Chiffres-clés CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chiffres-clés CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX"

Transcription

1 Chiffres-clés 2010 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX

2 2010 en images Robot chirurgical dernière génération, permet la chirurgie mini-invasive pour plusieurs spécialités : urologie, cardiologie, chirurgie digestive, gynécologie, ORL Bordeaux : 1 er CHU à signer un contrat de performance le 22 juillet Le SAMU 33 a emmenagé dans des locaux plus vastes, plus ergonomiques. De plus le Centre Anti-Poison et le Réseau Périnat Aquitain ont rejoint les équipes du SAMU - centre 15 dans le but de majorer le service rendu à la population. Expérience unique. 2 Bâtiment central des archives médicales, situé sur le site de Xavier Arnozan 18 stockers rotatifs mis en place dans les pharmacies du CHU pour optimiser le fonctionnement, rendre un meilleur service et accroitre la sécurité dans la gestion des médicaments.

3 Le CHU de Bordeaux c est lits & 207 places* Groupe hospitalier Pellegrin Groupe hospitalier Saint-André Groupe hospitalier Sud lits 108 places* 404 lits 45 places* lits 54 places* lits & places* par spécialité Médecine 1605 Chirurgie 1043 Gynécologie 169 Psychiatrie 15 Soins de suite et de réadaptation 126 Unité soins longue durée 120 EHPAD** 190 SSR / USLD / EHPAD** 13,3 % Médecine 49,1 % Psychiatrie 0,5 % Gynécologie 5,2 % 31,9 % Chirurgie * Lits accueillants des patients pour moins de 24 h ou séances pour certains traitements **Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Chiffres-clés 2010 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX 3

4 Fréquentation du CHU Hospitalisation Nombre de passages Urgences adultes Urgences cardiologiques Urgences pédiatriques Urgences Entrées CHU Médecine Chirurgie Gynéco-obstétrique Psychiatrie 124 SSR 843 USLD 40 EHPAD 43 Autres disciplines Séances* - de 24h Total Journées + de 24h Évolution des séances* séances ,07 % années *présence itérative d un patient dans une unité d hospitalisation de jour ou de nuit de moins de 24H Naissances en 2010 Charente-Maritime 4,2 % Charente 2,6 % Origine géographique des patients 74.2 % CUB : 44,8 % hors CUB : 29,4 % 4,2 % Gironde Landes Dordogne 5,1 % Lot-et-Garonne 4,7 % Départements hors Aquitaine Pays étrangers Région hors Gironde 9,3 % 16,3 % 4 Pyrénées-Atlantiques 2,3 % 0,3 %

5 Politique de coopération Coopération régionale Le CHU de Bordeaux, établissement de santé de référence et d expertise pour les hôpitaux et cliniques de la région Aquitaine, déploie une politique de coopération et de partenariat hospitaliers visant principalement les orientations suivantes : l organisation et la structuration des filières de soins spécialisés aux patients, l accès aux nouvelles technologies et la co-utilisation d équipements matériels lourds innovants, la mise en place d emplois médicaux partagés pour appuyer l offre de soins hospitaliers de proximité en tous points du territoire régional. Un accord cadre de partenariat a été passé en septembre 2010 entre le CHU et les hôpitaux publics de Gironde pour améliorer l organisation de l offre de soins publique sur le département. Coopération interrégionale Le CHU de Bordeaux est un des établissements de recours reconnus, tant en termes de soins que de recherche, au plan de l interrégion Sud-Ouest. Il est ainsi un des sites de référence pour des prises en charge spécialisées de haute technicité : traitement des grands brûlés, transplantations d organes, chirurgie cardiaque, neurochirurgie et neuroradiologie interventionnelle. Il développe par ailleurs de nombreuses collaborations avec les CHU de Toulouse et de Limoges pour consolider les filières de prise en charge clinique sur l interrégion, notamment dans les domaines de la cancérologie pédiatrique et de la biologie spécialisée. Coopération internationale Le CHU de Bordeaux a développé, depuis de longues années, une politique de coopération internationale ambitieuse reposant à la fois sur des coopérations d expertise et d échanges de savoir-faire (avec le Québec, l Espagne et la Chine par exemple), des coopérations dans le domaine de la formation médicale (avec la Russie, l Arabie saoudite, l île Maurice ou Madagascar notamment) et des coopérations de transfert de compétences et de compagnonnage (avec l Argentine, le Liban, le Vietnam et la Côte d Ivoire entre autres). Chiffres-clés 2010 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX 5

6 Activité médicale En 2010, la valorisation totale de l activité médicale s est élevée à euros pour séjours Affections de l appareil circulatoire 17,97% Affections du système nerveux 12,25% Affections et traumatismes de l appareil musculosquelettique et du tissu conjonctif 9,46% Affections de l appareil respiratoire 6,97% Affections du tube digestif 5,42% Facteurs influant sur l état de santé et autres motifs de recours aux services de santé 5,04% Nouveaux-nés, prématurés et affections de la période périnatale 3,70% Affections myéloprolifératives et tumeurs de siège imprécis ou diffus 3,40% Affections du rein et des voies urinaires 3,17% Séances 3,45% Transplantations d organes 3,64% Affections endocriniennes, métaboliques et nutritionnelles 2,98% Grossesses pathologiques, accouchements et affections du post-partum 2,94% Affections du système hépatobiliaire et du pancréas 2,73% Affections de la peau, des tissus sous-cutanés et des seins 2,63% L ensemble de ces motifs d hospitalisation représente 86 % de la valorisation de l activité médicale du CHU. Un jour au CHU 6 17,6 tonnes de linge traitées (soit par an) repas servis (soit par an) seringues à usage unique (soit par an)

