Service des urgences EPS Monastir

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Service des urgences EPS Monastir"

Transcription

1 CAT devant une victime inconsciente et qui ne respire pas (ACR) Respiration artificielle Massage Cardiaque Externe Pr,A. Wahid Bouida Service des urgences EPS Monastir

2 Définition de l ACR La victime ne parle pas. elle ne réagit pas à un ordre simple. aucun mouvement de la poitrine ni de l'abdomen n'est visible.(respiration Anormale) Association d'un coma aréactif à la stimulation, absence de respiration spontanée et absence de pouls carotidien et/ou fémoral.

3 L'arrêt de la respiration avec perte de conscience peut être lié : à l'évolution d'une obstruction brutale des voies aériennes, dont les manœuvres de désobstruction ont été vaines. à une intoxication. à un traumatisme, ou une pathologie accidentelle (noyade, électrocution.). à une maladie, qui peut toucher le cœur, comme l'infarctus du myocarde.

4 ADULTE

5 Arrêt cardio-circulatoire (ACR) généralités Cessation (en général brutale) de toute activité mécanique efficace du cœur. Mort cellulaire en 4 à 6 minutes dans les organes les plus sensibles à l hypoxie (cerveau +++). Pronostic mauvais : taux de survie entre 5 et 30%.

6 Après avoir constaté l inconscience: Assurer immédiatement la L.V.A. Constater l absence de la respiration. J alerte ou je fais alerter

7

8

9 Évolution de l arrêt cardiaque morts subites par an tentatives de RCP Période pré-hospitalière patients réanimés et hospitalisés Phase hospitalière survivants sans séquelles neuro. majeures

10 Conduite à tenir 1 Réaliser la protection. 2 Apprécier l'état de conscience. 3 Appeler «à l'aide» si vous êtes seul. 4 Assurer IMMÉDIATEMENT la liberté des voies aériennes. 5 Apprécier la respiration pendant 10 secondes au plus.

11 6 Faire alerter les secours. Conduite à tenir 7 S'assurer de la présence de signes de circulation. 8 Pratiquer les compressions thoraciques associées à une ventilation artificielle. 9 Poursuivre les manœuvres de réanimation et surveiller leur efficacité.

12 Une Réanimation Cardio Pulmonaire de Base (R.C.P.B) Le Massage Cardiaque Externe associé au Bouche à bouche ENFANT ADULTE NOURRISSON

13 Définition La réanimation cardio-pulmonaire (RCP) est un ensemble de manœuvres destinées à assurer: une oxygénation des organes lorsque la circulation sanguine d'une personne s'est arrêtée (arrêt cardio-circulatoire).

14 La réanimation cardio-pulmonaire de base est l'association de: la ventilation artificielle et de compressions thoraciques ou «massage cardiaque externe» (MCE). Ce concept a été inventé par Peter Safar, à qui on doit l'acronyme en anglais ABC :(CAB pour l AHA) A pour airway: libération des voies aériennes. B pour breathing: ventilation artificielle. C pour circulation: assurer la circulation du sang par le massage cardiaque externe.

15 Justification Cette conduite à tenir permet de suppléer la respiration et la circulation défaillantes de la victime. afin d'assurer une oxygénation et une circulation du sang en attendant l'arrivée des secours d'urgence médicalisés.

16 Justification du MCE Le sang au niveau des poumons ayant été oxygéné, il faut ensuite le faire circuler dans le reste du corps. Ceci se fait grâces aux compressions thoraciques, appelées aussi massage cardiaque externe. Cela consiste à appuyer sur le milieu du thorax afin de comprimer la poitrine : Chez l'adulte et l'enfant de plus de huit ans, le sternum doit descendre de + de 5 cm. Chez l'enfant entre un et huit ans, le sternum doit descendre de 4-5cm. Chez le nourrisson de moins d'un an, le sternum doit descendre de 2 à 3 cm.(le tier du thorax)

17 Arrêt cardio-circulatoire : Pronostic Délai de prise en charge Chance de survivre Les lésions cérébrales apparaissent dès la troisième minute, et les chances de survie deviennent quasiment nulles après huit minutes d'arrêt circulatoire.

18 Vous vérifiez qu il n y a pas de signes de circulation : - Toux - Gestes - Ventilation + ABSENCE Du POULS CAROTIDIEN 2 1 3

19 MCE CHEZ L ADULTE Bras tendus. Avec le talon de la main. Au milieu du sternum. Doigts relevés. 5 cm. Sur un plan dur. Régulier. Fréquence de massage 100/mn. Vérifier ventilation et signes circulatoires toutes les 2 minutes soit: tous les 5 cycles de 30 / compressions - 2 insufflations

20

21 MCE CHEZ L ENFANT Après vérification de l inconscience Pratique de la L.V.A. dès l absence de ventilation: 5 insufflations:(erc) car l enfant n ayant pas de réserve d air dans les poumons on doit lui apporter plus régulièrement de l oxygène. (non recommandé par l AHA) Comme on le constate la position de la main est la même que pour l adulte sauf que: - il n y a qu une main d apposée parce que la cage thoracique est plus fragile. - et les cycles sont de 30/2.

22 BAB (bouche à bouche) Vous pincez le nez et englobez la bouche de la victime avec la vôtre. Soufflez doucement pour ne pas envoyer l air dans l estomac. Jusqu à ce que vous voyez le thorax se soulever.

23

24 ENFANT Le bouche à bouche revêt plusieurs techniques. Pour l enfant la technique du bouche à nez est régulièrement utilisée: Garder la bouche fermée, Insuffler par le nez.

25 NOURRISSON Technique du bouche à bouche et nez : Englober la bouche et le nez du nourrisson avec votre bouche et insuffler d abord 5 fois(non recommandé par l AHA) Puis cycle de 30/2 Placer 2 doigts d une main, à un travers de doigt en dessous d une ligne imaginaire passant par les deux mamelons

26 BAB pratique inefficace L'air que l'on insuffle passe vers les poumons, mais aussi vers l'estomac. Celui-ci se gonfle au fur-et-àmesure, et si jamais il se dégonfle, il risque d'entraîner avec lui son contenu acide (sucs gastriques) qui vont venir détériorer les poumons (syndrome de Mendel Son) et compromettre gravement la survie de la victime. Il faut donc souffler sans excès, régulièrement sur une seconde, et s'arrêter dès que l'on voit la poitrine se soulever.

