Portrait de ville Neuilly-sur-Marne Juillet 2015 NEUILLY-SUR-MARNE SOMMAIRE :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Portrait de ville Neuilly-sur-Marne Juillet 2015 NEUILLY-SUR-MARNE SOMMAIRE :"

Transcription

1 Portrait de ville Neuilly-sur-Marne NEUILLY-SUR-MARNE SOMMAIRE : I. Une population qui stagne à Neuilly-sur-Marne avec une faible couverture médicale... 3 II. Une ville où la vacance est forte, habitée en majorité par des propriétaires... 7 III. Une population active précaire, avec des difficultés renforcées chez les jeunes et les femmes... 8 IV. Des revenus plus élevés qu en moyenne départementale, et moins inégalitaires V. Annexes ; population légale 2014 et extrait du portrait social de l ODDS... 17

2 Page 2 Service de l Observatoire départemental / DSOE

3 I. Une population qui stagne, et une faible couverture médicale Portrait de Ville Neuilly-sur-Marne La commune de Neuilly-sur-Marne, située au sud-est du département, a une population municipale 1 de habitants en 2011 (2,2 % de la population départementale), soit la 23 ème ville la plus peuplée de la Seine-Saint-Denis Evolution de la population municipale - Neuilly-sur-Marne Depuis la fin des années 1960, la population de Neuilly-sur-Marne a été multipliée par 1,5 soit la 10 ème plus forte croissance démographique du département. Si la population nocéenne a fortement augmenté jusqu au milieu des années 1970 (+ 4,8 % par an entre 1968 et 1975), elle s est, depuis, sensiblement ralentie. De fait, sa croissance annuelle n est plus que de + 0,3 % entre 1982 et 2011, contre + 0,6 % pour la région, ce qui en fait la 7 ème plus faible croissance du département sur la période. Entre 2006 et 2011, la population continue de croitre légèrement, soutenue par le solde naturel. Celui-ci passe en effet de en 2009 à en Il compense le solde migratoire (différence entre le nombre d entrées sur la commune et le nombre de sorties), qui reste toujours négatif malgré une amélioration. 1 Il s agit là de la population municipale sans double compte. La population légale qui sert de référence pour le calcul des dotations de l Etat en 2015, basée sur 2012, s élève à habitants. Cette population intègre les «comptés à part» (par exemple, les élèves ou étudiants majeurs qui logent pour leurs études dans une autre commune ou les personnes résidant dans une maison de retraite située dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence familiale sur le territoire de la commune). Service de l Observatoire départemental / DSOE Page 3

4 Structure par âge de la population en 2011 Effectif 0-14 ans ans ans ans ans 75 ans ou + Neuilly-sur-Marne % 21% 23% 20% 11% 4% Seine-Saint-Denis % 21% 22% 19% 10% 5% Île-de-France % 21% 22% 19% 12% 7% France métropolitaine % 18% 20% 20% 14% 9% Plus jeune que les franciliens, la population nocéenne possède une structure par âge relativement proche de celle des séquano-dionysiens. A Neuilly-sur-Marne, 43 % des habitants ont moins de 30 ans, soit 2 points de plus qu à l échelle régionale (41 %). La présence des 60 ans ou plus est à peine moins marquée qu en moyenne départementale (- 0,5 point) mais bien moins qu en Ile-de-France (- 3,2 points), avec notamment un faible taux de 75 ans ou plus de 4 % (contre 7 % et 9 % en moyenne régionale et nationale). Typologie des ménages en % 3% 4% 4% 3% 90% 80% 29% 31% 36% 34% 70% 60% 20% 18% 50% 21% 27% 40% 30% 33% 33% 20% 29% 27% 10% 0% 14% 13% 10% 9% Autres ménages Ménages 1 personne Couples sans enfant Couples avec enfant(s) Familles monoparentales Le profil des ménages de Neuilly-sur- Marne est relativement proche du modèle départemental, mais plus familial que le profil régional. Les personnes isolées sont moins présentes qu en moyenne en Seine- Saint-Denis (- 2 points) et en Ile-de- France (- 7 points). On trouve, à Neuillysur-Marne, une majorité de ménages en couple (53 %). Les couples avec enfant(s), quel que soit l âge de celui-ci, représentent 4 points de plus qu en moyenne francilienne. Les habitants sont ainsi, en tendance, moins des ménages isolés et davantage des couples, notamment comparés aux chiffres régionaux. Page 4 Service de l Observatoire départemental / DSOE

5 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Les familles avec enfants de moins de 25 ans en ,8% 55,5% 4,9% 4,9% 52,3% 58,7% 62,5% 23,9% 22,9% 21,1% 19,5% 20,0% 16,9% 15,2% Le graphique ci-dessus représente la typologie des ménages selon la nature des familles principales. Un ménage correspond à une résidence principale. Plusieurs familles peuvent cohabiter au sein d une même résidence principale : dans ce cas, la famille principale est la famille à laquelle appartient la personne de référence du ménage. 3,3% Approche des besoins d'accueil de la petite enfance Nb d'enfants de Nb d'enfants moins de 3 ans de moins de dont le ou les 3 ans en parents travaillent 2011 en ,8% Tx d'enfants de moins de 3 ans dont le ou les parents travaillent en 2011 Nb de places en crèches en 2013 Nb de places d'accueil chez les assistant(e)s maternel(le)s en 2013 Portrait de Ville Neuilly-sur-Marne Ratio offre d'accueil / nb d'enfants de moins de 3 ans dont le ou les parents travaillent Ratio offre d'accueil / nb d'enfants de moins de 3 ans Neuilly-sur-Marne % % 60% Seine-Saint-Denis % % 34% Île-de-France % nr nr nr nr France métropolitaine % nr nr nr nr, Département de Seine-Saint-Denis Couples avec 3 enfants ou plus Couples avec 1 ou 2 enfants Familles monoparentales avec 3 enfants ou plus Familles monoparentales avec 1 ou 2 enfants Proche de la répartition départementale, la structure des familles avec enfant(s) de moins de 25 ans de Neuilly-sur- Marne se compose à 71 % de couples, soit 5 points de moins que la moyenne régionale. La structure s en éloigne en revanche sur le nombre d enfants de moins de 25 ans : seulement 16 % des familles ont 3 enfants ou plus, soit 4 points de moins qu en moyenne en Seine-Saint-Denis. A l inverse, les couples avec 1 ou 2 enfants sont surreprésentés de 4 points et composent 56 % des familles. Cette logique se retrouve, avec des effectifs moindres, parmi les familles monoparentales avec enfants de moins de 25 ans, où celles composées de 1 ou 2 enfants représentent 24 % du total, soit respectivement 1 et 3 points de plus que les moyennes départementale et régionale. Les familles avec enfant(s) de moins de 25 ans de Neuilly-sur-Marne sont ainsi en moyenne plus souvent monoparentales qu en moyenne régionale et de taille plus restreinte que dans le reste du département. Neuilly-sur-Marne compte enfants de moins de 3 ans vivant en famille en 2011, soit 4,7 % de la population communale. 58 % de ces enfants ont leur(s) parent(s) qui travaille(nt), soit 13 points de plus qu à l échelle du département mais 3 points de moins qu en moyenne francilienne (61 %). Bien que toujours moins favorable qu en moyenne régionale, la situation professionnelle des parents des enfants de moins de 3 ans de Neuilly-sur-Marne est donc moins délicate qu en moyenne départementale. La couverture théorique d'accueil de la petite enfance dont les parents travaillent est de 103 % à Neuillysur-Marne, plaçant la ville en 7 ème position sur les 40 villes du département en termes d équipement pour la population d enfants de moins de 3 ans dont le ou les parents travaillent. La commune est ainsi nettement mieux équipée que la moyenne de Seine-Saint-Denis (75 %). Cette proportion d enfants couverts chute à 60 % si l on prend en compte l ensemble des enfants de moins de 3 ans, peu importe la situation professionnelle du ou des parents. Neuilly-sur-Marne grimpe ainsi au 4 ème rang départemental, sa couverture étant largement supérieure à celle du département (34 %). Service de l Observatoire départemental / DSOE Page 5

6 Situation de santé en 2013 Tx d'enfants de moins de 6 ans suivis en PMI Nb de médecins libéraux Nb de médecins libéraux pour hab. bénéficiaires de la CMU-C (au 31/12) bénéficiaires de l'ame (au 31/12) Neuilly-sur-Marne 47% % 0,8% Seine-Saint-Denis 48% % 2,3% Île-de-France nr % nr France métropolitaine nr % nr, CPAM, Département de Seine-Saint-Denis 47 % des enfants de moins de six ans de Neuilly-sur-Marne sont suivis en PMI (protection maternelle et infantile), soit quasiment un sur deux, un taux sensiblement proche du niveau départemental (48 %). Avec 82 médecins pour habitants, Neuilly-sur-Marne possède le 10 ème plus faible taux de couverture du départemental, loin des moyennes de Seine-Saint-Denis (126) et d Ile-de-France (191). Le recours à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) est en revanche nettement plus faible qu en Seine-Saint-Denis, puisque seulement 9 % des Nocéens y ont recours, contre 13 % à l échelle départementale. L Aide Médicale de l Etat 2 (AME) permet aux habitants en situation irrégulière vis-à-vis du séjour et rencontrant des problèmes de santé, de bénéficier d un accès gratuit aux soins. A Neuilly-sur- Marne, le taux (0,8 %) est d 1,5 point inférieur à celui de la Seine-Saint-Denis (2,3 %). Ceci peut s expliquer notamment par le fait que la population de nationalité étrangère y est moins représentée (14 %) qu à l échelle du département (21 %). 2 Sous réserve d une résidence stable en France depuis plus de trois mois et sous conditions de ressources. Page 6 Service de l Observatoire départemental / DSOE

