LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN 2015 Normandie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN 2015 Normandie"

Transcription

1 STATISTIQUES, ÉTUDES & ÉVALUATION Pôle emploi NORMANDIE Mars 2016 LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN 2015 Normandie Taux de chômage Taux de chômage : 10,4% à fin septembre 2015 C est 0,2 point de plus qu en France métropolitaine Demande d emploi : demandeurs d emploi en catégorie A à fin décembre 2015 ( +2,8% en un an) Source : INSEE Au 3 ème trimestre 2015, le taux de chômage normand s établit à 10,4%, soit 0,2 point de plus qu en France métropolitaine. Il est plus important en Seine Maritime (11,4%), notamment dans la zone d emploi du Havre où il atteint 12,6%. À l inverse, il est le plus faible dans la Manche (8,5%), en particulier dans la zone d emploi d Avranches, où il atteint son minimum avec 6,9% au 3 ème trimestre Taux de chômage au 3 ème trim. 2015, par zone d emploi demandeurs d emploi en catégories A, B, C à fin décembre 2015 ( +4,8% en un an) Soit 5,3% des demandeurs d emploi cat. ABC inscrits en France métropolitaine Retour à l emploi : reprises d emploi en 2015 (cumul au 30 septembre 2015) ( +3,1% en un an) Emploi : DPAE en 2015, dont hors contrats de travail temporaire ( +0,3% en un an) Source : INSEE salariés au 3 ème trimestre % Services 24% Industrie 16% Commerce 09% Construction

2 Demande d emploi, par catégorie Données CVS Décembre 2014 Décembre 2015 Catégorie A ,8% Catégories B, C ,3% Catégories A, B, C ,8% Catégorie D ,5% Catégorie E ,7% Catégories A, B, C, D, E ,6% Source : Pôle emploi / STMT Données CVS Nombre et évolution des demandeurs d emploi, par département Comparaison Taux de chômage et demande d emploi Un chômeur au sens du BIT n'est pas forcément inscrit à Pôle emploi (et inversement) DEFM Catégorie A : Il s agit du nombre de personnes inscrites à Pôle emploi, tenues de faire des actes positifs de recherche d emploi, et n ayant pas travaillé dans le mois donné. Un chômeur au sens du BIT : C est une personne en âge de travailler (15 ans ou plus) qui répond simultanément à trois conditions : être sans emploi, c'est à dire ne pas avoir travaillé, ne seraitce qu'une heure, durant une semaine de référence. être disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours avoir cherché activement un emploi dans le mois précédent ou en avoir trouvé un qui commence dans moins de trois mois. À fin décembre 2015, demandeurs d emploi sont inscrits dans la région en catégorie A, B ou C. La Seine Maritime concentre 41% de ces inscrits (un quart des demandeurs d emploi normands réside dans le bassin de Rouen ou du Havre), le Calvados 21% (notamment bassin de Caen : 12%), l Eure 19%, la Manche 12% et l Orne 8% demandeurs d emploi n exercent aucune activité (catégorie A). Ils représentent 56% des demandeurs d emploi de la région (contre 58% au niveau national) demandeurs d emploi exercent une activité réduite (catégories B et C), soit 34% de l ensemble des inscrits. Cette proportion est supérieure de 3 points à celle observée en moyenne nationale. du nombre de demandeurs d emploi Source : Pôle emploi / STMT Données CVS Le nombre de demandeurs d emploi inscrits en catégorie A, B ou C passe de fin décembre 2014 à fin décembre 2015, soit personnes supplémentaires en un an. La catégorie A a enregistré trois baisses au cours de 2015 : en janvier ( 420), en juin ( 740) et en septembre ( 1 500). Les catégories B et C ont enregistré deux baisses en 2015 : au mois d août ( 900) et en octobre ( 400). Seule la baisse enregistrée en juin par la catégorie A permet une baisse globale du nombre d inscrits en catégories A, B, C ( 380). Ainsi, la Normandie compte demandeurs d emploi sans activité (catégorie A) et en activité réduite (catégories B et C) de plus qu il y a un an. 2

3 (entre décembre 2014 et décembre 2015) de la demande d emploi (cat. A, B, C), par bassin De +0% à moins de +4% De +4% à moins de +6% +6,0% et plus Dans les départements La hausse observée en région pour les catégories A, B, C est plus prononcée dans l Orne (+6,0% en un an, soit demandeurs d emploi supplémentaires dans ce département). L Eure est le département au sein duquel la progression de la demande d emploi est la moins importante en Normandie, avec demandeurs d emploi supplémentaires en catégories A, B, C, soit une hausse de 4,2% entre décembre 2014 et décembre Dans les bassins Parmi les 27 bassins normands, 8 ont des évolutions s élevées, équivalentes à 6,0% ou plus. La demande d emploi progresse le plus fortement dans celui de Saint Lô Coutances, avec une hausse de 8,1%, correspondant à près de demandeurs d emploi supplémentaires. À l inverse, la demande d emploi en catégories A, B, C augmente peu dans une dizaine de bassins d emploi. Falaise et Elbeuf sont ceux pour lesquels le nombre de demandeurs d emploi évolue le plus faiblement (respectivement +1,9% et +2,0%). Typologie des demandeurs d emploi (en cat. A, B, C) Données CVS Source : Pôle emploi / STMT Données CVS Décembre 2014 Décembre 2015 > Par sexe Hommes ,3% Femmes ,4% > Par âge Moins de 25 ans ,0% Entre 25 et 49 ans ,0% 50 ans et plus ,5% > Selon l'ancienneté d'inscription Moins d'1 an ,0% 1 an ou plus ,2% Part des inscrits depuis 1 an ou plus 45,8% 47,2% +1,4 pt Normandie ,8% de la demande d emploi (cat. A, B, C) FEMMES de moins de 25 ans FEMMES de 25 à 49 ans FEMMES de 50 ans et plus HOMMES de moins de 25 ans HOMMES de 25 à 49 ans HOMMES de 50 ans et plus ENSEMBLE Entre décembre 2014 et décembre 2015, le nombre de demandeurs d emploi en catégories A, B, C augmente, avec une hausse plus marquée pour les femmes (+5,4% contre +4,3% pour les hommes). En particulier, les femmes âgées de plus de 25 ans sont plus touchées : +5,7% pour les ans et jusqu à +8,8% pour les 50 ans et plus. Le chômage des jeunes tend à se stabiliser en un an, avec une baisse pour les jeunes femmes ( 0,1%) et une légère hausse pour les jeunes hommes (+0,1%). En un an, le nombre de chômeurs de longue durée inscrits en catégories A, B, C progresse de 8,2% (soit demandeurs d emploi). Il s agit d une hausse importante mais qui est inférieure à la celle observée au niveau national (+9,5%). 3

