Cahier des Clauses Techniques Particulières

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cahier des Clauses Techniques Particulières"

Transcription

1 Cahier des Clauses Techniques Particulières Réponses aux appels d offres et consultations FRAYSSINET, N 1 de la nutrition et de la stimulation naturelle des sols et des plantes, s engage avec éthique à assurer la performance des productions végétales tout en pérennisant le patrimoine environnemental.

2 Sommaire Les produits solides : Amendement organique CLASSIC V Création Granulé... 4 Amendement organique CLASSIC V Création Poudre... 4 Amendement organique CLASSIC V ARGILO-HUMIQUE... 4 Amendement organique CLASSIC REGARNISSAGE... 5 Engrais organique CLASSIC Engrais organo-minéral CLASSIC V 10/5/ Engrais organo-minéral CLASSIC V POTASSIQUE

3 LES GARANTIES Le produit doit être garanti : º Sans mauvaises herbes. º Sans déchets verts. º Sans MIATE (Matières d Intérêt Agronomique issues du Traitement des Eaux), sans boues et déchets urbains. º Sans produits issus d élevage industriel (fiente sur litière de sciure de bois, lisier déshydraté ). º Sans farine de cuir. º Sans produits de charge. º Avec un numéro de lot assurant la traçabilité du produit fini mentionné sur tous les conditionnements. L entreprise assurant la fabrication doit garantir : º L analyse, le contrôle et la traçabilité des matières premières qu elle utilise à travers ses équipements : laboratoire intégré, site de production, salle de culture, échantillothèque º Un agrément compostage conforme au règlement R-CE 1069/2009 ainsi que la mise en œuvre d une démarche HACCP (plan de maîtrise sanitaire des risques biologiques). º La production de documents qualitatifs nécessaires : certificat de conformité et d analyse produit récente de moins de 6 mois. º Une certification AFAQ ISO º Une politique de développement durable formalisée par une démarche de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) au regard de la norme internationale ISO Démarche RSE évaluée par un organisme officiel, type AFNOR. L attestation d évaluation sera demandée pour mesurer le niveau d engagement de la démarche. L entreprise fabricante devra obligatoirement fournir un rapport de développement durable qui détermine sa contribution environnementale, sociale et économique. 3

4 Amendement organique NFU , type CLASSIC V CRÉATION Granulé Granulé: N(t): 1,8% N org: 1,6% P 2 O 5 : 1% K 2 O: 1% MgO: 1% 100% de matières organiques végétales 4 mois de compostage actif et contrôlé. Taux de Matière organique sur brut de minimum 57% en granulé - Taux de Matière sèche de minimum de 82% - C/N de 15. Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR) minimum de 70 % sur MO, soit un potentiel humigène ISMO de 380 kg/ tonne de Produit Brut. Indice d Activité Biologique de minimum (IAB) de + 75 % comparé à un sol témoin (incubation 180 jours à 28 C). Taux d humidité de maxi de 18% en granulé - Granulation à froid. Amendement organique NFU , type CLASSIC V CRÉATION Poudre Poudre: N(t): 1,7% N org: 1,5% P 2 O 5 : 1% K 2 O: 1% MgO: 1% 100% de matières organiques végétales 4 mois de compostage actif et contrôlé. Taux de Matière organique sur brut de minimum 52% en poudre - Taux de Matière sèche de minimum de 77% - C/N de 15 Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR) minimum de 70 % sur MO, soit un potentiel humigène de 380 kg/ tonne de Produit Brut. Indice d Activité Biologique de minimum (IAB) de + 75 % comparé à un sol témoin (incubation 180 jours à 28 C). Taux d humidité de maxi de 23% en poudre. Amendement organique NFU , type CLASSIC V ARGILO-HUMIQUE N(t): 1% N org: 0,9% P 2 O 5 : 0,5% K 2 O: 1% MgO: 0,5% 100% de matières organiques végétales 4 mois de compostage actif et contrôlé. Le produit devra contenir un complément minimum en argile Montmorillonite de 15% Taux de Matière organique sur brut de minimum 30% - C/N de 15 Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR) minimum de 53 % sur MO, soit un potentiel humigène (ISMO) de 160 kg/ tonne de Produit Brut - Indice d Activité Biologique de minimum (IAB) de + 67 % comparé à un sol témoin (incubation 180 jours à 28 C). Taux d humidité de maxi de 23 % - Présentation en poudre. 4