7 Activité issue du PMSI en médecine, chirurgie et obstétrique (exprimée en millions d euros) MC 51 % 33 % 16 % GH Pellegrin GH Sud GH Saint-André Activité de transplantation et de prélèvement Activité du SAMU 33 - Centre 15 et SMUR Par an Par jour Appels entrants sur la plate-forme de régulation du SAMU centre Avis médicaux donnés par le centre Interventions terrestres du SMUR dont interventions terrestres du SMUR pédiatrique Rein Cœur Poumon Foie Cornée Moëlle Pancréas Total Greffes % par rapport à Prélèvements ,7 % par rapport à 2009 Transports héliportés du SMUR Chiffres-clés 2010 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX 7

8 Activité médico-technique En 2010, il y a eu interventions dans les différents blocs opératoires du CHU soit 235 interventions / jour ouvrable. Cœfficients de biologie Cœfficients B/BHN Cœfficients P/PHN Actes Consultations Imagerie (actes CCAM* + gestes complémentaires) Odontologie Interventions en ambulatoire Dialyse Radiothérapie Caisson hyperbare Évolution de l activité de chirurgie ambulatoire Nombre de séjours Actes et interventions des équipements lourds Imagerie 5 scanners 5 IRM 6 Gamma caméras 1 Tepscan Nb Actes CCAM radiologie/an Robot chirurgical 2 Accélérateurs de particules Activité de contacthérapie et curiethérapie haut débit Nb interventions Nb Actes CCAM radiologie /jour d ouverture (actes CCAM* + gestes complémentaires) 129 Nb ICR** Nb interventions Bulletin de la recherche 2 numéros en *Classification Commune des Actes Médicaux - ** Indice de Coût Relatif

9 Recherche biomédicale et innovations En partenariat avec l Université Bordeaux Segalen Les professionnels de la recherche 202 professionnels de la recherche 181 équivalents temps plein 79 services impliqués La recherche institutionnelle 10 PHRC nationaux retenus 4 PHRC interrégionaux retenus 180 essais cliniques promus par le CHU de Bordeaux en cours 48 essais cliniques promus par le CHU de Bordeaux démarrés 587 essais cliniques promus par 73 autres institutions 140 essais cliniques promus par d autres institutions démarrés au CHU La recherche industrielle 418 essais cliniques à promotion industrielle en cours au CHU 175 essais cliniques à promotion industrielle démarrés au CHU 142 promoteurs industriels La production scientifique 730 publications dans Medline (selon la validation automatique SIGAPS) Les équipes et structures de recherche 13 équipes labellisées par l Inserm 13 équipes labellisées par le CNRS 2 équipes labellisées par l INRA 1 Centre d investigation clinique - Epidémiologie clinique (CIC-EC) 1 Centre d investigation clinique 1 Unité de soutien méthodologique à la recherche clinique et épidémiologique (USMR) 1 Centre d investigation clinique - Innovations technologiques (CIC-IT) 1 Plateforme technologique d innovation biomédicale (PTIB) Les innovations en projets STIC en cours dont le CHU de Bordeaux est coordonnateur 21 projets STIC en cours auxquels le CHU de Bordeaux est associé Chiffres-clés 2010 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX 9

10 Ressources humaines Le CHU, 1 er employeur de la région personnes rémunérées par mois Personnel médical Dont 476 hospitalo-universitaires, 502 praticiens hospitaliers, 448 attachés et 547 internes et faisant fonction d internes Personnel soignant, éducatif et enseignant Dont infirmiers, infirmiers spécialisés et puéricultrices, aides-soignants et 515 auxiliaires de puériculture Personnel technique et ouvrier Personnel administratif Personnel médico-technique 702 Administratifs Techniques Médecins 8,8 % 10,7 % 14,6 % Médico-techniques 5,2 % 60,7 % Soignants 10 Les écoles et la formation Formation initiale étudiants à la rentrée dans 14 instituts de formation (aide-soignant, auxiliaire de puériculture, cadre de santé, ergothérapeute, infirmier, infirmier-anesthésie, infirmier de bloc opératoire, manipulateur en électroradiologie, masseur kinésithérapeute, pédicure podologue, préparateur en pharmacie, puéricultrice, sage-femme) Étudiants rémunérés par le CHU : étudiants en médecine 261 étudiants en odontologie 122 étudiants en pharmacie 815 internes DES, DESC dont 547 affectés au CHU Formation permanente 430 médecins et agents du CHU ont suivi une formation 192 agents en promotion professionnelle agents extérieurs au CHU formés au Centre de Formation Permanente des Professionnels de Santé Coût total de la formation Formation pour personnel non médical : D Formation pour personnel médical : D

11 Activité économique Le CHU, un acteur économique majeur Dépenses Par an Par jour Personnel C C Médicales et pharmaceutiques C C Hôtelières et générales C C Amortissements, frais financiers Total C C D D Dépenses hôtelières et générales Dépenses médicales et pharmaceutiques Amortissements, frais financiers 7,67 % 7,18 % 23,68 % 61,47 % Personnel 1 ère évaluation du plan de déplacement du CHU de Bordeaux Dans le cadre de sa politique de développement durable, le CHU de Bordeaux a lancé en 2008 son Plan de Déplacement d Administration : «Le CHU en mouvement» et l a évalué en Le projet est exemplaire à l échelle nationale, car il a contribué à sensibiliser le personnel à ses choix de mobilité tout en améliorant ses conditions de déplacements. 17% d automobilistes en moins! Soit plus de 1600 voitures en moins sur les différents sites Près de 650 cyclistes en plus! Augmentation de 80% de la part modale vélo Le nombre d utilisateurs des transports en commun a doublé avec près de usagers Réduction des émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements de l ordre de tonnes équivalent CO2 en 18 mois Près de 20 millions de km effectués autrement qu en voiture individuelle sur 18 mois. Chiffres-clés 2010 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX 11

