Reprendre une entreprise en difficulté : un parcours à maitriser. Animé par : Anne GUILLERM, Synextrans Guillaume BROUILLET, Avocats Liberté

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Reprendre une entreprise en difficulté : un parcours à maitriser. Animé par : Anne GUILLERM, Synextrans Guillaume BROUILLET, Avocats Liberté"

Transcription

1 Reprendre une entreprise en difficulté : un parcours à maitriser Animé par : Anne GUILLERM, Synextrans Guillaume BROUILLET, Avocats Liberté

2 La reprise d une entreprise en difficulté serait perçue comme une «bonne affaire» mythe ou réalité? 2

3 DES INCONVENIENTS? Relations d'affaires perturbées lors de la reprise Evaluer la source des difficultés Evaluer l ampleur du passif Difficulté à obtenir de nouveaux crédits financiers Cadre juridique : le cessionnaire doit rendre compte de l exécution de ses engagements au liquidateur et ne peut céder ultérieurement les biens acquis en toute liberté Aucune garantie d'actif et de passif, aucun recours possible 3

4 DES AVANTAGES? Pas de phase d inertie en cas de poursuite d activité Des partenariats et des clients existants Des salariés formés Une restructuration financière sur mesure Un prix 4

5 SUR UN PLAN PRATIQUE Comme une entreprise saine, ce projet suppose un travail en amont sur son propre projet et sur ses propres motivations. Le secteur d'activité à cibler, la zone géographique, la taille et l'organisation des entreprises ciblées, l'enveloppe financière dont dispose le repreneur et les partenaires financiers qui pourront accompagner. Le délai souhaité 5

6 SUR UN PLAN ÉCONOMIQUE ET FINANCIER il convient de distinguer le prix d acquisition du coût réel de l investissement à réaliser Les fonds à mobiliser doivent intégrer la restructuration de la cible outre les frais masqués Les garanties financières que doit apporter le candidat 6

7 SUR UN PLAN JURIDIQUE En réalité, les signes de faiblesse doivent être recherchés de façon systématique dans le cadre des transmissions d entreprises, que la cible soit en difficulté avérée ou non C est le rôle de l audit préalable et une obligation légale pour éviter une remise en question de la validité de la cession d entreprise ou de la cession d actif La validité d une cession d activité ou d actifs réalisée en période suspecte peut en effet être remise en cause en cas de liquidation judiciaire ultérieure (L et L et suivants 7) Savoir déterminer le cadre juridique dans lequel la cession est envisagée 7

8 QU EST CE QU UNE ENTREPRISE EN DIFFICULTÉ? Une définition à géométrie variable : 1.Les signes extérieurs de faiblesse : Comptes non déposés Démission Gérance / Licenciements Procédures judiciaires contentieuses Retards de paiement (Impasse de trésorerie) Cotation Banque de France Alerte SFAC Assurances crédit) 8

9 2. La lecture du Bilan : CA en baisse ou hausse non maîtrisée Fonds propres nuls ou inférieurs à 10% du total du bilan EBE nul ou négatif Déficit Dettes bancaires ou une CAF ne couvrant pas le moins de 1 an Trésorerie négative supérieure à 2 mois de CA 9

10 QUELQUES CHIFFRES «Les défaillances d entreprises désormais proches du niveau élevé du 2ième Trimestre 2009» jugements (+9,4%) dont liquidations directes ont été prononcés. Après un léger recul au 1 er Trimestre (-1,8%), les défaillances accusent une forte hausse au 2 trimestre Cependant les Liquidations Judiciaires (LJ) directes augmentent moins vite que fin 2012 (12,2% contre 16,6%) Les micro-entreprises sont en panne Les PME sont mieux orientées Les Grandes sociétés anticipent Source ALTARES Bilan Juillet 2013, 10

11 QUELQUES CHIFFRES RJ / LJ 84% des entreprises <= 5 salariés 51% < = 5 ans d existence Bretagne : +17,8% (2 Trim 2012/ 2013) 30% en redressement judiciaire 1/4 seulement bénéficient d'un plan de continuation 2,6% bénéficie d une procédure de sauvegarde 5% à un plan de cession à l'occasion duquel un repreneur extérieur est sollicité, soit environ 2000 Entreprises par an. 11

12 LA REPRISE AVANTPROCÉDURE COLLECTIVE L entreprise recherche une solution amiable : assistance d un mandataire AD HOC ou conciliation commerciale Intérêt technique : sortir de l état de cessation des paiements Confidentialité Privilège de new money 12

13 LA REPRISE DANS LE CADRE DES PROCÉDURES COLLECTIVES Les procédures : Sauvegarde / Redressement judiciaire / Liquidation Judiciaire Les intervenants et leur rôle ( Les organes de la procédure) Le tribunal de commerce / Le juge commissaire / Le mandataire judiciaire / L administrateur judiciaire 13

14 LE PLAN DE CESSION En redressement judiciaire (L Code de Commerce) En phase liquidative (L à L Code de Commerce) 14

15 La cession d actifs en phase liquidative (L du Code de Commerce reprise du Fonds de commerce (voir objet du bail ) cession d actifs : pas de porte (voir clause d agrément), matériels, enseigne, fichier clients, droits incorporels La méthode : cession de gré à gré, mise en concurrence ou vente aux enchères? 15

