Filière méthanisation : Principes et Articulation possible avec la gestion des biodéchets

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Filière méthanisation : Principes et Articulation possible avec la gestion des biodéchets"

Transcription

1 Filière méthanisation : Principes et Articulation possible avec la gestion des biodéchets

2 Votre interlocuteur technique & instructeur financier FREE : M. BERTONCINI Ingénieur - Chargé de mission «biomasse & méthanisation» Région Poitou Charentes Direction de l'environnement (DEAEH) Tél : Photo GB REGION METHA BEL AIR et REVICO

3 Fonds Régional d Excellence Environnementale Poitou-Charentes (FREE) : 122 M Élaboration de la politique et engagement des moyens dans le cadre du CPER 31 M 37 M 54 M Compléments financiers possibles avec les fonds nationaux Déchets de l'ademe (objectif concerté )

4 Principes de la méthanisation Photo GB APCEDE/-voyage d étude Allemagne 2007 Digesteur en infiniement mélangé avec bardage bois

5 Principe de la méthanisation Principes : Fermentation anaérobie (absence d O2) mésophile (35 à 45 C) ou thermophile (60-75 C) dans un digesteur fermé et étanche. Dégradation de la matière organique (jusqu à 40-50% de la MO): variable selon nature des déchets et le temps de séjour (3-4 semaines en moyenne) Réaction mise en jeu: Micro-organismes Température entretenue Matières organiques > Biogaz ( 60% CH4) + digestat (compostage et/ou épandage)

6 Principe général du système infiniement mélangé ( voie humide )

7 Valorisations possibles du biogaz Cogénération : Vente d'électricité verte au réseau et valorisation de la chaleur (refroidissement du moteur) vers divers usages possibles (chauffage de batiments, séchage...) Obligation de rachat de l'électricité garantit sur 15 ans (contrat avec EDF) (nouveau tarif depuis mai 2011) Une nouvelle voie : l'injection du biométhane (épuré à 98% en CH4) dans le réseau de gaz naturel (réseaux de distribution ou de transport) (sortie du tarif selon l'arrêté du 23 nov 2011) Usage possible du biogaz en chaudière (une réalisation (Revico) et un 2 projet en Région)

8 Biomasse et déchets méthanisables ciblés en Région Photo source : Site internet CPEPESC

9 Typologie de biomasse méthanisable

10 Exemples de biodéchets triés à la source et potentiellement méthanisables Déchets de la restauration collective ou privée (rebus de repas ou de préparation des repas...) Huiles alimentaires de la restauration Produits alimentaires périmés de la grande distribution (viennoiserie / traiteur /viandespoissons/fruits-legumes/fleurs...). Privilégiez desemballé pour eviter les plastiques. le Tontes de pelouses des professionnels du paysage et petits végétaux (peu ligneux) des jardineries... Sous-produits de l'industrie agro-alimentaire (déchets C2 C3 d'abattoirs, laiteries, fabrication de plats cuisinés, boues organiques de process...)

11 Biomasse potentiellement mobilisée en poitou-charentes (source REGION janv 2013) (> t MB/an hors vinasses Revico) 4% 1% déjections élevages 26% Autres biomasses agricoles issues de céréales Effluents et déchets solides des IAA 57% 3% 9% Déchets grande distribution et restauration Déchets des collectivités

12 Contraintes liées aux biodéchets incombant à l'exploitant du méthaniseur Contraintes de mise en place d'une logistique de stockage et de transport spécifique (tri préalable à organiser par le producteur de biodéchets); Aménagements techniques et investissements supplémentaires si réception de déchets carnés : système de désembalage, broyage en tête, hygiénisation des biodéchets carnés (pasteurisation 70 c pendant 1h selon directive 1774/2002/EC); Contraintes règlementaires : Site soumis à un agrément sanitaire préalable (directive européenne 1774/2002/EC) et certains déchets impliquent une demande d'autorisation ICPE

13 Synthèse de l'état des lieux régional des projets de méthanisation Photo GB REGION site de METHA BEL AIR en construction

14 Situation des projets en février 2013 en Poitou-Charentes (source REGION PC - FREE) Sites de méthanisation construits ou en construction 7 Puissance totale*: kw el 15 Puissance totale* : kw el Projets en attente de décisions du maître d'ouvrage 4 Puissance totale* : kw el Projets en phase d'étude de préfaisabilité (ou en passe d'être lancée) 25 Puissance non encore définie Projets en phase de développement (post étude de préfaisabilité) * valeur intégrant l'équivalence puissance électrique pour des projets en injection biométhane

