Instruments économiques et politique publique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Instruments économiques et politique publique"

Transcription

1 0

2 Aujourd hui Instruments économiques et politique publique Source(s): Projet EPI-Water Ses cas d études Les questions Enseignements pour le futur 1

3 Une panoplie d instruments d de politique publique Moyens d action : Instruments réglementaires Instruments économiques Mais aussi : Les instruments de planification Les outils informationnels Le partenariat...» Ces différents moyens peuvent être combinés 2

4 Qu est est-ce qu un un instrument économique? Un instrument de gestion (ex.de la demande en eau) qui cherche à créer des incitations à travers le signal des prix pour encourager ou décourager des comportements donnés. Ce sont des incitations formulées et mises en œuvre dans l objectif d adapter les décisions individuelles au objectifs collectivement concertés (ex. Dans le contexte européen, les objectifs environnementaux de la DCE) mais quid de objectifs de recouvrement des coûts? Ce qui les distingue c est qu ils sont délibérément formulés pour rendre compatible les décisions individuelles avec les objectifs de la politique de l eau 3

5 Types d instrumentsd Par les prix Par l échange Par la coopération Par la gestion du risque Tarification Taxe environnementale Redevance Subvention sur les produits Subvention sur les pratiques Permis de prélèvement échangeable Permis de pollution échangeables Ex. Paiement pour services ecosystémiques (PSE) Assurance Responsabilité / Compensation 4

6 Le projet EPI-Water (http://www.epi-water.eu) EPI-Water: Evaluating Economic Policy Instruments (EPI) for Sustainable Water Management in Europe Projet de recherche européen (FP7)(ENV evaluation of effectiveness of economic instruments in integrated water policy,) Début: 1 Janvier Fin: 31 Décembre Prepared by IMDEA

7 Critères res Développement d un cadre d analyse commun (7 critères) et d une boîte à outils de référence: Résultats environnementaux, Résultats économiques, Impacts sur la distribution et l équité Coûts de transactions, Cadre institutionnel Mise en œuvre et pré-conditions (Policy implementability) Incertitudes Analyse de 20 expériences européennes et de 10 expériences hors-ue Analyse approfondie de 5 cas ex-ante 6

8 Cas européens Ex-post Type Type d instrument of instrument Par Pricing les prix Trading Par l échange Cooperation Par Risk la coopération schemes Par la gestion du risque Water Tarification tariff Environmental Taxe environnementale tax Environmental Redevance charge (or fee) Subsidies Subvention products sur les produits Subsidies Subvention practices sur les pratiques Tradable Permis permits de prélèvement for abstraction Tradable échangeable permits for pollution Permis de poillution échangeables Insurance Liability Assurance Responsabilité / Compensation Economic sectors targeted: agriculture, water utilities, industry, touristic uses, environment, hydropower 7 Prepared by IMDEA This synthesis is the result of the cross-comparison of all case studies to extract a first set of common features from and formulate hypothesis about the conditions under which EPIs contribute to sustainable water management.

9 Cas hors-europe ex-poststudies Type Type d instrument of of instrument Water Tarification tariff Environmental tax Taxe environnementale tax Pricing Pricing Environmental charge (or fee) Par les prix Environmental Redevance charge (or fee) Subsidies on products Subsidies Subvention on sur products les produits Subsidies on practices Subsidies Subvention on sur practices les pratiques Tradable permits for abstraction Trading Tradable Permis de Tradable permits prélèvement permits for for abstraction pollution Trading Par échangeable l échange Cooperation Tradable Permis de permits poillution for pollution Cooperation Risk échangeables Insurance Par schemes la Liability Risk coopération Insurance schemes Par la Liability Assurance gestion du risque Responsabilité / Compensation 8 Prepared by IMDEA

10 1.6 Cas européens ex-ante Seine/ et France Pinios Water scarcity 9

11 Retour sur les questions principales Quelles sont les réponses attendues et les réponses effectives des agents économiques aux instruments économiques en terme d usage (consommation / pollution) Comment les changements dans les pratiques se traduisent-ils dans les pressions exercées sur la ressource et ses écosystèmes associés? Quelle est la valeur des changements au niveau de la ressource et des écosystèmes associés? 10

12 Enseignements (1): Des instruments mis en œuvre par le passé efficaces? Pas si simple à déterminer ; L information n est que rarement au rendez-vous (i.e. pas de système de suivi en place, etc.). Mais des incertitudes persistent sur: -le rôle effectivement joué par les objectifs environnementaux?; -les arbitrages avec d autres objectifs (i.e. développement et génération de revenus) 11

