chiffres clés PMI La santé des enfants en 2004 et 2005

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "chiffres clés PMI La santé des enfants en 2004 et 2005"

Transcription

1 chiffres clés PMI La santé des enfants en 2004 et 2005

2 La santé des enfants dans l Aube en 2004 et 2005 La santé des enfants dans l Aube en 2004 et 2005 Les données épidémiologiques regroupées dans ce recueil ont été réalisées par la mission de Protection Maternelle et Infantile (PMI). Elles sont issues de l'exploitation informatique des certificats de santé du 8 e jour, du 9 e mois et du 24 e mois des années 2004 et 2005 ainsi que des relevés d'hospitalisation en néonatalogie, des certificats de décès et des bilans de santé en école maternelle. Ces chiffres concernent uniquement les enfants domiciliés dans l'aube.

3 Sommaire Les données démographiques 2 Les données des certificats du 8 e jour 3 LES MÈRES ET LEUR GROSSESSE 3 L'ACCOUCHEMENT 4 LES ENFANTS 6 Les données des certificats du 9 e mois 11 Les données des certificats du 24 e mois 12 Les données des bilans de santé en école maternelle 14

4 2 La santé des enfants dans l Aube en 2004 et 2005 Les données démographiques EVOLUTION DES NAISSANCES ET DU NOMBRE DE CERTIFICATS DU 8 E JOUR naissances (sources INSEE) CS du 8 e jour Nombre de certificats de santé du 8 e jour réceptionnés par le service de PMI en 2004 : 3324 en 2005 : 3606 Parmi ces enfants, 110 et 112 sont issus de grossesses multiples. ORGANISATION DE L ACTION MÉDICO-SOCIALE DANS L AUBE ET RÉPARTITION DES CERTIFICATS DE SANTÉ DU 8 E JOUR PAR CIRCONSCRIPTION D ACTION MÉDICO-SOCIALE. TU1 (Troyes Urbain 1) : TU2 (Troyes Urbain 2) : TU3 (Troyes Urbain 3) : Aix-en-Othe : Arcis-sur-Aube : Bar-sur-Aube : Bar-sur-Seine : Romilly-sur-Seine : TU1 regroupe une partie de Troyes, Pont-Sainte-Marie et Saint-Parres-aux-Tertres TU2 regroupe La Chapelle-Saint-Luc, Les Noës-près-Troyes, La Rivière-de-Corps et Sainte-Savine TU3 regroupe une partie de Troyes, Bréviandes, Rosières-près-Troyes, Saint-André-les-Vergers et Saint-Julien-les-Villas

5 3 Les données des certificats de santé du 8 e jour LES MÈRES ET LEUR GROSSESSE Age des mères à la naissance de l enfant (79,4 % de certificats renseignés en 2004 et 81 % en 2005) Age moyen des mères : 28,7 28,7 % des mères ayant moins de 18 ans (13 à 17 ans) : 0,7 0,6 % des mères ayant moins de 20 ans (13 à 19 ans) : 3,8 2,9 % des mères ayant plus de 37 ans (38 ans et plus) : 5,6 7, (2004) (2005) Nombre de grossesses antérieures (93,9 % de certificats renseignés en 2004 et 97,9 % en 2005) % des femmes primigestes : 37,6 38,9 % des femmes ayant eu une grossesse antérieure : 31,0 31,2 % des femmes ayant eu deux grossesses antérieures : 15,6 15,5 % des femmes ayant eu plus de deux grossesses antérieures : 15,8 14,3

6 4 La santé des enfants dans l Aube en 2004 et 2005 LE SUIVI DE LA GROSSESSE Les consultations prénatales (77,5 % de certificats renseignés en 2004 et 86 % en 2005) % des femmes n'ayant eu aucun suivi : 0,8 0,6 % des femmes ayant eu entre 1 et 6 visites : 10,8 11,3 % des femmes ayant eu les 7 visites obligatoires : 26,2 40,1 % des femmes ayant eu 8 ou 9 visites : 54,3 41,5 % des femmes ayant eu 10 visites ou plus : 7,7 6,3 Les échographies (87,4 % de certificats renseignés en 2004 et 90,9 % en 2005) % des femmes n'ayant eu aucune échographie : 0,4 0,3 % des femmes ayant eu 1 ou 2 échographies : 5,3 4,5 % des femmes ayant eu les 3 échographies recommandées : 66,9 72,3 % des femmes ayant eu plus de 3 échographies : 27,3 22,8 L ACCOUCHEMENT Début du travail (93,2 % de certificats renseignés en 2004 et 91,4 % en 2005) % des accouchements spontanés : 76,5 80,0 % des accouchements déclenchés : 13,3 10,8 % des accouchements par césarienne avant le début du travail : 10,1 9,2 Mode de naissance des enfants (94,8 % de certificats renseignés en 2004 et 94,9 % en 2005) % des accouchements faits par voie basse non opératoire : 73,7 76,0 % des accouchements ayant nécessité une extraction par voie basse opératoire : 5,5 4,4 % des accouchements ayant nécessité une césarienne : 20,8 19,6 Analgésie (94,8 % de certificats renseignés en 2004 et 95,5 % en 2005) % des femmes ayant accouché sans analgésie : 20,6 17,6 % des femmes ayant bénéficié d'une péridurale : 62,6 65,2

7 5 L ACCOUCHEMENT (SUITE) Evolution des taux d accouchement par voie basse opératoire et par césarienne depuis ,6 20,9 20,8 19,6 césarienne 6,6 6,4 5,5 4,4 voie basse opératoire Evolution du pourcentage d accouchements sous péridurale depuis ,7 62,6 65,2

8 6 La santé des enfants dans l Aube en 2004 et 2005 LES ENFANTS Lieu de naissance (99 % de certificats renseignés en 2004 et 99,7 % en 2005) Ces chiffres ne prennent en compte que les naissances domiciliées dans le département et ne reflètent pas l'activité totale des maternités auboises (2004) (2005) Allaitement maternel Nombre d enfants ayant bénéficié d'un allaitement maternel à la naissance, soit un taux : 59,8 % 59,0 % Le taux de mères ayant allaité leur enfant était de 56,2 % en 2004 et de 59,1 % en En 2002, le taux national de mères ayant allaité était de 57 %. Terme de la grossesse (94,6 % de certificats renseignés en 2004 et 96,7 % en 2005) Nombre d enfants nés avant 37 SA : soit un taux de prématurité de : 6,6 % 6,1 % Nombre d enfants nés avant 32 SA : soit : 1,1 % 0,7 % (SA : semaines d'aménorrhée)