27 Mise à jour tous les 5 ans Prise en charge de l ACR. Recommandations American Heart Association (AHA) The International Liaison Committee on Resuscitation (ILCOR). European Resuscitation Council Guidelines for Rescuscitation Recommandations 2000 Recommandations 2005 Circulation Resuscitation Resuscitation

28 Principaux changements recommandés par AHA et par l'erc Principaux changement dans les premiers secours (l'adulte) la décision de commencer la RCP est prise si la victime est inconsciente et ne respire pas normalement.

29 2005 A B C

30 Victime inconsciente et qui ne respire pas Liberté des voies aériennes 2 Insufflations Massage cardiorespiratoire 15 compressions 2 insufflations Massage cardiorespiratoire 30 compressions 2 insufflations 30 compressions

31 Pourquoi commencer par les compressions Origine de l arrêt cardio-respiratoire: cardiaque +++ 1ere étiologie chez l adulte (FV+++) Apport cérébral et cardiaque en oxygène débit cardiaque 1ere minutes: contenu artériel en oxygène satisfaisant

32 Position de la main ½ supérieure de la ½ inférieure du sternum (2000) Milieu du thorax +++ ( )

33 les secouristes doivent apprendre à placer leurs mains au milieu du thorax, plutôt que de perdre du temps avec la prise de repères.

34 la durée des insufflations est de 1 seconde au lieu de 2 secondes

35 le cycle des compressions / insufflations est de 30 / 2 pour toutes les victimes adultes en arrêt cardio-respiratoire Ce même cycle sera utilisé par le grand public pour les enfants

36 100/mn

37 RCP de base: recommandations MCE : Compression thoracique Main au centre du thorax Dépression du sternum au moins 5 cm Temps de dépression = temps de décompression Garder les mains sur le thorax au cours de décompression Changer / 2min

38 Compression Décompression Active (CARDIOPOMP)

39 Massage cardiaque externe: mécanismes Effet mécanique (compression cardiaque) Effet dynamique ( pression intra-thoracique) Compression P intra-thoracique P extrathoracique Chasser le sang du cœur Dépression P intra-thoracique < P extrathoracique Retour du sang vers le cœur Insufflation d un grand volume d air P intra-thoracique retour du sang vers le cœur

40 Technique Commencer sans tarder les compressions thoraciques. Fréquence: 100/min. Réaliser une décompression de au moins 5cm. Autoriser une relaxation totale du thorax après chaque compression. Durée compression = durée décompression. Minimiser le temps d interruption du MCE. Un pouls artériel fémoral ou carotidien palpable ne sont pas synonymes d une circulation efficace.

41 pour une victime adulte, les deux insufflations initiales sont inutiles, on commence la RCP par 30 compressions dès lors que l'arrêt cardiaque est découvert.

42

43 Un seul choc de défibrillation est délivré (au moins 150J en biphasique ou 360J en monophasique), immédiatement suivi de deux minutes de RCP sans interruption, sans vérifier la fin de la fibrillation ventriculaire, ni rechercher les signes de reprise de la circulation.

44 1 - Un seul choc délivré si indiqué. Nouvelle programmation du DSA 2 - Le contrôle du pouls, de la ventilation ne sont pas utiles après le choc. 3 - Reprise immédiate de la RCP selon les recommandations (le MCE réalisé malgré une reprise de la circulation n'est pas dangereux). 4 - Réaliser 2 minutes de RCP avant la nouvelle analyse, sauf en cas de reprise de la ventilation.

45

46

47 la défibrillation peut être utilisée pour les enfants de plus d'un an. Des atténuateurs de puissance sont recommandés entre 1 et 8 ans.

48 Principaux changements relatifs aux premiers secours pédiatriques La prise en charge d'un arrêt cardiaque pédiatrique par le grand public utilisera un rythme de 30 compressions suivies de 2 insufflations. Ils commenceront avec 5 insufflations(non recommandé par l AHA) et continueront avec le rythme 30 / 2 comme ils l'auront appris pour l'adulte une équipe d'au moins deux sauveteurs qualifiés utiliseront un cycle de 15 / 2

49 chez le nourrisson (moins d'un an) la technique de compression demeure inchangée. Au-delà, on peut utiliser une technique de compressions à une ou deux mains selon la préférence du secouriste

50

51 Conduite à tenir devant un AC chez l enfant PAS DE REACTION DEMANDER L AIDE Libérer Voies aériennes Pas de Respiration Normale? 5 insufflations Persistance de l absence de réaction 15 compressions 2 ventilations Si 2S

52

53

54

55 Pas de réaction Libérer les VA Signes de vie RCP 30:2 Attacher Défibrillateur Secours médicalisés (SAMU ) Choquable: FV / TV sans pouls 1 CEE RCP 2 min Rythme Durant la réanimation: Traiter une cause probable Vérifier la position des électrodes Sécuriser les voies aériennes et assurer la ventilation Mettre en place et vérifier l'abord vasculaire Pas d interruption du MCE Adrénaline 1mg/3-5 min + autres ttt Non choquable Asystolie/AESP RCP 2 min

56 Causes potentiellement réversibles Thrombose (IDM, Hypoxémie embolie pulmonaire) Hypo volémie Tamponnade cardiaque 4 H Hypo / Hyperkaliémie 4 T Toxique Hypothermie pneumothorax sous Tension

57 Ventilation Mécanique Brève Pause du MCE lors de l introduction du tube: Expérience +++ Intubation: 30 s Après intubation: MCE: 100 / min Ventilation : 10 /min Pas d arrêt du MCE lors de la ventilation Pas d hyperventilation.

58 Défibrillation (CEE) Rythmes choquables: FV et TV sans pouls Choc d emblée? Oui: si précédée RCP Reprendre RCP durant 2 min après CEE: MCE en 1 er. Ratio 30:2.

