FICHE CONSEIL : JE SOUHAITE OUVRIR UN MEUBLE DE TOURISME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE CONSEIL : JE SOUHAITE OUVRIR UN MEUBLE DE TOURISME"

Transcription

1 JE SUIS PORTEUR D'UN PROJET TOURISTIQUE FICHE CONSEIL : JE SOUHAITE OUVRIR UN MEUBLE DE TOURISME SOMMAIRE : 1/ Qu'est ce qu'un hébergemt de type "meublé de tourisme"? 2/ Classer son hébergemt «meublé de tourisme» : Pourquoi et commt? Pourquoi? Commt? 3/ Quelques recommandations concernant l'aménagemt La sécurité L accessibilité Quelques règles d urbanisme 4/ La fiscalité L impôt direct sur le revu La tva Les impôts locaux Les redevances et contributions diverses 5/ Les assurances Quels sont mes droits et devoirs? Les élémts à faire figurer dans le contrat Les tarifs 6/ La labellisation 7/ Les préconisations à suivre Vous êtes propriétaire d une maison, d un appartemt que vous n habitez pas. Vous y êtes attaché, mais le temps passe et l treti devit coûteux. Vous avez le ss de l accueil et vous aimeriez faire découvrir les richesses de votre région. Pourquoi ne pas créer un meublé de tourisme? Vous pourrez ainsi vivre une expérice richissante tout rtabilisant votre patrimoine bâti. Depuis des années, les meublés de tourisme rcontrt un vif succès auprès du public qui les considère comme une solution idéale d hébergemt, pour les vacances, pour un week-d, pour un déplacemt professionnel ou pour rdre visite à ses amis ou à sa famille. Voici quelques conseils pour réussir votre. 1/ QU'EST CE QU'UN HEBERGEMENT DE TYPE "MEUBLE DE TOURISME"? Le meublé de tourisme est une villa, un appartemt ou un studio meublé, à l usage exclusif du locataire, loué à une clitèle de passage qui y effectue un séjour caractérisé par une location à la journée, la semaine ou au mois et qui n y élit pas domicile (la durée maximale étant de 12 semaines). Atttion : En application des dispositions de l article L du code du tourisme, tous les meublés de tourisme, qu ils soit classés ou non, doivt être obligatoiremt déclarés à la mairie de la commune où ils sont situés. La déclaration est à effectuer préalablemt à l exercice de l activité, sur papier libre ou via le formulaire Cerfa disponible sur le site Internet : Tout changemt concernant les élémts d information que comporte la déclaration fait l objet d une nouvelle déclaration Mairie. Les meublés sont classés de 1 à 5 étoiles selon les critères établis par l arrêté du 2 août 2010.

2 2/ CLASSER SON HEBERGEMENT «MEUBLE DE TOURISME» : POURQUOI ET COMMENT? POURQUOI? Faire vivre son patrimoine bâti, S assurer un revu complémtaire, Pouvoir profiter de son hébergemt quelques semaines par an, Rompre l isolemt et profiter de la richesse des contacts humains, Faire découvrir à autrui notre région, Contribuer au développemt économique de sa commune, Pouvoir bénéficier de publicité (seuls les meublés classés bénéficit de la promotion assurée par Côte-d Or Tourisme et ses partaires), Pouvoir accepter les chèques vacances ANCV Bénéficier d un abattemt fiscal. COMMENT? Tout comme pour les hôtels et les campings, l Etat a instauré un classemt des locations saisonnières : les meublés de tourisme. Le classemt est volontaire et non obligatoire, il est attribué pour une durée de 5 ans. Pour être classé, le meublé de tourisme doit répondre aux critères du tableau de classemt suivant l'arrêté du 2 août 2010 fixant les normes et la procédure de classemt des meublés de tourisme. Ce tableau comprd 112 critères de contrôle (obligatoires et optionnels), et est divisé trois chapitres : "Equipemt s et aménagemts", "Service au clit", "Accessibilité et développemt durable". Pour obtir le classemt dans la catégorie demandée, il suffit d atteindre le nombre de points obligatoires et à la carte définis pour la catégorie visée. Si vous souhaitez faire classer le ou les meublés de tourisme que vous possédez, vous devez : Etape 1 : Vous informer auprès d un organisme accrédité ou agréé sur les formalités à remplir pour accéder au classemt. Liste des organismes sur https://www.classemt.atout-france.fr : - Organismes de contrôle o Les organismes de contrôle Liste des organismes de contrôle accrédités par le Cofrac Meublés de tourisme ou Liste des organismes de contrôle agréés Meublés de tourisme Etape 2 : Vérifier que votre hébergemt correspond aux normes du code de la construction de l habitation, ainsi qu aux critères de classemt. Etape 3 : Commander la visite de contrôle de l'organisme de contrôle accrédité ou agréé de votre choix. Etape 4 : Participer à la visite d'inspection. Etape 5 : Dans le mois qui suit la visite du meublé, l organisme qui l a réalisée vous transmet un certificat de visite qui comporte 3 documts : - Le rapport de contrôle - La grille de contrôle dûmt remplie par l organisme évaluateur - Une proposition de décision de classemt Vous disposez d un délai de 15 jours pour refuser la proposition de classemt. Au-delà de ce délai, le classemt est acquis.

3 Etape 6 : Les décisions de classemt sont transmises, msuellemt, par voie électronique, par les organismes chargés des visites de classemt à l Agce de Développemt Touristique du départemt concerné, chargé de mettre à disposition et tir à jour gratuitemt la liste des meublés classés dans le départemt. 3/ QUELQUES RECOMMANDATIONS CONCERNANT L'AMENAGEMENT Un logemt meublé est général composé d : - une cuisine équipée ou un coin cuisine, - une salle de séjour, - une salle d eau et des W.C., - une ou plusieurs chambres, hormis les studios (la mezzanine n est pas considérée comme une chambre). LA SECURITE Il est important que votre meublé réponde aux normes du code de la construction et de l habitation (exemple : hauteur des fêtres, plafonds, escaliers), ainsi qu aux normes de sécurité (exemple : piscines, électricité). N hésitez pas à prdre compte ces normes dès la création de votre hébergemt. Pour vous aider, vous pouvez faire appel à votre Mairie et à différtes structures compéttes, telles que : Les CAUE (Conseils d'architecture, d'urbanisme et d'environnemt) : sont des organismes départemtaux d'information et de conseil ouverts à tous. Ils assumt des missions de conseil gratuit pour le choix d un terrain, pour l insertion d un dans le site vironnant, pour tout ou esquisse dans l inttion de construire ou d améliorer l habitat. La Direction départemtale des territoires DDT (ancinemt Direction départemtale de l équipemt) et le Service d incdie et secours (SDIS) pour vérifier les réglemtations de votre structure matière d accessibilité aux personnes handicapées et de sécurité incdie. Des DAAF (détecteurs avertisseurs autonomes de fumées) respectant la norme EN/NF seront obligatoires d'ici à 2015 dans les habitations. Un arrêté précisera le positionnemt de ces appareils : "Dans les parties privatives des bâtimts d habitation, au moins un détecteur de fumée normalisé est installé dans chaque logemt, de préférce dans la circulation ou dégagemt desservant les chambres. Le détecteur est fixé solidemt partie supérieure, à proximité du point le plus haut et à distance des autres parois ainsi que des sources de vapeur". L ACCESSIBILITE En matière d accessibilité égalemt, votre meublé doit répondre au code de la construction et de l habitation. Si celui-ci doit accueillir plus de 15 personnes, il est considéré comme ERP (établissemt recevant du public) et doit répondre à des normes bi particulières. La Direction départemtale des territoires DDT (ancinemt Direction départemtale de l équipemt) et le Service d incdie et secours (SDIS) pour vérifier les réglemtations de votre structure matière d accessibilité aux personnes handicapées. Par ailleurs, la volonté de rdre les vacances accessibles à tous s inscrit dans une démarche nationale mise œuvre via le label "Tourisme et Handicap". Ce label concerne quatre types de handicaps : moteur, auditif, visuel et mtal. Une structure peut être labellisée pour 1, 2, 3 ou 4 handicaps.

