Protocole CHEOPS. Eudract n

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protocole CHEOPS. Eudract n"

Transcription

1 Protocole CHEOPS Eudract n ESSAI MULTICENTRIQUE DE PHASE II RANDOMISÉ ÉVALUANT L INTÉRET DE L AJOUT D UN INHIBITEUR NON STÉROIDIEN DE L AROMATASE A LA NAVELBINE MÉTRONOMIQUE PER OS CHEZ LES PATIENTES ATTEINTES D UN CANCER DU SEIN MÉTASTATIQUE PRÉ-TRAITÉES. Coordonnateur: Dr P. HEUDEL, Lyon Responsable scientifique: Dr AC HARDY-BESSARD, Saint-Brieuc Promoteur: ARCAGY-GINECO, Paris

2 Rationnel Stratégies thérapeutiques prépondérantes en situation métastatique Chimiothérapie Ou Hormonothérapie Choix déterminé selon les caractéristiques de la patiente et de la tumeur Intérêt de de la chimiothérapie par Navelbine métronomique: contrôle de l évolution néoplasique par plusieurs mécanismes (cytotoxique, anti-angiogénique et immunitaire), tout en minimisant les effets secondaires de la chimiothérapie. Association chimio + hormono : concept ancien avec essais randomisés qui ont montré un meilleur taux de réponse néoplasique et une SSP prolongée Objectif CHEOPS: confirmer intérêt clinique d une association d un traitement par anti-aromatase et d une chimiothérapie métronomique, qui aurait l avantage théorique d associer efficacité thérapeutique et tolérance clinique. 2

3 Essai Phase II, multicentrique, prospective, randomisé, ouvert Indication: cancer du sein métastatique, RH+, HER2-, traitée par une ou deux lignes de chimiothérapie et par au moins une ligne d hormonothérapie par anti-aromatase Nombre de centres participants 40 centres Nombre de patientes attendues = 130 Durée du recrutement =18 mois (depuis l automne 2015) Durée du traitement = jusqu'à progression ou toxicités Durée du suivi : 18 mois (fin de l étude = avril 2019) 3

4 Objectif Principal : Déterminer dans chaque bras la survie sans progression (SSP) SSP = temps écoulé entre le date de randomisation et la date de première progression Objectifs Secondaires : Evaluer l efficacité Taux de Réponse Partielle (RP) et de Réponse Complète (RC), selon RECIST v1.1 Durée de réponse Bénéfice clinique après 24 semaines de traitement Survie Globale Evaluer la tolérance: nature, fréquence et sévérité des effets secondaires Evaluer la qualité de vie: QLQ-C30 4

5 1. Age 50 ans 2. Adénocarcinome mammaire histologiquement prouvé 3. Récepteurs hormonaux positifs aux oestrogènes et/ou à la progestérone 4. Tumeur initiale ne surexprimant pas le récepteur HER2 5. Patiente pré-traitée en situation métastatique par au moins une ligne d hormonothérapie par anti-aromatase non-stéroïdien et par une ou deux lignes de chimiothérapie. 6. Patiente ayant une progression néoplasique 7. Patiente devant débuter une deuxième ou troisième ligne de chimiothérapie 8. Présence d une ou de plusieurs lésion(s) métastatique(s) mesurable(s) ou évaluables(s). En cas de lésion(s) osseuse(s) isolée(s) : nécessité d avoir une lésion non irradiée avec une composante ostéolytique pour être considérée comme lésion(s) cible(s) et ayant une élévation du CA Patiente ménopausée. Le statut ménopausique est défini par : Antécédent d ovariectomie bilatérale Age de 50 ans et aménorrhée spontanée - de plus de 12 mois en l absence de traitement par chimiothérapie, de tamoxifene ou de castration ovarienne chimique - de plus de 24 mois si traitement par chimiothérapie ou tamoxifene 5

6 Patiente atteinte d un cancer du sein métastatique RH+, HER2-, en progression sous anti-aromatase non stéroïdien déjà traitée par au moins une ligne d hormonothérapie par anti-aromatase et par une ou deux lignes de chimiothérapie Signature du consentement Randomisation Début de traitement dans les 8 jours après randomisation Bras A NAVELBINE métronomique per os (50 mg les lundis, mercredis, vendredis, ou les mardis, jeudis et samedis) jusqu'à progression ou toxicité Bras B NAVELBINE métronomique per os (50 mg les lundis, mercredis, vendredis ou les mardis, jeudis et samedis)) + LETROZOLE 2,5 mg/j ou ANASTROZOLE 1 mg/j, tous les jours jusqu'à progression ou toxicité Avec évaluation de la tolérance toutes les 4 semaines, et évaluation tumorale et de la qualité de vie toutes les 8 semaines. 7