9 7 LES ENFANTS (SUITE) Répartition des prématurés par tranche d'âge gestationnel en 2005 (en SA : semaines d'aménorrhée) SA (0,5 %) SA (1,4 %) SA (4,7 %) SA (12,1 %) SA (19,1 %) SA SA SA SA SA SA 133 soit un total de SA (62,1 %) Evolution du taux de prématurité depuis ,2 6,6 6,1

10 8 La santé des enfants dans l Aube en 2004 et 2005 LES ENFANTS (SUITE) Taux de prématurés par circonscription d'action médico-sociale Supérieur à 5,5 % 2004 TU1 : 5,7 % - TU2 : 8,2 % - TU3 : 6,8 % - Aix-en-Othe : 6,1 % Arcis-sur-Aube : 6,9 % - Bar-sur-Aube : 6,7 % - Bar-sur-Seine : 7,5 % Romilly-sur-Seine : 5,7 % 2005 TU1 : 7,9 % - TU2 : 8,5 % - TU3 : 6,4 % - Bar-sur-Aube : 6,5 % Supérieur à 4,5 % et inférieur ou égal à 5,5 % Aix-en-Othe : 5,4 % - Romilly-sur-Seine : 5,3 %) Inférieur ou égal à 4,5 % Arcis-sur-Aube : 3,8 % - Bar-sur-Seine : 4,5 % Poids des enfants (99,1 % de certificats renseignés en 2004 et 98,8 % en 2005) Nombre d enfants pesant moins de 2500 g à la naissance : soit un taux de : 7,8 % 7,0 % Nombre d enfants pesant moins de 1500 g à la naissance : soit un taux de : 0,9 % 0,8 % % d enfants issus de grossesse multiple et pesant moins de 2500 g : 57,3 58,2

11 9 LES ENFANTS (SUITE) Evolution du taux d'enfants de moins de 2500 g depuis ,4 7,8 6,7 7 6,6 6,7 5,7 5,9 5,9 5,1 5,5 5,7 5,8 Taux d hypotrophie (98,3 % de certificats renseignés) Ce taux correspond aux enfants nés à terme (> à 37 SA) et pesant moins de 2500 g. Ce taux est de 3,7 % en 2004 et 3,5 % en SA : Semaines d'aménorrhée. Hospitalisation des enfants en période néonatale (données issues des relevés d'hospitalisation en néonatalogie) % d enfants hospitalisés au Centre hospitalier de Troyes en période néonatale (de 0 à 28 jours de vie) : 10,4 8,1 % d enfants hospitalisés au Centre hospitalier de Troyes en période néonatale précoce (de 0 à 6 jours de vie) : 9,2 6,9

12 10 La santé des enfants dans l Aube en 2004 et 2005 LES ENFANTS (SUITE) Evolution du taux d'enfants hospitalisés en néonatalogie au Centre hospitalier de Troyes après la naissance et au cours de la période néonatale, depuis ,4 9,2 8,1 6,9 avant 28 jours avant 7 jours Les pathologies néonatales (78 % de certificats renseignés en 2004 et 89 % en 2005) Nombre d enfants ayant été déclarés porteurs d'une pathologie néonatale : soit 9,6 % 5,3 % Les anomalies congénitales Omphalocèle 1 1 Fente labio-palatine 1 1 Malformation cardiaque certaine 4 5 Malformation cardiaque suspectée 1 1 Trisomie 21 suspectée 0 0 Trisomie 21 certaine 2 1 Hanches luxables certaines 1 1 Hanches luxables suspectées 0 1 Autres anomalies 17 9 Hydrocéphalie 1 0 Les décès d'enfants de 0 à 2 ans dans le département (données issues des certificats de décès) Enfants décédés le jour de leur naissance : 6 8 Enfant décédé entre le 1 er jour et le 1 er mois : 5 8 Enfants décédés entre 1 mois et 1 an : 4 2 Enfants décédés entre 1 et 2 ans : 1 0

13 11 Les données des certificats de santé du 9 e mois GÉNÉRALITÉS Nombre de certificats du 9 e mois reçus : soit un taux de réception d'environ : 85,5 % 88,7 % % d enfants examinés par un omnipraticien : 62,4 63,4 % d enfants examinés par un pédiatre : 37,3 36,5 % d enfants examinés par un autre spécialiste : 0,3 0,1 (98,9 % de certificats renseignés en 2004 et 98,4 % en 2005) % d examens réalisés dans les consultations PMI : 15,5 15,0 (98,9 % de certificats renseignés en 2004 et 96,5 % en 2005) LES MODES DE GARDE (94,1 % de certificats renseignés en 2004 et 96,6 % en 2005) Enfants accueillis en mode de garde : 42,5 % 41,8 % soit un nombre d enfants de : Pour ces enfants, l accueil a été réalisé : (98,2 % de certificats renseignés en 2004 et 97,5 % en 2005) par une assistante maternelle : 53,7 % 55,0 % en crèche collective : 13,6 % 14,3 % en crèche familiale : 9,8 % 8,4 % au domicile par un tiers : 5,1 % 6,1 % en halte garderie : 4,2 % 5,1 % en crèche parentale : 2,4 % 2,2 % HOSPITALISATION DES ENFANTS EN DEHORS DE LA PÉRIODE NÉONATALE (94 % de certificats renseignés en 2004 et 98,8 % en 2005) Nombre d enfants hospitalisés au moins une fois entre 28 jours et 9 mois : soit : 7,6 % 7,1 %

14 12 La santé des enfants dans l Aube en 2004 et 2005 Les données des certificats de santé du 24 e mois GÉNÉRALITÉS Nombre de certificats du 24 e mois reçus : soit un taux de réception de : 75,7 % 79,3 % % d enfants examinés par un omnipraticien : 69,6 69,1 % d enfants examinés par un pédiatre : 30,4 30,8 % d enfants examinés par un autre spécialiste : 0,0 0,1 (98,9 % de certificats renseignés en 2004 et 98,8 % en 2005) % d examens réalisés dans les consultations PMI : 13,7 13,7 (98,9 % de certificats renseignés en 2004 et 98,1 % en 2005) LES MODES DE GARDE (94,9 % de certificats renseignés en 2004 et 95,2 % en 2005) Enfants accueillis en mode de garde : 45,7 % 49,5 % soit un nombre : Pour ces enfants, l accueil a été réalisé : (98 % de certificats renseignés en 2004 et 97 % en 2005) par une assistante maternelle : 51,9 % 51,3 % en crèche collective : 14,7 % 14,2 % en crèche familiale : 8,2 % 8,5 % au domicile par un tiers : 4,9 % 2,8 % en halte garderie : 9,8 % 13,0 % en crèche parentale : 1,7 % 2,1 % HOSPITALISATION ENTRE LE 9 E ET LE 24 E MOIS (93,7 % de certificats renseignés en 2004 et 99,2 % en 2005) Nombre d enfants hospitalisés au moins une fois entre 9 et 24 mois : soit : 9,7 % 7,4 %

