REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE"

Transcription

1 REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ HSBC FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF À partir d un «contre-stéréotype» s interroger sur nos propres préjugés concernant les femmes et les hommes et le rapport qui les unit. MÉTHODE 1 : décrivez la publicité 2 : donnez votre impression 3 : conclusion & réflexion Ce document réunit : 1 fiche préremplie, l image de réfèrence et un modèle de fiche à remplir. Publicité HSBC // fiche exercice 1/6

2 PUBLICITÉ HSBC // FICHE EXERCICE // FICHE PRÉ-REMPLIE 1: DÉCRIVEZ LA PUBLICITÉ Observations Commentaires Certains viennent d élèves de CM1/CM2 Objet de la publicité Regarder bien l image : la décrire et en raconter (inventer) l histoire ; le récit construit mettra en avant les stéréotypes intériorisés par chacun(e) Le texte principal Une banque. L image est coupée en deux. Dans le cadre supérieur Sur une route de campagne, une femme coiffée d un casque et portant des lunettes de moto conduit une moto. Un homme est assis derrière elle, il la tient par la taille. Il penche légèrement la tête comme pour la regarder. Il porte aussi un casque. Les deux personnes ont une cinquantaine d années. Derrière eux le paysage : arbres, collines, et une voiture bleue arrêtée avec une ou deux personnes (dépannage?). Dans le cadre inférieur de couleur blanche Une phrase qui prend toute la largeur : «Simple ballade ou commencement d une nouvelle vie?» En dessous «Avoir l esprit ouvert sur le monde c est comprendre votre conception du futur» «Une femme pilote une moto, son mari est derrière ; ils se promènent L homme a eu un problème mécanique (dépanneuse) la femme passait par là, elle l emmène Il ne serait pas monté si il n avait pas été en panne... Il a l air étonné qu elle conduise Il a l air d être content d être derrière Ils viennent de se rencontrer, et font une promenade. Peut-être que ça va marcher entre eux La femme a l air très assurée. Elle regarde droit devant elle : elle sait où elle va et elle y va avec détermination. L homme a un regard tendre ; il sourit. La voiture bleue évoque un dépannage, sans doute de la voiture de l homme. «Le commencement d une nouvelle vie» évoque une relation amoureuse possible entre la femme et l homme (qu ils viennent de se rencontrer ou non). (Cette phrase était le slogan d une grande campagne publicitaire pour la banque déclinée en de nombreuses affiches et sports publicitaires.) «Le futur c est quand les femmes piloteront et les hommes accepteront d être derrière Être ouvert, c est accepter d échanger les rôles Être ouvert, c est quand la moto est conduite par celui ou celle qui sait mieux le faire, on s en fiche que ce soit un homme ou une femme L esprit ouvert sur le monde c est ne pas se laisser embarquer dans les stéréotypes C est comprendre que le monde change et en tenir compte C est pour montrer qu eux (la banque) sont ouverts, pas forcément les autres C est accepter des comportements différents Ils (la banque) comprennent leurs clients C est juste de la pub pour trouver des nouveaux clients moins traditionnels! Ils savent s adapter aux évolutions, à leurs clients Ils veulent montrer qu ils sont cool Publicité HSBC // fiche exercice 3/6

3 PUBLICITÉ HSBC // FICHE EXERCICE // FICHE PRÉ-REMPLIE Observations Le texte principal (suite) Dans le coin droit «HSBC Votre banque partout dans le monde» 2: VOTRE IMPRESSION SUR CETTE PUBLICITÉ? Commentaires Certains viennent d élèves de CM1/CM2 «C est bizarre que la femme conduise Les femmes ne conduisent pas Normalement, c est l homme qui conduit, la femme est derrière Les hommes ont plus l habitude de diriger Ils sont vieux, à cet âge on ne fait pas de moto Ils sont trop vieux, ils peuvent pas se mettre ensemble Les vieux sont pas amoureux C est super que ce soit la femme qui conduise, y a plein de femmes qui font de la moto, tout le monde peut en faire, il faut juste aimer ça Le gars il est content, on voit que la femme lui plaît, il a pas peur de ce qu on dira en le voyant derrière, ils sont cool C est pour montrer qu on doit pas attacher d importance à ce que les autres pensent On a le droit d être différents On voit jamais des vieux qui s éclatent dans les pubs ou à la télé C est souvent des grands-pères ou des grands-mères, ils sont juste là pour s occuper des enfants, comme s ils n avaient pas de vie à eux Ces vieux, on peut imaginer qu ils vont faire plein de choses ensemble 3: CONCLUSION Cette publicité met en scène une situation à l inverse des stéréotypes habituels : - la femme pilote, l homme est conduit et il semble apprécier ; - le couple n est pas «jeune et beau» ; - malgré leur âge, l éventualité d une union est évoquée. Soyez attentifs à l emploi du terme «normalement» qui revient très souvent dans les discussions : demander d expliquer ce «normal», d où il vient-il? Par qui est-il transmis? Le mot «naturel» revient aussi souvent. Insister sur la construction des normes qui n a rien à voir avec des qualités innées. Publicité HSBC // fiche exercice 3/6

