La politique d animation de la vie sociale, un axe constant de la politique familiale et sociale portée par la branche famille

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La politique d animation de la vie sociale, un axe constant de la politique familiale et sociale portée par la branche famille"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE

2 La politique d animation de la vie sociale, un axe constant de la politique familiale et sociale portée par la branche famille La circulaire Cnaf relative à l animation de la vie sociale du 20 juin 2012 demande aux «Caf de formaliser une politique départementale de l animation de la vie sociale» par l établissement d un schéma directeur de l animation de la vie sociale. L élaboration de ce document doit servir de point d appui à la mobilisation des principaux partenaires du secteur dans une perspective de coordination et de concertation et pour le portage d une politique d animation de la vie sociale appréhendée par une vision globale du territoire s inscrivant à l échelle départementale et locale. Mais qu est-ce que l animation de la vie sociale? Pour la Cnaf, l animation de la vie sociale (Avs) constitue un axe transversal de l offre globale de service aux familles : «L animation de la vie sociale repose sur une dynamique de mobilisation des habitants et sur des interventions sociales, elle s appuie sur des équipements de proximité (centres sociaux, structures d animation locale). La caractéristique de cette dynamique est de permettre aux habitants de participer à l amélioration de leurs conditions de vie, au développement de l éducation et de l expression culturelle, au renforcement des solidarités et des relations de voisinage, à la prévention et la réduction des exclusions, par une démarche globale adaptée aux problématiques sociales d un territoire.» Les structures d animation de la vie sociale sont un point d ancrage général pour les habitants qui y trouvent des réponses en termes d accueil, d écoute et d orientation, notamment pour favoriser l accès aux droits et aux institutions. Les structures AVS(centres sociaux et espaces de vie sociale) sont des équipements de proximité qui visent à répondre à des problématiques, mais ce sont avant tout des projets co-construits sur un territoire. Les structures AVS se caractérisent par : des équipements de quartier à vocation sociale globale, ouvert à l ensemble de la population ; des équipements à vocation familiale, pluri et intergénérationnel, lieux de rencontre et d échanges entre les générations qui favorisent le développement des liens sociaux et familiaux ; des lieux d animation qui prennent en compte les demandes et les initiatives des habitants et favorisent le développement de la vie associative ; des lieux d innovations et d expérimentations à partir des besoins d un territoire ; des structures situées à la croisée des projets institutionnels (Etat, collectivités territoriales, Caf...) et des préoccupations des habitants. Les centres sociaux et les espaces de vie sociale s adaptent constamment aux besoins et attentes des habitants de leur territoire, en cohérence avec les partenaires locaux, notamment les collectivités locales qui sont, au côté de la Caf, les promoteurs incontournables de ce type de dynamique. Au-delà des réponses individuelles, les centres sociaux et espaces de vie sociale permettent aux habitants de créer et de développer eux-mêmes des projets à dimension collective et sociale pour améliorer leur quotidien de vie. 2

3 Le soutien à l animation de la vie sociale se traduit par une politique locale de la CAF du Val d Oise en lien avec ses partenaires Pourquoi ce schéma? La Caf, le Département, la Préfecture, la MSA Ile de France, la CNAV et la Fédération des centres sociaux du Val d Oise partagent la vision d un centre social contribuant à développer le «pouvoir d agir» des habitants c est-àdire la possibilité pour les personnes de maîtriser ce qui est important pour elles, leurs proches ou la collectivité à laquelle elles s identifient. Le centre social permet aux citoyens d être acteurs des transformations de la société et les accompagne dans l organisation de réponses aux problèmes que les habitants identifient et rencontrent. Forts de ces enjeux communs, les partenaires entendent continuer leur action de promotion et de développement des structures d animation de la vie sociale. L élaboration de ce schéma permet une action concertée et efficiente, assurant une cohérence globale à l échelle du département et donnant aux acteurs locaux une visibilité des effets de l animation de la vie sociale dans les dynamiques de territoire. La démarche d élaboration du schéma départemental La méthodologie retenue s est appuyée sur une démarche participative cherchant à associer les différents partenaires et acteurs impliqués au niveau départemental et local. Pour l accompagner dans cette démarche, la Caf du Val d Oise a sollicité l appui de l Observatoire national de l action sociale dans une phase de recueil des points de vue et pour tenir compte des spécificités locales. L élaboration de ce schéma directeur de l AVS s est poursuivie par 4 réunions entre les partenaires courant novembre 2016 pour analyser les constats et dégager les pistes d amélioration. Le plan de développement permet de formaliser des orientations départementales en matière d Animation de la vie sociale. Ces temps partagés ont favorisé la connaissance des missions de chacun, les problématiques territoriales ainsi que la mise en évidence de territoires pour lesquels l implantation d une structure constituerait une réponse sociale appropriée. 3

