Sommaire. Chapitre 1. Notions de base Chapitre 2. Suites réelles Chapitre 3. Fonctions d une variable : limite et continuité...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. Chapitre 1. Notions de base Chapitre 2. Suites réelles Chapitre 3. Fonctions d une variable : limite et continuité..."

Transcription

1 Sommaire Chapitre 1. Notions de base A. Vocabulaire usuel relatif aux fonctions B. Fonctions usuelles Chapitre 2. Suites réelles A. Rappels B. Convergence d une suite réelle C. Limite d une suite dans R D. Comparaison des suites Méthodes Exercices Solutions des exercices Chapitre 3. Fonctions d une variable : limite et continuité A. Limite d une fonction B. Théorèmes sur les limites C. Comparaison des fonctions D. Continuité d une fonction E. Propriétés des fonctions continues Méthodes Exercices Solutions des exercices Chapitre 4. Fonctions d une variable : dérivation A. Dérivabilité B. Théorèmes de Rolle et des accroissements finis C. Dérivées successives D. Fonctions convexes Méthodes Exercices Solutions des exercices Chapitre 5. Intégration sur un segment A. Intégrale d une fonction en escalier B. Intégrale d une fonction continue sur un segment C. Primitivation et intégration D. Calcul des primitives et des intégrales

2 Méthodes Exercices Solutions des exercices Chapitre 6. Formules de Taylor développements limités A. Formules de Taylor B. Développements limités Méthodes Exercices Solutions des exercices Chapitre 7. Séries numériques A. Généralités B. Séries à termes positifs C. Séries de référence Méthodes Exercices Solutions des exercices Chapitre 8. Fonctions numériques de deux variables réelles A. Rappels sur R 2 Éléments de topologie B. Fonctions de R 2 dans R Méthodes Exercices Solutions des exercices

3 CHAPITRE 1 Notions de base A. Vocabulaire usuel relatif aux fonctions Parité Périodicité Fonctions bornées Fonctions monotones Restriction d une fonction Image et image réciproque d une partie par une fonction B. Fonctions usuelles Valeur absolue Partie entière Logarithme népérien Exponentielles Puissances Croissances comparées des fonctions logarithme népérien, exponentielles et puissances Fonctions trigonométriques

4 Chapitre 1 : Notions de base A. Vocabulaire usuel relatif aux fonctions Dans ce paragraphe, f désigne une fonction de R dans R, D son domaine de définition, I un intervalle inclus dans D et c la courbe représentative de f. 1. Parité Périodicité f est paire lorsque : pour tout x 2D, x 2Det f ( x) ¼ f (x). f(x) Le tracé de c s effectue pour les x positifs et est complété par symétrie par rapport à y 0 Oy: x O x f est impaire lorsque : pour tout x 2D, x 2Det f ( x) ¼ f (x). f(x) x O x Le tracé de c s effectue pour les x positifs et est complété par symétrie par rapport à O: f(x) f est périodique de période T lorsque : pour tout x 2D, x þ T 2Det f (x þ T) ¼ f (x). f(x+t) = f(x) M M T O x T x + T 2T M 0 est l image de M par la translation de vecteur T ~i. L étude de f se fait donc sur un intervalle de longueur T. On trace la portion de courbe correspondante, puis on effectue les translations de vecteur kt ~i (k 2 Z): 8

5 Vocabulaire usuel relatif aux fonctions. m et M ne doivent pas dépendre de x. 2. Fonctions bornées On dit que : f est majorée sur I lorsqu il existe M 2 R tel que : ;x 2 I, f (x) < M. f est minorée sur I lorsqu il existe m 2 R tel que : ;x 2 I, f (x) > m:. f est bornée sur I lorsque f est majorée et minorée sur I ; donc : f est bornée sur I lorsqu il existe M tel que : ;x 2 I,j f (x)j < M: f est positive sur I lorsque : ;x 2 I, f (x) > 0: f est négative sur I lorsque : ;x 2 I, f (x) < 0: 3. Fonctions monotones On dit que : f est croissante sur I lorsque : ;(x, x 0 ) 2 I 2, (x < x 0 ¼) f (x) < f (x 0 )): f est strictement croissante sur I lorsque : ;(x, x 0 ) 2 I 2, (x < x 0 ¼) f (x) < f (x 0 )): f est décroissante sur I (resp. strictement décroissante sur I) lorsque : ;(x, x 0 ) 2 I 2, (x < x 0 ¼) f (x) > f (x 0 )) [resp: (x < x 0 ) f (x) > f (x 0 ))]: f est monotone (resp. strictement monotone) sur I lorsque f est croissante ou décroissante sur I (resp. strictement croissante ou strictement décroissante sur I): Pour montrer que f est monotone, on peut étudier le signe de son taux d accroissement f (x 0 ) f (x) x 0 (x 6¼ x 0 ): Par exemple : x f est croissante sur I () f (x0 ) f (x) x 0 > 0 pour tout (x, x 0 ) 2 I 2 tel que x 6¼ x 0 : x 4. Restriction d une fonction On appelle restriction de f à la partie A de R, la fonction notée f ja qui à tout x de D\A associe le réel f ja (x) ¼ f (x): Par exemple : p Soit f (x) ¼ ffiffiffiffiffiffi x 2 : f jr þ est définie par f jr þ(x) ¼ x pour tout x 2 R þ : f jr est définie par f jr (x) ¼ x pour tout x 2 R : 5. Image et image réciproque d une partie par une fonction Soit E un ensemble et f une fonction de E dans R. Soit A une partie de E: On appelle image de A par f, l ensemble des images par f des éléments de A. On le note f (A). 9

