A.MBONGO T., A. MOLUA A., S. ILINGA L. Fondation AMAGAS/Imagerie Médicale pour Tous Kinshasa, RD CONGO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A.MBONGO T., A. MOLUA A., S. ILINGA L. Fondation AMAGAS/Imagerie Médicale pour Tous Kinshasa, RD CONGO"

Transcription

1 UN DIAGNOSTIC PEU CONNU DANS L EXPLORATION ÉCHOGRAPHIQUE DES DOULEURS ABDOMINALES, ASSEZ PARTICULIER SOUS LES TROPIQUES : L INFESTATION PARASITAIRE PAR ASCARIS LUMBRICOÏDES A.MBONGO T., A. MOLUA A., S. ILINGA L. Fondation AMAGAS/Imagerie Médicale pour Tous Kinshasa, RD CONGO

2 OBJECTIF Attirer l attention et susciter à bien réaliser l examen échographique abdominal dans nos milieux à faible revenu afin d éviter les complications médico-chirurgicales de cette helminthiase à Ascaris Lumbricoïdes, pathologie infectieuse intestinale en étroite relation avec le niveau socio-économique et l hygiène de la population

3 Nous rapportons deux cas:

4 INTRODUCTION L ascaridiose est une helminthiase causée par l ascaris lumbricoïdes, un nématode rond et de grande taille dont le ver adulte peut atteindre 20 cm de long. elle est caractérisée par des symptômes pulmonaires qui précèdent les symptômes intestinaux

5 Elle est cosmopolite, peu fréquente dans les pays tempérés et développés, prédominante dans les pays tropicaux à hygiène insuffisante et dans les milieux des migrants où coexistent : conditions de vie et d hygiène non adaptées et surtout péril fécal

6 CYCLE EVOLUTIF DE L ASCARIS Son cycle évolutif est simple et passe par deux phases : la phase de migration (dans le système respiratoire : Syndrome de Loeffler) et la phase d état (dans le système digestif).

7 Google

8 Les œufs fécondés colonisent la lumière intestinale, beaucoup plus habituellement le Jéjunum et ce n est qu en fonction de l importance du parasitisme que se manifeste la clinique faite essentiellement de douleurs abdominales généralisées ou localisées, de sensation de satiété avec remontées dans l œsophage, de toux et d amaigrissement

9 En dehors de l expulsion des vers vivants par les orifices naturels, la biologie confirme l helminthiase (hyperéosinophilie et mise en évidence des œufs d ascaris dans les selles)

10 ECHOGRAPHIE ABDOMINALE L examen échographique bien réalisé (sondes convexe et linéaire) permet d en poser le diagnostic par la mise en évidence des vers adultes qui apparaissent comme des structures tubulées et rubanées dont le calibre avoisine 5-6 mm ; souvent mobiles dans la lumière intestinale

11 COMPLICATIONS DE L ASCARIDIOSE Les complications les plus fréquentes sont : l angiocholite fébrile, la sub occlusion ou l occlusion intestinale sur bouchon d ascaris, la perforation intestinale, le retard staturopondéral

12 OBSERVATION 1 Patient de 11 ans qui se plaint de douleurs abdominales chroniques mais vives depuis plus de 24 heures. Il a un retard staturo-pondéral et une altération de l état général.

13 Photos IMT

14 CONSTATATIONS Vers adultes mobiles dans la lumière gastrique distendue et dans le grêle ; visualisation d une queue d ascaris au travers d un pertuis d une paroi intestinale perforée avec extravasation du contenu intra luminal dans la cavité péritonéale : péritonite généralisée

15 DIAGNOSTIC CHIRURGICAL Perforation intestinale sur infestation parasitaire massive par ascaris et péritonite

16 OBSERVATION 2 Patiente de 42 ans qui consulte pour douleurs abdominales vagues mais surtout péri et susombilicales avec fièvre vespérale.

17 CONSTATATIONS Distension luminale du grêle et nombreux vers intra luminaux vivants, longs et mobiles Épaississement des parois biliaires.

18 Photos IMT

19 DIAGNOSTIC ECHOGRAPHIQUE Infestation parasitaire massive : Ascaridiose compliquée d angiocholite

20 MESSAGE A RETENIR : Par une échographie bien réalisée indiquée pour des douleurs abdominales, explorer les intestins et penser, dans nos milieux à hygiène insuffisante, à exclure l infestation parasitaire massive, souvent à ascaris lumbricoïdes, afin d en éviter les complications.