12 Groupe hospitalier Pellegrin Tripode Hôpital des Enfants Maternité Centre François-Xavier Michelet Place Amélie Raba-Léon BORDEAUX CEDEX Groupe hospitalier Sud Hôpital Haut-Lévêque Avenue de Magellan PESSAC CEDEX Hôpital Xavier Arnozan Avenue du Haut-Lévêque PESSAC CEDEX Établissement d Hébergement pour les Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Rue Pierre Mendès France LORMONT Groupe hospitalier Saint-André Hôpital Saint-André 1, rue Jean Burguet BORDEAUX CEDEX Centre Jean Abadie 89, rue des sablières BORDEAUX Direction Générale du CHU de Bordeaux 12, rue Dubernat TALENCE CEDEX Imprimé avec encres végétales sur papier FSC 60 % de fibres recyclées

Chiffres clés CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX

Chiffres clés CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX Chiffres clés CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX 2008 Chiffres-clés 2008 Inauguration Ouverture du Centre François-Xavier Michelet le 11 janvier 2008, en présence de Monsieur Alain Juppé, Ancien

Plus en détail

Chiffres-clés 2011. innovations. Recherche biomédicale. Activité médicale. Urgences. Développement durable. Coopération

Chiffres-clés 2011. innovations. Recherche biomédicale. Activité médicale. Urgences. Développement durable. Coopération Chiffres-clés 2011 Activité médicale Recherche biomédicale innovations Urgences Développement durable Coopération 2011 en images Mise en place du Dossier Médical Personnel Radiothérapie : pose de la première

Plus en détail

mai janvier février avril mars Ouverture de l unité «SOS Mains»

mai janvier février avril mars Ouverture de l unité «SOS Mains» Chiffres-clés 2013 2013 en images mai Ouverture de l unité «SOS Mains» janvier 2 600 professionnels et étudiants du CHU sensibilisés aux bonnes pratiques des réseaux sociaux @CHUBordeaux février Philippe

Plus en détail

Un patrimoine hérité du passé mais tourné vers l avenir

Un patrimoine hérité du passé mais tourné vers l avenir chu-toulouse.fr Un patrimoine hérité du passé mais tourné vers l avenir Le CHU de Toulouse : les sites historiques L Hôtel-Dieu Saint-Jacques, né aux XII e et XIII e s. et l Hôpital Saint-Joseph de La

Plus en détail

A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS. du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille

A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS. du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille Nous sommes un ensemble universitaire d hôpitaux, de cliniques et d établissements médico-sociaux, d inspiration

Plus en détail

Docteur DEBOFFLE. G.

Docteur DEBOFFLE. G. 1 SESSION INTER REGIONALE Les Coopérations : L Hôpital Public au cœur du mouvement. Journée du 11 janvier 2001, à l ENSP de Rennes. Docteur DEBOFFLE. G. 2 HOPITAL LOCAL : HOPITAL DE PROXIMITE Quelles Missions

Plus en détail

RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE

RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE M me Guylaine Marquis Conseillère en soins, évaluation de la qualité pour la direction des soins infirmiers CHUM M. Stéphane

Plus en détail

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010 2009 2013 Mesure 19 SOINS ET vie des malades Le traitement du cancer mars 2010 dans les établissements de santé en France en 2010 868 établissements de santé sont désormais autorisés à traiter les malades

Plus en détail

Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre

Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre De l excellence des soins à notre ambition de demain : un grand pas pour l AP-HM et nos patients Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre Dossier

Plus en détail

Unité Anesthésie Chirurgie Ambulatoire. Chirurgie Ambulatoire. 15 décembre 2011. Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord

Unité Anesthésie Chirurgie Ambulatoire. Chirurgie Ambulatoire. 15 décembre 2011. Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord Unité 15 décembre 2011 Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord 1 Unité 2009 En 2009, le Pôle Tête et Cou NORD disposait de 3 services d hospitalisation complète de 56 lits sur

Plus en détail

Système de financement des hôpitaux en Belgique

Système de financement des hôpitaux en Belgique 1 Système de financement des hôpitaux en Belgique 2 Principales étapes historiques 1964 : Golden Sixties programmation, agrément, financement 1974 : Crise pétrolière critères de programmation et prix prévisionnel

Plus en détail

Réorganisation d un C.H.U. multi sites. M. Hajjar M.C. Weider

Réorganisation d un C.H.U. multi sites. M. Hajjar M.C. Weider Réorganisation d un C.H.U. multi sites M. Hajjar M.C. Weider Sommaire Présentation du CHU de Bordeaux Présentation des 3 sites Mise en place d instances décisionnaires et organisationnelles Comité de pilotage

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale Tél 04 66 68 30 01 Fax 04 66 68 34 00 www.chu-nimes.fr

Plus en détail

PARTENARIAT EDITORIAL*

PARTENARIAT EDITORIAL* 7 e APPEL D OFFRES 2017 2019 PARTENARIAT EDITORIAL* * Le partenariat éditorial est ouvert à des éditeurs juridiques et techniques pouvant satisfaire le besoin d information des cabinets sur la matière