4 PUBLICITÉ HSBC // FICHE EXERCICE // DOCUMENT Publicité HSBC // fiche exercice 4/6

5 PUBLICITÉ HSBC // FICHE EXERCICE // FICHE À REMPLIR 1: DÉCRIVEZ LA PUBLICITÉ Objet de la publicité : (c est une publicité pour quoi?) Regardez bien l image : décrivez-la et racontez-en l histoire. Dans le cadre supérieur : Dans le cadre inférieur, de couleur blanche : Le texte principal : Dans le coin droit : Publicité HSBC // fiche exercice 5/6

6 PUBLICITÉ HSBC // FICHE EXERCICE // FICHE À REMPLIR 2: POSEZ DES QUESTIONS Quelles sont vos impressions sur cette publicité? : CONCLUSION Cette publicité met en scène une situation à l inverse des stéréotypes habituels : - la femme pilote, l homme est conduit et il semble apprécier ; - le couple n est pas «jeune et beau» ; - malgré leur âge, l éventualité d une union est évoquée. Soyez attentifs à l emploi du terme «normalement» qui revient très souvent dans les discussions : demander d expliquer ce «normal», d où il vient-il? Par qui est-il transmis? Le mot «naturel» revient aussi souvent. Insister sur la construction des normes qui n a rien à voir avec des qualités innées. Publicité HSBC // fiche exercice 6/6

REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE

REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ NIVEA FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF

Plus en détail

PUBLICITÉ POLO FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF MÉTHODE

PUBLICITÉ POLO FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF MÉTHODE REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ POLO FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF

Plus en détail

REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE

REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ SIXT FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF

Plus en détail

PUBLICITÉ CLIO ESTATE

PUBLICITÉ CLIO ESTATE REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ CLIO ESTATE FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF

Plus en détail

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS

Plus en détail

LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS

LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ

Plus en détail

CAMPAGNES DE PUBLICITÉ DU CONSEIL RÉGIONAL

CAMPAGNES DE PUBLICITÉ DU CONSEIL RÉGIONAL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE CAMPAGNES DE PUBLICITÉ DU CONSEIL RÉGIONAL FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ

Plus en détail

PUBLICITÉ ÉDUCATION NATIONALE

PUBLICITÉ ÉDUCATION NATIONALE REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ ÉDUCATION NATIONALE FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

Les stéréotypes, les préjugés et la discrimination

Les stéréotypes, les préjugés et la discrimination Unité 3 Les stéréotypes, les préjugés et la discrimination Nous avons tous des stéréotypes et des préjugés. Un stéréotype est une image mentale répandue que nous avons envers certains individus, endroits

Plus en détail

Système économique mondial; égalité des gendres. 90 minutes minimum

Système économique mondial; égalité des gendres. 90 minutes minimum Egalité Le clivage du gendre Thème Système économique mondial; égalité des gendres Groupe d âge 16 + Taille du groupe 12-25 Durée 90 minutes minimum Aperçu Dans la simulation les participants éxperiencent

Plus en détail

Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur

Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur Comique et nostalgie Une erreur de banque La première banque que Clyde tente de braquer a fait faillite. Il le découvre trop tard. Dans la voiture, en route pour

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE accompagne les voyageurs Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias

Plus en détail

Leslie Kaplan. Le Pont de Brooklyn. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Leslie Kaplan. Le Pont de Brooklyn. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Leslie Kaplan Le Pont de Brooklyn Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e La jeune femme et la petite fille sont arrivées tôt dans le parc. L homme les a vues de loin et les a longtemps regardées.

