Réhabilitation de la ligne électrique à volts FLÉAC - NIORT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réhabilitation de la ligne électrique à volts FLÉAC - NIORT"

Transcription

1 Réhabilitation de la ligne électrique à volts FLÉAC - NIORT INVENTAIRE DES ZONES HUMIDES SELON LE CRITÈRE PÉDOLOGIQUE Région Poitou-Charentes Départements de la Charente et des Deux-Sèvres Novembre 2014

2

3 SOMMAIRE SOMMAIRE RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION APPLICABLE À LA DÉFINITION DES ZONES HUMIDES...3 MÉTHODOLOGIE DEUX CRITÈRES D IDENTIFICATION DES ZONES HUMIDES CRITÈRE PÉDOLOGIQUE CRITÈRE VÉGÉTATION...8 RÉSULTATS...9 1

4 SOMMAIRE 2

5 RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION APPLICABLE À LA DÉFINITION DES ZONES HUMIDES RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION APPLICABLE À LA DÉFINITION DES ZONES HUMIDES 3

6 RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION APPLICABLE À LA DÉFINITION DES ZONES HUMIDES La caractérisation des zones humides se réfère à la règlementation suivante : - l arrêté du 1 er octobre 2009 modifiant l arrêté du 24 juin 2008 précisant les critères de définition et de délimitation des zones humides en application des articles L et R du code de l environnement ; - la circulaire DGPAAT/C du 18 janvier 2010 sur la délimitation des zones humides en application des articles L et R du code de l Environnement. L arrêté précité explicite les critères à prendre en compte afin de délimiter les zones humides pour la mise en œuvre de la rubrique de l article R du code de l environnement. 4

7 MÉTHODOLOGIE MÉTHODOLOGIE 5

8 MÉTHODOLOGIE 1 DEUX CRITÈRES D IDENTIFICATION DES ZONES HUMIDES L article 1 er de l arrêté du 1 er octobre 2009 stipule qu une zone est considérée comme humide si elle présente l un des critères suivants : «1 Les sols correspondent à un ou plusieurs types pédologiques [ ]. Pour les sols dont la morphologie correspond aux classes IV d et V a, définis d après les classes d hydromorphie du groupe d étude des problèmes de pédologie appliquée (GEPPA, 1981 ; modifié), le préfet de région peut exclure l une ou l autre de ces classes et les types de sol associés pour certaines communes, après avis du conseil scientifique régional du patrimoine naturel. «2 Sa végétation, si elle existe, est caractérisée par : «- soit des espèces identifiées et quantifiées selon la méthode et la liste d espèces [ ] complétée en tant que de besoin par une liste additionnelle d espèces arrêtées par le préfet de région sur proposition du conseil scientifique régional du patrimoine naturel, le cas échéant, adaptée par territoire biogéographique ; «- soit des communautés d espèces végétales, dénommées «habitats», caractéristiques de zones humides, [ ].». La vérification de l un des critères relatifs aux sols ou à la végétation suffit pour statuer sur la nature humide de la zone. 2 CRITÈRE PÉDOLOGIQUE L examen des sondages pédologiques vise à vérifier la présence : - d horizons tourbeux (ou histiques) débutant à moins de 50 cm de profondeur et d une épaisseur d au moins 50 cm (= histosols) ; - ou de traits réductiques (taches grises) débutant à moins de 50 cm de profondeur (= réductisols) ; - ou des traits rédoxiques (taches rouilles) débutant à moins de 25 cm de profondeur et se prolongeant ou s intensifiant en profondeur ; - ou des traits rédoxiques débutant à moins de 50 cm de profondeur, se prolongeant ou s intensifiant en profondeur, et de traits réductiques apparaissant entre 80 et 120 cm de profondeur. L apparition d horizons tourbeux ou de traits rédoxiques ou réductiques peut être schématisée selon la figure inspirée des classes d hydromorphie du GEPPA (1981), présentée ci-après. La morphologie des classes IV d, V et VI caractérisent des sols de zones humides pour l application de la rubrique de l article R du code de l environnement. 6

9 MÉTHODOLOGIE Illustration 1 : Illustrations de sondages à la tarière réalisés avec la présence de trace d oxydoréduction permettant d identifier des sols hydromorphes (photos non prises sur site) 7

10 MÉTHODOLOGIE 3 CRITÈRE VÉGÉTATION Le critère relatif à la végétation peut être appréhendé soit à partir des espèces végétales soit à partir des habitats. Il s agit de vérifier la présence d espèces dominantes (seuil de 50 % de recouvrement) indicatrices de zones humides ou d habitats caractéristiques des zones humides en référence aux listes fournies aux annexes et de l arrêté. Il est à signaler que l inventaire des zones humides selon le critère végétation n est pas exposé dans cette note. En effet, l expertise écologique habitats naturels et flore, réalisée dans le cadre de l étude d impact du projet par le bureau d études TBM, a permis la détermination des habitats humides selon ce critère. Ces zones humides sont ainsi consultables dans le dossier d étude d impact du projet. 8