7 Bras A : Navelbine métronomique per os, jusqu à progression ou toxicités Posologie = 50 mg tous les lundis, mercredis, vendredis, ou mardis, jeudis, samedis = 2 capsules par prise (1 de 30mg et 1 de 20 mg) Bras B : Navelbine métronomique per os + anastrozole ou létrozole, jusqu à progression ou toxicités Posologie Navelbine = 50 mg tous les lundis, mercredis, vendredis ou mardis, jeudis, samedis = 2 capsules par prise (1 de 30mg et 1 de 20 mg) Posologie hormonothérapie : anastrozole 1 mg/jour ou létrozole 2,5 mg/jour Exemple administration bras B: Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche Navelbine 20 mg X - X - X - - Navelbine 30 mg X - X - X - - Anastrozole ou Letrozole X X X X X X X Aucun traitement fourni Navelbine à conserver entre +2 C et +8 C (cf. kit patiente) Comprimés et capsules à prendre de préférence à la fin d un repas, avec un verre d eau et à heure fixe Traçabilité spécifique de la Navelbine, et du létrozole ou anastrozole, demandée par l ANSM

8 Etat d avancement : 28 inclusions Courbe d inclusion: CumulReel CumulTheo 0 juil oct janv mai-2016 août-2016 nov mars-2017 juin-2017 sept déc Institut Saint Catherine, Avignon Centre Hospitalier de la Région d'annecy, Pringy 24 centres activés 12 centres actifs 28 patientes incluses en 4 mois Hôpital Privé des Côtes d'armor, Plérin sur Mer Centre Léon Bérard, Lyon

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 Christelle Lévy Centre François Baclesse Ce qui est en train de changer nos pratiques, nouvelles AMM Cancers du sein métastatique RH+ HER2 neg en cas de progression

Plus en détail

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole 2008 (décembre) : Patiente de 60 ans Tumorectomie plus curage CAS CLINIQUE 2 carcinome canalaire infiltrant de 2.5 cm, grade 2 RH+ (RO + 100% +++, Allred 8, RP + 80 % ++ Allred 7) Her2-, KI 67 à 18 %,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 septembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 4 juillet 2005 (JO du 14 juillet 2005) FASLODEX 250 mg/5 ml, solution

Plus en détail

Hormonothérapie des cancers du sein. Prise en charge pratique basée sur l efficacité attendue et les effets secondaires. (M.NAMER)

Hormonothérapie des cancers du sein. Prise en charge pratique basée sur l efficacité attendue et les effets secondaires. (M.NAMER) Hormonothérapie des cancers du sein. Prise en charge pratique basée sur l efficacité attendue et les effets secondaires. (M.NAMER) L hormonothérapie est un des 2 traitements systémiques des cancers du

Plus en détail

Référentiel de bon usage - cancers du sein

Référentiel de bon usage - cancers du sein Commission OMéDIT de Basse-Normandie "cancérologie" Référentiel de bon usage - cancers du sein juil.-12 Protocoles de chimiothérapie en adjuvant Intitulé du protocole schéma thérapeutique Stade Schéma

Plus en détail

OSTEOPOROSE ET TRAITEMENTS ANTIHORMONAUX

OSTEOPOROSE ET TRAITEMENTS ANTIHORMONAUX OSTEOPOROSE ET TRAITEMENTS ANTIHORMONAUX INSERM U 1153 - Université Paris Descartes, rhumatologie, hôpital Cochin, Paris OSTEOPOROSE ET CANCER DU SEIN + (Surpoids) Tamoxifène - Cancer Ovariectomie Chimiothérapie

Plus en détail

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE. 19 mars 2010 D. GEDOUIN CENTRE EUGENE MARQUIS RENNES

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE. 19 mars 2010 D. GEDOUIN CENTRE EUGENE MARQUIS RENNES CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE 19 mars 2010 D. GEDOUIN CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE Quelques chiffres Ses particularités Les traitements du cancer du sein : Rappel Les problèmes chez la femme âgée

Plus en détail

CANCERS DU SEIN. Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B

CANCERS DU SEIN. Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B CANCERS DU SEIN Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B Dépistage 1 Patiente de 43 ans Pas d ATCD familiaux ni personnels 3 enfants, allaitement maternel Contraception par stérilet au Levonorgestrel

Plus en détail

Cancer du sein métastatique triple négatif

Cancer du sein métastatique triple négatif Cancer du sein métastatique triple négatif Cancer du sein métastatique triplenégatif Mme I., 32 ans, mariée, 1 enfant de 6 mois Nationalité italienne ATCD personnels: aucun ATCD familiaux: aucun Facteur

Plus en détail

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES PARTICULARITÉS ÉPIDÉMIOLOGIQUES 40 000 nouveaux cas/an en France, 11 000 décès 45% des femmes atteintes ont plus de 65 ans La fréquence s accroît avec l âge, aux USA:

Plus en détail

Les conférences de consensus: comparaison, synthèse. Saint-Gallen Nice-Saint-Paul NCCN

Les conférences de consensus: comparaison, synthèse. Saint-Gallen Nice-Saint-Paul NCCN Les conférences de consensus: comparaison, synthèse Saint-Gallen Nice-Saint-Paul NCCN C Cuvier, Journées de sénologie interactive 2011 Nice-Saint-Paul; 4 ème édition Saint-Gallen; 12 ème conférence NCCN

