Dieu dans un monde sécularisé lorsque l on vit en Allemagne? Intervention du Cardinal Reinhard MARX Bonjour tout le monde. Je m excuse pour mon français, je vais essayer de parler librement.

Plus en détail

Philosophie. Explication d'un texte philosophique (SH)

Philosophie. Explication d'un texte philosophique (SH) Philosophie Explication d'un texte philosophique (SH) - p. 55-56, depuis «C est donc seulement de la considération de l histoire mondiale» jusqu à «parmi lesquels ils ne sont pas inhabituels chez nous.»

Plus en détail

Qui est Platon? Étudiant de Socrate ( ) Fondation de l académie en 385. Éducateur de Denys II en Sicile en 366

Qui est Platon? Étudiant de Socrate ( ) Fondation de l académie en 385. Éducateur de Denys II en Sicile en 366 Qui est Platon? Étudiant de Socrate (469-399) Fondation de l académie en 385 Éducateur de Denys II en Sicile en 366 Philosophie de la connaissance : nonfiabilité de la connaissance sensible doctrine des

Plus en détail

Tao ou Dao. Dans la pensée chinoise ancienne, pricipe suprême et impersonnel d ordre et d unité du cosmos

Tao ou Dao. Dans la pensée chinoise ancienne, pricipe suprême et impersonnel d ordre et d unité du cosmos La conscience et Tao la poursuite de l'esprit humain et la notion culturelle de communauté dans les cultures chinoise et occidentales LUO Guoxiang Laozi, penseur chinois d il y a plus de 2,000 ans, pense

Plus en détail

La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives.

La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives. 1 COMMENT FAIRE POUR BIEN FAIRE? - 2 rencontre - La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives. Axe de réflexion: dans la vie sociale,

Plus en détail

Complément sur vérité et démonstration La vérité subjective comme appropriation

Complément sur vérité et démonstration La vérité subjective comme appropriation Complément sur vérité et démonstration La vérité subjective comme appropriation Dans notre recherche d une réponse à la question «qu est-ce que la vérité?», nous avons vu que plusieurs choses différentes

Plus en détail

Épistémologie. Licence de Sciences de la Vie (3 ème année)

Épistémologie. Licence de Sciences de la Vie (3 ème année) Épistémologie Licence de Sciences de la Vie (3 ème année) 1 La construction des théories scientifiques III 2 La théorie anarchiste de la connaissance (P. Feyerabend) Le constat L histoire concrète des

Plus en détail

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. C O R R I G É Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Introduction Celui qui possède la vérité considère souvent que celle-ci est bien connue,

Plus en détail

Texte de Kant. Thème : Le devoir et le bonheur

Texte de Kant. Thème : Le devoir et le bonheur Texte de Kant. Thème : Le devoir et le bonheur PLAN Introduction Étude ordonnée 1 La conscience que nous avons de nos intentions nous fait croire en la moralité de nos actions A L introspection peut mener

Plus en détail

HISTOIRE DES SCIENCES: FONDEMENTS DU SAVOIR, INSTITUTIONNALISATION DES SCIENCES & ENJEUX CONTEMPORAINS

HISTOIRE DES SCIENCES: FONDEMENTS DU SAVOIR, INSTITUTIONNALISATION DES SCIENCES & ENJEUX CONTEMPORAINS HISTOIRE DES SCIENCES HISTOIRE DES SCIENCES: FONDEMENTS DU SAVOIR, INSTITUTIONNALISATION DES SCIENCES & ENJEUX CONTEMPORAINS COURS CELSA PAR DAVID AUBIN 1 L enseignant: David AUBIN, professeur d histoire

Plus en détail

«La vie est absurde et n a pas de sens!» disait Albert Camus.

«La vie est absurde et n a pas de sens!» disait Albert Camus. Le phasme feuille 1. «La vie est absurde et n a pas de sens!» disait Albert Camus. 2. «En apparence la vie n a aucun sens et pourtant il est impossible qu elle n en ait pas un.» disait Albert Einstein.