16 Le Processus de cession La reprise par un nouveau dirigeant ne peut se faire à égalité de chances que dans la procédure de liquidation, dans les autres procédures elle n'est qu'accessoire (Reprise partielle d'une activité par exemple) L'offre de reprise est interdite au dirigeant, parent ou allié jusqu'au second degré inclus L'offre est obligatoirement mise sur le marché Le délai d'étude du dossier est très court L'accès à l'information est délicat 16

17 QUELQUES RECOMMANDATIONS PRATIQUES Rechercher de l'information sur les défaillances d'entreprise (www.actifs-iudiciaires.org) ou (www. Infogreffe.fr), par exemple. Les Journaux (Les Petites Affiches) Collecter des informations suffisantes et fiables notamment pour avoir une bonne idée de la valorisation de l'entreprise ou des besoins financiers, économiques, humains... de la restructuration Connaître la procédure judiciaire dont l'entreprise fait l'objet, (Conciliation, sauvegarde, redressement judiciaire, procédure de liquidation) 17

18 EXEMPLE DE PRÉSENTATION D UNE OFFRE À LA BARRE DU TRIBUNAL 1.Préambule 2.Présentation du repreneur Identité du repreneur, CV et historique 3.Analyse des conditions de la reprise La situation de la cible ( Clients fournisseurs stock, catalogue ) La stratégie à développer( Reconstituer les marges, investir dans le stock, reconstruire l offre ou le réseau commercial.) 4.Périmètre de la reprise Les éléments d actifs repris dans la cible( Incorporels, corporels ) Les contrats : personnel, bail. Les stocks : tout ou partie 18

19 5.L aspect social de la reprise 6.Le Prix 7.La prévision d activité et de financement 8.La prise d effet 9.Les conditions suspensives 10.Les autres charges et conditions de la cession (Garantie clients, rédaction des actes ) 11.Les prévisions de cession d actifs 12.La durée de validité de l offre Annexes à fournir 19

20 Quelques précautions d'emploi Pour participer à une telle procédure, il est recommandé de se faire accompagner par un conseil expérimenté: Experts financiers, expert comptable, avocat... En tous cas au minimum, de consulter les informations pratiques et les modalités de dépôt d'une offre sur le site De s'adjoindre si possible une personne connaissant bien l'entreprise cible ou le métier 20

21 Synextrans ADC Conseil 13 bd Colonel REMY VANNES Tel: Fax:

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Les étapes clés pour reprendre une entreprise en difficulté Anne GUILLERM, Synextrans Guillaume BROUILLET, Avocat Liberté La reprise d une entreprise en difficulté serait perçue comme une «bonne affaire»

Plus en détail

Reprendre une entreprise en difficulté : un parcours à maîtriser

Reprendre une entreprise en difficulté : un parcours à maîtriser Reprendre une entreprise en difficulté : un parcours à maîtriser Animé par : Anne GUILLERM ADC Conseil SYNEXTRANS Me Guillaume BROUILLET, Avocat à RENNES La reprise d une entreprise en difficulté serait

Plus en détail

La reprise d entreprise en difficulté Mode d emploi. Créer Reprendre-Transmettre Développer

La reprise d entreprise en difficulté Mode d emploi. Créer Reprendre-Transmettre Développer difficulté Mode d emploi Accueil Benoît Cabanis, Vice Président de la CCIT Rennes Bretagne référent Création Transmission Animateur Jean-Marc Tariant, Finance & Stratégie, Syndicat Synextrans Intervenants

Plus en détail

Créer Reprendre-Transmettre Développer

Créer Reprendre-Transmettre Développer La reprise d entreprise en difficulté, mode d emploi Accueil Pierre MONTEL, Vice-Président de la CCI du Morbihan, Président de la délégation de Vannes de la CCI du Morbihan - Transmission-Reprise Animateur

Plus en détail

RESEAU TRANSMISSION D ENTREPRISE DU CHER. Bourges, le 19 février 2015

RESEAU TRANSMISSION D ENTREPRISE DU CHER. Bourges, le 19 février 2015 et RESEAU TRANSMISSION D ENTREPRISE DU CHER Bourges, le 19 février 2015 LA REPRISE D ENTREPRISE EN DIFFICULTE Nombre de RJ en 2014 Tranche de salariés < 5 salariés 6 à 10 salariés > 10 salariés COMMERCE

Plus en détail

Procédures collectives : comment protéger ses informations?

Procédures collectives : comment protéger ses informations? Procédures collectives : comment protéger ses informations? Pascal VINCENT, Président, M2GS SAS Raphaël PEUCHOT, avocat associé FOURMANN & PEUCHOT 1 Sommaire Partie I: procédure de sauvegarde et continuité

Plus en détail

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 SOMMAIRE AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 1. Des milliers d entreprises à transmettre 13 Le marché de la transmission

Plus en détail

Plan de présentation à suivre & informations à rassembler pour formuler une offre de reprise dans le cadre d un projet de plan de cession

Plan de présentation à suivre & informations à rassembler pour formuler une offre de reprise dans le cadre d un projet de plan de cession 1 Plan de présentation à suivre & informations à rassembler pour formuler une offre de reprise dans le cadre d un projet de plan de cession Conformément au disposition de l article L642-2 du Code de Commerce

Plus en détail

CHAPITRE 12 : L ENTREPRISE EN DIFFICULTE

CHAPITRE 12 : L ENTREPRISE EN DIFFICULTE CHAPITRE 12 : L ENTREPRISE EN DIFFICULTE La survie de l entreprise n a pas toujours été au cœur du débat lorsqu elle connaissait des difficultés. Longtemps faire faillite été considéré comme une faute

Plus en détail

Les garanties et leur sort dans les procédures collectives : cas de synthèse

Les garanties et leur sort dans les procédures collectives : cas de synthèse Les garanties et leur sort dans les procédures collectives : cas de synthèse I - La SAS PLASTICAUTO est une PME dont l activité industrielle se situe dans le secteur économique de la construction automobile.

