SERVICES AUX ENTREPRISES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SERVICES AUX ENTREPRISES"

Transcription

1 SERVICES AUX ENTREPRISES FICHE PRATIQUE Accueil particuliersargentcontributions sociales (CSG, CRDS)CSG et CRDS sur les revenus d'activité et de remplacement Argent

2 IMPÔTS, TAXES ET DOUANE Contributions sociales (CSG, CRDS) Revenus d'activité et de remplacement Revenus du capital La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont prélevées sur les revenus d'activité et de remplacement (indemnités de chômage, pensions de retraite, etc.). Le taux est différent selon les revenus concernés. Les personnes dont les revenus sont inférieurs à certains plafonds bénéficient d'un taux réduit ou d'une exonération. Par ailleurs, certains revenus sont exonérés. Contributions en 2017

3 Contributions en 2016 SALAIRES ET AUTRES REVENUS D'ACTIVITÉ Revenus concernés La CSG et la CRDS sont prélevées sur le montant brut des revenus salariés ou non salariés : Salaires Primes et indemnités diverses Avantages en nature ou en espèces (si la

4 rémunération est exclusivement constituée d'avantages en nature, elle est exonérée de CSG et de CRDS), Bénéfices industriels et commerciaux Bénéfices agricoles... Taux normal Nature des revenus Revenus d'activité salariée Taux global CSG Taux CSG déductible de l'impôt sur le revenu Taux CRDS 7,5 % 5,1 % 0,50 % Assiette (Base de calcul) 98,25 % du revenu brut si le montant ne dépasse pas % au delà

5 Compléments du salaire (exemple : sommes liées à l'intéressement) 7,5 % 5,1 % 0,50 % 100 % du revenu brut Exonérations Sommes perçues par les étudiants et les apprentis Sommes perçues dans le cadre du volontariat ou de la coopération Frais professionnels Les sommes suivantes sont exonérées de CSG et de CRDS :

6 Rémunération d'un apprenti Bourse versée aux étudiants sous condition de ressources Rémunération du stagiaire demandeur d'emploi en formation professionnelle Les sommes suivantes sont exonérées de CSG et de CRDS : Indemnité mensuelle et indemnité supplémentaire versées dans le cadre de l'accomplissement d'un volontariat international (en entreprise ou en administration) Allocation et prime versées dans le cadre du contrat de volontariat pour l'insertion Indemnité versée dans le cadre d'un contrat de volontariat de solidarité internationale (VSI)

7 Indemnité versée dans le cadre d'un contrat de volontariat associatif et de l'engagement éducatif Prestations et indemnité forfaitaire d'entretien versées dans le cadre du service national actif effectué dans les services de la coopération ou de l'aide technique Les sommes suivantes sont exonérées de CSG et de CRDS : Contribution patronale au ticket restaurant, dans certaines limites Contribution patronale au remboursement des frais de transport, dans certaines limites Chèque-repas bénévole

8 PENSIONS DE RETRAITE Taux normal Nature des revenus Pensions de retraite Allocations de préretraite Taux global CSG 6,6 % 4,2 % 0,50 Taux CSG déductible de l'impôt sur le revenu Taux CRDS 7,5 % 4,2 % 0,50 % Assiette (Base de calcul) 100 % du % revenu brut 100 % de l'allocation brute

9 Allocations de préretraite, si la préretraite ou la cessation anticipée d'activité a pris effet avant le 11 octobre 2007 À savoir 6,6 % 4,2 % 0,50 % 100 % de l'allocation brute les pensions de retraites et préretraites sont aussi soumises à une contribution de solidarité pour l'autonomie (Casa) Taux réduit Le taux réduit de CSG, fixé à 3,8 %, concerne les revenus pensions de retraite et allocations de préretraite. Il s'applique si votre revenu fiscal de référence de l'avant-dernière année est compris entre un montant plancher et un montant plafond, variant

10 selon le nombre de parts de quotient familial auxquels vous avez droit. En dessous du montant plancher, vous êtes exonéré. APPLICATION DU TAUX RÉDUIT DE CSG EN 2017 SELON LE MONTANT DU REVENU FISCAL DE RÉFÉRENCE DE 2015 (AVIS D'IMPOSITION 2016) Quotient familial Montant plancher Revenu fiscal de référence Montant plafond 1 part ,5 parts parts ,5 parts parts ,5 parts

11 4 parts Quart de part supplémentaire Demi-part supplémentaire Exonérations Les pensions de retraite sont exonérées de CSG et de CRDS dans les 2 cas suivants : Le bénéficiaire perçoit un avantage vieillesse ou d'invalidité non contributif attribué sous condition de ressources Le revenu fiscal de référence du bénéficiaire est inférieur à certaines limites EXONÉRATION DES PENSIONS DE RETRAITE EN 2017 : PLAFOND DE

12 REVENUS SELON LE NOMBRE DE PARTS DE QUOTIENT FAMILIAL Quotient familial 1 part ,5 part parts Par quart de part supplémentaire Par demi-part supplémentaire Revenu fiscal de référence 2015 (avis d'imposition 2016) Les sommes suivantes sont également exonérées de CSG et de CRDS : Pension militaire d'invalidité et des victimes de guerre, retraite du combattant, pension temporaire d'orphelin Rente viagère ou capital versés aux victimes d'accidents du travail ou de maladies

13 professionnelles ou à leurs ayants droit Allocation d'assurance veuvage versée par la Sécurité sociale ALLOCATIONS CHÔMAGE Taux normal Nature des revenus Taux global CSG Taux CSG déductible de l'impôt sur le revenu Taux CRDS Assiette (Base de calcul)

14 Allocations chômage 6,2 % 3,8 % 0,50 % 98,25 % du revenu brut si le montant ne dépasse pas % au delà Taux réduit Le taux réduit de CSG, fixé à 3,8 %, concerne les allocations chômage (y compris l'indemnité d'activité partielle). Il s'applique si votre revenu fiscal de référence de l'avant-dernière année est compris entre un montant plancher et un montant plafond, variant selon le nombre de parts de quotient familial auxquels vous avez droit. En dessous du montant plancher, vous êtes exonéré. APPLICATION DU TAUX RÉDUIT DE CSG EN 2017

15 SELON LE MONTANT DU REVENU FISCAL DE RÉFÉRENCE DE 2015 (AVIS D'IMPOSITION 2016) Quotient familial Montant plancher Revenu fiscal de référence Montant plafond 1 part ,5 parts parts ,5 parts parts ,5 parts parts Quart de part supplémentaire Demi-part supplémentaire Exonérations Les allocations de chômage sont exonérées de