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 RÉFÉRENTIELS SEIN Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 1 A- Cancers infiltrants 2 Traitements loco-régionaux 3 Traitements loco-régionaux T > 4 cm non inflammatoire N0/N1 et 1 des

Plus en détail

Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale -

Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale - Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale - Institut Claudius Regaud Les essais en cours Essais en adjuvant ICR, étude PHACS Essais ennéoadjuvant étude HORGEN (HT) Essais en métastatique tumeurs

Plus en détail

Cancers du sein Version / 2005

Cancers du sein Version / 2005 Cancers du sein I-Cancer du sein non métastatique non inflammatoire I.1-Introduction La stratégie de traitement habituellement choisie à l Institut Paoli Calmettes est une stratégie adjuvante. Le traitement

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 1 et les «ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment

Plus en détail

Nouveautés thérapeutiques en Cancérologie. Dr Sophie Sadot-Lebouvier ICO-Centre René Gauducheau

Nouveautés thérapeutiques en Cancérologie. Dr Sophie Sadot-Lebouvier ICO-Centre René Gauducheau Nouveautés thérapeutiques en Cancérologie Dr Sophie Sadot-Lebouvier ICO-Centre René Gauducheau Généralités Taux pour 100 000 habitants 150,000 Évolution de l incidence 112,500 75,000 37,500 Prostate Sein

Plus en détail

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE SURVEILLANCE DU CANCER DU SEIN TRAITE ( VIVIANE FEILLEL) SURVEILLANCE LOCOREGIONALE - Séquelles post-thérapeutiques - Récidive homolatérale - Cancer du sein controlatéral SURVEILLANCE GENERALE - Effets

Plus en détail

Cancer du sein chez les femmes âgées. Docteur André MATHIEU Réseau Onco-LR

Cancer du sein chez les femmes âgées. Docteur André MATHIEU Réseau Onco-LR Cancer du sein chez les femmes âgées Docteur André MATHIEU Réseau Onco-LR NARBONNE Données du problème Le cancer du sein chez la femme agée est un problème de santé publique 50 % des cancers à un stade

Plus en détail

Avis 18 décembre 2013

Avis 18 décembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 décembre 2013 Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 novembre 2013 a fait l objet d une audition le 4 décembre 2013 AFINITOR 5 mg, comprimé

Plus en détail

AVIS 3 avril 2013. Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013

AVIS 3 avril 2013. Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 3 avril 2013 Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013 AFINITOR 5 mg, comprimé Boîte de

Plus en détail

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv.

0.00 Janv. 1986 Janv. 1988 Janv. 1990 Janv. 1992 Janv. 1994 Janv. 1996 Janv. 1998 Janv. 2000 Janv. 2002 Janv. 2004 Janv. 2006 Janv. 2008 Janv. COMPARAISON DES TAUX FIXES ET DES TAUX VARIABLES ET TAUX MOYEN DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES À L HABITATION À 5 ANS 2 Taux fixes Taux variables Réservé à l usage interne de. TAUX FIXES DES 25 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

Médicaments prescrits en Oncologie Cas cliniques et QCM

Médicaments prescrits en Oncologie Cas cliniques et QCM Médicaments prescrits en Oncologie Cas cliniques et QCM Dr Florence BANNIE, Pharmacien Dr Laure Kaluzinski, Oncologue Centre Hospitalier Public du Cotentin ARKM 17éme Rencontre Médicale 29 novembre 2014,

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 10 novembre 2004 GEMZAR 200 mg, lyophilisat pour usage parentéral (IV) Flacon de 10 ml GEMZAR 1000 mg, lyophilisat pour usage parentéral

Plus en détail

TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE DANS LE CANCER DU SEIN

TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE DANS LE CANCER DU SEIN TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE DANS LE CANCER DU SEIN Emilie Petit-Jean, Danielle Prébay Pharmaciens Centre Paul Strauss Le 16/10/2014 à Strasbourg et le 23/10/2014 à Nancy LES THÉRAPIES ORALES

Plus en détail

Traitement des cancers du sein groupe qualité pharmacien

Traitement des cancers du sein groupe qualité pharmacien Traitement des cancers du sein groupe qualité pharmacien Docteur Elisabeth Luporsi Centre Alexis Vautrin 29 mai 2007 Traitement locorégional premier des cancers invasifs localisés : indications et limites

Plus en détail

Evaluation de la qualité du contenu De la RCP Enquête du réseau ONCOPIC et du Registre du Cancer de la Somme

Evaluation de la qualité du contenu De la RCP Enquête du réseau ONCOPIC et du Registre du Cancer de la Somme Evaluation de la qualité du contenu De la RCP Enquête du réseau ONCOPIC du Registre du Cancer de la Somme Etat des lieux en 2003 Enquête de la CNAM QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE RCP «théorique» (Enquête

Plus en détail

L HORMONOTHERAPIE DES CANCERS

L HORMONOTHERAPIE DES CANCERS hormonothérapie permet des survies prolongées, mais les tumeurs ant hétérogènes, elles finissent par échapper à un moment ou à un tre à ce traitement L HORMONOTHERAPIE DES CANCERS Cela concerne les tumeurs

