Résultats du premier semestre septembre 2005

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats du premier semestre 2005. 29 septembre 2005"

Transcription

1 Résultats du premier semestre septembre 2005 Soft Computing - 46 rue de la Tour paris tél. (33) fax (33)

2 1. Rappel du positionnement 2. S : CA + 14 %, Rop + 94 % 3. Vie du titre 4. Conclusions 5. Annexe : impact du passage à l IFRS 2

3 Carte d identité Un acteur reconnu sur son marché CA : 27 M (2004) Effectifs : 313 personnes (06/05) innovant et en croissance Label «ANVAR» d entreprise innovante Classement «European Fast 500» de qualité Certification ISO Côté Eurolist compartiment C, segment Nexteconomy et solide 20 ans d'existence 10 M de fonds propres 2.8 M de trésorerie nette sans endettement notable 3

4 Gouvernance 4

5 Une mission : «data into results» Un constat : Notre civilisation se dématérialise à une vitesse vertigineuse, ce qui induit une croissance exponentielle du volume des données exploitables. L avenir appartiendra aux organisations qui sauront efficacement utiliser ce capital d informations. Une mission : «data into results», aider les organisations à mieux exploiter leurs données afin d améliorer leur performance. 5

6 3 pôles de compétences intégrés Définir des stratégies d amélioration de la performance Marketing Client : concevoir et optimiser une stratégie relationnelle Marketing de l offre : rationnaliser et rentabiliser le mix produit Risque : anticiper et maîtriser les risques Commerce et vente : vendre plus et mieux Service Clients : développer la qualité et rationnaliser les coûts Production : améliorer la qualité des processus de fabrication Ressources Humaines : évaluer et développer les talents Pilotage : mesurer pour mieux décider Systèmes d information : accompagner et guider les choix 35 % 50 % Mettre en œuvre les technologies pour supporter ces stratégies Entrepôts de données Business Intelligence EAI et urbanisation BAM CRM e-business Gestion de contenu et km Mobilité Business Rules Management Systems Project management 15 % Opérer les fonctions nécessaires à la réalisation de ces stratégies Etudes Marketing et enquêtes clients : écouter et comprendre les attentes clients Data Mining : analyser et prédire le comportement clients Gestion de base de données Marketing : accélérer le marketing relationnel Interaction Client : personnaliser les contacts clients Recherche Opérationnelle: trouver des solutions à des problèmes complexes 6

7 Une expertise sectorielle forte étayée par une organisation en practices par secteur 7

8 Dédiée à l amélioration des performances des différentes fonctions de l entreprise Vendre plus et mieux Concevoir et optimiser une stratégie relationnelle Développer la qualité et rationnaliser les coûts Evaluer et développer les talents Améliorer la qualité des processus de fabrication Rationnaliser et rentabiliser le mix produit Anticiper et maîtriser les risques Mesurer pour mieux décider 8

9 Notre marché Cible : les grandes organisations soucieuses d améliorer leur performance Secteurs : les industries disposant de volumes de données importants Concurrents : Cabinet de conseil Grandes SSII Microcap BI&CRM Agences de Communication Différenciateurs : Innovation Qualité Continuum de services Services opérationnels Proximité client Croissance rentable et équilibrée 9

10 Quelques exemples concrets 10

11 1. Rappel du positionnement 2. S : CA + 14 %, Rop + 94 % 3. Vie du titre 4. Conclusions 5. Annexe : impact du passage à l IFRS 11

12 Activité S1 05 : les composantes d une croissance durable Une croissance organique forte tirée par la croissance durable des effectifs. qui a provisoirement dégradé légèrement les taux d activité et qui a permis de baisser les salaires moyens (-5 %) donc les prix (-3 %) 12

13 Résultats du premier semestre (format IFRS) COMPTE DE RESULTAT ( En milliers d'euros ) juin-05 juin-04 Variation déc.-04 Chiffre d'affaires % Achats consommés % -639 Charges de personnel % Charges externes % Impôts et taxes % -670 Dotations aux amortissements et provisions % -204 Résultat opérationnel courant % 857 Autres produits et charges opérationnels Résultat opérationnel % 459 Coût de l'endettement financier net % 130 Charge d'impôt et impôt différé % -283 Résultat net (part du groupe) % 306 Résultat par action (en Euros) 0,15 0,09 67% 0,10 Résultat dilué par action (en Euros) 0,15 0,09 67% 0,10 13

14 Une rentabilité qui s améliore structurellement Un résultat opérationnel en croissance de 94 % alimenté par des reprises de provisions ponctuelles,. par une poursuite de la baisse de la part des coûts de structure et par une bonne résistance à la pression sur les salaires. 14