Plus en détail

Marc Le Ny Découvrir la philosophie contemporaine

Marc Le Ny Découvrir la philosophie contemporaine Marc Le Ny Découvrir la philosophie contemporaine, 2009 ISBN : 978-2-212-54321-6 La philosophie contemporaine 216 Sommaire... 7 Introduction... 9 Chapitre 1 : S orienter dans la philosophie contemporaine...

Plus en détail

ARISTOTE :: ANALYTIQUES

ARISTOTE :: ANALYTIQUES ARISTOTE :: ANALYTIQUES 7 LA NATURE DU SAVOIR 71b9 72a5 compte parmi les passages les plus fameux de notre traité. On peut y distinguer trois parties: dans la première partie (qui correspond au premier

Plus en détail

Bouveresse, J. (2016), Nietzsche contre Foucault, Sur la vérité, la connaissance et le pouvoir, Paris, Banc d essais, Agone, 145 p.

Bouveresse, J. (2016), Nietzsche contre Foucault, Sur la vérité, la connaissance et le pouvoir, Paris, Banc d essais, Agone, 145 p. Bouveresse, J. (2016), Nietzsche contre Foucault, Sur la vérité, la connaissance et le pouvoir, Paris, Banc d essais, Agone, 145 p. Samuel Marie * Il est d usage de se référer à Nietzsche, aussi bien pour

Plus en détail

Leçon 1 Introduction à la spiritualité évangélique

Leçon 1 Introduction à la spiritualité évangélique Leçon 1 Introduction à la spiritualité évangélique Introduction Aujourd hui, la société occidentale est grandement caractérisée par une vision du monde matérialiste influencée par la science. La théorie

Plus en détail

Texte expliqué : le texte de Descartes (le cogito) étudié dans la classe.

Texte expliqué : le texte de Descartes (le cogito) étudié dans la classe. Texte expliqué : le texte de Descartes (le cogito) étudié dans la classe. J avais dès longtemps remarqué que, pour les mœurs, il est besoin quelquefois de suivre des opinions qu on sait être fort incertaines,

Plus en détail

SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES 2016 DU CYCLE 2 (CP CE1 CE2)

SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES 2016 DU CYCLE 2 (CP CE1 CE2) SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES 2016 DU CYCLE 2 (CP CE1 CE2) DE L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE PROGRAMMES D'ENSEIGNEMENT DU CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX (CYCLE 2), Volet 1 : Les spécificités du cycle des apprentissages

Plus en détail

Premier cours : Anthropologie

Premier cours : Anthropologie Département d anglais Module : initiation aux sciences humaines Niveau : 1 ère année Section : 1 ère section Présenté par : ASSIAKH Farid DOCUMENT N 2 Plan des cours Premier cours : Anthropologie Deuxième

Plus en détail

Karl Jaspers : Introduction à la philosophie

Karl Jaspers : Introduction à la philosophie Karl Jaspers : Introduction à la philosophie Chap. L histoire de l humanité pp. 102 109, ed. 10 / 18 (...) C est seulement de tout près, quand on croit voir les choses dans leur réalité sensible et qu

Plus en détail

Mathémathiques et Physique. Par François LURÇAT in Le Chaos

Mathémathiques et Physique. Par François LURÇAT in Le Chaos Mathémathiques et Physique Par François LURÇAT in Le Chaos 2 Compléter chaque paragraphe en utilisant les mots proposés à la suite de chacun d entre eux : Mathématiques et Physique TEST : 1. L idée centrale

Plus en détail

Le mot technique visant l activité qui cherche l utile et au mot art la désignation de l activité qui vise le beau.

Le mot technique visant l activité qui cherche l utile et au mot art la désignation de l activité qui vise le beau. Philosophie L ART INTRODUCTION : Le mot art a la même signification que technique, il signifie l ensemble des procédés visant un résultat pratique ; le premier vient du latin le second du grec. Le mot

Plus en détail

Le Sens Pédagogique de la Rhétorique

Le Sens Pédagogique de la Rhétorique Renato José de Oliveira Universidade Federal do Rio de Janeiro, Rio de Janeiro Brésil Le Sens Pédagogique de la Rhétorique Résumé Cet article lance d abord quelques remarques sur les rapports entre la

Plus en détail

Qu est-ce qu un événement historique? 1. DEFINITION GENERALE DE L EVENEMENT CONSEQUENCES LOGIQUES ET EPISTEMOLOGIQUES 4

