Cahier des Clauses Techniques Particulières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cahier des Clauses Techniques Particulières"

Transcription

1 Cahier des Clauses Techniques Particulières Réponses aux appels d offres et consultations FRAYSSINET, N 1 de la nutrition et de la stimulation naturelle des sols et des plantes, s engage avec éthique à assurer la performance des productions végétales tout en pérennisant le patrimoine environnemental.

2 Sommaire Les produits solides : Amendement organique CLASSIC V Création Granulé... 4 Amendement organique CLASSIC V Création Poudre... 4 Amendement organique CLASSIC V ARGILO-HUMIQUE... 4 Amendement organique CLASSIC REGARNISSAGE... 5 Engrais organique CLASSIC Engrais organo-minéral CLASSIC V 10/5/ Engrais organo-minéral CLASSIC V POTASSIQUE

3 LES GARANTIES Le produit doit être garanti : º Sans mauvaises herbes. º Sans déchets verts. º Sans MIATE (Matières d Intérêt Agronomique issues du Traitement des Eaux), sans boues et déchets urbains. º Sans produits issus d élevage industriel (fiente sur litière de sciure de bois, lisier déshydraté ). º Sans farine de cuir. º Sans produits de charge. º Avec un numéro de lot assurant la traçabilité du produit fini mentionné sur tous les conditionnements. L entreprise assurant la fabrication doit garantir : º L analyse, le contrôle et la traçabilité des matières premières qu elle utilise à travers ses équipements : laboratoire intégré, site de production, salle de culture, échantillothèque º Un agrément compostage conforme au règlement R-CE 1069/2009 ainsi que la mise en œuvre d une démarche HACCP (plan de maîtrise sanitaire des risques biologiques). º La production de documents qualitatifs nécessaires : certificat de conformité et d analyse produit récente de moins de 6 mois. º Une certification AFAQ ISO º Une politique de développement durable formalisée par une démarche de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) au regard de la norme internationale ISO Démarche RSE évaluée par un organisme officiel, type AFNOR. L attestation d évaluation sera demandée pour mesurer le niveau d engagement de la démarche. L entreprise fabricante devra obligatoirement fournir un rapport de développement durable qui détermine sa contribution environnementale, sociale et économique. 3

4 Amendement organique NFU , type CLASSIC V CRÉATION Granulé Granulé: N(t): 1,8% N org: 1,6% P 2 O 5 : 1% K 2 O: 1% MgO: 1% 100% de matières organiques végétales 4 mois de compostage actif et contrôlé. Taux de Matière organique sur brut de minimum 57% en granulé - Taux de Matière sèche de minimum de 82% - C/N de 15. Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR) minimum de 70 % sur MO, soit un potentiel humigène ISMO de 380 kg/ tonne de Produit Brut. Indice d Activité Biologique de minimum (IAB) de + 75 % comparé à un sol témoin (incubation 180 jours à 28 C). Taux d humidité de maxi de 18% en granulé - Granulation à froid. Amendement organique NFU , type CLASSIC V CRÉATION Poudre Poudre: N(t): 1,7% N org: 1,5% P 2 O 5 : 1% K 2 O: 1% MgO: 1% 100% de matières organiques végétales 4 mois de compostage actif et contrôlé. Taux de Matière organique sur brut de minimum 52% en poudre - Taux de Matière sèche de minimum de 77% - C/N de 15 Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR) minimum de 70 % sur MO, soit un potentiel humigène de 380 kg/ tonne de Produit Brut. Indice d Activité Biologique de minimum (IAB) de + 75 % comparé à un sol témoin (incubation 180 jours à 28 C). Taux d humidité de maxi de 23% en poudre. Amendement organique NFU , type CLASSIC V ARGILO-HUMIQUE N(t): 1% N org: 0,9% P 2 O 5 : 0,5% K 2 O: 1% MgO: 0,5% 100% de matières organiques végétales 4 mois de compostage actif et contrôlé. Le produit devra contenir un complément minimum en argile Montmorillonite de 15% Taux de Matière organique sur brut de minimum 30% - C/N de 15 Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR) minimum de 53 % sur MO, soit un potentiel humigène (ISMO) de 160 kg/ tonne de Produit Brut - Indice d Activité Biologique de minimum (IAB) de + 67 % comparé à un sol témoin (incubation 180 jours à 28 C). Taux d humidité de maxi de 23 % - Présentation en poudre. 4