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE joue la diversité Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012

DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012 DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012 Demandred 09 novembre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Un marché de la rencontre efficace 7 2.1 L algorithme de Gale-Shapley :...........................

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

fiche D AUTOCORRECTION

fiche D AUTOCORRECTION fiche D AUTOCORRECTION 1.7 Les idées s enchaînent naturellement 1. Un organisateur textuel peut être une phrase, un groupe de mots ou un mot indiquant une transition et marquant les articulations du texte.

Plus en détail

principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE

principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE Répond aux exigences éducatives provinciales Also available in English Le principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE MARTINNESORTPASSEUL.CA CENTRE CANADIEN DE PROTECTION DE

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE

ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE Point de départ : Le roman Tous mes amis sont des superhéros de Andrew Kaufman, paru aux éditions Alto. But : Demander aux participants de se créer un alter ego superhéros

Plus en détail

PublICITé 01 Publicité pour la compagnie swiffer dusters Titre : new swiffer duster XXl - 90 cm longer

PublICITé 01 Publicité pour la compagnie swiffer dusters Titre : new swiffer duster XXl - 90 cm longer PublICITé 01 Publicité pour la compagnie swiffer dusters Titre : new swiffer duster XXl - 90 cm longer Soumise à 12 adultes, statut de travailleurs, hommes et femmes, 30 à 50 ans, Image présumée effi cace

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Alors, raconte!

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Alors, raconte! ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau A2 Alors, raconte! Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain,

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

L accès des jeunes français au permis B Quelle situation 4 ans après la réforme de 2009?

L accès des jeunes français au permis B Quelle situation 4 ans après la réforme de 2009? L accès des jeunes français au permis B Quelle situation 4 ans après la réforme de 2009? Rappel du contexte et des objectifs Contexte une réforme du permis réalisée en 2009 qui n a pas donné les résultats

Plus en détail

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la première fois. Leur bonne santé me précède. C est ma faute.

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : Thème : Les différentes façons de communiquer Après une mise en route, en situation, avec le début du film, les apprenants

Plus en détail

Taxi Driver Bruce Davidson, par exemple, et particulièrement son livre Subway). Prises avec un flash, ces photographies sont d un noir dense, aux couleurs saturées, et surtout brillantes. Scorsese prétend

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

GRADUÉ EN EDUCATION SECONDAIRE EPREUVE LIBRE. Exercice 3: CADRE DE LA COMMUNICATION: FRANÇAIS

GRADUÉ EN EDUCATION SECONDAIRE EPREUVE LIBRE. Exercice 3: CADRE DE LA COMMUNICATION: FRANÇAIS HEZKUNTZA, UNIBERTSITATE ETA IKERKETA SAILA Hezkuntza Berriztatzeko zuzendaritza Ikasketa Antolamendua DEPARTAMENTO DE EDUCACIÓN, UNIVERSIDADES E INVESTIGACIÓN Dirección de Innovación Educativa Ordenación

Plus en détail

LEÇON 10 - LES TRANSPORTS

LEÇON 10 - LES TRANSPORTS LEÇON 10 - LES TRANSPORTS Vocabulaire à retenir ou à réviser : En train, en voiture, en avion, en vélo, en bateau, à pied. Les vêtements. Un kilomètre. 1 - SALUTATIONS HABITUELLES Demandez aux enfants

Plus en détail

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur:

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur: Généralités Le mot "Ennéagramme" vient de deux mots grecs signifiant neuf (ennea) et points (grammos). En effet, l'ennéagramme est à l'origine un symbole, constitué de neuf points également répartis sur

Plus en détail

Indications pédagogiques D1 / 35

Indications pédagogiques D1 / 35 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D1 / 35 D : REALISER UN MESSAGE A L'ECRIT Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire 3 Rédiger un message Objectif opérationnel 5 Décrire

Plus en détail

N importe qui possédant un code MS valide peut initier la rencontre. Néanmoins, il serait préférable de laisser cette

N importe qui possédant un code MS valide peut initier la rencontre. Néanmoins, il serait préférable de laisser cette Les fonctionnalités de Secure Meeting permettent aux utilisateurs de tenir des réunions avec d autres utilisateurs internes et externes au réseau et de collaborer en toute sécurité. Bien que plusieurs

Plus en détail

Chapitre 9 : publicité Boursin. Regardez la publicité. Puis, vous mettez les phrases dans l ordre de l action dans la pub (1-15).