16 CSG et de CRDS dans les 2 cas suivants : Le prélèvement de CSG et de CRDS ferait baisser le montant net de l'allocation en dessous du Smic brut Le revenu fiscal de référence du bénéficiaire est inférieur à un certain montant. EXONÉRATION DES ALLOCATIONS CHÔMAGE EN 2017 : PLAFOND DE REVENU SELON LE NOMBRE DE PARTS DE QUOTIENT FAMILIAL Quotient familial 1 part Revenu fiscal de référence 2015 (avis d'imposition 2016)

17 1,5 part parts Par quart de part supplémentaire Par demi-part supplémentaire PENSIONS D'INVALIDITÉ Taux normal Nature des revenus Taux global CSG Taux CSG déductible de l'impôt sur le revenu Taux CRDS Assiette (Base de calcul)

18 Pensions d'invalidité À savoir 6,6 % 4,2 % 0,50 % 100 % du revenu brut les pensions d'invalidité sont aussi soumises à une contribution de solidarité pour l'autonomie (Casa) Taux réduit Le taux réduit de CSG, fixé à 3,8 %, concerne les pensions d'invalidité. Il s'applique si votre revenu fiscal de référence de l'avant-dernière année est compris entre un montant plancher et un montant plafond, variant selon le nombre de parts de quotient familial auxquels vous avez droit. En dessous du montant plancher, vous êtes exonéré. APPLICATION DU TAUX RÉDUIT DE CSG EN 2017

19 SELON LE MONTANT DU REVENU FISCAL DE RÉFÉRENCE DE 2015 (AVIS D'IMPOSITION 2016) Quotient familial Montant plancher Revenu fiscal de référence Montant plafond 1 part ,5 parts parts ,5 parts parts ,5 parts parts Quart de part supplémentaire Demi-part supplémentaire Exonérations Les pensions d'invalidité sont exonérées de CSG

20 et de CRDS dans les 2 cas suivants : Le bénéficiaire perçoit un avantage vieillesse ou d'invalidité non contributif attribué sous condition de ressources Le revenu fiscal de référence du bénéficiaire est inférieur à certaines limites EXONÉRATION DES PENSIONS D'INVALIDITÉ EN 2017 : PLAFOND DE REVENUS SELON LE NOMBRE DE PARTS DE QUOTIENT FAMILIAL Quotient familial 1 part Revenu fiscal de référence 2015 (avis d'imposition 2016)

21 1,5 part parts Par quart de part supplémentaire Par demi-part supplémentaire Les sommes suivantes sont également exonérées de CSG et de CRDS : Pension militaire d'invalidité et des victimes de guerre, retraite du combattant, pension temporaire d'orphelin Rente viagère ou capital versés aux victimes d'accidents du travail ou de maladies professionnelles ou à leurs ayants droit Allocation d'assurance veuvage versée par la Sécurité sociale

22 INDEMNITÉS JOURNALIÈRES VERSÉES PAR LA SÉCURITÉ SOCIALE Nature des revenus Indemnités journalières de sécurité sociale (IJSS) Taux global CSG Taux CSG déductible de l'impôt sur le revenu Taux CRDS 6,2 % 3,8 % 0,50 % Assiette (Base de calcul) 100 % des IJSS brutes

23 ALLOCATIONS DIVERSES Revenus liés à la famille Aides sociales Allocations logement Certains revenus sont exonérés de CSG et de CRDS. D'autres sont seulement exonérés de CSG.

24 EXONÉRATION DE CSG ET/OU CRDS SUR LES REVENUS LIÉS À LA FAMILLE Type de revenu Exonération de CSG Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) Allocations familiales Allocation journalière de présence parentale (AJPP) Allocation de soutien familial (ASF) Allocation de rentrée scolaire (ARS) Complément familial Oui Oui Oui Oui Oui Oui Exonération de CRDS Oui Non Non Non Non Non

25 Pension alimentaire Prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) Oui Oui Oui Non Prestations exonérées de CSG et de CRDS Prestations exonérées de CSG Les prestations suivantes sont exonérées de CSG et de CRDS : Prime forfaitaire mensuelle versée aux bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) et de l'allocation temporaire d'attente (Ata) reprenant une activité professionnelle Allocation aux adultes handicapés (AAH)

26 Allocation personnalisée d'autonomie (Apa) Les sommes suivantes sont exonérées de CSG, mais pas de CRDS : Revenu de solidarité active (RSA) Prime d'activité Les sommes suivantes sont exonérées de CSG mais pas de CRDS : Allocation de logement sociale (ALS) Allocation de logement familiale (ALF) Aide personnalisée au logement (APL)

27 SALAIRES ET AUTRES REVENUS D'ACTIVITÉ Revenus concernés La CSG et la CRDS sont prélevées sur le montant brut des revenus salariés ou non salariés : Salaires Primes et indemnités diverses Avantages en nature ou en espèces (si la rémunération est exclusivement constituée d'avantages en nature, elle est exonérée de CSG et de CRDS), Bénéfices industriels et commerciaux

28 Bénéfices agricoles... Taux normal Nature des revenus Revenus d'activité salariée Compléments du salaire (exemple : sommes liées à l'intéressement) Exonérations Taux global CSG Taux CSG déductible de l'impôt sur le revenu Taux CRDS 7,5 % 5,1 % 0,50 % 7,5 % 5,1 % 0,50 % Assiette (Base de calcul) 98,25 % du revenu brut si le montant ne dépasse pas % au delà 100 % du revenu brut

29 Sommes perçues par les étudiants et les apprentis Sommes perçues dans le cadre du volontariat ou de la coopération Frais professionnels Les sommes suivantes sont exonérées de CSG et de CRDS : Rémunération d'un apprenti Bourse versée aux étudiants sous condition de ressources Rémunération du stagiaire demandeur d'emploi en formation professionnelle Les sommes suivantes sont exonérées de CSG et

30 de CRDS : Indemnité mensuelle et indemnité supplémentaire versées dans le cadre de l'accomplissement d'un volontariat international (en entreprise ou en administration) Allocation et prime versées dans le cadre du contrat de volontariat pour l'insertion Indemnité versée dans le cadre d'un contrat de volontariat de solidarité internationale (VSI) Indemnité versée dans le cadre d'un contrat de volontariat associatif et de l'engagement éducatif Prestations et indemnité forfaitaire d'entretien versées dans le cadre du service national actif effectué dans les services de la coopération ou de l'aide technique

31 Les sommes suivantes sont exonérées de CSG et de CRDS : Contribution patronale au ticket restaurant, dans certaines limites Contribution patronale au remboursement des frais de transport, dans certaines limites Chèque-repas bénévole PENSIONS DE RETRAITE Taux normal