15 13 LES VACCINATIONS AU 24 E MOIS (98 % de certificats renseignés en 2004 et 98,2 % en 2005) Diphtérie + Tétanos + Poliomyélite (3 doses + rappel) 90,7 % 86,7 % Coqueluche (3 doses + rappel) 90,4 % 86,4 % Haemophilus (3 doses + rappel) 89,7 % 84,9 % Rougeole 94,4 % 89,8 % Oreillons 94,3 % 89,7 % Rubéole 94,3 % 89,7 % B.C.G. 87,5 % 85,6 % Hépatite B (3 doses) 53,1 % 36,7 % Pneumocoque 35,0 % 29,3 % Méningocoque C 3,4 %

16 14 La santé des enfants dans l Aube en 2004 et 2005 Les données des bilans de santé en école maternelle BILANS DES ENFANTS À 3-4 ANS Ces bilans ont été effectués par les médecins et les puéricultrices de P.M.I. du département, au cours des années scolaires et , pour les enfants nés, d une part, entre le 1 er juillet 1999 et le 30 juin 2000, et, d autre part, le 1 er juillet 2000 et le 30 juin enfants (en 2004) et enfants (en 2005) ont été vus en bilan. DÉPISTAGE DES TROUBLES SENSORIELS ET DU LANGAGE Troubles visuels Nombre d enfants adressés chez un ophtalmologue : soit 7,4 % 7,7 % Nombre d enfants déjà suivis par un ophtalmologue : Troubles auditifs Nombre d enfants adressés chez un ORL : soit 5,9 % 6,9 % Nombre d enfants déjà suivis par un ORL : Troubles du langage Nombre d enfants adressés chez un orthophoniste : soit 10,2 % 12,3 % Nombre d enfants déjà suivis par un orthophoniste : Troubles psychorelationnels et du langage Nombre d enfants adressés au C.M.P. (1) : Nombre d enfants adressés au C.M.P.P. (2) : Nombre d enfants adressés au C.A.M.S.P. (3) : (1) : Centre médico-psychologique (2) : Centre médico-psycho-pédagogique (3) : Centre d aide médico-sociale précoce

17 15 ETUDE DE LA TAILLE ET DU POIDS AU COURS DE L EXAMEN DES 3-4 ANS Retard statural 10 enfants (en 2004) et 8 enfants (en 2005) avaient une taille inférieure à 3 e percentile. Critère prédictif d'obésité : I.M.C. 119 enfants soit 4,6 % (en 2004) et 136 enfants soit 5,1 % (en 2005) avaient un I.M.C. supérieur à 18. COUVERTURE VACCINALE À 3-4 ANS DTP Coq + Hemophilus : 98,9 % 99,8 % ROR (une injection) : 87,3 % 82,7 % Hépatite B : 40,5 % 43,8 % B.C.G. : 79,0 % 81,2 % Autre (Prevenar) : 3,2 % 5,2 %

18 16 La santé des enfants dans l Aube en 2004 et 2005 Notes

19 Conseil général de l'aube Direction départementale des actions médico-sociales (DIDAMS) Mission PMI (Protection maternelle et infantile) Cité administrative des Vassaules BP TROYES CEDEX Tél : Fax : aty s - photo : Conseil général de l Aube - 11/2006

chiffres clés PMI La santé des enfants en 2002

chiffres clés PMI La santé des enfants en 2002 chiffres clés PMI La santé des enfants en 2002 La santé des enfants dans l Aube en 2002 La santé des enfants dans l Aube en 2002 Les données épidémiologiques regroupées dans ce recueil ont été réalisées

Plus en détail

La santé de la mère et de l enfant. Chiffres clés 2013. en Dordogne

La santé de la mère et de l enfant. Chiffres clés 2013. en Dordogne La santé de la mère et de l enfant Chiffres clés 2013 en Dordogne Direction Départementale de la Solidarité et de la Prévention Pôle PMI - Actions de Santé Ces données épidémiologiques sont présentées

Plus en détail

INDICATEURS PERINATALITE - PETITE ENFANCE 2012* DIRECTION PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE PETITE ENFANCE (PMI PE)

INDICATEURS PERINATALITE - PETITE ENFANCE 2012* DIRECTION PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE PETITE ENFANCE (PMI PE) 1 DONNES PERINATALES Année HautsdeSeine Note 1A DONNEES DEMOGRAPHIQUES INSEE, INSERM Nouveaunés vivants domiciliés 2012 24 790 Taux de natalité (nouveaunés vivants pour 1000 habitants) 2012 15,6 pour 1000

Plus en détail

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT Données issues des certificats de santé 8 ème jour, 9 ème et 24 ème mois Ce document a été réalisé à partir des données épidémiologiques concernant les enfants domiciliés

Plus en détail

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT Données issues des certificats de santé 8 ème jour, 9 ème et 24 ème mois Ce document a été réalisé à partir des données épidémiologiques concernant les enfants domiciliés

Plus en détail

État de santé des enfants de 3-4 ans en école maternelle dans l Yonne

État de santé des enfants de 3-4 ans en école maternelle dans l Yonne État de santé des enfants de 3-4 ans en école maternelle dans l Yonne Année scolaire 2009-2010 Service de Protection Maternelle et Infantile Exploitation des données statistiques : Observatoire de la santé

Plus en détail

- La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme

- La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme - La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme Données 2012 1 - Données issues des certificats de santé du 8 ème jour 2 -Sommaire p.3 - édito p.4 - Contexte périnatal dans la drôme p.5 - Certificats

Plus en détail

la mère La santé en Côte-d Or Chiffres clés et repères en santé publique

la mère La santé en Côte-d Or Chiffres clés et repères en santé publique La santé la mère de et de l enfant en Côte-d Or Chiffres clés et repères en santé publique Indicateurs 2008 Exploitation des données statistiques : Observatoire régional de la santé (ORS Bourgogne www.ors-bourgogne.org

