Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles.... sans jamais oser le demander.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles.... sans jamais oser le demander."

Transcription

1 Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles... sans jamais oser le demander.

2 Sommaire Les organes génitaux féminins 4 Le cycle menstruel 6 Les caractéristiques des règles 8 Les modifications des règles 10 L impact de la contraception sur les règles 12 Les estroprogestatifs La micropilule L implant Le stérilet au cuivre Le DIU hormonal L impact de la contraception sur les saignements entre les règles 20 Les estroprogestatifs La micropilule L implant Le stérilet au cuivre Le DIU hormonal La valeur symbolique des règles

3 Les organes génitaux féminins Trompe utérine Utérus Ovaires Ils renferment une réserve de follicules qui deviendront des ovules. A partir de la puberté, à chaque cycle un certain nombre de follicules va se développer. L un d entre eux arrivera à maturité et libérera un ovule : c est l ovulation. Trompes utérines Les trompes relient l ovaire à la cavité utérine. C est à ce niveau qu un ovule peut être fécondé par un spermatozoïde. Les trompes permettent à cet ovule fécondé de descendre dans la cavité utérine pour s y implanter : c est la nidation. Ovaire Vagin Utérus Il comprend deux parties, le corps et le col. Le corps est constitué d une épaisse couche musculaire (le myomètre) recouvert d une muqueuse (l endomètre). Au cours du cycle, l endomètre se transforme sous l influence des hormones. Le col est la partie visible lors de l examen gynécologique, sur laquelle sont réalisés les frottis de dépistage. Corps Isthme Endomètre Myomètre Cavité utérine Col 4-5

4 Le cycle menstruel A partir de la puberté, le cycle menstruel s installe. Celui-ci comprend 3 phases : Une phase menstruelle (les règles). Une phase proliférative (avant l ovulation). Une phase sécrétoire (après l ovulation). La durée du cycle, de 28 jours en moyenne, peut varier de 25 à 35 jours. Si votre cycle est plus court que 25 jours ou plus long que 35 jours ou si sa durée est irrégulière, parlez-en à votre médecin. La phase menstruelle s étend du 1 er au 4 ème jour du cycle. L endomètre est éliminé avec le sang issu des petits vaisseaux sanguins qui se sont rompus au niveau de la muqueuse : ce sont les règles. La phase proliférative s étend du 5 ème au 14 ème jour dans un cycle de 28 jours. La muqueuse endométriale, qui vient d être éliminée, se régénère et prolifère sous l influence des estrogènes. L ovulation (libération de l ovule dans la trompe utérine) marque la transition entre la phase proliférative et la phase sécrétoire. Phase menstruelle Phase proliférative Evolution de la muqueuse endométriale Phase sécrétoire La phase sécrétoire s étend du 14 ème au 28 ème jour du cycle. La muqueuse endométriale se transforme et subit des modifications qui la rendent apte à la nidation de l embryon, à savoir développement des glandes et des vaisseaux. En l absence de fécondation, la muqueuse endométriale sera éliminée au cours des prochaines règles qui marquent le début du cycle suivant. Cycle 1 Cycle M P S M P S M = menstruelle ; P = proliférative ; S = sécrétoire Jours du cycle Phases 6-7

5 Les caractéristiques des règles Durée La durée normale des règles est de 3 à 6 jours. Des règles dont la durée dépasse 1 semaine sont considérées comme anormalement longues. Leur durée varie d une femme à l autre mais varie peu chez une même femme d un cycle à l autre. Abondance Selon les études cliniques, les règles normales sont d environ 50 ml. Il existe toutefois des variations importantes d une femme à l autre. En général, 90% de la perte menstruelle survient au cours des 3 premiers jours, quelle que soit l importance de la perte sanguine. Contenu Les règles sont constituées d un liquide contenant du sang et des lambeaux de muqueuse utérine. A quoi servent les règles? Les règles, qui correspondent à l élimination des couches superficielles de la muqueuse utérine, reviennent de façon cyclique au cours de la vie d une femme. En l absence de fécondation, elles permettent l élimination de la muqueuse utérine qui s est développée lors du cycle. Une nouvelle muqueuse se développera au cycle suivant et ainsi de suite. En l absence de contraception, l apparition cyclique des règles, rassure les femmes sur l absence de grossesse et leur sert de point de repère. L absence de règles est un des premiers signes révélateur de la grossesse, signe que toutes les femmes connaissent bien. 8-9