32 Nature des revenus Pensions de retraite Allocations de préretraite Allocations de préretraite, si la préretraite ou la cessation anticipée d'activité a pris effet avant le 11 octobre 2007 À savoir Taux global CSG 6,6 % 4,2 % 0,50 Taux CSG déductible de l'impôt sur le revenu Taux CRDS 7,5 % 4,2 % 0,50 % 6,6 % 4,2 % 0,50 % Assiette (Base de calcul) 100 % du % revenu brut 100 % de l'allocation brute 100 % de l'allocation brute les pensions de retraites et préretraites sont aussi soumises à une contribution de solidarité pour l'autonomie (Casa)

33 Taux réduit Le taux réduit de CSG, fixé à 3,8 %, concerne les revenus pensions de retraite et allocations de préretraite. Il s'applique si votre revenu fiscal de référence de l'avant-dernière année est compris entre un montant plancher et un montant plafond, variant selon le nombre de parts de quotient familial auxquels vous avez droit. En dessous du montant plancher, vous êtes exonéré. APPLICATION DU TAUX RÉDUIT DE CSG EN 2016 SELON LE MONTANT DU REVENU FISCAL DE RÉFÉRENCE DE 2014 (AVIS D'IMPOSITION 2015)

34 Quotient familial Montant plancher Revenu fiscal de référence Montant plafond 1 part ,5 parts parts ,5 parts parts ,5 parts parts Demi-part supplémentaire Exonérations Les pensions de retraite sont exonérées de CSG et de CRDS dans les 2 cas suivants : Le bénéficiaire perçoit un avantage vieillesse ou d'invalidité non contributif attribué sous condition de ressources Le revenu fiscal de référence du bénéficiaire est inférieur à certaines limites

35 EXONÉRATION DES PENSIONS DE RETRAITE EN 2016 : PLAFOND DE REVENUS SELON LE NOMBRE DE PARTS DE QUOTIENT FAMILIAL Quotient familial 1 part ,5 part parts Par quart de part supplémentaire Par demi-part supplémentaire Revenu fiscal de référence 2014 (avis d'imposition 2015) Les sommes suivantes sont également exonérées de CSG et de CRDS : Pension militaire d'invalidité et des victimes

36 de guerre, retraite du combattant, pension temporaire d'orphelin Rente viagère ou capital versés aux victimes d'accidents du travail ou de maladies professionnelles ou à leurs ayants droit Allocation d'assurance veuvage versée par la Sécurité sociale ALLOCATIONS CHÔMAGE Taux normal

37 Nature des revenus Allocations chômage Taux global CSG Taux CSG déductible de l'impôt sur le revenu Taux CRDS 6,2 % 3,8 % 0,50 % Assiette (Base de calcul) 98,25 % du revenu brut si le montant ne dépasse pas % au delà Taux réduit Le taux réduit de CSG, fixé à 3,8 %, concerne les allocations chômage (y compris l'indemnité d'activité partielle). Il s'applique si votre revenu fiscal de référence de l'avant-dernière année est compris entre un montant plancher et un montant plafond, variant selon le nombre de parts de quotient familial auxquels vous avez droit. En dessous du montant plancher, vous êtes exonéré.

38 APPLICATION DU TAUX RÉDUIT DE CSG EN 2016 SELON LE MONTANT DU REVENU FISCAL DE RÉFÉRENCE DE 2014 (AVIS D'IMPOSITION 2015) Quotient familial Montant plancher Revenu fiscal de référence Montant plafond 1 part ,5 parts parts ,5 parts parts ,5 parts parts Demi-part supplémentaire Exonérations

39 Les allocations de chômage sont exonérées de CSG et de CRDS dans les 2 cas suivants : Le prélèvement de CSG et de CRDS ferait baisser le montant net de l'allocation en dessous du Smic brut Le revenu fiscal de référence du bénéficiaire est inférieur à un certain montant. EXONÉRATION DES ALLOCATIONS CHÔMAGE EN 2016 : PLAFOND DE REVENU SELON LE NOMBRE DE PARTS DE QUOTIENT FAMILIAL Quotient familial Revenu fiscal de référence 2014 (avis d'imposition 2015)

40 1 part ,5 part parts Par quart de part supplémentaire Par demi-part supplémentaire PENSIONS D'INVALIDITÉ Taux normal Nature des revenus Taux global CSG Taux CSG déductible de l'impôt sur le revenu Taux CRDS Assiette (Base de calcul)

41 Pensions d'invalidité À savoir 6,6 % 4,2 % 0,50 % 100 % du revenu brut les pensions d'invalidité sont aussi soumises à une contribution de solidarité pour l'autonomie (Casa) Taux réduit Le taux réduit de CSG, fixé à 3,8 %, concerne les pensions d'invalidité. Il s'applique si votre revenu fiscal de référence de l'avant-dernière année est compris entre un montant plancher et un montant plafond, variant selon le nombre de parts de quotient familial auxquels vous avez droit. En dessous du montant plancher, vous êtes exonéré. APPLICATION DU TAUX RÉDUIT DE CSG EN 2016

42 SELON LE MONTANT DU REVENU FISCAL DE RÉFÉRENCE DE 2014 (AVIS D'IMPOSITION 2015) Quotient familial Montant plancher Revenu fiscal de référence Montant plafond 1 part ,5 parts parts ,5 parts parts ,5 parts parts Demi-part supplémentaire Exonérations Les pensions d'invalidité sont exonérées de CSG et de CRDS dans les 2 cas suivants :

43 Le bénéficiaire perçoit un avantage vieillesse ou d'invalidité non contributif attribué sous condition de ressources Le revenu fiscal de référence du bénéficiaire est inférieur à certaines limites EXONÉRATION DES PENSIONS D'INVALIDITÉ EN 2016 : PLAFOND DE REVENUS SELON LE NOMBRE DE PARTS DE QUOTIENT FAMILIAL Quotient familial 1 part ,5 part parts Revenu fiscal de référence 2014 (avis d'imposition 2015)

44 Par quart de part supplémentaire Par demi-part supplémentaire Les sommes suivantes sont également exonérées de CSG et de CRDS : Pension militaire d'invalidité et des victimes de guerre, retraite du combattant, pension temporaire d'orphelin Rente viagère ou capital versés aux victimes d'accidents du travail ou de maladies professionnelles ou à leurs ayants droit Allocation d'assurance veuvage versée par la Sécurité sociale INDEMNITÉS

45 JOURNALIÈRES VERSÉES PAR LA SÉCURITÉ SOCIALE Nature des revenus Indemnités journalières de sécurité sociale (IJSS) Taux global CSG Taux CSG déductible de l'impôt sur le revenu Taux CRDS 6,2 % 3,8 % 0,50 % Assiette (Base de calcul) 100 % des IJSS brutes ALLOCATIONS

46 DIVERSES Revenus liés à la famille Aides sociales Allocations logement Certains revenus sont exonérés de CSG et de CRDS. D'autres sont seulement exonérés de CSG. EXONÉRATION DE CSG

