RST déchets 5ème journée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RST déchets 5ème journée"

Transcription

1 RST déchets 5ème journée Problématiques de caractérisation des déchets d'ouvrages d'art CETE / DCEDI / DOA C. MOREAU / 21 juin 2011 Centre d'études Techniques de l'équipement mediterranee.fr

2 Préambule Problématiques liées aux déchets du BTP Perceptions dans un service déconcentré (division ouvrages d'art en CETE) Contexte de l'intervention réflexion interne au CETE Méd., entre service DOA et hydraulique routière (membre RST déchets) relais des questionnements vers le RST déchets sollicitation directe du SETRA (E. Trielli) pour intervenir, avec l'intention de: expliciter les questions qui se posent en matière de caractérisation et de gestion des déchets d'oa, à travers des illustrations concrètes que le réseau puisse appréhender nos attentes dans ce domaine 2 2

3 Introduction Pourquoi des questionnements «spécifiques» ouvrages d'art? Dans le BTP: 2 domaines relativement bien identifiés Infrastructures linéaires Bâtiment Au quel de ces domaines se rapprocher pour traîter des ouvrages d'art? l'oa appartient à l'infrastructure linéaire, mais reste un point singulier nécessite un traitement différencié les déchets produits par l'oa sont proches de ceux du bâtiment (mais sous des formes différentes) Infrastructures linéaires Ouvrages d'art Bâtiment 3 3

4 Introduction Comment répondre aux questionnements «spécifiques» ouvrages d'art? En l'état actuel: «navigation» dans la matière documentaire et réglementaire des domaines route et bâtiment tentative de «déclinaison» aux déchets rencontrés sur OA Principales problématiques rencontrées: les questionnements qui émergent les compétences à mobiliser la traduction dans les documents de travail (méthodologiques et projets) 4 4

5 Organisation de la présentation I. Quels déchets rencontre t'on sur ouvrages d'art? I.1. Natures des déchets générés par les ouvrages? I.2. Parties d'ouvrages concernées? II. Prendre en compte ces déchets dans les démarches de projets OA? II.1. Démarches actuelles pour identifier et caractériser les déchets sur OA II.2. Quels impacts sur les projets? II.3. Quelles compétences mobiliser? III. Traduire ces problématiques dans les documents de projets OA? III.1. Le diagnostic déchets III.2. Quelles préconisations/prescriptions intégrer dans les pièces de projets? 5 5

6 I. Déchets des ouvrages d'art Problématiques: Quels types de déchets peuvent être générés par l'ouvrage? Quelles parties d'ouvrages sont concernées? Sous quelles formes les trouve t'on? Déchets des entreprises Construction Déchets de la structure Réparation Dé construction 6 6

7 I. Déchets des ouvrages d'art I.1. Natures de déchets générés par les ouvrages? Parallèle avec la classification du guide technique Setra «Des études préliminaires au chantier: Diagnostic des déchets de la route» (version février 2010) Emprise avant travaux Anciennes activités industrielles (entrepôt, station service, activités agricoles, etc.) Anciennes habitations Végétation (arbres, vignes, etc.) Réseaux (EDF, GDF, téléphone, eaux) Voirie existante et bas-côté (glissières, réseaux, signalisation, etc.) Dépôts sauvages Où sont les ouvrages? Chantier Travaux d élargissement de voie Mise en place d un merlon Déchets de démolition de bâtiment Gestion des déchets issus de l ancienne voirie Dérasement (végétaux) Dépôts sauvages déblais / remblais Déconstruction sélective Des entreprises Réseaux (EDF, GDF, téléphone, eaux) Nouvelle voirie et bas-côté (glissières, réseaux, végétation, signalisation, etc.) Plate-forme de chantier Zone de tri et stockage Voirie provisoire à créer 7 7

8 I. Déchets des ouvrages d'art I.1. Natures de déchets générés par les ouvrages? Parallèle avec la classification du guide Infrastructures linéaires Ouvrages d'art Déchets de mise à nu de l'emprise. déchets issus de la dé construction de voirie. déchets issus de la démolition de bâtiments privés ou publics. dépôts sauvages, décharges non autorisées. déchets particuliers. déchets verts Matériaux excédentaires Déchets des entreprises Déchets de la structure. goudron, liants hydrocarbonés. béton, bois, plastiques, et déchets dangereux: peinture au plomb, amiante, goudron,... Déchets des entreprises 8 8

9 I. Déchets des ouvrages d'art I.1. Natures de déchets générés par les ouvrages? Les spécificités sur ouvrages d'art: des quantités de déchets générées différentes: techniques de tri et choix des filières de valorisation différentes déchets liés entre eux différemment Mais aussi, matériaux différents sur ouvrages 9 9

10 I. Déchets des ouvrages d'art I.2 Parties d'ouvrages concernées? Parties d'ouvrages Déchets générés SUPERSTRUCTURES (potentiellement dangereux) Étanchéité Couche de roulement Equipements (dispositifs de retenue, corniches caniveaux, ) Réseaux portées par l'ouvrage STRUCTURE Tablier. ossature métallique. ossature béton Coffrages perdus Câblage de précontrainte... Fraisats (amiante, brai époxy, goudron) Métal, alu, béton, matériaux composites Conduite, canalisations (plomb, amiante pour calorifugeage) Acier, peinture (métaux lourds, résidus de décapage) Gravats Gravats (amiante) Torons, coulis, cire pétrolifère 10 Liste non exhaustive... 10