59 Mr BEAN s'implique aussi

CAT devant une victime

CAT devant une victime CAT devant une victime inconsciente et qui ne respire pas. Massage Cardiaque Externe Respiration artificielle Dr.GRISSA Mohamed Habib (A.H.U) Service des urgences Hopital universitaire F.Bourguiba Monastir

Plus en détail

ILCOR Impacts sur nos pratiques

ILCOR Impacts sur nos pratiques ILCOR 2010 Impacts sur nos pratiques Obstruction totale des voies aeriennes Chez l'adulte et l'enfant de plus de 1 an Peu de changement Dans la séquence Convient également pour les enfants de plus de 1

Plus en détail

SEANCE 2 3 : 35 : 00

SEANCE 2 3 : 35 : 00 Prévention Secours Civiques Niveau1 F.MAGGIORI_2014 PSC1 SEANCE 2 3 : 35 : 00 PARTIE 1 23 : 00 05 : 00 10.LA VICTIME EST INCONSCIENTE PARTIE 1 ❶ J observe attentivement afin de protéger (moi-même, la victime,

Plus en détail

L arrêt cardio-respiratoire

L arrêt cardio-respiratoire L arrêt cardiorespiratoire 1 Les signes d un arrêt cardiaque Perte de connaissance de la victime. L arrêt de la respiration L absence de pouls carotidien perceptible Parfois associée à: 2 Action du secouriste

Plus en détail

ARRET CARDIORESPIRATOIRE ADULTE & ENFANT + 8 ans GESTES D URGENCE

ARRET CARDIORESPIRATOIRE ADULTE & ENFANT + 8 ans GESTES D URGENCE ARRET CARDIORESPIRATOIRE ADULTE & ENFANT + 8 ans GESTES D URGENCE ARRET CARDIORESPIRATOIRE Démarche diagnostique < 30 sec ABSENCE de POULS ABSENCE de VENTILATION ABSENCE de CONSCIENCE POULS CAROTIDIEN

Plus en détail

Modalités du traitement de l inefficacité cardio-respiratoire chez l enfant et le nouveau-né. Galas T. CHU Toulouse 21/06/07

Modalités du traitement de l inefficacité cardio-respiratoire chez l enfant et le nouveau-né. Galas T. CHU Toulouse 21/06/07 Modalités du traitement de l inefficacité cardio-respiratoire chez l enfant et le nouveau-né Galas T. CHU Toulouse 21/06/07 2 situations Inefficacité cardio-circulatoire Arrêt cardiaque de l enfant Nouveau-né

Plus en détail

Cours de base CPR -1-

Cours de base CPR -1- Cours de base CPR -1- Test théorique (à choix multiple), 7 réponses justes sur 10 pour réussir Plusieurs réponses par question sont possibles Nom: Prénom: 1. Quel est le but des mesures de réanimation?

Plus en détail

Réanimation. ERC Guidelines pédiatrique. Éthiologie de l arrêt cardio-respiratoire

Réanimation. ERC Guidelines pédiatrique. Éthiologie de l arrêt cardio-respiratoire Réanimation ERC Guidelines 2010 pédiatrique Éthiologie de l arrêt cardio-respiratoire Arrêt cardiaque primaire: tachycardie ventriculaire non-pulsatile fibrillation ventriculaire moins fréquente que chez

Plus en détail

La réanimation cardio-pulmonaire. chez le bébé et le jeune enfant. Clinique de l Espérance - Montegnée Clinique Saint-Vincent - Rocourt

La réanimation cardio-pulmonaire. chez le bébé et le jeune enfant. Clinique de l Espérance - Montegnée Clinique Saint-Vincent - Rocourt La réanimation cardio-pulmonaire chez le bébé et le jeune enfant Clinique de l Espérance - Montegnée Clinique Saint-Vincent - Rocourt page 2 Table des matières 1 Les 3 «S»... 4 2 L ABC de la réanimation

Plus en détail

Référence : Premiers Secours, Interassociation de Sauvetage, Ed. Huber

Référence : Premiers Secours, Interassociation de Sauvetage, Ed. Huber Référence : Premiers Secours, Interassociation de Sauvetage, Ed. Huber 1. La chaîne d urgence La chaîne des secours et soins d urgence symbolise les différentes phases successives du sauvetage. Chaque

Plus en détail

CONDUITE À TENIR DEVANT UN ARRÊT CARDIAQUE

CONDUITE À TENIR DEVANT UN ARRÊT CARDIAQUE FORMATION ÉDUCATEUR 2016-2017 ENCADRER EN SÉCURITÉ LES BASES DU 1 ER SECOURS ADAPTÉES À LA PRATIQUE DU RUGBY À XIII CONDUITE À TENIR DEVANT UN ARRÊT CARDIAQUE Signes Une personne est en arrêt cardiaque

Plus en détail

Cours de base CPR -1-

Cours de base CPR -1- Cours de base CPR -1- Test théorique (à choix multiple), 7 réponses justes sur 10 pour réussir Plusieurs réponses par question sont possibles Nom: Prénom: 1. Sur quels signes se base-t-on pour décider

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S LA PERSONNE EST EN ARRET CARDIO-RESPIRATOIRE Il est important de maîtriser la prise en charge de l'arrêt cardio-respiratoire. En effet, chaque minute compte,

Plus en détail

Malaise cardio-respiratoire. respiratoire du nourrisson. Les gestes d urgencesd

Malaise cardio-respiratoire. respiratoire du nourrisson. Les gestes d urgencesd Malaise cardio-respiratoire respiratoire du nourrisson Les gestes d urgencesd Le malaise cardio-respiratoire respiratoire Anticipation : importance du bilan : évaluer la faisabilité de la séances bonne

Plus en détail

PLS. Service des urgences

PLS. Service des urgences CAT devant une victime inconsciente et qui respire PLS Pr,A. Wahid Bouida Service des urgences EPS Monastir Une personne est inconsciente si elle : a. N a pas de réponse verbale. b. N a pas de réponse

Plus en détail

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1 D. A. E Défibrillateur Automatisé Externe Med-Cdt Yann Coulon 1 DSA : Défibrillateur Semi Automatique DEA : Défibrillateur Entièrement Automatique Med-Cdt Yann Coulon 2 Décret 98-239 du 27 Mars 1998 :

Plus en détail

Prise en charge de l enfant en arrêt cardiorespiratoire en 2015

Prise en charge de l enfant en arrêt cardiorespiratoire en 2015 Prise en charge de l enfant en arrêt cardiorespiratoire en 2015 Daphné Vens Service des soins intensifs pédiatriques Hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola (Bruxelles, Belgique) 41ème Journée