4 QUELQUES REGLES D URBANISME Permis de construire ou déclaration de travaux : L aménagemt d un meublé est soumis aux règles d urbanisme. Avant toute construction ou tout d aménagemt, il convit de se procurer un certificat d urbanisme auprès de la Mairie : celui-ci précise la situation du terrain termes de droit de l urbanisme. Puis, fonction des travaux és, il faut faire une demande de permis de construire ou une déclaration de travaux. Sont exonérés de formalités : les travaux exécutés à l intérieur des bâtimts, lorsqu ils n changt pas la destination ou qu ils n modifit pas l extérieur ou le volume. Le permis de construire est obligatoire pour : - toutes constructions neuves, - tous travaux réalisés sur un bâtimt existant et ayant pour objet : de changer la destination du bâtimt (ex. transformation d un bâtimt agricole meublé touristique), d modifier l aspect extérieur (ex. nouvelles ouvertures), de créer des niveaux ou des surfaces supplémtaires de plus de 20 m². C est auprès de la Mairie ou de la Direction Départemtale des Territoires (D.D.T.) que l on se procure les formulaires de demande de permis de construire. Les travaux ne doivt pas débuter avant l obttion de l autorisation de construction. Une déclaration de travaux suffit pour les ouvrages de faible importance tels que : - les travaux de ravalemt, - l édification de clôtures, - la construction ou la réalisation de travaux ayant pour effet de créer une surface inférieure à 20 m² sur un terrain supportant déjà un bâtimt. Réglemtation des piscines : La réglemtation relative aux piscines (décret du 7 avril 1981), prévoit certaines dispositions matière de démarches déclaratives, de normes d'hygiène et de sécurité. Votre piscine doit faire l'objet d'une inspection des installations et d'un contrôle de la qualité des eaux par les services de la D.D.C.S.P.P. (Direction Départemtale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations). Sécurité : les piscines terrées ou semi-terrées non closes, privatives à usage individuel ou collectif, doivt être pourvues d'un dispositif de sécurité normalisé visant à prévir le risque de noyade. Ainsi, depuis le 1er mai 2004, votre piscine doit être sécurisée à l'aide d'un des dispositifs suivants : - NF P Barrières de protection - NF P Système d'alarme - NF P Couverture de Sécurité - NF P Abris Rseignez-vous auprès de votre pisciniste. 4/ LA FISCALITE (législation applicable au 12 juillet 2012, les différts seuils étant actualisés chaque année) Le régime juridique et fiscal que vous choisirez tant que loueur de meublé devra prdre compte différts paramètres. Un conseil spécialisé auprès d un expert comptable, d un ctre de gestion, d un avocat fiscal ou de votre service des impôts des treprises est nécessaire. A cette fiscalité obligatoire à toute activité peuvt s ajouter d autres taxes (la taxe d habitation, la taxe de séjour, etc.).

5 Le domaine fiscal comprd principalemt : - l impôt direct sur le revu ou société, - la TVA si assujetti, - les impôts locaux : cotisation foncière des treprises, taxe foncière, taxe d habitation et taxe de séjour, - des redevances et contributions diverses. L IMPOT DIRECT SUR LE REVENU La location de meublés est considérée comme une activité commerciale (et non comme un revu foncier). Les revus dégagés de l activité "loueur meublé ou chambre d hôtes" sont soumis à l impôt sur le revu, dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Le régime d imposition dépd du montant total du chiffre d affaires HT que le loueur réalise annuellemt s il est assujetti à la TVA, sinon sur le chiffre d affaires TTC (les limites de chiffre d affaires sont actualisées chaque année). Par ailleurs, la loi fiscale distingue les locations meublées simples des locations meublées classées (gîte rural, chambre d hôte, meublé de tourisme). 4 régimes d imposition existt : le régime des micro-treprises (micro-bic, le plus courant chez les loueurs), le régime réel simplifié, le régime réel normal, le régime de l auto-trepreur. Régime d imposition Régime des microtreprises Montant du chiffre d affaire de l exercice précédt - locations meublées classées : < à locations meublées simples : < Principales particularités Concerne uniquemt les contribuables dont les loyers ne sont pas soumis à la TVA. Déclaration simplifiée du CA sur la déclaration de revus. Pour les meublés classés, application d un abattemt de 71 % sur le CA. Le revu imposable est donc égal à 29 % du CA. Pour les meublés non classés, application d un abattemt de 50 % sur le CA qui doit être < à Le revu imposable est donc égal à 50 % du CA. Dispse de la majoration de 25 % du bénéfice imposable si adhésion à un ctre de gestion agréé (CGA).

6 Régime du bénéfice réel simplifié Régime du bénéfice réel normal (locatif) Autotrepreur - meublés non classés : > à et < à meublés classés : > et < > à < à pour les locations meublées non classées, < pour les meublés classés. - Si affiliation au microsocial auprès de l URSSAF. Tue d une comptabilité avec registremt des créances et des dettes. Dispse de bilan fiscal si CA < à sur les vtes et locations meublées classées ou pour les autres locations. Réduction d impôt de 915 si option pour le réel et adhésion à un CGA. Tue complète de la comptabilité. Exonération de TVA. Tue d une comptabilité simplifiée : ligne de recettes. Cotisations sociales : 12 % du CA LA TVA Les prestations d hébergemt à caractère hôtelier ou para-hôtelier sont assujetties à la TVA, au taux réduit de 7 %. Si, dans votre location, vous proposez au moins 3 des services parmi les 4 suivants : le petit déjeuner, le nettoyage des locaux effectué cours de séjour, la fourniture de linge de maison, la réception, même non personnalisée, de la clitèle. Vous serez alors assujetti au régime de la TVA, au titre de prestations d hébergemt à caractère hôtelier ou parahôtelier (art.261-d-4 b modifié par la loi de finances rectificative pour 2002, n du 30 décembre 2002). Les loueurs redevables de la TVA, dont le chiffre d affaires est inférieur à HT (meublé classé) ou (meublé non classé), bénéficit de plein droit de la franchise base de TVA, quel que soit leur régime d imposition ; ils peuvt toutefois roncer à la franchise pour être imposés à la TVA. Atttion : À partir du momt où vous êtes exonéré de TVA, vous ne pouvez pas récupérer la TVA sur les investissemts (travaux de rénovation ou d aménagemt) ni sur les bis achetés pour le ou les meublés.