4 Typologie de la demande d emploi (cat. A, B, C) à fin décembre 2015 Les femmes (50,4%) restent légèrement plus nombreuses que les hommes parmi les inscrits en catégories A, B, C. En région, l écart s atténue toutefois par rapport à 2007, où elles représentaient 54% des demandeurs d emploi en fin d année. Les jeunes demandeurs d emploi sont particulièrement présents en Normandie : ils représentent 18% des demandeurs d emploi, contre 15% en moyenne nationale. Cependant, leur proportion est en recul depuis 2007 ( 3,5 points). 22,3% des demandeurs d emploi ont 50 ans ou plus, cette proportion atteignant 24,5% dans l Orne. Cette représentation reste toutefois inférieure en Normandie à celle observée en France métropolitaine (23,1%) mais augmente fortement depuis 2007 (+7,1 points) demandeurs d emploi sont inscrits depuis un an ou plus, soit 47,0% des inscrits (c est 2 points au dessus de la moyenne nationale). Cette représentation va de 44,1% dans l Orne et la Manche à 49,3% dans l Eure, où le recours à l activité réduite est plus fréquent. Le temps de recherche d emploi s allonge en Normandie : le chômage de longue durée concernait un tiers des demandeurs d emploi à fin décembre 2007, pour atteindre près de la moitié à fin décembre 2015 (+14 points en 8 ans). Domaines recherchés par les demandeurs d emploi (cat. A, B, C) Services à la personne et à la collectivité Commerce, vente et grande distribution Industrie Contruction, bâtiment et travaux publics Support à l'entreprise Transport et logistique Hôtellerie restauration, tourisme, loisirs et animation Installation et maintenance Agriculture, pêche, espaces naturels/verts, soins aux animaux Santé Spectacle Communication, média et multimédia Banque, assurance, immobilier Arts et façonnage d'ouvrages d'art 4% 4% 3% 1% 1% 1% 0% 14% 11% 10% 10% 9% 8% 22% À fin décembre 2015, 22% des demandeurs d emploi normands (catégorie A, B ou C) recherchent un emploi dans les services à la personne et à la collectivité. 14% des inscrits recherchent un emploi dans le commerce et 11% dans l industrie. En particulier, un demandeur d emploi sur dix recherche un emploi dans l assistance auprès d enfants ou le nettoyage de locaux. Appartenant à ce même domaine des services à la personne et à la collectivité, viennent ensuite les services domestiques. Ce sont les trois métiers les plus recherchés par les demandeurs d emploi dans la région (soit la même tendance qu au niveau national). Suivent les métiers liés aux opérations manuelles d assemblage, au magasinage et préparation de commandes, ainsi que ceux concernant la vente en habillement ou encore le secrétariat. Ces métiers attirent en moyenne chacun demandeurs d emploi, à fin décembre Nombre de demandeurs d'emploi (déc cat ABC)

5 Entrées et sorties de Pôle emploi (cumul 2015) 22% Fins de contrat à durée déterminée 10% Reprises d activité 7% Premières entrées 7% Autres licenciements 6% Fins de missions intérim 3% Licenciements économiques 2% Démissions (hors motif «Autres cas») 44% Défauts d actualisation 18% Reprises d emploi déclarées 12% Entrées en stage 8% Arrêts de recherche (dont 5% arrêts de recherche pour maladie) 9% Radiations administratives (hors motif «Autres cas») entrées à Pôle emploi sont enregistrées sur l année C est légèrement plus que l année précédente : +1,2%, soit entrées en plus. Le principal motif reste les fins de contrat à durée déterminée. En parallèle, sorties de Pôle emploi sont enregistrées au cours de l année Par rapport à l année précédente, leur nombre progresse légèrement : +1,3%, soit sorties supplémentaires. Les motifs de sortie défaut d actualisation et entrées en stage sont à la hausse, tandis que celui des reprises d emploi déclarées stagne. Déclarations préalables à l embauche (DPAE) DPAE sont enregistrées en 2015 dans la région, dont 56% sont des contrats de travail temporaires. Le nombre de ces contrats temporaires progresse (+1,5%) alors que le nombre de CDI et de CDD de plus de 6 mois diminue (respectivement 3,9% et 0,2%). DPAE hors contrats de travail temporaire Sans considérer les contrats de travail temporaire, DPAE sont enregistrées, soit de plus qu en 2014 (+0,3%). Cette hausse est portée par le secteur des services (+1,2%) qui concentre 81% des déclarations émises. Le dynamisme s observe plus particulièrement dans les transports et les administrations publiques. Dans ces secteurs, les emplois sont en moyenne un peu moins durables. Le secteur de la construction est en repli ( 12,1% du nombre d embauches). Le nombre de DPAE progresse dans l Orne (+4,5%), dans l Eure (+2,9%), en Seine Maritime (+0,9%) et diminue dans la Manche ( 4,2%) et le Calvados ( 0,4%). Données brutes 2015 Source : ACOSS ; Pôle emploi / SISP DPAE Données brutes Proportion emplois durables en 2015 Agriculture, sylviculture et pêche ,9% 11,4% Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac ,0% 40,0% Cokéfaction et raffinage ,7% 89,7% Fabrication d'équip. électriques, électroniques, informatiques fabrication de machines ,5% 73,9% Fabrication de matériels de transport ,8% 88,5% Fabrication d'autres produits industriels Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution ,6% 53,2% ,2% 58,4% Construction ,1% 53,2% Commerce réparation d'automobiles et de motocycles ,8% 22,6% Transports et entreposage ,4% 14,8% Hébergement et restauration ,2% 11,6% Information et communication ,8% 20,4% Activités financières et d'assurance ,9% 37,0% Activités immobilières ,5% 25,6% Activités scientifiques et techniques services administratifs et de soutien ,2% 12,7% Administrations publiques, enseignement, santé humaine et action sociale ,6% 13,1% Autres activités de services ,3% 9,4% Total DPAE (hors intérim) ,3% 16,2% Offres d emploi diffusées offres (collectées par Pôle emploi ou par ses partenaires) ont été diffusées par Pôle emploi en ,6% d entre elles sont durables (CDI ou CDD de plus de 6 mois), cette proportion atteignant 51,7% dans l Orne alors qu elle n est que de 46,0% dans le Calvados. Près d un tiers des offres porte sur l industrie (16,3%) ou sur le commerce, la vente et la grande distribution (16,0%). Dans le premier domaine, 34,1% des offres sont durables, contre 71,7% dans le second. Données brutes Cumul 2015 Calvados Eure Manche Orne Seine Maritime Normandie Source : Pôle emploi / SISP Données brutes 5

6 Retour à l emploi retours à l emploi ont eu lieu durant les 3 premiers trimestres de 2015, dont 38% concernent des activités réduites de plus de 78h par mois. Données brutes Source : Pôle emploi / SISP Données brutes Cumul 2014 à fin septembre Cumul 2015 à fin septembre Calvados ,0% Eure ,4% Manche ,6% Orne ,9% Seine Maritime ,4% Normandie ,1% Emploi salarié Données CVS 3ème trim trimestrielle Industrie ,4% 1,2% Construction ,0% 4,1% Commerce ,2% 0,0% Hébergement et restauration ,3% 0,5% Autres services ,2% 0,1% Intérim ,2% 4,7% Total ,2% 0,4% Source : ACOSS Au 3 ème trimestre 2015, salariés travaillent dans les entreprises normandes. Le nombre de salariés diminue de 0,2% en un trimestre, soit une perte de emplois. Pour le deuxième trimestre consécutif, l emploi diminue dans l Orne ( 0,4%), la Seine Maritime ( 0,3%) et l Eure ( 0,1%), il est stable dans la Manche et progresse de 0,1% dans le Calvados. C est l intérim qui est le seul secteur le plus dynamique : +3,2% en un trimestre (soit emplois) et +4,7% sur un an (soit emplois). En un an, l emploi salarié en Normandie diminue de 0,4%, ce qui équivaut à une perte de emplois. Une tendance différente de celle observée au niveau national, en hausse de 0,3%. L hébergement restauration (+0,5%), les autres services (+0,1%) et le commerce (0,0%) ne sont pas concernés par la baisse de l emploi salarié normand. Cependant, l industrie et plus encore la construction sont impactées. La construction est le secteur le plus touché, avec une baisse de 4,1%, soit emplois supprimés en une année. SOURCES ET DÉFINITIONS Données CVS : Données corrigées des variations saisonnières Catégories A, B, C : Personnes inscrites à Pôle emploi et tenues de faire des actes positifs de recherche d emploi, sans emploi (A) ou ayant exercé une activité réduite courte (B) ou longue (C) Catégories D, E : Personnes inscrites à Pôle emploi, non tenues de faire des actes positifs de recherche d'emploi DPAE : Déclaration préalable à l'embauche, déclaration obligatoire qui doit être transmise à l Acoss ou à la CCMSA par l employeur dans les huit jours qui précèdent l embauche Retours à l emploi : La mesure de l accès ou du retour à l emploi des demandeurs d emploi inscrits sur les listes de Pôle emploi est construite à partir des déclarations préalables à l embauche (DPAE), transmises par les employeurs à l ACOSS et la CCMSA, et les données de Pôle emploi (pour les emplois non salariés, salariés de particuliers employeurs, salariés en contrat de droit public ou de droit d un pays étranger). Le nombre de reprises d emploi est mesuré pour les demandeurs d emploi en catégorie A ou B ayant une DPAE d un mois ou plus, sortants des listes en déclarant une reprise d emploi, ou basculant sous certaines conditions en catégorie C ou E. Pour plus d informations Emploi salarié ACOSS : Le champ couvre l ensemble des cotisants du secteur concurrentiel. Il comprend tous les secteurs d activité économique sauf les administrations publiques, l éducation et la santé non marchandes, l emploi par les ménages de salariés à domicile et les entreprises relevant de la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Les effectifs salariés sont issus des Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations (BRC), remplis par les employeurs dans le cadre de la déclaration des cotisations sociales aux Urssaf. 6

Emploi intérimaire en janvier 2012

Emploi intérimaire en janvier 2012 DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS Emploi intérimaire en janvier 2012 7 mars 2012 Principaux résultats Fin janvier 2012, le nombre d intérimaires s établit à 620 100, soit une évolution de -0,2%

Plus en détail

Diagnostic territorial

Diagnostic territorial Diagnostic territorial Quelles évolutions en Petite Camargue Héraultaise? Synthèse du tableau de bord Décembre 2008 Quelle méthodologie m pour l analyse l du territoire? Une grille pour l analyse des territoires

Plus en détail

LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS

LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS 12 Avril 2016 - N 16.015 LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS Le secteur du numérique emploie près de 4% des salariés du secteur marchand non agricole et représente 2% des établissements. Il se caractérise

Plus en détail

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans Dares Analyses mars 2014 N 023 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des descendants d immigrés en 2012 En 2012, 3,9 millions de personnes

Plus en détail

Dares Analyses. Les salariés effectuant des heures supplémentaires rémunérées en 2010

Dares Analyses. Les salariés effectuant des heures supplémentaires rémunérées en 2010 Dares Analyses MARS 2013 N 015 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les salariés effectuant des heures rémunérées en 2010 En 2010, 49 % des salariés

Plus en détail

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 16,6 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs Industrie La production industrielle a légèrement fléchi en avril. Les commandes ont été nourries par le secteur des matériels

Plus en détail

Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord

Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord Îles du Nord Ministère du travail, de l emploi et de la santé Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord Population, emploi, demande d emploi Est Grande-Terre Pointe-à-Pitre Basse-Terre

Plus en détail

OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA

OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA 2010 OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA Enquête 2010 S i t u a t i o n a u 1er mars 2010 des promotions 2008 et 2009 - Filière INGENIEUR ESTIA Options OGI/CGP/MPA ESTIA ECOLE SUPERIEURE DES

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Juillet 2015 Ce bulletin sur le marché du travail présente une analyse des résultats de l Enquête sur la population active

Plus en détail

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes q ql insertion professionnelle des scolaires en Rhône-Alpes sortis de formation professionnelle en 2005 mars 2008 - n 2 Enquête Insertion s Sommaire

Plus en détail

Béziers. Zone d emploi de Béziers. Synthèse territoriale Emploi Formation. Une zone à vocation agricole, résidentielle et d échange

Béziers. Zone d emploi de Béziers. Synthèse territoriale Emploi Formation. Une zone à vocation agricole, résidentielle et d échange Synthèse territoriale Emploi Formation Méthodologie : ce portrait met en avant les traits saillants de la zone au regard de l ensemble régional et hiérarchise ainsi les zones les unes par rapport aux autres.

Plus en détail

Enquête de satisfaction sur les services de l Ucanss

Enquête de satisfaction sur les services de l Ucanss Enquête de satisfaction sur les services de l Ucanss Enquête menée auprès de ses utilisateurs du Régime général de sécurité sociale 2013. L Ucanss, à l écoute des besoins et des attentes Avec pour objectif

Plus en détail

La zone d emploi de Saint-Malo

La zone d emploi de Saint-Malo Diagnostic La zone d emploi de Saint-Malo La zone d emploi de Saint-Malo a été peu attractive au cours de la dernière décennie. Le tissu économique de Saint-Malo est plutôt diversifié ; 82 % des établissements

Plus en détail

Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013

Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013 Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013 Laure BERTHELEMY Juillet 2014 1 Partie 1 : Chiffres-clés de la création et de la reprise d entreprises en 2013 Source CCI de Touraine-OE2T

Plus en détail

Les demandeurs d emploi bénéficiaires du RSA

Les demandeurs d emploi bénéficiaires du RSA AOUT 2012 Pôle emploi Centre 3A rue Pierre-Gilles de Gennes - Bâtiment B 45035 Orléans cedex 1 Tél. : 02 38 78 88 20 Fax : 02 38 78 87 32 Les demandeurs d emploi I. Evolution du nombre de demandeurs d

Plus en détail

LES CHIFFRES CLES DE L'EMPLOI ET DU CHOMAGE DANS LA DROME

LES CHIFFRES CLES DE L'EMPLOI ET DU CHOMAGE DANS LA DROME LES CHIFFRES CLES DE L'EMPLOI ET DU CHOMAGE DANS LA DROME SAINT-VALLIER JANVIER TAIN-L'HERMITAGE ROMANS-SUR-ISÈRE VALENCE CREST DIE MONTÉLIMAR PIERRELATTE NYONS DIRECCTE - Unité Départementale de la Drôme

Plus en détail

Complément au communiqué de presse du 25 janvier 2012

Complément au communiqué de presse du 25 janvier 2012 Préfecture de la Région Lorraine Complément au communiqué de presse du 25 janvier 2012 Sur la situation du marché du travail en décembre 2011 en LORRAINE EMPLOI SALARIE : repli de l emploi en Lorraine

Plus en détail

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Etude réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Novembre 2009 Table des matières 2 Page 1. Descriptif

Plus en détail

L'EMPLOI EN 2015 SUR LE TERRITOIRE DE LAMBALLE COMMUNAUTE

L'EMPLOI EN 2015 SUR LE TERRITOIRE DE LAMBALLE COMMUNAUTE L'EMPLOI EN 2015 SUR LE TERRITOIRE DE LAMBALLE COMMUNAUTE Avertissement : 1) La présente enquête a été réalisée par le service Emploi-formation de Lamballe Communauté auprès de 1206 entreprises privées

Plus en détail

Tableau de bord REGIONAL N 30

Tableau de bord REGIONAL N 30 Tableau de bord REGIONAL N 30 LES CHIFFRES DE L'EMPLOI ET DU CHÔMAGE DES PERSONNES HANDICAPÉES Bilan à fin décembre 2015 - Données : janvier-septembre 2015 1 2 POITOU-CHARENTES Chiffres clés & synthèse

Plus en détail

Tableau de bord de province de Namur. La province en quelques chiffres

Tableau de bord de province de Namur. La province en quelques chiffres la Tableau de bord de province de Namur La province en quelques chiffres Janvier 2015 Table des matières TABLE DES MATIERES 2 LISTE DES TABLEAUX 4 LISTE DES GRAPHIQUES 5 LISTE DES CARTES 6 INTRODUCTION

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

Communiqué de presse Urssaf Lorraine

Communiqué de presse Urssaf Lorraine Communiqué de presse Urssaf Lorraine Metz, le 15 janvier 2015 L emploi salarié en Lorraine (données du 3 ème trimestre 2014) L emploi toujours en recul en Lorraine La région Lorraine compte 521 770 salariés