Plus en détail

Collège Blanche de castille. Voici les points clés à retenir pour les bonnes actions de secours vue. en cours. Compagnon

Collège Blanche de castille. Voici les points clés à retenir pour les bonnes actions de secours vue. en cours. Compagnon Prévention des secours civiques niveau 1 Collège Blanche de castille Voici les points clés à retenir pour effectuer les bonnes actions de secours vue en cours. Mme Compagnon la protection Chapitre 1 :

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 PARTIE 3 LA VICTIME S ÉTOUFFE 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable de : Identifier l obstruction des voies aériennes totale ou partielle ; Réaliser l enchaînement des techniques qui

Plus en détail

URGENCES 2 PERSONNES CONCERNEES THEME DU SEMINAIRE RAPPEL DES OBJECTIFS SEMINAIRES DES CC 1 ET CC 2. Urgences 2

URGENCES 2 PERSONNES CONCERNEES THEME DU SEMINAIRE RAPPEL DES OBJECTIFS SEMINAIRES DES CC 1 ET CC 2. Urgences 2 URGENCES 2 PERSONNES CONCERNEES Responsable du séminaire interactif des CC "Urgences 2": Dr Marc Niquille 022 372 81 34. (Version 2008-2009) THEME DU SEMINAIRE Réanimation cardio-vasculaire Basic Life

Plus en détail

Le malaise du sportif Du terrain de sport à la chaîne des secours. Dr Eric Pondaven SAMU 29 CHU BREST

Le malaise du sportif Du terrain de sport à la chaîne des secours. Dr Eric Pondaven SAMU 29 CHU BREST Le malaise du sportif Du terrain de sport à la chaîne des secours Dr Eric Pondaven SAMU 29 CHU BREST 1 De quoi va-t-on discuter? Les étiologies des malaises? La réglementation concernant les terrains de

Plus en détail

ACR adulte. Inconscient Pas de mouvement, pas de réponse. Ouvrir les VAS Contrôler la respiration (< 10 sec.) Respiration présente?

ACR adulte. Inconscient Pas de mouvement, pas de réponse. Ouvrir les VAS Contrôler la respiration (< 10 sec.) Respiration présente? 4.3.1 ACR adulte Inconscient Pas de mouvement, pas de réponse Ouvrir les VAS Contrôler la respiration (< 10 sec.) Oui 5.15.1 Respiration présente? Contrôler le pouls(< 10 sec.) Oui Pouls présent avec certitude

Plus en détail

DR RICHARD DUMONT SAMU/URGENCES CHRU MONTPELLIER LES RECOMMANDATIONS 2015 CE QUI NE CHANGE PAS

DR RICHARD DUMONT SAMU/URGENCES CHRU MONTPELLIER LES RECOMMANDATIONS 2015 CE QUI NE CHANGE PAS DR RICHARD DUMONT SAMU/URGENCES CHRU MONTPELLIER LES RECOMMANDATIONS 2015 CE QUI NE CHANGE PAS OBJECTIFS: RECOMMANDER S APPUYER SUR DES FAITS ET DES ÉTUDES FORTES ÉVITER DE CRÉER DE LA CONFUSION RESTER

Plus en détail

DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE (DAE)

DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE (DAE) DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE (DAE) L appareil permet d'analyser le rythme cardiaque du patient. Cette unité automatique va délivrer le choc elle-même. Page 1 11/06/2013 Crédit Agricole S.A DEFIBRILLATEUR

Plus en détail

Gestes et soins d urgence

Gestes et soins d urgence Gestes et soins d urgence sur ou au bord du tatami D Dorgler; F Galtier; M Thirion Pour la Commission médicale FFAAA medecin.federal@aikido.com.fr Gestes d urgence: objectifs Prévenir Sauver une vie

Plus en détail

Noyade. Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44

Noyade. Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44 Noyade Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44 Définition OMS Insuffisance respiratoire résultant de la submersion (totalité du corps dans l eau) ou de l immersion (face de la victime) en milieu liquide

Plus en détail

LE MASSAGE CARDIAQUE TECHNIQUE

LE MASSAGE CARDIAQUE TECHNIQUE PS9 LE MASSAGE CARDIAQUE Le massage cardiaque externe (MCE) doit être initié le plus précocement possible en cas d'arrêt cardiaque. C'est une technique de compression active du thorax réalisée sur un patient

Plus en détail

Les causes d une perte de conscience peuvent être d origine. Traumatique Médicale Toxique

Les causes d une perte de conscience peuvent être d origine. Traumatique Médicale Toxique Que se passe-t-il? Les causes d une perte de conscience peuvent être d origine Traumatique Médicale Toxique Quels sont les signes de l inconscience? Signes de l inconscience Respire!!! Signes de l inconscience

Plus en détail

Epidémiologie française des AC et recommanda6ons / RCP pré- hospitalière 2015

Epidémiologie française des AC et recommanda6ons / RCP pré- hospitalière 2015 Epidémiologie française des AC et recommanda6ons / RCP pré- hospitalière 2015 Pr P- Y. Gueugniaud SAMU de Lyon Pôle «Urgences Réanima6on Médicale Anesthésie- Réanima6on - SAMU» Registre électronique des

Plus en détail

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile 1 ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque peut être d origine cardiaque ou secondaire

Plus en détail

La victime inconsciente qui respire

La victime inconsciente qui respire La victime inconsciente qui respire Objectifs Reconnaître l inconscience Basculer prudemment la tête en arrière de la victime. Apprécier la respiration de la victime. Placer la victime en position latérale

Plus en détail

Arrêt cardio-respiratoire (ACR) et réanimation cardio-pulmonaire (RCP) L arrêt cardio-respiratoire (ACR)

Arrêt cardio-respiratoire (ACR) et réanimation cardio-pulmonaire (RCP) L arrêt cardio-respiratoire (ACR) Arrêt cardio-respiratoire (ACR) et réanimation cardio-pulmonaire (RCP) L arrêt cardio-respiratoire (ACR) C est une Urgence Vitale. Il correspond à un arrêt de la circulation sanguine causée, le plus souvent,