7 LES IMPOTS LOCAUX La cotisation foncière des treprises (CFE) Les loueurs meublés sont imposables à la CFE, qui a remplacé la taxe professionnelle. Toutefois, de nombreuses exonérations et aménagemts existt : o Lorsque le propriétaire loue ponctuellemt son habitation personnelle (principale ou secondaire, totalité ou partie). Une habitation personnelle signifie que le propriétaire conserve la disposition matériel ou/et juridique du meublé dehors des périodes de location. Sauf délibérations expresses des collectivités locales, il ne peut y avoir pour une location d une habitation personnelle double imposition à la CFE et à la taxe d habitation (TH). Le local meublé sera imposé pour le tout à la TH. o Pour les locations meublées classées. Sauf délibération contraire des collectivités locales, les locations de gîte rural, chambre d hôte, meublé touristique sont exonérées de CFE. La taxe foncière Si vous êtes propriétaire ou usufruitier, vous serez imposé à la taxe foncière sur les propriétés bâties, pour les immeubles bâtis que vous possédez au 1er janvier de l année d imposition. Les communes ou groupemts de communes peuvt instituer une taxe destinée à financer le service d lèvemt des ordures ménagères. Elles peuvt égalemt instituer une redevance pour les ordures ménagères calculée fonction de l importance du service rdu. Cette redevance se substitue alors à la taxe d lèvemt des ordures ménagères. La taxe d habitation Vous êtes redevable de cette taxe seulemt si les locaux loués font partie de votre habitation personnelle (article du Code Général des Impôts) et si vous conservez la jouissance, à titre de résidce principale ou secondaire, dehors des périodes de location. La taxe de séjour Elle est décidée par le Conseil Municipal dans les stations classées, les communes littorales ou de montagne ainsi que celles qui réalist des actions de promotion faveur du tourisme. Elle est collectée par les propriétaires, qui la réservt au receveur municipal de la commune. Le produit de la taxe de séjour est utilisé pour réaliser des dépses destinées à favoriser l'attrait touristique de la commune. Rseignez-vous auprès de votre Mairie pour savoir si votre commune est concernée par la taxe de séjour. Son montant varie de 0,20 à 1,50 par personne et par nuit, fonction du confort du meublé (et donc du nombre d étoiles obtues par le classemt). LES REDEVANCES ET CONTRIBUTIONS DIVERSES La redevance audiovisuelle Si le local loué constitue l habitation personnelle du propriétaire (définition dans le paragraphe sur la CFE), il s agit d une résidce principale ou secondaire imposable à la TH au nom du propriétaire pour toute sa superficie. Si par ailleurs, une redevance audiovisuelle est imposée au nom du propriétaire pour un appareil récepteur de télévision ou un dispositif assimilé, alors il n ya pas lieu à paiemt de la redevance audiovisuelle pour l appareil TV situé dans le local loué.

8 S il s agit d un local exclusivemt réservé à la location meublée et si la location comporte la fourniture d un téléviseur, le principe est que la TH et la redevance audiovisuelle sont dues par le locataire. Toutefois si le récepteur TV est pris location par le propriétaire auprès d une treprise, la redevance audiovisuelle sera due par le loueur du meublé. La Contribution Sociale Généralisée (C.S.G.) Les revus nets des locations meublées non professionnelles sont soumis à la C.S.G. au taux de 7,5 %, à la C.R.D.S. au taux de 0,5 % et au prélèvemt social au taux de 4.8 % (2011). Ces contributions font l objet d un avis d imposition commun et ne sont pas recouvrées si leur montant total est inférieur à 61. Ces prélèvemts sont établis au vu de la déclaration d semble des revus n 2042 et recouvrés par voie de rôle (rôle commun aux trois contributions et distinct de celui de l impôt sur le revu). 5/ LES ASSURANCES Comme pour votre résidce principale, il est nécessaire de vous préoccuper de l'assurance de vos responsabilités à l'égard des occupants de votre location. Se garantir avant de louer Indiquez à votre assureur que vous souhaitez mettre location l habitation vous appartant. Vérifiez que la garantie "responsabilité civile du propriétaire" s applique à l'égard des locataires, notammt cas de dommages corporels. Faites évtuellemt ajouter la garantie "recours des locataires contre propriétaire». Elle s applique si un défaut d'treti du bâtimt est à l'origine de dommages causés au locataire par un incdie ou un dégât des eaux. En cas d'incdie, de dégât des eaux, d'accidt Cette clause d'abandon de recours doit figurer tant dans le contrat de location que dans le contrat d'assurance. Elle ne concerne que les dommages d'incdie et de dégâts des eaux. La responsabilité du locataire demeure tière à l'égard des voisins et des tiers ; les autres dégradations commises par le locataire restt à sa charge. Déclarez immédiatemt le sinistre à votre assureur et faites procéder à une expertise. Si vous ne parvez pas à l'obtir rapidemt, rédigez avec le locataire un état des lieux qui mtionne les dégâts ; à défaut, faites établir un constat d'huissier. Un contrat d'assurance spécifique couvrant votre activité de loueur existe désormais, complémt de votre assurance multirisque habitation. Celui-ci vous permet de couvrir votre bi pdant les périodes locatives, ainsi que vos revus locatifs, vos responsabilités du fait d activités locatives, les prestations annexes (piscine, vélos ). Vous avez égalemt la possibilité de disposer d une assistance juridique. Mis place partariat tre RN2D et le Cabinet Liger Tourisme, ce service a été conçu sur-mesure pour répondre à vos obligations légales. Ce contrat vous assure par exemple cas d'accidt, chute, noyade de vos clits, cas de vol, incdie, etc Ce partariat vous permet de bénéficier d une réduction de 15% sur cette assurance qui se souscrit simplemt ligne, à partir de 30 /an. Chaque propriétaire souscrit individuellemt via le site dédié Pour toute information : Liger Assistance Tourisme - 24 Rue Louis Braille TOURS Tél. :

9 QUELS SONT MES DROITS ET DEVOIRS? Le locataire doit : se conduire "bon père de famille", c'est-à-dire s'abstir de tout tapage ou bruit excessif, prdre soin du logemt et du mobilier et ne pas abuser des capacités d'accueil (art du Code Civil) payer le prix de la location aux termes convus (art du Code Civil) répondre des dégradations qui survint pdant la location sauf si elles résultt de l'usure normale ou d'un vice de l'équipemt (art du Code Civil) vérifier qu'il est bi assuré contre les risques dont il est présumé responsable (incdie, dégâts des eaux, etc.) soit par le contrat de sa résidce principale si celui-ci comporte une extsion "villégiature" soit par un contrat spécifique (assurance temporaire pour la durée des vacances). pouvoir jouir paisiblemt des lieux selon des conditions prévues par le contrat de location et l'état descriptif Pouvoir interdire l'trée de son meublé au propriétaire, sauf pour travaux ou urgce. Le loueur du meublé ou son mandataire doit : communiquer à tout candidat locataire un état descriptif (article 5 de l'arrêté du 1 er avril 97). Si les rseignemts communiqués sont inexactes, le propriétaire pourra être condamné au paiemt d'une amde. préciser des évtuelles nuisances (chantier, activités agricoles, clocher, odeurs, voie ferrée ). établir et voyer un contrat de location écrit deux exemplaires. Le locataire retournera un exemplaire daté et signé au propriétaire. Assurer au locataire une jouissance paisible des lieux (art du Code Civil) Garantir le locataire contre les vices cachés (art du Code Civil). Etablir une facture sur demande du clit. Le contrat de location peut tir lieu. remettre les locaux parfait état d'treti et dans les conditions convues (art du Code Civil). LES ELEMENTS A FAIRE FIGURER DANS LE CONTRAT 1/la durée de location : date et heures de départ et d'arrivée 2/le prix 3/les charges Pour l'électricité, préciser que le décompte sera réalisé à partir des relevés de compteur (un compteur pour le meublé est donc alors nécessaire) à l'trée et à la sortie et le selon le tarif du fournisseur d'électricité (aucun bénéfice possible mais refacturation possible de l'abonnemt au prorata du nombre de jours d'occupation). 4/le versemt à l'avance (maximum 25% du prix) -Les arrhes : chacune des parties peut se désister. Le locataire les abandonnant, le propriétaire restituant le double (art du Code Civil). -L'acompte : il cautionne un gagemt définitif, le contrat de location doit être exécuté. Le locataire peut être obligé de verser la totalité du loyer cas d'annulation. Si l'annulation vit du loueur, le locataire pourra obtir une indemnisation pour préjudice moral ou financier. 5/la taxe de séjour 6/la caution ou dépôt de garantie : son montant n'est pas réglemté pour des locations sans intermédiaire (agt immobilier ou ctrale de réservation). En général il ne dépasse pas le quart du loyer ; il doit être remis par le locataire au propriétaire lors de la remise des clés. Le chèque peut être caissé immédiatemt. Le propriétaire est tu de restituer la caution dans les 10 jours. En cas de dégradation constatée par un état des lieux contradictoire accompagné de l'invtaire, la caution doit être restituée dans les 60 jours, déduction faite des travaux occasionnés et sur préstation de facture. Si la caution s'avère