5 Amendement organique NFU , type CLASSIC REGARNISSAGE N(t): 0,4% N org: 0,35% P 2 O 5 : 0,2% K 2 O: 0,2% MgO: 0,1% 100% de matières organiques végétales 4 mois de compostage actif et contrôlé. Le produit devra contenir un complément de terreau d écorces compostées et de pouzzolane afin d assurer une action de support de germination. Taux de Matière organique sur brut de minimum 20% Taux de Matière sèche de minimum 70%. Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR) minimum de 53 % sur MO, soit un potentiel humigène de 220 kg/ tonne de Produit Brut - Taux d humidité de maxi de 30 % - Présentation en poudre. Engrais organique NFU 42001, type CLASSIC N(t) : 6% Norg : 5,5% P 2 O 5 : 3% K 2 O : 6% Taux de Matière organique sur brut de minimum 50% dont un taux de matière organique végétale de minimum 45% Taux de Matière sèche de minimum 90%. Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR), soit un potentiel humigène (ISMO) de 150 kg/ tonne de produit brut. Granulation à froid-présentation en mini bouchons de 5mm maximum. Engrais organo-minéral NFU , type CLASSIC V 10/5/10 N : 10% P 2 O 5 : 5% K 2 O : 10% Poids de matières organiques sur brut de minimum 40% dont un poids de matières organiques végétales de minimum 10% Taux de Matière sèche de minimum de 93%. - Granulation à froid-présentation en mini bouchons de 5mm maximum. Engrais organo-minéral NFU , type CLASSIC V POTASSIQUE N(t) : 1% K 2 O : 15% MgO : 6% So3 : 15% Poids de Matières organiques sur brut de minimum 40% Taux de Matière sèche de minimum 93%. Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR), soit un potentiel humigène (ISMO) de 210 kg/ tonne de produit brut. - Granulation à froid - Granulation à froid-présentation en particules criblées de 2,5 à 4mm maximum. 5

LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE

LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE 1 Edito Réussir l inoculation de ses parcelles de soja et de luzerne est l étape clé pour optimiser la quantité et la qualité de sa récolte. C est

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE FAÇONNAGE

GUIDE PRATIQUE FAÇONNAGE ID-SC-185- GUIDE PRATIQUE FAÇONNAGE - 19.01.12 GUIDE PRATIQUE FAÇONNAGE RÉFÉRENCES RÈGLEMENTAIRES : RCE 834/2007 Art. 28.1 Dernier alinéa «lorsqu un opérateur sous-traite l une de ses activités à un tiers,

Plus en détail

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Quantification des impacts environnementaux associés au traitement biologique et à l'utilisation agricole des produits organiques bilan des connaissances P. Mallard,

Plus en détail

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage Fertilisation 2014/2015 Maraîchage Notre expertise agronomique Les besoins des cultures maraîchères Plusieurs facteurs entrent en considération pour le pilotage de la fertilisation des sols en maraîchage

Plus en détail

TRAVAUX D ENTRETIEN ET D AMENAGEMENT DE LA VOIRIE COMMUNALE

TRAVAUX D ENTRETIEN ET D AMENAGEMENT DE LA VOIRIE COMMUNALE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES TRAVAUX D ENTRETIEN ET D AMENAGEMENT DE LA VOIRIE COMMUNALE MARCHÉ N 6/ST/2013 REGLEMENT DE LA CONSULTATION Date limite de réception des offres : LE VENDREDI 31

Plus en détail

GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS

GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS Comment sélectionner les candidatures à un appel d offre intégrant une exigence de gestion durable des forêts? Seule une entreprise certifiée selon un système international

Plus en détail

Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote

Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote BOUTHIER Alain 1, TROCHARD Robert 2, PARNAUDEAU Virginie 3, NICOLARDOT

Plus en détail

Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 REGENOR CLASSIC

Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 REGENOR CLASSIC Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Utilisable en AB conformément au règlement CE 889/2008 REGENOR CLASSIC Données fournies à l AIVB par

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

Hot Rot Composting Systems Valorisation sur site des déchets organiques

Hot Rot Composting Systems Valorisation sur site des déchets organiques Hot Rot Composting Systems Valorisation sur site des déchets organiques Le compostage de proximité.2 Principe de fonctionnement..2 Le savoir-faire.....3 Informations techniques......4 HOTROT 1206... 7

Plus en détail

DURABLEMANUEL QUALITE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT

DURABLEMANUEL QUALITE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DURABLEMANUEL QUALITE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT > SOMMAIRE UTILISATION P 3 POLITIQUE DE LA DIRECTION P 4 LE GROUPE P 5 TRAÇABILITÉ P 6 MANAGEMENT DE LA QUALITÉ P 7 ORGANIGRAMME P 8 CARTOGRAPHIE DES P

Plus en détail

Dossier de presse. L Ecolabel Européen Services d hébergement touristique Services de camping

Dossier de presse. L Ecolabel Européen Services d hébergement touristique Services de camping L Ecolabel Européen Services d hébergement touristique Services de camping 1- Les 4 avantages effectifs pour les professionnels du tourisme 2- Les atouts de l Ecolabel 3- Les critères de certification

Plus en détail

Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement. Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008

Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement. Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008 Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008 Présentation La règlementation environnementale Exemple des boues

Plus en détail

RÉFERENTIEL DE CERTIFICATION

RÉFERENTIEL DE CERTIFICATION Annexe 1b RÉFERENTIEL DE CERTIFICATION 18 DÉFINITION DES COMPÉTENCES 19 TABLEAU RECAPITULATIF DES COMPÉTENCES C1 S APPROPRIER LES CARACTERISTIQUES D UN SYSTEME ELECTRONIQUE C1-1 Faire un bilan de l existant

Plus en détail

AMENDEMENTS et ENGRAIS ORGANIQUES : OFFRE DU MARCHE 2013 (liste non exhaustive)

AMENDEMENTS et ENGRAIS ORGANIQUES : OFFRE DU MARCHE 2013 (liste non exhaustive) Cette fiche est destinée à donner une vue d ensemble de l offre du marché des amendements basiques, des amendements et des engrais organiques disponibles en Maine-et-Loire. Les prix nous ont été donnés

Plus en détail

investir et s implanter en russie

investir et s implanter en russie investir et s implanter en russie tous les risques sont évidents quand vous savez ce que vous cherchez Maîtriser les risques en comprenant les us et coutumes des marchés locaux Les investissements sont

Plus en détail

La Chambre d agriculture de l Hérault

La Chambre d agriculture de l Hérault La Chambre d agriculture de l Hérault au cœur de la valorisation des déchets organiques urbains Surfood Systèmes alimentaires urbains durables Rencontres chercheurs/acteurs de la région urbaine de Montpellier

Plus en détail

L industrie pharmaceutique en Tunisie

L industrie pharmaceutique en Tunisie AU-UNIDO CONFERENCE ON ECONOMIC DIVERSIFICATION AND MANUFACTURING IN AFRICA ADDIS ABABA, ETHIOPIA. 4 - June 2012 L industrie pharmaceutique en Tunisie Dr. Lassaad Boujbel Pharmacien Promoteur Industriel

Plus en détail

La Certification des Matières Fertilisantes et Supports de Culture par Bureau Veritas Certification et Qualité-France SAS

La Certification des Matières Fertilisantes et Supports de Culture par Bureau Veritas Certification et Qualité-France SAS La Certification des Matières Fertilisantes et Supports de Culture par Bureau Veritas Certification et Qualité-France SAS 15 novembre 2011 Qui sommes-nous? Le Groupe Bureau Veritas en bref Fondé en 1828,

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Mise en place d un agenda «CHU 21» Amélioration continue

ACTIONS GLOBALES Mise en place d un agenda «CHU 21» Amélioration continue FICHE ACTIONS CHU Angers ACTIONS GLOBALES Mise en place d un agenda «CHU 21» Amélioration continue ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Plan de déplacement d établissement Amélioration des conditions de travail

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULP LIERES (C.C.A.P.) SYNDICAT DE BASSIN DE L ELORNN Signalétique d un espace naturel- Lac du Drennec SOMMAIRE ARTICLE 1 ER - OBJET DU MARCHE - DISPOSITIONS GENERALES...

Plus en détail

Charte Internationale des Achats Responsables

Charte Internationale des Achats Responsables Charte Internationale des Achats Responsables 2015 Nourrir & Epanouir La mission de notre société est de développer, produire et vendre des produits offrant santé et naturalité tout en respectant les principes

Plus en détail

Chauffage & Climatisation. «Je veux un Chauffage performant. simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU. Solution YUTAKI RESIDENTIEL

Chauffage & Climatisation. «Je veux un Chauffage performant. simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU. Solution YUTAKI RESIDENTIEL Chauffage & Climatisation «Je veux un Chauffage performant simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU Solution RESIDENTIEL Solution Je veux un système de chauffage efficace, pour ma maison qui est

Plus en détail

Cahier des clauses techniques et particulières

Cahier des clauses techniques et particulières Marché à procédure adaptée Marché n 001-2016 Article 28 du Code des marchés publics Cahier des clauses techniques et particulières Objet du marché ACCOMPAGNEMENT DE LA COMMISSION NATIONALE DU DEBAT PUBLIC

Plus en détail

Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION

Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION Bruxelles Environnement PRINTEMPS 2013 La rédaction et le suivi du cahier des charges Liesbet Temmerman www.ceraa.be. Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux

OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux INDICATEURS EAU Indicateurs d'activité Volume total d'eau prélevée Volume total des rejets Consommation d'eau totale DBO 5 (Demande Biochimique en Oxygène)

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance recyclage et valorisation France des solutions innovantes pour le recyclage et la valorisation de vos DÉCHETS le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance Nous sommes engagés dans

Plus en détail

Contribution du GMPV-FFB : L autoconsommation de l électricité PV dans le bâtiment

