Professeur Alain FOUCARAN IES Université Montpellier II Alain FOUCARAN Conférence Internationale DERBI 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Professeur Alain FOUCARAN IES Université Montpellier II Alain FOUCARAN Conférence Internationale DERBI 2008"

Transcription

1 DERBI 2008 Apports des TIC au Développement D Durable... et en particulier aux EnR... Professeur Alain FOUCARAN IES Université Montpellier II

2 Département STICS UM2 UNIVERSITE MONTPELLIER II Maths Phys. Chim. STICS Département de Recherche STICS A. Foucaran IES UMR CNRS LIRMM UMR CNRS ( 170 ) ( 230 )

3 Développement Durable : problématique Gestion des Risques? Réchauffement Climatique? Energie?

4 Développement Durable : problématique Gestion des Risques? sécurité Réchauffement Climatique? Gaz à effet de serre Energie? coût - Surveillance - Analyse - Aide à la décision adaptation - Santé - Biodiversité - Agriculture - EnR - stabilisation Diminution des émissions Efficacité énergétique EnR Production EnR Acquisition de, Traitement de, Communication ( TIC )

5 TIC : problématique sociétale Protection liberté Social Culturel Transparence Équitable Sécurité Vivable Confort Acquisition de, Traitement de, Communication ( TIC )

6 TIC pour le Développement D Durable interactions EnR-TIC Êtres vivants Pierre Paul Anne Toutou Alarme Pierre Alarm Po T O 2 Tn Paul Alarm Po T O 2 Tn Anne Alarm Po T O 2 Tn Toutou!! Idn Po T O 2 Tn Stress

7 TIC pour le Développement D Durable interactions EnR-TIC Maison X,Y,Z,.. App. Elec. Sy. Prod Enr Sy. Stock Enr Bases Alarme Êtres vivants App. Electrom. Pw η% Syst. Prod En. Pw η% Syst. Stock. En. Pw η% t Base de locale nationale

8 TIC pour le Développement D Durable interactions EnR-TIC Sy. Prod Enr loc. Sy. Stock Enr loc. Bases Village X,Y,Z,.. Hôpit. Alarme Maison Hôpitaux Pw η% Syst. Prod En. local Pw η% Syst. Stock. En. local Pw η% t locale Base de nationale

9 TIC pour le Développement D Durable interactions EnR-TIC Sy. Prod Enr Reg. Sy. Stock Enr Reg. Bases Région X,Y,Z,.. Alarme Alarme Village Gestion Alarme Syst. Prod En. Rég. Pw η% Syst. Stock. En. Rég. Pw η% t locale Base de nationale

10 TIC pour le Développement D Durable Pyramide interactions EnR-TIC BUS Europe X,Y,Z,.. Alarme Bases Région X,Y,Z,.. Sy. Prod Enr loc. Alarme Sy. Stock Enr loc. Sy. Prod Enr Reg. Bases Bases Village X,Y,Z,.. Alarme D o n n é e s E n e r g i e Maison X,Y,Z,.. App. Elec. Sy. Prod Enr Sy. Stock Enr Bases Alarme Êtres vivants Pierre Paul Anne Toutou Alarme

11 TIC : innovations, évolutions qui apporteront la «TRANSPARENCE» TIC Acquisition de Traitement de Communication Sans fil autonomie Innovations -Miniaturisation -Production de masse -Baisse des coûts -RFID/capteurs -Apports des Nanotechnologies -Fusion de -Fouilles de -Intégration bases de -Aide à la décision -wifi, etc - -géolocalis. -réseau de capteurs -syst. embarqués -RFID -Micro-sources d énergie (thermop, PAC, piézogéné, ) -µ batteries -RFID/µ batteries -Nanotechnologies - Courants porteurs -Intégration µp - -Courants porteurs? (transparence) - Évolutions Objets communicants (M2M) Objectif Transparence