10 insuffisante, le locataire est tu contractuellemt de rembourser les frais supplémtaires, sur préstation des factures correspondantes. Un état des lieux contradictoire à l'trée et à la sortie de la location doit être fait ; à défaut il appartit au loueur d'apporter la preuve de la quantité et de la nature des objets manquants ou détériorés. Atttion : Clause abusive Toute stipulation tdant à interdire la déttion d'un animal familier dans un local d'habitation est réputée non écrite. Cette déttion est toutefois subordonnée au fait que ledit animal ne cause aucun dégât à l'immeuble ni aucun trouble de jouissance aux occupants de celui-ci. Est licite la stipulation tdant à interdire la déttion d'un chi appartant à la première catégorie (chis d'attaque : Pitbull, Boer-Bull et Tosa). LES TARIFS Les prix de location sont libremt fixés par le propriétaire. Ils varit selon le type d hébergemt, la catégorie, la capacité et la localisation du meublé. Les tarifs peuvt évoluer fonction de la période de location. Voici une proposition de caldrier tarifaire : Haute saison Été Moyne saison mai, juin, septembre et petites vacances scolaires Basse saison le reste de l année Tarif semaine 7 nuits Base 100 % 70 % du prix haute saison 50 % du prix haute saison Tarif weekd 2 nuits Base 100 % Environ 35 % du tarif semaine haute saison Environ 35 % du tarif semaine haute saison Nuitée supplémtaire : 1/7e de la semaine de la saison concernée Source : Gîtes de France 6/ LA LABELLISATION Ne pas confondre classemt et label! Devir meublé de tourisme classé permet de rassurer le consommateur quant à la qualité de la location et permet au loueur de figurer sur l semble des listes préstées par les organismes touristiques. Adhérer à un label, plus du classemt préfectoral, permet de mettre avant une image différte ou un aménagemt intérieur spécifique ou une qualité plus exigeante avec une approche commerciale du produit.

11 Un propriétaire de meublé classé peut souhaiter adhérer à un label de qualité qui lui offre : la garantie de qualité selon les critères définis dans sa charte, une dynamique collective, des conseils juridiques, une communication ciblée, des outils pour la location et la réservation, une promotion par des catalogues spécifiques. Les conditions d adhésion sont propres à chaque label. Leurs critères et leur classemt correspondt à des niveaux de confort mais aussi de qualité et d accueil plus spécifiques. 7/ LES PRECONISATIONS A SUIVRE Afin de répondre au mieux à la demande des vacanciers, voici quelques préconisations : - Développer l hébergemt rural à proximité des zones urbaines et le long des grands axes de circulation. - Adapter la réservation aux nouveaux rythmes : location de gîte avec des jours d arrivée et de départ adaptables, surtout basse saison. - Personnaliser : l hébergemt, la décoration, l accueil (feu dans la cheminée à l arrivée, bouquet de fleurs sur la table, etc.). - Proposer des services annexes : prêt de bicyclette, espace bibliothèque Ce que vous devez savoir : - Le propriétaire ne doit pas considérer la location d un meublé comme une source de revu unique. Il faut plutôt l visager comme un revu complémtaire ou un moy de conserver, d tretir et d améliorer son patrimoine bâti. - Il faut savoir que l activité locative suppose une disponibilité certaine avant la période de location. Il importe de répondre aux sollicitations des clits, donc d être joignable permance et de disposer de son planning de réservations. La qualité de l accueil constitue un élémt esstiel de la fidélisation de la clitèle. Pdant la location, le propriétaire se doit d être prést à l arrivée des clits et à leur départ. Il doit égalemt pouvoir être joint cas de problème dans la location. Au départ des clits, il doit s assurer que la location est parfait état de propreté pour accueillir les prochains clits. Mise à jour : octobre 2013

FICHE CONSEIL : JE SOUHAITE CREER UNE OU DES CHAMBRE(S) D'HOTES

FICHE CONSEIL : JE SOUHAITE CREER UNE OU DES CHAMBRE(S) D'HOTES JE SUIS PORTEUR D'UN PROJET TOURISTIQUE FICHE CONSEIL : JE SOUHAITE CREER UNE OU DES CHAMBRE(S) D'HOTES SOMMAIRE : 1/ Qu'est ce qu'un hebergemt de type "chambre d'hotes"? 2/ Y a-t-il des demarches reglemtaires

Plus en détail

Offre valable au 01 juillet 2012

Offre valable au 01 juillet 2012 Fiche descriptive de l offre de fourniture d électricité au tarif règlemté, pour les clits : - PARTICULIERS, desservis par le GRD «Gascogne Energies Services» (Communes d Aire sur l Adour et Barcelonne

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

FISCALITÉ RÉGLEMENTATIONS MARS 2015

FISCALITÉ RÉGLEMENTATIONS MARS 2015 INTRODUCTION : Ce document a été réalisé à partir de différentes sources : atelier fiscalité du 6/03/2015 présenté par M. Caunègre et David Reclus (Fiducial Expertises Soustons) Mairies du Seignanx. Sites

Plus en détail

A / L OFFRE EN LOCATIONS SAISONNIÈRES EN DORDOGNE (AU 01/01/2013) 4 197 locations saisonnières pour 23 657 lits dont 1 522 classés pour 7 930 lits.

A / L OFFRE EN LOCATIONS SAISONNIÈRES EN DORDOGNE (AU 01/01/2013) 4 197 locations saisonnières pour 23 657 lits dont 1 522 classés pour 7 930 lits. FICHE 4 : EXPLOITER UNE LOCATION SAISONNIÈRE / MEUBLÉ DE TOURISME Important : un «meublé de tourisme» est une location saisonnière classée. 1 - LES CHIFFRES EN DORDOGNE A / L OFFRE EN LOCATIONS SAISONNIÈRES

Plus en détail

DÉMARCHE DE CLASSEMENT MEUBLÉ DE TOURISME

DÉMARCHE DE CLASSEMENT MEUBLÉ DE TOURISME DÉMARCHE DE CLASSEMENT MEUBLÉ DE TOURISME Qu est-ce qu un meublé de tourisme? Définitions du Code du Tourisme (art. D324-1 et D324-2) : «Les meublés de tourisme sont des villas, appartements ou studios

Plus en détail

Le contrat de location

Le contrat de location Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation LOCATION D UN LOGEMENT CONTRAT DE LOCATION DROITS ET OBLIGATIONS DU LOCATAIRE Le contrat de location L information préalable du locataire sur

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES LA FISCALITÉ DES LOCATIONS EN MEUBLES Article juridique publié le 21/03/2013, vu 10039 fois, Auteur : ASCENCIO Jacques LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES I - L IMPOT SUR LE REVENU A la différence

Plus en détail

mode d'emploi Contrat de location saisonnière d un appartement à la montagne

mode d'emploi Contrat de location saisonnière d un appartement à la montagne mode d'emploi Contrat de location saisonnière d un appartement à la montagne Quand utiliser ce modèle? Pour la location saisonnière d un logement situé à la montagne (un appartement, un chalet, ). Le logement

Plus en détail

«Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2

«Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2 «Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Sommaire Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2 Statuts juridiques et fiscaux :... 3 Selon quelles conditions dois-je m inscrire

Plus en détail

Locations saisonnières en France

Locations saisonnières en France Centre Européen des Consommateurs GIE Luxembourg 2009 Locations saisonnières en France Locations saisonnières en France Introduction La location saisonnière consiste à louer, pendant une durée limitée

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME Classé Avenue Albert Roux 83250 LA LONDE LES MAURES Tél. 04 94 01 53 17 meubles@ot-lalondelesmaures.fr www.ot-lalondelesmaures.