Contribution du GMPV-FFB : L autoconsommation de l électricité PV dans le bâtiment Contribution du GMPV-FFB : L autoconsommation de l électricité PV dans le bâtiment 1 1 1 L autoconsommation du PV dans le bâtiment Le GMPV-FFB a rédigé une contribution sur l autoconsommation de l électricité

Plus en détail

Avant-propos. L IS0 9001 facile. Volume 2 : Les outils pour mettre en œuvre la démarche 13

Avant-propos. L IS0 9001 facile. Volume 2 : Les outils pour mettre en œuvre la démarche 13 Avant-propos Avant-propos Votre objectif Vous souhaitez améliorer la qualité des produits ou des prestations de service de votre entreprise. Il existe un référentiel international, la norme ISO 9001:2008,

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Le 17 octobre 2008 Cahier des Clauses Techniques Particulières «Recensement et analyse critique d'indicateurs dans le domaine de l'eau» Titre : Cahier des charges technique : «Recensement et analyse critique

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE CAHIER DES CHARGES POUR UNE MISSION DE REALISATION D UN AUDIT DECHETS DE DECONSTRUCTION DANS LE CADRE D UNE OPERATION DE DEMOLITION ET DE RESTRUCTURATION

Plus en détail

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE Objectif général L objectif général de ce programme de développement est d atteindre une production de qualité, de 1000 tonnes de café marchand,

Plus en détail

Note technique. Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public.

Note technique. Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public. Note technique Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public. Table des matières Le Certiphyto territorial, une obligation réglementaire p 2 La priorité du

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Thème: Amélioration et excellence industrielle -méthodes et outils Secteur d'activité: Autres secteurs Formations:

Thème: Amélioration et excellence industrielle -méthodes et outils Secteur d'activité: Autres secteurs Formations: Nos offres de formation Retrouvez l'ensemble de nos offres de formation ci-dessous. Thème: Amélioration et excellence industrielle -méthodes et outils EVALUATION FORMALISE DU RISQUE EXCIPIENTS EN VUE DE

Plus en détail

C.C.T.P Cahier des Clauses Techniques Particulières

C.C.T.P Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE ACQUISITION DE MOBILIER DESTINE A L EQUIPEMENT DE LA SALLE DE RESTAURANT DU CENTRE INTERCOMMUNAL DE GERONTOLOGIE RUE PIERRE BROSSOLETTE 59300 AULNOY LEZ VALENCIENNES 57 PLACES

Plus en détail

Notre engagement volontaire pour la stratégie nationale pour la biodiversité. Vertdéco. Devenir «Jardinier, développeur de biodiversité» Avril 2013

Notre engagement volontaire pour la stratégie nationale pour la biodiversité. Vertdéco. Devenir «Jardinier, développeur de biodiversité» Avril 2013 Notre engagement volontaire pour la stratégie nationale pour la biodiversité Vertdéco Avril 2013 Devenir «Jardinier, développeur de biodiversité» Notre organisme et la biodiversité Vertdéco - une entreprise

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR Schéma guide pour établir un cahier des charges d étude ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne

Plus en détail

CCAP. Communication du SAGE Dore :

CCAP. Communication du SAGE Dore : CCAP Communication du SAGE Dore : Elaboration de supports d information pour la mise en œuvre du SAGE Dore Actions de communication sur les bonnes pratiques liées à la gestion de l eau MARCHE A PROCEDURE

Plus en détail

Chapitre 5 Les critères analytiques des produits organiques

Chapitre 5 Les critères analytiques des produits organiques Chapitre 5 Les critères analytiques des produits organiques Pour bien utiliser un produit organique, il faut connaître sa composition, bien interpréter son comportement puis vérifier son innocuité et son

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTERET : PRE SELECTION D OUVRAGES PUBLICS OU PRIVES A REHABILITER EN BIM POUR LE CONCOURS BIM DECATHLON

APPEL À MANIFESTATION D INTERET : PRE SELECTION D OUVRAGES PUBLICS OU PRIVES A REHABILITER EN BIM POUR LE CONCOURS BIM DECATHLON BIM DECATHLON 2017 APPEL À MANIFESTATION D INTERET : PRE SELECTION D OUVRAGES PUBLICS OU PRIVES A REHABILITER EN BIM POUR LE CONCOURS BIM DECATHLON 2017 1 1. PREAMBULE Le BIM est un pilier pour soutenir

Plus en détail

SUR rapport du Comité exécutif, il est, PROPOSÉ PAR: Aglaia Revelakis

SUR rapport du Comité exécutif, il est, PROPOSÉ PAR: Aglaia Revelakis PROVINCE DE QUEBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques. Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier

Guide des bonnes pratiques. Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier SOMMAIRE PREAMBULE CHAMP D APPLICATION p 2 PRESTATIONS D EXPERTISE PROPOSEES PAR FRANCE AIR I. Les tests d intégrité p