47 ET/OU CRDS SUR LES REVENUS LIÉS À LA FAMILLE Type de revenu Exonération de CSG Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) Allocations familiales Allocation journalière de présence parentale (AJPP) Allocation de soutien familial (ASF) Allocation de rentrée scolaire (ARS) Complément familial Pension alimentaire Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Exonération de CRDS Oui Non Non Non Non Non Oui

48 Prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) Oui Non Prestations exonérées de CSG et de CRDS Prestations exonérées de CSG Les prestations suivantes sont exonérées de CSG et de CRDS : Prime forfaitaire mensuelle versée aux bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) et de l'allocation temporaire d'attente (Ata) reprenant une activité professionnelle Allocation aux adultes handicapés (AAH)

49 Allocation personnalisée d'autonomie (Apa) Les sommes suivantes sont exonérées de CSG, mais pas de CRDS : Revenu de solidarité active (RSA) Prime d'activité Les sommes suivantes sont exonérées de CSG mais pas de CRDS : Allocation de logement sociale (ALS) Allocation de logement familiale (ALF) Aide personnalisée au logement (APL)

50 VOIR AUSSI : Contributions sociales sur les revenus du capital Code de la sécurité sociale : articles L136-1 à L136-5 Code de la sécurité sociale : article L136-8 Code général des impôts : article 154 quinquies Ordonnance n du 24 janvier 1996 relative au remboursement de la dette sociale Bofip-impôts n BOI-RSA-BASE relatif à la déductibilité de la CSG sur les revenus d'activité et de remplacement Circulaire CNAV n du 30 décembre 2016 relative aux conditions d'assujettissement et d'exonération à la CSG, CRDS et à la Casa à compter du 1er janvier 2017 Circulaire N DSS/5B/2011/495 du 30 décembre 2011 relative à l'abattement pour frais professionnels de la contribution sociale généralisée (CSG) Portail du service public de la sécurité sociale Avantage non contributif (Sécurité sociale) Prestation dont le versement ne dépend pas de la

51 cotisation préalable de l'assuré. Par exemple, l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). En quoi consiste la contribution de solidarité pour l'autonomie (Casa)? Qu'est-ce que le revenu fiscal de référence?

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP. 1. Impôt sur le revenu

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP. 1. Impôt sur le revenu FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Ce document a été établi à titre d information sur les principes généraux de la fiscalité des personnes en situation de handicap. Il est

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Ce document a été établi à titre d information sur les principes généraux de la fiscalité des personnes en situation de handicap. Il est

Plus en détail

Les prélèvements sociaux et les exonérations Quels sont les prélèvements sociaux effectués sur ma pension?

Les prélèvements sociaux et les exonérations Quels sont les prélèvements sociaux effectués sur ma pension? Publié sur deces/la-reversion-le-paiement/prelevements-sociaux ( https://retraitesdeletat.gouv.fr:443/portal/rest/pdf/deces/la-reversion-le-paiement/prelevements-sociaux) Les prélèvements sociaux et les

Plus en détail

Les prélèvements sociaux et les exonérations

Les prélèvements sociaux et les exonérations Publié sur deces/la-reversion-le-paiement/prelevements-sociaux (https://retraitesdeletat.gouv.fr/deces/lareversion-le-paiement/prelevements-sociaux) Les prélèvements sociaux et les exonérations Quels sont

Plus en détail

Les prélèvements sociaux et les exonérations

Les prélèvements sociaux et les exonérations Publié sur retraite/le-paiement-de-ma-retraite/prelevements-et-exonerations ( https://retraitesdeletat.gouv.fr/retraite/le-paiement-de-ma-retraite/prelevements-et-exonerations) Les prélèvements sociaux

Plus en détail

C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2018

C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2018 C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2018 Références de la loi de finances n 20171837 du 30 décembre 2017 pour 2018 (J.O. du 18/12/2015) Lettres DSS du 5 et 16 juillet 2002 Circulaire

Plus en détail

RESSOURCES PRISES EN COMPTE PAR VISALE. Fiche locataire

RESSOURCES PRISES EN COMPTE PAR VISALE. Fiche locataire RESSOURCES LES PIECES JUSTIFICATIVES REQUISES DANS L ESPACE PERSONNEL Une fois votre éligibilité au dispositif Visale validée, les pièces justificatives relatives à vos sont demandées pour l ensemble du

Plus en détail

DECRETS D APPLICATION. LOI du 5 mars 2007

DECRETS D APPLICATION. LOI du 5 mars 2007 DECRETS D APPLICATION LOI du 5 mars 2007 1 Décrets n 2008-1498 & La mesure d accompagnement 1506 social personnalisé 2 L objectif de cette mesure est d éviter le placement sous protection judiciaire de

Plus en détail

Le 06/01/2017 Page 1 sur 7. Fiche locataire

Le 06/01/2017 Page 1 sur 7. Fiche locataire Le 06/01/2017 Page 1 sur 7 Traitements salaires et Le salaire correspond à la rémunération mensuelle nette (déduire 23% de la rémunération brute pour les employés et 28% pour les cadres) perçue dans le

Plus en détail

Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire

Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire 00 02 Effet des prestations sociales Xxxx et du système fiscal sur la réduction de la pauvreté monétaire En 2013, les transferts sociaux et fiscaux diminuent le taux de pauvreté monétaire de 7,9 points.

Plus en détail

FAQ 38B LA PARTICIPATION FINANCIERE DES PERSONNES PRISES EN CHARGE EN CADA

FAQ 38B LA PARTICIPATION FINANCIERE DES PERSONNES PRISES EN CHARGE EN CADA France terre d asile Direction de l accompagnement et de l hébergement des demandeurs d asile 24 rue Marc Seguin 75018 PARIS Tél. : 01 53 04 39 99 Fax : 01 53 04 02 40 www.france-terre-asile.org FAQ 38B

Plus en détail

L assiette des ressources et la période de référence des prestations

L assiette des ressources et la période de référence des prestations 08 L assiette des ressources et la période de référence des prestations Le type de ressources retenues pour apprécier la condition de ressources est variable d une prestation sociale à l autre. A minima,

Plus en détail

circulaire du 23 février 2001

circulaire du 23 février 2001 135 année service téléphone document 2001 doigrh/rcs2 01 44 12 16 35 RH 12 permanent circulaire du 23 février 2001 Diverses mesures d'ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE L ENIM

BULLETIN OFFICIEL DE L ENIM NATURE DU DOCUMENT OU DU CONTEXTE I DATE BULLETIN OFFICIEL DE L ENIM n 1 2014 B.O. de l'enim - n 1-2014 1 B.O. DE L ENIM SOMMAIRE n 1 2014 Organisation de l Enim Décisions du Directeur Décision n 15 du