OFFICE DE TOURISME Classé Avenue Albert Roux 83250 LA LONDE LES MAURES Tél. 04 94 01 53 17 meubles@ot-lalondelesmaures.fr www.ot-lalondelesmaures. GUIDE DU LOUEUR PARTICULIER LONDAIS «Locations saisonnières» 2013 OFFICE DE TOURISME Classé Avenue Albert Roux 83250 LA LONDE LES MAURES Tél. 04 94 01 53 17 meubles@ot-lalondelesmaures.fr www.ot-lalondelesmaures.fr

Plus en détail

- Guide pratique du loueur de Meublé de Tourisme janvier 2014 -

- Guide pratique du loueur de Meublé de Tourisme janvier 2014 - Sommaire Présentation de l Union Départementale des Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative de Haute-Savoie et de sa filiale, Initiatives Tourisme 74 Préparer le début d activité Définitions de la

Plus en détail

CLASSEMENT des MEUBLES de TOURISME EN DORDOGNE

CLASSEMENT des MEUBLES de TOURISME EN DORDOGNE CLASSEMENT des MEUBLES de TOURISME EN DORDOGNE NOUVELLE PROCEDURE ISSUE DE LA LOI DU 22 juillet 2009 et textes d application Comité Départemental du Tourisme de la Dordogne CDT/24 01/06/2012 1 Définition:

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS L hébergement chez l habitant existe depuis de nombreuses années sous différentes formes et son développement s est accentué

Plus en détail

Périgord Blanc 8 4,30 2 901 5,02. Périgord Noir 115 61,83 38 437 66,48. Périgord Vert 32 17,20 6 956 12,02

Périgord Blanc 8 4,30 2 901 5,02. Périgord Noir 115 61,83 38 437 66,48. Périgord Vert 32 17,20 6 956 12,02 FICHE 2 : CRÉER OU REPRENDRE UN TERRAIN DE CAMPING (HÔTELLERIE DE PLEIN AIR) OU UN PRL (PARC RÉSIDENTIEL DE LOISIRS) 1 - LES CHIFFRES EN DORDOGNE A / L OFFRE EN HÔTELLERIE DE PLEIN AIR AU 01/01/2014 Parc

Plus en détail

meublés de tourisme Sommaire Mode d emploi Pourquoi classer mon meublé? Pages 2 à 4 Comment faire classer mon meublé? Page 5

meublés de tourisme Sommaire Mode d emploi Pourquoi classer mon meublé? Pages 2 à 4 Comment faire classer mon meublé? Page 5 meublés de tourisme Mode d emploi Sommaire Pourquoi classer Pages 2 à 4 Comment faire classer Page 5 Pourquoi le faire référencer dans mon office de tourisme? Pages 6 à 8 Qu est-ce qu un meublé de tourisme?

Plus en détail

Total 1 907 4 578. Périgord Blanc 150 372 8,13. Périgord Noir 973 2 378 51,94. Périgord Pourpre 447 1 046 22,85. Périgord Vert 337 782 17,08

Total 1 907 4 578. Périgord Blanc 150 372 8,13. Périgord Noir 973 2 378 51,94. Périgord Pourpre 447 1 046 22,85. Périgord Vert 337 782 17,08 FICHE 5 : EXPLOITER DES CHAMBRES D HÔTES 1 - LES CHIFFRES EN DORDOGNE A / L OFFRE AU 01/01/2014 : 1 907 chambres d hôtes pour 4 578 lits. Nombre de chambres Nombre de lits 116 272 Clévacances 87 218 24

Plus en détail

Les Guides Techniques PROPRIÉTAIRE DE GÎTES ET LOCATIONS DE VACANCES CONSEILS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ WWW.FINISTERETOURISME.

Les Guides Techniques PROPRIÉTAIRE DE GÎTES ET LOCATIONS DE VACANCES CONSEILS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ WWW.FINISTERETOURISME. Les Guides Techniques PROPRIÉTAIRE DE GÎTES ET LOCATIONS DE VACANCES CONSEILS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ WWW.FINISTERETOURISME.COM Éditorial L hébergement touristique est une composante importante

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION MAIRIE DE COURNON D'AUVERGNE SERVICE TOURISME TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION Sommaire : Page 2 : Page 4 : Page 5 : Page 6 : Page 7 : Présentation de la taxe de séjour -qui est habilité

Plus en détail

ARIEGE AZIMUTH Conditions Générales de ventes

ARIEGE AZIMUTH Conditions Générales de ventes ARIEGE AZIMUTH Conditions Générales de ventes Les présentes conditions de vente entrent en vigueur à compter 1er janvier 2014 jusqu au 31 décembre 2014. Elles annulent et remplacent toutes autres conditions

Plus en détail

VILLE DE LA CROIX VALMER. TAXE DE SéJOUR

VILLE DE LA CROIX VALMER. TAXE DE SéJOUR VILLE DE LA CROIX VALMER TAXE DE SéJOUR taxe de séjour Commune de La Croix Valmer Sommaire: - Qu est que la taxe de séjour?... - Qui est assujetti à la taxe de séjour?... - Les tarifs... - Les réductions,

Plus en détail

SPECIMEN. www.les-kaz-de-bien-desiree.com. 1 sur 6. de Bien-Désirée. Les

SPECIMEN. www.les-kaz-de-bien-desiree.com. 1 sur 6. de Bien-Désirée. Les 1 sur 6 ENTRE LES SOUSSIGNES, Monsieur Patrick GASCHARD né(e) le 28 juin 1958 à Tours, demeurant 1 Chemin de Bois de Lomard 97180 SAINTE ANNE Numéro de téléphone fixe : 05.90.44.20.09 Numéro de téléphone

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation s Nations Unies pour le développemt industriel Distr. générale 5 juin 205 Français Original: anglais Conseil du développemt industriel Quarante-troisième session Vine, 23-25 juin 205 Point

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 PLF POUR 2015 - (N 2234) Commission Gouvernement Adopté AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE ADDITIONNEL N o II-464 (2ème Rect) APRÈS L'ARTICLE

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION STUDIO - 1er Etage - 6 RUE DES LINGOTS

CONTRAT DE LOCATION STUDIO - 1er Etage - 6 RUE DES LINGOTS CONTRAT DE LOCATION STUDIO - 1er Etage - 6 RUE DES LINGOTS ENTRE LES SOUSSIGNES, CDH Hosting Service 42 rue Washington 75008 PARIS ; ci-après dénommé(e) «Le Bailleur» ET Monsieur et/ou Madame «Vacancier»

Plus en détail

La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme

La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme L article D. 324-1 du Code de tourisme définit les meublés de tourisme comme étant : «Des villas, appartements, ou studios meublés, à l'usage exclusif