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

medical training center chu-hôpitaux de rouen Centre de simulation en santé et d entraînement aux techniques biomédicales

medical training center chu-hôpitaux de rouen Centre de simulation en santé et d entraînement aux techniques biomédicales Crédit photo : VIB architecture. Crédit photo : VIB architecture. chu-hôpitaux de rouen medical training center Centre de simulation en santé et d entraînement aux techniques biomédicales AUTOMNE 2016,

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100%? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Caisse Nationale

Plus en détail

Activités s de recherche au CHU de Nice. Thématiques des pôles ORPHEME ET SCS

Activités s de recherche au CHU de Nice. Thématiques des pôles ORPHEME ET SCS Activités s de recherche au CHU de Nice Thématiques des pôles ORPHEME ET SCS 1. ORGANISATION DE LA RECHERCHE AU CHU Les chercheurs et le financement des projets Qui fait de la recherche en CHU : un investigateur,

Plus en détail

Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse

Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Le CHU de Toulouse assure 4 missions : le Soin, la Prévention, l Enseignement, la Recherche 4 ème CHU de France!180 000 patients hospitalisés!500 000 consultants!118

Plus en détail

www.ap-hm.fr Réalisation : - Impression : Imprimerie AP-HM - Mars 2007

www.ap-hm.fr Réalisation : - Impression : Imprimerie AP-HM - Mars 2007 www.ap-hm.fr Réalisation : - Impression : Imprimerie AP-HM - Mars 2007 Chiffres Clés 2006 CAPACITÉ D ACCUEIL Lits et places 3599 Lits installés au 31.12.2006 Lits d'hospitalisation complète 3170 Places

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

Les Echanges Inter Hospitaliers

Les Echanges Inter Hospitaliers Les Echanges Inter Hospitaliers En organisant les Echanges Inter Hospitaliers, a souhaité, dans le cadre du partenariat développé avec les pharmaciens, favoriser des échanges d expériences pratiques au

Plus en détail

Position dans la structure :

Position dans la structure : FICHE DE POSTE ATTACHE D ADMINISTRATION HOSPITALIERE, Responsable du personnel médical, de la stratégie médicale et des affaires générales Direction de la Stratégie et des Ressources Humaines A.G.E.P.S.

Plus en détail

CAPACITÉ. Lits et places par établissement. Cimiez 322 lits et 4 places. Pasteur 307 lits et 67 places. Archet 1 & 2. Autres structures :

CAPACITÉ. Lits et places par établissement. Cimiez 322 lits et 4 places. Pasteur 307 lits et 67 places. Archet 1 & 2. Autres structures : 1 CAPACITÉ Lits et places par établissement Le CHU de Nice c est 1 602 lits & 155 places. Cimiez 322 lits et 4 places Archet 1 & 2 552 lits et 73 places Pasteur 307 lits et 67 places 2 Saint-Roch 218 lits

Plus en détail

CLINIQUE AMBROISE PARE

CLINIQUE AMBROISE PARE 1 COORDONNEES DE L ETABLISSEMENT Raison sociale SA CLINIQUE AMBOISE PARE Adresse 387, route de Saint-Simon Code postal 31082 Commune Toulouse cedex 1 N FINESS 310 780 382 N SIRET 300 379 765 00021 Représentant

Plus en détail

MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE

MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE ACCUEIL EN DETACHEMENT DANS LE CORPS DE CONCEPTION ET DE DIRECTION DE LA POLICE NATIONALE Bureau des commissaires

Plus en détail

Sommaire. > La permanence des soins page 4. > La gestion de la pandémie grippale H1N1 page 7. > Le positionnement régional du CHRU de Lille page 9

Sommaire. > La permanence des soins page 4. > La gestion de la pandémie grippale H1N1 page 7. > Le positionnement régional du CHRU de Lille page 9 Sommaire > La permanence des soins page 4 > La gestion de la pandémie grippale H1N1 page 7 > Le positionnement régional du CHRU de Lille page 9 > La recherche page 10 > L innovation en 2009 page 11 > Le

Plus en détail

Remboursements : ce qui reste à votre charge

Remboursements : ce qui reste à votre charge Votre CPAM vous informe Remboursements : ce qui reste à votre charge Le ticket modérateur La participation forfaitaire de 1 euro La franchise médicale Le forfait de 18 euros Le forfait hospitalier Sommaire

Plus en détail

Attestation de formation aux gestes et soins d urgence Dr J.L Ducassé, Dr C.H Houzé-Cerfon, Dr S.Barnoin, Dr P. Fernandez, Dr E.

Attestation de formation aux gestes et soins d urgence Dr J.L Ducassé, Dr C.H Houzé-Cerfon, Dr S.Barnoin, Dr P. Fernandez, Dr E. Attestation de formation aux gestes et soins d urgence Dr J.L Ducassé, Dr C.H Houzé-Cerfon, Dr S.Barnoin, Dr P. Fernandez, Dr E. Ruols L attestation de formation aux gestes et soins d urgence (AFGSU) est

Plus en détail

ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011

ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011 ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011 STAGE PREVU DANS LE CADRE DES ENSEIGNEMENTS EN FRANCE (*) STAGE PREVU DANS LE CADRE DES ENSEIGNEMENTS A L ETRANGER (*) STAGE NON OBLIGATOIRE (ACCOMPLI A L INITIATIVE DE L

Plus en détail

SOMMAIRE CHIFFRES CLÉS CHU DE NANCY. Capacités d accueil...4. Attractivité...4. Hospitalisations...5. Consultations...6. Personnel...7. Budget...