4 Quelques chiffres repères pour le Val d Oise Données centres sociaux et 3 espaces de vie sociale agréés par la Caf 100 % implantés en territoire urbain, sur 28 communes, majoritairement dans les quartiers à forte densité d habitants, à l est, au sud du Val d Oise et sur l agglomération de Cergy-Pontoise. La gestion municipale prédominante: 77 % de centres sociaux (soit 44 CS) 21 % des centres sociaux (soit 12 CS) sont en gestion associative, 1 centre social reste géré par la CAF habitants usagers en moyenne par centre - 16 habitants bénévoles en moyenne impliqués dans l instance de pilotage du projet bénévoles en moyenne par centre apportent leurs compétences et donnent de leur temps - 16 associations en moyenne accueillies dans leurs locaux : Ils développent des projets à dimension d intérêt général permettant à tous d accéder aux droits fondamentaux, tels que : - l inclusion sociale (86% des centres sociaux mènent des actions de lutte contre l exclusion), -l accès à la culture (98% des centres sociaux s engagent dans des actions qui favorisent l éducation artistique et culturelle), - l insertion et l accès à l emploi (75 % conduisent des actions d insertion et d accompagnement à l emploi), -l intégration (62% des centres sociaux mènent des actions d apprentissage du français) et l estime de soi (93% des centres sociaux engagent des actions «bien-être»). Ils s inscrivent dans un réseau diversifié. (77% des centres sociaux mènent des actions avec d autres équipements du territoire) et développent des actions concertées (90% de partenariats conclus) Ils réservent une place importante aux habitants dans leur mode de pilotage : 77% des centres sociaux ont une ou plusieurs instances associant les habitants au pilotage de leur projet (1023 heures en moyenne) pour la réussite des projets du centre social Les espaces de vie sociale, structures de proximité, principalement associatives contribuent au développement de la participation des habitants soit dans le cadre de la conduite de leur projet soit dans l animation des actions. 4

5 5

6 Le schéma départemental d animation de la vie sociale L élaboration du schéma départemental de l Animation de la vie Sociale répond aux enjeux suivants : Développer une politique d Animation de la vie Sociale concertée à l échelle partenaires et les acteurs locaux, départementale entre les Définir une notion commune du concept de l AVS et renforcer sa lisibilité à l échelle départementale, Développer et équilibrer l offre de service d Animation de la Vie Sociale, Partager les apports de l observatoire SENACS avec les partenaires départementaux et rendre visible l action des structures de l AVS Faciliter la concertation dans le cadre des comités de pilotage locaux des structures de l AVS Renforcer la cohérence et l harmonisation des pratiques dans la mise en œuvre des projets. Ainsi, de manière à faciliter l accès des habitants, il est prévu le développement de structures sur les territoires ruraux (centres sociaux ou espaces de vie sociale repérés à partir de volontés associatives), à l échelle de communautés de communes, itinérantes ou délocalisées en permettant le maillage territorial en milieu urbain notamment sur les territoires en politique de la ville, dépourvus de ces équipements Le plan de développement Le diagnostic départemental et les résultats de la démarche ont permis de dégager quatre axes de développement qui se déclinent en objectifs opérationnels et en plan d actions : Axe de développement n 1 : Rendre lisible l animation de la vie sociale sur le département et faciliter l accès aux structures. Axe de développement n 2 : Parvenir à une couverture équitable et suffisante en fonction des besoins des habitants et des territoires prioritaires sur le Val d Oise. Axe de développement n 3 : Accompagner la qualité des projets sociaux et d animation locale. Axe de développement n 4 : Mettre en place une gouvernance en appui du schéma de service aux familles et réaliser une analyse partagée du champ de l animation de la vie sociale. 6

7 La politique d animation de la vie sociale mise en œuvre à l échelon départemental a vocation à s articuler avec le schéma départemental de service aux familles L animation de la vie sociale permet de contribuer à la cohésion sociale et donc au vivre ensemble. Les axes du schéma départemental d animation de la vie sociale s inscrivent sous forme d avenant dans le schéma de service aux familles selon trois orientations prioritaires : 1. Favoriser l intégration sociale des habitants dans leur environnement 2. Contribuer à la cohésion sociale sur les territoires 3. Soutenir les familles dans leur fonction parentale 7

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

Le point sur. Les espaces de vie sociale

Le point sur. Les espaces de vie sociale Le point sur Les espaces de vie sociale 1 La branche Famille est un acteur majeur des politiques familiales et sociales en France Avec 35 000 salariés et près de 80 milliards d euros redistribués, la Branche

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Les centres sociaux et les espaces de vie sociale des lieux de proximité à vocation globale, familiale et intergénérationnelle,

Plus en détail

Document de présentation du Réseau & Fonctionnement

Document de présentation du Réseau & Fonctionnement Document de présentation du Réseau & Fonctionnement Juin 2016 Contact : Maud CESBRON, Animatrice du réseau parentalité Fédération des Centres Sociaux de Maine et Loire et Mayenne 85 Boulevard Germaine

Plus en détail

Mobilisation régionale et départementale autour du Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale : Circulaire du Premier ministre

Mobilisation régionale et départementale autour du Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale : Circulaire du Premier ministre Mobilisation régionale et départementale autour contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale : Circulaire du Premier ministre du 18 juillet 2016 15 septembre 2016 Le Plan pluriannuel contre la pauvreté

Plus en détail

Paris, le 16 mars Direction des politiques familiale et sociale. Circulaire n

Paris, le 16 mars Direction des politiques familiale et sociale. Circulaire n Paris, le 16 mars 2016 Direction des politiques familiale et sociale Circulaire n 2016-005 Mesdames et Messieurs les directeurs et agents comptables des Caf Objet : Agrément des structures d animation

Plus en détail

LES CENTRES SOCIAUX SENACS DONNÉES 2014 DES PROJETS DE TERRITOIRE, POUR ET PAR LES HABITANTS MEURTHE & MOSELLE

LES CENTRES SOCIAUX SENACS DONNÉES 2014 DES PROJETS DE TERRITOIRE, POUR ET PAR LES HABITANTS MEURTHE & MOSELLE OBSERVATOIRE DES CENTRES SOCIAUX SENACS LES CENTRES SOCIAUX MEURTHE & MOSELLE ENQUÊTE 2015-2016 DONNÉES 2014 DES PROJETS DE TERRITOIRE, POUR ET PAR LES HABITANTS VERS LA CRÉATION D UNE FÉDÉRATION DÉPARTEMENTALE