Plus en détail

Le Groupement National des Indépendants GNI LOCATION DE MEUBLES TOURISTIQUES

Le Groupement National des Indépendants GNI LOCATION DE MEUBLES TOURISTIQUES Le Groupement National des Indépendants GNI LOCATION DE MEUBLES TOURISTIQUES A Paris au moins 30 000 logements ont été soustraits du marché de l habitation pour être loués à des touristes. Le site Airbnb

Plus en détail

Mémento du. loueur meublés. adt-herault.fr

Mémento du. loueur meublés. adt-herault.fr de Mémento du loueur meublés adt-herault.fr Editorial L Hérault, une destination de qualité Avec plus de 2000 locations ou chambres d hôtes labellisées dont l essentiel se situe sur le littoral, le Département

Plus en détail

Meublé de Tourisme 5 étoiles

Meublé de Tourisme 5 étoiles Villard-DessOus F 74230 MANIGOD 45 51 37.00 N / 6 21 10.90 E Meublé de Tourisme 5 étoiles Arrêté Préfectoral 201202-T-694 du 29/02/2012 CONTRAT de LOCATION SAISONNIERE Le présent contrat de location saisonnière

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 A-2-03 N 79 du 30 AVRIL 2003 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE. CHAMP D APPLICATION EXONERATION. LOCATIONS DE LOGEMENTS MEUBLES OU GARNIS A USAGE D

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE l PREAMBULE L Office de tourisme de Sélestat (OTS), titulaire du Certificat d Immatriculation IM06711011 AU067960003 SIRET 32998051000039, situé Commanderie St Jean - Bld

Plus en détail

page 1 sur 5 mise à jour le 09/12/2010 BON SEJOUR EN FRANCE CONDITIONS de RESERVATION

page 1 sur 5 mise à jour le 09/12/2010 BON SEJOUR EN FRANCE CONDITIONS de RESERVATION page 1 sur 5 mise à jour le 09/12/2010 BON SEJOUR EN FRANCE CONDITIONS de RESERVATION SARL BON SEJOUR EN FRANCE ci-après dénommée BSEF, 14, rue de l Abbaye, 17740 Sainte-Marie de Ré immatriculée au RCS

Plus en détail

z MEUBLEE SAISONNIERE Gîte des Sapins

z MEUBLEE SAISONNIERE Gîte des Sapins CONTRAT DE LOCATION z MEUBLEE SAISONNIERE Gîte des Sapins ENTRE LES SOUSSIGNES LE BAILLEUR Madame FORICHON Angélique demeurant 5 rue de Lorraine à Ramonchamp (88). ( 06 74 10 42 13. : gite.des.sapins@gmail.com

Plus en détail

Collectif de Défense des utilisateurs du Chauffage urbain de Clichy

Collectif de Défense des utilisateurs du Chauffage urbain de Clichy Clichy, le 12 avril 2012 Objet : Le nouvel avant au contrat chauffage urbain s copropriétés clichoises. Pourquoi faut-il réfléchir avant d gager vos clits? Madame, Monsieur, Vous êtes, à notre connaissance,

Plus en détail

FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire

FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire L article 67 de la loi de finances pour 2015 procède à une refonte d ampleur de la taxe de séjour et de la

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX APPARTENANT AU DOMAINE PRIVE DEPARTEMENTAL

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX APPARTENANT AU DOMAINE PRIVE DEPARTEMENTAL CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX APPARTENANT AU DOMAINE PRIVE DEPARTEMENTAL ENTRE : 1) Le Département des YVELINES représenté par M. Le Président du Conseil Général, spécialement autorisé à intervenir

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire.

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire. CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY DISPOSITIONS GENERALES Le locataire ne pourra en aucune circonstance se prévaloir d un quelconque droit au maintien dans les lieux à l expiration

Plus en détail

GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR

GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR Office de Tourisme d'istres GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR Pour toute information : Office de Tourisme, 30 allée Jean Jaurès 13800 Istres Tél. : 04 42 81 76 00 PRESENTATION La taxe de Séjour

Plus en détail

PARA HÔTELLERIE & LMP/LMNP

PARA HÔTELLERIE & LMP/LMNP BIENVENUE AU DOMAINE DU GRAND TOURTRE UN SÉJOUR DE VACANCES INOUBLIABLE 18 place de l Hôtel de Ville 16 210 CHALAIS Tel: +33(0)5 45 98 31 56 Fax: +33(0)5 45 98 31 55 Email: france@shelbournedevelopment.com

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

L information du consommateur Gîtes et chambres d hôtes

L information du consommateur Gîtes et chambres d hôtes L information du consommateur Gîtes et chambres d hôtes Information du consommateur Code du tourisme Code de la consommation Loi pour la confiance dans l économie numérique (2004-575 du 21/06/2004) Loi

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS TYPES 2012 ET NOTES D ORIENTATION. Présenter ses états financiers selon les IFRS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS TYPES 2012 ET NOTES D ORIENTATION. Présenter ses états financiers selon les IFRS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS TYPES 2012 ET NOTES D ORIENTATION Préster ses états financiers selon les IFRS Avis important : Cette publication a été élaborée à titre de documt d information et elle vise

Plus en détail

Ouverture et exploitation de chambres d'hôtes

Ouverture et exploitation de chambres d'hôtes Ouverture et exploitation de chambres d'hôtes Définition, réglementation et normes Aux termes de la loi 2006-437 du 14 avril 2006, les chambres d'hôtes sont des chambres meublées situées chez l'habitant

Plus en détail

Voyager en voiture : louer un véhicule

Voyager en voiture : louer un véhicule Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation Voyager en voiture : louer un véhicule Avant la location Comparer les offres des loueurs (en agence ou sur sites Internet) : s informer sur

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 Note réalisée par le Comité Départemental du Tourisme à l attention des

Plus en détail

Tarifs et période de location :

Tarifs et période de location : Eric bescond Rennes, le -------------- 43 frilouse 35580 Guichen 06 81 71 99 52 Madame,monsieur, Nous avons le plaisir de vous proposer la réservation de notre gîte «Lumière» dont vous trouverez la description

Plus en détail

UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE Guide de la Taxe de séjour UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % 55 % Question tourisme? C est la Com Com! www.cc-ribeauville.fr PRÉCURSEUR, POUR VOUS SERVIR La taxe de séjour,

Plus en détail

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas Ce qui change en 2015, suite à la réforme Pour vous aider à comprendre : Le applicable, expliqué pas à pas Loi n 2014-1654 du 29 décembre 2014 art 67 La loi de finances 2015 a été adoptée en dernière lecture

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Entre les soussignés, M., Mme, Mlle (nom, prénom)... né le...à... demeurant... désigné(s) ci-après le bailleur et M., Mme, Mlle (nom, prénom)... né le...à... demeurant...