11 RÉSULTATS RÉSULTATS 9

12 RÉSULTATS Les résultats exposés ci-après concernent uniquement la définition et la délimitation des zones humides réalisées par le critère «hydromorphie du sol» en procédant à des sondages pédologiques en différents points. Le caractère hydromorphe du sol permettant de définir des zones humides, a été apprécié à partir des différentes classes de sols illustrées sur le schéma issu de la circulaire DGPAAT/C du 18 janvier sondages à la tarière à main ont été réalisés afin d identifier de manière précise les zones humides. Ils sont localisés sur les cartes «Zones humides» pages suivantes. Il en ressort que seulement 13 sondages présentent des caractéristiques hydromorphiques de sols de zones humides : - les sondages n 66 à 71 et n 78, dans la vallée de la Boutonne sur la commune de Chérigné, présentent un horizon rédoxique entre 30 cm et 50 cm de profondeur voire jusqu à 80 cm de profondeur pour les sondages n 68 et 71 (classe IVd du tableau GEPPA) ; - les sondages n 85 à 88, également dans la vallée de la Boutonne sur la commune de Chérigné, présentent un horizon rédoxique à partir de 25 cm jusqu à environ 50 cm de profondeur (sondage n 87) voire jusqu à 70 cm de profondeur (sondages n 85, 86 et 88). Ensuite, apparaît un horizon réductique ; - les sondages n 103 et 106, dans la vallée de la Boutonne sur la commune de Brioux-sur-Boutonne, présentent un horizon rédoxique à partir de 20 cm de profondeur ; - les autres sondages (152) ne présentent pas de traces d'hydromorphie et pour un certain nombre d entre eux mettent en évidence une faible profondeur de sol, en particulier dans les cultures, avec un refus de tarière parfois à partir de 5 cm à 10 cm de profondeur. Par conséquent, seuls les 13 sondages cités précédemment révèlent un sol hydromorphe caractéristique de zone humide au sens de l arrêté du 1 er octobre 2009 pour une surface d environ 800 m² situés sous la ligne à volts FLÉAC NIORT ou proche de celle-ci. 10

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23 RÉSULTATS Le tableau suivant présente la description des sondages révélant des caractéristiques hydromorphiques de sol de zone humide. N du sondage Occupation du sol Description Photo 1 Photo 2 66 Culture cm : présence de taches rouilles rédoxiques sans accentuation - Profondeur : 30 cm 67 Culture cm : présence de taches rouilles rédoxiques sans accentuation - Profondeur : 35 cm 68 Culture cm : présence de taches rouilles rédoxiques sans accentuation - 21

24 RÉSULTATS N du sondage Occupation du sol Description Photo 1 Photo 2 69 Culture cm : présence de taches rouilles rédoxiques Profondeur : 40 cm Profondeur : 60 cm 70 Culture cm : présence de taches rouilles rédoxiques Profondeur : 30 cm Profondeur : 60 cm 71 Culture cm : présence de taches rouilles rédoxiques Profondeur : 50 cm Profondeur : 80 cm 22

25 RÉSULTATS N du sondage Occupation du sol Description Photo 1 Photo 2 78 Culture À partir de 30 cm : présence de taches rouilles rédoxiques Profondeur : 30 cm Profondeur : 50 cm 85 Culture cm : présence de taches rouilles rédoxiques cm : présence d une matrice grise réductique Profondeur : 35 cm Profondeur : 70 cm 86 Culture cm : présence de taches rouilles rédoxiques - 87 Culture cm : présence de taches rouilles rédoxiques cm : présence d une matrice grise réductique Profondeur : 50 cm Culture cm : présence de taches rouilles rédoxiques

26 RÉSULTATS N du sondage Occupation du sol Description Photo 1 Photo Prairie avec présence de joncs cm : présence de taches rouilles rédoxiques 106 Prairie cm : présence de taches rouilles rédoxiques - 24

27

28 RÉSEAU DE TRANSPORT D ÉLECTRICITÉ CENTRE DÉVELOPPEMENT & INGÉNIERIE NANTES 75, Boulevard Gabriel Lauriol BP NANTES CEDEX 03

Novembre 2011. SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud.

Novembre 2011. SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud. DIAGNOSTIC ZONE HUMIDE SUR LE PERIMETRE DE LA ZAC DU GRAND CLODY COMMUNE DE FONTANIL-CORNILLON Novembre 2011 SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03

Plus en détail

Janvier 2012. SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud.

Janvier 2012. SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud. DIAGNOSTIC DE ZONE HUMIDE SUR LE SECTEUR D AMENAGEMENT PRESSENTI SALAMOT/REVELAZ COMMUNE DE TULLINS Janvier 2012 SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23

Plus en détail

ANNEXE 3 RAPPORT D ETUDES AGRO-PEDOLOGIQUES. 18 Décembre 2013

ANNEXE 3 RAPPORT D ETUDES AGRO-PEDOLOGIQUES. 18 Décembre 2013 ANNEXE 3 RAPPORT D ETUDES AGRO-PEDOLOGIQUES 18 Décembre 2013 Etablissement Public Paris-Saclay ARTELIA ZAC du Moulon Délimitation, cartographie et caractérisation pédologique des zones humides Rapport

Plus en détail

Commune de Bernin. Ala. Avril 2013

Commune de Bernin. Ala. Avril 2013 Ala EXPERTISE ZONES HUMIDES ET MILIEUX NATURELS Commune de Bernin Avril 2013 SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud.fr

Plus en détail

DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU. Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables.

DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU. Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables. DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU 1 Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables Annexe jointe : atlas cartographique Septembre 2009 2 Etude réalisée par

Plus en détail

F RMA M TION C O C NTINUE E

F RMA M TION C O C NTINUE E AGROCAMPUS-OUEST OUEST centre d Angers Institut National d Horticulture et de Paysage Département de Génie Agronomique FORMATION CONTINUE 2014 Identification et délimitation des zones humides par caractérisation

Plus en détail

SEPTEMBRE 2013. Campus de Rennes - Ker Lann Rue Urbain Leverrier 35 170 BRUZ. Agence de Bruz. Dossier suivi par : M.PIAU

SEPTEMBRE 2013. Campus de Rennes - Ker Lann Rue Urbain Leverrier 35 170 BRUZ. Agence de Bruz. Dossier suivi par : M.PIAU SEPTEMBRE 2013 Agence de Bruz Campus de Rennes - Ker Lann Rue Urbain Leverrier 35 170 BRUZ Dossier suivi par : M.PIAU Sommaire I. CONTEXTE DE L ETUDE... 3 II. TEXTES DE REFERENCE... 3 III. DEFINITION D

Plus en détail

Réhabilitation de la ligne électrique à 225 000 volts FLÉAC - NIORT

Réhabilitation de la ligne électrique à 225 000 volts FLÉAC - NIORT Réhabilitation de la ligne électrique à 225 000 volts FLÉAC - NIORT DOSSIER DE MISE EN COMPATIBILITÉ DU PLAN LOCAL D URBANISME DE LA COMMUNE DE LA CRÈCHE Région Poitou-Charentes Départements de la Charente

Plus en détail

Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation

Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation Cotita 03/03/2014 Présentation de Dominique STEVENS Directeur de la Nature - Communauté Urbaine de Bordeaux Réserve Naturelle de Bruges

Plus en détail

PROJET DE RENOUVELLEMENT/EXTENSION DE CARRIERE

PROJET DE RENOUVELLEMENT/EXTENSION DE CARRIERE PROJET DE RENOUVELLEMENT/EXTENSION DE CARRIERE DÉFINITION ET CARTOGRAPHIE DE ZONES HUMIDES DANS LE CADRE DE L ARRÊTÉ DU 24 JUIN 2008, MODIFIÉ LE 1 er OCTOBRE 2009 Commune de Rivecourt (60) Laure GRANDPIERRE

Plus en détail

MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ

MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ PROCÉDURE A DESTINATION DES MAITRES D'OUVRAGE DES INVENTAIRES DE ZONES HUMIDES SUR LE FINISTÈRE MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ 2 Contexte Cette procédure est proposée par la CAMA et a fait l'objet

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Chapitre 1. Définition et. délimitation. des zones humides

Chapitre 1. Définition et. délimitation. des zones humides Chapitre 1 Définition et délimitation des zones humides De haut en bas : Clos des juments en Camargue. Crédit D. Cohez. Tour du valat. Licopode inondé. Photo : Olivier Cizel. Cuivré des marais. Photo :

Plus en détail

Guide d utilisation du logiciel GWERN Version 5

Guide d utilisation du logiciel GWERN Version 5 Guide d utilisation du logiciel GWERN Version 5 Octobre 2012 Afin d accompagner les maîtres d ouvrage locaux dans la réalisation d un inventaire de zones humides, la première version de GWERN a été développé

Plus en détail

Annexe 6. Réalisation d un diagnostic de la parcelle pour la MAET «Prairies humides» Méthode d inventaire

Annexe 6. Réalisation d un diagnostic de la parcelle pour la MAET «Prairies humides» Méthode d inventaire Réalisation d un diagnostic de la parcelle pour la MAET «Prairies humides» Méthode d inventaire La méthode d inventaire consiste à suivre un cheminement au niveau de la prairie humide qui soit représentatif

Plus en détail

Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais

Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais Conservatoire d Espaces Naturels Rhône Alpes - Cermosem Gustave Coste - Stagiaire Montpellier SupAgro gustavecoste@gmail.com Nicolas Robinet

Plus en détail

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay,

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay, FICHE DE SYNTHESE Contexte : Les zones humides sont des milieux rares à l échelon national (4% du territoire) et fortement menacés par les activités anthropiques. La publication, en France en 1994, de

Plus en détail

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE CADRE D INTERVENTION REGIONALE POUR LE CLASSEMENT D ESPACES NATURELS EN RESERVES NATURELLES REGIONALES Abroge et remplace, à compter du 14 mars 2014, le cadre d intervention adopté par délibération CPR

Plus en détail

NOM Prénom Fonction/structure Présent/excusé

NOM Prénom Fonction/structure Présent/excusé Inventaire des zones humides, des plans d eau et du réseau hydrographique CDA de la Rochelle (CDA LR) Réunion de terrain avec le groupe d acteurs locaux et les exploitants Communes de Nieul-sur-Mer et