Plus en détail

ANNEXE 1 - Fiches programme Prévention de la délinquance et tranquillité publique

ANNEXE 1 - Fiches programme Prévention de la délinquance et tranquillité publique ANNEXE 1 - Fiches programme Prévention de la délinquance et tranquillité publique Contrat de ville de Quimper Fiche programme Prévention de la délinquance et tranquillité publique Période 2000-2003 n 1.1

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

Politique de la Ville Signature du Contrat de Ville du Bassin d Aurillac 2015/2020

Politique de la Ville Signature du Contrat de Ville du Bassin d Aurillac 2015/2020 Politique de la Ville Signature du Contrat de Ville du Bassin d Aurillac 2015/2020 La Politique de la Ville La Politique de la Ville est une politique de solidarité territoriale. C est la première politique

Plus en détail

LE P.D.S.L. FONDEMENTS OBJECTIFS ET MÉTHODE

LE P.D.S.L. FONDEMENTS OBJECTIFS ET MÉTHODE LE P.D.S.L. FONDEMENTS OBJECTIFS ET MÉTHODE Introduction : Le Projet de Développement Social Local : objectifs et méthode La question sociale constitue une des priorités majeures du programme municipal

Plus en détail

Schéma départemental des actions éducatives Ain

Schéma départemental des actions éducatives Ain PREFET DE L AIN Schéma départemental des actions éducatives Ain 2011-2014 Réunions territorialisées Oyonnax, Saint Rambert en Bugey, Trévoux et Montrevel en Bresse L origine de la démarche Démarche originale

Plus en détail

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PREALABLE Le partenariat renforcé du réseau des Missions Locales avec le Pôle Emploi entre dans une nouvelle

Plus en détail

être utile contre les inégalités

être utile contre les inégalités être utile contre les inégalités L engagement solidaire pour agir contre les inégalités les 3 clefs DE LA RÉUSSITE DE NOS PROJETS 1 Les acteurs L Afev propose aux étudiants différents terrains d engagement

Plus en détail

Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire. Les critères de qualité

Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire. Les critères de qualité Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire Les critères de qualité CRITERE DE QUALITE 1 DES FONDEMENTS SOLIDES ET UNE INSCRIPTION DANS LA REALITE DE LA VIE DE L ETABLISSEMENT, DE SA POPULATION

Plus en détail

REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions

REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions 1 Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération du Nord : Une ambition partagée.

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

Mise à jour Septembre 2015

Mise à jour Septembre 2015 1 Mise à jour Septembre 2015 2 Le Réseau d Ecoute d Appui et d Accompagnement des Parents du Val d Oise Le REAAP du Val d Oise a été crée en 1999 Le rappel historique et le contexte de sa création : Les

Plus en détail

COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE

COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE 1- REPERES SUR LA COLLECTIVITE PORTEUSE ET L AGENDA 21 1.1- CARACTERISTIQUES DE LA COLLECTIVITE Région/département Rhône- Alpes / Rhône Type de structure porteuse A21 Commune

Plus en détail

Moselle Jeunesse. Charte départementale

Moselle Jeunesse. Charte départementale Moselle Jeunesse 2016-2018 Charte départementale L ingénierie départementale pour une politique jeunesse de territoires 2 Sommaire - Préambule - Les jeunes au cœur du projet - Les territoires - Les moyens

Plus en détail

Pour un partenariat renforcé entre acteurs publics et associations : pourquoi et comment décliner la charte des engagements réciproques?

Pour un partenariat renforcé entre acteurs publics et associations : pourquoi et comment décliner la charte des engagements réciproques? Pour un partenariat renforcé entre acteurs publics et associations : pourquoi et comment décliner la charte des engagements réciproques? En partenariat avec le En France, 1,3 million d associations jouent

Plus en détail

Quelles évolutions et quels enjeux pour les politiques locales de solidarité?

Quelles évolutions et quels enjeux pour les politiques locales de solidarité? Quelles évolutions et quels enjeux pour les politiques locales de solidarité? Séminaire du 15 novembre 2016 UDCCAS de Haute- Savoie Alexis BARON - Chercheur associé au centre d études juridique de la faculté

Plus en détail

Schéma type d organisation des rencontres territorialisées

Schéma type d organisation des rencontres territorialisées Schéma type d organisation des rencontres territorialisées La lettre de mission prévoit que la mission de suivi de la mise en œuvre du plan de lutte contre la pauvreté et pour l inclusion sociale définisse

Plus en détail

LES CENTRES SOCIAUX SENACS DONNÉES 2014 DES PROJETS DE TERRITOIRE, POUR ET PAR LES HABITANTS ÎLE-DE-FRANCE OBSERVATOIRE DES CENTRES SOCIAUX

LES CENTRES SOCIAUX SENACS DONNÉES 2014 DES PROJETS DE TERRITOIRE, POUR ET PAR LES HABITANTS ÎLE-DE-FRANCE OBSERVATOIRE DES CENTRES SOCIAUX OBSERVATOIRE DES CENTRES SOCIAUX SENACS LES CENTRES SOCIAUX ÎLE-DE-FRANCE ENQUÊTE 2015-2016 DONNÉES 2014 DES PROJETS DE TERRITOIRE, POUR ET PAR LES HABITANTS ÉDITO 1 DES PROJETS DE TERRITOIRE, POUR ET

Plus en détail

Signature de la convention ATELIER SANTÉ VILLE

Signature de la convention ATELIER SANTÉ VILLE Signature de la convention ATELIER SANTÉ VILLE L Atelier Santé Ville L Atelier Santé Ville (ASV) est à la fois une démarche locale et un dispositif public qui se situe à la croisée de la politique de la