6 Les modifications des règles Si vous constatez l une des modifications décrites ci-dessous, parlez-en à votre médecin. Aménorrhée Il s agit de l absence totale de règles. En dehors de la grossesse, elle peut se manifester dans plusieurs circonstances : - après l arrêt de la pilule (rare), - après un accouchement, - en cas de dérèglement hormonal, - lors de la prise de certains médicaments, - en cas de choc affectif, - ou encore en cas d anorexie, - puis lors de la ménopause. Ménorragies Il s agit de règles très abondantes, qui peuvent entraîner à terme une insuffisance en fer, de l anémie et de la fatigue. Subir la gêne engendrée par des règles abondantes n est pas une fatalité. Dysménorrhées Ce sont des douleurs survenant au moment des règles, plus particulièrement des douleurs abdominales basses. Elles peuvent débuter le 1 er jour des règles ou au contraire débuter 2 ou 3 jours après. Précisez-le à votre médecin. Les dysménorrhées touchent 30 à 50 % des femmes et sont invalidantes, entraînant parfois de l absentéisme. Ce symptôme constitue un motif de consultation fréquent de la part des adolescentes qui, au moment où leur cycle menstruel se met en place, s inquiètent de l apparition de ces douleurs

7 L impact de la contraception sur les règles Taille réelle 24 jours Lors d un cycle hormonal normal, l apparition des règles est liée à la diminution des hormones (estrogène et progestérone). Les estroprogestatifs Ils existent sous plusieurs formes : la pilule (plaquette de 21 ou 24 comprimés actifs avec ou sans comprimés placebo), le patch transdermique, l anneau vaginal. La prise d un contraceptif estroprogestatif combiné, c està-dire contenant un progestatif et un estrogène de synthèse «calque» le cycle normal avec une chute des hormones à l arrêt des 21 ou 24 comprimés actifs ou au retrait du patch ou de l anneau. Cependant la prise d un estroprogestatif peut modifier le cycle et les règles. Certaines femmes, surtout quand elles sont jeunes, ont des cycles irréguliers, de durée variable, parfois très courts. La prise d un estroprogestatif régularise les cycles menstruels ; les règles apparaissent régulièrement, tous les 28 jours, dans le ou les jours qui suivent l arrêt du contraceptif. D autre part, les femmes constatent souvent sous estroprogestatifs une diminution des règles en durée et en volume : sous l impact des hormones, l endomètre prolifère moins. De ce fait, les règles sont moins abondantes. Il arrive que l endomètre ne prolifère plus du tout : vous pourriez alors ne plus avoir de règles. Une fois le risque de grossesse accidentelle éliminé, vous pouvez être rassurée, cette disparition des règles n est pas mauvaise pour votre santé. En cas de doute, parlez-en à votre médecin, il vous conseillera. 21 jours Patch Anneau Vaginal

8 L impact de la contraception sur les règles La micropilule (plaquette de 28 comprimés actifs). La prise d une micropilule, c est-à-dire d une pilule ne contenant qu une faible dose d un progestatif de synthèse, peut également diminuer la durée et/ou le volume des règles ou les faire disparaître. Sous l impact des hormones contenues dans cette pilule, l endomètre prolifère peu, voire plus du tout. En cas d absence de règles prolongée (deux cycles ou plus), parlez-en à votre médecin. Il vous indiquera la conduite à tenir. contraception progestative en continu, il existe un taux constant d hormones progestative dans le sang, ce qui explique les possibles modifications du cycle. Les saignements vaginaux peuvent devenir plus fréquents ou durer plus longtemps chez certaines femmes ; chez d autres femmes, les saignements peuvent se raréfier ou devenir parfois totalement absents (approximativement 1 femme sur 5). Si les saignements sont absents ou trop prolongés, consultez votre médecin. Taille réelle Micropilule L implant L implant progestatif placé sous la peau du bras diffuse dans tout l organisme un progestatif en continu. Lors de la prise de cette Implant 14-15

9 L impact de la contraception sur les règles Le stérilet au cuivre Il s agit d un petit dispositif en matière plastique, en général en forme de T ; sur la branche verticale s enroule un fil de cuivre. Ce dispositif souvent utilisé après une première grossesse, est inséré dans la cavité utérine. Les stérilets au cuivre peuvent, dans certains cas, avoir un impact important sur les règles en augmentant leur volume et leur durée. La plupart des stérilets au cuivre peuvent également, dans certains cas, provoquer l apparition de douleurs au moment des règles (dysménorrhées). Si, utilisatrice d un stérilet au cuivre, vous constatez une augmentation gênante de vos règles en durée et/ou en volume ou l apparition de dysménorrhées, parlez-en à votre médecin, il vous indiquera la conduite à tenir. Stérilet au cuivre Taille réelle 16-17