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Introduction Pré-requis : Etude de fonctions dérivées logarithmes et exponentielles continuité Plan du cours 1. Intégrales 2. Primitives 1. Intégrales A. Aire sous la courbe Méthode des rectangles : Pour

Plus en détail

Quatre études de fonctions

Quatre études de fonctions Énoncé Quatre études de fonctions Eercice 1 On définit la fonction f : e 1/ ( +. 1. Préciser le domaine de définition, de continuité, de dérivabilité de f.. Indiquer les limites de f au bornes de son domaine

Plus en détail

Chapitre 3 : Étude de fonctions; Rappels

Chapitre 3 : Étude de fonctions; Rappels ECSB Carnot Chapitre 3 03/04 Chapitre 3 : Étude de fonctions; Rappels Objectifs : Connaître toutes les notions du lycée (parité, monotonie, périodicité) Connaître les fonctions de référence (l étude des

Plus en détail

4. En déduire l existence d une asymptote oblique pour (C f ) en +. 3 x 2 + 2x 3, et on note (C f) sa courbe

4. En déduire l existence d une asymptote oblique pour (C f ) en +. 3 x 2 + 2x 3, et on note (C f) sa courbe de la ère S à la TS. Exercice n : On donne la fonction f définie sur R par : = x 4 + x +. On appelle Γ la courbe représentative de f dans un repère orthonormé (O; ı, j).. Étudier la parité de f.. Déterminer

Plus en détail

Généralités sur les fonctions numériques

Généralités sur les fonctions numériques Chapitre 7 Généralités sur les fonctions numériques Étude d une fonction réelle d une variable réelle On munit le plan d un repère orthonormé O; i, j.. Fonction réelle d une variable réelle Définition

Plus en détail

Généralités sur les fonctions numériques

Généralités sur les fonctions numériques Généralités sur les fonctions numériques. Rappels sur les fonctions.. Généralités Définition : On appelle fonction f un procédé qui à tout nombre réel tente d'associer un unique nombre réel f(), appelé

Plus en détail

LA DÉRIVÉE SECONDE. Même si la dérivée première donne beaucoup d'information à propos d'une fonction, elle ne la caractérise pas complètement.

LA DÉRIVÉE SECONDE. Même si la dérivée première donne beaucoup d'information à propos d'une fonction, elle ne la caractérise pas complètement. LA DÉRIVÉE SECONDE Sommaire 1. Courbure Concavité et convexité... 2 2. Détermination de la nature d'un point stationnaire à l'aide de la dérivée seconde... 6 3. Optima absolus... 8 La rubrique précédente

Plus en détail

Terminale ES-L Chapitre IV Convexité.

Terminale ES-L Chapitre IV Convexité. Terminale ES-L Chapitre IV Convexité. I- Définition. Rappel : On appelle corde d'une courbe tout segment reliant deux de ses points. Illustration ci-dessous : on a tracé la courbe représentative d'une

Plus en détail

FONCTION LOGARITHME NEPERIEN : f(x) = ln(x)

FONCTION LOGARITHME NEPERIEN : f(x) = ln(x) FONCTION LOGARITHME NEPERIEN : f() = ln() I) DEFINITION. a) Définition 1 et notations : ( de la fonction logarithme ) La fonction logarithme népérien notée «ln», associe à tout nombre réel positif strict

Plus en détail

Collège Sainte-Croix. Programme de mathématiques niveau standard

Collège Sainte-Croix. Programme de mathématiques niveau standard Programme de mathématiques niveau standard Mathématiques niveau standard 1/5 Juin 2015 Première année Algèbre Notions de base : ensembles de nombres, opérations sur les ensembles, intervalles, fractions

Plus en détail

Généralités sur les fonctions

Généralités sur les fonctions Généralités sur les fonctions Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Rappels et compléments 3 1.1 Fonctions affines............................................. 3 1.2 Fonctions

Plus en détail

Logarithme Népérien. Conséquence Pour tous réels a et b strictement positifs on a : ln 1 a = - lna ; ln a b = lna - lnb ; ln a = 1 2 lna