Plus en détail

Les Centres Sociaux, l observatoire SENACS et zoom sur les Centres Sociaux implantés en territoire «Politique de la ville»

Les Centres Sociaux, l observatoire SENACS et zoom sur les Centres Sociaux implantés en territoire «Politique de la ville» Les Centres Sociaux, l observatoire SENACS et zoom sur les Centres Sociaux implantés en territoire «Politique de la ville» AU PROGRAMME Pour moi un Centre Social est À toi d insérer la vidéo depuis ton

Plus en détail

SYNTHESE ET PRIORISATION DES OBJECTIFS THEMATIQUES DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE MOULINS COMMUNAUTE

SYNTHESE ET PRIORISATION DES OBJECTIFS THEMATIQUES DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE MOULINS COMMUNAUTE SYNTHESE ET PRIORISATION DES OBJECTIFS THEMATIQUES DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE MOULINS COMMUNAUTE Ces différents tableaux sont la synthèse des objectifs présentés et développés dans le Contrat

Plus en détail

PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D'INSERTION ET DE L'INCLUSION SOCIALE

PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D'INSERTION ET DE L'INCLUSION SOCIALE ////////////////////////////////////////////////////////// PDI 2017 > 2019 PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D'INSERTION ET DE L'INCLUSION SOCIALE EDITO /////////////////////////////////////////// Dans un contexte

Plus en détail

MAISON FLORA TRISTAN P R O J E T

MAISON FLORA TRISTAN P R O J E T MAISON FLORA TRISTAN P R O J E T 2 0 1 5-2 0 1 8 Qu est-ce qu un Espace Solidaire? L Espace Solidaire porte un projet de centre social agréé par la CAF, articulé autour de 3 grandes fonctions : Maison

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir des «équipes citoyennes MONALISA»

Plus en détail

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015 Contrat Local de Santé Comité Syndical du 03 Novembre 2015 1 Contexte Le Contrat Local de Santé, c est : Une innovation de la loi Hôpital, patients, santé, territoires HPST - Journal Officiel du 22 juillet

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de synthèse p.2. Les grands principes de la politique de la ville nouvelle génération

SOMMAIRE. Communiqué de synthèse p.2. Les grands principes de la politique de la ville nouvelle génération SOMMAIRE Communiqué de synthèse p.2 Les grands principes de la politique de la ville nouvelle génération p.3-4 L'essentiel du contrat de ville de la Communauté d Agglomération du Grand Dole p.5-6 Le quartier

Plus en détail

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL APPEL A PROJETS 2017 DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL CAHIER DES CHARGES 1 Présentation du contexte départemental La loi «Modernisation de l action publique et d affirmation des métropoles» du 27 janvier

Plus en détail

FAMILLES RURALES EN ISERE

FAMILLES RURALES EN ISERE FAMILLES RURALES EN ISERE Vous pensez un projet PETITE ENFANCE Avec vous nous trouvons la solution LES MISSIONS DE FAMILLES RURALES ISERE Répondre aux besoins des familles Défendre leurs intérêts Accompagner

Plus en détail

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale»

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» Préambule Dans la continuité du contrat de territoire 2009-2015, le Conseil départemental

Plus en détail

le réseau NAtioNAl des Acteurs Professionnels de l HAbitAt

le réseau NAtioNAl des Acteurs Professionnels de l HAbitAt le réseau NAtioNAl des AC teurs ProfessioNNels de l HAbitAt PArtiCiPAtif Charte du Réseau National des Acteurs Professionnels de l'habitat Participatif RAHP 12 rue de Commerce 34 000 Montpellier Tél :

Plus en détail

Directeur Centre Social FUMAY-CHARNOIS-ANIMATION

Directeur Centre Social FUMAY-CHARNOIS-ANIMATION Directeur Centre Social FUMAY-CHARNOIS-ANIMATION Le Centre Social Fumay-Charnois-Animation situé à Fumay dans le département des Ardennes, commune de 3600 habitants, zone d influence (5000 habitants),

Plus en détail

Comité de pilotage REAAP du Tarn CAHIER DES CHARGES ANIMATION DU RESEAU PARENTS81

Comité de pilotage REAAP du Tarn CAHIER DES CHARGES ANIMATION DU RESEAU PARENTS81 Comité de pilotage REAAP du Tarn CAHIER DES CHARGES ANIMATION DU RESEAU PARENTS81 0 Cadrage national de la politique parentalité (Convention d objectifs et de gestion de la branche famille 2013-2017) La

Plus en détail

Projet de veille éducative

Projet de veille éducative Projet de veille éducative 1) Objectifs du projet Le dispositif s adresse aux enfants de 2 à 17 ans. Il s agit d accompagner ceux qui présentent des signes de fragilité ou qui risquent de rencontrer des

Plus en détail

APPEL À PROJET. Date limite de dépôt des dossiers : 31 janvier 2017

APPEL À PROJET. Date limite de dépôt des dossiers : 31 janvier 2017 APPEL À PROJET 2017 Date limite de dépôt des dossiers : 31 janvier 2017 CADRAGE GENERAL La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 renouvelle les outils d intervention

Plus en détail

Présentation de la synthèse régionale Région Champagne-Ardenne

Présentation de la synthèse régionale Région Champagne-Ardenne Mission IGAS n -04 Suivi de la mise en œuvre du plan de lutte contre la pauvreté et pour l inclusion sociale Présentation de la synthèse régionale Région Champagne-Ardenne 1 Plan Des enjeux àpartager :

Plus en détail

Point presse jeudi 19 mai 2016, 16h30

Point presse jeudi 19 mai 2016, 16h30 Point presse jeudi 19 mai 2016, 16h30 Siège de la Caf de la Drôme, Valence À l occasion de la signature du Schéma départemental des services aux familles de la Drôme et la présentation des premières actions