10 L impact de la contraception sur les règles Dispositif Intra-Utérin Hormonal Taille réelle Mois Croissance de la muqueuse utérine : Le DIU hormonal Le DIU hormonal (Dispositif Intra-Utérin hormonal) est constitué d un petit «réservoir» contenant un progestatif,porté par une structure plastique en forme de T. Une fois en place, ce DIU hormonal libère en permanence, à travers la membrane, une très faible quantité de ce progestatif au sein de la cavité utérine. La libération locale de cette hormone a un impact important sur les règles : les règles diminuent en durée et en volume et peuvent même disparaître en raison de l absence de développement de la muqueuse utérine. Cela peut avoir un effet bénéfique pour préserver le capital en fer. Si, utilisatrice d un DIU hormonal, vous constatez une disparition des règles pendant plus de 6 semaines d affilée, n hésitez pas à le signaler à votre médecin. Ceci est un effet normal et attendu avec ce type de méthode contraceptive. Il ne traduit pas un dérèglement hormonal ou une ménopause précoce chez une femme en âge de procréer. Par ailleurs, le DIU hormonal atténue les dysménorrhées. A l arrêt de la méthode, même si vous êtes en aménorrhée, vos règles reviendront rapidement et vous pourrez être enceinte si vous le souhaitez. Cycle menstruel sous DIU hormonal Jours Mois règles pas de règles Cycle menstruel normal Ovulation La croissance de la muqueuse utérine est freinée : Cycle menstruel sous DIU hormonal Jours règles pas de règles Ovulation* * dans la plupart des cas 18-19

11 L impact de la contraception sur les saignements survenant entre les règles On appelle spotting et métrorragies les saignements qui surviennent entre les règles. Le spotting désigne un saignement léger, en général de courte durée, ne nécessitant pas l emploi d une protection périodique. Les métrorragies désignent un saignement plus important, pouvant durer plusieurs jours et nécessitant l utilisation d une protection périodique. Ces troubles peuvent être provoqués par votre méthode contraceptive ou survenir en l absence de toute contraception. Si ces saignements ne disparaissent pas rapidement, parlez-en à votre médecin. Les estroprogestatifs (pilule combinée, patch ou anneau). Ils peuvent provoquer des spottings et des métrorragies. Ceux-ci surviennent surtout au cours des premières semaines d utilisation de la méthode. Ils disparaissent en général dans les 3 premiers mois. Si ce n est pas le cas, parlez-en à votre médecin. La micropilule Les micropilules progestatives peuvent provoquer des spottings et des métrorragies parfois persistants. L implant Comme les autres contraceptifs uniquement progestatifs, l implant peut provoquer des spottings et des métrorragies. Le stérilet au cuivre Ce type de contraception peut provoquer des métrorragies pouvant s accompagner dans certains cas de douleurs abdominales basses. Le DIU hormonal Le DIU hormonal peut provoquer des métrorragies et surtout des spottings au cours des 3 à 6 premiers mois qui suivent la mise en place. Ils traduisent l adaptation de la muqueuse utérine au progestatif diffusé localement dans l utérus. Ils sont variables en intensité et en durée et d une femme à l autre et diminuent avec le temps

12 La valeur symbolique des règles Les règles, qui, comme les cycles de la lune, reviennent à intervalles réguliers, ont une forte connotation symbolique. Quand les règles s éloignent de la norme, la femme peut avoir tendance à mal le vivre, car, pour elle, "s il est normal que le sang coule", il peut lui être pénible "qu il s écoule de manière déréglée". Outre la présence, ou l absence, des règles, leur abondance ou leur régularité, les symboles qu elles véhiculent sont multiples et contradictoires : vie et mort, pureté et souillure, fécondité et stérilité, fierté et honte A travers l histoire, l écoulement du sang des règles a eu un impact tant au niveau individuel que collectif. La notion d impureté de la femme "en règles" a été largement véhiculée tant par la littérature que par les religions. Ainsi, dans certaines sociétés, l arrêt des règles permet aux femmes ménopausées, donc "sans règles", d atteindre un statut social plus proche de celui des hommes. Or, si historiquement et sociologiquement, on peut comprendre l importance de cette symbolique des règles, force est de constater que les temps ont changé et que la place des femmes dans la société de ce début de XXI ème siècle n est pas tout à fait la même qu autrefois De plus, chaque femme, en fonction de son origine, de son environnement familial et de son entourage proche, a une notion personnelle, non reproductible des règles idéales (abondance, aspect, durée). La norme n existe pas! Enfin, dans la vie quotidienne, l absence de règles ou leur survenue, peut être vécue de façon totalement contradictoire : désir ou non de grossesse, inquiétude ou sentiment de liberté De plus en plus de femmes acceptent facilement une diminution voire une disparition des règles sous contraception. La mise à disposition de nouveaux contraceptifs et de méthodes variées est intéressante, puisqu elle permet de proposer à chaque femme la contraception qui lui convient Cette brochure a été réalisée sur la base des ouvrages publiés par Sylvain Mimoun (traité de Gynécologie-Obstetrique Psychosomatique) et David Serfaty (La Contraception).