Plus en détail

Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris

Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris Hormonothérapie adjuvante Le tamoxifène a été longtemps la molécule

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 25 mai 2011 AVASTIN 25 mg/ml Boîte de 1 flacon de 4 ml (CIP : 566 200-7) Boîte de 1 flacon de 16 ml (CIP : 566 201-3) Laboratoires ROCHE Bevacizumab Liste I Réserve hospitalière

Plus en détail

Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé

Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé M. Berlière Clinique du Sein Centre du Cancer Cliniques Universitaires St Luc Quand la cible n est pas seulement la tumeur mais

Plus en détail

Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013

Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013 Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013 Epidémiologie Epidémiologie du cancer du sein métastatique Incidence annuelle en France : 54 000 nouveaux cas Moins

Plus en détail

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09 CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09 INTRODUCTION 1 er cancer féminin avec l age age moyen: 48 ans expérience

Plus en détail

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne Traitement chirurgical des cancers du sein Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne 2008 1 I- GENERALITES Fréquence : 1 femme sur 11 En France 33 000 nouveaux cas par an Le cancer le plus

Plus en détail

Traitement cancer du sein invasif H Marret -JLansac Département de Gynécologie Obstétrique CHU Bretonneau Tours France Le cancer du sein en France 37000 nouveaux cas en 1998 11000 décès dont 4000 < 65

Plus en détail

Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016

Calendrier prévisionnel Responsable en Ressources Humaines 2015-2016 Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016 Semaine Jour Date Institut ou Jours Heures Lundi 05-oct 15 Entreprise Mardi 06 oct 15 Semaine 41 Mercredi 07 oct 15 Jeudi 08-oct-15

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 juillet 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 juillet 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 juillet 2010 ENANTONE LP 30 mg, poudre et solvant pour suspension injectable (SC) à libération prolongée en seringue pré remplie Boîte de 1 (CIP : 384 583-8) Laboratoires

Plus en détail

HORMONOTHERAPIE ADJUVANTE

HORMONOTHERAPIE ADJUVANTE HORMONOTHERAPIE ADJUVANTE Journée de DES Sénologie Vendredi 5 Avril 2013 Dr Sophie Cousin PLAN Généralités Données épidémiologiques- bien fondé de l HT Score d Allred et hormonosensibilité Récepteurs Hormonaux

Plus en détail

CANCERS : TRAITEMENTS SYSTEMIQUES. Pierre KERBRAT

CANCERS : TRAITEMENTS SYSTEMIQUES. Pierre KERBRAT CANCERS : TRAITEMENTS SYSTEMIQUES Pierre KERBRAT CANCERS : TRAITEMENTS SYSTEMIQUES CIBLES METHODES - ADN chimiothérapie - Récepteurs hormonaux hormonothérapie - Voies d'activation thérapies ciblées Processus

Plus en détail

TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+)

TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+) TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+) FÉVRIER 2012 Marque de commerce : Tykerb Dénomination commune : Lapatinib Fabricant : GSK Forme : Comprimé Teneur : 150 mg Ajout aux listes de médicaments

Plus en détail

Compte Rendu ASCO 2012 Tumeurs urologiques 14/06/2012. H.MAHFOUF Service Oncologie Médicale Universitaire de Rouiba SOMUR

Compte Rendu ASCO 2012 Tumeurs urologiques 14/06/2012. H.MAHFOUF Service Oncologie Médicale Universitaire de Rouiba SOMUR Compte Rendu ASCO 2012 Tumeurs urologiques 14/06/2012 H.MAHFOUF Service Oncologie Médicale Universitaire de Rouiba SOMUR Registre des tumeurs d Alger 2007 Incidences Brutes Incidences standardisées Poumon

Plus en détail

Cancer du sein métastatique

Cancer du sein métastatique Cancer du sein métastatique Catherine Doyle Hémato-oncologue,CHU de Québec Journée Mise à jour 2012 Centre des congrès de Québec 26 octobre 2012 particularités Environ 30% des femmes ayant eu un diagnostic

Plus en détail

2 Les traitements. Les traitements médicamenteux du cancer du sein. Informations-clés

2 Les traitements. Les traitements médicamenteux du cancer du sein. Informations-clés Les traitements médicamenteux du cancer du sein Ce document présente les différents traitements médicamenteux du cancer du sein. Il a pour but d aider les patientes et leurs proches à mieux comprendre:

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN Calformed, 09/02/2007, Dr J.M Loez, Calais INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN I - RAPPEL DE LA CLASSIFICATION CLINIQUE DES CANCERS DU SEIN A - TUMEUR PRIMITIVE Tx non déterminé To pas de

Plus en détail

Approche thérapeutique des patientes métastatiques de cancer du sein. Par Louise Provencher, md. MA. FRCSC Chirurgien oncologue

Approche thérapeutique des patientes métastatiques de cancer du sein. Par Louise Provencher, md. MA. FRCSC Chirurgien oncologue Approche thérapeutique des patientes métastatiques de cancer du sein Par Louise Provencher, md. MA. FRCSC Chirurgien oncologue objectifs Définir les objectifs du traitement métastatique Décrire les modalités