Plus en détail

C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2019

C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2019 C.S.G. / C.R.D.S. REVENUS DE REMPLACEMENT AU 1 ER JANVIER 2019 Références Loi de finances 2019 n 20181317 du 28/12/2018 (jo du 30/12/2018) Articles 7 de la loi de finances n 20171837 du 30 décembre 2017

Plus en détail

POUR L INTERMEDIATION LOCATIVE. Fiche locataire IL

POUR L INTERMEDIATION LOCATIVE. Fiche locataire IL RESSOURCES PRISES EN COMPTE PAR VISALE LES PIECES JUSTIFICATIVES REQUISES DANS L ESPACE PERSONNEL Une fois votre éligibilité au dispositif Visale validée, les pièces justificatives relatives à vos sont

Plus en détail

Le montant de la retraite, du brut au net

Le montant de la retraite, du brut au net https://www.lafinancepourtous.com/vie-professionnelle-et-retraite/retraite/preparer-son-depart-a-la-retraite/le Le montant de la retraite, du brut au net Le montant de la pension perçue à la retraite est

Plus en détail

PRESTATIONS FAMILIALES TAUX ET MONTANTS

PRESTATIONS FAMILIALES TAUX ET MONTANTS PRESTATIONS FAMILIALES TAUX ET MONTANTS PRESTATIONS FAMILIALES Montants actualisés valables jusqu'au 31/12/2011. Allocations familiales Prestations non soumises à conditions de ressources ( dues jusqu'à

Plus en détail

circulaire du 12 février 1998

circulaire du 12 février 1998 93 année service téléphone document 1998 doigrh/rcs 2 01 44 12 16 35 RH 11 permanent circulaire du 12 février 1998 Diverses mesures d ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations et charges sociales

Plus en détail

REVENUS PRIS EN COMPTE PAR VISALE LES PIECES JUSTIFICATIVES REQUISES DANS L ESPACE PERSONNEL

REVENUS PRIS EN COMPTE PAR VISALE LES PIECES JUSTIFICATIVES REQUISES DANS L ESPACE PERSONNEL REVENUS PRIS EN COMPTE PAR VISALE LES PIECES JUSTIFICATIVES REQUISES DANS L ESPACE PERSONNEL Pour être éligible au dispositif Visale, il faut qu'au moins un des titulaires du bail soit salarié d une entreprise

Plus en détail

Pension d invalidité

Pension d invalidité Pension d invalidité Dernière mise à jour mars 2018 L assurance invalidité permet à l assuré n ayant pas atteint l âge légal de départ à la retraite de percevoir une pension lorsqu il présente une invalidité

Plus en détail

L assiette des ressources et la période de référence des prestations

L assiette des ressources et la période de référence des prestations 06 L assiette des ressources et la période de référence des prestations Le type de ressources retenues pour apprécier la condition de ressources est variable d une prestation sociale à l autre. Il est

Plus en détail

REVENUS PRIS EN COMPTE PAR VISALE

REVENUS PRIS EN COMPTE PAR VISALE REVENUS PRIS LES PIECES JUSTIFICATIVES REQUISES DANS L ESPACE PERSONNEL Pour être éligible au dispositif Visale, il faut qu'au moins un des titulaires du bail soit salarié d une entreprise du secteur privé

Plus en détail

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 1 / 5 Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 19/05/2016 La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué,

Plus en détail

Ce guide présente les nouvelles modalités déclaratives des revenus de remplacement. Bon à savoir :

Ce guide présente les nouvelles modalités déclaratives des revenus de remplacement. Bon à savoir : Au 1 er janvier 2018, les codes types de personnels (CTP) utilisés pour la déclaration des prélèvements sociaux précomptés sur les revenus de remplacement évoluent. L objectif est de faciliter vos déclarations

Plus en détail

L assiette des ressources et la période de référence des prestations

L assiette des ressources et la période de référence des prestations L assiette des ressources et la période de référence des prestations Le type de ressources retenues pour apprécier la condition de ressources est variable d une prestation sociale à l autre. A minima,

Plus en détail

CRITERES D ELIGIBILITE ET JUSTIFICATIFS GRL

CRITERES D ELIGIBILITE ET JUSTIFICATIFS GRL Annexe 1 CRITERES D ELIGIBILITE ET JUSTIFICATIFS GRL Les justificatifs des ressources à produire pour le locataire entrant (documents à demander au locataire et à conserver par le propriétaire) En règle

Plus en détail

Fiche locataire IL RESSOURCES PRISES EN COMPTE PAR VISALE LES PIECES JUSTIFICATIVES REQUISES DANS L ESPACE PERSONNEL

Fiche locataire IL RESSOURCES PRISES EN COMPTE PAR VISALE LES PIECES JUSTIFICATIVES REQUISES DANS L ESPACE PERSONNEL RESSOURCES PRISES EN COMPTE PAR VISALE LES PIECES JUSTIFICATIVES REQUISES DANS L ESPACE PERSONNEL Une fois votre éligibilité au dispositif Visale validée, les pièces justificatives relatives à vos sont

Plus en détail

MONTANTS DES PRESTATIONS SOCIALES AU 1 ER AVRIL 2018

MONTANTS DES PRESTATIONS SOCIALES AU 1 ER AVRIL 2018 MONTANTS DES PRESTATIONS SOCIALES AU 1 ER AVRIL 2018 Allocation d éducation de l enfant handicapé (AEEH) Allocation de base : 131,81 /mois Compléments mensuels 1 ère catégorie : 98,86 2 e catégorie : 267,75

Plus en détail

Association "Les Bouchons d'amour Région 6" 3, rue de la Paix MONTREUIL

Association Les Bouchons d'amour Région 6 3, rue de la Paix MONTREUIL Association "Les Bouchons d'amour Région 6" 3, rue de la Paix 93100 MONTREUIL Note : Tous les dossiers complets seront examinés et soumis à la décision du bureau de la région Date de la réception du dossier

Plus en détail

Janvier 2016 au 1/01/2016

Janvier 2016 au 1/01/2016 ACCIDENTS du TRAVAIL 1.01.16 Indemnités journalières. 28 premiers jours, 60 % du gain journalier de base ce gain journalier est limité à 0,834 % du PSS annuel. Maximum brut :.... 193,23. à partir du 29

Plus en détail

LIBER, un revenu de liberté pour tous

LIBER, un revenu de liberté pour tous OCTOBRE 2014 LIBER, un revenu de liberté pour tous Gaspard Koenig Marc de Basquiat 1 Trois approches philosophiques mènent au revenu de base inconditionnel Un revenu sans condition pour participer à la

Plus en détail

La fiscalité applicable aux retraités et aux personnes âgées Les prélèvements sociaux sur les retraites obligatoires