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Le traitement des difficultés des associations (Dossier réalisé par Christophe Callet, Deloitte - In Extenso Juillet 2012) Plus les difficultés de l association sont anticipées,

Plus en détail

ORDONNANCE N 2014-326 DU 12 MARS 2014 PORTANT RÉFORME DE LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ET DES PROCÉDURES COLLECTIVES.

ORDONNANCE N 2014-326 DU 12 MARS 2014 PORTANT RÉFORME DE LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ET DES PROCÉDURES COLLECTIVES. ORDONNANCE N 2014-326 DU 12 MARS 2014 PORTANT RÉFORME DE LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ET DES PROCÉDURES COLLECTIVES présentation PRESENTATION GENERALE Ordonnance n 2014-326 en date du

Plus en détail

La prévention des difficultés des entreprises

La prévention des difficultés des entreprises La prévention des difficultés des entreprises Le Tribunal de Commerce et la prévention judiciaire : - Convocation par le TC - Le Mandat Ad Hoc - La conciliation Anciens Juges du TC, Experts- Comptables,

Plus en détail

THEME 2 : LES STRUCTURES ET LES ORGANISATIONS

THEME 2 : LES STRUCTURES ET LES ORGANISATIONS THEME 2 : LES STRUCTURES ET LES ORGANISATIONS CHAPITRE 8 : L ENTREPRISE EN DIFFICULTE Comment concilier des intérêts contradictoires quand l entreprise est en difficulté? - redresser l entreprise? - maintenir

Plus en détail

LOI DE SAUVEGARDE DES ENTREPRISES réforme le droit applicable aux entreprises en difficulté en privilégiant la prévention et la négociation

LOI DE SAUVEGARDE DES ENTREPRISES réforme le droit applicable aux entreprises en difficulté en privilégiant la prévention et la négociation LOI DE SAUVEGARDE DES ENTREPRISES réforme le droit applicable aux entreprises en difficulté en privilégiant la prévention et la négociation Cette loi (n 2005-845 du 26 Juillet 2005, publiée au Journal

Plus en détail

ETRE CHEF D ENTREPRISE ET RENCONTRER DES DIFFICULTES FINANCIERES

ETRE CHEF D ENTREPRISE ET RENCONTRER DES DIFFICULTES FINANCIERES ETRE CHEF D ENTREPRISE ET RENCONTRER DES DIFFICULTES FINANCIERES Livre blanc MAITRE LATSCHA NOVEMBRE 2015 " NOS PLUS GRANDS HEROS SONT NOS CHEFS D ENTREPRISE " Maître Latscha 1 A PROPOS DE L'AUTEUR Henri

Plus en détail

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Salon des entrepreneurs de Paris Mercredi 4 février 2015 à 16 heures 30 Janvier

Plus en détail

Pérennité Entreprise. Une solution d'assurance garantissant le développement de la mission de conseil exceptionnel de l expert-comptable.

Pérennité Entreprise. Une solution d'assurance garantissant le développement de la mission de conseil exceptionnel de l expert-comptable. 1 Pérennité Entreprise Une solution d'assurance garantissant le développement de la mission de conseil exceptionnel de l expert-comptable. Sommaire 2 Groupama Protection juridique Chiffres et activités

Plus en détail

Les outils juridiques du retournement d entreprise. Intervention ISEP - 9 mai 2012 -

Les outils juridiques du retournement d entreprise. Intervention ISEP - 9 mai 2012 - Intervention ISEP - 9 mai 2012 - Introduction I. Les interlocuteurs en cas de difficulté II. Les solutions traditionnelles hors tribunal III. Les solutions confidentielles sous l égide du tribunal IV.

Plus en détail

UIA- Vérone 25 au 26 Janvier 2013

UIA- Vérone 25 au 26 Janvier 2013 UIA- Vérone 25 au 26 Janvier 2013 Entreprises en difficulté et Restructuration des dettes bancaires Par Silvestre TANDEAU de MARSAC Avocat au Barreau de Paris 1 Sommaire 1. LE MANDAT AD HOC et LA CONCILIATION

Plus en détail

Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession

Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession Intervenants Pascal Ferron Expert-comptable Jean-Jacques Brunet Consultant (CRA Formation) Marielle Poisson Avocat Jean-Jacques Vaxelaire Directeur

Plus en détail

QUESTIONNAIRE. I/ Présentation de l'entreprise. Raison sociale. Forme juridique. Activité

QUESTIONNAIRE. I/ Présentation de l'entreprise. Raison sociale. Forme juridique. Activité DIRECT IO N G ENERALE DE LA CO MPTABILI T E PUBLIQ UE T RESORERI E GENERALE DE LA SEI NE-ET-MARNE 38, AVENUE THI ERS 77011 MELUN CEDEX Accueil du public du lundi au jeudi de 8H30 à 16H30 le vendredi de

Plus en détail

CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE

CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE Éditions d Organisation, 2002 ISBN : 2-7081-2781-0 Synopsyis de l ouvrage De l'état des lieux au diagnostic actif I II Des

Plus en détail

Agir et réagir face aux entreprises en difficulté Les procédures collectives. Jeudi 6 novembre 2014 Auditorium CCI