Plus en détail

Alerter, masser, défibriller

Alerter, masser, défibriller Alerter, masser, défibriller DIJON ville santé 03 80 44 81 51 www.dijon.fr ÉDITORIAL Chaque année en France, ce sont plus de 50 000 personnes qui décèdent d'un arrêt cardiaque soit environ 130 personnes

Plus en détail

Catalogue des questions du cours de base CPR

Catalogue des questions du cours de base CPR Ce catalogue de questions comprend toutes les questions qui peuvent être posées lors de l examens du cours de base CPR. Les candidats doivent répondre par écrit à 10 questions. La sélection des 10 questions

Plus en détail

ARRET CARDIO-CIRCULATOIRE

ARRET CARDIO-CIRCULATOIRE ARRET CARDIO-CIRCULATOIRE Dr Thanh CAO - HUU Définition: Coma ou Perte de Conscience brutale ET Ne Répondant PAS aux questions Absence de Pouls (Carotidien) Absence de Ventilation Mort Inévitable si pas

Plus en détail

L OBSTRUCTION DES VOIES AÉRIENNES PAR UN CORPS ÉTRANGER

L OBSTRUCTION DES VOIES AÉRIENNES PAR UN CORPS ÉTRANGER Définition - Signes L OBSTRUCTION DES VOIES AÉRIENNES PAR UN CORPS ÉTRANGER L obstruction des voies aériennes est la gêne ou l'empêchement brutal des mouvements de l air entre l extérieur et les poumons.

Plus en détail

Modifications physiologiques et anatomiques de la grossesse Ont un impact sur la conduite à tenir

Modifications physiologiques et anatomiques de la grossesse Ont un impact sur la conduite à tenir ARRET CARDIAQUE CHEZ LA FEMME ENCEINTE EN SALLE DE NAISSANCE Dr Aimé décembre 2015 Epidémiologie Cardiac Arrest in Special situations: 2010 American Heart Association Circulation. 2010; 122:S829-S861 L

Plus en détail

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire Grâce au don du Rotary Club de Pont sur Yonne (http://www.rotary-pont-sur-yonne.com/), la commune dispose d un défibrillateur entièrement automatisé (DEA), en libre accès au magasin petit casino VIVAL,

Plus en détail

I. INTRODUCTION OBJECTIFS

I. INTRODUCTION OBJECTIFS DR.W.DJELOUAT ASSISTANCE VITALE DE BASE ARRÊT CARDIO-CIRCULATOIRE I. INTRODUCTION Les gestes de premier secours, tels qu'ils sont enseignés pour le secouriste doivent permettre de stabiliser l'état de

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail Plan d intervention SST Protéger > Examiner > Moins de trois minutes 2 Faire alerter > Secourir pour agir Dans

Plus en détail

Arrêt cardiaque du nourrisson et de l enfant. Olivier Tandonnet 4 Nord Maternité CHU Bordeaux

Arrêt cardiaque du nourrisson et de l enfant. Olivier Tandonnet 4 Nord Maternité CHU Bordeaux Arrêt cardiaque du nourrisson et de l enfant Olivier Tandonnet 4 Nord Maternité CHU Bordeaux Objectifs Discuter les étiologie de l ACR de l enfant Prévention primaire: reconnaître le NRS ou l enfant gravement

Plus en détail

SST Sauveteur Secouriste du Travail

SST Sauveteur Secouriste du Travail Section de membre : -Récupérer le segment sectionné quelque soit son état et l envelopper dans une compresse -Placer l ensemble dans un sac plastique propre et fermé de façon étanche -Préparer un sac avec

Plus en détail

ARRET CARDIO- CIRCULATOIRE. Dr L.Martin Réveil-Réanimation Chirurgicale CHU de Bicêtre

ARRET CARDIO- CIRCULATOIRE. Dr L.Martin Réveil-Réanimation Chirurgicale CHU de Bicêtre ARRET CARDIO- CIRCULATOIRE Dr L.Martin Réveil-Réanimation Chirurgicale CHU de Bicêtre MESSAGES URGENCE ABSOLUE (3 à 5 mn): 1 % de survivants sans séquelles neurologiques Survie globale < 5% Prise en charge

Plus en détail

L ARRÊT CARDIAQUE. ACR et RCP. «Rappels et nouvelles recommandations»

L ARRÊT CARDIAQUE. ACR et RCP. «Rappels et nouvelles recommandations» L ARRÊT CARDIAQUE ACR et RCP «Rappels et nouvelles recommandations» Dr L.Nivet - Formation Continue Secouristes 2006 Synthèse des nouvelles recommandations : Dr T.Sécheresse - SAMU 73 Arrêt Cardio-Circulatoire

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 Gestes de secours Adulte et enfant de plus de 8 ans Enfant de 1 à 8 ans Nourrisson (0 à 1 an) Obstruction grave et brutale des voies 5 claques dans le dos. 5 claques dans le dos. 5 claques dans le dos.

Plus en détail

ARRÊT CARDIO- RESPIRATOIRE. Dr mohamed Djoudrez Médecin urgentiste CHU Bichat Claude bernard SAMU de Paris

ARRÊT CARDIO- RESPIRATOIRE. Dr mohamed Djoudrez Médecin urgentiste CHU Bichat Claude bernard SAMU de Paris ARRÊT CARDIO- RESPIRATOIRE Dr mohamed Djoudrez Médecin urgentiste CHU Bichat Claude bernard SAMU de Paris URGENCE ABSOLUE : il s agit d une définition clinique qui ne préjuge pas de la cause Définie par

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail Plan d intervention SST Protéger > Examiner > Moins de trois minutes 2 Faire alerter > Secourir pour agir Dans

Plus en détail

REACTIONS ET INTERVENTION FACE AUX ACCIDENTS SUBAQUATIQUES Tronc commun et spécialité APNÉE

REACTIONS ET INTERVENTION FACE AUX ACCIDENTS SUBAQUATIQUES Tronc commun et spécialité APNÉE REACTIONS ET INTERVENTION FACE AUX ACCIDENTS SUBAQUATIQUES Tronc commun et spécialité APNÉE Pascal Gaillet Jean-Yves Corre 11 Janvier 2014 MODULE 6 1 Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la