La fiscalité applicable aux retraités et aux personnes âgées Les prélèvements sociaux sur les retraites obligatoires CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 6 décembre 2017 à 9 h30 «La fiscalité des retraités» Document n 3 Document de travail, n engage pas le Conseil La fiscalité applicable aux retraités

Plus en détail

La fiscalité et les prélèvements sociaux pesant sur les retraités : éclairage juridique

La fiscalité et les prélèvements sociaux pesant sur les retraités : éclairage juridique La fiscalité et les prélèvements sociaux pesant sur les retraités : éclairage juridique Séance plénière du COR 6 décembre 2017 Secrétariat général du COR 1. Les prélèvements fiscaux : impôt sur le revenu

Plus en détail

circulaire du 4 mars 2003

circulaire du 4 mars 2003 131 année service téléphone document 2003 drrh 01 44 12 16 35 RH 18 permanent circulaire du 4 mars 2003 Diverses mesures d ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges sociales

Plus en détail

RESSOURCES PRISES EN COMPTE PAR VISALE. Fiche locataire

RESSOURCES PRISES EN COMPTE PAR VISALE. Fiche locataire RESSOURCES LES PIECES JUSTIFICATIVES REQUISES DANS L ESPACE PERSONNEL Une fois votre éligibilité au dispositif Visale validée, les pièces justificatives relatives à vos sont demandées pour l ensemble du

Plus en détail

A. LES HEURES SUPPLEMENTAIRES (article 81 quater I. 1 CGI)

A. LES HEURES SUPPLEMENTAIRES (article 81 quater I. 1 CGI) Fiche n 6 Le régime fiscal des heures supplémentaires et des heures complémentaires La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 institue, une exonération d impôt sur le revenu de la rémunération supplémentaire

Plus en détail

Les effets des transferts sociaux et fiscaux sur la réduction de la pauvreté monétaire

Les effets des transferts sociaux et fiscaux sur la réduction de la pauvreté monétaire 02 Les effets des transferts sociaux et fiscaux sur la réduction de la pauvreté monétaire En 2014, en France métropolitaine, le taux de pauvreté monétaire s établit à 14,1 % de la population et l intensité

Plus en détail

Pour une protection sociale juste, simple et efficace

Pour une protection sociale juste, simple et efficace Pour une protection sociale juste, simple et efficace Marc de Basquiat Président AIRE mdb@revenudexistence.org www.revenudexistence.org 1 Les 4 principes d équité du Revenu d existence Principe 1 : Chacun

Plus en détail

BAREME DES PARTICIPATIONS FAMILIALES dans les équipements d'accueil de jeunes enfants Application : 1 er janvier 2017

BAREME DES PARTICIPATIONS FAMILIALES dans les équipements d'accueil de jeunes enfants Application : 1 er janvier 2017 ANNEXE 1 BAREME DES PARTICIPATIONS FAMILIALES dans les équipements d'accueil de jeunes enfants Application : 1 er janvier 2017 1 enfant 2 enfants 3 enfants 4 enfants Accueil collectif - taux d'effort horaire

Plus en détail

circulaire du 8 février 2002

circulaire du 8 février 2002 17 année service téléphone document 2002 doigrh/rcs2 01 44 12 16 35 RH 4 permanent circulaire du 8 février 2002 Diverses mesures d'ordre social. Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges

Plus en détail

PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (PAJE)

PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (PAJE) PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (PAJE) La prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE) comprend : Une prime à la naissance ou à l adoption ; Une allocation de base ; Un complément de libre choix du

Plus en détail

5.7 Protection et aide sociale

5.7 Protection et aide sociale 5.7 Protection et aide sociale En 2015, les dépenses de protection sociale progressent de 1,4 %, soit un rythme moindre que le PIB en valeur, tandis que l évolution des ressources s en approche (+ 2,0

Plus en détail

Actualité sociale. pour 2 enfants 115,07. pour 3 enfants 262,49. pour 4 enfants 409,91. par enfant en plus 147,42

Actualité sociale. pour 2 enfants 115,07. pour 3 enfants 262,49. pour 4 enfants 409,91. par enfant en plus 147,42 PRESTATIONS FAMILIALES Études S-40 100 et S-40 150 Revalorisation des prestations familiales à compter du 1 er janvier 2005 Décret n 2004-1458 du 23-12-2004 (JO du 30-12) 308. À compter du 1 er janvier

Plus en détail

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2016

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2016 TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2016 Dernière mise à jour ENFANTS DE MOINS DE 20 ANS Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) Allocation de base : 130.12 /mois Compléments mensuels (a) et majoration

Plus en détail

Prestations non soumises à conditions de ressources

Prestations non soumises à conditions de ressources Montants actualisés valables du 1 er avril 2014 au 31 mars 2015. Allocations familiales Prestations non soumises à conditions de ressources (dues jusqu'à 20 ans si l'enfant a une rémunération inférieure

Plus en détail

Droit de la Sécurité sociale Édition 2018

Droit de la Sécurité sociale Édition 2018 17 e édition Conforme à la loi de financement de la Sécurité sociale 2018 L essentiel LES CARRÉS... Dominique Grandguillot du Droit de la Sécurité sociale Édition 2018 Dominique Grandguillot L essentiel

Plus en détail

Les effets des transferts sociaux et fiscaux sur la réduction de la pauvreté monétaire

Les effets des transferts sociaux et fiscaux sur la réduction de la pauvreté monétaire Les effets des transferts sociaux et fiscaux sur la réduction de la pauvreté monétaire En 2015, en France métropolitaine, le taux de pauvreté monétaire s établit à 14,2 % de la population et l intensité

Plus en détail

CONTRIBUTION POUR LE REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE

CONTRIBUTION POUR LE REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE V9. CONTRIBUTION POUR LE REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE Date d entrée en vigueur de la version : 10 juin 2010. Date de fin de vigueur de la version : 1. RÉFÉRENCES (textes communs) Code de la sécurité

Plus en détail

LES CHIFFRES-CLÉS PRESTATIONS FAMILIALES MIS À JOUR AU 01/09/2013. Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS)

LES CHIFFRES-CLÉS PRESTATIONS FAMILIALES MIS À JOUR AU 01/09/2013. Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS) PRESTATIONS FAMILIALES Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS) Montant du complément à taux plein : 388,19 /mois / Taux majoré : 572,81 /mois Montant du complément

Plus en détail

Pour une protection sociale juste, simple et efficace

Pour une protection sociale juste, simple et efficace Pour une protection sociale juste, simple et efficace Marc de Basquiat Président AIRE 06 81 24 13 49 www.revenudexistence.org 1 Coin social + salaire minimum => chômage involontaire Théorie micro économique

