COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LE DROIT DE L ENVIRONNEMENT EN AFRIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LE DROIT DE L ENVIRONNEMENT EN AFRIQUE"

Transcription

1 COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LE DROIT DE L ENVIRONNEMENT EN AFRIQUE : Mécanismes institutionnels et financiers de mise en oeuvre du droit de l environnement en Afrique dans la perspective du développement durable Abidjan, Octobre 2013 LE DÉVELOPPEMENT ET LA MISE EN OEUVRE DU DROIT DE L ENVIRONNEMENT PAR LES INSTITUTIONS INTERNATIONALES ET COMMUNAUTAIRES: CAS DE LA COMMUNAUTE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST (CEDEAO/ECOWAS) Par : Bougonou K. Djeri-Alassani Chef Division Politiqques et Règlementations environnementales Direction de l Environnement

2 Plan de Présentation 1. Les organisations Communautaires en Afrique de l Ouest 2. Aperçu sur la CEDEAO, buts et objectifs de la CEDEAO 3. Consécration des préoccupations relatives à la gestion de l environnement et du Droit de l environnement y relatif dans le traité révisé de Les défis dans la mise en œuvre 5. Des acquis cependant 6. Perspectives : Mise en oeuvre du droit de l environnement dans le cadre de la promotion du développement durable

3 1. Les organisations Communautaires en Afrique de l Ouest La Communauté des Etats de l Afrique de l Ouest (CEDEAO), et l Union Economique et Monétaire de l Afrique de l Ouest (UEMOA) sont les deux organisations d intégration régionale en Afrique de l Ouest. Les Traités de ces deux institutions visent entre autres, la promotion de la coopération régionale et de l intégration régionale et la création d une union économique.

4 2. Aperçu sur la CEDEAO, buts et objectifs de la CEDEAO La CEDEAO a été créée le 28 Mai 1975 à Lagos au Nigeria. L article 3 de son Traité révisé en 1993 précise ses Buts et Objectifs dans les termes qui suivent: La Communauté vise à promouvoir la coopération et I'intégration dans la perspective d 'une Union économique de I'Afrique de I Ouest en vue d élever le niveau de vie de ses peuples, de maintenir et d'accroitre la stabilité économique, de renforcer les relations entre les Etats Membres et de contribuer au progrès et au développement du continent africain.

5 2. Aperçu sur la CEDEAO(suite) La CEDEAO sera à terme la seule Communauté économique de la Région aux fins de l Intégration Economique pour la réalisation des objectifs de la Communauté Economique Africaine

6 - la suppression totale de tous les obstacles sur la libre circulation des personnes et des biens, des capitaux et des services ainsi qu'au droit de résidence et d'établissement ; - I'harmonisation des politiques monétaires, financière et fiscales, la création d'une Union Monétaire de l'afrique de I'Ouest, - Harmonisation des politiques dans les autres domaines : sous réserve des dispositions du Traité, les Etats membres s engagent à se concerter à travers les institutions communautaires afin d assurer l harmonisation et la coordination de leurs politiques respectives dans les domaines qui ne sont pas spécifiquement couverts par le traité.

7 Couverture géographique de la CEDEAO et de l UEMOA

8 Consécration des préoccupations relatives à la gestion de l environnement et du Droit de l environnement y relatif dans le traité révisé de 1993 La consécration est faites à travers les principales dispositions suivantes du traité révisé de du 24 juillet 1993 :

9 Article 29 Les Etats Membres s engagent à protéger, à préserver, et améliorer l environnement naturel et à coopérer en cas de désastre naturel. A cet effet ils adoptent au plan national et régional des politiques, des stratégies et programmes et créent les institutions appropriées pour.

10 Article 30 : Déchets toxiques et nocifs 1. Les Etats Membres s'engagent individuellement et collectivement à prendre toutes les mesures nécessaires pour interdire I importation, le transit, le d6p6te et l enfouissement de déchets toxiques I enfouissement des déchets toxiques et nocifs sur leur territoire respectifs. 2. Ils s'engagent en outre à adopter toutes les mesures requises en vue de la création d'un système régional de surveillance pour empêcher l importation, le transit, le dépôt et l enfouissement des déchets toxiques et nocifs dans la région.

11 Article 31 : Ressources naturelles Les Etats Membres conviennent d'harmoniser et de coordonner leurs politiques et programmes dans les domaines des ressources naturelles. A cet effet ils..

12 Article 67 : Harmonisation des politiques dans les autres domaines Sous réserve des dispositions du Traité, les Etats membres s engagent à se concerter à travers les institutions communautaires afin d assurer l harmonisation et la coordination de leurs politiques respectives dans les domaines qui ne sont pas spécifiquement couverts par le traité.

13 Article 80 : LE SECRETARIAT EXECUTIF/ Commission de la CEDEAO et les institutions spécialisées de la Communauté La Communauté détermine les politiques et stratégies globale d intégration à adopter et définit les objectifs et programmes d intégration de toutes les institutions de la Communautés de la Communauté. Le Secrétariat Exécutif/ la Commission est chargée de I harmonisation et de la coordination de tous les programmes et activités des institutions de la Communauté d dans le cadre de l intégration régionale.