Logarithme Népérien. Conséquence Pour tous réels a et b strictement positifs on a : ln 1 a = - lna ; ln a b = lna - lnb ; ln a = 1 2 lna Logarithme Népérien I) Définition - s Rappel La fonction exponentielle est une bijection de r sur ]0;+ [, c'est-à-dire que pour tout k ]0;+ [, l'équation ex = k a une solution unique dans r, cette solution

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Introduction Programme selon les sections : - exponentielle et logarithme népérien : S, ES/L, STI2D, STL, hôtellerie - exponentielles de base a : ES/L, ST2S, STI2D, STL - logarithmes de base a : STI2D,

Plus en détail

Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy

Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy V. Latocha PACES UHP septembre 2010 remerciements à D. Schmitt et V. Ries V. Latocha (PACES UHP) Cours mathématiques Paces septembre 2010 1 / 48 1 Fonctions d une variable

Plus en détail

( ) = b. Chapitre 5 : Fonction logarithme népérien. I. Fonction logarithme népérien. 1. Définition et propriétés

( ) = b. Chapitre 5 : Fonction logarithme népérien. I. Fonction logarithme népérien. 1. Définition et propriétés Chapitre 5 : Fonction logarithme népérien I. Fonction logarithme népérien 1. Définition et propriétés La fonction exponentielle est strictement croissante sur! à valeurs dans 0;+, donc d'après le théorème

Plus en détail

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique Analyse et Géométrie Différentielle Première Année I NOMBRES REELS ET COMPLEXES, SUITES ET FONCTIONS 1 Nombres réels et complexes 2 Suites de nombres

Plus en détail

Chapitre 2 : Etude de fonctions

Chapitre 2 : Etude de fonctions Chapitre : Etude de fonctions I. Fonctions carrées, racine carrée et inverse Propriété : La fonction carrée est définie sur. Elle est décroissante sur ; 0 et croissante sur 0; Démonstration : Sur ; 0 :

Plus en détail

Généralités sur les fonctions

Généralités sur les fonctions Généralités sur les fonctions Voir des propriétés sur la calculette et de les démontrer par des calculs : ensemble de définition solutions d'équations et d'inéquations croissance et décroissance symétries

Plus en détail

Extremums d une fonction

Extremums d une fonction Extremums d une fonction I) Définitions (rappels de seconde : voir la fiche de cours correspondante) Soit une fonction définie sur un ensemble D inclus dans, et deux réels. est le maximum de sur D si et

Plus en détail

LEÇON N 52 : 52.1 Suites monotones

LEÇON N 52 : 52.1 Suites monotones LEÇON N 52 : Suites monotones, suites adjacentes. Approximation d un nombre réel, développement décimal. L exposé pourra être illustré par un ou des exemples faisant appel à l utilisation d une calculatrice.

Plus en détail

2. GENERALITES SUR LES FONCTIONS

2. GENERALITES SUR LES FONCTIONS . GENERALITES SUR LES FONCTIONS. Fonction d'une variable réelle à valeurs réelles.. Fonction et ensemble de déinition On appelle onction d'une variable réelle à valeurs réelles une application qui à tout

Plus en détail

LOGARITHME NÉPÉRIEN. I Définition - Propriétés - Relation fonctionnelle. Définition. Propriétés (voir démonstration 01) Rappel.

LOGARITHME NÉPÉRIEN. I Définition - Propriétés - Relation fonctionnelle. Définition. Propriétés (voir démonstration 01) Rappel. LOGARITHME NÉPÉRIEN I Définition - Propriétés - Relation fonctionnelle e Rappel La fonction eponentielle est une fonction continue et strictement croissante sur IR. On a lim e = 0 et - lim e = +. D'après

Plus en détail

Étude des fonctions usuelles

Étude des fonctions usuelles Étude des fonctions usuelles I Notions de base I.A Limites................................ I.A. Règles de base sur les limites................ I.A. Autres règles sur les limites................. 3 I.B

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Note liminaire Programme selon les sections : - notion de suite, représentation graphique, suites arithmétiques, suites géométriques : toutes sections - somme de termes, limite de suites arithmétique et

Plus en détail

Définition: Toute fonction logarithmique est la réciproque d une fonction exponentielle. y = log c x

Définition: Toute fonction logarithmique est la réciproque d une fonction exponentielle. y = log c x Généralité Définition: Toute fonction logarithmique est la réciproque d une fonction exponentielle. Relation entre la forme exponentielle et la forme logarithmique. Forme exponentielle x = C Y x : Puissance

Plus en détail

Révision d algèbre et d analyse

Révision d algèbre et d analyse Révision d algèbre et d analyse Chapitre 7 : Intégrales doubles Équipe de Mathématiques Appliquées UTC (Juillet 215) suivant Chapitre 7 Intégrales doubles 7.1 Motivation, définition et calcul de l intégrale

Plus en détail

Fonctions hyperboliques

Fonctions hyperboliques Chapitre III Fonctions hyperboliques A Fonctions hyperboliques directes A. Sinus hyperbolique et cosinus hyperbolique A.. Définition On appelle fonction sinus hyperbolique la fonction sh : R R, x sh x