13 Enseignements (2): Constats Des objectifs financiers peuvent biaiser les choix et les éloigner d options cherchant a induire des changements de pratiques / comportement des usagers. Néanmoins l évolution vers plus de rareté, une réglementation environnementale plus stricte et une hausse des coûts des services crée un environnement plus propice à une tarification plus juste et efficiente (Angleterre et Pays de Galles, Emilie Romagne-Italie-) Il est préférable de disposer de deux instruments séparés pour répondre aux objectifs environnementaux et de recouvrement des coûts (Redevance prélèvement en Allemagne) 12

14 Enseignements (3): Points à retenir Les instruments économiques sont limités (sinon inutiles) si mis en œuvre en isolation. Se souvenir de l importance 1) des réunir les incitations et 2) des combinaisons d instruments («policy mix»); La séquence dans la mise en œuvre de ce type d instruments est critique dans leur contribution à une construction concertée de la gestion de l eau; Innover (en politique de l eau) ce n est pas inventer mais adapter, recombiner, redéfinir des rythmes de calendrier, etc.; L échec de la mise en œuvre d un instrument économique ne remet pas nécessairement en cause sa pertinence. 13

15 Merci. Contact: Pedro Andrés Garzon Delvaux (ACTeon), The research leading to these results has received funding from the European Community s Seventh Framework Programme (FP7/ ) / grant agreement n Project EPI-WATER Evaluating Economic Policy Instrument for Sustainable Water Management in Europe. 14

4 th Regional workshop on water demand management in the Mediterranean: Synthesis

4 th Regional workshop on water demand management in the Mediterranean: Synthesis Plan Bleu pour l environnement et le développement en Méditerranée 4 th Regional workshop on water demand management in the Mediterranean: Synthesis Céline Dubreuil-Imbert, Ph.D Water Programme Officer

Plus en détail

What role for green taxation in the French broader fiscal reform?

What role for green taxation in the French broader fiscal reform? What role for green taxation in the French broader fiscal reform? Thierry KALFON Director of Strategy, Economy and Tariffs, GDF SUEZ Green Budget Europe & IDDRI PARIS, 29 October 2012 CONFIDENTIEL SOMMAIRE

Plus en détail

Les instruments économiques de protection de l environnement. Prof. Bruno Deffains, bruno.deffains@u-paris2.fr. Sorbonne Université

Les instruments économiques de protection de l environnement. Prof. Bruno Deffains, bruno.deffains@u-paris2.fr. Sorbonne Université Les instruments économiques de protection de l environnement Prof. Bruno Deffains, bruno.deffains@u-paris2.fr Sorbonne Université 1. Introduction 2 «Command and control» Cette approche s appuie sur des

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : INTB1404278A Intitulé du texte : Arrêté actualisant pour 2015 les tarifs maximaux de la taxe locale sur la publicité extérieure Ministère à l origine

Plus en détail

La Convention des Maires Un engagement pour une politique européenne énergie et climat

La Convention des Maires Un engagement pour une politique européenne énergie et climat La Convention des Maires Un engagement pour une politique européenne énergie et climat Namur, 21 Octobre 2015 Elodie Bossio, FEDARENE Bureau de la Convention des Maires La Convention des Maires en chiffres

Plus en détail

Appel «Science et Technologie»

Appel «Science et Technologie» Strengthening STI links between Russia and the European Research Area Appel «Science et Technologie» Session Web d information Jeudi 10 Juillet 2014 This project has received funding from the European

Plus en détail

Open Access et gestion des données dans Horizon 2020: intégrer les nouveaux attendus dans vos projets de recherche Programme provisoire

Open Access et gestion des données dans Horizon 2020: intégrer les nouveaux attendus dans vos projets de recherche Programme provisoire FACILITATE OPEN SCIENCE TRAINING FOR EUROPEAN RESEARCH 612425 Open Access et gestion des données dans Horizon 2020: intégrer les nouveaux attendus dans vos projets de recherche Programme provisoire Universités

Plus en détail

L ANALYSE COUT-EFFICACITE

L ANALYSE COUT-EFFICACITE L ANALYSE COUT-EFFICACITE 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L analyse coût-efficacité est un outil d aide à la décision. Il a pour but d identifier la voie la plus efficace, du point de vue

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : FCPE1408305A Intitulé du texte : Arrêté du 8 aout 2014 actualisant pour 2015 les limites supérieures des coefficients multiplicateurs des taxes locales

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique

Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique Regards croisés sur les politiques françaises et allemandes Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006