15 Zoom sur le partenariat Soft Computing - ILOG ILOG : éditeur du progiciel BRMS (Business Rules Management System) ILOG JRules Soft Computing : éditeur du BRMS Soft Rules et intégrateur de solutions à base de règles (risque crédit, programme de fidélité ) Signature d un partenariat fin septembre 2005 : Cession des droits de Soft Rules à ILOG Prescription exclusive de ILOG JRules par Soft Computing Intégration de ILOG JRules dans les webservices Soft Computing Collaboration sur les marchés crédit, fidélisation et distribution Impacts sur les comptes Soft Computing : Rop 2005 : + 1% environ Cash 2005 : +0.5 M Ventes croisées BRMS ILOG Soft Computing non chiffrées 15

16 Une marge brute d autofinancement comparable à 2004 et une dégradation ponctuelle du BFR FLUX DE TRESORERIE ( En milliers d'euros ) juin-05 juin-04 Résultat net consolidé Marge brute d'autofinancement Impôts versés Variation du besoin en fonds de roulement Flux net de trésorerie généré par l'activité Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement 5-59 Variation de trésorerie Trésorerie à l'ouverture Trésorerie à la clôture

17 Zoom sur la croissance du BFR au S1 05 : retour progressif à la normale Un compte client qui augmente plus rapidement que le CA essentiellement à cause d un changement des processus de paiement de 2 de nos plus gros clients, qui est en passe de se normaliser. 17

18 Un bilan sain : capitaux propres en hausse et trésorerie de plus de 2.8 M ACTIF ( En milliers d'euros ) juin-05 déc.-04 PASSIF ( En milliers d'euros ) juin-05 déc.-04 Ecarts d'acquisition Capital Immobilisations incorporelles Primes Immobilisations corporelles Réserves consolidées Actif financier Actions propres Résultat consolidé Actifs non courants Capitaux propres Passifs financiers LT Provisions pour risques & charges LT Clients et comptes rattachés Impôts différés LT 5 Autres actifs Passifs non courants Impôts différés CT 137 Passifs financiers CT Trésorerie et équivalents de trésorerie Provisions pour risques & charges CT Fournisseurs et comptes rattachés Autres passifs Actifs courants Passifs non courants Total Actif Total Passif

19 1. Rappel du positionnement 2. S : CA + 14 %, Rop + 94 % 3. Vie du titre 4. Conclusions 5. Annexe : impact du passage à l IFRS 19

20 Surperformance boursière tant sur le long que sur le moyen terme 2004 : + 56 % (rendement inclus) 2005 : + 20 % (fin 08) 20

21 Principaux indicateurs rapportés à la VE et par action Cours (sep-05 en ) Capitalisation (sep-05 en M ) Capitaux propres (en M ) Trésorerie nette (en M ) VE (en M ) SFT VE/(2*CA S1 2005) VE/(2*Rop S1 2005) Trésorerie/action (en )

22 Un problème récurrent de liquidité Le constat : un flottant anecdotique Un volume moyen très faible (± titres/jour) Une amélioration probable avec au moins 10 % du capital débloqué dans les 18 mois 2005 : ± titres disponibles dans le marché : ± titres disponibles entre 9 et : ± retour de stock options : probables acquisitions pour partie titre ou augmentation de capital 22

23 Un point sur la croissance externe Soft Computing a démontré sa capacité à réussir ses opérations de croissance externe. Stratégiquement, pour Soft Computing, la croissance externe est purement industrielle (et non financière). Technologie : sur des niches en synergies commerciales ou techniques Conseil : synergies commerciales et complémentarité Opérations : économies d échelle Une relution immédiate est un critère de base dans nos approches en terme de croissance externe. 23

24 1. Rappel du positionnement 2. S : CA + 14 %, Rop + 94 % 3. Vie du titre 4. Conclusions 5. Annexe : impact du passage à l IFRS 24

25 Perspectives : logique de construction et d investissements Cagr CA : 33 % Cagr Rop : 10 % 2005 : objectif des 30 M atteint, voire dépassé, amélioration confirmée de la rentabilité : transition vers une phase de rentabilisation Cagr CA : 16 % Cagr Rop : 40 % Objectifs 2008 : CA : [45-55 M ] dont externe : [0-15 M ] Rop/CA : [6-8%] 25

26 Les atouts Soft Computing 1. Un potentiel de croissance Marché en croissance Fonds de commerce fidèle Relais de croissance à fort potentiel 2. Une stratégie claire Positionnement différencié Faible exposition aux délocalisations et à la concentration des achats Modèle de développement industriel 3. Une structure saine Bilan solide Exploitation génératrice de cash Capacité d investissement importante 4. Un management expérimenté et stable Leviers identifiés d amélioration de la rentabilité Capacité démontrée à réussir des croissances externes Relation investisseur transparente 26