Plus en détail

Pôle n 6 : Centre-ville Saint-Amand-les-Eaux

Pôle n 6 : Centre-ville Saint-Amand-les-Eaux Pôle n 6 : Centre-ville Saint-Amand-les-Eaux Situé au centre de la commune de Saint-Amand-les-Eaux, ce pôle regroupe 4 200 emplois salariés au 31/12/2004, ce qui représente 65 % de l'ensemble de l'emploi

Plus en détail

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8 FORMAbref Janvier 2012 Observatoire de la formation Cofinancement public Analyse de la contribution de l État à la formation continue en entreprise Cette publication porte sur le cofinancement public en

Plus en détail

C AHIERS LORRAINS DE L EMPLOI

C AHIERS LORRAINS DE L EMPLOI Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de Lorraine DIRECCTE N 11/13 - Décembre 2013 C AHIERS LORRAINS DE L EMPLOI L EMPLOI INTÉRIMAIRE AU

Plus en détail

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010 L OVE Enquête Observatoire de la Vie Étudiante Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010 Juillet 2014 Le diplôme national de Licence professionnelle a été créé par arrêté en novembre 1999.

Plus en détail

CPRDFP 2011-2015 Actualisation 2014. Page 1

CPRDFP 2011-2015 Actualisation 2014. Page 1 Page 1 Aquitaine Cap Métiers - Carif-Oref Aquitaine 99 rue Judaïque - 33000 Bordeaux - Tél. 05 57 81 45 65 - Fax : 05 57 81 45 90 www.aquitaine-cap-metiers.fr Rédaction : Service OREF - Etudes Coordination

Plus en détail

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire 21 Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire Fin 2014, 11,5 millions de personnes détiennent un contrat de retraite supplémentaire en cours de constitution auprès

Plus en détail

Octobre 2013 Haut-Commissariat au Plan 2 SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 5 DEMOGRAPHIE... 7 FEMMES CHEFS DE MENAGE ET FEMMES VIVANT SEULES... 25 EDUCATION ET ALPHABETISATION... 47 ACTIVITE, EMPLOI ET CHOMAGE...

Plus en détail

L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT

L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT En 2013/2014, 839 apprentis Sénartais sont formés en Île-de-France et 629 apprentis sont formés à Sénart. 96 d'entre eux

Plus en détail

Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance Juin 2015

Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance Juin 2015 Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance Juin 2015 Contacts Ipsos Public Affairs : Fabienne SIMON 01 41

Plus en détail

ODACE Entreprendre en Morbihan. Les partenaires

ODACE Entreprendre en Morbihan. Les partenaires La Création et la reprise d entreprises Dans le Morbihan Résultat de l année 2013 Les partenaires ODACE en Morbihan : Chambre d Agriculture du Morbihan Chambre de Commerce et d Industrie du Morbihan Chambre

Plus en détail

Master1 d histoire (Maîtrise 2004)

Master1 d histoire (Maîtrise 2004) Master d histoire (Maîtrise 2004) Objectif de l enquête 2006 L objectif de cette enquête est de connaître le devenir professionnel des étudiants sortant de la maîtrise d histoire en 2004. L enquête porte

Plus en détail

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 10 inscrits, 8 ont validé le

Plus en détail

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Porte de Toulouse - Aude. Dynamiques socio-démographiques

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Porte de Toulouse - Aude. Dynamiques socio-démographiques Edition juillet 2014 Synthèse territoriale Emploi Formation - Méthodologie : ce portrait met en avant les traits saillants de la zone au regard de l ensemble régional et hiérarchise ainsi les zones les

Plus en détail

Les effectifs salariés lorrains relevant du secteur privé se stabilisent

Les effectifs salariés lorrains relevant du secteur privé se stabilisent Conjoncture 4 e trimestre 2013 n 1 L emploi en au 4 e trimestre 2013 Les effectifs salariés lorrains relevant du secteur privé se stabilisent au cours des trois derniers mois de l année 2013 après des

Plus en détail

ARTS, LETTRES, LANGUES

ARTS, LETTRES, LANGUES Domaine de formation ARTS, LETTRES, LANGUES 147 diplômés 01 ont été interrogés sur leur situation en décembre 014. 114 ont répondu à l enquête, soit un taux de réponse de 77,5%. Les effectifs étant faibles,

Plus en détail

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise SYNTHÈSE Entre 2005 et 2014, les évolutions de chiffre d affaires des Très Petites Entreprises (TPE) constatées

Plus en détail

LES DISPOSITIFS PUBLICS D ACCOMPAGNEMENT DES RESTRUCTURATIONS EN 2008

LES DISPOSITIFS PUBLICS D ACCOMPAGNEMENT DES RESTRUCTURATIONS EN 2008 Novembre 2009 - N 48.2 LES DISPOSITIFS PUBLICS D ACCOMPAGNEMENT DES RESTRUCTURATIONS EN 2008 Lors d un licenciement pour motif économique, l employeur est tenu de proposer au salarié des mesures d accompagnement

Plus en détail

LE DEVENIR A SIX MOIS DES TITULAIRES D UN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

LE DEVENIR A SIX MOIS DES TITULAIRES D UN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION DIRECCTE Rhône-Alpes Service études, statistique, évaluation Février 2015 LE DEVENIR A SIX MOIS DES TITULAIRES D UN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Le présent article exploite, à l échelle régionale, les

Plus en détail

Au troisième trimestre 2014, les effectifs salariés du secteur privé

Au troisième trimestre 2014, les effectifs salariés du secteur privé Conjoncture 3 ème trimestre 2014 n 4 L emploi en au 3 ème trimestre 2014 Au troisième trimestre 2014, les effectifs salariés du secteur privé sont en diminution (-0,7) par rapport au trimestre précédent.

Plus en détail

DIRECCTE A Q U I T A I N E. Les Emplois d Avenir en Aquitaine Evaluation à partir des retours d expérience des employeurs et des jeunes bénéficiaires

DIRECCTE A Q U I T A I N E. Les Emplois d Avenir en Aquitaine Evaluation à partir des retours d expérience des employeurs et des jeunes bénéficiaires Les Emplois d Avenir en Aquitaine Evaluation à partir des retours d expérience des employeurs et des jeunes bénéficiaires SESE Bordeaux, 8 Septembre 2015 Chiffres-clés Plus de 7600 jeunes concernés Durée

Plus en détail

Les allocataires du RSA dans le. Département du Nord

Les allocataires du RSA dans le. Département du Nord Les allocataires du RSA dans le Département du Nord Evolution depuis 2009 et Profil des bénéficiaires Direction Générale de la Solidarité DPMC - Service pilotage et observation sociale Paule Laidebeur

Plus en détail

Méthodologie. 1. Concernant les résultats aux examens, voir le n 50 d Ofipe résultats 4.623 diplômes délivrés en 2003.

Méthodologie. 1. Concernant les résultats aux examens, voir le n 50 d Ofipe résultats 4.623 diplômes délivrés en 2003. # 6 1HKRGTÃUWNVCVU! " $# %& # ' (*) +-,./ 10323254 798 ::/;# 9= " &GXGPKTGPFGUFKRNÏOÃUFG&'# En 2002, 171 étudiants inscrits à l université de Marne-la-Vallée ont obtenu

Plus en détail

Ec nomie VERTE en région Paca (décembre 2015)

Ec nomie VERTE en région Paca (décembre 2015) STATISTIQUES ET INDICATEURS Ec nomie VERTE en région Paca (décembre 2015) Service Statistiques, Etudes et Evaluations Pôle emploi PACA Sommaire 3 Qu est ce que l économie verte? 4 Les chiffres clés de

Plus en détail

Santé au travail. Formation. Tous droits réservés à la CFE-CGC Dr Bernard SALENGRO -

Santé au travail. Formation. Tous droits réservés à la CFE-CGC Dr Bernard SALENGRO - Santé au travail Formation 1 STRESS : un enjeu considérable Risques Psychosociaux Le stress professionnel: Ø 2 ème cause de problèmes de santé chez les travailleurs Européens. Ø 50 à 60% des journées perdues.

Plus en détail

Le travail autonome est en pleine

Le travail autonome est en pleine L entrepreneuriat au féminin Gary L. Cohen Le travail autonome est en pleine expansion au Canada. On lui attribue d ailleurs plus du quart de la progression générale des emplois observée entre 1976 et

Plus en détail

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie Fidulane Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE Droit du travail et paie LES CONDITIONS GENERALES DE LA PAIE TRAVAILLEURS SALARIES ET TRAVAILLEURS NON SALARIES SOURCES JURIDIQUES DE LA PAIE

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 Le mouvement de baisse des taux d intérêt des crédits au logement s est poursuivi au cours de l année écoulée, ce mouvement étant plus accentué au

Plus en détail

APERÇU MENSUEL SITUATION DE L'EMPLOI MARCHÉ DU TRAVAIL ALLIER

APERÇU MENSUEL SITUATION DE L'EMPLOI MARCHÉ DU TRAVAIL ALLIER APERÇU MENSUEL SITUATION DE L'EMPLOI MARCHÉ DU TRAVAIL ALLIER Ministère du Travail de l'emploi et de la Santé DIRECCTE Unité Territoriale de l'allier Service Direction Préfecture de l'allier LE MARCHÉ

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Octobre 2015 Sommaire 1. Le programme Adultes-Relais...3 Présentation du programme adultes-relais pour l année 2014... 4 Les domaines

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES DEMANDEURS D EMPLOI AYANT BÉNÉFICIÉ DU PLAN 30 000

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES DEMANDEURS D EMPLOI AYANT BÉNÉFICIÉ DU PLAN 30 000 26 juin 2014 - N 14.014 RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES DEMANDEURS D EMPLOI AYANT BÉNÉFICIÉ DU PLAN 30 000 Le plan 30 000 mis en place lors de la conférence sociale de juin 2013 a permis l entrée dans le

Plus en détail

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010 Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION 2010 SOMMAIRE ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS 2 LES SALARIÉS 4 LE PROFIL DES SALARIÉS 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA

Plus en détail

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 SNF ET INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE 76 Charges salariales en % de la valeur ajoutée 8 Impôts indirects nets de subventions 74 72 Industrie manufacturière 6 4 Industrie

Plus en détail

Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF

Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF E RE GIONAL E EMPLOI-FORMATION ST IE R EGIONALE EMPLOI-FORM ATIONSTRA Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF Cartes d identité des 21 pays bretons Pays d Auray Avec plus de 85

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1371 du 17 novembre 2014 relatif à la déclaration sociale nominative NOR : FCPS1419336D Publics

Plus en détail

Communiqué de presse. Premier bilan de la campagne d apprentissage 2012/2013 dans le Bade-Wurtemberg

Communiqué de presse. Premier bilan de la campagne d apprentissage 2012/2013 dans le Bade-Wurtemberg Communiqué de presse Agence Fédérale pour l Emploi Direction Régionale Bade-Wurtemberg No 38/2013 30 octobre 2013 Premier bilan de la campagne d apprentissage 2012/2013 dans le Bade-Wurtemberg Les entreprises

Plus en détail

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 Après une reprise amorcée au premier semestre, les perspectives économiques sont plus incertaines en cette fin d année 2011. La situation économique nationale

Plus en détail

Droit Economie Gestion S 7 ES 4 L 1 STT 13

Droit Economie Gestion S 7 ES 4 L 1 STT 13 Droit Economie Gestion Licence Professionnelle Commerce Electronique >> IUT Vannes Enquête OIP 2008 25 diplômés répondants, 23 issus de la formation initiale et 2 de la formation continue. 18 hommes et

Plus en détail

SPECIAL DES DOCUMENTS OBLIGATOIRES

SPECIAL DES DOCUMENTS OBLIGATOIRES CONTRACTUELS DE DROIT PRIVE = DROIT DU TRAVAIL SPECIAL http://snaf- unsa.org nadegedossmann@live.fr n@live.fr (Secrétariat) 14 octobre 2013 = Des documents obligatoires p. 1 Des seuils d effectifs et obligations

Plus en détail

Préparer l entretien personnalisé d orientation en classe de 1 re

Préparer l entretien personnalisé d orientation en classe de 1 re Préparer l entretien personnalisé d orientation en classe de 1 re FICHE D ANIMATION Objectifs - Proposer aux élèves de 1 re de réaliser un travail préparatoire à l entretien d orientation personnalisé

Plus en détail

Au premier trimestre 2014, les effectifs salariés du secteur privé sont en

Au premier trimestre 2014, les effectifs salariés du secteur privé sont en Conjoncture 1 er trimestre 2014 n 2 L emploi en au 1 er trimestre 2014 Au premier trimestre 2014, les effectifs salariés du secteur privé sont en légère diminution (-0,4) après une période de stabilité

Plus en détail

ORES. Rapport. Insertion. Licences professionnelles 2007. Janvier 2011. Observatoire Régional des Etudes Supérieures

ORES. Rapport. Insertion. Licences professionnelles 2007. Janvier 2011. Observatoire Régional des Etudes Supérieures ORES Insertion Rapport Janvier 2011 Le devenir professionnel en décembre 2009 des diplômés de formation initiale sortis en 2007 de l enseignement supérieur du Nord-Pas de Calais Licences professionnelles

Plus en détail

Les entreprises de transport routier en Nord Pas de Calais : une exploitation de la base de données Greco du ministère chargé des Transports

Les entreprises de transport routier en Nord Pas de Calais : une exploitation de la base de données Greco du ministère chargé des Transports Octobre 2005 Les entreprises de transport routier en Nord Pas de Calais : une exploitation de la base de données Greco du ministère chargé des Transports Le fichier GRECO, ou Gestion Régionalisée des Entreprises

Plus en détail

L emploi salarié en 2013 dans le secteur privé par secteur d activité (source ACOSS)

L emploi salarié en 2013 dans le secteur privé par secteur d activité (source ACOSS) JUILLET 2014 Région Réunion N 03 L emploi salarié en 2013 dans le secteur privé par secteur d activité (source ACOSS) L'emploi salarié en 2013 à La Réunion : un gain de 340 salariés en 2013 (+0,2% contre

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des etudes et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des etudes et des statistiques Dares Indicateurs Mars 2012 N 029 publication de la direction de l'animation de la recherche, des etudes et des statistiques DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI EN FÉVRIER

Plus en détail

Master Management des PME - PMI

Master Management des PME - PMI Promotion / Site : Clermont-Ferrand Objectif de ce master : Références de l'enquête : Master Management des PME - PMI - comprendre, analyser et agir dans le contexte d'évolution des PME-PMI (économie internationale,

Plus en détail

Les métiers: femmes et hommes au travail

Les métiers: femmes et hommes au travail Mathématiques DEGRÉ 6 DURÉE: 45 minutes 66 Féminin, masculin: être humain-e Les métiers: femmes et hommes au travail Démarche Cette activité nécessite un rappel de ce que sont les pourcentages. La fiche

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT Infos financières Juin 2014 Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE Selon les perspectives de l économie mondiale publiées par le Fonds Monétaire

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Nord-Pas-de- Calais Région Nord-Pas-de-Calais Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques sont, sauf mention contraire, définis sur la base d unités

Plus en détail

Les inégalités entre femmes et hommes sur les marchés du travail européens. «Toutes choses inégales par ailleurs» Danièle Meulders

Les inégalités entre femmes et hommes sur les marchés du travail européens. «Toutes choses inégales par ailleurs» Danièle Meulders Les inégalités entre femmes et hommes sur les marchés du travail européens «Toutes choses inégales par ailleurs» Danièle Meulders Introduction Croissance spectaculaire de l activité féminine qui remonte

Plus en détail

Alors que l ensemble des indicateurs

Alors que l ensemble des indicateurs ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE00.19 JUIN En 1998, pour la première fois depuis cinq ans, l activité des GRETA et des CAFOC augmente. Les groupements d établissements du second degré

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL

Plus en détail

DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX DOSSIER 2 DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Un tiers environ des logements qui ont obtenu un permis de construire en 2000, ont été terminés un an plus tard.

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Comptes régionaux

Institut des comptes nationaux. Comptes régionaux Institut des comptes nationaux Comptes régionaux 2013 Contenu de la publication Cette publication présente les données concernant les agrégats par branche d activité et les comptes des revenus des ménages

Plus en détail

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Confédération Construction Wallonne Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Chiffres arrêtés au 8/6/211 Francis Carnoy Salim Chamcham Juin

Plus en détail

LES CHIFFRES CLES DE L'EMPLOI ET DU CHOMAGE DANS LA DROME

LES CHIFFRES CLES DE L'EMPLOI ET DU CHOMAGE DANS LA DROME LES CHIFFRES CLES DE L'EMPLOI ET DU CHOMAGE DANS LA DROME SAINT-VALLIER JANVIER 2015 TAIN-L'HERMITAGE ROMANS-SUR-ISÈRE VALENCE CREST DIE MONTÉLIMAR PIERRELATTE NYONS DIRECCTE - Unité territoriale de la

Plus en détail

Licence 2004 Biologie

Licence 2004 Biologie Licence 00 Biologie Objectif de l enquête 00 L objectif de cette enquête est de connaître le devenir professionnel des étudiants sortant de licence de biologie en 00. L enquête porte sur le cursus universitaire

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006

TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006 TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006 Vue d ensemble de l activité économique INDUSTRIE 13% de la totalité des effectifs Période sous revue : JUILLET 2006 Production passée et prévisions 90

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2015

Observatoire des Services Clients 2015 Observatoire des Services Clients 2015 Septembre 2015 Contact BVA : Marie-Laure SOUBILS - marie-laure.soubils@bva.fr 06 20 26 22 50 Contact Viséo Conseil : Ludovic NODIER lnodier@viseoconseil.com 00 33