Agir et réagir face aux entreprises en difficulté Les procédures collectives. Jeudi 6 novembre 2014 Auditorium CCI Agir et réagir face aux entreprises en difficulté Les procédures collectives Jeudi 6 novembre 2014 Auditorium CCI 2 PLAN Première partie: Généralités sur les procédures collectives Seconde partie: Exposé

Plus en détail

TRIBUNAL de COMMERCE Juridiction Belfort - Montbéliard Sociétés, commerçants, artisans Les remèdes face aux difficultés financières

TRIBUNAL de COMMERCE Juridiction Belfort - Montbéliard Sociétés, commerçants, artisans Les remèdes face aux difficultés financières TRIBUNAL de COMMERCE Juridiction Belfort - Montbéliard Sociétés, commerçants, artisans Les remèdes face aux difficultés financières 1 Rue de Morimont Site de l Espérance 90000 Belfort Votre contact «PREVENIR

Plus en détail

Droit des affaires et droit commercial

Droit des affaires et droit commercial DOMAINES D INTERVENTION Droit des affaires et droit commercial Droit bancaire et financier Droit immobilier et process industriel Recouvrement, sûreté et voies d exécution Droit du travail Droit des procédures

Plus en détail

Missions d assistance et d investigation dans les procédures collectives

Missions d assistance et d investigation dans les procédures collectives Missions d assistance et d investigation dans les procédures collectives Le congrès de Reims va permettre d échanger sur les missions confiées aux experts, dans les procédures collectives, prévues par

Plus en détail

CSM. Cabinet Salima MALL. Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES

CSM. Cabinet Salima MALL. Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES Cabinet Salima MALL Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES Maître Salima MALL est inscrite au Barreau de Saint- Denis depuis le 29 juin 2005.

Plus en détail

Reprendre une entreprise en Midi-Pyrénées

Reprendre une entreprise en Midi-Pyrénées Reprendre une entreprise en Midi-Pyrénées «Inventaire et mode d emploi» Transaxiall - Atelier RM 5 5 2014 Le marché de la reprise en France - 500 000 entreprises à reprendre? - 350 000 n ont pas de valeur

Plus en détail

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise ENTREPRISES EN DIFFICULTE Gestion de la crise Gestion de la crise Faire face à la crise. S entourer: sortir de son environnement habituel pour s entourer de professionnels spécialisés: avocats, experts-comptables,

Plus en détail

Reprise d une entreprise en difficultés

Reprise d une entreprise en difficultés Reprise d une entreprise en difficultés Conférence du 14-09-2015 Eric Etienne-Martin Séverine Girardon Christophe Réquin Olivier Arthaud Sommaire Introduction Enjeux de la reprise Technique de reprise

Plus en détail

5 ème Journée de la Prévention. Conciliation/sauvegarde/redressement judiciaire : Une boîte à outils pour plusieurs acteurs

5 ème Journée de la Prévention. Conciliation/sauvegarde/redressement judiciaire : Une boîte à outils pour plusieurs acteurs 5 ème Journée de la Prévention Conciliation/sauvegarde/redressement judiciaire : Une boîte à outils pour plusieurs acteurs 12 novembre 2013 Table ronde animée par William Nahum Intervenants: Olivier Bafunno,

Plus en détail

Les procédures collectives : comprendre le cadre judiciaire de la restructuration

Les procédures collectives : comprendre le cadre judiciaire de la restructuration Les procédures collectives : comprendre le cadre judiciaire de la restructuration Mylène Boché-Robinet - 2015 Procédures collectives : quels principes? Sauvegarde, SFA, SA Redressement judiciaire Liquidation

Plus en détail

Sur quels critères un banquier évalue-t-il votre dossier de. Les Jeudis du FCM Jeudi 28 février 2013

Sur quels critères un banquier évalue-t-il votre dossier de. Les Jeudis du FCM Jeudi 28 février 2013 Sur quels critères un banquier évalue-t-il votre dossier de financement Les Jeudis du FCM Jeudi 28 février 2013 1 Préambule : Bien choisir sa banque et son interlocuteur Etre sélectif sur son choix de

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS ( A REMPLIR IMPERATIVEMENT ET DE MANIERE EXHAUSTIVE )

FICHE DE RENSEIGNEMENTS ( A REMPLIR IMPERATIVEMENT ET DE MANIERE EXHAUSTIVE ) FICHE DE RENSEIGNEMENTS ( A REMPLIR IMPERATIVEMENT ET DE MANIERE EXHAUSTIVE ) RENSEIGNEMENTS RELATIFS A L'EXPLOITANT OU AU DIRIGEANT NOM et Prénom : né le : à : de : et de : (nom et prénom du Père) Domicile

Plus en détail

Devenez entrepreneur, en reprenant une entreprise?