La contraception après le 1 enfant

La contraception après le 1 enfant er La contraception après le 1 enfant Bayer Santé Division Bayer Schering Pharma www.bayerscheringpharma.fr PP000869-0907 - Bayer Santé - SAS au capital de 47 857 291,14-706 580 149 RCS Nanterre Toutes

Plus en détail

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS?

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? I. Ce qu'est la contraception SOMMAIRE II. A chacun sa contraception 1. Le préservatif masculin 2.

Plus en détail

Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac. La contraception. Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation

Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac. La contraception. Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac La contraception Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation La présente brochure a pour but de vous fournir des informations importantes

Plus en détail

Comprendre la fécondité

Comprendre la fécondité Comprendre la fécondité 6 Introduction La fécondité est la capacité de concevoir un enfant, à savoir pour la femme de tomber enceinte et pour l homme de causer une grossesse. Il est important de connaître

Plus en détail

Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de

Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de Information sur Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de pilules. Pour de plus amples détails sur

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES À UNE NOUVELLE MÉTHODE DE CONTRACEPTION

INFORMATIONS RELATIVES À UNE NOUVELLE MÉTHODE DE CONTRACEPTION INFORMATIONS RELATIVES À UNE NOUVELLE MÉTHODE DE CONTRACEPTION Préface La présente brochure contient les principales informations relatives à la contraception Mirena, le nouveau système intra-utérin à

Plus en détail

Le stérilet, c est quoi?

Le stérilet, c est quoi? Le stérilet, c est quoi? Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant Le stérilet, c est quoi? C est quoi? Un petit appareil en forme de T, fait en plastique et recouvert de cuivre inséré dans

Plus en détail

Une contraception, oui, mais laquelle?

Une contraception, oui, mais laquelle? Une contraception, oui, mais laquelle? Tous concernés! De quoi s agit-il? Depuis la légalisation de la pilule en 1967, les scientifiques ont rusé d'imagination pour nous offrir des solutions contraceptives

Plus en détail

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Qu est ce que la reproduction humaine? Quelles sont les étapes nécessaires à la conception d un enfant? L' Homme est-il toujours en capacité de

Plus en détail

Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace.

Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace. Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace. La pilule, prise régulièrement, prévient d une grossesse non désirée mais ne protège

Plus en détail

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

Informations sur. östradiolvalerat och dienogest

Informations sur. östradiolvalerat och dienogest Informations sur östradiolvalerat och dienogest Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Qlaira. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de pilules.

Plus en détail

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant.

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. La contraception représente l ensemble des méthodes ayant pour but d empêcher une grossesse en cas de

Plus en détail

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place.

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. Premiers émois, rupture, coup de foudre, arrivée de bébé, retrouvailles passionnées Tout au long de sa vie, une femme, un homme connaît

Plus en détail

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie Collège national des gynécologues et obstétriciens Sous la direction du Pr Jacques Lansac Coordonné par le Dr Nicolas EVRARD En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE de la gynécologie Le corps féminin

Plus en détail

Chap. 6 : ÊTRE CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE

Chap. 6 : ÊTRE CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE Chap. 6 : ÊTRE CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE La puberté est une période de transition entre l enfance et l âge adulte. Elle est caractérisée par un ensemble de transformations qui vont faire d un enfant

Plus en détail

Chapitre 5 : devenir apte à se reproduire

Chapitre 5 : devenir apte à se reproduire Chapitre 5 : devenir apte à se reproduire Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013 AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE Docteur SAUTAI MAILLE Le 12 Septembre 2013 IMPLANT : Nextplanon - Dispositif sous cutané d Etonorgestrel pour 3 ans : progestatif 2 e génération qui

Plus en détail

TESTEZ VOS CONNAISSANCES extrait de Contraceptions mode d emploi, par Martin Winckler, Editions Au Diable Vauvert (octobre 2003)

TESTEZ VOS CONNAISSANCES extrait de Contraceptions mode d emploi, par Martin Winckler, Editions Au Diable Vauvert (octobre 2003) CONTRACEPTIONS : TESTEZ VOS CONNAISSANCES extrait de Contraceptions mode d emploi, par Martin Winckler, Editions Au Diable Vauvert (octobre 2003) Ce questionnaire vous permettra de vérifier vos connaissances

Plus en détail

Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs. La maîtrise de la reproduction

Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs. La maîtrise de la reproduction Sujet 8: Choisir le moment de concevoir un enfant,effets contraceptifs et abortifs La maîtrise de la reproduction Avoir un enfant? Tous les jeunes couples rêvent d avoir des enfants, mais ils peuvent contracter

Plus en détail

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans EPU.B Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans Contraception de l adolescente - Age moyen des premiers rapports : 15 16 ans - 20 % des adolescentes ont déjà eu des rapports avant