Plus en détail

Julie Vanbockstael, interne à Caen Pr Florence Joly, Caen

Julie Vanbockstael, interne à Caen Pr Florence Joly, Caen Julie Vanbockstael, interne à Caen Pr Florence Joly, Caen Epidémiologie K prostate: qqs données sur le cancer de la prostate au stade métastatique Indication de la chimiothérapie Cytotoxiques : Mitoxantrone

Plus en détail

PAOLA-1. Cancer de l ovaire 1 ère ligne-maintenance

PAOLA-1. Cancer de l ovaire 1 ère ligne-maintenance PAOLA- Cancer de l ovaire ère ligne-maintenance Etude randomisée de phase III, en double aveugle, comparant olaparib vs placebo chez des patientes atteintes de cancer séreux ou endométrioïde de haut grade

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2011 HALAVEN 0,44 mg/ml, solution injectable B/1 flacon de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP 4183523) B/6 flacons de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP

Plus en détail

Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Adjuvant Groupe Sein OncoLR, Janvier 2013

Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Adjuvant Groupe Sein OncoLR, Janvier 2013 Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Adjuvant Groupe Sein OncoLR, Janvier 2013 Coordonnateurs : William Jacot, Marian Gutowski, Gilles Romieu, André Mathieu Synthèse Calcul du risque de récidive

Plus en détail

METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante

METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante «Chimiotherapie» = chimiothérapies (cytotoxiques) et

Plus en détail

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis M. Espié, J Lehman Che, A de Roquancourt, C. Cuvier, E. Bourstyn, L. Cahen-Doidy, C. de Bazelaire,M. Maylin, M. Marty,

Plus en détail

D une médecine prédictive à une médecine personnalisée : l exemple de BRCA1 et BRCA2

D une médecine prédictive à une médecine personnalisée : l exemple de BRCA1 et BRCA2 D une médecine prédictive à une médecine personnalisée : l exemple de BRCA1 et BRCA2 Dr Carole CORSINI Département d oncogénétique CHRU Montpellier 24/09/15 Congrès ONCOLR Définition selon l OMS de la

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011. 20 juillet 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011. 20 juillet 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 octobre 2011 20 juillet 2011 L avis adopté par la Commission de la Transparence le 20 juillet 2011 a fait l objet d une audition le 19 octobre 2011 JEVTANA 60 mg,

Plus en détail

Cancer du sein: soins 2015

Cancer du sein: soins 2015 Cancer du sein: soins 2015 Nouveautés thérapeutiques en pathologie mammaire métastatique Pr. Lionel D Hondt (M.D., Ph.D.) Chef du Service d Oncologie CHU UCL Dinant-Godinne CHU Charleroi, 02 octobre 2015

Plus en détail

Préven'on Récidive Cancer du Sein. Dr CALLA Oncologue CH Manosque- Parc Rambot

Préven'on Récidive Cancer du Sein. Dr CALLA Oncologue CH Manosque- Parc Rambot Préven'on Récidive Cancer du Sein Dr CALLA Oncologue CH Manosque- Parc Rambot Facteurs de Risque Age: Inférieur à 35 ans Taille: Supérieure à 20mm Mul'focalité Embols Vasculaires Marges Statut Ganglionnaire

Plus en détail

Werner HILGERS Oncologie médicale INSTITUT SAINTE CATHERINE

Werner HILGERS Oncologie médicale INSTITUT SAINTE CATHERINE Chimiothérapie injectable et orale Werner HILGERS Oncologie médicale INSTITUT SAINTE CATHERINE les traitements des cancers modalités thérapeutiques 26 novembre 2011 La prise en charge à domicile des patients

Plus en détail

Cancer du sein Les traitements systémiques adjuvants et au stade métastatique

Cancer du sein Les traitements systémiques adjuvants et au stade métastatique CURRICULUM Forum Med Suisse N o 44 31 octobre 2001 1099 Cancer du sein Les traitements systémiques adjuvants et au stade métastatique S. Anchisi a, M. Stalder b, R. Obrist a,c, M. Suleiman d, L. Perey

Plus en détail

Avis 18 septembre 2013

Avis 18 septembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 septembre 2013 MEGACE 160 mg, comprimé B/30 (CIP : 336 047-2) Laboratoire SWEDISH ORPHAN BIOVITRUM DCI Code ATC (2011) Motif de l examen Liste concernée Indication

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02 SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0102/1203 GRT02 VERSION ET DATE : version 1.1 du 12 septembre 2012 TITRE DE L ESSAI

Plus en détail

LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE THS

LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE THS LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE THS Dr TSINGAING KAMGAING Jacques Gynécologue-Obstétricien Hôpital Général de Douala Postgraduate Training in Reproductive Health Research Faculty of

Plus en détail

Essai PENELOPE- Pertuzumab in Platinum-resitant low HER3mRNA epithelial ovarian cancer