14 4. Les défis dans la mise en œuvre Il découle principalement des dispositions susmentionnées des défis à relever dans la mise en œuvre Au plan institutionnel, il apparaît la nécessité de mettre en place des institutions en charge : de la définition des objectifs et programmes d intégration du développement de politiques et stratégies stratégie ; de développement et de l harmonisation du droit communautaire (Règlements et Directives ) / Conseil des Ministres Statutaires de la coordination des programmes, de la surveillance et contrôle, de dire le Droit : la Cours de Justice de la CEDEAO de légiférer : le Parlement de la CEDEAO

15 Toutes les insuffisances relevées au niveau des Etats Etat membres sont agrégées au niveau institutionnel de la Communauté et il convient de trouver les voies et moyens pour les surmonter. Il a fallu attendre la réforme institutionnelle de 2006 pour créer une Direction en charge l Environnement au sein du Département en charge de l Agriculture de l Environnement et des ressources en Eau et de voir sa mise en place intervenir en 2008 et la politique en matière d environnement adoptée en décembre 2008 par la Conférence des Chefs d Etats et de Gouvernements.

16 Il s agit d une Direction technique au même rang que la trentaine et bientôt la quarantaine de Directions de la Direction de l Environnement sans parler des agences et autres institutions spécialisés de la Commission. Il est donc loisible d imaginer comme au niveau des Etats membres toutes les difficultés qui peuvent être liées au et à la mise en œuvre de la politique environnementale et donc du droit communautaire de l environnement. Les faiblesses et les contraintes (techniques et financières) se retrouvent agrégées pour la coordination et le contrôle.

17 Au plan de l instabilité, Paix et sécurité Dans la région CEDEAO, les crises politiques, communautaires les conflits armées constituent d énormes frein à l intégration régionale globale à laquelle le sort du droit de l environnement est étroitement. Ces dernières années les situations Côte d Ivoire, au Mali, le la Guinée, la Guinée Bissau, le Nigeria ont été de nature à compromettre et entraver les efforts et les engagements des pays concernés et de la Communauté. Au-delà de remise en cause ou des entraves aux processus d intégration, il y a les coûts financiers de la gestion desdites crises qui hypothèquent les ressources qui pouvait être consacrées à la promotion de l intégration régionale avec la capacité d autofinancement de la CEDEAO. Au plan des ressources humaines Les défis sont encore énormes à, l image de la situation dans les pays.

18 5. Des acquis cependant L adoption de plusieurs protocole et Règlements dont celui relatifs à la libre circulation des personnes et des biens ; L adoption de Règlements sur : les pesticides, les semences la sécurité sanitaire des aliments. Développement en cours de plusieurs stratégies programmes et législations Communautaire

19

20 La coopération avec les organisations internationales compétentes, avec les organisations africaines et sous-régionales de l espace CEDEAO, avec les partenaires qui interviennent dans les Etats membres de la CEDEAO permet de développer de expérience pour développer les capacités de mise en œuvre du Droit de l Environnement

21 6. Conclusion :Perspectives de Mise en oeuvre du droit de l environnement dans le cadre de la promotion du développement durable Nécessité de meilleures approches sectorielles et multisectorielles pour une meilleures dissémination des préoccupations et qui sont celles du droit de l environnement ; Développement et amélioration de la coopération dans l espace pour des complémentarités et synergies accrues et une rationalisation des initiatives et des moyens mis en œuvre ; Amélioration de la coordination et de la cohérence entre les différentes politiques et stratégies et une meilleures prise en compte des préoccupations relatives à l environnement dans leur développement et mise en œuvre.

22 MERCI POUR VOTRE ATTENTION

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Les participants au Forum régional sur «les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest», réunis

Plus en détail

REGLEMENT N 04/2008/CM/UEMOA RELATIF A LA SECURITE ET A LA SURETE MARITIMES AU SEIN DE L UEMOA

REGLEMENT N 04/2008/CM/UEMOA RELATIF A LA SECURITE ET A LA SURETE MARITIMES AU SEIN DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2008/CM/UEMOA RELATIF A LA SECURITE ET A LA SURETE MARITIMES AU SEIN DE L UEMOA LE CONSEIL

Plus en détail

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE République de Côte d Ivoire Union- Discipline - Travail ----------------- DÉCRET N 2007-570 DU 10 AOUT 2007 PORTANT ORGANISATION DU MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE

Plus en détail

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Tableau 1 : Législation nationale Nature de l acte Intitulé/ dénomination/titre Ressources naturelles et protection de la nature Loi Loi n 2002 du

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA)

PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- LA COMMISSION -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA) 2007 1. CONTEXTE ET

Plus en détail

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs LA POLITIQUE AGRICOLE DE l UEMOA: un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs Plan de l exposé 1. Un rappel sur l espace UEMOA et sur le Traité 2. L importance

Plus en détail

la confiance dans l économie de l information

la confiance dans l économie de l information C o n f é r e n c e d e s N at i o n s U n i e s s u r l e c o m m e r c e e t l e d é v e l o p p e m e n t SERVICES fournis La Division de la technologie et de la logistique de la CNUCED propose les

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST

NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST Afrique Nourricière re NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST Secrétariat Exécutif ROPPA Atelier Collège des Femmes

Plus en détail

CONFEDERATION GENERALE DES ENTREPRISES DE COTE D IVOIRE

CONFEDERATION GENERALE DES ENTREPRISES DE COTE D IVOIRE CGECI : AGENDA DES ACTIVITES DE LA SEMAINE DU 03 au 07 Mai 2010 Lundi 03 Mai 2010 16H 00 : Prospective CI 2040 Réunion interne du personnel sur le point du Séminaire de restitution et de validation de

Plus en détail

DECISION N 10/2006/CM/UEMOA PORTANT ADOPTION DU PROGRAMME DE TRANSITION FISCALE AU SEIN DE L UEMOA

DECISION N 10/2006/CM/UEMOA PORTANT ADOPTION DU PROGRAMME DE TRANSITION FISCALE AU SEIN DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------- LE CONSEIL DES MINISTRES DECISION N 10/2006/CM/UEMOA PORTANT ADOPTION DU PROGRAMME DE TRANSITION FISCALE AU SEIN DE L UEMOA LE CONSEIL DES MINISTRES

Plus en détail

LA VEILLE JURIDIQUE F.D.K.A

LA VEILLE JURIDIQUE F.D.K.A LA VEILLE JURIDIQUE F.D.K.A Actualité juridique mensuelle N 5 - MAI 2013 Nous avons procédé à la revue de l actualité juridique pendant la période du mois de mai 2013 en vue d identifier les changements

Plus en détail

AGENDA DES ACTIVITES DE LA SEMAINE du 23 au 27 Septembre 2013. Lundi 23 Septembre 2013

AGENDA DES ACTIVITES DE LA SEMAINE du 23 au 27 Septembre 2013. Lundi 23 Septembre 2013 CONFEDERATION GENERALE DES ENTREPRISES DE COTE D IVOIRE AGENDA DES ACTIVITES DE LA SEMAINE du 23 au 27 Septembre 2013 Lundi 23 Septembre 2013 08H00 : Chambre de Commerce et d industrie Marocaine en Côte

Plus en détail

Monsieur le Ministre d Etat, Ministre de l Industrie ; Monsieur le Représentant de l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle ; Monsieur

Monsieur le Ministre d Etat, Ministre de l Industrie ; Monsieur le Représentant de l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle ; Monsieur Cabinet du Premier Ministre, Garde des Sceaux Ministre de la Justice ----------- ------------ République de Côte d Ivoire Union-Discipline-Travail ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE,

Plus en détail

ANNEXE VII-26 PROTOCOLE SUR LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES, LE DROIT DE RÉSIDENCE ET D ÉTABLISSEMENT (CEDEAO)

ANNEXE VII-26 PROTOCOLE SUR LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES, LE DROIT DE RÉSIDENCE ET D ÉTABLISSEMENT (CEDEAO) RECUEIL DES INSTRUMENTS JURIDIQUES ET INSTITUTIONNELS DE FACILITATION DU TRANSPORT ET DES ÉCHANGES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE ANNEXE VII-26 PROTOCOLE SUR LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES, LE DROIT DE RÉSIDENCE

Plus en détail

DIRECTIVE N 02/2010/CM/UEMOA PORTANT HARMONISATION DE LA FISCALITE APPLICABLE AUX VALEURS MOBILIERES DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA

DIRECTIVE N 02/2010/CM/UEMOA PORTANT HARMONISATION DE LA FISCALITE APPLICABLE AUX VALEURS MOBILIERES DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 02/2010/CM/UEMOA PORTANT HARMONISATION DE LA FISCALITE APPLICABLE AUX VALEURS MOBILIERES DANS LES ETATS MEMBRES

Plus en détail

COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014

COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014 COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014 Le Premier Ministre du Japon, S.E.M. Shinzo ABE, a effectué une visite en République

Plus en détail

Conférence-débats sur le TEC CEDEAO: menaces et opportunités pour l économie du Bénin

Conférence-débats sur le TEC CEDEAO: menaces et opportunités pour l économie du Bénin Conférence-débats sur le TEC CEDEAO: menaces et opportunités pour l économie du Bénin Cotonou 27 aout 2013 Salifou TIEMTORE Directeur des Douanes pi RAPPELS L article 3 du Traité Révisé fait de la création

Plus en détail

S.A.E.I.F - Bureau d Études

S.A.E.I.F - Bureau d Études La société Africaine d Études & d Ingénierie Financière est un bureau d Études multidisciplinaire qui travaille depuis 1997 dans le domaine de l appui au développement en Afrique. La SAEIF Bureau d Études

Plus en détail

LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE :

LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE : LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE : Résultats du séminaire de Sikasso 4-7 mars 2002 www.afriquefrontieres.org WABI/DT/04/03 2 LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE»

Plus en détail

CONVENTION REGISSANT L UNION MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE (U.M.A.C.)

CONVENTION REGISSANT L UNION MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE (U.M.A.C.) 1 CONVENTION REGISSANT L UNION MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE (U.M.A.C.) Le Gouvernement de la République du Cameroun, Le Gouvernement de la République Centrafricaine, Le Gouvernement de la République

Plus en détail

LA CONVENTION MULTILATERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA CIPRES

LA CONVENTION MULTILATERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA CIPRES Projet «Appui et conseil aux Administrations Publiques Africaines responsables des initiatives sur la Migration et le Développement dans la route migratoire de l Afrique de l Ouest» ATELIER DE PLAIDOYER

Plus en détail

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal)

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal) Classement Doing Business (Les performances du ) Secrétariat du Conseil Présidentiel de l Investissement 52-54, rue Mohamed V, BP 430, CP 18524, Dakar Tél. (221) 338.49.05.55 - Fax (221) 338.23.94.89 Email

Plus en détail

AGENDA DES ACTIVITES DE LA SEMAINE du 02 au 06 Mars 2015

AGENDA DES ACTIVITES DE LA SEMAINE du 02 au 06 Mars 2015 AGENDA DES ACTIVITES DE LA SEMAINE du 02 au 06 Mars 2015 Lundi 02 Mars 2015 08H00 : Travail des enfants Réunion du Comité de rédaction du Plan d Action National de Lutte contre le Travail des enfants.

Plus en détail

------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012. M. KONE Adama Président du Conseil National de la Comptabilité

------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012. M. KONE Adama Président du Conseil National de la Comptabilité MINISTERE DE L ECONOMIE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ET DES FINANCES Union Discipline - Travail ------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012 M. KONE Adama Président du Conseil National

Plus en détail

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE "Ebola constitue une menace pour toutes les entreprises: il nous faut donc soutenir la lutte contre le virus Ebola" N 241/2014 Abuja, le 12 Decembre 2014 OUVERTURE A

Plus en détail

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale Réunion Ad hoc NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale F Distr. : GENERAL ECA/SRO-CA/AHEGM.HLTIC/13/Inf.1 Février : 2013 Original : Français Ad Hoc

Plus en détail

rapport annuel D activites 2011

rapport annuel D activites 2011 73 OBJECTIF OPÉRATIONNEL 3 ASSURER EFFICACEMENT LE SUIVI DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS INTERNATIONALES ET ORGANISMES DE COOPÉRATION A CARACTÈRE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER & & & Le dispositif de suivi

Plus en détail

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Véme Session du Conseil de la Présidence de l UMA Nouakchott, 11 novembre 1992 1 INTRODUCTION A notre époque, les questions

Plus en détail

CONVENTION régissant l Union Monétaire de l Afrique Centrale (UMAC).

CONVENTION régissant l Union Monétaire de l Afrique Centrale (UMAC). CONVENTION régissant l Union Monétaire de l Afrique Centrale (UMAC). PRÉAMBULE Le Gouvernement de la République du Cameroun ; Le Gouvernement de la République Centrafricaine ; Le Gouvernement de la République

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE UEMOA OUEST AFRICAINE ----------- CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE UEMOA OUEST AFRICAINE ----------- CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE UEMOA OUEST AFRICAINE ----------- CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT TRAITE PORTANT CREATION DU PARLEMENT DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE PREAMBULE

Plus en détail

REGLEMENT N 02/2009/CM/UEMOA INSTITUANT UN CONSEIL COMPTABLE OUEST AFRICAIN DANS L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

REGLEMENT N 02/2009/CM/UEMOA INSTITUANT UN CONSEIL COMPTABLE OUEST AFRICAIN DANS L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ----------------------- Le Conseil des Ministres --------------- REGLEMENT N 02/2009/CM/UEMOA INSTITUANT UN CONSEIL COMPTABLE OUEST AFRICAIN DANS L UNION ECONOMIQUE

Plus en détail

Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO

Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO Atelier parlementaire régional Accueilli par l'assemblée nationale du Mali et

Plus en détail

Congo Charte des investissements

Congo Charte des investissements Charte des investissements Loi n 6-2003 du 18 janvier 2003 Titre 1 - Dispositions générales Art.1.- Toute personne physique ou morale, quelle que soit sa nationalité, est libre d entreprendre, sur le territoire

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA

Plus en détail

American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice

American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN FORMATEUR INTERNATIONAL FORMATION AU PROFIT DES MAGISTRATS ET AVOCATS EN AFRIQUE CENTRALE SUR

Plus en détail

Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs?

Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs? Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs? Me Pierre MARLY Avocat CMS Bureau Francis Lefebvre E-mail : pierre.marly@cms-bfl.com 1 - Le cadre

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------------------------- Le Conseil des Ministres DECISION N 15/2005/CM/UEMOA PORTANT MODALITES PRATIQUES D APPLICATION DU PLAN REGIONAL DE CONTROLE SUR

Plus en détail

ETAT DE LA MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP DIRECTION AGRICULTURE ET DEVELOPPEMENT RURAL

ETAT DE LA MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP DIRECTION AGRICULTURE ET DEVELOPPEMENT RURAL ETAT DE LA MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP DIRECTION AGRICULTURE ET DEVELOPPEMENT RURAL ROPPA/Cadre de Concertation régionale des Riziculteurs de riz de l Afrique l Ouest Alain Sy TRAORE satraore@ecowas.int

Plus en détail

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Olivier ANDRIOLLO Novembre 2012 Le Projet MAE : Lutte contre les Médicaments Falsifiés en Afrique de L ouest A Contexte

Plus en détail

«La diversité culturelle est, pour le genre humain, aussi nécessaire qu'est la biodiversité dans l'ordre du vivant»