12 TIC : innovations, évolutions qui apporteront la «TRANSPARENCE» Objets communicants :?? «Poussés par la Technologie» ou «Tirés par les Usages»? - Microelectronics devices are becoming so small and inexpensive that they can be embedded in almost everything (F. Mattern / ETHZ 2003, SoC 03) - The ultimate Internet revolution will be when all the devices around the world are connected! (C. Barett / Intel 2002) - The future is not going to be people talking to people; it's not going to be people accessing information. It's going to be about using machines to talk to other machines on behalf of people. That's where the growth is going to be. (Paul Saffo, Institute of the Future) "This is made possible by the "invisible Silicon" that resides within almost everything in our society, to sense, analyze, and control ourselves and our environment ENJEU : consommation d énergie

13 TIC : innovations, évolutions qui apporteront la «TRANSPARENCE» Importance de la Miniaturisation pour consommer moins Apports des Micros et Nanotechnologies Smart Dust de l'université de Berkeley une vision d'un noeud autonome alimenté à partir des vibrations mécaniques environnementales

14 TIC : innovations, évolutions qui apporteront la «TRANSPARENCE» TIC Acquisition de Traitement de Communication Sans fil autonomie Innovations -Miniaturisation -Production de masse -Baisse des coûts -RFID/capteurs -Apports des Nanotechnologies -Fusion de -Fouilles de -Intégration bases de -Aide à la décision -wifi, etc géolocalis. -réseau de capteurs -syst. embarqués -RFID -Micro-sources d énergie (thermop, PAC, piézogéné, ) -µ batteries -RFID/µ batteries -Nanotechnologies - Courants porteurs -Intégration µp - -Courants porteurs? (transparence) - Évolutions Objets communicants (M2M) Objectif Transparence

15 TIC : Des potentialités s régionales r incontestables dans tous les secteurs de l él économie -Industries : -plus de 3000 PME/PMI (TIC) en région L-R -Recherche : Plus de 600 chercheurs dans ce domaine des STICS répartis sur : -IES (CNRS-UM2) -LIRMM (CNRS-UM2) -PROMES (CNRS) -ELIAUS (UPVD) -EMA -Institutions : -Pôle DERBI (partenariat avec les autres Pôles : S2E2, TENERDIS, CAPENERGIE ) -Incitation forte de la Région L-R -Formations : -Initiales (IUT, BTS, MASTER, etc ) -Professionnelles -Continues -Des évènements Internationaux qui peuvent servir de «vitrines» : -Conf. Internationale DERBI -Salon International «ENERGAIA»

16 merci Apports des TIC au Développement D Durable... et en particulier aux EnR... Professeur Alain FOUCARAN IES Université Montpellier II

RIDER. Soutiens au projet. Présentation du projet

RIDER. Soutiens au projet. Présentation du projet RIDER Le consortium RiDER se fixe le défi de développer une solution innovante, alliant les TIC et les challenges énergétiques, afin d optimiser l efficacité énergétique d un bâtiment ou groupe de bâtiments.

Plus en détail

Robert Guichet. Conférence DERBI Juin 2008

Robert Guichet. Conférence DERBI Juin 2008 Robert Guichet Conférence DERBI Juin 2008 Plan de l exposé 1) Introduction le bâtiment et l énergie les enjeux 2) Le projet Monitoring THPE les partenaires la réglementation l indicateur de performance

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets Une technologie déjà présente dans notre quotidien et «silencieuse» HISTORIQUE De nombreux termes pour une même technologie L Internet des objets La communication machine-to-machine

Plus en détail

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP A joint institute between LIRMM and NXP Un laboratoire commun LIRMM-NXP ISyTest, Institute for System Testing In the fast-moving world of integrated systems, test solutions are faced with two major issues:

Plus en détail

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Internet des Objets @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Introduction Technologies Utilisées Applications Internet of Everything Conclusion Notre Application

Plus en détail

Journée Futur et Ruptures 2015

Journée Futur et Ruptures 2015 Journée Futur et Ruptures 2015 Vers des réseaux d énergie toujours plus intelligents 5 mars 2015 Contexte énergétique 2 Contexte énergétique France 34% de l énergie produite consommée par l industrie,