Devenez entrepreneur, en reprenant une entreprise? Devenez entrepreneur, en reprenant une entreprise? Salon des entrepreneurs Mercredi 4 Février 2015 Carine GENDREAU Expert-comptable Commissaire aux comptes Membre du comité Transmission du CSOEC DES POINTS

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE. CCI de Bordeaux 25 novembre 2015

COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE. CCI de Bordeaux 25 novembre 2015 COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE CCI de Bordeaux 25 novembre 2015 COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE 8 étapes pour aboutir N 1 : Réaliser un bilan retraite et réfléchir au repreneur

Plus en détail

La société ACDFOR, en partenariat avec la COFIMEC et de EC2A, propose aux entreprises en difficulté une formation avec accompagnement

La société ACDFOR, en partenariat avec la COFIMEC et de EC2A, propose aux entreprises en difficulté une formation avec accompagnement La société ACDFOR, en partenariat avec la COFIMEC et de EC2A, propose aux entreprises en difficulté une formation avec accompagnement Intitulé de la formation : «Aide aux entreprises en difficulté» Responsable

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES TRIBUNAUX DE COMMERCE. année 2008

TABLEAU DE BORD DES TRIBUNAUX DE COMMERCE. année 2008 Version du 11/5/29 année 28 ATTENTION : Les données statistiques antérieures à 25 émanent de la sous-direction de la statistique et des études (ministère de la Justice). Celles de 26 à 28 sont extraites

Plus en détail

SYNTHESE PROCEDURES COLLECTIVES. Introduction

SYNTHESE PROCEDURES COLLECTIVES. Introduction SYNTHESE PROCEDURES COLLECTIVES Introduction - Objectifs poursuivis par la loi du 26 juillet 2005 entrée en vigueur le 1 er janvier 2006 : Renforcement de la prévention (mandat ad hoc, conciliation), Anticipation

Plus en détail

Repreneurs : les points clés pour définir la cible qui vous convient

Repreneurs : les points clés pour définir la cible qui vous convient Repreneurs : les points clés pour définir la cible qui vous convient Animé par : Isabelle GRANGER Gaëlle COTONNEC Daniel BOURDON Plan de notre intervention 1. L activité: codes NAF/APE 2. La localisation

Plus en détail

Introduction Objectifs de la conférence

Introduction Objectifs de la conférence SOMMAIRE Introduction 1 Les premiers signes de difficulté 2 Les difficultés s accentuent mais l entreprise n est pas en cessation de paiement 3 L entreprise est en cessation de paiement 4 L entreprise

Plus en détail

Comptes annuels - Reprise d'activités dans le cadre d'une liquidation judiciaire - EC 2014-22

Comptes annuels - Reprise d'activités dans le cadre d'une liquidation judiciaire - EC 2014-22 Comptes annuels - Reprise d'activités dans le cadre d'une liquidation judiciaire - EC 2014-22 Mots clés Comptes annuels, Liquidation judiciaire, Actif, Passif, Reprise, Cessionnaire, Fonds commercial,

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Traitement non judiciaire des entreprises en difficulté

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Traitement non judiciaire des entreprises en difficulté Présentation 3 Introduction Structures des procédures collectives 13 PARTIE 1 Traitement non judiciaire des entreprises en difficulté Chapitre 1 Information économique 21 1 Information des dirigeants 21

Plus en détail

FINANCEMENT DE L EXPLOITATION DES ENTREPRISES. Jeudi 31 juillet 2014 Une présentation des Banques de la Zone VKP

FINANCEMENT DE L EXPLOITATION DES ENTREPRISES. Jeudi 31 juillet 2014 Une présentation des Banques de la Zone VKP FINANCEMENT DE L EXPLOITATION DES ENTREPRISES Jeudi 31 juillet 2014 Une présentation des Banques de la Zone VKP Définition de la trésorerie Constat et causes des difficultés de trésorerie Solutions de

Plus en détail

1 L entreprise individuelle traditionnelle

1 L entreprise individuelle traditionnelle 1 L entreprise individuelle traditionnelle Introduction L entreprise individuelle est la forme juridique à la fois la plus répandue en France et la plus fragile. Elle connaît un franc succès depuis la

Plus en détail

D) Un pouvoir spécial si le déclarant n est pas le responsable légal de l entreprise (Cf. modèle en annexe 7)

D) Un pouvoir spécial si le déclarant n est pas le responsable légal de l entreprise (Cf. modèle en annexe 7) DEMANDE D OUVERTURE D UNE PROCEDURE DE REDRESSEMENT JUDICIAIRE ou de LIQUIDATION JUDICIAIRE (anciennement dénomée «dépôt de bilan» ou «déclaration de cessation des paiements») Votre dossier doit être déposé

Plus en détail

REQUETE AUX FINS D OUVERTURE D UNE PROCEDURE DE CONCILIATION (Articles L. 611-6 et R. 611-22 du code de commerce)

REQUETE AUX FINS D OUVERTURE D UNE PROCEDURE DE CONCILIATION (Articles L. 611-6 et R. 611-22 du code de commerce) REQUETE AUX FINS D OUVERTURE D UNE PROCEDURE DE CONCILIATION (Articles L. 611-6 et R. 611-22 du code de commerce) Identification de la personne déposant la demande Nom de naissance : Nom d usage : Prénoms

Plus en détail

Sans titre-2 1 02/07/12 14:47

Sans titre-2 1 02/07/12 14:47 «LE DIRIGEANT FACE À LA PROCÉDURE COLLECTIVE : COMMENT ANTICIPER ET GÉRER CETTE SITUATION?» -Le contexte économique local PREAMBULE L ac%vité se main%ent dans l industrie mais l Indicateur du Climat des

Plus en détail

Pérennité Entreprise I. Une solution d'assurance garantissant le développement de la mission de conseil exceptionnel de l expert-comptable.