Plus en détail

Enfin! un imprimeur qui a tout compris. Une nouvelle manière de penser l imprimerie, l innovation au service de la tradition

Enfin! un imprimeur qui a tout compris. Une nouvelle manière de penser l imprimerie, l innovation au service de la tradition Enfin! un imprimeur qui a tout compris Une nouvelle manière de penser l imprimerie, l innovation au service de la tradition MP CLAUDINE 8p toolcase_mp 8 pages 07/06/12 13:01 Page2 L'esprit d'équipe et

Plus en détail

Groupe scolaire Jules Ferry. Fourniture et installation d un bâtiment type construction modulaire

Groupe scolaire Jules Ferry. Fourniture et installation d un bâtiment type construction modulaire Groupe scolaire Jules Ferry Fourniture et installation d un bâtiment type construction modulaire REGLEMENT DE CONSULTATION Date limite de remise des offres : Jeudi 16 avril 2015, avant 16H00 Règlement

Plus en détail

auditelec Le confort pour moins d énergie Un service

auditelec Le confort pour moins d énergie Un service auditelec Le confort pour moins d énergie Un service qu Qu est-ce auditelec? Auditelec se présente comme une analyse de la consommation d énergie de votre logement et fournit les mesures à prendre afin

Plus en détail

1 - Règlement de consultation (RC)

1 - Règlement de consultation (RC) REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ PUBLIC DE MAÎTRISE D'ŒUVRE 1 - Règlement de consultation (RC) Opération Maître d ouvrage MAITRISE D ŒUVRE POUR LA REALISATION D UN PROJET DE MAISON DES ASSOCIATIONS ET

Plus en détail

EDITORIAL. AGRICOMPOST Bulletin d information Juillet 2014 SOMMAIRE. Editorial. 1

EDITORIAL. AGRICOMPOST Bulletin d information Juillet 2014 SOMMAIRE. Editorial. 1 AGRICOMPOST Bulletin d information Juillet 2014 SOMMAIRE Editorial. 1 News 2 Gamme de produits 2014 5 L agriculture écologiquement intensive ou comment produire plus et mieux avec moins.... 7 Foire agricole

Plus en détail

«ACCORD-CADRE RELATIF A LA MAINTENANCE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES»

«ACCORD-CADRE RELATIF A LA MAINTENANCE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES» Direction des Affaires Economiques Avenue du maréchal Juin - BP 50082-83407 Hyères Cedex Tél. : 04.94.00.24.22 Fax : 04.94.00.27.20 Adresse de courrier électronique : cellule-marches@ch-hyeres.fr Adresse

Plus en détail

Commune de Chambly CONSTRUCTION D UN QUAI DE DEVERSEMENT EN BLOCS DE BETON PREFABRIQUE AUX SERVICES TECHNIQUES MUNICIPAUX

Commune de Chambly CONSTRUCTION D UN QUAI DE DEVERSEMENT EN BLOCS DE BETON PREFABRIQUE AUX SERVICES TECHNIQUES MUNICIPAUX Commune de Chambly CONSTRUCTION D UN QUAI DE DEVERSEMENT EN BLOCS DE BETON PREFABRIQUE AUX SERVICES TECHNIQUES MUNICIPAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E4/121 ASSEMBLEE DE CORSE 4 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : HABILITATION

Plus en détail

Référence du marché : APCM/DRECI/2008-1961-D. Marché de services Procédure adaptée ouverte Article 28 du code des marchés publics CAHIER DES CHARGES

Référence du marché : APCM/DRECI/2008-1961-D. Marché de services Procédure adaptée ouverte Article 28 du code des marchés publics CAHIER DES CHARGES Pouvoir adjudicateur : Assemblée Permanente des Chambres de Métiers (APCM) représentée par son président, Alain Griset ou son directeur général, François Moutot 12 avenue Marceau - 75008 Paris Tél. 01

Plus en détail

Marché passé selon le Code des Marchés Publics issu du décret 2006-975 du 1er août 2006

Marché passé selon le Code des Marchés Publics issu du décret 2006-975 du 1er août 2006 Marché passé selon le Code des Marchés Publics issu du décret 2006-975 du 1er août 2006 Inserm Délégation Régionale de Bordeaux Aquitaine Poitou-Charentes 146, rue Léo-Saignat Règlement de la consultation

Plus en détail

Marchés publics Marché de Services

Marchés publics Marché de Services Marchés publics Marché de Services «Maintenance préventive et corrective des installations contre l incendie dans les bâtiments gérés par le PNRA» CAHIER DES CHARGES INDICATIONS GENERALES DESCRIPTION DES

Plus en détail

Analyses agronomiques

Analyses agronomiques 4 C H A P I T R E Analyses agronomiques De nombreux moyens existent pour analyser et décrire les sols et les matières organiques. Les résultats des analyses agronomiques permettent d évaluer leurs caractéristiques