Plus en détail

CB-WR-MED: Case study Presentation and achievements

CB-WR-MED: Case study Presentation and achievements Capacity building for Direct Water Reuse in the Mediterranean Area (FP7-INCO-2010-6, ERAWIDE, Area INCO.2010-6.2) CB-WR-MED: Case study Presentation and achievements 7 December 2011 Tunis Frame CB-WR-MED

Plus en détail

Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions

Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions Sonatrach Headquarters 7 November 2006 Adam Shepherd, Associate, Baker & McKenzie Baker & McKenzie International is

Plus en détail

Quand la petite lucarne s ouvre sur le Web: Nouveaux usages, nouvelles possibilités

Quand la petite lucarne s ouvre sur le Web: Nouveaux usages, nouvelles possibilités Quand la petite lucarne s ouvre sur le Web: Nouveaux usages, nouvelles possibilités Orateur François Daoust World Wide Web Consortium (W3C) Transparents en ligne : http://www.w3.org/2011/talks/1117-webtv-inria-fd/

Plus en détail

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 L impératif du développement durable va transformer tous les secteurs économiques Capacité écologique

Plus en détail

PREMIÈRE CONFÉRENCE ÉCONOMIQUE / FIRST ECONOMIC CONFERENCE CONTRAINTES DE CAPACITÉ DES RÉSEAUX FERROVIAIRES ET RÉGULATION ÉCONOMIQUE

PREMIÈRE CONFÉRENCE ÉCONOMIQUE / FIRST ECONOMIC CONFERENCE CONTRAINTES DE CAPACITÉ DES RÉSEAUX FERROVIAIRES ET RÉGULATION ÉCONOMIQUE ARAF PREMIÈRE CONFÉRENCE ÉCONOMIQUE / FIRST ECONOMIC CONFERENCE CONTRAINTES DE CAPACITÉ DES RÉSEAUX FERROVIAIRES ET RÉGULATION ÉCONOMIQUE www.regulation-ferroviaire.fr 2 Député des Yvelines de 1993 à 2010,

Plus en détail

INTERREG VA France (Channel) England Programme. INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre. South West Facilitator Julie BECEL

INTERREG VA France (Channel) England Programme. INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre. South West Facilitator Julie BECEL INTERREG VA France (Channel) England Programme INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre South West Facilitator Julie BECEL Contents Sommaire 1. Schedule Calendrier 2. Eligible area Territoire éligible

Plus en détail

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences UE 13 Contrôle de gestion Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences www.crefige.dauphine.fr polycopié de TD Ouvrage de référence : Henri BOUQUIN, Comptabilité

Plus en détail

Le programme Interreg IVA et la capitalisation sur les projets maritimes The Interreg IVA programme and capitalisation on maritime projects

Le programme Interreg IVA et la capitalisation sur les projets maritimes The Interreg IVA programme and capitalisation on maritime projects Le programme Interreg IVA et la capitalisation sur les projets maritimes The Interreg IVA programme and capitalisation on maritime projects Barbara Léplivier Secrétariat Technique Conjoint/ Joint Technical

Plus en détail

Economie des Transports

Economie des Transports «Economie des Transports». Vision Macro et Stratégique La formation se situe au niveau des relations entre Transports, Territoires et Société. Différentes matières sont interactives comme celles en relation

Plus en détail

PRELEVEMENT KILOMETRIQUE APPLIQUE AUX VOITURES. Une analyse critique

PRELEVEMENT KILOMETRIQUE APPLIQUE AUX VOITURES. Une analyse critique PRELEVEMENT KILOMETRIQUE APPLIQUE AUX VOITURES Une analyse critique Pierre Courbe Fédération Inter-Environnement Wallonie Namur, 22 janvier 2016 Plan de l exposé Introduction Présentation théorique Analyse

Plus en détail

Normes environnementales : leviers de la compétitivité? Stefan Ambec

Normes environnementales : leviers de la compétitivité? Stefan Ambec Normes s : leviers de la compétitivité? Stefan Ambec Toulouse School of Economics (INRA-LERNA-IDEI) Auteur Introduction Le contrôle de la pollution est perçu en économie comme un coût, un fardeau pour

Plus en détail

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter 28.04.2010 0 Profile de l entreprise Project Finance International Entreprise de conseil

Plus en détail

Présentation d EUPATI

Présentation d EUPATI The project is supported by the Innovative Medicines Initiative Joint Undertaking under grant agreement n 115334, resources of which are composed of financial contribution from the European Union's Seventh