Pérennité Entreprise I. Une solution d'assurance garantissant le développement de la mission de conseil exceptionnel de l expert-comptable. 1 Pérennité Entreprise I Une solution d'assurance garantissant le développement de la mission de conseil exceptionnel de l expert-comptable. 2 PERENNITE ENTREPRISE I : Être acteur au moment critique Pour

Plus en détail

APPROCHE DE LA BANQUE PAR LE CREATEUR / REPRENEUR

APPROCHE DE LA BANQUE PAR LE CREATEUR / REPRENEUR APPROCHE DE LA BANQUE PAR LE CREATEUR / REPRENEUR 1 PLAN 1 Faire valider son projet personnel Votre personnalité Vos compétences et votre savoir-faire Vos motivations 2 Faire valider son projet économique

Plus en détail

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Jérôme THEETTEN Maître de Conférences Droit Privé Université de LILLE II TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Pages TITRE UN : LE TRAITEMENT ALLEGE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE

Plus en détail

Damien POIRIER. Rédacteur en Chef Macommune.info

Damien POIRIER. Rédacteur en Chef Macommune.info Damien POIRIER Rédacteur en Chef Macommune.info Catherine TIRVAUDEY Directrice UFR Sciences Juridiques Economiques Politiques et de Gestion Jean-Jacques PICHON Président Compagnie Régionale des Commissaires

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

Entreprises en difficultés

Entreprises en difficultés Entreprises en difficultés PROCEDURES COLLECTIVES Lois : Loi du 1 er mars 1984 Loi du 25 janvier 1985 Loi du 10 juin 1994 Les instruments de détection : - Le droit d alerte du commissaire aux comptes dans

Plus en détail

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Les obligations comptables des associations»

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Les obligations comptables des associations» DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT «Les obligations comptables des associations» Points clés Le nouveau règlement (n 99-01 adopté le 16 février 1999 par le Comité de la Réglementation Comptable) relatif

Plus en détail

Le Microcrédit Relance

Le Microcrédit Relance La Ministre Céline Fremault soutient une nouvelle aide pour favoriser la relance des petites entreprises bruxelloises Le Microcrédit Relance Un partenariat CEd Crédal Conférence de presse du 17 décembre

Plus en détail

Osez l accompagnement des entreprises en difficulté. Assemblée Générale de Rouen-Normandie 7 novembre 2014

Osez l accompagnement des entreprises en difficulté. Assemblée Générale de Rouen-Normandie 7 novembre 2014 Osez l accompagnement des entreprises en difficulté Assemblée Générale de Rouen-Normandie 7 novembre 2014 Intervenants Eric JUSTAL, Président de la Commission du Tableau, devoirs et intérêts professionnels

Plus en détail

ELEVEURS EN DIFFICULTE

ELEVEURS EN DIFFICULTE ELEVEURS EN DIFFICULTE Les repérer pour les aider, Connaître les dispositifs d accompagnement www.idele.fr 4 èmes Journées Techniques Caprines - 3 et 4 avril 2013 1 SOMMAIRE Avoir une situation financière

Plus en détail

Authion Club Entreprises. Relations Banques - Entreprises

Authion Club Entreprises. Relations Banques - Entreprises Authion Club Entreprises Relations Banques - Entreprises «Prévenir et anticiper les tensions de trésorerie, les outils et les procédures» Les causes des difficultés : L accident de parcours Le client unique

Plus en détail

A J C AVOCATS JURISCONSEIL SOCIÉTÉ D AVOCATS INTER BARREAUX CONSEIL FISCAL, JURIDIQUE ET SOCIAL

A J C AVOCATS JURISCONSEIL SOCIÉTÉ D AVOCATS INTER BARREAUX CONSEIL FISCAL, JURIDIQUE ET SOCIAL A J C AVOCATS JURISCONSEIL SOCIÉTÉ D AVOCATS INTER BARREAUX CONSEIL FISCAL, JURIDIQUE ET SOCIAL LE PARTENAIRE QUOTIDIEN ET PRIVILÉGIÉ DE LA PERFORMANCE DE VOTRE ENTREPRISE NOTRE CABINET Fruit de l évolution

Plus en détail

LE PLAN DE CESSION LE CAS DE LA SOCIÉTÉ TRANSPORTS

LE PLAN DE CESSION LE CAS DE LA SOCIÉTÉ TRANSPORTS LE PLAN DE CESSION LE CAS DE LA SOCIÉTÉ TRANSPORTS Le cas pratique suivant est un cas anonymis,é reprenant les principales problématiques liées à une offre de reprise. Il prend pour exemple une PME de

Plus en détail

GUIDE DE L AFFACTURAGE. Travailler en toute sécurité...

GUIDE DE L AFFACTURAGE. Travailler en toute sécurité... GUIDE DE L AFFACTURAGE Travailler en toute sécurité... Édition 2009 GUIDE DE L AFFACTURAGE Sommaire 1 Histoire de l affacturage 2 Qu est-ce que l affacturage 3 Les étapes de l affacturage 4 Le prix de

Plus en détail

Procédures collectives: des opportunités pour les entreprises?

Procédures collectives: des opportunités pour les entreprises? Procédures collectives: des opportunités pour les entreprises? Maître Jérome BARBIER Avocat à la cour Maître Jonathan EL BAZE Administrateur judiciaire Monsieur Julien DI MARCO Directeur Associé du FCDE

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Sommaire 1. Etre prêt pour l aventure 2. Créer ou reprendre? 3. Identifier la cible 4. Structurer votre projet d entreprise 5. Planifier votre

Plus en détail

Les défaillances en France : suivi mensuel, difficultés statistiques et impact économique.