SOMMAIRE CHIFFRES CLÉS CHU DE NANCY. Capacités d accueil...4. Attractivité...4. Hospitalisations...5. Consultations...6. Personnel...7. Budget... CHIFFRES CLÉS 2010 CHU DE NANCY SOMMAIRE Capacités d accueil...4 Attractivité...4 Hospitalisations...5 Consultations...6 Personnel...7 Budget...8-9 Plateaux techniques...10-11 Activités médicale et chirurgicale...12

Plus en détail

ANAM Proposition de Tarification National de Référence. 02 Juin 2006

ANAM Proposition de Tarification National de Référence. 02 Juin 2006 ANAM Proposition de Tarification National de Référence 02 Juin 2006 GRILLE N 1 : TARIFS DES LETTRES CLES ACTES MEDICAUX Désignation Lettres clés Proposition ANAM CONSULTATION DE GENERALISTE C1 80,00 CONSULTATION

Plus en détail

Projet de coopération entre les hôpitaux Max Fourestier (CASH) et Louis Mourier (HUPNVS) Commission médicale d établissement 8 janvier 2013

Projet de coopération entre les hôpitaux Max Fourestier (CASH) et Louis Mourier (HUPNVS) Commission médicale d établissement 8 janvier 2013 Projet de coopération entre les hôpitaux Max Fourestier (CASH) et Louis Mourier (HUPNVS) Commission médicale d établissement 8 janvier 2013 Rappel du contexte Objectif: rapprochement des hôpitaux Max Fourestier

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

DR = données ré actualisables. Surligné en jaune les modifications des révisions DONNEES DU PATIENT. NOM d usage: NOM de naissance:

DR = données ré actualisables. Surligné en jaune les modifications des révisions DONNEES DU PATIENT. NOM d usage: NOM de naissance: 1 = données fixes = données ré actualisables. Surligné en jaune les modifications des révisions Corpus d Information Maladie d Alzheimer CIMA DONNEES DU PATIENT NOM d usage: NOM de naissance: Pour les

Plus en détail

CURES THERMALES : INDICATIONS ET PRESCRIPTION

CURES THERMALES : INDICATIONS ET PRESCRIPTION CURES THERMALES : INDICATIONS ET PRESCRIPTION Eva HAREL Mini Congrès SASPAS 07 Octobre 2014 1 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 INDICATIONS, CONTRE- INDICATIONS ET EFFETS INDESIRABLES Indications Contre Indications

Plus en détail

PROGRAMME D ANESTHÉSIOLOGIE. OBJECTIFS DE FORMATION CanMEDS

PROGRAMME D ANESTHÉSIOLOGIE. OBJECTIFS DE FORMATION CanMEDS PROGRAMME D ANESTHÉSIOLOGIE OBJECTIFS DE FORMATION CanMEDS Février 2011 127 Professionnalisme Se montre intègre et honnête; reconnaît ses limites Applique des principes éthiques et son code de déontologie

Plus en détail

Direction Générale des Soins de Santé Primaires et Gestion de Crise Professions de Santé CARNET n. Médecine Aiguë et Médecine d Urgence

Direction Générale des Soins de Santé Primaires et Gestion de Crise Professions de Santé CARNET n. Médecine Aiguë et Médecine d Urgence Direction Générale des Soins de Santé Primaires et Gestion de Crise Professions de Santé CARNET n Médecine Aiguë et Médecine d Urgence Carnet de Stage Nom : Prénom : Année de promotion en médecine : Université

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ Ronan Talec, Directeur des services économiques, logistiques et techniques, CH St Lô et Coutances Quelques chiffres-clés - CH Mémorial de Saint-Lô 527 lits

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015

Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015 Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015 Réunion des infirmiers(e) hygiéniste CCLIN Paris Nord 1 Certification V 2014 : Procédure d évaluation externe

Plus en détail

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS PROTOCOLE D ACCORD pour l'enseignement de la PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS Ministère de l Éducation Nationale, de la Recherche et de la Technologie Caisse Nationale de l Assurance Maladie des Travailleurs

Plus en détail

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B Le patient traceur Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé Août 2014 ACC01_F205_B 1 La méthode du patient traceur Définition Méthode d évaluation et d amélioration

Plus en détail

DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. REGLEMENT DES STAGES (ancien régime)

DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. REGLEMENT DES STAGES (ancien régime) DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE REGLEMENT DES STAGES (ancien régime) I - Extrait de l Arrêté du 5 septembre 1989 modifié relatif aux études préparatoires et au Diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE.

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE. COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE Octobre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille 0 L AP-HM un CHU dans son environnement en région PACA 1 3 397 lits et places 2 2 CHU, 33 CH (+ 2 hôpitaux militaires) et 2 centres

Plus en détail

Master 2. Droit de l entreprise, juristes-conseils d affaires. Finalité

Master 2. Droit de l entreprise, juristes-conseils d affaires. Finalité Master 2 Droit de l entreprise, juristes-conseils d affaires Finalité Former des juristes de haut niveau dans le secteur du droit de l entreprise et des affaires Une formation juridique de haut niveau

Plus en détail

EVALUATION DE L IMPACT DE L INFORMATION DES FEMMES SUR LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU FIBROME UTERIN

EVALUATION DE L IMPACT DE L INFORMATION DES FEMMES SUR LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU FIBROME UTERIN EVALUATION DE L IMPACT DE L INFORMATION DES FEMMES SUR LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU FIBROME UTERIN 1/13 ENQUETE PROSPECTIVE Juin 2014 Juin 2015 2/13 SOMMAIRE 1- Résumé de l enquête P 3 Justification

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 25 mars 2016 modifiant l arrêté du 23 janvier 2008 relatif aux modalités de versement des ressources

Plus en détail

Salle hybride Projet institutionnel au service de la population namuroise.