7 Logements et résidences principales ( ) Nb de logements en 2011 Nb de résidences principales en 2011 résidences principales en 2011 Tx d'évolution des logements entre 2006 et 2011 Tx d'évolution des résidences principales entre 2006 et 2011 Portrait de Ville Neuilly-sur-Marne II. Une ville de parc social et de propriétaires, où la vacance est forte Entre 2006 et 2011, le nombre de logements a augmenté de 415 unités, passant de en 2006 à en Cela représente une hausse de 3 % de la taille du parc immobilier, soit un rythme similaire à l évolution du département (+ 3 %). La construction prévue de 350 logements nouveaux d ici 2017 dans la ZAC Maison-Blanche va renforcer cette dynamique urbaine. Sous l effet notamment de cette densification de la ville, le nombre de résidences principales augmente (+ 189 logements), pour composer 95 % des logements nocéens en Neuilly-sur-Marne a toutefois la plus forte progression départementale de logements vacants (de 327 à 629 entre 2006 et 2011, soit + 93 %) et la 2 ème plus forte baisse de résidences secondaires et logements occasionnels (de 105 à 29 logements, soit - 73 %) de Seine-Saint-Denis. Tx d'évolution de la vacance des logements entre 2006 et 2011 Neuilly-sur-Marne % 3% 1% 93% Seine-Saint-Denis % 3% 3% 7% Île-de-France % 3% 3% 0% France métropolitaine % 6% 5% 22% 4,0 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 3,38 Rapports entre résidences principales, pièces et habitants en ,23 3,37 3,99 2,54 2,56 2,33 2,25 Neuilly-sur- Marne Seine-Saint- Denis Île-de-France France métropolitaine 0,5 0,0 Nb moyen de pièces par Nb moyen de personnes par résidence principale résidence principale 0,75 0,79 0,69 0,56 Nb moyen de personnes par pièce Malgré une structure familiale moins marquée par les familles nombreuses qu ailleurs, les Nocéens occupent en moyenne des logements plus grands qu en moyenne départementale : 3,38 pièces par résidence principale, contre 3,23 en Seine-Saint-Denis. La taille des logements de la commune se rapproche ainsi de celle de la région (3,37 pièces). Par ailleurs, le nombre moyen de personnes par résidence principale est relativement proche du niveau départemental (2,54 contre 2,56). On assiste ainsi à une occupation des logements légèrement plus faible qu à l échelle départementale, avec en moyenne 0,75 personne par pièce (0,79 en moyenne en Seine-Saint-Denis). Entre 2006 et 2011, si le nombre moyen de personnes par pièce est resté stable, les résidences principales ont eu tendance à s agrandir légèrement. De fait, le nombre moyen de pièces par logement a augmenté de 0,03 point, alors qu il a diminué de - 0,22 point en moyenne départementale. Résidences principales selon le statut d'occupation ( ) Nb de propriétaires occupants en 2011 propriétaires occupants en 2011 Evolution du nb de propriétaires occupants entre 2006 et 2011 Nb de ménages en HLM en 2011 ménages en HLM en 2011 Evolution du nb de ménages en HLM entre 2006 et 2011 locataires du parc privé en 2011 Evolution du nb de locataires du parc privé entre 2006 et 2011 Neuilly-sur-Marne % % % -9 Seine-Saint-Denis % % % Île-de-France % % % France métropolitaine % % % Service de l Observatoire départemental / DSOE Page 7

8 En 2011, un peu plus d un logement sur cinq (22 %) est une maison individuelle, contre 26 % en Seine- Saint-Denis Nocéens sont propriétaires en 2011, soit presque la moitié des résidents (46 %), un taux en augmentation depuis 2006 (42 %), creusant un peu plus l écart avec les valeurs départementales (41 % en 2011). Ainsi, malgré un parc moins pavillonnaire qu en moyenne départementale, la ville de Neuilly-sur- Marne est, en majorité de plus en plus, habitée par des propriétaires occupants ménages nocéens habitent en locatif social en 2011, soit 35 % des ménages, en faisant le 2 ème statut d occupation de la ville, après les propriétaires occupants. Ainsi, en proportion, le parc HLM est davantage présent qu en moyenne départementale (32 %). La tendance récente à la baisse du nombre de ménages locataires HLM (- 350 entre 2006 et 2011) se situe toutefois à l opposé de la dynamique départementale (+ 776 sur l ensemble de la Seine-Saint-Denis). La part de ménages en location privée en 2011 est de 17 %, soit respectivement 8 et 10 points de moins que les niveaux séquano-dyonisien et francilien. III. Une situation de l emploi moins précaire qu en moyenne départementale, mais plus problématique pour les femmes Taux de scolarisation en ans ans ans Neuilly-sur-Marne 96% 54% 6% Seine-Saint-Denis 95% 52% 8% Île-de-France 97% 59% 10% France métropolitaine 96% 52% 7% A Neuilly-sur-Marne, le taux de scolarisation des ans (96 %) est légèrement plus élevé qu en Seine-Saint- Denis (95 %) et reste proche du niveau francilien (97 %). Avec 54 % seulement de scolarisés parmi les ans (- 5 points) et 6 % pour les ans (- 4 points), l écart avec la région se creuse pour les tranches d âges suivantes : soit les jeunes nocéens stoppent leurs études plus tôt qu ailleurs, soient ils se délocalisent pour poursuivre leur scolarité. Part de la population de 15 ans ou plus non scolarisée en 2011 selon le diplôme obtenu le plus élevé BEPC, Brevet des collèges CAP-BEP- BAC-BP Diplôme de l'enseignement sup. court Diplôme de l'enseignement sup. long Neuilly-sur-Marne 36% 39% 14% 12% Seine-Saint-Denis 42% 35% 10% 12% Île-de-France 29% 33% 13% 24% France métropolitaine 34% 40% 12% 13% Inactivité des ans en 2011 dont Nb d'élèves, Nb d'inactifs étudiants et stagiaires non rémunérés Nb de retraités et de préretraités Nb d'autres inactifs dont Tx d'élèves, d'étudiants et stagiaires non rémunérés retraités et préretraités Tx d'autres inactifs Neuilly-sur-Marne % 10% 6% 7% Seine-Saint-Denis % 11% 5% 11% Île-de-France % 11% 6% 8% France métropolitaine % 10% 9% 9% Tx d'inactifs Possèdant des niveaux de diplôme plus favorables qu en Seine-Saint-Denis, la population reste néanmoins loin des valeurs régionales. Bien qu inférieur à la moyenne départementale de 6 points, le taux de Nocéens sans diplôme qualifant est supérieur de 7 points au seuil francilien. De même, les nocéens de 15 ans ou plus sont davantage diplômés qu en moyenne départementale (26 % ont un diplôme de l enseignement supérieur, contre 22 % en Seine-Saint-Denis) mais nettement moins qu en Ile-de-France (37 %). Neuilly-sur-Marne se caractérise néanmoins par un fort taux de diplomes professionnalisants (39 %), bien au dessus des moyennes départementale et régionale (+ 4 et + 6 points). En 2011, le taux d inactifs (23 %) parmi les ans à Neuilly-sur-Marne est nettement plus faible que la moyenne de Seine-Saint-Denis (27 %), et même que celle d Ile-de-France (24 %). Entre 2006 et 2011, l inactivité régresse de 5 %, soit 3 points de mieux que la moyenne de Seine-Saint-Denis (- 2 %). La majorité des inactifs nocéens sont des étudiants (10 % de la tranche d âge), soit élèves ou étudiants. Page 8 Service de l Observatoire départemental / DSOE