21 QCM L ascaridiose est: 1. une affection des régions tempérées 2. une affection liée aux mauvaises conditions de vie et d hygiène 3. une affection essentiellement pédiatrique 4. toujours symptomatique

22 QCM 2 L échographie abdominale (intestinale) permet de: 1. Poser le diagnostic d ascaridiose 2. Visualiser les vers adultes d ascaris Lumbricoïdes 3. Déceler les complications digestives de l helminthiase 4. Distinguer les vers intestinaux

23 Réponses QCM

24 MERCI

Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à

Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir, dans ce contexte F. Jausset,IHN CHR METZ-Bon-Secours

Plus en détail

IMAGERIE EN COUPE DE HEPATOBILIAIRE

IMAGERIE EN COUPE DE HEPATOBILIAIRE IMAGERIE EN COUPE DE L ASCARIDIOSE HEPATOBILIAIRE LL Ngo(1), E Delhom(2),TH Mai(3),TD Le (3), FM Lopez (1) 1 CHU Carémeau Nîmes, France 2 CHU St Eloi Montpellier, France 3 Hôpital Viet Duc, Hanoi, Vietnam

Plus en détail

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 GENERALITES HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de

Plus en détail

Prise en charge des urgences abdominales en imagerie

Prise en charge des urgences abdominales en imagerie Prise en charge des urgences abdominales en imagerie N. Siauve, C. Lefort, L. Fournier, A. Hernigou, C. Grataloup, CA. Cuénod, O. Clément, G. Frija. Service de Radiologie PR G.Frija, HEGP, Paris Principes

Plus en détail

Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst

Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst Objectifs Ulcère perforé ASP Scanner Pneumopéritoine Occlusions ASP Scanner Sigmoïdite aiguë diverticulaire

Plus en détail

4. Diverticulose colique et ses complications

4. Diverticulose colique et ses complications 4. Diverticulose colique et ses complications HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de diverticules.

Plus en détail

Sémiologie pancréatique

Sémiologie pancréatique Sémiologie pancréatique Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Pancréas Sémiologie Examens complémentaires:

Plus en détail

PARASITOLOGIE RISQUES LIÉS AUX PRODUITS VEGETAUX UE : RISQUE ALIMENTAIRE

PARASITOLOGIE RISQUES LIÉS AUX PRODUITS VEGETAUX UE : RISQUE ALIMENTAIRE PARASITOLOGIE RISQUES LIÉS AUX PRODUITS VEGETAUX UE : RISQUE ALIMENTAIRE I- Généralités II-Helminthes a) Nématodes : - Trichuris trichura - Ascaris lumbricoides b) Trématodes : - Fasciola hepatica c) Cestodes

Plus en détail

Trichocéphalose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Trichocéphalose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Trichocéphalose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. L'agent pathogène... 3 2.1. Morphologie et biologie... 4 2.1.1.

Plus en détail

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE LA TUBERCULOSE DIGESTIVE I - Introduction Problème de santé publique +++ Deux millions de décès par an dans le monde Atteinte digestive : rare Localisation péritonéale = la plus Fréquente deslocalisations

Plus en détail

IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE

IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE A travers un cas clinique CH A.GAYRAUD Dr NIAMPA, Chir A IDENTITE Mr T. A. 87 ans Marié père de 3 enfants Vit a domicile Non autonome MOTIF D HOSPITALISATION Syndrome occlusif

Plus en détail

femme 54 ans, douleurs abdominales chroniques évoluant par crises, syndrome occlusif fébrile à début récent

femme 54 ans, douleurs abdominales chroniques évoluant par crises, syndrome occlusif fébrile à début récent femme 54 ans, douleurs abdominales chroniques évoluant par crises, syndrome occlusif fébrile à début récent quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir sur ces images -on objective une distension

Plus en détail

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE A. Aschero, G. Gorincour, B. Bourlière-Najean, P. Devred, P. Petit Hôpital Timone-Enfants, Marseille Les objectifs Place des différents examens

Plus en détail

DEFINITION PERITONITES AIGUES PHYSIOPATHOLOGIE (2) PHYSIOPATHOLOGIE (1) 22/12/2009. Inflammations aigues ou chroniques du péritoine

DEFINITION PERITONITES AIGUES PHYSIOPATHOLOGIE (2) PHYSIOPATHOLOGIE (1) 22/12/2009. Inflammations aigues ou chroniques du péritoine DEFINITION Inflammations aigues ou chroniques du péritoine PERITONITES AIGUES Nombreux tableaux cliniques Réactions particulières du péritoine aux agressions 18/01/07 2 PHYSIOPATHOLOGIE (1) PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Je m informe sur les Maladies

Je m informe sur les Maladies Je m informe sur les Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin (MICI) Les MICI regroupent la maladie de Crohn et la Recto-Colite Hémorragique (RCH), qui se caractérisent par une inflammation de

Plus en détail

NÉMATODOSES DIGESTIVES

NÉMATODOSES DIGESTIVES NÉMATODOSES DIGESTIVES 07/02/2016 Dr.Amiour Parasites intestinaux Helminthes Protozoaires vers Némathelminthes Plathelminthes vers ronds vers plats Nématodes Cestodes Trématodes segmentés non segmentés

Plus en détail

femme 64 ans, douleurs abdominales depuis plusieurs jours,38 C, polynucléose neutrophile modérée.

femme 64 ans, douleurs abdominales depuis plusieurs jours,38 C, polynucléose neutrophile modérée. femme 64 ans, douleurs abdominales depuis plusieurs jours,38 C, polynucléose neutrophile modérée. quels sont les éléments sémiologiques significatifs hypothèses diagnostiques ; que faire pour avancer dans

Plus en détail

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi Femme de 25 ans; accouchement il y a 5 jours ; douleurs abdominales depuis deux jours, syndrome inflammatoire biologique, fièvre. Quels sont les éléments sémiologiques à retenir images CH Metz - Scanner

Plus en détail

Echographie du tube digestif et péritoine

Echographie du tube digestif et péritoine Echographie du tube digestif et péritoine Pr Céline Savoye-Collet Avril 2014 Module Echographie d Acquisition DIU Echographie et Techniques Ultrasonores OBJECTIFS DU COURS rappel anatomique protocole d'acquisition

Plus en détail

UNE FORME ATYPIQUE D ATRESIE COLIQUE DIAGNOSTIQUEE CHEZ UN NOURRISSON DE 8 MOIS

UNE FORME ATYPIQUE D ATRESIE COLIQUE DIAGNOSTIQUEE CHEZ UN NOURRISSON DE 8 MOIS UNE FORME ATYPIQUE D ATRESIE COLIQUE DIAGNOSTIQUEE CHEZ UN NOURRISSON DE 8 MOIS Anhum Konan Service de radiologie, CHU Yopougon, 21 BP 632, Abidjan, Côte d Ivoire INTRODUCTION Atrésie intestinale = affection

Plus en détail

L ENTEROSCANNER DANS LA MALADIE DE CROHN COMMENT & POURQUOI?

L ENTEROSCANNER DANS LA MALADIE DE CROHN COMMENT & POURQUOI? L ENTEROSCANNER DANS LA MALADIE DE CROHN COMMENT & POURQUOI? Sixième Rencontre Autour Des Maladies Inflammatoires Chroniques De L intestin 09 novembre 2011 DRS: S.ADMANE/R.SAICHI/H.BOUZIDA/M.MEKHILEF PR

Plus en détail

Imagerie de l abdomen aiguë fébrile.

Imagerie de l abdomen aiguë fébrile. Imagerie de l abdomen aiguë fébrile. Questions? Situation fréquente Trio: examen clinique, biologie, imagerie Examen clinique et biologie souvent en défaut D autant que l on monte en âge S agit-il vraiment

Plus en détail

Hernies Diaphragmatiques Chroniques Etranglée H. KHALIL

Hernies Diaphragmatiques Chroniques Etranglée H. KHALIL Hernies Diaphragmatiques Chroniques Etranglée H. KHALIL C.H.U de Rouen - FRANCE HDM: Femme, 60 ans, Douleur épigastrique depuis 48 + vomissements Pas de notion de traumatisme ATCD: - Hernie diaphragmatique

Plus en détail

Nous procédons aux corrections nécessaires sur le produit et dans l attente de celles-ci nous préconisons :

Nous procédons aux corrections nécessaires sur le produit et dans l attente de celles-ci nous préconisons : Vienne, le 08 février 2013 Madame, Monsieur, HELIOSCOPIE a enregistré récemment des dégonflements prématurés de ses ballons intra gastriques HELIOSPHERE NEWTECH à une fréquence plus élevée que celle relevée

Plus en détail

Ischémie mésentérique

Ischémie mésentérique Ischémie mésentérique Veineuse Artérielle Chronique: Angor Mésentérique Aigue Radiologie interventionnelle Pre-test Mr X 75 ans Arrêt des matière et des gaz avec élévation de la CRP dans les suite d une

Plus en détail

TROUBLES FONCTIONNELS INTESTINAUX QUELS EXAMENS POUR QUELS PATIENTS? Réunion d enseignementd Inter-Région Sud-Ouest 28 octobre 2005

TROUBLES FONCTIONNELS INTESTINAUX QUELS EXAMENS POUR QUELS PATIENTS? Réunion d enseignementd Inter-Région Sud-Ouest 28 octobre 2005 TROUBLES FONCTIONNELS INTESTINAUX QUELS EXAMENS POUR QUELS PATIENTS? Réunion d enseignementd Inter-Région Sud-Ouest 28 octobre 2005 Définitions (1) Troubles fonctionnels intestinaux (TFI) = colopathie

Plus en détail

Les MICI de l enfant. Dr C.Borderon CHU Clermont-Ferrand

Les MICI de l enfant. Dr C.Borderon CHU Clermont-Ferrand Les MICI de l enfant Dr C.Borderon CHU Clermont-Ferrand Introduction Maladie de Crohn (MC) Principale préoccupation chez l enfant Retentissement sur croissance et développement pubertaire Leur surveillance

Plus en détail

L : 76 : : : 13,5 : 88 ; : 22 : 72%, : 22%, : 6%. : : + 40,2 C,

L : 76 : : : 13,5 : 88 ; : 22 : 72%, : 22%, : 6%. : : + 40,2 C, Cas clinique n 1 Une jeune femme de 28 ans, héroïnomane avérée, est hospitalisée pour bilan, en raison d une toux tenace avec expectorations, céphalées rebelles, lésions de la peau, vomissements et diarrhées.

Plus en détail

Pathologie abdominale aiguë chirurgicale. Jean Hardwigsen Sce de chirurgie générale et transplanta2on hépa2que CHU La Concep2on

Pathologie abdominale aiguë chirurgicale. Jean Hardwigsen Sce de chirurgie générale et transplanta2on hépa2que CHU La Concep2on Pathologie abdominale aiguë chirurgicale Jean Hardwigsen Sce de chirurgie générale et transplanta2on hépa2que CHU La Concep2on La prise en charge selon quels points de vue? evidence base medecine? efficacité?

Plus en détail

homme de 85 ans ;syndrome sub occlusif, douleurs abdominales, insuffisance rénale. Que peut-on évoquer sur les clichés d

homme de 85 ans ;syndrome sub occlusif, douleurs abdominales, insuffisance rénale. Que peut-on évoquer sur les clichés d homme de 85 ans ;syndrome sub occlusif, douleurs abdominales, insuffisance rénale. Que peut-on évoquer sur les clichés d abdomen urgent réalisés en décubitus decubitus rayon directeur vertical présence

Plus en détail

Gale ou Scabiose (Evaluations)

Gale ou Scabiose (Evaluations) Gale ou Scabiose (Evaluations) Date de création du document 2008-2009 QCM QUESTION 1/3 : Parmi les propositions suivantes quelles sont celles se rapportant à la gale? A - elle est due à un acarien B -

Plus en détail

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Service de chirurgie digestive et oncologique CHU Amiens Picardie Sardaigne, le 9 septembre 2015 Plan Qu est ce que

Plus en détail

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale.

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectifs Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectif n 2 : Préciser les stratégies d imagerie abdomino-pelvienne en urgence

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications)

LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications) LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications) Dr LE PAGE Sébastien / Dr CENEDESE Alice Clinique St Vincent de Paul de BOURGOIN Maison des consultants Rappel des INDICATIONS de la CHIRURGIE Age > 18 ans (

Plus en détail

DEFINITION: pathologie.

DEFINITION: pathologie. LES HERNIES DIAPHRAGMATIQUES CONGENITALES A REVELATION TARDIVE CHEZ L ENFANT : A PROPOS DE 32 CAS MA. Jellali 1 ; A.Ben Salem 1 ; A.Zrig 1 ; J.Saad 1 ; W.Mnari 1 ; W. Harzallah 1 ; K.Maazoun 2 ; I.Krichène

Plus en détail

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition :

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition : CHOLECYSTITE Le site du Docteur Patricia GRANDCOIN Adresse du site : www.docvadis.fr/patricia-grandcoin DEFINITION. PHYSIOPATHOLOGIE, TRAITEMENT. Cholécystite aiguë Définition : C est l inflammation aigue

Plus en détail

ANALYSE ECHOGRAPHIQUE DE LA PAROI DIGESTIVE DANS LA MUCOVISCIDOSE : ETUDE PROSPECTIVE DE 53 PATIENTS

ANALYSE ECHOGRAPHIQUE DE LA PAROI DIGESTIVE DANS LA MUCOVISCIDOSE : ETUDE PROSPECTIVE DE 53 PATIENTS ANALYSE ECHOGRAPHIQUE DE LA PAROI DIGESTIVE DANS LA MUCOVISCIDOSE : ETUDE PROSPECTIVE DE 53 PATIENTS Pascal KBAÏER (1), Philippe PETIT (2) Michel PANUEL (1), Jacques SARLES (3) (1) Service de Radiologie,

Plus en détail

L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE

L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE Cours de Sémiologie digestive Année 2016 3éme année-médecine Dr KAHOUL FATIMA-ZOHRA. Médecine interne L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE I/DEFINITION : L occlusion intestinale aigue(oia) est l arrêt du transit,

Plus en détail

Infections chez le sujet âgé. 28/10/2016 Hélène GUILLOT- CCA Service de Pathologies infectieuse et tropicales GHPS

Infections chez le sujet âgé. 28/10/2016 Hélène GUILLOT- CCA Service de Pathologies infectieuse et tropicales GHPS Infections chez le sujet âgé 28/10/2016 Hélène GUILLOT- CCA Service de Pathologies infectieuse et tropicales GHPS Plan 1. Généralités 2. Le patient âgé 3. Séméiologie des principales pathologies infectieuses

Plus en détail

Distomatoses Pr P. Vincendeau

Distomatoses Pr P. Vincendeau UE «De l agent infectieux à l hôte» Distomatoses Pr P. Vincendeau UMR 177 INTERTRYP Distomatoses hépato-biliaires (fasciolose) Distomatoses pulmonaires Distomatoses intestinales FASCIOLOSE 1. Introduction

Plus en détail

Il existe plusieurs formes de bilharzioses les formes urogénitales et intestinales étant les plus fréquentes.