Plus en détail

Build Instructions Instructions de Construction

Build Instructions Instructions de Construction Build Instructions Instructions de Construction Includes plans for Inclus les plans all four robots pour les quatre robots Table of Contents Table des Matières i 1 VEX IQ Assembly Tips...2 Conseils d Assemblage

Plus en détail

Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie

Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie CREA Alsace du 16 avril 2014 Association pour la Surveillance et l étude

Plus en détail

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO Gérard Memmi, Chef du Département Informatique et Réseaux Télécom ParisTech Philippe Forestier, Chef de projet EDF R&D AGENDA 1. INTERNET OF THINGS

Plus en détail

Présentation de la Société

Présentation de la Société Présentation de la Société 1 Présentation Générale SOCIETE INDEPENDANTE d étude, de conseil et d ingénierie basée à Aix en Provence, à 15 minutes de l aéroport de Marseille Provence et à 3 heures de Paris

Plus en détail

L Informatique aujourd hui : Nouveaux défis scientifiques et réflexions sur la recherche

L Informatique aujourd hui : Nouveaux défis scientifiques et réflexions sur la recherche L Informatique aujourd hui : Nouveaux défis scientifiques et réflexions sur la recherche Joseph Sifakis Directeur de Recherche CNRS Laboratoire VERIMAG Paris, 23 juin 2008 L évolution de l Informatique

Plus en détail

Les Certificats d économie d énergie : que peut-on en attendre pour la réduction des intrants en agriculture? Mercredi 4 juin 2014

Les Certificats d économie d énergie : que peut-on en attendre pour la réduction des intrants en agriculture? Mercredi 4 juin 2014 Les Certificats d économie d énergie : que peut-on en attendre pour la réduction des intrants en agriculture? Mercredi 4 juin 2014 CEE : Les objectifs Objectif : Moyens : Diminuer les consommations d énergie

Plus en détail

Bienvenue au. Séminaire ANR sur Les Changements Environnementaux. Lille 19-20-21 mars 2014 CITE SCIENTIFIQUE 59655 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX

Bienvenue au. Séminaire ANR sur Les Changements Environnementaux. Lille 19-20-21 mars 2014 CITE SCIENTIFIQUE 59655 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Bienvenue au Séminaire ANR sur Les Changements Environnementaux Lille 19-20-21 mars 2014 CITE SCIENTIFIQUE 59655 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX www.univ-lille1.fr 1 L'Université Lille 1-20000 étudiants 15500

Plus en détail

TECH DAY ENERGIE 6 NOVEMBRE 2013, CCI TOULOUSE

TECH DAY ENERGIE 6 NOVEMBRE 2013, CCI TOULOUSE TECH DAY ENERGIE 6 NOVEMBRE 2013, CCI TOULOUSE Agenda CEA Tech, accélérateur d INNOVATION au service de l entreprise CEA Tech en Midi Pyrénées, des acteurs de PROXIMITÉ au service des entreprises régionales

Plus en détail

Contribution de la Recherche et Innovation (CRIGEN) aux réseaux de distribution gaz intelligents

Contribution de la Recherche et Innovation (CRIGEN) aux réseaux de distribution gaz intelligents Assemblée Générale du 4 avril 2014 AFG Méditerranée Contribution de la Recherche et Innovation (CRIGEN) aux réseaux de distribution gaz intelligents Olivier Turc Centre de Recherche et Innovation Gaz et

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

Dossier de presse LabEx SOLSTICE

Dossier de presse LabEx SOLSTICE Dossier de presse LabEx SOLSTICE Le Centre de Recherche RAPSODEE de l Ecole des Mines d Albi partie prenante du Laboratoire d'excellence "SOLSTICE» (SOLaire : Science, Technologie, Innovation pour la Conversion

Plus en détail

Projet d école d ingénieur de l UAG

Projet d école d ingénieur de l UAG Projet d école d ingénieur de l UAG 1 ALEX MERIL ALAIN ARCONTE RUDDY BLONBOU SARRA GASPARD ENGUERRAN GRANDCHAMP LAURENCE ROMANA Répartie sur trois pôles UAG Guadeloupe, Guyane, Martinique 11 804 étudiants