9 Alors que les taux d étudiants ou de retraités sont relativement similaires aux moyennes départementale et régionale, le taux d inactifs autres 3 (7 %) est plus faible que le niveau séquano-dionysien (- 4 points), et dans une moindre mesure régionale (- 1 point). La structure des inactifs de la ville est donc plus proche de celle d Ile-de-France que de celle de la Seine-Saint-Denis. Activité et emploi des ans ( ) Tx d'activité des ans en 2011 Evolution en point(s) Tx d'emploi des ans en 2011 Evolution en point(s) Neuilly-sur-Marne 77% 1,5 67% 0,3 Seine-Saint-Denis 73% 0,9 60% -0,1 Île-de-France 76% 1,0 67% 0,3 France métropolitaine 73% 1,1 64% 0,1 Déjà supérieur de, respectivement 4 et 1 points, aux taux départemental et régional, le taux d activité de la population à Neuilly-sur-Marne en 2011 (77 %) augmente plus rapidement que ces derniers (+ 1,5 points contre respectivement + 0,9 et + 1). Le dynamisme de l activité des Nocéens se retrouve également dans le taux d emploi de la ville (67 %), supérieur de 7 points au taux départemental et progressant plus rapidement (+ 0,3 point entre 2006 et 2011, contre - 0,1 point). Le niveau d emploi se rapproche davantage des standards franciliens (67 % en 2011, de + 0,3 point depuis 2006) Activité et emploi en 2011 Neuilly-sur-Marne Nb d'emplois Nb d'actifs occupés Nb d'actifs La commune atteint emplois en Toutefois, entre 2006 et 2011, le nombre d emplois sur le territoire (+ 0,9 point) a augmenté nettement moins rapidement qu en Seine-Saint-Denis (+ 4,5 points) ou qu en Ile-de-France (+ 2,6 points). En 2011, la commune loge travailleurs de ans, soit 1,6 fois plus que d emplois sur la ville. Le nombre de nocéens est passé de actifs de ans en 2006 à en 2011, soit une hausse de 3 %. Dans le même temps, le nombre d actifs occupés (+ 1,3 % depuis 2006) suit un rythme inférieur à celui de la région (+ 2,2 %). Alors que l emploi et les travailleurs augmentent moins vite qu ailleurs, l évolution des actifs est plus rapide que celle des moyennes départementale et francilienne (+ 2,7 % et + 3 %). 3 Les «autres inactifs» sont composés, selon l Insee, en majeure partie de personnes au foyer et/ou éloignées du marché du travail. Service de l Observatoire départemental / DSOE Page 9

10 Cela confirme le profil d une ville plutôt résidentiel, avec des actifs de plus en plus en difficulté face à l emploi Catégories socioprofessionnelles des emplois du territoire et des actifs de 15 à 64 ans en Neuilly-sur-Marne Emplois dans le territoire Artisans, Commerçants, Chefs d'entreprise Cadres Prof. Intel. Sup. Prof. Intermédiaires Employés Ouvriers 3367 Actifs occupés ans Actifs ans En 2011, on compte emplois sur la commune, dont 60 % de postes employés ou professions intermédiaires, alors qu ils ne pèsent que pour 54 % en Seine-Saint-Denis. Avec quasiment un poste sur cinq, la catégorie ouvrière est également très légèrement surreprésentée à Neuilly-sur-Marne (19 % contre 18 % en moyenne départementale). Les emplois de cadres représentent 16 % du total, soit 7 points de moins qu en moyenne départementale. Avec respectivement 4 et 1 points de plus que la valeur départementale, les emplois d employés et d ouvriers sont surreprésentés dans la ville, alors que les postes de cadres sont sous-représentés par rapport à cette moyenne. Si les emplois sont presque moitié moins nombreux que les actifs nocéens, ils n'ont pas non plus une structure en parfaite adéquation, du point de vue des catégories socioprofessionnelles. Ainsi, les actifs employés sont ceux qui souffrent du plus important déficit d emploi ( ), ils demeurent sous-représentés par rapport à la structure des emplois (36 % des actifs pour 31 % seulement des emplois). A l inverse, les cadres et professions intermédiaires sont surreprésentés (47 % des actifs contre 43 % des postes de la ville). Les actifs nocéens sont donc davantage employés-ouvriers, tandis que les postes de cadres et professions intermédiaires sont surreprésentés, et ce malgré un taux d emplois de cadres bien en dessous des valeurs départementales. A Neuilly-sur-Marne, 7 emplois sur 10 (69 %) sont occupés par des travailleurs n habitant pas la commune. A l inverse, les Nocéens sont en poste dans 3 emplois de la ville sur 10, soit 7 points de plus qu en moyenne en Seine-Saint-Denis (23 %), placant la ville dans une position moyenne au sein du département (13 ème place). Ainsi, l immense majorité des travailleurs de Neuilly-sur- Marne, soit individus (81 % des actifs occupés) se déplace chaque jour hors de leur commune de résidence pour se rendre à leur travail. Le solde migratoire concernant les navettes pendulaires est par conséquent très fortement négatif, avec un solde entrant sortants de travailleurs. Ces flux professionnels confirment le statut de ville résidentielle. Même si la commune n est pas desservie sur son territoire en transports publics lourds (RER, métro, tramway), 5 lignes de bus connectent efficacement Neuilly-sur-Marne à plusieurs gares de RER A (Neuilly- Plaisance à l ouest) et E (Gagny et Le Chénay-Gagny au nord-est) ou à la ligne 9 du métro (Montreuil). Ainsi, 48 % des actifs occupés de la ville utilisent les transports en commun pour aller travailler, soit seulement 1 point de moins qu en Seine-Saint-Denis. La relative complexité du réseau nocéen ne freine donc pas les travailleurs, puisque c est même le mode de transport majoritaire pour les navettes domicile-travail, un taux qui devrait encore être augmenté avec l arrivée du Grand Paris Express aux gares de Neuilly-Fauvettes et Neuilly-Hôpitaux. Page 10 Service de l Observatoire départemental / DSOE

11 Elle est également située à moins de 30 km des aéroports Charles-de-Gaulle, Orly et du Bourget. La ville se trouve à l'intersection de la RN34, qui la relie à Paris et la RN370. L usage de la voiture reste néanmoins surreprésenté dans ces migrations pendulaires (39 % contre 37 % en Seine-Saint-Denis), les modes doux (vélo et marche à pied) étant moins adaptés à des travailleurs nocéens souvent obligés de changer de commune. Elle demeure même un mode prépondérant, 74 % des ménages ayant au moins une voiture (+ 10 points par rapport à la moyenne départementale), avec une motorisation en hausse de 2 points depuis Par ailleurs, cette mobilité est facilitée par un parking privatif très présent, plus de 6 ménages sur 10 ont au moins une place de parking (48 % en Seine-Saint-Denis). Conditions d'exercice de l'activité professionnelle des 15 ans et plus ( ) Nb d'actifs occupés en 2011 nonsalariés en 2011 salariés en 2011 salariés en CDD, Intérim ou salariés à Emplois aidés en temps partiel 2011 en 2011 Tx d'évolution des actifs occupés ( ) Tx d'évolution des salariés ( ) Tx d'évolution des salariés à temps partiel ( ) Neuilly-sur-Marne % 93% 9% 13% 2% 0% 10% Seine-Saint-Denis % 92% 12% 16% 2% 1% 7% Île-de-France % 90% 9% 15% 3% 1% 4% France métropolitaine % 88% 11% 18% 2% 1% 3% Le salariat est le type d emploi privilégié de 93 % des travailleurs nocéens de 15 ans ou plus, soit respectivement 1 et 3 points de plus qu en Seine-Saint-Denis et qu en Ile-de-France. Seulement 7 % des actifs occupés de Neuilly-sur-Marne ne sont pas salariés en 2011, contre 8 % en Seine-Saint-Denis. Malgré la croissance du chômage dans la ville, la situation contractuelle de l emploi salarial des actifs occupés nocéens est moins précaire qu en moyenne en Seine-Saint-Denis. Ainsi, 9 % des travailleurs salariés sont en CDD, intérim ou emplois-aidés en 2011, contre 13 % dans le département. De même, seulement 13 % sont en temps partiel, soit respectivement 3 et 2 points de moins que les moyennes séquano-dionysienne et francilienne. Avec une évolution du temps partiel, facteur potentiel de précarité, de + 10 % à Neuilly-sur-Marne d évolution depuis 2006 (+ 7 % en Seine-Saint-Denis et + 4 % en Ile-de-France), les conditions d emploi se dégradent plus rapidement qu ailleurs et tendent ainsi à se rapprocher de celles observées au niveau francilien. Tandis qu elles représentent 52 % des salariés, les femmes sont surreprésentées parmi les emplois précaires comme les temps partiels (76 %) ou les CDD, intérim et emplois-aidés (60 %). Leur situation se dégrade également plus rapidement que celle des hommes et qu en moyenne régionale : + 9 % de femmes salariées à temps partiels depuis 2006, contre + 6 % en Seine-Saint-Denis et + 3 % en Ile-de-France. Approche des travailleurs pauvres en 2013 Actifs occupés ans en 2011 Nb d'allocataires RSA activité seul 12/2013 travailleurs pauvres en 2013 Neuilly-sur-Marne ,0% Seine-Saint-Denis ,7% Île-de-France ,4% France métropolitaine ,8%, CAF En 2013, on compte 316 travailleurs pauvres à Neuilly-sur-Marne, entendus ici comme des individus ayant un emploi mais percevant également l allocation RSA Activité seul. La précarité des travailleurs est légèrement moins problématique qu à l échelle départementale (- 0,7 point), car ils représentent 2 % des actifs occupés. La situation reste toutefois nettement plus difficile qu au niveau régional (+ 0,6 point). Cela peut s expliquer par les constats sur les conditions d emplois des salariés. Taux de chômage ( ) chômage ans en 2011 chômage ans en 2006 Evolution en point(s) du tx de chômage des ans chômage ans en 2011 Neuilly-sur-Marne 13% 11% 1,4 30% Seine-Saint-Denis 18% 17% 1,1 33% Île-de-France 12% 11% 0,7 24% France métropolitaine 12% 11% 1,2 27% 13 % des actifs nocéens n ont pas d emploi en 2011, soit un taux de chômage inférieur de 5 points à la moyenne départementale mais de 1 point au-dessus de celle d Ile-de- France. Depuis 2006, il évolue néanmoins plus rapidement qu en Seine-Saint-Denis (+ 1,4 point contre + 1,1). Service de l Observatoire départemental / DSOE Page 11

12 La situation de l emploi est donc plus difficile qu à l échelle régionale, et l écart avec la moyenne départementale tend à se réduire ces dernières années. Chez les jeunes de ans, population sensible aux difficultés socioéconomiques, le constat est plus problématique, avec un taux de chômage à 30 % (24 % en Ile-de-France) et un écart de seulement 3 points avec la Seine-Saint-Denis. De plus, leur taux de chômage gagne 10 points en 5 ans, passant de 20 % à 30 %, rattrapant celui du département (+ 7 points). La situation de l emploi se dégrade entre 2006 et 2011 : d un côté, le nombre d inactifs et de chômeurs augmente, et de l autre, les emplois de Neuilly-sur-Marne correspondent de moins en moins aux qualificatifs des travailleurs qui y résident. Cependant, les conditions de travail demeurent plus favorables qu au niveau départemental, avec une précarisation de l emploi (CDD, intérim, temps partiel) qui augmente plus vite qu en Seine-Saint-Denis et qu en Ile-de-France, mais dont le niveau reste inférieur en Ces constats se retrouvent dans le niveau de travailleurs pauvres, dont le faible taux au regard du niveau séquanodionysien ne saurait masquer l écart constaté avec la région. Les conditions d emplois des femmes ont également tendance à être plus précaires que celles des hommes, particulièrement en ce qui concerne le temps partiel. Le taux de chômage démontre également une fragilité relativement forte des jeunes nocéens, dont l évolution dépasse celle des courbes départementale et régionale. Page 12 Service de l Observatoire départemental / DSOE

13 IV. Des revenus plus élevés qu en moyenne départementale, et moins inégalitaires. Service de l Observatoire départemental / DSOE Page 13

14 Revenu mensuel médian par unité de consommation et évolution ( ) Revenu médian 2011 Revenu médian 2007 Tx d'évolution du revenu médian Ecart en point(s) par rapport à l'évolution Îlede-France Revenu médian 2006 Revenu médian 2001 Tx d'évolution du revenu médian Ecart en point(s) par rapport à l'évolution Îlede-France Neuilly-sur-Marne % -2, % -1,7 Seine-Saint-Denis % -3, % -3,9 Île-de-France % 0, % 0,0 France métropolitaine % 1, % 4,5 Source : Insee-DGFiP Revenus fiscaux localisés des ménages En 2011, le revenu médian 4 mensuel à Neuilly-sur-Marne est de par unité de consommation 4, soit 285 de plus que celui de la Seine-Saint-Denis. Entre 2007 et 2011, le revenu médian a augmenté de 6 %, soit davantage qu à l échelle du département (+ 5 %), mais près de 2 points de moins que le rythme francilien (+ 8 % entre 2007 et 2011). Sur la période , malgré une évolution positive des emplois dans la ville, la dégradation des conditions d emploi participe au ralentissement de la croissance du revenu médian (+ 9 % contre + 6 % entre 2007 et 2011). Le taux d évolution chute plus rapidement qu en Seine-Saint-Denis (- 3 points contre 2 points) mais sur un rythme similaire à celui de l Ile-de-France (- 3 points). Revenus fiscaux mensuels des ménages par unité de consommation en er décile 2ème décile 3ème décile 4ème décile Médiane 6ème décile 7ème décile 8ème décile 9ème décile Rapport interdécile Neuilly-sur-Marne ,5 Seine-Saint-Denis ,6 Île-de-France ,5 France métropolitaine ,6 Source : Insee-DGFiP Revenus fiscaux localisés des ménages En orange, déciles sous le seuil de pauvreté, 961 /mois Les déciles sont les valeurs qui partagent la distribution des revenus en dix parties égales : le 1 er décile est le salaire au-dessous duquel se situent 10 % des salaires ; le 9 ème décile est le salaire au-dessous duquel se situent 90 % des salaires ; le rapport interdécile (rapport entre le 9 ème décile et le 1 er décile) permet de mesurer les inégalités sur un territoire : plus il est élevé, plus les inégalités sont prononcées. Le rapport interdécile, qui mesure les inégalités de revenus médians au sein d un territoire, démontre une certaine homogénéité des revenus à Neuilly-sur-Marne. En effet, avec un rapport de 5,5, l écart interdécile est nettement plus faible que celui de la Seine-Saint-Denis (8,6) ou encore de l Ile-de-France (7,5). Ces écarts s expliquent par une situation financière des ménages les plus pauvres (ceux du 1 er décile) moins défavorable (525 par mois) qu en moyenne dans le département (330 ), elle tend d ailleurs à se rapprocher du niveau francilien. En revanche, les hauts revenus (9 ème décile) sont nettement plus faibles que les revenus médians franciliens (2 894 contre ) et tendent davantage à rejoindre ceux de la Seine-Saint-Denis (2 835 ). Avec moins de 20 % de la population dont le revenu médian mensuel est inférieur à 850, on descend en dessous d un habitant sur 5 vivant avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté national 5, établi à 961 /mois en 2011, soit une proportion largement inférieure au territoire séquano-dionysien (plus de 35 %). Le Revenu de Solidarité Active et la dépendance aux prestations CAF Nb de bénéficiaires du RSA en 12/2013 Nb de personnes couvertes par le RSA en 12/2013 population couverte par le RSA en 2013 Tx d'allocataires dont les revenus sont composés à 100 % des prestations CAF en 2013 Neuilly-sur-Marne % 16% Seine-Saint-Denis % 24% Île-de-France % NC France métropolitaine % NC, CAF Les revenus des Nocéens sont ainsi plus importants mais également plus homogènes que ceux de la population de la Seine- Saint-Denis, tout en continuant à évoluer plus rapidement malgré un net ralentissement de la croissance des revenus depuis Le revenu mensuel médian indiqué ici est calculé à partir du revenu médian annuel déclaré, avant impôts et hors prestations sociales. Le revenu médian est le revenu qui partage la population en deux parties égales : 50% gagne moins, 50% gagne plus. 5 Il correspond à 60 % du revenu médian national par unité de consommation et est calculé à partir du revenu fiscal déclaré. Page 14 Service de l Observatoire départemental / DSOE

15 16 % des allocataires de Neuilly-sur-Marne ont des revenus composés uniquement des prestations CAF en décembre La dépendance aux prestations sociales est ainsi moins importante qu en moyenne en Seine-Saint-Denis (24 %), c est le 6 ème taux le plus faible du département. Au 31/12/2013, Neuilly-sur-Marne compte bénéficiaires du RSA, ce qui représente 1,4 % des bénéficiaires du département, alors que la ville compose 2,2 % de la population séquano-dionysienne. Le taux de population couverte 6 dans la ville par le RSA en 2013 est de 9 %, soit 5 points de moins qu en Seine-Saint-Denis. Avec personnes bénéficiant du RSA et le 10 ème taux le plus faible du département, Neuilly-sur-Marne a néanmoins un taux supérieur de 2 points aux moyennes régionale et nationale (7 %). Les allocataires CAF de la ville ont tendance à être moins jeune qu ailleurs. De fait, seuls 16 % des allocataires ont moins de 30 ans, contre 23 % en Seine-Saint-Denis et en France métropolitaine. Ce sont en grande majorité (74 %) des personnes en âge de travailler ans, dans des proportions plus fortes de 7 points qu en moyenne nationale. Les familles avec enfants sont également surreprésentées dans le dispositif d insertion RSA, où ils atteignent 68 % des allocataires, contre seulement 59 % à l échelle nationale. En 2009, 8 % des habitants vivaient dans un quartier 7 où le revenu médian était inférieur à 60 % du revenu médian national, soit un peu plus de individus. La commune de Neuilly-sur-Marne a été retenue dans le découpage de la nouvelle géographie des quartiers prioritaires de la politique de la ville de Selon les données de 2011, habitants seraient concernés, soit 21 % de la population, une réduction de l impact de la politique de la ville dans la commune, puisque 33 % des habitants étaient concernés par le découpage précédent en Le quartier de Val Coteau, dans le nord de la commune, intègre cette nouvelle politique de la ville. A l intérieur de celui-ci, Les Fauvettes font l objet d un projet ambitieux de rénovation, en parallèle de la future desserte par le Grand Paris Express (arrêt Neuilly-Fauvettes), dans le but de désenclaver le quartier. 6 La population couverte est composée de personnes appartenant à la famille d'un allocataire. Elle comprend, outre l'allocataire, son conjoint éventuel et, s'il y a lieu, les enfants et les autres personnes à charge au sens des prestations familiales. 7 Ces quartiers sont les îlots regroupés pour l'information statistique (IRIS) utilisés comme niveau de diffusion des données statistiques et démographiques, à l'échelle infra-communale, par l'insee. Service de l Observatoire départemental / DSOE Page 15

16 Le potentiel financier d une commune est l ensemble des taxes directes perçues par la collectivité. Avec 31,1 millions d euros, soit 929 par habitant, le potentiel financier de Neuilly-sur-Marne est le 13 ème plus faible du département, juste au-dessous des communes d Epinay-sur-Seine et de Stains. Taux de population vivant dans un territoire (IRIS) dont le revenu médian est inférieur au seuil de pauvreté national en 2009 et potentiel financier par habitant en % % 68% 63% % 57% 50% 43% % 30% 20% 10% 0% 33% 32% 32% 32% 30% 29% 29% 23% 22% 21% 20% 20% 19% 18% 16% 9% 929 8% 8% 5% 5% 5% 5% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% Source : Insee-DGI 100% Répartition par ville de la population en fonction du revenu médian* des IRIS en ou plus 90% % % Revenu médian Ile-de-France 60% Revenu médian national 50% Revenu médian 40% Seine-Saint-Denis % % Seuil de pauvreté % 0% moins de 746 Source : INSEE, RP 2009, revenus fiscaux localisés 2009 * Revenu mensuel par unité de consommation Page 16 Service de l Observatoire départemental / DSOE

17 V. Annexes ; population légale 2014 et extrait du portrait social de l ODDS Service de l Observatoire départemental / DSOE Page 17

18 Page 18 Service de l Observatoire départemental / DSOE

19 Pour toutes informations ou définitions complémentaires sur les données du portrait social, vous pouvez contacter l ODDS : Contact : Service de l Observatoire départemental / DSOE Page 19

20 Retrouvez Neuilly-sur-Marne sur le portail cartographique de la Seine-Saint-Denis : Ou en flashant ce code depuis votre téléphone mobile ou votre tablette : Toutes nos études sont consultables et téléchargeables sur WebCommunes, le site destiné aux partenaires du Département : Publication réalisée par le Service de l observatoire départemental (SOD) de la Direction de la stratégie, de l organisation et de l évaluation (DSOE). Directrice : Caroline Rattier Directeur adjoint : Gilles Alfonsi Equipe du SOD : Mathilde Aladame, Nathalie Auclair, Mathieu Charton, Caroline Danic, David Delhorbe, Anne Foussat, Eric Galland, Tayakout Harrache, Pierre Lombard, Bérengère Mouré, Cédric Poissonnet. Contact : Page 20 Service de l Observatoire départemental / DSOE

Portrait de ville Décembre 2014 BONDY SOMMAIRE :

Portrait de ville Décembre 2014 BONDY SOMMAIRE : Portrait de ville Décembre 2014 BONDY SOMMAIRE : I. Malgré une natalité toujours dynamique, Bondy perd des habitants... 3 II. Le parc de logements a peu évolué au cours de la période récente... 7 III.

Plus en détail

Portrait de ville Sevran mars 2015 SEVRAN SOMMAIRE :

Portrait de ville Sevran mars 2015 SEVRAN SOMMAIRE : Portrait de ville Sevran mars 2015 SEVRAN SOMMAIRE : I. Une population jeune et familiale à Sevran...3 II. Une ville moyenne à dominante propriétaire...7 III. Une population active précaire marquée par

Plus en détail

Portrait de ville Romainville Février 2015 ROMAINVILLE SOMMAIRE :

Portrait de ville Romainville Février 2015 ROMAINVILLE SOMMAIRE : Portrait de ville Romainville ROMAINVILLE SOMMAIRE : I. Une population stationnaire à Romainville...3 II. Une ville moyenne à dominante locative HLM...7 III. Une population active précaire marquée par

Plus en détail

Portrait de territoire Décembre 2014 SEINE-SAINT-DENIS SOMMAIRE :

Portrait de territoire Décembre 2014 SEINE-SAINT-DENIS SOMMAIRE : Portrait de territoire SEINE-SAINT-DENIS SOMMAIRE : I. Malgré un taux de natalité élevé, une croissance démographique ralentie au cours de la période récente...3 II. Un parc social important mais des constructions

Plus en détail

Portrait de ville Drancy Octobre 2015 DRANCY SOMMAIRE :

Portrait de ville Drancy Octobre 2015 DRANCY SOMMAIRE : Portrait de ville Drancy DRANCY SOMMAIRE : I. Une croissance démographique qui revient, et une faible couverture médicale... 3 II. Un parc de logement en restructuration, constitué de résidences de grande

Plus en détail

Portrait de ville Octobre 2014 AUBERVILLIERS SOMMAIRE :

Portrait de ville Octobre 2014 AUBERVILLIERS SOMMAIRE : Portrait de ville AUBERVILLIERS SOMMAIRE : I. Un rapide accroissement de la population.... 3 II. Des logements sur-occupés et plus de locataires.... 6 III. Une population en âge d être active qui cumule

Plus en détail

Portrait de ville Villetaneuse Juin 2015 VILLETANEUSE SOMMAIRE :

Portrait de ville Villetaneuse Juin 2015 VILLETANEUSE SOMMAIRE : Portrait de ville Villetaneuse VILLETANEUSE SOMMAIRE : I. Les moins de 30 ans composent la moitié de la population... 3 II. Une ville habitée en majorité par des locataires HLM... 7 III. Une population

Plus en détail

PIERREFITTE-SUR-SEINE

PIERREFITTE-SUR-SEINE Portrait de ville Pierrefitte-sur-Seine Juillet 2015 PIERREFITTE-SUR-SEINE SOMMAIRE : I. Une population très jeune et très familiale...3 II. Un parc de logements sociaux important...7 III. Une population

Plus en détail

PARIS TERRES D ENVOL Aulnay-sous-Bois, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, Drancy, Dugny, Sevran, Tremblay en France, Villepinte

PARIS TERRES D ENVOL Aulnay-sous-Bois, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, Drancy, Dugny, Sevran, Tremblay en France, Villepinte Portrait de territoire Paris Terres d envol PARIS TERRES D ENVOL Aulnay-sous-Bois, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, Drancy, Dugny, Sevran, Tremblay en France, Villepinte SOMMAIRE : I. Une croissance démographique

Plus en détail

Portrait de ville Octobre 2014 MONTFERMEIL SOMMAIRE :

Portrait de ville Octobre 2014 MONTFERMEIL SOMMAIRE : Portrait de ville MONTFERMEIL SOMMAIRE : I. Après un accroissement, une stabilité de la population.... 3 II. Une construction accentuée par la réduction de la vacance des logements... 6 III. Des équilibres

Plus en détail

Portrait de ville Décembre 2014 VILLEPINTE SOMMAIRE :

Portrait de ville Décembre 2014 VILLEPINTE SOMMAIRE : Portrait de ville Décembre 2014 VILLEPINTE SOMMAIRE : I. Une ville jeune et familiale, mais dont la population stagne... 3 II. Des logements, majoritairement propriétaires, en faible évolution et au profil

Plus en détail

Portrait de ville Novembre 2014 CLICHY-SOUS-BOIS SOMMAIRE :

Portrait de ville Novembre 2014 CLICHY-SOUS-BOIS SOMMAIRE : Portrait de ville CLICHY-SOUS-BOIS SOMMAIRE : I. La ville la plus jeune et la plus familiale de Seine-Saint-Denis... 3 II. Une évolution modérée du nombre de logements, contrebalancée par l accroissement

Plus en détail

Portrait de ville Juin 2014 AULNAY-SOUS-BOIS SOMMAIRE :

Portrait de ville Juin 2014 AULNAY-SOUS-BOIS SOMMAIRE : Portrait de ville AULNAY-SOUS-BOIS SOMMAIRE : I. Une démographie évolutive... 3 II. De grands logements et moins d HLM.... 5 III. Une population peu diplômée et de catégorie socioprofessionnelle supérieure...

Plus en détail

Portrait de ville Tremblay-en-France Juillet 2015 TREMBLAY-EN-FRANCE SOMMAIRE :

Portrait de ville Tremblay-en-France Juillet 2015 TREMBLAY-EN-FRANCE SOMMAIRE : Portrait de ville Tremblay-en-France Juillet 2015 TREMBLAY-EN-FRANCE SOMMAIRE : I. Une population en légère baisse...3 II. Une ville habitée en majorité par des propriétaires...7 III. Une population faiblement

Plus en détail

Portrait de ville Septembre 2014 LE BOURGET SOMMAIRE :

Portrait de ville Septembre 2014 LE BOURGET SOMMAIRE : Portrait de ville LE BOURGET SOMMAIRE : I. Une population qui s accroit... Erreur! Signet non défini. II. Des logements sur-occupés avec un accroissement du parc privé.... 6 III. Une population active

Plus en détail

Portrait de ville Rosny-sous-Bois Février 2015 ROSNY-SOUS-BOIS SOMMAIRE :

Portrait de ville Rosny-sous-Bois Février 2015 ROSNY-SOUS-BOIS SOMMAIRE : Portrait de ville Rosny-sous-Bois ROSNY-SOUS-BOIS SOMMAIRE : I. Une stabilité récente de la population rosnéenne... 3 II. Un parc de logements de plus en plus social... 7 III. La population rosnéenne plus

Plus en détail

Portrait de ville Juillet 2014 LIVRY-GARGAN SOMMAIRE :

Portrait de ville Juillet 2014 LIVRY-GARGAN SOMMAIRE : Portrait de ville LIVRY-GARGAN SOMMAIRE : I. Une population qui s accroit... 3 II. Des logements occupés par leurs propriétaires... 6 III. Une ville résidentielle avec des actifs... 7 IV. Une population

Plus en détail

GRAND PARIS - GRAND EST

GRAND PARIS - GRAND EST Portrait de territoire juin 2016 GRAND PARIS - GRAND EST Clichy-sous-Bois, Coubron, Gagny, Gournay-sur-Marne, Livry-Gargan, Montfermeil, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand, Les Pavillons-sous-Bois,

Plus en détail

LA SEINE-SAINT-DENIS A TOUS LES AGES

LA SEINE-SAINT-DENIS A TOUS LES AGES N 1 avril 2015 LA SEINE-SAINT-DENIS A TOUS LES AGES INTRODUCTION Les données de l Insee : du recensement exhaustif aux enquêtes annuelles Depuis janvier 2004, l Insee a remplacé le comptage traditionnel

Plus en détail

Portrait de territoire Octobre 2014

Portrait de territoire Octobre 2014 Portrait de territoire PLAINE COMMUNE Aubervilliers, La Courneuve, Épinay-sur-Seine, l Ile-Saint-Denis, Pierrefitte sur Seine, Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains et Villetaneuse SOMMAIRE : I. Un rapide accroissement

Plus en détail

EVOLUTION ET STRUCTURE DE LA POPULATION MENAGES ET FAMILLES

EVOLUTION ET STRUCTURE DE LA POPULATION MENAGES ET FAMILLES Principaux indicateurs statistiques d' Ile-de- EVOLUTION ET STRUCTURE DE LA POPULATION Population légale municipale 2011 en vigueur en 2014 75 598 407 007 1 529 928 11 852 851 63 070 344 Population totale

Plus en détail

LA COURNEUVE EN BREF

LA COURNEUVE EN BREF Direction Générale / MB Observatoire des données locales Olivier Wendling Août 2013 LA COURNEUVE EN BREF Ce document a pour objectif de présenter quelques unes des principales données disponibles en matière

Plus en détail

Fiche Quartier 4 La Noue Clos français Trois constats à retenir sur le quartier La Noue Clos français :

Fiche Quartier 4 La Noue Clos français Trois constats à retenir sur le quartier La Noue Clos français : Fiche 4 La Noue Clos français Trois constats à retenir sur le quartier La Noue Clos français : 46% des ménages sont composés d une famille avec enfant(s). 29% des familles avec enfant(s) sont des familles

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT DU PROJET SOCIAL DE TERRITOIRE DE LA COURNEUVE PORTRAIT DE VILLE

CONVENTION DE PARTENARIAT DU PROJET SOCIAL DE TERRITOIRE DE LA COURNEUVE PORTRAIT DE VILLE CONVENTION DE PARTENARIAT DU PROJET SOCIAL DE TERRITOIRE DE LA COURNEUVE PORTRAIT DE VILLE 15 septembre 2016 Présentation de La Courneuve A 5 km de Paris, La Courneuve est une ville bien desservie par

Plus en détail

Un contexte de précarisation des locataires

Un contexte de précarisation des locataires 3 Un contexte de précarisation des locataires Comparés à la moyenne nationale, les revenus des ménages bourbonnais restent peu élevés. En effet, avec un revenu déclaré médian de 17 526 par unité de consommation,

Plus en détail

Quartier Saint-Pierre

Quartier Saint-Pierre Les dossiers de l OSTB n 7 Les dossiers de l OSTB n 7 commune de Boulogne-sur-Mer Population Logement Diplôme Famille Ressources Emploi Les Points clés Le se caractérise par : 3 880 habitants (soit 9,0

Plus en détail

diagnostic de quartier

diagnostic de quartier Démographie et logement Zone étudiée : CENTRE VILLE (QP011010) Population municipale au 1 er janvier 2013 (1) Femmes (%) dont femmes étrangères (%) Population de nationalité étrangère (%) Indice de jeunesse

Plus en détail

Quartier Beaurepaire. Ressources. Logement. Démographie. Commune de Boulogne-sur-Mer. Les Points clés. Les dossiers de l OSTB n 7

Quartier Beaurepaire. Ressources. Logement. Démographie. Commune de Boulogne-sur-Mer. Les Points clés. Les dossiers de l OSTB n 7 Les dossiers de l OSTB n 7 Quartier ZAC Beaurepaire Pop ille ulat Fam ion Les Points clés Le quartier ZAC Beaurepaire se caractérise par : Em e m iplô D 2 974 habitants (soit 6,9 % de la population de

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Paris 5e Arrondissement (7515 - Arrondissement municipal) Évolution et structure de la population Juin 29 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 Population 83 721 67 668 62 173 61 222 58 841 61 475 Densité

Plus en détail

compas Au service du sens

compas Au service du sens OBSERVATOIRE DES QUARTIERS PRIORITAIRES Fiches descriptives des nouveaux quartiers prioritaires de l agglomération de compas Au service du sens QUARTIER BEAUBREUIL Points forts Un poids plus important

Plus en détail

Quartier Tour du Mont Soleil

Quartier Tour du Mont Soleil Les dossiers de l OSTB n 7 Quartier Tour du Mont Soleil Commune d Outreau Pop ille ulat Fam ion Les Points clés En, le se caractérise par : Em e m iplô D 1 455 habitants (soit 10,0 % de la population de

Plus en détail

FICHE TERRITOIRE MERMOZ SOMMAIRE

FICHE TERRITOIRE MERMOZ SOMMAIRE FICHE TERRITOIRE MERMOZ VDL/DDT/Mission Observation Evaluation / LLS-CM 8/4/15- V Fiche synthétique territoires politique de la ville (QPV, sortants, veille au sens Métropole) SOMMAIRE Données quantitatives...

Plus en détail

Quartier Montplaisir-Henriville

Quartier Montplaisir-Henriville Les dossiers de l OSTB n 7 Quartier Montplaisir - Henriville Pop ille ulat Fam ion Les Points clés Le quartier Montplaisir-Henriville se caractérise par : Em e m iplô D 1 764 habitants (soit 4,1 % de la

Plus en détail

Commune d'aubervilliers (93001) Dossier complet

Commune d'aubervilliers (93001) Dossier complet Commune d'aubervilliers (93001) Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Commune d'aubervilliers (93001) POP T0 Population par grandes tranches d'âges 2012 % 2007 % Ensemble

Plus en détail

Espace Ville PLU approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 2 juillet

Espace Ville PLU approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 2 juillet L EVOLUTION DE LA POPULATION LA STRUCTURE DE LA POPULATION LES CATEGORIES SOCIOPROFESSIONNELLES LA POPULATION ACTIVE LES DEPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL PREAMBULE 1ERE PARTIE : LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL

Plus en détail

Marseille Commune. Chiffres clés Évolution et structure de la population 1 / 2. POP T1M - Population. POP G1 - Naissances et décès

Marseille Commune. Chiffres clés Évolution et structure de la population 1 / 2. POP T1M - Population. POP G1 - Naissances et décès Chiffres clés Évolution et structure de la population 1 / 2 POP T1M - Population Population 1968 1975 889 029 908 600 Densité moyenne (hab/km²) 3 694,7 3 776,1 1982 1990 874 436 800 550 3 634,1 3 327,0

Plus en détail

Salariés Titulaires de la fonction publique et contrats à durée indéterminée Contrats à durée déterminée Intérim. Emplois aidés. dont % temps partiel

Salariés Titulaires de la fonction publique et contrats à durée indéterminée Contrats à durée déterminée Intérim. Emplois aidés. dont % temps partiel Chiffres clés Caractéristiques de l emploi 1 / 1 ACT T1 - Population de 15 ans ou plus ayant un emploi selon le statut en 2009 ACT T2 - Statut et condition d'emploi des 15 ans ou plus selon le sexe en

Plus en détail

1 sur 17 08/10/ :40

1 sur 17 08/10/ :40 nsee - - Dossier complet 1 sur 17 8/1/215 16:4 - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population POP T - Population par grandes tranches d'âges 212 27 Ensemble 496 343 1, 472 331

Plus en détail

diagnostic de quartier

diagnostic de quartier Démographie et logement Zone étudiée : AINT JEAN (QP031001) Population municipale au 1 er janvier 2013 (1) Femmes () dont femmes étrangères () Population de nationalité étrangère () Indice de jeunesse