Plus en détail

LE 1 er CERTIFICAT DE SANTÉ

LE 1 er CERTIFICAT DE SANTÉ L 1 er CRTIFICAT D SANTÉ xploitation des certificats de santé du e jour des enfants nés entre 2003 et 200 n France, beaucoup de données périnatales sont issues du certificat de santé du e jour. À chaque

Plus en détail

BISES Bulletin d informations sanitaires, épidémiologiques et statistiques

BISES Bulletin d informations sanitaires, épidémiologiques et statistiques BISES Page 1 Janvier 2012 Numéro spécial Ministère de la santé - Direction de la santé BISES Bulletin d informations sanitaires, épidémiologiques et statistiques Analyse des certificats de santé du 8 ème

Plus en détail

AUDIT VACCINATIONS. Résultats 1 er tour

AUDIT VACCINATIONS. Résultats 1 er tour AUDIT VACCINATIONS Résultats 1 er tour Participation Population Résultats par vaccination : - DTP - Hépatite B - Rougeole - Coqueluche - Méningite C - Human Papilloma Virus Résultats des participants Sommaire

Plus en détail

ÉTAT DE SANTÉ DE LA PETITE ENFANCE EN CORRÈZE. Exploitation des certificats de santé du 8 ème jour Analyse annuelle (enfants nés en 2014)

ÉTAT DE SANTÉ DE LA PETITE ENFANCE EN CORRÈZE. Exploitation des certificats de santé du 8 ème jour Analyse annuelle (enfants nés en 2014) ÉTAT DE SANTÉ DE LA PETITE ENFANCE EN CORRÈZE Exploitation des certificats de santé du 8 ème jour Analyse annuelle (enfants nés en ) Une étude du Conseil Départemental de la Pôle Proximité et Solidarités

Plus en détail

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013 1 L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices Édition 2013 L assurance maternité Sommaire Les prestations maternité 3 Cas particuliers 8 Le congé paternité 11

Plus en détail

NOM-PRENOM DU PERE : Port. : - - - -. PROFESSION : Employeur : LIEU DE TRAVAIL : Tél. : - - - -.

NOM-PRENOM DU PERE : Port. : - - - -. PROFESSION : Employeur : LIEU DE TRAVAIL : Tél. : - - - -. FICHE DE PRÉ-INSCRIPTION ACCUEIL REGULIER DEPANNAGE OCCASIONNEL Retrait : Dépôt : CRÈCHE FAMILIALE CAP CANAIILES - 07, Rue Hélène BOUCHER - 03.44.27.51.28. MULTI ACCUEIL CAP CANAILLES - 07, Rue Hélène

Plus en détail

Cas clinique n 1. Cas prototypique. Dr D. Caprini Dr C. Casta

Cas clinique n 1. Cas prototypique. Dr D. Caprini Dr C. Casta Cas clinique n 1 Cas prototypique Dr D. Caprini Dr C. Casta Mme N. se présente le 15/09/12 à la consultation pour Noémie, née le 10/11/2011 : «Noémie ne marche pas encore alors que le fils de ma voisine

Plus en détail

La Prévention médico-sociale en Finistère

La Prévention médico-sociale en Finistère ODPE du Finistère La Prévention médico-sociale en Finistère La protection maternelle et infantile (PMI) mène une mission de prévention et de promotion de la L ESSENTIEL santé des futurs parents et des

Plus en détail

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2015

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2015 1 L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices Édition 2015 L ASSURANCE MATERNITÉ Sommaire Les prestations maternité 3 Cas particuliers 8 Le congé paternité 11

Plus en détail

Exploitation des certificats de santé du 8 ème jour et du 9 ème mois des enfants creusois nés en 2003

Exploitation des certificats de santé du 8 ème jour et du 9 ème mois des enfants creusois nés en 2003 O bservatoire R égional de la S anté du IMOUSIN Exploitation des certificats de santé du 8 ème jour et du 9 ème mois des enfants creusois nés en 2003 Béatrice ROCHE-BIGAS DÉCEMBRE 2005 O.R.S. du Limousin

Plus en détail

La santé de la mère et de l enfant dans les Côtes d Armor. Direction de l Enfance et de la Famille

La santé de la mère et de l enfant dans les Côtes d Armor. Direction de l Enfance et de la Famille Direction de l Enfance et de la Famille La santé de la mère et de l enfant dans les Côtes d Armor Chiffres clés et repères 213 édito Sommaire Engagé auprès des usagers et promoteur des services de proximité,

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 140- Mai 2014 SOMMAIRE 1. Le calendrier vaccinal simplifié 1 2. Vaccination des enfants et adolescents 2 3. Vaccination des adultes 4 4. Cas pratiques 6 5. Invitation Soirées de

Plus en détail

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock.

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock. Département du Lot Les professionnels de la PMI peuvent répondre à vos questions. Vous pouvez les contacter dans les différents CMS du département. Saint-Céré 05 65 53 46 20 Gourdon 05 65 53 47 00 Figeac

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

Édition La santé de la mère et de l enfant en Gironde

Édition La santé de la mère et de l enfant en Gironde Édition 2015 La santé de la mère et de l enfant en Gironde Le Mot du Président du Conseil départemental Grâce à la compilation de statistiques précises, les services de la Protection Maternelle et Infantile

Plus en détail

CartoVaccins. Haute-Vienne. Quelles couvertures vaccinales Rougeole et Grippe. en Haute-Vienne

CartoVaccins. Haute-Vienne. Quelles couvertures vaccinales Rougeole et Grippe. en Haute-Vienne CartoVaccins Haute-Vienne Quelles couvertures vaccinales Rougeole et Grippe en Haute-Vienne Quelle couverture vaccinale contre la Rougeole en Haute-Vienne > Contexte > Résultats Depuis le 1 er janvier

Plus en détail

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

Prévenir... par la vaccination

Prévenir... par la vaccination Prévenir... par la vaccination 6 La vaccination...... Soit c est OBLIGATOIRE (2)... Les vaccinations obligatoires pour l ensemble de la population et dont les lois sont inscrites dans le Code de la Santé

Plus en détail

Chiffres clés La santé de la mère et de l'enfant. en Meurthe-et-Moselle

Chiffres clés La santé de la mère et de l'enfant. en Meurthe-et-Moselle Chiffres clés 2010 La santé de la mère et de l'enfant en Meurthe-et-Moselle Les inégalités sociales de santé peuvent être définies comme toute relation entre la santé et l appartenance à une catégorie

Plus en détail

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Objectifs : indiquer les objectifs de prévention du Service départemental de Protection Maternelle et

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation (AMP)

Assistance médicale à la procréation (AMP) Assistance médicale à la procréation Grossesses multiples Assistance médicale à la procréation (AMP) > Davantage de naissances issues de l AMP en Ile-de-France qu en France. > Des tentatives qui concernent

Plus en détail

Être jeune parent à la MSA

Être jeune parent à la MSA vous guider Être jeune parent à la MSA n Prestations, accueil et prévention santé du jeune enfant www.msa.fr L arrivée d un enfant occasionne souvent de grands bouleversements dans la vie d une famille.