Salle hybride Projet institutionnel au service de la population namuroise. Projet institutionnel au service de la population namuroise. CHR de Namur 29/04/2014 Dr Demelenne J. - Concept Le concept d une salle hybride est de réunir dans un même lieu les exigences d efficience

Plus en détail

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés Centre Hospitalier Pontoise Chiffres Clés 2013 Capacité d accueil 961 lits 40 SSR 10 psychiatrie infanto-juvénile/ adolescents 201 EHPAD psychiatrie 106 adultes 76 obstétrique 137 chirurgie 391 médecine

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉINSCRIPTION. GCSMS du MENÉ DATE DE RECEPTION : Votre demande concerne l EHPAD de :

DOSSIER DE PRÉINSCRIPTION. GCSMS du MENÉ DATE DE RECEPTION : Votre demande concerne l EHPAD de : DOSSIER DE PRÉINSCRIPTION GCSMS du MENÉ DATE DE RECEPTION : Votre demande concerne l EHPAD de : Si vous le souhaitez, nous nous engageons à transmettre votre demande aux établissements de votre choix*:

Plus en détail

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017.

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017. Appel à Projets 2016 Education à la citoyenneté et à la solidarité internationale La Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ALPC) s engage à soutenir le développement des initiatives locales d'éducation

Plus en détail

SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences. I- Conduite d un examen psychiatrique

SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences. I- Conduite d un examen psychiatrique ACTIVITES Référentiel métier SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences CONNAISSANCES Référentiel de connaissances et formations de base à acquérir I- Conduite d un entretien psychiatrique à visée diagnostique

Plus en détail

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation Pasteur 2 Construit pour la vie, paré pour l avenir Guide d orientation Faciliter votre orientation dans l hôpital Pasteur 2 Bienvenue dans le nouvel hôpital Pasteur 2. Le CHU de Nice a conçu ce guide

Plus en détail

Le DPC, en bref. mars 13 n 2

Le DPC, en bref. mars 13 n 2 L OGDPC mars 13 Le DPC, en bref une obligation annuelle pour tous les professionnels de santé une démarche active tout au long de l exercice professionnel une formation professionnelle continue : l acquisition

Plus en détail

Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques MASTER

Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques MASTER Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques MASTER Le master Tourisme «Aménagement et Gestion des Équipements, Sites et Territoires touristiques» (AGEST) de l IATU (Institut

Plus en détail

Production agricole du Tarn et CUMA & ETARF du Tarn et de la Haute-Garonne CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE. Santé

Production agricole du Tarn et CUMA & ETARF du Tarn et de la Haute-Garonne CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE. Santé CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE Santé Production agricole du Tarn et CUMA & ETARF du Tarn et de la Haute-Garonne PROTECTION SOCIALE DES SALARIÉS NON-CADRES www.harmonie-mutuelle.fr LE REGIME FRAIS DE SANTE

Plus en détail

Aide à la prévention de l escarre

Aide à la prévention de l escarre Serenis Tous les produits PRAXIS Medical Technologies sont homologués CE Efficacité et fiabilité Aide à la prévention de l escarre Serenis I Matelas de prévention en 3 éléments de mousse moulée et compressée

Plus en détail

Appel à initiatives "déchets du bâtiment" Dossier de candidature

Appel à initiatives déchets du bâtiment Dossier de candidature Appel à initiatives "déchets du bâtiment" Délibération n 2015.xxx.CP Dossier de candidature Le règlement et le dossier de candidature sont téléchargeables à l adresse suivante : www.gironde.fr Publication

Plus en détail

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : Formation dispensée en : Sciences Humaines et Sociales Education et Formation Conseiller, Consultant, Responsable Formation

Plus en détail

Le régime prévoyance/santé des artistes et techniciens intermittents

Le régime prévoyance/santé des artistes et techniciens intermittents Le régime prévoyance/santé des artistes et techniciens intermittents MODE D EMPLOI des garanties collectives de prévoyance et santé au profit des artistes et techniciens du spectacle JUILLET 2015 RETRAITE

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Mise en place d un agenda «CHU 21» Amélioration continue

ACTIONS GLOBALES Mise en place d un agenda «CHU 21» Amélioration continue FICHE ACTIONS CHU Angers ACTIONS GLOBALES Mise en place d un agenda «CHU 21» Amélioration continue ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Plan de déplacement d établissement Amélioration des conditions de travail

Plus en détail

Devenir acteur de santé

Devenir acteur de santé de cadres de santé d ambulanciers d auxiliaires de puériculture école d infirmiers de bloc opératoire des aides-soignants école d infirmiers anesthésistes Les écoles et instituts de formation aux professions

Plus en détail

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des

Plus en détail

L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP)

L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP) L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP) Emmanuel GODDAT directeur d hôpital, directeur adjoint aux relations

Plus en détail

Hôpital de la Milétrie. 1 130 lits et 68 places installés au 31 décembre 2003 Hôpital Gériatrique Louis Pasteur