Les défaillances en France : suivi mensuel, difficultés statistiques et impact économique. Les défaillances en France : suivi mensuel, difficultés statistiques et impact économique. 7 ème journée d études sur les faillites Université Paris Ouest Nanterre Jean-Luc CAYSSIALS Cécile GOLFIER Ludovic

Plus en détail

Patricia"GUYOMARC H" Avocat"Associé" Membre"active"de"la"commission"«"Evaluation"et"transmission"des"entreprises"»" pg@cabinet+guyomarch.

PatriciaGUYOMARC H AvocatAssocié Membreactivedelacommission«Evaluationettransmissiondesentreprises» pg@cabinet+guyomarch. PatriciaGUYOMARC H AvocatAssocié Membreactivedelacommission«Evaluationettransmissiondesentreprises» pg@cabinet+guyomarch.com3 Pourquoiaujourd huicessiond entrepriseveutdireaussicessiond entrepriseensousperformance

Plus en détail

Table des matières. 1. Paiement à la livraison ou acompte. 2. Quelques moyens de paiement. 1. Précautions générales

Table des matières. 1. Paiement à la livraison ou acompte. 2. Quelques moyens de paiement. 1. Précautions générales Table des matières Tables des matières Partie I : Demander un paiement comptant? 1. Paiement à la livraison ou acompte 1.1. PAS TOUJOURS POSSIBLE.................................... 2 1.2. DEMANDER UN

Plus en détail

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Il n y a rien dans le monde qui n ait son moment décisif, et le chef-d oeuvre de la bonne conduite est de connaître

Plus en détail

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Préfecture de Vaucluse 6 février 2015 L ordre du jour Eléments de la conjoncture PACA Analyse de la situation économique en Vaucluse Présentation

Plus en détail

Introduction : 2) s il y a cessation des paiements. I) Tant qu il n y a pas de cessation de paiement :

Introduction : 2) s il y a cessation des paiements. I) Tant qu il n y a pas de cessation de paiement : LE DIRIGEANT DE SOCIETE FACE AUX DIFFICULTES FINANCIERES DE L ENTREPRISE REUNION CFACI DU 12/10/2007 INSTITUT GOETHE PAR SERGE WORTHALTER, MEMBRE DE LA CFACI, AVOCAT AU BARREAU DE PARIS TEL 01 43 41 22

Plus en détail

Demande d'ouverture de sauvegarde

Demande d'ouverture de sauvegarde Demande d'ouverture de sauvegarde Identification de la personne déposant la demande Nom de naissance : Nom d usage : Prénoms : Né(e) le à Nationalité : Situation matrimoniale (en cas de mariage, préciser

Plus en détail

LA LIQUIDATION JUDICIAIRE

LA LIQUIDATION JUDICIAIRE 1.9 DÉFINITION Procédure destinée à mettre fin à l activité de l entreprise ou à réaliser le patrimoine du débiteur par une cession globale ou séparée de ses droits et de ses biens. JURIDICTION COMPÉTENTE

Plus en détail

1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005

1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005 1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005 1994 2004 Évolution en % Nombre d entreprises 2 277 618 2 591 510 + 13,8 Nombre d entreprises individuelles 1 404 689 1 401 038-0,3 Nombre total de créations 294

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE REMPLIR VOTRE DECLARATION DE CESSATION DES PAIEMENTS

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE REMPLIR VOTRE DECLARATION DE CESSATION DES PAIEMENTS A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE REMPLIR VOTRE DECLARATION DE CESSATION DES PAIEMENTS Seul le représentant légal de la société ou de l entreprise est habilité à effectuer une déclaration de cessation des

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE I. Contexte Contextes variés Acquisition, cession, recherche d associés, fusion, Succession, partage entre héritiers, transmission

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE D UNE PROCEDURE DE SAUVEGARDE

DEMANDE D OUVERTURE D UNE PROCEDURE DE SAUVEGARDE DEMANDE D OUVERTURE D UNE PROCEDURE DE SAUVEGARDE Votre dossier doit être déposé par vous-même au Greffe ou par un avocat ou un mandataire muni d un pouvoir. Un dossier reçu par voie postale n est pas

Plus en détail

VOUS ÊTES DIRIGEANT D ENTREPRISE

VOUS ÊTES DIRIGEANT D ENTREPRISE VOUS ÊTES DIRIGEANT D ENTREPRISE Quelles sont vos responsabilités? Quels sont vos risques patrimoniaux? SOMMAIRE I VOUS ÊTES UN DIRIGEANT DE SOCIÉTÉ COMMERCIALE PAGE 3 I.1- Responsabilité Civile I.2- Responsabilité

Plus en détail

Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME. une valeur ajoutée pour votre PME. Entreprendre 2010

Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME. une valeur ajoutée pour votre PME. Entreprendre 2010 Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME 31.03.2010 Entreprendre 2010 Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME Jean NICOLET 31.03.2010 Membre de la Commission

Plus en détail

MODELE DE CANEVAS DE PLAN D'AFFAIRES

MODELE DE CANEVAS DE PLAN D'AFFAIRES CENTRE D'ENTREPRISE HERACLES CENTRE EUROPEEN D'ENTREPRISE ET D'INNOVATION MODELE DE CANEVAS DE PLAN D'AFFAIRES 1. PRESENTATION GENERALE Présentation du contenu général du projet de manière synthétique

Plus en détail

La procédure de sauvegarde

La procédure de sauvegarde La procédure de sauvegarde La procédure de sauvegarde est une procédure préventive, dont l objet principal est la prévention et l anticipation de la cessation des paiements d une entreprise. Elle est ouverte

Plus en détail

- 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.)