Plus en détail

Vaccins et grossesse Vaccins et immunité. Dr Odile Launay. Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin

Vaccins et grossesse Vaccins et immunité. Dr Odile Launay. Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin Vaccins et grossesse Vaccins et immunité Dr Odile Launay Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin Atelier Vaccins, GERES, 18 mai 2011 COCHIN SAINT-VINCENT DE PAUL

Plus en détail

SEMAINE DE LA VACCINATION 13 AU 18 AVRIL 2015

SEMAINE DE LA VACCINATION 13 AU 18 AVRIL 2015 FICHE 1 SEMAINE DE LA VACCINATION 13 AU 18 AVRIL 2015 A QUOI SERT LA SEMAINE DE LA VACCINATION? La Semaine de la Vaccination a été lancée par l Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2005. Elle est

Plus en détail

DEFINITION. La vaccination est une préparation antigénique qui. à un agent infectieux.

DEFINITION. La vaccination est une préparation antigénique qui. à un agent infectieux. Anna Jagusiak GENERALITES DEFINITION La vaccination est une préparation antigénique qui à un agent infectieux. CLASSIFICATION VACCINS VIVANTS ATTENUES Protection immunitaire proche de celle suivant une

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE 14 TÉTANOS ET LA ROUGEOLE 14.1 INTRODUCTION Soumaïla MARIKO Comme on l a déjà précisé au chapitre 1, des tests de dépistage de l immunité contre le tétanos et

Plus en détail

Vaccination et Grossesse. Professeur Cheikh A Tidiane CISSE

Vaccination et Grossesse. Professeur Cheikh A Tidiane CISSE Vaccination et Grossesse Professeur Cheikh A Tidiane CISSE Objectifs 1-Enoncer la problématique de la vaccination au cours de la période gravido-puerpérale 2-Citer les 4 groupes de vaccins définis à partir

Plus en détail

> Les déficiences sévères concerneraient 1% des enfants soit environ 270 enfants par an à Paris. Bénéficiaires des aides pour enfant handicapé

> Les déficiences sévères concerneraient 1% des enfants soit environ 270 enfants par an à Paris. Bénéficiaires des aides pour enfant handicapé L enfant et les déficiences Malformations congénitales > La prévalence de la trisomie 21 parmi les naissances vivantes reste stable, et est de 8,7 pour 1 naissances à Paris en 28. > Environ 2 enfants naissent

Plus en détail

Périnatalité Petite Enfance. Chiffres et repères Données 2009 / 2010

Périnatalité Petite Enfance. Chiffres et repères Données 2009 / 2010 érinatalité etite Enfance Chiffres et repères Données 2009 / 2010 Service de rotection Maternelle et Infantile (MI) - Edition 2012 Sommaire 1 Données sociodémographiques / p4 2 Données des certificats

Plus en détail

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Les vaccinations Même si, heureusement, les épidémies sont rares de nos jours en France, les vaccins sont utiles car ils permettent de prévenir un ensemble

Plus en détail

Les vaccinations du personnel hospitalier

Les vaccinations du personnel hospitalier Les vaccinations du personnel hospitalier Isabelle Buisson-Vallès Service de médecine du travail du personnel hospitalier Pr Brochard - CHU de Bordeaux 7ème JNI - Bordeaux 9 juin 2006 Introduction La majorité

Plus en détail

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

Plus en détail

Vaccination coqueluche et maternité. G Picherot YOPI 2010

Vaccination coqueluche et maternité. G Picherot YOPI 2010 Vaccination coqueluche et maternité G Picherot YOPI 2010 Groupe Avancées Vaccinales 2010 Très inspiré de «AVANT, PENDANT et APRES Vaccinations autour de la grossesse» Dr Marc Valdiguié Pédiatre Unité de

Plus en détail

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT version 1 page 1/5 Référence : RSN/REF/REA.O/002/A Date de 1 ère mise en service : 10/06/2008 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification Faite par : Rédaction Mise

Plus en détail

Fiche sanitaire de liaison

Fiche sanitaire de liaison Fiche sanitaire de liaison Votre enfant : NOM : PRENOM : Age : Né(e) le : A : VACCINATIONS (Remplir à partir du carnet de santé et joindre les photocopies des pages correspondantes aux vaccinations). Vaccination

Plus en détail

SUIVI D UN NOUVEAU-NÉ, D UN NOURRISSON ET D UN ENFANT DE 0 À 3 ANS

SUIVI D UN NOUVEAU-NÉ, D UN NOURRISSON ET D UN ENFANT DE 0 À 3 ANS SUIVI D UN NOUVEAU-NÉ, D UN NOURRISSON ET D UN ENFANT DE 0 À 3 ANS Diane- EXAMENS OBLIGATOIRES 20 examens de santé obligatoires de la naissance à 6 ans (remboursés à 100%) 1 ère semaine (+oph), 1 mois,

Plus en détail

Vaccinations et milieu professionnel

Vaccinations et milieu professionnel La place de la vaccination dans la prévention des risques infectieux La prévention des risques infectieux au travail ne se réduit pas à la protection vaccinale. La vaccination s inscrit comme une des mesures

Plus en détail

Vaccinations et milieu professionnel

Vaccinations et milieu professionnel Prévention-Santé-Sud-Est Association des Services de Santé au Travail Paca-Corse Vaccinations et milieu professionnel Vaccinations obligatoires et vaccinations recommandées Certaines activités professionnelles