5 Amendement organique NFU , type CLASSIC REGARNISSAGE N(t): 0,4% N org: 0,35% P 2 O 5 : 0,2% K 2 O: 0,2% MgO: 0,1% 100% de matières organiques végétales 4 mois de compostage actif et contrôlé. Le produit devra contenir un complément de terreau d écorces compostées et de pouzzolane afin d assurer une action de support de germination. Taux de Matière organique sur brut de minimum 20% Taux de Matière sèche de minimum 70%. Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR) minimum de 53 % sur MO, soit un potentiel humigène de 220 kg/ tonne de Produit Brut - Taux d humidité de maxi de 30 % - Présentation en poudre. Engrais organique NFU 42001, type CLASSIC N(t) : 6% Norg : 5,5% P 2 O 5 : 3% K 2 O : 6% Taux de Matière organique sur brut de minimum 50% dont un taux de matière organique végétale de minimum 45% Taux de Matière sèche de minimum 90%. Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR), soit un potentiel humigène (ISMO) de 150 kg/ tonne de produit brut. Granulation à froid-présentation en mini bouchons de 5mm maximum. Engrais organo-minéral NFU , type CLASSIC V 10/5/10 N : 10% P 2 O 5 : 5% K 2 O : 10% Poids de matières organiques sur brut de minimum 40% dont un poids de matières organiques végétales de minimum 10% Taux de Matière sèche de minimum de 93%. - Granulation à froid-présentation en mini bouchons de 5mm maximum. Engrais organo-minéral NFU , type CLASSIC V POTASSIQUE N(t) : 1% K 2 O : 15% MgO : 6% So3 : 15% Poids de Matières organiques sur brut de minimum 40% Taux de Matière sèche de minimum 93%. Le produit proposé devra indiquer une valeur ISMO (seul indicateur normalisé AFNOR), soit un potentiel humigène (ISMO) de 210 kg/ tonne de produit brut. - Granulation à froid - Granulation à froid-présentation en particules criblées de 2,5 à 4mm maximum. 5

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Claire BODELE SATEGE Nord - Pas de Calais Types de produits utilisés et distribués en région Nord-Pas de Calais et comportement agronomique

Plus en détail

Base de données sur la composition et la valeur nutritive de 43 produits organiques de types amendements et engrais organiques

Base de données sur la composition et la valeur nutritive de 43 produits organiques de types amendements et engrais organiques Base de données sur la composition et la valeur nutritive de 43 produits organiques de types amendements et engrais organiques Christiane RAYNAL-LACROIX (Ctifl) Elisabeth ABARZA (Ctifl) Prisca PIERRE (Ctifl)

Plus en détail

Compost de déchets verts / biodéchets

Compost de déchets verts / biodéchets Fiche N 11 du guide des produits organiques en LanguedocRoussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Utilisable en AB conformément au règlement CE 889/2008 Compost de déchets verts / biodéchets Résultats

Plus en détail

La norme compost de boues NFU février

La norme compost de boues NFU février La norme compost de boues NFU 44 095 février 2011 1 A L'ORIGINE... Avant 1998, double statut des boues : déchet + produit Décret du 08 décembre 1997 boues = déchet Lancement simultanée du projet de norme

Plus en détail

REGLEMENTATION. L exemple des fertilisants organiques. L. Thuriès (1), S Houot (2) et M. Viel (3) CIRAD, Risque Environnemental Lié au Recyclage

REGLEMENTATION. L exemple des fertilisants organiques. L. Thuriès (1), S Houot (2) et M. Viel (3) CIRAD, Risque Environnemental Lié au Recyclage REGLEMENTATION L exemple des fertilisants organiques L. Thuriès (1), S Houot (2) et M. Viel (3) (1) CIRAD, Risque Environnemental Lié au Recyclage (2) INRA, Environnement et Grandes Cultures (3) Phalippou-Frayssinet

Plus en détail

Guide des produits organiques utilisables en LR

Guide des produits organiques utilisables en LR Guide des produits organiques utilisables en LR Marseille, 18 octobre 2012 + AIVB L objectif Mettre à jour les connaissances : Réglementation, Analyses nécessaires à un raisonnement objectif de la dose,

Plus en détail

Compost de déchets verts

Compost de déchets verts Fiche N 4 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Utilisable en AB conformément au règlement CE 889/2008 Compost de déchets verts Résultats issus d 1

Plus en détail

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales En Région Bretagne Principaux modes d obtention / caractéristiques produits Présentation d Association IF2O créée en 2004. fédère les entreprises

Plus en détail

La fertilisation organique dans les supports de culture. Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO

La fertilisation organique dans les supports de culture. Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO La fertilisation organique dans les supports de culture Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO N minéralisable (% Norg) Comment gérer la fertilisation organique dans un support de culture? 100 90 80

Plus en détail

SIVOM du Pays des Maures et du Golfe de Saint-Tropez

SIVOM du Pays des Maures et du Golfe de Saint-Tropez Le SIVOM est un EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) à vocation multiple. L une de ses missions est le traitement des végétaux par compostage. Collecter dans les déchèteries du secteur,

Plus en détail

Valorisation des digestats de méthanisation : Effet sur les cycles du carbone et de l azote dans le sol et conséquences environnementales

Valorisation des digestats de méthanisation : Effet sur les cycles du carbone et de l azote dans le sol et conséquences environnementales Valorisation des digestats de méthanisation : Effet sur les cycles du carbone et de l azote dans le sol et conséquences environnementales A.ASKRI 1 *, P.LAVILLE 1, F.GUIZIOU 2, A.TREMIER 2, S.HOUOT 1 1

Plus en détail

NORME NF U Amendements organiques. AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations

NORME NF U Amendements organiques. AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations NORME NF U44-051 Amendements organiques AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations MISE SUR LE MARCHÉ DES COMPOSTS QUELQUES CHIFFRES Estimations 2004 7.5 Mt de déchets traités

Plus en détail

Avantages et inconvénients des différentes formes d azote apportées au sol en viticulture

Avantages et inconvénients des différentes formes d azote apportées au sol en viticulture L Azote: un élément clé en viticulture et en oenologie Jeudi 8 décembre 2011 Avantages et inconvénients des différentes formes d azote apportées au sol en viticulture Naturellement plus proche... Contexte

Plus en détail

Le co-compostage au champ des grignons d olive

Le co-compostage au champ des grignons d olive Le co-compostage au champ des grignons d olive Sébastien LE VERGE s.leverge@ctolivier.org tél.: 04 42 23 82 51 Le contexte Elimination des grignons : - besoins de surfaces d épandage suffisantes et accessibles

Plus en détail

LA VALORISATION BIOLOGIQUE POUR LA

LA VALORISATION BIOLOGIQUE POUR LA DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2009 TERRALYS DANS L EURE, LA VALORISATION BIOLOGIQUE POUR LA GESTION DES DECHETS SOMMAIRE I. LA VALORISATION BIOLOGIQUE ET LES ENJEUX LOCAUX II. FERTISEINE,, LA VALORISATION DES

Plus en détail

Inventaire et caractérisation des matières organiques utilisables en agriculture biologique produites en région PACA

Inventaire et caractérisation des matières organiques utilisables en agriculture biologique produites en région PACA Inventaire et caractérisation des matières organiques utilisables en agriculture biologique produites en région PACA Fabien BOUVARD, Chambre Régionale d Agriculture PACA Contexte et historique (1/3) 2009

Plus en détail

POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS

POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS L activateur de compost JARDOR est un excellent moyen d obtenir rapidement un compost de qualité. Pourquoi et comment utiliser l activateur de compost JARDOR?

Plus en détail

Observatoire national de la fertilisation minérale et organique. Résultats 2010 à 2013

Observatoire national de la fertilisation minérale et organique. Résultats 2010 à 2013 Observatoire national de la fertilisation minérale et organique Résultats 2010 à 2013 1 Résumé : L observatoire national de la fertilisation minérale et organique est un projet commun des organisations

Plus en détail

Comment être sûr de disposer de résultats d analyse fiables, précis et rapides

Comment être sûr de disposer de résultats d analyse fiables, précis et rapides Les règles pour la qualité de vos analyses de sol Comment être sûr de disposer de résultats d analyse fiables, précis et rapides CLIQUEZ ICI pour entrer Comment bien choisir son laboratoire pour les analyses

Plus en détail

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d www.draaf.rhone-alpes.agriculture.gouv.fr alpes.agriculture.gouv.fr Principes de la réglementation r sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d animale Journée technique

Plus en détail

Les produits de la terre

Les produits de la terre Les produits de la terre Terreau Prestige A base d argile Terreau professionnel utilisable en culture biologique élaboré pour un résultat optimal avec des produits de première qualité et 100% d origine

Plus en détail

Règles Générales de la marque NF

Règles Générales de la marque NF DQ CERT 15-363 N d identification AFNOR Certification : NF 444 Version 4 Approuvé par le Représentant légal d AFNOR Certification, le 05/01/2016 Date de mise en application : 05/01/2016 Annule et remplace

Plus en détail

Ecoulement du compost

Ecoulement du compost Ecoulement du compost Biomasse Normandie 19 quai de Juillet - 14000 CAEN Tél. : 02 31 34 24 88 - Fax : 02 31 52 24 91 http://www.biomasse-normandie.org Septembre 2006 1 Qualité et débouchés du compost

Plus en détail

Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux

Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux Réalisé par : Ahmed Karim DHAOUADI Sabine Houot Financé par : Agence de l eau Remerciements : L. Prunier (BYS), H. Moigner, JN.

Plus en détail

Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 REGENOR CLASSIC

Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 REGENOR CLASSIC Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Utilisable en AB conformément au règlement CE 889/2008 REGENOR CLASSIC Données fournies à l AIVB par

Plus en détail

Distribué par FISSORE Agency Solutions de Criblage et de Recyclage. avec

Distribué par FISSORE Agency Solutions de Criblage et de Recyclage. avec Distribué par FISSORE Agency Solutions de Criblage et de Recyclage avec Silo de stockage Bioréacteurs Sachets individuels Déshydratation et Pelletisation «Big bags» Tapis de chargement Schéma d une installation

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES. Fournitures pour l entretien des espaces verts et terrains de sports de la Ville de Lormont

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES. Fournitures pour l entretien des espaces verts et terrains de sports de la Ville de Lormont MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP n 1 33305 LORMONT Cedex MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES Fournitures pour l entretien des espaces verts et terrains de sports de la Ville de Lormont CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture?

Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture? Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture? Séverine Piutti UMR 1121 UL/INRA Agronomie et Environnement Nancy-Colmar, Equipe Agriculture Durable Attert,, 9 décembre

Plus en détail

espandisc 700gB-X_eV 700gBHX GRANULÉS, VRACS HUMIDES ET ORGANIQUES

espandisc 700gB-X_eV 700gBHX GRANULÉS, VRACS HUMIDES ET ORGANIQUES réglages largeur espandisc 00gB-X_eV 00gBHX GRANULÉS, VRACS HUMIDES ET ORGANIQUES 18 1 0 18 1 19 19 4 133 131 135 131 8 13 D= 0.9 13 131 30 133 13 3 134 133 1 3 135 135 18 38 13 130 40 13 13 4 139 134

Plus en détail

Fertiliser en agriculture biologique

Fertiliser en agriculture biologique FERTI-pratiques Fertiliser en agriculture biologique Raisonnement et cadre réglementaire européen FICHE N 31 L importance de la fertilit du sol en AB Le sol vivant nourrit les plantes C est sur ce principe

Plus en détail

Epandage et stockage au champ des matières organiques

Epandage et stockage au champ des matières organiques biologiques en IdF Fiche Réglementation Epandage et stockage au champ des matières organiques Mise à jour : Mars 2013 La gestion des matières organiques sur une exploitation agricole est régie par plusieurs

Plus en détail

Le compostage individuel des déchets

Le compostage individuel des déchets Le compostage individuel des déchets Le compostage individuel des déchets La quantité de déchets que nous produisons ne cesse d augmenter : chaque habitant produit environ 1,2 kg de déchets ménagers par

Plus en détail

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin Le terme Produits résiduaires organiques (PRO) désigne l ensemble

Plus en détail

Le compostage selon CAN-CGSB et 311

Le compostage selon CAN-CGSB et 311 Le compostage selon CAN-CGSB 32-310 et 311 23-03-2016 avr.-16 1 Norme 32-310 Définitions: 3.14 compost (compost) Produit dérivé d un processus aérobie supervisé sous lequel des microorganismes digèrent

Plus en détail

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage Fertilisation 2014/2015 Maraîchage Notre expertise agronomique Les besoins des cultures maraîchères Plusieurs facteurs entrent en considération pour le pilotage de la fertilisation des sols en maraîchage

Plus en détail

Questions - Réponses sur les amendements organiques

Questions - Réponses sur les amendements organiques Page : 1/5 Qu est-ce qu une matière organique? Le terme matière organique regroupe une somme importante et hétérogène de substances et composés carbonés d origine végétale et animale, en opposition aux

Plus en détail

Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote

Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote BOUTHIER Alain 1, TROCHARD Robert 2, PARNAUDEAU Virginie 3, NICOLARDOT

Plus en détail

Gestion des apports organiques en système de culture maraîcher

Gestion des apports organiques en système de culture maraîcher Gestion des apports organiques en système de culture maraîcher (cas d une reconversion en agriculture biologique) Station INRA du Mas Blanc (Alenya - 66) MO Ajoutées, MO Sol : approches terrain et laboratoire

Plus en détail

Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels

Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels Retour au Sommaire Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels Solides ou liquides : des sous-produits de la transformation de produits agricoles Denis Montange CIRAD, UR Recyclage et

Plus en détail

Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique

Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique CONTENU DE LA SESSION Présentation 16 mn Les matières organiques utilisables en bio en PACA, Gérard GAZEAU, CA84 Présentation 16 mn Intérêt des

Plus en détail

Partie 6 : Fertilisation organique

Partie 6 : Fertilisation organique Partie 6 : Fertilisation organique I. Composition des engrais organiques A. Généralités et définitions On regroupe sous l appellation engrais organiques : - Les engrais de ferme : fumiers, lisiers, purins

Plus en détail

FORMULE PROGRESSIVE FORMULE POLYVALENTE

FORMULE PROGRESSIVE FORMULE POLYVALENTE Solésia Made in France FERTILISATION ORGANIQUE SUR MESURE destinée à l enrichissement des terreaux TESTS S & CENTRES TECHNIQUES F1 FORMULE STARTER F2 FORMULE MEDIUM F FORMULE PROGRESSIVE F4 FORMULE POLYVALENTE

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE POUDRE DE VANILLE BOURBON

FICHE TECHNIQUE POUDRE DE VANILLE BOURBON FICHE TECHNIQUE POUDRE DE VANILLE BOURBON DESIGNATION Poudre de vanille Bourbon. NOM BOTANIQUE Vanilla planifolia. ORIGINE Madagascar. Vanille ''Bourbon'' (label de qualité depuis 1964). CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Réglementation sur l identification des matières organiques

Réglementation sur l identification des matières organiques 7 C H A P I T R E Réglementation sur l identification des matières organiques Pour utiliser une matière organique à des fins agricoles, outre les critères agronomiques, il est nécessaire de connaître les