Plus en détail

Fonctions exponentielles de base q et logarithme décimal

Fonctions exponentielles de base q et logarithme décimal Fonctions eponentielles de base q et logarithme décimal I) Fonctions eponentielles de base q : 1) Définition : q étant un nombre strictement positif différent de 1 Toute fonction qui à tout nombre réel

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Asie 16 juin 2015

Corrigé du baccalauréat ES Asie 16 juin 2015 Corrigé du baccalauréat ES Asie 16 juin 015 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Aucune justification n était demandée dans cet exercice. 5 points 1. On lance une pièce de monnaie bien équilibrée 10

Plus en détail

Extremums d une fonction

Extremums d une fonction Extremums d une fonction I) Définitions (rappels de seconde : voir la fiche de cours correspondante) Soit une fonction définie sur un ensemble D inclus dans, et deux réels. est le maximum de sur D si et

Plus en détail

Dérivation, accroissement et calcul marginal

Dérivation, accroissement et calcul marginal Dérivation, accroissement et calcul marginal MATHEMATIQUES APPLIQUEES Licence 1 Administration Economique et Sociale Sébastien Pommier 2007-2008 Un exemple introductif Introduction Un exemple 1/2 Une bille

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

Résumé du cours d analyse de Sup et Spé

Résumé du cours d analyse de Sup et Spé Résumé du cours d nlyse de Sup et Spé 1 Topologie 1.1 Normes, normes équivlentes Une norme sur le K-espce vectoriel E est une ppliction N de E dns R vérifint : x E, N(x) 0 (positivité) x E, (N(x) = 0 x

Plus en détail

Suites : Calcul et comportement asymptotique.

Suites : Calcul et comportement asymptotique. 4 Chapitre 3 Suites : Calcul et comportement asymptotique. 3. Méthodes de définition. Comment définir une suite (u n ) n N de réels? Par l expression de son terme général, Par une formule de récurrence

Plus en détail

Intégration d une fonction trigonométrique Exercices corrigés

Intégration d une fonction trigonométrique Exercices corrigés Intégration d une fonction trigonométrique Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : calculer l intégrale de la fonction sinus ou de

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 14/11/2013 Corrigé

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 14/11/2013 Corrigé Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie //0 Corrigé. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous les candidats Soit f la fonction dérivable, définie sur l intervalle ]0 ; + [ par f (x)=e x + x.. Étude d une fonction

Plus en détail

Image d un intervalle par une fonction continue

Image d un intervalle par une fonction continue DOCUMENT 27 Image d un intervalle par une fonction continue La continuité d une fonction en un point est une propriété locale : une fonction est continue en un point x 0 si et seulement si sa restriction

Plus en détail

Fascicule d exercices

Fascicule d exercices UE4 : Evaluation des méthodes d analyses appliquées aux sciences de la vie et de la santé Analyse Fascicule d exercices Christelle MELODELIMA Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de

Plus en détail

Suites numériques Généralités Exercices corrigés

Suites numériques Généralités Exercices corrigés Suites numériques Généralités Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : définition d une suite, notion de rang et termes d une suite Exercice 2 : calcul avec les termes d une suite

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S

Cours de mathématiques pour la Terminale S Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre Florent Girod 1 Année scolaire 2015 / 2016 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1) Suites numériques.................................

Plus en détail

Cahier de textes Page 1 sur 9. Cahier de textes

Cahier de textes Page 1 sur 9. Cahier de textes Cahier de textes Page 1 sur 9 Cahier de textes Jeudi 04/09/2014 9h-12h et 13h30-16h30 : Cours sur la logique : - Conjonction, disjonction, implication, équivalence - Quelques formules. - Quantificateurs

Plus en détail

Cahier de textes Mathématiques

Cahier de textes Mathématiques Cahier de textes Mathématiques Mercredi 6 janvier : cours 2h Début du chapitre 12 - Convergence de suites réelles : 12.1 Convergence de suites : suites convergentes, limites de suites convergentes, unicité

Plus en détail

I. Ensemble de définition d'une fonction

I. Ensemble de définition d'une fonction Chapitre 2 Généralités sur les fonctions Fonctions de références et fonctions associées Ce que dit le programme : Étude de fonctions Fonctions de référence x x et x x Connaître les variations de ces deux

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

b) Equation du second degré Lorsque l équation ax² + bx + c = 0 admet des solutions, celles-ci sont appelées racines du trinôme ax² + bx + c.

b) Equation du second degré Lorsque l équation ax² + bx + c = 0 admet des solutions, celles-ci sont appelées racines du trinôme ax² + bx + c. Chapitre I : Révisions I. Le second degré a) fonction trinôme La représentation graphique d une fonction f définie sur par f() = a² + b + c (a non nul) est une parabole. La fonction f est appelée fonction