Plus en détail

UNICEF/97-0627/Lemoyne

UNICEF/97-0627/Lemoyne UNICEF/97-0627/Lemoyne Pourquoi il est important de communiquer et d utiliser les informations sur LA VACCINATION La vaccination Chaque année, 1,7 million d enfants meurent de maladies qui auraient pu

Plus en détail

OFSP & Commission Fédérale Vaccinations 2012 SMPR 2010

OFSP & Commission Fédérale Vaccinations 2012 SMPR 2010 Objectifs QUELLES VACCINATIONS RECOMMANDER CHEZL ADULTE? N. Junod Perron et J P. Humair Enseignement en Médecine Ambulatoire SMPR 26.3.2014 2014 Connaître les vaccins recommandés chez les adultes de la

Plus en détail

Bilan de santé dans les écoles maternelles de la région Provence-Alpes-Côte d Azur

Bilan de santé dans les écoles maternelles de la région Provence-Alpes-Côte d Azur Bilan de santé dans les écoles maternelles de la région Provence-Alpes-Côte d Azur Mars 2012 Résultats des enquêtes conduites en 2003 et en 2010 par les services de Protection Maternelle et Infantile de

Plus en détail

URP/SCLS. Unidade de pesquisa em psicologia: subjetividade, cognição e lien social EA 2071 Dir. Pr. S. LESOURD

URP/SCLS. Unidade de pesquisa em psicologia: subjetividade, cognição e lien social EA 2071 Dir. Pr. S. LESOURD URP/SCLS Unidade de pesquisa em psicologia: subjetividade, cognição e lien social EA 2071 Dir. Pr. S. LESOURD Faculdade de Psicologia 12, rue Goethe 67000, Strasbourg France Claude SCHAUDER Professor Assistente

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

Première partie : Accueillir une femme enceinte

Première partie : Accueillir une femme enceinte ab ledesma tières T a bl e d e s m at i è r e s Première partie : Accueillir une femme enceinte Chapitre 1 : Comment se présente un service de maternité?...3 1. Qu est-ce qu un service de maternité?...

Plus en détail

Vaccinations et milieu professionnel. Vaccinations obligatoires et vaccinations recommandées

Vaccinations et milieu professionnel. Vaccinations obligatoires et vaccinations recommandées Vaccinations et milieu professionnel Vaccinations obligatoires et vaccinations recommandées 1 Certaines activités professionnelles font courir un risque de maladie infectieuse, comme l'hépatite ou la tuberculose.

Plus en détail

Les maladies à déclaration obligatoire (MADO) évitables par la vaccination

Les maladies à déclaration obligatoire (MADO) évitables par la vaccination Les maladies à déclaration obligatoire (MADO) évitables par la vaccination INTRODUCTION Numéro 19, février 2015 Les maladies évitables par la vaccination (MEV) dont il est question dans ce numéro du bulletin

Plus en détail

6/8 ans 9/11 ans 12-18 ans Quotient Familial

6/8 ans 9/11 ans 12-18 ans Quotient Familial 1 er inscription Renouvellement 6/8 ans 9/11 ans 12-18 ans Quotient Familial Je soussigné, NOM PRENOM: (Nom du représentant légal) Adresse Tel (domicile) Tel (travail ou port).. Adresse e-mail... Autorise

Plus en détail

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Bienvenue à votre réunion d information sur la maternité La prise en charge du suivi de grossesse La prise encharge de l accouchement La prise en charge

Plus en détail

PériNatalité et petite enfance

PériNatalité et petite enfance Périnatalité et petite enfance Comment naître dans le 19 e arrondissement? L inscription à la maternité Il est important de s inscrire à la maternité le plus tôt possible pour assurer un suivi de grossesse

Plus en détail

SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT

SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT ALIBORI 57 ATACORA 37 SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT DONGA 53 BORGOU 36 Enquête Démographique et de Santé du Bénin 2011 2012 (EDSB-IV) COLLINES 53 ZOU 62 PLATEAU 29 Décès d enfants de moins d un an pour

Plus en détail

Objectifs. Examens obligatoires. Suivi du nourrisson normal 1. REGIME SUIVI D UN NOURRISSON D UN ENFANT D UN ADOLESCENT NORMAL

Objectifs. Examens obligatoires. Suivi du nourrisson normal 1. REGIME SUIVI D UN NOURRISSON D UN ENFANT D UN ADOLESCENT NORMAL SUIVI D UN NOURRISSON D UN ENFANT D UN ADOLESCENT NORMAL Item 33 Objectifs Assurer le suivi d un nourrisson, d un enfant et d un adolescent normal Argumenter les modalités de dépistage et de prévention

Plus en détail

La santé dans la région Champagne-Ardenne

La santé dans la région Champagne-Ardenne La santé dans la région Champagne-Ardenne Indicateurs régionaux Contribution au diagnostic du projet régional de santé Fiche 5 Santé maternelle et infantile Document de travail pour les groupes thématiques

Plus en détail

ENQUETE PERINATALE MARTINIQUE SITUATION EN 2003 ET EVOLUTION DEPUIS 1998

ENQUETE PERINATALE MARTINIQUE SITUATION EN 2003 ET EVOLUTION DEPUIS 1998 Numéro 39 Septembre 2006 LE BULLETIN DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTE DE LA MARTINIQUE ENQUETE PERINATALE MARTINIQUE SITUATION EN 2003 ET EVOLUTION DEPUIS 1998 Disposer régulièrement de données fiables et

Plus en détail

SORTIE DE MATERNITE LE SUIVI PAR LA S AGE-FEMME LIBERALE

SORTIE DE MATERNITE LE SUIVI PAR LA S AGE-FEMME LIBERALE SORTIE DE MATERNITE LE SUIVI PAR LA S AGE-FEMME LIBERALE Point de vue de l Union Régionale des Professionnels de Santé Des Sages-Femmes en Ile de France (URPS SF IDF) Paris, le 17 octobre 2013 1 LE PLAN

Plus en détail

(A remettre lors de l inscription)

(A remettre lors de l inscription) Communauté de communes Provence Verdon Service Jeunesse Accueil de loisirs Ados «ANIM JEUNES» FICHE D INSCRIPTION ANNEE 2015 (A remettre lors de l inscription) 1/Renseignements concernant votre enfant

Plus en détail

Congé maternité. Date de création du document : 25/07/2011

Congé maternité. Date de création du document : 25/07/2011 Congé maternité Date de création du document : 25/07/2011 Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-9 45 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa : 27.55.72

Plus en détail

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

Institut de Réhabilitation de la Parole et de l Audition Place Abbé de l Epée - 59790 Ronchin Tél. 03.20.18.03.06 - Fax : 03.20.86.09.