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

Amendement & Fertilisation du noyer

Amendement & Fertilisation du noyer FICHE TECHNIQUE NOIX N 16 Creysse Amendement & Fertilisation du noyer Avril 2008 Fiche élaborée en collaboration avec la coordination technique noix sud-ouest Implantation du verger de noyers Les trois

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N AC06-092 CONCERNANT UN CARRELAGE SUR SOUS-COUCHE

RAPPORT D'ESSAIS N AC06-092 CONCERNANT UN CARRELAGE SUR SOUS-COUCHE DÉPARTEMENT ACOUSTIQUE ET ÉCLAIRAGE Laboratoire d essais austiques RAPPORT D'ESSAIS N AC06-092 CONCERNANT UN CARRELAGE SUR SOUS-COUCHE L'accréditation de la section Laboratoires du COFRAC atteste de la

Plus en détail

Définition Circuit imprimé : circuit imprimé sans composants Carte électronique : composants soudés sur circuit imprimé

Définition Circuit imprimé : circuit imprimé sans composants Carte électronique : composants soudés sur circuit imprimé Définition Circuit imprimé : circuit imprimé sans composants Carte électronique : composants soudés sur circuit imprimé Objet de l appel d offre L objet de l appel d offre concerne la réalisation, le test,

Plus en détail

Gestion intégrale des matières résiduelles et optimisation de la demande énergétique de la ville de Québec

Gestion intégrale des matières résiduelles et optimisation de la demande énergétique de la ville de Québec Gestion intégrale des matières résiduelles et optimisation de la demande énergétique de la ville de Québec Olivier Sylvestre, ing. jr, M.Eng Maxime Lemonde, ing. jr Joey Labranche, ing. jr Dany Roy, B.

Plus en détail

Le système NEMO combine l avantage des poutrelles treillis ggi à la légèreté et à la facilité d utilisation du nouvel entrevous en bois composite.

Le système NEMO combine l avantage des poutrelles treillis ggi à la légèreté et à la facilité d utilisation du nouvel entrevous en bois composite. Le système NEMO combine l avantage des poutrelles treillis ggi à la légèreté et à la facilité d utilisation du nouvel entrevous en bois composite. Stockage, manutention et transport facilités. Mise en

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE 1 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L AUDE REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ DE PRESTATIONS DE SERVICES EN ASSURANCES Date limite de réception des offres : LUNDI 21 OCTOBRE 2013

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES Ville d Auterive Place du 11 novembre 1918 31190 AUTERIVE 05 34 28 19 30 Cahier des Clauses Techniques Particulières Acquisition et installation d un système de sonorisation

Plus en détail

Annexe technique. Développement de corpus pour l évaluation de systèmes de traduction automatique. Avis de publicité CNRS N 41204

Annexe technique. Développement de corpus pour l évaluation de systèmes de traduction automatique. Avis de publicité CNRS N 41204 Annexe technique Développement de corpus pour l évaluation de systèmes de traduction automatique Avis de publicité CNRS N 41204 Ce document a pour objet la production de corpus pour l évaluation de systèmes

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES SYMAT Rue de l Adour 65 460 BOURS Tél : 05-62-53-34-40 MARCHE D IMPRESSION Marché de décembre 2011 N 2011-09 Date et heure limites de réception des

Plus en détail

BÂTIMENTS AGRICOLES. Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation. Equipe modernisation

BÂTIMENTS AGRICOLES. Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation. Equipe modernisation BÂTIMENTS AGRICOLES Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation Equipe modernisation P. 2/12 P. 2/12 Construire un bâtiment Construire un bâtiment d élevage est un acte fort dans la vie

Plus en détail

AUTUN Saint Pantaleon

AUTUN Saint Pantaleon AUTUN Saint Pantaleon Réhabilitation de 102 logements Bâtiments 53-54 1. Le programme et les objectifs 2. La nature des travaux 3. L'approche financière 4. L'eau chaude sanitaire solaire 5. Les performances

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant-propos... 5. Domaine d application du guide... 7

SOMMAIRE. Avant-propos... 5. Domaine d application du guide... 7 SOMMAIRE Avant-propos...................................... 5 Domaine d application du guide...................... 7 Définitions Terminologie du volet roulant...9 La typologie des volets roulants....11

Plus en détail

MISSION DE PROGRAMMATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION

MISSION DE PROGRAMMATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION VILLE DE NICE DIRECTION CENTRALE DES AFFAIRES CULTURELLES CREATION D UN MUSEE DE LA MUSIQUE MISSION DE PROGRAMMATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet du marché CREATION D UN MUSEE DE LA MUSIQUE Maître