11 I. Déchets des ouvrages d'art Déchets sur ouvrages: illustrations Peinture sur ossature métallique dégradée Démolition d'ouvrage béton 11 11

12 I. Déchets des ouvrages d'art Les déchets générés par un ouvrage ne sont pas toujours bien maîtrisés: nature parties d'ouvrages concernées volumes générés... Les projets OA nécessitent les entrants suivants: la caractérisation des déchets: nature, forme, quantité les préconisations pour les extraire et les gérer afin de d'évaluer l'impact de la problématique déchets sur le projet d'ouvrage 12 12

13 II. Prise en compte des déchets dans les démarches de projets OA Problématiques: Quelles démarches entreprendre pour identifier les déchets? Quels impacts sur le projets? Quelles compétences mobiliser? II.1. Démarches actuelles pour identifier et caractériser les déchets sur OA Retours d'expériences: certains aspects sont relativement bien maîtrisés exemple : déchets liés aux peintures et systèmes anti corrosion d'autres un peu moins exemple : diagnostic amiante sur ouvrage d'art 13 13

14 II. Prise en compte des déchets dans les démarches de projets OA II.1. Démarches actuelles pour identifier et caractériser les déchets sur OA diagnostic peinture: Visite de reconnaissance: examen visuel + prélèvements d'échantillons Essais : caractériser le matériaux, déterminer la nature des déchets produits, évaluer la dangerosité des résidus Exemple: extrait d'un rapport de diagnostic sur peinture existante 14 14

15 II. Prise en compte des déchets dans les démarches de projets OA II.1. Démarches actuelles pour identifier et caractériser les déchets sur OA diagnostic amiante Inspection visuelle Prélèvements d'échantillons extrait d'un constat

16 II. Prise en compte des déchets dans les démarches de projets OA II.1. Démarches actuelles pour identifier et caractériser les déchets sur OA diagnostic plomb Visite de reconnaissance, mesures in situ extrait d'un constat Pertinence d'établir/décliner un «référentiel» sur les protocoles à prescrire pour identifier et caractériser les déchets sur ouvrages d'art? 16

17 II. Prise en compte des déchets dans les démarches de projets OA II.2. Quels impacts sur le projet d'ouvrage d'art La problématique de gestion des déchets impacte le projet d'oa sur plusieurs aspects: impacts sur le choix des techniques de réparation ou dé construction: Ex: technique de démolition grignotage, découpage par tronçon,... Ex: travaux sur voie d'eau obligation de confinement 17 (source des illustrations: H. Marneffe pour le guide en préparation «Dé construction et gestion des déchets») 17

18 II. Prise en compte des déchets dans les démarches de projets OA II.2. Quels impacts sur le projet d'ouvrage d'art La problématique de gestion des déchets impacte le projet d'oa sur plusieurs aspects: impacts sur la gestion des déchets: le mode de dé construction peut, ou non, favoriser le tri et donc influencer le choix des filières de traitement mais peu de retours d'expérience pour illustrer le propos impacts sur l'organisation du projet: intégrer les délais nécessaires. diagnostics: visite de reconnaissance, essais. période de préparation de l'entreprise exemple du plan de retrait (amiante): préparé par l'entreprise, début des travaux 1 mois après réception du plan par inspection du travail, CRAM, OPPBTP et médecine du travail 18 18

19 II. Prise en compte des déchets dans les démarches de projets OA II.2. Quels impacts sur le projet d'ouvrage d'art La problématique de gestion des déchets impacte le projet d'oa sur plusieurs aspects: impacts sur le coût du projet Préconisations particulières: confinement de la zone de travaux solutions techniques particulières de dé construction dispositions pour le tri installations de chantier spécifiques pour l'hygiène et la sécurité... ex: pont de Fourques (13) Elimination déchets 200 k HT (19%) 19 Coût global 1850k HT Remise en peinture 1050k HT (57%) Confinement 150 k HT (14%) 19

20 II. Prise en compte des déchets dans les démarches de projets OA II.3. Quelles compétences mobiliser? Qui solliciter, ou qui conseiller au Maître d'ouvrage, pour: faire réaliser les investigations nécessaires et établir le diagnostic Retours d'expériences: les LRPC (services chimie, chaussée,...) les bureaux de contrôle (Apave, Véritas, ) les centres de traitements de déchets dangereux? indiquer les prescriptions particulières: vis à vis de l'environnement, protection du milieu vis à vis des personnels, des riverains Retours d'expériences le coordonnateur environnement (sollicitations peu observées à ce jour) 20 20

21 II. Prise en compte des déchets dans les démarches de projets OA II.3. Quelles compétences mobiliser? Qui solliciter, ou qui conseiller au Maître d'ouvrage, pour: décrire les préconisation de gestion des déchets (tri et filières de valorisation) mentionner les obligations réglementaires Pertinence d'organiser un retour d'expérience sur les compétences mobilisées/ mobilisables sur un projet d'oa pour la problématique déchets? 21 21

22 III. Traduire la problématique déchets dans les documents de projets OA Problématiques: diagnostic déchets: quelle forme? Que peut on exiger? Quelles préconisations/prescriptions intégrer dans les pièces du projets? III.1. Le diagnostic déchets Il est à établir dans le cadre de projets sur le patrimoine existant Réparation / dé construction partielle ou totale Quels sont les entrants attendus du diagnostic pour le projet d'ouvrage? pour l'étude de faisabilité recueillir les données et contraintes fortes pouvant impacter le projet, et notamment établir l'éventuelle présence de déchets dangereux 22 22