Plus en détail

Programme de mathématiques TSI1

Programme de mathématiques TSI1 Programme de mathématiques TSI1 1. PROGRAMME DE DÉBUT D ANNÉE I. Nombres complexes et géométrie élémentaire 1. Nombres complexes 1 2. Géométrie élémentaire du plan 3 3. Géométrie élémentaire de l espace

Plus en détail

Généralités sur les fonctions numériques

Généralités sur les fonctions numériques 7 Généralités sur les fonctions numériques Une fonction numérique est, de manière générale, une fonction d une variable réelle et à valeurs réelles. 7.1 Notions de base sur les fonctions Si I, J sont deux

Plus en détail

Fonctions affines par morceaux

Fonctions affines par morceaux Fonctions affines par morceaux Année scolaire 2006/2007 Table des matières 1 Fonctions affines par morceaux 2 1.1 Définition Représentation graphique................................. 2 1.2 Un cas particulier

Plus en détail

L'aire du domaine limité par la courbe, l'axe des abscisses et les droites d'équations 4 et 16 est d'environ 0,95 unités d'aire.

L'aire du domaine limité par la courbe, l'axe des abscisses et les droites d'équations 4 et 16 est d'environ 0,95 unités d'aire. T ES/L DEVOIR SURVEILLE 6 24 MAI 2013 Durée : 3h Calculatrice autorisée NOM : Prénom : «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

Les fonctions affines

Les fonctions affines Les fonctions affines Définition Une fonction f est un procédé qui permet d'associer à tout nombre x, élément d'un ensemble D, un nombre unique noté f x Définition Une fonction affine est définie sur R

Plus en détail

MATHÉMATIQUES TOUT LE COURS EN FICHES. Licence 1 l CAPES

MATHÉMATIQUES TOUT LE COURS EN FICHES. Licence 1 l CAPES MATHÉMATIQUES TOUT LE COURS EN FICHES Licence 1 l CAPES MATHÉMATIQUES TOUT LE COURS EN FICHES Licence 1 l CAPES Claire David Maître de conférences à l UPMC (université Pierre-et-Marie-Curie), Paris Sami

Plus en détail

Chapitre 3 Étude de fonctions. Table des matières. Chapitre 3 Étude de fonctions TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 3 Étude de fonctions. Table des matières. Chapitre 3 Étude de fonctions TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 3 Étude de fonctions TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 3 Étude de fonctions Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat STI Métropole juin 2011 Génie électronique, électrotechnique, optique

Corrigé du baccalauréat STI Métropole juin 2011 Génie électronique, électrotechnique, optique Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat STI Métropole juin 011 Génie électronique, électrotechnique, optique EXERCICE 1 5 points 1. Équation z z +4=0 : = ( ) 4 4=86= 8= ( i ) < 0. L équation a donc deux

Plus en détail

Ch 4 Fonctions 1 ère S

Ch 4 Fonctions 1 ère S Ch 4 Fonctions 1 ère S I. Fonctions, sens de variation...1 II. Fonctions de référence... A. Fonctions racine carrée...3 B. Fonctions inverse...3 C. Comparaison des fonctions constante, racine carrée, carré

Plus en détail

Cours de terminale S Suites numériques

Cours de terminale S Suites numériques Cours de terminale S Suites numériques V. B. et S. B. Lycée des EK 13 septembre 2014 Introduction Principe de récurrence Exemple En Mathématiques, un certain nombre de propriétés dépendent d un entier

Plus en détail

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4 Chapitre Convexité TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Convexité Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

5. FONCTIONS LOGARITHMES, EXPONENTIELLES, HYPERBOLIQUES ET HYPERBOLIQUES RECIPROQUES.

5. FONCTIONS LOGARITHMES, EXPONENTIELLES, HYPERBOLIQUES ET HYPERBOLIQUES RECIPROQUES. 5. FONCTIONS LOGARITHMES, EXPONENTIELLES, HYPERBOLIQUES ET HYPERBOLIQUES RECIPROQUES. 1. Fonction logarithme népérien. 1.1. Définition. La fonction logarithme népérien, notée ln, est la primitive sur ]

Plus en détail

Sujets. Formulaire. mai 2011. Amérique du Nord. novembre 2011. Nouvelle-Calédonie. mai 2012. BTS Métopole (B1) mai 2013.