Chapitre 9 : publicité Boursin. Regardez la publicité. Puis, vous mettez les phrases dans l ordre de l action dans la pub (1-15). : publicité Boursin Regardez la publicité. Puis, vous mettez les phrases dans l ordre de l action dans la pub (1-15). Après, mettez les phrases au tableau pour montrer l ordre chronologique des actions.

Plus en détail

Berufsmaturitätsschule

Berufsmaturitätsschule Berufsmaturitätsschule 2010 Aufnahmeprüfung Französisch BMS1 & BMS2 Zeit 45 Minuten / maximale Punktzahl 51 Name: No:.. Punkte: Note:... Partie compréhension / vocabulaire (29p) 1. Lisez l article. L art

Plus en détail

Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire

Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire FICHE ENSEIGNANTS 3 1/3, CYCLE 1 Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire Objectifs Parler sur des images Verbaliser des situations imaginaires Exposer son point de vue et écouter autrui Compétences

Plus en détail

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité Reproduction autorisée Cette catégorie regroupe les jeux communs et tant aimés de tous ainsi

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

M me Melanson 1. RECONNAÎTRE 2. VÉRIFIER. Avant d agir, posez-vous les questions suivantes :

M me Melanson 1. RECONNAÎTRE 2. VÉRIFIER. Avant d agir, posez-vous les questions suivantes : Cas n o 1 M me Melanson M me Melanson (75 ans) vit dans une région rurale de la Nouvelle-Écosse. Sa fille aînée, Caroline (54 ans), est retournée vivre avec elle il y a cinq ans après le décès du mari

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

ESTONIE : LE CLEAN UP DAY

ESTONIE : LE CLEAN UP DAY ESTONIE : LE CLEAN UP DAY Découvrez Rainer Nolvak et son défi, nettoyer la planète en un jour. À votre tour, adaptez ce défi à votre environnement proche! Date de mise en ligne : juin 2015 Thème : environnement,

Plus en détail

Osez parler en public

Osez parler en public Préface «La parole n a pas été donnée à l homme; il l a prise», nous dit Louis Aragon. J ajouterais: encore faut-il savoir comment la prendre. L outil que vous avez entre les mains vous propose un mode

Plus en détail

Les Femmes Créoles de Joseph Savart

Les Femmes Créoles de Joseph Savart 1 Les Femmes Créoles de Joseph Savart Un tableau du musée Victor Schœlcher 2 Analyse de l œuvre : 1. Que représente le tableau? 2. Les différentes lignes du tableau 3. Les plans : le cadre d architecture

Plus en détail

Emmanuelle Seigner : Le jour parfait

Emmanuelle Seigner : Le jour parfait Emmanuelle Seigner : Le jour parfait Paroles et musique : Keren Ann Zeidel / Doriand Jive-Epic / Sony Music Thèmes La vie, l amour, les contes de fée. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire puis interpréter

Plus en détail

Évaluation du message «Fuite» en cinéma (TES)

Évaluation du message «Fuite» en cinéma (TES) Évaluation du message «Fuite» en cinéma (TES) Préparé pour le ministère de la Santé et des Services sociaux Résultats Impact Recherche Le 5 février 2003 Dossier 13.3026H Table des matières Contexte de

Plus en détail

Fait du jour : Le prix Nobel de physique dans la lumière

Fait du jour : Le prix Nobel de physique dans la lumière Fait du jour : Le prix Nobel de physique dans la lumière Exercices Exercice 1 : Première écoute. Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous comprenez. Quel est le thème de cet extrait? le prix

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Découvrez ce que votre enfant peut voir

Découvrez ce que votre enfant peut voir 23 Chapitre 4 Découvrez ce que votre enfant peut voir De nombreux enfants qui ont des problèmes de vue ne sont pas totalement aveugles. Ils peuvent voir un peu. Certains enfants peuvent voir la différence

Plus en détail

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944)

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) Huit clos est une pièce de théâtre de Jean-Paul Sartre, dont la première représentation a eu lieu en 1944. Le récit se déroule en enfer, il prend ici la forme d

Plus en détail

Nos activités avec le robot Thymio II

Nos activités avec le robot Thymio II Nos activités avec le robot Thymio II Le Thymio est un robot. Il a des fonctions préprogrammées qui sont associées à des couleurs. Il contient de nombreux capteurs qui contiennent chacun un led coloré