Plus en détail

Méthodes de contraception naturelles

Méthodes de contraception naturelles Méthodes de contraception naturelles Il existe des méthodes de contraception naturelles et anciennes. Elles sont ni mécaniques, ni chimiques : Le coït interrompu Procédé le plus ancien qui consiste à un

Plus en détail

La contraception. Les moyens de contraception pour les femmes 6. Et les hommes? 14

La contraception. Les moyens de contraception pour les femmes 6. Et les hommes? 14 La contraception La contraception SE PROTEGER D UNE GROSSESSE 5 Les moyens de contraception pour les femmes 6 La pilule 6 Le stérilet 8 L implant 9 L anneau vaginal 10 Le patch 11 L injection 12 Le préservatif

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Santé de la femme L insémination artificielle avec don de sperme Santé de la femme DÉPARTEMENT D'OBSTETRIQUE, GYNÉCOLOGIE ET RÉPRODUCTION Ref. 123 / 2009 Service de Médecine de la Reproduction Servicio

Plus en détail

Brochure d information aux patients

Brochure d information aux patients , Brochure d information aux patients Voici Jaydess Nous espérons que cette brochure apportera des réponses à vos questions et préoccupations relatives à Jaydess. Jaydess : de quoi s agit-il? Jaydess est

Plus en détail

VALISE "CONTRACEPTION"

VALISE CONTRACEPTION VALISE "CONTRACEPTION" Cette valise a pour objectif d être une aide au professeur de biologie pour traiter du sujet de la contraception à tous niveaux. Elle pourra également être utilisée pour des informations

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

Sommaire de la séquence 9

Sommaire de la séquence 9 Sommaire de la séquence 9 Tu viens de voir dans les deux séquences précédentes les mécanismes qui permettent à un couple d avoir un enfant. Toutefois, on peut souhaiter avoir des rapports sexuels sans

Plus en détail

Le fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin.

Le fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin. Chapitre 3 : Le fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin. OC : A partir de la puberté, le fonctionnement des organes reproducteurs est cyclique chez la femme jusqu à la ménopause. A chaque cycle,

Plus en détail

Les fonctions du système génital chez l homme

Les fonctions du système génital chez l homme 1 Les fonctions du système génital chez l homme Une fonction exocrine : production des spermatozoïdes (= spermatogenèse) Une fonction endocrine : sécrétion de testostérone Spermatogenèse La spermatogenèse

Plus en détail

Un anneau contraceptif chaque mois. Les aspects géniaux de NuvaRing! Pourquoi un contraceptif dans le vagin?

Un anneau contraceptif chaque mois. Les aspects géniaux de NuvaRing! Pourquoi un contraceptif dans le vagin? Franska Un anneau contraceptif chaque mois Le NuvaRing étonogestrel/éthinyloestradiol, est un anneau de plastique souple que vous insérez vousmême dans votre vagin et que vous conservez pendant trois semaines.

Plus en détail

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N C L I N I Q U E S A I N T - J E A N LIVRET D INFORMATION DES PATIENTES ENTRANT POUR UNE INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) Clinique Saint-Jean Avenue Georges Bizet 83000 TOULON Tél : 0 826 00 44

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Text LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Contraception, contragestion, procréation médicalement assistée, bioéthique La régulation des naissances La régulation des naissances! Contraception : ensemble des moyens

Plus en détail

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane Roaccutane isotrétinoïne Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane info ROACCUTANE RM SM MANAGEMENT Programme de prévention de la grossesse SOMMAIRE 3.

Plus en détail

Environ 15 /mois. Non remboursé.

Environ 15 /mois. Non remboursé. LA MÉTHODE PRIX1 COMMENT L OBTENIR? PILULE CONTRACEPTIVE Un comprimé à prendre quotidiennement et à heure régulière pendant 21 jours ou 28 jours, selon le type de pilule. Il en existe deux types : les

Plus en détail

Sécurité de la contraception : Les méthodes contraceptives sont toutes BEAUCOUP PLUS SURES que la grossesse!