Sujets. Formulaire. mai 2011. Amérique du Nord. novembre 2011. Nouvelle-Calédonie. mai 2012. BTS Métopole (B1) mai 2013. LOIS CONTINUES Sujets mai 2011 novembre 2011 mai 2012 mai 2013 Amérique du Nord Nouvelle-Calédonie BTS Métopole (B1) BTS Métropole (D) Formulaire LOIS CONTINUES 1 Amérique du Nord mai 2011. EXERCICE 2

Plus en détail

Seconde Chapitre III : Fonctions affines Année scolaire 2012/2013

Seconde Chapitre III : Fonctions affines Année scolaire 2012/2013 Seconde Chapitre III : Fonctions affines Année scolaire 2012/2013 I) Généralités sur les fonctions affines : 1) Définition : Une fonction f définie sur R est dite affine si il existe deux nombres réels

Plus en détail

Fonctions logarithme décimal

Fonctions logarithme décimal CHAPITRE 6 Fonctions logarithme décimal Échauffez-vous! a) Complétez par l eposant positif ou nul. = ; = ; = 7. b) Complétez par l eposant négatif., = ;, = 2 ;, = 7. c) Cochez les cases correspondant à

Plus en détail

Fonctions hyperboliques et applications réciproques

Fonctions hyperboliques et applications réciproques Chapitre III Fonctions hyperboliques et applications réciproques A Fonctions hyperboliques directes A. Sinus hyperbolique et cosinus hyperbolique On va définir de nouvelles fonctions inspirées notamment

Plus en détail

QCM chapitre 4 (cf. p. 116 du manuel) Pour bien commencer

QCM chapitre 4 (cf. p. 116 du manuel) Pour bien commencer QCM chapitre 4 (cf. p. 116 du manuel) Pour bien commencer Pour chaque question, il y a une ou plusieurs bonnes réponses. Tableaux de variations et tableaux de signes Les exercices 1 et se réfèrent au graphique

Plus en détail

Applications linéaires

Applications linéaires Denis Pasquignon Applications linéaires Résumé du cours : 1. Généralités On appelle application linéaire de E dans F une application f : E F telle que (x 1, x 2 ) E 2 λ K, f(x 1 + λx 2 ) = f(x 1 ) + λf(x

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithme népérien Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 202/203 Table des matières La fonction logarithme népérien 2. Définition Courbe représentative................................... 2.2

Plus en détail

Fonctions carrée et inverse. Autres fonctions élémentaires

Fonctions carrée et inverse. Autres fonctions élémentaires TABLE DES MATIÈRES Fonctions carrée et inverse. Autres fonctions élémentaires Paul Milan LMA Seconde le 6 février 200 Table des matières La fonction carrée 2. Fonction paire................................

Plus en détail

Le corps R des nombres réels

Le corps R des nombres réels Le corps R des nombres réels. Construction de R à l aide des suites de Cauchy de nombres rationnels On explique brièvement dans ce paragraphe comment construire le corps R des nombres réels à partir du

Plus en détail

Chapitre 4. Formules de Taylor. 4.1 Les trois formules de Taylor

Chapitre 4. Formules de Taylor. 4.1 Les trois formules de Taylor Chapitre 4 Formules de Taylor La formule de Taylor, du nom du mathématicien Brook Taylor qui l établit en 1715, permet l approximation d une fonction plusieurs fois dérivable au voisinage d un point par

Plus en détail

I. Polynômes de Tchebychev

I. Polynômes de Tchebychev Première épreuve CCP filière MP I. Polynômes de Tchebychev ( ) 1.a) Tout réel θ vérifie cos(nθ) = Re ((cos θ + i sin θ) n ) = Re Cn k (cos θ) n k i k (sin θ) k Or i k est réel quand k est pair et imaginaire

Plus en détail

Exercices : Étude de fonctions

Exercices : Étude de fonctions Exercices : Étude de fonctions Exercice : Calculer les limites suivantes :. lim + lnx+x x+e x.. lim 3. lim x4 e x +3x x x 4. lim 5. lim 6. lim e x (lnx) (e 3 ) x e 3x +x ( (lnx) 3 +x ) x 7. lim x e x +e

Plus en détail

Révisions. N hésitez pas à me contacter à l adresse :

Révisions. N hésitez pas à me contacter à l adresse : Vous venez de terminer votre scolarité en Lycée et entrez maintenant dans l enseignement supérieur, en classe préparatoire ECS. À partir de septembre, c est près de h par semaine que vous passerez en cours

Plus en détail

CHAPITRE 8 : FONCTIONS TRIGONOMETRIQUES

CHAPITRE 8 : FONCTIONS TRIGONOMETRIQUES CHAPITRE 8 : FONCTIONS TRIGONOMETRIQUES. PLAN D ÉTUDE D UNE FONCTION TRIGONOMÉTRIQUE PERIODIQUE On considère un repère orthogonal ( Oi,, j). Déterminer le domaine de déinition D de la onction.. Recherche

Plus en détail

Le documentd accompagnement des programmes de Mathématiques en classe de première et de terminale,

Le documentd accompagnement des programmes de Mathématiques en classe de première et de terminale, PROGRESSION SPIRALÉE Page 1/10 Le documentd accompagnement des programmes de Mathématiques en classe de première et de terminale, série scientifique et série économique et sociale, précise que : " Les

Plus en détail

Point Méthodologique Première S

Point Méthodologique Première S L objectif est de vous aider à répondre de manière autonome à tous les types de questions que vous rencontrez dans les exercices. En effet il n est pas toujours immédiat de résoudre certains exercices,

Plus en détail

Le sujet comporte 8 pages numérotées de 2 à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I

Le sujet comporte 8 pages numérotées de 2 à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I Le sujet comporte 8 pages numérotées de à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I Donner les réponses à cet exercice dans le cadre prévu à la page 3 Un distributeur

Plus en détail

Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L1 MPI - S1. Cours de Mathématiques 1

Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L1 MPI - S1. Cours de Mathématiques 1 Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L1 MPI - S1 Cours de Mathématiques 1 Table des matières 1 Un peu de formalisme mathématique 7 1.1 Rudiments de logique........................................