Plus en détail

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? -

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Editions Val d'arve juin 2012 - CHAPITRE 1 - À Nairobi, en ce beau matin, Sébastien se lève, regarde par la fenêtre et dit: - Il fait beau! Il voit le soleil qui sort

Plus en détail

D art d art. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission. Objectifs. Art, cinéma, littérature, musique

D art d art. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission. Objectifs. Art, cinéma, littérature, musique D art d art Thèmes Art, cinéma, littérature, musique Concept «D art d art» est une émission qui fait découvrir ou redécouvrir une œuvre d art au téléspectateur. Cette émission présente l artiste et ses

Plus en détail

Méthodologie Histoire des arts Bande dessinée!!!

Méthodologie Histoire des arts Bande dessinée!!! Méthodologie Histoire des arts Bande dessinée!!! L exposé 1. - L auteur / biographie sélective : on ne veut pas toute sa vie (comme Wikipédia) mais les éléments essentiels. A-t-il toujours été auteur de

Plus en détail

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu Irina Teodorescu La malédiction du bandit moustachu roman GAÏA ÉDITIONS Dans l imaginaire collectif les accidents arrivent souvent la nuit. On se représente volontiers une route sinueuse dans une montagne

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Indications pédagogiques

Indications pédagogiques 900 entraînements à la communication professionnelle Indications pédagogiques D2 / 31 Objectif général D : REALISER UN MESSAGE A L'ECRIT Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 3 Rédiger un message

Plus en détail

Objectifs (socio) linguistiques : caractériser des produits, des objets du quotidien, établir des comparaisons.

Objectifs (socio) linguistiques : caractériser des produits, des objets du quotidien, établir des comparaisons. Publicités Caractéristiques générales : 1. Les caractéristiques, les atouts d un produit, d un service, d une marque. 2. Un slogan, une chute, une accroche. 3. Commentaire accrocheur, percutant pour atteindre

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

Icebreakers (Jeux pour briser la glace)

Icebreakers (Jeux pour briser la glace) Icebreakers (Jeux pour briser la glace) Les jeux qui suivent sont tous courts ; il s agit d activités distrayantes à employer pour stimuler le groupe. Elles sont très utiles lorsque vous commencez à travailler

Plus en détail

Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles

Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), 6 ème, 5ème Durée : 1 h 30 Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles Personnes ressources : Enseignant, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

Französisch Serie 2 (60 Min.)

Französisch Serie 2 (60 Min.) Aufnahmeprüfung 2008 Französisch Serie 2 (60 Min.) Hilfsmittel: keine Name... Vorname... Adresse...... Maximal erreichbare Punktzahl 100 Punkte - Leseverständnis 30 Punkte - Grammatik / Wortschatz 70 Punkte

Plus en détail

Publicité comportementale. Etudes de marché à l international

Publicité comportementale. Etudes de marché à l international Publicité comportementale Etudes de marché à l international Emergence concept en 2007 Modification profonde de la stratégie des annonceurs E-publicité en plein essor et de mieux en mieux adaptée aux consommateurs

Plus en détail

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie Confiance en soi 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi MOUNET Sylvie www.osezvotrereussite.com Page 1 sur 9 Technique 1 Voici 10 attitudes qui diminuent la confiance en soi. La technique

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

Cristina Marocco : Le parfum

Cristina Marocco : Le parfum Cristina Marocco : Le parfum Paroles et musique : M. Estève-C. Marocco /Art Mengo Plan 2 Music /PIAS Thèmes Le parfum. Objectifs Objectifs communicatifs : Évoquer des souvenirs liés à des sensations. Faire

Plus en détail

Newsletter One-Way-Vision Juillet/Août 2012

Newsletter One-Way-Vision Juillet/Août 2012 Newsletter One-Way-Vision Juillet/Août 2012 Aujourd hui, nous vous présentons notre newsletter de l été. Comme d habitude, vous ne recevrez qu une newsletter pour le mois de juillet et août parce que c

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Activité : Filles= Garçons

Activité : Filles= Garçons CPS : Avoir une pensée critique Thème : Représentations garçons/filles, Stéréotypes Type d'activités : Débat Activité : Filles= Garçons Niveau : 7-12 ans Participants : maximum 25 Durée : 60 mn Objectifs

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ...