Plus en détail

Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D

Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D Cahier des charges pour la réalisation d une étude Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D Sommaire Sommaire...2 Article 1 Objet du marché...3 Article 2 Contexte...3

Plus en détail

DURABILITE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT

DURABILITE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT DURABILITE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT VIABILITE FINANCIERE ET PARTICIPATION PUBLIQUE Aziza Akhmouch Direction de Gouvernance Publique et Développement Territorial ASSURER LA VIABILITE FINANCIERE

Plus en détail

Croissance et financement de long terme

Croissance et financement de long terme Croissance et financement de long terme Conférence LEFI 17-18 décembre, Lyon Michel Aglietta Université Paris Ouest (EconomiX), CEPII et Groupama-AM Qui prend en charge le long terme et comment? Les perspectives

Plus en détail

CHAPITRE 7: QUELS INSTRUMENTS ÉCONOMIQUES POUR LA POLITIQUE CLIMATIQUE?

CHAPITRE 7: QUELS INSTRUMENTS ÉCONOMIQUES POUR LA POLITIQUE CLIMATIQUE? CHAPITRE 7: QUELS INSTRUMENTS ÉCONOMIQUES POUR LA POLITIQUE CLIMATIQUE? Notions essentielles du programme de Première et Terminale - Externalités, biens collectifs, institutions marchandes, droits de propriétés,

Plus en détail

Mediterranean Regional Programme For Local Water Management Budget Line B7-4100

Mediterranean Regional Programme For Local Water Management Budget Line B7-4100 EUROPEAN COMMISSION Mediterranean Regional Programme For Local Water Management Budget Line B7-4100 MEDA - ISIIMM Institutional and Social innovations in Irrigation Mediterranean Management (Innovations

Plus en détail

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de l agriculture OFAG Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy, Federal Office

Plus en détail

«Les certificats blancs : comment lancer le système?»

«Les certificats blancs : comment lancer le système?» MINEFI DGEMP Bercy Paris 27 octobre 2005 «Les certificats blancs : comment lancer le système?» Discutant Jacques Percebois Professeur à l Université Montpellier I Directeur du CREDEN DISPOSITIFS EFFETS

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

Objectifs et plan de la présentation

Objectifs et plan de la présentation Pour une politique plus écologique: taxer l essence, mais quel impact? Prof. Andrea Baranzini Haute École de Gestion de Genève Directeur DAS Management durable: http://sustainablemanagement.ch E-mail:

Plus en détail

L ECHEC EUROPÉEN DE L INNOVATION SUR LES SERVICES MOBILES :

L ECHEC EUROPÉEN DE L INNOVATION SUR LES SERVICES MOBILES : L ECHEC EUROPÉEN DE L INNOVATION SUR LES SERVICES MOBILES : (Synthèse) Mobile Service Innovation: A European Failure Arnd Weber, Michael Haas, Daniel Scuka Published in: Telecommunications Policy, Volume

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Reforme de la Fiscalité Environnementale

Reforme de la Fiscalité Environnementale Reforme de la Fiscalité Environnementale Une formation axée sur la pratique pour les décideurs? Responsables de l'administration, des conseillers et des représentants des ONG Page 1 Reforme de la Fiscalité

Plus en détail

UNEP WCMC. pour la prise en compte de la biodiversité dans le projet REDD PAC

UNEP WCMC. pour la prise en compte de la biodiversité dans le projet REDD PAC UNEP WCMC Outils, données et approches pour la prise en compte de la biodiversité dans le projet REDD PAC Plan de la présentation: ti Présentation du PNUE WCMC et du programme Changement Climatique & Biodiversité

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013

NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013 NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013 Compte-rendu d'intervention Luc PIERSON www.tbs-education.fr 1 Présentation de l intervenante Corinne DEL CERRO travaille

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Présentation du rapport de stage effectué au Conseil Régional R d Aquitaine Février à Juillet 2013 Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Master professionnel: Economie et

Plus en détail

BICYCLE RESEARCH REPORT NO. 146

BICYCLE RESEARCH REPORT NO. 146 BICYCLE RESEARCH REPORT NO. 146 Janvier 2003 OCDE (EDITEUR): DIRECTIVES POUR DES TRANSPORTS DURABLES POUR L ENVIRONNEMENT Les pays de l OCDE ont décide de réduire les émissions de CO 2 provenant des transports

Plus en détail

Le contexte global. La ressource. I.1 Particularités de la ressource en eau. Superficie : 41 526Km 2

Le contexte global. La ressource. I.1 Particularités de la ressource en eau. Superficie : 41 526Km 2 Le contexte global Superficie : 41 526Km 2 Population: 16,34M.(89,6% urbaine: / 10,4% rurale:) 2006 PIB/hab 2007: 35 576 USD Divisions administratives: 12 provinces et 467 communes en nombre variable Régime:

Plus en détail

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés?