Plus en détail

a. (0,5) Probabilité que le candidat n ait pas un dossier de bonne qualité et soit admis à la formation :. b. (0,5)

a. (0,5) Probabilité que le candidat n ait pas un dossier de bonne qualité et soit admis à la formation :. b. (0,5) Exercice 1 : (5 points) 1 On choisit un candidat au hasard et on note : l évènement : «le candidat a un dossier jugé de bonne qualité»; l évènement : «le candidat est admis à suivre la formation» a (0,5)

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 3 juin 2010

Baccalauréat ES Amérique du Nord 3 juin 2010 Baccalauréat ES Amérique du Nord 3 juin 2010 EXERCICE 1 On considère la fonction f définie et dérivable sur l intervalle ( [ 2 ; 11], et on donne sa courbe représentative C f dans un repère orthogonal

Plus en détail

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEE 5 DU SECONDAIRE

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEE 5 DU SECONDAIRE Ecoles européennes Bureau du Secrétaire Général du Conseil Supérieur Unité de développement pédagogique Ref. : 011-01-D-7-fr- Orig. : EN PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEE 5 DU SECONDAIRE Cours à 4 périodes/semaine

Plus en détail

COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES A (XLCR)

COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES A (XLCR) ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES CONCOURS D ADMISSION 2016 FILIÈRE MP COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES A (XLCR) (Durée : 4 heures) L utilisation des calculatrices n est pas autorisée pour cette

Plus en détail

6 SH 3 h/sem. Fonctions exponentielles et logarithmiques Note de cours. f(2) = 2.2 + 4 = 8 (On remplace x par 2.)

6 SH 3 h/sem. Fonctions exponentielles et logarithmiques Note de cours. f(2) = 2.2 + 4 = 8 (On remplace x par 2.) I. Fonctions réciproques A. Introduction Que font réellement les fonctions? Exemple : f(x) = 2x + 4 Si j évalue f(2) =? f(2) = 2.2 + 4 = 8 (On remplace x par 2.) Si j évalue f(3) =? f(3) = 2.3 + 4 = 10

Plus en détail

Arithmétique. n(n + 1) 2. k = k=0. q k = 1 qn+1 1 q. n(n + 1)(2n + 1) 6. k 2 =

Arithmétique. n(n + 1) 2. k = k=0. q k = 1 qn+1 1 q. n(n + 1)(2n + 1) 6. k 2 = Université de Provence Mathématiques générales 1 Récurrence Arithmétique Exercice 1. Prouver l identité suivante: n k = k=0 n(n + 1) valable pour tout entier naturel n. Exercice. Prouver l identité suivante:

Plus en détail

Suites réelles. 4 Relations de comparaison des suites 9 4.1 Encore du vocabulaire... 9. 5.2 Quelques propriétés... 13

Suites réelles. 4 Relations de comparaison des suites 9 4.1 Encore du vocabulaire... 9. 5.2 Quelques propriétés... 13 Maths PCSI Cours Table des matières Suites réelles 1 Généralités 2 2 Limite d une suite 2 2.1 Convergence d une suite....................... 2 2.2 Deux premiers résultats....................... 3 2.3 Opérations

Plus en détail

Nombre dérivé et tangente

Nombre dérivé et tangente Nombre dérivé et tangente I) Interprétation grapique 1) Taux de variation d une fonction en un point. Soit f une fonction définie sur un intervalle I contenant le nombre réel a, soit (C) sa courbe représentative

Plus en détail

Soit f une fonction définie sur un intervalle I deret a un réel appartenant à I. Lorsque le rapport

Soit f une fonction définie sur un intervalle I deret a un réel appartenant à I. Lorsque le rapport Lcée JANSON DE SAILLY 0 novembre 04 DÉRIVATION re STID I NOMBRE DÉRIVÉ DÉFINITION Soit f une fonction définie sur un intervalle I deret a un réel appartenant à I. f() f(a) Lorsque le rapport admet une

Plus en détail

Bac S 2015 Métropole - Correction épreuve de mathématiques.