Plus en détail

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE CC du Canton de Saint Malo de la Lande Etat des lieux au Cette fiche portrait réunit et affine certaines

Plus en détail

Commune de Dinard (35093) - Dossier complet

Commune de Dinard (35093) - Dossier complet Commune de Dinard (3593) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Commune de Dinard (3593) POP T - Population par grandes tranches d'âges 212 27 Ensemble 1 141 1, 1 643 1,

Plus en détail

diagnostic de quartier

diagnostic de quartier Démographie et logement Zone étudiée : OPHITE (QP065004) Population municipale au 1 er janvier 2013 (1) Femmes (%) dont femmes étrangères (%) Population de nationalité étrangère (%) Indice de jeunesse

Plus en détail

Commune de Betschdorf (67339) Dossier complet

Commune de Betschdorf (67339) Dossier complet 1/1/216 Insee Dossier complet Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population POP T Population par grandes tranches d'âges 212 27 Ensemble 4 1 1, 3 971 1, à 14 678 16,5 686 17,3 15

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Évolution et structure de la population Population sans doubles comptes aux recensements Naissances et décès Population 199 1999 53 86 61 743 12 1 8 Source : Insee, Recensements de la population, dénombrements

Plus en détail

Commune de Maisons-Laffitte (78358) - Dossier complet

Commune de Maisons-Laffitte (78358) - Dossier complet nsee - - Dossier complet sur 18 1/8/215 13:3 - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population POP T - Population par grandes tranches d'âges 212 27 Ensemble 23 215 1, 22 649 1, à

Plus en détail

L EMPLOI PUBLIC ET LA PLACE DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE EN SEINE-SAINT-DENIS

L EMPLOI PUBLIC ET LA PLACE DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE EN SEINE-SAINT-DENIS N 3 septembre 2015 L EMPLOI PUBLIC ET LA PLACE DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE EN SEINE-SAINT-DENIS INTRODUCTION «31 % d emploi public» en Seine- Saint-Denis. De quoi parle-t-on? D après les chiffres

Plus en détail

FICHE TERRITOIRE LYON

FICHE TERRITOIRE LYON FICHE TERRITOIRE LYON VDL/DDT/Mission Observation Evaluation / LLS-CM 2/4/15- V Fiche synthétique Lyon Remarque : - Il existe un dossier complet à l échelle de Lyon réalisé par l Insee avec une série de

Plus en détail

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999 N de : 1100420 N Dépt : 75 DONNEES ESSENTIELLES Evol 90-99 1990 en % Evol 1999 90-99 en % Evol 90-99 en % Population totale 8 265 8 271 0,1 187 744 184 581-1,7 9 470 287 9 643 880 1,8 % de moins de 20

Plus en détail

Commune de Bassens (33032) - Dossier complet

Commune de Bassens (33032) - Dossier complet - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 6 944 1, 6 694 1, à 14 1 294 18,6 1 259 18,8 15 à 29 1 22 17,3 1 191

Plus en détail

Région Mulhousienne. Catégories socio professionnelles

Région Mulhousienne. Catégories socio professionnelles Résultats du recensement de la - Région Mulhousienne Source : RP Insee, Traitement AURM Démographie 1968 1975 1982 1990 Population 220 406 243 743 248 488 253 338 260 919 269 505 273 077 Avertissement

Plus en détail

Analyse statistique «socio-démographique» du cœur de la Part Dieu

Analyse statistique «socio-démographique» du cœur de la Part Dieu Juin 2010 Analyse statistique «socio-démographique» du cœur de la Part Dieu Données du recensement rénové de population 2 Cœur de la Part Dieu - 23/06/2010 Préambule En complément du projet urbain de la

Plus en détail

LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane

LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane Pauvreté monétaire relative et minima sociaux: une analyse à partir de l enquête Revenus fiscaux 2005 Henri Ruiz (Insee) LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane s établit

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Épinay-sur-Seine (9331 - Commune) POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 Géographie au 1/1/211 1968 1975 1982 199 1999 29 Population 41 774 46 578 5 314

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Évolution et structure de la population Mise à jour le 3 juin 211 Géographie au 1/1/21 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 1999 28 Population 179 727 159 317 146 931 154 165 149 166 152 672 Densité

Plus en détail

EVOLUTION DE LA POPULATION

EVOLUTION DE LA POPULATION Mise à jour 2014 EVOLUTION DE LA POPULATION Avec une population de 1 338 427 habitants au 1 er janvier 2011, la Seine-et-Marne se place au 5 ème rang de l Ile-de-France, quant aux stocks démographiques

Plus en détail

EPCI de la CU de Bordeaux ( ) - Dossier complet

EPCI de la CU de Bordeaux ( ) - Dossier complet EPCI de la CU de Bordeaux (2433316) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population EPCI de la CU de Bordeaux (2433316) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 Ensemble

Plus en détail

ANALYSE DES BESOINS SOCIAUX 2010

ANALYSE DES BESOINS SOCIAUX 2010 ANALYSE DES BESOINS SOCIAUX 2010 Conseil de quartier Cités Unies Centre communal d action sociale L Observatoire Social Local Quatre missions principales : La veille sociale et territoriale Favoriser le

Plus en détail

Commune d'angoulême (16015) - Dossier complet

Commune d'angoulême (16015) - Dossier complet Commune d'angoulême (1615) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Commune d'angoulême (1615) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 41 776 1, 42

Plus en détail

3- LES FACTEURS DE LA DYNAMIQUE DEMOGRAPHIQUE

3- LES FACTEURS DE LA DYNAMIQUE DEMOGRAPHIQUE 3- LES FACTEURS DE LA DYNAMIQUE DEMOGRAPHIQUE Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU Décembre 2015 45 3.1 UNE CROISSANCE DEMOGRAPHIQUE CONTINUE DEPUIS 1982 Les populations légales 2006 sont

Plus en détail

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE CC du Canton de Saint James Etat des lieux au 31.12.2014 Cette fiche portrait réunit et affine certaines

Plus en détail

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE CC du Mortainais Etat des lieux au 31.12.2014 Cette fiche portrait réunit et affine certaines données à l'échelle

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PRECARITE ET DE LA FRAGILITE SOCIALE SUR LE TERRITOIRE DE OUEST PROVENCE

ETAT DES LIEUX DE LA PRECARITE ET DE LA FRAGILITE SOCIALE SUR LE TERRITOIRE DE OUEST PROVENCE ETAT DES LIEUX DE LA PRECARITE ET DE LA FRAGILITE SOCIALE SUR LE TERRITOIRE DE OUEST PROVENCE Ce document présente la mise à jour pour l année 2012 de la synthèse de l état des lieux de la précarité et

Plus en détail

Pessac. Présentation générale de la commune

Pessac. Présentation générale de la commune Présentation générale de la commune Située au Sud-Ouest de l'agglomération bordelaise, est une commune riche en infrastructures de transport (ligne ferroviaire, tramway, A63, rocade) qui permettent une

Plus en détail

La gratuité des transports pour les publics en situation de précarité

La gratuité des transports pour les publics en situation de précarité Document de travail du réseau de solidarité des associations messines : La gratuité des transports pour les publics en situation de précarité 1. Identification du Projet Rendre les transports publics de

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 26 583 29 677 27 668 26 682 25 829 24 317 Densité moyenne (hab/km2) 1 171,6 1

Plus en détail

Institut national de la statistique et des études économiques. Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee

Institut national de la statistique et des études économiques. Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee 1 sur 10 20/01/2017 09:49 Institut national de la statistique et des études économiques Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee En 2014, le revenu salarial annuel, somme de tous les

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 73 695 72 976 67 719 67 557 63 13 74 71 Densité moyenne (hab/km2) 12 794,3 12

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 Géographie au 1/1/211 1968 1975 1982 199 1999 29 Population 6 466 6 784 7 311 7 443 8 173 7 83 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

septembre 2016 État des lieux socio-économique Zone d emploi de Cosne-Clamecy

septembre 2016 État des lieux socio-économique Zone d emploi de Cosne-Clamecy PRÉFÈTE DE LA État des lieux socio-économique septembre 2016 Zone d emploi de Cosne-Clamecy Une relative stabilité de l'emploi et du chômage mais un vieillissement important de la population Île-de- France

Plus en détail

Repères. Les chiffres clés. Compas Ville (commune fictive) juin Ce qu'il faut retenir de Compas Ville habitants

Repères. Les chiffres clés. Compas Ville (commune fictive) juin Ce qu'il faut retenir de Compas Ville habitants Repères Compas Ville (commune fictive) juin 217 Les chiffres clés Qui sont les habitants de ma commune? Comment évolue la population? Combien d actifs et dans quels secteurs travaillent-ils? Le portrait

Plus en détail

Rapport de présentation

Rapport de présentation 1 Les évolutions socio-démographiques 1.1 Une population en forte hausse... Avec 1 584 habitants en 2009, LOCQUELTAS constitue la 4ème commune la plus peuplée de l EPCI 1, derrière Grand-Champ, Colpo et

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 Géographie au 1/1/211 POP T1D - Population 1967 1974 1982 199 1999 29 Population 13 241 14 749 18 94 19 825 2 839 21 162 Densité moyenne

Plus en détail

Quel lien entre statut dans l emploi et statut dans le logement?