Institut de Réhabilitation de la Parole et de l Audition Place Abbé de l Epée - 59790 Ronchin Tél. 03.20.18.03.06 - Fax : 03.20.86.09. Institut de Réhabilitation de la Parole et de l Audition Place Abbé de l Epée - 59790 Ronchin Tél. 03.20.18.03.06 - Fax : 03.20.86.09.50 - irpa@epdsae.fr www.epdsae.fr L Institut de Réhabilitation de la

Plus en détail

313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013

313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013 313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013 SOMMAIRE 1 - La vaccination, comment ça marche? 3, 4 et 5 2 - Les vaccins détériorent-ils LA protection naturelle contre les maladies? 6 3 - Avec autant de vaccins,

Plus en détail

313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011

313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011 313-40011-B MIS À JOUR EN MARS 2011 SOMMAIRE 1 - La vaccination, comment ça marche? 3, 4 et 5 2 - Les vaccins détériorent-ils LA protection naturelle contre les maladies? 6 3 - Avec autant de vaccins,

Plus en détail

Vaccinations et grossesse. C.Chatelet

Vaccinations et grossesse. C.Chatelet Vaccinations et grossesse C.Chatelet L Idéal en préconceptionnel S assurer vaccinations réglementaires. Vacciner patientes à risques hépatites A, B et pneumocoques. Vacciner les «voyageurs potentiels»,

Plus en détail

LA SANTE DES JEUNES MARTINIQUAIS

LA SANTE DES JEUNES MARTINIQUAIS Observatoire de la Santé de la Martinique Entrée Hôpital Clarac, Pavillon Lyautey 97200 Fort de France Tél : 0 596 60 98 15 - Fax : 05 96 70 04 65 Directeur de Publication : Frantz Ventura Rédaction :

Plus en détail

VOUS ÊTES MÉDECIN GÉNÉRALISTE. ON VOUS APPORTE LES CARNETS DE VACCINATION D UNE

VOUS ÊTES MÉDECIN GÉNÉRALISTE. ON VOUS APPORTE LES CARNETS DE VACCINATION D UNE CAS CLINIQUE N 2 VOUS ÊTES MÉDECIN GÉNÉRALISTE. ON VOUS APPORTE LES CARNETS DE VACCINATION D UNE FAMILLE DE 5 : MÈRE ASSISTANTE DE DIRECTION / PÈRE STEWARD AIR FRANCE, LONGS COURRIERS CARAÏBES. 3 ENFANTS

Plus en détail

Tout savoir sur la vaccination de 0 à 6 ans. Mikalou se fait vacciner

Tout savoir sur la vaccination de 0 à 6 ans. Mikalou se fait vacciner Tout savoir sur la vaccination de 0 à 6 ans Mikalou se fait vacciner Récit Mikalou n a peur de rien Dans le jardin, Mikalou s assoit sur la balançoire. Il n est pas une poule mouillée, et pourtant, il

Plus en détail

MON PARCOURS PRÉVENTION. mois. à vos côtés

MON PARCOURS PRÉVENTION. mois. à vos côtés MON PARCOURS PRÉVENTION mois à vos côtés 123 La naissance de votre enfant approche Le RSI continue de vous accompagner en vous délivrant de multiples informations pour bien vivre votre grossesse. La brochure

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS ACCUEIL DE LOISIRS MUNICIPAL de St Médard sur Ille FICHE DE RENSEIGNEMENTS Mercredi et vacances 2015/2016 important : Une fiche par enfant L ENFANT Nom :... Prénom :... Sexe : Masculin Féminin Date de

Plus en détail

NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) ALSH (Accueils de Loisirs Sans Hébergement) GPS (Garderies Périscolaires)

NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) ALSH (Accueils de Loisirs Sans Hébergement) GPS (Garderies Périscolaires) DOSSIER UNIQUE D'INSCRIPTION 2015 / 2016 NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) ALSH (Accueils de Loisirs Sans Hébergement) GPS (Garderies Périscolaires) Dossier concernant l enfant : NOM : (En majuscule)

Plus en détail

STAGE DE NATATION. Perfectionnement A GRAND-COURONNE. Comité Ile de France de Natation. (Bassin de 50m couvert) Du 6 au 10 juillet 2015

STAGE DE NATATION. Perfectionnement A GRAND-COURONNE. Comité Ile de France de Natation. (Bassin de 50m couvert) Du 6 au 10 juillet 2015 Comité Ile de France de Natation STAGE DE NATATION Perfectionnement A GRAND-COURONNE (Bassin de 50m couvert) Du 6 au 10 juillet 2015 Ouvert aux 11 / 13 ans - Licencié(e)s FFN 340 Transport compris - Départ

Plus en détail

LA VACCINATION PROFESSIONNELLE

LA VACCINATION PROFESSIONNELLE F I C H E P R E V E N T I O N N 1 1 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LA VACCINATION PROFESSIONNELLE INTRODUCTION La vaccination en milieu professionnel a un intérêt individuel dans le sens où elle protège

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS Académie de AIX-MARSEILLE École : Inspection académique DES BOUCHES DU RHONE FICHE DE RENSEIGNEMENTS Année scolaire : Niveau : Classe : ÉLÈVE NOM : NOM d'usage : Sexe : M F Prénom(s) : / / Né(e) le : /

Plus en détail

Chantiers BRISFER 2015

Chantiers BRISFER 2015 Fiche d identité : JOINDRE LA PHOTOCOPIE DE LA CARTE D IDENTITE-OU DU PASSEPORT.. Photo Nom, prénom : Date de naissance : Age : Adresse : Code postal : Ville : Coordonnées o Tél : o Email : Diplôme : Merci

Plus en détail

DIRECTION DE LA PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE ET PROMOTION DE LA SANTE

DIRECTION DE LA PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE ET PROMOTION DE LA SANTE DIRECTION DE LA PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE ET PROMOTION DE LA SANTE 1 enfant sur 2 de moins de 2 ans suivi en centre de PMI. 34 % des nouveaux-nés (0-30 jours) sont rencontrés à domicile par les

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE. Fiche renseignements Famille - rentrée scolaire 2015/2016

DOSSIER UNIQUE. Fiche renseignements Famille - rentrée scolaire 2015/2016 I / RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LA FAMILLE DOSSIER UNIQUE Fiche renseignements Famille - rentrée scolaire 2015/2016 Restauration scolaire - Garderie Périscolaire - Nouvelles Activités Périscolaires Accueils