Plus en détail

LES CENTRES SOCIAUX SENACS DONNÉES 2014 DES PROJETS DE TERRITOIRE, POUR ET PAR LES HABITANTS HAUT-RHIN OBSERVATOIRE DES CENTRES SOCIAUX

LES CENTRES SOCIAUX SENACS DONNÉES 2014 DES PROJETS DE TERRITOIRE, POUR ET PAR LES HABITANTS HAUT-RHIN OBSERVATOIRE DES CENTRES SOCIAUX OBSERVATOIRE DES CENTRES SOCIAUX SENACS LES CENTRES SOCIAUX HAUT-RHIN ENQUÊTE 2015-2016 DONNÉES 2014 DES PROJETS DE TERRITOIRE, POUR ET PAR LES HABITANTS EDITO 2016 : PREMIÈRE ÉDITION 1 PORTRAIT DU CENTRE

Plus en détail

Cahier des charges d un projet éducatif local

Cahier des charges d un projet éducatif local 1 Cahier des charges d un projet éducatif local D un dispositif incitatif à une politique publique locale. La mise en œuvre des Contrats Educatifs Locaux en 1999 avait pour finalité de soutenir le développement,

Plus en détail

LES ORIENTATIONS DE LA BRANCHE FAMILLE EN DIRECTION DE LA JEUNESSE

LES ORIENTATIONS DE LA BRANCHE FAMILLE EN DIRECTION DE LA JEUNESSE LES ORIENTATIONS DE LA BRANCHE FAMILLE EN DIRECTION DE LA JEUNESSE La jeunesse est un projet d avenir, une ambition pour la société de demain. La politique de la branche Famille à l égard de la jeunesse

Plus en détail

Le dispositif des contrats de ruralité

Le dispositif des contrats de ruralité V1 du 22/09/2016 Le dispositif des contrats de ruralité Le contrat de ruralité est un nouvel outil de mise en valeur, de coordination et de structuration des politiques publiques territorialisées, à une

Plus en détail

DEFINITION DES PRINCIPES DE DEVELOPPEMENT DURABLE ELABORATION DE L'AGENDA 21 DU CONSEIL REGIONAL D'AQUITAINE

DEFINITION DES PRINCIPES DE DEVELOPPEMENT DURABLE ELABORATION DE L'AGENDA 21 DU CONSEIL REGIONAL D'AQUITAINE DEFINITION DES PRINCIPES DE DEVELOPPEMENT DURABLE ELABORATION DE L'AGENDA 21 DU CONSEIL REGIONAL D'AQUITAINE CONSEIL RÉGIONAL D AQUITAINE SEANCE PLÉNIÈRE DU 24 OCTOBRE 2005 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

Plus en détail

Les politiques en faveur de la protection du climat au niveau local. Conseil Général de la Moselle à vos côtés

Les politiques en faveur de la protection du climat au niveau local. Conseil Général de la Moselle à vos côtés Les politiques en faveur de la protection du climat au niveau local Les enjeux Mobilisation depuis les années 1990 de la communauté internationale sur la question du changement climatique (Rio, Kyoto,

Plus en détail

LA PRÉVENTION SPÉCIALISÉE NOUVELLE APPROCHE DU TRAVAIL EN PRÉVENTION SPÉCIALISÉE EN MOSELLE

LA PRÉVENTION SPÉCIALISÉE NOUVELLE APPROCHE DU TRAVAIL EN PRÉVENTION SPÉCIALISÉE EN MOSELLE LA PRÉVENTION SPÉCIALISÉE NOUVELLE APPROCHE DU TRAVAIL EN PRÉVENTION SPÉCIALISÉE EN MOSELLE WWW.MOSELLE.FR 20 AVRIL 2016 LES CONCLUSIONS DE L ETUDE DE L OBSERVATOIRE (FIN 2013) 5 associations réunissant

Plus en détail

Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08

Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08 Politique : - Jeunesse et sports Programme(s) : Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08 Objet : Plan départemental pour la jeunesse Service instructeur : Service jeunesse et sport Sans incidence financière

Plus en détail

Santé / Solidarité > Action Sociale > Politique de la Ville et cohésion sociale > DRE

Santé / Solidarité > Action Sociale > Politique de la Ville et cohésion sociale > DRE Santé / Solidarité > Action Sociale > Politique de la Ville et cohésion sociale > DRE Présentation du D.R.E. (Dispositif de Réussite Éducative) La mise en œuvre du Dispositif de Réussite Educative vient

Plus en détail

Restitution du schéma AVS du 13 avril Restitution des ateliers

Restitution du schéma AVS du 13 avril Restitution des ateliers Restitution du schéma AVS du 13 avril 2016 Restitution des ateliers 1 Les ateliers Accédez aux données en cliquant sur l atelier qui vous intéresse. 1. Comment organiser la veille sociale sur un équipement

Plus en détail

Concevoir et mettre en œuvre une ABS. Synthèse des principes et étapes de définition d une démarche opérationnelle. Claire Ruault - GERDAL 1

Concevoir et mettre en œuvre une ABS. Synthèse des principes et étapes de définition d une démarche opérationnelle. Claire Ruault - GERDAL 1 Concevoir et mettre en œuvre une ABS Synthèse des principes et étapes de définition d une démarche opérationnelle Claire Ruault - GERDAL 1 Ce document reprend les principaux points qui ont été développés

Plus en détail

PAEJ / ESJ et MDA. Lisibilité et Pilotage Les articulations du maillage territorial. Constats Analyse Propositions Contribution de l ANPAEJ.