Essai PENELOPE- Pertuzumab in Platinum-resitant low HER3mRNA epithelial ovarian cancer Essai PENELOPE- Pertuzumab in Platinum-resitant low HER3mRNA epithelial ovarian cancer AGO-OVAR 2.20/ ENGOT ov 14 Essai international en partenariat réseau européen ENGOT et Roche PENELOPE. AGO-OVAR 2.20

Plus en détail

CANCER DU SEIN. Traitements systémiques adjuvants

CANCER DU SEIN. Traitements systémiques adjuvants CANCE DU SEIN Traitements systémiques adjuvants Khalil. Zaman Médecin associé esponsable médical Centre du sein Centre Pluridisciplinaire d Oncologie CHUV Lausanne DGOG, 8 octobre 2011 EBCTCG, The Lancet

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON) et

Plus en détail

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires.

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Environ 300 hommes par an sont diagnostiqués comme ayant un cancer du sein. L'âge moyen

Plus en détail

OBSERVANCE DU TRAITEMENT HORMONAL DANS LE CANCER DU SEIN CHEZ LA PERSONNE ÂGEE

OBSERVANCE DU TRAITEMENT HORMONAL DANS LE CANCER DU SEIN CHEZ LA PERSONNE ÂGEE OBSERVANCE DU TRAITEMENT HORMONAL DANS LE CANCER DU SEIN CHEZ LA PERSONNE ÂGEE 1 Elianne DUBOIS IDE CENTRE G F LECLERC DIJON SOFOG TOULOUSE 9 octobre 2015 LA PERSONNE ÂGÉE En France, la population âgée

Plus en détail

CANCER DE PROSTATE DISSEMINE ou METASTATIQUE. Référentiel RCP ONCO-UROLOGIE DE BASSE-NORMANDIE

CANCER DE PROSTATE DISSEMINE ou METASTATIQUE. Référentiel RCP ONCO-UROLOGIE DE BASSE-NORMANDIE CANCER DE PROSTATE DISSEMINE ou METASTATIQUE Référentiel RCP ONCO-UROLOGIE DE BASSE-NORMANDIE La mise à jour à jour a été effectuée à partir des recommandations 2010 en onco-urologie (AFU, EAU, ESMO, INCA),

Plus en détail

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein V. Noirez et C. Platini CP Oncolor 18/03/2003 1 Quoi de neuf? C est génial tumeur stromale LMC tumeurs digestives cancer du sein tumeur cérébrale mélanome

Plus en détail

Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012. TP n 6. Pathologie mammaire. Dystrophie et Cancer du sein

Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012. TP n 6. Pathologie mammaire. Dystrophie et Cancer du sein Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012 TP n 6 Pathologie mammaire Dystrophie et Cancer du sein Lames virtuelles TP 6 Mastose Carcinome mammaire HES 1 Carcinome mammaire HES 2 Carcinome mammaire

Plus en détail

Etudes cliniques dans les atteintes méningées métastatiques. E Le Rhun 19.04.12

Etudes cliniques dans les atteintes méningées métastatiques. E Le Rhun 19.04.12 Etudes cliniques dans les atteintes méningées métastatiques E Le Rhun 19.04.12 6 études randomisées Chamberlain, 2010 Intrathecal Trastuzumab HER2 is overexpress in 30% of primary BC 29% of patients with

Plus en détail

Progrès dans la prise en charge des femmes atteintes de cancers du sein.

Progrès dans la prise en charge des femmes atteintes de cancers du sein. Progrès dans la prise en charge des femmes atteintes de cancers du sein. Dominique Maraninchi Institut Paoli-Calmettes Aix Marseille Université Marseille Remerciements Chantal Belorgey Alexandre Moreau

Plus en détail

Chirurgie palliative des cancers du sein

Chirurgie palliative des cancers du sein Chirurgie palliative des cancers du sein Dr MARTIN-FRANCOISE Sandrine Centre François Baclesse CAEN 1 / xx Cancers du sein métastatiques Cancer du sein d emblée métastatique : 1 à 2% Puis cancer devenant

Plus en détail

CANCER DU SEIN. Matthieu MULLER

CANCER DU SEIN. Matthieu MULLER CANCER DU SEIN Matthieu MULLER le 20/12/2012 EPIDEMIOLOGIE Epidémiologie Incidence Mortalité Sein 49814 / 53000 11201 / 11500 Colon Rectum 17500 / 19000 7964 / 8300 Poumon 6714 / 12000 5674 / 8100 Endomètre

Plus en détail

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot Service d Oncologie - Radiothérapie Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Charles Foix- Paris Importance de la prise en charge pluridisciplinaire

Plus en détail

Traitement médical du cancer de l endomètre

Traitement médical du cancer de l endomètre Traitement médical du cancer de l endomètre La biologie moléculaire met le pied dans la porte! r Jean-Emmanuel Kurtz & Dr Isabelle Ray-Coquard Hôpitaux Universitaires de Strasbourg & Centre Léon Bérard