Plus en détail

L'assurance et les vacances

L'assurance et les vacances L'assurance et les vacances Dossier MediaVacances.com Août 2009 Départ en vacances: s'assurer ou pas? Quels risques couvrir? Les vacances apportent de la détente et du plaisir, mais parfois aussi quelques

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS D après la loi n 89-462 du 6 juillet 1989 (JO 08/07 /89) modifiée par la loi du 21 juillet 1994 (JO 24/07/94) Le présent contrat de location est composé: d'une première

Plus en détail

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS DE LA MILESSE Règlement intérieur, relatif à l utilisation des salles CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS - RUE DES JONQUILLES LA MILESSE - TEL / 02 43 25 59.56 Ce règlement

Plus en détail

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS : annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ CAS DE FIGURE Le propriétaire des locaux frappés d un arrêté de police tenu à l obligation

Plus en détail

Contrat de Location. sur le site http://www.locationencorse.net. Tél : 06 13 01 46 86 mail : newjade@free.fr

Contrat de Location. sur le site http://www.locationencorse.net. Tél : 06 13 01 46 86 mail : newjade@free.fr 1 2 exemplaires signés et paraphés à envoyer Contrat de Location OBJET DU CONTRAT DE LOCATION Les parties déclarent que la présente location n a pas pour objet des locaux loués à usage d habitation principale

Plus en détail

Service des Relations Internationales. Livret d hébergement

Service des Relations Internationales. Livret d hébergement 2015 2016 Service des Relations Internationales Livret d hébergement Le LOGEMENT à La Rochelle SERVICE LOGEMENT Le Service qui vous accompagne dans la recherche d appartements ou de familles d accueil

Plus en détail

REGLEMENT D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA SOLOGNE DES ETANGS

REGLEMENT D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA SOLOGNE DES ETANGS REGLEMENT D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR SUR LA 1 Modalités pratiques de la mise en place de la taxe de séjour sur le territoire de la communauté de communes de la Sologne des Etangs ( Délibération

Plus en détail

Les Guides Techniques PROPRIÉTAIRE DE GÎTES ET LOCATIONS DE VACANCES CONSEILS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ WWW.FINISTERETOURISME.

Les Guides Techniques PROPRIÉTAIRE DE GÎTES ET LOCATIONS DE VACANCES CONSEILS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ WWW.FINISTERETOURISME. Les Guides Techniques PROPRIÉTAIRE DE GÎTES ET LOCATIONS DE VACANCES CONSEILS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ WWW.FINISTERETOURISME.COM Éditorial L hébergement touristique est une composante importante

Plus en détail

GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT

GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT Juin 2015 Guide du logement étudiant Acteurs majeurs et incontournables pour trouver et louer votre logement en France Sommaire Préambule 1 Les résidences étudiantes 2 Choisir

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2013 EVENEMENTS PRIVES PRAGMATY EVENTS- CHATEAU LA CHEZE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2013 EVENEMENTS PRIVES PRAGMATY EVENTS- CHATEAU LA CHEZE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2013 EVENEMENTS PRIVES PRAGMATY EVENTS- CHATEAU LA CHEZE Le fait de passer commande implique l adhésion entière et sans réserve du client à ces présentes Conditions Générales

Plus en détail

REGLEMENTS GENERAUX NATIONAUX CYCLOSPORT ET CLM ET DES CHAMPIONNATS NATIONAUX

REGLEMENTS GENERAUX NATIONAUX CYCLOSPORT ET CLM ET DES CHAMPIONNATS NATIONAUX Saison 2014/2015 Union Française des Œuvres Laïques d Education Physique Commission Nationale des Activités Cyclistes REGLEMENTS GENERAUX NATIONAUX CYCLOSPORT ET CLM ET DES CHAMPIONNATS NATIONAUX SOMMAIRE

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RESERVATION EN LIGNE ET PAR COURRIER ELECTRONIQUE DE MEUBLES OFFICE DE TOURISME DE SELESTAT

CONDITIONS GENERALES RESERVATION EN LIGNE ET PAR COURRIER ELECTRONIQUE DE MEUBLES OFFICE DE TOURISME DE SELESTAT CONDITIONS GENERALES RESERVATION EN LIGNE ET PAR COURRIER ELECTRONIQUE DE MEUBLES OFFICE DE TOURISME DE SELESTAT PREAMBULE L Office de tourisme Sélestat (OTS) Certificat d Immatriculation IM067110011 SIRET

Plus en détail

EMPLOI MODE D EMPLOi Chantier et entreprise d insertion, régie DE quartiers MODE D EMPLOi

EMPLOI MODE D EMPLOi Chantier et entreprise d insertion, régie DE quartiers MODE D EMPLOi EMPLOI MODE D EMPLOi Chantier et treprise d insertion, régie DE quartiers MODE D EMPLOi Fonds social europé Investit pour votre avir IAE insertion par l activité économique L Activité économique : Un dispositif

Plus en détail

IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT :

IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT : GUIDE DE L HÉBERGEMENT ET DU LOGEMENT L occupant hébergé Ci-après désigné par les mots «L occupant hébergé» IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT : CONDITIONS PARTICULIERES Article 1 - Objet de la convention La

Plus en détail

LOGEMENT : FOIRE AUX QUESTIONS

LOGEMENT : FOIRE AUX QUESTIONS Dois-je signer un contrat de location ou bail? Le contrat de bail écrit est obligatoire dans la mesure, s il constitue la résidence principale du locataire. (Télécharger un modèle de bail sur www.pap.fr

Plus en détail

Selon le type de votre logement et votre situation familiale, vous pouvez bénéficier de l une de ces aides au logement :

Selon le type de votre logement et votre situation familiale, vous pouvez bénéficier de l une de ces aides au logement : Puis-je bénéficier d une aide au logement de la CAF? Selon le type de votre logement et votre situation familiale, vous pouvez bénéficier de l une de ces aides au logement : l Aide personnalisée au logement

Plus en détail

Conditions Générales. Télécharger. Site Internet : http://caping-arclusaz.fr. Mail : campingarclusuaz@orange.fr. Article 1 : Durée du séjour

Conditions Générales. Télécharger. Site Internet : http://caping-arclusaz.fr. Mail : campingarclusuaz@orange.fr. Article 1 : Durée du séjour Conditions Générales Télécharger Site Internet : http://caping-arclusaz.fr Mail : campingarclusuaz@orange.fr Article 1 : Durée du séjour Le locataire signataire du présent contrat conclu pour une durée

Plus en détail

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété 1. Caractéristiques et champ d application d une Assurance Immeuble : Existe -t-il une obligation d assurance? Aucun texte

Plus en détail

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit :

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit : www.grenecheimmo.fr Le Cabinet GRENECHE Immobilier est l une des plus anciennes agences de la ville d Evian et de la région, présente dans l ensemble des activités immobilières : - ventes : traditionnellement

Plus en détail

Contrat de Location Saisonnière Meublée

Contrat de Location Saisonnière Meublée THIERRY COSTE 970 CHEMIN DE LA RIBIERE 84170 MONTEUX TEL : 06 23 92 64 64 Contrat de Location Saisonnière Meublée Conditions générales et particulières Page 1 sur 9 Conditions générales Article 1 : Prise

Plus en détail

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL -

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL - GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL - ASSUREURS **-** MGARD - Société anonyme au capital de 11 000 000. Entreprise

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION : CHALET

CONTRAT DE LOCATION : CHALET Exemplaire à conserver CONTRAT DE LOCATION : CHALET Entre le soussigné : SARL MOBIL REVE Camping ST MARTIN D 115 66 230 Prats de Mollo La Preste (loueur/propriétaire Le camping SAINT MARTIN met à disposition

Plus en détail

Informations pour un projet

Informations pour un projet Informations pour un projet de meublé Mise à jour : avril 2012 Le développement de l offre de meublés à Montreuil permet de diversifier l offre d hébergements proposés dans la ville et de faire du propriétaire

Plus en détail

Le Pays du Futuroscope

Le Pays du Futuroscope Sommaire Edito... Préambule... 1. Aménager une location saisonnière... 2. La relation client... 3. Les clés de la réussite... 4. La fiscalité... 5. Les aides à la création ou modernisation.. 6. Le classement

Plus en détail

LE GUIDE DE L ADIL 80 POUR LES LOCATAIRES AVANT DE LOUER EN MEUBLE, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS!