Plus en détail

CONTENU DE LA FORMATION PSE 1 (PREMIER SECOURS EN ÉQUIPE)

CONTENU DE LA FORMATION PSE 1 (PREMIER SECOURS EN ÉQUIPE) Sécurité Incendie.IDF 80, avenue du Général de Gaulle 91170 VIRY-CHÂTILLON 01.69.45.73.06/01.77.05.21.34 N de déclaration d activité : 11 9106776 91 Mail: securiteincendie.idf@gmail.com Site web : www.securiteincendie-idf.com

Plus en détail

RECONNAÎTRE, PRENDRE EN CHARGE UN ENFANT GRAVEMENT MALADE. O BRISSAUD CHU Bordeaux

RECONNAÎTRE, PRENDRE EN CHARGE UN ENFANT GRAVEMENT MALADE. O BRISSAUD CHU Bordeaux RECONNAÎTRE, PRENDRE EN CHARGE UN ENFANT GRAVEMENT MALADE O BRISSAUD CHU Bordeaux Buts et objectifs Reconnaître l enfant gravement malade Reconnaître les signes d insuffisance respiratoire et circulatoire

Plus en détail

Arrêt Cardio-respiratoire de l enfant. Atelier médico-infirmier COPACAMU 2009 Dr Grosse, Dr Wasier- SMUR pédiatrique

Arrêt Cardio-respiratoire de l enfant. Atelier médico-infirmier COPACAMU 2009 Dr Grosse, Dr Wasier- SMUR pédiatrique Arrêt Cardio-respiratoire de l enfant Atelier médico-infirmier COPACAMU 2009 Dr Grosse, Dr Wasier- SMUR pédiatrique Introduction Pathologie rare de l enfant Arrêt Cardiaque secondaire à une hypoxie prolongée

Plus en détail

Les pros de la route ont du cœur

Les pros de la route ont du cœur Les pros de la route ont du cœur Initiation aux gestes qui sauvent pour lutter contre l arrêt cardiaque Une action portée par Brochure Les Pros de la Route 2016_OK.indd 1 09/06/2016 16:47 l arrêt cardiaque

Plus en détail

Ce document accompagne la vidéo d information/formation à

Ce document accompagne la vidéo d information/formation à Ce document accompagne la vidéo d information/formation à La reconnaissance de l inconscience La reconnaissance de l ACR Arrêt Cardio Respiratoire L application de la chaine de survie AMD Alerter Masser

Plus en détail

Grille d évaluation de la RCR, ILCOR 2010 RCR et DEA à un sauveteur

Grille d évaluation de la RCR, ILCOR 2010 RCR et DEA à un sauveteur RCR et DEA à un sauveteur Demander à une personne présente de contacter les SPU et d aller chercher un DEA. Un secouriste qui est seul appelle les SPU/obtient un DEA (administrer d abord 2 min. de RCR

Plus en détail

5220 Route des Chappes,74570 THORENS-GLIERES POINTS ESSENTIELS

5220 Route des Chappes,74570 THORENS-GLIERES POINTS ESSENTIELS 1 Le Congrès Infirmiers. Infirmier(e)s d urgence 2016 Sfar. Tous droits réservés. L ARRET CARDIAQUE REFRACTAIRE Virginie DELANNOY: vdelannoy@ch-annecygenevois.fr Anna FAUCHER : afaucher@ch-annecygenevois.fr

Plus en détail

INITIATION AUX GESTES D URGENCE

INITIATION AUX GESTES D URGENCE INITIATION AUX GESTES D URGENCE FORMATION ASSISTANTES MATERNELLES OBSERVER PROTEGER ALERTER SECOURIR VOUS = 1 er TEMOIN 1 er MAILLON DE LA CHAINE DE SECOURS I/ PROTECTION ET ALERTE 1/ Protéger - soi-même

Plus en détail

RECONNAÎTRE ET PRENDRE EN CHARGE UN ENFANT GRAVEMENT MALADE Julien NAUD DESCMU décembre 2012

RECONNAÎTRE ET PRENDRE EN CHARGE UN ENFANT GRAVEMENT MALADE Julien NAUD DESCMU décembre 2012 RECONNAÎTRE ET PRENDRE EN CHARGE UN ENFANT GRAVEMENT MALADE Julien NAUD DESCMU décembre 2012 DESCMU CAMU 6 décembre 2011 Buts et objectifs Reconnaître l enfant gravement malade Reconnaître les signes d

Plus en détail

RCP, DÉFIBRILLATION ET RCP MÉDICALISÉE :

RCP, DÉFIBRILLATION ET RCP MÉDICALISÉE : CFRC - Défibrillation RCP, DÉFIBRILLATION ET RCP MÉDICALISÉE : comment les concilier? * Communication du Pr Pierre CARLI ** COMMENT ORGANISER LA PRISE EN CHARGE? La première question qui se pose concerne

Plus en détail

Politique applicable aux Directives ERC 2015 en matière de conflits d intérêts 17

Politique applicable aux Directives ERC 2015 en matière de conflits d intérêts 17 Contenu Section 1 : Résumé 15 Politique applicable aux Directives ERC 2015 en matière de conflits d intérêts 17 Remerciements 19 Introduction 21 Résumé des principales modifications par rapport aux directives

Plus en détail

ARRET CARDIO RESPIRATOIRE. C.PERRIN SAMU06 CHU NICE Janvier 2007

ARRET CARDIO RESPIRATOIRE. C.PERRIN SAMU06 CHU NICE Janvier 2007 ARRET CARDIO RESPIRATOIRE C.PERRIN SAMU06 CHU NICE Janvier 2007 Introduction 50 à 60 000 morts subites en France par an 3 % de survie sans séquelle Survie dépend de la rapidité d une RACS, elle même dépendante

Plus en détail

Mise à jour du cahier E

Mise à jour du cahier E Mise à jour du cahier E Les contenus du présent cahier ne sont pas erronés mais ont été remaniés et actualisés dans le cadre de cette annexe. Vous pouvez également télécharger ces pages actualisées à l

Plus en détail

Réunion de sensibilisation. Bienvenue

Réunion de sensibilisation. Bienvenue Réunion de sensibilisation Bienvenue Présentation Dr Cécilia ARCHEN médecin urgentiste au SAMU Philippe CLAUDEL responsable de la sensibilisation 1 - Arrêt cardiaque et défibrillation 2 - Association Grand