Qu est-ce qu un événement historique? 1. DEFINITION GENERALE DE L EVENEMENT CONSEQUENCES LOGIQUES ET EPISTEMOLOGIQUES 4 L HISTOIRE Qu est-ce qu un événement historique? SOMMAIRE 1. DEFINITION GENERALE DE L EVENEMENT. 2 2. CONSEQUENCES LOGIQUES ET EPISTEMOLOGIQUES 4 3. REFUTATION DU PREJUGE POSITIVISTE 5 4. L HISTOIRE N

Plus en détail

Pourquoi notre projet scolaire répond à la mission de l école québécoise?

Pourquoi notre projet scolaire répond à la mission de l école québécoise? Pourquoi notre projet scolaire répond à la mission de l école québécoise? La triple mission de l école L école québécoise a le mandat de prendre les différents éléments de l univers des jeunes et de les

Plus en détail

Le sujet. Problème : le sujet n est-il qu une convention linguistique ou est-il une réalité?

Le sujet. Problème : le sujet n est-il qu une convention linguistique ou est-il une réalité? Le sujet Problème : le sujet n est-il qu une convention linguistique ou est-il une réalité? I- Un terme équivoque 1-sujet grammatical et sujet métaphysique le sujet grammatical : fonction grammaticale

Plus en détail

Découvrir la philosophie antique

Découvrir la philosophie antique Découvrir la philosophie antique Du même auteur Cyril Morana et Eric Oudin (sous la direction de), Les énigmes du moi, Bréal, 2008 Du même éditeur La philosophie tout simplement, Claude-Henry du Bord L

Plus en détail

PHILOSOPHIE ET RATIONALITÉ

PHILOSOPHIE ET RATIONALITÉ PHILOSOPHIE ET RATIONALITÉ 340-103-04 1. Identification Collège : Cégep de Sainte-Foy Département : Philosophie Identification du cours : 340-103-04 Philosophie et rationalité Composante : Formation générale

Plus en détail

Traité de l amitié 1. (distribution Les Belles Lettres), 80 p., Traité de l amitié, de Matteo Ricci (Traduction Philippe Che).

Traité de l amitié 1. (distribution Les Belles Lettres), 80 p., Traité de l amitié, de Matteo Ricci (Traduction Philippe Che). Traité de l amitié 1 En permanence, dans le monde, se déroulent d invisibles combats de Titans. Une telle lutte a eu lieu au XVIIe siècle entre le christianisme et la Chine. Il s agissait, pour l Église

Plus en détail

Le problème du temps chez Saint Augustin et Saint Thomas d Aquin

Le problème du temps chez Saint Augustin et Saint Thomas d Aquin Le problème du temps chez Saint Augustin et Saint Thomas d Aquin L élaboration d une réflexion sur le temps ou plus précisément sur son contenu ou sa réalité a conduit à créer dans l histoire de la philosophie

Plus en détail

RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES

RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES LES CROYANCES RELIGIEUSES Attentes globales Résumer les principales influences

Plus en détail

INTRODUCTION AUX GRANDS PROBLÈMES DE LA PHILOSOPHIE

INTRODUCTION AUX GRANDS PROBLÈMES DE LA PHILOSOPHIE INTRODUCTION AUX GRANDS PROBLÈMES DE LA PHILOSOPHIE (1) Connaissance Manuel: Simon Blackburn, Penser - une irrésistible introduction à la philosophie Paris 1999,Flammarion PO DF 3e Markus Haller 1 LA CONNAISSANCE

Plus en détail

La conscience - Introduction

La conscience - Introduction La conscience - Introduction Définitions Etymologie : «cum» = avec ; «sciencia» = connaissance, savoir Capacité de se représenter soi-même et le monde extérieur. La conscience psychologique désigne la

Plus en détail

COLLOQUE DU CENTRE SEVRES

COLLOQUE DU CENTRE SEVRES Dossier de presse COLLOQUE DU CENTRE SEVRES Les jésuites aujourd hui Deux siècles après leur rétablissement (1814-2014) Aller, rencontrer, servir Vendredi 10 octobre de 19h30 à 21h30 Samedi 11 octobre