27 1. Rappel du positionnement 2. S : CA + 14 %, Rop + 94 % 3. Vie du titre 4. Conclusions 5. Annexe : impact du passage à l IFRS 27

28 Un impact IFRS limité comme mentionné lors des résultats du premier semestre 2004 Compte de résultat : Rnpg IFRS de 306 K (vs 30 K ), ROC comparable Comptabilisation des stock options en charges de personnel Annulation des charges à répartir Dotation provision retraite Annulation dotation sur actions propres Variation des impôts différés liée aux modifications du résultat 2004 Annulation amortissement goodwill Bilan : 1 % de baisse des capitaux propres au 31/12/04 Ajustement des capitaux propres au 01/01/04 Annulation des charges à répartir Reclassement des actions propres Comptabilisation des indemnités retraite Ajustement des impôts différés Ajustement du résultat 2004 selon les points rappelés ci-dessus Reclassement des actions propres 2004 Compensation des stock options passés en charge 28

29 Transition IFRS : Tableau chiffré Capitaux propres au 01/01/2004 Résultat 2004 Impacts en capitaux propres 2004 Capitaux propres au 31/12/2004 Charges à répartir Ecarts d'acquisition Actions propres Provisions sur actions propres Stocks options Indemnités de départ à la retraite Impôts différés actif Impôts différés passif TOTAL

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Résultats semestriels 2012 Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Sommaire I Faits marquants du semestre pages 3 à 5 II Comptes semestriels 2012 pages 6 à 11 III Perspectives Plan OPUS VINI 2015 pages 12 à 22

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Sopra Group Objectifs 2007 atteints

Sopra Group Objectifs 2007 atteints Communiqué de Presse Paris, le 14 février 2008 Sopra Group Objectifs atteints Chiffre d affaires : 1 milliard d euros Croissance totale : + 11,6% Croissance organique : +9,4% Marge opérationnelle courante

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 lundi 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 Stratégie et modèle économique

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 (En millions d'euros) ACTIF I. - Bilan consolidé (IFRS) PASSIF RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 IFRS

Plus en détail

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI + Président du Conseil d administration DIDIER FAUQUE + Directeur Général NICOLAS REBOURS + Directeur Général Délégué ORDRE DU JOUR FAITS MARQUANTS ET RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 mardi 3 avril 2007 Présentation et positionnement du Groupe Sqli Faits marquants et résultats

Plus en détail

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées)

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées) Informations financières consolidées sélectionnées au Tour Ariane 5, place de la Pyramide 92088 Puteaux La Défense Cedex Informations financières consolidées sélectionnées au COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Plus en détail

Mise en ligne des comptes annuels 2014

Mise en ligne des comptes annuels 2014 Saint-Denis, le 6 mars 2015 Mise en ligne des comptes annuels Le Groupe annonce la mise en ligne de ces comptes consolidés pour l année et rappelle à cette occasion les éléments financiers principaux de

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE PONTON Fanny Blossier Analyste Financier 16 rue Victor Hugo BP 54000 Nancy Tél : 06 65 66 87 42 E-mail : fanny.blossier@pretup.fr 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE Fiche

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Free Cash Flow : 31,2 M (+41%) Chiffre d affaires stable Marge opérationnelle d activité : 6% Bilan renforcé : trésorerie nette de 221,9 M Paris,

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats semestriels 2014 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats semestriels 2014 Croissance et rentabilité 3. Environnement & perspectives

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE

RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE COMMUNIQUÉ DU 30 AOÛT 2012 RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE Investissements de croissance qui pèsent ponctuellement sur le semestre Poursuite du désendettement

Plus en détail

Jeudi 30 juillet 2015

Jeudi 30 juillet 2015 Jeudi 30 juillet 2015 1 Avertissement Le présent document a été établi par le Groupe Vétoquinol dans le seul but de présenter ses résultats semestriels, le 30 juillet 2015. Ce document ne peut être reproduit

Plus en détail

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Communiqué de Presse Igny, le 14 mars 2012 Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Croissance de 106 % du chiffre d affaires (171,4

Plus en détail

Résultats semestriels 2015

Résultats semestriels 2015 Résultats semestriels 2015 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 22 septembre 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 -1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 Septembre 2004 -2 - Sommaire Présentation de SQLI Faits marquants et résultats semestriels Perspectives -3 - SQLI : les éléments clés Dates