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? by Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? «Accompagner quelqu un, c est se placer ni devant, ni derrière, ni à la place. C est

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Court-termisme des marchés financiers et ISR Catherine CASAMATTA et Sébastien POUGET (IDEI, Université de Toulouse)

Court-termisme des marchés financiers et ISR Catherine CASAMATTA et Sébastien POUGET (IDEI, Université de Toulouse) Court-termisme des marchés financiers et ISR Catherine CASAMATTA et Sébastien POUGET (IDEI, Université de Toulouse) Chaire Finance Durable et Investissement Responsable AFG, Paris, vendredi 9 novembre

Plus en détail

Conférence. «TECHNOBIT VENTURE CONNAISSANCE ET CAPITAL POUR L INNOVATION» Expériences et perspectives

Conférence. «TECHNOBIT VENTURE CONNAISSANCE ET CAPITAL POUR L INNOVATION» Expériences et perspectives Conférence «TECHNOBIT VENTURE CONNAISSANCE ET CAPITAL POUR L INNOVATION» Expériences et perspectives Soutien financier au travers du capital risque et des fonds d investisseurs privés 2014-2020 28-29 octobre

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC Contexte : La REDD+ doit être considérée comme une incitation économique pour

Plus en détail

GUEST AMENITY PORTFOLIO

GUEST AMENITY PORTFOLIO GUEST AMENITY PORTFOLIO Eco-green Creation Production Distribution 28 29 COSMETIC REGULATIONS & USERS SAFETY We guarantee the safety and conformity of all our cosmetic products, including their traceability.

Plus en détail

Quiz Méthodologie Gouvernance Management des risques Contrôle interne - Audit Interne QUIZ. 1 - LES RISQUES (CONCEPT et MANAGEMENT)

Quiz Méthodologie Gouvernance Management des risques Contrôle interne - Audit Interne QUIZ. 1 - LES RISQUES (CONCEPT et MANAGEMENT) Qu est-ce qu un risque? 1 - LES RISQUES (CONCEPT et MANAGEMENT) Le RISQUE est un concept signifiant la possibilité que la combinaison d un.. et d un.. ait pour conséquence la. Pour pallier les risques

Plus en détail

Qui doit payer? Déclinaison des principes généraux aux services d eau potable et d assainissement

Qui doit payer? Déclinaison des principes généraux aux services d eau potable et d assainissement 24 juin 2014 Qui doit payer? Déclinaison des principes généraux aux services d eau potable et d assainissement Le financement des services publics en Amérique Latine Maurice Bernard Mais pourquoi payer?

Plus en détail

Les nouveaux instruments économiques en matière de politiques environnementales. Congrès ASDEQ 2006 Claude Sauvé

Les nouveaux instruments économiques en matière de politiques environnementales. Congrès ASDEQ 2006 Claude Sauvé Les nouveaux instruments économiques en matière de politiques environnementales Congrès ASDEQ 2006 Claude Sauvé Objectifs Mieux faire connaître les systèmes de création de marché qui ont été développés

Plus en détail

Unilink Visite d étude de la délégation tunisienne

Unilink Visite d étude de la délégation tunisienne Unilink Visite d étude de la délégation tunisienne Stéphane Beslier Alicante, 22 Mai 2009 IPR-Helpdesk is a constituent part of the IP Awareness and Enforcement: Modular Based Actions for SMEs (IPeuropAware)

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU REVUE DE DIRECTION 1. REFERENCES NORMATIVES Il existe de nombreuses normes et référentiels qui abordent différentes thématiques ayant des finalités spécifiques. Néanmoins, chaque norme et référentiel que

Plus en détail

La réforme de l administration fiscale au Cameroun

La réforme de l administration fiscale au Cameroun Conférence sur la mobilisation des recettes fiscales dans les pays en développement Washington, 17-19 avril 2011 La réforme de l administration fiscale au Cameroun Alfred Bagueka ASSOBO Introduction (02)

Plus en détail

Mesures centrales relatives à la Transition énergétique pour la 18e législature

Mesures centrales relatives à la Transition énergétique pour la 18e législature Mesures centrales relatives à la Transition énergétique pour la 18e législature (L Agenda Énergie en 10 points du Ministère fédéral de l Économie et de l Énergie [BMWi]) 1. Énergies renouvelables, loi