23 III. Traduire la problématique déchets dans les documents de projets OA III.1. Le diagnostic déchets Quels sont les entrants attendus du diagnostic pour le projet d'ouvrage pour l'avant projet obtenir la caractérisation des déchets pouvant être générés par le projet (nature, forme, volume) connaître les préconisations et prescriptions particulières pour:. extraire (impact sur les techniques). collecter (conditions de tri, d'hygiène et sécurité). traiter (filière de d'élimination ou valorisation) 23 23

24 III. Traduire la problématique déchets dans les documents de projets OA III.1. Le diagnostic déchets Quelle forme et contenu peut on exiger du diagnostic? Quelles sont les obligations réglementaires? recommandations T (orientées bâtiment) décret du 31 mai 2011? extrait du Moniteur (n juin 2011) Sur quelle réglementation peut-on, doit-on s'appuyer? 24 24

25 III. Traduire la problématique déchets dans les documents de projets OA III.2. Traduire les préconisations et prescriptions Objectif: traduire les exigences liées au déchets dans les pièces du projet OA 25 Réglementations à appliquer Obligations de chaque acteurs ce qui doit être prescrit à minima par le MOA ce qui relève de l'entreprise Détails des mesures à mettre en place (extraction, collecte et traitement). description et/ou orientations techniques. estimation financière. marché de travaux (rédaction de pièces techniques): définir précisément ce qui relève de l'entreprise, établir ou non des prix particuliers, organiser le contrôle et le suivi,... 25

26 III. Traduire la problématique déchets dans les documents de projets OA III.2. Traduire les préconisations et prescriptions Constat sur l'état actuel: Existence d'une documentation importante décrivant les démarches, mais Orientée route ou bâtiment Parfois redondante Qui se limite souvent à des bases méthodologiques, des orientations 26 26

27 III. Traduire la problématique déchets dans les documents de projets OA III.2. Traduire les préconisations et prescriptions Retours d'expériences: CCTP type (Petra) 27 Comment et où trouver les guides et outils pertinents? 27

28 III. Traduire la problématique déchets dans les documents de projets OA III.2. Traduire les préconisations et prescriptions Retours d'expériences: CCTP réparations exemples 28 28

29 III. Traduire la problématique déchets dans les documents de projets OA III.2. Traduire les préconisations et prescriptions Retours d'expériences: CCTP réparations exemples 29 29

30 III. Traduire la problématique déchets dans les documents de projets OA III.2. Traduire les préconisations et prescriptions Retours d'expériences: BPU réparations exemples 30 30

31 III. Traduire la problématique déchets dans les documents de projets OA III.2. Traduire les préconisations et prescriptions Retours d'expériences: BPU réparations exemples 31 31

32 Remarques conclusives et perspectives Constats: informations disséminées Problématiques liées aux déchets du BTP Perceptions dans un service déconcentré documentations existantes à priori, mais «noyées» dans les domaines routes ou bâtiment documentation essentiellement méthodologique sensibilisation et connaissances des «ouvragistes» limitées (retours d'expérience encore limités) compétences mobilisables pas clairement identifiées Mais aussi: Développement des échanges transversaux OA / environnement / Infrastructure Projet de guide «Dé construction et gestion des déchets» (en cours action Setra) 32 32

33 Remarques conclusives et perspectives Problématiques liées aux déchets du BTP Perceptions dans un service déconcentré Volonté d'évolution: documentation: déclinaison attendue sur les ouvrages d'art déclinaisons pour le domaine ouvrages d'art, et volet «opérationnels» sensibilisation et formation sensibilisation sur les déchets générés, les filières de traitement informations sur les compétences à mobiliser formation pour identifier les opérations et zones sensibles de l'ouvrage vis à vis de la problématique déchets (génératrices d'impacts sur le projet d'oa), savoir caractériser ces impacts (techniquement et financièrement) 33 33

34 Remarques conclusives et perspectives Problématiques liées aux déchets du BTP Perceptions dans un service déconcentré Perspectives? décliner un guide «Des études préliminaires au chantier: diagnostic des déchets des ouvrages d'art»? établir un «référentiel» sur les protocoles à prescrire pour identifier et caractériser les déchets sur ouvrages d'art? organiser des retours d'expériences sur les compétences mobilisées/ mobilisables sur un projet d'oa pour la problématique déchets? les parties d'ouvrages génératrices de déchets potentiellement dangereux? Merci de votre attention 34 34

SOSED TRAVAUX PUBLICS MODE D EMPLOI

SOSED TRAVAUX PUBLICS MODE D EMPLOI SOSED TRAVAUX PUBLICS MODE D EMPLOI Le SOSED (schéma d'organisation et de suivi de l'évacuation des déchets) est une démarche établie dans le même esprit qu une démarche qualité et ses outils SOPAQ et

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

Guides d applications MA en TR

Guides d applications MA en TR Guides d applications MA en TR MIDND et matériaux de la déconstruction du BTP Cerema / DTecITM Nies BOUSSIOUF Trame des guides d application DÉCHET Non Dangereux élaboration description du déchet et de