Plus en détail

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE CADRE D INTERVENTION REGIONALE POUR LE CLASSEMENT D ESPACES NATURELS EN RESERVES NATURELLES REGIONALES (approuvé par délibération n 07.03.48 en date du 16 mars 2007) A. DEFINITION Une réserve naturelle

Plus en détail

Envoi en RAR Vaux-le-Pénil, le 2 5 NOV. 2014

Envoi en RAR Vaux-le-Pénil, le 2 5 NOV. 2014 liberté ' Égalité Fraterttité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFET DE SEINE-ET-MARNE Direction départementale des territoires de Seine-et-Marne Service environnement et prévention des risques Affaire suivie par

Plus en détail

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Application à l'exploitation des équipements de production d'électricité Par : Daniel Thériault, B.Urb., M.Sc.A Conférence internationale

Plus en détail

Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015

Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015 Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015 Contacts utiles: Syndicat Intercommunal des Cours d Eau Châtillonnais Contrat SEQUANA Pauline GERMANAUD 21 bd Gustave Morizot, 21400 Châtillon sur

Plus en détail

INVENTAIRE DES ZONES HUMIDES ELEMENTS TECHNIQUES POUR LA REDACTION CARTOGRAPHIE ET CARACTERISATION D UN CAHIER DES CHARGES

INVENTAIRE DES ZONES HUMIDES ELEMENTS TECHNIQUES POUR LA REDACTION CARTOGRAPHIE ET CARACTERISATION D UN CAHIER DES CHARGES INVENTAIRE DES ZONES HUMIDES CARTOGRAPHIE ET CARACTERISATION ELEMENTS TECHNIQUES POUR LA REDACTION D UN CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE 1. CONTEXTE... 3 2. OBJECTIFS DE L ETUDE... 3 3. AIRE D ETUDE... 4 4.

Plus en détail

Pauline Aelvoet, Master en Biogéosciences

Pauline Aelvoet, Master en Biogéosciences Pauline Aelvoet, Master en Biogéosciences 1 Contexte de l étude 2 OFEV (2005) Les zones alluviales Ecosystème jeune façonné par l eau Toposéquence FLUVIOSOL BRUT JUVÉNILE TYPIQUE BRUNIFIÉ Sol hydromorphe

Plus en détail

Guide d identification et de délimitation des sols des zones humides

Guide d identification et de délimitation des sols des zones humides Guide d identification et de délimitation des sols des zones humides Comprendre et appliquer le critère pédologique de l arrêté du 24 juin 2008 modifié Ministère de l Écologie, du Développement durable

Plus en détail

Cette plaquette vise les travaux d entretien du cours d eau ne nécessitant aucune déclaration, ni autorisation au titre de la Loi sur l Eau

Cette plaquette vise les travaux d entretien du cours d eau ne nécessitant aucune déclaration, ni autorisation au titre de la Loi sur l Eau PREFET DES PYRENEES ORIENTALES Direction Départementale des Territoires et de la Mer MISE des Pyrénées Orientales Cette plaquette vise les travaux d entretien du cours d eau ne nécessitant aucune déclaration,

Plus en détail

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud Photo : J.MOY Analyse globale des perturbations et mesures de restauration au niveau du bassin Loire-Bretagne La morphologie des cours d

Plus en détail

ÆThIC ENVIRONNEMENT. Inventaire des zones humides sur le site de "Piou" Commune de MALVILLE (44) Novembre 2013. Réf.

ÆThIC ENVIRONNEMENT. Inventaire des zones humides sur le site de Piou Commune de MALVILLE (44) Novembre 2013. Réf. ÆThIC ENVIRONNEMENT Commune de MALVILLE Mairie 2, rue de la MERLERIE 44 260 MALVILLE Novembre 2013 Commune de MALVILLE (44) Inventaire des zones humides sur le site de "Piou" Réf. : Æ 2013-09-02 page 2

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 DÉCRÉTANT UN CONTRÔLE INTÉRIMAIRE PROHIBANT UNE CONSTRUCTION, UN OUVRAGE OU DES TRAVAUX SUR DES TERRAINS COMPORTANT UN MILIEU HUMIDE SANS UNE CARACTÉRISATION

Plus en détail

Identification, délimitation, caractérisation des zones humides du territoire du SAGE Marne Confluence

Identification, délimitation, caractérisation des zones humides du territoire du SAGE Marne Confluence Identification, délimitation, caractérisation des zones humides du territoire du SAGE Marne Confluence Nicolas PATRY npatry@biotope.fr 4 juin 2014 11/06/2014 Présentation Véolia 1 Identification, délimitation,

Plus en détail

MISE EN OEUVRE DU DOCOB DU SITE NATURA 2000 DE LA ZONE HUMIDE DU METRO FR7200725. Bilan de la 1ère année d'animation Mars 2014 Avril 2015