Plus en détail

I-PI REALISATION D'UN PLAN DE FUMURE 1/7

I-PI REALISATION D'UN PLAN DE FUMURE 1/7 I-PI-03-01 REALISATION D'UN PLAN DE FUMURE 1/7 Mise à jour Indice Date 00 Mai 2002 01 Mars 2003 02 03 0 REMARQUES PREALABLES Les apports sont calculés par hectare pour une fertilisation des 30 premiers

Plus en détail

Sommaire: Fertilisation raisonnée de la vigne

Sommaire: Fertilisation raisonnée de la vigne Sommaire: Fertilisation raisonnée de la vigne I-Bases de la fertilisation raisonnée. II-Analyses de terre. III-Mise en œuvre de la fertilisation raisonnée. IV-Etudes de cas. V-Conclusions. Compléments

Plus en détail

Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles

Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles Panel sur les usages du biométhane et du digestat issu de la biométhanisation dans

Plus en détail

Objet : Lettre de décision relative à CENDRES DE BAGASSE ALBIOMA BOIS-ROUGE

Objet : Lettre de décision relative à CENDRES DE BAGASSE ALBIOMA BOIS-ROUGE Direction générale de l'alimentation Service des actions sanitaires en production primaire Sous-direction de la qualité et de la protection des végétaux Bureau de la réglementation et de la mise sur le

Plus en détail

Tout l or de la terre!

Tout l or de la terre! Supports de culture Tout l or de la terre! CATALOGUE DES PRODUITS 20 1 5 Mélanges Substrats Paillages Aires de jeux terre pierre Depuis 1975, Corthum commercialise des produits destinés aux paysagistes.

Plus en détail

XIX èmes Rencontres Professionnelles

XIX èmes Rencontres Professionnelles XIX èmes Rencontres Professionnelles Guy Meinrad Chargé d études port. : 06 815 843 66 email : etude1@agrivalor.eu -La nouvelle déclinaison de l application de la directive nitrates en France- 1, rte de

Plus en détail

QCM Certification OICA Audit de Système de Management iso 19011

QCM Certification OICA Audit de Système de Management iso 19011 Certification OICA Audit de Système de Management iso 19011 Management en général (aucun document autorisé) ; 1h30. Cotation 100 points (1 point par bonne réponse ; pas de point de pénalité en cas de mauvaise

Plus en détail

Expérimentations BRF : Synthèse des résultats d analyses Ce document ne peut être reproduit sans l autorisation de SADEF.

Expérimentations BRF : Synthèse des résultats d analyses Ce document ne peut être reproduit sans l autorisation de SADEF. SDEA Expérimentations BRF : Synthèse des résultats d analyses 2010-2013 Février 2014 Étude n C 13-06-3 NL G-00006-14 Ce document ne peut être reproduit sans l autorisation de SADEF. 30 rue de la Station

Plus en détail

Gestion durable des sols viticoles. Conférence Sitevi 27 novembre 2013

Gestion durable des sols viticoles. Conférence Sitevi 27 novembre 2013 Gestion durable des sols viticoles Conférence Sitevi 27 novembre 2013 Constat - perte de terre dans les parcelles, coulées de boues sur les routes et dans les villages - sols viticoles avec % matière organique

Plus en détail

VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation

VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation 15/10/2015 LISBP Laboratoire d Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés Page 1 Contexte Chaleur, électricité, biocarburant Méthanisation

Plus en détail

S INSTALLER EN QUALITÉ DIFFÉRENCIÉE, QUELLES CONTRAINTES POUR LA MISE EN PLACE DES CAHIERS DES CHARGES

S INSTALLER EN QUALITÉ DIFFÉRENCIÉE, QUELLES CONTRAINTES POUR LA MISE EN PLACE DES CAHIERS DES CHARGES S INSTALLER EN QUALITÉ DIFFÉRENCIÉE, QUELLES CONTRAINTES POUR LA MISE EN PLACE DES CAHIERS DES CHARGES Collège des Producteurs - Assemblée sectorielle Porc 9/10/2015 Christine Anceau DGARNE-Département

Plus en détail

ONZE 300 : un exemple d économie circulaire réussi!

ONZE 300 : un exemple d économie circulaire réussi! Du Marc de Raisin collecté localement ONZE 300 : un exemple d économie circulaire réussi! Pour un compost 100% raisin DANS CE DOSSIER La Coopérative 1 Naissance et concrétisation du projet Description

Plus en détail

L homologation des Matières Fertilisantes et des Supports de Culture

L homologation des Matières Fertilisantes et des Supports de Culture L homologation des Matières Fertilisantes et des Supports de Culture Emmanuel GACHET Unité de Coordination des MFSC Direction des Produits Réglementés Assemblée générale RMT Fertilisation & Environnement

Plus en détail

LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE

LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE LE GUIDE DE L INOCULATION BIODOZ INOCULANTS SOJA-LUZERNE 1 Edito Réussir l inoculation de ses parcelles de soja et de luzerne est l étape clé pour optimiser la quantité et la qualité de sa récolte. C est