Plus en détail

Be circular be.brussels

Be circular be.brussels Be circular be.brussels Caroline Valluis Directrice adjointe Un point de vue de voisinage Symposium Economie Circulaire 29 mai 2015 - Bruxelles Quelle approche de l économie circulaire pour RBC? Une définition

Plus en détail

Bienvenue chez Altraplan Luxembourg

Bienvenue chez Altraplan Luxembourg Bienvenue chez Altraplan Luxembourg Luxembourg Introduction à Altraplan Luxembourg La compagnie Altraplan Luxembourg est une compagnie d assurances créée en 1996, se targuant d une expertise inégalée dans

Plus en détail

Dr. Fadi Georges Comair Directeur Général des Ressources Hydrauliques et Electriques MEE

Dr. Fadi Georges Comair Directeur Général des Ressources Hydrauliques et Electriques MEE SÉMINAIRE INTERNATIONAL SUR LA GESTION DES BASSINS ET LA COOPÉRATION DANS LA RÉGION EURO - MÉDITÉRRANÉENNE ET ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU RÉSEAU MÉDITERRANÉEN DES ORGANISMES DE BASSIN (REMOB) BEYROUTH (LIBAN)

Plus en détail

La Fondation Gold Standard: outils et gouvernance

La Fondation Gold Standard: outils et gouvernance La Fondation Gold Standard: outils et gouvernance Journée thématique: La finance carbone comme moyen d accès des plus pauvres à l énergie Jardin Tropical de Paris, 19 Octobre 2012 Contenu La Fondation

Plus en détail

Program Vision sûreté

Program Vision sûreté Program Vision sûreté Security innovation for passenger screening French Civil aviation authority (DGAC) Air Transport Directorate Security and Defence subdirectorate (SRD) François Dubuisson Civil aviation

Plus en détail

Cycle «Betriber an Ëmwelt»

Cycle «Betriber an Ëmwelt» Cycle «Betriber an Ëmwelt» «Réduction des déchets par l utilisation de concepts vecteurs d innovation» Centre de Ressources des Technologies pour l Environnement (CRTE) Aya Takagi, Mélanie Guiton, Alex

Plus en détail

> Financeur(s) : > Objectif de la thèse : Elaborer des instruments économiques. Marielle MONTGINOUL (Irstea) J.-D. RINAUDO (BRGM)

> Financeur(s) : > Objectif de la thèse : Elaborer des instruments économiques. Marielle MONTGINOUL (Irstea) J.-D. RINAUDO (BRGM) Axe VIII - 2 ème année > Instruments économiques pour une gestion décentralisée des eaux souterraines en France > Anne-Gaëlle FIGUREAU > Ingénieur agronome Master Recherche Economie > Ecole Doctorale d

Plus en détail

Financer des projets de R&D dans le domaine de l environnement avec le 7e PCRD

Financer des projets de R&D dans le domaine de l environnement avec le 7e PCRD Financer des projets de R&D dans le domaine de l environnement avec le 7e PCRD Armelle de BOHAN - ADEME Point de contact national Environnement & Énergie armelle.debohan@ademe.fr : 01.47.65.21.76 Pratiquer

Plus en détail

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Académie de Pharmacie 2 décembre 2015 Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Lucien Abenhaim Laser Analytica London School of Hygiene & Tropical Medicine 1 Questions Définitions

Plus en détail

Cadres conceptuels d analyse Et de mesure des performances. Dr Belgacem SABRI Alger 18-19 Janvier 2014

Cadres conceptuels d analyse Et de mesure des performances. Dr Belgacem SABRI Alger 18-19 Janvier 2014 Cadres conceptuels d analyse Et de mesure des performances Dr Belgacem SABRI Alger 18-19 Janvier 2014 Introduction Les systèmes de santé sont sous pression Hausse des attentes Crises de financement Transition

Plus en détail

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up www.pwc.com Petits déjeuners des PME & Start-up Robert Hinterberger Senior Manager Agenda 1. Suisse 2. et les PME 3. Les principales fonctions externalisées 4. Les avantages de l externalisation 5. Les

Plus en détail

Outil de calcul de rentabilité des projets photovoltaiques en Tunisie. eclareon Management Consultants Tunis, 11 Septembre 2014

Outil de calcul de rentabilité des projets photovoltaiques en Tunisie. eclareon Management Consultants Tunis, 11 Septembre 2014 Outil de calcul de rentabilité des projets photovoltaiques en Tunisie eclareon Management Consultants Tunis, 11 Septembre 2014 Policy Consulting Market Intelligence Strategy Consulting Business Promotion