«La diversité culturelle est, pour le genre humain, aussi nécessaire qu'est la biodiversité dans l'ordre du vivant» Contribution de la société civile à la définition des règles de mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles «La diversité culturelle est,

Plus en détail

Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc

Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc 2 ème Conférence Nationale sur la Santé Marrakech, 02 juillet 2013 Ahmed Bentouhami Cadre légal, missions et attributions LOI

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES REFORMES PAR PRIORITE

TABLEAU DE BORD DES REFORMES PAR PRIORITE PILIER: PI- SECURITE NATIONALE REFORMES ETAT NIVEAU DE REALISATION R1-DÉFINIR UNE POLITIQUE NATIONALE DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ ADAPTÉE AU CONTEXTE ACTUEL DE LA COTE D IVOIRE ET A SON ENVIRONNEMENT RÉGIONAL

Plus en détail

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE LA HAUTE REPRÉSENTANTE DE L'UNION POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ Bruxelles, le 21.5.2015 JOIN(2015) 24 final 2015/0110 (NLE) Proposition conjointe de DÉCISION

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION POUR LES PARTICIPANTS À LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LA LUTTE DE L AFRIQUE CONTRE L ÉBOLA, DU 20 AU 21 JULLET 2015 À MALABO.

GUIDE D INFORMATION POUR LES PARTICIPANTS À LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LA LUTTE DE L AFRIQUE CONTRE L ÉBOLA, DU 20 AU 21 JULLET 2015 À MALABO. ~ 1 ~ REPUBLIQUE DE GUINÉE ÉQUATORIALE Comité National d Organisation et de Direction des Conférences GUIDE D INFORMATION POUR LES PARTICIPANTS À LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LA LUTTE DE L AFRIQUE

Plus en détail

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS PREAMBULE Les Médiateurs des pays membres de l UEMOA, conformément à la recommandation de leur première réunion tenue à Ouagadougou

Plus en détail

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des dispositions de Bale II et Bale III dans l UMOA. Lieu : Salle

Plus en détail

REGLEMENT N 01/2009/CM/UEMOA INSTITUANT UN CONSEIL PERMANENT DE LA PROFESSION COMPTABLE DANS L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

REGLEMENT N 01/2009/CM/UEMOA INSTITUANT UN CONSEIL PERMANENT DE LA PROFESSION COMPTABLE DANS L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ----------------------- Le Conseil des Ministres --------------- REGLEMENT N 01/2009/CM/UEMOA INSTITUANT UN CONSEIL PERMANENT DE LA PROFESSION COMPTABLE DANS

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROGRAMMES PILOTES NATIONAUX ET RÉGIONAUX AU TITRE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER I. CADRE GÉNÉRAL 1. On s accorde de plus en plus

Plus en détail

********** Un Peuple Un But Une Foi-

********** Un Peuple Un But Une Foi- MINISTERE DE LA SANTE REPUBLIQUE DU MALI ********** Un Peuple Un But Une Foi- COMITE NATIONAL DU CODEX ALIMENTARIUS ********** SECRETARIAT EXECUTIF (ANSSA) Centre Commercial Rue 305 Quartier du Fleuve

Plus en détail

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL AVIS À MANIFESTATION D INTÉRÊT (SERVICES DE CONSULTANT) BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Département

Plus en détail

COLLOQUE INTERNATIONAL SUR «LA REGLEMENTATION DE LA COMMUNICATION AUDIOVISUELLE PAR LE SATELLITE ET LES NOUVEAUX MOYENS DE DIFFUSION»

COLLOQUE INTERNATIONAL SUR «LA REGLEMENTATION DE LA COMMUNICATION AUDIOVISUELLE PAR LE SATELLITE ET LES NOUVEAUX MOYENS DE DIFFUSION» COLLOQUE INTERNATIONAL SUR «LA REGLEMENTATION DE LA COMMUNICATION AUDIOVISUELLE PAR LE SATELLITE ET LES NOUVEAUX MOYENS DE DIFFUSION» Abidjan, 10 et 11 juin 2014 PANEL 4 : LES MECANISMES D HARMONISATION

Plus en détail

MASTER 2 EN DROIT COMMUNAUTAIRE AFRICAIN Année Académique : 2008-2009 Diplôme d université

MASTER 2 EN DROIT COMMUNAUTAIRE AFRICAIN Année Académique : 2008-2009 Diplôme d université INSTITUT DE DROIT COMMUNAUTAIRE Association régie par la loi ivoirienne n 60-315 du 21 septembre 196 ------------------------------------------------------------------------------------------- Université

Plus en détail

SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION DU SECTEUR DES ASSURANCES

SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION DU SECTEUR DES ASSURANCES UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission 35 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE LA FANAF Dakar du 21 au 24 février 2011 SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie d intervention dans le secteur

Plus en détail

Reforme Fiscale Environnementale

Reforme Fiscale Environnementale Reforme Fiscale Environnementale Une formation axée sur la pratique pour les décideurs politiques, responsables de l'administration, conseillers et représentants d ONG Page 1 Accreditation du Fonds Vert

Plus en détail

Opportunités d investissement en Afrique de l Ouest

Opportunités d investissement en Afrique de l Ouest Opportunités d investissement en Afrique de l Ouest Convergence des environnements juridiques et fiscaux dans l UEMOA Jean-Jacques Lecat Président de la Commission Juridique et Fiscale du CIAN Avocat Associé

Plus en détail

Votre Revue de Presse Edition Spéciale Journées de Partenariat Tuniso- Sénégalaises N 5. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Edition Spéciale Journées de Partenariat Tuniso- Sénégalaises N 5. www.conect.org.tn conect 2014 Votre Revue de Presse Edition Spéciale Journées de Partenariat Tuniso- Sénégalaises By N 5 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel

Plus en détail

Economic Community Of West African States. Communauté Economique des Etats de l Afrique de l Ouest

Economic Community Of West African States. Communauté Economique des Etats de l Afrique de l Ouest Economic Community Of West African States Communauté Economique des Etats de l Afrique de l Ouest rotocole additionnel A/SP.2/12/01 portant amendement du Protocole portant création d une Carte Brune CEDEAO

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DU PROJET DE REVISION DES DELAIS DE DIFFUSION DES INFORMATIONS FINANCIERES ---------------------------------------

NOTE DE PRESENTATION DU PROJET DE REVISION DES DELAIS DE DIFFUSION DES INFORMATIONS FINANCIERES --------------------------------------- Union Monétaire Ouest Africaine --------------------------------------------- Consultation de place Du 02 au 31 mai 2013 Conseil Régional de l'epargne Publique et des Marchés Financiers NOTE DE PRESENTATION

Plus en détail

En collaboration avec

En collaboration avec En collaboration avec Termes de Référence de l atelier National de partage et d élaboration du cadre stratégique de l Observatoire de la société civile sur la Gouvernance des Terres et des Ressources Naturelles.

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 22 avril 2015

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 22 avril 2015 République de Côte d Ivoire Union - Discipline - Travail Porte-parolat du Gouvernement COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 22 avril 2015 Le mercredi 22 avril 2015, un Conseil des Ministres

Plus en détail

I. CONSULTANT EN COMMUNICATION

I. CONSULTANT EN COMMUNICATION AVIS DE RECRUTEMENT Le Conseil Régional de l'epargne Publique et des Marchés Financiers «CREPMF» est un organe de l'union Monétaire Ouest Africaine, créé le 3 juillet 1996 par décision du Conseil des Ministres

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Liste des auteurs... Sommaire... Liste des principales abréviations... Avant-propos... I. LES ACTEURS DE LA GOUVERNANCE

TABLE DES MATIÈRES. Liste des auteurs... Sommaire... Liste des principales abréviations... Avant-propos... I. LES ACTEURS DE LA GOUVERNANCE TABLE DES MATIÈRES Liste des auteurs................................................... Sommaire........................................................... Liste des principales abréviations...................................

Plus en détail

NEPAD PLANNING AND COORDINATING AGENCY TERMES DE REFERENCE

NEPAD PLANNING AND COORDINATING AGENCY TERMES DE REFERENCE www.nepad.org info@nepad.org Tel: +27 (0) 11 256 3600 Fax: +27 (0) 11 206 3762 P.O. Box 1234 Halfway House 1685 Midrand, Johannesburg South Africa NEPAD PLANNING AND COORDINATING AGENCY TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

ETAT DE MISE EN OEUVRE PROGRAMME REGIONAL D'APPUI A LA FINANCE DECENTRALISEE

ETAT DE MISE EN OEUVRE PROGRAMME REGIONAL D'APPUI A LA FINANCE DECENTRALISEE Département des Opérations Direction des Etablissements de Crédit et de Microfinance ETAT DE MISE EN OEUVRE PROGRAMME REGIONAL D'APPUI A LA FINANCE DECENTRALISEE Dakar, le 12 mai 2010 Dans le cadre des

Plus en détail

ORDRE NATIONAL DES PHARMACIENS DE COTE D IVOIRE ATELIERS 2013 DU CNOP. Cahier de charges des commissions

ORDRE NATIONAL DES PHARMACIENS DE COTE D IVOIRE ATELIERS 2013 DU CNOP. Cahier de charges des commissions . ORDRE NATIONAL DES PHARMACIENS DE COTE D IVOIRE ATELIERS 2013 DU CNOP Cahier de charges des commissions 1 Sommaire I. CONTEXTE JUSTIFICATION... 3 II. OBJECTIFS... 3 III. METHODES... 4 1- Période et lieu...

Plus en détail

RESEAU PAIX ET SECURITE POUR LES FEMMES DE L ESPACE CEDEAO SECTION COTE D IVOIRE

RESEAU PAIX ET SECURITE POUR LES FEMMES DE L ESPACE CEDEAO SECTION COTE D IVOIRE RESEAU PAIX ET SECURITE POUR LES FEMMES DE L ESPACE CEDEAO SECTION COTE D IVOIRE INTRODUCTION Au cours de l année 2013, le Réseau Paix et Sécurité des Femmes dans l Espace CEDEAO section Côte d Ivoire

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 09/2007/CM/UEMOA PORTANT CADRE DE REFERENCE DE LA POLITIQUE D'ENDETTEMENT PUBLIC ET DE GESTION

Plus en détail

LA VEILLE JURIDIQUE F.D.K.A

LA VEILLE JURIDIQUE F.D.K.A LA VEILLE JURIDIQUE F.D.K.A Actualité juridique mensuelle Nous avons procédé à la revue de l actualité juridique pendant la période du mois de février 2014 en vue d identifier les changements législatifs,

Plus en détail

MANUEL DE SUIVI-EVALUATION DE LA CEDEAO

MANUEL DE SUIVI-EVALUATION DE LA CEDEAO MANUEL DE SUIVI-EVALUATION DE LA CEDEAO INTRODUCTION Objet du manuel La Communauté Economique des Etats de l Afrique de l Ouest (CEDEAO) est une organisation d intégration régionale établie selon le Traité

Plus en détail

P. O. Box 3243, AddisAbaba, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5525849 Fax: (251-11) 5525855 STIMULER LE COMMERCE INTRA-AFRICAIN Q & R

P. O. Box 3243, AddisAbaba, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5525849 Fax: (251-11) 5525855 STIMULER LE COMMERCE INTRA-AFRICAIN Q & R AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P. O. Box 3243, AddisAbaba, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5525849 Fax: (251-11) 5525855 STIMULER LE COMMERCE INTRA-AFRICAIN Q & R 1. Pourquoi stimuler le commerce

Plus en détail

INSCRIPTION AUX CONCOURS ADMINISTRATIFS 2014

INSCRIPTION AUX CONCOURS ADMINISTRATIFS 2014 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ------------ DIRECTION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE ------------ DIRECTION DES CONCOURS ------------ Union Discipline Travail ------------ Abidjan, le INSCRIPTION AUX CONCOURS

Plus en détail

(traduit de l anglais) Bruxelles, le

(traduit de l anglais) Bruxelles, le MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES Protocole Sous-Direction de la Logistique et de l'interprétation-traduction Département de la Traduction 57, boulevard des Invalides 75700 Paris : (33-1)

Plus en détail

REGLEMENT N 0072007/CM/UEMOA RELATIF A LA SECURITE SANITAIRE DES VEGETAUX, DES ANIMAUX ET DES ALIMENTS DANS L UEMOA

REGLEMENT N 0072007/CM/UEMOA RELATIF A LA SECURITE SANITAIRE DES VEGETAUX, DES ANIMAUX ET DES ALIMENTS DANS L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ----------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 0072007/CM/UEMOA RELATIF A LA SECURITE SANITAIRE DES VEGETAUX, DES ANIMAUX ET DES ALIMENTS DANS L UEMOA LE

Plus en détail

RESOLUTIONS CONFERENCE DES MINISTRES AFRICAINS DU TOURISME

RESOLUTIONS CONFERENCE DES MINISTRES AFRICAINS DU TOURISME Distr. LIMITEE TCT/TRU/CMAT-3/93/21. ext Avril 1993 FRANCAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L'AFRIQUE Troisieme reunion de la Conference des Ministres africains du Tourisme Tunis, Tunisie, 29 mars - 3 avril

Plus en détail

PROFIL : COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE DES ÉTATS D AFRIQUE CENTRALE (CEEAC)

PROFIL : COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE DES ÉTATS D AFRIQUE CENTRALE (CEEAC) PROFIL : COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE DES ÉTATS D AFRIQUE CENTRALE (CEEAC) 1. ADRESSE : CEEAC : +241-44 47 31 BP 2112 Fax:+241-44 47 32 Libreville Gabon Email: ceeac.orgsr@inet.ga Website : www.ceeac-eccas.org

Plus en détail

CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX

CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX INTERVENTION DE M. SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA

Plus en détail

[POUR LE SITE WEB DE LA DSN]

[POUR LE SITE WEB DE LA DSN] [POUR LE SITE WEB DE LA DSN] Consultations multilatérales sur la modification du Règlement sur les renseignements concernant les substances nouvelles (RRSN) et le Programme des substances nouvelles pour

Plus en détail

Edy K. ANTHONY Secrétariat Exécutif, OCAL

Edy K. ANTHONY Secrétariat Exécutif, OCAL PRESENTATION DU PROJET/PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT PAR L'OCAL Edy K. ANTHONY Secrétariat Exécutif, OCAL Tunis, 22 24 Avril 2014 SOMMAIRE Introduction ti OCAL Expériences Description du projet Cadre de mise

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE ET PROGRAMME DE LA PAFO DANS LE CADRE DU PAOPA 2012-2018

PLAN STRATEGIQUE ET PROGRAMME DE LA PAFO DANS LE CADRE DU PAOPA 2012-2018 PLAN STRATEGIQUE ET PROGRAMME DE LA PAFO DANS LE CADRE DU PAOPA 2012-2018 Octobre 2012 Appui technique et mise en forme: Mamadou GOÏTA, Soulé Bio GOURA Papa Yoro DIOP Table des matières INTRODUCTION...4

Plus en détail

Dans le domaine de l aide humanitaire, le produit de santé peut-il n être regardé que comme un produit commercial?