Plus en détail

L organisation d un projet de Construction et les différents acteurs

L organisation d un projet de Construction et les différents acteurs L organisation d un projet de Construction et les différents acteurs L organisation d un projet de construction et les acteurs Dans un projet de bâtiment ou de travaux publics, la construction est le fait

Plus en détail

Hervé MARNEFFE. L innovation et le PCI Le PCI. CETE de l Est

Hervé MARNEFFE. L innovation et le PCI Le PCI. CETE de l Est L innovation et le PCI Le PCI Hervé MARNEFFE CETE de l Est Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire WWW.developpement-durable.gouv.fr PCI constructions

Plus en détail

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Conférences thématiques 17 et 18 novembre 2014 1 Mot d introduction 2 Cadrage général de la gestion des déchets de chantiers, responsabilités des différents

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P.P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS Commande du Maître d'ouvrage au Maître d'oeuvre Déchets de Chantiers

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

1. Contexte d étude. Thème : PDMI «protection de la ressource en eau» Localisation : Sillon Lorrain Objectifs du projet assainissement

1. Contexte d étude. Thème : PDMI «protection de la ressource en eau» Localisation : Sillon Lorrain Objectifs du projet assainissement 1. Contexte d étude Thème : PDMI «protection de la ressource en eau» Localisation : Sillon Lorrain Objectifs du projet assainissement définir et réaliser des travaux de mise à niveau de l assainissement

Plus en détail

AUDIT DES BATIMENTS AVANT DEMOLITION TOTALE OU PARTIELLE 1/8. A remplir par l auditeur, à fournir à la maîtrise d ouvrage (joint à l appel d offres).

AUDIT DES BATIMENTS AVANT DEMOLITION TOTALE OU PARTIELLE 1/8. A remplir par l auditeur, à fournir à la maîtrise d ouvrage (joint à l appel d offres). AUDIT DES BATIMENTS AVANT DEMOLITION TOTALE OU PARTIELLE 1/8 1 - Identité du maître d'ouvrage DONNEES GENERALES Nom... Adresse... Coordonnées... Fax... II - Identité de l'auditeur Nom... Adresse... Coordonnées...

Plus en détail

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION GUIDE A LA REDACTION D'UN CAHIER DES CHARGES Pour tout bénéficiaire d un concours financier de l ADEME dans le cadre du dispositif d aide à la décision CAHIER DES CHARGES MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU

Plus en détail

1 QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE Responsable Environnemental et gestion pendant le chantier

1 QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE Responsable Environnemental et gestion pendant le chantier EXEMPLE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Collection les Essentiels Fiche n 20 - Septembre 2012 1 QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE 1.1 Responsable Environnemental et gestion pendant le chantier Total

Plus en détail

Direction Régionale de l Équipement Haute-Normandie Prendre en compte la gestion des déchets de chantier de travaux publics dans les marchés publics

Direction Régionale de l Équipement Haute-Normandie Prendre en compte la gestion des déchets de chantier de travaux publics dans les marchés publics Direction Régionale de l Équipement Haute-Normandie Prendre en compte la gestion des déchets de chantier de travaux publics dans les marchés publics Guide de recommandations à destination des maîtres d'ouvrage

Plus en détail

L évolution de la règlementation technique. Les «BREVES»

L évolution de la règlementation technique. Les «BREVES» L évolution de la règlementation technique Les «BREVES» Bruno de Baudouin Jean-Charles MASSON Rencontre BAT IM Club du 18 janvier 2011 URBANISME ET AMENAGEMENT Décret n 2010-304 du 22 mars 2010 Application

Plus en détail

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Intitulé du stage Dates Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'eau Mardi 20 septembre 2011 Mardi

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE CADRE DE VIE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DEMOLITION D UN BATIMENT

VILLE DE FEYZIN PÔLE CADRE DE VIE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DEMOLITION D UN BATIMENT Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE CADRE DE VIE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DEMOLITION D UN BATIMENT 34 route de lyon 69320 FEYZIN Ville de Feyzin 18 rue

Plus en détail

L amiante, un polluant fortement réglementé

L amiante, un polluant fortement réglementé L amiante, un polluant fortement réglementé Journée technique CoTITA «Prise en compte de la qualité sanitaire dans les 28/03/2014 bâtiments» 27 mars 2014 3 codes principaux Code de la santé publique Code

Plus en détail

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines :

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines : Diagnostic Gaz Application du diagnostic selon les domaines : Tuyauteries fixes Organe de coupure supplémentaire GPL en récipient Robinet de commande d appareil Les lyres GPL Volume, Ouvrant Ventilation

Plus en détail

Approche de la coordination de sécurité sur les chantiers de bâtiment et travaux publics. Rencontre AGREPI Loudun le 11 décembre 2014

Approche de la coordination de sécurité sur les chantiers de bâtiment et travaux publics. Rencontre AGREPI Loudun le 11 décembre 2014 Approche de la coordination de sécurité sur les chantiers de bâtiment et travaux publics Rencontre AGREPI Loudun le 11 décembre 2014 Le contexte Diminuer l accidentologie sur les chantiers de bâtiment

Plus en détail

Qualité-Sécurité-Environnement

Qualité-Sécurité-Environnement AUDITEUR INTERNE QUALITE INTRODUCTION ET RAPPELS L AUDIT - Qualité, assurance qualité, management qualité - Norme ISO 9001 v2008 - Norme ISO 19011 relatives à l audit des systèmes qualité - Définition,

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :...