Plus en détail

Le Grand livre des plus belles citations des hommes illustres

Le Grand livre des plus belles citations des hommes illustres Cécile Ribeyron Le Grand livre des plus belles citations des hommes illustres Cécile Ribeyron Le Grand livre des plus belles citations des hommes illustres Tome I Special philosophie 2 2 Avant-propos La

Plus en détail

UNIVERTISTE AUTONOME DE PORT-AU-PRINCE FACULTE DES SCIENCES ADMINISTRATIVES Philosophie Générale

UNIVERTISTE AUTONOME DE PORT-AU-PRINCE FACULTE DES SCIENCES ADMINISTRATIVES Philosophie Générale Philosophie Générale Plan de cours Code : EDU 098 I- Description du cours : La philosophie, comme étude a été toujours réputée d une matière de grandes réflexions d utilités énormes. Toutefois, vu sa dimension

Plus en détail

4. Les démarches scientifiques

4. Les démarches scientifiques 4. Les démarches scientifiques D après André Giordan, la démarche scientifique consiste à «faire émerger des éléments observables ou quantifiables, de les confronter à des hypothèses, de pouvoir maîtriser

Plus en détail

La science et le vivant

La science et le vivant Bernard Feltz La science et le vivant Introduction à la philosophie des sciences de la vie SCIENCES ETHIQUES SOCIETES Table des matières Sommaire 7 Introduction 9 Chapitre 1 Science et vérité 13 Une introduction

Plus en détail

Plan. Introduction. I- Processus de l audit social. Les missions de l audit social. III- Responsabilités, profils et rôles des auditeurs.

Plan. Introduction. I- Processus de l audit social. Les missions de l audit social. III- Responsabilités, profils et rôles des auditeurs. Plan Introduction I- Processus de l audit social II- Les missions de l audit social III- Responsabilités, profils et rôles des auditeurs sociaux Conclusion Introduction Evolution des définitions de l audit

Plus en détail

ou comment se réapproprier ces concepts en reformulant sous forme de questions les problématiques qui en découlent.

ou comment se réapproprier ces concepts en reformulant sous forme de questions les problématiques qui en découlent. Baccalauréat Les échanges Synthèse des concepts rencontrés dans les textes ou comment se réapproprier ces concepts en reformulant sous forme de questions les problématiques qui en découlent. Les concepts

Plus en détail

Nous savons tous que Confucius (551-

Nous savons tous que Confucius (551- Introduction Nous savons tous que Confucius (551-479 avant J.-C.) a été un grand penseur dont l influence en Chine a été considérable et reste encore aujourd hui, soit près de 2500 ans après sa mort, très

Plus en détail

II. Le philosophe : «l ami de la Sagesse» Philosopher : une méthode pour grandir en liberté

II. Le philosophe : «l ami de la Sagesse» Philosopher : une méthode pour grandir en liberté II. Le philosophe : «l ami de la Sagesse» Philosopher : une méthode pour grandir en liberté Philosophie, TES et TS Sommaire 1 Le philosophe n est pas un sophiste 2 3 4 5 Le philosophe n est pas un sophiste

Plus en détail

A la recherche de la vérité. Dieu Existe-t-il? Leçon 1. Eglise du Christ 4 rue Déodat de Séverac 75017, Paris

A la recherche de la vérité. Dieu Existe-t-il? Leçon 1. Eglise du Christ 4 rue Déodat de Séverac 75017, Paris A la recherche de la vérité? Dieu Existe-t-il? Leçon 1 Eglise du Christ 4 rue Déodat de Séverac 75017, Paris www.egliseduchrist-deodat.com Laquelle de ces questions est la plus intéressante pour vous :

Plus en détail

Philosophie ancienne et nouvelle

Philosophie ancienne et nouvelle Philosophie ancienne et nouvelle Le nouveau programme de philosophie demande de développer chez les étudiantes et les étudiants la compétence à «Traiter d une question philosophique de façon rationnelle».

Plus en détail

Le langage et la pensée

Le langage et la pensée Le langage et la pensée La question du rapport entre langage et pensée ne constitue certes pas un problème central de la philosophie, digne d être mis sur le même plan que les problèmes de l être et de

Plus en détail