Sécurité de la contraception : Les méthodes contraceptives sont toutes BEAUCOUP PLUS SURES que la grossesse! Efficacité de la contraception : Si 100 femmes utilisent chacune une des méthodes pendant une année, combien tombent enceinte? Stérilisation masculine moins de 1 Stérilisation féminine moins de 1 Implanon

Plus en détail

Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme

Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme Partie 2 : reproduction Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme I l aspect de certains organes varie avec le temps 1- Observations directes 2- Observations microscopiques 3- Interactions

Plus en détail

Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME

Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME NOM : 2014-15 Prénom : Classe : Cours de Sciences de la Vie et de la Terre Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME M. VIORA Page 1 sur 16 II. Séance 1 : Représentations initiales Schéma des appareils

Plus en détail

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation Maitrise de la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles 2. Les contraceptifs locaux 3. Les préservatifs 4. Les pilules 5. Les dispositifs intra-utérins II. L assistance médicale

Plus en détail

Au service de divers groupes

Au service de divers groupes CHAPITRE 20 Au service de divers groupes Points-clés pour les prestataires et les clientes Adolescents yjeunes mariés et célibataires qui peuvent avoir des besoins différents en ce qui concerne leur santé

Plus en détail

OUPS! la CONTRACEPTION. Journalière? Hebdomadaire? Mensuelle? www.liberez-vous.be

OUPS! la CONTRACEPTION. Journalière? Hebdomadaire? Mensuelle? www.liberez-vous.be OUPS! la CONTRACEPTION Journalière? Hebdomadaire? Mensuelle? www.liberez-vous.be Cette brochure vous propose un aperçu de toutes les méthodes de contraception disponibles aujourd hui. De plus, elle vous

Plus en détail

Contraceptifs : Mode d action chimique

Contraceptifs : Mode d action chimique Pilule Modalité de mise en œuvre Un comprimé par jour à heure régulière Contraceptifs : Mode d action chimique > 99 % Voie orale, facile d utilisation Modification du mucus du Implant Inséré sous la peau

Plus en détail

Le système reproducteur

Le système reproducteur Le système reproducteur et la périnatalité chez l humain Cours en ligne BIO-5062-2 Corrigé de l autoévaluation Juin 2005 L autoévaluation a été produite par la Société de formation à distance des commissions

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. JAYDESS 13,5 mg, système de diffusion intra-utérin. Lévonorgestrel

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. JAYDESS 13,5 mg, système de diffusion intra-utérin. Lévonorgestrel NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR JAYDESS 13,5 mg, système de diffusion intra-utérin Lévonorgestrel Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire qui permettra l identification rapide

Plus en détail

Bilan cours Féminin, masculin

Bilan cours Féminin, masculin Bilan cours Féminin, masculin Objectifs de cette partie du programme : - (TD n 1) Exploiter diverses expériences afin de retrouver les caractéristiques du fonctionnement de l appareil reproducteur féminin

Plus en détail

La pilule d haute qualité pour l espacement des naissances

La pilule d haute qualité pour l espacement des naissances La pilule d haute qualité pour l espacement des naissances Pilplan-d est efficace à 99% pour la prévention des grossesses, quand il est pris quotidiennement. Chaque plaquette contient un cycle de 28 comprimés

Plus en détail

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1 Fertilité et Infertilité Thongdam,P5,IFMT 1 Définition: La fertilité ou fécondité: capacité de procréer que possède normalement toute personne en santé et sexuellement mature. Ou classification québécoise

Plus en détail

Méthodes de planification familiale

Méthodes de planification familiale Méthodes de planification familiale Introduction Les femmes, les hommes ou les couples peuvent choisir parmi de multiples méthodes contraceptives celle qui leur convient le mieux pour planifier leur famille

Plus en détail

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6 Des soins après avortement : Amis des Jeunes Cartes à conseils 1-6 SAA: Avant l intervention Accueillir cordialement la cliente et la mettre à l aise Garantir la confidentialité et l intimité Prendre les

Plus en détail

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse I. LES PROCESSUS BIOLOGIQUES ABOUTISSANT A UNE GROSSESSE. A. Comportement reproducteur. 1) Chez les mammifères non hominidés. Chez les mammifères non

Plus en détail

Chapitre 5 : donner la vie

Chapitre 5 : donner la vie Chapitre 5 : donner la vie Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours, retrouvele sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 5 : donner la vie. Je dois

Plus en détail

Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux.

Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux. Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux. A partir de la puberté, les appareils génitaux deviennent fonctionnels. Ce fonctionnement est régulé et permet une activité continue

Plus en détail

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Chapitre 16 Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Elle est enceinte, ils le voulaient. Quels sont les processus biologiques qui permettent d aboutir à une grossesse? Comment assurer

Plus en détail

Contraception! Informations importantes

Contraception! Informations importantes Contraception! Informations importantes destinées aux patientes sous Liderma 2 Cette brochure vous est destinée en tant que femme et contient des informations très importantes sur la contraception. Les

Plus en détail

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de Les différentes phases de l insémination avec sperme

Plus en détail

Les modes «classiques» de contraception.

Les modes «classiques» de contraception. Les modes «classiques» de contraception. Chose promise, chose due, voici un récapitulatif des différents moyens dont nous disposons dans notre modernité. Pour chacun je vais tenter de dégager des atouts

Plus en détail

Chapitre 4 : devenir apte à se reproduire

Chapitre 4 : devenir apte à se reproduire Chapitre 4 : devenir apte à se reproduire Quelles transformations se produisent à la puberté? I/ A la puberté apparaissent les caractères sexuels secondaires et la capacité de se reproduire. Voir activité

Plus en détail

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS?