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction

Chapitre 1. Introduction ISBN 92-64-01565-5 L assurance-maladie privée dans les pays de l OCDE OCDE 2004 Chapitre 1 Introduction Ce chapitre introductif du rapport explique pourquoi l OCDE a décidé d entreprendre une étude sur

Plus en détail

Eco-Socio-Conception : Applied diagnostics for SMEs

Eco-Socio-Conception : Applied diagnostics for SMEs Eco-Socio-Conception : Applied diagnostics for SMEs HAOUES Nizar Dr Ingénieur Eco-conception et Recyclage - Responsable R&D nizar.haoues@eco-conception.fr - +33(0) 4 77 433 664 / +33(0)4 77 43 36 64 Vincent

Plus en détail

Plan de l exposé. Modes d action en matière environnementale. Les taxes environnementales en Belgique

Plan de l exposé. Modes d action en matière environnementale. Les taxes environnementales en Belgique La fiscalité environnementale Vincent SEPULCHRE Conseiller auprès de la Cellule fiscale de la Région wallonne Professeur à l E.S.S.F. Professeur invité à H.E.C.- Ecole de gestion de l Université de Liège

Plus en détail

Présentation générale du 7 ème Programme-cadre de recherche et développement technologique (FP7)

Présentation générale du 7 ème Programme-cadre de recherche et développement technologique (FP7) Journées d information sur les derniers appels à projets de recherche du FP7 Présentation générale du 7 ème Programme-cadre de recherche et développement technologique (FP7) Héloïse Lemoine et François

Plus en détail

5ème Forum mondial de l eau Processus ministériel. Déclaration ministérielle d Istanbul

5ème Forum mondial de l eau Processus ministériel. Déclaration ministérielle d Istanbul 5ème Forum mondial de l eau Processus ministériel Déclaration ministérielle d Istanbul Ministère des Affaires étrangères de Turquie Conseil mondial de l eau 22 mars 2009 Déclaration ministérielle d Istanbul

Plus en détail

Les Paiements pour Services Environnementaux dans les Programmes de Lutte Contre la Désertification : Potentiels et Limites

Les Paiements pour Services Environnementaux dans les Programmes de Lutte Contre la Désertification : Potentiels et Limites Politiques, programmes et projets de lutte contre la désertification : quelle évaluation? 29-30 juin 2011, Institut Agronomique Méditerranéen, Montpellier, France Les Paiements pour Services Environnementaux

Plus en détail

Réaménagement du spectre

Réaménagement du spectre Office fédéral de la communications OFCOM Gestion du spectre Forum régional de l'uit-d sur le développement pour la région Afrique Réaménagement du spectre Considérations théoriques Banjul, 14-16 juillet

Plus en détail

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

Prix de transfert: la sécurisation des flux à travers des cas pratiques dans l industrie pharmaceutique

Prix de transfert: la sécurisation des flux à travers des cas pratiques dans l industrie pharmaceutique Prix de transfert: la sécurisation des flux à travers des cas pratiques dans l industrie pharmaceutique 19 Mars 2015 Julien Le Guyader, Avocat à la Cour Of Counsel DENTONS Sebastien Gonnet, Vice-President

Plus en détail

CONDITIONS DEFINITIVES SUR TAUX DE CHANGE EN DATE DU 6 mars 2008. SG Option Europe. Taux de Change EUR/JPY

CONDITIONS DEFINITIVES SUR TAUX DE CHANGE EN DATE DU 6 mars 2008. SG Option Europe. Taux de Change EUR/JPY CONDITIONS DEFINITIVES SUR TAUX DE CHANGE EN DATE DU 6 mars 2008 Emetteur Société Générale Date d'émission 10 mars 2008 Preneur ferme SG Option Europe Taux de Change EUR/JPY - Prix de référence : le taux

Plus en détail

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE 12/14 JUIN 2003 25 MESURES POUR REDUIRE LES INEGALITES DE SANTE Le système de santé est confronté à une crise d une gravité sans précédent, dont la

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/68/12 2 novembre 2012 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France)

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Provence-Alpes-Côte d Azur Une Région à fortes disparités / A lot of disparities Population: 5 000 000 80% sur le littoral

Plus en détail

Redevances minières : trouver l équilibre

Redevances minières : trouver l équilibre Redevances minières : trouver l équilibre Nochane Rousseau Associé Leader, secteur minier, Québec 38 e congrès de l Association des économistes du Québec Le 23 mai 2013 Ordre du jour Introduction La fiscalité