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Questionnaires aux institutions et entreprises RDI. Dans le secteur des TIC en Tunisie

Questionnaires aux institutions et entreprises RDI. Dans le secteur des TIC en Tunisie Questionnaires aux institutions et entreprises RDI Dans le secteur des TIC en Tunisie Le secteur des TIC est un secteur stratégique pour la Tunisie. Il représente un des moteurs de la croissance et du

Plus en détail

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072 UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : Corps : Professeur des universités Article : 46-1 Chaire : Non Section 1 : 27-Informatique Section 2

Plus en détail

This is an author-deposited version published in : http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID : 12385

This is an author-deposited version published in : http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID : 12385 Open Archive TOULOUSE Archive Ouverte (OATAO) OATAO is an open access repository that collects the work of Toulouse researchers and makes it freely available over the web where possible. This is an author-deposited

Plus en détail

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard A Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux La Vision d ALLISTENE 5 janvier 2012 Michel Cosnard Missions d Allistene Stratégie de recherche et d innovation Distingue

Plus en détail

Securité et éthique pour l internet des objets #iothv @matemaz http://i14b.com

Securité et éthique pour l internet des objets #iothv @matemaz http://i14b.com Internet for humans la sécurité et l éthique dans les objets connectés Ma8eo Mazzeri 17 Septembre 2015 IUT Annecy Avons nous appris a programmer sans failles? Smart keys = portes ouvertes pour tous La

Plus en détail

Electricité. Emissions de Gaz à Effet de Serre pour l'électricité en France, scénario Ademe 2030. Sources. Production Mtep

Electricité. Emissions de Gaz à Effet de Serre pour l'électricité en France, scénario Ademe 2030. Sources. Production Mtep Les objectifs européens de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) sont respectés : -34% en 2020 par rapport à 1990, en grande partie grâce à la rénovation thermique des bâtiments. La production

Plus en détail

Département Énergie et Environnement

Département Énergie et Environnement Département Énergie et Environnement David Bouquain -27 mars 2012 Formation d ingénieurs en énergie Présentation UTBM CS du 14 Avril 1 Le réseau des Universités de Technologie Les Universités de Technologie

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Une action régionale volontariste Stratégie régionale pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité et la compétitivité

Plus en détail

XSORIES WEYE FEYE FAQ

XSORIES WEYE FEYE FAQ XSORIES WEYE FEYE FAQ ENGLISH FRANCAIS WEYE FEYE FAQ ENGLISH 1. COMPATIBILITY Weye Feye is compatible with the following cameras: CANON EOS 5DmII EOS 5DmIII EOS 6D EOS 7D EOS 40D EOS 50D EOS 60D EOS 70D

Plus en détail

HOME I/O : un jeu-sérieux pour la technologie. une maison «virtuelle» pour la formation aux sciences et technologies B. RIERA

HOME I/O : un jeu-sérieux pour la technologie. une maison «virtuelle» pour la formation aux sciences et technologies B. RIERA HOME I/O : un jeu-sérieux pour la technologie une maison «virtuelle» pour la formation aux sciences et technologies B. RIERA Sommaire 1- Avant-Propos 2- La simulation de PO et les «jeux sérieux» 3- Le

Plus en détail

" Défis environnementaux, le retour de la voiture par la révolution numérique "

 Défis environnementaux, le retour de la voiture par la révolution numérique " Défis environnementaux, le retour de la voiture par la révolution numérique " Joseph Beretta Président Automobile technologies & Mobilité Expertise 2015 Les défis environnementaux Les challenges de l

Plus en détail

L Electricité Maîtrisée

L Electricité Maîtrisée L Electricité Maîtrisée Motors and Electrical Devices for Energy Efficiency MEDEE, initialement CNRT (2002) puis Pôle de Recherche (Pôle Phare de la Région Nord-Pas de Calais, 2007), vient de se doter

Plus en détail

Usine sobre interactions avec les territoires Assaad Zoughaib et Maroun Nemer CES Mines Paristech