LE GUIDE DE L ADIL 80 POUR LES LOCATAIRES AVANT DE LOUER EN MEUBLE, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS! LE GUIDE DE L ADIL 80 POUR LES LOCATAIRES Mai 2012 AVANT DE LOUER EN MEUBLE, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS! Attention : ce guide a été rédigé exclusivement à l attention des locataires qui louent un

Plus en détail

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive.

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. Moderne et pratique, nous remplaçons définitivement l'envoi traditionnel

Plus en détail

LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS

LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA MISE À JOUR PERMANENTE DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA DECLARATION DES LOYERS Quand déclarer? Comment déclarer? Que déclarer?

Plus en détail

Avant le bail. Un bail lie toujours un locataire et un bailleur, qui peuvent chacun préparer leur engagement en amont de la signature du contrat.

Avant le bail. Un bail lie toujours un locataire et un bailleur, qui peuvent chacun préparer leur engagement en amont de la signature du contrat. CHAPITRE 1 Avant le bail Un bail lie toujours un locataire et un bailleur, qui peuvent chacun préparer leur engagement en amont de la signature du contrat. Concernant le locataire Ça y est, vous avez choisi

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ Rappel des dispositions légales : loi nº 2005-32 du 18 janvier 2005 art. 115 Journal Officiel du 19 janvier 2005, art. L. 632-1 du Code de le construction et de l'habitation

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-04-30-27

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-04-30-27 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 30 avril 2015 DCM N 15-04-30-27 Objet : Actualisation des dispositions relatives

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR Guide d Application TOURISME. Communauté Communes Florac Sud Lozère. www.vacances-cevennes.com

TAXE DE SEJOUR Guide d Application TOURISME. Communauté Communes Florac Sud Lozère. www.vacances-cevennes.com TOURISME TAXE DE SEJOUR Guide d Application 2015 Communauté Communes Florac Sud Lozère www.vacances-cevennes.com Qu est-ce qu une taxe de séjour? La taxe de séjour a été instituée par la loi du 13 avril

Plus en détail

Oise GUIDE DU CRÉATEUR. Tourisme. Les conseils pour créer son hébergement chez l habitant. Oise Tourisme - Guide du Créateur Page 1/32 1

Oise GUIDE DU CRÉATEUR. Tourisme. Les conseils pour créer son hébergement chez l habitant. Oise Tourisme - Guide du Créateur Page 1/32 1 Oise Tourisme GUIDE DU CRÉATEUR Les conseils pour créer son hébergement chez l habitant Oise Tourisme - Guide du Créateur Page 1/32 1 SOMMAIRE 1- Oise Tourisme P. 3 2- Définition des différents modes d

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION. Le règlement intérieur est partie intégrante du contrat et vaut engagement contractuel.

CONTRAT DE LOCATION. Le règlement intérieur est partie intégrante du contrat et vaut engagement contractuel. CONTRAT DE LOCATION LA FOLIE Partant du constat double que l Espace de la plage laisse peu de place à l intimité et que la vision de la mer est permanente, le créateur de la FOLIE, Yann Falquerho, décide

Plus en détail

Saint-henri 11410 Payra-sur-l Hers France laparenthesenature@gmail.com 07 82 55 21 72. Madame, Monsieur,

Saint-henri 11410 Payra-sur-l Hers France laparenthesenature@gmail.com 07 82 55 21 72. Madame, Monsieur, Saint-henri 11410 Payra-sur-l Hers France laparenthesenature@gmail.com 07 82 55 21 72 Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous adresser le présent contrat pour la réservation de notre dont vous

Plus en détail

175 lettres pour résoudre vos litiges au quotidien

175 lettres pour résoudre vos litiges au quotidien Maya BARAKAT-NUQ 175 lettres pour résoudre vos litiges au quotidien Factures erronées, Nuisances de voisinage, Retards de livraison..., 2003 ISBN : 2-7081-2866-3 Introduction...........................................

Plus en détail

Louez en toute Sérénité

Louez en toute Sérénité MK IMMOBILIER.ADMINISTRATEUR DE BIENS Louez en toute Sérénité 57, rue du Rendez-vous 75012 Paris Tél: 01 44 74 74 74 Site: www.mk-immobilier.com Fax: 01 73 76 93 56 mkimmo57@gmail.com cotegestion@gmail.com

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS :

CONSERVATION DES DOCUMENTS : CONSERVATION DES DOCUMENTS : Cette brochure réalisée par Dominique MATHELIE GUINLET, COJC Bordeaux. Edition Septembre 2014 Le réseau JURIS DEFI c est : Des professionnels du droit à votre écoute : Avocats

Plus en détail

GLOSSAIRE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES (Actualisation mai 2006)

GLOSSAIRE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES (Actualisation mai 2006) Glossaire des hébergements touristiques 1 GLOSSAIRE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES (Actualisation mai 2006) Travail réalisé dans le cadre de la commission Observation de la FNCDT ODIT France - Direction

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

Contrat de location saisonnière. Entre les soussignés : Il a été convenu d'une location saisonnière pour la période du au

Contrat de location saisonnière. Entre les soussignés : Il a été convenu d'une location saisonnière pour la période du au Entre les soussignés : Nom : Monsieur et Madame Amouroux Prénom : Josiane Adresse : Lieu dit «la serre «- Dénommé le bailleur d une part, et : Nom : Prénom : Adresse : Dénommé le locataire d autre part,

Plus en détail

L investissement en EHPAD

L investissement en EHPAD Guide Habiteo.com Mai 2015 L investissement en EHPAD Questions/Réponses SOMMAIRE I- Qu est-ce qu un EHPAD? p. 2 Encadré : Réglementation de l EHPAD p. 2 II- Pourquoi investir en EHPAD? p. 3 A- Pour répondre

Plus en détail

Villa Dolce Saint Aygulf Var côte d Azur France CONTRAT DE LOCATION

Villa Dolce Saint Aygulf Var côte d Azur France CONTRAT DE LOCATION CONTRAT DE LOCATION CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE ENTRE LES SOUSSIGNES, Madame BEZOS Florence, née le 6 février 1959 à Moundou (Tchad), de nationalité Française, demeurant 75 rue des Mas de l Étang à

Plus en détail

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL -

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL - GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL - ASSUREURS **-** MGARD - Mutuelle Générale d Assurance de Risques Divers

Plus en détail

LA LETTRE DES ADHÉRENTS

LA LETTRE DES ADHÉRENTS LA LETTRE DES ADHÉRENTS NUMÉRO SPÉCIAL LOI DE FINANCES - 15 JANVIER 2014 N 2/2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013 INTRODUCTION La loi de finances rectificative pour 2013, définitivement adoptée

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION 2041 GZ N 51109#01 DOCUMENT D INFORMATION CONTRIBUTION À L'AUDIOVISUEL PUBLIC Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. Depuis

Plus en détail

GUIDE DE LA TAXE DE SÉJOUR. Un outil pour le développement touristique de la vallée de Kaysersberg. www.kaysersberg.com

GUIDE DE LA TAXE DE SÉJOUR. Un outil pour le développement touristique de la vallée de Kaysersberg. www.kaysersberg.com GUIDE DE LA TAXE DE SÉJOUR Un outil pour le développement touristique de la vallée de Kaysersberg www.kaysersberg.com 1 La taxe de séjour, à quoi ça sert? La taxe de séjour est en vigueur depuis 1910 en

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION

FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION Une agence propose à la location un de ses appartements en commettant une erreur en sa défaveur sur le prix (le catalogue comportant également la même erreur).

Plus en détail