Plus en détail

Achat de fournitures de bureau

Achat de fournitures de bureau Groupement de commande (article 8 du Code des Marchés Publics) Coordonnateur du groupement : La Communauté de Communes du Vimeu Industriel 154, Rue Henri Barbusse BP 60067 80534 FRIVILLE-ESCARBOTIN cedex

Plus en détail

Reprise des matériaux : mode d emploi pour les collectivités Document mis à jour dans le cadre de l'agrément 2011-2016 et du barème E

Reprise des matériaux : mode d emploi pour les collectivités Document mis à jour dans le cadre de l'agrément 2011-2016 et du barème E Reprise des matériaux : mode d emploi pour les collectivités Document mis à jour dans le cadre de l'agrément 2011-2016 et du barème E Glossaire Année calendaire : toute période de douze mois successifs.

Plus en détail

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Normes RSE dans l espace francophone Marrakech 13-14-15/12/05 1 Les normes marocaines Sommaire Bases de la norme Marocaine

Plus en détail

Cahier des charges pour l évaluation externe. Association Adef Résidences

Cahier des charges pour l évaluation externe. Association Adef Résidences Cahier des charges pour l évaluation externe Association Adef Résidences SOMMAIRE Introduction - Adef Résidences, présentation... 5 Prestations d évaluations externes... 7 Article 1-2... 8 Article 3-4...

Plus en détail

Journée Technique PACA

Journée Technique PACA Journée Technique PACA jeudi 18 octobre 2012 Contrôle et garantie de qualité Démarche d entreprise, démarche collective : Exemple de l ARAQC Adhérent ARAQC Mr JOLY yves Gérant email:yjoly@awtexploitation.com

Plus en détail

C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET

Plus en détail

AVIPOLE FORMATION 2012-2013. Votre partenaire formation. Des formations spécialisées

AVIPOLE FORMATION 2012-2013. Votre partenaire formation. Des formations spécialisées AVIPOLE FORMATION 2012-2013 Votre partenaire formation Des formations spécialisées Formations aux métiers de l aviculture Formations Intra et inter entreprises Formations de perfectionnement Page 2 NOTRE

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'EVALUATION. Entreprise : Marché/produit :

QUESTIONNAIRE D'EVALUATION. Entreprise : Marché/produit : QUESTIONNAIRE D'EVALUATION Entreprise : Marché/produit : Ce questionnaire constitue la base de la première étape de l'examen d'aptitude de votre entreprise à devenir fournisseur de Gaz réseau Distribution

Plus en détail

MANUEL QUALITÉ DE LA PLATEFORME GÉNOMIQUE INSTITUT DE BIOLOGIE DE L ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE

MANUEL QUALITÉ DE LA PLATEFORME GÉNOMIQUE INSTITUT DE BIOLOGIE DE L ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE MANUEL QUALITÉ DE LA PLATEFORME GÉNOMIQUE INSTITUT DE BIOLOGIE DE L ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE Sommaire 1 Politique qualité... 2 2 Présentation de la plateforme génomique... 3 2.1 Historique... 3 2.2 Activités

Plus en détail

Entreprise Adaptée Agrément N EA72-0808-31 du 25/03/2008. Agrément Entreprise Solidaire du 05/05/2008

Entreprise Adaptée Agrément N EA72-0808-31 du 25/03/2008. Agrément Entreprise Solidaire du 05/05/2008 Pôle examens et formations Microsoft Office 2003/2007 Le centre de formation FMS est enregistré sous le numéro 72 40 00879 40. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'etat Entreprise Adaptée Agrément

Plus en détail

FOURNITURE DE SEPT BISTOURIS ELECTRIQUES

FOURNITURE DE SEPT BISTOURIS ELECTRIQUES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BESANÇON DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES EQUIPEMENTS MEDICAUX SERVICE BIOMEDICAL HÔPITAL JEAN MINJOZ 1 BOULEVARD FLEMING Affaire suivie par : Mr J. JOUAN Tél

Plus en détail

Le papier, un support responsable et recyclable

Le papier, un support responsable et recyclable Le papier, un support responsable et recyclable Sommaire : 1/ Le papier et la gestion des forêts 2/ Sur l industrie papetière 3/ L enjeu du recyclage 4/ Liens utiles Le support papier est l objet d un

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA QUALITE

MANAGEMENT DE LA QUALITE MANAGEMENT DE LA QUALITE Le système de management couvre tous les produits entrant puis sortant de la société GASTROMER SA que ce soit des produits frais, congelés, de négoce, ou fabriqués par nos soins,

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments

isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments Rien ne se perd... Tout se transforme... Le respect de l'environnement

Plus en détail

et de prise en charge du transport jusqu au lieu d élimination des matières extraites des installations d Assainissement non collectif

et de prise en charge du transport jusqu au lieu d élimination des matières extraites des installations d Assainissement non collectif PRÉFET DES PYRÉNÉES-ORIENTALES Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service de l'eau et des Risques Unité Police de l Eau et des Milieux Aquatiques FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT POUR