Bac S 2015 Métropole - Correction épreuve de mathématiques. Bac S 2015 Métropole - Correction épreuve de mathématiques. Exercice 1 : 6 points Commun à tous les candidats Les résultats des probabilités seront arrondis à 10 3 près. Partie 1 : 1 ) Soit X une variable

Plus en détail

I) Série trigonométrique et série de Fourier

I) Série trigonométrique et série de Fourier BTS électrotechnique Série de Fourier /3/3 Lycée Don Bosco -3 I) Série trigonométrique et série de Fourier Définition : Soient (a n ) et (b n ) suites de nombres réels ou complexes. On appelle série trigonométrique

Plus en détail

Fonctions de IR dans IR

Fonctions de IR dans IR Fonctions der dansr G03.1 JMS Fonctions de IR dans IR 1 ) Intervalles Intervalle fermé : [a;b] = { R tq a b } ( peut prendre les valeurs a et b) Intervalle semi-ouvert : [a;b[ = { R tq a < b } ne peut

Plus en détail

Fonctions carrée et inverse. Autres fonctions élémentaires

Fonctions carrée et inverse. Autres fonctions élémentaires DERNIÈRE IMPRESSIN LE 29 janvier 205 à 9:44 Fonctions carrée et inverse. Autres fonctions élémentaires Table des matières La fonction carrée 2. Fonction paire............................... 2.2 Étude de

Plus en détail

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs I. Notion de vecteurs a) Vecteurs et translations Définition : A et B désignent deux points du plan. La translation qui transforme A en B associe à tout point C du plan l'unique point D tel que les segments

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPRTION DU BCCLURÉT MTHÉMTIQUES SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité 8 Janvier Durée de l épreuve : heures Coefficient : 5 ou 7 L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

CALCULATRICE AUTORISEE

CALCULATRICE AUTORISEE Lycée F. MISTRAL AVIGNON BAC BLANC 2012 Epreuve de MATHEMATIQUES Série S CALCULATRICE AUTORISEE DUREE : 4 heures Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet Ce sujet comporte 3 pages

Plus en détail

17 exercices de dérivation avec Q.C.M. - première. Les Dérivées

17 exercices de dérivation avec Q.C.M. - première. Les Dérivées Les Dérivées exercice 1 Trouver la (ou les) réponse(s) exacte(s) : Le plan est muni d'un repère (O,, ); C 3 f désigne la courbe représentative de la fonction f dans ce repère : f la fonction définie par

Plus en détail

Mathématiques. Résumé du cours en fiches. MPsi MP. Daniel Fredon. Ancien maître de conférences à l université de Limoges

Mathématiques. Résumé du cours en fiches. MPsi MP. Daniel Fredon. Ancien maître de conférences à l université de Limoges Mathématiques Résumé du cours en fiches MPsi MP Daniel Fredon Ancien maître de conférences à l université de Limoges Dunod, Paris, 2010. ISBN 978-2-10-055590-1 Table des matières Partie 1 Analyse dans

Plus en détail

Université de Nice Sophia-Antipolis Licence L3 Mathématiques Année 2008/2009. Analyse Numérique. Corrigé du TD 5

Université de Nice Sophia-Antipolis Licence L3 Mathématiques Année 2008/2009. Analyse Numérique. Corrigé du TD 5 Licence L3 Mathématiques Année 008/009 Analyse Numérique Corrigé du TD 5 EXERCICE 1 Méthode des approximations successives, ordre de convergence Soient I un intervalle fermé de R, g : I I une fonction

Plus en détail

Traitement d images numériques

Traitement d images numériques olivier.bernard@creatis.insa-lyon.fr Traitement d images numériques Analyse d images: 3 ème partie Département Génie Electrique 5GE - TdSi Sommaire I. Introduction II. Fondamentaux en imagerie numérique

Plus en détail

COURS TERMINALE S LES NOMBRES COMPLEXES

COURS TERMINALE S LES NOMBRES COMPLEXES COURS TERMINALE S LES NOMBRES COMPLEXES A. Introduction des nombres complexes Au XVIème siècle, des algébristes italiens cherchent à résoudre des équations de degré telles que, par exemple, l'équation

Plus en détail

I Exercices. 1 Définition de suites. 2 Sens de variation d une suite

I Exercices. 1 Définition de suites. 2 Sens de variation d une suite I Exercices 1 Définition de suites Pour toutes les suites (u n ) définies ci-dessous, on demande de calculer u 1, u, u 3 et u 6 1 u n = 7n n + { u0 = u n+1 = u n + 3 3 u n est le n ième nombre premier

Plus en détail

Thème N 1 : NOMBRES RELATIFS ET DECIMAUX

Thème N 1 : NOMBRES RELATIFS ET DECIMAUX Thème N : NOMBRES RELATIFS ET DECIMAUX SENS ET CALCULS () ACITIVITES GRAPHIQUES () A la fin du thème, tu dois savoir : Introduire la notion de nombre relatif. Ranger des nombres relatifs courants en écriture

Plus en détail

CH1 : Langages de la continuité Limites

CH1 : Langages de la continuité Limites CH : Langages de la continuité Limites I. Continuité- Théorème des valeurs intermédiaires. Définition : Soit f une fonction définie sur un intervalle I de R. Lorsque la courbe représentative de f ne présente

Plus en détail