Plus en détail

Mardi 05 juil stage croisière voile initiation - perf. stage croisière Mardi 12 juil 310 1 400 COMPLET Mercredi 13 juil Jeudi 14 juil

Mardi 05 juil stage croisière voile initiation - perf. stage croisière Mardi 12 juil 310 1 400 COMPLET Mercredi 13 juil Jeudi 14 juil 1 journée voile à partir de 450 voilier + skipper pour 6 places 1 WE manœuvres à la voile et spi : 260 / personne 1 journée voile + déjeuner à l'île d'aix : 130 ou 140 / pers restaurant inclus 1 WE manœuvres

Plus en détail

Chimioprévention du cancer du sein en cas de mutation BRCA1/2. Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Chimioprévention du cancer du sein en cas de mutation BRCA1/2. Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Chimioprévention du cancer du sein en cas de mutation BRCA1/2 Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Chimioprévention Buts: réduire la mortalité par cancer Le problème doit être un

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 04 octobre 2006 HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP: 562 103-7) Laboratoire ROCHE trastuzumab Liste I Médicament soumis

Plus en détail

Hormonothérapie du cancer de prostate

Hormonothérapie du cancer de prostate Hormonothérapie du cancer de prostate E. Lechevallier 17 juin 2014 Cancer de prostate Cancers urologiques: 79.320 cas (2012) 25% des cancers homme: 35% - femme: 4% Organe (Francim 2013) prostate 53.465

Plus en détail

Référentiel régional. Christelle LEVY. CAEN, 4 Novembre 2014

Référentiel régional. Christelle LEVY. CAEN, 4 Novembre 2014 Référentiel régional cancer du sein Christelle LEVY CAEN, 4 Novembre 2014 A quoi peuvent servir les référentiels? Définir le traitement optimal pour chaque patiente Homogénéiser les prises en charge sur

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1 février 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du 15

Plus en détail

PHARE : Protocole d Herceptin Adjuvante. l Exposition

PHARE : Protocole d Herceptin Adjuvante. l Exposition PHARE : Protocole d Herceptin Adjuvante Réduisant l Exposition PHARE : rationnel Quatre grands essais ont montré que 1 an d Herceptin réduit le risque de rechute ou de décès par deux HERA : HR = 0.54 NSABP

Plus en détail

sur l hormonothérapie dans le traitement du cancer du sein Coordinateur : Dr Anne Lesur, Centre Alexis-Vautrin, Vandœuvre-lès-Nancy

sur l hormonothérapie dans le traitement du cancer du sein Coordinateur : Dr Anne Lesur, Centre Alexis-Vautrin, Vandœuvre-lès-Nancy sur l hormonothérapie dans le traitement du cancer du sein Coordinateur : Dr Anne Lesur, Centre Alexis-Vautrin, Vandœuvre-lès-Nancy sur l hormonothérapie dans le traitement du cancer du sein Sommaire Avant-propos...

Plus en détail

Thérapies ciblées des cancers du sein : situation actuelle -05-2011

Thérapies ciblées des cancers du sein : situation actuelle -05-2011 THERAPIES CIBLEES DES CANCERS DU SEIN : SITUATION ACTUELLE Pierre KERBRAT TRAITEMENTS MEDICAUX DES CANCERS CIBLES METHODES Récepteurs hormonaux Hormonothérapie (1896) A D N Chimiothérapie (1946) Molécules

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 12 décembre 2009

Communiqué de presse. Bâle, le 12 décembre 2009 Communiqué de presse Bâle, le 12 décembre 2009 Meilleures chances de guérison pour les patientes souffrant de cancer du sein HER2- positif de stade précoce lorsqu elles reçoivent Herceptin pendant un an

Plus en détail

Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein. William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier

Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein. William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier Le cancer du sein en France 49.814 nouveaux cas en 2005 11.441 décès en 2006 Létalité ± 20 % Guérin et al.,

Plus en détail

1. Cancérogénèse et anatomopathologie. 1.1. Cancérogénèse. 1.2. Anatomie-Pathologique

1. Cancérogénèse et anatomopathologie. 1.1. Cancérogénèse. 1.2. Anatomie-Pathologique Diagnostiquer une tumeur du sein : argumenter l'attitude thérapeutique et justifier le suivi du patient Professeur X Pivot, Professeur M Marty, Docteur M Espié CHU de Besançon, Hôpital Saint Louis-Paris

Plus en détail

Avis 9 janvier 2013. HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon en verre de 15 ml (CIP : 562103-7)

Avis 9 janvier 2013. HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon en verre de 15 ml (CIP : 562103-7) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 9 janvier 2013 HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon en verre de 15 ml (CIP : 562103-7) Laboratoire ROCHE DCI Code ATC (année)

Plus en détail

Quoi de neuf en. hormonothérapie? Le cancer du sein. Le cas de madame Sansrépit Inquiète. Dans cet article : Par Ginette Martin, M.D.