15 Exemples de futurs sites équipés et susceptibles d'accueillir les biodéchets Dépt 86 Ingrandes (Sede), Le Vigeant (Séche), Sèvres A (Baie des Champs) Dépt 79* Thouars (TIPER métha), Celle sur Belles (Biosevres energie) Dépt 17 Tonnay Charente (Agroenergie), Saintes (Fertalliance) Dépt 16 En cours de définition * Et Unité de méthanisation de Saria à Benet en Vendée (limite dept 79)

16 Les projets Picto-Charentais en phase de développement (source REGION - Automne 2012)

17 Exemple : Unité territoriale TIPER Méthanisation à thouars (photo Région )

18 En savoir + sur les réalisations en Région nos partenaires, nos interventions...

19 Quelques sites internet partenaires aussi 1. Site de la Région Poitou-Charentes 2. Site de l'atee Club biogaz 3. Site de l'agence Régionale d'evaluation Environnement et Climat : 4. Site de l'ademe

20 Merci de votre attention! Vos projets nous intéressent... nous pouvons vous accompagner!!! G. Bertoncini, DEAEH, Région Poitou-Charentes Batiment de séchage de luzerne à partir de chaleur de cogérération

METHANISATION Éléments de réflexion

METHANISATION Éléments de réflexion METHANISATION Éléments de réflexion Anne-Sophie BOILEAU LA METHANISATION Le principe Les substrats Les techniques La typologie des projets Méthanisation éléments de réflexion 2 La méthanisation : le principe

Plus en détail

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie Journée technique méthanisation agricole 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie TITRE CHAPITRE Sous titre Sous titre Principe Contexte Substrats Types d installations Possibilités de valorisation de l

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

Témoignage d un développeur de projets d énergies renouvelables. Tristan Cotté Fondateur. Ecole des Mines le 23 septembre 2014

Témoignage d un développeur de projets d énergies renouvelables. Tristan Cotté Fondateur. Ecole des Mines le 23 septembre 2014 Témoignage d un développeur de projets d énergies renouvelables Tristan Cotté Fondateur Ecole des Mines le 23 septembre 2014 1 Actionnaires et références HELIOPROD METHANISATION 51% par les actionnaires

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D'INTERVENTION FEADER 121-9 bis Aide aux économies d'énergie Plan de performance énergétique (PPE)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D'INTERVENTION FEADER 121-9 bis Aide aux économies d'énergie Plan de performance énergétique (PPE) Page 1 Mesure 121- Modernisation des exploitations agricoles Axe 1- Amélioration de la compétitivité des secteurs agricoles et forestiers Service instructeur Direction de l Alimentation, de l Agriculture

Plus en détail

Journée régionale méthanisation 26 septembre 2013

Journée régionale méthanisation 26 septembre 2013 Journée régionale méthanisation 26 septembre 2013 Méthanisation à la ferme intérêts généraux traiter des déchets organiques d un territoire produire une énergie renouvelable réduire les émissions de Gaz

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA MÉTHANISATION DANS LE DÉPARTEMENT DES ARDENNES

ETAT DES LIEUX DE LA MÉTHANISATION DANS LE DÉPARTEMENT DES ARDENNES ETAT DES LIEUX DE LA MÉTHANISATION DANS LE DÉPARTEMENT DES ARDENNES (2014) ALE 08 Association de type Loi 1901 a but non lucratif Pour les économies d énergie et le développement des énergies renouvelables,

Plus en détail

GFE Liste des BTS - BTSA NIVEAU 3 : cohérence forte NIVEAU 2 : cohérence moyenne NIVEAU 1 : cohérence faible

GFE Liste des BTS - BTSA NIVEAU 3 : cohérence forte NIVEAU 2 : cohérence moyenne NIVEAU 1 : cohérence faible Agriculture ANALYSE, CONDUITE ET STRATEGIE DE L'ETREPRISE AGRICOLE AGRONOMIE - PRODUCTIONS VEGETALES AQUACULTURE AGROEQUIPEMENT CONDUITE ET GESTION DE L'ENTREPRISE DU SECTEUR CANIN ET FELIN CONDUITE ET

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE Présentation de l avant-projet sommaire de méthanisation Communauté d Agglomération de Limoges Métropole

Plus en détail

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Titre et référence de l opération 4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Type d opération 4.1 Investissements dans les exploitations agricoles

Plus en détail

Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme

Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme Marc JABOUILLE, Coordinateur Rhône-Alpes pour les installations classées (ICPE) de méthanisation,

Plus en détail

Appel à candidatures régional «Développement des projets territoriaux de méthanisation en Picardie»

Appel à candidatures régional «Développement des projets territoriaux de méthanisation en Picardie» Appel à candidatures régional «Développement des projets territoriaux de méthanisation en Picardie» Résumé Le Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) approuvé en 2012 prône le développement d énergies

Plus en détail

Journée technique Le jeudi 23 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation

Journée technique Le jeudi 23 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Journée technique Le jeudi 23 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Bois énergie : la vente de chaleur en régie pour une collectivité Montage d un projet de réseau de chaleur,

Plus en détail

Catalogue tarifs. Menuiserie Espaces verts Maçonnerie. 20 ans d expérience à votre service

Catalogue tarifs. Menuiserie Espaces verts Maçonnerie. 20 ans d expérience à votre service 2015 Catalogue tarifs Menuiserie Espaces verts Maçonnerie 20 ans d expérience à votre service 55 Avenue Jean-Baptiste Clément BP 35 08500 Revin Tél : 0324423504 E-mail : leda665@orange.fr Site : www.lenvironnementdabord.fr

Plus en détail

Les économies d énergie dans la Plasturgie

Les économies d énergie dans la Plasturgie Les économies d énergie dans la Plasturgie Bonnes pratiques et retour d expériences 10 décembre 2010 Sommaire Contexte : pourquoi réaliser des économies d énergies Historique des actions fédérales Ratios

Plus en détail

Programme local de prévention des déchets. CCSPL 22 avril 2010

Programme local de prévention des déchets. CCSPL 22 avril 2010 Programme local de prévention des CCSPL 22 avril 2010 SOMMAIRE 1- Historique de la prévention des sur l agglo 2- Le Grenelle : des moyens pour la prevention 3- Les enjeux 4- Le plan d action 2010 5- Les

Plus en détail

Hot Rot Composting Systems Valorisation sur site des déchets organiques

Hot Rot Composting Systems Valorisation sur site des déchets organiques Hot Rot Composting Systems Valorisation sur site des déchets organiques Le compostage de proximité.2 Principe de fonctionnement..2 Le savoir-faire.....3 Informations techniques......4 HOTROT 1206... 7

Plus en détail

Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el. Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum.

Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el. Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum. Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum. Partout où l'électricité et la chaleur sont nécessaires Rendement

Plus en détail

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation BBC < xinoé < bepos Plus de 5 000 logements avec chauffage et production d ECS par PAC. De nombreuses et prestigieuses

Plus en détail

S.A.S. Au capital de 9 681 354 RCS Montpellier 1999 B 28 SIRET 421 377 946 000 31 NAF 742 C

S.A.S. Au capital de 9 681 354 RCS Montpellier 1999 B 28 SIRET 421 377 946 000 31 NAF 742 C S.A.S. Au capital de 9 681 354 RCS Montpellier 1999 B 28 SIRET 421 377 946 000 31 NAF 742 C PRODUCTEUR D ENERGIES DEPUIS 1995 THERMIQUE / BIOMASSE 1 ère CENTRALE VALECO Cogenerations: Pierrelatte et Le

Plus en détail

Traitement du lisier et des digestats - Tour d horizon et retour d expérience des procédés actuels -

Traitement du lisier et des digestats - Tour d horizon et retour d expérience des procédés actuels - Journées Technique Agricole, 20 juin 2013, Agroscope ART Tänikon Traitement du lisier et des digestats - Tour d horizon et retour d expérience des procédés actuels - Schéma de base du traitement Produit

Plus en détail

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE Agence locale de l energie et du climat 6 r u e H a r o u n T a z i e f f 78114 Magny les Hameaux Tél. 01 34 52 26 34 pedagogie@energie-sqy.com www.energie-sqy.com EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE

Plus en détail

Rencontre inter fonctions publiques

Rencontre inter fonctions publiques La restauration collective quels enjeux Rencontre inter fonctions publiques Février 2013- Jacqueline Maréchal Programme de la rencontre La restauration collective définition Son objectif social Sa participation

Plus en détail

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001)

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) COMMISSION EUROPEENNE Bruxelles, le 13.IX.2005 C (2005) 3543 Objet: Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) Monsieur

Plus en détail

La méthanisation. des déchets sources d énergie. www.regioncentre.fr

La méthanisation. des déchets sources d énergie. www.regioncentre.fr La méthanisation des déchets sources d énergie www.regioncentre.fr La méthanisation est un processus biologique de dégradation de la matière organique, par des bactéries, en absence d oxygène et à température

Plus en détail

La maîtrise de l énergie en culture sous serre. Ariane GRISEY (Ctifl) Eric BRAJEUL (Ctifl)

La maîtrise de l énergie en culture sous serre. Ariane GRISEY (Ctifl) Eric BRAJEUL (Ctifl) La maîtrise de l énergie en culture sous serre Ariane GRISEY (Ctifl) Eric BRAJEUL (Ctifl) Etat des lieux 1265 ha de serres chauffées Production de tomate et concombre (10/12 mois) 594 ha Exclus : production

Plus en détail

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire?

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Dr Jean-Bernard Gay Privat docent EPFL LESO Pour sa construction, son exploitation et son entretien toute construction nécessite une

Plus en détail

021 601 83 23 www.biff.fr. Bureau d Ingénieurs Fenêtres & Façades SA 07-05-2009 / LF / BIFF SA THERMOGRAPHIE

021 601 83 23 www.biff.fr. Bureau d Ingénieurs Fenêtres & Façades SA 07-05-2009 / LF / BIFF SA THERMOGRAPHIE THERMOGRAPHIE THERMOGRAPHIE POURQUOI UNE THERMOGRAPHIE? COMMENT CELA FONCTIONNE? COMMENT INTERPRETER LES PHOTOS THERMOGRAPHIQUES? ISOLATION DES BÂTIMENTS AI-JE BESOIN DE M EN OCCUPER? COMMENT CALCULER

Plus en détail

Merci de retourner ce document complété par courrier, fax ou mail (Joindre un plan de situation des bâtiments)

Merci de retourner ce document complété par courrier, fax ou mail (Joindre un plan de situation des bâtiments) 15, rue Gustave Eiffel, ZI Jarny-Giraumont 54800 JARNY Votre référence / Intervenant: N : Diagnostic MENAO N : Notre référence / Intervenant: M. / Mme : M. / Mme : Téléphone : Téléphone : 03 82 20 39 70

Plus en détail

Projet de méthanisation territoriale

Projet de méthanisation territoriale Projet de méthanisation territoriale sur le périmètre du Parc naturel régional des Grands Causses Le Albi L étude est co-financée par l Union Européenne. L Europe s engage en Midi-Pyrénées avec le Fonds

Plus en détail

Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole

Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole Vue rapide des éléments d une installation de méthanisation Biomasse : Effluents d élevage Déchets agro-alimentaires

Plus en détail

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Les textes réglementaires Le décret relatif aux caractéristiques thermiques

Plus en détail

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Salon Best 19 octobre 2013 Situation en Région wallonne Coût d achat du courant

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Vire, 20 ème ville de France, première en Basse Normandie récompensée pour ses efforts et ses résultats dans le domaine de l Environnement La ville de Vire a été labellisée Cit'Ergie

Plus en détail

Logo de la structure portant l opération. Prévention des déchets. Quiz de sensibilisation à destination des entreprises

Logo de la structure portant l opération. Prévention des déchets. Quiz de sensibilisation à destination des entreprises Logo de la structure portant l opération Prévention des déchets Quiz de sensibilisation à destination des entreprises Autres partenaires Autres partenaires 1 Question 1 2 Les ménages produisent 31 Millions

Plus en détail

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE ADEME Direction régionale des Pays de la Loire 1. Description de l appel à candidature Avec 44 % du bilan énergétique, le secteur

Plus en détail

Notre engagement volontaire pour la stratégie nationale pour la biodiversité. Vertdéco. Devenir «Jardinier, développeur de biodiversité» Avril 2013

Notre engagement volontaire pour la stratégie nationale pour la biodiversité. Vertdéco. Devenir «Jardinier, développeur de biodiversité» Avril 2013 Notre engagement volontaire pour la stratégie nationale pour la biodiversité Vertdéco Avril 2013 Devenir «Jardinier, développeur de biodiversité» Notre organisme et la biodiversité Vertdéco - une entreprise

Plus en détail

Production de compost au Centre de Valorisation Organique

Production de compost au Centre de Valorisation Organique Gestion des déchets ménagers de Lille Métropole Communauté Urbaine Production de compost au Centre de Valorisation Organique Mustapha MAIMOUNI Conseiller communautaire Lille Métropole Communauté Urbaine

Plus en détail

La micro-biométhanisation. Libramont 28 juillet 2013

La micro-biométhanisation. Libramont 28 juillet 2013 La micro-biométhanisation Libramont 28 juillet 2013 Plan ValBiom : présentation Biométhanisation Technologies spécifiques à la micro-biométhanisation Micro-biométhanisation : pour qui? Mission : ValBiom

Plus en détail

Nice, juillet 2014 Porteur de projet : SARL Coulomp et SARL Jauffret Réalisation : FIBOIS 06 et 83

Nice, juillet 2014 Porteur de projet : SARL Coulomp et SARL Jauffret Réalisation : FIBOIS 06 et 83 Présentation du projet d «Implantation d une scierie modèle couplée à une centrale de cogénération et unité de production de granulés» Provence-Alpes-Côte d Azur Alpes-Maritimes Commune du Broc (06510)

Plus en détail

PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES

PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES 2014-2015 déchets & assainissement 5 SOMMAIRE GÉNÉRALITÉS Ateliers en classe n. 1 - Rien ne se perd, tout se transforme n. 2 -

Plus en détail

CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 2 CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT Pourquoi faire des suivis -Tester des nouveaux matériels se faire une opinion -Accompagner nos

Plus en détail

Action FAE «Filière Agroénergétique»

Action FAE «Filière Agroénergétique» PLANIFICATION ET DÉVELOPPEMENT D'UN DISTRICT AGRO-ÉNERGETIQUE Action FAE «Filière Agroénergétique» Anna Lallai Massimo Rocchitta Murcia, 8-9 settembre 2011 Laore Agenzia regionale per lo sviluppo in agricoltura

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION FICHE ACTEUR

AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION FICHE ACTEUR AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION 21 rue Saint Eloi 13010 Marseille, 13012, Marseille, Provence-Alpes-Côt d'azur email: contact@sigma-formation.fr www.sigma-formation.fr Tel:

Plus en détail

Réussir un projet de méthanisation Faire le choix d'une ingénierie indépendante?

Réussir un projet de méthanisation Faire le choix d'une ingénierie indépendante? Réussir un projet de méthanisation Faire le choix d'une ingénierie indépendante? LEDJO ENERGIE, GIRUS POLLUTEC 2014 - VILLAGE BIOGAZ Mardi 2 déc. 2014-10h30 / 11h15 Ingénierie indépendante ou modèle clé

Plus en détail

Colloque 2005 Achats responsables. Séquence 19 : La restauration collective

Colloque 2005 Achats responsables. Séquence 19 : La restauration collective Séquence 19 : La restauration collective Intervenants Introduction : Patrick POUSSARD, Directeur de la restauration municipale de Vertou, Administrateur de l Association Nationale des Directeurs de Restaurants

Plus en détail

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE Jeudi 21 mars, de 9h30 à 11h30 DÉBUT DE LA CONFÉRENCE PROGRAMME Publiée en juin 2011,

Plus en détail

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte Menu Méthanisation L innovation au service de l énergie verte Avec la méthanisation, véritable voie d avenir, l innovation est au cœur de la production d énergie verte. LA MÉTHANISATION, C EST QUOI? La

Plus en détail

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation?

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation? Résumé Afin de compléter les travaux réalisés par l'arene, l'ademe, Gaz de France et l'agence de l'eau Seine-Normandie depuis 1999 sur le sujet de la méthanisation, filière de traitement des biodéchets

Plus en détail

CONTENU DU DOSSIER. Le WE WARN en bref. Contexte de l événement. Contenu de l événement. Programme. L après WE WARN. Organisateur.

CONTENU DU DOSSIER. Le WE WARN en bref. Contexte de l événement. Contenu de l événement. Programme. L après WE WARN. Organisateur. Présentation WE WARN 2016 CONTENU DU DOSSIER Le WE WARN en bref Contexte de l événement Contenu de l événement Programme L après WE WARN Organisateur Connectons-nous 2 3 6 8 9 10 11 LE WE WARN EN BREF

Plus en détail

Concours régional REGALIME (REGional ALIMEntaire) J aime manger local. Edition 2012-2013

Concours régional REGALIME (REGional ALIMEntaire) J aime manger local. Edition 2012-2013 Fiche de synthèse du Concours REGALIME Concours régional REGALIME (REGional ALIMEntaire) J aime manger local Edition 2012-2013 REGALIME (REGional ALIMEntaire) J aime manger local Le Concours s adresse

Plus en détail

Une filière méthanisation sur la Communauté de Communes du Pays de Romans

Une filière méthanisation sur la Communauté de Communes du Pays de Romans Une filière méthanisation sur la Communauté de Communes du Pays de Romans COPIL Restitution finale 1er février 2011 Jérémie PRIAROLLO - Tél : 05 67 69 69 69 - Mail : jeremie.priarollo@solagro.asso.fr 3

Plus en détail

L habitat économe, pour quoi faire?

L habitat économe, pour quoi faire? Exposition L habitat économe, pour quoi faire? Afin de sensibiliser et informer les habitants et consommateurs aux enjeux relatifs aux économies d énergie, la Confédération Nationale du Logement a créé

Plus en détail

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation CM2E 2014 Colloque Martinique Energie Environnement Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation M. Torrijos, Laboratoire de Biotechnologie de l Environnement, INRA-LBE,

Plus en détail

Valorisation du biogaz

Valorisation du biogaz Valorisation du biogaz La cogénération Le biogaz épuré est brûlé dans un module de cogénération pour produire de l électricité et de la chaleur sous forme d eau chaude à 90 C. Cogénération 1 Marque Type

Plus en détail

Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés. Janvier 2016

Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés. Janvier 2016 Le dispositif ispositifpénibilité pénibilité Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés Janvier 2016 Le contexte réglementaire Loi et champs d application Contexte réglementaire

Plus en détail

Gironde Jeudi 17 décembre 2015

Gironde Jeudi 17 décembre 2015 Réunion départementale Gironde Jeudi 17 décembre 2015 CRTA Présentation MOPA 2016 Bordeaux 17 décembre 2015 Ordre du jour Présentation programme de formations 2016 Services MOPA Service civique Régie Réseau

Plus en détail

Séminaire national sur la gestion des emballages vides de pesticides. Hôtel Ibis Rabat. 11 Juin 2009

Séminaire national sur la gestion des emballages vides de pesticides. Hôtel Ibis Rabat. 11 Juin 2009 Séminaire national sur la gestion des emballages vides de pesticides Hôtel Ibis Rabat 11 Juin 2009 Ecoval Maroc : la solution écologique pour le prétraitement de déchets au Maroc Contexte du marché marocain

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

ÇA COMPOSTE E N C H A R E N T E

ÇA COMPOSTE E N C H A R E N T E ÇA COMPOSTE E N C H A R E N T E 1 ère opération de compostage de quartier Inauguration du 4 mai 2011 à Barbezieux Contact presse : Alexa BADIN Responsable communication Calitom - tél 05 45 65 82 50 1 Comment

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2015/O1/017 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION ORDINAIRE DE 2015 REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF APPROBATION DU PROGRAMME

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 16 juin 2015 1 Ordre du jour 1. Point d actualité et retour sur les

Plus en détail

Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION

Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION Bruxelles Environnement PRINTEMPS 2013 La rédaction et le suivi du cahier des charges Liesbet Temmerman www.ceraa.be. Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN MOINS D ÉD ÉNERGIE ET PLUS D ÉD ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN Rencontres Suisses de l Electricité Beaulieu, 17 mars 2011 Massimiliano Capezzali, PhD Adjoint du Directeur Energy Center Ecole Polytechnique

Plus en détail

OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Centre National de Formation aux Métiers de l Eau Développer les compétences pour mieux gérer l eau

OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Centre National de Formation aux Métiers de l Eau Développer les compétences pour mieux gérer l eau OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Développer les compétences pour mieux gérer l eau Novembre 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE LES JOURNEES DE L OIEau EN 2011 «Les Journées de l OIEau» visent à apporter un éclairage

Plus en détail

Développement d une Infrastructure publique de bornes de recharge intelligente pour Véhicules Electriques dans les Hautes Alpes «SMART IRVE»

Développement d une Infrastructure publique de bornes de recharge intelligente pour Véhicules Electriques dans les Hautes Alpes «SMART IRVE» Développement d une Infrastructure publique de bornes de recharge intelligente pour Véhicules Electriques dans les Hautes Alpes «SMART IRVE» Le Syndicat Mixte d Electricité des Hautes Alpes Le Syndicat

Plus en détail

Rencontre Partenaires Fonds Chaleur 27 Avril 2016 Bilan Fonds Chaleur 2015 Chiffres clés 2009-2015 Pistes 2016

Rencontre Partenaires Fonds Chaleur 27 Avril 2016 Bilan Fonds Chaleur 2015 Chiffres clés 2009-2015 Pistes 2016 Rencontre Partenaires Fonds Chaleur 27 Avril 2016 Bilan Fonds Chaleur 2015 Chiffres clés 2009-2015 Pistes 2016 25 Avril 2016 MCR 1 s 2015 (Engagées juridiques) Fonds Chaleur Montant Total des engagements

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité.

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Logistique Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques du métier de logisticien : présenter et analyser

Plus en détail

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mai 2016 Sommaire 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 2.1 Diagnostic énergétique...

Plus en détail

Electricité et cogénération biomasse

Electricité et cogénération biomasse Electricité et cogénération biomasse Etienne Lebas COGEBIO Mars 2013 Procédés de conversion de la biomasse Source : European Comission Technologies de cogénération biomasse Méthanisation Pyrolyse Gazéification

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS

METHODOLOGIE ET OUTILS METHODOLOGIE ET OUTILS OUTIL POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER CHANTIE ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants

Plus en détail

Un agrément pour toutes les entreprises de distribution, d application ou de conseil à l utilisation des produits phytopharmaceutiques

Un agrément pour toutes les entreprises de distribution, d application ou de conseil à l utilisation des produits phytopharmaceutiques DGER V2 Un agrément pour toutes les entreprises de distribution, d application ou de conseil à l utilisation des Une réglementation qui vise à sécuriser et à diminuer l utilisation des La réduction du

Plus en détail

Formation Reconversion

Formation Reconversion Formation Reconversion Créer un Food truck Théorie et pratique Programme de formation collective Objectifs de la formation Objectifs pédagogiques La formation reconversion «créer un food truck, théorie

Plus en détail

LE GUIDE PRATIQUES DES BONNES. pour la rentabilité énergétique de votre site. Notre exigence à votre service

LE GUIDE PRATIQUES DES BONNES. pour la rentabilité énergétique de votre site. Notre exigence à votre service LE GUIDE DES BONNES PRATIQUES pour la rentabilité énergétique de votre site Notre exigence à votre service À l heure où les énergies et ressources deviennent de plus en plus rares et onéreuses, bien les

Plus en détail

Biométhanisation. Liste des constructeurs de digesteurs de micro-biométhanisation en Région wallonne. Annuaire. Juillet 2014

Biométhanisation. Liste des constructeurs de digesteurs de micro-biométhanisation en Région wallonne. Annuaire. Juillet 2014 Annuaire Juillet 2014 Biométhanisation Liste des constructeurs de digesteurs de micro-biométhanisation en Région wallonne Cécile Heneffe t 081 62 71 92 m 0488 17 21 18 c.heneffe@valbiom.be Le présent document

Plus en détail

Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21. en Gironde. Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012

Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21. en Gironde. Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012 Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21 en Gironde Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012 CDC Villandraut Conseil Départemental des Agenda 21 Locaux 64 collectivités et les partenaires

Plus en détail

Les dispositifs d accompagnement et de

Les dispositifs d accompagnement et de Organics Cluster in Rhône-Alpes, partenaire du colloque Bio Bio Transfo Les dispositifs d accompagnement et de financement des projets Bio Transfo: 7 octobre 2010- Technopole Alimentec Audrey Bouton, Chargée

Plus en détail

Quels enjeux & perspectives pour nos territoires?

Quels enjeux & perspectives pour nos territoires? MOBILISER, VALORISER ET OPTIMISER LA PRODUCTION DE BIOMASSE ENERGIE EN BOURGOGNE & FRANCHE-COMTÉ Quels enjeux & perspectives pour nos territoires? Adèle MOTTET EREP SA Séminaire Biomasse Energie le 20

Plus en détail

Le travail, entre prescription et réalisation

Le travail, entre prescription et réalisation Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale «Direction des Missions Locales : Nouveaux enjeux, nouveaux métiers» 25 et 26 Juin 2015, Rennes Le travail,

Plus en détail

Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement. Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008

Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement. Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008 Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008 Présentation La règlementation environnementale Exemple des boues

Plus en détail

ECO PRET 0% en toute confiance

ECO PRET 0% en toute confiance ECO PRET 0% L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet,grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie

Plus en détail

LES TEXTES DE TRANSPOSITION DE LA DIRECTIVE AIFM

LES TEXTES DE TRANSPOSITION DE LA DIRECTIVE AIFM LES TEXTES DE TRANSPOSITION DE LA DIRECTIVE AIFM 1 INTRODUCTION 16 avril 2013: l AMF ouvre une procédure de pré-agrément AIFM et publie un guide d accompagnement (le «Guide AIFM») à l attention des sociétés

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 // CONSORTIUM MOBILISÉ Phénix Evolution : filiale de GEOXIA Travaux de rénovation et d embellissement Renforcement des

Plus en détail

Chauffage & Climatisation. «Je veux un Chauffage performant. simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU. Solution YUTAKI RESIDENTIEL

Chauffage & Climatisation. «Je veux un Chauffage performant. simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU. Solution YUTAKI RESIDENTIEL Chauffage & Climatisation «Je veux un Chauffage performant simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU Solution RESIDENTIEL Solution Je veux un système de chauffage efficace, pour ma maison qui est

Plus en détail

Habitat & Développement

Habitat & Développement Le réseau Habitat & Développement Habitat et développement territorial Architecture et maîtrise d œuvre Gestion locative Ingénierie thématique Retrouvez sur www.habitatdeveloppement.fr Toutes les aides

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique

Le Diagnostic de Performance Énergétique L habitat Le Diagnostic de Performance Énergétique Comprendre Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : septembre 2012 Être bien informés pour

Plus en détail

Des stratégies partagées pour le développement régional

Des stratégies partagées pour le développement régional Des stratégies partagées pour le développement régional Contrat de Projets Etat / Région et programmes européens FEDER / FSE / FEADER / FEP 2007 2013 en Nord-Pas de Calais Nouveau contexte/nouveaux enjeux

Plus en détail

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Quantification des impacts environnementaux associés au traitement biologique et à l'utilisation agricole des produits organiques bilan des connaissances P. Mallard,

Plus en détail

Manuel d'utilisation du fichier Excel servant à l'analyse de la consommation d'énergie

Manuel d'utilisation du fichier Excel servant à l'analyse de la consommation d'énergie GROS CONSOMMATEURS NEUCHATELOIS Manuel d'utilisation du fichier Excel servant à l'analyse de la consommation d'énergie (Variante 3 des possibilités offertes) Version 1, 19 janvier 2006 Renseignements:

Plus en détail

Chef de chantier gros oeuvre

Chef de chantier gros oeuvre Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Chef de chantier gros oeuvre - N : 19299 - Mise à jour : 08/12/2015 Chef de chantier gros oeuvre Lycée Technique

Plus en détail

OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015

OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015 OFFRE DE L ASSOCIATION ECOCENE DANS LE CADRE DE L ANIMATION DES TEMPS PERISCOLAIRES 2014-2015 ECOCENE, association loi 1901 Maison Leroy, 6 place JB Bareille, 64000 PAU 05.59.32.12.36 info@ecocene.fr www.ecocene.fr

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Votre correspondant : Romain CRESSON INRA Transfert Environnement Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Tel: +33 (0)4 68 46 64 32 Fax: +33 (0)4 68 42 51

Plus en détail

Dossier de presse. Centre de Conservation et d Etude Archéologiques du Pas-de-Calais

Dossier de presse. Centre de Conservation et d Etude Archéologiques du Pas-de-Calais Dossier de presse Centre de Conservation et d Etude Archéologiques du Pas-de-Calais Contacts presse : Direction régionale des affaires culturelles - Laurent Barrois - 03 28 36 62 35 / 06 87 39 95 56 laurent.barrois@culture.gouv.fr

Plus en détail

Gestion des déchets par des entreprises de travaux

Gestion des déchets par des entreprises de travaux Gestion des déchets par des entreprises de travaux SOGEA REUNION et SBTPC Entreprises du BTP implantée depuis 1956 (SOGEA REUNION) et 1964 (SBTPC) sur l île de la Réunion Filiales du groupe VINCI CONSTRUCTION

Plus en détail

Le CPE des Lycées d'alsace

Le CPE des Lycées d'alsace Le CPE des Lycées d'alsace Présentation du Projet Arnaud Dupuy Chef de projet www.cofely-gdfsuez.fr COFELY, une entreprise du Groupe GDF SUEZ Groupe GDF SUEZ 197 000 personnes Branche GDF SUEZ Énergie

Plus en détail

Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 11 août 2014 Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Relative au projet

Plus en détail

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu 2 BÂTISSEZ L ESPRIT TRANQUILLE Chers candidats bâtisseurs, Au travers de cette brochure, nous souhaitons parfaire votre

Plus en détail

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Eau chaude solaire pour les professionnels du tourisme Jeudi 31 octobre 2013 Rôle et missions de la CAPEB Eco-conditionnalité

Plus en détail