- 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.) - 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.) Objectif(s) : o Evaluation de la variation de trésorerie : activité, investissement, financement,

Plus en détail

Dirigeant de société (gérant, Pdt)* Auto-entrepreneur EIRL. * barrer les mentions utiles

Dirigeant de société (gérant, Pdt)* Auto-entrepreneur EIRL. * barrer les mentions utiles Demande d'verture de redressement judiciaire liquidation judiciaire (avec rétablissement professionnel) (R.631-1 du code de commerce) Le chef d'entreprise ci-après désigné : * NOMS ET PRENOMS: - Nom et

Plus en détail

Fiche réflexe à l'attention des chefs d'entreprise: Quelles démarches entreprendre dès l'apparition de difficultés financières?

Fiche réflexe à l'attention des chefs d'entreprise: Quelles démarches entreprendre dès l'apparition de difficultés financières? Fiche réflexe à l'attention des chefs d'entreprise: Quelles démarches entreprendre dès l'apparition de difficultés financières? Pour vous aider à analyser la nature des difficultés que vous rencontrez

Plus en détail

ELISE Information Entreprise

ELISE Information Entreprise ELISE Information Entreprise L Etat met en place des Equipes locales inter services de soutien aux entreprises (ELISE) et mobilise tous ses outils d accompagnement et de financement pour accompagner les

Plus en détail

Les étapes de la reprise

Les étapes de la reprise Atelier animé par : Arnaud PONCET Expert-comptable Jérôme CESBRON Notaire associé Eric POTIER - Banque Populaire des Alpes France REVOL - Espace Entreprendre - CCI Grenoble Les étapes de la reprise Montage

Plus en détail

N Téléphone: n téléphone portable : Adresse électronique :...@...

N Téléphone: n téléphone portable : Adresse électronique :...@... Greffe du Tribunal de Commerce de SAINT NAZAIRE BP 274 44616 SAINT NAZAIRE CEDEX gtc.saint.nazaire@wanadoo.fr REDRESSEMENT JUDICIAIRE DECLARATION DE CESSATION DES PAIEMENTS DEMANDE D OUVERTURE D UNE PROCEDURE

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Entrepreneur individuel (personne physique) Assisté(e) ou représenté(e)2 par: Identification de l'entreprise en difficulté N SIREN : N SIRET :

Entrepreneur individuel (personne physique) Assisté(e) ou représenté(e)2 par: Identification de l'entreprise en difficulté N SIREN : N SIRET : Demande d'ouverture de redressement judiciaire ou de liquidation judiciaire et de I rétablissement professionnel voir page 7 (R. 631-1 du code de commerce) Identification de la personne déposant la demande

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN

COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN VOS ANIMATEURS : Mickaël MARION Expert-comptable Commissaire aux comptes m.marion@aliantis.net

Plus en détail

EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR?

EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR? EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR? La valeur globale de l entreprise n est pas la somme algébrique des valeurs des éléments, pris individuellement,

Plus en détail

Brevet Technique Supérieur. Comptabilité gestion des Organisations. Stage en entreprise. «Administrateur Judiciaire»

Brevet Technique Supérieur. Comptabilité gestion des Organisations. Stage en entreprise. «Administrateur Judiciaire» MELLAN Maître de stage : NICOLAS MAÎTRE BOURTOURAULT Rémy 12 boulevard Thiers 21 000 DIJON Brevet Technique Supérieur Comptabilité gestion des Organisations Stage en entreprise «Administrateur Judiciaire»

Plus en détail

NORDEN est un cabinet d avocats spécialisé dans les principaux domaines du droit des affaires.

NORDEN est un cabinet d avocats spécialisé dans les principaux domaines du droit des affaires. ACCUEIL PRESENTATION NORDEN est un cabinet d avocats spécialisé dans les principaux domaines du droit des affaires. Le cabinet NORDEN assiste les entreprises, fonds d investissements et banques françaises

Plus en détail

PRESENTATION DES DISPOSITIFS DE TRAITEMENT DES DIFFICULTES RENCONTREES PAR LES ENTREPRISES AGRICOLES. 10 février 2011 www.optimes.

PRESENTATION DES DISPOSITIFS DE TRAITEMENT DES DIFFICULTES RENCONTREES PAR LES ENTREPRISES AGRICOLES. 10 février 2011 www.optimes. PRESENTATION DES DISPOSITIFS DE TRAITEMENT DES DIFFICULTES RENCONTREES PAR LES ENTREPRISES AGRICOLES Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons

Plus en détail

REFORME DU DROIT DES ENTREPRISES EN DIFFICULTES

REFORME DU DROIT DES ENTREPRISES EN DIFFICULTES N 56 - MARCHES n 12 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 mars 2009 ISSN 1769-4000 REFORME DU DROIT DES ENTREPRISES EN DIFFICULTES L essentiel Tirant le bilan de deux années d application de

Plus en détail

Demande d'ouverture d une procédure de sauvegarde pour un commerçant

Demande d'ouverture d une procédure de sauvegarde pour un commerçant Demande d'ouverture d une procédure de sauvegarde pour un commerçant M Né(e) le à Nationalité : Situation matrimoniale : Demeurant : Lieu de l établissement principal : Numéro SIREN : Activité : Code APE/NAF

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Quelques constats pour commencer! L entrepreneur en quelques chiffres Plus de 300.000 entreprises sont créées par an (hors auto-entrepreneurs)

Plus en détail