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 3 ème trimestre 2 ème trimestre 3 ème trimestre Chiffre d'affaires 40 580 44 715 60 363 Droits d'accises (5 683) (5 446) (6 141) Produits des ventes 34 897 39 269 54 222 Achats,

Plus en détail

GROUPE FLO GROUPE FLO

GROUPE FLO GROUPE FLO GROUPE FLO Le 28 juillet 2011 1 Faits marquants du 1 er semestre 2011 Poursuite de la progression de l activité Progression de + 5,3 % du total des ventes sous enseignes, à 289,6 M Progression de + 1,6

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2013

COMPTES CONSOLIDES 2013 havas.com 1 Bilan consolidé ACTIF (en millions d'euros) 31.12.13 Net 31.12.12 31.12.11 Actifs non courants Ecarts d'acquisition 1 593 1 603 1 559 Immobilisations incorporelles 36 37 41 Immobilisations

Plus en détail

Comptes consolidés au 30 juin 2008

Comptes consolidés au 30 juin 2008 Paris, le 6 octobre 2008 N 34-08 Comptes consolidés au 30 juin 2008 Maurel & Prom a procédé à la publication de son rapport financier semestriel le 29 août 2008 sur la base des comptes consolidés du Groupe

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m Rapport Annuel 2005 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m ... The Marketingroup La relation client est aujourd hui plurimédia. Pour leurs actions de conquête et de fidélisation, les marques doivent

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Résultats annuels au 30 juin 2008

Résultats annuels au 30 juin 2008 Société Centrale des Bois et Scieries de la Manche Société Anonyme au capital de 32 205 872,50 euros Siège social : 12 rue Godot de Mauroy, 75009 Paris RCS Paris 775 669 336 Paris, le 23 octobre 2008 Résultats

Plus en détail

Résultats annuels SFAF 8 Mars 2013

Résultats annuels SFAF 8 Mars 2013 Résultats annuels SFAF 8 Mars 2013 SOMMAIRE Le marché Le Groupe Samse Résultats au 31 décembre 2012 Réalisations 2012 Perspectives 2013 Evolution du cours de l action 2 Résultats annuels 2012 Marché du

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Mercredi 2 mars 2016 Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Chiffre d affaires consolidé de 798,0 M, en progression de 4,1 % en publié et 4,6 % en

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

Frédéric SEBAG Président Directeur Général. Guy MAMOU-MANI Directeur Général Laurent SADOUN Directeur Général. Paris, le 14/04/04

Frédéric SEBAG Président Directeur Général. Guy MAMOU-MANI Directeur Général Laurent SADOUN Directeur Général. Paris, le 14/04/04 Réunion SFAF : Résultats annuels 2003 FRANCE Bordeaux Lille Lyon Marseille Nancy Nantes Paris Tours INTERNATIONAL Amsterdam Bruxelles Casablanca Madrid Varsovie Frédéric SEBAG Président Directeur Général

Plus en détail

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Bonne résistance des résultats opérationnels en 2014 dans une période de mise en œuvre du plan de transformation d Arjowiggins et de consolidation

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14

Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14 SOMMAIRE Groupe Bouygues Bilan consolidé 4 Compte de résultat consolidé 6 Tableau de financement consolidé 8 Société mère Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14 Bouygues Construction

Plus en détail

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Que va-t-elle dire? Que va-t-il entendre? Quelles sont ses intentions? Assemblée Générale Nobody s Unpredictable Sommaire Le marché et Ipsos La

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Forte amélioration de tous les indicateurs de performance Des bases solides pour le développement futur

Forte amélioration de tous les indicateurs de performance Des bases solides pour le développement futur COMMUNIQUÉ DU 31 AOÛT 2011 CONFIRMATION DU REDRESSEMENT Forte amélioration de tous les indicateurs de performance Des bases solides pour le développement futur RESULTAT EN FORTE PROGRESSION Sur le 1 er

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

Europcar Groupe Résultats du troisième trimestre 2015

Europcar Groupe Résultats du troisième trimestre 2015 Remarque : ce communiqué de presse contient des chiffres consolidés non audités préparés, conformément aux normes IFRS, par le Directoire d Europcar Groupe et examinés par le Conseil de surveillance le

Plus en détail

Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières

Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières Communiqué de presse Paris, le 9 mars 2012 Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières Accord de principe

Plus en détail

RESULTATS FINANCIERS 2009. Réunion SFAF du 25 mars 2010

RESULTATS FINANCIERS 2009. Réunion SFAF du 25 mars 2010 RESULTATS FINANCIERS 2009 Réunion SFAF du 25 mars 2010 SOMMAIRE 1. Le film de 2009 : un exercice contrôléet maîtrisé p. 3 2. Résultats financiers 2009 p. 11 3. Perspectives et enjeux p. 20 4. Annexes p.