Usine sobre interactions avec les territoires Assaad Zoughaib et Maroun Nemer CES Mines Paristech Usine sobre interactions avec les territoires Assaad Zoughaib et Maroun Nemer CES Mines Paristech 04/12/2015 Institut Mines-Télécom w Contexte et enjeux 2 Contexte Défis à relever : diminution des ressources

Plus en détail

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR Labex Labex SOLSTICE SOLSTICE Présentation Présentation générale générale Gilles Gilles Flamant 23.01.2013 1 ère Réunion Suivi ANR Sommaire Introduction Partenaires Objectifs de R&D Domaines d intervention

Plus en détail

Comwatt est le pionnier de l Energie Potagère. Solutions innovantes & intelligentes pour l autoconsommation et l efficacité énergétique

Comwatt est le pionnier de l Energie Potagère. Solutions innovantes & intelligentes pour l autoconsommation et l efficacité énergétique Présentation d une Start up qui conçoit, développe et assemble en France des solutions innovantes et intelligentes pour auto-consommer l énergie électrique et réduire la consommation de cette dernière.

Plus en détail

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2011

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2011 CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2011 ETABLISSEMENT : UM2 COMPOSANTE : IUT DE NIMES SITE : NIMES IDENTIFICATION DU POSTE : N : 0136 Corps : PR Section CNU : 63 Nature demandée : Professeur Article de référence

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C «Smart Grid et Compteurs communicants : Quelles conséquences sur la gestion de la consommation et de la production d énergie pour les bâtiments du 21 ème siècle?» Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule

Plus en détail

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015 Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS 17 septembre 2015 Sur le contexte général Une politique volontariste de soutien à l innovation

Plus en détail

Dossier de presse. 1. Contexte 2. Problèmes 3. Solutions. Conçu, développé et assemblé en France Comwatt est leader de l'autoconsommation intelligente

Dossier de presse. 1. Contexte 2. Problèmes 3. Solutions. Conçu, développé et assemblé en France Comwatt est leader de l'autoconsommation intelligente Dossier de presse 1. Contexte 2. Problèmes 3. Solutions Conçu, développé et assemblé en France Comwatt est leader de l'autoconsommation intelligente Ajustement ou révolution du système énergétique mondial?

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION

RÉUNION D INFORMATION RÉUNION D INFORMATION LES CERTIFICATS D'ECONOMIE D'ENERGIE : UNE AIDE POUR FAIRE BAISSER LES COÛTS DES PROJETS DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE 25 septembre 2012 Financement de travaux d économies d énergie par

Plus en détail

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks of Accenture. Plan La vision long terme

Plus en détail

Une banque peut-elle être engagée et responsable?

Une banque peut-elle être engagée et responsable? Une banque peut-elle être engagée et responsable? 18 juin 2014 Eric Cochard CSE / Développement Durable 1 La Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) chez Crédit Agricole CIB 2 La mise en œuvre : les

Plus en détail

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies.

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. PRESS RELEASE For immediate release Regional mobilization Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. Rouyn-Noranda, March 13, 2013- Since the decisions to be

Plus en détail

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC)

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Centre de formation Green IT Jeudis 2 et 9 octobre 2014 Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Green IT Réduire la consommation énergétique des

Plus en détail

neocampus : campus du futur 27 février 2015

neocampus : campus du futur 27 février 2015 neocampus : campus du futur 27 février 2015 Démarrage juin 2013 ECO-CAMPUS TOULOUSE Président B Monthubert Confort au quotidien pour la communauté universitaire Diminution de l empreinte écologique de

Plus en détail

montreal, pq Long Distance vs. Local

montreal, pq Long Distance vs. Local OUTGOing Local Calling Area MAP * montreal, pq Outgoing Local Calling Area Outgoing calling is when you place a call on your wireless device. Your Outgoing Local Calling Area is determined by your physical

Plus en détail

Solutions de recharge EVlink. Facteur clé du succès du véhicule électrique

Solutions de recharge EVlink. Facteur clé du succès du véhicule électrique Solutions de recharge EVlink Facteur clé du succès du véhicule électrique Favoriser la mobilité multimodale Chefs d entreprises, collectivités territoriales, naires de flottes de véhicules, gérants de