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juillet 2013 898 SYNTHESE En 2012, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la bourse de Casablanca est resté quasi-stable, passant de

Plus en détail

Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour les embauches en CDD

Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour les embauches en CDD Chère cliente, cher client, Veuillez trouver ci-dessous le rappel des nouveautés du mois de juillet 2013: 1 ) Définition de la modulation de la contribution patronale d assurance chômage (source URSSAF)

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA "#$%&$')*+,-./#/"#"0."0%$, "#$%&'&)&*&#$+,-%&.%-&*$/01&21#$%&'&34&*&#$56#3&$7 )#8.-6.&9:$1;$-&%+?*@?.$*&624#8.-6.&3A:$1;$-&%56#3&$7

Plus en détail

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 Observatoire du SCoT des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 L édito du Président SOMMAIRE Edito 1 Activité de construction 2 Approche géographique 4 Construction par type de logements Rappel

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNE RHÔNE- ALPES

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNE RHÔNE- ALPES PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNERHÔNE- ALPES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201-13 MARS 201 En 201, 1 300 entreprises en région AuvergneRhône-Alpes du secteur privé ont été interrogées, employant

Plus en détail

les résidences principales en côtes d armor

les résidences principales en côtes d armor 266.353 résidences principales en : + 92.450 par rapport à (+ 53 ) 579.277 personnes habitant dans les résidences principales : + 69.774 par rapport à (+ 14 ) Progressions les plus fortes dans l espace

Plus en détail

APPRENTISSAGE. le parcours professionnel des apprentis. 5 ans après leur formation, de niveau 4 en Pays de la Loire (Bac Pro et Brevet Professionnel)

APPRENTISSAGE. le parcours professionnel des apprentis. 5 ans après leur formation, de niveau 4 en Pays de la Loire (Bac Pro et Brevet Professionnel) APPRENTISSAGE 5 ans après leur formation, le parcours professionnel des apprentis de niveau 4 en Pays de la Loire (Bac Pro et Brevet Professionnel) Edition 2014 ÉDITORIAL Pour beaucoup de jeunes, de parents

Plus en détail

VOUS ÊTES EMPLOYEUR. À savoir

VOUS ÊTES EMPLOYEUR. À savoir VOUS ÊTES EMPLOYEUR 1 Embaucher une personne pour se faire aider à la maison, entretenir le jardin ou garder les enfants, c est devenir employeur; un employeur à la fois comme tous les autres, qui applique

Plus en détail

GRECE. La protection sociale en Europe - GRECE 1

GRECE. La protection sociale en Europe - GRECE 1 GRECE Les dépenses de protection sociale en Grèce représentent 24,5% du PIB. Le système grec est de logique bismarckienne, mais évolue depuis 1980 avec la mise en place d un service national de santé,

Plus en détail

Points forts LES ÎLES SOUS-LE-VENT EN 2012 : LE DÉFICIT MIGRATOIRE FREINE LA CROISSANCE DE LA POPULATION ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES ÎLES SOUS-LE-VENT EN 2012 : LE DÉFICIT MIGRATOIRE FREINE LA CROISSANCE DE LA POPULATION ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts 08 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES ÎLES SOUS-LE-VENT EN 2012 : LE DÉFICIT MIGRATOIRE FREINE LA CROISSANCE DE LA POPULATION Points forts De

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Guyane.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Guyane. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2014, soit d

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Nouvelle-Écosse Septembre 2015 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour la province de la Nouvelle-Écosse,

Plus en détail

Ressources humaines intercommunales. Les personnels des EPCI à fiscalité propre État des lieux statistique au 1 er janvier 2004.

Ressources humaines intercommunales. Les personnels des EPCI à fiscalité propre État des lieux statistique au 1 er janvier 2004. Ressources humaines intercommunales Les personnels des EPCI à fiscalité propre État des lieux statistique au 1 er janvier 2004 Mars 2005 Principaux enseignements et spécificités régionales D la délégation

Plus en détail

L assurance chômage en Europe

L assurance chômage en Europe L assurance chômage en Europe Unédic - 18 octobre 2012 AJIS Principes fondateurs de la protection sociale Deux logiques Les systèmes de protection sociale appartiennent à deux grandes familles - ceux qui

Plus en détail

ATTENTES ET COMPORTEMENTS, CLASSEMENT DES EMPLOYEURS DE RÉFÉRENCE DES ÉTUDIANTS ET JEUNES DIPLÔMÉS (0/7 ANS) DES GRANDES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS

ATTENTES ET COMPORTEMENTS, CLASSEMENT DES EMPLOYEURS DE RÉFÉRENCE DES ÉTUDIANTS ET JEUNES DIPLÔMÉS (0/7 ANS) DES GRANDES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS 2016 ATTENTES ET COMPORTEMENTS, CLASSEMENT DES EMPLOYEURS DE RÉFÉRENCE DES ÉTUDIANTS ET JEUNES DIPLÔMÉS (0/7 ANS) DES GRANDES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS 2016 20-30 ans : c est la tranche d âge des étudiants

Plus en détail

STATISTIQUES ANNUELLES DES EFFECTIFS SALARIÉS AFFILIÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

STATISTIQUES ANNUELLES DES EFFECTIFS SALARIÉS AFFILIÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 STATISTIQUES ANNUELLES DES EFFECTIFS SALARIÉS AFFILIÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 Le 2 août 2006 1/50 S O M M A I R E S O M M A I R E...2 RÉSUMÉ...3 STATISTIQUES ANNUELLES DES EFFECTIFS SALARIÉS AFFILIÉS AU 31

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les données chiffrées sont parfois arrondies, en général au plus près de leurs valeurs réelles. Le résultat arrondi d une combinaison de chiffres (qui fait intervenir leurs valeurs réelles)

Plus en détail