Plus en détail

MFSC = familles complexes de produits

MFSC = familles complexes de produits La Mise sur le marché des matières fertilisantes et supports de culture DGAL/SPRSPP/SDQPV Bureau de la Réglementation et de la mise sur le marché des intrants Stéphanie MARTHON-GASQUET 26 octobre 2011

Plus en détail

Compostage et valorisation par l agriculture des déchets urbains

Compostage et valorisation par l agriculture des déchets urbains Compostage et valorisation par l agriculture des déchets urbains S. Houot, P. Cambier, M. Deschamps, P. Benoit, B. Nicolardot, C. Morel, Y. Le Bissonais, C. Steinberg, C. Leyval, T. Beguiristain, Y. Capowiez,

Plus en détail

Epandage des boues et fertilisation raisonnée

Epandage des boues et fertilisation raisonnée Epandage des boues et fertilisation raisonnée 4èmes rencontres nationales de l organique Calais Mai 2011 Antoine Tricaud antoine.tricaud@terralys.fr SYPREA (SYndicat des Professionnels du Recyclage En

Plus en détail

Fertilisation oignon en ab : Test de différentes doses d'azote et de 4 types d'engrais

Fertilisation oignon en ab : Test de différentes doses d'azote et de 4 types d'engrais MARAICHAGE 2010 L 10 / LR 06 Fertilisation oignon en ab : Test de différentes doses d'azote et de 4 types d'engrais Hélène VEDIE et Christelle AÏSSA MADANI 1- CONTEXTE ET OBJECTIFS : La fertilisation en

Plus en détail

un service de proximité un retour au sol logique

un service de proximité un retour au sol logique CO-COMPOSTAGE A LA FERME: un service de proximité un retour au sol logique 1 Présentation 1. Approche technique 2. Approche réglementaire 3. Approche économique 4. Exemples d opérations de co-compostage

Plus en détail

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert La collecte des biodéchets au Pays Voironnais Présentation du territoire Communauté d Agglomération du Pays Voironnais Auvergne Rhône-Alpes Isère Nombre d habitants 92 000

Plus en détail

A. Le + économique : Le bois de chauffage traditionnel

A. Le + économique : Le bois de chauffage traditionnel QUEL COMBUSTIBLE CHOISIR? A. Le + économique : Le bois de chauffage traditionnel Comment comparer les quantités? 1 Stère est équivalent à la quantité de bois d 1m de longueur contenu dans un cube d 1m.

Plus en détail

VALORISATION AGRONOMIQUE DU COMPOST GUYANAIS. Résultats des essais

VALORISATION AGRONOMIQUE DU COMPOST GUYANAIS. Résultats des essais VALORISATION AGRONOMIQUE DU COMPOST GUYANAIS Résultats des essais Octobre 2007 1 Sommaire INTRODUCTION : MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA FILIERE DE VALORISATION AGRONOMIQUE DES COMPOSTS...3 VOLET 1 : CARACTERISATION

Plus en détail

La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP. Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013

La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP. Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013 La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013 Pourquoi des analyses? Quels risques en matière de fiabilité de résultat? Y a-t-il des CCP dans le processus

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH CAHIER DES CHARGES associé à la marque BIOBREIZH PREAMBULE Je soussigné,... adhérent de l (Association des Producteurs de Fruits et Légumes Biologiques de Bretagne), et résidant. m engage à respecter l

Plus en détail

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie 7 avril 2016 Sommaire du document 1. Présentation de la société Naskeo 2. Qu est ce que la méthanisation 3. La méthanisation agricole Présentation

Plus en détail

Le compost. Matériels nécessaires. Opérations pré-compostage. Aménagement du site

Le compost. Matériels nécessaires. Opérations pré-compostage. Aménagement du site Le compostage Table des matières Le compost 3 Aménagement du site 3 Matériels nécessaires 3 Opérations pré-compostage 3 Les différentes étapes 3 Fermentation chaude 4 Maturation 5 Opérations post-compostage

Plus en détail

GUIDE POUR LES OPERATEURS AYANT UNE ACTIVITE DE TRANSFORMATION A LA FERME

GUIDE POUR LES OPERATEURS AYANT UNE ACTIVITE DE TRANSFORMATION A LA FERME ID-AUD-048 Mars 2013 GUIDE POUR LES OPERATEURS AYANT UNE ACTIVITE DE TRANSFORMATION A LA FERME EXIGENCES REGLEMENTAIRES L activité de transformation de produits biologiques à la ferme est régie par les

Plus en détail

Le compost Loi et Règlement sur les engrais

Le compost Loi et Règlement sur les engrais Le compost Loi et Règlement sur les engrais Présenté au Conseil Canadien du Compostage Le 6 avril 2006 Marc-Antoine Cyr Agence canadienne d inspection des aliments Loi et Règlement sur les engrais Sont

Plus en détail

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Quantification des impacts environnementaux associés au traitement biologique et à l'utilisation agricole des produits organiques bilan des connaissances P. Mallard,

Plus en détail

Idex Environnement. Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL Directeur Opérationnel