Plus en détail

SYNDICAT NATIONAL DE L ENSEIGNEMENT PRIVE

SYNDICAT NATIONAL DE L ENSEIGNEMENT PRIVE SYNEP Le «+ santé» Le «+ santé» est une mutuelle santé réservée aux adhérents de la CFECGC, à des conditions préférentielles négociées par la CFECGC en décembre 2007. Le «+ santé», mis à disposition des

Plus en détail

CONGE MATERNITE Vous êtes enceinte : votre grossesse A. La déclaration de grossesse B. Comment déclarer votre grossesse : À noter

CONGE MATERNITE Vous êtes enceinte : votre grossesse A. La déclaration de grossesse B. Comment déclarer votre grossesse : À noter CONGE MATERNITE Vous êtes enceinte : votre grossesse Pensez à déclarer votre grossesse à votre caisse d Assurance Maladie dans les trois premiers mois. Cette démarche permettra à l Assurance Maladie de

Plus en détail

PRESTATIONS PERISCOLAIRES

PRESTATIONS PERISCOLAIRES ECOLE NOM de l enfant PRENOM de l enfant PRESTATIONS PERISCOLAIRES DOSSIER D INSCRIPTION ANNEE SCOLAIRE 2016/2017 RESTAURATION SCOLAIRE TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES (TAP) GARDERIES PERISCOLAIRES ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Nathalie Colin de Verdière Centre de vaccinations internationales Hôpital Saint-Louis

Nathalie Colin de Verdière Centre de vaccinations internationales Hôpital Saint-Louis Nathalie Colin de Verdière Centre de vaccinations internationales Hôpital Saint-Louis 12/09/2013 2 Comparaison calendrier vaccinal 2013 et 2012 : Nourrisson 3 Comparaison calendrier vaccinal 2013 et 2012

Plus en détail

3. Calendrier vaccinal 2012. Tableaux synoptiques

3. Calendrier vaccinal 2012. Tableaux synoptiques 7 BEH -5 / 0 avril 0. Calendrier vaccinal 0. Tableaux synoptiques. Tableau des vaccinations recommandées chez les enfants et les adolescents en 0 Recommandations générales Rattrapage Populations particulières

Plus en détail

Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg. la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité

Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg. la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité Conférence de presse du 9 septembre 2010 Pourquoi évaluer l état de santé? Collecte

Plus en détail

Dossier Jeunes 18 25 ans

Dossier Jeunes 18 25 ans Dossier Jeunes 18 25 ans Dossier de candidature N Retiré le : Remis le : A retourner impérativement avant le : SIARCE Chantiers Citoyens 2015 18 25 ans Identité du jeune : JOINDRE LA PHOTOCOPIE DE LA CARTE

Plus en détail

RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DE LA CHARCUTERIE DE DÉTAIL Au 1 er avril 2015

RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DE LA CHARCUTERIE DE DÉTAIL Au 1 er avril 2015 RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DE LA CHARCUTERIE DE DÉTAIL Au 1 er avril 2015 RÉGIME DE BASE CCN OBLIGATOIRE NATURE DES FRAIS HOSPITALISATION MÉDICALE, CHIRURGICALE ET MATERNITÉ Frais de séjour Honoraires (actes

Plus en détail

SERVICES PÉRISCOLAIRES

SERVICES PÉRISCOLAIRES SERVICES PÉRISCOLAIRES DOSSIER D INSCRIPTIONS ANNÉE SCOLAIRE 2014/2015 RESTAURATION SCOLAIRE GARDERIES PÉRISCOLAIRES TEMPS D ACTIVITES PÉRISCOLAIRES (TAP) ADRESSE(S) MAIL Afin de mieux communiquer avec

Plus en détail

ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2010

ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2010 ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2010 Les NAISSANCES en 2010 et leur évolution depuis 2003 Rapport rédigé par Béatrice BLONDEL et Morgane KERMARREC Unité de recherche épidémiologique en santé périnatale et

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Edition 2011 En vieillissant, il devient parfois difficile d accomplir, seul, les gestes

Plus en détail

Droit au congé de maternité et indemnisation des arrêts de travail qui font suite à une interruption de grossesse - Conditions requises

Droit au congé de maternité et indemnisation des arrêts de travail qui font suite à une interruption de grossesse - Conditions requises CIRCULAIRE : 99/2004 Date : 10/08/2004 N/Réf. : DRM / Département des REglementations d'assurance Maladie Division des Prestations et de l'accès aux Soins DSM / Direction du Service Médical Affaire suivie

Plus en détail

Conditions particulières du contrat collectif facultatif Mocen Notice d'information 2012

Conditions particulières du contrat collectif facultatif Mocen Notice d'information 2012 Conditions particulières du contrat collectif facultatif Mocen Notice d'information 2012 Souscripteur TC 204.1 Date d'effet : 1/01/2012 Définition des garanties (cf tableaux des garanties ci-après) Le

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

De la prévention précoce à la protection des enfants en danger

De la prévention précoce à la protection des enfants en danger De la prévention précoce à la protection des enfants en danger Nécessaires articulations entre les professionnels de l'enfance Place et rôle des services départementaux et de Justice Dr. Anne Alauzen DPMIS

Plus en détail

Semaine de la vaccination du 20 au 25 avril 2015

Semaine de la vaccination du 20 au 25 avril 2015 Semaine de la vaccination du 20 au 25 avril 2015 Dossier de presse LA VACCINATION AU COURS DE LA VIE : Conseils et réponses aux questions du quotidien, pour être à jour CONTACTS PRESSE INPES Inpes : Sandra

Plus en détail

Couverture vaccinale chez les soignants des établissements de soins de France. Enquête VAXISOIN, 2009

Couverture vaccinale chez les soignants des établissements de soins de France. Enquête VAXISOIN, 2009 Couverture vaccinale chez les soignants des établissements de soins de France Enquête VAXISOIN, 2009 J-P Guthmann, L. Fonteneau, C. Ciotti, E. Bouvet, G. Pellissier, D. Lévy-Bruh, D. Abiteboul XXII ème

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL TRAME DES ELEMENTS MEDICAUX INDISPENSABLES POUR L ADMISSION NOM : Prénom :.. NOM de Jeune Fille :. Date de naissance :... Médecin adresseur :... Motif d hospitalisation

Plus en détail