Quel lien entre statut dans l emploi et statut dans le logement? Septembre 2016 Quel lien entre statut dans l et statut dans le logement? Clément PAVARD ANIL / 2, boulevard Saint Martin 75010 Paris Tél. : 01 42 02 05 50 email : anil@anil.org internet : anil.org Cette

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 Géographie au 1/1/211 1968 1975 1982 199 1999 Population 2 286 2 995 2 82 17 96 16 425 14 496 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Repères. Les chiffres clés. Concarneau. janvier Ce qu'il faut retenir Concarneau habitants ménages dont 27% de familles

Repères. Les chiffres clés. Concarneau. janvier Ce qu'il faut retenir Concarneau habitants ménages dont 27% de familles Repères janvier 216 Les chiffres clés Qui sont les habitants de ma commune? Comment évolue la population? Combien d actifs et dans quels secteurs travaillent-ils? Le portrait d un territoire abordé par

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Port-de-Bouc (1377 - Commune) POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 Géographie au 1/1/211 1968 1975 1982 199 1999 29 Population 14 8 21 424 2 16 18 786

Plus en détail

l occupation du parc social :

l occupation du parc social : L occupation du parc social : entre mixite sociale et pauperisation Le parc Hlm 1 présente historiquement une vocation familiale. Bien que les personnes seules y soient de plus en plus nombreuses, les

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 527 8 456 716 413 95 415 487 445 274 479 83 Densité moyenne (hab/km2) 11 25,7

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 36 576 4 359 42 178 45 644 51 759 52 683 Densité moyenne (hab/km2) 1 132,4 1 249,5

Plus en détail

UU Blois : 7 communes, habitants Agglopolys : 48 communes, habitants Aire urbaine de Blois : 75 communes, habitants

UU Blois : 7 communes, habitants Agglopolys : 48 communes, habitants Aire urbaine de Blois : 75 communes, habitants UU Blois : 7 communes, 67 000 habitants Agglopolys : 48 communes, 104 000 habitants Aire urbaine de Blois : 75 communes, 126 800 habitants Agglopolys : 31 % de la population du Loir-et-Cher, 41 % des emplois

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Lançon-Provence (1351 - Commune) POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 Géographie au 1/1/211 1968 1975 1982 199 1999 29 Population 2 18 2 743 3 99 6 224

Plus en détail

Qui habite dans le Haut-Jura?

Qui habite dans le Haut-Jura? Qui habite dans le? Nombre d habitants et évolution de la population entre 1999 et 2011 1999 2011 Evolution 51 364 51 473 0,2 % Franche-Comté 1 117 257 1 173 440 5 % La population du ne cesse d augmenter

Plus en détail

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE CC du Canton de la Haye du Puits Etat des lieux au 31.12.2014 Cette fiche portrait réunit et affine certaines

Plus en détail

Communauté de communes de Vitry-le-François

Communauté de communes de Vitry-le-François Communauté de communes de Vitry-le-François Une forte déprise démographique LA DÉMOGRAPHIE Population Population Population Population variation variation variation en 1982 en 1990 en 1999 en 2007 1982/1990

Plus en détail

Repères. Les chiffres clés. Saint-Yvi. janvier Ce qu'il faut retenir Saint-Yvi habitants ménages dont 40% de familles

Repères. Les chiffres clés. Saint-Yvi. janvier Ce qu'il faut retenir Saint-Yvi habitants ménages dont 40% de familles Repères janvier 216 Les chiffres clés Qui sont les habitants de ma commune? Comment évolue la population? Combien d actifs et dans quels secteurs travaillent-ils? Le portrait d un territoire abordé par

Plus en détail

Un canton en action LA VILLE DE CHELLES M i s e à j o u r

Un canton en action LA VILLE DE CHELLES M i s e à j o u r Un canton en action LA VILLE DE CHELLES Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement

Plus en détail

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE CC de Seves et Taute Etat des lieux au 31.12.2014 Cette fiche portrait réunit et affine certaines données

Plus en détail

septembre 2016 État des lieux socio-économique Zone d emploi de Dole Une localisation avantageuse entre Besançon et Dijon DOLE Île-de- France

septembre 2016 État des lieux socio-économique Zone d emploi de Dole Une localisation avantageuse entre Besançon et Dijon DOLE Île-de- France État des lieux socio-économique septembre 2016 Zone d emploi de Dole Une localisation avantageuse entre Besançon et Dijon Île-de- France Grand Est Centre- Val de Loire DOLE Suisse Auvergne - Rhône-Alpes

Plus en détail

Matinales de l emploi

Matinales de l emploi Matinales de l emploi (Conseil Départemental des Bouches du Rhône) Situation économique de la Vallée de l Huveaune (X, XI XII arrondissements de Marseille). P. TANGUY C.ARAGNOL 27 janvier 2017 Profil de

Plus en détail

Les inégalités de niveau de vie sont plus fortes parmi les chômeurs

Les inégalités de niveau de vie sont plus fortes parmi les chômeurs Les inégalités de niveau de vie sont plus fortes parmi les chômeurs Éric Seguin* Le niveau de vie d une personne dépend de ses revenus personnels, mais aussi des ressources du ménage dans lequel elle vit,

Plus en détail

Analyse des chiffres-clés 2006 de Caen la mer issus du nouveau recensement de l INSEE

Analyse des chiffres-clés 2006 de Caen la mer issus du nouveau recensement de l INSEE Analyse des chiffres-clés 2006 de Caen la mer issus du nouveau recensement de l INSEE Sources : INSEE - recensements de la population 1999 et 2006 Avertissement de lecture : Ce document est un premier

Plus en détail

Clermont-Fd. mploi. Observatoire. abitat. evenus. ctivités. adrage. récarité. Quartier de la Fontaine du Bac. émographique

Clermont-Fd. mploi. Observatoire. abitat. evenus. ctivités. adrage. récarité. Quartier de la Fontaine du Bac. émographique Observatoire des Quartiers Prioritaires de l agglomération clermontoise adrage émographique abitat récarité evenus mploi ctivités Clermont-Fd Quartier de la Fontaine du Bac Gerzat Clermont-Fd Aulnat Cournon

Plus en détail

Définition et mesure de la pauvreté

Définition et mesure de la pauvreté Définition et mesure de la pauvreté Taux de pauvreté et seuil de pauvreté Selon l Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), un individu (ou un ménage) est considéré comme pauvre

Plus en détail

² 1 Les. Avril Observatoire Statistiques et Etudes (O.S.E) - CAF de La Réunion 2016

² 1 Les. Avril Observatoire Statistiques et Etudes (O.S.E) - CAF de La Réunion 2016 ² Les foyers bénéficiaires du RSA au 3 décembre OBSERVATOIRE STATISTIQUES ET ÉTUDES (O.S.E) DE LA CAF DE LA RÉUNION A la fin de l année, la CAF de La Réunion a versé à 8 225 allocataires du RSA près de

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1D - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 Géographie au 1/1/211 1967 1974 1982 199 29 Population 3 35 3 519 3 485 3 476 4 43 4 394 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

FICHE TERRITOIRE SŒUR JANIN SOMMAIRE

FICHE TERRITOIRE SŒUR JANIN SOMMAIRE FICHE TERRITOIRE SŒUR JANIN VDL/DDT/Mission Observation Evaluation / LLS-CM 23/4/15- V Fiche synthétique territoires politique de la ville (QPV, sortants, veille au sens Métropole) SOMMAIRE Précaution

Plus en détail

La prime pour l emploi (PPE)

La prime pour l emploi (PPE) En 215, 5,3 millions de foyers fiscaux bénéficient en France de la prime pour l emploi (PPE), calculée sur la base de leurs revenus de 214. Il s agit d un crédit d impôt attribué aux foyers aux ressources

Plus en détail

Clapiers habitants en 2006

Clapiers habitants en 2006 4 939 habitants en 26 Démographie Évolution de la population de la commune - DEMO G1 - Unité : nombre d habitants 6 4939 5 4 627 4 3478 3 2 19 1 39 326 867 374 1954 1962 1968 1975 1982 199 1999 26 Évolution

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme - RAPPORT DE PRESENTATION. A Le positionnement démographique de Versailles

Plan Local d Urbanisme - RAPPORT DE PRESENTATION. A Le positionnement démographique de Versailles A.5 LA POPULATION A.5.1 LES TENDANCES DEMOGRAPHIQUES A.5.1.1 Le positionnement démographique de Versailles Une des villes les plus peuplées d Ile-de-France En 2013, selon les données de l INSEE, la population

Plus en détail

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France Composition des ménages et des familles, modes de garde des enfants Modes de cohabitation > Huit jeunes Parisiens sur dix de 15-19 ans vivent chez leurs parents. > Deux Parisiennes sur cinq de 20-34 ans

Plus en détail