Idex Environnement. Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL Directeur Opérationnel UN PROJET DE COMETHANISATION DE BOUES DE STEP AVEC DES DECHETS VERTS Usine de méthanisation d Amiens St ation d épuration d Ambonne Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulière

Cahier des Clauses Techniques Particulière MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP N 33305 LORMONT CEDEX Cahier des Clauses Techniques Particulière LES AMENDEMENTS Un amendement est une substance qui, apporte judicieusement au sol, engendre une modification

Plus en détail

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire PAILLE Microorganismes EFFLUENTS FUMIER AERATION Action de l humidité et de l air (O2) Un produit affiné et homogène, épandable en toutes

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

POUR LES VOLAILLES POUR LES LAPINS NOTRE GAMME EN SAC DE 25 KG

POUR LES VOLAILLES POUR LES LAPINS NOTRE GAMME EN SAC DE 25 KG Certisys BE-BIO-01 POUR LES VOLAILLES ACTI POUSSIN [438000000] Aliment complet pour poussins sous forme de farine, produit selon les L Acti Poussin est composé de matières premières 100 % végétales directement

Plus en détail

La Certification des Matières Fertilisantes et Supports de Culture par Bureau Veritas Certification et Qualité-France SAS

La Certification des Matières Fertilisantes et Supports de Culture par Bureau Veritas Certification et Qualité-France SAS La Certification des Matières Fertilisantes et Supports de Culture par Bureau Veritas Certification et Qualité-France SAS 15 novembre 2011 Qui sommes-nous? Le Groupe Bureau Veritas en bref Fondé en 1828,

Plus en détail

VALORISER LES POTENTIELS DU DECHET ORGANIQUE UNE RESSOURCE POUR L AVENIR

VALORISER LES POTENTIELS DU DECHET ORGANIQUE UNE RESSOURCE POUR L AVENIR VALORISER LES POTENTIELS DU DECHET ORGANIQUE UNE RESSOURCE POUR L AVENIR Depuis 30 ans, Terralys assure le retour au sol des déchets biodégradables. Aujourd hui, nous travaillons aussi à développer des

Plus en détail

Essai d'amendements organiques dans la culture de la fraise. Robert Robitaille, agr MAPAQ Janvier 2000

Essai d'amendements organiques dans la culture de la fraise. Robert Robitaille, agr MAPAQ Janvier 2000 Essai d'amendements organiques dans la culture de la fraise Robert Robitaille, agr MAPAQ Janvier 2000 Problématique Les sols agricoles d Abitibi sont constitués en majorité d argiles lourdes dont la structure

Plus en détail

AMENDEMENTS et ENGRAIS ORGANIQUES : OFFRE DU MARCHE 2013 (liste non exhaustive)

AMENDEMENTS et ENGRAIS ORGANIQUES : OFFRE DU MARCHE 2013 (liste non exhaustive) Cette fiche est destinée à donner une vue d ensemble de l offre du marché des amendements basiques, des amendements et des engrais organiques disponibles en Maine-et-Loire. Les prix nous ont été donnés

Plus en détail

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Matières organiques des sols : Pourquoi les préserver?

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Matières organiques des sols : Pourquoi les préserver? LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES Matières organiques des sols : Pourquoi les préserver? Les Matières organiques (MO), composés issus du vivant et riches en carbone,

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. LE SYSTEME STDB.Therm

FICHE TECHNIQUE. LE SYSTEME STDB.Therm FICHE TECHNIQUE LE SYSTEME STDB.Therm C est un système destiné à l isolation thermique & la protection au feu des sous faces de plancher par application en «fond de coffrage» ou «en rapporter sous dalle».

Plus en détail

QUALITÉ ET SÉCURITÉ alimentaire

QUALITÉ ET SÉCURITÉ alimentaire QUALITÉ ET SÉCURITÉ alimentaire NUTRACE Confiance dans les aliments pour poissons et crevettes d aquaculture Nutrace est le système global de Skretting dédié à la qualité et à la sécurité alimentaire qui

Plus en détail

l important, c est la DOSE!

l important, c est la DOSE! Avec la participation i de l Fumier, Lisier ou Compost sur prairie : l important, c est la DOSE! Stéphane VIOLLEAU Ch.Agr.63 / Groupe Compost Massif Central PRESENTATION DU GROUPE COMPOST MASSIF CENTRAL

Plus en détail

Une bonne combustion

Une bonne combustion Une bonne combustion L air comburant Annexe A : Amenée d air comburant Dimensionnement de l amenée d air comburant Le fonctionnement d un âtre, d un appareil à foyer ouvert ou d un insert nécessite un

Plus en détail

Substrats de culture et économie circulaire. Philippe Morel INRA IRHS 42 rue Georges Morel Angers

Substrats de culture et économie circulaire. Philippe Morel INRA IRHS 42 rue Georges Morel Angers Substrats de culture et économie circulaire Philippe Morel INRA IRHS 42 rue Georges Morel 49071 Angers 1 Les cultures sur substrat Définition Culture dont le système racinaire n est pas en contact direct