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? Connaissances et opinions sur les moyens de contraception : état des lieux DOSSIER DE PRESSE 5 juin 2007 Sommaire I. Les usages de la contraception en France p.3

Plus en détail

Partie II La transmission de la vie chez l homme

Partie II La transmission de la vie chez l homme Partie II La transmission de la vie chez l homme Chapitre 6 : Devenir un homme ou une femme. Introduction : L adolescence est une étape très importante dans la vie d un individu. Le corps change, la personnalité

Plus en détail

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Éducation à la sexualité et à la responsabilité La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Définition contraception : Empêcher la conception d un embryon (la rencontre entre les

Plus en détail

I Sexualité sans procréation

I Sexualité sans procréation Page 1 sur 7 Fé minin, masculin I Sexualité sans procréation 1. Pour comprendre : Chez la femme a. Cycles sexuels féminins La femme est soumise à un cycle d une durée moyenne de 28 jours. Il se met en

Plus en détail

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Que se passe-t-il pour que ce nouveau-né puisse voir le jour? rencontre de l ovule et du spermatozoïde,

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate

Notice : information de l utilisateur. ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate Notice : information de l utilisateur ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

La dysplasie cervicale

La dysplasie cervicale La dysplasie cervicale Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez consulter

Plus en détail

Faire l amour sans soucis

Faire l amour sans soucis Faire l amour sans soucis Un livret sur la contraception OB19421ID_Maga_Janssens_F 1 17-05-2004, 10:19:12 COMMENT FONCTIONNE LA CONTRACEPTION HORMONALE? Chaque mois, un ovule mûrit dans un de tes ovaires.

Plus en détail

La contraception. La pilule : Contraception orale

La contraception. La pilule : Contraception orale La contraception La pilule : Contraception orale La pilule est une association d'hormones proches de celles produites par les ovaires (oestrogènes et progestérone). Sa prise régulière bloque l'ovulation.

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LA CONSOMMATRICE

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LA CONSOMMATRICE PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LA CONSOMMATRICE Pr JAYDESS Système intra-utérin libérant du lévonorgestrel Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la monographie de produit publiée

Plus en détail

Contraception après 40 ans

Contraception après 40 ans Contraception après 40 ans Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. Recommandations pour la pratique clinique Décembre 2004. ANAES/AFSSAPS Un vaste choix contraceptif Contraception

Plus en détail

La pilule, pensez-y ne l oubliez pas!

La pilule, pensez-y ne l oubliez pas! La pilule, pensez-y ne l oubliez pas! Laboratoires Pierre Fabre Médicament Médicament S ommaire PAGE PAGE En guise d avant-propos.......................... 4 Quelques données utiles..........................

Plus en détail

La formation de l appareil reproducteur

La formation de l appareil reproducteur CHAPITRE 5 LA PROCRÉATION 1 La formation de l appareil reproducteur Le sexe des individus est déterminé génétiquement mais la différenciation des appareils génitaux a lieu au cours du développement. Selon

Plus en détail

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé Numéro Constances Santé des femmes A remplir au Centre d examens de santé 0 805 567 900 APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE Vu l avis favorable du Conseil National de l Information Statistique, cette enquête

Plus en détail

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de. la fécondation in vitro

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de. la fécondation in vitro D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n Les différentes phases de la fécondation in vitro L e s d i f f é r e n t e s p h a s e s d e l a F I V Madame, Monsieur,

Plus en détail

Comportement reproductif et fécondation. Cours de Première S

Comportement reproductif et fécondation. Cours de Première S Comportement reproductif et fécondation Cours de Première S Hormones et comportement sexuel Hormones et comportement sexuel! Sommation spatio-temporelle des neurones de l hypothalamus! Intègrent des messages

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Ce médicament est disponible sans

Plus en détail

Le rôle du laboratoire dans l évaluation de l infertilié. Le Cycle Menstruel. Les Généralités

Le rôle du laboratoire dans l évaluation de l infertilié. Le Cycle Menstruel. Les Généralités Le rôle du laboratoire dans l évaluation de l infertilié Hôpitaux Universitaires de Genève Pr.. P.Bischof PhD Le Cycle Menstruel Les Généralités Le Cycle Ovarien Le Cycle Endometrial La Régulation du Cycle

Plus en détail

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004 Contraception, espacement des naissances 1 Définition Eviter la conception d`un embryon Espacement des naissances =programmation des naissances = régulation des naissances Eviter une grossesse (G) non