PAEJ / ESJ et MDA. Lisibilité et Pilotage Les articulations du maillage territorial. Constats Analyse Propositions Contribution de l ANPAEJ. PAEJ / ESJ et MDA Lisibilité et Pilotage Les articulations du maillage territorial Constats Analyse Propositions Contribution de l ANPAEJ Préambule Notre contribution se veut constructive et consiste à

Plus en détail

LES RÉSEAUX D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS

LES RÉSEAUX D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS La coéducation Soutien à la parentalité MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE IDENTIFICATION DE L ORGANISME PORTEUR Ministère chargé des familles Adresse :

Plus en détail

APPEL A PROJET JEUNES 2017

APPEL A PROJET JEUNES 2017 APPEL A PROJET JEUNES 2017 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS 2017 CAF DE L OISE 1 LE CONTEXTE ET LA DEMARCHE La branche Famille a décliné ses orientations en faveur de la jeunesse, il s agit de :

Plus en détail

Animation territoriale Emploi / formation

Animation territoriale Emploi / formation Animation territoriale Emploi / formation Comité Local Emploi Formation du bassin de Caen 8 juin 2011 PRÉFECTURE DU CALVADOS 1 Ordre du jour 1. Les enjeux de la démarche d animation territoriale 2. Le

Plus en détail

DOTATION DE SOLIDARITE URBAINE. Rapport retraçant les actions de développement. social urbain relatives à l exercice 2002

DOTATION DE SOLIDARITE URBAINE. Rapport retraçant les actions de développement. social urbain relatives à l exercice 2002 DOTATION DE SOLIDARITE URBAINE Rapport retraçant les actions de développement social urbain relatives à l exercice 2002 Dans le cadre de la loi du 13 mai 1991 (article L 2334-19 du Code Général des Collectivités

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de synthèse p.2. Les grands principes de la politique de la ville nouvelle génération

SOMMAIRE. Communiqué de synthèse p.2. Les grands principes de la politique de la ville nouvelle génération SOMMAIRE Communiqué de synthèse p.2 Les grands principes de la politique de la ville nouvelle génération p.3-4 L'essentiel du contrat de ville de Saint-Claude p.5-6 Les quartiers des Avignonnets et de

Plus en détail

Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE

Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE Le Service Municipal de l Enfance de la Ville d Aubagne conduit des actions à caractère éducatif en direction de l enfance et l adolescence. Il s adresse à tous

Plus en détail

Référentiel opérationnel. «Accompagnement d opérateurs sur les démarches participatives en direction des usagers/ habitants du territoire Cévennes»

Référentiel opérationnel. «Accompagnement d opérateurs sur les démarches participatives en direction des usagers/ habitants du territoire Cévennes» Association I. Projets. Echanges Internationaux. Culture. Citoyenneté Association d éducation populaire affiliée à l union Peuple et Culture Référentiel opérationnel «Accompagnement d opérateurs sur les

Plus en détail

Journée d étude PRDS 14 juin 2012

Journée d étude PRDS 14 juin 2012 La coordination territoriale : définition, enjeux et défis actuels? Journée d étude PRDS 14 juin 2012 Marie DURAN-DECROIX 1 Déroulement 1 Quel lien avec le développement social local? 2 C est quoi la coordination

Plus en détail

Schéma départemental de l Animation de la Vie Sociale /2018

Schéma départemental de l Animation de la Vie Sociale /2018 Schéma départemental de l Animation de la Vie Sociale - 2015/2018 Orientations stratégiques Le Schéma départemental établi à l issue d une année de travaux s est fondé sur un état des lieux des structures

Plus en détail

La Charte d engagements réciproques Réseau «Nos Quartiers d Eté»

La Charte d engagements réciproques Réseau «Nos Quartiers d Eté» La Charte d engagements réciproques Réseau «Nos Quartiers d Eté» PLAN GENERAL DU DOCUMENT PREAMBULE I - PRINCIPES PARTAGES Nos valeurs constitutives Notre label «Quartiers d Eté» Nos modes de coopération

Plus en détail

Schéma Départemental des Services aux Familles de Maine-et-Loire. Comité de Pilotage Lundi 27 juin 2016

Schéma Départemental des Services aux Familles de Maine-et-Loire. Comité de Pilotage Lundi 27 juin 2016 Schéma Départemental des Services aux Familles de Maine-et-Loire Comité de Pilotage Lundi 27 juin 2016 Pour lutter efficacement contre les inégalités sociales et territoriales, le Gouvernement a impulsé

Plus en détail

Création d une plateforme d échange. participative pour la jeunesse

Création d une plateforme d échange. participative pour la jeunesse Création d une plateforme d échange de pratiques de démocratie participative pour la jeunesse Un projet visant à s enrichir mutuellement des pratiques et des outils du partenaire pour favoriser l implication

Plus en détail

Le schéma de mobilité du Département de l Ain. Présentation du 24 novembre 2015 CoTITA Centre-Est

Le schéma de mobilité du Département de l Ain. Présentation du 24 novembre 2015 CoTITA Centre-Est Le schéma de mobilité du Département de l Ain Présentation du 24 novembre 2015 CoTITA Centre-Est PLAN Présentation du contexte Les étapes du schéma de mobilité : Le diagnostic Définition des enjeux Le

Plus en détail

Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART

Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART 1 1. Le déploiement des MAIA en Bretagne 2 1 1. Les modalités

Plus en détail

DEPARTEMENT DE PARIS SCHEMA DIRECTEUR DE L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

DEPARTEMENT DE PARIS SCHEMA DIRECTEUR DE L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENT DE PARIS SCHEMA DIRECTEUR DE L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Centres sociaux Espaces de vie sociale Associations de quartier Sommaire Préambule : L animation de la vie sociale, historique à Paris...