Il existe plusieurs formes de bilharzioses les formes urogénitales et intestinales étant les plus fréquentes. La bilharziose : je m informe sur la maladie Il n est plus rare de voir progresser en France les maladies parasitaires tropicales. Parmi elles, la bilharziose inquiète les autorités de santé après le diagnostic

Plus en détail

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 DP3 Un patient de 24 ans est amené par sa compagne aux urgences à 6h du matin pour des douleurs abdominales violentes. On note une amydalectomie dans l enfance.

Plus en détail

APPENDICITE. Définition :

APPENDICITE. Définition : APPENDICITE Le site du Docteur Patricia GRANDCOIN Adresse du site : www.docvadis.fr/patricia-grandcoin L appendicite correspond à l inflammation de l appendice. L'appendicite est l'urgence chirurgicale

Plus en détail

Cas clinique 1. Vomissements verts : C est une urgence chirurgicale! 30/05/2016. La richesse de l interrogatoire!

Cas clinique 1. Vomissements verts : C est une urgence chirurgicale! 30/05/2016. La richesse de l interrogatoire! 2016 La richesse de l interrogatoire! Vomissements verts : C est une urgence chirurgicale! Pr Hubert LARDY Chirurgien Pédiatre CHRU Tours, Hôpital Clocheville Sémiologie clinique : fréquence des vomissements

Plus en détail

LES NÉMATODES INTESTINAUX

LES NÉMATODES INTESTINAUX CELLIER Laura Module 5 : Gastro-Entéro-Hépatologie 21 Février 2011 Parasitologie (M me Dimier-Poisson) LES NÉMATODES INTESTINAUX Introduction Les nématodes sont des animaux assez évolués faisant partis

Plus en détail

Cas cliniques. Docteur Mahaut Leconte DU urgence

Cas cliniques. Docteur Mahaut Leconte DU urgence Cas cliniques Docteur Mahaut Leconte DU urgence Cas n 1 Un homme âgé de 56 ans se présente aux urgences pour une douleur abdominale péri-ombilicale d apparition brutale, évoluant depuis 4 heures, associée

Plus en détail

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION XXVIIIemes Journées Nationales D Hépatolo-gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION K. Boukrouh, N.Baazizi, A,Chenibet,H.Boumahdi,N.Sididriss. D.Ouaret, K.Hail, A.Tertag,L.

Plus en détail

Les atteintes extra rénales du Purpura rhumatoïde

Les atteintes extra rénales du Purpura rhumatoïde Les atteintes extra rénales du Purpura rhumatoïde B Llanas Hôpital des enfants / Bordeaux brigitte.llanas@chu-bordeaux.fr Néphropathies à IgA primitives Atteinte rénale exclusive Rein +/- peau +/- articulations

Plus en détail

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MORBIDITÉ MORTALITÉ DE LA CHIRURGIE COLO-RECTALE A.CHETOUANE, A.ANOU, O.BENHADID, A.DJITLI, Y.BENMEDDOUR, A.OURABAH, Z.IMESSAOUDENE Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MATÉRIEL D ÉTUDE Il s agit d une

Plus en détail

QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE?

QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE? QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE? EM DANSE, O DEWIT, L GONCETTE, C SEMPOUX, A KARTHEUSER, B VAN BEERS

Plus en détail

Les grands syndromes. Occlusion intestinale. Palli-Science. Maison Victor-Gadbois

Les grands syndromes. Occlusion intestinale. Palli-Science.  Maison Victor-Gadbois Les grands syndromes Occlusion intestinale Palli-Science www.palli-science.com Maison Victor-Gadbois Introduction Il s agit d une patiente de 71 ans, hypothyroïdie, chez qui on a diagnostiqué un cancer

Plus en détail

Ascaridiose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Ascaridiose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Ascaridiose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières 1. Définition... 4 2. L'agent pathogène... 4 2.1. Morphologie et biologie... 4 2.1.1.

Plus en détail

Pneumomédiastin et rétropneumopéritoine révélateurs d un diabète sucré en décompensation acidocétosique.

Pneumomédiastin et rétropneumopéritoine révélateurs d un diabète sucré en décompensation acidocétosique. Pneumomédiastin et rétropneumopéritoine révélateurs d un diabète sucré en décompensation acidocétosique. M MAHI, T Salahaddine, S CHAOUIR, T AMIL, A HANINE, M BENAMEUR. Service d Imagerie Médicale. Hôpital

Plus en détail

Localisez et décrivez les principaux éléments de sémiologie radiologique. Temps veineux 75 sec

Localisez et décrivez les principaux éléments de sémiologie radiologique. Temps veineux 75 sec homme 61 ans, douleurs du flanc gauche depuis 3 jours avec défense, apyrétique, syndrome inflammatoire biologique (CRP à 227mg/l) ; suspicion clinique de sigmoïdite? Marion GRANDHAYE IHN Avant injection

Plus en détail

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte PERITONITE Péritonites Inflammation aiguë du péritoine: Quelqu en soit la cause Le plus souvent: perforation d organe creux ou diffusion d

Plus en détail

MA. Ottenin (IHN) quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces images

MA. Ottenin (IHN) quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces images Patiente de 76 ans. ; double pontage coronarien le 08.12.2010 ; choc cardiogénique le 12.12.2010 sur tamponnade : drainage péricardique pour hémopéricarde. TDM le 15.12.2010 pour syndrome abdominal aigu

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 100 page 1 Copyright CMIT

Module 7 - Edition Item 100 page 1 Copyright CMIT Module 7 - Edition 2008 - Item 100 page 1 ITEM N 100 : PARASITOSES DIGESTIVES : LAMBLIASE, TAENIASIS, ASCARIDIOSE, OXYUROSE, AMŒBOSE, HYDATIDOSE VOIR COMMENTAIRE OBJECTIFS I. Diagnostiquer les principales

Plus en détail

Hyperéosinophilie sanguine et parasitoses

Hyperéosinophilie sanguine et parasitoses Hyperéosinophilie sanguine et parasitoses P. Imbert Groupe de pédiatrie tropicale de la Société française de pédiatrie Service de maternité-pédiatrie, Hôpital militaire Bégin, Saint-Mandé JPP, 2 octobre

Plus en détail

Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale

Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale MD. Crema, D. Richarme, L. Azizi, C. Hoeffel, JM. Tubiana, L. Arrivé Hôpital Saint-Antoine, Paris Introduction La coloproctectomie est indiquée

Plus en détail

Invagination colocolique sur lipome du côlon transverse : Apport de l imagerie. Date de soumission : 28/05/2013

Invagination colocolique sur lipome du côlon transverse : Apport de l imagerie. Date de soumission : 28/05/2013 Invagination colocolique sur lipome du côlon transverse : Apport de l imagerie Etat : Journal : Manuscript ID : Type : Accepter La Tunisie Medicale Date de soumission : 28/05/2013 Auteurs : Mot clés TUNISMED-2013-0433-R1

Plus en détail

Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques?

Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques? Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques? Dr Claudia Lefeuvre-Plesse 3/04/2015 Introduction Fréquence élevée : 1 patiente sur

Plus en détail

Module HGE: Tube digestif. Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André

Module HGE: Tube digestif. Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André Module HGE: Tube digestif Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André Pathologie tumorale Tumeurs malignes gastriques Adénocarcinome T 2 Lymphome gastrique Epaississement circonférentiel

Plus en détail

Depuis décembre 2007: plusieurs consultations aux urgences et une hospitalisation au service Porte

Depuis décembre 2007: plusieurs consultations aux urgences et une hospitalisation au service Porte Dossier 1 A. Khalil MF Carette Homme de 44 ans Asthme depuis 2001 Depuis décembre 2007: plusieurs consultations aux urgences et une hospitalisation au service Porte Le 01/06/2008, consultation aux urgences

Plus en détail

Maladie de Crohn Rectocolite hémorragique

Maladie de Crohn Rectocolite hémorragique Maladie de Crohn Rectocolite hémorragique coordonnées Sommaire NOM : prénom : Né(e) le : à : Adresse : Diagnostic Mon premier bilan Mes vaccins Ma courbe poids et taille Suivi médical p.4 p.6 p.12 Téléphone

Plus en détail

20/09/2012 ANATOMIE ET PATHOLOGIE DE L APPAREIL DIGESTIF N ZAMUSHE

20/09/2012 ANATOMIE ET PATHOLOGIE DE L APPAREIL DIGESTIF N ZAMUSHE I. Rappel Quand on déglutie, ça passe par l oropharynx, puis dans l œsophage, estomac, duodénum, jéjunum, iléon, Caecum, colon ascendant, colon transverse, colon descendant, sigmoïde, et le rectum. On

Plus en détail

MANUEL DE CHIRURGIE PÉDIATRIQUE (chirurgie viscérale) Année 1998

MANUEL DE CHIRURGIE PÉDIATRIQUE (chirurgie viscérale) Année 1998 Collège Hospitalo-Universitaire de Chirurgie Pédiatrique MANUEL DE CHIRURGIE PÉDIATRIQUE (chirurgie viscérale) Année 1998 APPENDICITE AlGUE ET PÉRITONITE. S. GARCIA Y. HELOURY V. PLATTNER RAPPEL ANATOMIQUE

Plus en détail

Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature

Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature Abcès du foie à germes pyogènes : à propos de 19 cas et revue de la littérature Dr L. BADAOUI,G.DABO,M.SODQI,L.MARIH,A.OULED LAHSEN,R.BENSGHIR,A.CHAKIB,K.MARHOUM EL FILLALI Service des Maladies Infectieuses

Plus en détail

Je connais les modalités du diagnostic du cancer de l œsophage

Je connais les modalités du diagnostic du cancer de l œsophage Je connais les modalités du diagnostic du cancer de l œsophage Centre François BACLESSE - CAEN Adresse du site : www.docvadis.fr/oncologie-baclesse Validé par le Comité Scientifique Oncologie Le diagnostic

Plus en détail

jeune femme de 24 ans, antécédents de tumeur cérébelleuse dans l

jeune femme de 24 ans, antécédents de tumeur cérébelleuse dans l jeune femme de 24 ans, antécédents de tumeur cérébelleuse dans l enfance, traitée par dérivation ventriculo-péritonéale Arrêt des matières et des gaz depuis 2 jours, abdomen tendu et douloureux avec fébricule.

Plus en détail

Risques et complications de la CPRE. Dr Fabien Fumex Hôpital Privé Jean Mermoz - Lyon

Risques et complications de la CPRE. Dr Fabien Fumex Hôpital Privé Jean Mermoz - Lyon Risques et complications de la CPRE Dr Fabien Fumex Hôpital Privé Jean Mermoz - Lyon Objectifs pédagogiques Fréquence des principales complications Le risque infectieux : comment le prévenir? Le risque

Plus en détail

RADIO DIGESTIVE. Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications

RADIO DIGESTIVE. Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications RADIO DIGESTIVE 1) ASP Indications : Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications Critères de qualité : visibilité des coupoles

Plus en détail

Lithiase Biliaire. Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016

Lithiase Biliaire. Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016 Lithiase Biliaire Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016 PLAN Physiopathologie Le foie Les voies biliaires La bile Les calculs biliaires Pathologies 1. Lithiase vésiculaire non compliquée 2. Colique hépatique

Plus en détail

TROUBLES FONCTIONNELS DIGESTIFS

TROUBLES FONCTIONNELS DIGESTIFS TROUBLES FONCTIONNELS DIGESTIFS DEFINITIONS CADRE NOSOLOGIQUE CRITERES DE ROME Pr. Michel DAPOIGNY CHU de CLERMONT-FERRAND Université d Auvergne ALGER 25 Avril 2010 INTRODUCTION Troubles Fonctionnels Gastro-Intestinaux

Plus en détail

des poulains M. Delerue, Direction du Développement et de la recherche Automne 2016 Ifce, 2016

des poulains M. Delerue, Direction du Développement et de la recherche Automne 2016 Ifce, 2016 La vermifugation des poulains M. Delerue, Direction du Développement et de la recherche Automne 2016 1 Particularités des poulains Des parasites spécifiques strongyloïdes ascaris Poulains plus sensibles

Plus en détail

«Parasitologie Mycologie»

«Parasitologie Mycologie» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Parasitologie Mycologie» 1. Informations de base - Matière d enseignement: Parasitologie Mycologie - Public cible : Troisième année Médecine

Plus en détail

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications 1 INTRODUCTION Diverticule Hernie acquise de la muqueuse et de la sous-muqueuse à travers la musculeuse, développée au niveau des zones de pénétration

Plus en détail

J'ai un ulcère gastroduodénal

J'ai un ulcère gastroduodénal J'ai un ulcère gastroduodénal L ulcère gastroduodénal est une pathologie assez répandue, dont la fréquence diminue grâce aux traitements la plupart du temps efficaces. Sans traitement, il y a un risque

Plus en détail

Urgences abdominales non traumatiques & radiologie

Urgences abdominales non traumatiques & radiologie Urgences abdominales non traumatiques & radiologie Situations cliniques Choc hypovolémique Douleur épigastrique aiguë Pancréatite Perforation Ischémie Occlusion Douleurs localisées: Hypocondres Fosses

Plus en détail

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Généralités... 3 2. Maladie de Horton... 3 2.1. Manifestations cliniques de

Plus en détail

4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant

4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant 4 causes médicales de détresse respiratoire du nouveau-né 1 diagnostic différentiel de la névrite

Plus en détail

Une histoire abdominale

Une histoire abdominale Une histoire abdominale Monsieur R est de retour en France métropolitaine et se présente à la consultation de proximité le 3 juin 2015 pour des douleurs abdominales et des accès fébriles pluriquotidiens

Plus en détail

PATHOLOGIES DU PANCREAS

PATHOLOGIES DU PANCREAS PATHOLOGIES DU PANCREAS Invitation téléphonique du Dr Bernard WILLEMIN Dr Bernard WILLEMIN Service Hépato-Gastro-Oncologie CH Haguenau (Cliquez sur l image) Si vous ne pouvez entendre le message sonore,

Plus en détail

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare.