Plus en détail

CONTRACEPTION HORMONALE

CONTRACEPTION HORMONALE CONTRACEPTION HORMONALE 22/02/10 Dr Ausias Pharma I. Généralités II. Les associations oestroprogestatives combinées 1. Pilule normodosée 2. Pilule minidosée : microdosée B. Voie cutanée C. Voie vaginale

Plus en détail

Les differentes méthodes de contraception

Les differentes méthodes de contraception Les differentes méthodes de contraception Le 02.12.2008 1 La contraception orale Définition : moyen employé pour provoquer l infécondité chez la femme et chez l homme 1.1 La contraception orale oestro-progestative

Plus en détail

Ovule vaginal pour stabiliser un milieu vaginal sain NOUVEAU

Ovule vaginal pour stabiliser un milieu vaginal sain NOUVEAU Ovule vaginal pour stabiliser un milieu vaginal sain NOUVEAU SymbioVag INFORMATIONS IMPORTANTES SUR SymbioVag Nous sommes heureux de l intérêt que vous portez à SymbioVag, notre nouvel ovule vaginal probiotique.

Plus en détail

Lexique. Cellule endocrine : Cellule qui libère (sécrète) une hormone dans le sang.

Lexique. Cellule endocrine : Cellule qui libère (sécrète) une hormone dans le sang. Lexique Bioéthique : Morale concernant les questions posées par les innovations médicales qui impliquent une manipulation du vivant comme les expérimentations sur l Homme, les greffes d organes, la procréation

Plus en détail

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Partie 4 - Chapitre 4 TaleS TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Objectifs et compétences : - saisir des informations ( I ) - analyser des résultats expérimentaux

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale On appelle planification familiale (PF), l ensemble des techniques qui permettent d avoir le nombre d enfants que l on veut et quand on le veut. Les méthodes de planification

Plus en détail

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans Caisse de coordination aux assurances socialesaux Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2014 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

La mienne est. La mienne est. en comprimés

La mienne est. La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est remboursée La mienne est en

Plus en détail

Caisse de Coordination aux Assurances Sociales. Prévention gynécologique ans

Caisse de Coordination aux Assurances Sociales. Prévention gynécologique ans Caisse de Coordination aux Assurances Sociales Prévention gynécologique 24-50 ans Mise à jour janvier 2017 Adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique annuel est conseillé

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA)

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Historique 25 juillet 1978 : Naissance du premier bébé éprouvette en Angleterre 24 février 1982 : Naissance du premier bébé éprouvette

Plus en détail

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI 1 MISES EN ARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI Mises en garde Ce médicament est TERATOENE. Une contraception efficace est obligatoire chez les femmes en âge de procréer. Ce médicament est soumis

Plus en détail

Pathologies Pathologies de la Reproduction.

Pathologies Pathologies de la Reproduction. Pathologies de la Reproduction. Le but de cet article n est pas de donner un cours obstétrical mais d apporter quelques notions relatives à la reproduction chez la chienne. Règle à retenir. Oubliez le

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! JOURNAL DE L ÉLÈVE Vers une meilleure connaissance de mon corps RENCONTRE 2

puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! JOURNAL DE L ÉLÈVE Vers une meilleure connaissance de mon corps RENCONTRE 2 La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! RENCONTRE 2 Vers une meilleure connaissance de mon corps JOURNAL DE L ÉLÈVE Les organes génitaux internes et externes Les organes génitaux sont les organes du corps

Plus en détail

Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance

Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance Clausener-Petit, M. 2003. La sexualité expliquée aux ados. Paris : De La Martinière jeunesse. 106 p. Dumont, V. et Montagnat, S. 2004. Questions

Plus en détail

La contraception. fiable et sans stress

La contraception. fiable et sans stress La contraception fiable et sans stress Table des matières Contraception source de stress? Non merci! 03 Se protéger avec plaisir 04 Pourquoi les femmes oublient leur pilule 07 Pour une contraception sans

Plus en détail

Il est identique à l'interrogatoire concernant la séméiologie gynécologique.

Il est identique à l'interrogatoire concernant la séméiologie gynécologique. 23/04/2015 POGGETTI Hugues L3 CR : Claire MARIE Hormonologie-reproduction Pr BOUBLI 6 pages HORMONOLOGIE-REPRODUCTION Séméiologie du début de la grossesse Séméiologie du début de la grossesse Plan A. Interrogatoire

Plus en détail

Grossesse et naissance

Grossesse et naissance Grossesse et naissance Objectif : Les élèves décriront le processus de la grossesse et de la naissance Structure : Jumelage deux par deux Durée : 25 minutes Matériel : Cartes «Grossesse et naissance» Marche

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 24-50 ans Mise à jour janvier 2016 Adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, une consultation dédiée, avec un éventuel

Plus en détail