Plus en détail

FABRICANT AU NATUREL

FABRICANT AU NATUREL FABRICANT AU NATUREL Le LABORATOIRE LTEV est implanté au coeur des Monts du Lyonnais. Fort de son expertise de plus de 17 ans en extraction végétale, il a développé une gamme complète d offres de FAÇONNAGE

Plus en détail

L USAGE DES DIGESTATS COMME MATIERE FERTILISANTE DANS L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

L USAGE DES DIGESTATS COMME MATIERE FERTILISANTE DANS L AGRICULTURE BIOLOGIQUE L USAGE DES DIGESTATS COMME MATIERE FERTILISANTE DANS L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 1. La gestion du digestat après production La production de biogaz à partir de déchets organiques s obtient par digestion

Plus en détail

Le compost. Contenu. Qu est-ce qu un compost? Règles à observer :... 3

Le compost. Contenu. Qu est-ce qu un compost? Règles à observer :... 3 Le compost Contenu Qu est-ce qu un compost?... 2 Règles à observer :... 3 1. Aérer le compost... 3 2. Autant de déchets verts que de déchets bruns : le compost doit être équilibré... 3 3. La matière organique

Plus en détail

Effets d apports de différents amendements organiques sur les propriétés d un sol sablo-argileux

Effets d apports de différents amendements organiques sur les propriétés d un sol sablo-argileux Effets d apports de différents amendements organiques sur les propriétés d un sol sablo-argileux Bilan de 15 années d essai en culture légumière Journées Techniques Nationales Fruits & Légumes Biologiques

Plus en détail

FALIERES-NUTRITION 8 avenue de la gare CAPTIEUX Tel Fax

FALIERES-NUTRITION 8 avenue de la gare CAPTIEUX Tel Fax FALIERES-NUTRITION 8 avenue de la gare 33840 CAPTIEUX Tel. 0 556 656 654 Fax 0 556 656 842 www.falieres-nutrition.com SAS FALIERES Au capital de 300 860 - Siret 39326677000014- N TVA FR 89393266770 SOMMAIRE

Plus en détail

Oser trouver de nouvelles avenues

Oser trouver de nouvelles avenues Améliorer la santé de nos sols Oser trouver de nouvelles avenues Odette Ménard, ingénieure et agronome Conseillère en conservation des sols et de l eau Direction régionale Montérégie Est Minsitère de l

Plus en détail

ANHYDRIDE PHOSPHORIQUE SOLUBLE DANS L EAU AZOTE ORGANIQUE PROVENANT DE D AMMONIUM NEUTRE SOLUBLE DANS L EAU ET LE CITRATE. d ,6 7,4 5 2

ANHYDRIDE PHOSPHORIQUE SOLUBLE DANS L EAU AZOTE ORGANIQUE PROVENANT DE D AMMONIUM NEUTRE SOLUBLE DANS L EAU ET LE CITRATE. d ,6 7,4 5 2 AZOTE AMMONIACAL PROVENANT DE ET LE CITRATE D AMMONIUM NEUTRE VALEUR NEUTRALISANTE MgO SOLUBLE DANS LES ACIDES MINÉRAUX FINESSE : PASSAGE AU TAMIS À OUVERTURE DE MAILLE DE 0,16 MM 2,4-D DICAMBA DYNATRIUM

Plus en détail

Recycler les déchets urbains et agricoles en agriculture: comment évaluer les impacts sur le sol

Recycler les déchets urbains et agricoles en agriculture: comment évaluer les impacts sur le sol Recycler les déchets urbains et agricoles en agriculture: comment évaluer les impacts sur le sol Sabine Houot INRA, EGC, 7885 Thiverval Grignon Production annuelle de déchets en France 868 Millions de

Plus en détail

La Chambre d agriculture de l Hérault

La Chambre d agriculture de l Hérault La Chambre d agriculture de l Hérault au cœur de la valorisation des déchets organiques urbains Surfood Systèmes alimentaires urbains durables Rencontres chercheurs/acteurs de la région urbaine de Montpellier

Plus en détail

Cahier des charges PLAQUETTES. Usine de Saillat

Cahier des charges PLAQUETTES. Usine de Saillat Cahier des charges PLAQUETTES Usine de Saillat 1 1 RECEPTION Toute livraison fera l objet d une réception quantitative et qualitative effectuée lors du déchargement. Tout fournisseur de plaquettes doit

Plus en détail

Nouvelle norme NF EN : 2012

Nouvelle norme NF EN : 2012 LES CIMENTS FICHES CONSEILS LA PEFORMANCE CONSTRUCTIVE Nouvelle norme NF EN 197-1 : 2012 SOMMAIRE Rappel de la norme NF EN 197-1 : 2001 2 et 3 La marque NF-Liants hydrauliques en plus 4 Ce qui change dans

Plus en détail

Règles Générales de la marque NF

Règles Générales de la marque NF DQ CERT 15-361 N d identification AFNOR Certification : NF 444 Version 4 Approuvé par le Représentant légal d AFNOR Certification, le 05/01/2016 Date de mise en application : 05/01/2016 Annule et remplace

Plus en détail