Plus en détail

Eau, territoire et conflits : analyse des enjeux de la gestion communautaire de l eau au Burkina Faso : l exemple du bassin versant du Nakambé

Eau, territoire et conflits : analyse des enjeux de la gestion communautaire de l eau au Burkina Faso : l exemple du bassin versant du Nakambé Eau, territoire et conflits : analyse des enjeux de la gestion communautaire de l eau au Burkina Faso : l exemple du bassin versant du Nakambé Ramatou Traoré To cite this version: Ramatou Traoré. Eau,

Plus en détail

L IT, l Immatérielle Transformation. Frédéric Simottel Directeur de la rédaction 01B&T Présentateur de l émission : IT For Business

L IT, l Immatérielle Transformation. Frédéric Simottel Directeur de la rédaction 01B&T Présentateur de l émission : IT For Business L IT, l Immatérielle Transformation Frédéric Simottel Directeur de la rédaction 01B&T Présentateur de l émission : IT For Business PLUS D INNOVATION, PLUS DE SIMPLICITE ET UN MARCHE IT SOUS TENSION Des

Plus en détail

Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014

Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014 Organisé par Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014 Pascal Berruet Vice Président Relations Socio Economiques et industrielles L Université

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

SOA : le futur des bâtiments intelligents?

SOA : le futur des bâtiments intelligents? SOA : le futur des bâtiments intelligents? Philippe Nappey Schneider Electric Strategy & Innovation IN Tech 20 janvier 2011 Contexte Les bâtiments deviennent de plus en plus intelligents Ils intègrent

Plus en détail

LAAS-CNRS LAAS-CNRS. Le Projet «ADREAM»

LAAS-CNRS LAAS-CNRS. Le Projet «ADREAM» LS-CNRS Le Projet «DREM» Jean rlat, Michel Diaz, Jean-Louis Sanchez LS-CNRS Michel.Diaz@laas.fr Mars 2011 Projet «DREM» rchitectures Dynamiques Reconfigurables de systèmes Embarqués utonomes Mobiles Projet

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation r.briand@estia.fr Octobre 2012 ASPROM ESTIA-Recherche Enseignant-Chercheur à l ESTIA Ecole Supérieure

Plus en détail

DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes

DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes 14 ème journée d étude des productions porcines et avicoles,

Plus en détail

«Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» -

«Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» - «Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» - Service énergie de la Chambre de Commerce et d Industrie du Lot Elodie FLEURAT-LESSARD 05 65 53 26 82 e.fleurat@ldi46.fr Le 10 mai 2011 - SRCAE

Plus en détail

Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau

Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau S é m i n a i r e " M o b i l i t é s " Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau Laboratoire Modélisation, Intelligence, Processus et Systèmes

Plus en détail

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT A Guideline on the Format of District Planning Commission Staff Reports

Plus en détail

Modèle 0D du Véhicule Électrique

Modèle 0D du Véhicule Électrique Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Modèle 0D du Véhicule Électrique Wissam DIB / IFP Energie nouvelles 07/04/2011 Plan Présentation

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

Performance industrielle Manufacturing Execution System

Performance industrielle Manufacturing Execution System Performance industrielle Manufacturing Execution System Mai 2013 Capgemini, leader de l intégration MES DEPUIS PLUS DE 25 ANS, CAPGEMINI ACCOMPAGNE SES CLIENTS DANS LA MISE EN ŒUVRE DE PROJETS MES. Une

Plus en détail

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal Analyse communicationnelle de l épuisement professionnel (burnout) chez les travailleurs et travailleuses du domaine des communications-marketing au Québec Sarah DÉRAPS Université du Québec à Montréal

Plus en détail

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Rencontre autour du manifeste Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA Serge LE MEN Vice Président de l association SBA Les nouveaux acteurs, les nouveaux

Plus en détail

Master Electronique Electrotechnique Automatique

Master Electronique Electrotechnique Automatique Master Electronique Electrotechnique Automatique Spécialité Energie et Fiabilité Gilles DESPAUX Directeur des études Arnaud VIRAZEL Responsable 1 er année www.master-eea.univ-montp2.fr Philippe ENRICI