Plus en détail

10. Revenus. Voir aussi

10. Revenus. Voir aussi 10. Revenus Présentation 30,1 % des foyers fiscaux martiniquais ont été imposés au titre de l'impôt sur le revenu en 2007 sur les revenus de 2006. L'ensemble du nombre de foyers fiscaux progresse de 3,1

Plus en détail

Contribution solidarité 1%

Contribution solidarité 1% Le 22 janvier 2013 Référence : Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 modifiée - relative à la contribution exceptionnelle de solidarité en faveur des travailleurs privés d emploi Circulaire n 1-94 du 1 er juillet

Plus en détail

CE QU IL FAUT DÉCLARER

CE QU IL FAUT DÉCLARER CE QU IL FAUT DÉCLARER POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le

Plus en détail

LES 7 PÉCHÉS DU SYSTÈME SOCIO-FISCAL FRANÇAIS

LES 7 PÉCHÉS DU SYSTÈME SOCIO-FISCAL FRANÇAIS LES 7 PÉCHÉS DU SYSTÈME SOCIO-FISCAL FRANÇAIS Marc de Basquiat Août 2014 Contact : marc@de-basquiat.com 1 La démarche de «vente complexe» Règle n 1 : Comprendre où le client a mal C est là qu il peut être

Plus en détail

Limites de revenus pour l exonération de la contribution sociale généralisée

Limites de revenus pour l exonération de la contribution sociale généralisée CIRCULAIRE n 2017-06 du 24 janvier 2017 Direction des Affaires Juridiques INSZ0004 Limites de revenus pour l exonération de la contribution sociale généralisée (CSG) et de la contribution pour le remboursement

Plus en détail

Fiscalité de la personne handicapée

Fiscalité de la personne handicapée Fiscalité de la personne handicapée Dernière mise à jour mai 2018 La fiscalité est omniprésente à tous les niveaux de la vie sociale. Elle concerne notamment le revenu, le logement, la télévision, les

Plus en détail

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 Références Article 47 de la Loi n 92-147 du 31/12/92 de finances rectificative pour 1992 (J.O. du 5/01/1993)

Plus en détail

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le cadre des aides à l emploi et de la formation professionnelle Sommes perçues par des étudiants Ce qu il faut déclarer POUR LES PRINCIPALES

Plus en détail

PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (PAJE)

PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (PAJE) PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (PAJE) Mise à jour au 01/01/2011 La prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE) comprend : Une prime à la naissance ou à l adoption ; Une allocation de base ; Un complément

Plus en détail

TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES - RÉGIME SPÉCIAL ET RÉGIME GÉNÉRAL - MISE A JOUR AU 1ER OCTOBRE 2017

TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES - RÉGIME SPÉCIAL ET RÉGIME GÉNÉRAL - MISE A JOUR AU 1ER OCTOBRE 2017 PAIES INFORMATISEES PI_DOC_Recapcotis_10-2017 TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES - RÉGIME SPÉCIAL ET RÉGIME GÉNÉRAL - MISE A JOUR AU 1ER OCTOBRE 2017 CHIFFRES DE RÉFÉRENCE

Plus en détail

Taux de cotisations au 1 er janvier Tableaux n 1 : taux de droit commun

Taux de cotisations au 1 er janvier Tableaux n 1 : taux de droit commun de cotisations au 1 er janvier 2017 sociales légales Tableaux n 1 : taux de droit commun de sécurité sociale Assurances sociales agricoles 1 Vieillesse 2 Total - Total - 12,89% 0,75% 3 13,64% - - - 1,90%

Plus en détail

Régime fiscal et social des pensions d'invalidité pour 2015

Régime fiscal et social des pensions d'invalidité pour 2015 DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH AJDS / Réglementation Charges Sociales Destinataires Tous services Contact C. NGUYEN Tél : 01.58.35.37.18 Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2015 Régime

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.14 23/01/2014 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG/CRDS. sur les revenus de remplacement A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG/CRDS. sur les revenus de remplacement A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG/CRDS sur les revenus de remplacement A JOUR AU 1 er janvier 2009 L a contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale

Plus en détail

Fonds de Solidarité pour le Logement ANNEXE N 4B RÉCAPITULATIF DE(S) LA DEMANDE(S) MAINTIEN DANS LE LOGEMENT

Fonds de Solidarité pour le Logement ANNEXE N 4B RÉCAPITULATIF DE(S) LA DEMANDE(S) MAINTIEN DANS LE LOGEMENT RÉCAPITULATIF DE(S) LA DEMANDE(S) MAINTIEN DANS LE LOGEMENT N allocataire : IDENTITE DU DEMANDEUR Nom Prénom : Adresse :. CMS de rattachement : Florac. Langogne. Marvejols Mende Saint Chély ENQUÊTE SOCIALE

Plus en détail

Lexique de la Caisse d Allocations Familiales

Lexique de la Caisse d Allocations Familiales Lexique de la Caisse d Allocations Familiales A Actualisation : C est une mise à jour. Exemple : Nous avons actualisé votre dossier, il est mis à jour. Allocataire : Personne bénéficiant d une ou plusieurs

Plus en détail

Revalorisation des bases mensuelles de calcul des allocations familiales

Revalorisation des bases mensuelles de calcul des allocations familiales Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Direction Générale de l'enseigne de La Poste Direction Exécutive d'o-mer Contact GASPAR Emilia Tél : 01 55 44

Plus en détail

LE DOSSIER DE FINANCEMENT LES BOUCHONS D'AMOUR REGION 5

LE DOSSIER DE FINANCEMENT LES BOUCHONS D'AMOUR REGION 5 LE DOSSIER DE FINANCEMENT LES BOUCHONS D'AMOUR REGION 5 www.jecollectelesbouchons.com Vous avez choisi de faire une demande auprès de l'association LES BOUCHONS D AMOUR. Vous devez remplir de manière précise

Plus en détail

Paca-Corse Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon. Allocation des Travailleurs de l Amiante D A

Paca-Corse Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon. Allocation des Travailleurs de l Amiante D A Paca-Corse Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Allocation des Travailleurs de l Amiante D A ATA 1er CAS Vous pouvez bénéficier de l Allocation des Travailleurs de l Amiante Si vous êtes : Salariés ou anciens

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale Circulaire CNAMTS Date : 07/12/2001 Origine : DDRI AC MMES et MM les Agents Comptables. des Caisses Primaires d'assurance Maladie. des

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Introduction La protection sociale 15 PARTIE 1. Le régime général de la Sécurité sociale

SOMMAIRE. Présentation 3. Introduction La protection sociale 15 PARTIE 1. Le régime général de la Sécurité sociale Présentation 3 Introduction La protection sociale 15 PARTIE 1 Le régime général de la Sécurité sociale Chapitre 1 L organisation du régime général de la Sécurité sociale 21 1 La structure du régime général