Plus en détail

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE Developing a joint strategy for the Channel area Les objectifs du projet Co-financé par le programme Interreg IVA France (Manche) Angleterre, le

Plus en détail

ACHETER L ÉLECTRICITÉ SUR UN MARCHÉ EN ÉVOLUTION. AMG 28 avril 2015

ACHETER L ÉLECTRICITÉ SUR UN MARCHÉ EN ÉVOLUTION. AMG 28 avril 2015 ACHETER L ÉLECTRICITÉ SUR UN MARCHÉ EN ÉVOLUTION AMG 28 avril 2015 1. Le contexte réglementaire Historique de la réglementation : Européenne et Française Loi NOME : 7 décembre 2010 2003 : 2 e directive

Plus en détail

10 ans de Simplif LLN 7 mai 2013. Atelier «Processus»

10 ans de Simplif LLN 7 mai 2013. Atelier «Processus» 10 ans de Simplif LLN 7 mai 2013 Atelier «Processus» Au programme La démarche processus: une approche qui a bien évolué en 10 ans Au SPW Au MFWB Focus sur les processus génériques Objectifs, concepts et

Plus en détail

WT54 La gestion des sols et politiques foncières

WT54 La gestion des sols et politiques foncières Session 1 La vision chinoise Différence fondamentale entre foncier urbain (propriété de l Etat, pouvant être soumis aux lois du marché) et foncier rural (de propriété collective, sur lequel les paysans

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJETS DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJETS DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJETS DE TEXTE REGLEMENTAIRE Intitulé des textes : NOR : FCPD1505241D Décret modifiant le décret n 99-723 du 3 août 1999 fixant les modalités d application des articles 265 septies et

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET SES MODALITES Ou comment réduire le déficit de financement de la FP?

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET SES MODALITES Ou comment réduire le déficit de financement de la FP? 24 octobre 2012 LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET SES MODALITES Ou comment réduire le déficit de financement de la FP? Présentation Marc Ziegler / Institutions et Développement LES CONSTATS

Plus en détail

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST APPUI AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE BEI Bureau Régional Afrique de l Ouest Cotonou, 16 décembre 2014 1 1 La BEI Instruments et Conditions 2 Activité et portefeuille 3 Stratégie

Plus en détail

engineering - Structural Fabrication for civil engineering and construction - Transport and Logistics - Manufacturing

engineering - Structural Fabrication for civil engineering and construction - Transport and Logistics - Manufacturing Agriculture and fisheries - Agriculture and food - Machinery and equipment for agriculture, forestry and aquaculture Agrochemicals - Prepared foodstuffs and beverages - machinery and equipment for the

Plus en détail

Les secteurs de la construction, de l éducation et de la santé les plus exposés aux impayés et retards de paiement

Les secteurs de la construction, de l éducation et de la santé les plus exposés aux impayés et retards de paiement Intrum Justitia Livre Blanc Sectoriel 2014 Les secteurs de la construction, de l éducation et de la santé les plus exposés aux impayés et retards de paiement Communiqué de presse Lyon, le 30 octobre 2014

Plus en détail

Export crops and food deficits. Cultures d exportation et déficits alimentaires

Export crops and food deficits. Cultures d exportation et déficits alimentaires Export crops and food deficits Cultures d exportation et déficits alimentaires Niek Koning Wageningen Univers ity Lessons to be learned from the EU Leçons à tirer de l UE The EU has always pursued food

Plus en détail

Le suivi de la gouvernance forestière

Le suivi de la gouvernance forestière SESSION 2 : GOUVERNANCE, REGLEMENTATION ET LEGALITE Le suivi de la gouvernance forestière E. Essiane ; P.O. Cerutti Douala 27 Novembre 2012 Plan de l expose 1. Definition des concepts 2. Contexte Camerounais

Plus en détail

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 Plan de l'exposé 1. La question de l économie verte ne peut être traitée indépendamment des relations Nord/Sud,

Plus en détail

Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal

Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal Le 15 mars 2012 Redevances minières : réflexion sur un mécanisme de perception qui risque de nous faire rater la cible Depuis que le gouvernement

Plus en détail

Département du Développement International (DI) Licence, niveau 1, 2015-2016

Département du Développement International (DI) Licence, niveau 1, 2015-2016 Département du Développement International (DI) Licence, niveau 1, 2015-2016 Objectif général du programme de licence en développement international Le programme de licence 1 en Développement international

Plus en détail