Plus en détail

Les Rencontres ANR du numérique 2013

Les Rencontres ANR du numérique 2013 Les Rencontres ANR du numérique 2013 Jean-Yves Berthou ANR, Directeur dept. Sciences et Technologies de l Information et de la Communication Le Numérique à l ANR Quelques éléments marquants et réflexions

Plus en détail

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world Votre entrée dans le monde des plombiers Entering a plumber world Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Quelle est la principale différence entre l université et le marché du travail? What is the main difference

Plus en détail

Mettez de l optique dans vos produits! Propose. Favorise. Anime. Renforce LE RÉSEAU DES HAUTES TECHNOLOGIES EN ÎLE-DE-FRANCE.

Mettez de l optique dans vos produits! Propose. Favorise. Anime. Renforce LE RÉSEAU DES HAUTES TECHNOLOGIES EN ÎLE-DE-FRANCE. LE RÉSEAU DES HAUTES TECHNOLOGIES EN ÎLE-DE-FRANCE Mettez de l optique dans vos produits! Anime Le Réseau des hautes technologies Renforce La filière photonique francilienne Favorise L ancrage territorial

Plus en détail

La licence Professionnelle Sciences et Technologies des Energies Renouvelables (STER) de l IUT de Tarbes (France)

La licence Professionnelle Sciences et Technologies des Energies Renouvelables (STER) de l IUT de Tarbes (France) Licence Professionnelle Maitrise de l energieet Technologies d Energies Renouvelables dans le Batiment (Meterbat) Génie Civil /Ecole supérieure Polytechnique En collaboration avec: La coopération française

Plus en détail

Le Domaine Scientifique de la Doua en bref. Comité de Développement Scientifique et Technologique de la Doua Septembre 2003

Le Domaine Scientifique de la Doua en bref. Comité de Développement Scientifique et Technologique de la Doua Septembre 2003 Le Domaine Scientifique de la Doua en bref Comité de Développement Scientifique et Technologique de la Doua Septembre 2003 La Doua, un technopôle au cœur de l agglomération lyonnaise 40% du potentiel scientifique

Plus en détail

les metiers de l énergie une publication Orientations

les metiers de l énergie une publication Orientations les metiers de l énergie une publication Orientations Les acteurs traditionnels de la production, la transformation et la distribution du pétrole, de l électricité nucléaire ou thermique et du gaz demeurent

Plus en détail

Transformations technologiques et nouvelles compétences IT

Transformations technologiques et nouvelles compétences IT Transformations technologiques et nouvelles compétences IT brunosch@microsoft.com Bruno Schröder National Technology Officer Microsoft Belux Prévisions: La disponibilité généralisée de capacités massives

Plus en détail

Un maximum d informations en un minimum de temps

Un maximum d informations en un minimum de temps PACT - Télécom ParisTech SMART MIRROR Un maximum d informations en un minimum de temps Sommaire Résumé Fonctions principales Difficultés Débouchés et usages possibles Réponse à la lettre de mission English

Plus en détail

La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement

La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement Inauguration de la Résidence Campus Méditerranéen de IAMM / CIHEAM Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE)

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE) Donner du sens à la science Rechercher Se connecter / S'inscrire Suivre VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE MES THÈMES Types DOSSIER Paru le 15.11.2012 Mis à jour le 29.01.2014 Big Data, la

Plus en détail

Smart Grids Côte d Azur Contraintes et opportunités d un territoire de développement des Smart Grids?