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare. La maladie de Takayasu est une artérite inflammatoire des vaisseaux de gros calibre qui atteint avec prédilection l aorte et ses principales branches. Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle

Plus en détail

Quels sont les principaux tableaux radiocliniques observés dans les perforations du tube digestif à l'étage abdomino-pelvien

Quels sont les principaux tableaux radiocliniques observés dans les perforations du tube digestif à l'étage abdomino-pelvien Quels sont les principaux tableaux radiocliniques observés dans les perforations du tube digestif à l'étage abdomino-pelvien Quel que soit le segment digestif interessé, bien distinguer les perforations

Plus en détail

Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle

Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle C Dromain, T de Baere, JC Sabourin, I Lopez, R Sigal, E Baudin Institut Gustave Roussy - Villejuif Introduction Tumeurs

Plus en détail

DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE

DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE Dr Anware Maftouh Chirurgie viscérale Hôpital St Camille Mars 2016 Introduction La diverticulose colique est une anomalie fréquente dans les pays occidentaux, son incidence augmente

Plus en détail

LES DOULEURS ABDOMINALES

LES DOULEURS ABDOMINALES Sémiologie digestive Année 2016 3émes années de médecine Dr KAHOUL FATIMA-ZOHRA-Clinique de Médecine interne LES DOULEURS ABDOMINALES I/ INTRODUCTION : La douleur abdominale est un motif fréquent de consultation.

Plus en détail

Occlusion Intestinale Aiguë. Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine

Occlusion Intestinale Aiguë. Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine Occlusion Intestinale Aiguë Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine Syndrome occlusif Définition: Obstruction au passage du contenu digestif Quelle que soit la cause Conséquences:

Plus en détail

L entérocolite nécrosante

L entérocolite nécrosante Catégorie paramédicale Section Bachelier en Soins Infirmiers spécialisé en pédiatrie L entérocolite nécrosante NOM : JAKAB - STAVAUX PRENOM : Gaudeline - Bérengère COURS : Pathologie chirurgicale PROFESSEUR

Plus en détail

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives K. Vahedi Département Médico-Chirurgical de Pathologie Digestive Hôpital Lariboisière, Paris Séminaire DES Ile de France

Plus en détail

Un cas de séméiologie : douleur abdominale (présenté aux assises de l AMCAR)

Un cas de séméiologie : douleur abdominale (présenté aux assises de l AMCAR) Un cas de séméiologie : douleur abdominale (présenté aux assises de l AMCAR) Homme de 61 ans Seul facteur risque CV : tabagisme 30 PA, sevré depuis 3 ans Se plaint d une douleur abdominale récidivante

Plus en détail

LES CANCERS DIGESTIFS

LES CANCERS DIGESTIFS LES CANCERS DIGESTIFS Les cancers digestifs n ont souvent pas de symptômes. Ils peuvent toucher tous les organes : œsophage, estomac, foie, pancréas, rectum, colon Cancer colorectal C est une transformation

Plus en détail

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015 Occlusions intestinales F. Labbé IFSI octobre 2015 Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Rôle de l IDE aux urgences Rôle de l IDE dans le service Rôle de

Plus en détail

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner Orientation Urgences abdominales - III Yves Gandon Urgence = douleurs quasiconstantes Localisation oriente +++ Associées à Occlusion (sur bride post-chir, hernie ) Fièvre (appendicite, cholécystite, sigmoïdite

Plus en détail

INTERET D UN ECHOGRAPHE DE POCHE EN SITUATION D URGENCE

INTERET D UN ECHOGRAPHE DE POCHE EN SITUATION D URGENCE INTERET D UN ECHOGRAPHE DE POCHE EN SITUATION D URGENCE Étude prospective à propos de 40 patients Résultats préliminaires Olivier THOMAS, Hélène CAILLEZ, Damien VERDIER, Julie BERNARD, Nicolas POUSSANGE,

Plus en détail

9/13/2013. Optimiser l usage des examens d imagerie médicale. Service d Imagerie Médicale. Dr E. BERTOLLE CH Argenteuil. Optimiser la prescription

9/13/2013. Optimiser l usage des examens d imagerie médicale. Service d Imagerie Médicale. Dr E. BERTOLLE CH Argenteuil. Optimiser la prescription Service d Imagerie Médicale Optimiser l usage des examens d imagerie médicale Dr E. BERTOLLE CH Argenteuil Patient de 40 ans adressé pour traumatisme crânien - Sans perte de connaissance, sans signe neurologique

Plus en détail