MISE EN OEUVRE DU DOCOB DU SITE NATURA 2000 DE LA ZONE HUMIDE DU METRO FR7200725. Bilan de la 1ère année d'animation Mars 2014 Avril 2015 MISE EN OEUVRE DU DOCOB DU SITE NATURA 2000 DE LA ZONE HUMIDE DU METRO FR7200725 Bilan de la 1ère année d'animation Mars 2014 Avril 2015 Dates clefs de la démarche Validation du DOCOB : COPIL du 27/06/2013

Plus en détail

Étude de définition de filière

Étude de définition de filière AMÉNAGEMENT CÔTES D ARMOR A Assainissement non collectif Étude de définition de filière Cahier des charges pour l habitat individuel ( 20 eh) DIRECTION ENVIRONNEMENT Votre Conseil général l aménagement,

Plus en détail

PRATIQUES. relatives au déboisement initial pour la construction d une ligne électrique de distribution

PRATIQUES. relatives au déboisement initial pour la construction d une ligne électrique de distribution PRATIQUES relatives au déboisement initial pour la construction d une ligne électrique de distribution CADRE NORMATIF DESTINÉ AUX CLIENTS ET PROMOTEURS QUI RÉALISERONT LES TRAVAUX TABLE DES MATIÈRES 5

Plus en détail

Guide pratique. Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière

Guide pratique. Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière Guide pratique Guide pratique (études de sol et de filière) proposé par le Conseil Général de l Orne - SATTEMA 1 Guide pratique 1. Préambule Le présent

Plus en détail

NOM Prénom Fonction Présent/excusé Membres du groupe d acteurs locaux ARDOUIN Jean- Claude. MOULARD Brigitte Adjoint excusée

NOM Prénom Fonction Présent/excusé Membres du groupe d acteurs locaux ARDOUIN Jean- Claude. MOULARD Brigitte Adjoint excusée Inventaire des zones humides, des plans d eau et du réseau hydrographique CDA de la Rochelle (CDA LR) Réunion de terrain avec le groupe d acteurs locaux et les exploitants 09 octobre 2014 à SAINT-CHRISTOPHE

Plus en détail

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Mise en oeuvre du SI sur la plateforme libre Postgresql / Postgis... Mathieu BOSSAERT CEN LR 2007 Les missions d'un

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET :

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : Etude de faisabilité d un jardin partagé et pédagogique à Corte Le

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT GERMAIN DU PUY PLAN LOCAL D URBANISME

COMMUNE DE SAINT GERMAIN DU PUY PLAN LOCAL D URBANISME DÉPARTEMENT DU CHER COMMUNE DE SAINT GERMAIN DU PUY PLAN LOCAL D URBANISME ANNEXE AU RAPPORT DE PRÉSENTATION Inventaire des zones humides Jean-Pierre LOURS Urbaniste O.P.Q.U. Architecte D.P.L.G. D.E.A.

Plus en détail

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Affaire suivie par : Cyril Teillet Tél. : 02 35 58 54 28 Fax : 02 35 58 55 63 Mél : cyril.teillet@seine-maritime.gouv.fr

Plus en détail

Circulaire du 18/01/10 relative à la délimitation des zones humides en application des articles L. 214-7-1 et R. 211-108 du code de l'environnement

Circulaire du 18/01/10 relative à la délimitation des zones humides en application des articles L. 214-7-1 et R. 211-108 du code de l'environnement Circulaire du 18/01/10 relative à la délimitation des zones humides en application des articles L. 214-7-1 et R. 211-108 du code de l'environnement (BO du MEEDDM n 2010/2 du 10 février 2010) NOR : DEVO1000559C

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du * de l Angoumois Avril 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre d habitants

Plus en détail

Caractérisation, fonctionnalités écologiques et intérêts patrimoniaux. Bernard Clément

Caractérisation, fonctionnalités écologiques et intérêts patrimoniaux. Bernard Clément Caractérisation, fonctionnalités écologiques et intérêts patrimoniaux Bernard Clément Département du Morbihan, Vannes 4 février 2014 Plan 1 Caractérisation des fonds de vallée Stage Lauranne Bouchaud 2

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

ÉVALUATION DE L ÉTAT DE LA VÉGÉTATION AVANT INTERVENTION

ÉVALUATION DE L ÉTAT DE LA VÉGÉTATION AVANT INTERVENTION ÉVALUATION DE L ÉTAT DE LA VÉGÉTATION AVANT INTERVENTION Caractérisation de l état global de la végétation spontanée sur le site d observation Se reporter aux cas référencés pour les classes 2, 3, 4 et

Plus en détail

Rapport d expertise du patrimoine arboré

Rapport d expertise du patrimoine arboré Commune du Pré Saint Gervais (93) Rapport d expertise du patrimoine arboré 67 sites communaux Etude de 1157 arbres (Dates d expertise : les 17 et 18 mai et du 19 août au 11 octobre 2011) Le mardi 15 novembre

Plus en détail

Présentation du groupe de travail du bassin de la Loire et des outils

Présentation du groupe de travail du bassin de la Loire et des outils Journée d échanges sur les plantes aquatiques exotiques envahissantes Poitiers 18 novembre 2010 Présentation du groupe de travail du bassin de la Loire et des outils Stéphanie Hudin, Fédération des Conservatoires

Plus en détail

Guide de description de l habitat Habitat principale ou habitat secondaire. Description :

Guide de description de l habitat Habitat principale ou habitat secondaire. Description : Guide de description de l habitat Habitat principale ou habitat secondaire L habitat principal est l habitat qui est en surface le plus représenté dans la zone décrite. L habitat secondaire est décrit

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique

Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique CA. Les Lacs de l'essonne - CSB - Résumé non technique 03 11 2014-1/19 Sommaire I. Contexte réglementaire autour de l élaboration des cartes de bruit stratégiques...3

Plus en détail

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme Beaulieu-les-Fontaines Plan Local d Urbanisme Orientation d aménagement et de programmation M.T. Projets 9 Rue du Château Mouzin 51420 Cernay-les-Reims www.mt-projets.com En application des articles L.