Plus en détail

Chaux de Terroirs Fiches Techniques. janvier 2012. Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com

Chaux de Terroirs Fiches Techniques. janvier 2012. Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com Chaux de Terroirs Fiches Techniques janvier 2012 Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com Sommaire Batidol Chaubat Chaubor... p. 3... p. 4... p. 5 p. 2 Fiche Technique v03 / 12 2011 BATIDOL Chaux

Plus en détail

Fumier de bovin viande

Fumier de bovin viande Les fumiers 139 Fiche N 55 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Fumier de bovin viande Résultats issus d 1 prélèvement fait par les Chambres d Agriculture

Plus en détail

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais ARRÊTÉ établissant le programme d actions régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d origine agricole pour la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE

QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE CO-181 QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE FAVE P. IGN, RAMONVILLE SAINT-AGNE, FRANCE 1. OBJECTIFS ET CONTEXTE 1.1. Contexte Le service IGN Espace, rattaché

Plus en détail

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 02/02/2016 Gilles LAURENT 06 21 83 16 58 Le management selon le système ISO 50001 Présentation de la norme Date

Plus en détail

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Guide de la mesure des résultats Le Service des Achats de l État s assure que les achats de l État et de ses établissements

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Mission d étude géotechnique pour la construction d un immeuble de bureau pour l Agence Nationale du Médicament Vétérinaire (ANMV) sur le site de Javené près de Fougères. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Les démarches qualité produit

Les démarches qualité produit Les démarches qualité produit Les textes réglementaires qui s appliquent Textes français Loi N 2006-11 du 5 janvier 2006 d orientation agricole (notamment son article 73). Ordonnance N 2006-1547 du 7 décembre

Plus en détail

NIVEAU 1 DE LA CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE LES DIFFERENTES ETAPES DE LA PROCEDURE DE CERTIFICATION NIVEAU 2

NIVEAU 1 DE LA CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE LES DIFFERENTES ETAPES DE LA PROCEDURE DE CERTIFICATION NIVEAU 2 NIVEAU 1 DE LA CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE Préalablement à la certification des niveaux 2 ou 3 dont les différentes étapes sont détaillées cidessous, l'agriculteur doit réaliser un bilan de son exploitation

Plus en détail

PONCEBLOC. Système constructif homogène. Bloc thermique à isolation rapportée. PonceBloc 20 (1) (mm) hauteur 250 hauteur 300 (1) Suivant région

PONCEBLOC. Système constructif homogène. Bloc thermique à isolation rapportée. PonceBloc 20 (1) (mm) hauteur 250 hauteur 300 (1) Suivant région 20 Bloc thermique à isolation rapportée PonceBloc 20 (1) (mm) hauteur 250 hauteur 300 (1) Suivant région Dimension du bloc standard 500 x 200 x 250 500 x 200 x 300 ( L x ép. x h en mm) Résistance mécanique

Plus en détail

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE Agence locale de l energie et du climat 6 r u e H a r o u n T a z i e f f 78114 Magny les Hameaux Tél. 01 34 52 26 34 pedagogie@energie-sqy.com www.energie-sqy.com EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE

Plus en détail

Tableau de bord semestriel de la gestion et du recyclage de vos déchets de bureaux

Tableau de bord semestriel de la gestion et du recyclage de vos déchets de bureaux Tableau de bord semestriel de la gestion et du recyclage de vos déchets de bureaux Entreprise et site concernés : Imprimerie du Commerce Effectif moyen : 17 personnes Période concernée : Janvier Juin Afin

Plus en détail

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS CCTP LOT N 08 - CLOISONS REALISATION DE BUREAUX, REFECTION DE VESTIAIRES DE LA SALLE N 2. MISE EN SECURITE ET ACCESSIBILITE DE LA SALLE N 2, DE LA SALLE D EXPRESSION CORPORELLE ET DE LA SALLE DE COMBAT.

Plus en détail

FROM PROJECT TO SUCCESS. Cosmétologie MAQUILLAGE PRODUITS D HYGIÈNE CORPORELLE SOIN PARFUMS SOLAIRES CAPILLAIRES

FROM PROJECT TO SUCCESS. Cosmétologie MAQUILLAGE PRODUITS D HYGIÈNE CORPORELLE SOIN PARFUMS SOLAIRES CAPILLAIRES FROM PROJECT TO SUCCESS Cosmétologie SOIN PARFUMS SOLAIRES CAPILLAIRES MAQUILLAGE PRODUITS D HYGIÈNE CORPORELLE À propos d ERAS ERAS est une société d ingénierie multispécialiste dédiée aux industries

Plus en détail