Smart Grids Côte d Azur Contraintes et opportunités d un territoire de développement des Smart Grids? Smart Grids Côte d Azur Contraintes et opportunités d un territoire de développement des Smart Grids? Jean-Christophe CLEMENT Expert Energie /CCI Nice Côte d Azur Colloque Smart Grids ENSMP Master OSE

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

L association, ses membres, ses financeurs

L association, ses membres, ses financeurs Le pôle Synéo, ÉCONOMIE CIRCULAIRE, ÉCOLOGIE INDUSTRIELLE & PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE L association, ses membres, ses financeurs Association de SERVICES et d ACCOMPAGNEMENT des Entreprises Création fin 2007

Plus en détail

Les villes durables et intelligentes - Contexte, définition et présentation du Smart City Institute

Les villes durables et intelligentes - Contexte, définition et présentation du Smart City Institute Les villes durables et intelligentes - Contexte, définition et présentation du Smart City Institute Nathalie Crutzen Professeur, HEC-ULg & Directrice du Smart City Institute Liège, 30 Novembre 2015 Smart

Plus en détail

RE.CO.R.D. ETUDE N 01-1009/1A SYNTHESE DE L ETUDE

RE.CO.R.D. ETUDE N 01-1009/1A SYNTHESE DE L ETUDE RE.CO.R.D. ETUDE N 01-1009/1A SYNTHESE DE L ETUDE FRANÇAIS / ANGLAIS VALEUR DE NORMATION POUR LES INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX juillet 2002 E. LABOUZE - BIO Intelligence Service www.record-net.org OBJECTIF

Plus en détail

Évaluation citoyenne des banques - ATTAC et Les Amis de la Terre

Évaluation citoyenne des banques - ATTAC et Les Amis de la Terre Évaluation citoyenne des banques - ATTAC et Les Amis de la Terre Spéculation et prises de risques 1. Votre groupe bancaire a-t-il des filiales, ou participations dans des filiales, domiciliées dans les

Plus en détail

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse IoT Capteurs Connectés Yverdon Nov 2014 L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse Jean-Paul Bardyn, Vice-President, CTO Le Marché de l Internet des Choses Le Marché des Objets Connectés

Plus en détail

Enjeux et démarche. Liens avec les entreprises

Enjeux et démarche. Liens avec les entreprises Mécanique, Physique, Mathématiques Appliquées et Entreprises P. Le Tallec, B. Drévillon, G. Allaire Enjeux et démarche Liens avec les entreprises Votre formation 1 Idée fausse : trois mondes isolés Les

Plus en détail

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques TR/06/B/P/PP/178009 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2006

Plus en détail

La recherche technologique à moyen terme. vers des bâtiments à énergie positive. Philippe Malbranche, 28 septembre 2006

La recherche technologique à moyen terme. vers des bâtiments à énergie positive. Philippe Malbranche, 28 septembre 2006 La recherche technologique à moyen terme vers des bâtiments à énergie positive Philippe Malbranche, 28 septembre 2006 1 Le CEA 4 pôles de recherche complémentaires Energie nucléaire DEN Recherche fondamentale

Plus en détail

Optimisation de la production de l électricité renouvelable

Optimisation de la production de l électricité renouvelable Optimisation de la production de l électricité renouvelable Efficacité énergétique Frédéric Nollet IUT de TROYES - Département GEII 9 rue de Québec - BP 396-10026 TROYES Tel : 0325427124 - Email : frederic.nollet@univ-reims.fr

Plus en détail

Smart Cities Contexte, définitions et best practices. Dr. Nathalie Crutzen Professeur, HEC Liege Directrice du Smart City Institute

Smart Cities Contexte, définitions et best practices. Dr. Nathalie Crutzen Professeur, HEC Liege Directrice du Smart City Institute Smart Cities Contexte, définitions et best practices Dr. Nathalie Crutzen Professeur, HEC Liege Directrice du Smart City Institute Namur, le 19 avril 2016 Smart City : Contexte global Challenges démographiques:

Plus en détail

La chaîne gazière au service de la transition énergétique

La chaîne gazière au service de la transition énergétique La chaîne gazière au service de la transition énergétique Jean-Michel Figoli Convention AFG «Gaz et climat» 3 novembre 2015 LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE Le développement accéléré des énergies nouvelles L EUROPE

Plus en détail

commerce physique La géolocalisation au service de la ville intelligente

commerce physique La géolocalisation au service de la ville intelligente commerce physique La géolocalisation au service de la ville intelligente Conférence ASPROM- 30 NOV. 2012 Preamble Les hommes ont toujours réfléchi à la meilleure façon d améliorer leur cadre de vie. Pas

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail