BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE"

Transcription

1 BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE 2 e édition révisée

2

3 BIEN VIVRE AVEC MON DIABÈTE 2 e édition révisée Stéphane Tardif Infirmier clinicien spécialisé en enseignement diabétique Avec la collaboration de l équipe du centre de jour de diabétologie Hôpital Maisonneuve-Rosemont, Montréal, octobre 2010

4 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationale du Québec, 2010 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2010 Tous droits réservés HMR; Centre de jour de diabétologie; Stéphane Tardif, 2010 ISBN CP-MED-043

5 Table des matières Préambule... 1 Introduction...3 Vivre avec le diabète...3 Le diabète expliqué...4 Diabète de type Diabète de type Les éléments qui affectent le contrôle du diabète...7 Autocontrôle...9 Généralités...9 Glycémie capillaire...9 Test de fiabilité du glucomètre Tenue de carnet Antidiabétiques oraux Généralités...15 Médication Insuline Généralités...19 Médication Technique d injection Site d injection Conservation Hypoglycémie Généraltés...29 Signes et symptômes Causes Traitement Prévention Hyperglycémie Généralités Signes et symptômes Causes Traitement Ressources communautaires Aide mémoire... 39

6

7 Préambule Madame, Monsieur, Vous avez, récemment ou anciennement, été diagnostiqué diabétique et vous vous questionnez à propos de ce qui vous arrive et des changements que vous devez apporter à vos habitudes de vie. Cela peut vous sembler déroutant. Apprendre à vivre avec le diabète est un long apprentissage, mais vous ne ferez pas le chemin seul. Une équipe sera là pour vous guider. Nous vous invitons à partager vos nouvelles connaissances avec votre famille et vos amis. Ils pourront sûrement vous supporter dans votre démarche. Ce document a été réalisé afin de vous servir de guide pour améliorer le contrôle. Vous découvrirez d abord ce qu est le diabète et plus précisément le type de diabète qui vous affecte. Vous apprendrez l autocontrôle par l utilisation d un lecteur de glycémie (glucomètre), outil de base, afin de mesurer votre glycémie (taux de sucre) en tout temps. Vous saurez ainsi comment reconnaître, corriger et prévenir les complications à court terme du diabète : l hypoglycémie et l hyperglycémie. Bien que le traitement puisse être différent d une personne à l autre, la base consiste à adopter de saines habitudes de vie tant au niveau de l alimentation que de l activité physique. La médication antidiabétique orale (pilule) et/ou l insuline (injection) peuvent être nécessaires en complément des modifications des habitudes de vie. Peu importe le traitement, l important c est de contrôler cette maladie qui peut amener de graves conséquences.

8

9 Introduction Vivre avec le diabète L annonce du diagnostic de diabète vous confronte à la réalité d une maladie chronique avec laquelle vous devez apprendre à vivre. Le diabète ne se guérit pas, mais peut très bien se contrôler. On peut apprendre à vivre avec le diabète. Chaque individu réagit différemment à l annonce du diabète. Certains vont refuser cette réalité, d autres vivront un sentiment de colère, d injustice ou d impuissance. Ces réactions sont normales et font partie de l adaptation progressive à la maladie. Avec le temps, vous prendrez conscience des responsabilités que vous devrez assumer face au contrôle et au traitement de votre diabète. Bien vivre avec votre diabète est possible, ce choix vous appartient. Malheureusement, certaines personnes nient leur maladie durant plusieurs années. Elles négligent ainsi, le contrôle de la glycémie et cela peut entraîner de multiples complications, voire même de fréquentes hospitalisations. Apprendre à vivre avec son diabète, c est assumer la responsabilité de s en occuper à tous les jours. Des changements sont à envisager dans vos habitudes de vie, tant au niveau de votre alimentation, de l activité physique, de l équilibre activité/repos ainsi que du suivi chez votre médecin. En vue de vous aider à suivre votre traitement à la maison, voici des moyens qui peuvent faciliter ces changements dans votre vie: Reconnaître l importance de s adapter à cette nouvelle réalité; Avoir une personne significative à qui vous pouvez vous confier; Faire appel à des ressources présentes dans la communauté (consulter la section «ressources communautaires» à la fin de ce document); S informer davantage sur le diabète et son traitement; Identifier les sources de frustration que vous vivez et essayez d y apporter des correctifs; si vous n y parvenez pas seul, vous pourriez peut être faire appel à une aide extérieure. 3

10 Le diabète expliqué Qu est-ce que le diabète? Le diabète est une maladie chronique qui se caractérise par une élévation de la glycémie (taux de sucre (glucose) dans le sang) au-dessus de la normale. Cela peut être le résultat d un manque d insuline et/ou d une diminution de son efficacité. À quoi sert le glucose dans l organisme? Le glucose est une importante source d énergie pour les cellules de l organisme, de la même façon que l essence est la source d énergie qui fait fonctionner une automobile. D où vient le glucose présent en excès dans le sang de la personne diabétique? Des aliments contenant des glucides ingérés au moment des repas et des collations; Du foie, qui ne réussit pas à freiner adéquatement sa production de glucose. Qu est-ce qu une glycémie normale? La glycémie est considérée normale lorsqu elle se maintient entre 4,0 et 6,0 mmol/l avant les repas, et entre 5,0 et 8,0 mmol/l 1 ou 2 heures après les repas (que l on calcule à partir de la première bouchée du repas). Quelles sont les glycémies visées dans le traitement du diabète? Pour la majorité des personnes diabétiques, il est recommandé de viser des glycémies entre 4,0 et 7,0 mmol/l avant les repas et entre 5,0 et 10,0 mmol/l 1 ou 2 heures après les repas. 4

11 Comment la personne diabétique peut-elle maintenir sa glycémie? Pour contrôler son diabète, la personne diabétique doit se responsabiliser face à son traitement. Les recommandations suivantes contribuent à une meilleure prise en charge du traitement : S adapter progressivement à la maladie; Manger sainement; Viser une légère perte de poids si nécessaire; Faire régulièrement de l activité physique; Mesurer régulièrement sa glycémie; Prendre ses médicaments antidiabétiques oraux et/ou son insuline tels que prescrits; Apprendre à gérer le stress; Bien s informer sur le diabète. Diabète de type 1 Quelles sont les caractéristiques du diabète de type 1? Bien que nous ne connaissions pas la cause exacte du diabète de type 1, nous croyons que certains facteurs pourraient être à l origine de l apparition de ce type de diabète: Une prédisposition génétique : personne diabétique dans la même famille. Une réaction du système immunitaire : les mécanismes de défense attaquent par erreur les cellules qui produisent l insuline. Certains virus : le diabète apparaît surtout l automne et l hiver où il y aurait une fréquence accrue des infections virales. Le diabète de type 1 se caractérise par l absence de production d insuline. Il apparaît vers la puberté ou habituellement avant l âge de 40 ans. Les symptômes sont généralement très apparents : Fatigue, Soif, Besoin fréquent d uriner, Perte de poids. 5

12 Le traitement consiste à équilibrer le diabète par : ¾L alimentation, ¾L exercice, ¾La gestion du stress, ¾L insuline obligatoirement. Diabète de type 2 Quelles sont les caractéristiques du diabète de type 2? L hérédité joue un rôle très important dans le développement du diabète de type 2, mais le mode de transmission demeure inconnu. Ce type de diabète a tendance à se retrouver chez les membres d une même famille. En effet, plus il y a de personnes atteintes de diabète dans une même famille plus il y a de risque pour la personne d avoir le diabète, et plus spécialement, si la maladie est présente dans les familles des deux parents. Cependant, certaines personnes ayant des prédispositions à ce type de diabète ne le développeront jamais. Les facteurs environnementaux sont également extrêmement importants, dont : ¾L âge (40 ans et plus), ¾L excès de poids, ¾La sédentarité, ¾Certains médicaments (cortisone). Le diabète de type 2 se manifeste lorsque les cellules n utilisent plus adéquatement l insuline produite par le pancréas. On parle alors de résistance à l insuline. Le pancréas travaille plus fort pour produire davantage d insuline afin de compenser ce phénomène. Le pancréas s épuise et produit toujours de l insuline, mais en quantité insuffisante; c est alors que le diabète apparaît et que la glycémie augmente au-delà des valeurs normales. 6

13 Ce processus peut prendre des années à s installer, c est pourquoi le diabète de type 2 apparaît généralement après l âge de 40 ans. Les symptômes sont généralement les mêmes que dans le diabète de type 1, mais moins marqués : ¾Fatigue, ¾Soif, ¾Besoin fréquent d uriner, ¾Perte de poids. Le traitement consiste à équilibrer le diabète par : ¾L alimentation, ¾L exercice, ¾La gestion du stress, ¾Les médicaments antidiabétiques oraux (pilules), souvent nécessaires, ¾L insuline (injection), parfois nécessaire. Les éléments qui affectent le contrôle du diabète Vous devez chercher à atteindre un équilibre entre les différents éléments du traitement. La surveillance de la glycémie vous permettra d identifier les variations, l hypoglycémie et l hyperglycémie. Cela pourra vous guider dans vos décisions sur l alimentation, l activité physique, la gestion du stress et la médication. L alimentation L alimentation fournit les nutriments essentiels à la santé. La diététiste, à l aide d un plan alimentaire personnalisé, vous proposera une alimentation équilibrée qui tiendra compte de vos besoins, de vos goûts, de vos habitudes alimentaires, de votre médication et de d autres problèmes de santé associés ou non à votre diabète. En plus, l alimentation permet de contrôler votre poids, de maintenir votre glycémie dans les limites de la normale et vous donne l énergie nécessaire pour faire vos activités quotidiennes. 7

14 L activité physique L activité physique favorise une meilleure utilisation du glucose par l organisme car il a un effet hypoglycémiant (il permet d abaisser le taux de sucre dans le sang). Pour la personne diabétique, l activité physique doit être adaptée à sa capacité, à son âge et sa condition physique. Il n est pas nécessaire qu il soit intense. Une marche au grand air est de loin l activité privilégiée. Il est recommandé de marcher à tous les jours, pendant une durée d au moins 30 minutes à chaque fois. La gestion du stress Le stress agit sur la glycémie de façon directe en favorisant la sécrétion d hormones, telle que l adrénaline, qui libère dans le sang les réserves de glucose emmagasinées dans le foie et qui diminue l effet de l insuline par l augmentation de la résistance des cellules à son action. Afin d éviter les effets négatifs du stress sur votre taux de sucre, il est important d apprendre à reconnaître les situations stressantes et de savoir comment réagir face à celles-ci. La médication La médication (antidiabétiques oraux et insuline) a un effet direct sur le contrôle glycémique. Il est primordial de connaître les caractéristiques des médicaments qui vous sont prescrits ainsi que les recommandations sur leur utilisation. La médication est un complément à l alimentation, à l exercice physique et à la gestion du stress. 8

15 Autocontrôle Généralités Qu est-ce que l autocontrôle? L autocontrôle se définit comme la mesure de la glycémie par la personne diabétique. Par extension, cela donne le pouvoir à la personne diabétique d être actif dans l ajustement du traitement pour ramener et maintenir la glycémie le plus près possible de la normale. Pourquoi pratiquer l autocontrôle? L autocontrôle permet : De vérifier l impact de l alimentation, de l activité physique, du stress et de la médication antidiabétique sur la glycémie; D identifier les épisodes d hypoglycémie et d hyperglycémie, et d intervenir rapidement; De se sentir en confiance, en sécurité et autonome face à la gestion de son diabète; Vérifier l atteinte des objectifs glycémiques. Glycémie capillaire Nous vous suggérons une méthode de surveillance de la glycémie, c est-à-dire l utilisation d un lecteur de glycémie capillaire qu on appelle «glucomètre». La glycémie capillaire est une méthode permettant de mesurer la glycémie à l aide d une petite goutte de sang recueillie sur le bout du doigt. 9

16 Comment mesure-t-on sa glycémie capillaire? La mesure de la glycémie s effectue en 2 étapes. Préparation du matériel et vérification de la bandelette réactive : Se laver les mains à l eau savonneuse et bien les essuyer (diminue les risques d infection et facilite le prélèvement). L utilisation d un tampon d alcool n est pas souhaitable, car cela assèche la peau et favorise les fissures au bout des doigts. Inscrire sur le contenant, s il y a lieu, la date à laquelle il a été ouvert pour la première fois, afin de respecter la durée de conservation des bandelettes. Préparer le matériel : autopiqueur, aiguille, mouchoir, lecteur, bandelette réactive. Insérer l aiguille dans l autopiqueur et l armer. Il est recommandé d utiliser les aiguilles qu une seule fois. Ne jamais utiliser une aiguille ou un autopiqueur utilisé par une autre personne. Vérifier la date d expiration inscrite sur le contenant des bandelettes réactives par le fabricant. Sortir une bandelette réactive. Si la bandelette provient d un flacon, le refermer immédiatement. Insérer la bandelette réactive dans le support à bandelette de l appareil ou faire sortir la bandelette de l appareil de façon automatique, dépendamment du lecteur. Analyse et inscription des données : Piquer le bout du doigt, légèrement sur le côté (changer d endroit à chaque test). Faire apparaître une goutte de sang en exerçant une légère pression sur le doigt pointé vers le bas. Éviter toute pression excessive. Selon l appareil utilisé, mettre la partie réactive de la bandelette en contact avec la goutte de sang. Attendre l affichage du résultat. Inscrire le résultat dans le carnet d autocontrôle. Jeter l aiguille et la bandelette dans un contenant prévu à cet effet (voir section aide mémoire). 10

17 Quelles sont les principales causes de mauvaise lecture de la glycémie? Les principales causes de mauvaise lecture sont : Lecteur de glycémie souillé, Mauvais étalonnage du lecteur de glycémie (vérification du glucomètre avec une solution de contrôle), Mauvaise calibration (différence entre le code programmé dans le lecteur et le code du contenant de bandelettes), Bandelettes périmées, Bandelettes exposées à l humidité, Bandelettes exposées à des températures extrêmes, Goutte de sang insuffisante, Mauvaise technique de l utilisateur, Manque d exactitude (précision) du lecteur de glycémie. À quel moment pouvez-vous faire votre test? 0 à 30 minutes avant le repas (déjeuner, dîner, souper), 1 à 2 heures après le repas (calculé à partir de la première bouchée du repas), Au coucher (avant la collation s il y a lieu). À quelle fréquence doit-on faire des mesures de glycémie? En général, il est conseillé à la personne diabétique de type 1 de mesurer sa glycémie au moins 4 fois par jour (avant chaque repas et avant le coucher). Parfois, le médecin pourra aussi demander de mesurer la glycémie 1 ou 2 heures après le repas et même au cours de la nuit. En général, il est conseillé à la personne diabétique de type 2, qui n est pas traitée par l insuline, de mesurer sa glycémie une fois par jour en alternant les moments (avant les repas et avant le coucher). De façon occasionnelle, on demande aussi de mesurer la glycémie 1 ou 2 heures après le repas et même au cours de la nuit. En période d ajustement ou si la personne est traitée par l insuline, il est conseillé de faire 4 mesures de la glycémie par jour. 11

18 De plus : Il est également conseillé de mesurer la glycémie chaque fois que survient un malaise pouvant faire penser à une hypoglycémie (glycémie < 4,0 mmol/l ) ou à une hyperglycémie (glycémie > 7,0 mmol/l ). En cas de maladie, on doit la mesurer plus souvent (aux 4 heures par exemple). Il est souhaitable d augmenter le nombre de mesures de la glycémie lors de tout changement, que ce soit en matière d alimentation, de médication ou en cas de stress. Quand on fait de l activité physique, il est conseillé de mesurer la glycémie avant, pendant et après l activité. En ce qui concerne la conduite automobile, il est conseillé de mesurer la glycémie avant de prendre le volant et toutes les 4 heures lors de longs voyages pour prévenir les hypoglycémies. Test de fiabilité du glucomètre Comment vérifier la précision des résultats du lecteur de glycémie? Il est recommandé de vérifier une fois par an l exactitude des résultats obtenus par le lecteur de glycémie. On recommande de comparer la valeur de la glycémie à jeun obtenue par prise de sang en laboratoire à la valeur obtenue par votre lecteur glycémique. Le test avec votre appareil doit être fait dans les 5 minutes qui suivent la prise de sang. Le résultat de la glycémie mesurée à jeun au moyen d un lecteur de glycémie devrait avoir moins de 20% de différence par rapport à la mesure du glucose sanguin effectuée par le laboratoire. 12

19 Tenue de carnet Quels renseignements la personne diabétique doit-elle noter dans le carnet pour faciliter le contrôle de sa glycémie? Pour faciliter le contrôle de sa glycémie, la personne diabétique peut noter dans son carnet les renseignements suivants : Le résultat et la date des mesures de la glycémie effectuée, Des remarques pertinentes, telles que l explication d une hypoglycémie, un écart alimentaire, une activité physique, etc., Le résultat de la mesure des corps cétoniques (diabète de type 1) dans les urines ou dans le sang, avec la date et l heure, Le nom, la dose et le moment de la prise de chacun des médicaments antidiabétiques prescrits, La médication antidiabétique oubliée. 13

20

21 Antidiabétiques oraux Généralités Qu est-ce qu un médicament antidiabétique oral? Un médicament antidiabétique oral est un médicament qui peut être pris par la bouche et qui peut soit diminuer la glycémie soit freiner l augmentation de la glycémie. Dans quel cas utilise-t-on les médicaments antidiabétiques oraux dans le traitement du diabète? Les médicaments antidiabétiques oraux sont utilisés dans le traitement du diabète de type 2 lorsque le plan alimentaire, l activité physique et la perte de poids ne sont pas suffisants pour normaliser la glycémie. Les médicaments antidiabétiques oraux peuvent être administrés seuls ou en combinaison. Pourquoi associe-t-on les médicaments antidiabétiques oraux? En associant des médicaments ayant des modes d action différents, on peut souvent améliorer l efficacité du traitement sans utiliser chacun des médicaments aux doses maximales et du même coup diminuer les effets indésirables. L objectif de la combinaison est d arriver au meilleur contrôle de la glycémie avec le moins d effets indésirables possibles. Les médicaments antidiabétiques oraux doivent-ils être pris durant toute la vie? En général, les médicaments antidiabétiques oraux devront être pris à long terme, car le diabète est une maladie chronique qui se contrôle, mais ne se guérit pas. Le traitement doit toutefois être ajusté régulièrement, à la baisse ou à la hausse, par le médecin. 15

22 Que doit-on faire si on a oublié de prendre une dose d un antidiabétique oral? Si on constate l oubli rapidement, on peut prendre la dose immédiatement. Sinon, il faut attendre le moment de la dose suivante. Ne jamais doubler la dose. L acarbose (Glucobay ) n est efficace que lorsqu elle est prise avec un repas. Il est inutile de prendre l acarbose après le repas en cas d oubli. Médication Diaβeta, Diamicron,, Diamicron MR, Amaryl, Gluconorm et Starlix Mécanisme d action : Ces médicaments stimulent le pancréas à produire plus d insuline. Effets indésirables : L hypoglycémie. Horaire d administration : Il est conseillé de prendre ces médicaments avant le repas, mais pas plus de 15 à 30 minutes avant. Vous ne devez pas prendre ces médicaments si vous ne mangez pas. Particularité pour le Diamicron MR et le starlix : Ne pas croquer, écraser ou couper le comprimé. 16

23 Glucophage Mécanisme d action : Ce médicament agit principalement en réduisant la libération de glucose par le foie. Effets indésirables : Les problèmes intestinaux, surtout la diarrhée, sont les effets indésirables le plus souvent attribués à ce médicament. Un goût métallique dans la bouche est parfois rapporté. Lorsqu il est pris seul, il est très rarement associé à l hypoglycémie. Horaire d administration : Il est conseillé de prendre ce médicament au début ou au milieu du repas afin de minimiser les effets intestinaux indésirables. Actos et Avandia Mécanisme d action : Cette classe de médicaments diminue la résistance à l insuline. En d autres termes, elle rend l insuline plus efficace. Effets indésirables : L œdème (enflure due à la rétention d eau) et la prise de poids sont des effets indésirables possibles. Horaire d administration : Il est conseillé de toujours prendre ces médicaments au même moment de la journée, habituellement le matin. Il n est pas nécessaire de les associer à la prise de nourriture. 17

24 Glucobay Mécanisme d action : Ce médicament retarde l absorption des glucides ingérés au moment du repas. Il diminue ainsi l élévation de la glycémie après le repas. Effets indésirables : Les problèmes digestifs, surtout les ballonnements et les flatulences (gaz), sont les effets indésirables le plus souvent attribués à ce médicament. Horaire d administration : Il doit être pris avec la première bouchée du repas pour assurer son efficacité. Januvia et Onglyza Mécanisme d action : Cette classe de médicament intensifie l effet de certaines hormones intestinales impliquées dans le contrôle de la glycémie. Effets indésirables : Ces médicaments sont généralement bien tolérés. Lorsqu ils sont pris seuls, ils sont très rarement associés à l hypoglycémie. Horaire d administration : Il est conseillé de toujours prendre ces médicaments au même moment de la journée, habituellement le matin. Il n est pas nécessaire de les associer à la prise de nourriture. 18

25 Insuline Généralités Qu est-ce que l insuline? L insuline est une hormone fabriquée par le pancréas, un organe qui est situé au niveau de l abdomen, derrière l estomac. On peut dire que l insuline est la clé qui ouvre la porte et permet au glucose d entrer dans les cellules afin de maintenir la glycémie dans les limites de la normale. Quel est le rôle de l insuline? L insuline est une hormone qui joue un rôle important dans le maintien de la glycémie. Elle peut être considérée comme un «gestionnaire de glucose». Elle permet au glucose sanguin d entrer dans les cellules de l organisme. Elle informe aussi le foie pour qu il diminue sa production de glucose. Ces deux actions ont pour effet de faire diminuer la glycémie. Dans quel cas utilise-t-on l insuline dans le traitement du diabète? On utilise systématiquement l insuline pour traiter le diabète de type 1 parce que, dans ce cas, le pancréas ne produit plus d insuline. On peut également l utiliser pour traiter le diabète de type 2 lorsque le plan alimentaire, l activité physique, la perte de poids et les médicaments antidiabétiques oraux ne suffisent plus à contrôler la glycémie. Quel est l effet indésirable qui se produit le plus souvent avec le traitement par l insuline? L hypoglycémie est l effet indésirable qui se produit le plus souvent chez la personne traitée par l insuline. Le risque d hypoglycémie est plus élevé lors du pic d action de l insuline, soit le moment où l action est à son maximum. Quelles sont les doses d insulines requises pour contrôler la glycémie? Les doses d insuline sont initialement déterminées par le médecin et elles sont ajustées en fonction des résultats de la glycémie. Les doses sont définies en terme d unité. 19

26 Médication Humalog, NovoRapid et Apidra Insuline à action très rapide. Doit être prise avec les repas (immédiatement avant). Si vous n êtes pas certain de manger, vous pouvez vous permettre d attendre à la fin du repas pour faire votre injection. Les collations ne sont pas nécessaires pendant la journée.. Source : CHUM. Connaître son diabète pour mieux vivre. Montréal : CHUM, p N.B. Les valeurs indiquées dans le tableau peuvent varier selon les individus. Humulin R et Novolin ge Toronto Insuline à action rapide. Doit être prise avec les repas (15 à 30 minutes avant le repas). Collation nécessaires entre les repas et au coucher sauf si les repas sont rapprochés. Source : CHUM. Connaître son diabète pour mieux vivre. Montréal : CHUM, p N.B. Les valeurs indiquées dans le tableau peuvent varier selon les individus. 20

27 Humulin N et Novolin ge NPH Insuline à action intermédiaire (lente). Peut être injectée 1 à 2 fois par jour. L heure d administration devrait être la plus régulière possible. Lorsque l insuline est prise au coucher, il est recommandé de prendre une collation protéinée ( voir traitement de l hypoglycémie) après l administration de l insuline, si la glycémie est inférieure à 7,0 mmol/l. Insuline laiteuse, il est important de la mélanger avant de l utiliser ( voir technique d injection avec stylo injecteur). Source : CHUM. Connaître son diabète pour mieux vivre. Montréal : CHUM, p N.B. Les valeurs indiquées dans le tableau peuvent varier selon les individus. Lantus et Levemir Insuline à action prolongée (lente). Peut être injectée 1 à 2 fois par jour. L heure d administration devrait être la plus régulière possible. Ne peut pas être préparée dans une seringue par votre pharmacie. Les collations se sont pas nécessaires Source : CHUM. Connaître son diabète pour mieux vivre. Montréal : CHUM, p N.B. Les valeurs indiquées dans le tableau peuvent varier selon les individus. 21

28 Humalog Mix 25, Humalog Mix 50 et NovoMix 30 Insuline prémélangée (insuline à action très rapide et insuline intermédiaire). Doit être prise 2 fois par jour avec les repas (immédiatement avant le déjeuner et le souper). Si vous n êtes pas certain de manger, vous pouvez vous permettre d attendre à la fin du repas pour faire votre injection. Collation protéinée au coucher si la glycémie est < 7,0 mmol /L (voir traitement de l hypoglycémie). Ne peut pas être préparée dans une seringue par votre pharmacie. Insuline laiteuse, il est important de la mélanger avant de l utiliser (voir technique d injection avec stylo injecteur). Source : CHUM. Connaître son diabète pour mieux vivre. Montréal : CHUM, p N.B. Les valeurs indiquées dans le tableau peuvent varier selon les individus. 22

29 Humulin 30/70 et Novolin 30/70-40/60-50/50 Insuline prémélangée (insuline à action rapide et insuline intermédiaire). Doit être prise 2 fois par jour avec les repas (15 à 30 minutes avant le déjeuner et le souper). Collations nécessaires en journée et au coucher si la glycémie est <7,0 mmol/l Insuline laiteuse, il est important de la mélanger avant de l utiliser (voir technique d injection avec stylo injecteur). Source : CHUM. Connaître son diabète pour mieux vivre. Montréal : CHUM, p N.B. Les valeurs indiquées dans le tableau peuvent varier selon les individus. Technique d injection Quels dispositifs utilise-t-on pour injecter l insuline? Il existe deux dispositifs pour injecter l insuline : La seringue, Le stylo injecteur. La seringue Préparation du matériel : Les seringues seront préparées et identifiées par votre pharmacien; Il les prépare pour une semaine à la fois; Vous devez les conserver au réfrigérateur dans un contenant afin de pouvoir placer la seringue droite et le capuchon orange vers le haut; Se laver les mains à l eau savonneuse; 23

30 Sortir la seringue du réfrigérateur juste avant l injection; Placer la seringue entre vos deux mains et roulez-la environ 30 secondes afin de la réchauffer et la mélanger; Retirer le capuchon orange. Injection de l insuline : Désinfecter avec un tampon d alcool le site d injection; Pincer la peau; Tenir la seringue comme un crayon et insérer l aiguille dans la peau à un angle de 90 o ; Injecter toute l insuline en poussant sur le piston; Laisser l aiguille en place 5 secondes; Retirer l aiguille; Jeter la seringue dans un contenant sécuritaire prévu à cet effet (voir section aide mémoire). Le stylo injecteur Préparation du matériel : Se laver les mains à l eau savonneuse; Rassembler le matériel: stylo injecteur, aiguille pour stylo et tampon d alcool; Le stylo-injecteur doit demeurer à la température de la pièce. 24 Sélection de la dose d insuline : Mélanger doucement l insuline laiteuse (insuline à action intermédiaire et prémélangée). Basculer de haut en bas le stylo-injecteur 20 fois de suite; Retirer le capuchon du stylo injecteur; Désinfecter le bout de la cartouche où vous visserez l aiguille; Visser l aiguille; Retirer les 2 capuchons de l aiguille; Sélectionner 2 unités; En tenant le stylo pointé vers le haut, pousser le sélecteur pour faire sortir l air de l aiguille (le sélecteur revient à zéro). Pour passer à l étape suivante, vous devez voir une goutte d insuline à l extrémité de l aiguille. Sinon, répétez jusqu à ce que vous voyiez quelques gouttes d insuline sortir; Sélectionner la dose d insuline que vous devez vous administrer.

31 Injection de l insuline : Désinfecter avec un tampon d alcool le site d injection; Pincer la peau; Tenir le stylo comme un crayon et insérer l aiguille dans la peau à un angle de 90 o ; Injecter toute l insuline en poussant sur le sélecteur; Laisser l aiguille en place 5 secondes; Retirer l aiguille; Jeter l aiguille dans un contenant sécuritaire prévu à cet effet (voir section aide mémoire); Remettre le capuchon sur le stylo injecteur. Il existe 2 types de stylo injecteur d insuline : Le stylo réutilisable où il suffit de remplacer la cartouche d insuline au besoin; Le stylo prérempli jetable où il suffit de jeter le stylo dans un contenant sécuritaire (voir section aide mémoire) une fois terminé. Il est impossible de remplacer la cartouche d insuline. 25

p. 4 à 8 90 % des diabétiques ont un diabète de type 2

p. 4 à 8 90 % des diabétiques ont un diabète de type 2 mieux connaître le diabète de type 2 p. 2 ÉVALUEZ VOS FACTEURS DE RISQUE p. 3 ADOPTER DE SAINES HABITUDES DE VIE p. 4 à 8 CONTRÔLER le diabète p. 9 à 11 Le diabète de type 2 : j agis! Pour le prévenir

Plus en détail

Pour de plus amples renseignements

Pour de plus amples renseignements Les enfants diabétiques ont besoin de vous! gestion Pour vous permettre d aider les enfants diabétiques à gérer la maladie Le présent guide donne des renseignements de base aux personnes qui s occupent

Plus en détail

Contrôler soi-même sa glycémie: simple comme bonjour!

Contrôler soi-même sa glycémie: simple comme bonjour! Contrôler soi-même sa glycémie: simple comme bonjour! Table des matières CHAPITRE 1. Le sucre, on en a besoin... Mais point trop n en faut! p. 2-7 CHAPITRE 2. Les 2 types de diabète et leurs conséquences

Plus en détail

Chapitre 3 MIEUX VIVRE AU QUOTIDIEN POUR LA PERSONNE ATTEINTE

Chapitre 3 MIEUX VIVRE AU QUOTIDIEN POUR LA PERSONNE ATTEINTE Chapitre 3 MIEUX VIVRE AU QUOTIDIEN POUR LA PERSONNE ATTEINTE Ont contribué à l élaboration, la rédaction et la révision de cette section : Line Beaudet Chantal Besner Sylvain Chouinard Brigitte Damien

Plus en détail

Comprendre la chimiothérapie

Comprendre la chimiothérapie Comprendre la chimiothérapie Réédition actualisée 2008 c o l l e c t i o n Guides d information Le déroulement d une chimiothérapie Son action Ses aspects pratiques Ses effets secondaires La surveillance

Plus en détail

d a n s l e t r a i t e m e n t d e

d a n s l e t r a i t e m e n t d e La buprénorphine d a n s l e t r a i t e m e n t d e la dépendance aux opioïdes Lignes directrices du Collège des médecins du Québec et de l Ordre des pharmaciens du Québec juin 2009 table des matières

Plus en détail

Ce guide peut vous aider!

Ce guide peut vous aider! Vous aidez une personne qui souhaite cesser de fumer? Ce guide peut vous aider! Guide de mieux-être Accompagnateurs de renoncement au tabac Si vous souhaitez parler à quelqu un pour vous préparer à arrêter

Plus en détail

Guide pour. Bien Vivre. avec l Hpn

Guide pour. Bien Vivre. avec l Hpn Guide pour Bien Vivre avec l Hpn Table des matières À propos de nous À propos de nous... 3 Mot de Barry Katsof... 5 À propos de l HPN... 6 Expérience de vie avec l HPN... 13 Expérience passée... 13 Expérience

Plus en détail

DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR SURMONTER LA DÉPRESSION

DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR SURMONTER LA DÉPRESSION GUIDE D AUTOSOINS POUR LA DÉPRESSION 2 E ÉDITION DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR SURMONTER LA DÉPRESSION GUIDE DESTINÉ AUX ADULTES F A C U L T Y O F H E A L T H S C I E N C E S Dan Bilsker Ph.D. Dan est

Plus en détail

sur vivre avec le VIH

sur vivre avec le VIH sur vivre avec le VIH Intro 4 Comment une infection par le VIH évolue-t-elle? 5 Qu est-ce que le sida? 7 Que sont les infections opportunistes? 8 Qu est-ce qui peut, ou ne peut pas, être source de contamination?