Dans le domaine de l aide humanitaire, le produit de santé peut-il n être regardé que comme un produit commercial? Dans le domaine de l aide humanitaire, le produit de santé peut-il n être regardé que comme un produit commercial? 4 e Assises «Yvelines, partenaires du développement» Samedi 13 octobre 2012 Collège Catherine

Plus en détail

CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF

CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF ASSISTANCE

Plus en détail

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet Les bourses d études ou de stages sont financées par la coopération belge dans le cadre d un accord de coopération

Plus en détail

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire (source abidjan.net) La Ministre auprès du Premier Ministre chargée

Plus en détail

1.4 - Durée du contrat: 3 mois. 1.5 - Date de début de publication de l avis d appel d offre : 01 février 2013

1.4 - Durée du contrat: 3 mois. 1.5 - Date de début de publication de l avis d appel d offre : 01 février 2013 Organisation pour l Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires Organization for the Harmonization of Business Law in Africa Organizacion parala Armonizacion en Africa de la Legislacion Empresarial

Plus en détail

Ateliers de formation sur les actes uniformes révisés : droit commercial général, suretés, droit des coopératives

Ateliers de formation sur les actes uniformes révisés : droit commercial général, suretés, droit des coopératives Ateliers de formation sur les actes uniformes révisés : droit commercial général, suretés, droit des coopératives ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL A) Le projet : Introduction Il est décisif

Plus en détail

TABLE RONDE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DES TIC EN PRÉLUDE À LA 42 ÈME RÉUNION DE L ICANN. Hôtel Méridien Dakar, SENEGAL.

TABLE RONDE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DES TIC EN PRÉLUDE À LA 42 ÈME RÉUNION DE L ICANN. Hôtel Méridien Dakar, SENEGAL. COMMISSION DE L UNION AFRICAINE REPUBLIQUE DU SENEGAL ---------------- MINISTERE DE LA COMMUNICATION, DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TABLE RONDE DES

Plus en détail

PREMIERE SESSION ORDINAIRE. Rapport du Consultant (Document de Travail) CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL

PREMIERE SESSION ORDINAIRE. Rapport du Consultant (Document de Travail) CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL Rapport du Consultant (Document de Travail) 20 CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL IV RAPPORT DU

Plus en détail

INITIATIVES ET ACTIONS DE LA COMHAFAT POUR UNE BONNE GOUVERNANCE DU SECTEUR DE LA PECHE DANS LA REGION

INITIATIVES ET ACTIONS DE LA COMHAFAT POUR UNE BONNE GOUVERNANCE DU SECTEUR DE LA PECHE DANS LA REGION INITIATIVES ET ACTIONS DE LA COMHAFAT POUR UNE BONNE GOUVERNANCE DU SECTEUR DE LA PECHE DANS LA REGION Suivi, Contrôle et Surveillance (SCS), un outil efficace pour la lutte contre la pêche INN. Marrakech(Maroc)

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES REFORMES PAR PRIORITE

TABLEAU DE BORD DES REFORMES PAR PRIORITE PILIER: PI- SECURITE NATIONALE REFORMES ETAT NIVEAU DE REALISATION R11-ENGAGER CONCOMITAMMENT LES REFORMES DE LA POLICE NATIONALE, DE LA GENDARMERIE ET DES ARMEES. LES ARMEES, LA GENDARMERIE ET LA POLICE

Plus en détail

Programme de travail 2014-2016

Programme de travail 2014-2016 $ Programme de travail - RWPs Programme de travail 2014-2016 Février 2014 www.gwpao.org Partenariat Mondial de l Eau-Afrique de l Ouest (GWP/AO), 05 BP 6552 Ouagadougou 05, Tél : 00226 50 36 18 28 Email

Plus en détail

ACCORD. entre le Gouvernement de la République française. et le Gouvernement de la République de Turquie. sur l encouragement et la protection

ACCORD. entre le Gouvernement de la République française. et le Gouvernement de la République de Turquie. sur l encouragement et la protection ACCORD entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République de Turquie sur l encouragement et la protection réciproques des investissements (ensemble un protocole additionnel),

Plus en détail

www.iavs-energie.org

www.iavs-energie.org Notes de recherche de l IAVS www.iavs-energie.org ---------------- administration@iavs-energie.org iavsmail@gmail.com ---------------- Cadre de référence indicatif pour la promotion de l efficacité énergétique

Plus en détail

Réunion préparatoire du groupe d experts de la troisième Conférence des ministres africains chargés de l enregistrement des faits d état civil

Réunion préparatoire du groupe d experts de la troisième Conférence des ministres africains chargés de l enregistrement des faits d état civil Commission de l Union africaine Réunion préparatoire du groupe d experts de la troisième Conférence des ministres africains chargés de l enregistrement des faits d état civil République de Côte d Ivoire

Plus en détail

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève ***

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève *** Atelier de présentation du Programme Améliorer les capacités institutionnelles pour la gouvernance des migrations de main-d oeuvre en Afrique du Nord et de l Ouest (Bamako, Mali, 3 au 5 mars 2009) Intervention

Plus en détail

DIRECTIVE N 15/2009/CM/UEMOA PORTANT ORGANISATION DU SYSTEME DE FORMATION A L OBTENTION DU PERMIS DE CONDUIRE DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA

DIRECTIVE N 15/2009/CM/UEMOA PORTANT ORGANISATION DU SYSTEME DE FORMATION A L OBTENTION DU PERMIS DE CONDUIRE DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 15/2009/CM/UEMOA PORTANT ORGANISATION DU SYSTEME DE FORMATION A L OBTENTION DU PERMIS DE CONDUIRE

Plus en détail