Revêtements extérieurs en Bois

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Revêtements extérieurs en Bois"

Transcription

1 Revêtements extérieurs en Bois Conférence annuelle Bois Construction du CODEFA et du pôle de compétitivité Xylofutur Julien Lamoulie 7 novembre 2014 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

2 Des bardages en bois conformes au DTU 41.2 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

3 Traditionnalité / assurabilité? Produits traditionnels OU Produits non traditionnels Norme produit Produit CE ETE (ATE) Outils Collectifs de conception Avis technique OU D.T.A. Pose selon DTU Reconnaissance technique du produit

4 Revêtements extérieurs en Bois : Choix des matériaux: DTU 41-2 Lames massives Lames conformes aux normes de produits NF EN , NF EN et NF EN Disposant d un marquage CE choix d'aspect par référence à ces normes Essences résineuses classe L Essences feuillues classe A Sauf prescriptions particulières DPM Lames aboutées Colles D4 Lames lamellées collées Colles de type I Essai délamination obligatoire (an. NF EN 14080) Humidité max. de mise en œuvre : 17% pour les feuillus 19% pour les résineux

5 Revêtements extérieurs en Bois : Choix des matériaux: DTU 41-2 Caractéristiques des lames épaisseur et largeur mesurées milieu d élément L'épaisseur minimale 15 mm si supports entraxes 40 cm, L'épaisseur minimale 18 mm si supports entraxes 65 cm Le rapport largeur exposée/épaisseur 7,5 ( 10 pour le Western Red Cedar) Présence d aubier non traité sur les lames de bardage Lames en classe d emploi 2 : Aubier autorisé pour les essences Douglas, Mélèze, Red Cedar, Chêne, Châtaignier Lames en classe d emploi 3-1 Aubier interdit en faces visibles Lames en classe d emploi 3-2 et 4 Aubier interdit

6 Revêtements extérieurs en Bois : Choix des matériaux: DTU 41-2 Ossature secondaire : tasseaux en bois durabilité correspondant à la classe d'emploi 2 Pas de nœuds dont le diamètre est > au 1/3 des 2 dimensions de la section du tasseau et masse volumique > à 380 kg/m3 Ou contreplaqué type 3 (CTB-X) selon NF EN 636 Tasseaux verticaux au droit des montants : fixation tous les 30 cm, largeur au moins égale à 35 mm épaisseur mini de 22 mm (ép. mini requise pour ancrage à respecter). Tasseaux horizontaux : Épaisseur mini 22 mm pour entraxe et fixation jusqu'à 40 cm (ép. mini requise pour ancrage à respecter). Épaisseur mini 27 mm pour entraxe et fixation jusqu'à 65 cm (ép. mini requise pour ancrage à respecter)..

7 Fixation des lames par pointes ou vis CARACTERISTIQUES DE L OUVRAGE Pointes Non Lisses Hauteur Zones Vent Rugosité Diamètre Diamètre nominal nominal mini mini «d» (mm) Ancrage mini Ancrage mini «d» (mm) Diamètre Tête mini (mm) (mm) Diamètre Tête «d h» (mm) mini «d h» (mm) 1 IIIb et 4 2,5 / 5,0 25 3,4 / 6,8 22 H 10 m 2 II et IIIa 2,5 / 5,0 25 3,4 / 6,8 22 Guyane 0 2,5 / 5,0 25 3,4 / 6, IIIb et 4 2,5 / 5,0 25 3,4 / 6,8 22 H 10 m II et IIIa 2,5 / 6,0 30 3,4 / 6, ,5 /6,0 30 3,4 / 6, IIIb et 4 2,5 / 5,0 25 3,4 / 6,8 22 H > 10 m et 2 II et IIIa 2,5 / 5,0 25 3,4 / 6,8 22 H 28m Guyane 0 2,5 / 6,0 35 3,4 / 6,8 22 H > 10 m et H 28m Revêtements extérieurs en Bois : Choix des matériaux: DTU IIIb et 4 2,5 / 5,0 25 3,4 / 6,8 22 II et IIIa 2,8 / 7,0 35 3,4 / 6, ,8 / 7,0 35 3,4 / 6,8 22 Vis

8 Principe de mise en œuvre des produits conformément au DTU 41.2 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

9 Mise en œuvre bardage : Lame d air Lame d air Débit mini 50 cm²/ml en tout point

10 Mise en œuvre bardage Recouvrement ou emboîtement Le recouvrement ou l'emboîtement à la mise en œuvre est au minimum de 10 % de la largeur hors tout des lames avec un minimum de 10 mm (15 mm pour les lames de largeur entre 150 et 200 mm) Le recouvrement des planches avec couvre-joint est au moins de 10 % de la pièce la plus large avec un minimum de 10 mm Largeur hors tout : Lt Largeur hors tout : Lt Recouvreme nt > 0,1.Lt Recouvrement > 0,1.Lg Plus grande largeur de lames : Lg

11 Mise en œuvre bardage Lames horizontales à emboîtement : fixations invisibles 25

12 Mise en œuvre bardage Lames horizontales à emboîtement : fixations visibles LE

13 Mise en œuvre bardage Lames horizontales à recouvrement à mi-bois : fixations visibles 25

14 Mise en œuvre bardage Lames horizontales à recouvrement à clins : fixations visibles 25

15 Principe de mise en œuvre des produits conformément au DTU 41.2 Gestion des points singuliers Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

16 En pied, en tête

17 Autour des baies

18 Bardages à claire-voie Annexe A du futur NF DTU 41.2 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

19 Bardages à claire-voie Règles générales Tasseaux de largeur minimale de 60 mm et épaisseur minimale de 1,5 x épaisseur de la lame hors chanfrein Lames purgées d aubier en cas d absence de traitement de préservation ; Epaisseur 21 mm et largeur entre 40 et 60 mm ; fixation avec 1 pointe par appui et entraxe des appuis 40 cm Epaisseur 21 mm et largeur 60 mm ; fixation avec 2 pointes par appui et entraxe des appuis 65 cm ; Longueur de la fixation 2,5 x l épaisseur de la lame. durabilité des lames, chevrons et tasseaux identiques: classe d emploi 3-2 et pente de 30 mini vers l extérieur

20 Bardages à claire-voie Mise en œuvre sur murs en béton ou en maçonnerie enduite par l extérieur, sans ITE

21 Bardages à claire-voie Mise en œuvre de lames horizontales sur murs en béton ou en maçonnerie, avec ITE Si vide = 0 mm en projection verticale, hauteur maximale du bardage 28 m Si vide entre 0 et 10 mm maximum en projection verticale ; hauteur maximale du bardage 10 m

22 Bardages à claire-voie Mise en œuvre sur ossature bois avec voile de contreventement côté extérieur lames horizontales hauteur d ouvrage limité à 6 m ou, du côté pignon, à R+1 augmenté du complément du pignon Pare-pluie UV (5000 h)

23 Isolation Thermique par l Extérieur : Solution sèche (NF DTU 41.2 / cahier CSTB 3316_V2) Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

24 ITE Plusieurs solutions : Entre les chevrons Derrière les chevrons en une couche En deux couches, l une derrière, l autre entre les chevrons

25 Sécurité incendie et bardages en bois Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

26 Limitation de la propagation du feu en façade Revêtement de façade des habitations

27 Limitation de la propagation du feu en façade Revêtement de façade des ERP en RdC revêtement classé M3 ou D-s3, d0 Revêtement de façade des ERP de plusieurs niveaux Si règle C + D appliquée : revêtement classé M3 ou D-s3, d0 SINON : M2 ou C-s3, d0

28 Des lames de bardage M2? Mélèze et Douglas Lames horizontales Assemblage rainures-languettes Largeur hors tout des lames 145 mm Longueur 1500 mm Epaisseurs minimale/maximale 14/21 mm Recouvrement > 12 mm Espace entre lames au niveau de l élégie < 10 mm Arrondi de l élégie R > 3 mm Masse volumique : mini 580 kg/m3 Avec lame d air ventilée de 25 mm d épaisseur maximale

29 Des terrasses en bois conformes au DTU 51-4 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

30 Définition et domaine d application Platelage ou Terrasse? Platelage = lames + lambourdes Terrasse = platelage + solivage + plots Applications Générales : aménagements extérieurs d habitations individuelles 1 ère ou 2 ème famille cheminements (accès urbains, pourtours de piscines, locaux recevant du public, quais, estacades, pontons, ) zones de stationnements (salons extérieurs, terrasses de restaurant, )

31 Exigences Lames de platelage Caractéristiques mécaniques : C18 ( résineux), D30 ou D50 (feuillus) Qualité d aspect en référence à la norme NF B Caractéristiques géométriques: Elancement maximal de la lame l/e Epaisseur minimale des lames : stabilité et sécurité Arêtes cassées ou arrondies r supérieur ou égal 2mm Tolérances dimensionnelles de fabrication : ± 2 mm sur largeur, ± 1 mm sur épaisseur ou ± 1 mm sur largeur, ± 0,5 mm sur épaisseur Stabilité : Echelle de valeur PS, MS, S Dureté : échelle de valeur de A (faible) à D (élevée)

32 Lames de platelage Essences dépourvues d aubier pour utilisation sans traitement Pour type 1 Aptitude aux classes d emplois Pour type 2 Aptitude aux classes d emplois 3a 3b 4 3a 3b 4 Dureté Stabilité Résistance aux termites métropolitains Élancement maximal l/e Épaisseur nominale minimale (mm) Douglas Oui Oui Non Oui Non Non S B MS 6 20 Douglas traité classe 3b Pin maritime traité classe 4 Pin sylvestre traité classe 4 Oui Oui Non Oui Non Non D A MS 6 20 Mélèze Oui Oui Non Oui Western red cedar Non Non S B MS 6 20 Oui Oui Oui Oui Non Oui D B MS 6 20 Oui Oui Oui Oui Oui Oui D A MS 6 20 Oui Oui Non Oui Oui Non S <A S 6 27 Châtaignier Oui Oui Oui Oui Oui Non M B MS 5 22 Chêne rouvre ou pédonculé Robinier Oui Oui Oui Oui Oui Non M C MS 5 22 Oui Oui Oui Oui Oui Oui/ Non D C PS 4 22

33 Exemple de raccordement au bâtiment

34 Mise en œuvre des lambourdes et lames Ecartement entre lames de platelage retraits et gonflements entre périodes sèches et périodes humides Objectif pour les lames en œuvre : 3 mm < Ecartement < 12 mm Soit un écartement entre 4 à 7 mm à la pose Gestion des retraits : Pour les résineux : 0.25% / % H Pour les feuillus ( tempérés et tropicaux ) : 0.35 % / % H

35 Mise en œuvre des lambourdes et lames Jeu périphérique écartement de 10 mm mini en tout point par rapport aux différents éléments d adossement (murs, poteaux ) Continuité en bout des lames pratique courante : jonction sur support unique Bonne pratique : support doublé.

36 Mise en œuvre des Fixations Choix et positionnement des fixations : e vis à tête bombée ou fraisée vis à tête bombée L L 2,5 x e R :10 mm minimum S 6 fois diamètre extérieur filet de la vis vis à tête fraisée b b e S R L L l b > 15 mm pour vis Ø 6 mm b > 18 mm pour vis de Ø = 8 mm

37 5.2 Mise en œuvre des Fixations Positionnement des fixations DEBORD LONGITUDINAL e mini. 20 mm à 3 fois "e" maxi lambourde

38 Mise en œuvre : Support de la terrasse

39 Mise en œuvre : Support de la terrasse

40 Des conceptions de terrasse performantes Terrasses en classe d emploi 3b

41 Maîtrise de la durabilité des bardages et des terrasses en bois Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

42 AFFECTATION CLASSES D EMPLOIS Pour les bois en façade :

43 AFFECTATION CLASSES D EMPLOIS Pour les bois exposés horizontaux: Conditions climatiques Massivité Conception Sec Modéré Humide Classe d Emploi Drainante 3a 3a 3a Faible Moyenne 3a 3b 3b Piégeante 3b 4 4 Drainante 3a 3a 3b Moyenne Moyenne 3a 3b 3b Piégeante 3b 4 4 Drainante 3a 3b 3b Forte Moyenne 3b 3b 4 Piégeante 4 4 4

44 AFFECTATION CLASSES D EMPLOIS D Allègement de la règle de base avec prise en compte des débords de toitures ou auvents ZONE PROTEGEE EN FAÇADE = CLASSE D EMPLOI 2 Zone protégée H H = 2,5 D Zone non protégée H 2,5 L ZONE NON PROTEGEE = VOIR TABLEAU PRECEDENT ZONE PROTEGEE HORIZONTALE = CLASSE D EMPLOI 3a

JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016

JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016 > JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016 Sommaire 2 /49 Termes et définitions Contexte réglementaire Les DTU Les documents complémentaires Murs rideaux: - Définition

Plus en détail

Aménagement extérieur

Aménagement extérieur Valorisation des solutions bois pour la réhabilitation des bâtiments Aménagement extérieur 23/06/2017 SOMMAIRE A. DOCUMENTS DE REFERENCE ET CONTEXTE... 3 1. Documents de référence... 3 2. Contexte actuel...

Plus en détail

Bardages bois. Ils jouent principalement un rôle dans la satisfaction d une ou plusieurs des exigences suivantes :

Bardages bois. Ils jouent principalement un rôle dans la satisfaction d une ou plusieurs des exigences suivantes : Revêtements extérieurs Bardages bois Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Revêtement extérieur : Les revêtements

Plus en détail

BARDAGE BOIS. Choix d essences, préservation et finition. Marie-Christine Trouy-Triboulot ENSTIB - Epinal

BARDAGE BOIS. Choix d essences, préservation et finition. Marie-Christine Trouy-Triboulot ENSTIB - Epinal BARDAGE BOIS Choix d essences, préservation et finition Marie-Christine Trouy-Triboulot ENSTIB - Epinal SOMMAIRE Les classes d emploi Les classes de durabilité des bois Le DTU 41-2 Le choix d un bois sans

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

35e Atelier débat du 19 février CEACAP

35e Atelier débat du 19 février CEACAP OSSATURE BOIS en CONSTRUCTION MODERNE et PATHOLOGIE Claude LE GOVIC expert près la Cour d Appel de Paris et les Cours Administratives d Appel de Paris et Versailles 35e Atelier débat du 19 février 2014

Plus en détail

APPLICATION POUR TOITURE

APPLICATION POUR TOITURE SCHÉMAS DE POSE est utilisé avec tous types de couverture (tuiles, ardoises, ) pour les travaux neufs ou de rénovation. Le domaine d application des écrans de sous-toiture est mentionné dans les Cahiers

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS

SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS LES SOLUTIONS PLAQUE DE CIMENT P. 64 S AQUAPANEL OUTDOOR P. 66 ACCESSOIRES P. 69 FAÇADIER/BARDEUR 2017 63 Les solutions plaque de ciment Aquapanel Outdoor Généralités

Plus en détail

LES PASSERELLES. Notre passion, le bois Notre métier, réaliser des. ouvrages d extérieur en bois

LES PASSERELLES.  Notre passion, le bois Notre métier, réaliser des. ouvrages d extérieur en bois LES PASSERELLES 247, Rue de la Bougrière - 44985 Sainte-Luce-sur-Loire Cedex Tél. 02 40 54 14 21 - Fax 02 40 54 19 28 www.sle.fr Estacade - Saint-Jean-de-Monts (85) Caféine Nantes - 16035-09-2012 Notre

Plus en détail

Il convient de se référer au DTU 51.3 Planchers en bois ou en panneaux à base de bois.

Il convient de se référer au DTU 51.3 Planchers en bois ou en panneaux à base de bois. Panneaux SWISS KRONO en plancher Mai 2016 APPLICATIONS ET REFERENCES + Référentiels Il convient de se référer au DTU 51.3 Planchers en bois ou en panneaux à base de bois. + Applications possibles Les panneaux

Plus en détail

Il convient de se référer au DTU 51.3 Planchers en bois ou en panneaux à base de bois.

Il convient de se référer au DTU 51.3 Planchers en bois ou en panneaux à base de bois. APPLICATIONS ET REFERENCES + Référentiels Il convient de se référer au DTU 51.3 Planchers en bois ou en panneaux à base de bois. + Applications possibles Les panneaux et dalles de plancher proposés par

Plus en détail

MEMENTO FACADE VMZINC

MEMENTO FACADE VMZINC MEMENTO FACADE VMZINC + MEMENTO INNOVATION FAÇADE TECHNIQUE VMZINC 2015 SUR VOLIGES + MEMENTO FACADE VMZINC > A l origine, le contexte. Pas de document validant les pratiques traditionnelles en façade.

Plus en détail

solutions constructives Catalogue construction bois : solutions de murs extérieurs Le système constructif par nature

solutions constructives Catalogue construction bois : solutions de murs extérieurs Le système constructif par nature Catalogue construction bois : solutions de murs extérieurs Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables solutions constructives Définition et caractéristiques des composants

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DALLES

FICHE TECHNIQUE DALLES MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ISO 9001:2000 FICHE TECHNIQUE DALLES EGGER EUROSPAN E1 EGGER EUROSTRAND E1 Utilisation: Les dalles s utilisent soit en plancher, soit en support de couverture. USINES RION-DES-LANDES

Plus en détail

Des bois de structure, bardages, solutions d isolation pour valoriser tous les habitats

Des bois de structure, bardages, solutions d isolation pour valoriser tous les habitats Des bois de structure, bardages, solutions d isolation pour valoriser tous les habitats La construction en bois participe de façon très active au développement durable et à la préservation de l environnement.

Plus en détail

Produits et. Valorisation des solutions bois pour la réhabilitation des bâtiments. Parements en murs et plafonds. Produits et caractéristiques

Produits et. Valorisation des solutions bois pour la réhabilitation des bâtiments. Parements en murs et plafonds. Produits et caractéristiques Valorisation des solutions bois pour la réhabilitation des bâtiments Produits et caractéristiques et plafonds 23/06/2017 SOMMAIRE A. Lambris en bois massif... 3 1. Matériaux et reconnaissance... 3 2. Choix

Plus en détail

UTILISATION D UNE CHUTE POUR SERRER LES LAMES ENTRE ELLES

UTILISATION D UNE CHUTE POUR SERRER LES LAMES ENTRE ELLES POSE PRÉCONISATIONS DE (LAMBRIS, HABILLAGES INTÉRIEURSLAMES DE PAREMENT) 1. Retirer les lames de leur emballage. Les lames de lambris/parement seront soigneusement empilées à plat sur des cales d aération

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée KNAUF PÉRIBOARD Isolation des soubassements Isolation des murs de soubassement Isolation des par l'extérieur des murs de soubassement Panneau composite constitué d un isolant en polystyrène expansé Knauf

Plus en détail

7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide

7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide 11 CHAPITRE 2 : Système de bardage rapporté traditionnel, non traditionnel et certification associée 11 1. Définition du bardage rapporté

Plus en détail

PRÉCONISATIONS DE POSE

PRÉCONISATIONS DE POSE HABILLAGES INTÉRIEURS Retirer les lames de leur emballage. Les lames de lambris/parement seront soigneusement empilées à plat sur des cales d aération durant heures minimum dans le local qui leur est destiné

Plus en détail

LE CONTREPLAQUÉ DANS LA CONSTRUCTION NF EXTÉRIEUR CTB-X

LE CONTREPLAQUÉ DANS LA CONSTRUCTION NF EXTÉRIEUR CTB-X LECAHIER106 LE DANS LA CONSTRUCTION LESOMMAIRE 1 2 3 4 lecontreplaqué... p. 3 Définition Vocabulaire Terminologie Contexte normatif FAbRicAtion... p. 6 Procédé Exigences et contrôle contreplaqués À usage

Plus en détail

Avis Technique 2/ *01 Add

Avis Technique 2/ *01 Add Avis Technique 2/11-1445*01 Add Additif à l Avis Technique 2/11-1445 Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique 2/11-1445 en tenant compte de l additif

Plus en détail

MAISON A OSSATURE BOIS. Initiation

MAISON A OSSATURE BOIS. Initiation MAISON A OSSATURE BOIS Initiation 1 Le Marché de la Maison Individuelle en France En 2012 la construction bois, c est 2,16 Milliard d Euro: Décroissance du marché MOB de -9% Décroissance du marché traditionnel

Plus en détail

Bordeaux, le 7 novembre 2014

Bordeaux, le 7 novembre 2014 Bordeaux, le 7 novembre 2014 PRESENTATION DU CODEFA Comité de développement forêt-bois d Aquitaine Comité interprofessionnel ayant pour but de rassembler les acteurs de la filière forêt-bois autour d un

Plus en détail

Plaques de parement en plâtre

Plaques de parement en plâtre Revêtements intérieurs Plaques de parement en plâtre Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition : Les plaques

Plus en détail

AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT

AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT notre ENGAGEMENT AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Titulaire du label FSC (Forest Stewardship Council ou Conseil de bonne gestion des forêts), Bois des Trois Ports est également signataire de la Charte environnementale

Plus en détail

Les Caissons Chevronnés

Les Caissons Chevronnés Les Caissons Chevronnés DESCRIPTIF DU PRODUIT Il est constitué de 2 chevrons latéraux en bois du nord de section variable 25x125/150/175/200. D une sous-face faisant office de plafond, vissée sur les bois

Plus en détail

Bois ronds structuraux

Bois ronds structuraux Bois de structure Bois ronds structuraux Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition Bois ronds : Bois abattus ébranchés,

Plus en détail

RHD PRODUCTIONS BOIS DE CHARPENTE ET DE COUVERTURE PLUS DE RENSEIGNEMENTS AU

RHD PRODUCTIONS BOIS DE CHARPENTE ET DE COUVERTURE PLUS DE RENSEIGNEMENTS AU BOIS DE CHARPENTE ET DE COUVERTURE RHD PRODUCTIONS POUR CHARPENTE TRADITIONNELLE ET COUVERTURE Sciages sapin épicéa du Jura Longueur : de 2.00 m à 12.00 m Classement de l aspect suivant la norme NF EN

Plus en détail

FOURNITURE ET POSE BARDAGE EXTERIEUR SUR FACADES DU CINEMA «CINEMACHECOUL»

FOURNITURE ET POSE BARDAGE EXTERIEUR SUR FACADES DU CINEMA «CINEMACHECOUL» MAIRIE DE MACHECOUL-SAINT-MEME 5 PLACE DE L AUDITOIRE 44270 MACHECOUL-SAINT-MEME 02.40.02.35.50 CAHIER DES CHARGES FOURNITURE ET POSE BARDAGE EXTERIEUR SUR FACADES DU CINEMA «CINEMACHECOUL» Avril 2017

Plus en détail

Fabricants de panneaux contreplaquø bønøficiant de la Marque de QualitØ

Fabricants de panneaux contreplaquø bønøficiant de la Marque de QualitØ Fabricants de panneaux contreplaquø bønøficiant de la Marque de QualitØ CONTREPLAQU NF EXT RIEUR CTB-X NF COFFRAGE CTB-C Tout panneau doit obligatoirement porter sur une des faces ou sur le chant NF EXTÉRIEUR

Plus en détail

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE Solution de plancher avec matériaux à base de bois Isolants à base de fibre de bois Performance thermique et confort d utilisation Simple à mettre

Plus en détail

rockmur kraft, rockplus kraft

rockmur kraft, rockplus kraft rockmur kraft, rockplus kraft & ULTRAROCK KRAFT ROCKMUR Kraft, ULTRAROCK Kraft et ROCKPLUS Kraft sont des panneaux de laine de roche revêtus d un pare-vapeur kraft polyéthylène destinés à l isolation de

Plus en détail

Sommaire Annexe 8 structures en bois... 2 Matériaux et produits... 2 Règles de calcul... 4

Sommaire Annexe 8 structures en bois... 2 Matériaux et produits... 2 Règles de calcul... 4 Sommaire Annexe 8 structures en bois... 2 Matériaux et produits... 2 Vocabulaire du bois... 2 Caractéristiques physiques ou mécaniques du bois... 2 Panneaux à base de bois... 3 Contreplaqué... 3 Bois de

Plus en détail

Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2

Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2 Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2 1. PREAMBULE La nouvelle réglementation sismique a été mise en place le 22 octobre 2010 au travers des textes

Plus en détail

Intégration des menuiseries dans les murs à ossature bois

Intégration des menuiseries dans les murs à ossature bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Intégration des menuiseries dans les murs à ossature bois J. Lamoulie 1 Intégration des menuiseries dans les murs à ossature bois Julien Lamoulie Institut

Plus en détail

Terrasses bois massif

Terrasses bois massif Terrasses bois massif Les dalles de terrasse DURAPIN vous facilitent la vie : leur système d assemblage à rainures et languettes est unique. Vous pouvez également vous laisser tenter par les lames en Douglas

Plus en détail

Projet «Valorisation du savoir faire et des essences

Projet «Valorisation du savoir faire et des essences Projet «Valorisation du savoir faire et des essences locales» Rencontre des acteurs de la filière bois / Parc du Haut-Jura // 11 mars 2013 1 Historique et travaux antérieurs 2009 / 2010 : Freins à la valorisation

Plus en détail

rockmur kraft, rockplus kraft

rockmur kraft, rockplus kraft rockmur kraft, rockplus kraft & ULTRAROCK KRAFT ROCKMUR Kraft, ULTRAROCK Kraft et ROCKPLUS Kraft sont des panneaux de laine de roche revêtus d un pare-vapeur kraft polyéthylène destinés à l isolation de

Plus en détail

Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés

Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés Dans le cadre du programme RAGE (Règles de l Art Grenelle Environnement 2012), dont la mission est d accompagner les entreprises et artisans du bâtiment

Plus en détail

30 novembre Les Isnes Le bois, ça brûle Yves Martin Chef de Division CSTC

30 novembre Les Isnes Le bois, ça brûle Yves Martin Chef de Division CSTC 30 novembre Les Isnes Le bois, ça brûle Yves Martin Chef de Division CSTC Les copies des notes de cours d'une façon générale ne font pas parties d'une des séries des publications officielles du CSTC et

Plus en détail

BOIS et CLOTURES 2017

BOIS et CLOTURES 2017 BOIS et CLOTURES 2017 Prix publics : TVA 20 % 76400 TOUSSAINT ZA route de Rouen Tél: 02.35.10.65.07 du lundi au vendredi 9h00-12h /14h00-18h le samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h contact@habitat-ecologique-normand.fr

Plus en détail

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

FERMACELL Powerpanel H2O Cloisons non porteuses - Parement double

FERMACELL Powerpanel H2O Cloisons non porteuses - Parement double La solution recommandée en locaux fréquemment et fortement humides Descriptif : Les cloisons double peaux FERMACELL Powerpanel H 2 O sont des cloisons distributives non porteuses utilisées pour séparer

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE BENCHMARK ITE SYSTÈMES DE FAÇADE & TOITURE

FICHE TECHNIQUE BENCHMARK ITE SYSTÈMES DE FAÇADE & TOITURE FICHE TECHNIQUE BENCHMARK ITE SYSTÈMES DE FAÇADE & TOITURE DESCRIPTION BENCHMARK ITE est un procédé d isolation thermique par l extérieur posé sur paroi en béton et/ou en maçonnerie d éléments qui se compose

Plus en détail

ELEMENTS DE CORRECTION

ELEMENTS DE CORRECTION PARTIE A : ANALYSE DE DOSSIER BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ÉTUDES ET ÉCONOMIE DE LA CONSTRUCTION Session 2014 EPREUVE E 5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS SOUS-EPREUVE U 5.2 DEFINITION DES OUVRAGES CONSTRUCTION

Plus en détail

2 Epaisseur parement extérieur

2 Epaisseur parement extérieur Description du produit Vue de face Présentation du recouvrement longitudinal Variable 1160 maxi (Nous contacter pour toutes cotes supérieures) Fixations mécaniques Paroi intérieure Ame alvéolaire Vue arrière

Plus en détail

Guide de pose : BLOKIWOOD

Guide de pose : BLOKIWOOD Guide de pose : BLOKIWOO Lc Lvr lisse chainage Lc p p Bm Bm p Bm g g g lisse basse OM INNOV SS 777 voie Galilée - lpespace 73800 STE HELENE U L Tél : 04 58 14 03 19 Mail : info@blokiwood.fr Web : www.blokiwood.fr

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve.

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Façades et pignons Surfaces habitables... DT 2 Plan de masse - Descriptif...

Plus en détail

EVOLUTIONS NORMATIVES/ REGLEMENTAIRES et CONSTRUCTION BOIS

EVOLUTIONS NORMATIVES/ REGLEMENTAIRES et CONSTRUCTION BOIS EVOLUTIONS NORMATIVES/ REGLEMENTAIRES et CONSTRUCTION BOIS LE NEVE Serge, FCBA Salon Avenir Bois, le 1er mars 2012 Logos des organismes LES ETUDES EN COURS 1 CATALOGUE BOIS CONSTRUCTION Action «freins»

Plus en détail

Les caractéristiques techniques du panneau de toiture Natur isol Structures ont été validées par le CRITTBOIS, (dossier n 2015_251).

Les caractéristiques techniques du panneau de toiture Natur isol Structures ont été validées par le CRITTBOIS, (dossier n 2015_251). é LE PANNEAU DE TOITURE NATUR'ISOL STRUCTURES Le panneau de toiture Natur isol Structures Structures est un produit non seulement 100 % écologique, mais son processus de production est lui même à vocation

Plus en détail

SWISS KRONO BOARD - UN LARGE CHOIX D OSB

SWISS KRONO BOARD - UN LARGE CHOIX D OSB - UN LARGE CHOIX D OSB Les OSB sont des panneaux ou dalles constitués de lamelles de bois orientées, utilisés majoritairement dans la construction de maisons individuelles, immeubles à ossature bois ou

Plus en détail

Exécution des ouvrages

Exécution des ouvrages Valorisation des solutions bois pour la réhabilitation des bâtiments Exécution des ouvrages et plafonds 23/06/2017 SOMMAIRE A. Lambris en bois massif... 3 1. Type de pose... 3 2. Tasseaux... 3 3. Fixations...

Plus en détail

Panneaux Isolants Bardage & Couverture. Fiche Technique KS1170 TFF LD & KS1170 TFF HD

Panneaux Isolants Bardage & Couverture. Fiche Technique KS1170 TFF LD & KS1170 TFF HD Panneaux Isolants Bardage & Couverture Fiche Technique KS1170 TFF LD & KS1170 TFF HD Description Panneaux sandwich en laine de roche à fibres redressées en largeur de 1170 mm à fixations apparentes. Profil

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL. Technicien Constructeur Bois. E2 Épreuve de Technologie Sous épreuve E21 et E22. Ce dossier comprend :

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL. Technicien Constructeur Bois. E2 Épreuve de Technologie Sous épreuve E21 et E22. Ce dossier comprend : BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Technicien Constructeur Bois E2 Épreuve de Technologie Sous épreuve E21 et E22 Ce dossier comprend : DOSSIER TECHNIQUE Thème Page Page de garde 1 / 10 Plan de masse 2 / 10 Intégration

Plus en détail

Nombre de m²/ colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m²/ colis. Nombre de colis/ palette ROCKMUR NU Panneau semi-rigide mono densité non revêtu. le + produit : le plus polyvalent de la gamme. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances Conductivité thermique (W/m.K) 0,037 DIPLÔMES ACERMI CE 02/015/021

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PLAFONDS I PRIMAIRE

FICHE TECHNIQUE PLAFONDS I PRIMAIRE FICHE TECHNIQUE PLAFONDS I PRIMAIRE 100 45 (DEMANDE D AVIS TECHNIQUE EN COURS) TRAVAUX PREPARATOIRES ET DISPOSITIONS GENERALES Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état

Plus en détail

Bien comprendre les classes d'emploi des bois

Bien comprendre les classes d'emploi des bois Bien comprendre les classes d'emploi des bois Des bois traités pour durer M A T E R I A U B O I S LA CERTIFICATION QUI S IMPOSE Une aptitude à l emploi des bois en respect des critères santé et environnement

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE FIBA

CAHIER TECHNIQUE FIBA CAHIER TECHNIQUE FIBA LE PIN MARITIME DANS LA CONSTRUCTION : COMPORTEMENT AU FEU ET MARQUAGE CE Cette plaquette reprend les résultats d essais de l étude menée par la Fédération des Industries du Bois

Plus en détail

FERMACELL Powerpanel H 2 O Cloisons non porteuses - Parement simple

FERMACELL Powerpanel H 2 O Cloisons non porteuses - Parement simple Cloisons non porteuses - Parement simple La solution recommandée en locaux fréquemment et fortement humides Descriptif : Les cloisons simple peau FERMACELL Powerpanel H 2 O sont des cloisons distributives

Plus en détail

Rapport d expertise. réalisée pour le compte. de

Rapport d expertise. réalisée pour le compte. de Rapport d expertise réalisée pour le compte de ---------. Objet de l expertise : bardage bois de la maison de ----. Nom du propriétaire : Madame -----------. Adresse et lieu d expertise : -------, -- ---------.

Plus en détail

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double densité destiné

Plus en détail

Bois massif reconstitué (BMR) : barre de bois de section maximum 280 x 280 mm et constituée de deux à cinq lamelles d épaisseur

Bois massif reconstitué (BMR) : barre de bois de section maximum 280 x 280 mm et constituée de deux à cinq lamelles d épaisseur 7 Fiche Produit DÉFINITIONS Bois massif reconstitué (BMR) : barre de bois de section maximum 280 x 280 mm et constituée de deux à cinq lamelles d épaisseur strictement supérieure à 45 mm et inférieure

Plus en détail

BARDAGE EXTÉRIEUR SAPIN DU NORD NATUREL RABOTÉ SECTIONS ET CONDITIONNEMENT PROFIL ESSENCE SPÉCIFICITÉ PRODUIT

BARDAGE EXTÉRIEUR SAPIN DU NORD NATUREL RABOTÉ SECTIONS ET CONDITIONNEMENT PROFIL ESSENCE SPÉCIFICITÉ PRODUIT BARDAGE EXTÉRIEUR SAPIN DU NORD NATUREL RABOTÉ 20 x 135 245 5 Bardage sapin du nord Profil élégi Emboîtement conique Taux de siccité : 16% (0;+2) Rainé en bout (-4cm sur les longueurs réelles) Élégi avec

Plus en détail

Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours.

Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 1 1 SECURITE INCENDIE Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 2 => éviter les risques de démarrage et de propagation de l incendie.

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant-propos Domaine d application du guide... 6

SOMMAIRE. Avant-propos Domaine d application du guide... 6 SOMMAIRE Avant-propos......................................... 4 Domaine d application du guide......................... 6 Système de bardage rapporté traditionnel, non traditionnel et certification associée.................................

Plus en détail

Bardage extérieur Couleur - sans nœud Massif

Bardage extérieur Couleur - sans nœud Massif Bardage extérieur Couleur - sans nœud Massif En Pin des LAndes est un produit G uide technique SUPPORT TRAITEMENT } Bois contribuant à la gestion durable des forêts. } Le pin des Landes est l essence la

Plus en détail

TERRASSE BOIS CONSEILS DE POSE

TERRASSE BOIS CONSEILS DE POSE OPTION FIXATION APPARENTE par vis OPTION FIXATION INVISIBLE par clips Documents, schémas et photos non contractuels - Suggestion de présentation - Sous réserve d erreur, d omission ou de modification -

Plus en détail

Domaine d application du guide Conditions administratives d exécution Types de tuiles et principes d étanchéité

Domaine d application du guide Conditions administratives d exécution Types de tuiles et principes d étanchéité SOMMAIRE 7 Domaine d application du guide 7 1. Terminologie et principales lignes et parties du toit 9 Conditions administratives d exécution 9 1. Documents nécessaires pour l établissement du projet de

Plus en détail

Brique ELCO 110 maçonnée

Brique ELCO 110 maçonnée Brique ELCO 110 maçonnée Brique ELCO AM-110 maçonnée Pose suivant DTU 20-1 maçonnée au mortier Maçonnerie de type double mur extérieur Etanchéité de type 3, 6 Utilisation en zone sismique avec armatures

Plus en détail

TARIF Vente directe aux particuliers et professionnels

TARIF Vente directe aux particuliers et professionnels TARIF 2017 Vente directe aux particuliers et professionnels Livraison France entière Transport étudié en fonction du lieu de livraison Pas de minimum de commande Prix départ usine Tarif valable jusqu en

Plus en détail

Thermique : caractérisation des parois en thermique d hiver, performances des parois courantes et ponts thermiques

Thermique : caractérisation des parois en thermique d hiver, performances des parois courantes et ponts thermiques Thermique : caractérisation des parois en thermique d hiver, performances des parois courantes et ponts thermiques S. Boulet 1 Thermique : caractérisation des parois en thermique d hiver, performances

Plus en détail

CLOISONS PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES BÂTIMENTS À STRUCTURE MÉTALLIQUE À SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE JUSTIFICATION SÉCURITÉ INCENDIE

CLOISONS PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES BÂTIMENTS À STRUCTURE MÉTALLIQUE À SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE JUSTIFICATION SÉCURITÉ INCENDIE FICHE CONSEIL N 12 CLOISONS PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES BÂTIMENTS À STRUCTURE MÉTALLIQUE À SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE JUSTIFICATION SÉCURITÉ INCENDIE Ce document présente les dispositions constructives à mettre

Plus en détail

A lire attentivement et à conserver

A lire attentivement et à conserver Terrasses Notice de pose A lire attentivement et à conserver Type de sol Type de bois Type de produits Cette notice est adaptée aux sols durs (béton ou carrelage) et aux sols stables et plats Sur sol instable

Plus en détail

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 DIRECTION ISOLATION ET REVÊTEMENTS DIVISION REVETEMENTS, ÉTANCHEITE, ENDUITS ET MORTIERS APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 Selon l'avis du Comité d'experts,

Plus en détail

bardages bardage, decking bardages bardages BARDAGE S

bardages bardage, decking bardages bardages BARDAGE S BARDAGE S bardages Retrouvez l intégralité de notre gamme Bardage en Douglas de France ; des profils classiques aux plus audacieux ; vivez votre parement de facade dans un esprit contemporain avec notre

Plus en détail

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01 F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-0 Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubriques AE-AI-TH/PE Acoustique e & e, Thermique Hiver et Performance Energétique

Plus en détail

Spécialiste du DOUGLAS essence naturellement classe 3

Spécialiste du DOUGLAS essence naturellement classe 3 Bardage Spécialiste du essence naturellement classe 3 Bois Sud de France Lame de terrasse Plancher Lambris Volige Ossature Charpente Tél/Fax : 04 99 02 89 40 Mobile : 06 14 23 49 36 E-mail : damien.cornac@lesboisdumidi.com

Plus en détail

GUIDE DE POSE PAVAFLOC

GUIDE DE POSE PAVAFLOC GUIDE DE POSE PAVAFLOC Sommaire : Procédés de mise en œuvre et domaine d emploi Référentiels Hygiène et sécurité Prévention incendie Mise en œuvre : SOUFFLAGE / INSUFFLATION / PROJECTION Résumé des performances

Plus en détail

SOMMAIRE. Chapitre 8 : Combles perdus Isolation en sous-face de plancher à l aide de produits en rouleaux ou panneaux...53

SOMMAIRE. Chapitre 8 : Combles perdus Isolation en sous-face de plancher à l aide de produits en rouleaux ou panneaux...53 5 SOMMAIRE ISOLATION DES COMBLES AMÉNAGÉS ET DES COMBLES PERDUS.....................................9 Chapitre 1 : Domaine d application...........................11 Chapitre 2 : Les produits isolants.............................13

Plus en détail

performances incendies

performances incendies rockmur kraft, rockplus kraft & ULTRAROCK KRAFT ROCKMUR Kraft, ULTRAROCK Kraft et ROCKPLUS Kraft sont des panneaux de laine de roche revêtus d un pare-vapeur kraft polyéthylène destinés à l isolation de

Plus en détail

Mise en œuvre de bardage rapporté en zone sismique

Mise en œuvre de bardage rapporté en zone sismique Fiche Technique #3 è L expertise SNBVI è Septembre 2015 Mise en œuvre de bardage rapporté en zone sismique Textes de référence o NF EN 1998-1 dit Eurocode 8 o NF P 06-014 dit règles PS MI89 révisé 92 o

Plus en détail

Promat -SYSTEMGLAS 60 Cloison vitrée EI 60 dans châssis acier

Promat -SYSTEMGLAS 60 Cloison vitrée EI 60 dans châssis acier Promat -SYSTEMGLS 0 Cloison vitrée EI 0 dans châssis acier --0 / EFR--000 Vitrage Promat -SYSTEMGLS 0 Silicone Promat -SYSTEMGLS Joint mousse autocollant, 0 x mm Tube en acier 50 x 0 x mm Cale de vitrage

Plus en détail

RP RAGE MURS DOUBLES ITE

RP RAGE MURS DOUBLES ITE RP RAGE MURS DOUBLES ITE Olivier Dupont Manager du Dpt Produits & Ouvrages CTMNC Institut Technique du Bâtiment et des Travaux 02 février 2017 Marcq-en-Baroeul (59) Julien Serri Responsable Technique Secrétaire

Plus en détail

Elément de toiture «toiture PAMAflex»

Elément de toiture «toiture PAMAflex» 1. Description Elément de toiture préfabriqué hautement isolé composé d une paroi en béton de 6 cm d épaisseur et d une isolation en polyuréthane de 35 cm d épaisseur. Cet élément contient des profilés

Plus en détail

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS NOUVEAUTÉ BLOCS COFFRANTS ISOLANTS La solution SIMPLE, RAPIDE et ECONOMIQUE pour construire RT2012 et au-delà! développé et distribué par LE SYSTEME ISOLASUP Evolution Le choix d un bati durable et tres

Plus en détail

Poêle à bois LA BORNE

Poêle à bois LA BORNE Poêle à bois LA BORNE Référence 6154 44 LC, le 16/02/2012 Page 1 sur 5 680 150 Poêle LA BORNE Référence : 6154 44 Notice particulière d utilisation et d installation Consulter attentivement ce complément

Plus en détail

Contenu de la présentation 29/01/2015

Contenu de la présentation 29/01/2015 26 janvier 2015 10.00 à 10.30 Risque de propagation de l incendie via les façades nouvelles solutions pour les bardages en bois et pour les éléments de façade en ossature en bois Y. Martin CSTC Les copies

Plus en détail

CONSTRUIRE. Poteau poutre p.41. Ossature à panneaux p.42. Liaisons avec la structure. Jonction avec la toiture p.51. p.43.

CONSTRUIRE. Poteau poutre p.41. Ossature à panneaux p.42. Liaisons avec la structure. Jonction avec la toiture p.51. p.43. CONSTRUIRE Poteau poutre p.41 Liaisons avec la structure p.43 Jonction avec la toiture p.51 Capillarité p.43 Ouvertures -avec pré-cadres p.44 - sans pré-cadres p.47 Fondations p.42 Seuils p.50 Ossature

Plus en détail

5. Caractéristiques des produits

5. Caractéristiques des produits 84 5. Caractéristiques des produits 5.1 Blocs et linteaux 5.1.1 Blocs Les blocs en béton cellulaire sont classés dans la catégorie des bétons très légers et extra légers selon la norme PTV 21-002 intitulée

Plus en détail

Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué

Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué Texte : Gwenola Doaré - photos : Atelier 970 Cette maison en ossature

Plus en détail

2 Les ensembles constituant le R.D.C

2 Les ensembles constituant le R.D.C 2 Les ensembles constituant le R.D.C Lisse de chaînage Paroi n 3 du RDC Paroi n 4 du RDC Paroi n 2 du RDC Cloison Terrasse du RDC Plancher du RDC Paroi n 1du RDC 2.1 Les éléments constituant le plancher

Plus en détail

Hairplan 300. Description du produit. Schéma du profil. Emboitement. Jonction. Caractéristiques techniques

Hairplan 300. Description du produit. Schéma du profil. Emboitement. Jonction. Caractéristiques techniques Hairplan 00 Hairplan 00 Description du produit Schéma du profil largeur utile : 00 8 Face prélaquée Longueur minimale :,90 mètres* Longueur maximale : 0,00 mètres *0, m possible en reprise 60 Épaisseur

Plus en détail

GUIDE DE POSE UNIVERCELL

GUIDE DE POSE UNIVERCELL GUIDE DE POSE UNIVERCELL Sommaire : Procédés de mise en œuvre et domaine d emploi Référentiels Hygiène et Sécurité Prévention incendie Mise en œuvre : SOUFFLAGE / INSUFFLATION / PROJECTION Ateliers pratiques

Plus en détail

DOCUMENTATION ISSUE DU CATALOGUE GÉNÉRAL BACACIER 2017 LES CLINS CLADEO

DOCUMENTATION ISSUE DU CATALOGUE GÉNÉRAL BACACIER 2017 LES CLINS CLADEO DOCUMENTATION ISSUE DU CATALOGUE GÉNÉRAL BACACIER 07 LES CLINS CLADEO SYSTÈME D EMBOÎTEMENT SENS DE MONTAGE Fixation de la lame Cladéo Performances des lames Une fixation par lame et par appui Vis autoperceuse

Plus en détail

Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010

Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010 Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010 01/02/2017 Version 1.1 Réalisation CSTB & Institut Technologique FCBA Financement DHUP,

Plus en détail

20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC

20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC 20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC Les copies des notes de cours d'une façon générale ne font pas parties d'une

Plus en détail

2 Les ensembles constituant le R.D.C

2 Les ensembles constituant le R.D.C 2 Les ensembles constituant le R.D.C Lisse de chaînage Paroi n 3 du RDC Paroi n 4 du RDC Paroi n 2 du RDC Cloison Terrasse du RDC Plancher du RDC Paroi n 1du RDC 2.1 Les éléments constituant le plancher

Plus en détail

Exécution des ouvrages

Exécution des ouvrages Valorisation des solutions bois pour la réhabilitation des bâtiments Exécution des ouvrages 23/06/2017 SOMMAIRE A. Pose clouée NF DTU 51.1... 3 B. Pose collée NF DTU 51.2... 5 1. Pose en panneaux... 5

Plus en détail

x

x HABITAT BOIS ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 14 14 ILLUSTRATIONS NON CONTRACTUELLES 20 20 6.96 6.444 0.4 x 0.5 3.14 3.00 2.624 3 x 2.15 ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 20 20 6.96 6.444 3.14 3.00 2.624 1

Plus en détail