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :... Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma d Organisation

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax )

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Annexe 8 Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma

Plus en détail

Approvisionnement et transport de granulats Quels coûts pour la collectivité?

Approvisionnement et transport de granulats Quels coûts pour la collectivité? Les granulats représentent le second poste de consommation en ressources naturelles Répartition de la production (%) Observatoire Régional des Matériaux de Construction - 2004 Exemples 1 logement : de

Plus en détail

Le rôle du maître d ouvrage.

Le rôle du maître d ouvrage. Le rôle du maître d ouvrage. Le maître d ouvrage peut être défini comme la personne morale ou physique pour laquelle l ouvrage est construit, il en est le responsable principal et, en tant que tel, est

Plus en détail

Présentation de SPK Engineering. Ingénierie de la Sécurité Incendie. Assistance à maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'œuvre

Présentation de SPK Engineering. Ingénierie de la Sécurité Incendie. Assistance à maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'œuvre Présentation de SPK Engineering Ingénierie de la Sécurité Incendie Assistance à maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'œuvre Sommaire Présentation de SPK Engineering Références Prestations proposées : Audit

Plus en détail

- Référentiel de formation CHSCT -

- Référentiel de formation CHSCT - - Référentiel de formation CHSCT - On peut distinguer quatre grands types de fonctions assurées par les membres des CHSCT : 1) Implication dans la démarche globale de prévention des risques : a) Comprendre

Plus en détail

Bilan Carbone appliqué à une infrastructure

Bilan Carbone appliqué à une infrastructure Infrastructures et changement climatique, Journée technique interrégionale du 15 mai 2009 Bilan Carbone appliqué à une infrastructure Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr

Plus en détail

Management Environnemental de Chantier Vers une certification ISO 14001 du chantier de la déviation de Pézenas

Management Environnemental de Chantier Vers une certification ISO 14001 du chantier de la déviation de Pézenas Management Environnemental de Chantier Vers une certification ISO 14001 du chantier de la déviation de Pézenas www.dirmed.fr A la source Politique ministérielle Lois Grenelle Généraliser à toutes nos productions

Plus en détail

Rôles et devoirs du maître d ouvrage

Rôles et devoirs du maître d ouvrage Rôles et devoirs du maître d ouvrage L Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics CDG 74 5ème rencontres départementales de la santé au travail Seynod, 18 Avril 2013 1 OPPBTP

Plus en détail

Le fascicule 0 du CCTG

Le fascicule 0 du CCTG Le fascicule 0 du CCTG Club Concepteur Routier 29 mars 2013 B Vachin mars 2013 Sommaire Contexte : RGC 2010 Statut du document Organisation du document Quatre phases Des définitions La qualité L'environnement

Plus en détail

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals FICHE 01 Les déchets par corps de métiers Gros oeuvre - Terrassement Inertes Emballages et Recyclages TERRE PIERRE CONSIGNÉES PAPIER MÉLANGE MÉTAUX EMBALLAGE Base de Ciment, mortier, et béton Brique Mélanges

Plus en détail

AUDIT DES BATIMENTS AVANT DEMOLITION TOTALE OU PARTIELLE 1/10

AUDIT DES BATIMENTS AVANT DEMOLITION TOTALE OU PARTIELLE 1/10 AUDIT DES BATIMENTS AVANT DEMOLITION TOTALE OU PARTIELLE 1/10 Préambule : Afin d affiner la connaissance des enjeux et moyens contractuels à mettre en œuvre et de la transmettre au maître d ouvrage, il

Plus en détail

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier Formateur amiante, plomb, moisissure, qualité de l air dans toute la France Email : contact@consultant-polluants-dubatiment.com Durée 1. Retrait amiante friable et non friable à risques particuliers (milieu

Plus en détail

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination INERTES Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : Filières d élimination ou

Plus en détail

Aide-mémoire à l attention des Maîtres d Ouvrages et Maîtres d Oeuvre pour l établissement d un CCTP - DÉMOLITION

Aide-mémoire à l attention des Maîtres d Ouvrages et Maîtres d Oeuvre pour l établissement d un CCTP - DÉMOLITION Aide-mémoire à l attention des Maîtres d Ouvrages et Maîtres d Oeuvre pour l établissement d un CCTP - DÉMOLITION ou ce qu il est indispensable d appréhender pour curer, déconstruire ou démolir en toute

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique Colloque Amiante mars 2015 Cadre réglementaire Décret du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population

Plus en détail

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Éléments de contexte : - Évolution de la réglementation avec décret du 4 mai 2012 et

Plus en détail

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique ½ journée amiante Dreal Bourgogne Dijon, le 20 novembre 2014 La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique Énora PARENT, Cerema Ministère de l'écologie,

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Objet du marché TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG 4 - B O R D E R E A U D E S P R I X U N I T A I R E S ( B P U ) Maître de l'ouvrage Commune de Mouzeil

Plus en détail

F1106 - Ingénierie et études du BTP

F1106 - Ingénierie et études du BTP Appellations (Construction / Génie Civil - Bâtiment - Gros œuvre) F1106 - Ingénierie et études du BTP Chargé / Chargée d'affaires BTP Conseiller / Conseillère technique habitat écologique Ingénieur / Ingénieure

Plus en détail

REPERAGES AMIANTE EVALUATION DES RISQUES. Laurent ROUBIN Contrôleur de Sécurité Expert Amiante Colloque Amiante GIPHISE du 17 décembre 2015

REPERAGES AMIANTE EVALUATION DES RISQUES. Laurent ROUBIN Contrôleur de Sécurité Expert Amiante Colloque Amiante GIPHISE du 17 décembre 2015 REPERAGES AMIANTE & EVALUATION DES RISQUES Laurent ROUBIN Contrôleur de Sécurité Expert Amiante Colloque Amiante GIPHISE du 17 décembre 2015 Amiante et Travail Ce qu il faut retenir. MPCA SUPPORT du MPCA

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES «CONDUCTEUR DE TRAVAUX»

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES «CONDUCTEUR DE TRAVAUX» Document mis à jour le 04/02/2015 APGP - Association Paritaire de Gestion du Paritarisme 8 rue du chalet - 75010 PARIS Tél. : 01 42 84 28 71 - Fax : 01 42 02 68 53 cpnef.architecture@apgp.fr www.branche-architecture.fr

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Gestion de chantier plus durable Bruxelles Environnement LA PRISE EN COMPTE DE LA GESTION DURABLE DU CHANTIER Sébastien BREELS + Liesbet Temmerman MATRIciel + CERAA OBJECTIFS

Plus en détail

amiante LA PROTECTION DE LA POPULATION

amiante LA PROTECTION DE LA POPULATION amiante LA PROTECTION DE LA POPULATION Le code de la santé publique Gestion du risque et protection de la population générale Localisation de l amiante Evaluation de l état de conservation Recommandations

Plus en détail

F1106 - Ingénierie et études du BTP

F1106 - Ingénierie et études du BTP Appellations Acousticien / Acousticienne BTP Chargé / Chargée d'affaires BTP Chargé / Chargée d'affaires BTP en génie climatique et énergétique Chargé / Chargée d'affaires de la construction Chargé / Chargée

Plus en détail

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Au niveau national comme au niveau régional, les partenaires sociaux ont la capacité de fixer les orientations qui seront mises en

Plus en détail

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE Introduction page 2 I - Objectifs du COE page 2 II - Description de la prestation page 2 III - Modalités de réalisation

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction Section : Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 MANAGEMENT ET TRAITEMENT DES RISQUES EN ENTREPRISE Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 L INGENIEUR OU RESP. ENVIRONNEMENT I FMG CONSEIL FORMATION I 2015-2016 Maîtriser les normes

Plus en détail

POLLUTEC LYON 3 Décembre 2004 M. LECA gérard GCEE

POLLUTEC LYON 3 Décembre 2004 M. LECA gérard GCEE POLLUTEC LYON 3 Décembre 2004 M. LECA gérard GCEE COMMENT REHABILITER UN CHATEAU D EAU? INTRODUCTION Historique de la construction: Construits entre 1920 et 1980, mais depuis 1950 pour 70% du parc actuel.

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1. LE MÉTIER 1.1. LA CIBLE PROFESSIONNELLE Le bachelier professionnel en maintenance des véhicules exerce son activité de service dans tous les secteurs de la

Plus en détail

La valorisation des terres excavées

La valorisation des terres excavées La valorisation des terres excavées Matinée "Matières premières et matériaux du BTP " Céline Blanc c.blanc@brgm.fr BRGM / Direction Eau, Environnement et Ecotechnologies Lundi 2 décembre, 2013 Contexte

Plus en détail

Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI)

Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) Titre de la formation Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) Date prévue de la formation Week-end : 31 Mars et 01 Avril, Milieu de semaine : 27 et 28 Mars Objectifs : 2 Jours

Plus en détail

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 3 2009 Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 08/12/2009 PREAMBULE : Cette note

Plus en détail

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER Où trouve-t-on de l amiante? Interdit en France depuis 1997, l'amiante est toujours présente dans les bâtiments construits avant cette date. Des dizaines de millions de mètres

Plus en détail

Fiche de présentation d outil GRILLE DE CRITERES DE SELECTION DES ENTREPRISES DE TRAVAUX [D9]

Fiche de présentation d outil GRILLE DE CRITERES DE SELECTION DES ENTREPRISES DE TRAVAUX [D9] ANAH - DREIF - Étude d'évaluation des chantiers de traitement des peintures au plomb Direction Régionale de l'équipement Ile de France Fiche de présentation d outil GRILLE DE CRITERES DE SELECTION DES

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE Université de LORRAINE 1/2 FLUIDES ET ENERGIE L1 S1 Mathématiques (1) 6 L1 S1 Physique (1) 6 L1 S1 Chimie 6 L1 S1 Méthodes expérimentales 3 L1 S1 Introduction aux géosciences 3 L1 S1 Introduction à l ingénierie

Plus en détail

Politique d'entretien routier et optimisation de la gestion du patrimoine

Politique d'entretien routier et optimisation de la gestion du patrimoine CoTITA Méditerranée Journée du 15 novembre 2012 Optimisation des infrastructures de transport et mobilité alternative Politique d'entretien routier et optimisation de la gestion du patrimoine Réseau Scientifique

Plus en détail

Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle?

Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle? Conférence 2014 Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle? Page 1 Introduction Jardinière en fibrociment Page

Plus en détail

Gestion des déchets de chantiers du BTP :

Gestion des déchets de chantiers du BTP : Jeudi 14 novembre 2013 9H 12H30 Cabinet Enckell Avocats 250, rue Saint Jacques 75005 Paris Gestion des déchets de chantiers du BTP : Comment maîtriser l évolution des filières et de la réglementation?

Plus en détail

Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept.

Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept. Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept. 2012 14:45 ] 1 - Les diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente

Plus en détail

PROJET DE RENOVATION DU RESEAU DE TRANSPORT ELECTRIQUE DE HAUTE DURANCE QUESTIONNAIRE AUX ENTREPRISES

PROJET DE RENOVATION DU RESEAU DE TRANSPORT ELECTRIQUE DE HAUTE DURANCE QUESTIONNAIRE AUX ENTREPRISES PROJET DE RENOVATION DU RESEAU DE TRANSPORT ELECTRIQUE DE HAUTE DURANCE QUESTIONNAIRE AUX ENTREPRISES o IDENTITE Nom de l entreprise : Interlocuteur : Activité principale : Adresse de l entreprise : Zone

Plus en détail

Charte qualité concernant la gestion des déchets de chantier du Lot 05/07/12

Charte qualité concernant la gestion des déchets de chantier du Lot 05/07/12 Charte Qualité Gestion des déchets de chantier du Lot Entre les représentants des organismes signataires de cette charte, il a été convenu et arrêté ce qui suit: Article 1 : Objectifs du partenariat :

Plus en détail

OPERATION ZAC ECOQUARTIER LOUVRES ET PUISEUX EN FRANCE TRAVAUX DE DESAMIANTAGE ET DE DECONSTRUCTION DU SITE AGORA ET DE TROIS PAVILLONS

OPERATION ZAC ECOQUARTIER LOUVRES ET PUISEUX EN FRANCE TRAVAUX DE DESAMIANTAGE ET DE DECONSTRUCTION DU SITE AGORA ET DE TROIS PAVILLONS OPERATION ZAC ECOQUARTIER LOUVRES ET PUISEUX EN FRANCE TRAVAUX DE DESAMIANTAGE ET DE DECONSTRUCTION DU SITE AGORA ET DE TROIS PAVILLONS L OPERATION CONSISTE Á : CHIFFRES CLES - MARCHE CURER LES BATIMENTS

Plus en détail

Référentiel des activités professionnelles du BTS Travaux Publics Répartition des connaissances à acquérir dans l entreprise ou en centre

Référentiel des activités professionnelles du BTS Travaux Publics Répartition des connaissances à acquérir dans l entreprise ou en centre Référentiel des activités professionnelles du BTS Travaux Publics Répartition des connaissances à acquérir dans l entreprise ou en centre ETUDE Participation aux Etudes Techniques d'un ouvrage -Cahier

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics :

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Cahier des charges pour un programme de formation à l attention des agents des institutions publiques soumises à l Ordonnance du 23 juillet

Plus en détail

Cahier des clauses Techniques Particulières. Lot : n 1 DESAMIANTAGE

Cahier des clauses Techniques Particulières. Lot : n 1 DESAMIANTAGE République Française Institut National de la Recherche Agronomique Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lot : n 1 DESAMIANTAGE

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REALISATION DE TRAVAUX DE BRANCHEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT ET PETITS TRAVAUX DE REPARATION MAITRE D OUVRAGE : DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

Plus en détail

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES Fiche pratique DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE - ordonnance n 2005-655 du 8 juin 2005 : mise en place du dossier de diagnostic technique - décret n 2006-1114

Plus en détail

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N p r o x i m i t é d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é hseq sps audit - Conseil formation CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N Le management des risques professionnels HYGIÈNE

Plus en détail

GESTION DES DECHETS DE CHANTIER DU B. T. P.

GESTION DES DECHETS DE CHANTIER DU B. T. P. PREFECTURE DU TARN DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT DU TARN GESTION DES DECHETS DE CHANTIER DU B. T. P. ------------------------------------- RECOMMANDATIONS POUR L ELABORATION DES MARCHES PUBLICS

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL 1. Objectifs Une période de stage obligatoire en milieu professionnel est organisée pour le candidat au brevet de technicien supérieur Bâtiment. Ce stage est un

Plus en détail

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Présentation Stéphane GRAFFIN formation, diagnostic et conseil interviens depuis 2014 sur l ensemble du territoire national auprès

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS Charte Qualité Gestion Février 2004 Contexte d élaboration de la Charte Pour s inscrire dans un développement durable La préservation des ressources naturelles

Plus en détail

AGENT DE VOIRIE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

AGENT DE VOIRIE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines AGENT DE VOIRIE DANS UN CENTRE D EXPLOITATION DÉPARTEMENTAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Routes Service : Centre Technique Départemental

Plus en détail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Destiné aux entreprises réalisant des travaux susceptibles d'être en présence d'amiante

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014 Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Présentation aux CHSCT Septembre 2014 PLAN I - HISTORIQUE II - GESTION COURANTE DES BÂTIMENTS III - GESTION DES OPERATIONS DE TRAVAUX

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières CONSEIL GENERAL DE LA SOMME DIRECTION DES BATIMENTS DEPARTEMENTAUX 3 RUE BEAUREGARD BP 326-15 80026 AMIENS CEDEX 1 Travaux de désamiantage de la sous-toiture des bureaux de la Direction Informatique du

Plus en détail

Le BTP s ouvre à l économie circulaire : comment faire de vos déchets des ressources?

Le BTP s ouvre à l économie circulaire : comment faire de vos déchets des ressources? Jeudi 22 octobre 2015 9H 12H30 Cabinet Enckell Avocats 250, rue Saint Jacques 75005 Paris 10 ème édition Le BTP s ouvre à l économie circulaire : comment faire de vos déchets des ressources? CONTACTS Enckell

Plus en détail

CAHIER SPECIAL DES CHARGES MARCHE DE SERVICES D ARCHITECTURE DANS LE CADRE DE LA DEMOLITION D IMMEUBLES A APPARTEMENTS SITUES. A. N..

CAHIER SPECIAL DES CHARGES MARCHE DE SERVICES D ARCHITECTURE DANS LE CADRE DE LA DEMOLITION D IMMEUBLES A APPARTEMENTS SITUES. A. N.. CAHIER SPECIAL DES CHARGES MARCHE DE SERVICES D ARCHITECTURE DANS LE CADRE DE LA DEMOLITION D IMMEUBLES A APPARTEMENTS SITUES. A. N.. TABLE DES MATIERES PREMIERE PARTIE CLAUSES ADMINISTRATIVES... 4 1.

Plus en détail

L amiante dans tous ses états:

L amiante dans tous ses états: L amiante dans tous ses états: Vie du bâtiment et obligations de repérage Journée d information du 26 septembre 2013 I. Estève Moussion DSPE _ARS Languedoc Roussillon Recherche, repérage de l amiante Listes

Plus en détail

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique.

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique. FORMATION DES TRAVAILLEURS A LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L AMIANTE POUR LES INTERVENTIONS SUSCEPTIBLE DE PROVOQUER L EMISSION DE FIBRES D AMIANTE DES ACTIVITES DEFINIES A L ARTICLE R.4412-139 DU CODE

Plus en détail

Diagnostics des Etablissements Recevant du Public : quels points de repère?

Diagnostics des Etablissements Recevant du Public : quels points de repère? 6e Journée Réseau «Ville Accessible à Tous» : Quelles démarches pour le cadre bâti existant Diagnostics des Etablissements Recevant du Public : quels points de repère? CERTU - Département «Maîtrise Laurent

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES VILLE DE WILLEMS PROJET DE REHABILITATION DU SITE CADDY EN POLE ASSOCIATIF ET CULTUREL Missions de diagnostics CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d Ouvrage : Ville de Willems HOTEL DE VILLE

Plus en détail

La gestion des terres excavées en Wallonie. Enjeux et perspectives

La gestion des terres excavées en Wallonie. Enjeux et perspectives La gestion des terres excavées en Wallonie Enjeux et perspectives CONTEXTE ARGW 14.06.01 favorisant la valorisation de certains déchets Terres de déblais (code 170504) = terres naturelles non contaminées

Plus en détail

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage DOSSIER PRATIQUE BTP Evaluation des risques professionnels EDITIONS TISSOT Textes à jour au 1 er septembre 2006 Plan général de l ouvrage 1 re partie : A propos d évaluation des risques... 101 2 e partie

Plus en détail

Métré TCE avec Batiprix

Métré TCE avec Batiprix 2.2. Les différents types de devis La formation des prix Dans le bâtiment, le maître d ouvrage «achète» un produit qui n est pas encore réalisé et l acheteur ou le client reçoit donc un devis*. C est ce

Plus en détail

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45 Annexe I a Référentiel des activités professionnelles Page 4 sur 45 Présentation Le diplôme du brevet d études professionnelles «Maintenance des produits et équipements industriels» (MPEI) valide un ensemble

Plus en détail

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORVALYS - RCS TOULOUSE 510 274 137 - APE 7490 B - N organisme de formation : 73 31 05415 31-20 impasse Camille Langlade

Plus en détail

Déchets du BTP et recyclage

Déchets du BTP et recyclage Déchets du BTP et recyclage «Etude sur les volumes et les flux de déchets et matériaux recyclés du BTP dans les Landes» Plan de prévention et de gestion des déchets de chantiers du BTP des Landes Réunion

Plus en détail

Intérêt d'établir une politique de gestion

Intérêt d'établir une politique de gestion Gestion patrimoniale des ouvrages d'art Bron, 18 décembre 2012 Intérêt d'établir une politique de gestion Véronique BICILLI - DiR MC / DPEE / POA Richard VAISSIERE CETE de Lyon / DLCF / SOA Crédit photo

Plus en détail

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial Syndicat Mixte d Etudes pour l Elimination des Déchets Comité de pilotage Contrat d Objectif Territorial 23 juin 2010- Le Faou Ordre du jour Introduction Présentation des missions en cours Bilan quantitatif

Plus en détail

MODÈLE d imprimés COMPTE RENDU DE RÉUNION DE CHANTIER

MODÈLE d imprimés COMPTE RENDU DE RÉUNION DE CHANTIER MODÈLE d imprimés COMPTE RENDU DE RÉUNION DE CHANTIER Code : 5.1.2 MOD1 Date de rédaction : juin 2013 Version : août 2013 Version validée par le COPIL Note aux lecteurs Les prescriptions techniques générales

Plus en détail

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001 SARRAMAGNAN Viviane Master II Économie et Gestion de l Environnement Année universitaire 2008/2009 Sommaire Présentation

Plus en détail

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Algérienne des Eaux en matière de formation ZAIER Hocine Sommaire

Plus en détail