Plus en détail

BIEN MANGER POUR MIEUX VIVRE

BIEN MANGER POUR MIEUX VIVRE GUIDES DE LA FONDATION QUÉBÉCOISE DU CANCER BIEN MANGER POUR MIEUX VIVRE PENDANT SES TRAITEMENTS CONSEILS DIÉTÉTIQUES POUR LA PERSONNE EN TRAITEMENT CONTRE LE CANCER www.fqc.qc.ca 1 800 363-0063 Ce guide

Plus en détail

Les tumeurs du cerveau

Les tumeurs du cerveau Juin 2010 Les tumeurs du cerveau collection GUIDEs de référence le CERVEAU LES TUMEURS DU CERVEAU LE DIAGNOSTIC LES TRAITEMENTS LA RECHERCHE LA VIE QUOTIDIENNE www.e-cancer.fr L Institut national du cancer

Plus en détail

Les traitements du cancer du rein

Les traitements du cancer du rein MARS 2013 Les traitements du cancer du rein COLLECTION GUIDES PATIENTS LES REINS LE CHOIX DES TRAITEMENTS LA CHIRURGIE LES MÉDICAMENTS ANTICANCÉREUX LES PROFESSIONNELS LA VIE QUOTIDIENNE www.e-cancer.fr

Plus en détail

La sclérose en plaques : ses effets sur vous et sur ceux qui vous sont chers

La sclérose en plaques : ses effets sur vous et sur ceux qui vous sont chers La sclérose en plaques : ses effets sur vous et sur ceux qui vous sont chers Société canadienne de la sclérose en plaques 1979, 1982, 1984, 1986, 1988, 1991, 1992, révisé en 1998, 2000, 2001, 2005, 2008

Plus en détail

Vivre en santé. avec une hépatite virale

Vivre en santé. avec une hépatite virale Vivre en santé avec une hépatite virale REMERCIEMENTS Membres du comité organisateur du projet Mme Kazimiera Adamowski M. Rob Boyd Mme Gail Butt Dr Brian Conway Mme Hannah Cowen Dr Joseph Cox Dr Lisa Graves

Plus en détail

Bien vivre avec l insuffisance cardiaque. Un guide pour vous aider à comprendre l insuffisance cardiaque et à vivre avec cette maladie.

Bien vivre avec l insuffisance cardiaque. Un guide pour vous aider à comprendre l insuffisance cardiaque et à vivre avec cette maladie. Bien vivre avec l insuffisance cardiaque Un guide pour vous aider à comprendre l insuffisance cardiaque et à vivre avec cette maladie. Table des matières Page Introduction... 1 Comprendre l insuffisance

Plus en détail

CHOUETTE, ON PASSE À TABLE!

CHOUETTE, ON PASSE À TABLE! Milieux d accueil CHOUETTE, ON PASSE À TABLE! Guide pratique pour l alimentation des enfants dans les milieux d accueil ONE.be Table des matières Introduction...3 1 Promotion d une alimentation saine...5

Plus en détail

Comprendre la radiothérapie

Comprendre la radiothérapie OCTOBRE 2009 Comprendre la radiothérapie collection guides de référence La radiothérapie externe La curiethérapie les effets secondaires La surveillance Mieux vivre la radiothérapie La sécurité et la qualité

Plus en détail

Le guide pratique d une GROSSESSE en santé

Le guide pratique d une GROSSESSE en santé Le guide pratique d une GROSSESSE en santé Promouvoir et protéger la santé des Canadiens grâce au leadership, aux partenariats, à l innovation et aux interventions en matière de santé publique. Agence

Plus en détail

Vivre avec une forme progressive de SP

Vivre avec une forme progressive de SP Vivre avec une forme progressive de SP La Société canadienne de la sclérose en plaques, 2005, 2008. Conception et Édition: Greenwood Tamad Inc. Impression: Arcade Press Texte original de: The Medicine

Plus en détail

Vivre avec l insuffisance cardiaque

Vivre avec l insuffisance cardiaque 2009 Vivre avec l insuffisance cardiaque Vivre avec l insuffisance cardiaque Guide du patient 1 Que contient ce guide? Comment un cœur en santé fonctionne-t-il?... 3 Qu est-ce que l insuffisance cardiaque?...

Plus en détail

Dons de rein de personnes vivantes à L'Hôpital d'ottawa

Dons de rein de personnes vivantes à L'Hôpital d'ottawa Dons de rein de personnes vivantes à L'Hôpital d'ottawa 1 Dons de rein de personnes vivantes à L'Hôpital d'ottawa Table des matières 1. Introduction 2. Les reins Emplacement Fonction Maladie Possibilités

Plus en détail

Les nouveaux employés : comment bien les accueillir?

Les nouveaux employés : comment bien les accueillir? FAIRE CIRCULER Cocher : Direction Autres gestionnaires Coordonnateur en SST Service de santé Comptabilité Autres Retourner à : Vol. 15, n 3, mai 1999 500, Sherbrooke O., Bureau 1000, Montréal (Québec),

Plus en détail

Loi 41. GUIDE D EXERCICE Les activités réservées aux pharmaciens

Loi 41. GUIDE D EXERCICE Les activités réservées aux pharmaciens Loi 41 GUIDE D EXERCICE Les activités réservées aux pharmaciens AVIS Ce guide ne se substitue pas aux lois, aux règlements ou au jugement des professionnels de la santé. Il représente l état actuel du

Plus en détail

Pour les personnes qui veulent cesser de fumer

Pour les personnes qui veulent cesser de fumer Pour les personnes qui veulent cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 Pour les personnes qui ne veulent

Plus en détail