Quoi de neuf en. hormonothérapie? Le cancer du sein. Le cas de madame Sansrépit Inquiète. Dans cet article : Par Ginette Martin, M.D. Le cancer du sein Quoi de neuf en hormonothérapie? Dans cet article : 1. Les facteurs de risque du cancer du sein 2. Le tamoxifène 3. Les inhibiteurs de l aromatase Par Ginette Martin, M.D., FRCSC Le cas

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE. C. Cuvier

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE. C. Cuvier CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE C. Cuvier 3 contextes cliniques pour la chimiothérapie du cancer du sein - Adjuvant - Néoadjuvant ( = chimiothérapie 1 ère ) - Métastatique PROTOCOLES adjuvant

Plus en détail

14/ Tumeurs de la prostate

14/ Tumeurs de la prostate SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux 14/ Tumeurs de la prostate Carcinogénèse Conversion d'une cellule normale vers une cellule tumorale Cellule normale: division cellulaire, apoptose Cellule tumorale:

Plus en détail

OSTEOPOROSE ET CANCER DU SEIN MECANISMES ET TRAITEMENTS. Karine Briot Rhumatologie, Hôpital Cochin Paris

OSTEOPOROSE ET CANCER DU SEIN MECANISMES ET TRAITEMENTS. Karine Briot Rhumatologie, Hôpital Cochin Paris OSTEOPOROSE ET CANCER DU SEIN MECANISMES ET TRAITEMENTS Karine Briot Rhumatologie, Hôpital Cochin Paris T! -1 : ostéopénie T! -2,5 : ostéoporose OMS, 1997 + Surpoids Tamoxifène - Cancer Ovariectomie

Plus en détail

Essai Inter-groupe : FFCD UNICANCER FRENCH - GERCOR

Essai Inter-groupe : FFCD UNICANCER FRENCH - GERCOR CLIMAT - PRODIGE 30 Etude de phase III randomisée évaluant l Intérêt de la colectomie première chez les patients porteurs d un cancer colique asymptomatique avec métastases hépatiques synchrones non résécables

Plus en détail

Cas clinique cancer de la prostate M+ Pr Florence JOLY

Cas clinique cancer de la prostate M+ Pr Florence JOLY Cas clinique cancer de la prostate M+ Pr Florence JOLY Dossier Médical - Présentation et caractéristiques du patient Nom : Mr V. Age : 78 ans Profession : enseignant retraité Situation familiale : marié,

Plus en détail

!"#$%&'&(%)*"#+)&%)*,-&".#(/&)&() 0(/*+*1$&2)+&)/#(/&")34)-&$() 56)7-8$9) :&(%"&)3&-)'#+#3$&-)34)-&$() ;<8$%#+)=%)>*4$-)

!#$%&'&(%)*#+)&%)*,-&.#(/&)&() 0(/*+*1$&2)+&)/#(/&)34)-&$() 56)7-8$9) :&(%&)3&-)'#+#3$&-)34)-&$() ;<8$%#+)=%)>*4$-) !"#$%&'&(%)*"#+)&%)*,-&".#(/&)&() 0(/*+*1$&2)+&)/#(/&")34)-&$() 56)7-8$9) :&(%"&)3&-)'#+#3$&-)34)-&$() ;*4$-) Histoire des traitements oraux du cancer du sein 1970 1976: CMF oral adjuvant 1976

Plus en détail

Karine Briot Rhumatologie, Hôpital Cochin Paris

Karine Briot Rhumatologie, Hôpital Cochin Paris PERTE OSSEUSE LIEE AUX TRAITEMENTS DES CANCERS Karine Briot Rhumatologie, Hôpital Cochin Paris DEFINITION DE L OSTEOPOROSE Maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la masse osseuse

Plus en détail

ÉTUDE PRÉVALENCE HER HER2

ÉTUDE PRÉVALENCE HER HER2 PrevHER HER2 ÉTUDE PRÉVALENCE ÉVALUATION DE LA PRÉVALENCE DE HER2 DANS LE CANCER DU SEIN EN SITUATION ADJUVANTE OBJECTIF DE L ENQUÊTE Evaluer le pourcentage de patientes présentant un cancer du sein en

Plus en détail

CANCER DU SEIN : UN GUIDE POUR LES PATIENTES

CANCER DU SEIN : UN GUIDE POUR LES PATIENTES CANCER DU SEIN : UN GUIDE POUR LES PATIENTES INFORMATION BASÉE SUR LES RECOMMANDATIONS DE L ESMO Ce guide pour les patientes a été préparé par Reliable Cancer Therapies (RCT) comme un service aux patientes,

Plus en détail

Antécédent de cancer du sein et risque de fractures. Antécédent de cancer du sein et DMO. Cancer du sein et risque osseux?

Antécédent de cancer du sein et risque de fractures. Antécédent de cancer du sein et DMO. Cancer du sein et risque osseux? Os non métastatique m et cancer Cancer du sein Os non métastatique m et cancer RM Javier Service de Rhumatologie Strasbourg Cancer prostate Etiologie souffrance osseuse Possibilités s thérapeutiques Efficacité

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques - juin 2005 - CARCINOMES INTRA-CANALAIRES Diagnostic Dépistage (le plus souvent examen clinique normal ; parfois tumeur,

Plus en détail