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 10 14 mars 2017 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

TABLEAUX DES PRELEVEMENTS SOCIAUX ET COTISATIONS : REGIME GENERAL ET REGIME SPECIAL

TABLEAUX DES PRELEVEMENTS SOCIAUX ET COTISATIONS : REGIME GENERAL ET REGIME SPECIAL TABLEAUX DES PRELEVEMENTS SOCIAUX ET COTISATIONS : REGIME GENERAL ET REGIME SPECIAL Circulaire «Plafonds de la» / cdg 77 ANNEXES : PRELEVEMENTS SOCIAUX, COTISATIONS AU 01/01/2017 Les s sociaux sur les

Plus en détail

Paie Macintosh Nouveautés légales au 01/01/2012

Paie Macintosh Nouveautés légales au 01/01/2012 Paie Macintosh Nouveautés légales au 01/01/2012 Au 1 er janvier 2012 de nouveaux dispositifs sociaux sont à mettre en place ou à actualiser. Vous trouverez dans la documentation ci-dessous les modifications

Plus en détail

Le régime des cotisations

Le régime des cotisations Le régime des cotisations 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 25 janvier 2016 Sommaire La contribution sociale

Plus en détail

CE QU IL FAUT DÉCLARER

CE QU IL FAUT DÉCLARER CE QU IL FAUT DÉCLARER POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le

Plus en détail

L employeur doit tenir à disposition de l Urssaf les justificatifs permettant d attester que l un des deux critères n est pas rempli.

L employeur doit tenir à disposition de l Urssaf les justificatifs permettant d attester que l un des deux critères n est pas rempli. Accueil> Employeur> Calcul les cotisat...> Les taux de cotisati...> La CSG-CRDS> La CSG-CRDS SOMMAIRE Abattement et déductions La CSG et la CRDS sont dues au titre des revenus d activité et de remplacement

Plus en détail

DOSSIER DE FINANCEMENT LES BOUCHONS D'AMOUR REGION 5

DOSSIER DE FINANCEMENT LES BOUCHONS D'AMOUR REGION 5 DOSSIER DE FINANCEMENT LES BOUCHONS D'AMOUR REGION 5 www.jecollectelesbouchons.com Vous avez choisi de faire une demande auprès de l'association LES BOUCHONS D AMOUR. Vous devez remplir de manière précise

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Introduction La protection sociale 15 PARTIE 1. Le régime général de la Sécurité sociale

SOMMAIRE. Présentation 3. Introduction La protection sociale 15 PARTIE 1. Le régime général de la Sécurité sociale PRÉSENTATION Le droit à la protection sociale occupe une part importante de notre vie. L ensemble des connaissances nécessaires à la compréhension de la protection sociale est présenté dans cet ouvrage,

Plus en détail

Les chiffres Clés janvier 2012 :

Les chiffres Clés janvier 2012 : Les chiffres Clés janvier 2012 : SMIC, RSA, RMI, AAH, Prestations familiales, Allocation chômage, Point d indice Fonction publique Le SMIC - Salaire Minimum de Croissance Montants en vigueur au 1er juillet

Plus en détail

TABLEAU DE BORD au 1 er janvier 2018

TABLEAU DE BORD au 1 er janvier 2018 TABLEAU DE BORD au 1 er janvier 2018 Dernière mise à jour janvier 2018 ENFANTS DE MOINS DE 20 ANS Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) Allocation de base : 130.51 /mois Compléments mensuels

Plus en détail

LES BOUCHONS D'AMOUR Région chemin de Marin AUCH

LES BOUCHONS D'AMOUR Région chemin de Marin AUCH LES BOUCHONS D'AMOUR Région 5 141 chemin de Marin 32000 - AUCH Département : Nota : seuls les dossiers complets seront examinés et soumis à la décision du bureau de la région ce document de 5 pages et

Plus en détail

Les services de simulation

Les services de simulation Les services de simulation Accessibles depuis la partie publique des sites Internet MSA Simulation : Réduction Fillon Entreprises Domaine : embauche et salaires 26/01/2011 Ce service, accessible dans la

Plus en détail

Spécial prestations familiales

Spécial prestations familiales Spécial prestations familiales Les prestations familiales des enseignants exerçant en métropole sont, depuis juillet 2005 directement allouées par les Caisses d Allocations Familiales. Le présent document

Plus en détail

La durée de service de cette allocation, qui a un caractère temporaire, est variable selon la date à laquelle elle prend effet.

La durée de service de cette allocation, qui a un caractère temporaire, est variable selon la date à laquelle elle prend effet. Si votre conjoint était retraité, informez, dès son décès les différentes caisses de retraites de base et complémentaire dont il était allocataire. Si vous remplissez certaines conditions vous pourrez

Plus en détail

N 2013 / 014 4/06/2013

N 2013 / 014 4/06/2013 N 2013 / 014 4/06/2013 Origine : Direction de la Réglementation et des Affaires Juridiques Contact : Département Réglementation des prestations A : Mmes et MM les Directeurs Mmes et MM les Agents comptables

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire Affaires Sociales N 07.18 Du 17/01/18 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2018 Vous trouverez ci-dessous le tableau

Plus en détail

La politique sociale et familiale. Quelle protection pour les familles?

La politique sociale et familiale. Quelle protection pour les familles? La politique sociale et familiale Quelle protection pour les familles? La Politique Sociale Le rôle de l État est de: Assurer la solidarité entre les citoyens Proposer des outils permettant à tous de gérer

Plus en détail

Loi du pays n du 31 décembre instituant une contribution calédonienne de solidarité

Loi du pays n du 31 décembre instituant une contribution calédonienne de solidarité instituant une contribution calédonienne de solidarité Historique : Créée par : Modifiée par : Modifiée par : instituant une contribution calédonienne de solidarité. Loi du pays n 2015-9 du 31 décembre

Plus en détail

Direction de la Protection Sociale Direction de la Santé. DONNÉES DE LA PROTECTION SOCIALE Septembre Taux, barèmes, montants, plafonds

Direction de la Protection Sociale Direction de la Santé. DONNÉES DE LA PROTECTION SOCIALE Septembre Taux, barèmes, montants, plafonds Direction de la Protection Sociale DONNÉES DE LA PROTECTION SOCIALE Septembre 2012 Taux, barèmes, montants, plafonds - 2 SOMMAIRE Données communes aux Non salariés agricoles et aux Salariés agricoles Prestations

Plus en détail

LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES

LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES AVANTAGES ACCORDES AUX ENTREPRISES QUI RECRUTENT EN CONTRAT D APPRENTISSAGE 1 / Exonération des cotisations sociales (charges sociales) L effectif

Plus en détail