Plus en détail

Les bases du secourisme 2

Les bases du secourisme 2 Les bases du secourisme 2...SUITE Chapitre 5 : L'arrêt cardiaque / DAE Chapitre 6 : Les détresses vitales Chapitre 7 : Trauma peau/os/articulations 1 Chapitre 5 : l'arrêt cardiaque Les signes : Perte de

Plus en détail

Premiers soins - Réanimation. Schéma général d intervention face à un accident

Premiers soins - Réanimation. Schéma général d intervention face à un accident Premiers soins - Réanimation Schéma général d intervention face à un accident Ce schéma est à considérer dans le cadre d une intervention d un(e) intervenant(e) seul(e) (> pas en équipe!). Approche globale

Plus en détail

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Gestes de secours Chapitre 5 Appel au secours Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Ce qu il ne faut pas faire Utiliser les signes conventionnels Choisir un endroit dégagé pour être repéré.

Plus en détail

OBSTRUCTION DES VOIES AERIENNES PAR UN CORPS ETRANGER

OBSTRUCTION DES VOIES AERIENNES PAR UN CORPS ETRANGER OBSTRUCTION DES VOIES AERIENNES PAR UN CORPS ETRANGER A la fin de cette partie, l apprenant est capable, face à une victime qui présente un étouffement, d en reconnaître les signes et de réaliser les gestes

Plus en détail

PICTA 2007 RCR et C-MDSA. Table des directeurs médicaux

PICTA 2007 RCR et C-MDSA. Table des directeurs médicaux PICTA 2007 RCR et C-MDSA Table des directeurs médicaux Bienvenue Remplir le formulaire d inscription Signer la feuille de présence Identifier le groupe auquel vous appartenez Hiver 2007 Normes 2005 2 Introduction

Plus en détail

PERTE DE CONNAISSANCE

PERTE DE CONNAISSANCE PERTE DE CONNAISSANCE Définition - Signes Une personne a perdu connaissance lorsqu elle ne répond à aucune sollicitation verbale ou physique, mais qu elle respire. Causes Les causes de cette perte de connaissance

Plus en détail

Détresse vitale Arrêt cardiaque Alerte

Détresse vitale Arrêt cardiaque Alerte 08/10/15 BOURTOUL Marine L2 CR : Juliette Phélip Médecine d'urgence (AFGSU) Pr MICHELET 8 pages MEDECINE D'URGENCE (AFGSU) Détresse vitale Arrêt cardiaque Alerte Détresse vitale Arrêt cardiaque Alerte

Plus en détail

Synopsis DVR DC RP 5.1, victime inconsciente et respire

Synopsis DVR DC RP 5.1, victime inconsciente et respire Synopsis DVR DC RP 5.1, victime inconsciente et respire DVR Protection. Questions simples : «Comment ça va? Vous m entendez?» Ordres simples : «Ouvrez les yeux! Serrez moi la main!» Appel à l aide. Dégrafer

Plus en détail

INTRODUCTION. Indication d utilisation Il est conçu pour exercer des compressions externes sur des patients adultes en arrêt cardiorespiratoire

INTRODUCTION. Indication d utilisation Il est conçu pour exercer des compressions externes sur des patients adultes en arrêt cardiorespiratoire INTRODUCTION Appareil de massage cardiaque LUCAS C est un appareil portable conçu pour répondre aux problèmes liés aux massage cardiaque manuel. Il délivre 100 compression thoracique par minute avec une

Plus en détail

Introduction... le quotidien et le spirituel

Introduction... le quotidien et le spirituel LA RESPIRATION ARTIFICIELLE 1 Entraînement au bouche-à-bouche sur un mannequin... ou ventilation artificielle, regroupe les méthodes de premiers secours et de médecine (anesthésieréanimation) utilisée

Plus en détail

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 L ARRET CARDIAQUE Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 INTRODUCTION On ne peut pas faire face à une situation que l on n a pas correctement évaluée L approche du malade en situation d urgence

Plus en détail

Réanimation cardiopulmonaire : l essentiel des recommandations 2015

Réanimation cardiopulmonaire : l essentiel des recommandations 2015 Réanimation cardiopulmonaire : l essentiel des recommandations 2015 Drs LUDOVIC MAUDET a, PIERRE-NICOLAS CARRON b et LIONEL TRUEB b Rev Med Suisse 2016 ; 12 : 313-7 Les recommandations internationales

Plus en détail

FORMATION DE LA FEDERATION FRANCAISE DE SAUVETAGE ET DE SECOURISME RELATIF À L UNITÉ D ENSEIGNEMENT PRÉVENTION ET SECOURS DU SPORT DE NIVEAU 1 (PSS1)

FORMATION DE LA FEDERATION FRANCAISE DE SAUVETAGE ET DE SECOURISME RELATIF À L UNITÉ D ENSEIGNEMENT PRÉVENTION ET SECOURS DU SPORT DE NIVEAU 1 (PSS1) FORMATION DE LA FEDERATION FRANCAISE DE SAUVETAGE ET DE SECOURISME RELATIF À L UNITÉ D ENSEIGNEMENT PRÉVENTION ET SECOURS DU SPORT DE NIVEAU 1 (PSS1) ASSOCIE À L UNITÉ D ENSEIGNEMENT PRÉVENTION ET SECOURS

Plus en détail

Arrêt Cardiaque algorithmes et per opératoire. Maryline Bordes-Demolis février 2014

Arrêt Cardiaque algorithmes et per opératoire. Maryline Bordes-Demolis février 2014 Arrêt Cardiaque algorithmes et per opératoire Maryline Bordes-Demolis février 2014 European resuscitation council guidelines for resuscitation 2010, Section 6, Paediatric life support Section 7, resuscitation

Plus en détail

Docteur Erik BOQUET Page 1 11/10/2003 LES NOYADES. (Docteur Erik BOQUET) 1 DÉFINITION

Docteur Erik BOQUET Page 1 11/10/2003 LES NOYADES. (Docteur Erik BOQUET) 1 DÉFINITION Docteur Erik BOQUET Page 1 11/10/2003 LES NOYADES (Docteur Erik BOQUET) 1 DÉFINITION La noyade est une asphyxie due à l'inondation des voies aériennes par un liquide au décours d'une submersion. Elle est

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION. Référentiel technique SAP. Secours à personnes (SAP) Fiche technique opérationnelle

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION. Référentiel technique SAP. Secours à personnes (SAP) Fiche technique opérationnelle POLE METIER SAP-FTO-20 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION Référentiel technique Secours à personnes (SAP) Fiche technique opérationnelle Création : Février 2016 Mise à jour : Décembre

Plus en détail

NOTION DE SECOURISME ET DE DETRESSE VITALE

NOTION DE SECOURISME ET DE DETRESSE VITALE FORMATION ÉDUCATEUR 2016-2017 ENCADRER EN SÉCURITÉ LES BASES DU 1 ER SECOURS ADAPTÉES À LA PRATIQUE DU RUGBY À XIII NOTION DE SECOURISME ET DE DETRESSE VITALE LES PRINCIPES DE BASE DE L ACTION DU SECOURISTE:

Plus en détail

Questions préparatoires pour la formation Sauveteur National Option Plage Continentale

Questions préparatoires pour la formation Sauveteur National Option Plage Continentale Questions préparatoires pour la formation Sauveteur National Option Plage Continentale Pour favoriser votre réussite lors de la formation Sauveteur national option plage continentale d une durée de 20

Plus en détail

Lignes directrices 2000 Évaluation des compétences «Intervenant désigné» RCR à un sauveteur Adulte Participant Date

Lignes directrices 2000 Évaluation des compétences «Intervenant désigné» RCR à un sauveteur Adulte Participant Date RCR à un sauveteur Adulte 2. Déterminez l état de conscience de la victime. 3. Demandez l'aide immédiatement. Composez le 9-1-1 ou le numéro local du Système Médical d'urgence (S.M.U.). Si vous êtes seul,

Plus en détail

BLS Support, la RCP de base

BLS Support, la RCP de base Chapitre 68 BLS Support, la RCP de base P. CASSAN Points essentiels Une procédure de RCP par téléphone doit être mise en route dès le diagnostic d arrêt cardiaque posé par les centres de réception de l

Plus en détail

LA FICHE SECOURISME. Les adultes

LA FICHE SECOURISME. Les adultes LA FICHE SECOURISME Les adultes Dr Pascale Cairet Médecin anesthésiste réanimateur 1. Principes de base: a. Protéger: victime(s), témoins et soi-même Le danger initial ayant provoqué l accident peut persister

Plus en détail

Régulation au CRRA 15 des ACR. Réunion du 18 juin COLMU Dr S.ALBIZZATI

Régulation au CRRA 15 des ACR. Réunion du 18 juin COLMU Dr S.ALBIZZATI Régulation au CRRA 15 des ACR Réunion du 18 juin COLMU Dr S.ALBIZZATI Le diagnostic Motif d appel Une personne vient de faire un Malaise Une personne est allongée e au sol Une personne est inconsciente

Plus en détail

PROGRAMME DE LA MANŒUVRE :

PROGRAMME DE LA MANŒUVRE : PROGRAMME DE LA MANŒUVRE : - THEORIE : 1 Heure - PRATIQUE : 3 Heures FORMATION DE MAINTIENS DES ACQUIS DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES MS9 SAP 1 PUBLIC THEME SECOURISME MODULE ou UV SAP 1 REFERENCE Référentiels

Plus en détail

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Chacun peut être confronté à une personne en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Cela peut survenir lors de la pratique d un sport mais également sur la voie publique ou

Plus en détail

Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence de niveau 2

Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence de niveau 2 Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence de niveau 2 Les Rendez-Vous Formation du SCDV- CESU 85 JOUR 1 Programme de la première demi-journée 8h30 Accueil Présentation de la formation, des

Plus en détail

ACR Les enjeux. Sur 10 personnes présentant un ACR de cause cardiaque. 8 survies si choc électrique dans la minute

ACR Les enjeux. Sur 10 personnes présentant un ACR de cause cardiaque. 8 survies si choc électrique dans la minute ACR Les enjeux Sur 10 personnes présentant un ACR de cause cardiaque 8 survies si choc électrique dans la minute ACR Fibrillation ventriculaire ACR Cause connue, non cardiaque Hémorragie cérébro - méningée

Plus en détail

L Arrêt Cardiaque De l adulte en 2006 Principales modifications des recommandations 2005

L Arrêt Cardiaque De l adulte en 2006 Principales modifications des recommandations 2005 L Arrêt Cardiaque De l adulte en 2006 Principales modifications des recommandations 2005 Professeur Pierre CARLI D.A.R. et SAMU Hôpital Necker Paris, France 1 Une réaffirmation du r ôle central de la RCP

Plus en détail

BREVET 2 * Anatomie et secourisme

BREVET 2 * Anatomie et secourisme BREVET 2 * Anatomie et secourisme Objectif du cours Apprendre quelques bases anatomiques nécessaire à la compréhension médicale des accidents de plongée et savoir effectuer des opérations de secourisme

Plus en détail

Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque

Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque Prise en Charge de l Arrêt Cardiaque U.F.R Médecine 51, rue Cognacq-Jay 51100 Reims Tel. 03 26 78 70 30, aleon@chu-reims.fr clepouse@chu-reims.fr, pgallet@chu-reims.fr www.lssc-med-reims.fr Chapitre 1

Plus en détail

Alliance suisse des samaritains

Alliance suisse des samaritains Alliance suisse des samaritains PREMIERS SECOURS 144 + Légende N o d appel sanitaire d urgence ou service de secours régional Appeler un médecin Examiné par la Commission médicale du Groupement Sauvetage

Plus en détail

SÉANCE DE SIMULATION EN RÉANIMATION PÉDIATRIQUE

SÉANCE DE SIMULATION EN RÉANIMATION PÉDIATRIQUE SÉANCE DE SIMULATION EN RÉANIMATION PÉDIATRIQUE : prise en charge de l arrêt cardio-respiratoire par l équipe paramédicale et apprentissage du rôle de «team leader» Pr Francis LECLERC Lille, 21 mai 2014

Plus en détail