Hôpital de la Milétrie. 1 130 lits et 68 places installés au 31 décembre 2003 Hôpital Gériatrique Louis Pasteur Établissements Hôpital de la Milétrie 1 130 lits et 68 places installés au 31 décembre 2003 Hôpital Gériatrique Louis Pasteur 423 lits et 10 places installés au 31 décembre 2003 Capacité d accueil 1 631

Plus en détail

D O S S I E R I N D I V I D U E L INDISPENSABLE POUR VOTRE SALAIRE A RETOURNER DUMENT COMPLETE ET SIGNE AVANT LE 14/10/2015 A :

D O S S I E R I N D I V I D U E L INDISPENSABLE POUR VOTRE SALAIRE A RETOURNER DUMENT COMPLETE ET SIGNE AVANT LE 14/10/2015 A : INTERNES : Internes Médecine Générale, Odontologie et Pharmacie Melle BLANCHARDON : 05.61.77.82.31 Internes Spécialités Melle BLAZY : 05.61.77.85.62 D O S S I E R I N D I V I D U E L INDISPENSABLE POUR

Plus en détail

CAPACITÉ. 1 663 lits & 169 places. L Archet. St Roch. Cimiez. Pasteur. Tende. Lits et places par établissement

CAPACITÉ. 1 663 lits & 169 places. L Archet. St Roch. Cimiez. Pasteur. Tende. Lits et places par établissement 2 CAPACITÉ Lits et places par établissement Le CHU de Nice c est 1 663 lits & 169 places. L Archet lits s 2 ce 60 pla 87 3 Tende 20 lits lits Cimiez St Roch lits s 8 e 21 plac 11 Pasteur lits s 3 ce 30

Plus en détail

Devenez administrateurs des institutions de recherche et d enseignement supérieur

Devenez administrateurs des institutions de recherche et d enseignement supérieur Devenez administrateurs des institutions de recherche et d enseignement supérieur Un diplôme d envergure internationale Le master professionnel Administrateur des institutions de recherche et de diffusion

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

fixant la liste des hôpitaux et des maisons de naissance

fixant la liste des hôpitaux et des maisons de naissance Ordonnance du 31 janvier 2012 Entrée en vigueur : 01.02.2012 fixant la liste des hôpitaux et des maisons de naissance Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 18 mars 1994 sur l assurance-maladie

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE SFORL. Société Française d ORL et Chirurgie Cervico Faciale

DEMANDE DE BOURSE SFORL. Société Française d ORL et Chirurgie Cervico Faciale DEMANDE DE BOURSE SFORL Société Française d ORL et Chirurgie Cervico Faciale à adresser au Secrétariat administratif : 26 rue Lalo, 75116 PARIS Tél : 01 40 67 04 04 Fax : 01 40 67 04 39 sforl@sforl.org

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES N 04-2015

CAHIER DES CHARGES N 04-2015 CAHIER DES CHARGES N 04-2015 GROUPEMENT DE COMMANDES RELATIF A L ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA REALISATION D UN CAHIER DES CHARGES EN VUE DE FAIRE REALISER LES DIAGNOSTICS ET PLANS DE PREVENTION

Plus en détail

Affichage obligatoire

Affichage obligatoire Bordeaux, le 3 octobre 2014 Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des universités d Aquitaine à Mesdames et Messieurs les Inspecteurs d Académie, Directeurs académiques des services de l Education

Plus en détail

Devenez membre de l Association internationale de la sécurité sociale. La communauté internationale pour l excellence en sécurité sociale

Devenez membre de l Association internationale de la sécurité sociale. La communauté internationale pour l excellence en sécurité sociale Devenez membre de l Association internationale de la sécurité sociale La communauté internationale pour l excellence en sécurité sociale Devenez membre de l Association internationale de la sécurité sociale

Plus en détail

STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG)

STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG) 1 STATUTS DE L UNION DU CORPS ENSEIGNANT SECONDAIRE GENEVOIS (UCESG) Chapitre I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Dénomination L «Union du corps enseignant secondaire genevois» (ci-après UNION) fédère

Plus en détail

Présentation du groupe hospitalier. Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard

Présentation du groupe hospitalier. Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard Présentation du groupe hospitalier Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard 2011 1634-2000 Laënnec Boucicaut Broussais 2000 HOPITAL EUROPEEN GEORGES POMPIDOU 2011 : HEGP Corentin

Plus en détail

Règlement d admission en formation préparant au Diplôme d Etat d Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) à Artigues près Bordeaux

Règlement d admission en formation préparant au Diplôme d Etat d Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) à Artigues près Bordeaux Maison de la Promotion Sociale Site : www.mps-aquitaine.org Règlement d admission en formation préparant au Diplôme d Etat d Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) à Artigues près Bordeaux Préliminaire : L

Plus en détail

LA DIRECTION DE LA SANTE EN POLYNESIE FRANCAISE

LA DIRECTION DE LA SANTE EN POLYNESIE FRANCAISE LA DIRECTION DE LA SANTE EN POLYNESIE FRANCAISE Direction de la Santé BP 611 98713 Papeete TAHITI Polynésie Française Bureau des Ressources Humaines et de la Formation Cellule Recrutement & Gestion des

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

LES GRILLES DE SALAIRES 2013 Dans la Fonction Publique Hospitalière

LES GRILLES DE SALAIRES 2013 Dans la Fonction Publique Hospitalière LES GRILLES DE SALAIRES 2013 Dans la Fonction Publique Hospitalière Site Internet : http:/// Mars 2013 Le site met à votre disposition les nouvelles grilles de salaires 2012-2013 pour les agents de la

Plus en détail

Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques. Bureau des établissements de santé

Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques. Bureau des établissements de santé Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Plus en détail

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR REGIONAL DE FORMATION Poste susceptible d être vacant

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR REGIONAL DE FORMATION Poste susceptible d être vacant PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR REGIONAL DE FORMATION Poste susceptible d être vacant Le poste à pourvoir se situe au siège de la cour d appel de Toulouse. Ce ressort inclut les cours d appel de Montpellier,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 03 juin 2014 La Maison départementale des personnes handicapées mise à l honneur par un plaidoyer «Un collectif d associations de personnes en situation de handicap reconnait

Plus en détail

Forum de la société civile de la Mauricie. Présentation de Gaby Tessier et Marie-Christine Hudon

Forum de la société civile de la Mauricie. Présentation de Gaby Tessier et Marie-Christine Hudon Forum de la société civile de la Mauricie Présentation de Gaby Tessier et Marie-Christine Hudon UN PEU D HISTOIRE Issue de la volonté des coopératives du Centredu-Québec et de la Mauricie de se doter d

Plus en détail

LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière

LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière Site Internet : http:/// Copyright infosdroits 2014 Tout droit réservé Ne pas reproduire ou diffuser sans notre autorisation

Plus en détail

Vacancy summary / Résumé de poste Praticien Hospitalier médecin Anesthésiste Description :

Vacancy summary / Résumé de poste Praticien Hospitalier médecin Anesthésiste Description : Titre : Vacancy summary / Résumé de poste Praticien Hospitalier médecin Anesthésiste Description : Le Centre Hospitalier dans la région Poitou-Charentes recrute un médecin spécialisé en ANESTHESIE dans

Plus en détail

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR Présentation BINIC 2 octobre 2013 1 Le contexte briochin de l offre privée Centre hospitalier privé de Saint Brieuc 410 salariés et 105 Médecins Projet médical Polyclinique

Plus en détail

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007 ACTION ET FORMATION POUR L AIDE AU MAINTIEN A DOMICILE 97, rue Pelleport - 75 020 PARIS - Tél. : 01.40.31.11.96 Fax : 01.40.31.12.00. - e-mail : secretariat@afpam.fr FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S

Plus en détail

Données, faits, chiffres

Données, faits, chiffres Données, faits, chiffres RECHERCHE FORMATION INNOVATION KIT Université du Bade-Wurtemberg et Centre national de recherche de la Communauté Helmholtz www.kit.edu «Avec le KIT, nous rejoignons le groupe

Plus en détail

ANNEXE 2 : TABLEAUX A TRANSMETTRE * * *

ANNEXE 2 : TABLEAUX A TRANSMETTRE * * * ANNEXE 2 : TABLEAUX A TRANSMETTRE * * * TABLEAU 1 SI 6 SI 4 SI 5 SI 3 SI 2 SI 1 TOTAL Dépenses enregistrées au C.A.A services médico-techniques services hôteliers logististique et gestion générale hors

Plus en détail

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE L hôpital est administré et géré par la Fondation hôpital Saint-joseph, qui poursuit l œuvre entreprise par les fondateurs de l hôpital dans le même esprit de

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 160 24 août 2007. S o m m a i r e PROGRAMMES DES DIFFERENTS CYCLES DE FORMATION POUR TRAVAILLEURS DESIGNES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 160 24 août 2007. S o m m a i r e PROGRAMMES DES DIFFERENTS CYCLES DE FORMATION POUR TRAVAILLEURS DESIGNES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2965 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 160 24 août 2007 S o m m a i r e PROGRAMMES DES DIFFERENTS CYCLES

Plus en détail

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE Le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (GHPSJ) est un hôpital privé à but non lucratif, Etablissement de Santé Privé d'intérêt Collectif (ESPIC). Il est issu

Plus en détail

FICHE D'INSCRIPTION. Dépôt des dossiers. Jusqu'au 6 juillet 2015 De 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30

FICHE D'INSCRIPTION. Dépôt des dossiers. Jusqu'au 6 juillet 2015 De 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 FICHE D'INSCRIPTION Dépôt des dossiers Jusqu'au 6 juillet 2015 De 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 Instituts de Formation du CHSF Chemin des Mozards 91100 Corbeil-Essonnes Tout dossier incomplet ne sera

Plus en détail

CHR Metz-Thionville Chiffres clés 2012. 8sites. pour un bassin de population de 600 000 habitants

CHR Metz-Thionville Chiffres clés 2012. 8sites. pour un bassin de population de 600 000 habitants CHR Metz-Thionville Chiffres clés 2012 8sites pour un bassin de population de 600 000 habitants Capacité d Accueil 2031 Lits & places n Hôpital Bel-Air, Thionville : 703 lits et places n Hôpital de Mercy,

Plus en détail

LES GRILLES DE SALAIRES 2013 Dans la Fonction Publique Hospitalière

LES GRILLES DE SALAIRES 2013 Dans la Fonction Publique Hospitalière LES GRILLES DE SALAIRES 2013 Dans la Fonction Publique Hospitalière Site Internet : http:/// Janvier 2013 Le site met à votre disposition les nouvelles grilles de salaires 2012-2013 pour les agents de

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

CHU de Nantes. Activité et. chiffres clés

CHU de Nantes. Activité et. chiffres clés CHU de Nantes Activité et chiffres clés 2011 Hôtel-Dieu Hôpital Nord Laennec Hôpital Saint-Jacques Hôpital mère-enfant Maison Beauséjour La Seilleraye Hôpital Bellier Activité et chiffres clés 2011 CHU

Plus en détail