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif AMÉNAGEMENT Assainissement Non Collectif Étude de définition de filière DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT SERVICE EAU ET ASSAINISSEMENT 2 3 B IDENTIFICATION DE LA PARCELLE. ÉTUDE DE DEFINITION DE FILIERE D

Plus en détail

Application sur les bassins versants de l'orvin et de l'ardusson

Application sur les bassins versants de l'orvin et de l'ardusson Application sur les bassins versants de l'orvin et de l'ardusson 38 Application sur les bassins versants de l'orvin et de l'ardusson 1) Les différentes enveloppes 39 Localisation IGN Scan 25 40 Objectifs

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

L étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques

L étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques ise Pignon Dr. Claire Poinsot cpoinsot@biotope.fr Plan de la présentation éolien

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF Dossier de Déclaration et de Mise en Place d un Assainissement Non Collectif De Type : Fosse Toutes Eaux avec Epandage souterrain en sol naturel A ETABLIR

Plus en détail

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace 3 outils complémentaires pour connaître les sols en Alsace La base de données régionale sur les sols d Alsace Le guide des sols d Alsace La base de données régionale sur les sols Le réseau de mesure de

Plus en détail

Typologie de gestion et évaluation de l impact des pratiques de gestion des chasseurs aux abords des mares de huttes

Typologie de gestion et évaluation de l impact des pratiques de gestion des chasseurs aux abords des mares de huttes Ont participé : Typologie de gestion et évaluation de l impact des pratiques de gestion des chasseurs aux abords des mares de huttes Didier LE COEUR Agrocampus ouest INRA-SAD «paysages» Eric KERNEIS Inra

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

CCI NANTES ST-NAZAIRE. vers une. accessibilité. généralisée. Accès à tout pour tous

CCI NANTES ST-NAZAIRE. vers une. accessibilité. généralisée. Accès à tout pour tous CCI NANTES ST-NAZAIRE vers une accessibilité généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11 février 2005 précise que les conditions d accès des personnes handicapées dans les E.R.P.* doivent

Plus en détail

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES Service : Contact Courriel: Objet Assainissement Non Collectif Sophie Ramette Vincent Brébant Cahier des charges étude de définition (D3) ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Plus en détail

Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011

Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011 Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011 Participants Membre du comité scientifique et technique Nicolas Drapier DP Jean-Luc

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Versailles N 07VE03227 Inédit au recueil Lebon 4ème Chambre M. BROTONS, président Mme Corinne SIGNERIN-ICRE, rapporteur Mme JARREAU, rapporteur public POULY, avocat(s) lecture

Plus en détail

M. Pluyette (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

M. Pluyette (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 12/03/2013 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 27 février 2013 N de pourvoi: 11-23228 ECLI:FR:CCASS:2013:C100166 Publié au bulletin Rejet M. Pluyette (conseiller doyen faisant

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU DOCUMENT D OBJECTIFS DU SITE NATURA 2000 FR1102008 «CARRIÈRE SOUTERRAINE DE MOCPOIX» (Zone Spéciale de Conservation)

MISE EN ŒUVRE DU DOCUMENT D OBJECTIFS DU SITE NATURA 2000 FR1102008 «CARRIÈRE SOUTERRAINE DE MOCPOIX» (Zone Spéciale de Conservation) 1/9 Annexe : Animation «Carrière de Mocpoix» Accusé de réception Ministère de l intérieur 57885970 Acte Certifié exécutoire Envoi Préfecture : 25/10/2012 Réception Préfet : 25/10/2012 Publication RAAD

Plus en détail

Offre Contacts : Créer et développer son entreprise en réseau. Mise en relation avec des contacts qualifiés. Récupération de leurs données

Offre Contacts : Créer et développer son entreprise en réseau. Mise en relation avec des contacts qualifiés. Récupération de leurs données Créer et développer son entreprise en réseau Offre Contacts : Mise en relation avec des contacts qualifiés Récupération de leurs données Référencement & visibilité sur le site Présence sur les outils de

Plus en détail

3-Projet d Aménagement et Développement Durables. PLU révisé approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 17 décembre 2013

3-Projet d Aménagement et Développement Durables. PLU révisé approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 17 décembre 2013 3-Projet d Aménagement et Développement Durables PLU révisé approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 17 décembre 2013 PADD- PLU révisé approuvé par délibération du CM Espace Ville 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Evaluation environnementale des ICPE

Evaluation environnementale des ICPE Evaluation environnementale des ICPE Retours d'expérience sur les dossiers de demandes d'autorisation ICPE : outils, méthodologie et points de vigilance Séminaire du 16 octobre 2015 Ministère de l écologie,

Plus en détail

Etude de conception d un système d assainissement non collectif

Etude de conception d un système d assainissement non collectif Etude de conception d un système d assainissement non collectif Il revient au propriétaire de choisir la filière d assainissement adaptée à son immeuble et aux contraintes de la parcelle. Ce choix implique

Plus en détail

renforcement d un réseau de télécommunications, île beausoleil, parc national des îles de la baie géorgienne, ontario (canada)

renforcement d un réseau de télécommunications, île beausoleil, parc national des îles de la baie géorgienne, ontario (canada) C a s 3 renforcement d un réseau de télécommunications, île beausoleil, parc national des îles de la baie géorgienne, ontario (canada) par Marc Duchesne et Marc Lapointe Bell Canada Limitée F3.1 Présentation

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014

MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014 MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014 Pour vous accompagner dans la mise en accessibilité de votre commerce la CCI Indre vous propose 2 offres : Offre information

Plus en détail

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS PREFECTURE DE LA MEUSE SERVICE INTERMINISTERIEL DE DEFENSE ET DE PROTECTION CIVILE DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS A destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers sur les risques naturels

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Extranets Entreprises et Particuliers Professionnels

Extranets Entreprises et Particuliers Professionnels GUIDE D UTILISATION Extranets Entreprises et Particuliers Professionnels Assuré d avancer Accès à votre extranet... 3 Une fois identifié... 3 Vous avez accès aux extranets IARD Entreprises et Particuliers/Professionnels...

Plus en détail

M.A.E., F.S.P. «Sud-Expert-Plantes»

M.A.E., F.S.P. «Sud-Expert-Plantes» M.A.E., F.S.P. «Sud-Expert-Plantes» Termes de référence de la composante 1 Plans de Formation Introduction L initiative Sud Expert Plantes du Ministère français des Affaires Etrangères soutient l'effort

Plus en détail

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses Fiche méthodologique pour l étude des PLU Dans le cadre de l évolution de l action de l État en Isère, une démarche a été entreprise en vue d élaborer des positions partagées en matière d urbanisme. Elle

Plus en détail

ANNEXE 3. "Préservation d'arbres-habitat" Service des forêts, de la faune et de la nature. Inspection cantonale des forêts Biodiversité en forêt

ANNEXE 3. Préservation d'arbres-habitat Service des forêts, de la faune et de la nature. Inspection cantonale des forêts Biodiversité en forêt Service des forêts, de la faune et de la nature Inspection cantonale des forêts Biodiversité en forêt Chemin de la Vulliette 4 1014 Lausanne Directive N : IFOR-BIODIV-ARB.HAB-2012 ANNEXE 3 "" Date de création

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES (CC)

CAHIER DES CHARGES (CC) CC IROISE PREFET DU FINISTERE CAHIER DES CHARGES (CC) Monsieur le Préfet du Finistère 42 boulevard Dupleix - CS 16033 29 320 QUIMPER CEDEX. Personne Responsable Objet Appel à manifestation d'intérêt pour

Plus en détail

Analyse du paysage. Université de Liège - LEMA

Analyse du paysage. Université de Liège - LEMA Analyse du paysage 1. Etat du paysage 2. Analyse du noyau urbain : croissance 3. Analyse du noyau urbain : trames, morphologie, voiries 4. Typologie de l habitat Université de Liège - LEMA Typologie de

Plus en détail

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Obstacle sur le Bocq à Chansin. RÉHABILITATION HYDROMORPHOLOGIQUE DES COURS D EAU EN RÉGION WALLONNE : UN PROJET PILOTE GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Un projet Life Environnement a vu le

Plus en détail

Pièce E : Etude d impact

Pièce E : Etude d impact Pièce E : Etude d impact 130/357 E4.3. Environnement naturel E4.3.1. Grands ensembles naturels Dans l aire d étude, la matrice de cultures industrielles (céréales) ou spécialisées (tabac, houblon) domine

Plus en détail

La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne

La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles V. Noble 06 novembre 2014 Plan de la présentation Le Conservatoire

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE ASSAINISSEMENT AUTONOME. Document extrait du Guide méthodologique de restauration et d entretien des zones humides.

CAHIER TECHNIQUE ASSAINISSEMENT AUTONOME. Document extrait du Guide méthodologique de restauration et d entretien des zones humides. CAHIER TECHNIQUE ASSAINISSEMENT AUTONOME Document extrait du Guide méthodologique de restauration et d entretien des zones humides. Juillet 2001 Copyright - 2001 SERVICE EAU ET ENVIRONNEMENT BP 993 Luang

Plus en détail

Enquête nationale Campagnol amphibie (Arvicola sapidus)

Enquête nationale Campagnol amphibie (Arvicola sapidus) Enquête nationale Campagnol amphibie (Arvicola sapidus) Le campagnol amphibie Arvicola sapidus est un rongeur inféodé aux zones humides, aux berges des cours d eau, des mares, des étangs et des lacs. Sa

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Introduction P. 2. 2- Les objectifs du suivi scientifique... P. 5. 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P.

SOMMAIRE. 1- Introduction P. 2. 2- Les objectifs du suivi scientifique... P. 5. 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P. - 1 - SOMMAIRE 1- Introduction P. 2 2- Les objectifs du suivi scientifique.... P. 5 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P. 5 4- Les résultats de l année 2005 P. 6 5- Conclusion. P. 11 -

Plus en détail

ALEA-Karst : vers une approche multicritères de l aléa lié à la présence et à l effondrement de cavités karstiques

ALEA-Karst : vers une approche multicritères de l aléa lié à la présence et à l effondrement de cavités karstiques ALEA-Karst : vers une approche multicritères de l aléa lié à la présence et à l effondrement de cavités karstiques Cartographie des karsts de contact Méthode Doline S.PINSON /D3E EVE 2 octobre 2014 Journées

Plus en détail

DIAGNOSTIC CIBLE POUR LE PROJET DE PARKING PROVISOIRE A LA GARE TGV D AIX- EN-PROVENCE

DIAGNOSTIC CIBLE POUR LE PROJET DE PARKING PROVISOIRE A LA GARE TGV D AIX- EN-PROVENCE 2014 DIAGNOSTIC CIBLE POUR LE PROJET DE PARKING PROVISOIRE A LA GARE TGV D AIX- EN-PROVENCE Ref : PA140403-CTT1 COMPTE RENDU DE TERRAIN RELATIF AU DIAGNOSTIC CIBLE SUR L OPHRYS DE PROVENCE Pour le compte

Plus en détail

Conférence Pollutec Lyon 2014. Union Professionnelle du Génie Ecologique

Conférence Pollutec Lyon 2014. Union Professionnelle du Génie Ecologique Conférence Pollutec Lyon 2014 Conférence Pollutec Lyon 2014 Compenser les activités humaines et les aménagements? Patrice VALANTIN, Président Union Professionnelle Génie Ecologique (UPGE), Gérant de DERVENN

Plus en détail

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES Les Réserves Naturelles Régionales en Région Pays de la Loire Références juridiques Définition Code de l environnement, art. L. 332-1 à L. 332-27, intégrant : Loi n 2002-276 du 27 février 2002 relative

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

CITE DE LOM PANGAR TERMES DE REFERENCE DES ETUDES ENVIRONNEMENTALES

CITE DE LOM PANGAR TERMES DE REFERENCE DES ETUDES ENVIRONNEMENTALES CITE DE LOM PANGAR TERMES DE REFERENCE DES ETUDES ENVIRONNEMENTALES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. INTRODUCTION... 3 A. Justification de l étude... 3 B. But des Termes de référence et objectif de l étude...

Plus en détail

Formation 2015 «Stage d initiation à l écologie»

Formation 2015 «Stage d initiation à l écologie» Présentation de la formation / stage Cette formation d'une semaine permet de s'initier concrètement aux méthodes de suivis faunistiques et floristiques utilisées pour la gestion du patrimoine naturel de

Plus en détail

Prévention Santé Environnement

Prévention Santé Environnement Prévention Santé Environnement Ensemble documentaire pour l évaluation par CCF de l enseignement de la PSE en baccalauréat professionnel CCF PSE Baccalauréat Professionnel Septembre 2012-1 - Généralités

Plus en détail

FORMULAIRE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000. Item 7 «retournement de prairie» (2ème liste locale)

FORMULAIRE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000. Item 7 «retournement de prairie» (2ème liste locale) FORMULAIRE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 Item 7 «retournement de prairie» (2ème liste locale) Ce formulaire doit être utilisé pour le retournement de prairies permanentes ou de landes dès lors

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT du Seuil du Poitou

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT du Seuil du Poitou Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT du Seuil du Poitou Mars 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre

Plus en détail

D un projet 3D spécifique haute définition Vers Un socle 3D mutualisé de l agglomération

D un projet 3D spécifique haute définition Vers Un socle 3D mutualisé de l agglomération D un projet 3D spécifique haute définition Vers Un socle 3D mutualisé de l agglomération Plan de l intervention -Une maquette 3D haute définition du Cœur d agglomération, une opportunité -Une prise de

Plus en détail

Communauté de Communes Vièvre Lieuvin

Communauté de Communes Vièvre Lieuvin Communauté de Communes Vièvre Lieuvin Maison du Canton BP 1 27450 ST GEORGES DU VIEVRE Tel : 02.32.42.80.60 Fax : 02.32.57.58.83 SPANC (Justine GUIHARD) : 02.32.42.82.43 DIAGNOSTIC DU SYSTEME D ASSAINISSEMENT

Plus en détail

INTRODUCTION 3 CAHIER DES CHARGES 4

INTRODUCTION 3 CAHIER DES CHARGES 4 SAVOIR-FAIRE CAHIER DES CHARGES Diagnostic écologique et plan de gestion préalables à l aménagement du site de l ancienne gare de déportation de Bobigny Avril 2013 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 CAHIER DES CHARGES

Plus en détail