Plus en détail

Département du Pas de Calais

Département du Pas de Calais Déclinaison de la Département du Pas de Calais Octobre 2015 La Charte «Entreprises et Quartiers» Qu il s agisse de chômage ou de revenus, les quartiers prioritaires de la politique de la ville (cf. liste

Plus en détail

Emetteur (s) Direction des politiques familiale et sociale DLV2S/Pôle logement et vie sociale Colette LEGAT Tél. :

Emetteur (s) Direction des politiques familiale et sociale DLV2S/Pôle logement et vie sociale Colette LEGAT Tél. : Caisse nationale des allocations familiales Paris, le 20/06/2012 C - n 2012-013 Emetteur (s) Direction des politiques familiale et sociale DLV2S/Pôle logement et vie sociale Colette LEGAT Tél. : 01 45

Plus en détail

LES CENTRES SOCIAUX ÎLE-DE-FRANCE PAS-DE-CALAIS ANALYSE 2013 À PARTIR D UNE PHOTOGRAPHIE 2011 RHÔNE-ALPES POITOU-CHARENTES BOUCHES-DU-RHÔNE NORD

LES CENTRES SOCIAUX ÎLE-DE-FRANCE PAS-DE-CALAIS ANALYSE 2013 À PARTIR D UNE PHOTOGRAPHIE 2011 RHÔNE-ALPES POITOU-CHARENTES BOUCHES-DU-RHÔNE NORD BRETAGNE GIRONDE ÎLE-DE-FRANCE PAS-DE-CALAIS BOUCHES-DU-RHÔNE NORD LES CENTRES SOCIAUX RHÔNE-ALPES POITOU-CHARENTES ANALYSE 2013 À PARTIR D UNE PHOTOGRAPHIE 2011 MOSELLE MIDI-PYRÉNÉES ÉDITO 1 CE QU EST

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE CA PLAINE VALLÉE (EX CAVAM)

CONTRAT DE VILLE CA PLAINE VALLÉE (EX CAVAM) CONTRAT DE VILLE CA PLAINE VALLÉE (EX CAVAM) Séance 3 - Comprendre et s approprier la Politique de la Ville # 2 19 Juin 2017 CYCLE DE CO-FORMATION CONSEILS CITOYENS DU VAL D OISE DÉROULEMENT DE LA SÉANCE

Plus en détail

Rédiger son Projet Éducatif Territorial. Outil d'aide méthodologique à l'usage des acteurs locaux de la Réforme des Rythmes Éducatifs

Rédiger son Projet Éducatif Territorial. Outil d'aide méthodologique à l'usage des acteurs locaux de la Réforme des Rythmes Éducatifs Rédiger son Projet Éducatif Territorial Outil d'aide méthodologique à l'usage des acteurs locaux de la Réforme des Rythmes Éducatifs 1/ Contexte La Réforme des rythmes scolaires La réforme engagée par

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de l action sociale, de l enfance et de la santé Délégation à l action sociale territoriale Direction des usagers, des citoyens et des territoires Sous-direction de l appui et du conseil aux

Plus en détail

Contrat de Ville Projet de territoire Belleville Amandiers Pelleport

Contrat de Ville Projet de territoire Belleville Amandiers Pelleport Contrat de Ville 2015-2020 Projet de territoire Présentation en Conseil de Quartier 12 octobre et 9 novembre 2015 Les quartiers prioritaires du 20 e Le 20 e arrondissement compte 198 000 habitants Les

Plus en détail

APPEL A PROJETS CONTRAT DE VILLE DU GRAND CAHORS PROGRAMMATION 2015

APPEL A PROJETS CONTRAT DE VILLE DU GRAND CAHORS PROGRAMMATION 2015 PRÉFET DU LOT 01 juin 2015 APPEL A PROJETS CONTRAT DE VILLE DU GRAND CAHORS PROGRAMMATION 2015 UN CONTRAT DE VILLE NOUVELLE GENERATION : Le Contrat urbain de cohésion sociale (CUCS) est arrivé à échéance

Plus en détail

Charte de l éducation artistique et culturelle

Charte de l éducation artistique et culturelle Charte de l éducation artistique et culturelle Projet éducatif local «Les États parties respectent et favorisent le droit de l enfant de participer pleinement à la vie culturelle et artistique, et encouragent

Plus en détail

L identification des besoins et l évaluation des politiques mises en œuvre.

L identification des besoins et l évaluation des politiques mises en œuvre. Conférence de lutte contre la pauvreté et l exclusion Atelier «Gouvernance des politiques de solidarité» Rappel des enjeux La coordination, notamment institutionnelle, entre les collectivités territoriales,

Plus en détail

Le Plan climat territorial intégré de la Région de Dakar

Le Plan climat territorial intégré de la Région de Dakar Le Plan climat territorial intégré de la Région de Dakar Du diagnostic territorial aux orientations stratégiques Le 2 décembre 2015 Plan de la présentation 1. Généralités sur le PCTI: Objet, intérêt, objectifs

Plus en détail

Préambule. Avec la volonté d agir ensemble, les signataires se rassemblent autour des valeurs communes de la République.

Préambule. Avec la volonté d agir ensemble, les signataires se rassemblent autour des valeurs communes de la République. Préambule Considérant qu il est de la responsabilité de tous de donner à l ensemble des enfants et des jeunes les outils, les moyens et les capacités d entrer demain de manière autonome et active dans

Plus en détail

Appel à projets 2013 Programmation Contrat Urbain de Cohésion Sociale

Appel à projets 2013 Programmation Contrat Urbain de Cohésion Sociale PREFET DE L INDRE Appel à projets 2013 Programmation Contrat Urbain de Cohésion Sociale Correspondants Etat/Acsé DDCSPP Catherine BERANGER : 02 54 53 82 23 Anne DANIERE-MOREAU : 02 54 53 82 14 Préfecture

Plus en détail

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE Préambule Le 21 mars 2009, la Ville de Saint-Étienne a organisé son premier Printemps des associations. A cette occasion, elle a réaffirmé l'importance qu elle accorde à la

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre : - le ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, représenté par Mme Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits

Plus en détail

Accompagnement et animation des 8 conseils citoyens de Paris

Accompagnement et animation des 8 conseils citoyens de Paris Accompagnement et animation des 8 conseils citoyens de Paris Contexte et enjeux : La loi du 14 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine instaure les conseils citoyens, mis en

Plus en détail

COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE CERGY PONTOISE : LE CONTRAT DE VILLE

COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE CERGY PONTOISE : LE CONTRAT DE VILLE COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE CERGY PONTOISE : LE CONTRAT DE VILLE Séance 3 - Comprendre et s approprier la Politique de la Ville # 2 15 Juin 2017 CYCLE DE CO-FORMATION CONSEILS CITOYENS DU VAL D OISE

Plus en détail

LES CENTRES SOCIAUX YVELINES SEINE-SAINT-DENIS ÎLE-DE-FRANCE ANALYSE 2013 À PARTIR D UNE PHOTOGRAPHIE 2011 ESSONNE VAL-DE-MARNE

LES CENTRES SOCIAUX YVELINES SEINE-SAINT-DENIS ÎLE-DE-FRANCE ANALYSE 2013 À PARTIR D UNE PHOTOGRAPHIE 2011 ESSONNE VAL-DE-MARNE ESSONNE VAL-DE-MARNE YVELINES SEINE-SAINT-DENIS SEINE-ET-MARNE VAL-D OISE ÎLE-DE-FRANCE ANALYSE 2013 À PARTIR D UNE PHOTOGRAPHIE 2011 PARIS HAUT-DE-SEINE ÉDITO 1 CE QU EST UN CENTRE SOCIAL 2 CARTE DES

Plus en détail

Contrat-type de co-développement

Contrat-type de co-développement Contrat-type de co-développement 2016-2020 Entre les soussignés : Nantes Métropole, représentée par sa Présidente, Johanna Rolland, dûment habilitée à cet effet en vertu de la délibération du conseil métropolitain

Plus en détail

LA LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT DE BASSE-NORMANDIE

LA LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT DE BASSE-NORMANDIE LA LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT DE BASSE-NORMANDIE 1 2 La ligue de l'enseignement bas-normande en 2015 Les trois fédérations départementales ont décidé de mutualiser tous leurs moyens humains et économiques

Plus en détail

REFERENTIEL DE MISSIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX

REFERENTIEL DE MISSIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX REFERENTIEL DE MISSIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX CAF TOURAINE Action sociale - Service Développement Territorial - Juin 2014-1 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial Mise à jour

Plus en détail

Les seniors dans l entreprise

Les seniors dans l entreprise Les Rencontres Départementales 2008 95 Les seniors dans l entreprise Avec l Europe, les acteurs du Val d Oise s engagent La Loi de finance de la Sécurité Sociale 2009, votée le 27 novembre 2008, affiche

Plus en détail

CRITÈRES DE SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS APPLICABLES EN 2017

CRITÈRES DE SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS APPLICABLES EN 2017 CRITÈRES DE SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS APPLICABLES EN 2017 1 POLITIQUE DE LA VILLE cadre contractuel : Contrat de Ville 2015-2020 communs Répondre à des besoins identifiés par la médiation de proximité

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Annexe de l arrêté du 16 novembre 2005 publié au bulletin officiel du ministère de l'emploi, de la cohésion sociales

Plus en détail

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première ACADEMIE DE LILLE INSPECTION PEDAGOGIQUE REGIONALE Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales Classe de Première RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Priorités territoriales Lyon La Duchère pour la Programmation 2016 du Contrat de Ville

Priorités territoriales Lyon La Duchère pour la Programmation 2016 du Contrat de Ville Priorités territoriales Lyon La Duchère pour la Programmation 2016 du Contrat de Ville Le contrat de Ville 2015-2020 de la Métropole de Lyon a été signé le 2 juillet 2015 et fixe d ores et déjà les grandes

Plus en détail

Installation du conseil départemental de développement social Discours de monsieur le préfet. Jeudi 16 octobre 2014, 16 h 00

Installation du conseil départemental de développement social Discours de monsieur le préfet. Jeudi 16 octobre 2014, 16 h 00 Installation du conseil départemental de développement social Discours de monsieur le préfet Jeudi 16 octobre 2014, 16 h 00 Monsieur le président du conseil général, Mesdames et messieurs les maires et

Plus en détail

ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI

ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI DANS LA BRANCHE DES SERVICES DE L AUTOMOBILE Entre L Association nationale pour la formation automobile (ANFA) 41-49

Plus en détail

ESPACES DE VIE SOCIALE REFERENTIEL D EVALUATION ET OUTILS METHODOLOGIQUES

ESPACES DE VIE SOCIALE REFERENTIEL D EVALUATION ET OUTILS METHODOLOGIQUES ESPACES DE VIE SOCIALE REFERENTIEL D EVALUATION ET OUTILS METHODOLOGIQUES 2011-2013 1 Table des matières INTRODUCTION... 3 1 ) Qu'est-ce qu'un référentiel d'évaluation... 5 2 ) Les axes d'évaluation des

Plus en détail