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ... Maison et jardins de Claude Monet carnet de jeux 5/8 ans Ce carnet appartient à :.............................................................. J ai.................... ans Date de ma visite à Giverny

Plus en détail

INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE

INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE Etude menée début 2012 auprès de 80 personnes réalisant des entretiens de recrutement en France Propriété intellectuelle de Karine Averseng.

Plus en détail

L ABBAYE DE FLOREFFE. Imprimé. L ABBAYE DE FLOREFFE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE. Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus.

L ABBAYE DE FLOREFFE. Imprimé. L ABBAYE DE FLOREFFE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE. Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus. Imprimé L ABBAYE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE L ABBAYE Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus. E. C est un original ou une copie? P. Vous êtes souvent étonnés qu un «original»

Plus en détail

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme La communication Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme Bénédicte Lucereau est conseillère conjugale, elle-même mariée depuis 33 ans avec sept enfants et sept petits-enfants.

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : les relations sentimentales Après une description des 3 femmes du film et de leurs relations sentimentales,

Plus en détail

Difficultés d écoute et de communication

Difficultés d écoute et de communication 1 CHAPITRE 1 Difficultés d écoute et de communication Dans le monde entier il y a beaucoup d enfants qui sont soit sourds soit incapables d entendre très bien. Les parents peuvent ne pas savoir ce qui

Plus en détail

Commentaires Certains viennent d élèves de CM1/CM2. Son usage, ses qualités techniques.

Commentaires Certains viennent d élèves de CM1/CM2. Son usage, ses qualités techniques. PUBLICITÉ IPAC POCKET PC // FICHE EXERCICE // FICHE PRÉ-REMPLIE 2: POSEZ DES QUESTIONS D après ce que vous avez noté : qu est ce que cette publicité nous transmet comme idée sur les femmes? Imaginez la

Plus en détail

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi.

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi. Prendre soin de soi Lorsque vous avez reçu le diagnostic de cancer du sein, vous avez peut-être eu peur que cela arrive aussi à vos enfants à cause du lien qui vous unit. En tant que parent, il est tout

Plus en détail

Préface de la première édition

Préface de la première édition Préface de la première édition AU détour d une phrase ou d un mot, un livre choisi sait toujours vous apporter ce que vous attendez, ici et maintenant. La lecture de ce livre n est pas linéaire, elle s

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Séance n 1 : Découverte du livre

Séance n 1 : Découverte du livre FICHE ENSEIGNANTS 1 1/3, CYCLE 3 Séance n 1 : Objectifs émettre des hypothèses sur l histoire Découvrir des indices sur la couverture du livre Compétences Décrire une image en utilisant un vocabulaire

Plus en détail

Activité 1 A1+ Compréhension et expression orales. Analyser une affiche de film et comprendre un film

Activité 1 A1+ Compréhension et expression orales. Analyser une affiche de film et comprendre un film Activité 1 A1+ Compréhension et expression orales Durée de l activité : 2 séances Analyser une affiche de film et comprendre un film 1 séance 1h30 (affiche + scène 1 et 2) + 1 séance 1h (tout le film)

Plus en détail

Club du Lévrier Irlandais du Canada (IWCC) Questionnaire du Comité de sauvetage

Club du Lévrier Irlandais du Canada (IWCC) Questionnaire du Comité de sauvetage Club du Lévrier Irlandais du Canada (IWCC) Questionnaire du Comité de sauvetage S il vous plaît remplir la section appropriée si vous désirez adopter, être foyer d accueil ou si vous voulez renoncer à

Plus en détail

http://www.edenly.com/boutique-noel,3105.html

http://www.edenly.com/boutique-noel,3105.html Noël féerique sur edenly.com /boutique-noel,3105.html noel,3105.html /boutique-noel,3105.html Pourquoi un homme offre-t-il un bijou à une femme? Quelques hommes répondent : (réponses collectées sur facebook)

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL TYPES D IMAGES LES PLUS EFFICACES - SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL ÉTUDE PAR CAROLINE DESPATIE ET CATHERINE CABALLERO SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Sondage Planète Verte

Sondage Planète Verte Sondage Planète Verte Utilisation du véhicule électrique Jean Patrick Teyssaire RESUME La mobilité électrique est aujourd'hui reconnue comme une des solutions à la mobilité de demain. Pour autant les utilisateurs

Plus en détail