Plus en détail

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services Plan de la présentation Synthèse de l exercice 2013 Analyse des résultats annuels 2013 Activité

Plus en détail

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards)

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) CONTEXTE En application du règlement européen n 1606/2002 adopté le 19 juillet 2002, les sociétés faisant appel public à l épargne

Plus en détail

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France Résultats annuels 2005 30 mars 2006 Sommaire Présentation du Groupe SQLI Faits marquants et résultats 2005 Stratégie et plan de développement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008 ASSEMBLEE GENERALE 15 mai 2008 FAITS & CHIFFRES 2007 10ème rang des SSII cotées sur Euronext Paris* Croissance interne de 13,1% CA : 165,6 M Marge opérationnelle courante de 9,5 % 2.194 Ingénieurs et Consultants

Plus en détail

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 :

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : Jacquet Metal Service - Rapport d activité 31 mars 2015 1 2 RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires 316,5 m (+8,5% vs T1 2014) EBITDA +14,2

Plus en détail

6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION. Réunion d informati on 6 mars 2013

6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION. Réunion d informati on 6 mars 2013 6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION 1 Réunion d informati on 6 mars 2013 CONTEXTE 2012 PIB 0,0 % CROISSANCE IT +0,7 % SAAS +30 % SOURCE INSEE 2012 +2,7% 0,0% 2012 2012 2010 2011 2012 +3,8% +1,6% +7,0% +2,0%

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

TAXIS DU GRAND ORANGE

TAXIS DU GRAND ORANGE TAXIS DU GRAND ORANGE 1. : : Refinancer des investissements faits sur les fonds propres de la societé TAXIS DU GRAND ORANGE (Apport pour achat de licences société TAXIS DU GRAND BOLLENE) RAISON SOCIALE

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 Paris, le 8 mars 2012 Free : des recrutements record avec une part de marché de 35% en 2011 Accélération de la croissance du Groupe grâce au succès de la Freebox Révolution : un

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Résultats annuels 2012

Résultats annuels 2012 11/02/2013 Résultats annuels 2012 Le Groupe Cafom, acteur européen de la distribution traditionnelle et du e-commerce d équipement de la maison, annonce ses résultats annuels de l exercice clos le 30 septembre

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION

RÉUNION D INFORMATION RÉUNION D INFORMATION 1 Film CEGID A 30 ANS 2 CEGID A 30 ANS NAISSANCE D UNE START-UP LOGICIELS POUR LES EXPERTS COMPTABLES INTRODUCTION EN BOURSE NOUVEAUX LOGICIELS POUR LES ENTREPRISES ERP CROISSANCE

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES 1 Le groupe a progressé dans une année contrastée CA Cegid Group 264 M +5,7 % UN PREMIER SEMESTRE AVEC DES PERSPECTIVES FAVORABLES UN SECOND SEMESTRE MARQUÉ PAR UNE NOUVELLE CRISE 2 Les principales tendances

Plus en détail

Rappel des raisons de l introduction en bourse de Worldline

Rappel des raisons de l introduction en bourse de Worldline Agenda 1.Introduction 2.Bilan de l année 2014 3.Stratégie et ambition 2017 4.Performance financière 2014 5.Rapports des Commissaires aux comptes 6.Objectifs pour 2015 2 Rappel des raisons de l introduction

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Présentation des résultats 2005 Paris, le 13 avril 2006 Plan de la présentation Synthèse de la période Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Axes de développement et perspectives Éléments boursiers

Plus en détail

Résultats semestriels au 30 juin 2010 SYSTEMAT S.A.

Résultats semestriels au 30 juin 2010 SYSTEMAT S.A. CONTACTS Martin Detry SYSTEMAT Tél.: +32 2 352 85 04 martin.detry@systemat.com SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 26 AOUT 2010, 17H40 Frédérique Jacobs Tél.: +32 479 42 96 36 frederique.jacobs@systemat.com Lasne,

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

Transgene : comptes semestriels 2012

Transgene : comptes semestriels 2012 Transgene : comptes semestriels 2012 Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Strasbourg, France,

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014 Résultats semestriels 2014 30 juillet 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes S1 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations

Plus en détail

CAP INVESTORS 13 janvier 2010

CAP INVESTORS 13 janvier 2010 CAP INVESTORS 13 janvier 2010 ICtelecom aujourd hui Positionnement et marché Solutions multiplay sur le marché des PME Editeur et intégrateur d offres de convergence Données clés Une maitrise de la technologie

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail