MANUEL QUALITÉ. Schlumberger Private

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MANUEL QUALITÉ. Schlumberger Private"

Transcription

1 MANUEL QUALITÉ Schlumberger Private

2 Sommaire Politique Qualité... page 3 Nos missions et nos clients... page 4 Nos engagements en terme de qualité... page 5 Organisation... page 6 Implantation... page 7 Système de management de la qualité... page 8 Processus Parkeon... page 9 Système de management de la qualité... page 11 Objet de ce manuel Présenter Parkeon, son organisation et sa politique qualité Décrire le système de management mis en place pour mener à bien cette politique Domaine d application Ce manuel s applique à l ensemble des activités du site de Besançon, ainsi qu aux régions Allemagne, France, Grande Bretagne (hors activité Bus) et Italie. C est un document d information à l usage du personnel et de nos clients. Ce manuel est mis à jour à chaque changement de la politique Qualité, de l organisation ou du système de management, et, au minimum tous les trois ans. La diffusion du présent manuel Qualité est assurée par le service Qualité, l édition en vigueur est accessible par tous sur le site Intranet Parkeon, répondant ainsi à un besoin d accessibilité et de confidentialité. Les exemplaires diffusés ne sont pas tenus à jour, sauf sur demande écrite. Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 2 sur 14

3 Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 3 sur 14

4 Nos missions et nos clients Parkeon propose une offre transversale unique en matière de solutions de gestion du stationnement et de solutions billettiques pour les transports publics. Deux activités complémentaires pour une expertise globale, permettant de proposer à chacun des solutions complètes et adaptées répondant aux enjeux de mobilité urbaine actuels, en constante évolution. Par la prise en compte de l ensemble de ces problématiques, par sa capacité à proposer au cas par cas une approche intégrée des politiques de transport et de stationnement, et par son expertise globale pour repenser l urbanité, Parkeon anticipe, optimise et accompagne les déplacements urbains. Que ce soit en solutions pour la gestion du stationnement, en solutions billettiques pour les transports publics ou, plus globalement, en accompagnement de solutions mixtes, Parkeon illustre son expertise au quotidien, à travers l ensemble de ses réalisations partout dans le monde. Outre son expertise et sa capacité d innovation chaque jour démontré, Parkeon tire sa singularité d une démarche fondée sur une réflexion pensée du client à l utilisateur final. La politique Qualité de Parkeon comprend les axes directeurs suivants : Écoute Clients, Amélioration de notre performance, Création de la valeur, Valorisation des compétences, Réactivité aux demandes Clients, Responsabilité et implication des salariés. Notre clientèle Nos principaux clients sont : Les mairies et les collectivités locales, Les opérateurs de stationnement, Les opérateurs de transport : Train Bus Métro Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 4 sur 14

5 Nos engagements en terme de qualité : Depuis plus de 40 ans Parkeon s implique conseille et développe de nouvelles solutions en maintenant les plus hautes standards d excellence. Parkeon s appuie sur des collaborateurs experts, plus que jamais au cœur de la performance et de la satisfaction Clients : des ingénieurs et techniciens en R&D, des experts en production, ressources humaines, administration des ventes, des professionnels des ventes, marketing, achats, logistique, finances, des experts pour la gestion au quotidien des services hébergés (services de paiement et de supervision) des sites installés dans le monde entier, des techniciens de proximité pour le service après-vente. Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 5 sur 14

6 Organisation Jean-Pierre Todeschini Directeur des Ressources Humaines Owen Griffith Directeur des Opérations Transport Bertrand Barthélémy Président Thierry Gonnet Directeur Administratif et Financier Stéphane Roques Directeur des Opérations Parking Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 6 sur 14

7 Implantation En se concentrant sur différents marchés, l objectif de chaque région est de prévoir les besoins d avenir et de proposer des solutions adaptées aux besoins actuels de ces marchés. Toutes les fonctions industrielles sont assurées en France à Besançon (horodateurs et distributeurs de tickets) ou au Royaume-Uni à Poole (unités d encaissement des recettes pour bus). Parkeon est également présent en Allemagne, en Australie, en Belgique, en Espagne, aux Etats-Unis, en Italie et au Royaume-Uni, permettant ainsi de réagir très rapidement aux besoins des différents marchés et des clients. Parkeon compte également un réseau international de plus de 80 distributeurs et partenaires de par le monde. Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 7 sur 14

8 Système de Management de la Qualité Principe Le système de management de la qualité Parkeon couvre l ensemble des activités nécessaires à satisfaire la demande des différents partenaires : détermination des besoins et attentes des clients, des actionnaires, du personnel et de la collectivité, établissement de la politique et des objectifs de l Entreprise, mise en place des processus, de l organisation et des moyens nécessaires à l atteinte de ces objectifs, mise en place de dispositifs visant à empêcher les non-conformités et à en éliminer les causes, définition des procédures générales indispensables à la prise en compte des spécificités de chaque affaire, déploiement d une démarche de progrès continue sur l ensemble des activités et entités de Parkeon, définition des indicateurs et dispositifs permettant de contrôler et d analyser l efficacité de l ensemble. Démarche Processus Afin d accroître sa compétitivité et maîtriser l ensemble de ses activités, Parkeon a choisi d organiser son système de management de la qualité selon une démarche processus, conformément aux exigences de la norme ISO L approche processus permet d avoir une organisation transversale orientée "client". Les activités de Parkeon sont regroupées dans dix processus. Un pilote de processus est chargé de transmettre la stratégie de la Direction Générale et d insuffler la dynamique d amélioration, il est globalement responsable de l efficacité des processus. Le pilote est également chargé de structurer et de formaliser les activités relatives à son processus, d en assurer le bon déploiement, de mesurer leur efficacité et de les améliorer. Des référents Qualité sont chargés de soutenir et de relayer l action du pilote du processus. Un document additionnel à ce manuel a été élaboré pour l activité Transport, nommé "Référentiel Qualité Transport". Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 8 sur 14

9 Processus Parkeon PROCESSUS DE MANAGEMENT Stratégie Parkeon Ce processus vise à établir les bases et les orientations du système de management de la Qualité, en communiquant les besoins des clients, la définition des objectifs de Parkeon, et la mise en place des canaux de communication les plus favorables à la circulation des informations. Ce processus est géré par la Revue de direction ainsi que les actions de management en tant que force de conduite pour l efficacité et l amélioration du système de management de la Qualité. PROCESSUS DE REALISATION Gestion des clients Ce processus a pour but d assurer, par ligne de produits, une préparation la plus efficace possible des offres, afin de satisfaire le client et de produire un résultat financier. Conception/ Maintenance des produits Ce processus a pour objectif d assurer, par ligne de produits, le bon fonctionnement et l amélioration continue de l activité Parkeon, développement et industrialisation, principales sources de valeur ajoutée, suivis par les chefs de projets et assurance Qualité des produits/projets. Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 9 sur 14

10 Processus Parkeon PROCESSUS DE REALISATION (suite) Réalisation de la commande Ce processus couvre les activités concernant l exécution des contrats. Ici, les différents intervenants travaillent les uns avec les autres et avec le client dans certains cas, en surveillant de près le procédé d exécution afin de garantir l achèvement des activités nécessaire à la satisfaction du client. Supply Chain management Ce processus a pour but d assurer la disponibilité de la matière première au bon moment, au coût optimum et conformément à la définition technique pour la réalisation du Produit. Intégration Ce processus a pour but d assurer l assemblage du produit et conformément à la commande et au moment défini pendant le sous-processus de validation de commande. Gestion du Service Ce processus a pour but d assurer la maintenance des produits commercialisés par Parkeon en optimisant les coûts associés. PROCESSUS SUPPORT Gestion des ressources Ce processus a pour but d assurer que les ressources humaines et autres sont appropriées aux besoins et aux activités de Parkeon. La gestion des ressources humaines couvre le recrutement et la gestion des qualifications du personnel et également la formation de celuici afin d accroître la compétitivité. L autre partie du processus s applique aux ressources physiques et à la cohérence des équipements avec les besoins généraux de Parkeon (bureaux et autres). Ceci implique également le maintien d un environnement qui réunit les normes de sécurité et de santé. Gestion du système de management de la Qualité Ce processus a pour but de contrôler la gestion Qualité en assurant une surveillance qui vise l amélioration continue. Les processus sont décrits dans les fiches processus. Gestion financière Ce processus a pour but d assurer la gestion financière de Parkeon. Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 10 sur 14

11 MANUEL QUALITE Système de management de la Qualité Planifier la qualité Pour appliquer la politique Qualité et atteindre les objectifs conformément aux processus identifiés, des planifications sont réalisées dans les processus suivants : Stratégie Parkeon : plan stratégique Développement : planification nouveaux produits/planification projets Gestion des clients : planification développement commercial Mesurer : planification des audits et actions correctives Gestion des Ressources : planification des ressources et matériels Plan d acquisition du matériel Le référentiel du SMQ a pour objet de décrire et de rendre explicite la politique, les principes et les pratiques à appliquer en matière de qualité et pour l atteinte des objectifs définis par la Direction. D O Gestion centrale Manuels Qualité, SSE et transport DOCUMENT DE SYNTHESE REGLES DE BASE Procédures organisationnelles GESTION DES PROCESSUS Fiches de processus Indicateurs processus Procédures opérationnelles (Procédures, instructions, guides) CHE Gestion localeck Manuel Qualité FR Rev.22 Formulaires et Enregistrements Qualité Février 2016 QUI FAIT QUOI? (à savoir) PREUVE Page 11 sur 14

12 Système de management de la Qualité Maîtriser la qualité Tandis que les éléments du référentiel qualité et les spécificités d affaires se polarisent sur l aspect conformité, les moyens mis en œuvre par les pilotes de processus doivent assurer autant la conformité que l efficacité des activités entreprises. Responsabilité hiérarchique / fonctionnelle En complément de l engagement de la direction et de la responsabilité propre des responsables de service, l objectif souhaité étant qu à terme les responsabilités fonctionnelles permettent une meilleure gestion des processus de Parkeon. Maîtrise des Enregistrements Relatifs à la Qualité (ERQ) L ensemble des ERQ est conservé afin de fournir toute information nécessaire à la reconnaissance de la conformité des produits réalisés. Ils sont identifiés, collectés, indexés, classés, stockés, conservés et éliminés selon les dispositions précisées dans l instruction Enregistrement Relatif à la Qualité. L amélioration de la qualité L assurance qualité signifie assurer la satisfaction des exigences client et assurer que les actions engagées sont efficaces. Elle met donc en œuvre : des activités de contrôle visant à établir cette conformité et détecter les non-conformités, des activités d amélioration. Les moyens mis à disposition sont : des audits internes, la maîtrise du produit non-conforme, des actions correctives et préventives. Maîtriser la qualité Surveillance, mesure, analyse Prévues dans le cadre des processus et du système de management de la qualité, ces activités sont suivies et analysées au niveau des processus, de la Qualité et des revues de direction. Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 12 sur 14

13 Système de management de la Qualité Revues de processus Initiées par les pilotes de processus, ces revues ont pour objectifs de : faire le point sur un processus à un instant donné, faire le bilan de ce qui a été accompli compte tenu des objectifs initiaux, analyser les dysfonctionnements et proposer des actions correctives, se donner des nouveaux objectifs d amélioration et définir les moyens nécessaires. C est au pilote de processus de déterminer la fréquence de ces revues. Revue de Direction Les dirigeants de Parkeon et les pilotes de processus se réunissent pour une revue de direction Qualité au moins deux fois par an. Ces revues ont pour but de vérifier l état et l adéquation du système Qualité par rapport à la politique Qualité et ses objectifs : application effective et efficace du système Qualité, existence de dérives Ces réunions sont animées par le Président de Parkeon ou par son suppléant. Sont décidées lors de ces revues les mesures correctives générales, les moyens nécessaires pour y parvenir et éventuellement une réorientation de la politique Qualité. Dispositions d Assurance Qualité Les dispositions d assurance qualité mises en œuvre pour garantir la conformité aux exigences reposent sur : une organisation et des moyens indépendants, un processus Qualité défini, connu et appliqué. Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 13 sur 14

14 Manuel Qualité FR Rev.22 Février 2016 Page 14 sur 14

Les métiers en évolution positive

Les métiers en évolution positive Annexe 1 Fiches Métiers Les métiers en évolution positive - 33 - Technicien études en télécommunication Technicien études en télécommunication De niveau Bac+2 à Ingénieur (double compétence voix et réseau).

Plus en détail

Culture d entreprise Formation & Accompagnement PROCESSUS

Culture d entreprise Formation & Accompagnement PROCESSUS PROCESSUS (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg PROCESSUS Page 1 sur 5 QU EST-CE QU UN PROCESSUS? «Processus» en latin signifie «Action de s avancer». Dans le cadre

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification TABLE DES MATIÈRES 1.0 Préambule... 1 2.0 Objectifs... 1 3.0 Valeurs organisationnelles...

Plus en détail

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Total Productive Maintenance - - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Tous Pour la Machine, résume l idée principale de la Total Productive Maintenance TOTAL Transverse à tous les services centrés

Plus en détail

Exemple de manuel qualité 16

Exemple de manuel qualité 16 Exemple de manuel qualité 16 MANUEL QUALITÉ STRUCTURES DE FORMATION ET/OU D ÉVALUATION PAR LA SIMULATION Présentation 1. Finalité et gestion du manuel qualité (selon NF ISO 9001 version 2008) 2. Déclaration

Plus en détail

Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA

Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA FORMATION A L audit Qualité interne PARTIE I: Introduction à l audit Qualité 1- évolutions des normes pour l audit 2-Concepts et Définitions

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE article 117 de la

Plus en détail

La publication de ce rapport sur le site Internet www.fiteco.com, répond aux exigences de l Article R823-21 du Code de Commerce qui demande aux

La publication de ce rapport sur le site Internet www.fiteco.com, répond aux exigences de l Article R823-21 du Code de Commerce qui demande aux La publication de ce rapport sur le site Internet www.fiteco.com, répond aux exigences de l Article R823-21 du Code de Commerce qui demande aux Commissaires aux comptes d entités faisant appel public à

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE CERTIFICATION ISO 9001

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE CERTIFICATION ISO 9001 MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE CERTIFICATION ISO 9001 PLAN Analyser la situation initiale par rapport à l ISO 9001. Définir l objet de l organisme (finalité, clients internes et externes, attentes?) :

Plus en détail

Diagnostic organisationnel Rapport sommaire. Société de transport de l Outaouais

Diagnostic organisationnel Rapport sommaire. Société de transport de l Outaouais Diagnostic organisationnel Rapport sommaire Société de transport de l Outaouais 28 mai 2015 Sujets traités Éléments contextuels Objectifs Activités réalisées Diagnostic Priorités Plan d action 1 Contexte

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

«PRIX WALLON DE LA QUALITÉ»

«PRIX WALLON DE LA QUALITÉ» 2011 «PRIX WALLON DE LA QUALITÉ» 2011 Règlement ARTICLE 1 PRÉSENTATION Toujours plus soucieux de «faire de la Wallonie une terre de Qualité totale» le Ministre-Président apporte son soutien au «Prix Wallon

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT

ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT L Ecole belge de Bujumbura (EBB) est une école (Asbl) privée située au centre de Bujumbura. Elle dispense un enseignement

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Active Ways Consulting. Catalogue de Formations

Active Ways Consulting. Catalogue de Formations Active Ways Consulting Catalogue de Formations 1 SOMMAIRE Domaines Page N 1- Management des Entreprises et des Organisations 2 2- Comptabilité Contrôle et Audit..3 3- Banque et Finance..4 4- Communication......

Plus en détail

SMC-S6. Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008. Pr. M. Mekkaoui. Pr. M. Mekkaoui

SMC-S6. Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008. Pr. M. Mekkaoui. Pr. M. Mekkaoui SMC-S6 Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008 Pr. M. Mekkaoui Pr. M. Mekkaoui La famille ISO 9000 La famille des normes relatives au Système de Management de la Qualité (SMQ) comprend

Plus en détail

ITE-AUDIT. Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés

ITE-AUDIT. Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés Objet du document Classification (interne, interneexterne) Diffusion (DOP, CPCI, CODIR, NS) Version courante Guide pour la mise en cohérence de

Plus en détail

Activités de contrôle qualité : retour d expérience d un aéroport. Martine ROMAND-PARMENTIER

Activités de contrôle qualité : retour d expérience d un aéroport. Martine ROMAND-PARMENTIER Activités de contrôle qualité : retour d expérience d un aéroport Martine ROMAND-PARMENTIER Aéroports de Paris Etablissement créé en 1945, transformé en Société Anonyme en 2005, introduit en bourse en

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN118

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN118 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN118 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus 80 Appui à la mise en application du

Plus en détail

Formation en management et gestion. l'expérience de FERPHOS

Formation en management et gestion. l'expérience de FERPHOS Formation en management et gestion l'expérience de FERPHOS La formation au service de la performance La formation professionnelle en entreprise a toujours constitué une préoccupation première des responsables

Plus en détail

Intervenants. Rédigé par : DUC Lorelei Le : 17/12/2014. Validé par RAQ : YALI Momar Le : 17/12/2014

Intervenants. Rédigé par : DUC Lorelei Le : 17/12/2014. Validé par RAQ : YALI Momar Le : 17/12/2014 Organisation de la cellule qualité Page : 1/5 Intervenants Rédigé par : DUC Lorelei Le : 17/12/2014 Validé par RAQ : YALI Momar Le : 17/12/2014 Approuvé et diffusé par GAQ : DUC Lorelei Le : 18/12/2014

Plus en détail

Responsable du Département Parc automobile des véhicules de -3,5T

Responsable du Département Parc automobile des véhicules de -3,5T FIICHE DE FONCTIION Intitulé du poste Implantation géographique Responsable du Département Parc automobile des véhicules de -3,5T Toulon Draguignan Statut Catégorie Grade Cadre d emploi Délégation Générale

Plus en détail

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com ADAPTATION DE LA FORMATION EN COMMUNICATION AUX NOUVEAUX METIERS S. EL MENDILI Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com INTRODUCTION Un des

Plus en détail

ULTIMAX PBMS. Développer les marges bénéficiaires des entreprises fonctionnant à l affaire en optimisant la gestion de projets

ULTIMAX PBMS. Développer les marges bénéficiaires des entreprises fonctionnant à l affaire en optimisant la gestion de projets ULTIMAX PBMS Développer les marges bénéficiaires des entreprises fonctionnant à l affaire en optimisant la gestion de projets Développer les marges bénéficiaires des entreprises fonctionnant à l affaire

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures OBJECTIFS et PROGRAMME Management des risques et Lean manufacturing 550 heures (en projet d homologation RNCP en vue d une certification de niveau 1) Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS

Plus en détail

Direction des ressources humaines Document d information

Direction des ressources humaines Document d information Direction des ressources humaines Document d information Le projet de modernisation de la gestion de la rémunération des cadres et professionnels sur fonds courant 19 janvier 2007 1. Rappel du projet de

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

ERP - Métiers du négoce La gestion des achats

ERP - Métiers du négoce La gestion des achats ERP - Métiers du négoce La gestion des achats Les entreprises de négoce (détaillants, négociants, grossistes et distributeurs) doivent se concentrer avant tout sur l optimisation de leurs marges et la

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private MANUEL Santé Sécurité Environnement Schlumberger Private Sommaire Objet et domaine d'application... page 2 Politique Santé-Sécurité-Environnement... page 3 Nos missions et nos clients... page 4 Organisation...

Plus en détail

Ensemble de politiques sur la gestion de l information

Ensemble de politiques sur la gestion de l information Ensemble de politiques sur la gestion de l information TABLE DES MATIÈRES 1. Avant-propos... 1 1.1. Application...1 1.2. Structure de l Ensemble de politiques... 1 1.3. Principes directeurs... 2 1.4. Exceptions...2

Plus en détail

www.pauwelsconsulting.com SCIENCES DE LA VIE

www.pauwelsconsulting.com SCIENCES DE LA VIE SCIENCES DE LA VIE COMMENT POUVONS-NOUS VOUS AIDER? Depuis plus de dix ans, Pauwels Consulting est devenu un conseiller de confiance pour de nombreuses entreprises spécialisées en pharmacie, biotechnologie,

Plus en détail

Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1

Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1 Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1 Bureau du dirigeant principal de la vérification et de l évaluation Direction des services de vérification

Plus en détail

Management Opérationnel Page 1 DOCUMENT 7.1 QUALITE TQC & TQM. G Dejean

Management Opérationnel Page 1 DOCUMENT 7.1 QUALITE TQC & TQM. G Dejean Management Opérationnel Page 1 DOCUMENT 7.1 QUALITE TQC & TQM Management Opérationnel Page 2 EVOLUTION des CONCEPTS de QUALITE Naissance De la Qualité Quality Qualité Référentiels Qualité «Qualiticienne»

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE

OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE Informations générales Nombre de postes demandés 1 Catégorie de métier Secteur d activité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2016. Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs

DOSSIER DE PRESSE 2016. Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs DOSSIER DE PRESSE 2016 Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs 1 SOMMAIRE Présentation Le mot du PDG 4 Les chiffres clés 5 Le SIRH c est quoi 6 L avantage d avoir un SIRH en mode SaaS 7

Plus en détail

Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)»

Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)» SG CDAS / mars 2015 Extrait des «Directives de qualité de la CDAS Est+ pour les institutions pour adultes handicapés (personnes invalides au sens de la LIPPI)» du 12 septembre 2011 Traduction en français

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC : UNE NOUVELLE DISCIPLINE LE CONTEXTE : Le management public est avant tout un objet d'études : la

Plus en détail

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Développement professionnel Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Situation initiale (1) «Ancienne organisation» de la formation professionnelle supérieure en marketing, vente, communication

Plus en détail

Projet : Manuel SST du Dirigeant - version finale. Projet. Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST)

Projet : Manuel SST du Dirigeant - version finale. Projet. Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Projet Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Manuel SST du Dirigeant Version finale Version : 00.2 Révision : 18.04.05 page 1 de 27 Table des matières Glossaire...4 0.

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice 30 septembre 2015 RAPPORT DE TRANSPARENCE Publié sur le site www.rsmfrance.fr en application des dispositions de l article R. 823-21 du Code de commerce Décembre 2015 Sommaire Préambule...4 Déclaration

Plus en détail

La Gestion Optimale des Stocks

La Gestion Optimale des Stocks La Gestion Optimale des Stocks Cible : - Tous collaborateurs chargés de la gestion des stocks, de l approvisionnement ou de la logistique ; - Toutes personnes intéressées par ce thème. Objectifs de la

Plus en détail

Global Retail CIO Survey 2010

Global Retail CIO Survey 2010 10 2010 : Adapter la supply chain au service du consommateur Les Sponsors Recherche conduite par 10 Aperçu général Aldata et IBM vous présentent la deuxième édition de leur étude sur la grande distribution

Plus en détail

Démarche d Audit interne du système Qualité

Démarche d Audit interne du système Qualité Démarche d Audit interne du système Qualité Centre de radiothérapie ONCODOC Béziers Atika Lalaoui Responsable Qualité Gestion des Risques Christophe Vasseur Responsable Manipulateurs ONCODOC CENTRE DE

Plus en détail

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES Depuis plusieurs années, les Professions Juridiques connaissent de profondes mutations. Stratégie, marketing et management font désormais

Plus en détail

GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES

GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES UN SERVICE GLOBAL AU CŒUR DE LA COMMUNICATION Écouter Conseiller S engager Bâtir Accompagner Gescourt & son environnement ERIVAL investit depuis

Plus en détail

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 ISO 9001:2008 donne à l'organisme une grande flexibilité quant à la façon de documenter son Système de Management de la Qualité (SMQ). Il convient de souligner

Plus en détail

Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG

Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG Environnement & Technique Juillet / Août 2010 n 298 Philippe Arnaud, Associé KPMG Anne Garans, Senior Manager, KPMG Avec l aimable autorisation de la revue Environnement & Technique : www.pro-environnement.com

Plus en détail

CENTRE D INSTRUCTION NAVAL DE SAINT-MANDRIER CHEF D EQUIPE D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE TELECOMMUNICATIONS

CENTRE D INSTRUCTION NAVAL DE SAINT-MANDRIER CHEF D EQUIPE D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE TELECOMMUNICATIONS CENTRE D INSTRUCTION NAVAL DE SAINT-MANDRIER CHEF D EQUIPE D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE TELECOMMUNICATIONS NIVEAU III METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES REFERENTIEL D ACTIVITE

Plus en détail

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby Des environnements facilitants pour une société universelle Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby par Patrice Faucher Mise en contexte de l adoption de la politique

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC DIRECTION DE LA FORMATION, DE LA DOCUMENTATION ET DE LA COMMUNICATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC Présentation : Monsieur KASSI N GUESSAN N Jacques DIRECTEUR DE LA FORMATION,

Plus en détail

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail.

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. 1 ère partie :! Evaluation de la charge! Mesure et maitrise du temps de travail! Espaces d autonomie!

Plus en détail

ARENA : Simuler et valider l usine du futur

ARENA : Simuler et valider l usine du futur : Simuler et valider l usine du futur Arena, logiciel de Rockwell Automation est un outil clé dans la simulation des flux de production : valider l adéquation produits/process de vos ateliers, optimiser

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action RÉPONSE DE LA DIRECTION ET DE PLAN D ACTION TITRE DU PROJET : Évaluation du services du droit fiscal CENTRE DE RESPONSABILITÉ : services du droit fiscal () Conclusions Recommandations Réponse de la direction

Plus en détail

PROCEDURE AUDIT QUALITE INTERNES, FOURNISSEURS ET SOUS- TRAITANTS

PROCEDURE AUDIT QUALITE INTERNES, FOURNISSEURS ET SOUS- TRAITANTS PROCEDURE AUDIT QUALITE INTERNES, FOURNISSEURS ET SOUS- TRAITANTS Procédure Audit qualité internes Révision : 0 N : PROC22 Page : 1/4 Responsables de fabrication Responsable du laboratoire et de la Qualité

Plus en détail

CAISSE D'EPARGNE D'ALSACE

CAISSE D'EPARGNE D'ALSACE CAISSE D'EPARGNE D'ALSACE DEFINITION D'EMPLOI : Responsable Service Production Comptable Code emploi : Filière d'activité: Métier: Rôle: Risques et Finances Responsable d'unité Manager Opérationnel Rattachement

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement Procédure Page 1 de 7 x Politique Directive x C.A. C.E. C.G. Direction générale Résolution 06-318-5.05 Direction x Nouveau document Amende

Plus en détail

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable 1 2 Le crédit permet à l emprunteur d acquérir des biens et services ou de réaliser des investissements,

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

BORDEAUX Conseil 41 Rue Morton 33200 BORDEAUX E-mail : contact@bordeauxconseil.com

BORDEAUX Conseil 41 Rue Morton 33200 BORDEAUX E-mail : contact@bordeauxconseil.com La communication interne de l entreprise Sommaire 1/ Introduction Sources 2/ L impératif de cohérence 3/ Les circuits de communication interne 4/ Les objectifs de la communication interne 5/ Les processus

Plus en détail

Processus Commercial Référence : I281 Indice : B Page : 1 / 5

Processus Commercial Référence : I281 Indice : B Page : 1 / 5 PLNS QULITE STNDRDS Processus Commercial Référence : I281 Indice : B Page : 1 / 5 FICHE DE GESTION STTUT En cours de rédaction / modification En test jusqu au : En activité depuis le : 06/12/2013 Validation

Plus en détail

RÉFERENTIEL DE CERTIFICATION

RÉFERENTIEL DE CERTIFICATION Annexe 1b RÉFERENTIEL DE CERTIFICATION 18 DÉFINITION DES COMPÉTENCES 19 TABLEAU RECAPITULATIF DES COMPÉTENCES C1 S APPROPRIER LES CARACTERISTIQUES D UN SYSTEME ELECTRONIQUE C1-1 Faire un bilan de l existant

Plus en détail

Critères de qualification concernant la réfection, la réparation et l entretien des toitures des bâtiments sur le site du CERN

Critères de qualification concernant la réfection, la réparation et l entretien des toitures des bâtiments sur le site du CERN EDMS No.: 1563504 MS-4105/SMB Étude de marché Critères de qualification concernant la réfection, la réparation et l entretien des toitures des bâtiments sur le site du CERN Afin d être pris en considération

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014 CHARTE DU COMITÉ D AUDIT HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014 FONCTION Le comité d audit (le «comité») aide le conseil d administration (le «conseil») à

Plus en détail

Activités informatiques

Activités informatiques Développement d un Système d Informations Statistiques sur les Entreprises (SISE) en Tunisie Documentation technique finale Activités informatiques Contrat de Jumelage n TU/07/AA/OT/02 Sommaire 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES

LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES SOLUTIONS INFORMATIQUES DE GESTION WEB & MOBILE ENTREPRISES DE LA PROPRETÉ DU MULTI-SERVICES,

Plus en détail

Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier. Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins

Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier. Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins Tout chef d entreprise responsable se doit d établir et d assurer un plan de prévoyance

Plus en détail

Comparaison des programmes de RSE et d éthique des entreprises publiques québécoises

Comparaison des programmes de RSE et d éthique des entreprises publiques québécoises Comparaison des programmes de RSE et d éthique des entreprises publiques québécoises Claudine M. Desjardins Sous la direction de Luc Bernier et Yves Boisvert Centre de recherche sur la gouvernance (CERGO)

Plus en détail

Objectifs & Introduction P-F. Bonnefoi

Objectifs & Introduction P-F. Bonnefoi Master 2 Audit des risques informatiques Objectifs & Introduction P-F. Bonnefoi Version du 30 septembre 2015 Programmation de l UE Volume horaire 15h Agenda mercredi 30 septembre 13h30-16h30 ; mercredi

Plus en détail

CMMI Démarche et stratégies

CMMI Démarche et stratégies CMMI Démarche et stratégies Présentation au Groupe Professionnel Automobile, Association des Ingénieurs de Supélec 2007/12/03 Thierry Coq Directeur Industrie 33 (0)1 49 08 58 00 Thierry.coq@dnv.com Agenda

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 POLITIQUE & PROCÉDURE P-16-2013 TITRE : POLITIQUE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL N o : P-16-2013 APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 DATE EN VIGUEUR : 2013-01-21 politique nouvelle

Plus en détail

Cahier des charges 2015

Cahier des charges 2015 Cahier des charges 2015 Les Ateliers RH Contact : Mylène PILLONETTO-ONDET Conseiller en Formation Tel : 0473319595 mpillonetto@agefos-pme.com AGEFOS PME Auvergne 1/9 Sommaire 1. Présentation d AGEFOS PME

Plus en détail

L enjeu des risques de Fraude : la maîtrise des flux de données?

L enjeu des risques de Fraude : la maîtrise des flux de données? L enjeu des risques de Fraude : la maîtrise des flux de données? by Equipe_Redaction - mardi, avril 14, 2015 http://blog-finance.groupeonepoint.com/lenjeu-des-risques-de-fraude-la-maitrise-des-flux-de-donnees/

Plus en détail

Étude de satisfaction à l égard du système SAFIRH et de certains des services du Centre de services communs de l Université du Québec (CSCUQ)

Étude de satisfaction à l égard du système SAFIRH et de certains des services du Centre de services communs de l Université du Québec (CSCUQ) Étude de satisfaction à l égard du système SAFIRH et de certains des services du Centre de services communs de l Université du Québec (CSCUQ) Synthèse des résultats Mai 2014 1 1. Mise en Contexte SAFIRH

Plus en détail

SOMMAIRE. 1/ Présentation Page 3. 2/ Prestations Page 4-5. 3/ Moyens Page 6. 4/ Références Page 7. 5/ Mentions légales Page 8 SOTERIA 2

SOMMAIRE. 1/ Présentation Page 3. 2/ Prestations Page 4-5. 3/ Moyens Page 6. 4/ Références Page 7. 5/ Mentions légales Page 8 SOTERIA 2 SOMMAIRE 1/ Présentation Page 3 2/ Prestations Page 4-5 3/ Moyens Page 6 4/ Références Page 7 5/ Mentions légales Page 8 SOTERIA 2 PRESENTATION Préambule : Dans la mythologie grecque, Soteria (du grec

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3261 Convention collective nationale IDCC : 1611. ENTREPRISES DE LOGISTIQUE DE

Plus en détail

PROCEDURE 1-1-6 AUDITS INTERNES ET REVUES DE DIRECTION

PROCEDURE 1-1-6 AUDITS INTERNES ET REVUES DE DIRECTION 1-1-6 Audits Internes et Revues de Direction Page 1 de 5 PROCEDURE 1-1-6 AUDITS INTERNES ET REVUES DE DIRECTION 1. Audits Internes La réalisation d un audit interne a pour objectif d assurer la conformité

Plus en détail

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu 2 BÂTISSEZ L ESPRIT TRANQUILLE Chers candidats bâtisseurs, Au travers de cette brochure, nous souhaitons parfaire votre

Plus en détail

PROGRAMME DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE ALPIN 2014 2020 VADEMECUM CONTROLE DE PREMIER NIVEAU

PROGRAMME DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE ALPIN 2014 2020 VADEMECUM CONTROLE DE PREMIER NIVEAU PROGRAMME DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE ALPIN 2014 2020 VADEMECUM CONTROLE DE PREMIER NIVEAU Le présent Vademecum est relatif à l exercice du contrôle de premier niveau sur les opérations cofinancées

Plus en détail

AVIS AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS MEDICAUX DE RADIOTHERAPIE

AVIS AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS MEDICAUX DE RADIOTHERAPIE Direction de l'évaluation des dispositifs médicaux Département Surveillance du Marché Unité évaluation et contrôle du marché des dispositifs médicaux Dossier suivi par Pascal Di Donato Email: pascal.di-donato@afssaps.sante.fr

Plus en détail

Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS. Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com)

Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS. Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com) Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com) Accueil > Consulting Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS Nous mettons à votre disposition notre expérience pour vous permettre de prendre

Plus en détail

Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable

Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable Édition 2015 Cette charte présente la fonction Achats chez Veolia et définit les responsabilités et engagements que le Groupe souhaite partager

Plus en détail

Une équipe performante qui mobilise un réseau de spécialistes selon les singularités de votre activité

Une équipe performante qui mobilise un réseau de spécialistes selon les singularités de votre activité Une équipe performante qui mobilise un réseau de spécialistes selon les singularités de votre activité FORMATRANS Conseil vous propose : Un accompagnement personnalisé et individualisé dans la conception

Plus en détail

Missions Pharmacie des HUG

Missions Pharmacie des HUG Missions Pharmacie des HUG Approvisionner en médicaments l ensemble des services de soins des HUG (achat, production, distribution) Assurer la qualité de la production et de la préparation des médicaments

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

DUT 2 GESTION ADMINISTRATIVE ET COMMERCIALE DES ORGANISATIONS DROIT ÉCONOMIE - GESTION. 172.5 439 54 200 h 1145.5. 199.5 419.

DUT 2 GESTION ADMINISTRATIVE ET COMMERCIALE DES ORGANISATIONS DROIT ÉCONOMIE - GESTION. 172.5 439 54 200 h 1145.5. 199.5 419. Niveau : Domaine : Mention : DUT 2 GESTION ADMINISTRATIVE ET COMMERCIALE DES ORGANISATIONS DROIT ÉCONOMIE - GESTION 2 ème Année DUT2 120 ECTS 172.5 439 54 200 h 1145.5 Volume horaire étudiant : Formation

Plus en détail

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE 2.10.2. ASSISTANT/ASSISTANTE DE MAINTENANCE P.C. RESEAUX

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE 2.10.2. ASSISTANT/ASSISTANTE DE MAINTENANCE P.C. RESEAUX CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE 2.10.2. ASSISTANT/ASSISTANTE DE MAINTENANCE P.C.

Plus en détail

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés PLAN D ACTION en faveur de l emploi des salariés âgés prévu par l article 87 de la loi 2008-1330 de financement de la sécurité sociale pour 2009 Pour la Direction de l AMAMB, Pour les salariés de l EHPAD

Plus en détail

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement A l attention des élus et du personnel communal L Assainissement Non Collectif Une préoccupation commune, Une gestion intercommunale Définition : Tout système d assainissement effectuant la collecte, le

Plus en détail

FONCTION CONTRACTUELLE (m/f) Chef de Service Ressources Humaines

FONCTION CONTRACTUELLE (m/f) Chef de Service Ressources Humaines FONCTION CONTRACTUELLE (m/f) Chef de Service Ressources Humaines Contexte de la fonction L'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire est un organisme d'utilité publique créé en 2001 par la loi du 15 avril

Plus en détail

MANUEL QUALITÉ ACQ. {<10 SMQ 4.2.2> Manuel qualité - [Diffusé] No. de version: 08 - Date de diffusion: 01/05/12 13:38:45} 20 % EFFORT 80 % RÉSULTATS

MANUEL QUALITÉ ACQ. {<10 SMQ 4.2.2> Manuel qualité - [Diffusé] No. de version: 08 - Date de diffusion: 01/05/12 13:38:45} 20 % EFFORT 80 % RÉSULTATS ACQ MANUEL QUALITÉ Système Management 20 % EFFORT 80 % RÉSULTATS i TABLE DES MATIÈRES 1 DOMAINE D APPLICATION... 6 1.1 Généralités... 6 1.2 Périmètre d application... 7 2 RÉFÉRENCE NORMATIVE... 8 3 TERMES

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE CHARTE DU COMITÉ D AUDIT de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5.

Plus en détail

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité.

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Logistique Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques du métier de logisticien : présenter et analyser

Plus en détail

Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe. La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises

Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe. La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises Communiqué de presse Issy-les-Moulineaux, 23 juin 2015 Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises Leader

Plus en détail

cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui Qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzx CHARTE D ACCUEIL des STAGIAIRES cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq Foyer de l Enfance des Alpes-Maritimes vbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq

Plus en détail

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) En quoi consiste

Plus en détail